AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Bon plan achat en duo : 2ème robot cuiseur ...
Voir le deal
600 €

 (Eleanor #1) Unexpected reunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leroy Kersey
Leroy Kersey
l'ombre du père
(Eleanor #1) Unexpected reunion Hu5cwsy Présent
ÂGE : 40 ans (31 janvier 1984)
SURNOM : En général Lee, mais parfois Lion King par Wild
STATUT : Célibataire, trop occupé pour s'investir pleinement dans une relation.
MÉTIER : Co-propriétaire et gérant du At Nate's Jazz Club depuis début 2021
LOGEMENT : 107 Edward Street, Spring Hill
(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_pg93qrCCPw1wrp2olo9_500
POSTS : 3595 POINTS : 0

TW IN RP : Abandon d'enfant, maladie, décès, alcool
TW IRL : Deuil périnatal, prématurité
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Né à Birmingham en Angleterre, est déménagé à Brisbane à 15 ans. ∆ A une fille de 24 ans, Charlotte, qu'il ne connait pas, née de son union avec Eleanor alors qu'il n'était qu'un adolescent. ∆ Anciennement conseiller juridique principal pour le Kersey Jewels & Co. ∆ Ainé d'une fratrie de deux enfants, a une soeur plus jeune. ∆ Possède un camp de chasse où il s'évade lorsqu'il a besoin de se ressourcer. ∆ Joue du piano et au golf. ∆ Amateur de bourbon. ∆ A une collection de chemises et de chaussettes assorties. ∆ S'est fait tatouer "Timshel" sur son avant-bras droit.
CODE COULEUR : #006666
RPs EN COURS : (Eleanor #1) Unexpected reunion 7b70bcbb0137b80b3e68123faaeb39b5484beeb0
Anwar ∆ Beneath the canvas of possibility, we painted our friendship with strokes of ambition, stepping into the realm of business as co-creators of our destiny, each stroke a tribute to the courage of self-love.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_ousv29w7EO1wrp2olo6_250
Emma ∆ Even if our calendars resemble a game of Tetris, our friendship pieces always find a way to fit together.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Wquz
Wilroy ∆ How can you just walk out on me without a trace? I don't hear the sound of your voice. I can't see your face. On one side of the coin, there's a cure, but on the other there's a curse. Well, I'm living in the larger world now, where work brings worth.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Ici
Keanley ∆ u.c.

(5)

Wild #2Eleanor #1Anwar #1Emma #1Charlotte #1

Communication
Wild
RPs TERMINÉS :
RIP Caelan:


Wild #1
AVATAR : Tom Pelphrey
CRÉDITS : Mapartche (avatar), Mapartche (dessin) & loonywaltz (UB)
DC : Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t53239-the-power-of-choice-grants-us-the-ability-to-transform-ourselves-leroy#2791328
https://www.30yearsstillyoung.com/t53301-change-is-inevitable-except-from-a-vending-machine-leroy#2794850

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptySam 24 Fév 2024 - 21:41



Unexpected reunion. -- @Eleanor McKinley
(Janvier 2024) - Debout sur son échelle, Leroy s’empressait de changer une ampoule brûlée dans le corridor menant aux toilettes du At Nate’s Jazz Club avant de s’atteler à sa prochaine tâche. Il s’agissait sans doute d’un détail futile pour certains de leurs employés, mais le quarantenaire était exigeant et il désirait que l’endroit soit absolument impeccable lorsqu’ils ouvriraient dans quelques heures à peine. Un petit coup d’œil à sa montre lui confirma qu’il avait intérêt à accélérer la cadence s’il ne voulait pas manquer de temps pour compléter sa liste de tâches avant l’arrivée des clients. Tandis qu’il rangeait son échelle et sa boîte d’ampoules, il entendit la porte du Club se refermer. « On est fermé! » cria-t-il en prenant une boîte remplie de bouteilles d’alcool à ranger dans le bar. Malgré son avertissement, des bruits de pas s’approchèrent de lui. À l’heure qu’il était, impossible que ce soit leurs employés et il devinait à la démarche délicate qu’il ne pouvait s’agir de son partenaire d’affaires. Légèrement agacé, il poussa un soupir discret en rejoignant la salle principale où il s’arrêta brusquement dès que son regard se posa sur son ex qu’il n’avait pas vue depuis vingt-cinq ans. « Eleanor? » Son cœur sauta un battement alors que les questions et les théories sur ce qui l’amenait ici se bousculaient dans sa tête. Pourquoi maintenant? Pourquoi ici? Aux dernières nouvelles, elle était encore en Angleterre où leurs chemins s’étaient séparés abruptement. Il le savait parce qu’il l’avait cherchée sur les réseaux sociaux à plusieurs reprises au fil des années, c’était ainsi qu’il avait su à quoi ressemblait leur fille prénommée Charlotte. « Salut Leroy. Ça fait un bail. » Stupéfait, il se contenta de hocher la tête en déglutissant difficilement juste avant de se diriger vers le bar pour y déposer la boîte. « T’as… l’air bien. » Nerveusement, il lança un regard en direction de la porte du Club pour s’assurer que personne ne serait témoin de leur conversation. « C’est plutôt sympa ici. » Et pourtant, il avait soudainement envie d’être partout sauf ici considérant la tension plus que palpable dans l’air. Quitter Birmingham n’avait pas été sa décision, mais il était conscient qu’il avait tout de même ses torts quand il n’avait fait aucun effort pour être présent auprès d’eux une fois son indépendance obtenue. Il avait continué sa vie comme si elles n’existaient pas. « Qu’est-ce qui t’amène? » Il n’était pas dupe, la visite de son ex n’était pas qu’un heureux hasard. « Elle te cherche. » Elle n’avait pas besoin de préciser de qui elle parlait pour qu’il comprenne et qu’il sente le sol se dérober sous ses pieds. Le cœur palpitant dangereusement dans sa poitrine, il posa une main sur le bar et prit place sur un des tabourets pour ne pas tomber. Toute sa vie, il avait tenté d’imaginer comment pourrait se dérouler leur rencontre. Il était passé à deux doigts de communiquer avec son ex à plusieurs reprises pour s’impliquer, seulement pour refermer la page avant d’avoir envoyé son message, persuadé qu’il n’y avait aucune chance qu’il soit bien reçu et qu’il n’apporterait rien de positif à sa fille dont il ne connaissait rien d’autre que le nom. « Je ne lui ai rien dit. Elle a découvert tes lettres. » Ses lettres? Pourquoi les garder quand elle était celle qui avait mis un terme à leurs échanges? Du moins c’était ce qu’il croyait, ignorant alors que Desmond avait en fait intercepté le courrier. « Elle est à Brisbane? » Si oui, il allait devoir redoubler de prudence pour garder son anonymat. « Qu’est-ce qu’elle sait? » Eleanor avait beau dire qu’elle n’avait rien dit, Leroy avait peine à croire qu’elle n'avait donné absolument aucun détail à leur fille depuis toutes ces années, pas quand le retrouver semblait être assez important pour le suivre à l’autre bout de la planète. Le souffle court, il se releva pour se servir un verre, sentant la panique s’emparer de tout son corps. « Fais juste… » Il se retourna vers elle sans oser la regarder. « Dis-lui que je suis mort, elle va arrêter de me chercher. » Son regard se perdit un court instant dans le liquide ambré qu’il ingéra ensuite d’une traite. Et si son père avait vu juste et que son fils ainé n’avait pas les épaules assez solides?


