AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
Voir le deal

 we need to talk! (carmine #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abigaïl Clarke
Abigaïl Clarke
ÂGE : 36 ans (25.05.1987)
SURNOM : Abi, Lady A., Miss Parfaite
STATUT : Célibataire, du moins, c'est ce qu'elle croit... Elle est loin de se douter qu'elle est en fait fiancée à son ancien petit ami Carmine. Les joies d'appartenir à l'aristocratie!
MÉTIER : Architecte et décoratrice d'intérieur de luxe et directrice de sa propre école de décoration d'intérieur de luxe pour sa propre agence et fondatrice d'une école de perfectionnement en décoration d'intérieur de luxe.
LOGEMENT : Villa au 814 Water Street, Spring Hill
we need to talk! (carmine #1) K9xo
POSTS : 73 POINTS : 260

TW IN RP : Fière aristocrate, profond besoin de validation, anxiété de performance, burn out, harcèlement et menaces dont elle a été victime, pression sociale d'avoir des enfants, famille toxique
TW IRL : Aucun, à discuter au besoin
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Paraît sûre d’elle, parfaite et intouchable ; manque cruellement d’estime de soi, souffre d’anxiété de performance et est extrêmement sensible ≈ Workaholic ≈ Bisexuelle en cachette ≈ A déjà fait un burn out ≈ A subi du harcèlement et des menaces par des admiratrices de Carmine lorsqu'elle était avec lui, en plus de se faire traiter de profiteuse par certains médias
CODE COULEUR : #bc4749
RPs EN COURS : (6/6 FULL)
Lily #1, Carmine #1, Evan #1, Dan #1 (téléphone) et Scarlett #1
RPs EN ATTENTE : Margot #1
RPs TERMINÉS : Carmine #1 (téléphone)
AVATAR : Nina Dobrev
CRÉDITS : Valtersen (avatar) et Minori (signature)
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/03/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53870-let-me-adjust-my-crown-and-get-my-day-started-abi
https://www.30yearsstillyoung.com/t53941-lady-a-uc
https://www.30yearsstillyoung.com/t54148-abigail-clarke-instagram#2843007

we need to talk! (carmine #1) Empty
Message(#) Sujet: we need to talk! (carmine #1) we need to talk! (carmine #1) EmptyMar 30 Avr 2024 - 15:33



Si sa vie avait déjà des airs de films d’Hollywood, là, elle en était carrément devenue un. Une nuit s’était écoulée depuis que la nouvelle de leurs fiançailles était sortie dans les médias et que l’architecte et décoratrice d’intérieur en avait pris connaissance par l’intermédiaire du mannequin. Les choses avaient déboulé par la suite : elle avait passé toute la nuit à lire ce qu’on racontait à son sujet, elle avait appelé ses parents qui lui avaient officiellement confirmé la nouvelle, elle avait harcelé sa soeur de messages de panique, elle avait vu Lily en matinée à leur salon de thé fétiche et elle avait convenu de voir Carmine en soirée à son domicile. Comment avait-elle pu basculer d’un sentiment de contrôle absolu à un chaos aussi total en si peu de temps? Comment avait-elle pu ne rien voir venir? Ses pensées n’étaient pas les seules à s’accumuler à n’en plus finir ; ses notifications aussi. Un nouvel article par-ci, un nouveau message par-là… Son téléphone était devenu ingérable. Elle avait répondu à certains de ses proches, mais elle n’avait pas eu le courage de répondre à tout le monde. Comment discuter d’une situation qu’elle essayait encore elle-même de comprendre? Et sur laquelle elle tentait encore elle-même de se positionner?

Carmine lui avait dit qu’ils ne revivraient pas la même chose qu’à Londres, mais elle avait eu la preuve du contraire en lisant les articles à son sujet durant toute la nuit et en allant manger au restaurant avec Lily ce matin. On la traitait de profiteuse et de calculatrice dans les articles et les commentaires. On l’avait pointée du doigt et regardée de travers au restaurant. C’était ça, le problème. C’était ça, sa plus grande préoccupation. Que ses parents veulent la marier à Carmine, ça, elle pouvait le concevoir. Si elle se montrait honnête envers elle-même, elle pouvait même y voir certains avantages. Qu’elle perde de nouveau son image de perfection et sa paix d’esprit, ça, elle avait néanmoins bien du mal à l’accepter. Peut-être allaient-ils trouver une solution pour arriver à un certain équilibre?

