AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-42%
Le deal à ne pas rater :
-42% Samsung TV QLED 4K 65″ 164 cm – TQ65Q64C 2023
699 € 1199 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
LEGO® 10323 Icons Jeu d’Arcade PAC-MAN
Voir le deal
209.99 €

 lets leave it all on the table (blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allen Aldridge
Allen Aldridge
le médecin sans frontières
Présent
ÂGE : 38 (bélier)
SURNOM : n'aime pas les surnoms
STATUT : veuf, à la fois toujours en deuil et à la fois sensible à cette solitude nocturne
MÉTIER : médecin-urgentise hôpital st-vincent (ex- chef de mission médecin sans frontières)
LOGEMENT : n°313 montague road, west end
lets leave it all on the table (blake) 6a1c981fa1f5f33c797ba46b0dc1ea862d93a9d0
POSTS : 375 POINTS : 1110

TW IN RP : décès (père, épouse) deuil / agressivité
TW IRL : nn
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : né à Albury, parti faire ses études à Sydney ≈ a vécu une dizaine d'années en Afrique de l'Ouest ≈ a une fille de sept ans, ellin ≈ rugbyman, se déplace en vélo ≈ n'aime pas les animaux ≈ intrépide, rancunier, dévoué ≈ a de nombreux bracelets en tissu à ses poignets qu'il remet dès le travail terminé
CODE COULEUR : #666600
RPs EN COURS :
Allen serait une tortue. Un immense et gros spécimen de chélonien avec une carapace aussi dure qu'un abri anti atomique. Un reptile qui n'avait pas évolué depuis des millénaires et qui vivait paisiblement seul toute sa vie dans un merveilleux petit monde restreint. (Wild)

lets leave it all on the table (blake) Tumblr_or75jkZobN1w7d305o5_250
wild #1 ☆ I've always seen you as the little girl. The one who is too much, far away from what I like. But moreover, I've always seen you as the little Carter's sister. The one I can't be friendly with, too easy to be distant to please the best friend. And now I see you. The panther who will gently animate me. Please be gentle, I'm not sure I can handle your power. ☆ 1 › 2

lets leave it all on the table (blake) E6a5be60f08abbbac4869a3f9b5c060055c67a5b
blake #1 ☆ You were the brother I didn't want. The one who will broke my mommy bond. Why have you been created ? Why, with all the distance I can get from you, I still have the spark of hope ? Wanting, in a corner of my heart that if you can't be the brother to me, you will be the uncle.

lets leave it all on the table (blake) F38aabf9bac4fd195238f4cabe6c92501891f276
ellin aldridge ☆ (the little girl)

lets leave it all on the table (blake) 42f42f8933b57ad90d58e03c99d065d2fda7163e
ethel #1 ☆ You show me what a family could look like. Since you've been on Ellin's side, I see what I couldn't imagine: a stability with joyful moments. But a family needs to see what no one can: injuries and pain. I'm not going anywhere.

min-kyungcatarinarhycodynabioliviaflora

eventetheldiego

flashbackssiobhan

full (11/10)
AVATAR : rob pattinson
CRÉDITS : © mooncalf (avatar) tay-swifts (gif) loonywaltz (userbar) / credit @warinfinities (wild) @butier (blake) @linggluu (ethel)
DC : que allen dans mon :heart:
PSEUDO : nina (she/her)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/01/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t52909-mo-ma-korin-fun-allen
https://www.30yearsstillyoung.com/t52986-ain-t-no-sunshine-allen#2776349

lets leave it all on the table (blake) Empty
Message(#) Sujet: lets leave it all on the table (blake) lets leave it all on the table (blake) EmptyDim 28 Jan 2024 - 14:55



I don’t want this feelin’, I can’t afford love
I try to find a reason to pull us apart