 

Leroy Kersey

Forging my own path from the fragments of unacknowledged sacrifice, I find strength in the echoes of my resilience, each step a testament to my unwavering determination to define my own worth.

KoalaVolant

(Eleanor #1) Unexpected reunion FCp4D84
(Eleanor #1) Unexpected reunion Dvuz8Pj
(Eleanor #1) Unexpected reunion FhycjZK
(Eleanor #1) Unexpected reunion 165911membre2
(Eleanor #1) Unexpected reunion LNkkmau


Dernière édition par Leroy Kearns le Dim 25 Fév 2024 - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor McKinley
Eleanor McKinley
ÂGE : 39ans, la quarantaine approchant à grand pas. Elle soufflera ses bougies le 2 août.
SURNOM : Ellie. C'est même plus qu'un surnom puisqu'elle ne veut qu'on l'appelle que comme ça.
STATUT : Célibataire. Bien que le terme ex-fiancée serait plus approprié au vu de la bague qui orne toujours son doigt. Single mom depuis vingt-quatre ans maintenant, même si son bébé a bien grandi depuis.
MÉTIER : Illustratrice et auteur de livre pour enfants. Elle a à présent plusieurs livres à son actif et vit assez aisément de son métier. Elle est actuellement en train de préparer une trilogie de livres mettant en scène des gobelins, voulant redorer leur image dans un style assez coloré et attachant.
LOGEMENT : 367 West End - Montague Road, dans un loft encore en plein aménagement mais déjà bien coloré et vivant
(Eleanor #1) Unexpected reunion MA3E2l26_o
POSTS : 20 POINTS : 0

TW IN RP : abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : #993366
RPs EN COURS : #1 Leroy
(Eleanor #1) Unexpected reunion Cb17b50c6b303d10ff4a34c7e78124d80f484416
RPs EN ATTENTE : #1 Stella

#1 Charlotte
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : (ava) ultraviolet (sign) ...
DC : aucun
PSEUDO : Lolote
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53479p30-ellie-in-your-wildest-dreams

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptyDim 25 Fév 2024 - 8:10




Unexpected reunion. -- @Leroy Kearns
(Janvier 2024) - ♫♪ Ça fait bien trente minutes qu’elle fait les cents pas devant le jazz club. Cette porte la terrifie. Ça fait combien de temps qu’elle ne l’a pas vu ? 25 ans ? Peut-être plus ? Elle a arrêté de compter depuis. Depuis que son ventre s’est arrondi. Elle ne sait même pas si elle le reconnaîtra. Ils ne sont plus que des étrangers à présent. Des étrangers liés à tout jamais. Elle pousse enfin la porte, non sans souffler pour se donner du courage. Après tout elle ne lui doit rien. Ça sert à rien de se mettre ainsi la pression. C’est lui qui les a abandonnés, pas elle. Elle entend une voix lui crier qu’ils sont fermés et elle continue pourtant son ascension dans l’obscurité à l’intérieur du club. Elle s’arrête subitement alors qu’elle sent un homme se retourner vers elle. Leroy ? Ses yeux croisent les siens et ses mains, qu’elle croise devant elle, deviennent moites. Il a changé Leroy. Pourtant ses yeux sont les mêmes. Il l’appelle par son prénom et son cœur manque un battement. Alors il se souvient ? Elle n’a à ce point pas changé ? Son cœur tambourine dans sa poitrine pourtant elle ne montre rien. « Salut Leroy. Ça fait un bail. » Son ton est neutre, elle reste plantée au milieu de la salle, sans oser faire un pas de plus. « T’as… l’air bien. » Elle lâche un petit rire en roulant légèrement des yeux avant de balayer la salle du regard. « C’est plutôt sympa ici. » J’imagine que tu t’attendais pas à me voir. Sympa que tu te sois souvenu de moi. Un tas de répliques qui ne sortent pourtant pas. Incapable de prononcer autre chose. Elle qui pourtant est si bavarde et taquine. Rien ne sort. Il a cet effet sur elle Leroy. Qu’elle pensait ne plus jamais ressentir. « Qu’est-ce qui t’amène ? » Bien sûr qu’elle n’était pas la bienvenue, bien sûr qu’il devait vouloir continuer de vivre sa vie sans savoir ce qu’elles étaient devenues. Bien sûr. Qu’elle était stupide d’être venue ici. Mais il y avait Charlotte et elle ne pouvait fuir plus longtemps.

