AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
MAJ de juillet annoncée
Le 15 juillet le forum changera de design et proposera un nouvel event.
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -17%
PHILIPS Centrale vapeur HI5900/22 5,2 bar
Voir le deal
59.99 €

 (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1701 POINTS : 530

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4eed092927093cd907fec4dd7b50920e4dc8394
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), londewhoregifs (gif jo), plumegifs (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyLun 3 Juin 2024 - 23:11


i'm not gonna go down with my hometown in a tornado
Midas Sterling & @Harleen Honeywood ☆ crédit/fuckyougifs

Evidemment que Harleen m’a donné rendez-vous dans ce genre d’endroit. Evidemment que, de tous les lieux en centre-ville où j’aurais pu la retrouver pour qu’elle récupère Posy, elle a choisi une foire – festival, vide-dressing, fripes ? – hippie mettant à l’honneur les seventies. Dans une toute autre vie, une ou elle ne m’aurait pas quitté avant même de donner naissance à ma gamine, une ou je ne serais pas une célébrité et où nous n’aurions pas eu à nous cacher et à cacher la petite blondinette installée à l’arrière sur son siège enfant, j’aurais pris sa main dans la mienne et nous nous serions baladés tous les deux entre les échoppes. Nous n’aurions pas été heureux ensemble, ou en tout cas pas comblé, mais je m’en serai contenté, habitué à réussir à me convaincre que je suis heureux de ce que la vie a à m’offrir, quoi que ce soit. La vie aurait été facile, et je me serais lentement coulé dans le moule que la brune aurait façonné pour moi.

A la place, nous nous retrouvons à échanger Posy un dimanche après-midi dans un lieu public parce que mon électron libre d’ex petite amie préférait et voulait que Posy puisse y passer un peu de temps. Comme si notre fille avait besoin de peindre avec ses mains, de dessiner sur des t-shirts ou d’écrire sur le sol avec des craies, ou je ne sais quel genre de foutue connerie. Stationné en bordure de la foire, j’attends donc que la mère de mon bébé ne daigne se pointer. Elle ne sera pas à l’heure, je sais bien qu’il ne faut pas en attendre autant d’elle, si bien que je me suis préparé à prendre mon mal en patience. « Maman va t’emmener visiter la foire, ça a l’air sympa non ? » Je me détache et me retourne sur mon siège pour poser mes yeux sur ma princesse. « Hum hum. » Discrète et peu bavarde, ma fille observe la foule au loin au travers des vitres teintées faites pour nous – me – permettre de conserver notre anonymat. « On se revoit dans deux semaines. A peine onze dodo et maman te déposera chez moi. » Avec ses petites mains, Posy tente de compter sur ses doigts et je lui retourne le plus adorable des sourires. « Maman ! » Ma gamine s’esclaffe, pointe du doigt un point au loin derrière la vitre, et suis son doigt du regard.

En effet, un arc en ciel de couleurs qui se trouve aussi être sa mère se détache de la foule et fait quelques pas dans notre direction. Je lui fais un appel de phares – ma berline est reconnaissable, mais les vitres étant teintés je signale tout de même notre présence – avant de déverrouiller les portes pour qu’elle puisse s’installer sur le siège passager. « T’es en retard, pourquoi je suis pas surpris. » Et moi, sur les nerfs, bien plus qu’en temps normal, la faute au départ inattendu de ma petite amie à l’autre bout du globe. Ce départ, c’est aussi la raison pour laquelle ma fille n’a passé qu’une journée chez moi ce dimanche plutôt que le week-end tout entier comme initialement prévu. « Merci d’avoir été arrangeante. Mais la prochaine fois, si tu peux déposer Posy toi-même plutôt que de l’envoyer lui… » Lui étant Ollie, son horripilante moitié dont la simple présence dans la vie de sa fille suffit à me hérisser le poil.




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Honeywood
Harleen Honeywood
la muse éthérée
la muse éthérée
ÂGE : 27 ans bientôt 28, elle souffle ses bougies avec enthousiasme tous les 3 août.
SURNOM : ça va de Harls à Honey en passant par Harley et Woody - elle aime changer d'identité selon la personne devant elle.
STATUT : célibataire/mariée/divorcée/etc : toutes ces réponses, plusieurs fois par semaine. Harls et Ollie ont une relation pleine de relief, on dira ça comme ça.
MÉTIER : de jour, elle vend des vinyles et des fringues vintage dans un petit commerce qui sent bon le thé à la menthe et les fleurs sauvages. De soir, elle se crée des boutiques Etsy selon ses envies. Savons faits main, bijoux naturels, sacs à main brodés, Harley moule sa carrière à ses hobbies.
LOGEMENT : à venir.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 4e6a02fc47fc2b9de5b1f2b25923e4b8
POSTS : 30 POINTS : 50

TW IN RP : opinions arrêtées sur l'avortement, la vaccination, la médecine, la contraception, entre autres.
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : rosybrown
RPs EN ATTENTE : midas les fidji + ollie les disputes + jo la BFF 4LIFE + nina la panique + pen la parfaite + cleo la queen + daisy jones + the six
AVATAR : margaret qualley.
CRÉDITS : Corleone (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : Ginny (McGrath-)Williams
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54455-hey-lion-harleen#2858351

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyMar 4 Juin 2024 - 1:52

« Maman ! » il y a peu de sons qui peuvent éclairer le visage d’Harleen autant que la voix de Posy. Même au beau milieu de la foire et de la foule, les bras chargés de sacs réutilisables-compostables-vegan, entendre l’écho cristallin de sa gamine par-delà le stationnement en bordure suffit à ce que ses prunelles s’illuminent, et qu’elle s’improvise marathonienne pour réduire le plus rapidement possible la distance entre elles. Même la voiture de Midas qu’elle déteste pour des raisons qu’il doit connaître par coeur tant elle les lui a énumérées  (polluante, abominable créature de métal et de mauvaises intentions) n’assombrit pas les retrouvailles qu’elle entame déjà avec Posy, s’engouffrant dans l’habitacle avec enthousiasme.

