AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
TCL TDS-6110 – Barre de son Home Cinéma 2.1 avec caisson de basses ...
69.99 €
Voir le deal

 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyMer 19 Mai - 18:41




something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. En ce vendredi soir, l'interne avait été missionnée pour ce gala des charités organisé par l'hôpital. C'était toute une organisation chaque année de mettre en place de genre d'événements pour attirer de gros bonnets et devoir les caresser dans le sens du poil afin de récolter de l'argent pour la cause choisie. Cette année l'Australian Institute of Health and Welfare avait été sélectionné au côté du St Vincent's Hospital pour lever des fonds pour les enfants malades. C'était donc pile poil dans les compétences de Joy et c'était un projet que sa cheffe de service tenait à bout de bras depuis plusieurs mois déjà. Malheureusement, sa cheffe avait eu une urgence à gérer avec le chef de la cardiologie concernant une greffe de cœur sur un enfant. Le cas était arrivé ce matin, et sa mentor n'avait pas hésité à la choisir pour la représenter. Joy n'était venue dans ce genre d'événements que par curiosité, et en tant que spectateur dans le passé... Elle ne se sentait pas l'âme d'une grande oratrice, mais sa cheffe l'avait briefé toute la journée sur ce qu'elle devrait dire, mais aussi sur comment se tenir, se présenter, et les personnes à qui parler et convaincre. L'interne avait donc passé son après-midi à réviser les speechs que lui avaient passé sa mentor, et elle avait même dû aller s'acheter une robe de gala digne de ce nom... Elle ne pouvait pas débarquer n'importe comment, et d'ailleurs sa cheffe lui avait dit de se mettre en valeur... Ce n'était pas vraiment quelque chose que Joy faisait très souvent en réalité... Elle avait d'ailleurs envoyé quelques photos à Penny pour qu'elle l'aide à choisir une belle robe, son amie avait bien plus l'habitude de ce genre d'événements... Elle avait opté pour quelque chose de simple, et de noir, on lui avait toujours dit que le noir lui allait bien, c'était peut-être classique mais la jeune femme n'avait pas envie de prendre des risques pour cet événement. Elle voulait rester aussi à l'aise dans ce qu'elle portait pour ne pas avoir l'impression de jouer un rôle non plus... Le décolleté était plongeant mais le reste était toute en sobriété. Elle avait fini par trancher pour cette longue robe, et avait réalisé tresse coiffée décoiffée ainsi qu'une maquillage simple, mais souligné. Quand elle s'était regardée dans le miroir avant de partir chez elle, Joy ne s'était pas reconnue... La jeune femme était métamorphosée en bonbon de l'hôpital... Elle tentait de prendre confiance en elle, répétant une dernière fois le discours qu'elle pourrait faire devant les plus riches partis de la ville... Elle était quand même pas mal stressée, elle savait qu'elle pourrait compter sur le soutien de quelques collègues qui seraient là-bas également.

Voilà passé 21heures et la jeune femme était arrivée en taxi privée, payé par l'hôpital jusqu'au Planétarium. La soirée se passerait au sein de ces locaux, une salle avait été réquisitionnée pour le centre des festivités : buffets, animations telles qu'un lanceur de feu, ou un orchestre qui jouait de la musique remixée de manière classique en fond. L'interne venait tout juste de rentrer, et elle avait les yeux déjà écarquillés d'émerveillement. On lui avait mis un badge à son nom "Dr Petterson". Sa cheffe l'avait briefé qu'il faudrait qu'elle circule, qu'elle se fasse voir, et qu'elle garde en permanence un sourire plaqué sur son visage. Elle savait déjà qu'elle aurait besoin d'un remontant pour l'aider à se mettre dans l'ambiance. Un serveur passa devant elle, et elle s'arma d'une coupe de champagne pour l'aider à faire le premier pas. Elle savait également que le planétarium avait mis quelques salles à disposition pour les invités, notamment la salle ronde qui diffuserait le ciel étoilé de ce soir en live, pour une immersion des plus réelles et sensationnelles. Elle s'était dit qu'elle devrait y faire un tour, mais elle avait pour mission de se montrer, de sourire, et de convaincre. Elle prenait son rôle à cœur.

