AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 printemps.
SURNOM : robbie, robinou, la carotte, allons-y gaiement ! aussi auto-proclamée love doctor.
STATUT : polyamoureuse, hopeful romantic, wild and free.
MÉTIER : artiste touche-à-tout (surtout peinture & sculpture), curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : petite maison à logan city, pleine de nature, souvenirs de voyages et créatures poilues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mqjx2ff4DT1qcrvpvo5_250
POSTS : 3876 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme, idéaliste, altruiste et passionnée • un brin lunatique, hypersensible, impulsive & explosive • née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • aussi née orpheline avec un cœur détraqué • apaisée par le yoga & le krav maga • vit pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, la liberté, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : phoenix (fb)gaby (fb)jack (fb)aislingphoenix #2matt (fb)joseph (fb)steph (fb)clemnoa

réalités alternatives : jaimie's betrayal (ra)zombinson (dz)kyte rôding (dz)lady jameson (df)bloody gaby #2 (df)ariane (df)

▲▲▲

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 3f50d938bff4a880bd6b3b616a7790ac45d39c60
phoenix › my brother, my heart, we may not share the same blood (and i may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, i will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_inline_o6exqd14Ef1szn9jg_250
jameson › my future best friend, my fellow metallica fan, my tartuffe sauvage, i'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. there's not a word yet, for old friends who've just met.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mo6lhnNSG31rpqz1go5_250
gaby › there are people that cross our lives in tiny fractions of time, in the briefest of encounters, and yet they leave an indelible mark in our hearts and our minds. my pretty little galway boy, i sure hope our paths are meant to cross again. yours sincerely, the weird little fairy.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Ohey
auden › i came along for the ride, went wicked with the clutch, happened so fast and it hurt so much. you're a car crash and i can't look away. all i see is shattered glass and red lights passing, my life flashing, headed for the same disaster, faster and faster and faster. i couldn't stop at the red light, you're just like a car crash, and i can't look away.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mt6eujjHtu1scybtro1_250
stephen › et si l'humble garni qui nous servait de nid ne payait pas de mine c'est là qu'on s'est connu moi qui criait famine et toi qui posais nue. la bohème, la bohème, ça voulait dire on a vingt ans. la bohème, la bohème, et nous vivions de l'air du temps.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 0ix5
kyte › no act of kindess, no matter how small, is ever wasted. you're a beautiful wild soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.

RPs EN ATTENTE : auden (rencontre fb) ✢ gaby (retrouvailles librairie) ✢ ariel (concert & coloc) ✢ ginny & auden (retrouvailles atelier) ✢ ginny (blind-date foireux) ✢ isaac (promenade toutou)
PSEUDO : birdie
AVATAR : rachel mcadams
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all http://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 19:25





Robin Hope Berry

'It doesn't interest me what you do for a living. I want to know what you ache for, and if you dare to dream of meeting your heart's longing. It doesn't interest me how old you are. I want to know if you will risk looking like a fool for love, for your dream, for the adventure of being alive.'
pièce d'identité

NOM ≈ Berry.   PRENOM ≈ Robin Hope (Binny, Hopie ou encore Birdie pour les intimes) ÂGE ≈ 34 ans. LIEU DE NAISSANCE ≈ Brisbane, je pense. STATUT SOCIAL ≈ Célibataire. MÉTIER ≈ Artiste et curatrice à la galerie d'art. J'adore mon métier et je commence doucement à oser exposer mes propres toiles et sculptures. ORIENTATION SEXUELLE ≈ Pan-sexuelle/romantique. GROUPE ≈ 30 ans sinon rien. AVATAR CHOISI ≈ Rachel McAdams

les informations en vrac

orpheline me prenant pour robin des bois ✘ idéaliste récidiviste, rien ne peut m’empêcher de croire en mes rêves, pas même la réalité ✘ excessivement spontanée (et excessivement douée pour faire des gaffes) ✘ farouchement protectrice de ceux que j'aime, notamment mon frère (le fait qu’il soit un boxeur professionnel de trois fois ma taille n’y change rien) ✘ possède une longue cicatrice au niveau du cœur ✘ impulsive & aventurière ✘ pratique le kick boxing ✘ bénévole dans un refuge pour animaux ✘ écouter de la musique à un volume sonore démesurément élevé m’aide à me concentrer sur mes toiles et sculptures ✘ les conversations profondes avec des êtres authentiques & passionnés sont mes types d’interactions favoris (abstraction faite des roucoulements de chats) ♥️  

le joueur derrière l'écran

Sur le net, on m'appelle birdie mais vous pouvez m'appeler comme vous voulez Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 873483867  J'ai 24 ans, et je viens de France. J'ai découvert 30YSY en allant de forums en forums, et j'ai cédé à m'inscrire parce que j'ai enfin trouvé le forum parfait et parce que j'ai déjà pu parler à quelques membres qui étaient tous adorables  Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 2684487361  Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 256908409 Malgré mon emploi du temps chargé, je pourrais tout de même être présent(e) presque tous les jours Mon personnage est un INVENTÉ / SCÉNARIO (moitié moitié disons, haha) Je suis content(e) de vous rejoindre dans l'aventure, et plein de bisous  Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 2413006148  

Code:
<pris>rachel mcadams ≈</pris> robin-hope berry




Since I was born they couldn't hold me down. Another misfit kid, another burned-out town. I never played by the rules and I never really cared, my nasty reputation takes me everywhere.