« T’es en retard, pourquoi je suis pas surpris. »
« Oh, oh, papa est à cran. »

Pinçant les lèvres, Honey ouvre de grands yeux qui ont pour effet de faire pouffer de rire la pauvre enfant prise entre des parents qui, même après quelques années, tentent encore de trouver la meilleure manière de ne pas rendre les échanges difficiles. Parfois, Harls arrive déguisée et maquillée en papillon ou en oiseau, pour être certaine que Posy pense à autre chose qu’à quitter son père. D’autres fois, elle tente de lui parler sérieusement, de lui expliquer d’adulte à enfant qui grandit au mieux, que parfois les parents ne s’aiment plus comme ça, mais s’aiment encore assez pour s’assurer que leur petit trésor ne manque jamais d’amour. « Quand tu fronces les sourcils comme ça, tu prends dix ans. Ton agent va pas aimer. » sa voix chante, elle se moque, ne voit que Posy, s’imagine la ride du lion qui apparaît aussi vite qu’elle quittera le front de Midas. Il sait bien, qu’elle n’a pas une once de malice en elle. Mais Harleen est trop occupée à être heureuse, à dégainer le t-shirt, la teinture naturelle, les craies biodégradables, et la peinture qui l’est toute autant de l’un de ses sacs pour fait étalage à Posy de tout ce qu’elle a déjà déniché pour elle. Il reste encore tant à découvrir à la foire, mais la climatisation de la voiture de Midas, même si elle tue la planète à petit feu, reste tout de même plus que supportable avec cette chaleur.

« Merci d’avoir été arrangeante. Mais la prochaine fois, si tu peux déposer Posy toi-même plutôt que de l’envoyer lui… » « Ollie. » Honey complète la phrase, précise, ne prend pas position mais évite un “lui” impersonnel. Elle croit, naïvement, que le ton amer que Midas emploie pour l’énoncer s’envolera s’il prononce le surnom à la place. La belle utopie. « Il a dit quelque chose? » elle prend tout de même la remarque au vol, Honey. Parce bien qu’elle nie qu’Ollie puisse faire quoi que ce soit, elle connaît le personnage, sait qu’il peut parfois être maladroit dans ses paroles. Avancer une remarque qui sonne comme une insulte, provoquer pour le simple fait de le faire, et, et, et, et, - « C’est à moi? » ses maigres craintes et son regard plongé dans celui de Midas s’envolent de suite vers sa fille. « Nope, c’est à mon autre gamine, Rosy, tu la connais? » Posy éclate de rire, Harleen lui ébourriffe les cheveux, et la vie est belle, à nouveau. Elle l’est toujours, au final.

« Hey. » il lui faut une bonne minute à profiter de l’air frais que crache la console sous l’engouement de Posy pour son butin qu’elle déballe sur les sièges avant de retrouver Midas des yeux. Elle ne le reconnaît pas, le cherche dans son regard, ne trouve pas la fossette qu’il a habituellement. Si elle sait tout prendre à la légère, Harls reste et restera une éternelle éponge. Elle ressent tout trop fort, à commencer par cette énergie qui brûle, qui brouille la voix et les prunelles du chanteur. « C’est pour toi. » d’un des sacs, elle sort un bandana teint au henné, des signes de peace & love qui le décorent avec exubérance. « Ça va? » même après tout, Harls sait qu’il est au courant qu’elle ne prend pas la question à la légère. Elle aime les réponses vraies, elle lui pointera de suite s’il semble lui renvoyer du réchauffé, du faux. La faute au truc d’éponge, sûrement. Laçant le bout de tissu sur la tête de Midas, elle s’assure de ne pas pouffer de rire devant le ridicule du couvre-chef - la réponse qu’il a à lui donner, la vérité, elle l’attend et l’aura, qu’il veuille ou non.




(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado QoPDAKU
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado YlMyvG3
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Leo10
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Dknw6aY
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Mf7aKnj
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado R0nUi7Y
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado W6Mv6Sv


 :rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1701 POINTS : 530

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4eed092927093cd907fec4dd7b50920e4dc8394
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), londewhoregifs (gif jo), plumegifs (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyDim 16 Juin 2024 - 18:21


i'm not gonna go down with my hometown in a tornado
Midas Sterling & @Harleen Honeywood ☆ crédit/fuckyougifs

« Oh, oh, papa est à cran. » Je m’empêche de lever les yeux au ciel que parce qu’à l’arrière, Posy pouffe de rire comme la gamine insouciante et espiègle qu’elle est. Notre relation, à mon ex et moi, pourrait se résumer à ça : pour Posy. Pour le bien de notre gamine et pour qu’elle puisse continuer à sourire avec insouciance sans savoir que papa et maman se disputent, sans craindre que ça ne puisse être à cause d’elle.

Elle n’a pas tort, toutefois : je suis à cran. Sauf que pour une fois, Harleen n’a pas grand-chose à voir avec tout ça et ne peut pas être tenue coupable d’une quelconque manière. Elle a quelques minutes de retard, certes mais rien susceptible de me mettre hors de moi en temps normal et elle doit s’en douter. Elle est fine, Harls. Elle observe les gens et elle me connait bien, du reste. « Quand tu fronces les sourcils comme ça, tu prends dix ans. Ton agent va pas aimer. » - « Je suis un homme. On dira que je vieillis comme un bon vin. » Je tente de chasser les préoccupations qui m’empoisonnent l’esprit pour esquisser un sourire de crâneur, le genre de sourire qu’arborent les adolescent insolents qui se rebellent contre l’autorité parentale.

« Ollie. » Son prénom ne change rien pour moi et elle le sait très bien. « Il a dit quelque chose ? » - « Il a rien dit, mais il a pas à venir chez moi pour la déposer sans que je sois au courant. C’est pas son père et il fait pas partie de sa famille. » Il n’a rien dit de particulier, il n’a rien dit qui sorte de l’ordinaire, même s’il a certainement fait une remarque désobligeante sur la taille de ma propriété, mon nombre de bagnoles ou que sais-je : toutes mes rencontres avec son looseur de petit ami se mélangent dans mon esprit. Aujourd’hui, ce n’est même pas la faute d’Ollie si je suis à cran.