Après avoir bu sa coupe de champagne, elle s'arma de courage pour commencer ses bavardages. Les premiers échanges n'étaient pas vraiment concluants, la jeune femme sentait qu'elle n'arrivait pas à toucher ses interlocuteurs alors qu'elle savait que plusieurs représentants de plusieurs hôpitaux étaient là. La compétition risquait d'être rude. Après avoir passé plus d'une heure à passer de groupe en groupe, Joy commençait réellement à fatiguer. Elle venait de finir sa deuxième coupe de champagne quand elle s'autorisa une minute pour piquer un feuilleté. Elle répétait sans cesse les mots de sa cheffe de pédiatrie, mais rien ne marchait. Elle arriva devant un vieux couple, qui selon l'étiquette qu'ils avaient accroché à leurs vêtements devait être mariés, ils portaient le même nom. Ils étaient les fondateurs d'une association dont le nom parlait énormément à Joy, c'était peut-être les bons... Après s'être présentée, la brune commença à sympathiser, sa troisième coupe de champagne en main, qu'elle ne préférait pas entamer encore, elle commençait doucement à aborder le sujet qui la touchait tout particulièrement : les enfants malades. Ils étaient tout prêt du buffet alors que le vieux monsieur semblait affectionné les bouchées au saumon. « Pourquoi avez-vous choisi cette spécialité ? » La vieille dame avait l'air de s'intéresser à Joy, peut-être trouvait-elle qu'elle ressemblait à sa fille, ou même sa petite fille, mais elle vit dans son regard qu'elle pouvait se livrer. Elle en avait marre de répéter toujours les mêmes bêtises que sa cheffe lui avait dictées. Elle hésita un instant, et puis finit par répondre, avec tout le cœur et la sincérité qu'elle pouvait : « Vous savez, j'ai passé mon enfance à l'hôpital. Mon frère jumeau avait une insuffisance cardiaque, je sais ce que c'est d'attendre des heures en salle d'attente. Je sais aussi ce que c'est de perdre un être cher. Je sais aussi pertinemment à quel point les parents peuvent se perdre, s'oublier, et complètement s'abandonner dans leur peine quand leur enfant meure. Je sais profondément à quel point il est vital pour nous, surtout dans notre hôpital, de nous donner toutes les chances possibles pour développer notre pôle pédiatrique. Et je pense que ma cheffe me tuerait pour partager quelque chose de personnel mais... » La jeune femme eut un rire nerveux, et on pouvait entendre à sa voix qu'elle était vraiment touchée par ce qu'elle disait, oui elle était vraiment affectée, parce que pour la première fois depuis très longtemps, elle s'autorisait à penser à Tom. « J'ai voulu me spécialiser en pédiatrie pour faire tout mon possible pour éviter à des familles de se détruire comme la mienne a pu l'être un jour. Et l'est toujours d'ailleurs. » C'était très personnel, mais si sincère qu'elle sentait son cœur se briser quand elle pensait à sa famille qui n'en était plus une à l'heure d'aujourd'hui. La jeune femme offrit un sourire à la dame tandis que le vieillard s'était arrêté de manger ses toasts pour l'écouter. Y était-elle allée un peu trop fort dans le côté sentimental ? « Ma chère, vous êtes la première à qui je parle qui me semble parler avec le cœur, et je dois dire que cela fait du bien. Pour quel hôpital travaillez-vous ? » Elle eut un petit soupir de soulagement, se rendant compte qu'elle avait bien de parler avec le cœur, pour la première fois de la soirée. Ces donateurs en avaient rien à faire des chiffres, des statistiques des hôpitaux... En réalité, ils voulaient juste s'assurer que leur argent soit en de bonnes mains. « Le St Vincent, madame. » La dame se pencha vers elle en lui posant sa main sur la sienne : « Et bien vous pourrez dire à votre chef de service qu'il devrait entendre parler de M. et Mme Granger prochainement. » Elle lui accorda un sourire complice, et donc cela voudrait dire que Joy venait de "signer" son premier chèque ? Joy eut un grand sourire affiché au visage tandis que le couple tourna les talons pour s'éloigner, Joy se permit enfin de poser ses lèvres sur son verre de champagne, et en appréciait quelques gorgées. Très bien, Joy était donc plus efficace quand elle se livrait à cœur ouvert.