Elle s’enveloppa la tête dans un immense foulard en soie, enfila un trench-coat couleur sable et déposa sa plus grande paire de lunettes de soleil sur son nez avant de prendre la route vers la villa de Carmine. Son chauffeur privé n'avait pu retenir une expression d’étonnement en la voyant ainsi habillée, mais elle était tellement dans son monde qu'elle ne l'avait même pas relevée. En fait, elle était tellement anxieuse de la situation et elle était tellement obstinée à ne pas l'alimenter dans les médias qu'elle n'avait aucune conscience qu'elle avait exagéré la chose. Une fois sur place, Abigaïl se précipita vers la porte de derrière et sonna à plusieurs reprises. Elle venait d'entendre des pas à l'intérieur lorsqu’elle réalisa qu’elle n’avait pas vu Carmine depuis très longtemps, voire même depuis leur séparation, et que le revoir risquait fortement de la chambouler.
 


Keep your heels, head and standards high - Coco Chanel


(c) semper eadem
Revenir en haut Aller en bas
Carmine Cavendish
Carmine Cavendish
le magnifique
le magnifique
we need to talk! (carmine #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (01.06.1984) ♊︎
SURNOM : C. / Sa Majesté.
STATUT : En route pour un mariage arrangé, la corde au cou et des noeuds plein l'estomac.
MÉTIER : Icône du chic britannique. Sa renommée va de paire avec celle de la marque familiale : Cavendish London, joailliers de la couronne d'Angletterre. Les plus grandes enseignes se l'arrachent, mais C. se montre extrêment sélectif dans le choix de ses collaborateurs. Sa dernière campagne publicitaire est en lice dans 3 catégories du Cannes Lions 2024. Carmine en est le réalisateur. Il est aussi associé du Lola's Waterfall dont il a financé l'îlot VIP. Bref, C. transforme tout ce qu'il touche en Or.
LOGEMENT : #602 Wellington street - Bayside, chez son cousin Connor.
we need to talk! (carmine #1) C7b62c576bfb64ce5263661df32d794b
POSTS : 5271 POINTS : 350

TW IN RP : Classisme. Royalisme / Colonialisme. Bodyshaming. Âgisme.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Made in UK, with style, tea and peppermint. C. mesure 1m90 et défile depuis l'âge de 5 ans. Collectionne les couronnes (vous avez bien lu). A le permis mais préfère se faire conduire. Son flegme n'a d'égale que sa maniaquerie capillaire. Il se déguise lorsqu’il souhaite sortir incognito. Swingue aussi bien qu'il cravache. Joue de la guitare mais chante faux. Rugbyman amateur. Végétarien. Fan inconditionnel de la reine Elisabeth II. Boutons de manchette en or et en diamants sur lesquels sont gravées les initiales des Cavendish. Secret skill : noeuds de cravate advanced !
CODE COULEUR : [b][color=#498597]« ... »[/color][/b]
RPs EN COURS :

❖ ❖ ❖ PRESENT ❖ ❖ ❖



we need to talk! (carmine #1) 66c57b9c554cd3f8354e2805b3654df9
We need to talk ! - Abigaïl #1 : « Méthodique, Sa Majesté avait passé la vingtaine d’heures ayant suivi la sortie de la bombe médiatique concernant son mariage à démêler le vrai du faux. Tel qu’il en avait convenu avec Clarke : il ne s’était pas exprimé sur le sujet. C. attendait que leur stratégie de communication fût établie et synchronisée. »

we need to talk! (carmine #1) 67kk
Hissez la grande voile, enfin presque - Connor #1 : « Le Yatch encore à quai attendait que Connor mît le contact et les guidât vers l'horizon. Carmine, en véritable reine d'Angleterre, préférait attendre sagement assis sur la banquette que son cousin fît le chauffeur. »

we need to talk! (carmine #1) Viralhog-cool-horse
Honey Poney - Ethel #2 : « En véritable tonton gâteau, et soucieux d'offrir à sa tête blonde préférée une enfance pleine de joie, C. s'était mis en tête de tester l'attirance de Rosie pour les chevaux ... »

we need to talk! (carmine #1) Giphy
Bitch please - Mabel #4 : « Ces retrouvailles après un début d'année complétement anarchique pour Carmine s'annonçaient calmes et plaisantes. Tout ce dont nos deux amis avaient besoin pour lâcher prise et reconnecter avec le confort de leurs vies de stars. »

we need to talk! (carmine #1) Leonardo-dicaprio-money
How to disappear - AJ #9 : « Carmine avait demandé à AJ de le rejoindre à la marina aux premières heures du matin, quand le soleil à peine levé donnait aux eaux calmes de la baie des reflets mordorés. Le programme était simple : partir. »