@Blake Aldridge ∴ ALBURY, (PARENTS’) HOME

La période de Noël venait de se terminer. Enfin, pas tout à fait. Il reste certainement l’étape la plus cruciale. Les retrouvailles familiales. Vous aviez statué il y a quelques mois sur une date : le Nouvel An. Si l’année dernière, vous aviez pu vous retrouver le 24 au soir, vos emplois du temps variés n'ont pas permis de récupérer cette date. Alors la symbolique de commencer une nouvelle année aux côtés de ce qui s’appelle ta famille, a semblé être une évidence pour vos parents. Pour vous, cependant, rien n'est moins sûr. En fait, tu n’as jamais été sûr de rien concernant Blake si ce n’est tes sentiments à son égard. Un manque d’affinité flagrant témoignant de vos différences. Tu es toujours surpris quand tu vois ta fille s’entendre aussi facilement avec son oncle. Où trouve-t-elle cette aisance ? Que lui trouve-t-elle d’attachant ? Tu n’arrives à voir que son arrogance de journaliste et son statut de favori familial. Un poulain aux cheveux blonds. En fait, tu reste aussi bousillé par les sombres sentiments de votre jeunesse que tu demeures aveugle à qui pourrait tant te lier à Blake : la fraternité.

Vous étiez arrivés dans la matinée. Tu avais bien essayé de trouver une excuse pour ne pas prendre le même vol que lui. Comportement de bébé, rattrapé par la maturité de ta propre fille. Elle avait vite envie de le retrouver. Si les liens n’étaient pas encore tout à fait évidents entre ta mère et ta fille du fait de la distance, Ellin s’était par contre très rapidement habituée à la présence de Blake. Demandant régulièrement à le voir, à créer des souvenirs avec cet homme qui devient de plus en plus important à ses yeux. Comme d’habitude, elle avait été le tampon entre vous deux. Elle était nstallée au milieu de vos deux sièges durant les trois heures de vol. Votre distance, marquée par la présence de la petite, vous a permis d’échanger de vagues banalités sans frotter la susceptibilité de l’autre avant de passer la porte de la maison familiale.

Mais désormais, plus personne ne pouvait faire le pont entre vous. Vous alliez devoir vous entraider à bâtir une passerelle invisible entre vos cœurs. Brique par brique, votre volonté allait devoir se montrer ambitieuse. C’est durant le déjeuner que tu avais émis l’idée de préparer le plat du soir. Évidemment, votre mère s’était exclamée que c’est le plat préféré de Blake. “Ton frère t’aidera” “C’est pas la première fois que j’en fais”Oui, mais à vous deux ça sera tellement bon !” “Tu dis que je ne saurai pas le faire sans Blake ?” Un bébé Allen, ressaisis-toi. Alors, vous voilà, à l’instant présent, les mains dans les plats. Tu serres la mâchoire et installes une playlist de jazz en fond. Couvrir les blancs qui risquent de s’éterniser. Couvrir les piques tranchantes qui risquent de plus réchauffer la pièce que le four. Tu tournes les pages d’un livre de cuisine que votre mère range dans un coin de la pièce. Pendant que tu cherches la fameuse recette, tu marmonnes “Bon alors quel est ton ingrédient magique Blake ?” tu essayes de parler d’une voix la plus neutre possible. Ne pas souligner tes émotions envers celui que tu as tant cherché à éloigner. “Je coupe les légumes, tu t’occupes de la sauce ?” un peu plus d’entrain cette fois-ci. Une brique, on a dit. Il faut le construire ce pont, mets-y du tien. On dit à Noël que les vœux peuvent se réaliser, le tien n’était-il pas de te réunir à ta famille pour le bonheur d’Ellin ?






"Didn't you know I was just one call away?"
I touch the sun, I feel renewed, it's lookin' gorgeous I shed a tear for the first time in years this mornin' I wasn't ready for everything I wanted

lets leave it all on the table (blake) FEs4GtV
lets leave it all on the table (blake) Hod8yO6
Revenir en haut Aller en bas
Blake Aldridge
Blake Aldridge
La plume assassine
La plume assassine
lets leave it all on the table (blake) 7vHkInU Présent
ÂGE : trente ans (21/11/93 - scorpion)
SURNOM : bridge par certains de ses collègues, et c'est resté.
STATUT : un an et demi après l'annulation de ses fiançailles avec Stella, c'est son histoire avec Flora qui a pris fin à son tour lorsqu'ils ont réalisé qu'être attachés l'un à l'autre, ça ne faisait pas pour autant une base solide pour construire quelque chose. un historique sentimental tout ce qu'il y a de plus glorieux, donc.
MÉTIER : journaliste plurimédia et rédacteur en chef de son propre magazine en ligne, The Daily Insider, où il passe l'actualité au crible en malmenant quelques susceptibilités au passage. chroniqueur culturel sur Sky News Radio, chaque jeudi soir. ça met du beurre dans les épinards.
LOGEMENT : #242 Oxlade Drive, à Fortitude Valley, dans un appart qui lui sert presque autant de bureau.
lets leave it all on the table (blake) EDvKNLy4_o
POSTS : 2832 POINTS : 1240