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyJeu 20 Mai - 0:09



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
Nolan avait été prévenu, trois mois après son arrivée qu'un tel événement allait se préparer ce soir. Et l'acteur était fermement engagé dans cette cause, une cause qu'il défendait depuis des lustres déjà. Parce que ça lui tenait à coeur, parce que ça représentait énormément. D'ailleurs, début mai il aurait cette pièce à jouer, pour soutenir et lever des fonds pour les enfants malades et défavorisés dans le monde. On avait envoyé l'invitation à l'agent de Nolan, qui s'était ensuite chargé de lui faire part de cet événement. Son agent savait que Nolan ne raterait pas une telle occasion, et qu'il n'en raterait jamais une pour apporter sa contribution. La journée, il n'avait pas eu grand chose à faire. Aucune journée de tournage, aucun tracas, juste profiter de cette journée pour que sa soirée soit calme. Il n'avait pas dîner non plus, car il savait qu'il se goinfrerait une fois là-bas. Les petits fours étaient toujours merveilleux, et il savait aussi qu'il y boirait bien. Son agent lui avait fait parvenir un costume trois pièces d'une styliste locale. Généralement, Nolan se pavanait avec des costumes de luxe mais ce soir, il avait opté pour la sobriété tout en restant classe et chic. Ca n'avait pas été donné et c'était assez pour démontrer qu'il était de ceux qui pouvaient faire flamber le portefeuille. Le problème, c'est que Nolan devait réellement sentir que les demandeurs prenaient à cœur cette cause et que ce n'était pas une énième corvée adressée pour lever des fonds et faire passer quelques dollars sous le bureau. Intérieurement, il avait aussi grande envie d'y aller parce qu'il savait que plusieurs hôpitaux s'y trouveraient, et peut-être alors qu'il aurait l'occasion de croiser Joy. Oh oui, Joy. Dans chaque pièce de sa villa, son odeur avait imprégné les murs. Et c'était comme s'il manquait une âme dans cette grande maison qui n'abritait que lui. Presque deux semaines étaient passées depuis, mais jamais Joy ne l'avait recontactée. Ca avait été un coup dur pour lui, car en réalité, il avait dû s'imaginer cette complicité hors du commun. Il aurait au moins pensé qu'elle lui donnerait des nouvelles.

