AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
Voir le deal

 IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-six ans. (26.02.88)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : L'officiel et l'officieux se croisent en la personne de Camil. Amoureux publics, amants privés, la lisière est fine mais la différence est notable.
MÉTIER : En formation d'ambulancière.
LOGEMENT : Maison au #320 à Carmody Road (TOOWONG).
(c) Cocaïne
POSTS : 34193 POINTS : 0

TW IN RP : TW régulièrement mentionnés : Maternité. Abandon. Dépression. Sexualité. (TW mentionnés en fin 2021- milieu 2023 : TS. Violences physiques et verbales. Consommation d'alcool et de médicaments en excès)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 dont elle n'a pas la garde. • Depuis début 2023, elle se remet d'une dépression commencée en octobre 2021 suite à une grossesse nerveuse. Elle retrouve peu à peu un équilibre et une certaine paix.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr-e6f8d8230f50ba42013fef4f03f9fa4b-1af5c3d9-1280
KEEDY – L'amitié est familière et veut sourire et s'égayer ; elle va aux visages épanouis, aux cœurs ouverts et se refuse aux âmes sombres et repliées.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-1-e997db6f841
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-com-effects
MIDY – Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter.

2023 – Camil#9Cade#3Faith#1Joseph#10Alexandra#1

2024 – Mason#1Malik#1Camil#10

RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Mabel#1Louisa#1Cade#1Adorján#1Joseph#8Camil#8Caleb#1Jackson#3Jackson#4Sunsan#2Hayden#1Andrew#1
2023 – Cade#2Jackson#5Joseph#9Jackson#6

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Potager2023
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A6v1OZr
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS LkjGlzk
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS H6Kkwzz

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • modération (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody
https://rpgressource.tumblr.com/

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptySam 16 Déc 2023 - 23:18




It's Beginning to Look
a Lot Like Christmas
ft.@Joseph Keegan
Deborah avait eu de la chance pendant la tempête. Quelques arbustes du jardin arrachés, de nombreux déchets échoués autour de la maison, son allée sale d’une coulée d’eau emportant terre et poussière sur son passage, une instabilité électrique dans le quartier : rien de grave à constater. Elle avait correctement fait son travail de protection de la maison dans laquelle elle vivait depuis quelques mois. C’était Joseph qui l’avait prévenu du peu de dégâts. De quoi la rassurer parce qu’elle avait beau être en stage, elle prêtait main forte chaque jour aux urgences depuis la tempête et le soir de cette dernière, elle avait eu une garde de presque 48h, allant jusqu’à l’épuisement. Quelques jours étaient passés depuis.

L’affluence aux soins était moins importante mais une autre urgence avait naturellement pointé le bout de son nez : les nécessiteux. Certaines personnes avaient perdu leurs maisons, définitivement ou non. Les animaux abandonnés habituellement cachés dans les rues s’étaient révélés aux habitants pour demander également de l’aide. La ville sans dessus-dessous et avait besoin d’un gros ménage. L’organisation s’était faite au fil des jours, chacun semblait vouloir aider son prochain. Les catastrophes rendaient toujours l’humain plus sensible à ses pairs et en ce temps habituellement réservé aux fêtes, il semblait que ce sentiment était décuplé.

C’était ainsi qu’au lieu de s’occuper de son chez elle et de sa valise a préparer pour s’envoler voir sa famille (si c’était encore possible, fallait-il qu’elle prenne le temps d’écouter les informations ou qu’elle se renseigne sur les possibilités de décollage des avions), Deborah avait convenu de rejoindre Joseph au vignoble Sirromet Winery, endroit choisi en association avec la ville pour le Noël solidaire des enfants les plus malchanceux (plus nombreux que jamais après le passage d’Olga). Si Debbie n’était malheureusement pas disponible pour le réveillon en lui-même, elle comptait participer à son organisation et que serait un repas de Noël sans sapin décoré ? Aujourd’hui, c’était leur but : créer des décorations pour les tables et le sapin. « Tu es prêt à retrouver des paillettes pendant des jours chez toi ? » disait-elle à Joseph tandis qu’elle arrivait à lui et qu’elle le prenait dans ses bras pour une étreinte amicale d’accueil. « ça va toi ? » demandait-elle, sincèrement soucieuse de savoir comment il allait. Elle aimerait éviter de faire de potentielles gaffes en compagnie des enfants et de rendre l’atmosphère lourde par son étourderie. Les enfants n’avaient pas besoin de ça.



Tu les traites comme s’ils avaient un cœur comme le tien mais tout le monde ne peut pas avoir ta douceur et ta tendresse. Tu ne vois pas la personne qu’ils sont, tu vois la personne qu’ils ont le potentiel d’être. Tu donnes et tu donnes, jusqu’à ce qu’ils extirpent tout de toi et te laissent vide.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
la balle à blanc
la balle à blanc
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS 9OYzxwd Présent
ÂGE : 41 ans. 26/04/1983. Comment ça il est encore en vie ? C'était pas prévu dans le script, putain.
SURNOM : Jo. C'est court et c'est simple mais, surtout, ça lui permet de se présenter sans utiliser le vrai prénom qu'il déteste.
STATUT : Il ne trouvera peut-être jamais la femme de sa vie. Il n'a rien à offrir, si ce n'est qu'un cœur battant faiblement sous ses cinquante couches de poussière.
MÉTIER : Concierge de nuit à l'hôpital St Vincent. Il en voit littéralement de toutes les couleurs. Ça ne l'empêche pas de faire le clown devant les enfants alités pour leur remonter le moral.
LOGEMENT : IL A UN APPARTEMENT ! OUI OUI ! Célébrons cela avec une bonne coupe de vin et un petit joint à consommer sur le balcon, évidemment, pour ne pas enfumer ses colocataires Stella, Sara et 25% Dina.
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A96e19b4bc7772da7007f72b8608af7c
POSTS : 36263 POINTS : 40

TW IN RP : Drogue, dépendance, violence, abus sexuels.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il paraît qu’il n’est pas bien dans sa tête mais il fait de son mieux pour ne pas être le méchant de l’histoire. Il a de bonnes valeurs, Joseph, seulement, il n’est pas né dans un monde fait pour lui. Les punitions que lui infligeaient son père tambourinent encore dans son crâne – il essaye d’oublier en s’entourant de bonnes personnes sans jamais réaliser qu’il brise tout ce qu’il tient dans ses mains. Il craint de mourir seul, comme tout le monde, mais la mort en elle-même ne l’inquiète pas. Il croit que sa dernière chance n'est pas encore arrivée.
RPs EN COURS : IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_nk9munzdRB1rl6zbso5_r1_250 EMMA. You're anchored in the past and wishing for a future with a ghost. Can't you see that this is a dead end ? - Emma

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_inline_phcaxytzks1t8bm8b_250 KEEDY. The burning sensation never stops. You just get used to it. When it's done consuming you, somehow, it makes you feel alive. - Deb [10]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Giphy La coloc des petits foufous. It shouldn't work. And it doesn't. WhatsApp - Stella

(7) Sunny [2] - Maritza [2] - Greta - Birdie [3]

UA : Itziar #1
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [ab] - Lindsey [ab] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4] - Jacob - Ichabotte [3] - Lily [5] - Lou [3] - Sid & Lily - Ilaria - Lily [6] - Sawyer [2][FB] - Lily [7] - Alfie [5][FB] - Lou [4] - Lily [8] - Sawyer 3 [FB] - Federico [ab] - Lily [9] - Deb [7] - Jasper - Jules - Lou [5] - Prim - Finn - Lily [10][FB] - Jules [2] - Lily [11] et Alfie [7] - Lily 11 - Deb [8] - Laila - Lily 12 - Jules [3] - Sunny [FB] - Mickey - Lily 13 - Maritza - Lily 14 - Cody #1 [UA] - Mickey [2] - Deb [9]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tenor
ALEPH. Je me souviens deux enfants trop petits pour se soucier des conséquences. Je vois deux hommes qui se sont cassé les jambes en tombant de trop haut.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Raconte-moi une histoire dans laquelle ils sont heureux.

AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Emily May Rose pour les ratons de la signa, Harleystuff pour le vava.
DC : Raph le flamant, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301640

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptySam 23 Déc 2023 - 18:55



Joseph avait entendu parler de cet événement caritatif à l’hôpital. Les murs du pavillon de la pédiatrie avaient été recouverts d’un tas de posters annonçant les festivités de Noël annuelles. Des activités où enfants et adultes étaient invités à fabriquer un tas de choses différents, des décorations aux traditionnels cupcakes des fêtes. Joseph avait eu envie d’y aller parce que, son dernier temps des fêtes, il l’avait passé en solo, sans appartement, à côtoyer les passants dans la rue et à regarder de loin les familles profiter de leurs vacances. Le garçon n’a jamais eu le cœur en joie, en décembre. Ses Noëls ont, pour la plupart du temps, fini en désastre. Soit il ne faisait rien, soit il prenait la chance de frôler la catastrophe. Aussi, il a longtemps associé les festivités à l’Église puisqu’elle en avait dicté le déroulement durant toute son enfance. La messe, la chorale, l’immense sapin rempli d’agneaux, rois mages et de bonnes étoiles. Pour Joseph, Noël n’avait été qu’une raison de plus pour se faire le plus petit possible.

Mais, cette année, il s’était dit que ça pouvait être différent. Il a décidé de choisir ce qu’il ferait plutôt que de laisser les autres décider du programme. Quand il s’est demandé ce qu’il avait envie de faire, qui il avait envie de voir, il a pensé à Deborah. Elle était la personne qui lui avait presque fait apprécier les fêtes lorsqu’ils habitaient sous le même toit. Elle lui avait montré quelques films de Noël (tous un peu nian-nian) et ils avaient dévoré des biscuits rouges et verts ensemble. Joseph avait envie de réessayer et, pour cette raison, il avait donné rendez-vous à son amie là où les activités avaient été organisées pour célébrer le Noël solidaire des enfants plus démunis. La tempête ayant rasé plusieurs habitations au début du mois, nombreuses étaient les familles présentes cette année au vignoble Sirromet Winery.  « Tu es prêt à retrouver des paillettes pendant des jours chez toi ? » Il entend, derrière lui, une voix qui vient chatouiller ses plus beaux souvenirs, comme ses plus déstabilisants. Se tournant vers Deborah, il lui adresse son sourire le plus bienveillant. « Bien sûr, on a signé pour ça ! » D’ailleurs, son pull de Noël, qui lui donne terriblement chaud mais qui cache ses bras piteux, est déjà couvert de minuscules points brillants. Il avait rejoint une table de gamins quelques minutes plus tôt afin de féliciter leurs créations. D’ailleurs, il avait reconnu l’un d’entre eux : un jeune garçon de sept ans qui était sorti de l’hôpital deux mois plus tôt, quand les médicaments avaient enfin commencé à faire effet. « ça va toi ? » Enroulant ses bras autour d’elle, il s’empêche de trop sentir l’odeur de ses cheveux. « C’est bientôt Noël ! Comment ça n’pourrait pas bien aller ? » Elle ne croira pas à ce mensonge, mais il est là pour une bonne raison : il a l’intention de sourire, aujourd’hui, pas de ressasser la misère. Mettant fin à l’étreinte pour la regarder dans les yeux, il lui confesse : « J’suis content qu’tu sois là. » Petite pause marquant le suspense… « Parce que les gosses sont de vrais p’tits diables aujourd’hui, ils ont bouffé trop d’sucre et j’aurai b’soin d’toi pour les calmer ! » À deux, ils y arriveront.

Un instant plus tard, une toute petite silhouette vient s’enrouler autour de la jambe de Joseph. Surpris, il lève le bras, baisse la tête, pour mieux observer la gamine qui vient de se coller à lui. « Maman c’est Joseph ! » Que Allison s’exclame avec joie, ayant reconnu le concierge qui la faisait toujours bien rire quand il passait dans sa chambre d’hôpital. Attendri, Joseph va pour la saluer mais la mère en question revient chercher sa fille en lui prenant la main, se faisant plus discrète qu’elle. Ça la rend mal à l’aise, de voir la gueule du fameux concierge, œil gris, cicatrice saillante et blanche séparant son sourcil en deux. Il repose son regard sur Deborah quand les deux se dirigent vers une autre table. « Sympa ! » Plutôt en rire que de se lamenter.          

@Deborah Brody  :l:

moi : juste 300 mots svp
also moi : 700 mots




Ill and doomed
King raccoon ☽ Let's pick the truth that we believe in like a bad religion, tell me all your original sins. So many questionable choices. We love the sound that our voice makes. Man, this echo chamber's getting loud. Let's just watch the world burn, thinking about each other.
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-six ans. (26.02.88)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : L'officiel et l'officieux se croisent en la personne de Camil. Amoureux publics, amants privés, la lisière est fine mais la différence est notable.
MÉTIER : En formation d'ambulancière.
LOGEMENT : Maison au #320 à Carmody Road (TOOWONG).
(c) Cocaïne
POSTS : 34193 POINTS : 0

TW IN RP : TW régulièrement mentionnés : Maternité. Abandon. Dépression. Sexualité. (TW mentionnés en fin 2021- milieu 2023 : TS. Violences physiques et verbales. Consommation d'alcool et de médicaments en excès)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 dont elle n'a pas la garde. • Depuis début 2023, elle se remet d'une dépression commencée en octobre 2021 suite à une grossesse nerveuse. Elle retrouve peu à peu un équilibre et une certaine paix.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr-e6f8d8230f50ba42013fef4f03f9fa4b-1af5c3d9-1280
KEEDY – L'amitié est familière et veut sourire et s'égayer ; elle va aux visages épanouis, aux cœurs ouverts et se refuse aux âmes sombres et repliées.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-1-e997db6f841
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-com-effects
MIDY – Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter.

2023 – Camil#9Cade#3Faith#1Joseph#10Alexandra#1

2024 – Mason#1Malik#1Camil#10

RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Mabel#1Louisa#1Cade#1Adorján#1Joseph#8Camil#8Caleb#1Jackson#3Jackson#4Sunsan#2Hayden#1Andrew#1
2023 – Cade#2Jackson#5Joseph#9Jackson#6

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Potager2023
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A6v1OZr
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS LkjGlzk
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS H6Kkwzz

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • modération (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody
https://rpgressource.tumblr.com/

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptyDim 7 Jan 2024 - 21:04



L’étreinte était douce, pleine de sous-entendus : ça fait du bien de te voir, tu m’as manqué, ça m’a manqué de pouvoir te serrer dans mes bras sans sentir de malaise. Des pensées silencieuses mais qui peuplaient sa tête et adoucissaient son cœur. Elle était sincèrement heureuse de le voir tant elle continuait d’estimer qu’ils ne se voyaient pas assez souvent. Elle était comme ça Deborah, toujours nostalgique des temps où ils se fréquentaient littéralement tous les jours, visiblement peu encline à se faire à une autre habitude. « Je suis contente d’être là moi aussi. » disait-elle en prenant affectueusement son visage entre ses mains pendant une paire de secondes avant qu’il ne révèle réellement le pourquoi il était content qu’elle soit là : pour maîtriser les gosses. « T’es qu’un enfoiré. » disait-elle dans un rire sincère en le poussant un peu vers l’intérieur. « Avance donc au lieu de dire des conneries. »