« C’est à moi ? »
« Nope, c’est à mon autre gamine, Rosy, tu la connais ? »

Attendri par la scène qui se joue entre la mère et la fille sous mes yeux, je garde ma nuque vrillée, mon regard à l’arrière de la voiture sur ma petite fille qui découvre les trouvailles que renferme le sac d’Harleen en faisant des Oh ! et des Ah ! à chaque nouvelle découverte. Tout lui appartient désormais, que sa mère le veuille ou non. De toute façon, à un croire le joli sourire sur les lèvres de mon ex, celui qui montre qu’elle est aussi attendrie que moi par sa petite fille, tout a été acheté pour elle. « Hey. C’est pour toi.  » - « Hum ? » Je tourne la tête et repose mon regard sur la mère de ma petite fille qui sort un morceau de tissu coloré de son sac. Cette fois, je lève les yeux au ciel, mais je le fais avec un sourire sur les lèvres et, lorsqu’elle passe ses mains derrière ma tête pour nouer le bandana autour de mon front, je le la repousse pas, je ne refuse pas son cadeau – je suis sûre qu’à ses yeux, c’en est un, que cela n’a rien de la moquerie que ce serait si cela venait de quelqu’un d’autre. « Ça va ? » Je touche le tissu du bout des doigts avec un sourire un peu absent sur les lèvres, avant de poser les deux mains sur le volant, de tendre mes bras, puis de les relâcher en soupirant. « Ouais. » Non, rien ne va depuis que Jo s’est barrée sans me donner de nouvelle pour ne plus répondre au téléphone. « Non. » Non, bien sûr que ça ne va pas. Mais Harls ne passe pas ses journées sur les réseaux sociaux et elle ne s’intéresse pas plus aux rumeurs entourant les peoples. Elle ne sait certainement pas que ma petite amie a été photographie à l’autre bout du globe. « Jo s’est barrée du jour au lendemain sans me prévenir. Je sais pas pourquoi. Je sais même pas exactement où elle est. » Elle a fait presque pareil Harleen, elle est retournée enceinte vers son ex sans que je comprenne ce que j’avais mal fait, à l’époque. Elle doit la percevoir elle aussi, l’ironie de la situation. « Je sais pas trop ce que j’ai fait non plus, elle répond à aucun message. »




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Honeywood
Harleen Honeywood
la muse éthérée
la muse éthérée
ÂGE : 27 ans bientôt 28, elle souffle ses bougies avec enthousiasme tous les 3 août.
SURNOM : ça va de Harls à Honey en passant par Harley et Woody - elle aime changer d'identité selon la personne devant elle.
STATUT : célibataire/mariée/divorcée/etc : toutes ces réponses, plusieurs fois par semaine. Harls et Ollie ont une relation pleine de relief, on dira ça comme ça.
MÉTIER : de jour, elle vend des vinyles et des fringues vintage dans un petit commerce qui sent bon le thé à la menthe et les fleurs sauvages. De soir, elle se crée des boutiques Etsy selon ses envies. Savons faits main, bijoux naturels, sacs à main brodés, Harley moule sa carrière à ses hobbies.
LOGEMENT : à venir.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 4e6a02fc47fc2b9de5b1f2b25923e4b8
POSTS : 30 POINTS : 50

TW IN RP : opinions arrêtées sur l'avortement, la vaccination, la médecine, la contraception, entre autres.
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : rosybrown
RPs EN ATTENTE : midas les fidji + ollie les disputes + jo la BFF 4LIFE + nina la panique + pen la parfaite + cleo la queen + daisy jones + the six
AVATAR : margaret qualley.
CRÉDITS : Corleone (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : Ginny (McGrath-)Williams
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54455-hey-lion-harleen#2858351

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyDim 16 Juin 2024 - 20:08

« Je suis un homme. On dira que je vieillis comme un bon vin. » Harls, sans surprise, grince des dents, sentant tout le poil sur son corps se hérisser sans même que Midas ne puisse faire quoi que ce soit pouvant faire passer sa remarque comme une simple blague de mauvais goût. « Encore une fois, c’est un doublé pour le patriarcat et pour l’homme blanc. » elle rage, elle sent la chaleur chauffer ses joues, elle serre un peu plus fort l’anse d’un des sacs que Posy n’a pas encore investi elle - « Patria... » éclate de rire en entendant sa gamine reprendre ses mots - ce mot - avec toute la naïveté d’une fillette de son âge qui ignore encore avec quoi elle devrait jouer dans quelques années. D’un coup d’un seul, les épaules d’Harleen se détendent, elle souffle, sourit, retrouve l’étincelle d’émerveillement dans son oeil en dépit de celle de rébellion. La prochaine injustice attendra encore un peu avant qu’elle ne la crie sous tous les toits.

Puis, Midas relance, injustement, au sujet d’Ollie. Comme quoi. « Il a rien dit, mais il a pas à venir chez moi pour la déposer sans que je sois au courant. C’est pas son père et il fait pas partie de sa famille. » « Il me rendait service, c’est moi qui lui ai demandé. J’avais des heures à faire au magasin, et il avait fini son quart. Respire. » Woody n’est pas la meilleure arbitre qui soit, prendra presqu’exclusivement toujours pour Gallagher peu importe quel est le combat. Midas l’a compris, l’intègre encore et semble la plupart du temps ronger son frein, mais ce n’est pas pour autant qu’il s’empêche la remarque piquante les jours où la vie lui donne des munitions. Honey fait simplement un peu plus la sourde oreille, déployant son attention pleine et entière vers Posy et ses exclamations enthousiasmées. Leur fille est accessoirisée comme toute bonne hippie des années 70 lorsque Harls décide de faire de même avec Midas. Un simple coup d’oeil suffit à ce qu’elle le questionne sur ce voile dans ses prunelles, franche au possible.

« Ouais. »
« Menteur. »
« Non. »
« Voilà. »

Qu’il esquive est une chose, elle n’en tient pas rigueur. Mais qu’il le fasse devant Posy, et qu’il lui montre l’exemple stipulant que cacher ses émotions et les refouler à l’intérieur est une manière de mieux les gérer l’horripile. « Jo s’est barrée du jour au lendemain sans me prévenir. Je sais pas pourquoi. Je sais même pas exactement où elle est. » quelqu’un, quelque part, pourrait en rire, de la manière avec laquelle Honey arrive à tirer les vers du nez si facilement à Midas d’une simple question banale. Elle pourtant, ne prendra jamais ce talent pour acquis. Au contraire, elle se cale sur son siège, profite de chaque mot, lui laisse toute la place sans penser à rétorquer quoi que ce soit. Elle écoute. « Je sais pas trop ce que j’ai fait non plus, elle répond à aucun message. » il se met la faute sur les épaules, parce qu’il est Midas, et parce qu’il porte le poids du monde en entier sur son dos. Que tout est sa faute, qu’il est responsable du bonheur d’un bout à l’autre de la planète et qu’il ne peut pas tolérer un seul regard triste ou fâché d’exister. Elle ne sait pas comment il fait, pour ne pas crouler sous la pression quotidiennement.

