AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Phoenix Ellsworth
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-quatre ans.
STATUT : Marié depuis mes vingt-quatre ans, veuf depuis mes trente-trois, le cœur éclaté et la bague toujours au doigt.
MÉTIER : Ancien boxeur pro, neuf fois champion du monde. Aujourd'hui boniche dans un club de boxe de quartier. J'peux vous dire que mon ego en a pris un sacré coup. Depuis peu j'ai repris les combats clandestins, l'ultra violence ça paye mieux que récurer des chiottes.
LOGEMENT : Redcliff, dans un studio pas franchement salubre. Tout seul comme un con depuis que les services sociaux ont embarqué ma petite.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_n987nuPFfs1rjn473o4_400
POSTS : 893 POINTS : 20

PETIT PLUS : Né à Bristol, j’ai grandi dans les rues de Brisbane, ses foyers d’accueil à chier, ses bancs d’école parfois, ses mitards souvent ≈ Tête brulée invétérée bourrée de rage et d’affliction, je courbe pas l’échine, je fonce dans le tas. Certains diront même que je vais chercher l’embrouille parfois ≈ Dixit Leila je suis vieux jeu, campé sur mes valeurs chevaleresques ≈ Ma came c’est rouler, enfourcher ma bécane, tracer la route ≈ Mes années sur le ring m’ont laissé balafres et séquelles niveau mémoire à court terme ≈ Depuis la mort de Paige j'ai du mal à rester sobre.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : jaimie (fb)robin (fb)sid (fb)robin #2jaimie #3 (df)aisling #2harveykyte (df)

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Exvj
ROBIN — You never give up when I'm falling apart, your arms are always open wide. And you're quick to forgive when I make a mistake, you love me in the blink of an eye. I don't deserve your love but you give it to me anyway. Sister, if the sky come falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Yplp
JAIMIE — Follow me tonight, I'll show you what's it like, to be alive. I know it seems like we're all lost, we see the secrets, we know the unknown. Keep close, hold my hand now, just be strong. We can follow this river right back to your home.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_omnz7qGyZw1u9bga1o2_r2_250
There's an old saying - that which doesn't kill you makes you stronger, i don't believe that. i think the things that try to kill you make you angry and sad. strength comes from the good things, your family, your friends, the satisfaction of hard work. those are the things that will keep you whole, those are the things to hold onto when you're broken.

RPs EN ATTENTE : sohan › jaimie (ra) › sid #2 (fb)
AVATAR : Charlie Hunnam
INSCRIT LE : 22/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7942-phoenix-ellsworth-you-don-t-run-not-when-you-re-with-us-you-stand-your-ground-and-fight#283931 https://www.30yearsstillyoung.com/t8138-phoenix-signed-and-sealed-in-blood-i-would-die-for-you

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:31





phoenix ellsworth
« You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.»
pièce d'identité

NOM ≈ Ellsworth. PRÉNOM(S) ≈ Phoenix. ÂGE ≈ 34 ans. LIEU DE NAISSANCE ≈ Bristol, Angleterre. STATUT SOCIAL ≈ Veuf. MÉTIER ≈ Ex-boxeur professionnel / champion mondial. ORIENTATION SEXUELLE ≈ Hétéro GROUPE ≈ 30 ans sinon rien. AVATAR CHOISI ≈ Charlie Hunnam.

les informations en vrac

J’ai du mal à parler de moi, encore plus de mon enfance ≈ J’ai souvent entendu dire que j’étais pessimiste, mais je ne suis pas d’accord. Je suis réaliste. Je profite des bons moments car je sais qu’ils ne durent jamais ≈ Ma fille est tout pour moi, elle me donne une raison de vivre et de m’accrocher, de donner le meilleur de moi-même ≈ Je n’ai pas peur de la compétition, si je me fixe un objectif, je mets tout en œuvre pour l’atteindre. Ça peut être un défaut si tu ne connais pas tes limites mais ce n’est pas mon cas, je les connais… je veux juste les dépasser sans arrêt ≈ Je suis ordinairement quelqu’un d’assez calme et courtois, timide, même ≈ J’ai du mal à gérer mes excès de colère, de rage, je perds vite mon sang froid lorsque certains sujets sont abordés  ≈ Je suis accro aux montées d’adrénaline, il m’arrive de me mettre volontairement dans des situations foireuses juste pour pouvoir ressentir un kick ≈ J’ai toujours eu une obsession avec les Harley Davidson. Dès que j’ai eu l’âge, j’ai passé le permis. Aujourd’hui je ne me déplace que sur ma deux-roues ≈ J’ai entendu dire que mon accent était un mélange « d’anglais mâché » et « d’australien sophistiqué » (je sais même pas) ≈ Pendant les combats, plus je me fais frapper, plus je vois rouge, mieux je me bats. Ça a toujours marché pour moi. Mais récemment, j’ai commencé à ressentir le contre coup de mes années de cogne sur ma capacité à réfléchir ou me rappeler des trucs. Et je ne supporte pas. ≈ J’ai forgé mes propres valeurs de loyauté, droiture, courage, responsabilité, sens du travail et justice (avec mes poings certes, mais justice quand même) principalement au travers de vieux bouquins chevaleresques. C’est peut-être pour ça que j’ai, semblerait-il, un côté protecteur à outrance et « vieux jeu » (dixit ma fille) qui deviendrait vite fatiguant ≈ Je suis lamentable en cuisine, mais j’essaie ≈ Depuis le décès de Paige, j’ai rarement été sobre ≈ J’ai mis fin à ma carrière de boxeur professionnel en tabassant un arbitre qui voulait empêcher l’autre boxeur de me tabasser la gueule à mort ≈  Je réfléchi rarement avant d’agir, je me fies plutôt à mon instinct ≈ Je trouve du réconfort dans la solitude. Pour autant, j’apprécie la compagnie de mes proches pour qui ma loyauté ne connait aucune limite.  

le joueur derrière l'écran

Vous pouvez m’appeller phoenix. J'ai 25 ans, et je viens de Frrance. J'ai découvert 30YSY grâce à deux amies qui sont dessus, et j'ai cédé à m'inscrire parce que j’étais inspirée Razz Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrais tout de même être présente presque tous les jours. Mon personnage est inventé. Je suis contente de vous rejoindre dans l'aventure, et Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3956798311

Code:
<pris>charlie hunnam ≈</pris>phoenix ellsworth




The pictures tell the story, this life had many shades. I'd wake up every morning and before I'd start each day I'd take a drag from last nights cigarette that smoldered in it's tray, down a little something and then be on my way.

