AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -16%
Lave-vaisselle tout intégrable BOSCH SMV2ITX18E ...
Voir le deal
376 €
Le deal à ne pas rater :
LEGO® 10323 Icons Jeu d’Arcade PAC-MAN
209.99 €
Voir le deal

 two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiden Turner
Aiden Turner
l'étoile tombante
l'étoile tombante
Présent
ÂGE : vingt-quatre ans (18/11/1999)
SURNOM : Ady reviens le plus souvent dans la bouche des proches, mais Rosie commence à prononcer dada du bout des lèvres
STATUT : la douce compagnie d'une belle blonde lui remets les pieds sur terre, si tout est pour de faux, alors pourquoi est-ce qu'il voudrait que ça soit vrai ?
MÉTIER : les scénarios s'empilent sur un coin de la table à manger sans qu'il ne les lisent, et il tente de saboter le seul projet qui peut le faire entrer dans les plus hautes sphères
LOGEMENT : #27 Parkland Boulevard, dans un appartement situé aux abords du monde où la décoration va de paire avec son manque de confiance
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) PAUL%20MESCAL%20GUCCI%2017
POSTS : 599 POINTS : 240

TW IN RP : drogues - violence verbale - pensées noires - alcool
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
CODE COULEUR : Aiden vous casse les oreilles en darkseagreen
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9afd39d9e954ff5620c7abeb6545ad41

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FTwEo_
MILLIE ☽ everybody saw you smiling, yeah, you were always good at hiding. you were always asking questions so you wouldn't draw attention, everyone who used you, they never really knew you. you're always showing up for everybody but yourself.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Normal-people-keimonus-normal-people
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.


two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Ebeabca68f0eb9d8cb1c99a43dd52eea3f9a4bf6
MABEL ☽ I've been down so long it look like up to me, they look up to me. I got fake people showin' fake love to me, straight up to my face, straight up to my face.

lucas #1 - anthony #1

RPs TERMINÉS :
SUJET ABANDONNES


SUJET TERMINES

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar)
DC : nope
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43890-these-rainy-days-are-temporay-aiden
https://www.30yearsstillyoung.com/t44130-aiden-my-own-soul-s-warning

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyDim 10 Déc 2023 - 9:34


@Mabel Griffiths & Aiden Turner And I wonder why I tear myself down to be built back up again, Oh I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself Holes in my false confidence And now I lay myself down

Comme tous les habitants de la ville Aiden avait trouvé refuge dans l'immensité de son appartement pour s'abriter de la tempête qui faisait vaciller les arbres, décrochait les panneaux, s'infiltrait dans les joints de ses fenêtres. En relevant le regard de son script pour observer les lumières clignotantes de son appartement, Aiden avait soupiré longuement en reposant les pages sur le canapé. Il supportait cette épreuve seul sans l'aide des médicaments qui auraient, normalement, été d'un grand soutien dans ce genre de situation. Pour le nouvel homme que l'acteur tentait de devenir, pour tous les autres à qui il avait promis de s'en sortir, Aiden n'avait pas d'autres choix que d'affronter cette épreuve en entendant le vent frapper contre les fenêtres. Même le chat qui, d'habitude, ne prenait aucun plaisir à se retrouver sur le canapé de l'acteur, avait trouvé refuge entre deux plaids, refusant pour autant de se laisser caresser par une main occasionnelle. « T'en penses quoi toi ? » Pour seule réponse il avait décroché une griffe pour caresser la peau de son faux maitre, lui arrachant un soufflet de douleur. « Petit con. » Tout en secouant sa main pour tenter de dissiper la douleur, Aiden s'était dirigé vers son dressing pour enfiler autre chose qu'un jogging et un vieux t-shirt. Il avait besoin de passer du temps loin de chez lui ces derniers temps, de ne pas voir dans un coin de son oeil les petits récipient en plastique dans la poubelle, les tâches de poudre persistantes sur le rebord de l'évier, et surtout il avait besoin de s'assurer que Mabel et Rosie allaient bien. En laissant la place à ces sentiments Aiden avait développé une peur bleue que quelque chose arrive à la blonde ou à sa famille, créant des insomnies qui n'avaient jamais existé avant ou des crises de panique dont il n'avait pas encore trouvé le moyen de se calmer. Dans le fond de son dressing il avait sorti un sweat-shirt à capuche, un jean troué aux genoux, le genre de tenue qui lui permettait de se fondre dans la masses de ceux tentant de barricader leurs maisons avec des planches de bois. Ici, dans cet appartement acheté une fortune, rien ne lui permettait de couvrir ses arrières, ni les baies vitrées montantes jusqu'au plafond, ni le fait de se tenir aux derniers étages de l'immeuble.