Rendus à l’intérieur, il ne fallu pas plus de temps à une enfant pour s’approcher et s’accrocher à Joseph, visiblement surprise et contente de le voir elle aussi. Immédiatement, un sourire doux se glissait sur le visage de Deborah. Ils en avaient parlé, elle avait du mal à l’imaginer entouré d’enfant dans ce nouveau travail (plus si nouveau si les enfants parvenaient à le reconnaître si facilement hors contexte) et à être à l’aise avec eux. Pourtant, cette petite fille prouvait le contraire, d’entrée de jeu et c’était sincèrement tendre à voir… quand bien même sa mère était une peau de vache à venir la chercher comme si Joseph avait la gale. « Tu auras peut-être l’occasion de la voir plus tard. » lui souhaitait-elle en glissant une main de soutien sur son épaule, se dirigeant avec lui vers une autre table où des enfants étaient en pleine fabrication de décoration pour le sapin.

A peine étaient-ils à proximité qu’un des enfants tendait son début de décoration à Joseph. « Tu m’aides ? J’arrive pas, c’est trop dur. » demandait-il sans même le connaître. Selon les patrons disponibles sur un tableau à la vue de tous, il semblait que l’enfant était en pleine construction d’un renne de Noël en bouchons de liège mais qu’il semblait en difficulté pour mettre les bois de l’animal faite de branches à planter dans le liège. De son côté, Deborah prenait place à côté d’une jeune fille observatrice des autres mais bien silencieuse, visiblement timide et peu à l’aise d’être là. « Est-ce que tu veux que je t’aide à commencer quelque chose ? » « Elle ne vous répondra pas. » affirmait une voix plus adulte derrière eux qui venait de débarquer, visiblement parti pour aller chercher des chocolats chauds à tous les enfants. « Elle est... nouvelle. » affirmait-il en montrant son badge sur son pull : responsable de l’orphelinat. Il n’en fallait pas plus à Deborah pour comprendre que cette petite fille avait perdu ses parents et qu’il était préférable de ne pas le souligner. Elle n’était pas timide mais au bord des larmes, enfermée dans un mutisme de protection. Cela expliquait aussi pourquoi le petit garçon s’était adressé sans mal à Joseph sans le connaître : ils étaient à la table des orphelins, pour certains habitués à communiquer avec les adultes sans nécessairement les connaître. « Tu n’es pas obligée de parler, tu peux juste me montrer si tu veux. » C’est ainsi qu’après de longues secondes de silence, elle désignait de son doigt une étoile en polystyrène qu’il était possible de décorer en coloriant dessus, en mettant des paillettes et/ou en épinglant des sequins. D’accord, il fallait donc lui poser des questions fermées qui lui permettraient de communiquer avec des gestes. Deborah s’y emploierait.

@Joseph Keegan


Tu les traites comme s’ils avaient un cœur comme le tien mais tout le monde ne peut pas avoir ta douceur et ta tendresse. Tu ne vois pas la personne qu’ils sont, tu vois la personne qu’ils ont le potentiel d’être. Tu donnes et tu donnes, jusqu’à ce qu’ils extirpent tout de toi et te laissent vide.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
la balle à blanc
la balle à blanc
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS 9OYzxwd Présent
ÂGE : 41 ans. 26/04/1983. Comment ça il est encore en vie ? C'était pas prévu dans le script, putain.
SURNOM : Jo. C'est court et c'est simple mais, surtout, ça lui permet de se présenter sans utiliser le vrai prénom qu'il déteste.
STATUT : Il ne trouvera peut-être jamais la femme de sa vie. Il n'a rien à offrir, si ce n'est qu'un cœur battant faiblement sous ses cinquante couches de poussière.
MÉTIER : Concierge de nuit à l'hôpital St Vincent. Il en voit littéralement de toutes les couleurs. Ça ne l'empêche pas de faire le clown devant les enfants alités pour leur remonter le moral.
LOGEMENT : IL A UN APPARTEMENT ! OUI OUI ! Célébrons cela avec une bonne coupe de vin et un petit joint à consommer sur le balcon, évidemment, pour ne pas enfumer ses colocataires Stella, Sara et 25% Dina.
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A96e19b4bc7772da7007f72b8608af7c
POSTS : 36263 POINTS : 40

TW IN RP : Drogue, dépendance, violence, abus sexuels.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il paraît qu’il n’est pas bien dans sa tête mais il fait de son mieux pour ne pas être le méchant de l’histoire. Il a de bonnes valeurs, Joseph, seulement, il n’est pas né dans un monde fait pour lui. Les punitions que lui infligeaient son père tambourinent encore dans son crâne – il essaye d’oublier en s’entourant de bonnes personnes sans jamais réaliser qu’il brise tout ce qu’il tient dans ses mains. Il craint de mourir seul, comme tout le monde, mais la mort en elle-même ne l’inquiète pas. Il croit que sa dernière chance n'est pas encore arrivée.
RPs EN COURS : IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_nk9munzdRB1rl6zbso5_r1_250 EMMA. You're anchored in the past and wishing for a future with a ghost. Can't you see that this is a dead end ? - Emma

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_inline_phcaxytzks1t8bm8b_250 KEEDY. The burning sensation never stops. You just get used to it. When it's done consuming you, somehow, it makes you feel alive. - Deb [10]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Giphy La coloc des petits foufous. It shouldn't work. And it doesn't. WhatsApp - Stella

(7) Sunny [2] - Maritza [2] - Greta - Birdie [3]

UA : Itziar #1
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [ab] - Lindsey [ab] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4] - Jacob - Ichabotte [3] - Lily [5] - Lou [3] - Sid & Lily - Ilaria - Lily [6] - Sawyer [2][FB] - Lily [7] - Alfie [5][FB] - Lou [4] - Lily [8] - Sawyer 3 [FB] - Federico [ab] - Lily [9] - Deb [7] - Jasper - Jules - Lou [5] - Prim - Finn - Lily [10][FB] - Jules [2] - Lily [11] et Alfie [7] - Lily 11 - Deb [8] - Laila - Lily 12 - Jules [3] - Sunny [FB] - Mickey - Lily 13 - Maritza - Lily 14 - Cody #1 [UA] - Mickey [2] - Deb [9]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tenor
ALEPH. Je me souviens deux enfants trop petits pour se soucier des conséquences. Je vois deux hommes qui se sont cassé les jambes en tombant de trop haut.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Raconte-moi une histoire dans laquelle ils sont heureux.

AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Emily May Rose pour les ratons de la signa, Harleystuff pour le vava.
DC : Raph le flamant, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301640

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptyJeu 25 Jan 2024 - 2:40



« T’es qu’un enfoiré. » Le sourire qu’il lui adresse est à l’image de tous ceux qu’ils échangeaient le jour de sa sortie de prison et, surtout, quand tout allait bien entre eux. Le love language de Joseph, ça a toujours été les piques et les bêtises, et il n’y a jamais eu plus belle preuve d’amitié que d’arriver à s’insulter sans le prendre au premier degré. « Avance donc au lieu de dire des conneries. » « Oui mam’zelle Brody ! » Qu’il abdique en levant les mains au ciel quand elle le pousse vers le groupe d’enfants déjà bien agité. Il a presque l’impression que tout est normal. Du moins, la normalité qu’il connait. Aussitôt entrés dans l’établissement, ils se font accueillir par une gamine qui reconnait le clown de l’hôpital et se précipite à sa jambe pour s’y accrocher avec joie. Bien sûr, Joseph est surpris, mais il la reconnait si rapidement que son visage se détend aussitôt. La situation ne le gênait pas ; il s’apprêtait d’ailleurs à s’abaisser à la hauteur de l’enfant pour engager la conversation, s’assurer qu’elle vole de ses propres ailes maintenant que son traitement est terminé. Hélas, sa mère vient lui accrocher la main pour l’éloigner du raton-laveur, injustement étiqueté comme un animal vicieux et sale. Il se retrouve un peu idiot dans cette solitude imposée, mais Deborah le ramène à la réalité sans qu’il n’ait le temps de maudire l’adulte. Son cœur n’est pas blessé puisqu’il a l’habitude des déceptions qui ont cette couleur. « Ouais, peut-être. » Il répond alors à son amie avant de l’accompagner jusqu’aux festivités, où colle à bois, paillettes et googly eyes virevoltent entre les mains des petits artistes. Ce n’est pas long avant qu’on vienne lui quémander l’agilité de ses mains et, avec un sourire chaleureux, il attrape le renne en bouchons de liège qu’on lui tend et, tirant la langue pour mieux se concentrer, il plante les branches à l’extrémité du cervidé. Aussi, il les ajuste pour que le bricolage soit parfait et à la hauteur de ce que son créateur souhaitait réaliser. Surexcité, l’enfant constate qu’il a trouvé le meilleur partenaire et il attrape la main de Joseph pour le guider jusqu’à sa table, tandis que Deborah met du sien du côté d’une jeune fille visiblement orpheline. S’il passe une bonne quinzaine de minutes à aider le petit Elliot (il s’est présenté avant de lui donner la responsabilité des pompons à coller sur le gant du père Noël qu’il a coupé dans un papier mousse), il ne cesse de jeter des coups d’œil à la table voisine, où son amie assiste la jeune fille aphone dans la création de décorations. Trop loin d’elle, il ne peut pas lui parler sans déranger l’assemblée, alors il s’empresse d’attraper un morceau de papier sur lequel il écrit « Tu es une naturelle » À côté, il dessine Deborah et la gamine, tenant ensemble une étoile, en bonhommes allumettes. Exactement comme il le faisait derrière les barreaux. Il fait une petite boule avec le papier et le lance à Deborah, contre l’épaule de laquelle il rebondit avant de tomber sur la table sous ses yeux.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Lj2k

@Deborah Brody I love you




Ill and doomed
King raccoon ☽ Let's pick the truth that we believe in like a bad religion, tell me all your original sins. So many questionable choices. We love the sound that our voice makes. Man, this echo chamber's getting loud. Let's just watch the world burn, thinking about each other.
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-six ans. (26.02.88)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : L'officiel et l'officieux se croisent en la personne de Camil. Amoureux publics, amants privés, la lisière est fine mais la différence est notable.
MÉTIER : En formation d'ambulancière.
LOGEMENT : Maison au #320 à Carmody Road (TOOWONG).
(c) Cocaïne
POSTS : 34193 POINTS : 0

TW IN RP : TW régulièrement mentionnés : Maternité. Abandon. Dépression. Sexualité. (TW mentionnés en fin 2021- milieu 2023 : TS. Violences physiques et verbales. Consommation d'alcool et de médicaments en excès)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 dont elle n'a pas la garde. • Depuis début 2023, elle se remet d'une dépression commencée en octobre 2021 suite à une grossesse nerveuse. Elle retrouve peu à peu un équilibre et une certaine paix.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr-e6f8d8230f50ba42013fef4f03f9fa4b-1af5c3d9-1280
KEEDY – L'amitié est familière et veut sourire et s'égayer ; elle va aux visages épanouis, aux cœurs ouverts et se refuse aux âmes sombres et repliées.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-1-e997db6f841
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-com-effects
MIDY – Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter.

2023 – Camil#9Cade#3Faith#1Joseph#10Alexandra#1

2024 – Mason#1Malik#1Camil#10

RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Mabel#1Louisa#1Cade#1Adorján#1Joseph#8Camil#8Caleb#1Jackson#3Jackson#4Sunsan#2Hayden#1Andrew#1
2023 – Cade#2Jackson#5Joseph#9Jackson#6

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Potager2023
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A6v1OZr
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS LkjGlzk
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS H6Kkwzz

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • modération (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody
https://rpgressource.tumblr.com/

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptyVen 23 Fév 2024 - 0:46



Joseph se faisait embarquer par un jeune garçon qui voyait en lui le partenaire de fabrication idéal : avec la force nécessaire pour enfoncer des brindilles dans du liège, avec assez de dextérité pour coller des choses sans se coller les doigts avec, avec un sens artistique bien plus développé que ce que le concerné n’ose réellement exploiter. De son côté, Deborah était installée à une table différente, avec une petite fille récemment orpheline ce qui expliquait son mutisme, au bord des larmes en permanence. Elles avaient jeté leurs dévolus sur une étoile en polystyrène prête à être décorée. Armées de petites épingles et de sequins, elles les accrochaient un à un sur l’étoile. L’activité promettait de mettre du temps : tant mieux, cela permettrait à cette gamine de penser un peu à autre chose que sa solitude.

Au fil des minutes, elle s’était rapprochée de Deborah, au point de finir sur ses genoux, protégée des autres par les bras de l’adulte qui l’aidait dans son bricolage. Si l’enfant semblait concentrée sur sa décoration, c’était les pensées de Deborah qui dérivaient un peu : une pensée pour ce fils qu’elle a laissé derrière elle, dont elle n’aura jamais de nouvelle, qui est peut-être même encore à l’adoption, allez savoir. Un soupir discret de regret passait ses lèvres tandis qu’elle déposait un baiser dans les cheveux blonds de son acolyte, comme un pardon silencieux à tous les enfants abandonnés/orphelins de ce monde dont le sien fait partie par volonté et dont cette enfant fait malheureusement partie aussi suite à la disparition de ses parents.

De ces pensées, elle n’en sortait que lorsqu’elle fut surprise par une boule de papier roulant contre son épaule pour atterrir devant elles. Au début, elle cru à un petit plaisantin, alors par instinct, elle s’était retournée et avait croisé le sourire de Joseph. Elle comprit rapidement et sans mot qu’il fallait ouvrir la boulette et que ce n’était pas une déclaration de guerre. Ce petit dessin, ce compliment ; il ne fallait rien de plus à Deborah pour sourire bêtement, de ces sourires qu’on devine touchée de l’attention. Elle repliait correctement le papier et, tout en se retournant, faisait une moue d’émotion en direction de Joseph avant de ranger le dessin près de son cœur (pour ne pas dire dans son soutif mais elle n’a pas de poche aussi !).