Spoiler:
 


Dernière édition par Phoenix Ellsworth le Dim 26 Mar - 19:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix Ellsworth
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-quatre ans.
STATUT : Marié depuis mes vingt-quatre ans, veuf depuis mes trente-trois, le cœur éclaté et la bague toujours au doigt.
MÉTIER : Ancien boxeur pro, neuf fois champion du monde. Aujourd'hui boniche dans un club de boxe de quartier. J'peux vous dire que mon ego en a pris un sacré coup. Depuis peu j'ai repris les combats clandestins, l'ultra violence ça paye mieux que récurer des chiottes.
LOGEMENT : Redcliff, dans un studio pas franchement salubre. Tout seul comme un con depuis que les services sociaux ont embarqué ma petite.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_n987nuPFfs1rjn473o4_400
POSTS : 893 POINTS : 20

PETIT PLUS : Né à Bristol, j’ai grandi dans les rues de Brisbane, ses foyers d’accueil à chier, ses bancs d’école parfois, ses mitards souvent ≈ Tête brulée invétérée bourrée de rage et d’affliction, je courbe pas l’échine, je fonce dans le tas. Certains diront même que je vais chercher l’embrouille parfois ≈ Dixit Leila je suis vieux jeu, campé sur mes valeurs chevaleresques ≈ Ma came c’est rouler, enfourcher ma bécane, tracer la route ≈ Mes années sur le ring m’ont laissé balafres et séquelles niveau mémoire à court terme ≈ Depuis la mort de Paige j'ai du mal à rester sobre.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : jaimie (fb)robin (fb)sid (fb)robin #2jaimie #3 (df)aisling #2harveykyte (df)

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Exvj
ROBIN — You never give up when I'm falling apart, your arms are always open wide. And you're quick to forgive when I make a mistake, you love me in the blink of an eye. I don't deserve your love but you give it to me anyway. Sister, if the sky come falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Yplp
JAIMIE — Follow me tonight, I'll show you what's it like, to be alive. I know it seems like we're all lost, we see the secrets, we know the unknown. Keep close, hold my hand now, just be strong. We can follow this river right back to your home.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_omnz7qGyZw1u9bga1o2_r2_250
There's an old saying - that which doesn't kill you makes you stronger, i don't believe that. i think the things that try to kill you make you angry and sad. strength comes from the good things, your family, your friends, the satisfaction of hard work. those are the things that will keep you whole, those are the things to hold onto when you're broken.

RPs EN ATTENTE : sohan › jaimie (ra) › sid #2 (fb)
AVATAR : Charlie Hunnam
INSCRIT LE : 22/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7942-phoenix-ellsworth-you-don-t-run-not-when-you-re-with-us-you-stand-your-ground-and-fight#283931 https://www.30yearsstillyoung.com/t8138-phoenix-signed-and-sealed-in-blood-i-would-die-for-you

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:31





THE STORY SO FAR
« MY FAULT, MY FAILURE, IS NOT IN THE PASSIONS I HAVE
BUT IN MY LACK OF CONTROL OF THEM »



CHAPITRE 1
Dad’s in a bad mood, dad’s got the blues.


Il y a un vieux dicton qui dit « ce qui ne te tue pas te rend plus fort », je n‘y crois pas. Je crois que ce qui essaie de te tuer te remplit de rage et de tristesse.

« Sois gentil Finny, essaie de ne pas le provoquer. Il traverse une mauvaise passe. C’est difficile pour lui, tu sais » chuchotait ma mère en caressant mes cheveux. Je savais qu’elle voulait me protéger. Je sentais sa frayeur. Comme tous les soirs. J’avais dû entendre ces paroles plus d’une centaine de fois au cours de mon enfance. Mais j’avais pas besoin qu’on me les répète. Je savais que n’importe quoi pouvait le faire sortir de ses gongs. Je rasais toujours les murs. J’évitais de croiser son regard. Mais la plupart du temps sa colère n’avait aucun rapport avec nous. Le mal du pays. Une mauvaise journée. Une fuite d’eau dans l’appartement. Une facture trop élevée. Un mauvais match de son équipe préféré. Une pénurie d’alcool à la maison. Il avait toujours une raison de péter un câble. Et nous, on était toujours là, au mauvais endroit, au mauvais moment.

A l’image de ma mère, j’étais un gosse plutôt discret, terrifié et mélancolique, je restais dans mon coin, je passais mon temps avec le nez dans mes livres. Mais contrairement à elle, j’arrivais pas rester impassible quand il décidait de me prendre pour son punching ball, ou quand j’entendais ma mère le supplier de la pardonner pour des fautes qu’elle avait pas commises tandis qu’il la secouait dans tous les sens comme une poupée de chiffon. Ma terreur se transformait en rage, et je perdais le contrôle. Je rendais les coups avec une violence qui m’inquiétait un peu. Mais à 8 ans et 25 kilos contre un vieux con bourru de 3 tonnes, les combats n’étaient jamais très réglo. Et je me retrouvais régulièrement sur le carreau à me faire savater la gueule.