C'est donc impatient qu'il se rendit au Planétarium, ne conduisant pas ce soir sa voiture. Son agent lui avait spécialement envoyé quelqu'un pour passer le prendre dans une limousine, vraiment pas à tape à l'oeil dit ironiquement. Il avait eu cette idée totalement stupide, mais il faisait avec et de toute manière, il était trop tard pour reculer. Un simple détail, voilà ce que c'était. Quand il rentra dans la grande salle, l'étonnement de l'acteur face à une si jolie décoration l'épata et il s'avança à petit pas dans la foule. Autour de lui, des rires, des conversations sérieuses, de tout. Il prenait ses marques petit à petit, en prenant une coupe de champagne par ci, un petit four par là, puis quelques conversations qui s'ajoutaient aussi. Il écouta plusieurs speechs bien préparés mais Nolan était un as pour déceler quand on jouait la comédie. C'est vrai, après tout, il la jouait souvent lui-même. En fait, il n'arrivait pas à ressentir la fibre qu'il voulait voir dans les yeux de ses interlocuteurs. L'acteur avait déjà fait plusieurs voyages humanitaires notamment en Tanzanie et Haïti, mais aussi des passages dans des hôpitaux pour venir réchauffer le cœur d'enfants brûlés ou atteints de cancer. L'acteur avait toujours préféré les périodes de Noël, car c'était un moment de l'année où les cœurs pouvaient se flétrir pour s'attendrir. « Je vous remercie, je vais y réfléchir et je reviendrais vers vous si jamais. » qu'il disait à plusieurs personnes en se dépêchant de tourner les pieds. Le brun n'était jamais très friand de recaler les gens, et pourtant il aimait être cruel. Mais ce soir, c'était plutôt gênant pour lui. La cause était réellement sérieuse et il ne pouvait pas se permettre de vague ou de blague salace comme il en avait l'habitude. Peut-être qu'après plusieurs verres, il arriverait à être plus avenant. Il était accaparé de tous les côtés et il n'avait même pas le temps de prendre du temps pour souffler. Son esprit était aussi ailleurs, car ses yeux d'un bleu profond cherchait de tous les côtés une jolie tête brune. De toute manière, que pourrait-il lui dire ?

Il s'avança donc jusqu'au buffet pour picorer. Beaucoup trop d'amuses bouche, même quelques sushis. La musique qui retentissait à l'arrière donnait une ambiance décontractée et il n'avait envie que d'une seule chose, c'était pouvoir discuter simplement et librement avec quelqu'un. Lorsqu'il était prêt à se relancer, il entendit une voix derrière lui. Une voix qu'il connaissait que trop bien, qu'il avait entendu soupirer plusieurs fois dans ses bras. Mais bien sûr ! Il n'y avait plus cru, mais elle était bien là finalement. Lorsqu'il se retourna, il la contempla dos à lui. Elle était dans une longue robe noire, une tresse coiffée sur le côté, et elle parlait profondément avec les personnes face à elle. Nolan n'était pas prêt pour ce qu'il allait entendre. Il l'ignorait totalement. « Vous savez, j'ai passé mon enfance à l'hôpital. Mon frère jumeau avait une insuffisance cardiaque, je sais ce que c'est d'attendre des heures en salle d'attente. Je sais aussi ce que c'est de perdre un être cher. Je sais aussi pertinemment à quel point les parents peuvent se perdre, s'oublier, et complètement s'abandonner dans leur peine quand leur enfant meure. Je sais profondément à quel point il est vital pour nous, surtout dans notre hôpital, de nous donner toutes les chances possibles pour développer notre pôle pédiatrique. Et je pense que ma cheffe me tuerait pour partager quelque chose de personnel mais... » Son doux rire sonnait nerveusement, et il pouvait deviner son sourire sur son visage, même s'il ne le voyait pas. Mais entendre l'histoire personnelle de Joy le toucha en plein coeur. Il avait ressentit sa peine, et sa poitrine s'était serrée si fort qu'il amena sa main contre elle pour la calmer. Car il savait Nolan, ce que ça faisait de perdre un frère. Archie. C'était souvent douloureux d'y repenser. Quelque fois ça lui faisait du bien, mais trop de fois son cœur s'émiettait et hurlait face à ce déchirement, ce trou béant que sa perte avait causé. « J'ai voulu me spécialiser en pédiatrie pour faire tout mon possible pour éviter à des familles de se détruire comme la mienne a pu l'être un jour. Et l'est toujours d'ailleurs. » Il comprenait totalement que le couple soit ému face à ce discours, parfait, touchant, qu'elle leur avait exposé. C'était ce genre de choses que l'acteur aurait souhaité entendre, ce genre de discours pour lesquels il sortirait son chéquier. Rien de plus normal alors, que le couple lui fasse part de leur soutien. Quand ils s'étaient éloignés, Nolan se demandait s'il devrait aller à se rencontre. Peut-être ne souhaitait-elle plus jamais le revoir après cette nuit parfaite et endiablée qu'ils avaient partagés. Mais sa raison ne fut pas assez forte, et ses pieds l'amenèrent à elle. « Bonsoir Joy. » qu'il souffla en se retrouvant face à elle. Ses yeux ne se posèrent nul part ailleurs que dans les siens, pour le moment du moins. Mais un tonnerre de souvenirs sulfureux s'induisaient dans son esprit. « Je ne voulais pas être indiscret. Mais j'ai entendu ce que tu as dis aux... Granger ? Je... je n'étais pas au courant que tu avais perdu ton frère jumeau. » En fait, ils avaient tous les deux bien plus en commun que ce qu'il croyait déjà. C'était aussi vrai que parler de ce sujet si sensible ne se faisait pas autour d'un verre au bar. Jamais Nolan ne parlait d'Archie, juste aux plus proches des siens. « Ca m'a réellement touché. » Plus que tu ne le crois.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyJeu 20 Mai - 18:15