Dernière édition par Robin-Hope Berry le Dim 13 Mar - 18:31, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 printemps.
SURNOM : robbie, robinou, la carotte, allons-y gaiement ! aussi auto-proclamée love doctor.
STATUT : polyamoureuse, hopeful romantic, wild and free.
MÉTIER : artiste touche-à-tout (surtout peinture & sculpture), curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : petite maison à logan city, pleine de nature, souvenirs de voyages et créatures poilues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mqjx2ff4DT1qcrvpvo5_250
POSTS : 3876 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme, idéaliste, altruiste et passionnée • un brin lunatique, hypersensible, impulsive & explosive • née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • aussi née orpheline avec un cœur détraqué • apaisée par le yoga & le krav maga • vit pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, la liberté, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : phoenix (fb)gaby (fb)jack (fb)aislingphoenix #2matt (fb)joseph (fb)steph (fb)clemnoa

réalités alternatives : jaimie's betrayal (ra)zombinson (dz)kyte rôding (dz)lady jameson (df)bloody gaby #2 (df)ariane (df)

▲▲▲

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 3f50d938bff4a880bd6b3b616a7790ac45d39c60
phoenix › my brother, my heart, we may not share the same blood (and i may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, i will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_inline_o6exqd14Ef1szn9jg_250
jameson › my future best friend, my fellow metallica fan, my tartuffe sauvage, i'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. there's not a word yet, for old friends who've just met.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mo6lhnNSG31rpqz1go5_250
gaby › there are people that cross our lives in tiny fractions of time, in the briefest of encounters, and yet they leave an indelible mark in our hearts and our minds. my pretty little galway boy, i sure hope our paths are meant to cross again. yours sincerely, the weird little fairy.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Ohey
auden › i came along for the ride, went wicked with the clutch, happened so fast and it hurt so much. you're a car crash and i can't look away. all i see is shattered glass and red lights passing, my life flashing, headed for the same disaster, faster and faster and faster. i couldn't stop at the red light, you're just like a car crash, and i can't look away.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mt6eujjHtu1scybtro1_250
stephen › et si l'humble garni qui nous servait de nid ne payait pas de mine c'est là qu'on s'est connu moi qui criait famine et toi qui posais nue. la bohème, la bohème, ça voulait dire on a vingt ans. la bohème, la bohème, et nous vivions de l'air du temps.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 0ix5
kyte › no act of kindess, no matter how small, is ever wasted. you're a beautiful wild soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.

RPs EN ATTENTE : auden (rencontre fb) ✢ gaby (retrouvailles librairie) ✢ ariel (concert & coloc) ✢ ginny & auden (retrouvailles atelier) ✢ ginny (blind-date foireux) ✢ isaac (promenade toutou)
PSEUDO : birdie
AVATAR : rachel mcadams
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all http://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 19:26





il était une fois, mon histoire
"Life is the art of drawing without an eraser"


“I was born with an enormous need for affection and a terrible need to give it.”


Aussi loin que remontent mes souvenirs, j’ai toujours eu un côté Robin Des Bois (ou WonderWoman, mais je préfère Robin Des Bois). Une sorte de syndrome du sauveur, en somme. A l’orphelinat, je me prenais pour le défenseur des pauvres et des opprimés. Je voulais sauver mes camardes de leur peine, les protéger des méchants, leur donner le sourire à tout prix. Lors d'une fête foraine où l'on gagnait un lapin en peluche, je choisissais en priorité le plus dépouillé, celui qui semblait le plus malheureux. Je voulais le protéger et lui donner tout l’amour dont il avait besoin. Ma psychologue vous dirait sans doute que j’étais une enfant hypersensible et abandonnique avec un besoin de reconnaissance, ou quelque chose comme ça.

La vérité c’est que je ne supportais pas de voir des êtres souffrir. La vérité, c’est aussi que j’étais une enfant survoltée et irascible à cette époque. Mettre mon énergie négative au service de mes camarades m’aidait à me dépenser, me sentir utile. Certes, j’étais bagarreuse, mais bagarreuse pour la bonne cause. Ça méritait quelques points de clémence… non ? A en croire la pile d’avertissements et de punitions que je récoltais quotidiennement, ce n’était pas l’avis de mes éducateurs, non. Ces réprimandassions n’aidaient en rien à apaiser ma haine du système et de l’autorité. Et ça ne m’arrêtait pas non plus de me battre. J’avais une mission, une cause à défendre, que diable ! Très vite, les bourreaux de mes camarades ont commencé à m’appeler ‘Robin Des Bois’. Par moquerie, évidemment, mais ça m’allait très bien. Je ne me laissais pas impressionner. J’étais haute comme trois pommes et je me faisais régulièrement savater la face mais ça ne m’empêchait pas de rebondir sur mes pattes. Bientôt, ‘Robin’ est devenu plus familier que Hope, et je l’ai adopté.

Hope. J’aimais bien ce prénom, mon prénom de naissance. C’était tout ce que j’avais de mes parents et il avait une connotation positive qui m’émouvait. Ils avaient dû m’appeler ainsi dans l’espoir que j’ai une vie heureuse et que je me fasse adopter. Du moins c’est ce que je me disais.  Mais je n’ai jamais été adoptée. C’est mon cœur, le traitre. Une fichue malformation qui m’avait conduite à faire bon nombre d’aller retours à l’hôpital durant les premières années de ma vie, à enchainer les docteurs et les opérations. J’étais un produit endommagé. Et qui voulait d’un produit endommagé ? Personne, vraisemblablement.



