AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Captive : où acheter le Tome Captive 1.5 en ...
Voir le deal
26.90 €

 (eli) one of us is going down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mickey Reeves
Mickey Reeves
les brasiers de la colère
les brasiers de la colère
(eli) one of us is going down 7vHkInU Présent
ÂGE : 34 ans (04.11.1989) ♏︎
SURNOM : Scar, son pseudo pour la boxe et les courses.
STATUT : son coeur reprend vie aux côtés de Zoya, avec qui les choses deviennent officielles. elle seule sait lire à travers ses lignes, le comprend et l'apaise, mais l'alliance à son doigt demeure en revanche bien réelle.
MÉTIER : illustre champion de boxe rattrapé par ses démons, il gère aujourd'hui un bar caché, The Blind Tiger, et y dissimule ses trafics.
LOGEMENT : l'installation dans son nouveau loft est imminente et sa fille y a même sa chambre, au #419 Montague Road (West End).
(eli) one of us is going down ZKxKl6zd_o
POSTS : 5484 POINTS : 1600

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, violence verbale et physique, décès familial (parents), deuil, courses illégales de voitures, comportement autodestructeur, addictions, pensées noires, divorce, sexualité.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : brisbane born and raised ☆ tableau familial en morceaux comme le reste : son ex-femme l'a rayé de sa vie et c'est à peine s'il voit encore sa fille de sept ans ☆ multi-champion du monde, il avait de l'or au bout des gants avant de tout saboter ☆ son addiction à la drogue ne date pas d'hier mais tout le monde l'en pensait sorti ☆ une sérieuse tendance à l'autodestruction et un problème de colère jamais exorcisé ☆ se défoule sur tout ce qu'il trouve à défaut de le faire sur un ring ☆ mène une vie de violence et d'excès, ces derniers finiront certainement par le tuer si personne ne le fait avant.
CODE COULEUR : teal
RPs EN COURS : (10) zoya #6 (date)arthurelizoya (∞)adèle (event)vinniesiobhan #1 (fb)lashana #2 › zoya #7 › rhett #10


(eli) one of us is going down HYfZDnMT_o
aliyah (scénario) ☆ the reason i hold on, 'cause i need this hole gone. funny you're the broken one but i'm the only one who needed saving, 'cause when you never see the light it's hard to know which one of us is caving. not really sure how to feel about it, something in the way you move makes me feel like i can't live without you.

(eli) one of us is going down 1k8E62hC_o
mickson #4 ☆ we're all we got in this world, when it spins, when it swirls. i'm just sorry you were there and had to witness it first hand, 'cause all i ever wanted to do was just make you proud, then of course everything always happens for a reason but it's just something we have no control over. ☆ 123

(eli) one of us is going down 2z5Eeyf7_o
leeves #6 & (∞) ☆ you make it look like it's magic 'cause i see nobody, nobody but you. i'm so used to being used so i love when you call unexpected. on that lonely night you said it wouldn't be love, but we felt the rush. it made us believe it there was only us, convinced we were broken inside. you're my favorite kind of night. ☆ 12345

(eli) one of us is going down Tumblr_inline_rijg9dIVsa1wsdcbg_500
little sis #2 ☆ too many problems. don't know where she belongs, she wants to go home but nobody's home. be strong now. her feelings she hides, her dreams she can't find. she's losing her mind, she's falling behind. she can't find her place, she's losing her faith. she's falling from grace, she's all over the place. ☆ 1

(eli) one of us is going down MWFKR0Pq_o
miett #10 ☆ it's five am, my time again. i've soakin' up the moon, can't sleep, i'm calling and you know it's me. i'm pushing myself further, i'm just tryna feel my heartbeat beat and you can see that i'm in pain, i've fallen into emptiness. i want you 'cause we're both insane, i'm staring into the abyss, looking at myself again, trying not to lose my faith. ☆ 123456789

(eli) one of us is going down 8e277d903ee12e851d228df5ec395ecb5bbad0af
sikey #1 ☆ the days, they go slow. the nights, they go fast. the method is clear, in waiting for you i think i need a distraction. i'm not staying in i'm searching for you i can never, never find you. go downtown, put the drugs in my body. step back up, i'm the life of the party. come back home and we'll get something started.

(eli) one of us is going down UfvXz0fB_o
reine #3 ☆ cause unlike you i got nothing to hide, i don't pretend to have any shame. i got a box we could put all your lies in until the end of days, you know that i will be a call away. the call you make when you're all alone and i know that i will always be the one you repent when you are done. ☆ 12

(eli) one of us is going down 27T9NYtm_o
waves ☆ i saw the fire in your eyes, i saw the fire when i look into your eyes. you tell me things you wanna, try, i know temptation is the devil in disguise. you risk it all to feel alive, you're offering yourself to me like sacrifice. ☆ 1

COMMUNICATIONS :
zoya (sms/appels)rhett (sms)
marley (sms)august (sms)
joseph (sms)

RPs EN ATTENTE : solas, cody

(eli) one of us is going down JRhytq5i_o
reeves (préliens) ☆ i was playing in the beginning, the mood all changed. i've been chewed up and spit out and booed off stage, but i kept rhyming and stepped right into the next cypher. best believe somebody's paying the pied piper, all the pain inside amplified by the fact that i can't get by with my 9-to-5. and i can't provide the right type of life for my family, these times are so hard, and it's getting even harder.