Et puis ça le rassurerait, de se tenir aux côtés de Mabel durant la tempête, de pouvoir être là si elle avait besoin de lui quand bien même elle pouvait décemment se protéger toute seule. Son coeur s'emballait à l'idée de passer du temps avec elle, tout le temps qu'ils pouvaient arracher aux médias et aux caméras servait uniquement à se découvrir un peu plus en faisant passer les sentiments avant cette idée absurde de ne sortit que pour attirer l'attention de la presse. Aiden profitait de chaque instant avec elle pour recoller les morceaux de son coeur qui n'avaient pas profité d'assez de soutien, dont l'égoïsme s'était dessiné dans toutes ses relations. Maisie reprenait peu à peu une place qui lui avait toujours été destinée mais dont les murs s'étaient effrités uniquement par sa faute, et dans toutes les relations qu'il entretenait maintenant il y avait cette part de naïveté, de vérité, cette envie de faire mieux. Les rues de la ville étaient désertées, ne laissant passer que par lourdes intervalles des gens pressés qui courraient se mettre à l'abris, des voitures dans les pneus crissaient sur la route détrempée. Et Aiden, s'embarquant à l'arrière d'un des seuls taxi encore présent pour se rendre chez la Griffiths encore ignorante quant au fait qu'il venait la retrouver. Tirant son téléphone de la poche de son sweat-shirt, l'acteur avait tapé quelques mots pour la prévenir de son arrivée d'ici une dizaine de minutes, oubliant complètement le fait qu'elle pouvait se trouver ailleurs que dans son appartement, ne mesurant pas qu'il s'imposait chez elle sans lui demander son autorisation. Le coeur tambourinant de plus belle. Comme une crise d'angoisse, comme un bateau qui tangue au milieu de la mer. Aiden n'a rien à prouver à personne mais tout à se prouver à lui. Qu'il peut aimer. Que son coeur paralysé par la honte de ne jamais avoir été capable de ressentir autre chose que l'orgueil puisse raffoler de la présence de Mabel au point de débarquer chez elle sans prévenir. Oh les douces palpitations de l'amour qui se découvre dans l'organe d'un jeune garçon, les sourires que ça arrache aux lèvres de savoir qu'il tiendra bientôt sa main dans la sienne sans que personne ne vienne séparer le précieux, ni les caméras, ni les regards inquisiteurs.

C'est le sourire aux lèvres que le brun s'était rué hors du taxi pour se rendre jusqu'à la porte d'entrée en sprintant pour éviter au plus possible l'odeur de chien mouillé qui s'imprégnerait du hall d'entrée. Contre le bois de la porte il avait frappé trois coups sec, se protégeant du vent à l'aide de sa capuche, les mains enfoncés dans les poches jusqu'à ce qu'elle vienne lui ouvrir la porte. « Je sais que je devrais pas débarquer comme ça mais j'étais seul chez moi et je m'inquiétais pour vous. » En attendant de pouvoir entré dans ce qui était devenu sa deuxième maison tant il passait plus de temps ici que chez lui, Aiden avait glissé sa main vers la bonde pour presser ses doigts entre les siens. Si elle avait quelque chose de prévu ce soir alors l'acteur venait de briser tous ses plans, son regard de chien battu sur le pallier qui suppliait la Griffiths de le laisser entrer. « Si t'as quelque chose de prévue je fais revenir le taxi, mais rien que de te voir ça me rassure déjà. » Loin de lui l'envie de s'engouffrer de nouveau dans le taxi qui prenait déjà la route du centre-ville, mais pour ne pas être celui qui en imposait trop Aiden avait mis en sourdine son coeur pour ne pas que ce dernier trahisse son envie de rentrer, de la serrer dans ses bras, et de passer le reste de la soirée en sa compagnie.


just roll with the waves
But all of that is just a dream, shattered now, and everything's changed with one car and one night, It's driving through the prime of your life.  



two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FximBIO
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 2eDseF9
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QqLqwzn
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) DeeDiYs
POSTS : 10704 POINTS : 1590

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#8

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QAJkUU9

Abel#2Jo#5Lucas#3Wild#1

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) TE1ToSv

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Jo#4Lucas#2

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Gif signa by eternalroleplay ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyMar 12 Déc 2023 - 23:33



Two bodies riddled with scars from our preteens ft @Aiden Turner

The night was black with starlight ; the seas were sharp and clear ; moving through the shadows ; the promised hour was near ∆ Bob Dylan, Tempest

Mabel avait fait barricadé sa maison. Pas juste parce qu'elle tenait matériellement à ce que tout reste intact - elle avait parfaitement les moyens de faire toutes les réparations nécessaires -, mais surtout parce qu'elle voulait être sûre que Rosie et elle seraient en sécurité le temps que la tempête ne se calme. Elle s'en voudrait s'il arrivait quoi que ce soit à Rosalie, surtout quand elle pouvait prendre les dispositions avant pour prévenir le problème.