« Tu veux venir avec moi ? je vais voir mon ami là-bas. » demandait-elle à Lena, prénom appris grâce à la discrétion de l’encadrant. Un simple hochement de tête et Deborah prenait le matériel nécessaire dans une main et tenait celle de l’enfant de l’autre pour rejoindre Joseph à sa table. En passant derrière lui, elle en profitait pour l’entourer d’un bras et déposer, à lui aussi, un baiser dans les cheveux. « Merci, ça me touche beaucoup. » Rien de plus, rien de moins avant qu’elles ne prennent place à côté de Joseph et du jeune garçon pour continuer le bricolage. « Il va falloir que tu m’arrêtes à un moment donné par contre sinon on va passer la nuit ici ou je vais avoir envie d’embarquer tous ces enfants chez moi. » chuchotait-elle à Joseph, comme un secret quand bien même sa tendresse pour les enfants n’était un secret pour personne. Si dans ces plus jeunes années, Deborah ne se sentait pas à l’aise avec les enfants, elle avait appris à l’être avec le temps et la pratique, plus encore depuis qu’elle était pendue au bras de Camil et qu’elle avait pris le temps d’aller dans les hôpitaux pour visiter les malades. « Quand on aura terminé, on accrochera vos décorations dans le sapin et on ira faire une petit tour dans les vignes si vous voulez. » En effet, le temps de finir, le soleil allait décliner et laisser place aux illuminations dans les vignes.

@Joseph Keegan


Tu les traites comme s’ils avaient un cœur comme le tien mais tout le monde ne peut pas avoir ta douceur et ta tendresse. Tu ne vois pas la personne qu’ils sont, tu vois la personne qu’ils ont le potentiel d’être. Tu donnes et tu donnes, jusqu’à ce qu’ils extirpent tout de toi et te laissent vide.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
la balle à blanc
la balle à blanc
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS 9OYzxwd Présent
ÂGE : 41 ans. 26/04/1983. Comment ça il est encore en vie ? C'était pas prévu dans le script, putain.
SURNOM : Jo. C'est court et c'est simple mais, surtout, ça lui permet de se présenter sans utiliser le vrai prénom qu'il déteste.
STATUT : Il ne trouvera peut-être jamais la femme de sa vie. Il n'a rien à offrir, si ce n'est qu'un cœur battant faiblement sous ses cinquante couches de poussière.
MÉTIER : Concierge de nuit à l'hôpital St Vincent. Il en voit littéralement de toutes les couleurs. Ça ne l'empêche pas de faire le clown devant les enfants alités pour leur remonter le moral.
LOGEMENT : IL A UN APPARTEMENT ! OUI OUI ! Célébrons cela avec une bonne coupe de vin et un petit joint à consommer sur le balcon, évidemment, pour ne pas enfumer ses colocataires Stella, Sara et 25% Dina.
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A96e19b4bc7772da7007f72b8608af7c
POSTS : 36263 POINTS : 40

TW IN RP : Drogue, dépendance, violence, abus sexuels.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il paraît qu’il n’est pas bien dans sa tête mais il fait de son mieux pour ne pas être le méchant de l’histoire. Il a de bonnes valeurs, Joseph, seulement, il n’est pas né dans un monde fait pour lui. Les punitions que lui infligeaient son père tambourinent encore dans son crâne – il essaye d’oublier en s’entourant de bonnes personnes sans jamais réaliser qu’il brise tout ce qu’il tient dans ses mains. Il craint de mourir seul, comme tout le monde, mais la mort en elle-même ne l’inquiète pas. Il croit que sa dernière chance n'est pas encore arrivée.
RPs EN COURS : IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_nk9munzdRB1rl6zbso5_r1_250 EMMA. You're anchored in the past and wishing for a future with a ghost. Can't you see that this is a dead end ? - Emma

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_inline_phcaxytzks1t8bm8b_250 KEEDY. The burning sensation never stops. You just get used to it. When it's done consuming you, somehow, it makes you feel alive. - Deb [10]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Giphy La coloc des petits foufous. It shouldn't work. And it doesn't. WhatsApp - Stella

(7) Sunny [2] - Maritza [2] - Greta - Birdie [3]

UA : Itziar #1
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [ab] - Lindsey [ab] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4] - Jacob - Ichabotte [3] - Lily [5] - Lou [3] - Sid & Lily - Ilaria - Lily [6] - Sawyer [2][FB] - Lily [7] - Alfie [5][FB] - Lou [4] - Lily [8] - Sawyer 3 [FB] - Federico [ab] - Lily [9] - Deb [7] - Jasper - Jules - Lou [5] - Prim - Finn - Lily [10][FB] - Jules [2] - Lily [11] et Alfie [7] - Lily 11 - Deb [8] - Laila - Lily 12 - Jules [3] - Sunny [FB] - Mickey - Lily 13 - Maritza - Lily 14 - Cody #1 [UA] - Mickey [2] - Deb [9]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tenor
ALEPH. Je me souviens deux enfants trop petits pour se soucier des conséquences. Je vois deux hommes qui se sont cassé les jambes en tombant de trop haut.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Raconte-moi une histoire dans laquelle ils sont heureux.

AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Emily May Rose pour les ratons de la signa, Harleystuff pour le vava.
DC : Raph le flamant, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301640

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptySam 9 Mar 2024 - 19:32



Si on avait dit à Joseph qu’il se trouverait dans une pièce remplie de gamins, à faire des décorations de Noël et à avoir l’air simplement… normal, il n’y aurait pas cru. Beaucoup d’années l’ont séparé de cette éventualité, il a emprunté des chemins sinueux et a souvent pensé que, cette fois, il ne s’en sortirait pas. Mais il est toujours vivant aujourd’hui, et il y a encore plus de vie autour de lui, une jeunesse qui déploie son tapis de rêve devant lui, certains déjà marqués par la vie et d’autres plein d’espoir. Joseph se reconnait en certains. Il observe les plus silencieux du coin de l’œil. Ce sont ceux aux yeux parlants et aux mots peu nombreux. Parfois, il attrape le regard de l’un d’eux et ils s’ancrent à lui sans savoir pourquoi. Ils doivent pouvoir lire dans les pensées. Ils se rejoignent par-delà leur chair, leur corps et leurs os. Ils ont des histoires similaires à raconter et il espère que, d’une certaine manière, ces regards peuvent apporter un peu de réconfort. Parce qu’il est encore là. Abimé mais là. Derrière lui, il sent aussi l’empathie de son amie Deborah. Elle est immense, gorgée d’une mélancholie dont il peut reconnaître les racines. Il ne pourra jamais être à sa place, peut seulement élaborer des théories, mais il a l’impression qu’elle est heureuse ce soir aussi, et qu’elle a aussi hâte que les enfants de voir les lumières s’illuminer. Ils retrouvent leur jeunesse entre les cartons, les paires de ciseaux en plastique et les paillettes vertes et rouges. Ce n’est pas qu’il a envie de la sortir de sa bulle, c’est plutôt qu’il veut lui partager cette vision qu’il a d’elle et de l’enfant dont elle s’occupe avec le naturel d’une mère. Il lui trace un dessin comme il les faisait, le lui envoie, et sourit à pleine dents quand elle lui tire une moue avant de protéger le dessin dans son soutif. Il s’empêche de trop en rire, mais ses dents sont bien dévoilées lorsqu’il se retourne pour aider une gamine à ouvrir un pot de colle fermement serré.