something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Joy appréhendait cette soirée, elle ne voulait pas décevoir sa supérieure. Elle prenait en plus cette mission très à cœur. Rien n’était plus important que son travail, et elle avait d’ailleurs toujours dit que son travail, c’était sa vie. Tout ceci avait une place particulière dans son cœur à cause du passé qu’elle avait vécu, et dont elle ne parlait jamais. Ce soir, elle s’était apprêtée grâce aux conseils précieux de son amie Penny. Elle savait qu’elle pouvait toujours compter sur elle, surtout dans ce genre de situations. L’interne n’avait pas l’habitude de s’habiller et de se maquiller ainsi, c’était assez rare. Toutefois, on lui avait dit de mettre le paquet, et elle ne voulait décevoir personne. Après tout, elle représentait le St Vincent’s Hospital ce soir. Elle était donc arrivée dans la salle principale, et avait immédiatement pris une coupe de champagne pour lui permettre de se dénouer la gorge, et prendre confiance en elle. L’interne en chirurgie pédiatrique n’était pas forcément la plus à l’aise lorsqu’il fallait faire des discours, et sa cheffe lui avait mis beaucoup de pression sur les épaules. Elles avaient répété ensemble toute la matinée, et la brune sentait que ce n’était pas naturel chez elle de déblatérer ce genre de discours.

Elle tenait son troisième verre de champagne en main, elle ne l’avait pas touché de toute la conversation avec les Granger. Elle voyait dans les yeux de la vieille dame qu’elle avait l’air de l’intriguer, peut-être lui était-elle familière mais sans savoir ni pourquoi ni comment, Joy prit la liberté de se dégager des conseils du Dr Sherman. Peut-être ses deux coupes de champagne lui avaient aussi donné un peu d’audace, mais la jeune femme se mit à parler de son expérience personnelle. L’interne n’était pas arrivée par hasard dans ce programme hospitalier. Elle n’avait pas choisi par hasard le service pédiatrique en spécialité, non. Tout ceci était profondément lié à Tom, elle le savait, elle savait que c’était une manière pour elle de lui rendre hommage. Elle n’en parlait jamais mais son métier, c’était sa thérapie pour ne pas mourir de remords. L’interne vivait tous les jours avec ce trou au cœur, et c’était aussi l’une des raisons pour lesquelles elle ne voulait pas d’enfants, pas de famille. C’était peut-être égoïste, mais elle en avait assez souffert par le passé. Ce soir, elle plongeait le regard dans ses bienfaiteurs, et semblait les toucher de son histoire. Sans aucun doute, la brune voulait avant tout permettre à des familles d’éviter de se déchirer comme les Petterson avaient pu le faire il y avait maintenant presque vingt-ans…