« Elle te cherche. » Elle. Elle n’arrive même pas à prononcer le prénom de Charlotte. Comme si le fait qu’il le sache lui enlevait déjà un peu d’elle. Son petit bébé. À elle. Pas à lui. Il a pas le droit Leroy. Pourtant elle sait que Charlotte a besoin d’un père. A besoin de lui. Elle le regarde accuser le coup et s’asseoir sur un des tabourets alors qu’elle n’a pas bougé. Elle ne lui laisse même pas le temps de répliquer. « Je ne lui ai rien dit. Elle a découvert tes lettres. » Me demande pas pourquoi je les aies gardé. Foutues lettres cachées dans un tiroir de sa commode. A double tour dans son cœur. « Elle est à Brisbane? » Elle acquiesce. « Qu’est-ce qu’elle sait? » Elle ne sait rien. Mais elle n’en est plus très sûre à vrai dire. Elle sait la détermination de sa fille. Et elle sait surtout qu’elle ne lui dira rien, trop fâchée contre elle pour mettre sa mère dans la confidence. « Fais juste… » Elle ouvre la bouche pour commencer à lui répondre mais il se retourne et son sang ne fait qu’un tour. « Dis-lui que je suis mort, elle va arrêter de me chercher. » Comment peut-il ? Alors c’est ça qu’il est devenu ? Elle sent déjà la colère l’envahir. Elle est restée courtoise jusque là mais c’est trop, elle ne peut pas supporter ça. Charlotte a le droit de savoir, elle mérite d’avoir un père. Comment peut-il à ce point la renier ? Il avale son verre d’une traite et n’ose même pas la regarder. Elle ne reconnaît plus le garçon qu’elle a un temps aimé. Que croyait-elle de toute façon en venant ici ?

« Tu me dégoûtes Leroy. On dirait ton père. » Lâche-t-elle finalement en avançant de quelques pas dans sa direction. Si elle avait peur avant de franchir la porte du club, elle est à présent plus que déterminée. C’était la mère, la lionne en elle qui venait de se réveiller et de prendre le dessus. Tout pour protéger sa fille. Sa vie. Son tout. « Elle mérite mieux. Elle mérite tellement mieux que ce que je lui ai donné jusque-là, elle a besoin d’un père, elle mérite de connaître d’où elle vient. Elle n’arrêtera jamais de chercher, elle est têtue. Crois-moi. Pour ça elle a pris de toi. C’est la jeune femme la plus talentueuse que je connaisse. Elle est perfectionniste et déterminée. Si mature pour son âge et si intelligente. Elle… » Elle s’arrête un instant, fixant tout sauf lui durant tout son monologue avant d’enfin reporter son regard sur lui. « Elle a tout de toi Leroy. Je l’ai élevé et pourtant elle a tout de toi, ce n’est pas un comble ? » Une larme se loge au coin de ses yeux mais elle ne coule pas. A la place un sourire s’esquisse sur son visage. « Charlotte mérite mieux qu’un père mort crois-moi, même si j’aurai préféré que tu le sois. »


FEEL SOMETHING
I carry the weight on my back. Wouldn't you think by now I'd be ready? To love myself and to love each other. With open arms, but my heart's not ready to love you. I'm not ready for this
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Leroy Kersey
Leroy Kersey
l'ombre du père
(Eleanor #1) Unexpected reunion Hu5cwsy Présent
ÂGE : 40 ans (31 janvier 1984)
SURNOM : En général Lee, mais parfois Lion King par Wild
STATUT : Célibataire, trop occupé pour s'investir pleinement dans une relation.
MÉTIER : Co-propriétaire et gérant du At Nate's Jazz Club depuis début 2021
LOGEMENT : 107 Edward Street, Spring Hill
(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_pg93qrCCPw1wrp2olo9_500
POSTS : 3595 POINTS : 0

TW IN RP : Abandon d'enfant, maladie, décès, alcool
TW IRL : Deuil périnatal, prématurité
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Né à Birmingham en Angleterre, est déménagé à Brisbane à 15 ans. ∆ A une fille de 24 ans, Charlotte, qu'il ne connait pas, née de son union avec Eleanor alors qu'il n'était qu'un adolescent. ∆ Anciennement conseiller juridique principal pour le Kersey Jewels & Co. ∆ Ainé d'une fratrie de deux enfants, a une soeur plus jeune. ∆ Possède un camp de chasse où il s'évade lorsqu'il a besoin de se ressourcer. ∆ Joue du piano et au golf. ∆ Amateur de bourbon. ∆ A une collection de chemises et de chaussettes assorties. ∆ S'est fait tatouer "Timshel" sur son avant-bras droit.
CODE COULEUR : #006666
RPs EN COURS : (Eleanor #1) Unexpected reunion 7b70bcbb0137b80b3e68123faaeb39b5484beeb0
Anwar ∆ Beneath the canvas of possibility, we painted our friendship with strokes of ambition, stepping into the realm of business as co-creators of our destiny, each stroke a tribute to the courage of self-love.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_ousv29w7EO1wrp2olo6_250
Emma ∆ Even if our calendars resemble a game of Tetris, our friendship pieces always find a way to fit together.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Wquz
Wilroy ∆ How can you just walk out on me without a trace? I don't hear the sound of your voice. I can't see your face. On one side of the coin, there's a cure, but on the other there's a curse. Well, I'm living in the larger world now, where work brings worth.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Ici
Keanley ∆ u.c.

(5)

Wild #2Eleanor #1Anwar #1Emma #1Charlotte #1

Communication
Wild
RPs TERMINÉS :
RIP Caelan:


Wild #1
AVATAR : Tom Pelphrey
CRÉDITS : Mapartche (avatar), Mapartche (dessin) & loonywaltz (UB)
DC : Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t53239-the-power-of-choice-grants-us-the-ability-to-transform-ourselves-leroy#2791328
https://www.30yearsstillyoung.com/t53301-change-is-inevitable-except-from-a-vending-machine-leroy#2794850