❖ ❖ ❖ FLASHBACK ❖ ❖ ❖

(2021) Valentina #1

❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖

illu by mapartche:

RPs EN ATTENTE : MOLY / MADISON / FULL
RPs TERMINÉS : Répertoire
AVATAR : Garrett Hedlund
CRÉDITS : avatar : blaz / gif : originals / icons : cheezburger + mireille gagnon / userbars: loonywaltz
DC : Jackson Mills
INSCRIT LE : 07/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53345-c-c-o-dreams-are-my-reality#2798190
https://www.30yearsstillyoung.com/t46175-carmine-sighbury-tea-for-two#2344684
https://www.30yearsstillyoung.com/t49100-carmine-sighbury#2531303

we need to talk! (carmine #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we need to talk! (carmine #1) we need to talk! (carmine #1) EmptyVen 3 Mai 2024 - 4:02




We need to talk !
Abigaïl ❦ Carmine



@Abigaïl Clarke

Les messages laissés sans réponses s’accumulaient sur le répondeur de Carmine, tout comme le nombre de mails et de notifications non lues qu’affichait l’écran de son téléphone. Méthodique, Sa Majesté avait passé la vingtaine d’heures ayant suivi la sortie de la bombe médiatique concernant son mariage à démêler le vrai du faux. Tel qu’il en avait convenu avec Clarke : il ne s’était pas exprimé sur le sujet. C. attendait que leur stratégie de communication fût établie et synchronisée. Les rares individus à être entrés en contact avec lui faisaient soit parti de sa famille, soit de son cercle professionnel proche. Cavendish avait commencé par contacter ses différents agents afin de les informer qu’il ne répondrait à aucune demande d’interview pour le moment. Il avait également contacté sa sœur qui lui avait donné plus de détails sur la façon dont les choses s’étaient orchestrées en coulisses, puis, inévitablement, avait composé le numéro de ses parents. Par hauts-parleurs interposés, une conversation lunaire s’était alors engagée entre Londres et Brisbane. Horrifié d’entendre ses géniteurs parler d’amour et d’engagement – si chers à son cœur de grand romantique – comme s’ils n’étaient rien de plus que des concepts relationnels usuels, faits de paperasse et d’accords de principes entre grandes familles visant à assurer la pérennité de leurs empires, Sa Majesté avait goûté au parfum doux-amer de ce que l’aristocratie avait de moins reluisant à offrir. On ne lui demandait ni son avis, ni son approbation. Mieux, on lui expliquait sans détours que tout refus d’obtempérer, en plus de décevoir un clan auquel il devait absolument tout, lui vaudrait de se faire éjecter, renier et qu’Abigaïl en payerait les conséquences. Il avait très froidement souligné le manque de classe de cette tentative d’intimidation et s’était entendu dire qu’il ne s’agissait en rien de menaces, plutôt de faits avérés par des siècles de traditions royalistes. Démentir les fiançailles revenait à blacklister Abi de la liste des épouses potentielles pour tout bon parti que ce fût. C’était ce constat qui avait fait sortir Carmine de ses gonds pourtant connus pour leur solidité. À grand renfort de « For crying out loud » et de « Goddammit », le Britannique s’était insurgé face à tant de perfidie. Il voyait désormais pourquoi le choix des Cavendish s’était porté sur la famille Clarke et ne pouvait croire qu’on prît son ex-conjointe en otage de ce chantage tout bonnement immoral. Comment contourner la problématique quand s’en extraire revenait à tirer à balle réelle sur la réputation d’Abi et de sa famille ayant déjà validé l’information à travers tous les cercles mondains londoniens ? Bien trop d’articles prétendaient que la jeune architecte ne voulait que profiter de Carmine et de sa renommée. La presse se ferait un régal d'entendre le mannequin contredire la rumeur … L’exaspération avait pris le dessus sur tout le reste, tant et si bien que cette conversation à sens unique s’était terminée sur une impolitesse dont l’Anglais n’était pas fier : il avait raccroché au nez de sa mère.