Un sourire s’était affiché sur son visage lorsque la dame avait pris ses mains pour lui assurer qu’ils auraient de ses nouvelles. Elle était fière d’elle, même si un sanglot s’était retenu au fond de sa gorge, et que son cœur s’était resserré en pensant à Tom. Elle s’était autorisée de penser à lui alors que c’était si rare. Un soulagement pour elle que ce moment de confidences ne serve pas non plus à rien, et ne l’ait pas ridiculisé… Une fois le couple éloigné, elle leva aussitôt le coude pour prendre une gorgée du champagne – une récompense, un réconfort. Elle se tourna et ne vit pas arriver Nolan, ce fût sa voix qu’elle entendit en premier, et son cœur s’emballa aussitôt. Elle aurait pu reconnaître cette voix entre mille. « Bonsoir Joy. » Elle se retourna pour lui faire face, la bouche entrouverte surprise de le voir devant lui. Ces deux mots avaient réveillé en elle quelque chose qu'elle ne pourrait pas expliquer, mais elle avait senti des frissons lui parcourir l'échine. Il était dans un costume noir qui tombait à la perfection sur ses épaules carrées, et ses noisettes se posèrent dans ses yeux bleu océan. Une vague de souvenirs sensuels lui envahit l’esprit. « Je ne voulais pas être indiscret. Mais j'ai entendu ce que tu as dis aux... Granger ? Je... je n'étais pas au courant que tu avais perdu ton frère jumeau. » Et quand elle comprit qu’il l’avait écouté parler de cette confidence, son regard se détourna un instant, elle se pinça les lèvres. Parler de son frère à des inconnus pour tenter de les attendrir, et se montrer sincère envers eux, c’était une chose. Parler de son frère jumeau décédé, et de cette partie de sa vie à Nolan, en était une autre… Elle n’aimait pas se montrer vulnérable. Jamais. Mais il suffisait pourtant qu’elle se trouve dans la même pièce que lui pour se sentir totalement démunie. « Ca m'a réellement touché. » A ces mots, Joy releva le regard pour croiser le sien, elle ne savait plus quoi dire. « Je n’en parle jamais. A personne. » dit-elle, sentant son cœur se tordre en repensant à Tom, et les derniers mots qu’elle avait pu lui dire. Nolan ne devait pas se sentir offensé de ne pas être au courant malgré leurs confidences ces derniers mois. Tom était son jardin secret, c’était sa force cachée au fond de sa poitrine. « Je ne pensais pas te voir ici. » dit-elle finalement, un sourire timide au visage, elle regarda autour d’elle avant de reposer ses yeux dans les siens. Joy n'aurait pas imaginé que Nolan puisse se montrer dans ce genre d'événements, même si après réflexion, c'était probablement bien qu'il s'y montre, il devait redorer son blason. Elle ne voulait pas paraître distante, mais elle était intimidée de se retrouver face à lui après la nuit qu’ils avaient passée ensemble. Elle n’avait pas tout oublié, mais ni elle ni lui n’avait fait le pas de revenir vers l’autre, et elle ne savait pas comment réagir face à lui. Elle opta donc pour agir normalement, un sourire figé aux lèvres, elle ne voulait pas qu’il croie qu’elle le fuyait, Joy était juste profondément perdue.






something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyJeu 20 Mai - 22:23