“Art is you being free from all the world’s heaviness”


J’étais en colère. Contre mes parents, contre le système, contre cette maladie, contre les médecins, contre ma psychologue qui restait silencieuse et calme pendant les séances où je ne disais rien dans le but de la provoquer. Je détestais sa sérénité. J’étais en colère, et je faisais tout pour que ça se sache. J’étais ce qu’on appelle familièrement, une sale gosse. Un jour, Naomi (l’assistante sociale qui s’occupait de moi à cette époque et la seule adulte que j’estimais encore) m’a donné des feuilles de papiers, des pinceaux et de la peinture. Elle a parlé d’art-thérapie (ou quelque chose comme ça).
- Tu sais Hopie, un dessin peut être une source d’expression formidable, avait-elle dit avec la voix douce et ferme qui la caractérisait.
Je n’étais pas intéressée, je n’avais rien à dire, je ne me sentais pas créative, ni talentueuse, ni inspirée. Mais comme elle insistait, j’ai pris les tubes de peintures, je les ai vidés sur la palette, j’ai plaqué mes mains dedans et je me suis mise à les étaler sur la planche. J’ai tout barbouillé, éclaboussé, coloré, chiffonné. J’ai même jeté de la peinture directement sur mon « œuvre ».  Je voulais lui montrer que ça ne servait à rien d’essayer de m’aider, que rien ne marcherait. Pourtant, une fois le massacre terminé, je m’étais sentie étrangement calme, sereine. Comme si un poids s’était ôté de mes épaules. Je ne comprenais ni pourquoi ni comment, mais j’aimais cette sensation de quiétude, d’accomplissement, même. Et j’ai remis ça. Encore. Et encore. La psychologue a dit que j’avais une sensibilité artistique extraordinaire. Je pense qu’elle voulait m’encourager à extérioriser ma colère sur le papier plutôt que sur mes éducateurs, professeurs, ou encore elle-même. Elle m’a donné une charte graphique avec un petit personnage dessiné dessus, pour m’aider à « comprendre ce qui se passait dans ma tête ». Chaque couleur et forme représentait un état d’esprit, une émotion, une envie,… je peinais à réussir l’exercice. Mon personnage à moi était toujours ‘rouge colère’. Puis, peu à peu, j’ai réussi à identifier mes émotions, à les différencier, à les comprendre.



“I like messy people, people who don’t fit in a box or stay between lines, but whose integrity is greater than any rule book and whose loyalty is stronger than blood”


Je me souviendrai toujours notre première rencontre. Je devais avoir près de 8 ans, et lui aussi. Il était nouveau à l’orphelinat et semblait désemparé. Alors, bien sûr, j’ai volé à son secours. Il s’appelait Phoenix. C’était un gamin aux cheveux blonds, presque blancs, des vêtements trop grands pour lui, des yeux tristes et un sourire magnifique. J’ai aussitôt voulu le prendre sous mon aile. Quelque chose chez lui m’attirait et me donnait envie d’apprendre à le connaître. Sa sensibilité peut être, ou bien sa coupe mulet un peu ringarde, qui sait. On a commencé à passer beaucoup de temps ensemble, à jouer, faire nos devoirs, parler (surtout moi). Il avait du mal à s’ouvrir et je ne le forçais pas. Il me rappelait un petit animal blessé, et je ne voulais pas lui faire peur. Tous les gosses à l’orphelinat sont plus ou moins dérangés, et je sentais que quelque chose chez lui était différent. Ce n’est que lorsque je l’ai vu frapper à sang un enfant plus âgé qui avait voulu me prendre mon petit déjeuner que j’ai compris. Moi qui m’étais toujours pensée pleine de rage et de colère, j’ai réalisé au contact de Phoenix qu’on ne jouait absolument pas dans la même cours. Sa vie avait été parsemée d’embuches, c’était un écorché vif, et c’était le garçon le plus gentil et le plus loyal qu’il m’ait été donné de rencontrer. Et on ne s’est jamais quittés au travers des années. Je veillais sur lui et lui sur moi. J’ai même refusé de me faire adopter à l’âge de 11 ans (une opportunité inopinée, apparemment) parce que la famille voulait m’emmener à l’autre bout du pays et il était hors de question que j’abandonne Phoenix. Il était la famille que j’avais toujours rêvée d’avoir.



“Adventures are the best way to learn”


Mon adolescence a consisté principalement à faire de nouvelles expériences, tester mes limites et celles des autres. Je voulais tout vivre, tout essayer, tout ressentir. Je m'attachais vite et j'étais démonstrative à profusion avec les gens qui comptaient pour moi. Pour une raison que j'ignore, ça avait tendance à mettre certaines personnes mal à l'aise. J'étais "trop" exubérante, "trop" collante, "trop" tout court. J'avais du mal à comprendre. C'est quoi "trop"? Où est la limite? Comment peut-on "trop" dire ou montrer à quelqu'un qu'on l'aime? Tout ça me dépassait. J'ai essayé de ne pas me soucier de ce type de personnes et de continuer d'aimer à ma façon, fusse-t-elle "trop exubérante" ou non. J’ai fait un tas de rencontres formidables, un tas d’expériences inoubliables… j’ai fait un tas de trucs stupides, aussi. J’y repense avec le sourire aujourd’hui même si à l’époque ce n’était absolument pas le cas.