TW IN RP : classisme, traitement médiatique virulent, duplicité, mentions de harcèlement scolaire (passé)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : journaliste par vocation, toujours en quête de transparence › en bon millennial, il a toujours son smartphone et son macbook à portée de main › a la haute société en horreur, convaincu qu'ils se pensent inatteignables. c'est eux qu'il fustige le plus souvent dans ses articles › a lancé son propre média pour combattre la censure › sa plume est caustique et lui redoutable quand il s'attaque à un sujet › inséparable de sa moto, qu'il a retapé lui-même › social butterfly, il sait où et quand laisser traîner ses oreilles pour choper des infos › a la trahison facile quand c'est pour servir sa cause.
CODE COULEUR : IndianRed
RPs EN COURS : (06) jenna #2ambrose #1logan #2nabi #1allen #1

(ua slasher) carl #3

lets leave it all on the table (blake) C8f9a716f56ba3088cc901c6ffa84880bcba97e6
caldridge #2 › family is family, in church or in prison. they're there for your first year, they give you your first beer. when you get your heart broke, they're there for your worst year. and you're right back together like no time has ever gone by.

lets leave it all on the table (blake) B078c714e8210e29d3b2367e5657594ef4ba283c
allen #1 › do you think about me? 'cause I don't have any doubt you must in this life. even though you're never there I didn't feel you disappear from sight. you did it well.

lets leave it all on the table (blake) 5874eadbc9206e4b711968af7fbdadea7ee614ff
aldrine #2 › I know water that's thicker than love, that's deeper than love with my friends. people come and some people go, and some people ride 'til the end. we're still young, still got our mindless ways. and our timeless phase, kickin' songs.

lets leave it all on the table (blake) 8155d409bdad51cd5a814f0c5d40c0ddce25d25f
stella #2 › now it's just me and a hundred square feet of bittersweet memories. deleted the playlist but I still hear all your favorite melodies. so I'll dance with your ghost in the living room, and I'll play the piano alone. but I'm too scared to delete all our videos, 'cause it's real once everyone knows.

lets leave it all on the table (blake) Cbb97b2f07fbf68696a90ae3088832a0d6149e39
flake #3 › and then the cold came, the dark days. when fear crept into my mind. you gave me all your love and all I gave you was goodbye. so this is me swallowin' my pride, standin' in front of you sayin' I'm sorry for that night. and I go back to december all the time.

RPs EN ATTENTE : stella #2
RPs TERMINÉS : (2023) flora #1sergio #1noor #1flora #2 & elijah #2august #1jenna #1eddie (survival academy)charlie (survival academy)eddie #2 (survival academy)sofia #1 (speed dating)stella #1carl #1dorian #1logan #1flora #3greta #1august #2

(flashbacks) elijah #1 (juillet 2022)

(ua slasher) carl #2


rps abandonnés:

AVATAR : austin butler.
CRÉDITS : avatar @selfmade, gif profil @nairobi, gif jenna @lomapacks, gif stella @lexiresources, gif allen @faayagifs, gif august @wandavisin, gif flora @watson-emma, userbars @loonywaltz.
DC : rory craine (ft. david corenswet) & james weatherton (ft. joseph quinn)
PSEUDO : charlotte, nairobi.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48220-when-it-comes-to-the-end-you-re-just-the-same-as-them-blake
https://www.30yearsstillyoung.com/t48271-blake-i-m-the-reporter-baby-you-could-be-the-news
https://www.30yearsstillyoung.com/t48313-blake-aldridge
https://eddiemmunson.tumblr.com/

lets leave it all on the table (blake) Empty
Message(#) Sujet: Re: lets leave it all on the table (blake) lets leave it all on the table (blake) EmptySam 10 Fév 2024 - 19:48



(c) kaxbrekkergifs & nairobi
lets leave it all on the table.