(eli) one of us is going down 96b657ee7f05ba4979eed6c35268e612fff8acca
ollie (scénario) ☆ some people stay far away from the door, if there's a chance of it opening up. they hear a voice in the hall outside and hope that it just passes by. some people live with the fear of a touch and the anger of having been a fool. they will not listen to anyone, so nobody tells them a lie.

(eli) one of us is going down 95g414dI_o
solas (starboy) ☆ legend of the fall took the year like a bandit, bought mama a crib and a brand new wagon. now she hit the grocery shop looking lavish, star trek roof in that wraith of khan. girls get loose when they hear this song, 100 on the dash get me close to god. we don't pray for love, we just pray for cars.

RPs TERMINÉS : 2023 › aliyah 1.0rhett #2rhett #3albane #1jackson #2aliyah #1rhett #4zoya #1 (fb 2021)august #2 (rip) › rhett #5andréa #1jackson #3zoya #2wedding rowannzoya #3rhett #6aliyah #2evelyn #1 & rhett #7ethelzoya #4ruben (roaring twenties)joseph #2rhett #8zoya #5 (roaring twenties)jiyeon (roaring twenties)jackson #4lashana #1kieran #2august #3 (fb 2013)solas #1rhett #9

2022 › rhett #1jackson #1 (fb 2004)channing #1august #1 (fb août 2022)kieran #1 (fb 2021)joseph #1leo #1

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

(eli) one of us is going down BnwBz7uW_o


AVATAR : abel tesfaye
CRÉDITS : @nairobi (avatar), @loonywaltz (ub), @nairobi (gif profil), @itconsumesyou (gifs signa), @annscollections (gif alives), @kyliez (gif lashana) @harlivygifs (gif jackson), @roseygifs (gif miett), @nairobi (gif zoya), @sophiexrph (gif reine), @sophiexrph (gif peeves), @thiskryptonite (gif waves), @driverdaily (gif solas), @ovgifs3 (gif reeves), @mapartche (dessin mickey)
DC : eddie yang (ft. lee know) & carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/12/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t47310-mickey-he-knew-fighting-was-his-home-and-blood-was-his-trade
https://www.30yearsstillyoung.com/t47338-mickey-low-life-for-life-let-the-meds-flow-let-the-night-flow
https://www.30yearsstillyoung.com/t47348-mickey-reeves
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/mickey-reeves/

(eli) one of us is going down Empty
Message(#) Sujet: (eli) one of us is going down (eli) one of us is going down EmptyLun 4 Déc 2023 - 20:06




☾ one of us is going down
Define your meaning of war, to me, it's what we do when we're bored. I feel the heat comin' off of the blacktop and it makes me want it more. Because I'm hyped up, out of control. If it's a fight, I'm ready to go. I wouldn't put my money on the other guy. If you know what I know that I know. This is hardly worth fighting for but it's the little petty shit that I can't ignore.
@ELI GRAYSON ☆ MICKEY REEVES
gifs by (c) harley and (c) scott-6


29 novembre

Il ne prend désormais plus la chose à la rigolade Mickey, lui qui pourtant ne voulait pas croire à la gravité de cette alerte il y a quelques jours encore. S'il doit être parfaitement honnête, tout ceci le met même sacrément sur les nerfs car elle tombe évidemment très mal cette tempête, aucun habitant de cette ville ne devrait en principe pouvoir dire le contraire. Ce n'est pas tant pour lui-même que le boxeur s'en fait, incapable pourtant de prédire dans quel état il retrouvera son studio ni même s'il le retrouvera tout court, dans l'hypothèse où son immeuble s'avèrerait aussi peu solide qu'il l'a toujours cru et qu'une nouvelle part de sa vie doive encore partir en fumée. Non, ce qui l'emmerde, c'est avant tout d'être séparé de sa fille qui n'était encore qu'un bébé en 2016 lorsque les choses s’annonçaient de façon similaire. Lola restera avec sa mère comme finalement le reste du temps, abonnée à ses absences bien plus que le contraire car c'est auprès de sa grand-mère que Mickey répondra présent pour s'assurer que celle-ci ne manquera de rien, et accessoirement aussi pour garder un œil sur sa santé avec le peu d'informations que celle-ci consent encore à lui donner. Rachel est une tombe quand son petit-fils débarque les poches remplies de questions, l'amenant presque à penser qu'il s'inquiète pour rien quand en vérité, son sixième sens n'en finit pas de s'alarmer. C'est ce qu'il confiait à Zoya pas plus tard que la veille, également forcé de la laisser derrière lui lorsque l'envie de la retrouver ne pourrait pas être plus grand en raison d'un attachement toujours plus fort, lui aussi. Et s'il arrivait quelque chose à la Lewis ou même à Chloe, comment le gèrerait-il ? Sûrement très mal, à l'image d'une tension déjà palpable chez Mickey en ne faisant pour l'heure que l'imaginer car il a bien plus d'attaches qu'il n'a souvent voulu le dire ici, ces derniers mois n'ont même fait que le prouver. Et cette foutue tempête pourrait bien mettre à mal son peu d'équilibre retrouvé, personnel comme professionnel s'il s'avère que son bar doit, sans mauvais jeu de mots, trinquer le premier. Ce serait un sacré coup porté au boxeur qui en a fait sa principale source de survie ces quatre dernières années, et c'est suffisant pour le tendre un peu plus alors qu'il songe aux marchandises qu'il doit encore mettre à l'abri, à deux jours seulement de l’arrivée d'Olga.