Le message de Aiden, reçu alors qu'elle vérifiait que chaque porte et fenêtre était bien fermé, la surprit donc. Elle pensait qu'il resterait chez lui et qu'ils se reverraient ensuite. Si leur relation avait bien progressé en un an, et qu'il passait régulièrement la nuit chez elle, ils avaient encore chacun leur maison, et ils n'avaient pas encore parlé de vivre définitivement ensemble. Elle ne savait pas ce qu'il en pensait, mais elle était plutôt hésitante à vivre avec quelqu'un, encore traumatisée de son divorce alors qu'elle venait d'accoucher, et un peu angoissée à l'idée d'une rupture maintenant qu'elle avait un enfant à charge, et qu'en plus, Rosalie était assez grande pour savoir ce qu'il se passait.

Elle resta pourtant près de la porte à l'attendre, et s'empressa de lui ouvrir quand il toqua, histoire qu'il ne finisse pas trop mouillé. La tempête n'était pas encore tout à fait là, mais le temps était humide et rester dehors était compliqué, entre le vent et la pluie.

« On est bien barricadées, promis. Ça fait trois fois que je fais le tour de la maison pour vérifier que tout est sécurisé, tellement j'ai peur qu'il arrive un truc » lui dit-elle, un sourire un peu gêné aux lèvres.

C'était presque de l'obsession, mais elle n'avait jamais su être autrement que très protectrice avec sa fille. Parce qu'elle-même n'avait pas été assez protégée enfant, elle refusait de voir Rosie passer par ce qu'elle avait enduré, au point d'être parfois trop sur le dos de son enfant - encore assez petite pour n'avoir aucun problème avec tout ça.

Elle serra la main qu'Aiden avait glissé dans la sienne, en profitant pour le tirer contre elle et l'embrasser doucement. Si elle le pouvait, elle aurait sans doute rassembler tous ses proches dans sa maison, pour les avoir sous les yeux et être sûre qu'ils allaient bien. N'avoir que son petit-ami et sa fille était déjà très bien, et elle était un peu rassurée de ne pas être toute seule au milieu de sa trop grande demeure. Surtout que l'appartement d'Aiden n'était qu'une succession de grandes baies vitrées, et qu'elle préférait donc le savoir derrière ses propres fenêtres, bien barricadées.

« J'ai rien de prévu, à part survivre à la tempête. Et essayer de gérer le chien de Lucas » reprit-elle en grimaçant.

Elle n'était pas douée avec les animaux, le chat de Maddy l'avait toujours mis terriblement mal à l'aise, et Jazz était un chien énergique et qui avait besoin de se dépenser. Clairement pas de rester enfermer dans une maison pendant que la tempête faisait rage, et que son propriétaire risquait d'être de nouveau blessé dans une intervention des pompiers.

« Je suis contente que tu sois là » avoua-t-elle, avant de l'embrasser une deuxième fois. « Enlève ton manteau, tu seras plus confortable ! »

Mabel lâcha sa main pour lui laisser l'opportunité d'enlever son manteau trempé, et se retourna pour aller vers le salon, vérifier que Rosie allait bien. La petite devait trouver le temps long, parce qu'elle était justement en train de sortir de la pièce, curieuse de voir ce qui prenait si longtemps à sa mère.

« Aden, Aden ! T'es là ! » dit-elle joyeusement en voyant le jeune homme, avant de courir vers lui, les bras levés.

©️crack in time



Spent forever withyour hands in my pockets
©️️ EXORDIUM.




two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) NLTyuf4
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) ReYJWuY
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) R3yFtxE
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) YlMyvG3
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9XMWgUq
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Aiden Turner
l'étoile tombante
l'étoile tombante
Présent
ÂGE : vingt-quatre ans (18/11/1999)
SURNOM : Ady reviens le plus souvent dans la bouche des proches, mais Rosie commence à prononcer dada du bout des lèvres
STATUT : la douce compagnie d'une belle blonde lui remets les pieds sur terre, si tout est pour de faux, alors pourquoi est-ce qu'il voudrait que ça soit vrai ?
MÉTIER : les scénarios s'empilent sur un coin de la table à manger sans qu'il ne les lisent, et il tente de saboter le seul projet qui peut le faire entrer dans les plus hautes sphères
LOGEMENT : #27 Parkland Boulevard, dans un appartement situé aux abords du monde où la décoration va de paire avec son manque de confiance
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) PAUL%20MESCAL%20GUCCI%2017
POSTS : 599 POINTS : 240

TW IN RP : drogues - violence verbale - pensées noires - alcool
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
CODE COULEUR : Aiden vous casse les oreilles en darkseagreen
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9afd39d9e954ff5620c7abeb6545ad41

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FTwEo_
MILLIE ☽ everybody saw you smiling, yeah, you were always good at hiding. you were always asking questions so you wouldn't draw attention, everyone who used you, they never really knew you. you're always showing up for everybody but yourself.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Normal-people-keimonus-normal-people
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.