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptyDim 25 Fév 2024 - 14:10



Unexpected reunion. -- @Eleanor McKinley
Avec l’éducation qu’il avait eue chez les Kearns, Leroy n’avait aucune idée de la façon dont il était supposé se comporter avec les enfants. Le fait que sa fille était aujourd’hui âgée de vingt-quatre ans n’y changeait rien, elle restait une enfant à ses yeux. Une enfant avec du vécu et sans doute beaucoup de reproches à lui faire étant donné le père absent qu’il avait été et qu’il était toujours aujourd’hui. Malgré qu’il n’ait jamais pris contact avec Charlotte, il n’était pas insensible à son besoin d’en savoir plus sur ses origines quand il ne savait rien lui-même sur ses parents biologiques, mais l’idée de rencontrer sa fille le terrorisait. Comme son père avant lui, il n’avait pas la fibre paternelle et il ne voyait pas ce qu’il pourrait apporter à la jeune femme à part des regrets.  « Tu me dégoûtes Leroy. On dirait ton père. » Le regard rivé vers son verre vide, il resta impassible malgré le coup de poignard qu’Eleanor lui donna en plein cœur en le comparant à son père, la pire insulte qu’elle aurait pu proférer à son égard. Il n’y avait pas de mot suffisamment fort pour quantifier la haine qu’il ressentait pour son paternel. Depuis qu’il était gamin, Lee cherchait l’approbation de son père qui était au final décédé sans ne jamais lui donner. S’il avait décidé de penser à lui en achetant le Jazz Club avec Anwar, il ressentait tout de même un certain sentiment d’échec de n’avoir jamais ressenti de fierté de la part de Desmond.

« Elle mérite mieux. Elle mérite tellement mieux que ce que je lui ai donné jusque-là, elle a besoin d’un père, elle mérite de connaître d’où elle vient. Elle n’arrêtera jamais de chercher, elle est têtue. Crois-moi. Pour ça elle a pris de toi. C’est la jeune femme la plus talentueuse que je connaisse. Elle est perfectionniste et déterminée. Si mature pour son âge et si intelligente. Elle… » Le souffle court, il déglutit difficilement lorsque leurs regards se croisèrent. « Elle a tout de toi Leroy. Je l’ai élevé et pourtant elle a tout de toi, ce n’est pas un comble ? Charlotte mérite mieux qu’un père mort crois-moi, même si j’aurai préféré que tu le sois. » Une main posée sur le bar, il baissa la tête en pensant à son père qui, lui, était bien mort. Son père qui lui avait volé la possibilité de voir sa fille grandir. Son père qui lui avait volé Ellie vingt-cinq ans plus tôt alors qu’elle était l’une des rares sources de bonheur quand tout était si compliqué à la maison. Sa vie aurait pu être bien différente si le paternel Kearns ne s’était pas autant mêlé de la vie de son fils qui se sentait responsable du mariage de ses parents qui avait volé en éclats après l’annonce de la grossesse d’Ellie.

« À quoi tu t’attends? Qu’on se retrouve pour Noël tous les trois avec des pyjamas assortis? » Ça aurait peut-être été son genre considérant qu’il aimait assortir ses chaussettes avec ses chemises, mais cette vie de famille ne correspondait en rien à ce qu’il avait connu. À part les quelques photos qu’il avait vues de sa fille sur les réseaux sociaux quelques années plus tôt, Leroy ne connaissait rien d’elle. Même si elle provenait de sa chaire, elle ne demeurait pas moins une inconnue, au même titre que sa mère qu’il n’avait pas vue depuis que Desmond Kearns avait décidé d’amener ses enfants à l’autre bout du monde vingt-cinq ans plus tôt. Le quarantenaire avait changé depuis leur dernière discussion et pas forcément pour le mieux après deux décennies à subir les critiques constantes d’un père impossible à satisfaire. « Tu crois me connaître, mais tu ne me connais pas. Je ne suis plus l’adolescent insouciant que tu as connu. » Il en avait fait baver à son père les premières années, à sortir de la maison à son insu dès que les lumières étaient éteintes une fois la nuit tombée. Peut-être s’était-il tiré dans le pied en faisant l’inverse de ce que son père s’attendait de lui en rentrant aux petites heures du matin éméché un peu trop souvent, mais c’était sa façon à lui de lui faire comprendre qu’il lui en voulait de l’avoir éloigné de tout ce qu’il connaissait. « T’as raison, je suis devenu comme mon père. » dit-il en remplissant son verre, puis un deuxième qu’il prit sur la tablette derrière le bar. « Ça devrait suffire à te faire comprendre pourquoi c’est mieux pour elle de ne pas me connaître. » Il voulait lui éviter de vivre le même calvaire que lui avec son père. « Je ne peux pas. Je ne serai jamais un bon père. Je suis désolé. » ajouta-t-il en plongeant finalement son regard dans le sien en poussant du bout des doigts le deuxième verre en direction de son ex, la seule chose qu’il ne serait jamais capable de lui donner.


 

Leroy Kersey

Forging my own path from the fragments of unacknowledged sacrifice, I find strength in the echoes of my resilience, each step a testament to my unwavering determination to define my own worth.

KoalaVolant

(Eleanor #1) Unexpected reunion FCp4D84
(Eleanor #1) Unexpected reunion Dvuz8Pj
(Eleanor #1) Unexpected reunion FhycjZK
(Eleanor #1) Unexpected reunion 165911membre2
(Eleanor #1) Unexpected reunion LNkkmau


Dernière édition par Leroy Kearns le Jeu 21 Mar 2024 - 11:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor McKinley
Eleanor McKinley
ÂGE : 39ans, la quarantaine approchant à grand pas. Elle soufflera ses bougies le 2 août.
SURNOM : Ellie. C'est même plus qu'un surnom puisqu'elle ne veut qu'on l'appelle que comme ça.
STATUT : Célibataire. Bien que le terme ex-fiancée serait plus approprié au vu de la bague qui orne toujours son doigt. Single mom depuis vingt-quatre ans maintenant, même si son bébé a bien grandi depuis.
MÉTIER : Illustratrice et auteur de livre pour enfants. Elle a à présent plusieurs livres à son actif et vit assez aisément de son métier. Elle est actuellement en train de préparer une trilogie de livres mettant en scène des gobelins, voulant redorer leur image dans un style assez coloré et attachant.
LOGEMENT : 367 West End - Montague Road, dans un loft encore en plein aménagement mais déjà bien coloré et vivant
(Eleanor #1) Unexpected reunion MA3E2l26_o
POSTS : 20 POINTS : 0