Ça arrivait de plus en plus souvent. Et puis un soir, il a complétement pété les plombs. Je me souviens de cette nuit comme un rêve, ou plutôt un putain de cauchemar. Brouillardeux, absurde, bourré de trous. Ça a commencé par des éclats de voix dans la cuisine. J’essayais de pas faire attention : mon géniteur mugissait plus qu’il parlait. Mais ensuite j’ai entendu des pas précipités dans les escaliers, comme si ma mère cherchait à fuir, puis un fracas, puis le silence. Un pressentiment bien dégueulasse dans les tripes, j’ai appelé la police. Ensuite, je me souviens avoir vu mon géniteur effondré sur le corps inerte de ma mère. Je l’avais jamais vu pleurer avant. Il criait qu’il était désolé, avec les yeux qui pissaient de partout. Qu’il avait pas voulu. Quand j'ai vu la flaque pourpre qui rampait vers moi j’ai senti la chaleur déserter mon corps. Je sais pas si j’ai vraiment réalisé ce qui s’était passé cette nuit-là, je sais pas non plus combien de temps je suis resté là, à les regarder. Une éternité. Une fraction de seconde. Ça tournait dans tous les sens dans ma tête, je pouvais plus bouger. J’ai entendu des sirènes de police. On m’a emmené hors de la maison. Des étrangers m’ont posé tout un tas de questions que j’entendais à peine. Je me suis retrouvé dans un bâtiment avec plein d’autres enfants que je connaissais pas. J’étais engourdi, au ralenti. Comme dans un rêve. Et je m’attendais à me réveiller à tout instant. Mais c'est jamais arrivé.


CHAPITRE 2
I am with you, I will carry you through it all



Rien n’avait de sens. Tout était flou. J’oscillais entre des périodes de torpeurs morbides et des crises de frayeurs incontrôlables. Je comprenais pas ce qui m’arrivait. Je me refaisais la scène d’un millions de façons différentes, en me demandant ce que j’aurais dû faire pour la sauver. Je faisais des cauchemars toutes les nuits. Parfois je me réveillais en hurlant. Parfois je voyais des créatures apparaitre dans les coins de la chambre et m’épingler au sol. Mes yeux étaient grands ouverts et j’essayais de me débattre mais impossible de bouger. Ma psychiatre a parlé de « terreurs nocturnes ».  Je crois que je faisais flipper les gosses qui partageaient mon dortoir. Ils me fuyaient tous comme si j’étais possédé. Et les autres s’amusaient à me chahuter parce qu’ils avaient entendu dire que j’appelais ma mère en pleurant presque tous les soirs et ils trouvaient ça ridicule. J’avais même pas la force de rétorquer. En fait, la seule chose qui m’a aidé à tenir pendant toute cette période, c'était Robin. Cette gamine aux gros yeux bleus, boucles ébouriffées et fossettes dans les joues, qui, pour une raison que j'ignorais, avait décidé qu'elle resterait à mes côtés envers et contre tout. Elle m’apportait toujours des cookies et autres friandises qu’elle chipait dans les bureaux des éducateurs, elle incendiait les gamins qui se moquaient de moi, elle m’aidait à faire mes devoirs, elle m’a intégré à son groupe d’amis, elle avait une imagination débordante et elle me parlait… beaucoup… Je sais pas très bien de quoi elle me parlait, en fait, mais je sais que quand j’étais avec elle, j’arrivais à sortir de ma tête, à penser à autre chose qu’aux démons qui m’habitaient. C’est grâce à elle que, peu à peu, j’ai repris goût à la vie. Je sais pas ce que j’avais fait pour mériter son amitié (d’ailleurs je la méritais probablement pas) mais je savais que je voulais la perdre pour rien au monde. J’étais prêt à tout pour elle et personne avait le droit de lui faire du mal.


CHAPITRE 3
Fight fire with fire



C’est donc tout naturellement que, quelques mois plus tard, j’ai fracassé la gueule d’un type pour avoir essayé de lui voler son petit déjeuner. Ce connard était plus vieux, plus grand et plus gros que nous deux réunis. Où était la justice dans ce combat ? Où était son honneur ? Ça me mettait hors de moi. Littéralement. Je contrôlais plus rien. Les surveillants ont dû m’écarter de force tandis que je continuais de lui taper dessus, le poing recouvert de sang. J’ai été sermonné et exclu de l’école primaire pendant quelques jours. Mais ça ne m’a pas empêché de remettre ça à chaque provocation. Et c’est arrivé souvent. Je devais protéger mes arrières, et ceux de Robin. Surtout ceux de Robin… Incontestablement sa plus belle qualité était aussi son plus gros défaut : elle voyait tout en rose. Elle faisait confiance à n’importe qui. Elle prenait tout à la légère. Ça me faisait péter un câble. Elle voyait pas les dangers partout comme moi, elle pensait que la vie était un jeu, une aventure. Pour moi, c’était une plutôt guerre. Au travers des années, je compte plus le nombre de fois où j’ai dû foncer dans le tas pour la sortir de situations foireuses. La violence était mon seul mode de défense. Peut-être même mon seul mode de communication, à ce stade. Ça me donnait une impression de contrôle aussi, sur ma vie, sur les autres. J’étais survolté. Et quand je commençais à frapper, j’arrivais plus à m’arrêter.