C’est le bras de Deborah autour de son cou qui lui atteste sa présence. « Merci, ça me touche beaucoup. » Il sourit doucement, lui tapote l’avant-bras pour lui signifier sa reconnaissance, avant qu’elle s’installe près de lui. « Il va falloir que tu m’arrêtes à un moment donné par contre sinon on va passer la nuit ici ou je vais avoir envie d’embarquer tous ces enfants chez moi. » Il ne voit pas en quoi ce serait un problème ! « Pourquoi j’t’arrêterais ? T’es la première à savoir que tous ces gosses seraient heureux d’apprendre qu’ils iront habiter chez toi. » Elle est la mère dont tout enfant rêverait. Elle prend soin des autres, s’oublie un peu trop parfois, mais finit toujours par retomber sur ses pieds. Il a toujours admiré sa capacité à soigner les maux causés par les autres. Joseph a toujours été obligé de réparer ce qu’il a lui-même brisé. Il a brisé Deborah, aussi, et il n’a pas été assez fort pour recoller les morceaux cassés. C’est le temps qui a pris sa place, a fait sa magie, et lui est resté un simple coupable. Bien sûr, cela fait un moment qu’il s’interdit de ramener le passé. Il sait à quel point elle déteste quand il se dénigre alors qu’elle est la seule à voir les qualités. C’est son autodérision et son humour noir qui l’ont pourtant sauvé. « Quand on aura terminé, on accrochera vos décorations dans le sapin et on ira faire une petit tour dans les vignes si vous voulez. » Quelques têtes s’hochent, d’autres restent stoïques et sans mots. À celles-là, Joseph adresse un sourire qui parle plus que n’importe quoi, n’importe qui. Observant ensuite Deborah du coin de l’œil, il s’ose à murmurer : « Alors ? » Il marque une pause comme si elle allait lire dans ses pensées, deviner la suite. Ce qui n’arrive pas, forçant Joseph à se révéler : « Quels sont tes plans ? » Son ton est sondeur. « J’avoue qu’j’ai été surpris d’voir que cette histoire de faux couple avec Camil était encore d’actu. » Il lève les mains innocemment. « J’lis le journal, de temps en temps ! » Il a bien le droit de se poser quelques questions s’il prend le temps de s’informer ! Il faut dire qu’il choisi bien les articles qu’il lit.    

@Deborah Brody I love you I love you




Ill and doomed
King raccoon ☽ Let's pick the truth that we believe in like a bad religion, tell me all your original sins. So many questionable choices. We love the sound that our voice makes. Man, this echo chamber's getting loud. Let's just watch the world burn, thinking about each other.
Revenir en haut Aller en bas
Deborah Brody
Deborah Brody
l'obscure clarté
l'obscure clarté
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente-six ans. (26.02.88)
SURNOM : Deb, Debbie, parfois Brody.
STATUT : L'officiel et l'officieux se croisent en la personne de Camil. Amoureux publics, amants privés, la lisière est fine mais la différence est notable.
MÉTIER : En formation d'ambulancière.
LOGEMENT : Maison au #320 à Carmody Road (TOOWONG).
(c) Cocaïne
POSTS : 34193 POINTS : 0

TW IN RP : TW régulièrement mentionnés : Maternité. Abandon. Dépression. Sexualité. (TW mentionnés en fin 2021- milieu 2023 : TS. Violences physiques et verbales. Consommation d'alcool et de médicaments en excès)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis l'été 2016. Avant ça, elle a toujours vécu à Dublin en Irlande. • Elle a donné naissance à un petit garçon le 20 avril 2017 dont elle n'a pas la garde. • Depuis début 2023, elle se remet d'une dépression commencée en octobre 2021 suite à une grossesse nerveuse. Elle retrouve peu à peu un équilibre et une certaine paix.
CODE COULEUR : #3D8D6B
RPs EN COURS :

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr-e6f8d8230f50ba42013fef4f03f9fa4b-1af5c3d9-1280
KEEDY – L'amitié est familière et veut sourire et s'égayer ; elle va aux visages épanouis, aux cœurs ouverts et se refuse aux âmes sombres et repliées.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-1-e997db6f841
SMIDY – And I tend to close my eyes when it hurts sometimes. I fall into your arms. I'll be safe in your sound til I come back around.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Ezgif-com-effects
MIDY – Il y a un moment où les mots s'usent. Et le silence commence à raconter.

2023 – Camil#9Cade#3Faith#1Joseph#10Alexandra#1

2024 – Mason#1Malik#1Camil#10

RPs EN ATTENTE :
RPs TERMINÉS :

2018 –
Joseph#1Ben#1Vitto#1Kane & Wren#1Wren#UA
2019 – Elwyn#1Mitchell#1Austin#1Allie & Nino#1Camil#1Raelyn#1Raelyn & Joseph#2Joseph#3Raelyn#3One shotJoseph#4Calie#1Camil#2Joseph#5Mitchell#2Wren#2
2020 – Camil#3Camil#4 (& Sixtine#1)Joseph#UAJoseph#6Jax#1Jax#2Camil#5Wren#3
2021 – Camil#6Svetlana#1Wren#4Joseph#7Jean#1Heather#1Jackson#1Camil#7Sunan#1Sergio & Gabriel#UAIsaac#UA
2022 – Harold#1Jackson#2Jordan#UAJordan#1Mabel#1Louisa#1Cade#1Adorján#1Joseph#8Camil#8Caleb#1Jackson#3Jackson#4Sunsan#2Hayden#1Andrew#1
2023 – Cade#2Jackson#5Joseph#9Jackson#6

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Potager2023
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A6v1OZr
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS LkjGlzk
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS H6Kkwzz

AVATAR : Daisy Lowe.
CRÉDITS : cocaïne (ava) • modération (le potager)
DC :
PSEUDO : Cocaïne.
INSCRIT LE : 28/11/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t22389-acid-candy-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t37713-notebook-d-brody
https://www.30yearsstillyoung.com/t22593-deborah-brody
https://rpgressource.tumblr.com/

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptySam 30 Mar 2024 - 5:00



Si on lui avait dit qu’un jour elle aimerait les enfants à ce point, elle n’y aurait probablement jamais cru. Bien sûr, elle ne les avait jamais détestés, elle ne leur aurait jamais fait de mal mais jamais elle n’aurait imaginé ressentir autant d’amour à leur écart. Depuis qu’elle se reconstruisait de sa grossesse nerveuse, Deborah se surprenait régulièrement à s’attendrir, presque à rêvasser de ce que sa vie aurait pu être si elle avait gardé son petit garçon à l’heure actuelle. Bien entendu, elle continuait d’être persuadée qu’à l’époque, elle n’aurait pas été capable de prendre soin de lui (et ça aurait été le cas, une vraie catastrophe) mais si elle l’avait eu aujourd’hui, les choses auraient été bien différentes. Pour sûr qu’elle l’aurait gardé, pour sûr qu’elle s’en serait parfaitement sortie, même seule. Aujourd’hui, l’idée d’avoir un enfant ne la dérangeait plus et venait même parfois chatouiller ses instincts maternels, comme c’était le cas actuellement et les nombreuses fois où elle visitait les enfants à l’hôpital. Elle se retrouvait même parfois en difficulté lors de ses stages quand les urgences concernaient les enfants, sa compassion pour les parents la rendant à la fois plus fragile mais également plus déterminée encore à faire de son mieux et son maximum pour leur venir en aide. « Probablement parce qu’en dépit de beaucoup trop d’amour à donner, je n’ai pas une maison de 300m² et un compte en banque adéquat pour prendre correctement soin d’eux. Je compte sur toi pour m’obliger à résister. » disait-elle dans un sourire amusé.

La suite des événements se traçait naturellement. Les décorations terminées, ils iraient les accrocher avant de s’en aller faire un tour dans les vignes, pour ceux qui le souhaitent. Encore un moment simple mais qui, elle en était sûre, resterait dans la mémoire de certains, elle le souhaitait en tout cas. Dans ces moments difficiles, elle aimerait que la magie de Noël les atteigne, chacun d’eux, au moins un peu et aussi difficile que cela puisse paraitre. Sans avoir peur de l’affirmer complétement, elle se doutait que la petite fille sur ses genoux, si concentrée sur son étoile, n’avait pas le cœur à sourire. A défaut de savoir l’exprimer dans un visage étiré par la joie, Debbie aimerait qu’elle puisse garder en mémoire ces bribes de positivité.