two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Ebeabca68f0eb9d8cb1c99a43dd52eea3f9a4bf6
MABEL ☽ I've been down so long it look like up to me, they look up to me. I got fake people showin' fake love to me, straight up to my face, straight up to my face.

lucas #1 - anthony #1

RPs TERMINÉS :
SUJET ABANDONNES


SUJET TERMINES

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar)
DC : nope
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43890-these-rainy-days-are-temporay-aiden
https://www.30yearsstillyoung.com/t44130-aiden-my-own-soul-s-warning

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyJeu 25 Jan 2024 - 17:53


@Mabel Griffiths & Aiden Turner And I wonder why I tear myself down to be built back up again, Oh I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself Holes in my false confidence And now I lay myself down

C'était les cheveux ruisselant d'eau et le souffle court qu'Aiden avait fait retenir les trois coups contre la porte de Mabel, pesant le pour et le contre de cette idée de débarquer chez elle sans autorisation maintenant que la légitimité de leur relation avait pris le dessus sur cette fausse campagne que tout deux avait essayé de mener. Il s'y sentait bien, chez la blonde, en compagnie de Rosie dont le regard enjoué suffisait à calmer les nerfs en pelote qui ne cessaient de le pousser vers ses vieux démons, pour autant il n'avait pas le droit de s'octroyer l'espace comme si il était sien, bien conscient qu'ils n'avaient jamais posé des mots officiels sur leurs sentiments. Quand Mabel avait ouvert la porte c'était tout le corps de l'acteur qui s'était détendu à cette image, apaisé de la savoir bel et bien là et non pas au milieu de la tempête rugissante. « On est bien barricadées, promis. Ça fait trois fois que je fais le tour de la maison pour vérifier que tout est sécurisé, tellement j'ai peur qu'il arrive un truc. » Aiden n'avait pensé qu'à fermer les volets avant de prendre le large, laissant un chat qui n'était pas le sien dans le noir complet avec assez de croquettes pour nourrir un chenil, et si la hauteur de son appartement laissait présumer que rien de grave ne pouvait arriver, il avait tout de même ressenti une pointe de culpabilité en attrapant les lèvres de la blonde. « Tu veux que je fasse le tour aussi pour être sûr ?  » A peine avait-il eu le temps de refermer la porte qu'un chien qui n'était, d'après lui, pas celui de l'actrice, s'était glissé entre ses jambes.

« J'ai rien de prévu, à part survivre à la tempête. Et essayer de gérer le chien de Lucas » Lucas ? Un sourcil arqué en guise de réponse, une main caressant le poil de l'animal soucieux, Aiden s'était raclé la gorge pour ne pas que le ton de sa voix ne trahisse l'appréhension d'entre un nom d'homme, inconnu qui plus est, entre les lèvres de sa petite amie. C'était comme de se prendre une gamelle lors de la première sortie à vélo, comme de voir voler en éclat un château de cartes qui avait pris du temps avant de tenir debout. Sans être franchement affreux, il y avait cette douleur sourde dans l'esprit du Turner dont les mots restaient bloqués en travers de sa gorge. « Il a l'air de ne pas tenir en place et le moment est mal choisi pour un footing… » Si il fallait se charger de faire courir le chien au travers de l'appartement ou bien de risque sa peau pour une pause pipi, Aiden ne pouvait décemment refuser de s'y coller, lui qui avait pris le parti de s'inviter plutôt que d'attendre de l'être officiellement. « Je suis contente que tu sois là  » Mabel l'avait de nouveau attiré vers elle pour déposer sur ses lèvres un baiser, et lui n'avait rien fait pour l'en empêcher tant le contact de sa peau sur la sienne avait cette tendance à le calmer, lui et cette incontrôlable idée de n'être qu'un passe temps dans la vie de la blonde. « Enlève ton manteau, tu seras plus confortable !  »

Aiden avait fait glissé son blouson de sur ses épaules pour l'accrocher dans l'entrée, une main toujours posée sur le chien dont l'odorat amélioré pouvait tout à fait conclure qu'un autre animal s'était frotté au pantalon du visiteur. « Aden, Aden ! T'es là !  » Le sourire aux lèvres le Turner s'était empressé de soulever la petite pour la porter à ses bras, faisant glisser son visage dans le creux de son cou. « Bien sûr que je suis là, je pouvais pas vous laisser toutes seules maman et toi. » Une part de lui, satisfaite, contrôlée, préférait cent fois les mots écorchés de Rosie et leurs effets plutôt que les pilules découpées sur le bord d'un évider. Et c'était ça, aussi, en outre, qui lui donnait le sentiment de se battre pour quelque chose de vrai. Rosie, Mabel, elles étaient tangibles, palpables, le genre de personnes qui rendent les combats plus beaux et les victoires plus fortes encore. « Je vais refaire un tour si jamais, non pas que je ne te fasse pas confiance mais ça me rassurerait aussi.  » Les savoir en sécurité était la pièce maîtresse de sa venue, passer du temps avec elle aussi, mais l'idée de ne pas connaître ses amis le rendait nerveux. « Je peux aussi sortir le chien, le temps ne devrait pas empirer tout de suite. » Le Turner avait besoin de s'occuper l'esprit pour ne pas penser à toutes les questions qui lui traversaient l'esprit.