C'était la deuxième année consécutive que son demi-frère et lui parvenaient à dégager un peu de temps pour se réunir en famille à Albury pendant la période des fêtes, et quand bien même cette année c'est pour le Nouvel An que ces retrouvailles auraient lieu, ça ne rendait pas ça moins miraculeux aux yeux de leur mère, sans le moindre doute. Elle s'était faite une joie de les accueillir eux et sa petite-fille, surtout, venue accompagner son père et répandre un peu d'insouciance au milieu de cette réunion familiale, qu'une part de Blake appréhendait toujours un peu malgré lui. Parce que les choses restaient fragiles et balbutiantes, entre son demi-frère et lui. Que la présence de son père ne simplifiait jamais vraiment les choses non plus, alors même que chacun y mettait pourtant du sien pour ne pas réveiller inutilement des rancœurs passées. Et parce que malgré tous ses efforts pour rattraper le temps perdue avec la jeune Ellin, il lui restait du pain sur la planche avant de pouvoir prétendre être une présence familière dans la vie de cette enfant. Il avait pourtant rarement été aussi dévoué à une cause, Blake, c'est pourquoi il se surprenait à faire encore plus d'efforts que d'habitude pour ne pas titiller la patience d'Allen – pourtant son passe-temps favori à une époque où le journaliste jouissait sans doute un peu trop de son statut de cadet couvé par leur mère et fatalement insupportable à plus d'un égard. Une part de lui avait pourtant hésité à venir, au tout début, se demandant s'il n'était pas trop tard pour prétendre être encore une famille unie et pour nouer le plus petit lien qui soit avec ce demi-frère devenu peu à peu un inconnu pour lui. Peut être alors que Blake avait fini par se convaincre qu'il y avait encore quelque chose à sauver, de tout ça, peu importe à quel point il avait longtemps rejeté l'idée de lui faire à nouveau une place dans sa vie. Peut être l'avait-il surtout fait pour sa nièce, pour leur mère, pour le gamin frustré qu'il était il y a encore quelques années, aussi, sans doute. Il y a quelques années, la seule idée d'adapter son emploi du temps pour passer du temps avec Allen l'aurait pourtant vu rire jaune. Mais aujourd'hui, c'est derrière des fourneaux qu'ils auraient l'occasion de briser la glace et à défaut de suffire à tout réparer, il aimait au moins penser que ça n'empirerait pas les choses.

Bon alors quel est ton ingrédient magique Blake ?” Il avait beau faire de vrais efforts, Allen, ça n'empêchait pas son demi-frère de percevoir un soupçon de sarcasme dans sa façon de prendre la parole, sans doute parce qu'ils avaient longtemps été incapables de communiquer autrement. « Le sang de mes ennemis. Je compte sur toi pour garder le secret. » Il glissa ainsi d'un ton similaire, marquant tout de même une certaine volonté de prendre sur lui en retour, mais sans tout à fait se défaire d'une petite moue moqueuse. « Mon ingrédient secret, c'est d'utiliser des bucatini au lieu de spaghettis classiques. Tu verras la différence quand elles auront absorbé la sauce et qu'elles seront hyper onctueuses. » Il n'attendait peut être pas de vraie réponse, mais c'était aussi sa manière de lui montrer qu'il prenait ça au sérieux et qu'il comptait au moins y mettre de la bonne volonté. Le Poulet Tetrazzani, un plat qu'il avait toujours particulièrement affectionné pour son coté gourmand et réconfortant, était sûrement l'un des seuls qu'il maîtrisait parfaitement. “Je coupe les légumes, tu t’occupes de la sauce ?” Hochant distraitement la tête, il commença à ouvrir les tiroirs comme s'il avait quitté cette cuisine la veille, toujours familier avec chaque chose qui s'y trouvait. « Ouais, je pense que mon poignet approuvera cette répartition. » Sa foulure avait beau être légère, on lui avait bien conseillé de limiter l'utilisation de sa main gauche et parce qu'il comptait redevenir aussi efficace sur un clavier d'ordinateur à son tour à Brisbane, il comptait appliquer ces recommandations à peu près au sérieux. Essayer, du moins. « Je me suis demandé si tu te rappelais de mon plat préféré, quand Maman nous a demandé de le préparer ensemble. » Cette fois, c'est presque l'air de rien qu'il s'entendit prononcer ces mots, peut être au fond de lui un peu plus concerné par la réponse qu'il ne le voudrait.