Une pensée fugace qui s’évanouissait au rythme des mots de Joseph. Il venait de piquer sa curiosité et son regard ne mentait pas. Alors quoi ? semblait dire ses iris. Un léger rire passait le seuil de ses lèvres quand il levait les mains à l’énonciation de la relation qu’elle peut entretenir avec Camil. « A vrai dire, je suis la première surprise. » Quand elle s’était engagée là-dedans, elle ne s’attendait franchement pas à ce que ça dure 4 ans. « La vie a fait que. Ça devait être pour un an, puis finalement deux après qu’il ait décalé sa candidature. Puis la suite, tu la connais. » Sa grossesse nerveuse, sa dépression… « Je crois pouvoir dire sans trop me tromper qu’il a attendu que j’aille mieux et que je retombe sur mes pattes. » parce qu’ils étaient devenus amis avant tout, il lui avait promis qu’il resterait près d’elle quoi qu’il arrive. Il avait tenu promesse. Maladroitement parfois mais il était là. « Ma formation d’ambulancière touchera à sa fin dans quelques mois. » retomber sur ses pattes donc, c’était là, c’était le point central. « J’imagine que dans peu de temps, il y aura plus rien à lire sur moi dans le journal. » riait-elle d’elle-même, bien consciente que le contexte médiatique, elle n’était rien d’autre que « la petite-amie de ». Sans Camil, plus de raison de voir son nom dans un quelconque journal.

« La suite est plutôt en roue libre, pour être honnête. Si je parviens à valider ma formation et mes stages, j’imagine que le métier qui va en découler va me prendre beaucoup de temps. Il va falloir que j’apprenne à organiser ma vie autrement mais j’ai la sensation que c’est pour le mieux alors ça ne me fait pas peur. » Fonceuse et pleine de confiance, c’était un trait de sa personnalité qui s’était effacée lors de sa dépression et qui reprenait doucement mais sûrement sa place. « Et toi du coup ? Ça te plait toujours autant de faire le clown ? » Elle avait bien compris la dernière fois qu’ils s’étaient vu qu’il était davantage enthousiasmé à l’idée de retrouver les enfants pour les faire rire plutôt qu’à faire ce pour quoi il a été réellement embauché. Bien sûr, elle ne doutait pas qu’il sache faire les deux avec brio. C’était Joseph : celui qui ne se rend définitivement pas compte de ce dont il est capable et à quel point ça peut sembler facile pour lui (quand bien même il avait combattu d’importants démons). « Tu me diras aussi comment ça se déroule pour votre appartement. » Celui qui a été abîmé par la tempête. « Tu sais que mon offre pour crécher chez moi est illimitée. » Jamais elle ne lâcherait l’affaire là-dessus, jamais… « D’ailleurs à propos de colocation, tu m’as jamais parlé des gens avec qui tu es. Je vais finir par croire que tu me caches des choses Keegan. » disait-elle avec un regard plus qu’équivoque, pour montrer son peu de sérieux.

@Joseph Keegan


Tu les traites comme s’ils avaient un cœur comme le tien mais tout le monde ne peut pas avoir ta douceur et ta tendresse. Tu ne vois pas la personne qu’ils sont, tu vois la personne qu’ils ont le potentiel d’être. Tu donnes et tu donnes, jusqu’à ce qu’ils extirpent tout de toi et te laissent vide.
Revenir en haut Aller en bas
Joseph Keegan
Joseph Keegan
la balle à blanc
la balle à blanc
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS 9OYzxwd Présent
ÂGE : 41 ans. 26/04/1983. Comment ça il est encore en vie ? C'était pas prévu dans le script, putain.
SURNOM : Jo. C'est court et c'est simple mais, surtout, ça lui permet de se présenter sans utiliser le vrai prénom qu'il déteste.
STATUT : Il ne trouvera peut-être jamais la femme de sa vie. Il n'a rien à offrir, si ce n'est qu'un cœur battant faiblement sous ses cinquante couches de poussière.
MÉTIER : Concierge de nuit à l'hôpital St Vincent. Il en voit littéralement de toutes les couleurs. Ça ne l'empêche pas de faire le clown devant les enfants alités pour leur remonter le moral.
LOGEMENT : IL A UN APPARTEMENT ! OUI OUI ! Célébrons cela avec une bonne coupe de vin et un petit joint à consommer sur le balcon, évidemment, pour ne pas enfumer ses colocataires Stella, Sara et 25% Dina.
IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS A96e19b4bc7772da7007f72b8608af7c
POSTS : 36263 POINTS : 40

TW IN RP : Drogue, dépendance, violence, abus sexuels.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Il paraît qu’il n’est pas bien dans sa tête mais il fait de son mieux pour ne pas être le méchant de l’histoire. Il a de bonnes valeurs, Joseph, seulement, il n’est pas né dans un monde fait pour lui. Les punitions que lui infligeaient son père tambourinent encore dans son crâne – il essaye d’oublier en s’entourant de bonnes personnes sans jamais réaliser qu’il brise tout ce qu’il tient dans ses mains. Il craint de mourir seul, comme tout le monde, mais la mort en elle-même ne l’inquiète pas. Il croit que sa dernière chance n'est pas encore arrivée.
RPs EN COURS : IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_nk9munzdRB1rl6zbso5_r1_250 EMMA. You're anchored in the past and wishing for a future with a ghost. Can't you see that this is a dead end ? - Emma

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tumblr_inline_phcaxytzks1t8bm8b_250 KEEDY. The burning sensation never stops. You just get used to it. When it's done consuming you, somehow, it makes you feel alive. - Deb [10]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Giphy La coloc des petits foufous. It shouldn't work. And it doesn't. WhatsApp - Stella

(7) Sunny [2] - Maritza [2] - Greta - Birdie [3]

UA : Itziar #1
RPs TERMINÉS : Yanis - Blake - Yanis [2] - Aubrey - Aubrey [2] - Kane - Aubrey [3] - Liam - Owen - Aubrey [4] - Tess - Blake [2 ripblake] - Jolex - Aubrey [5] - Gaby [ab] - Lindsey [ab] - Clara - Eve - Jolex [2] - Jolex [3] - Jolex [4] - Primrose - Sid - Juliana - Gabriel L. - Romy - Caroline - Deborah [2] - Terrence - Charlie - Gabriel L. [2] - Lily - Freya - Adrian [FB] - Manthas [FB] - Jessalyn - Lily [2] - Alfie&Juliana - Théodore - Savannah - Spidey - Romy [2] - Murphy - Alfie [2] - Deborah [3] - Louanor [FB] - Lily [1] - Deborah [4] - Birdie [FB] - Lou - Juliana [2] - Robin-Hope [FB] - Greg - Deb [5UA] - Murphy [2] - Blake [FB] - Alfie [3] - Lily [2] - Kyte [FB] - Tobias - Geisa [abandonné] - Blake [2] - Greg [2] - Charles - Sin - Olivia [FB] - Olivia & Lily - Blaze [FB] - Lily [3] - Blake [3] - Lily [4] [FB] - Primrose [2] - Ichabod - Matt & Lily - Rhea [FB] - Lou [2] - Deb [6] - Olivia [3] - Vitto - Ichabotte [2] - Sawyer [FB] - Alice - Alfie [4] - Jacob - Ichabotte [3] - Lily [5] - Lou [3] - Sid & Lily - Ilaria - Lily [6] - Sawyer [2][FB] - Lily [7] - Alfie [5][FB] - Lou [4] - Lily [8] - Sawyer 3 [FB] - Federico [ab] - Lily [9] - Deb [7] - Jasper - Jules - Lou [5] - Prim - Finn - Lily [10][FB] - Jules [2] - Lily [11] et Alfie [7] - Lily 11 - Deb [8] - Laila - Lily 12 - Jules [3] - Sunny [FB] - Mickey - Lily 13 - Maritza - Lily 14 - Cody #1 [UA] - Mickey [2] - Deb [9]

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS B4pd
Parce que je ne serais rien sans les mots de Deborah.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Tenor
ALEPH. Je me souviens deux enfants trop petits pour se soucier des conséquences. Je vois deux hommes qui se sont cassé les jambes en tombant de trop haut.