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
Le regard de Nolan cherchait partout dans cette grande pièce, une femme, une seule. Mais il devait se voiler la face, placer de trop grands espoirs. Peut-être aurait-il fallu que ce soit lui qui recontacte Joy. Mais il avait quelques appréhensions, tiraillé entre son envie d'être près d'elle pour continuer à jouer, encore et encore. Et de l'autre, il avait cette peur farouche de s'attacher de nouveau à quelqu'un. Bien sûr, ça n'avait été qu'une nuit. Mais ils avaient d'abord et étaient encore des amis. Non ? C'était assez étrange après ce qu'ils avaient partagé. Nolan avait pourtant su passer outre avec certaines de ses conquêtes qui avaient été des amies aussi. C'est vrai, Joy et Nolan avaient apprit à se connaître et elle ne l'avait jamais jugé. Elle l'avait écouté parler de son histoire de scandale sans jamais délibérer un avis trop hâtif. Rarement on l'avait écouté de cette manière, et Nolan avait aussi été présent pour elle dans les coups dur de la jeune femme. Il avait remarqué qu'elle n'était pas très chanceuse en amour, et il se demandait bien pourquoi. Manquait-il des informations dans son équation ? Après tout, oui, ils se connaissaient, mais ils ne connaissaient pas tout l'un de l'autre. Alors, quand il avait entendu son doux ténor s'élever derrière lui, il s'était retourné avec hâte pour voir de ses propres yeux si c'était bien elle. Elle était profondément touchée, ouvrait son coeur et Nolan avait décelé que ce n'était pas un discours préparé ni dit à la légère. Il en avait entendu des speechs depuis tout à l'heure, et celui-là était le seul qui faisait office d'une histoire personnelle. Son cœur s'était serré si fort car il ignorait qu'elle avait vécu une telle perte. Ils avaient plus en commun qu'il imaginait... Un flot de souvenirs du visage délicat et gracieux d'Archie lui revint de plein fouet. A la manière dont on lui avait annoncé qu'il était mort dans un accident de voiture, tout ça pour le rejoindre lui. Il s'en était toujours voulu, et il comprenait ainsi la peine de Joy, mieux que quiconque. Les yeux bleus de l'acteur s'était écarquillé en l'écoutant. Il entendait une autre facette de Joy, une facette qu'elle ne lui avait jamais démontré auparavant et il comprenait pourquoi. Jamais Nolan ne lui avait parlé de son petit frère non plus. C'était des sujets trop sensible, trop touchant. Et il valait mieux parfois ne pas démontrer quels étaient nos faiblesses, nos peines.

Lorsque le couple s'éclipsa en faisant comprendre à la brune qu'ils soutiendraient l'hôpital St Vincent, Nolan se retrouva près d'elle sans s'en rendre compte. Sa raison avait tenté de l'en empêcher. Quand elle se retourna, il pu observer sa réaction. En fait, son regard ne quittait pas son visage. Il valait mieux pour lui de ne pas poser les yeux tout de suite sur elle, en entier. Le simple contact de leurs prunelles qui se rejoignaient ramenèrent un flot de souvenirs de cette soirée endiablée. Nolan les chassa d'un coup de main imaginaire et avoua à Joy qu'il avait tout entendu. Ce n'était pas pour être indiscret, même si ça pouvait y ressembler. De toute manière, il était aussi un donateur et il n'avait encore fait de promesse à personne. En lui avouant cela, elle avait détourné son regard, fuyante. La mâchoire de Nolan se serra car la situation était bien sûr des plus étranges. Il se disait alors qu'il n'aurait pas dû commencer par cela... « Je n’en parle jamais. A personne. » qu'elle répondit simplement. L'acteur hocha la tête, embarrassé mais compréhensif. C'était trop dur d'en parler, car cela ouvrait à nouveau des blessures qui tentaient de cicatriser alors que jamais plus elles ne pourraient se refermer.« Je comprends. Je fais la même chose que toi. » répondit-il en gardant les yeux fixés sur sa coupe de champagne. Il n'osait pas poser ses yeux sur elle, pour la voir dans son entièreté. Déjà de dos, il avait pu voir qu'elle était dans une robe fabuleuse. Mais lorsque son regard avait croisé le sien, il avait remarqué que son maquillage soulignait à la perfection ses prunelles noisettes, intensifiant son regard. Ce regard qu'il avait connu beaucoup plus malicieux lors de cette fameuse nuit s'avérait bien plus sérieux ce soir. « Mais je ne veux pas que tu crois que je t'ai épié. C'est juste que j'ai continué à écouter parce que... je sais ce que c'est de perdre un frère. » Il se crispa en disant cela, le regard perdu dans la foule pour ne pas qu'elle puisse déceler cette déchirure dans ses yeux. Nolan avait tout de même une fierté et il n'appréciait pas se montrer sous un autre jour que ce beau gosse plaisantin et ironique. « Je ne pensais pas te voir ici. » qu'elle souffla finalement pour combler cette distance qui s'était installée. Il releva les yeux vers elle et il perçu son sourire timide. Il lui en accorda un à son tour, charmeur et compréhensif. « La cause des enfants me touche beaucoup et je suis profondément engagé dans cette cause. C'est tout logique que je sois ici. » qu'il ait une réputation entachée ou non, ça ne l'empêchait pas de continuer à s'impliquer dans ses convictions quoi qu'on en dise. Il prit une gorgée de son verre, et tandis qu'elle le regardait toujours avec un petit sourire figé sur les lèvres, il prit enfin le temps de la lorgner de haut en bas. Elle était incroyablement chic dans cette robe noire, et ce décolleté plongeant n'était en rien vulgaire mais tout à fait élégant. Cette robe soulignait bien sa taille de guêpe et l'acteur se rendit compte à quel point il avait raffolé de cette couleur qu'elle portait ce soir sur elle. Elle avait été un élément déclencheur de la luxure qui s'était ensuivie. « En tout cas tu es... époustouflante dans cette tenue. » qu'il admit en levant légèrement sa coupe pour la féliciter. Il ne l'avait jamais vu parée de la sorte, et s'il pouvait admettre une chose, c'est que ça lui allait à merveille.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyVen 21 Mai - 17:10