Comme un signe annonciateur, le vent balaie déjà les rues de Brisbane en attendant qu’après-demain, celui-ci se manifeste avec bien plus de puissance. Effectuant d'interminables va-et-vient entre son bar et sa voiture pour y stocker ses denrées les plus rares comprenant autant de bouteilles que de produits douteux, Mickey n'en finit plus de remarquer le regard insistant d'un homme sur le trottoir d'en face – lui aussi, pour le moins douteux. C'est à se demander ce qu'il fiche là et surtout, pourquoi il semble tellement intéressé par ce que le boxeur trafique, l’amenant bien vite à tirer certaines conclusions de son côté. Ce type n'est sans doute pas n'importe qui et c'est sans crier gare qu'il traverse finalement la rue pour confronter celui-ci, persuadé d'avoir vu clair dans son jeu. Il est louche et n'inspire aucunement confiance, ce qui venant de lui ne peut être que drôlement ironique. « C'est moi que tu regardes comme ça ? » lance-t-il en réduisant toute distance entre eux, son regard se heurtant à celui de cet homme qu'il jure n'avoir jamais vu de sa vie. L'inverse est peut-être un peu moins vrai ou du moins, Mickey ne serait pas étonné qu'on ait chargé ce type de le surveiller avec photo à l'appui, comme s'il n'y avait pas franchement mieux à faire en cette avant-veille de tempête. « Okay, t'es sûrement l'un des clébards de Dom, je vois. » Et voilà qu'il en revient à son maudit créancier, cette enflure qu'il ne risque pas de regretter et dont il s'attendait tôt ou tard à récolter les sbires – il semblerait donc que ce soit chose faite. « Alors écoute, c'est pas la peine de me réclamer le fric que ton patron voulait ou peu importe quoi d’autre, car je dois officiellement plus rien à personne. » En l'occurrence si, Mickey compte encore plus d'une dette dans cette ville mais plus aucune concernant un certain Dominic, ce dernier ayant gagné un aller simple en enfer d'après les dires de plus en plus persistants du milieu. C'est simple, il ne donnera pas un centime à quiconque et ce type peut nier tant qu'il veut, ce n'est également pas un jour où Mickey se laissera emmerder ni dévisager de la sorte. « Et s'ils ont réussi à avoir sa peau, je ferais aussi gaffe à la mienne si j'étais toi. » Ils, pour ne pas nommer la mafia serbe à qui beaucoup imputent déjà le crime. Peut-être bien d'ailleurs que cet avertissement vaut également dans l'autre sens et que Mickey n'attend qu'un mot ou un regard de travers pour exploser comme il se retient depuis plusieurs heures de le faire, dénué de patience et tout particulièrement un jour comme celui-ci.









(eli) one of us is going down Nptbkrg
:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Eli Grayson
Eli Grayson
le mauvais coton
le mauvais coton
Présence réduite
ÂGE : 30 années perdues qu'il ne rattrapera jamais (13 mai 1993)
SURNOM : Vous pensez pouvoir trouver plus court qu'Eli ? Il vous met au défi
STATUT : Personne n'était prêt à l'attendre alors qu'il était enfermé entre quatre murs
MÉTIER : En recherche d'emploi
LOGEMENT : 30 Pine Street, Bayside (chez son ami Dorian)
(eli) one of us is going down B1ab959aa894a9531422acb2b240b6ee2490ef37
POSTS : 2075 POINTS : 410

TW IN RP : mention d'agression passée, mention d'une peine de prison, homophobie internalisée
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : “I’m the happiest depressed person you’ll ever meet.”
RPs EN COURS : #2 Meryl #1 Dorian #1 Byron #1 Cami #1 Mickey #1 Nabi #1 Ava #1 Vinnie #4 Sami #2 Spencer (10/10)

UA : #1 rhett #1 juliana #2 juliana

(eli) one of us is going down D5156d89ade12b3a626c1070b5eef3bc8aec095f
∆ sameli ∆ 1 - 2 - 3 - 4“I need to stop thinking about you, because I know you’re not thinking about me.”

(eli) one of us is going down F99d15724ce9bcbecb8eaa1a4df025f0516a83c5
∆ spencer ∆ 1 - 2“Everyone has that one person that they’ll never lose feelings for.”

et comme dirait la psy de spencer be you be proud of you because you can be do what we want to do



RPs TERMINÉS : #1 Meryl #1 Sami #3 Sami #1 Spencer #2 Sami

abandonnés:

AVATAR : Alex Hogh Andersen
CRÉDITS : harley (av.) ; cinematv pour le gif ; harley pour les crakship
DC : Cody Shephard
PSEUDO : ranochja
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52084-c-est-pas-tres-bien-d-etre-mechant-eli-grayson
https://www.30yearsstillyoung.com/t52123-but-you-re-dying-to-be-loved-eli-grayson
https://www.30yearsstillyoung.com/t53245-eli-grayson

(eli) one of us is going down Empty
Message(#) Sujet: Re: (eli) one of us is going down (eli) one of us is going down EmptyJeu 25 Jan 2024 - 14:34