TW IN RP : abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : #993366
RPs EN COURS : #1 Leroy
(Eleanor #1) Unexpected reunion Cb17b50c6b303d10ff4a34c7e78124d80f484416
RPs EN ATTENTE : #1 Stella

#1 Charlotte
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : (ava) ultraviolet (sign) ...
DC : aucun
PSEUDO : Lolote
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53479p30-ellie-in-your-wildest-dreams

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptyVen 1 Mar 2024 - 16:06




Unexpected reunion. -- @Leroy Kearns
(Janvier 2024) - ♫♪ Elle avait beau imaginé ces retrouvailles un million de fois, s’y être préparée, à ce qu’il la rejette, à ce qu’ils ne se comprennent définitivement pas. Pourtant elle n’avait aucune idée sur comment réagir alors qu’il lui faisait à présent face. Elle avait espéré de si nombreuses fois qu’il lui revienne, surtout quand Charlotte n’avait que quelques jours et qu’elle était entièrement seule avec un bébé en bas âge. Pourtant à présent, elle aurait tout donné pour être loin de lui et de cette situation qu’elle ne maîtrisait à présent plus. A quoi s’attendait-elle de toute façon en venant ici ? Qu’ils se retrouvent comme quand ils étaient gamins ? Qu’il accepte Charlotte comme s’il l’avait vu grandir ? Non bien sûr que non. Et même si elle était juste venue pour le prévenir, elle n’avait pas pu empêcher cet espoir grandir en elle. Jusqu’à maintenant. Ses yeux croisèrent les siens et elle sentit son cœur s’affoler dans sa poitrine, incapable de contrôler les pulsations de son cœur qui s’affolait terriblement alors qu’elle défendait sa fille contre le reste du monde. Leroy avait été son monde un temps. Mais c’était il y a de nombreuses années. Trop d’années s’étaient écoulés depuis. Et tant de questions qu’elle aurait aimé lui poser, de réponses qu’elle aurait aimé avoir et de sentiments qui avaient consumé leur relation. A présent il n’y avait plus rien entre eux. Si ce n’est Charlotte. Et c’était tout sauf rien. « À quoi tu t’attends? Qu’on se retrouve pour Noël tous les trois avec des pyjamas assortis? » Un hoquet de surprise s’échappa de ses lèvres entrouvertes après sa tirade. Elle reprit son souffle et fut désarmée de le voir ainsi répliquer. N’avait-il alors plus de cœur ? C’est ça ce qu’il était devenu ? Et même si sa réaction la mettait hors d’elle, une pensée resta coincée dans un coin de son esprit. L’avait-elle un jour déjà imaginé ? Cette famille parfaite qu’ils auraient pu être ? Ce sentiment de sécurité, de soutien et d’amour qu’il lui avait toujours manqué ? Elle resta interdite, reprenant son souffle tant bien que mal alors que ses tympans explosaient à chaque palpitation. Elle qui avait été si forte pendant tout ce temps. Une parole de lui et elle perdait toute réalité. « Tu crois me connaître, mais tu ne me connais pas. Je ne suis plus l’adolescent insouciant que tu as connu. » Oh ça elle le savait. Elle l’avait compris le jour où il avait arrêté de lui envoyer des lettres. Ces fameuses lettres qui des années après avaient retrouvé le chemin jusqu’à lui. A cause (ou grâce à) de Charlotte. A cause d’elle surtout, de les avoir gardés, d’avoir pensé que peut-être ce qu’ils avaient vécu, ressenti, avait vraiment existé.

« Tu as raison je ne te connais plus depuis bien longtemps Leroy. » Lee. Même pas elle avait la force de l’appeler comme avant. Sa voix n’était même pas remplie de haine, ou de colère. C’était juste un constat. Un triste constant sur ce qu’ils étaient devenus, séparé l’un de l’autre par des milliers de kilomètres, des dizaines d’années. Et pourtant ce lien qui ne pourrait jamais les séparer. Ce bout de femme qui avait le droit à la vérité. « T’as raison, je suis devenu comme mon père. » Et c’était triste. Son père était une véritable ordure qui n’avait jamais respecté son fils. Leroy avait toujours été sous son emprise, incapable de ne pas tout faire pour avoir enfin sa reconnaissance, sa considération. Et s’il était vraiment comme son père, alors elle devait tout faire pour empêcher Charlotte de le retrouver. Parce qu’elle ne voulait pas qu’elle devienne comme lui. « Ça devrait suffire à te faire comprendre pourquoi c’est mieux pour elle de ne pas me connaître. » Elle laissa échapper un soupir alors qu’elle se battait contre cette impression qu’elle retombait des années en arrière. Et si elle avait pu le sauver de l’emprise de son père ? Mais leur amour n’avait pas été assez fort. « Je ne peux pas. Je ne serai jamais un bon père. Je suis désolé. »

Ses yeux plongèrent dans les siens et elle soutint un instant son regard avant de glisser celui-ci sur le verre qu’il venait de pousser dans sa direction. Elle n’était pas là pour rester, pas prête à finalement avoir cette discussion, pourtant elle était incapable de bouger. Parce qu’au fond, cette dernière phrase l’avait déstabilisé au plus haut point. Derrière son regard dur et ses airs d’alcoolique, elle avait comme l’impression qu’un cœur battait encore. Cette faiblesse dans le regard, cet aveu bien trop triste qu’elle n’avait pas anticipé. Elle avait envie d’être en colère contre lui, elle y avait le droit, elle se le devait bien, après toutes ces années, après son abandon qu’elle n’arriverait peut-être jamais à lui pardonner. Pourtant elle luttait contre ce sentiment qui s’était insinué derrière cette colère qu’elle avait à présent bien du mal à lui montrer. Elle réduisit les derniers centimètres qui la séparaient du bar et se laissa tomber à son tour sur un des tabourets non loin de lui. Sans lui adresser un regard, elle agrippa le verre comme si sa vie en dépendait et le porta à ses lèvres. Le liquide lui brûla les lèvres mais elle le laissa lui paralyser la gorge avant de reposer le verre vide sur le bar juste devant elle. Elle encercla le verre vide de ses mains, tout en ne pouvant le quitter des yeux. Pourquoi n’avait-elle juste pas fait demi-tour ? Pourquoi se retrouvait-elle là à boire de l’alcool avec son ex vingt-cinq ans après ? Vingt-cinq ans trop tard. Comme une mauvaise blague dont elle n’aurait jamais pu imaginer se réaliser.