Une nuit, Phoenix, moi, mon petit ami de l’époque et un groupe d’amis, on avait décidé d’entrer par effraction dans un hôpital psychiatrique abandonné qui se trouvait à l’autre bout de la ville. On était tous un peu survoltés, on adorait l’adrénaline, on voulait s’amuser, on voulait boire et on voulait se faire peur. Et c’est exactement ce qu’on a fait. Sauf que ce ne sont pas vraiment les esprits vengeurs de malades mentaux qui m’ont flanqué la trousse ce soir-là. Non, c’était deux messieurs tout de bleu vêtus, lampe torche en main pointée directement sur ma frimousse enivrée.
- Police ! Qui est là ?!
Le temps que ça remonte au cerveau… puis la panique. Tout le monde est parti en courant. Phoenix se fendait la gueule. Moi aussi, je riais. Sauf que, toute bourrée, je voulais absolument retrouver mon nœud pour les cheveux qui était tombé par terre. Ça me semblait la priorité numéro un en ces temps de crise. Inévitablement les flics m’ont attrapé sans difficultés. J’étais pétrifiée. Mon regard a croisé celui de Phoenix. Il était proche de la sortie, avec les autres. Je lui ai fait signe de se tirer mais c’était mal le connaitre. Il a foncé dans le tas et s’est mis à tabasser le policier qui me tenait. L’autre flic a rappliqué et a tasé mon ami sous mes yeux. Mon sang n’a fait qu’un tour :
- NE LE TOUCHE PAS, CONNARD !
J’ai crié, ma main claquant sa joue avec un bruit sonore qui a raisonné dans tout l’étage. Autant vous dire que je me suis retrouvée face contre terre et mains derrière le dos en deux temps trois mouvements.

Effraction, insubordination, agression d’agent, ivresse sur la voie publique et autre jargon légal à la con : on s’est tous les deux fait envoyer en détention juvénile. Phoenix n’avait pas l’air très impressionné, en fait, il semblait plutôt insoucieux face à toute cette situation. Moi, je me pissais dessus. Depuis cette expérience, j’ai toujours essayé d’être plus prudente en transgressant la loi. Finir derrière des barreaux n’était définitivement pas ma définition de la vie « wild & free » que je souhaitais expérimenter.



“Dream big and dare to fail”


Les cours et moi, ça n’a jamais été l’amour fou. J’ai la capacité de concentration d’un poisson rouge étourdi et peine à me focaliser sur quelque chose qui ne m’intéresse pas plus de 8 secondes. J’ai toujours été cette élève dans le fond de la classe qui gribouille dans ses cahiers. Un jour où je faisais une caricature plutôt réussi de Jayden - mon professeur d’arts plastiques aux milles t-shirt Metallica et longs cheveux un peu dégarnis - j’ai senti mon cahier me glisser des doigts. C’était lui. J’étais mortifiée. J’ai commencé à me confondre en excuses mais il a levé la main.
- Tu viendras me voir à la main du cours.
Morte de honte et de culpabilité, je me suis exécutée. Je m’attendais à me faire renvoyer, ça faisait un moment que les autres professeurs faisaient pendre cette possibilité comme une épée de Damoclès au-dessus de ma tête. Je l’aurais probablement mérité, et quelque part, peut être que je l’espérais un peu. Lorsque le dernier élève fut sorti, il s’est approché de moi, les yeux sur mon cahier.
- Mes cheveux ne ressemblent pas à ça, avait-il dit avec tout le sérieux du monde et j’ai senti le rouge me monter aux joues.
J’ai balbutié d’une petite voix quelque chose qui ressemblait à un « si enfin non, enfin c’était pour rire…» et il a secoué la tête en me rendant mon cahier.
- Robin, c’est pas mal du tout. Tu as du talent. Pourquoi tu n’essaies pas de l’exploiter ?
- L’exploiter ?
- Ça te plait, le dessin.
Je n’étais pas sûr qu’il s’agisse d’une question mais dans le doute j’ai hoché la tête.
- Beaucoup. Je préfère la peinture mais oui j’aime beauc…
Il ne m’a pas laissé finir et a fait le tour de son bureau pour griffonner quelque chose sur un post-it. Il est revenu vers moi et me la tendu :
- Art & Fear de Ted Orland, The Art Spirit de Forbes Watson… ai-je commencé à lire tout haut.
J’ai relevé les yeux vers lui et il a dû noter l’expression hébétée sur mon visage car il s’est expliqué :
- Une liste de livres d’art, a-t-il précisé comme si je ne l’avais pas déjà compris, lis-les pour le prochain cours.
- Les lire ? C’est tout ?
- Pour l’instant.
J’étais confuse mais j’ai hoché la tête. Assurément c’était une meilleure punition que de me faire expulser. Studieuse pour une fois, j’ai été à la librairie et j’ai dévoré les livres qu’il m’avait conseillés. Contre toute attente, ces lectures étaient loin d’être monotones et j’y ai trouvé une source d’inspiration et d’encouragements à créer, ainsi que différentes techniques et conseils de dessins. J’étais agréablement surprise. Le cours suivant, je suis allé le voir pour lui dire que j’avais finis les livres. Je n’étais pas peu fière. Il a souri. Je crois que c’est la première fois que je le voyais sourire. Il m’a alors donné une liste d’expositions d’art à aller voir en ville et j’ai joué le jeu. Je ne sais pas pourquoi il voulait m’aider. Peut-être avait-il lui aussi été un adolescent distrait qui gribouillait des caricatures de ses professeurs sur ses cahiers. A chaque fin de cours, il me conseillait de nouveaux livres, de nouvelles galeries, musées, artistes à aller voir, pour étendre ma culture générale, pour me créer mon propre style, disait-il. Il m’a encouragé à m’accrocher dans les autres matières pour pouvoir prétendre m’inscrire dans une école d’art après le lycée. Je n’ai jamais été quelqu’un de très organisé qui prévoit les choses en avance. L’idée de postuler pour une école d’art me faisait rêver autant qu’elle me tétanisait. Mais il insistait. Un jour, j’ai fondu en larme dans son bureau :
- Et si je ne suis pas retenue ? S’ils me trouvent nulle ? Je n’ai même pas les moyens ! Et je ne suis clairement pas assez douée. Je vais juste me ridiculiser.
- La vérité c’est que tu ne sauras jamais tant que tu n’auras pas essayé. Et si tu n’essayes pas, la réponse sera toujours non. Quant à ce qui est des revenus, des systèmes de bourses existent. Montre leur ton book, et laisse-les décider s’ils te veulent dans leur école au lieu de prendre la décision pour eux. Qu’est-ce que tu risques ? Ose poursuivre tes rêves et ose échouer. Je te défie de faire ça.
J’ai arrêté de sangloter et j’ai regardé par la fenêtre avec un petit air boudeur et buté, méditant sur ses paroles. Puis je me suis tourné vers lui :
- Est-ce que tu viens de citer James Hetfield ?
Il a ri dans un souffle, puis il a déposé la feuille d’inscription sur le bureau devant moi et il est de parti. J’étais énervée mais je savais qu’il avait raison (ce qui m’énervait plus encore). J’avais peur, mais je ne voulais pas laisser ma peur contrôler ma vie. Ce n’était pas moi. Je l’ai détesté. Puis j’ai rempli la feuille d’inscription. Quelques semaines plus tard je recevais ma lettre d’acceptation à l’école d’art de Brisbane.