Pendant cette période, j’ai sauté de famille d’accueil en famille d’accueil sans jamais me faire adopter. Je sais même pas si j’en avais envie. Consciemment ou inconsciemment, j’ai toujours saboté mes expériences. En y réfléchissant, je dois avouer que j’avais pas vraiment besoin de Robin pour me retrouver dans des situations foireuses (ni pour péter des nez et des dents gratuitement, d’ailleurs). J’avais un groupe de potes aussi déjantés et bagarreurs que moi. On se mettait tout le temps dans la merde. Parfois juste pour ressentir un kick d’adrénaline. On était surexcité et on partait au quart de tour. Surtout moi.  Mes professeurs se disaient inquiets de mes excès de colères et de mes bagarres à répétition dans la cour du collège. Ils ont tout rapporté au psychologue du bahut qui a utilisé des termes comme « comportement agressif réactif », « trouble de stress post-traumatique » et « trouble d’opposition ». Des mots pompeux pour dire que j’avais un problème avec l’injustice. Quand on n’a rien d’autre que ses poings pour lutter contre elle, on est bien obligé de s’en servir un peu. Ou se résigner. Mais ça c’était hors de question. Je savais pas que détester l’injustice était une maladie. Il m’a conseillé de m’inscrire à un sport de combat pour canaliser mon énergie et me défouler, mais j’en avais rien à faire de ce qu’il pensait.


CHAPITRE 4
I will never go down any other way



En fait, c’est Ryder, un de mes meilleurs potes, qui m’a convaincu quelques mois plus tard - après une baston collective à laquelle on avait participé tous les deux - en me proposant de m’inscrire à son club de boxe. J’avais pas grand-chose à faire de mes journées et l’orphelinat offrait une bourse aux gosses pour les activités physiques et créatives. Alors j’ai accepté. J’y allais trois fois par semaine. Si j’avais pu, j’y aurais été tous les jours. La boxe, pour moi, ça a été une révélation. Sur le ring, il n’y a pas d’injustice. On se bat contre un adversaire de sa catégorie et avec la même arme : le poing. Le poing, c’est la plus belle arme qui soit, la plus digne, la plus juste. Même mis à terre, le perdant, toujours, se relève. Et on lui tend la main. La boxe, c’est l’aristocratie du combat. Le combat noble. Au final, mon psy avait raison. La pratique de la boxe m’a apporté une sorte de paix. Elle faisait mieux que ça, même : elle donnait un sens au feu qui m’habitait.

J’avais un exutoire, mais j’imagine que la violence était dans mon sang et je savais pas comment régler mes différents autrement qu’en frappant. Inévitablement, cette attitude m’a conduit à faire plusieurs séjours dans des centres de détentions juvéniles, et, plus tard, en prison. Entre deux sentences, j’ai enchainé les petits boulots pour essayer de joindre les deux bouts ; plongeur, livreur, technicien de surface, agent de sécurité, je filais aussi des coups de main à mon coach quand il avait besoin. Et puis un jour, après une compétition de boxe, un type m’a approché en me demandant si ça me disait de me battre pour de l’argent. C’est comme ça que j’ai signé mon premier contrat de boxeur pro à 21 ans.

Pendant mes premiers combats j’étais surexcité, je sautais partout. Mon coach m’a dit de me calmer, que je ne pourrais pas tenir sur la durée. Je voulais lui prouver le contraire. Et je me suis retrouvé KO après le troisième round. Après ça, j’ai accordé beaucoup plus l’importance à ce qu’il me disait. J’étais déterminé à m’améliorer : je me suis mis à la course, je faisais du sport plusieurs heures par jours, j’ai arrêté de fumer. Je montais rapidement en niveau. Pour autant ça me permettait pas encore d’en vivre et je devais continuer de cumuler les jobs.


CHAPITRE 5
I only wanna be with you



C’est en bossant en tant que videur dans un bar du quartier que j’ai rencontré Paige. Elle était barmaid pour payer ses études en journalisme. Douce avec un caractère bien trempé, une bouche incroyablement sexy, elle me faisait marrer et elle savait décapsuler une bouteille de bière avec ses dents. J’étais raide dingue d’elle. Mais j’étais trop intimidé pour m’imaginer avoir une chance. Au final, c’est elle qui a pris les devants. J’ai eu pas mal de relations instables au cours de mon adolescence - qui se terminaient généralement avec mes incarcérations - mais j’avais jamais été amoureux avant elle. Elle m’acceptait totalement, avec mon passé, et toute la merde que j’avais dans la tête. Elle me donnait envie de donner le meilleur de moi-même, sur tous les plans de ma vie. On a emménagé ensemble après quelques semaines. Ses parents approuvaient pas, évidemment - ils me considéraient comme un « sac à (em)merdes »- mais elle en avait rien à foutre alors moi non plus.

Quand j’ai eu 24 ans, Paige m’a annoncé qu’elle était enceinte. L’espace d’un instant, j’ai pas su si je devais flipper ou me réjouir. Je crois qu’au final, j’ai fait les deux. En fait, j’ai pas vraiment compris ce qui m’est arrivé sur le coup. D’abord, une joie intense. Puis cavalcade de mon cœur dans ma poitrine. Et ensuite une panique paralysante. Mais j’ai essayé de cacher tout ça, évidemment, de rester calme et rassurant. C’est ce qu’un homme est censé faire, non ? En réalité, j’étais tétanisé, mais quelque part je savais que sous ces craintes, mon cœur me criait quelque chose comme « c’est ce que tu veux tête de con, t'as envie de passer ta vie avec elle ! » La même nuit, je l’ai demandé en mariage. J’avais besoin de me prouver que je pouvais m’occuper d’elle et de notre enfant. Que j’étais digne d’elle. Que je pouvais être un père exemplaire. Que j'étais pas mon géniteur.