Il faudrait vivre dans un trou - ce qu’Eli a déjà fait pour suffisamment d’années - pour ne pas avoir entendu parler de la tempête qui pointe peu à peu le bout de son nez et s'apprête à envahir Brisbane d’ici quelques jours. Peut-être que c’est le fait d’être resté loin de la civilisation pendant quelques temps, peut-être que c’est dû à sa vie suffisamment désastreuse jusque-là, ou peut-être simplement parce qu’il fait partie des inconscients de ce monde - c’est peut-être même un mix de ces trois possibilités et d’autres encore mais Eli n’a pas peur, il ne s’en inquiète pas le moins du monde. Bien incapable d’imaginer que cette tempête puisse faire des dégâts, il avance dans sa vie comme si cette dernière n’était pas à deux jours de faire son apparition, et tant pis si les conséquences viendront s’abattre sur lui par la suite. Alors aujourd’hui que le vent commence à souffler doucement sur les arbres, Eli est de sortie : pas de rendez-vous, pas d’achat à faire, rien de particulier autre que le simple fait de vouloir échapper un peu à l’appartement de son ami Dorian et surtout - surtout ! - à la petite-amie de ce dernier, personne avec laquelle Eli peine à s’entendre. Il faut dire qu’elle est tout l’opposé de lui et tout ce qu’il déteste, il n’a pas eu envie de s’embêter à devoir faire la conversation avec elle ou à devoir s’enfermer dans sa chambre pour ne pas avoir à le faire et il a tout simplement décidé de sortir ; qui sait ce que le monde extérieur qu’il n’a pas eu l’occasion de côtoyer ces quatre dernières années va pouvoir lui offrir.

Il a l’air un peu idiot Eli, à déambuler sans vrai but et à observer tout ce qui se trouve autour de lui ; il vérifie de temps en temps où il se trouve via le téléphone qu’on lui a prêté pour éviter de se retrouver en dehors du périmètre autorisé ; de toute façon, le joli bracelet accroché fermement sur sa cheville se mettra à sonner de façon tonitruante si c’est le cas, il n’en a pas encore fait l’expérience mais ne souhaite pas spécialement que ça lui arrive, aussi, il préfère faire attention à ne pas sortir de la zone. Concentré sur sa route, il en profite néanmoins pour observer tout ce qui se passe autour de lui : les bruits, les animaux, les passants. Il regarde, observe sous toutes les coutures, il se moque bien de gêner qui que ce soit tant qu’il lui semble retrouver peu à peu de son humanité en se fondant dans le décor et en s’inspirant de celle des autres - car au fond, il ne sait plus vraiment ce qu’il est censé faire dans ces rues. Il les connaît pourtant par cœur, mais le regard qu’il leur porte est bien différent maintenant qu’il ne peut plus les considérer comme sa seule maison. Même s’il se moque que les regards se tournent devant le sien insistant, il ne réalise pas vraiment ce qu’il est en train de faire et continue son chemin sans se poser trop de questions ; s’arrêtant face à un édifice qui lui rappelle quelques souvenirs pas des plus reluisants, il contemple les allées et venues des personnes sur le trottoir d’en face. Perdu dans ses pensées, il n’entend presque pas l’homme d’en face l’interpeller, ce qu’il fait pourtant d’une façon un peu violente, il faut le dire. « C'est moi que tu regardes comme ça ? » Comme peut le faire l’idiot d’un film burlesque en noir et blanc et sans aucun son, Eli se retourne pour essayer de trouver la personne concernée par cette question. Réalisant que personne ne se trouve derrière lui alors que le regard se dirige précisément à cet endroit, il regarde l’homme face à lui et pointe un doigt contre son propre torse indiquant un moi ? qu’il ne prononce pourtant pas. « Okay, t'es sûrement l'un des clébards de Dom, je vois. » Alors que l’homme lui fait désormais face, ça ne fait aucun doute que c’est à lui que ce dernier s’adresse. Un peu déboussolé, Eli ne se laisse pas abattre ; il ne se souvient pas d’un certain Dom mais il faut dire qu’il ne se souvient pas de beaucoup de nuits passées la tête dans la poudre plus que les yeux levés. Il ne peut pas faire confiance à son cerveau sur ce coup. « Alors écoute, c'est pas la peine de me réclamer le fric que ton patron voulait ou peu importe quoi d’autre, car je dois officiellement plus rien à personne. » La situation lui est incompréhensible bien que quelques mots attirent son attention. « Et s'ils ont réussi à avoir sa peau, je ferais aussi gaffe à la mienne si j'étais toi. » Cette fois-ci, c’en est trop. Il n’apprécie pas du tout les mots qu’il entend et la situation qui lui échappe ; il n’aime pas ne pas comprendre et ne supporte pas les intonations qu’il croit entendre de la bouche de l’autre. « Tu me menaces ou quoi ? » qu’il demande en bombant le torse et en levant la tête, refusant qu’un pur inconnu se jette sur lui sans aucune raison et qu’il pense pouvoir s’attaquer à lui sans trouver adversaire à sa taille. Pour qui se prend-t-il ? « T’as quoi à m’agresser là ? T’as vraiment un problème mon pauv’ gars. » Comptez sur Eli pour monter au quart de tour dès qu’il entend un mot qui ne lui convient pas ; ce qui s’est précisément passé quelques instants plus tôt. « Garde-le ton fric de merde, j’t’ai rien demandé j’te ferai remarquer. » D’un bruit de bouche, il fait entendre son mécontentement avant d’ajouter, comme pour clôturer. « Putain j’te jure, les gens sont dingues. » Comme quoi, ils ne sont pas tous enfermés en prison, y’a de quoi être surpris !
Revenir en haut Aller en bas
Mickey Reeves
Mickey Reeves
les brasiers de la colère
les brasiers de la colère
(eli) one of us is going down 7vHkInU Présent
ÂGE : 34 ans (04.11.1989) ♏︎
SURNOM : Scar, son pseudo pour la boxe et les courses.
STATUT : son coeur reprend vie aux côtés de Zoya, avec qui les choses deviennent officielles. elle seule sait lire à travers ses lignes, le comprend et l'apaise, mais l'alliance à son doigt demeure en revanche bien réelle.
MÉTIER : illustre champion de boxe rattrapé par ses démons, il gère aujourd'hui un bar caché, The Blind Tiger, et y dissimule ses trafics.
LOGEMENT : l'installation dans son nouveau loft est imminente et sa fille y a même sa chambre, au #419 Montague Road (West End).
(eli) one of us is going down ZKxKl6zd_o
POSTS : 5484 POINTS : 1600