« Elle a peut-être juste besoin de respirer. » Harls relativise, comme elle sait si bien le faire. Elle a depuis toute petite abandonné l’envie de poser des intentions aux autres. Sa vie et ses soucis s’arrêtent à ce qui se passe dans sa propre tête. Ce que les autres décident de faire et d’en faire, elle n’y accorde pas la moindre importance. « Ou elle veut créer. C’est une artiste, non? » ça lui apparaît un bon scénario, ça, que Jo ait décider d’aller pondre de nouvelles chansons dans une destination cachée qui l'inspire. C’est ce qu’elle ferait si elle était musicienne, elle aussi. « C’était comment, votre dernier moment? » parce que Midas semble quand même vouloir chercher des pistes et des justifications ailleurs, Honey use de diplomatie et lui en donne, à sa façon. C’est juste qu’à s’entendre, elle vient quasiment de leur mettre une date de fin. Le dernier moment. C’est morbide, elle en frissonne. « Ça sonnait moins dramatique dans ma tête. »




(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado QoPDAKU
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado YlMyvG3
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Leo10
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Dknw6aY
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Mf7aKnj
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado R0nUi7Y
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado W6Mv6Sv


 :rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1701 POINTS : 530

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4eed092927093cd907fec4dd7b50920e4dc8394
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), londewhoregifs (gif jo), plumegifs (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyMar 18 Juin 2024 - 11:30


i'm not gonna go down with my hometown in a tornado
Midas Sterling & @Harleen Honeywood ☆ crédit/fuckyougifs

« Encore une fois, c’est un doublé pour le patriarcat et pour l’homme blanc. » C’était dit sur le ton de l’humour, mais à en croire l’air contrarié qui apparaît par magie sur le visage de Harls, ma remarque ne l’amuse pas le moins du monde. Pas bavard mais observateur je les vois, ses mains qui serrent un peu plus fort les anses de son sac. Il faut un miracle pour que la situation ne dégénère pas, et ce miracle porte le doux prénom de Posy. En entendant sa mère prononcer un mot qu’elle n’a jamais entendu – ou pas intégré, parce que je doute que la brune ne blâme pas le patriarcat à toutes les sauces et pour tous les maux de ce monde – elle tente de le répéter en fronçant ses petits sourcils brun clair. Sa mère éclate de rire et moi, moi qui n’aime pas les conflits, je sens mon torse se décontracter de soulagement. « C’est vraiment trop facile de te faire démarrer au quart de tour. » Que je murmure entre mes dents, mi-amusé mi-irrité par la propension de mon ex aux réaction dramatiques dès qu’il est question d’égalité des sexes. Suis-je le genre d’homme misogyne, le genre qui balance ce genre de remarque avec sérieux ?

« Il me rendait service, c’est moi qui lui ai demandé. J’avais des heures à faire au magasin, et il avait fini son quart. Respire. » - « Y’avait pas d’urgence. Je préfère que tu arrives en retard plutôt que tu l’envoie lui. » Je suis plus calme. Je respire par le nez pour m’enjoindre à lui parler avec calme et douceur parce que lui rentrer dedans n’a jamais été une technique probante pour obtenir ce que l’on veut d’Harleen. Je devrais le savoir, je le sais, en fait, mais depuis trois jours, je n’écoute me laisse déborder par mes émotions et, en tête, ma nervosité. Dieu qu’il est dur de faire entrer quoi que ce soit dans la tête de cet âne bâté. N’ai-je pas le droit, en tant que père, d’exiger d’avoir à faire à la seconde moitié du duo de co-parent que je forme avec Harleen plutôt qu’à son insupportable copain ou ex, l’étiquette dépend des jours et même des heures ?

« Menteur. […] Voilà. » Evidemment que Harls sent que quelque chose ne va pas. Elle est perspicace et je suis assez transparent : un combo qui m’empêche de ne pas être dans mon assiette sans qu’elle ne sente immédiatement. Alors je passe à table. Je le fais en baissant le ton lorsqu’il est question de ce qui me tourmente réellement pour éviter d’alerter notre fille et pour qu’elle ne pose pas des milliers de questions concernant ma compagne. Posy apprécie beaucoup Jo, et j’ai à cœur de lui éviter des tracas évitables. « Elle a peut-être juste besoin de respirer. » On ne s’éloigne pas pour respirer sans prévenir l’autre dans un couple. « Y’a que toi et Ollie qui fonctionnez comme ça. » Les adultes fonctionnels se respectent, ils communiquent. Ils ne disparaissent pas en se rendant indisponibles sous peine de voir leur moitié se faire un sang d’encre. « Elle aurait eu le droit. Mais elle aurait prévenu. » S’il ne s’était agi que de ça. « Là elle m’a rien dit. »

« Ou elle veut créer. C’est une artiste, non ? » Jo est une artiste, mais pas comme Harleen l’entend. La chanteuse a les pieds sur terr et elle ne vit pas dans le même genre d’époque que celle célébrée en ville en ce moment-même. Elle n’est pas Harleen et sa volatilité, son inconstance et besoin de ne jamais trop rester longtemps au même endroit. Je secoue la tête et je tais ce que je pense tout bas : mon ex ne mérite pas des critiques gratuites alors qu’elle est là, elle, en retard mais là pour récupérer sa gamine, quoi que je pense de son caractère atypique. « C’était comment, votre dernier moment ? » Ma mâchoire prononcée se contracte et se carre un peu plus en entendant le qualificatif dernier. Evidemment, Honey le remarque. « Ça sonnait moins dramatique dans ma tête. » - « Elle était… » Je me gratte l’arrière de la nuque, me frotte les yeux d’une seule main et je pousse un soupir. C’est bien un truc à la Harleen ça, de me pousser à l’analyse et la remise en question. « Elle était normale ? » Pourquoi diable posé-je la question ? La brune n'en sait rien. « Elle a eu quelques moment difficiles ces dernières semaines - » La mort de son amie, les critiques parfois véhémentes concernant son album, l’annonce décevante à propos de sa tournée. « - mais elle va mieux. Elle s’est remise. » Dieu que je suis loin de compte.