just roll with the waves
But all of that is just a dream, shattered now, and everything's changed with one car and one night, It's driving through the prime of your life.  



two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FximBIO
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 2eDseF9
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QqLqwzn
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) DeeDiYs
POSTS : 10704 POINTS : 1590

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#8

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QAJkUU9

Abel#2Jo#5Lucas#3Wild#1

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) TE1ToSv

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Jo#4Lucas#2

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Gif signa by eternalroleplay ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyMar 30 Jan 2024 - 0:13



Two bodies riddled with scars from our preteens ft @Aiden Turner

The night was black with starlight ; the seas were sharp and clear ; moving through the shadows ; the promised hour was near ∆ Bob Dylan, Tempest

Mabel sourit devant la pointe d'inquiétude qu'elle percevait dans les mots d'Aiden. Il avait fait tout le chemin sous la pluie, juste pour s'assurer que Rosie et elle étaient en sécurité, et la simple idée qu'il ait préféré venir les voir plutôt que d'appeler faisait battre son cœur un peu plus fort.

« Tu peux refaire un tour si ça te rassure » lui dit-elle, embrassant sa joue.

Jazz finit par venir entre eux pour renifler le nouveau venu, plutôt amical de ce que pouvait en dire Mabel, assez peu à l'aise avec les animaux. Elle craignait le moment où Rosie commencerait à lui en demander un, parce qu'elle était vraiment incapable de s'imaginer partager son espace avec un petit animal qu'elle ne saurait vraiment pas gérer.

« Il est énergique oui... Et il doit sentir que je suis pas à l'aise avec les animaux, alors ça doit pas aider à ce qu'il reste calme. »

Chaque fois qu'elle avait essayé de faire sortir le chien, pour qu'il se dépense un peu et essaye de faire ses besoins, il avait juste pris le temps d'uriner un peu avant de rentrer se mettre à l'abri. Le vent et la pluie le faisaient vite reculer, même si une fois de retour à l'intérieur, il oubliait la mauvaise météo et redemandait à sortir. Ou alors, il croyait les humains assez doués pour pouvoir changer le ciel.

Rosie semblait aussi énergique que Jazz, mais était plus facile à divertir que le chien. Peut-être parce que Mabel la connaissait assez pour prévoir le coup, et acheter de nouveaux jouets qu'elle avait caché un peu partout, afin de pouvoir les sortir quand l'ennui se ferait trop grand et que la petite deviendrait intenable.

« Si t'arrives à le convaincre qu'il peut sortir, tu rendrais un grand service à tout le monde ! » approuva-t-elle.

Retenir Aiden ne servait à rien. Il avait l'air d'avoir besoin de s'assurer qu'ils seraient en sécurité dans la maison, et peut-être qu'il verrait des choses qu'elle n'avait pas vu, malgré ses nombreuses vérifications. Elle l'avait fait en étant pleine d'angoisses, mais peut-être qu'il aurait l'esprit plus clair.

« On va se mettre en pyjama, en attendant que Aiden revienne ? »

Rosalie alla se serrer contre les jambes d'Aiden, avant de le laisser sortir de la maison, un peu inquiète. Elle avait bien compris qu'il se passait quelque chose à l'extérieur, et qu'ils ne pouvaient pas sortir pour jouer dans le jardin ou aller au parc. Mais elle ne comprenait pas que les adultes ne cessent d'aller voir ce qu'il se passait dehors.

Mabel réussit à la ramener dans sa chambre et à l'aider à se changer en pyjama, pendant que Rosalie racontait elle ne savait quoi, son babillement presque rassurant au milieu du vent qui soufflait et résonnait autour de la maison. Elles retournèrent ensuite dans le salon, et Rosie courut vers la baie vitrée, avant de grimacer, sa vue bloquée par les volets fermés.

« Aden ? »

Mabel souleva Rosalie pour un câlin, tout en essayant de calculer depuis combien de temps Aiden était sorti. Elle avait eu le temps de changer Rosalie, mais ça ne faisait que quelques minutes. Peut-être qu'il avait besoin de plus de temps pour faire le tour de la maison, tout en s'assurant que Jazz fasse bien ses besoins.

« Il va vite revenir. Il vérifie que tout est bien fermé » dit-elle, essayant de se montrer rassurante.

