AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Lego Days : 1 Lego acheté, le 2ème à -50%
Voir le deal

 If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ho Min-Kyung
Ho Min-Kyung
les ailes déployées
les ailes déployées
ÂGE : 35
SURNOM : Min
STATUT : En couple avec Lincoln depuis le 4 novembre 2023
MÉTIER : Vétérinaire
If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Tumblr_n81vs8MylF1scm9d0o3_250
POSTS : 222 POINTS : 140

TW IN RP : Pression parental, homosexualité refoulé
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : Cookies de bienvenue ~ feat Eve Daxson

Si je m'attendais à ça... ~Andy Hall

Well, I didn't see it coming either ~Tessa Mulligan

We've met before, haven't we? ~Ames Kensington

Good things take time ~Lincoln Mulligan

ça, ce n'était pas prévu ~Penelopeia Harrison
RPs TERMINÉS : Swann 1,Tessa 1,Link 1,Sawyer 1 ,Link 2, Swann 2,Albane 1, Swann 3,link 3
AVATAR : Lee Soo-Hyuk
CRÉDITS : Pinterest
DC : Aucun
INSCRIT LE : 18/06/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t49834-ho-min-kyung
https://www.30yearsstillyoung.com/t49862-nouveau-depart-min-kyung

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Empty
Message(#) Sujet: If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] EmptyMer 24 Jan 2024 - 22:55





Voilà le problème. Min n’a pas peur du sang. Il ne le dégoûte pas, ne lui donne pas envie de vomir ou de tourner de l’œil. En fait, il y a peu de chose en ce monde qui le dégoûte vraiment. Après dix années à pratiquer la médecine vétérinaire, il en a vu beaucoup et s’est donc endurci avec le temps. En revanche, il y a une chose qui, même après 35 ans en ce monde, il est incapable de s’habituer et c’est la vue de son propre sang. Il sait que ça ne fait aucun sens après tout le sang qu’il a vu dans sa vie, mais il y a une part en lui, quelque chose qu’il ne contrôle absolument pas qui panique dès qu’il voit son sang. Il blêmit, ses jambes deviennent du coton et il doit impérativement s’assoir au risque de tourner de l’œil. Pire encore, il en faut peu pour le mettre dans cet état.

« Je suis vraiment désolée, docteur, mais je trouve ça très drôle », gloussa la jeune femme derrière le volant de la voiture. Il essayait de garder son sérieux, mais échouait visiblement.

« Pas moi », rétorqua Min, de fort mauvaise humeur. Il grommela ensuite quelque chose en coréen.

« Vous venez de jurer en coréen, c’est ça? »

« Oui! »

Cette fois, elle éclata de rire, incapable de se contenir plus longtemps.

« Concentre-toi sur la route. Il me manquerait plus qu’on fasse un accident en se rendant à l’hôpital. »

C’était une histoire stupide, vraiment. Min rinçait sa tasse de café de l’évier lorsqu’elle lui glissa des mains. Il eut le réflexe de vouloir la rattraper, mais elle se brisa et lui entailla profondément le gras du pouce. Il avait juste eu le temps de voir le sang couler avant que ses jambes ne se dérobent sous lui. Il n’avait pas osé examiner les dégâts, il en était incapable de toute façon. On lui en avait cependant fait la description. La coupure faisait deux centimètres et était assez profonde pour que le gras soit apparent. Il devait donc se rendre aux urgences, recevoir des soins et vérifier qu’aucun tendon ou nerf n’avait été endommagé. Min était pas mal certain que ce n’était pas le cas. Il pouvait bouger son pouce sans problème même si ça faisait mal, mais la quantité de sang lui faisait croire qu’un petit vaisseau sanguin avait été sectionné. En soi, il n’y avait rien de vraiment grave, ce qui n’empêchait pas Min d’avoir l’impression d’être sur le point de mourir.

« On arrive bientôt. »

Min acquiesça d’un signe de tête.

« Je n’ai pas peur du sang, mais ce n’est pas la même chose quand c’est le mien. » Et c’était le cas pour beaucoup de personnes, il le savait. Ça ne l’empêchait pas de se sentir franchement embarrassé, surtout après que la moitié de ses collègues venait de le retrouver au sol, blanc comme neige avec une main ensanglantée.

« Voilà! Besoin d’aide? »

« Ça ira… » Il ne manquait plus qu’on lui propose de l’amener en fauteuil roulant. « Vous pouvez partir. Je vais prendre un taxi ou un Uber pour rentrer ».