« T’as jamais essayé, comment tu peux savoir ? » Lâcha-t-elle finalement sans pour autant réussir à le regarder. Elle sentait déjà la compassion arriver et elle voulait tout sauf ressentir ça pour lui. La colère, la haine, l’incompréhension, la rancune, voilà ce qu’elle avait le droit de ressentir pour lui. Pas la compassion. « T’es juste lâche Leroy. Mais je m’attendais pas à autre chose après toutes ces années sans nouvelles. » Après tout c’était lui qui avait arrêté de lui écrire. C’est lui qui avait choisi de ne jamais faire partie de leur vie. Alors pourquoi restait-elle encore là ?

« Pourquoi… » Et cette question qui lui brûlait les lèvres. Sa voix se brisa alors qu’elle se rendit compte de son erreur. Non elle n’était pas là pour ça. Elle n’était pas là pour elle. Elle se racla la gorge alors qu’elle poussa le verre avant de se lever brusquement. Elle n’était pas prête à ça. « Oublie. Je crois qu’on a plus rien à se dire. » Elle déglutit avec peine avant de tourner la tête vers lui. Ses yeux se plantèrent dans les siens. Il fallait qu’elle parte. Vite.


FEEL SOMETHING
I carry the weight on my back. Wouldn't you think by now I'd be ready? To love myself and to love each other. With open arms, but my heart's not ready to love you. I'm not ready for this
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Leroy Kersey
Leroy Kersey
l'ombre du père
(Eleanor #1) Unexpected reunion Hu5cwsy Présent
ÂGE : 40 ans (31 janvier 1984)
SURNOM : En général Lee, mais parfois Lion King par Wild
STATUT : Célibataire, trop occupé pour s'investir pleinement dans une relation.
MÉTIER : Co-propriétaire et gérant du At Nate's Jazz Club depuis début 2021
LOGEMENT : 107 Edward Street, Spring Hill
(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_pg93qrCCPw1wrp2olo9_500
POSTS : 3595 POINTS : 0

TW IN RP : Abandon d'enfant, maladie, décès, alcool
TW IRL : Deuil périnatal, prématurité
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Né à Birmingham en Angleterre, est déménagé à Brisbane à 15 ans. ∆ A une fille de 24 ans, Charlotte, qu'il ne connait pas, née de son union avec Eleanor alors qu'il n'était qu'un adolescent. ∆ Anciennement conseiller juridique principal pour le Kersey Jewels & Co. ∆ Ainé d'une fratrie de deux enfants, a une soeur plus jeune. ∆ Possède un camp de chasse où il s'évade lorsqu'il a besoin de se ressourcer. ∆ Joue du piano et au golf. ∆ Amateur de bourbon. ∆ A une collection de chemises et de chaussettes assorties. ∆ S'est fait tatouer "Timshel" sur son avant-bras droit.
CODE COULEUR : #006666
RPs EN COURS : (Eleanor #1) Unexpected reunion 7b70bcbb0137b80b3e68123faaeb39b5484beeb0
Anwar ∆ Beneath the canvas of possibility, we painted our friendship with strokes of ambition, stepping into the realm of business as co-creators of our destiny, each stroke a tribute to the courage of self-love.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Tumblr_ousv29w7EO1wrp2olo6_250
Emma ∆ Even if our calendars resemble a game of Tetris, our friendship pieces always find a way to fit together.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Wquz
Wilroy ∆ How can you just walk out on me without a trace? I don't hear the sound of your voice. I can't see your face. On one side of the coin, there's a cure, but on the other there's a curse. Well, I'm living in the larger world now, where work brings worth.

(Eleanor #1) Unexpected reunion Ici
Keanley ∆ u.c.

(5)

Wild #2Eleanor #1Anwar #1Emma #1Charlotte #1

Communication
Wild
RPs TERMINÉS :
RIP Caelan:


Wild #1
AVATAR : Tom Pelphrey
CRÉDITS : Mapartche (avatar), Mapartche (dessin) & loonywaltz (UB)
DC : Lincoln Mulligan & Cameron Lewis
PSEUDO : Miss O'N3d
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t53239-the-power-of-choice-grants-us-the-ability-to-transform-ourselves-leroy#2791328
https://www.30yearsstillyoung.com/t53301-change-is-inevitable-except-from-a-vending-machine-leroy#2794850