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Honeywood
Harleen Honeywood
la muse éthérée
la muse éthérée
ÂGE : 27 ans bientôt 28, elle souffle ses bougies avec enthousiasme tous les 3 août.
SURNOM : ça va de Harls à Honey en passant par Harley et Woody - elle aime changer d'identité selon la personne devant elle.
STATUT : célibataire/mariée/divorcée/etc : toutes ces réponses, plusieurs fois par semaine. Harls et Ollie ont une relation pleine de relief, on dira ça comme ça.
MÉTIER : de jour, elle vend des vinyles et des fringues vintage dans un petit commerce qui sent bon le thé à la menthe et les fleurs sauvages. De soir, elle se crée des boutiques Etsy selon ses envies. Savons faits main, bijoux naturels, sacs à main brodés, Harley moule sa carrière à ses hobbies.
LOGEMENT : à venir.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 4e6a02fc47fc2b9de5b1f2b25923e4b8
POSTS : 30 POINTS : 50

TW IN RP : opinions arrêtées sur l'avortement, la vaccination, la médecine, la contraception, entre autres.
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : rosybrown
RPs EN ATTENTE : midas les fidji + ollie les disputes + jo la BFF 4LIFE + nina la panique + pen la parfaite + cleo la queen + daisy jones + the six
AVATAR : margaret qualley.
CRÉDITS : Corleone (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : Ginny (McGrath-)Williams
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54455-hey-lion-harleen#2858351

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyVen 28 Juin 2024 - 0:41

« C’est vraiment trop facile de te faire démarrer au quart de tour. »
« Pas ma faute. »

La liste est longue, Harls l’aurait bien récitée par coeur comme la parfaite petite élève qu’elle peut bien être lorsqu’il s’agit de mettre le blâme sur les cibles machistes qu’elle immole au quotidien. Mais Posy est beaucoup trop adorable et recouverte de tie dye pour qu’Honey puisse faire autre chose qu’être attendrie par l’innocence et la naïveté de sa gamine. Sa plus grande fierté, sa prunelle, celle qu’elle protègera contre vents et marées et contre les hommes, encore et surtout, jusqu’au péril de sa vie. Harleen a toujours été très dramatique, en pensée du moins. « Y’avait pas d’urgence. Je préfère que tu arrives en retard plutôt que tu l’envoie lui. » pour l’heure par contre, c’est Midas qui tente de lui voler la palme de la dramaqueen en critiquant le passage bref d’Ollie chez lui. Ils sont pourtant voisins, l’invitation à un BBQ de quartier se fait d’ailleurs traîner. Harls préfère jouer la carte de la blague, qui fonctionne nettement mieux et plus souvent que l’évitement. « Fallait me dire que tu t’ennuyais de moi à ce point Midas. » dans un autre monde, elle tendrait l’oreille et écouterait ce que Midas a à lui dire au sujet de sa relation chaotique avec Ollie. Elle serait attentive, elle tâcherait de ne pas offrir un modèle de couple toxique un jour sur deux à Posy, elle ferait des efforts pour redresser son couple de manière saine et si elle n’y arrivait pas, elle préférerait rompre et se caser avec un type bien et beige plutôt que de persister à faire fonctionner une éternelle montagne russe. « On ira bruncher. » à la place, elle pouffe de rire et se jure d’embrasser Ollie ce soir comme il ne l’a encore jamais été. Woody contrebalance la grogne de Midas en n’aimant Ollie que plus fort, en l’aimant pour deux.  

Midas et ses sourcils froncés, Midas et ses soupirs. Elle met direct le doigt dessus, peu importe ce que “dessus” veut dire. Quelque chose cloche au paradis vendu haut et fort aux Fidji. « Y’a que toi et Ollie qui fonctionnez comme ça. » ne réprimant pas un roulement d’yeux, elle claque contre son palais le chewing gum qu’elle mâchait jusqu’alors sagement. La critique a le dos large aujourd’hui, dites donc. « Elle aurait eu le droit. Mais elle aurait prévenu. Là elle m’a rien dit. » « Ollie m'a toujours dit lorsqu'il partait. » avec des insultes, avec des cris, avec des gestes brusques, avec des textos de fousmoilapaix, avec des conquêtes ramenées devant le van et bien bruyantes pour qu’elle les entende, avec des adieux enflammés, avec des couteaux dans les yeux. Mais il lui a toujours dit lorsqu’il se tirait. Et il est toujours revenu. La pique monte aussi vite qu’elle descend, Harleen préférant et de loin jouer l'oreille proactive. « Elle t’a peut-être dit autrement qu’avec des mots. Tu y as pensé? » sa voix est douce, elle ne reproche plus rien à l’ADN de Midas, cherche des signes pour lui, dispose des miettes.

« Je suis désolée. » ses excuses viennent peut-être de nulle part pour lui, mais pour elle, c’est une manière d’être vulnérable. D’adoucir où elle le peut. « Elle était… » le dernier moment l’a rendu maladroit, incertain. Elle glisse ses doigts dans les siens une seconde une seule, serre comme l’aurait fait une soeur, une amie. Une ex platonique et la mère de sa fille, accessoirement. « Elle était normale ? » tous les deux froncent de nouveau les sourcils en même temps. L’incertitude jure sur son visage à lui alors qu’Harls a bien le droit de s’étonner de ses doutes. « Elle a eu quelques moment difficiles ces dernières semaines - mais elle va mieux. Elle s’est remise. » « T’es sûr? » la question qu’il a l’air de se poser lui-même, elle l’articule aussi simplement. « Ta copine, pas la mienne. » Honey est plus que consciente qu’elle ne connaît pas Jo au même titre que Midas peut bien tout savoir sur elle. Se dédouanant, elle valide d’abord que Posy est toujours bien concentrée sur sa sélection de bracelets de l’amitié avant de reporter son attention sur le musicien. « Mais ça ressemble à quelqu’un qui a besoin de vivre comme elle l’entend ses moments difficiles. » les dits moments la font tiquer, elle ignore par quoi Jo passe et ce n'est tout simplement pas ses affaires. Une part d’elle aimerait en savoir plus, de la curiosité mal placée qu’elle assume pleinement. Mais Woody ne posera pas de questions, elle prend ce qu’on lui donne après tout, et ça lui réussit jusqu’à maintenant. Ce n'est pas elle qui se ronge les sangs pour quelque chose qu’elle ne peut pas contrôler, dirait-elle. « Ça s’explique pas. Laisse-la faire. Elle reviendra quand elle veut revenir. » mais son conseil s’appliquera là, maintenant, et toujours. Que Midas tente de creuser, de trouver un coupable - lui, en l’occurence - qu’il pousse là où visiblement il ne peut rien y faire sauf attendre que Jo daigne lui donne un signe de vie, tout ça, c’est de l’énergie tellement gaspillée aux yeux d’Harleen. Sauf si - « Tu pourrais écrire là-dessus. Ça ferait de jolies balades. » qu’il en profite, de toute l’inspiration que l’absence de Jo pourrait lui donenr.