En fin d’après-midi, C. s’apprêtait à recevoir sa promise. Connor avait parfaitement compris lorsque le mannequin lui avait demandé un peu d’intimité en compagnie de Clarke. Il avait laissé leur demeure aux deux complices, en guise de QG. Quand des coups furent frappés à l'arrière de la villa, Sa Majesté était prêt à ouvrir. En quelques enjambées, il rejoignit la porte sur le pas de laquelle Abigaïl, déguisée en personnage traqué de film policier des années 50, trépignait. La vision de son visage partiellement recouvert par l’immense paire de lunettes donna à l’Anglais suffisamment d’indices pour deviner que l’architecte souffrait d’anxiété sévère. La moue angoissée qu’elle grimaçait et la pâleur de ses lèvres ne lui étaient que trop familières. Instinctivement, il écarta les bras, l’invitant à se réfugier au creux du peu de sécurité qu’il était en mesure de lui offrir. Et comme il refusait que d’éventuels paparazzis ne s’immisçassent dans ce moment d’intimité tourmentée, il referma la porte sans plus attendre.

« Nous sommes seuls. » Informa-t-il, comme pour inviter Abi à retirer sa panoplie d’anonymat. Lui était vêtu d’un pull en cachemire clair ainsi que d’un pantalon droit du même ton. Une tenue élégante, mais confortable. Idéale pour rester caché des objectifs et des flashs avant que la prise de parole publique ne devienne inévitable … « Une tasse de thé ? » Aux grands maux, les grands remèdes.

 
 




we need to talk! (carmine #1) LLynPRd
we need to talk! (carmine #1) WEPfF7y
we need to talk! (carmine #1) 3yMbGgA
we need to talk! (carmine #1) YkvTora
we need to talk! (carmine #1) JRATd1d
we need to talk! (carmine #1) FhycjZK

we need to talk! (carmine #1) 2279683226  :
Revenir en haut Aller en bas
Abigaïl Clarke
Abigaïl Clarke
ÂGE : 36 ans (25.05.1987)
SURNOM : Abi, Lady A., Miss Parfaite
STATUT : Célibataire, du moins, c'est ce qu'elle croit... Elle est loin de se douter qu'elle est en fait fiancée à son ancien petit ami Carmine. Les joies d'appartenir à l'aristocratie!
MÉTIER : Architecte et décoratrice d'intérieur de luxe et directrice de sa propre école de décoration d'intérieur de luxe pour sa propre agence et fondatrice d'une école de perfectionnement en décoration d'intérieur de luxe.
LOGEMENT : Villa au 814 Water Street, Spring Hill
we need to talk! (carmine #1) K9xo
POSTS : 73 POINTS : 260

TW IN RP : Fière aristocrate, profond besoin de validation, anxiété de performance, burn out, harcèlement et menaces dont elle a été victime, pression sociale d'avoir des enfants, famille toxique
TW IRL : Aucun, à discuter au besoin
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Paraît sûre d’elle, parfaite et intouchable ; manque cruellement d’estime de soi, souffre d’anxiété de performance et est extrêmement sensible ≈ Workaholic ≈ Bisexuelle en cachette ≈ A déjà fait un burn out ≈ A subi du harcèlement et des menaces par des admiratrices de Carmine lorsqu'elle était avec lui, en plus de se faire traiter de profiteuse par certains médias
CODE COULEUR : #bc4749
RPs EN COURS : (6/6 FULL)
Lily #1, Carmine #1, Evan #1, Dan #1 (téléphone) et Scarlett #1
RPs EN ATTENTE : Margot #1
RPs TERMINÉS : Carmine #1 (téléphone)
AVATAR : Nina Dobrev
CRÉDITS : Valtersen (avatar) et Minori (signature)
DC : Aucun
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/03/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53870-let-me-adjust-my-crown-and-get-my-day-started-abi
https://www.30yearsstillyoung.com/t53941-lady-a-uc
https://www.30yearsstillyoung.com/t54148-abigail-clarke-instagram#2843007

we need to talk! (carmine #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we need to talk! (carmine #1) we need to talk! (carmine #1) EmptyMer 8 Mai 2024 - 19:01