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptyVen 22 Mar 2024 - 13:24



Unexpected reunion. -- @Eleanor McKinley
Sa vie en Angleterre n’était qu’un lointain souvenir qu’il préférait ne pas déterrer pour ne pas être confronté à toutes les mauvaises décisions qui s’en étaient suivies, mais aussi toutes les blessures qui ne s’étaient jamais complètement cicatrisées malgré toutes les années passées. S’il était passé maître dans l’art de ne rien dire lorsqu’il était profondément blessé, il en voulait encore énormément à ses parents pour ce qu’ils avaient fait. Isabella avait peut-être tenté de tenir tête à son mari de l’époque, ça ne changeait rien au fait qu’elle avait choisi sa carrière à Birmingham plutôt que d’être avec ses quatre enfants à l’autre bout du monde. Elle avait gardé contact avec eux, certes, mais son fils ainé s’était senti abandonné à son triste sort. Que sa mère soit à des milliers de kilomètres et qu’il ne la voit que quelques rares fois dans l’année n’avait pas empêché Leroy de suivre ses traces dans le domaine juridique, mais elle n’était pas le pilier qu’elle aurait dû être pour lui. Comment pouvait-il être un bon exemple pour sa fille lorsqu’il avait été élevé par un père tyran et une mère relativement absente? Sans parler de ses parents biologiques qui avaient refusé sa demande de contact lorsqu’il en avait fait la demande, un rejet supplémentaire dont il se serait bien passé. Ses fondations étaient bien trop fragiles pour qu’il réussisse à soutenir sa fille comme elle le méritait. Comme il savait si bien le faire, il fuyait donc ses responsabilités une fois de plus, en étant absent comme il le reprochait tant à sa mère… La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. « Tu as raison je ne te connais plus depuis bien longtemps Leroy. » Se connaissait-il seulement lorsque leurs routes s’étaient croisées? Que leurs lèvres s’étaient entremêlées, la tête pleine de rêve et le cœur plein d’espoir? Lorsque le quarantenaire y repensait, il se trouvait naïf d’avoir cru possible cette petite vie de famille avec Eleanor et Charlotte alors qu’ils n’étaient que deux adolescents. Comme si Desmond l’aurait laissé faire… Aujourd’hui, il sait mieux que quiconque que son père était prêt à tout pour obtenir ce qu’il voulait. Peut-être que Lee aurait dû être un peu plus comme son père là-dessus. « Est-ce qu’on se connaissait vraiment, seulement? » Alors qu’il se cherchait encore, qu’elle se cherchait probablement encore elle aussi d’ailleurs. Eleanor était sa première copine et la première femme qu’il avait embrassée - et il n’avait sans doute pas remporté la palme du meilleur baiser à l’époque, soyons honnêtes - tout ça à une époque où il ne savait même pas ce qu’il voulait. Puis la surprise de la grossesse leur était tombée dessus de nulle part.

« T’as jamais essayé, comment tu peux savoir ? » Il ne suffisait qu’à regarder ses relations amoureuses pour le comprendre, pour voir qu’il était incapable de s’investir pleinement dans une relation. Pourquoi est-ce que sa relation avec Charlotte serait différente? Il l’avait laissée tomber avant même qu’elle ne vienne au monde. Il n’avait jamais levé le petit doigt pour faire un pas vers elle et rattraper le temps perdu, pour prendre la place qu’il aurait dû avoir auprès d’elle dès qu’elle avait pris son premier souffle dans ce monde si vaste. « Tu connais mes parents. Tu sais aussi bien que je n’ai pas eu le meilleur exemple. » Surtout de la part de son père. Et même s’il en avait conscience, il n’en demeurait pas moins qu’il répétait certains comportements de ses parents. Il suivait l’exemple de ses parents malgré leurs différends. « Je n’ai jamais voulu d’enfant, Ellie. » Ou en tout cas pas depuis qu’il savait que Charlotte grandissait sans lui, parce que ce n’était pas l’opinion qu’il avait sur la question lorsque son ex lui avait annoncé la nouvelle. Il aurait été présent pour elles si son père le lui avait permis. « T’es juste lâche Leroy. Mais je m’attendais pas à autre chose après toutes ces années sans nouvelles. » Il pinça ses lèvres pour réprimer un rire, ne laissant qu’une léger hm franchir la barrière de ses lèvres. « T’as décidé de faire ta vie de ton côté, j’en ai fait de même. C’est tout. » Il ne voyait pas l’intérêt de lui donner de ses nouvelles quand elle ne le faisait plus de son côté. Le silence suivant la dernière lettre qu’il lui avait envoyée ne pouvait pas être plus clair à ses yeux. Loin des yeux, loin du cœur. « Pourquoi… » Pourquoi quoi? « Oublie. Je crois qu’on a plus rien à se dire. » Les yeux rivés sur son verre vide, il caressa le rebord de celui-ci du bout des doigts, sans oser regarder Eleanor. « Qu’est-ce que tu vas lui dire? » Allait-elle révéler son identité à Charlotte? Lui dire qu’elle l’avait vu? Il ne pensait qu’à sauver sa peau. Pour une fois dans sa vie, il pensait à lui en accomplissant ce qui lui tenait à cœur. Il craignait que l’arrivée de Charlotte ne vienne tout faire basculer malgré la curiosité qu’il pouvait ressentir à son égard.


 

Leroy Kersey

Forging my own path from the fragments of unacknowledged sacrifice, I find strength in the echoes of my resilience, each step a testament to my unwavering determination to define my own worth.

KoalaVolant

(Eleanor #1) Unexpected reunion FCp4D84
(Eleanor #1) Unexpected reunion Dvuz8Pj
(Eleanor #1) Unexpected reunion FhycjZK
(Eleanor #1) Unexpected reunion 165911membre2
(Eleanor #1) Unexpected reunion LNkkmau
Revenir en haut Aller en bas
Eleanor McKinley
Eleanor McKinley
ÂGE : 39ans, la quarantaine approchant à grand pas. Elle soufflera ses bougies le 2 août.
SURNOM : Ellie. C'est même plus qu'un surnom puisqu'elle ne veut qu'on l'appelle que comme ça.
STATUT : Célibataire. Bien que le terme ex-fiancée serait plus approprié au vu de la bague qui orne toujours son doigt. Single mom depuis vingt-quatre ans maintenant, même si son bébé a bien grandi depuis.
MÉTIER : Illustratrice et auteur de livre pour enfants. Elle a à présent plusieurs livres à son actif et vit assez aisément de son métier. Elle est actuellement en train de préparer une trilogie de livres mettant en scène des gobelins, voulant redorer leur image dans un style assez coloré et attachant.
LOGEMENT : 367 West End - Montague Road, dans un loft encore en plein aménagement mais déjà bien coloré et vivant
(Eleanor #1) Unexpected reunion MA3E2l26_o
POSTS : 20 POINTS : 0

TW IN RP : abandon
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : #993366
RPs EN COURS : #1 Leroy
(Eleanor #1) Unexpected reunion Cb17b50c6b303d10ff4a34c7e78124d80f484416
RPs EN ATTENTE : #1 Stella

#1 Charlotte
AVATAR : Leighton Meester
CRÉDITS : (ava) ultraviolet (sign) ...
DC : aucun
PSEUDO : Lolote
Femme (elle)
INSCRIT LE : 22/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53479p30-ellie-in-your-wildest-dreams