“I just wanna go on more adventures, be around good energy, connect with people, learn new things. Grow.”


L’école d’art était tout ce dont j’avais rêvé et plus encore.  Je n’ai eu aucun problème d’adaptation, et quel plaisir d’assister à des cours dont le sujet m’intéressait, où j’avais réellement envie de participer ! De l’histoire de l’art aux travers des âges à la pratique, je voulais toujours en apprendre plus. Je me suis ainsi découvert une passion pour la sculpture. J’ai aussi rencontré des personnes formidables de tout horizon, qui m’ont donné le goût de voyager, de découvrir le monde. Je suis devenue assistante curatrice dans une galerie d’art et j’adorais mon métier. Ma vie était agréable.

Pourtant, après quelques années, j’ai commencé à ressentir un manque. Un besoin de changement, d’aventures. Phoenix était devenu boxeur professionnel, sa carrière commençait du tonnerre, il  s’était marié à Paige, une femme adorable qui lui apportait la stabilité dont il avait tant besoin, et ensemble, ils avaient une merveilleuse petite fille. J’étais heureuse pour lui, et, en même temps, je réalisais qu’il n’avait plus aussi besoin de moi qu’il fût un temps. Il avait sa famille maintenant. J’avais souvent pensé à m’envoler vers d’autres horizons une fois mes études terminées, j’avais même mis de l’argent de côté pour le billet d’avion. Mais j’avais peur de le laisser, j’avais peur de ce qu’il pourrait faire si j’étais loin de lui. On avait vingt ans passés et je le voyais toujours comme le gosse troublé et un peu dérangé qu’il était. Je devais garder un œil sur lui.

Et puis un soir, après un combat de boxe duquel il était sorti victorieux, ça m’a frappé. Je me levais pour aller le féliciter quand j’ai vu son épouse lui courir dans les bras pour en faire autant, le conseiller, panser ses blessures. Et j’ai réalisé : il n’a plus besoin de moi. D’abord, un sentiment doux-amer. J’ai passé la nuit avec les yeux rivés sur le plafond. Puis j’ai pensé à quelque chose et une profonde sérénité a rempli mon corps. J’ai souri et je me suis endormi. Le lendemain j’ai fait mes bagages et j’ai pris mon billet d’avion. Un aller simple. Ose poursuivre tes rêves et ose échouer. J’avais toujours rêvé de partir loin et de voir de la neige. Alors c’est ce que j’ai fait. J’ai démissionné, puis je me suis envolée direction Vancouver, Canada.



“Life is a daring adventure or nothing at all”


Moi qui voulais de la neige, j’étais servie. J’avais quitté l’été australien et je venais d’atterrir dans l’hiver canadien. L’aventure ne se présentait pas tout à fait comme je l’avais imaginé (en fait je ne sais pas très bien ce que j’avais imaginé, mais ce n’était pas ça). Le froid était mordant, les visages inconnus, ma famille loin de moi… j’ai dû puiser dans mes ressources d’optimisme et de positivité pour persévérer malgré tout et après quelques jours, j’ai fini par trouver un petit logis. Il était plutôt miteux, ma chaudière fonctionnait une fois sur deux et mes voisins étaient bruyants mais j’en étais folle. C’était chez moi. Je n’étais pas peu fière. Assez vite, j’ai trouvé un job dans une petite boutique d’art et j’ai donné des cours de dessins à des enfants. Ça m’amusait beaucoup.