TW IN RP : consommation de drogues et d'alcool, violence verbale et physique, décès familial (parents), deuil, courses illégales de voitures, comportement autodestructeur, addictions, pensées noires, divorce, sexualité.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : brisbane born and raised ☆ tableau familial en morceaux comme le reste : son ex-femme l'a rayé de sa vie et c'est à peine s'il voit encore sa fille de sept ans ☆ multi-champion du monde, il avait de l'or au bout des gants avant de tout saboter ☆ son addiction à la drogue ne date pas d'hier mais tout le monde l'en pensait sorti ☆ une sérieuse tendance à l'autodestruction et un problème de colère jamais exorcisé ☆ se défoule sur tout ce qu'il trouve à défaut de le faire sur un ring ☆ mène une vie de violence et d'excès, ces derniers finiront certainement par le tuer si personne ne le fait avant.
CODE COULEUR : teal
RPs EN COURS : (10) zoya #6 (date)arthurelizoya (∞)adèle (event)vinniesiobhan #1 (fb)lashana #2 › zoya #7 › rhett #10


(eli) one of us is going down HYfZDnMT_o
aliyah (scénario) ☆ the reason i hold on, 'cause i need this hole gone. funny you're the broken one but i'm the only one who needed saving, 'cause when you never see the light it's hard to know which one of us is caving. not really sure how to feel about it, something in the way you move makes me feel like i can't live without you.

(eli) one of us is going down 1k8E62hC_o
mickson #4 ☆ we're all we got in this world, when it spins, when it swirls. i'm just sorry you were there and had to witness it first hand, 'cause all i ever wanted to do was just make you proud, then of course everything always happens for a reason but it's just something we have no control over. ☆ 123

(eli) one of us is going down 2z5Eeyf7_o
leeves #6 & (∞) ☆ you make it look like it's magic 'cause i see nobody, nobody but you. i'm so used to being used so i love when you call unexpected. on that lonely night you said it wouldn't be love, but we felt the rush. it made us believe it there was only us, convinced we were broken inside. you're my favorite kind of night. ☆ 12345

(eli) one of us is going down Tumblr_inline_rijg9dIVsa1wsdcbg_500
little sis #2 ☆ too many problems. don't know where she belongs, she wants to go home but nobody's home. be strong now. her feelings she hides, her dreams she can't find. she's losing her mind, she's falling behind. she can't find her place, she's losing her faith. she's falling from grace, she's all over the place. ☆ 1

(eli) one of us is going down MWFKR0Pq_o
miett #10 ☆ it's five am, my time again. i've soakin' up the moon, can't sleep, i'm calling and you know it's me. i'm pushing myself further, i'm just tryna feel my heartbeat beat and you can see that i'm in pain, i've fallen into emptiness. i want you 'cause we're both insane, i'm staring into the abyss, looking at myself again, trying not to lose my faith. ☆ 123456789

(eli) one of us is going down 8e277d903ee12e851d228df5ec395ecb5bbad0af
sikey #1 ☆ the days, they go slow. the nights, they go fast. the method is clear, in waiting for you i think i need a distraction. i'm not staying in i'm searching for you i can never, never find you. go downtown, put the drugs in my body. step back up, i'm the life of the party. come back home and we'll get something started.

(eli) one of us is going down UfvXz0fB_o
reine #3 ☆ cause unlike you i got nothing to hide, i don't pretend to have any shame. i got a box we could put all your lies in until the end of days, you know that i will be a call away. the call you make when you're all alone and i know that i will always be the one you repent when you are done. ☆ 12

(eli) one of us is going down 27T9NYtm_o
waves ☆ i saw the fire in your eyes, i saw the fire when i look into your eyes. you tell me things you wanna, try, i know temptation is the devil in disguise. you risk it all to feel alive, you're offering yourself to me like sacrifice. ☆ 1

COMMUNICATIONS :
zoya (sms/appels)rhett (sms)
marley (sms)august (sms)
joseph (sms)

RPs EN ATTENTE : solas, cody

(eli) one of us is going down JRhytq5i_o
reeves (préliens) ☆ i was playing in the beginning, the mood all changed. i've been chewed up and spit out and booed off stage, but i kept rhyming and stepped right into the next cypher. best believe somebody's paying the pied piper, all the pain inside amplified by the fact that i can't get by with my 9-to-5. and i can't provide the right type of life for my family, these times are so hard, and it's getting even harder.