« D’accord. »

Il descendit de la voiture et se dirigea vers l’accueil où une infirmière s’occupait du triage. Min montra sa main et le bandage de fortune qu’on lui avait faits et le sang qui commençait à vouloir le traverser. Heureusement, il n’eut pas à attendre très longtemps avant qu’un médecin ne vienne le voir.
Revenir en haut Aller en bas
Allen Aldridge
Allen Aldridge
le médecin sans frontières
En ligne
Présent
ÂGE : 38 (bélier)
SURNOM : n'aime pas les surnoms
STATUT : veuf, à la fois toujours en deuil et à la fois sensible à cette solitude nocturne
MÉTIER : médecin-urgentise hôpital st-vincent (ex- chef de mission médecin sans frontières)
LOGEMENT : n°313 montague road, west end
If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] 6a1c981fa1f5f33c797ba46b0dc1ea862d93a9d0
POSTS : 375 POINTS : 1110

TW IN RP : décès (père, épouse) deuil / agressivité
TW IRL : nn
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Albury, parti faire ses études à Sydney ≈ a vécu une dizaine d'années en Afrique de l'Ouest ≈ a une fille de sept ans, ellin ≈ rugbyman, se déplace en vélo ≈ n'aime pas les animaux ≈ intrépide, rancunier, dévoué ≈ a de nombreux bracelets en tissu à ses poignets qu'il remet dès le travail terminé
CODE COULEUR : #666600
RPs EN COURS :
Allen serait une tortue. Un immense et gros spécimen de chélonien avec une carapace aussi dure qu'un abri anti atomique. Un reptile qui n'avait pas évolué depuis des millénaires et qui vivait paisiblement seul toute sa vie dans un merveilleux petit monde restreint. (Wild)

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Tumblr_or75jkZobN1w7d305o5_250
wild #1 ☆ I've always seen you as the little girl. The one who is too much, far away from what I like. But moreover, I've always seen you as the little Carter's sister. The one I can't be friendly with, too easy to be distant to please the best friend. And now I see you. The panther who will gently animate me. Please be gentle, I'm not sure I can handle your power. ☆ 1 › 2

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] E6a5be60f08abbbac4869a3f9b5c060055c67a5b
blake #1 ☆ You were the brother I didn't want. The one who will broke my mommy bond. Why have you been created ? Why, with all the distance I can get from you, I still have the spark of hope ? Wanting, in a corner of my heart that if you can't be the brother to me, you will be the uncle.

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] F38aabf9bac4fd195238f4cabe6c92501891f276
ellin aldridge ☆ (the little girl)

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] 42f42f8933b57ad90d58e03c99d065d2fda7163e
ethel #1 ☆ You show me what a family could look like. Since you've been on Ellin's side, I see what I couldn't imagine: a stability with joyful moments. But a family needs to see what no one can: injuries and pain. I'm not going anywhere.

min-kyungcatarinarhycodynabioliviaflora

eventetheldiego

flashbackssiobhan

full (11/10)
AVATAR : rob pattinson
CRÉDITS : © mooncalf (avatar) tay-swifts (gif) loonywaltz (userbar) / credit @warinfinities (wild) @butier (blake) @linggluu (ethel)
DC : que allen dans mon :heart:
PSEUDO : nina (she/her)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t52909-mo-ma-korin-fun-allen
https://www.30yearsstillyoung.com/t52986-ain-t-no-sunshine-allen#2776349

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Empty
Message(#) Sujet: Re: If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] EmptyVen 26 Jan 2024 - 10:27



if coffee doesn't kill you, the cup will
@Ho Min-Kyung ∴ hôpital saint vincent

Le gobelet en carton que ta collègue te transmet. L’urgence de boire un expresso corsé après déjà 6 heures de travail. L’unique pause t’a permis d’envoyer un message à la baby-sitter en charge d’Ellin pour aujourd’hui. Elle venait de quitter l’école et elles étaient parties se promener dans un parc non loin de l’appartement. Si tu ne t’inquiètes rarement, tu as toujours eu ce besoin d’être prévenu. Où est-elle, quelle est son humeur. Avoir une vision sur elle, quand bien même tu es éloigné pendant plusieurs heures. Tu lâches ton téléphone des vestiaires et remontes à ton service. Tu marches d’un pas rapide. Sans perdre le temps d’échanger avec les collègues que tu peux croiser dans l’ascenseur puis les différents couloirs. En réalité, dès que tu franchis la porte de l’hôpital tu sens l’urgence du service t’envahir. L’habitude de ne pas avoir une minute à perdre. Chaque seconde qui compte, soit pour la survie du patient·e, soit pour le bien-être de ce·tte dernier·ère. Enlever chaque désagrément dans le corps de l’humain, qu’il puisse reprendre le fleuve paisible de sa vie, sans se soucier de problèmes de santé. Alors tu ne t’arrêtes que pour te servir un nouveau café à la machine. Plus par mécanisme que par réel espoir que la caféine fasse quelconque effet sur toi. Arrivé devant l’espace urgence, tu te permets ces quelques minutes d’arrêt. “Il y a un patient qui s’est coupé, je te l’envoie ?” l’infirmière te demande, t’aperçevant. “Oui oui” que tu réponds en train de boire.