Cette situation a duré quelques mois. Et puis un soir, alors que je me rendais à une petite pièce de théâtre avec des amis, mes yeux sont restés scotché sur l’un des comédiens. Il avait cette désinvolture, cette authenticité et cette énergie qui me captivait. Nos regards se sont croisés à plusieurs reprises (évidement : j’étais au premier rang et je le regardais béatement), ce qui me mettait assez mal à l’aise. A la fin de la pièce, les comédiens s’étaient rendu dans la pièce principalement pour remercier les spectateurs de leur venu. Je les félicitais chaleureusement un à un, puis, arrivé à la hauteur de Désinvolte, j’ai essayé d’en faire de même, le rouge me montant au joue. Il m’a souri et m’a demandé de rester pour boire un verre avec lui dans la soirée. J’ai hésité. Mes amis m’attendaient surement… je les ai regardés et, devant leurs pouces en l’air et clins d’œil lourd de sous-entendus, j’ai compris qu’ils avaient non seulement sans doute remarqué que je le dévorais des yeux depuis le début de la pièce, mais aussi qu’ils ne seraient pas indisposés si je leur faisais faux bon. J’ai laissé échapper un petit rire gêné et j’ai accepté.

On a passé la nuit à parler, de nos rêves, de nos histoires, de nos passions. Pour lui, la vie était une aventure audacieuse ou rien du tout. Sa philosophie était qu’il pourrait mourir à tout instant et qu’il voulait profiter de chaque jour comme si c’était le dernier. Il ne semblait avoir peur de rien. Un véritable esprit libre. Je suis aussitôt tombée amoureuse. Alors bien sûr, lorsqu’il m’a proposé le soir même de venir avec lui et sa troupe sur quelques dates, j’ai accepté.

J’ai parcouru les Etats-Unis, j’ai rencontré des personnes fascinantes que je n’aurais jamais pensé fréquenter, j’ai vu des paysages d’une splendeur à couper le souffle, j’ai même été a Disneyworld, ce qui était mon rêve depuis toute petite ! Et ce qui devait être un voyage de quelques jours s’est transformé en voyage de deux ans. Il me fascinait. On vivait au jour le jour et notre relation était aussi intense qu’instable. On s’est marié. On apprenait chaque jour l’un de l’autre. Il m’a encouragé à présenter mon art sur des petits marchés artisanaux. Ce que j’ai fait. Il me donnait confiance en moi,  il me poussait à me dépasser, je me sentais en vie à ces côtés, toujours au bord du gouffre. Dès qu’il disait quelque chose, je le faisais. S’il était heureux j’étais heureuse, s’il était triste, j’étais triste. En y repensant, ce qui me fascinait chez lui est aussi ce qui m’a poussé à la quitter, quelques années plus tard. J’ai commencé à me sentir étouffer. Comme si je n’étais plus le protagoniste de ma propre vie. Je repensais à Phoenix, aussi, qui me manquait terriblement. Alors on s’est dit au revoir. Il m’a remerciée pour l’aventure, a dit qu’il ne m’oublierait jamais, et que si nos chemins étaient amenés à se croiser à nouveau un jour, il sourirait sincèrement.



“Having a soft heart in a cruel world is courage, not weakness”


- SURPRISE !, j’ai crié, tout sourire, sac sur le dos, alors que Phoenix m’ouvrait la porte de son immense maison.
Il m’a serrée à m’en broyer les côtes et m’a dit que je pouvais rester aussi longtemps que je le souhaitais. Ce que je fis. Il était au top de sa carrière et sa famille plus radieuse que jamais, ce qui remplissait mon cœur de joie. J’ai rapidement trouvé un logis et un job de curatrice. Ma vie reprenait son cours, mais j’étais différente. J’osais, d’avantage. Suivre mes rêves, prendre des risques. Je partais régulièrement en voyage seule, sac sur le dos, juste par envie, pour l’aventure d’être en vie. Je me suis lancée dans le bénévolat, j’ai commencé le kick-boxing, j’ai même réussi à trouver le courage de proposer mes propres œuvres à différentes galeries et expositions d’art ! Je continuais de grandir et m’épanouir à chaque instant. Je me sentais maitre de mon destin, capitaine de mon âme !

Malheureusement, on n’a pas autant de contrôle sur sa vie qu’on veut bien le croire. Et un jour, tout a basculé. Paige, l’épouse de Phoenix, venait de perdre la vie lors d’un assaut lancé par un pugiliste rival. J’étais bouleversée mais je m’interdisais de me laisser aller. Je devais être là pour mon ami. J’ai voulu l’aider, le réconforter, faire ses courses, emmener sa fille à l’école. Je voulais le sauver. Cette fois pourtant, j’en été incapable. Il s’est enfermé sur lui-même, a mis fin à sa carrière en tabassant un arbitre, a perdu l’intégralité de sa fortune, et il a continué de sombrer. Je ne supportais de le voir dans une telle souffrance. De me sentir aussi impuissante.    

Et puis, comme pour me rappeler à quel point je ne contrôlais rien, quelque mois plus tard, mon cœur m’a lâché. J’ai été emmené d’urgence à l’hôpital. Le médecin a dit que j’avais de la chance d’être en vie, que je devais « y aller doucement ». Comme si une telle chose était possible. J’étais certaine que ma malformation cardiaque venait de se réveiller, me narguer après toutes ses années au moment le moins opportun. J’avais l’impression d’être bloquée dans un schéma du passé, sans issue de secours. Et ma détresse émotionnelle n’arrangeait en rien l’état de mon cœur défaillant. J’étais tétanisée. Et je ne pouvais en parler à personne. J’ai été voir plusieurs médecins, dans l’espoir de trouver une solution, un remède. Mais personne ne semblait vraiment savoir de quoi il s’agissait, le contact ne passait pas et leurs propositions de greffes me faisaient partir en courant. Je commençais à perdre espoir, lorsque j’ai rencontré Duncan, jeune chirurgien en cardiologie. Il a su trouver les mots pour me rassurer. Il semblait réellement déterminé à m’aider à guérir. C’était un homme brillant au cœur d’or. On a commencé à se voir en dehors de l’hôpital, chaque instant passé avec lui était une bouffée d’air frais. Et, pour la première fois de ma vie, je me suis sentie en sécurité.