(eli) one of us is going down 96b657ee7f05ba4979eed6c35268e612fff8acca
ollie (scénario) ☆ some people stay far away from the door, if there's a chance of it opening up. they hear a voice in the hall outside and hope that it just passes by. some people live with the fear of a touch and the anger of having been a fool. they will not listen to anyone, so nobody tells them a lie.

(eli) one of us is going down 95g414dI_o
solas (starboy) ☆ legend of the fall took the year like a bandit, bought mama a crib and a brand new wagon. now she hit the grocery shop looking lavish, star trek roof in that wraith of khan. girls get loose when they hear this song, 100 on the dash get me close to god. we don't pray for love, we just pray for cars.

RPs TERMINÉS : 2023 › aliyah 1.0rhett #2rhett #3albane #1jackson #2aliyah #1rhett #4zoya #1 (fb 2021)august #2 (rip) › rhett #5andréa #1jackson #3zoya #2wedding rowannzoya #3rhett #6aliyah #2evelyn #1 & rhett #7ethelzoya #4ruben (roaring twenties)joseph #2rhett #8zoya #5 (roaring twenties)jiyeon (roaring twenties)jackson #4lashana #1kieran #2august #3 (fb 2013)solas #1rhett #9

2022 › rhett #1jackson #1 (fb 2004)channing #1august #1 (fb août 2022)kieran #1 (fb 2021)joseph #1leo #1

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

(eli) one of us is going down BnwBz7uW_o


AVATAR : abel tesfaye
CRÉDITS : @nairobi (avatar), @loonywaltz (ub), @nairobi (gif profil), @itconsumesyou (gifs signa), @annscollections (gif alives), @kyliez (gif lashana) @harlivygifs (gif jackson), @roseygifs (gif miett), @nairobi (gif zoya), @sophiexrph (gif reine), @sophiexrph (gif peeves), @thiskryptonite (gif waves), @driverdaily (gif solas), @ovgifs3 (gif reeves), @mapartche (dessin mickey)
DC : eddie yang (ft. lee know) & carl flanagan (ft. fionn whitehead)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/12/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t47310-mickey-he-knew-fighting-was-his-home-and-blood-was-his-trade
https://www.30yearsstillyoung.com/t47338-mickey-low-life-for-life-let-the-meds-flow-let-the-night-flow
https://www.30yearsstillyoung.com/t47348-mickey-reeves
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/mickey-reeves/

(eli) one of us is going down Empty
Message(#) Sujet: Re: (eli) one of us is going down (eli) one of us is going down EmptyVen 9 Fév 2024 - 20:14




☾ one of us is going down
Define your meaning of war, to me, it's what we do when we're bored. I feel the heat comin' off of the blacktop and it makes me want it more. Because I'm hyped up, out of control. If it's a fight, I'm ready to go. I wouldn't put my money on the other guy. If you know what I know that I know. This is hardly worth fighting for but it's the little petty shit that I can't ignore.
@ELI GRAYSON ☆ MICKEY REEVES
gifs by (c) harley and (c) scott-6


Sous tension comme il l'est, Mickey n'est pas à l'abri d'enchainer les conneries et c'est à coup sûr sa grand-mère qui déplorerait la première de le voir se tenir tout sauf à carreaux, d'autant plus à la veille d'une tempête. Qu'on lui colle l'étiquette de paranoïaque si nécessaire, il n'a besoin que d'un regard jeté sur le trottoir d'en face pour décréter que la présence de ce type est suspecte, à croire qu'il ne peut pas se trouver là sans être forcément le satané sbire que Mickey s'imagine. C'est surtout qu'il s'attendait à avoir tôt ou tard des nouvelles des hommes de main de son défunt créancier, il n'est donc à ses yeux pas surprenant que l'un d'eux puisse le suivre à la trace jusqu'à même rôder autour de son business, dernier endroit sur terre où le boxeur désire se sentir pisté. L'adresse n'est pas simple à trouver comme le sous-entend un bar caché, seul un homme bien renseigné ou un habitué saurait à quel porte venir toquer et c'est une raison supplémentaire alimentant sa méfiance, et cette approche tout sauf délicate que Mickey amorce déjà pour en avoir le cœur net. Non, il n'a pas prévu de discuter calmement s'il avère que Dom est bien décidé à continuer de l'emmerder même mort et enterré et non, il n'a pas l'ombre d'un bonjour à offrir à ce type qui a très mal choisi son moment pour graviter par ici. « Tu me menaces ou quoi ? » Cette question lui arrache un rire mauvais, pour peu que le gars fasse déjà dans son slip. Il n'a pas l'air bien dégourdi quand on l'observe de près, difficile d'imaginer qu'il puisse avoir été envoyé pour lui réclamer le fameux fric mais Mickey n'en démord pas lui, et il n'entend pas le laisser filer non plus avec ses soupçons qui n'en finissent plus de grandir. « Bien possible. » il souffle sans décrocher ses yeux des siens, les deux hommes se regardant dès lors en chiens de faïence comme s'il n'y avait pas plus urgent à considérer dans l'immédiat – l'arrivée imminente d'une tempête, par exemple. Mickey s'en fiche bien à cet instant, il veut connaître les intentions de ce type qui ferait certainement bien de rester sur ses gardes lui aussi, sachant que Dom l'a tout récemment payé de sa vie.