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS E0a4faf8fde5666a1a397a16876388f804a7da9b
KEEGANs. - Raconte-moi une histoire dans laquelle ils sont heureux.

AVATAR : Sebastian Stan.
CRÉDITS : Emily May Rose pour les ratons de la signa, Harleystuff pour le vava.
DC : Raph le flamant, Archie le varan et Sami l'ocelot.
PSEUDO : Mapartche.
INSCRIT LE : 25/09/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t21527-pardonnez-moi-mon-pere-j-ai-peche-sans-un-permis-de-peche
https://www.30yearsstillyoung.com/t45364-joseph-raphael-archie-fiche-commune#2301640

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS EmptyDim 21 Avr 2024 - 22:31


« Probablement parce qu’en dépit de beaucoup trop d’amour à donner, je n’ai pas une maison de 300m² et un compte en banque adéquat pour prendre correctement soin d’eux. Je compte sur toi pour m’obliger à résister. » Froissant le nez, il acquiesce, abandonne la bataille perdue d’avance, avant de partager un dernier espoir qui lui traverse la tête : « P’t’être qu’tu pourras t’prendre une plus grande maison quand tu auras terminé ta formation. » Ça ne doit pas trop mal payer, de transporter les malades à l’hôpital. Ça entre dans la branche de la santé, où les salaires permettent un style de vie plus aisé. Quoique. Joseph n’en sait rien, il n’a jamais vu le montant sur les chèques donnés à toutes ces personnes qu’il croise tous les jours dans les couloirs aseptisés. « Mais tu sais bien que j’plaisante. » Il n’oublie pas de préciser. « Tu décides c’que tu veux faire t’ta vie. » Enfants ou pas. Son amie est tellement positive qu’il arrive très bien à l’imaginer vivre sa meilleure vie peu importe le chemin qu’elle décide d’emprunter. Il y aura toujours moyen qu’elle participe à ce genre d’activité avec les gamins quand ça lui manque d’être entourée de petites personnes hyperactives.

Ils ne parlent pas souvent de Camil, mais la présence de cet homme entre eux est palpable comme le sol couvert de paillettes vertes et rouges sous leurs semelles. C’est dans le but de se montrer ouvert que Joseph décide d’aborder le sujet, même si son cœur ne sera jamais complètement soigné de ses maux. Il était amoureux de Deborah, le vrai amour qui fait du bien autant qu’il arrache la vie, et de la voir aux côtés de Camil dans les journaux a toujours noué sa gorge. Il ne sait pas à quel point ils partagent un quotidien, ne connait par leur dynamique, et il n’a jamais demandé à le rencontrer. Il a toujours pensé que ce dernier le regarderait de haut à s’en donner le vertige. « A vrai dire, je suis la première surprise. La vie a fait que. Ça devait être pour un an, puis finalement deux après qu’il ait décalé sa candidature. Puis la suite, tu la connais. » Lèvres pincées, il acquiesce. Pour éviter de la regarder dans les yeux tandis qu’elle parle de lui et de ce faux couple, il se remet à manipuler une petite figurine de Rudolf en papier cartonné. « Je crois pouvoir dire sans trop me tromper qu’il a attendu que j’aille mieux et que je retombe sur mes pattes. » Il tient à elle, c’est une évidence. Comment pourrait-il lui en vouloir ? Deborah peut seulement être aimée. « C’est un bon type. » Il bredouille pour les apparences, bien que le sourire qu’il lui offre est tout à fait sincère. Il veut le meilleur pour elle, et tant pis si ce n’est pas lui qui peut lui offrir. « Ma formation d’ambulancière touchera à sa fin dans quelques mois. J’imagine que dans peu de temps, il y aura plus rien à lire sur moi dans le journal. » Penchant la tête sur le côté, il l’interroge du regard. Vient-elle de lui confier sa future décision concernant sa relation médiatisée avec Camil ? Souriant doucement, il s’empresse de la rassurer quant à la possibilité de réussir à valider sa formation : « Bien sûr que t’y arriveras. Nouvelle vie, nouvelle routine… Ce s'ra excitant, non ? Tu sauvr'as des vie. » Lui qui n’a jamais apprécié de tourner en rond, la possibilité d’essayer de nouvelles choses lui plairait beaucoup. Moins de possibilités s’offrent à lui, mais il vivra son besoin de renouveau à travers l’expérience de son amie.

« Et toi du coup ? Ça te plait toujours autant de faire le clown ? » Il n’a pas besoin de réfléchir pour hocher de la tête à la positive. Ça, ça ne changera jamais. Il aime faire sourire les enfants, les aider à oublier où ils sont emprisonnés ainsi que la course folle des aiguilles de l’horloge. Il n’y a pas encore de routine qui s’est installée car il rencontre de nouveaux patients presque tous les jours. Il est heureux d’en voir quitter l’hôpital par la porte de sortie, brisé d’en voir d’autres s’envoler vers le ciel. Il découvre de nouvelles émotions, et il apprécie le bon autant que le mauvais. « J’crois pas que j’pourrai m’lasser. » Optimiste pour l’instant. Il a espoir de réussir à prolonger ce chapitre de sa vie. « Je saiiiiiiiis. » Pour son offre illimitée, mais Joseph préfère éviter de tenter le diable en se rapprochant trop de celle qui l’aura marqué jusque dans la chair. Pour le moment, son appartement lui convient encore, et les travaux sur le toit ont commencé deux semaines plus tôt. « D’ailleurs à propos de colocation, tu m’as jamais parlé des gens avec qui tu es. Je vais finir par croire que tu me caches des choses Keegan. » La remarque le fait rire parce qu’il réalise en même temps qu’il ne sait pas grand-chose de ses colocataires, lui non plus. « J’les vois presque pas, on s'croise à peine le matin et l'soir. » La faute à son métier de nuit, qui le fait vivre en décalé. « Il y a Stella, Sara et parfois Dina, si tu veux tout savoir. » Que des noms qui se terminent en A. Il ne l’avait pas réalisé avant de prononcer leurs noms à la suite. « Mais pour te faire comprendre à quel point je les vois rarement : j’pense avoir parlé plus longtemps avec la mère de Sara qu’avec Sara elle-même. » Oups ! Le genre de détail qu’il aurait préféré ne pas laisser fuiter.

@Deborah Brody I love you




Ill and doomed
King raccoon ☽ Let's pick the truth that we believe in like a bad religion, tell me all your original sins. So many questionable choices. We love the sound that our voice makes. Man, this echo chamber's getting loud. Let's just watch the world burn, thinking about each other.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty
Message(#) Sujet: Re: IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

IT'S BEGINNING TO LOOK A LOT LIKE CHRISTMAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: Sirromet Wines
-