"In three words I can sum up everything I've learned about life: it goes on."






Since I was born they couldn't hold me down. Another misfit kid, another burned-out town. I never played by the rules and I never really cared, my nasty reputation takes me everywhere.



Dernière édition par Robin-Hope Berry le Dim 13 Mar - 19:54, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eireen Murrough-Mays
Eireen Murrough-Mays
la nouvelle du barreau
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Elle a eu 30 ans. Et elle le vit bien ! (04/02/1989)
SURNOM : Reen, et c'est bien tout comme surnom
STATUT : Mariée depuis le 9 décembre 2017, et très heureuse !
MÉTIER : Avocate au pénal. En recherche d'un nouvel associé
LOGEMENT : Chez Kaleb. Depuis Juillet. Au #129 Bayside
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mpc54e8Tto1sx2peuo1_500
POSTS : 17438 POINTS : 275

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : fille unique ; issue d'une famille catholique ; a eu une leucémie dont elle s'est remise ; a toujours peur de faire une rechute ; adore sa famille mais est plutôt une personne indépendante ; ancienne joueuse de tennis ; fait beaucoup de sport ; a été fiancée pendant près de sept ans mais a rompu parce qu'il l'a trompée ; a totalement perdu de vue sone x ; allergique au citron et à tout ce qui est à base d'arachide ; très attachée à une célébrité, un sportif qui plus est
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1440172590-kaleeen
Cora #5 ► [url=]Douglas #2[/url] ► [url=]Haley #1[/url] ► [url=]Luka #1[/url]


RPs TERMINÉS :
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_o011d6CRx51sm1irzo1_250
Aaron #1Soren #1Mina #1Riley #1Mickey #1Dylan #1Groupe #1Camael #1Camael #2Madison #1Kaleb #1Dylan #2Madison #2Madison #3Kaleb #2Kaleb #3Madison #4Groupe #2Kaleb #4Kaleb #5Julian #1Leela #1Madison #5Shane #1Leela #2Kaleb #6Nathan #1Kenneth #1Shane #2Kaleb #7Emmaline #1Duncan #1Milena #1Kaleb #8Kaleb #9Kaleb #10Cora #1Lou #1Kaleb #11Kenneth #2Livia #1Kaleb #12Naia #1Kaleb #13Cora #2Kaleb #14Berlioz #1Kenneth #3Kaleb #14Kaleb #15Kaleb #16Bob #1Kaleb #17Cora #3Shane #3Kaleb #18Kara #1Groupe #3Kaleb #19Laureen #1Lisbeth #1Kael #1Kaleb #20Kaleb #21Kaleb #22Kaleb #23Callum #1Malo #1Kaleb #24Kaleb #25Kaleb #26Cora #4Dean #1Fox #1Douglas #1
PSEUDO : Nao'
AVATAR : Marie-la-toute-belle-Avgeropoulos
CRÉDITS : Avatar de Nao', Sign de Mad Love
DC : Delilah & Jaylen
INSCRIT LE : 05/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t659-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1645-la-vie-est-un-reve-fais-en-une-realite-eireen http://www.30yearsstillyoung.com/t1395-eireen-murrough

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 19:27


Bienv'nue à toi ^^




LOVE IS NOT AN EASY THING
Can't say how the days will unfold, can't change what the future may hold. But, I want you in it, every hour, every minute. All I want to do is come running home to you, come running home to you. And all my life I promise to, keep running home to you, keep running home, to you


Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser FU1NHxtRobin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Azx3jz2
Revenir en haut Aller en bas
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 printemps.
SURNOM : robbie, robinou, la carotte, allons-y gaiement ! aussi auto-proclamée love doctor.
STATUT : polyamoureuse, hopeful romantic, wild and free.
MÉTIER : artiste touche-à-tout (surtout peinture & sculpture), curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : petite maison à logan city, pleine de nature, souvenirs de voyages et créatures poilues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mqjx2ff4DT1qcrvpvo5_250
POSTS : 3876 POINTS : 210

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme, idéaliste, altruiste et passionnée • un brin lunatique, hypersensible, impulsive & explosive • née avec un énorme besoin d'affection et un terrible besoin d'en donner • aussi née orpheline avec un cœur détraqué • apaisée par le yoga & le krav maga • vit pour les bains de minuit, la créativité sous tous ses aspects, les roadtrips improvisés, l'amitié, les bons concerts de rock, les cookies vegan, les conversations enflammées avec des êtres authentiques, la liberté, les sensations fortes & les roucoulements de chats ♥
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : phoenix (fb)gaby (fb)jack (fb)aislingphoenix #2matt (fb)joseph (fb)steph (fb)clemnoa

réalités alternatives : jaimie's betrayal (ra)zombinson (dz)kyte rôding (dz)lady jameson (df)bloody gaby #2 (df)ariane (df)

▲▲▲

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 3f50d938bff4a880bd6b3b616a7790ac45d39c60
phoenix › my brother, my heart, we may not share the same blood (and i may want to rip your head off from time to time) but what ever may come our way, i will always fiercely love you and protect you with all of my being, to infinity and beyond!