(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado QoPDAKU
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado YlMyvG3
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Leo10
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Dknw6aY
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Mf7aKnj
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado R0nUi7Y
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado W6Mv6Sv


 :rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1701 POINTS : 530

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4eed092927093cd907fec4dd7b50920e4dc8394
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), londewhoregifs (gif jo), plumegifs (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyVen 5 Juil 2024 - 14:41


i'm not gonna go down with my hometown in a tornado
Midas Sterling & @Harleen Honeywood ☆ crédit/fuckyougifs

« Fallait me dire que tu t’ennuyais de moi à ce point Midas. » Je roule des yeux jusqu’au ciel – ou en tout cas au plancher de la voiture – tandis l’insolence de Harleen, bien que guère surprenante, est agaçante lorsqu’on est sa cible plutôt que son allié. J’ai beau lui passer beaucoup de choses – plus parce que je suis naïf et aveugle à certains de ses tempéraments qu’à cause ou grâce à une véritable indulgence – Harls est capable de m’irriter comme personne. « On ira bruncher. » - « Tant que t’évites de débarquer pendant que je suis au restau avec ma copine… » Cette fois. Le sous-entendu ne prend pas la peine d’être voilé. L’allusion aux fidjis est plus claire que de l’eau de roche. Je ne crois toujours pas que mon ex soit montée dans l’avion avec dans l’idée de s’incruster pendant nos vacances. Toutefois, elle aurait pu éviter de gérer la chose avec cette insouciance qui lui est propre une fois témoin de l’état dans lequel cela mettait Jo.

« Ollie m'a toujours dit lorsqu'il partait. » Ne se rend-t-elle pas compte qu’à partir du moment où elle dit toujours, il y a un problème ? Ce n’est pas mon rôle que de le pointer du doigt. Les seules remarques que je suis en train de faire concernent Posy, la seule chose que je suis en droit d’exiger c’est l’équilibre de ma petite fille. Et pour l’instant, je me méfie du compagnon que la brune s’est choisi sans réellement parvenir à mettre le doigt sur ce qui me dérange exactement, au-delà des évidences qui ne suffisent pas à elles seule à demander qu’il soit éloigné de ma petite fille. « Un véritable modèle de vertu. » Je ne me permets que cette remarque teintée de sarcasme. Et c’est déjà bien inhabituel venant de moi pour être audacieux. « Elle t’a peut-être dit autrement qu’avec des mots. Tu y as pensé ? » Je secoue la tête. Harleen ne peut pas comprendre Jo, c’est une évidence maintenant que j’y réfléchis. Harls fait ce qu’elle désire, elle dit à haute voix tout ce qui lui traverse l’esprit et elle laisse ses émotions non seulement la maîtriser, mais aussi être exposées aux yeux de tous. Jo fait semblant. Je ne sais pas exactement dire quand, je ne sais pas toujours dire pourquoi, mais je suis au moins capable de devenir qu’elle garde beaucoup de choses pour elle, jusqu’au exploser, je voudrais le dire, mais le fait est qu’elle n’explose même pas. Alors moi, je suis con, je me dis qu’elle ne devait être si bouleversée que ça.

« Je suis désolée. » Il suffit de ça, de vraies excuses pour que je redescende. Mieux, pour que je me semble coupable et que je craigne d’avoir laissé entendre qu’elle y était pour quelque chose. « T’y es pour rien. » Ce ne sont pas les Fidjis qui ont foutu le bordel, je refuse d’y croire, pas avec tout ce qu’a vécu la chanteuse autour. « T’es sûr ? Ta copine, pas la mienne. » Je pousse un soupir, avant de me frotter les tempes, retirant au passage le bandana qu’elle m’a offert et qui reste emprisonné entre mes mains. « Faut que t’arrête d’essayer d’être la plus maligne. » Je ne suis pas venu pour quémander son aide. Ou peut-être que si ? Je ne sais plus grand-chose. « Mais ça ressemble à quelqu’un qui a besoin de vivre comme elle l’entend ses moments difficiles. Ça s’explique pas. Laisse-la faire. Elle reviendra quand elle veut revenir. » - « Je me suis fait un sang d’encre. » N’est-on pas au moins censés éviter à ses proches d’avoir à se demander si on est vivant ou en train d’agoniser quelque part dans un fossé ? « Et elle, elle a été photographie à Ibiza. » Peut-être que dans l’esprit de la mère de ma fille, cela ne pose aucun problème, mais je ne cherche pas une nouvelle relation tempétueuse et tumultueuse. J’aspire bien plus à quelque chose qui ressemble à ce que mes parents ont que ce qui fait vibrer les gens comme Honey. « Je mérite pas ça. Et je cherche pas ça. Je pensais qu’on était sur la même longueur d’onde elle et moi, qu’on était des adultes qui cherchaient tous les deux une relation de confiance et de partenariat. » Et de respect. Suis-je en train d’en manquer envers ma petite amie en me confiant à mon ex ? Je suis incapable de l’envisager tant je vois à présent Harleen comme un membre de ma famille, une cousine agaçante plus qu’une femme et ancienne conquête. « Tu me connais. Tu sais. » Tout comme elle doit être parfaitement consciente qu’il est préférable qu’elle évite d’émettre un jugement sur ma relation. Mais en l’absence de ma confidente, je ne sais que faire d’autre que de me tourner vers la tornade qu’est mon ex. « Tu pourrais écrire là-dessus. Ça ferait de jolies balades. » - « Pour être honnête. » Et je le suis toujours. « J’ai écrit sur elle pendant sept ans. » Tout le monde le sait, au fond. « J’ai plus envie de juste écrire. » Je veux construire, et à cause de la fuite de Jo, je ne sais plus quoi penser, je ne sais même plus si c’est également son cas ou si, malgré l’amour que nous ressentons l’un pour l’autre, nous voulons des choses différentes, des libertés différentes.