©️crack in time



Spent forever withyour hands in my pockets
©️️ EXORDIUM.




two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) NLTyuf4
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) ReYJWuY
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) R3yFtxE
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) YlMyvG3
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9XMWgUq
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Aiden Turner
Aiden Turner
l'étoile tombante
l'étoile tombante
Présent
ÂGE : vingt-quatre ans (18/11/1999)
SURNOM : Ady reviens le plus souvent dans la bouche des proches, mais Rosie commence à prononcer dada du bout des lèvres
STATUT : la douce compagnie d'une belle blonde lui remets les pieds sur terre, si tout est pour de faux, alors pourquoi est-ce qu'il voudrait que ça soit vrai ?
MÉTIER : les scénarios s'empilent sur un coin de la table à manger sans qu'il ne les lisent, et il tente de saboter le seul projet qui peut le faire entrer dans les plus hautes sphères
LOGEMENT : #27 Parkland Boulevard, dans un appartement situé aux abords du monde où la décoration va de paire avec son manque de confiance
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) PAUL%20MESCAL%20GUCCI%2017
POSTS : 599 POINTS : 240

TW IN RP : drogues - violence verbale - pensées noires - alcool
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : ambidextre - allergique à la banane - ce genre de comportement silencieux qui fait toujours penser qu'il est en colère contre le monde - sourire faux 20/24h - adepte des questionnement sous la douche et des argumentaires devant le miroir - si vous ne trouvez plus de noix de pécan dans les épiceries c'est qu'il a tout dévalisé - un léger cheveu sur la langue quand il est énervé - portefeuille fendu en deux, souvenir de son grand-père dont il ne se sépare pas
CODE COULEUR : Aiden vous casse les oreilles en darkseagreen
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9afd39d9e954ff5620c7abeb6545ad41

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FTwEo_
MILLIE ☽ everybody saw you smiling, yeah, you were always good at hiding. you were always asking questions so you wouldn't draw attention, everyone who used you, they never really knew you. you're always showing up for everybody but yourself.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Normal-people-keimonus-normal-people
MAIDEN ☽ They say bad things happen for a reason. But no wise words gonna stop the bleeding 'cause she's moved on while I'm still grieving, and when a heart breaks no it don't break even.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) D6928017c3826e20629dcdf0dfe3641c
MEGAN ☽ You were good to me. Leavin' isn't better than tryin', growin', but I'm just growin' tired. Now I'm worried for my soul and I'm still scared of growin' old. You were good to me.


two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Ebeabca68f0eb9d8cb1c99a43dd52eea3f9a4bf6
MABEL ☽ I've been down so long it look like up to me, they look up to me. I got fake people showin' fake love to me, straight up to my face, straight up to my face.

lucas #1 - anthony #1

RPs TERMINÉS :
SUJET ABANDONNES


SUJET TERMINES

AVATAR : Paul Mescal
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar)
DC : nope
PSEUDO : Schopenhoeur
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/03/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43890-these-rainy-days-are-temporay-aiden
https://www.30yearsstillyoung.com/t44130-aiden-my-own-soul-s-warning

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyMar 30 Jan 2024 - 18:00


@Mabel Griffiths & Aiden Turner And I wonder why I tear myself down to be built back up again, Oh I hope somehow, I'll wake up young again. All that's left of myself Holes in my false confidence And now I lay myself down

« Tu peux refaire un tour si ça te rassure » Ce qui le rassurait c'était de les savoir en sécurité elle et Rosie, peu importe le temps que ça lui prendrait de faire le tour de la maison quand bien même la blonde avait pris la précaution de fermer chaque fenêtre pour empêcher la pluie de se frayer un passage. Aiden avait ce besoin inconscient de faire les choses bien, de démontrer par des actes l'amour grandissant et lacérant ses tripes à chaque fois qu'il posait ses yeux sur elle. Si la démonstration de son affection passait par les actes de services et le contact physique, celui de Mabel se déclinait sous toutes les formes, passant d'un baiser déposé sur sa joue à un regard inquiet alors l'acteur le chérirait comme le plus grand des trésor. « C'est psychologique, rassure toi je te fais confiance sur la sécurité de cet endroit mais j'ai besoin de le voir pour le croire. » Sans jamais lâcher la main de la blonde ni décrocher son regard du sien, le Turner avait accueillit entre ses jambes un chien inconnu que Mabel n'avait jamais mentionné auparavant, tout comme le nom d'un homme inconnu qui avait fait tressaillir l'échine de l'acteur. Elle avait une vie en dehors de lui, des amis, des proches, tout un monde qui gravitait déjà bien avant qu'il ne fasse son apparition. Si Aiden avait toujours préféré la solitude aux moments de partage, à l'exception de Maisie, la blonde préférait sans doute la présence des autres au reflet dans le miroir. Et ça il se devait de l'accepter sans rien dire, sous peine de la voir disparaître. « Il est énergique oui… Et il doit sentir que je suis pas à l'aise avec les animaux, alors ça doit pas aider à ce qu'il reste calme. » Un maigre sourire était venu habiter les lèvres de l'acteur alors que sa main s'empressait de tenir éloigné de son entrejambe le chien d'un inconnu gravitant dans le monde sa petite amie et que son égo menaçait d'insulter sans aucune raison. « Ce Lucas, il t'as ramené de quoi l'occuper ? Des jouets ? Un truc du genre ? » Le prénom de l'homme avait glissé de façon trop appuyée entre ses lèvres, presque ironiquement, comme si la brûlure des lettres pouvaient laisser une trace dans l'air pour marquer l'appréhension de recevoir une réponse qu'il ne voulait pas entendre.