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_inline_o6exqd14Ef1szn9jg_250
jameson › my future best friend, my fellow metallica fan, my tartuffe sauvage, i'm bursting from excitment just thinking about all our amazing adventures to come. there's not a word yet, for old friends who've just met.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mo6lhnNSG31rpqz1go5_250
gaby › there are people that cross our lives in tiny fractions of time, in the briefest of encounters, and yet they leave an indelible mark in our hearts and our minds. my pretty little galway boy, i sure hope our paths are meant to cross again. yours sincerely, the weird little fairy.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Ohey
auden › i came along for the ride, went wicked with the clutch, happened so fast and it hurt so much. you're a car crash and i can't look away. all i see is shattered glass and red lights passing, my life flashing, headed for the same disaster, faster and faster and faster. i couldn't stop at the red light, you're just like a car crash, and i can't look away.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Tumblr_mt6eujjHtu1scybtro1_250
stephen › et si l'humble garni qui nous servait de nid ne payait pas de mine c'est là qu'on s'est connu moi qui criait famine et toi qui posais nue. la bohème, la bohème, ça voulait dire on a vingt ans. la bohème, la bohème, et nous vivions de l'air du temps.

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 0ix5
kyte › no act of kindess, no matter how small, is ever wasted. you're a beautiful wild soul, one of a kind, and you'll always find a friend in me.

RPs EN ATTENTE : auden (rencontre fb) ✢ gaby (retrouvailles librairie) ✢ ariel (concert & coloc) ✢ ginny & auden (retrouvailles atelier) ✢ ginny (blind-date foireux) ✢ isaac (promenade toutou)
PSEUDO : birdie
AVATAR : rachel mcadams
INSCRIT LE : 08/03/2016
http://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight http://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all http://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 19:34


Merci Eireen! Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 4143962282 j'aime beaucoup ton avatar!



Since I was born they couldn't hold me down. Another misfit kid, another burned-out town. I never played by the rules and I never really cared, my nasty reputation takes me everywhere.

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 19:36


welcome sur le forum :D
j'ai hâte d'en savoir plus sur toi :)
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 20:22


Bienvenue officiellement sur le forum ! Bon courage pour ta fiche, si tu as besoin je suis là en MP ! Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018 Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018

J'espère que tu te plairas parmi nous et merci de tenter mon scénario. Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 2954228499
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 20:28


Bienvenue parmi nous !! Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018 Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 20:52


Bienvenue. *-----*
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:15


Oh la jolie Rachel Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 674657830
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:24


La magnifique Rachel Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1017170121
Bienvenue et bon courage pour ta fiche Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 873483867
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:27


Bienvenue sur le forum Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 371680844
bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:39


Excellent choix de scénario Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 3922047296
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 662981832 Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Owens-Beauregard
Thomas Owens-Beauregard
le changement de bord
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans
SURNOM : Tom, Tomus, Tommy
STATUT : Marié à Myrddin depuis le 10.10.2018. Myrddin qui a quitté Brisbane en septembre 2019 pour une tournée mondiale avec sa troupe de théâtre, laissant Thomas seul et dans l'incompréhension avec les trois enfants
MÉTIER : Amiral de la Royal Navy, n'est plus embarqué depuis presque deux ans mais ne changerait de métier pour rien au monde
LOGEMENT : heureux locataire d'un duplex avec Myrddin à Toowong
Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Source
POSTS : 4620 POINTS : 635

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : amiral de la royal navy, la mer à longtemps été sa maison • Père de deux enfants, ex mari de leur mère, son mariage ne le rendait plus heureux • Ses enfants sont tout pour lui • Ainé des Beauregard, il donnerait sa vie pour ses frères • Fils aimé, fils prodige, Thomas sait qu'il décevra son père avec son divorce • Il joue de la guitare, aime le bon vin et a de nombreuses histoires à raconter • Avec un divorce, les enfants d'un foyer malheureux à deux foyer heureux
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS : 13/∞
Levi #1Jasper #1Alex #1Wylda #Jillian #1Cassandra #1Cian #5Cian #6Allan #1Soheila #1 (FB)Eavan #1 (FB)Casey #1 (FB)

- dimension zombie/fantôme
JamesonStephen BLéo

RPs TERMINÉS : CharlieCian #3Cian #2 (fb)ElwynAuden #1Elora #3Freya #1Ezra
PSEUDO : Sundae
AVATAR : Tom- WayTooSexy- Hiddleston
CRÉDITS : Avatar moi, dessin du profil Joseph ♥
DC : Clément
INSCRIT LE : 12/03/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t1034-tom-o-etre-a-l-heure-c-est-deja-etre-en-retard http://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:40


Rachel est tellement jolie Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 674657830 excellent choix ! (de scénar' aussi! tu vas pas t'ennuyer avec Duncan :3)

Bienvenue ici Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 674657830


Oh my Mistress I bow down to thee,
The ocean has its own melody as most think its cruel, but if thy know it well, Thy will then know it wear the most precious jewel, poseidon himself bows down to the goddess, as he knows the beauty and the ever lasting brightness.


Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 371680844:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 21:44


Bienvenue parmi nous Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 224775235
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser EmptyMar 8 Mar - 22:10


Rachel Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 206649278 Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 206649278
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser 1949770018
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty
Message(#) Sujet: Re: Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Robin-Hope Berry ✘ life is the art of drawing without an eraser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: bonjour la trentaine :: fiches validées
-