CHAPITRE 6
The Phoenix



Ça m’a donné un bon coup de fouet, aussi. J’ai pris ma peur et mes doutes et je les ai transformés en carburant pour me propulser en avant. J’avais une responsabilité, une raison de vivre, je pouvais plus foutre ma vie en l’air comme je l’avais fait jusque-là. Je devais être là pour ma famille. J’ai redoublé d’effort dans mes entrainements intensifs - surtout pendant les mois qui précédaient les combats. J’ai jamais été stratégique, c’est probablement un de mes plus gros défauts, aussi bien sur le ring qu’en dehors. Mais l’avantage, sur le ring, c’est que j’avais d’autres atouts pour gagner malgré tout. Mon coach m’appelait « le requin » - comme dans un James Bond - parce que d’après lui j’étais la symbolisation parfaite d’une ‘mâchoire d’acier’ : plus je recevais des coups au visage, plus je voyais rouge, mieux je me battais, et plus je gagnais. Et je gagnais beaucoup. Pour le reste du monde, j’étais « the Phoenix », le type qui se relevait toujours de ses cendres quand il était mis à terre. Ma carrière a commencé à décoller sérieusement. Je me suis retrouvé propulsé en compétition nationale, puis mondiale et les combats ont commencé à nous rapporter de plus en plus. Je me suis retrouvé à faire des spots pulicaires pour des trucs comme des chaussures de sport ou gants de boxe, à faire la première page de magazines de fitness pour homme sans trop comprendre ce que je foutais là. Ça me mettait toujours mal à l’aise et je me trouvais assez mauvais là-dedans mais mon agent me sortait des tas chiffres auxquels je comprenais rien, me parlait business, image, fans, sponsors, finance… et concluait - probablement devant mon air vide - en disant que c’était « la bonne chose à faire ». Alors je le faisais. J’ai pu donner des jobs à tous mes potes qui en avaient besoin. Paige avait décidé de rester à la maison pour s’occuper de notre fille, Leila. Et quand j’étais pas en train de m’entrainer ou de me battre, je passais du temps avec ma famille. Je jouais avec Leila dont la vitalité et le courage me remplissaient de fierté et de joie. C’était la plus belle période de ma vie. Je me sentais heureux, fort, accompli. J’assurais la stabilité financière de ma famille et Paige… Paige assurait absolument tout le reste. Stabilité émotionnelle, soutien psychologique, planification, finances, nutrition, choix des maisons - de plus en plus grandes - dans lesquelles on emménageait… Elle gérait tous les domaines de notre vie avec la stratégie, l’intégrité et la délicatesse qui la caractérisait. J’étais le plus chanceux des hommes.



CHAPITRE 7
She was my salvation.
I was her destruction.



Il y a toujours eu une tâche au tableau, cependant. Une sensation que j’oubliai aisément pendant les jours heureux mais qui me surprenait parfois en me sautant à la gueule. Un pressentiment bien dégueulasse que quelque chose de mal était sur le point d'arriver. Et plus j’avais à perdre, plus ce sentiment me saisissait aux tripes. Paige disait que c'était de pensées intrusives. Qu’elles essayaient de me saboter parce que je pensais ne pas mériter la vie que j’avais. Elle voulait me calmer et me rassurer. Elle disait que je méritais tout ce qui m’arrivait, que je méritais d’être heureux, que j’avais pas à m’inquiéter. Quelque part, je savais que mes craintes étaient fondées : statistiquement parlant, plus on a, plus on a perdre. Mais je savais aussi qu’elles étaient irrationnelles et j’étais déterminé à ne pas les laisser me pourrir la vie. Au final Paige avait raison, je méritais tout ce qui m’arrivait… et de la même façon, ma descente aux enfers n’était l’œuvre de nul autre que moi.

Une nuit, après un combat où j’étais ressorti victorieux, un boxeur rival a commencé à me provoquer pendant une conférence de presse. Cette tête de con me tapait sur les nerfs depuis des semaines pour se battre contre moi et je lui aurai bien refais le portrait comme à sa convenance mais mon agent me disait que ça valait pas le coup. Qu’il était d’un niveau trop bas pour que ce soit intéressant pour ma carrière. Alors j’ai laissé couler. Mais quand il est revenu à la charge ce soir-là pour m’humilier en public, j’ai senti mon sang bouillir. Paige m’a dit de me calmer, que ça valait pas la peine, qu’il était temps de rentrer. J’aurais dû l’écouter. Mais quand l’autre type a commencé à insulter ma femme, j’ai pété les plombs. Dans le hall d’entrée luxueux, face à une multitude de visages ahuris, je me suis vu me ruer sur mon adversaire et lui marteler la gueule de mon poing. Je réalisais même pas l’agitation qui s’était créée autour de nous... jusqu’à ce qu’un coup de feu suivis de cris affolés me sortent de mon état second. J’ai lâché mon adversaire. Et là, à quelques mètres de moi, j’ai vu Paige me regarder avec une expression de détresse que j’avais jamais vue sur son visage auparavant. Sa main était posée sur son abdomen ensanglanté. J’étais pétrifié. J’ai couru vers elle et je l’ai prise dans mes bras. Elle avait l’air perdue. Et moi, comme un con, je savais pas ce que j’étais sensé faire. J’ai jeté des regards désespérés autour de moi en espérant que quelqu’un nous vienne en aide. J’ai vu des gens appeler les secours, mais tous me regardaient avec la même expression épouvantée sur leur visage, silencieux. J’ai regardé Paige. Elle avait du mal à respirer. Elle avait peur. Elle voulait rentrer à la maison. J’ai essayé de la rassurer. Je lui ai dit que c’était pas grave. Qu’elle allait bien. Qu’on allait pouvoir rentrer à la maison. J’avais besoin d’y croire. J’avais besoin qu’elle le croit, elle aussi. Mais ses paupières ont commencé à se fermer et j’ai senti la panique m’envahir entièrement. Je l’ai supplié d’ouvrir les yeux, de rester. Et pendant un moment, elle a essayé. J’ai cru qu’on allait s’en sortir. Puis ses prunelles se sont immobilisées. J’ai senti son corps s’alourdir. J’ai crié tout l’air que j'avais dans mes poumons et chialé toutes les larmes de mon corps. Je sais pas combien de temps je suis resté comme ça. Je sais pas ce qui s’est passé après. Des questions, encore des questions. Je pouvais penser qu’à Leila qui allait commencer les cours dans quelques heures.