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Harleen Honeywood
Harleen Honeywood
la muse éthérée
la muse éthérée
ÂGE : 27 ans bientôt 28, elle souffle ses bougies avec enthousiasme tous les 3 août.
SURNOM : ça va de Harls à Honey en passant par Harley et Woody - elle aime changer d'identité selon la personne devant elle.
STATUT : célibataire/mariée/divorcée/etc : toutes ces réponses, plusieurs fois par semaine. Harls et Ollie ont une relation pleine de relief, on dira ça comme ça.
MÉTIER : de jour, elle vend des vinyles et des fringues vintage dans un petit commerce qui sent bon le thé à la menthe et les fleurs sauvages. De soir, elle se crée des boutiques Etsy selon ses envies. Savons faits main, bijoux naturels, sacs à main brodés, Harley moule sa carrière à ses hobbies.
LOGEMENT : à venir.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 4e6a02fc47fc2b9de5b1f2b25923e4b8
POSTS : 30 POINTS : 50

TW IN RP : opinions arrêtées sur l'avortement, la vaccination, la médecine, la contraception, entre autres.
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : rosybrown
RPs EN ATTENTE : midas les fidji + ollie les disputes + jo la BFF 4LIFE + nina la panique + pen la parfaite + cleo la queen + daisy jones + the six
AVATAR : margaret qualley.
CRÉDITS : Corleone (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : Ginny (McGrath-)Williams
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54455-hey-lion-harleen#2858351

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyJeu 11 Juil 2024 - 16:45

« Tant que t’évites de débarquer pendant que je suis au restau avec ma copine… » Harls éclate de rire, autant parce que la pique lui coule sur le dos comme de l’eau sur celui d'un canard, surtout parce qu’elle sait très bien que Midas ne doutera pas une seule seconde qu’elle a mille autres choses à faire de sa vie que de bousiller ses moments avec Jo. Si Honey avait voulu casser son couple, elle aurait mis son génie de petite peste de bac à sable au travail bien plus tôt, bien plus sournoisement. L’histoire confirmera des dizaines de fois qu’elle n’aurait jamais réussi à casser ce que Midas construit avec la chanteuse, mais l’histoire n’aura même pas besoin de se mettre le nez là-dedans tellement Harls est ailleurs. Au contraire, le sourire qui creuse des fossette dans ses joues ressemblent limite plus à celui d’une pote qui se moque de son meilleur ami qu’autre chose, vraiment. « Je peux rire promettre si vous choisissez un truc bien et vegan. » affamée en permanence, elle se met à chercher avec appétit au fond d’un des sacs dédiés à Posy un truc à se mettre sous la dent. Ses prunelles sont occupées à scruter les emballages et les ingrédients une énième fois avant de conclure sur la même note que Midas. « Ou si y’a une vue vers les îles de la fenêtre de ma chambre. » Fidji était maladroit mais elle n’a jamais eu d’autres intentions que de s’assurer que sa gamine soit bien. Le reste, dont la manière dont son incruste a été perçue, Honey s’en balance.

Ollie vient sur le sujet, elle balaie toutes accusations la bouche en coeur. « Un véritable modèle de vertu. » Midas n’a pas l’habitude de traîner trop longtemps une conversation mettant Gallagher au centre, Woody hausse le sourcil au passage. C’est bien là où elle réalise que vraiment quelque chose cloche. Les comparaisons, les remarques, l’amertume, puis Midas balance le reste. Jo s’est tirée sans un mot, est réapparue à distance quelques temps après, et Midas se ronge les sangs comme le petit empath qu’il est depuis les tous premiers jours, persuadé qu’il a fait quelque chose de mal. Harls se mord la lèvre pour ne pas envenimer par maladresse plus que par méchanceté, pèse ses mots, déteste devoir le faire, parle trop vite - s’excuse promptement. « T’y es pour rien. » le bandana que Midas retire de sa tête finit entre les doigts d’Harleen. Elle joue avec le tissu plus par envie que par stress ou inconfort. « Faut que t’arrête d’essayer d’être la plus maligne. » qu’elle essaie ou non, elle connaît toujours mieux l’autre angle, l'inverse de ce que Midas voit. Elle est si différente de lui Honey, que dans des situations où Midas est, comme aujourd’hui, aveuglé par ses oeillères d’amoureux, elle, elle investigue. Elle tourne, elle jazze, elle creuse avec ses lunettes aux yeux. « Je me suis fait un sang d’encre. Et elle, elle a été photographie à Ibiza. » oh, Midas. Honey entend dans sa voix un trémolo qu’elle accepte, encourage même. Qu’il pleure, qu’il se vide de toutes ses larmes, qu’il le fasse une bonne fois pour toutes. Elle n’a plus touché à sa barre organique aux 27 céréales depuis un long moment. « T’as jamais été autant amoureux de quelqu’un, hen? » elle le demande sans arrières-pensées, sans accusations. Jo est la personne de Midas, comme Ollie est la sienne. Et aimer à ce point, c’est se mettre dans ce genre d’état constamment. « Je mérite pas ça. Et je cherche pas ça. Je pensais qu’on était sur la même longueur d’onde elle et moi, qu’on était des adultes qui cherchaient tous les deux une relation de confiance et de partenariat. » mériter est un gros mot, elle le laisse toutefois passer. La souffrance dans laquelle Midas s'entretient ne lui plait pas plus qu’il ne faut. « Tu me connais. Tu sais. » mais il a raison. Woody le connaît, et elle sait qu’il aspire à une belle histoire d’amour. À quelque chose de romanesque oui, mais surtout de doux, de solide, de stable. Tout ce qui l’ennui, au final. « Comment tu te sens? Là?  » du bout de l’index enroulé dans le bandana qu’elle forcera Midas à porter chaque fois qu’ils se voient jusqu’à la tombe, elle tapote sur l’endroit d’où elle pourrait entendre son coeur battre si elle y collait son oreille.