Le chien ne tenait pas en place, trop excité à l'idée d'avoir un nouveau compagnon avec lequel jouer ou bien trop anxieux de voir les éléments se déchaîner au dehors, et Aiden ne pouvait que rajouter à cette angoisse en passant nerveusement sa main tremblante dans les poils de l'animal. « Si t'arrives à le convaincre qu'il peut sortir, tu rendrais un grand service à tout le monde ! » L'acteur n'avait eu le temps de réponse que par un haussement d'épaules avant que Rosie ne vienne rehausser sa dose de dopamine, courant vers lui les bras tendus en prononçant approximativement son prénom, suffisamment bien pour le faire sourire. La petite bien calée dans ses bras, regrettant déjà d'avoir proposé de faire le tour de la maison alors que sa seule envie était de rester ici pour ne plus le laisser, Aiden avait acquiescé d'un mouvement de la tête avant de reprendre son manteau et de déposer Rosie au sol. « On va tenter le tout pour le tout, t'as une laisse quelque part ? » Sans attendre une réponse de la part de la Griffiths, Aiden avait embarqué avec lui la laisse qui pendait dans le couloir, associant le bonheur du chien à l'idée de sortir avec son envie de prendre deux minutes pour s'assurer que tout était dans l'ordre autours de la maison. Il était hors de question de ne pas être sûr de lui sur ce coup, de ne pas trouver le sommeil dans quelques heures pour un soucis de volet qui n'avait pas été assez baissé, mais surtout impossible de penser que quelque chose pouvait arriver aux filles. Fort de sa conviction qu'il pouvait très bien gérer un chien en déficit énergétique et le tour d'une maison trois fois plus grande que son appartement sans se retrouver trempé par la pluie ou trimbalé par le vent, Aiden avait entreprit de vérifier un à un tous les points apparaissant dans son esprit, de la gouttière aux coins de murs. Le chien tirait sur la laisse pour se réfugier à l'intérieur, et le vent tambourinant contre les temps de l'acteur ne lui permettait pas de penser, de prendre 5 minutes pour calmer l'angoisse de la savoir éprise d'un autre. Tout avait trop rapide, trop lourd de secrets pour Mabel puisse se confier sur ce qui faisait son quotidien, pour que lui puisse enfin s'épancher sur ses addictions passées, comme si deux inconnus avaient été réunis dans la même pièce avec pour but de faire passer leurs carrières avant eux. Aiden avait eu les yeux bandés, refusant de voir la vérité, de la croire encore plus. Il ignorait presque tout de la blonde, et les petits détails échangés au début des relations avaient été remplacés d'office par les photos en public et les baisers échangés devant les paparazzis.

C'est l'esprit embrouillé d'indécisions qu'il avait regagner la porte de la maison, le chien tirant plus fort encore pour enfin trouver refuge dans un endroit connu, trempé lui aussi, sentant le chien mouillé. « Je pense pas qu'il se soit dépenser mais au moins il a fait ses besoins pour la nuit. » Se secouant pour se défaire de la pluie, le chien avait pris soin de passer entre les jambes de son nouveau meilleur ami pour laisser sur son jean les traces de sa promenade mouvementé. « Pour la maison tout semble ok, mais je présume qu'on ne saura ça qu'une fois la tempête passée. » Aiden avait essuyé ses mains boueuses sur le tissu de son jean, foutu pour foutu, avant d'adresser un grand sourire à la petite fille qui lui tendait de nouveau les bras, maintenant confortablement installé dans un pyjama. « Je peux prendre ta salle de bain pour me changer ? Je veux pas risquer la pneumonie avec le tournage. » Pointant du doigt l'escalier menant à l'étage, l'acteur avait tendu sa main pour venir caresser la joue de la petite fille, en profitant pour effleurer la main de sa mère au passage. « Et si tu veux que je cuisine pour te remercier de ton hospitalité je peux le faire, mais je peux pas garantir le résultat. » Le chili raté de Dolly avait Maisie pour témoin, mais il avait besoin de sentir utile pour ne pas perdre la tête.


just roll with the waves
But all of that is just a dream, shattered now, and everything's changed with one car and one night, It's driving through the prime of your life.  