Car ils sont forcément liés se dit-il, la consigne devait même être de récupérer l'argent à tout prix et c'est très précisément ce qu'il n'obtiendra pas de lui. « T’as quoi à m’agresser là ? T’as vraiment un problème mon pauv’ gars. » Oh oui, Mickey a un sérieux problème et ça ne date pas d'hier, ça. Des problèmes, il en compte même tout un tas dans cette foutue ville et s'en attirer de nouveaux ne semble pas le déranger, preuve en est sa tendance à provoquer ceux qui n'ont pourtant rien demandé. « Je vais te poser la question autrement : qu’est-ce que tu fous devant mon bar si tu me surveilles pas ? » Il n'a aucune raison valable d'être ici, peu importe ce qu'il pourra lui raconter car Mickey ne veut rien entendre si ce n'est la confirmation pure et simple de ce qu'il pense. C'est après tout un endroit stratégique où venir le cueillir, le genre d'information que Dom aurait pu lui refiler avant de mourir et puisque cette idée tient la route, le boxeur n'en considère aucune autre. « T’es chez moi ici, si tu l’avais pas encore compris. » il souligne alors, grinçant presque des dents en prononçant ces mots tandis que ses poings le démangent, signe qu'il ne se contiendra pas longtemps. « Garde-le ton fric de merde, j’t’ai rien demandé j’te ferai remarquer. » Il n'avait pas à le faire, sa seule présence est un aveu à ses yeux et tant pis si Mickey l'accuse injustement, faire fausse route n'est même pas un risque qu'il estime pouvoir prendre. « Putain j’te jure, les gens sont dingues. » Et peut-être bien qu'il bat effectivement des records dans cette catégorie, l'élimination de son créancier ne lui valant pas des nuits aussi paisibles qu'espéré et la perspective d'une tempête n'arrangeant rien à l'agitation interne qui le guette. Il bouillonne depuis quelques jours Mickey sans pour autant trouver de quoi passer ses nerfs, et ce type est un peu trop bien placé pour récolter cette mauvaise énergie renfermée. « Ouais j’suis dingue, t’as vraiment pas idée à quel point je peux l’être. » Au point de taper sur tout ce qui bouge lorsque l'envie lui prend en l'occurrence, et il n'aimerait pas être à la place de certains gars qui ont goûté à ses poings lorsqu'il n'avait plus rien à perdre – ses adversaires sur le ring avaient au moins le mérite d'un peu mieux s'en sortir eux, lorsque se plier aux règles était encore une chose que Mickey savait faire. « Je te conseille vivement de déguerpir tu sais, parce que personne se donnera la peine de te chercher si tu disparais juste avant une tempête. » Et parce que le dire n'est manifestement pas assez, l'ancien champion n'hésite pas à le saisir par le col avant de le pousser pour le faire aussitôt reculer. « T'as entendu ? Dégage abruti. » insiste-t-il, refusant catégoriquement l'idée que ce type puisse continuer son petit repérage autour de son bar. Dernière chance qu'il consente à lui laisser avant de le déloger de là lui-même, si le message n'était pas assez clair.









(eli) one of us is going down Nptbkrg
:rainbow::
Revenir en haut Aller en bas
Eli Grayson
Eli Grayson
le mauvais coton
le mauvais coton
Présence réduite
ÂGE : 30 années perdues qu'il ne rattrapera jamais (13 mai 1993)
SURNOM : Vous pensez pouvoir trouver plus court qu'Eli ? Il vous met au défi
STATUT : Personne n'était prêt à l'attendre alors qu'il était enfermé entre quatre murs
MÉTIER : En recherche d'emploi
LOGEMENT : 30 Pine Street, Bayside (chez son ami Dorian)
(eli) one of us is going down B1ab959aa894a9531422acb2b240b6ee2490ef37
POSTS : 2075 POINTS : 410

TW IN RP : mention d'agression passée, mention d'une peine de prison, homophobie internalisée
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : “I’m the happiest depressed person you’ll ever meet.”
RPs EN COURS : #2 Meryl #1 Dorian #1 Byron #1 Cami #1 Mickey #1 Nabi #1 Ava #1 Vinnie #4 Sami #2 Spencer (10/10)

UA : #1 rhett #1 juliana #2 juliana

(eli) one of us is going down D5156d89ade12b3a626c1070b5eef3bc8aec095f
∆ sameli ∆ 1 - 2 - 3 - 4“I need to stop thinking about you, because I know you’re not thinking about me.”

(eli) one of us is going down F99d15724ce9bcbecb8eaa1a4df025f0516a83c5
∆ spencer ∆ 1 - 2“Everyone has that one person that they’ll never lose feelings for.”

et comme dirait la psy de spencer be you be proud of you because you can be do what we want to do



RPs TERMINÉS : #1 Meryl #1 Sami #3 Sami #1 Spencer #2 Sami

abandonnés:

AVATAR : Alex Hogh Andersen
CRÉDITS : harley (av.) ; cinematv pour le gif ; harley pour les crakship
DC : Cody Shephard
PSEUDO : ranochja
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52084-c-est-pas-tres-bien-d-etre-mechant-eli-grayson
https://www.30yearsstillyoung.com/t52123-but-you-re-dying-to-be-loved-eli-grayson
https://www.30yearsstillyoung.com/t53245-eli-grayson

(eli) one of us is going down Empty
Message(#) Sujet: Re: (eli) one of us is going down (eli) one of us is going down EmptySam 10 Fév 2024 - 8:04