Posy somnole maintenant, la faible pluie qui a commencé à s’abattre dehors est venue à bout de l'excitation de découvrir ses nombreux cadeaux. « Pour être honnête. J’ai écrit sur elle pendant sept ans. » ce serait mentir de dire que Harleen connaît le titre d’une seule des chansons de Midas. Elle saurait reconnaître sa voix entre des centaines d’autres, mais pour ce qui est du concret autour de sa carrière, c’est un pas qu'elle n'a jamais vraiment franchi. « J’ai plus envie de juste écrire. » alors rester ici et vivre avec ses émotions, se laisser le droit de les ressentir, ça ne lui parle pas. Honey ne voit donc qu’une seule autre solution, une seule autre avenue qui règlerait le tout en un claquement de doigt. « Tu sais où elle est? » elle n’est pas Jo, elle se doute que de ventiler doit faire du bien au chanteur, mais quelque chose en elle n’arrête pas de lui murmurer que c’est à sa copine qu’il devrait ouvrir son coeur de la sorte. « Comment elle le prendrait si tu allais la rejoindre? »




(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado QoPDAKU
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado YlMyvG3
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Leo10
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Dknw6aY
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Mf7aKnj
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado R0nUi7Y
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado W6Mv6Sv


 :rainbow: :
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1701 POINTS : 530

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4eed092927093cd907fec4dd7b50920e4dc8394
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), londewhoregifs (gif jo), plumegifs (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado EmptyHier à 21:24


i'm not gonna go down with my hometown in a tornado
Midas Sterling & @Harleen Honeywood ☆ crédit/fuckyougifs

« Je peux rire promettre si vous choisissez un truc bien et vegan. » Je lui fais les gros yeux, ceux du père et que j’adresse parfois à Posy. Bien sûr, il y a une part – une grosse part – d’humour dans mon geste. Mais le réflexe me vient toutefois également de la certitude que, parfois, Harleen tient plus de l’enfant que de l’adulte fonctionnel. Sans doute est-ce dû en grande parties à nos différentes, celles qui nous ont séparées bien rapidement. Mon éducation et mes grandes certitudes me poussent à avoir bien souvent du mal à voire l’attitude et l’amour de liberté de Harls comme autre chose que de l’immaturité. Sous pleins des aspects elle est tout le contraire, mais on ne change pas un homme, surtout pas un avec des convictions aussi conservatrices. « Ou si y’a une vue vers les îles de la fenêtre de ma chambre. » - « Harls … » Mon ton n’est pas condescendant. Un tantinet moralisateur, peut-être, mais malgré tout je reste convaincu qu’il n’y avait pas de malice dans sa démarche et que nous avons simplement joué de malchance, la faute à la tempête. Retrouvant un brin d’humour – et mes habitudes d’homme docile, j’ajoute. « Il suffit de le dire si tu veux des vacances tout frais payés, c’est pas comme si j’avais déjà dit non. » L’humour est là, c’est juré. Il est simplement un peu caché à cause de mon état d’esprit ambiant.

« T’as jamais été autant amoureux de quelqu’un, hen ? » Nous n’avions pas réellement parlé de ma relation avec Jo jusque-là. Nous n’avions pas parlé de Jo tout court puisque, pour une raison qui m’échappe, j’ai toujours imaginé que la chanteuse n’apprécierait que moyennement que je discute d’elle et de notre relation avec mon ex. Mais aujourd’hui elle n’est plus là et Harleen est ce que j’ai qui se rapproche de plus de la meilleure amie. « Je crois que je l’ai toujours aimée. » Malgré ce que cela implique – j’avais déjà rencontré Jo quand nous nous sommes brièvement fréquentés – je ne cherche pas à la blesser. Je doute de le faire, d’ailleurs. « On est très différent elle et moi. Et l’immense majorité du temps je considère que une qualité, vraiment. » Mais il y a le 1%, le 1% qui a pris un peu plus de place que d’ordinaire à cause du départ de Jo et qui a foutu le bordel dans ma tête, ces deniers jours. « Comment tu te sens? Là ? » Elle adore ça, la brune, parler de sentiments et d’états d’âme. Moi, je suis tout l’inverse : nous sommes pudiques dans la famille et je ne fais pas exception à la règle. Les sentiments, cela se ressent, cela ne s’évoque pas à l’oral chez les Sterling aussi bien que chez les Taylor. Alors, grommelant dans ma barbe, je me contente d’une réponse évasive. « Pris pour un con. » Et bien que je ne sois que peu loquace mais ma réponse n’en reste pas moins honnête pour autant.

« Tu sais où elle est ? » - « Je sais qu’elle est à Ibiza, c’est tout. Je l’ai vu sur les réseaux. » Je ne l’ai pas appris de la bouche de Jo et c’est bien ça le souci. « Si elle m’avait dit qu’elle avait besoin d’un peu d’espace, de décompresser pendant quelques semaines je… » Je ne peux pas dire que je l’aurais bien pris. En revanche, je l’aurais tout de même un peu moins mal digéré. « On fait pas la fête à Ibiza quand on se projette comme moi je me projette. » Je me vois faire ma vie avec Jo et je n’ai pas besoin de réfléchir quand on me pose la question. Je sais que c’est aussi son cas, mais son départ me pousse à me demander si cela implique les mêmes choses pour elle que pour moi. « Comment elle le prendrait si tu allais la rejoindre ? » - « Qu’est-ce qui était pas clair dans elle est à Ibiza ? » Le lieu n’est pas connu pour son romantisme et son cadre bucolique. Toutefois, penaud et désolé d’être sur la défensive – Harleen ne mérite pas que j’évacue ma colère sur elle – j’ajoute. « Désolé. » Elle a l’habitude. Je ne suis pas un mauvais bougre, mais je peux être franchement soupe au lait quand je suis en perte de contrôle. « Je suis pas certain que ce soit une bonne idée, si elle s’est tirée sans me le dire c’est certainement parce qu’elle voulait pas de moi là-bas. » Je ne vois pas d’autre conclusion possible.




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty
Message(#) Sujet: Re: (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado (money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(money #1) i'm not gonna go down with my hometown in a tornado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
event de mai
 :: Back to 74 :: Foire peace and love
-