Tu rejoins ton office quelques minutes avant que le dit patient rentre dans la pièce. Tu ne le regardes pas tout de suite, te désinfectant les mains puis t’occupant de la table d’examen. “Bonjour monsieur, je suis le Docteur Aldridge. Je vais m’occuper de vous.” Tu te présentes, te retournant à moitié. Suffisamment pour observer le patient. Si on oublie son visage blanc, limpide, la douleur ne semble pas le saisir. Un sourire rassurant. Une visite de checking que tu te dis. Sûrement un accident domestique comme il peut souvent arriver. Si tu ne cherches pas à minimiser les risques de perte de sensibilité ou de coupure de tendon, tu cherches plutôt à afficher une figure confiante au patient. Une fois les gestes routiniers de désinfection, tu déplies le paravent en vue de son installation future sur le divan. “Expliquez-moi ce qui vous est arrivé” tu l’invites à te décrire la scène, commençant à chercher du regard là où il s’est coupé. Rapidement, tu tombes sur un bandage de contention déjà rempli de sang. Si le strapping laisse à désirer, il te paraît que le patient en face de toi ait l’habitude des premiers soins. Tu commences à chercher dans les différents tiroirs le matériel nécessaire à l'auscultation pour coupure : gants, de quoi effectuer un méchage. Si tu travailles pour les urgences, tu n’as jamais cherché à précipiter le patient quand tu remarquais un moindre problème. Tu attends ses explications sans le bousculer. Et si l’attente pour les autres patient·es est trop longue, tu sais que ta collègue passera te prévenir. Alors, un léger sourire aux lèvres, tu prépares ton plateau en écoutant le jeune homme.






"Didn't you know I was just one call away?"
I touch the sun, I feel renewed, it's lookin' gorgeous I shed a tear for the first time in years this mornin' I wasn't ready for everything I wanted

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] FEs4GtV
If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Ho Min-Kyung
Ho Min-Kyung
les ailes déployées
les ailes déployées
ÂGE : 35
SURNOM : Min
STATUT : En couple avec Lincoln depuis le 4 novembre 2023
MÉTIER : Vétérinaire
If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Tumblr_n81vs8MylF1scm9d0o3_250
POSTS : 222 POINTS : 140

TW IN RP : Pression parental, homosexualité refoulé
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : Cookies de bienvenue ~ feat Eve Daxson

Si je m'attendais à ça... ~Andy Hall

Well, I didn't see it coming either ~Tessa Mulligan

We've met before, haven't we? ~Ames Kensington

Good things take time ~Lincoln Mulligan

ça, ce n'était pas prévu ~Penelopeia Harrison
RPs TERMINÉS : Swann 1,Tessa 1,Link 1,Sawyer 1 ,Link 2, Swann 2,Albane 1, Swann 3,link 3
AVATAR : Lee Soo-Hyuk
CRÉDITS : Pinterest
DC : Aucun
INSCRIT LE : 18/06/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t49834-ho-min-kyung
https://www.30yearsstillyoung.com/t49862-nouveau-depart-min-kyung

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Empty
Message(#) Sujet: Re: If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] EmptyMer 31 Jan 2024 - 2:06




« Bonjour Docteur Aldridge. Docteur Min-Kyung Ho, vétérinaire », répondit Min par automatisme. L’homme semblait sympathique, mais un bon médecin aura toujours l’air sympathique en présence de ses patients. Il le regarda s’affairer dans la salle de consultation jusqu’à ce qu’il se retourne enfin vers lui, un sourire aux lèvres. « Expliquez-moi ce qui vous est arrivé ». Min pinça les lèvres. Il aurait aimé dire que ce qui lui était arrivé relevait du geste héroïque, mais non. La vérité était bien plus ordinaire, bien plus embarrassante, bien plus énervante. La tasse qu’il avait cassée, ce n’était pas juste une tasse, c’était celle offerte par Link lors de leur Noël en tête à tête. Elle ne devait pas devoir valoir grand-chose monétairement parlant, mais parce qu’il l’avait reçu de Lincoln, elle n’avait pas de prix. Et il l’avait cassé dans un stupide accident en plus de se couper salement. Il s’en voulait. Il aurait pu la mettre sur une tablette simplement pour l’admirer, mais il l’aimait l’utiliser. Elle avait fait parler tout le monde le matin où il l’avait amené pour la première fois à la clinique. Tessa avait même reconnu la touche particulière de son frère… Bref, on comprendra pourquoi il n’était pas particulièrement souriant.

« J’étais à la clinique et je lavais ma tasse à café. Elle m’a glissé des mains. J’ai eu le réflexe de la rattraper. Elle s’est cassée contre le bord de l’évier et m’a entaillé la main. » Il leva sa main bandée en essayant de sourire, mais ce dernier ressembla plutôt à une grimace. « Ironiquement, je suis vétérinaire, mais je ne supporte pas la vue de mon propre sang. Du coup, mes collègues de la clinique qui m’ont fait ce bandage de fortune ont décrit la coupure comme faisant plus ou moins deux centimètres et assez profonde pour que le gras sous-cutané soit apparent. Je ne pense pas qu’un tendon ait été touché, mais vu le sang, je dirais qu’un petit vaisseau sanguin a été sectionné. » Certains affirmaient qu’il n’y a rien de pire lorsqu’un médecin devient patient. Certes, Min travaillait avec les animaux, mais une coupure restait une coupure qu’elle soit sur un humain ou sur un chien. Les complications étaient les mêmes à quelques différences près.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Empty
Message(#) Sujet: Re: If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

If coffee doesn't kill you, the cup will [Allen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: toowong :: st vincent's hospital
-