Enfermé dans sa quête de rattraper tout le temps perdu, il met un moment à comprendre qu’on s’adresse à lui, qu’on le menace, qu’on le prend à partie et qu’on lui prononce des mots et des noms qui ne viennent pas faire sens dans son esprit. Le doute ne peut que l’envahir :  est-ce parce qu’il est bien incapable de se souvenir d’un temps où la poudre avait à ses yeux plus d’intérêt que sa propre famille ou est-ce l’homme qui lui fait face qui se trompe sur toute la ligne ? Il aimerait pouvoir apporter une réponse à cette question, une réponse à laquelle il serait certain et qu’il pourrait prononcer sans que sa voix ne trahisse l’incertitude ; il sait que ce n’est pas le cas. Les trous dans sa mémoire ne peuvent que faire planer le doute mais ça ne l’empêche pas de garder la tête haute face à l’inconnu qui vient l’agresser sans demander son reste. Eli n’a pas peur, il en a vu des molosses dans son genre et jusqu’à preuve du contraire, il est toujours bien vivant sur ses deux appuis et aucune cicatrice définitive n’est apparue sur son visage - qu’est-ce que ce type pourrait bien lui faire au juste ? « Bien possible. » Ils se font désormais face, et l’homme ne semble pas revenir sur ses positions ; Eli est peut-être bien la personne qu’il mentionne mais les mots qui sortent de la bouche de son interlocuteur - peut-on seulement l’appeler ainsi ? - ne trouvent aucun écho chez l’ancien détenu dont le bracelet trône presque fièrement sur sa cheville et vient lui rappeler les règles en place - la bagarre fait partie des règles à ne pas enfreindre, il le sait pertinemment. ça devrait l’empêcher d’insister, ça devrait le forcer à expliquer au gars qu’il y a sûrement erreur, qu’il ne veut aucun mal, il devrait repartir en sens inverse - que de très bonnes idées qui lui éviteraient bien des ennuis. Mais Eli n’a jamais été le genre à fuir devant les ennuis - si on ne compte pas ce qui lui trotte un peu trop souvent au fond de la tête et qu’il prend un malin plaisir à fuir le plus possible - et il ne peut que vouloir courir vers le danger qui semble s’afficher devant lui. « Je vais te poser la question autrement : qu’est-ce que tu fous devant mon bar si tu me surveilles pas ? » C’est le moment d’expliquer la situation - la vérité -, c’est le moment de dire à ce timbré qu’il est là par hasard et que ce dernier n’a rien à craindre de lui. C’est le moment de… « Ah ça c’est ton bar ? J’ai cru que c’était un camp de SDF, à voir vos gueules. C’est vraiment naze ton truc. » … de jouer au con, visiblement. Sourire affiché sur le visage, il ne devrait pas être fier mais l’idée de montrer à ce gars qu’il n’est pas le seul à pouvoir bomber le torse lui procure un certain plaisir. « T’es chez moi ici, si tu l’avais pas encore compris. » Eli fait mine de regarder l’établissement derrière l’homme. Quand il retrouve les yeux colériques de cet inconnu, il hoche la tête. « Ouais. Heureusement. J’ai pas envie d’y foutre un orteil. »

C’est une bataille d’égos qui se joue devant eux, Eli n’a strictement rien à ajouter à cette conversation - il se trouve certainement au mauvais endroit au mauvais moment et est bien incapable de comprendre ce que l’autre tente de mentionner - mais il ne peut s’empêcher de vouloir surenchérir, refusant que le mec qui lui fait face actuellement puisse gagner. Gagner quoi ? Eli ne le sait pas. « Ouais j’suis dingue, t’as vraiment pas idée à quel point je peux l’être. » ça le fait sourire d’un sourire qui se veut peut-être un peu moqueur. Eli en a vu des fous, et il n’est pas certain que celui-ci soit à la hauteur de ceux qui sont enfermés à la prison de Brisbane pour le reste de leur vie. En tous cas, il ne leur fait clairement pas d’ombre. « Je te conseille vivement de déguerpir tu sais, parce que personne se donnera la peine de te chercher si tu disparais juste avant une tempête. » Sur ce point, il n’a pas tort. Est-ce vraiment un problème ? Eli en vient à se poser la question ; est-ce que cette drôle d’entrevue a un sens, en fin de compte ? Il ne croit en aucun dieu mais il ne peut que voir ici une apparition qui viendrait arracher ces pensées interdites qui viennent le cueillir chaque jour ; est-ce une façon pour la vie de le rappeler à l’ordre alors qu’il ne peut que tomber un peu plus dans le mal ? « T'as entendu ? Dégage abruti. » Il devrait, bien sûr qu’il devrait ; lui qui ne croit en aucune force puissante capable de régir la Terre et ses humains. Mais le doute… le doute l’emplit et sa réponse ne se fait pas attendre. « J’ai aucunement l’intention de bouger d’ici. » Ce bout de pavé lui appartient désormais et si le dingue veut le déloger, il n’aura qu’à employer la manière forte qu’il semble si enclin à faire sortir de ses entrailles. Quand une seconde passe - une seconde de trop -, Eli s’approche d’un pas, l’air provocant, son col toujours fermement attaché dans la main du bagarreur fou. C’est le ciel qui l’envoie, ce mec. « Bah alors, t’attends quoi ? » qu’il demande finalement sans se douter qu’il regrettera très certainement ces mots une fois que le mec n’attendra plus rien.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(eli) one of us is going down Empty
Message(#) Sujet: Re: (eli) one of us is going down (eli) one of us is going down Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(eli) one of us is going down

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-