CHAPITRE 8
Oh darling, darling what have I done?



J’arrivais pas gérer. J’ai commencé à boire à longueur de journée pour maintenir mon cerveau dans un état de veille permanent dans l’espoir de rendre ma peine plus endurable. Mon patrimoine financier a commencé à se casser la gueule. Mon agent a essayé de m’aider en m’organisant un combat mais j’étais tellement en vrac que j’ai tabassé l’arbitre qui voulait empêcher l’autre boxeur de me tabasser la gueule à mort. J’ai perdu ma licence professionnelle. J’ai dû vendre la maison. Mon argent s’est évaporé dans les airs. Mes amis aussi. Pas tous, heureusement. Robin qui avait décidé d’élire domicile chez moi, faisait régulièrement mes courses et allait chercher Leila à l’école ou à ses cours de théâtre les fois où j’oubliais. Ce qui arrivait régulièrement. Je délaissais totalement ma propre fille qui essayait courageusement de prendre soin de moi alors qu’elle venait de perde sa mère. Je me voyais sombrer et devenir ce que je détestais le plus au monde, mais j’étais incapable de me relever. « The Phoenix » quelle putain de blague…

Au final, c’est Robin qui m’a aidé à reprendre mes esprits, un soir, quand elle m’a frappé au visage avec une force que je ne lui soupçonnai pas. J’étais totalement sonné. Elle agitait une feuille d’avertissement sous mon nez en criant qu’il fallait que je me ressaisie, que les services sociaux allaient prendre ma fille. Et elle avait raison. Je pouvais pas rester dans cet état végétatif. Je devais être là pour Leila. Si elle finissait dans le système je me le pardonnerai jamais. Alors j’ai puisé dans mes ressources et j’ai essayé de remettre ma vie en ordre.


EPILOGUE
I will survive living in a world without you



Ça fait aujourd’hui un an que Paige nous a quittées. Elle me manque tous les jours. La vie sans elle, c'est pas la vie du tout. J’ai du mal à rester sobre. Mais j’essaie. Pour Leila, ma battante de 10 piges qui me rappelle chaque jour davantage sa mère, avec sa douceur et sa maturité. J’ai trouvé un job dans un club de boxe de quartier, je joue les boniches, c'est lamentable, mais au moins ça paie. J’essaie de recoller les morceaux avec Leila, surtout. Et elle essaie de me pardonner, elle aussi. Une assistante sociale passe chez nous tous les mois pour vérifier que je suis assez responsable pour prendre soin de ma fille. Ce que je suis clairement pas. Mais j’essaie.

Il y a un vieux dicton qui dit « ce qui ne te tue pas te rend plus fort », je n‘y crois pas. Je crois que ce qui essaie de te tuer te remplit de rage et de tristesse. La force vient des bonnes choses : la famille, les amis, la satisfaction d’un travail accompli. Voilà ce qui préserve ta santé mentale, voilà à quoi s’attacher quand on est brisé.







The pictures tell the story, this life had many shades. I'd wake up every morning and before I'd start each day I'd take a drag from last nights cigarette that smoldered in it's tray, down a little something and then be on my way.

Spoiler:
 


Dernière édition par Phoenix Ellsworth le Mer 23 Aoû - 21:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:33


Bienvenue parmi nous Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 674657830

Bon courage pour ta fiche Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 2523491165
Revenir en haut Aller en bas
Jameson Winters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : A l'aube de la quarantaine
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_ooqnvwURQB1qgydrjo2_250
POSTS : 6013 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Phoenix [f.b.]Gaby [2]Gaby [f.b. #2]FinnleyArianeAriel [f.b.]Zelda & GabrielAodhan [f.b.]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Sir Thomas [d.f.]Bloody Gaby [d.f.]Bosie me boy [d.f.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mopl6m3VC61qip73ao3_250
ARIEL — All you have is your fire, and the place you need to reach. Don't you ever tame your demons, but always keep 'em on a leash.


Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Martin ↟ Gaby Irlande ↟ Phoenix [2] ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2] ↟ Abel
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdie (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB)
DC : Kyte le vieux fou & Aisling l'ex junkie candide
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack https://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:38


OMFG te voilà Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3258319053 Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1949770018 ( Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 224775235 )

Je suis déjà raide dingue de ton début de fiche, et j'ai trop hâte de lire la suite !! Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 199959295 et ces gifs Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 15331198 Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 873483867

Bienvenue et bonne inspiration Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1223270223


what's the point in having fuck you money

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::
 


Dernière édition par Jameson Winters le Mer 23 Mar - 2:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phoenix Ellsworth
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Trente-quatre ans.
STATUT : Marié depuis mes vingt-quatre ans, veuf depuis mes trente-trois, le cœur éclaté et la bague toujours au doigt.
MÉTIER : Ancien boxeur pro, neuf fois champion du monde. Aujourd'hui boniche dans un club de boxe de quartier. J'peux vous dire que mon ego en a pris un sacré coup. Depuis peu j'ai repris les combats clandestins, l'ultra violence ça paye mieux que récurer des chiottes.
LOGEMENT : Redcliff, dans un studio pas franchement salubre. Tout seul comme un con depuis que les services sociaux ont embarqué ma petite.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_n987nuPFfs1rjn473o4_400
POSTS : 893 POINTS : 20

PETIT PLUS : Né à Bristol, j’ai grandi dans les rues de Brisbane, ses foyers d’accueil à chier, ses bancs d’école parfois, ses mitards souvent ≈ Tête brulée invétérée bourrée de rage et d’affliction, je courbe pas l’échine, je fonce dans le tas. Certains diront même que je vais chercher l’embrouille parfois ≈ Dixit Leila je suis vieux jeu, campé sur mes valeurs chevaleresques ≈ Ma came c’est rouler, enfourcher ma bécane, tracer la route ≈ Mes années sur le ring m’ont laissé balafres et séquelles niveau mémoire à court terme ≈ Depuis la mort de Paige j'ai du mal à rester sobre.
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : jaimie (fb)robin (fb)sid (fb)robin #2jaimie #3 (df)aisling #2harveykyte (df)