two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) FximBIO
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 2eDseF9
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QqLqwzn
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Qi7UeVN
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) DeeDiYs
POSTS : 10704 POINTS : 1590

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#8

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) QAJkUU9

Abel#2Jo#5Lucas#3Wild#1

RPs EN ATTENTE :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) TE1ToSv

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Jo#4Lucas#2

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Gif signa by eternalroleplay ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) EmptyJeu 1 Fév 2024 - 22:38


Two bodies riddled with scars from our preteens ft @Aiden Turner

The night was black with starlight ; the seas were sharp and clear ; moving through the shadows ; the promised hour was near ∆ Bob Dylan, Tempest

Mabel plissa les yeux, alors que Aiden semblait trouver amusant qu'elle soit si mal à l'aise avec les animaux. Un brin moqueur, même si elle comprenait parce que sa sœur aînée la taquinait aussi à ce propos. Maddy avait un chat qui aimait s'étaler sur les genoux de Mabel chaque fois qu'elle posait un pied chez son aînée, la faisant se tendre de nervosité. Même après des années, elle n'était toujours pas à l'aise avec ce chat, qui semblait pourtant l'apprécier.

« Il a ramené des jouets et son panier favori. Je pensais même pas qu'un chien pouvait choisir son panier favori. Et heureusement, il adore jouer avec Rosalie, et elle a autant d'énergie que lui ! »

C'était amusant de les voir se courir après, et au moins, les deux s'occupaient et se fatiguaient dans la course. Ce qui facilitait un peu la vie de Mabel, qui avait des moments de tranquillité sans se casser la tête pour occuper les deux. Mais ça ne durait pas forcément longtemps, Rosie finissant bien vite par se laisser tomber au sol à bout de souffle, et Jazz repartant faire nerveusement le tour des pièces auxquelles il avait accès.

Elle laissa Aiden partir avec Jazz, espérant que la petite sortie calme un peu le chien. Il avait sans doute besoin de plus d'exercices que ce que la tempête n'allait leur laisser faire, et elle allait devoir faire attention aux accalmies pour qu'il sorte régulièrement et ne s'occupe, plutôt qu'il ne détruise ses meubles par ennui - Lucas lui avait assuré qu'il était dressé et ne le ferait pas, mais Mabel en doutait un peu.

« Aden parti ? »

« Il regarde juste si tout est bien fermé dans la maison. Il va revenir, t'en fais pas. Et puis Jazz avait besoin de se promener un peu, il peut pas aller aux toilettes comme nous. »

L'explication ne semblait pas convenir à Rosalie, qui regardait anxieusement la porte. Elle avait compris que le temps extérieur était dangereux, mais du coup, elle ne comprenait pas pourquoi Aiden et Jazz étaient dehors, après que Mabel lui ait expliqué des centaines de fois qu'il ne fallait plus sortir. La subtilité de la chose était encore trop compliquée pour elle. Et Mabel elle-même avait hâte que son petit-ami soit de retour à l'intérieur, en sécurité.

« Merci d'avoir tout revérifié » dit-elle quand Aiden revint, trempé de la tête aux pieds.

Jazz était tout aussi trempé, mais moins précautionneux, et elle grimaça un peu en voyant les traces que laissait le chien derrière lui en allant dans la cuisine vider sa gamelle d'eau. Le rez-de-chaussée allait avoir besoin d'un bon coup de ménage une fois que Jazz serait rentré chez lui.

« Bien sûr, va te changer ! Il doit y avoir un de tes pulls dans la commode de ma chambre, si tu as besoin ! »

Il l'avait oublié la dernière fois qu'il était venu, très certainement, et elle l'avait gardé pour la prochaine fois qu'il en aurait besoin, sans penser que la tempête viendrait entre temps. Au moins, Aiden avait de quoi se mettre au chaud et éviter de tomber malade, juste parce qu'il avait voulu vérifier qu'elle n'était passée à côté de rien.

« Et t'inquiète pas pour la cuisine, je dois avoir des pizzas surgelées et des sushis au frigo. Tu préfères manger quoi ? »

Ils n'étaient ni l'un, ni l'autre de grands cuisiniers, et Mabel se mettait rarement derrière les fourneaux. Elle n'avait pas grand chose dans ses placards, et si la cuisine regorgeait de fruits, elle n'était pas sûre qu'il y ait beaucoup de légumes à cuisiner - à part un peu de chou, qu'elle avait dû acheter pour faire une purée pour Rosalie.

©️crack in time



Spent forever withyour hands in my pockets
©️️ EXORDIUM.




two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) NLTyuf4
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) ReYJWuY
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) R3yFtxE
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) YlMyvG3
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 9XMWgUq
two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty
Message(#) Sujet: Re: two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

two bodies riddled with scars from our preteens (Mabel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-