« Nous sommes seuls. » Il avait prononcé ces mots sur un ton suffisamment sérieux pour l’encourager à sortir de son anonymat. Retirant ses lunettes de soleil, son foulard et son trench-coat, elle troqua son style loufoque et excentrique d’occasion pour son style chic et élégant habituel. Encore heureux que Sa Majesté n’avait pas osé faire de commentaires sur le déguisement de la Lady, ma foi, franchement exagéré pour la situation. Certes, il était habitué à ses tendances dramatiques, tendances qui étaient étroitement liées à sa nature anxieuse, mais encore. Il aurait eu toutes les raisons du monde de se moquer d’elle, mais il ne l’avait pas fait. C’était pour cette raison qu’elle l’appréciait tant, cette raison qu’elle avait tant de respect pour lui. Carmine ne l’acceptait pas seulement dans son ensemble, il l’appréciait pour ce qu’elle était. Elle n’avait pas besoin de se cacher ou de se camoufler avec lui comme elle le faisait avec tous les autres, car elle savait qu’il allait toujours l’estimer quoi qu’elle fasse. « Bien », répondit-elle sur un ton préoccupée tout en vérifiant que les fenêtres étaient habillées de rideaux ou suffisamment en hauteur pour que personne ne puisse les voir de l’extérieur. « Et Connor ? », demanda-t-elle sur le même ton. Elle n’avait pas tant posé la question pour savoir s’il était là, car Carmine lui avait dit qu’ils seraient seuls et venait de le lui répéter, mais plus pour s’assurer qu’il n’allait pas débarquer sur place à l’improviste au milieu de leur conversation.

Une fois débarrassée de sa mascarade et rassurée sur l’intimité des lieux, la jeune femme prit un moment pour regarder attentivement le brun et le saluer d’une accolade affectueuse. Elle ne savait pas quoi exactement, mais le fait de le revoir lui faisait vivre quelque chose. Quelque chose d’un peu trop fort à son goût. « Il s’agit probablement d’un peu de nostalgie », se dit-elle. « Ou encore d’un sentiment de réconfort », renchérit-elle dans sa tête. « Une tasse de thé ? » Sa question la tira hors de ses pensées. « La question ne se pose même pas! Avec grand plaisir, merci », répondit-elle sans aucune hésitation.

Pendant que Carmine préparait le thé, Abigaïl se permit de l’attendre au salon. Cependant, elle fut incapable de l’attendre plus d’une minute avant de laisser sortir toute sa nervosité. « Toute cette histoire, c’est d’une folie sans nom. Je suis en train de virer complètement dingue, Carmine! », s’exclama-t-elle sur un ton plus ou moins contenu en se mordant l’intérieur de la joue droite et en jouant nerveusement avec ses mains. « J’ai parlé à mes parents ce matin. Tout est vrai. J’ai tenté de refuser le mariage, mais ils m’ont menacée de me renier de la famille. Me renier de la famille, Carmine! », poursuivit-elle sur un ton de plus en plus proche de l’hystérie. « Ils m’ont dit qu’ils m’ont laissé plusieurs chances de trouver un mari par moi-même, mais que comme je n’y arrivais pas, ils ont fini par s’en occuper eux-mêmes. Ils m’ont dit que c’était une honte d’être célibataire à 36 ans et que c’était d’autant plus inacceptable de la part d’une Clarke », explosa-t-elle. Elle ne savait pas si elle devait pleurer ou crier et cette incertitude se voyait à travers ses yeux remplis d’eau et sa voix tremblante de colère.



Keep your heels, head and standards high - Coco Chanel


(c) semper eadem
Revenir en haut Aller en bas
Carmine Cavendish
Carmine Cavendish
le magnifique
le magnifique
we need to talk! (carmine #1) 7vHkInU Présent
ÂGE : 39 ans (01.06.1984) ♊︎
SURNOM : C. / Sa Majesté.
STATUT : En route pour un mariage arrangé, la corde au cou et des noeuds plein l'estomac.
MÉTIER : Icône du chic britannique. Sa renommée va de paire avec celle de la marque familiale : Cavendish London, joailliers de la couronne d'Angletterre. Les plus grandes enseignes se l'arrachent, mais C. se montre extrêment sélectif dans le choix de ses collaborateurs. Sa dernière campagne publicitaire est en lice dans 3 catégories du Cannes Lions 2024. Carmine en est le réalisateur. Il est aussi associé du Lola's Waterfall dont il a financé l'îlot VIP. Bref, C. transforme tout ce qu'il touche en Or.
LOGEMENT : #602 Wellington street - Bayside, chez son cousin Connor.
we need to talk! (carmine #1) C7b62c576bfb64ce5263661df32d794b
POSTS : 5271 POINTS : 350