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Exvj
ROBIN — You never give up when I'm falling apart, your arms are always open wide. And you're quick to forgive when I make a mistake, you love me in the blink of an eye. I don't deserve your love but you give it to me anyway. Sister, if the sky come falling down, for you, there's nothing in this world I wouldn't do.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Yplp
JAIMIE — Follow me tonight, I'll show you what's it like, to be alive. I know it seems like we're all lost, we see the secrets, we know the unknown. Keep close, hold my hand now, just be strong. We can follow this river right back to your home.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_omnz7qGyZw1u9bga1o2_r2_250
There's an old saying - that which doesn't kill you makes you stronger, i don't believe that. i think the things that try to kill you make you angry and sad. strength comes from the good things, your family, your friends, the satisfaction of hard work. those are the things that will keep you whole, those are the things to hold onto when you're broken.

RPs EN ATTENTE : sohan › jaimie (ra) › sid #2 (fb)
AVATAR : Charlie Hunnam
INSCRIT LE : 22/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7942-phoenix-ellsworth-you-don-t-run-not-when-you-re-with-us-you-stand-your-ground-and-fight#283931 https://www.30yearsstillyoung.com/t8138-phoenix-signed-and-sealed-in-blood-i-would-die-for-you

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:43


Merci Antoine! Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3956798311 j'ai hâte d'écrire toute ça!

Et merci Jameson  Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 2523491165 ravie d'être ici et trop hâte de pouvoir RP Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3836688744 (elle est pas cool ma tête d'ananas allumée?)


The pictures tell the story, this life had many shades. I'd wake up every morning and before I'd start each day I'd take a drag from last nights cigarette that smoldered in it's tray, down a little something and then be on my way.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jameson Winters
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : A l'aube de la quarantaine
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_ooqnvwURQB1qgydrjo2_250
POSTS : 6013 POINTS : 0

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Phoenix [f.b.]Gaby [2]Gaby [f.b. #2]FinnleyArianeAriel [f.b.]Zelda & GabrielAodhan [f.b.]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Sir Thomas [d.f.]Bloody Gaby [d.f.]Bosie me boy [d.f.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mopl6m3VC61qip73ao3_250
ARIEL — All you have is your fire, and the place you need to reach. Don't you ever tame your demons, but always keep 'em on a leash.


Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Martin ↟ Gaby Irlande ↟ Phoenix [2] ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2] ↟ Abel
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdie (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB)
DC : Kyte le vieux fou & Aisling l'ex junkie candide
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack https://www.30yearsstillyoung.com/t12178-jameson-winters

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 2:51


Et moi donc  Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 763064237  Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 873483867  (j'aime beaucoup ta tête d'ananas punk, tu m'as fait trop rire Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 613854477 )


what's the point in having fuck you money

The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : vingt-neuf ans, né le 26 janvier 1990.
SURNOM : sid, c'est déjà bien assez court... et c'est déjà un surnom aussi, même si bien peu de gens le savent.
STATUT : il a finalement trouvé le courage d'avouer ses sentiments à sa belle irlandaise...
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” NE67K2dh_o
POSTS : 1277 POINTS : 120

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : [7/5] aisling #7audenarchiejoeyphoenixprideterrence
RPs EN ATTENTE :
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Gay1

RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | #5 | #6joharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2 | #3zelda
AVATAR : andy biersack ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) • astra (signature) • loonywaltz (ub) • jo (dessin) • whitefalls (montage)
DC : gabriel, le manager • laoise, l'artiste peintre
INSCRIT LE : 01/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine https://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid https://www.30yearsstillyoung.com/t7552-sid-bauer#270693 https://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 3:58


(Charlie Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 2340009788)

Bienvenue par ici Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 662981832
Bon courage pour ta fiche, que l'inspiration soit avec toi Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1031338396




I'll be your stone.
You spend your nights looking at the stars, thinking your life would be better on mars, checking your pulse just to feel it beat, looking for a stone to keep the peace. Give me all your pain and love will set you free. Give me all your shame, put all your weight on me and i'll be the stone that you need me to be. • stone, jaymes young.

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” UyeVi07S_o
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” KF17JgG
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 6:26


Oh Charlie ! Très bon choix ! ;)

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! **
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 6:53


bienvenue à toi Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3258319053
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 7:03


bienvenue sur 30 YSY & merci de ton inscription
Revenir en haut Aller en bas
Ezra Beauregard
Ezra Beauregard
l'or dans les doigts
l'or dans les doigts
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-quatre étés colorés, né une certaine fête nationale australienne de quatre-vingt cinq.
STATUT : le soleil se lève de nouveau doucement au dessus de l'horizon - autrement dit, célibataire au coeur plus léger.
MÉTIER : el boss chez mecanor, garage auto/moto situé dans le quartier de toowong. donne des coups de mains occasionnels à l'association beauregard.
LOGEMENT : ap. 159, oxlade drive - fortitude valley.
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_inline_nuehbhMdMu1qlt39u_250
POSTS : 32000 POINTS : 155