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion EmptyLun 25 Mar 2024 - 19:21



Unexpected reunion. -- @Leroy Kearns
(Janvier 2024) - ♫♪ « Est-ce qu’on se connaissait vraiment, seulement? » Elle accusa le coup et soupira à cette pensée. Ils étaient si jeunes après tout. Et si elle avait pensé être amoureuse de lui, au fond, ce n’était peut-être que des rêves d’adolescente. Et si elle n’avait jamais retrouvé ce sentiment c’était peut-être parce qu’elle voulait protéger Charlotte, pas parce qu’elle n’avait jamais réussi à l’oublier. Non ? Elle avait pensé que le revoir lui permettrait enfin d’avancer et d’enterrer cet espoir qui ne l’avait jamais quitté mais il laissait encore plus de questions en suspens et de doutes qui s’insinuaient en elle. Et cette colère, cette colère qu’elle n’arrivait à contenir. Elle avait dû se débrouiller seule toutes ces années et alors qu’elle osait revenir vers lui pour Charlotte, il se défilait, encore. Et il osait dire qu’ils ne se connaissaient pas ? Insinuait-il qu’elle aurait fait un enfant avec n’importe qui ?

« T’as raison j’ai l’habitude de coucher avec n’importe qui. » Ne put-elle s’empêcher de lâcher alors qu’elle faisait tourner le verre entre ses deux mains. – Bon peut-être cette hypothèse était vraie maintenant, mais bordel pas à cette époque – Elle s’en voulait déjà de réagir ainsi, de lui montrer ses faiblesses, mais s’il y a bien une chose dont elle était fière, c’était bien sa fille. Leur fille. Et il aurait beau les repousser encore et encore, jamais elle ne regretterait ce qu’il s’était passé entre eux. Car il y avait Charlotte. « Tu connais mes parents. Tu sais aussi bien que je n’ai pas eu le meilleur exemple. » Car elle oui, elle avait eu le bon exemple ? Un père qu’elle n’avait jamais connu, une mère qui l’avait gardé par dépit. Pourtant malgré ça, elle avait tout fait pour que sa fille soit heureuse, même si elle l’avait élevé seule, elle avait tout fait pour elle. Elle avait essayé de changer l’exemple qu’elle avait elle-même eu. Pourquoi pas lui ? « On est deux alors. » Lâcha-t-elle alors qu’elle lui lançait un regard en coin. Pourquoi avait-il abandonné ? Que s’était-il passé pour qu’il devienne comme lui ? Les rêves qu’ils avaient eu n’avaient jamais vraiment compté alors ?

« Je n’ai jamais voulu d’enfant, Ellie. »

Elle retint un hoquet de surprise alors qu’il venait de lâcher la bombe. Elle aurait mieux fait de rester dans le déni, dans le doute de ces retrouvailles. Elle non plus n’en avait jamais vraiment voulu pourtant quand elle avait su qu’elle était enceinte de Charlotte, elle n’avait jamais douté. Elle s’était lancée corps et âme dans cette nouvelle condition de mère et elle ne regrettait pas un seul instant. Mais peut-être parce qu’elle l’avait vu grandir, parce qu’elle l’avait senti sous ses doigts alors qu’elle bougeait pour la première fois. Peut-être parce qu’elle avait été la première à l’entendre dire maman. Ou peut-être parce qu’elle s’était accrochée à elle comme si plus rien d’autre n’importait. Elle avait mis sa vie sur pause pour être une bonne mère. « Pourtant tu en as une. Fais avec. » Son ton était sec, direct. C’était la vérité. Et il ne pouvait pas lui dire qu’il n’avait jamais été prévenu de sa grossesse. Ils étaient deux dans cette histoire. Trois à présent. « T’as décidé de faire ta vie de ton côté, j’en ai fait de même. C’est tout. » Quel hypocrite ! Alors que c’est lui qui avait arrêté de lui écrire, c’est lui qui avait choisi de faire sa vie de son côté. Pas elle.

« Décidé ? Parce que tu crois que je l’ai décidé ? C’est toi qui es parti à des milliers de kilomètres Lee, pas moi. » Son surnom s’échappa de ses lèvres et elle se les pinça de frustration. Bordel pourquoi ressentait-elle ça ? C’était bien trop tard. Elle s’en voulu d’être aussi faible. Elle qui était pourtant si forte depuis tant d’années. « Qu’est-ce que tu vas lui dire? » Alors jamais il n’avait pensé à Charlotte, à elles ? Jamais il n’avait voulu faire partie de sa vie ? Voir ses premiers pas ? Son premier petit ami, sécher ses premières larmes ? Jamais il n’avait ressenti ce besoin de connaître la chair de sa chair ? Était-il humain ? Jamais elle ne pourrait le comprendre. Elle qui n’avait vécu que pour Charlotte.

« Rassure-toi Leroy, tu peux garder ta petite vie sans enfant. Si tu crois que je suis là pour l'argent, ne t'inquiète pas j'en ai jamais voulu. Je ne lui dirai rien. Elle mérite mieux. » Et c’était bien vrai. Charlotte n’avait pas besoin de savoir que son père était un lâche qui l’avait abandonné et qui à présent refusait de la connaître. Tout ça pour quoi ? Par simple peur de ne pas être à la hauteur ? Leroy Kearns arriverait-il pour une fois dans sa vie à vivre sans l’ombre de son père ?

« J’imagine qu’on ne se reverra plus. Profite bien ta vie Leroy. » Lâcha-t-elle en le regardant une dernière fois avant de finalement baisser le regard et prendre la direction de la porte qu’elle n’aurait finalement jamais dû franchir. Mais au moins elle était fixée. C’était une erreur. Encore une fois.


FEEL SOMETHING
I carry the weight on my back. Wouldn't you think by now I'd be ready? To love myself and to love each other. With open arms, but my heart's not ready to love you. I'm not ready for this
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Eleanor #1) Unexpected reunion Empty
Message(#) Sujet: Re: (Eleanor #1) Unexpected reunion (Eleanor #1) Unexpected reunion Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Eleanor #1) Unexpected reunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: west end :: at nate's jazz club
-