TW IN RP : Classisme. Royalisme / Colonialisme. Bodyshaming. Âgisme.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Made in UK, with style, tea and peppermint. C. mesure 1m90 et défile depuis l'âge de 5 ans. Collectionne les couronnes (vous avez bien lu). A le permis mais préfère se faire conduire. Son flegme n'a d'égale que sa maniaquerie capillaire. Il se déguise lorsqu’il souhaite sortir incognito. Swingue aussi bien qu'il cravache. Joue de la guitare mais chante faux. Rugbyman amateur. Végétarien. Fan inconditionnel de la reine Elisabeth II. Boutons de manchette en or et en diamants sur lesquels sont gravées les initiales des Cavendish. Secret skill : noeuds de cravate advanced !
CODE COULEUR : [b][color=#498597]« ... »[/color][/b]
RPs EN COURS :

❖ ❖ ❖ PRESENT ❖ ❖ ❖



we need to talk! (carmine #1) 66c57b9c554cd3f8354e2805b3654df9
We need to talk ! - Abigaïl #1 : « Méthodique, Sa Majesté avait passé la vingtaine d’heures ayant suivi la sortie de la bombe médiatique concernant son mariage à démêler le vrai du faux. Tel qu’il en avait convenu avec Clarke : il ne s’était pas exprimé sur le sujet. C. attendait que leur stratégie de communication fût établie et synchronisée. »

we need to talk! (carmine #1) 67kk
Hissez la grande voile, enfin presque - Connor #1 : « Le Yatch encore à quai attendait que Connor mît le contact et les guidât vers l'horizon. Carmine, en véritable reine d'Angleterre, préférait attendre sagement assis sur la banquette que son cousin fît le chauffeur. »

we need to talk! (carmine #1) Viralhog-cool-horse
Honey Poney - Ethel #2 : « En véritable tonton gâteau, et soucieux d'offrir à sa tête blonde préférée une enfance pleine de joie, C. s'était mis en tête de tester l'attirance de Rosie pour les chevaux ... »

we need to talk! (carmine #1) Giphy
Bitch please - Mabel #4 : « Ces retrouvailles après un début d'année complétement anarchique pour Carmine s'annonçaient calmes et plaisantes. Tout ce dont nos deux amis avaient besoin pour lâcher prise et reconnecter avec le confort de leurs vies de stars. »

we need to talk! (carmine #1) Leonardo-dicaprio-money
How to disappear - AJ #9 : « Carmine avait demandé à AJ de le rejoindre à la marina aux premières heures du matin, quand le soleil à peine levé donnait aux eaux calmes de la baie des reflets mordorés. Le programme était simple : partir. »


❖ ❖ ❖ FLASHBACK ❖ ❖ ❖

(2021) Valentina #1

❖ ❖ ❖ ❖ ❖ ❖

illu by mapartche:

RPs EN ATTENTE : MOLY / MADISON / FULL
RPs TERMINÉS : Répertoire
AVATAR : Garrett Hedlund
CRÉDITS : avatar : blaz / gif : originals / icons : cheezburger + mireille gagnon / userbars: loonywaltz
DC : Jackson Mills
INSCRIT LE : 07/09/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53345-c-c-o-dreams-are-my-reality#2798190
https://www.30yearsstillyoung.com/t46175-carmine-sighbury-tea-for-two#2344684
https://www.30yearsstillyoung.com/t49100-carmine-sighbury#2531303

we need to talk! (carmine #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we need to talk! (carmine #1) we need to talk! (carmine #1) EmptyHier à 4:33