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : la famille avant tout › n'était pas donneur compatible de rein, don qui avait pour but de sauver son fils › cora coverdale est la plus belle › a rencontré son fils (2017); coup de foudre au premier regard, comme on dit › après une longue lutte pour le petit, pour Ginny, et finalement pour lui, Noah est enfin tiré d'affaire de cette maladie qui a failli lui coûter la vie grâce à une greffe de rein (octobre 2017).
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : present: benjamincaelancora #4lonniesophiayasmine | past: calieginny #9 whitemore
RPs EN ATTENTE : ginny #12 › harvey
RPs TERMINÉS : cora #1cora #2cora #3edge › evelynginny #1ginny #2ginny #3ginny #4 (réalité alternative)ginny #5ginny #6 (dimension zombie)ginny #7ginny #8ginny #10ginny #11jamesonjamiejoanne › matt #1 (fb)matt #2matt #3matt #4ninothomas #1thomas #2 › thomas #3broregard #1broregard #2broregard #3family reunion › #pinkteam (battles2016)#teammalaise
and now the chapter is closed and done:
 

PSEUDO : luleaby.
AVATAR : sam claflin.
CRÉDITS : kozmic blues. (avatar)
DC : when we all fall asleep, where do we go ?
INSCRIT LE : 07/04/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t6792-ezradorable https://www.30yearsstillyoung.com/t1495-ezra-beauregard

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 8:17


Bienvenue à toi ! Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 662981832
Je ne sais pas si tu avais vu avec Bryan, mais Charlie est un avatar réservé pour un scénario normalement Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 3300762870
Bon courage pour ta fiche en tous cas Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1017170121




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hassan Jaafari
Hassan Jaafari
le barbapapa
le barbapapa
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 38 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : divorcé, vacciné de l'engagement, dans une relation sans avenir mais sans risques
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios ~ coach des 8-12 ans @ logan city rugby club
LOGEMENT : #25 latimer road (logan city), avec Spike le berger allemand & Bandit le bouvier australien à trois pattes
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_pbq66nSqtK1vuv9bpo1_250
POSTS : 13954 POINTS : 385

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : traité pour un cancer entre fin 2013 et mai 2015, en rémission ☆ 5 tatouages ☆ bénévole à l'hôpital (pédiatrie) et au lycée (cours de soutien) ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000 ☆ en couple/marié de 2004 à 2014 ☆ parle farsi (persan) + niveau d'arabe intermédiaire ☆ deux tentatives de suicide 2016, une dépression se soignant doucement ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ joueur de rugby depuis ses 6 ans, champion universitaire (2005) ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman modérément pratiquant ☆ amateur de plantes vertes et de tapis anciens ☆ bricoleur hors pair
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : aedan ☆ yasmine #16julianakelly #4owen #2camilsohan #4justinejoanne #17sophiarhettalfie (12/12)

FLASHBACKS / ALTERNATIFS : joanne (2004)jamie (au)kyte (au)

همیشه ببخشید
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mg2phydxcb1ru1wbho1_500
RPs TERMINÉS :
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” VDnnWJA

2019yasmine #15joanne #16asher #1yasmine #14kelly #3ginny #3

2018sohan #3joanne #15tad #2sohan #2yasmine #13khadjaafavis #1owen #1chad #1carlisle #1kelly #2yasmine #12jamie #5tadassanny #1joanne #14blazemariannaleena

2017tad #1clara #1kelly #1ginny #2mia #2joanne #13mia #1jamie #4priam #2yasmine #11joanne #12joanne #11ginny#1joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9priam #1joanne #8

2016hannahyasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2sauljoanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzokennethellayasmine #2

2015sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordanleela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1

flashbacks › ariane (2014)

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_n83skt7Bxl1ql1253o2_500

PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@selfmade & sign@unknown & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio & anwar
INSCRIT LE : 20/09/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan https://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari https://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 9:06


Bienvenue par ici Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 206649278 Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 2523491165
Bon courage pour la fin de ta fiche Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1031338396



Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 763064237  Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1949770018:
 

Revenir en haut Aller en bas
Eireen Murrough-Mays
Eireen Murrough-Mays
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Elle a eu 30 ans. Et elle le vit bien ! (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Mariée le 9 décembre 2017, veuve depuis le 9 août 2019. Et enceinte de trois mois de son défunt mari. C'est la merde
MÉTIER : Avocate au pénal. En recherche d'un nouvel associé
LOGEMENT : Au #129 Bayside, avec Eina le husky
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_mpc54e8Tto1sx2peuo1_500
POSTS : 17592 POINTS : 60

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
RPs TERMINÉS :
Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Tumblr_o011d6CRx51sm1irzo1_250
Aaron #1Soren #1Mina #1Riley #1Mickey #1Dylan #1Groupe #1Camael #1Camael #2Madison #1Kaleb #1Dylan #2Madison #2Madison #3Kaleb #2Kaleb #3Madison #4Groupe #2Kaleb #4Kaleb #5Julian #1Leela #1Madison #5Shane #1Leela #2Kaleb #6Nathan #1Kenneth #1Shane #2Kaleb #7Emmaline #1Duncan #1Milena #1Kaleb #8Kaleb #9Kaleb #10Cora #1Lou #1Kaleb #11Kenneth #2Livia #1Kaleb #12Naia #1Kaleb #13Cora #2Kaleb #14Berlioz #1Kenneth #3Kaleb #14Kaleb #15Kaleb #16Bob #1Kaleb #17Cora #3Shane #3Kaleb #18Kara #1Groupe #3Kaleb #19Laureen #1Lisbeth #1Kael #1Kaleb #20Kaleb #21Kaleb #22Kaleb #23Callum #1Malo #1Kaleb #24Kaleb #25Kaleb #26Cora #4Dean #1Fox #1Douglas #1
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Jaylen
INSCRIT LE : 05/02/2015
https://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen https://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen https://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 9:25


Bienv'nue à toi ^^




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” FU1NHxtPhoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Azx3jz2
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 10:29


Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 662981832 Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 1949770018
Garde-moi un lien au chaud Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 2954228499
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” EmptyMer 23 Mar - 10:41


Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” 674657830
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty
Message(#) Sujet: Re: Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.” Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Phoenix Ellsworth - “You don't run, not when you're with us. You stand your ground and fight.”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-