Se saisissant avec précaution de la casserole à disposition, Blake y fit fondre un généreux morceau de beurre et commença à y ajouter la farine. Concentré sur sa tâche, Blake brisa à son tour le silence qui s'était réinstallé un court instant autour d'eux. « Au fait, Ellin a pas d'allergie alimentaire particulière ? » Si le sujet avait probablement été discuté avec leur mère lorsqu'elle s'était occupée de préparer le déjeuner de tout à l'heure, c'était la première fois qu'il cuisinait lui-même pour Ellin et que le sujet était donc effleuré entre les deux hommes. La fille pourrait très bien n'avoir aucune allergie connue, au même titre que son oncle qui avait la chance de pouvoir manger de tout, mais il ne comptait pas partir du principe que c'était le cas. Pas alors que c'était aussi l'occasion pour Blake de montrer à son aîné que ce qui concernait sa nièce était loin de le laisser indifférent, qu'au contraire il ne désirait pas être tenu dans l'ignorance quand il était question de sujets aussi sérieux et qu'il ne se contenterait plus d'attendre les bras croisés que la fillette prenne une place un peu plus importante dans sa vie. Il était prêt à faire ce qu'il fallait pour ça, Blake, et ça passait par le fait de prouver à Allen que sa fille n'avait mis de quelques mois à devenir importante pour lui. Qu'en vérité il n'avait eu besoin que de quelques semaines pour s'attacher à cette gamine qu'il n'avait pas vu grandir jusque là. « Je préfère le savoir avant qu'on s'y mette. C'est pas le genre de trucs que tu peux deviner quand tu rencontres ta nièce pour la première fois au bout de six ans. » Alors sans doute que ses paroles portaient encore la trace d'une certaine amertume, qu'il s'était pourtant promis de dompter lorsque leur mère leur avait personnellement demandé de faire des efforts pour que tout se passe bien. Elle avait beaucoup d'espoirs que la préparation de ce dîner aide à les rapprocher, le journaliste en était conscient, c'est pourquoi il finit par étirer une légère grimace et par pousser un soupire. Dans son langage, c'était une façon comme une autre de lui faire comprendre qu'il ne cherchait pas à lui envoyer une pique – qu'en tout cas ça n'était pas son intention au départ, quand il avait accepté qu'ils se mettent aux fourneaux tous les deux. « Okay, en vérité, je lui ai pas demandé parce que je voulais pas renforcer l'impression qu'elle doit déjà avoir qu'on sait pas grand chose l'un sur l'autre, elle et moi. » Parce qu'il ne pouvait pas s'empêcher de se dire que s'il nourrissait cette impression en tant qu'adulte, une enfant de sept ans réalisait probablement elle aussi qu'ils avaient raté pas mal d'occasions de se connaître plus tôt. Et si une part de lui espérait sans doute le faire culpabiliser en lui disant ça, une autre avait plus d'une fois tenté de se mettre à sa place et imaginé ce qu'il aurait fait, lui, s'il avait du se construire une toute autre vie avec sa fille à l'autre bout du monde, tout en ayant peu d'attaches pour le convaincre de revenir plus tôt.



lets leave it all on the table (blake) PwjukqI
lets leave it all on the table (blake) BlWlDkN
lets leave it all on the table (blake) YI1xEdJ

lets leave it all on the table (blake) 7IiCeQW
lets leave it all on the table (blake) YaJG0rc
lets leave it all on the table (blake) TTEVNp3
 lets leave it all on the table (blake) 2154485008 :
Revenir en haut Aller en bas
 

lets leave it all on the table (blake)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-