We need to talk !
Abigaïl ❦ Carmine



@Abigaïl Clarke

« Et Connor ? » Carmine secoua la tête. L'Anglais avait convenu avec son cousin d'avoir la soirée tranquille, ce qui leur permettrait de discuter sans être interrompus. Rassurée, Abi lui accorda enfin l'accolade pour laquelle Sa Majesté avait ouvert les bras. Calmement, C. referma autour d'elle sa prise et caressa ses longs cheveux au parfum de rose. Des années qu'ils ne partageaient plus ce genre de contact physique, mais les souvenirs et les réflexes étaient toujours là. Il savait comment calmer la jeune femme. Puis il lui proposa une tasse de thé, comme tout bon aristocrate britannique l'aurait fait en pareilles circonstances, et s'attela à préparer le breuvage si tôt que son invitée en eut accepté le partage. À peine eut-il mis l'eau à bouillir que la voix de Clarke lui parvint depuis le salon. L'accalmie avait été de courte durée. « ... Me renier de la famille, Carmine! »

Dans la cuisine ouverte sur le salon, le Britannique affichait un calme olympien. Ses gestes, méthodiques et méticuleux, témoignaient d'une certaine maniaquerie. On connaissait Sa Majesté pour son application lorsqu'il était question de la préparation du thé. Il s'agissait en réalité d'une activité méditative pour le mannequin qui voyait là un ancrage à l'instant présent. Rester dans l'immédiateté de sa gymnastique préparatoire lui permettait de prendre le recul nécessaire et de ne pas sombrer dans la même panique que celle de Clarke. Il aurait pourtant eu toutes les raisons de le faire, car les Cavendish l'avaient menacé des mêmes conséquences à un éventuel démenti du mariage orchestré sans leur consentement. « Ils m’ont dit qu’ils m’ont laissé plusieurs chances de trouver un mari par moi-même, mais que comme je n’y arrivais pas, ils ont fini par s’en occuper eux-mêmes. » C. entendait la tension déformer la voix d'Abigaïl. Il se rapprocha d'elle armé de leurs tasses de thé fumantes qu'il déposa sur la table tandis que l'architecte terminait sa phrase dans les aigus, signe que ses nerfs étaient sur le point de lâcher. « Ils m’ont dit que c’était une honte d’être célibataire à 36 ans et que c’était d’autant plus inacceptable de la part d’une Clarke » « Du sucre ? » Tranquillement, Carmine retira les sachets d'herbes aromatiques qu'il déposa dans une petite coupelle prévue à cet effet. Son regard s'attarda un instant sur la porcelaine délicate du service à thé. Un cadeau de Buckingham Palace pour son trente-neuvième anniversaire.

« Je comprends et partage ton exaspération. » Valida-t-il chaleureusement. Il y avait pourtant, dans l'expression de son visage, une certaine froideur à l'encontre de Londres et de la situation dans laquelle Abi et lui se trouvaient désormais : pieds et poings liés. « La conversation n'a pas été plus fructueuse de mon côté. » Une manière détournée d'admettre qu'il n'avait pas de solution de repli ni de sortie de secours à lui proposer. Malgré tout, C. avait eu le temps de réfléchir et de songer à une prise de position dont il comptait informer Clarke au plus car il savait que le temps leur était compté. La presse et ses scoops en série avançaient aussi vite qu'une traînée de poudre. Funambule avéré, Carmine comptait bien slalomer entre les mines et mystifier l'ennemi. « Je ne pense pas que tu es incapable de te trouver un époux. Je pense qu'il est difficile d'en trouver un à ta hauteur. » Il était sincère et comprenait - contrairement aux parents de la jeune femme - à quel point il était difficile pour Abigaïl de rencontrer un homme capable de répondre à ses critères rigoureux. Le fait d'être exigeant et sélectif n'avait rien de surprenant, ni de regrettable, dans le milieu dont ils venaient. Cavendish et Clarke parlaient le même langage autant qu'ils partageaient les mêmes opinions : plutôt être seul.e.s que de se brader ou de baisser ses standards. « Est-ce que tu te vois en Madame Cavendish ? » Questionna-t-il tout en croisant les jambes, sa tasse de thé à la main, prêt à boire une première gorgée dès qu'il aurait terminé de souffler sur le contenu afin d'en refroidir la surface.

 
 




we need to talk! (carmine #1) LLynPRd
we need to talk! (carmine #1) WEPfF7y
we need to talk! (carmine #1) 3yMbGgA
we need to talk! (carmine #1) YkvTora
we need to talk! (carmine #1) JRATd1d
we need to talk! (carmine #1) FhycjZK

we need to talk! (carmine #1) 2279683226  :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

we need to talk! (carmine #1) Empty
Message(#) Sujet: Re: we need to talk! (carmine #1) we need to talk! (carmine #1) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

we need to talk! (carmine #1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-