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Joy était dévouée à cette mission du jour. Ou plutôt du soir. Elle ne voulait pas décevoir sa supérieure, et puis la cause lui tenait à cœur. S’il y avait bien quelque chose que la jeune femme prenait au sérieux c’était son travail, et tout particulièrement la spécialité qu’elle avait choisie. En se mettant à parler avec ce couple, elle comprenait encore les enjeux de ses choix personnels. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait fini sur ce chemin. Tout était lié à Tom, et même si elle n’en parlait jamais elle savait que c’était bien présent au fond de son cœur. Son discours était sincère, et c’était la première fois de la soirée qu’elle se sentait enfin à l’aise de discuter, et de partager ses convictions. Elle comprit à leurs regards qu’elle avait probablement bien fait de s’ouvrir un peu, même si on lui avait déconseillé de le faire. Repenser à Tom n’était jamais quelque chose de facile pour elle, d’ailleurs elle ne s’autorisait pas à le faire. Le mois de février était toujours compliqué car c’était la période de sa mort, juste après leur dernier anniversaire fêté en commun les 31 janvier. Cette date était aussi difficile pour elle, se dire qu’elle devrait être avec lui pour le fêter était toujours difficile. D’autant plus qu’elle ne fêtait plus son anniversaire avec sa famille depuis bien longtemps maintenant… Toute cette partie-là de sa famille, et particulièrement de son frère, était des choses qu’elle gardait en elle pour jamais en parler, même ses plus proches amis en savait très peu.

Elle avait soupiré, soulagée de conclure qu’elle n’avait pas tout fait capoté pour une fois. Elle prit une gorgée de son champagne pour se réconforter, elle n’aimait pas être en position de faiblesse comme elle pouvait l’être maintenant, à faire des sourires et quémander de l’argent. Ce n’était pas quelque chose qui la mettait à l’aise. En se retournant, elle fit face à un visage qu’elle ne pensait pas croiser de sitôt, et encore moins ici. Nolan se dressait devant elle, de ses épaules carrées, et de son regard perçant il venait de lui avouer qu’il avait tout entendu. Cette confession la mit mal à l’aise, elle n’aimait pas parler de Tom en général, mais elle vit dans ses yeux qu’il semblait touché. Elle lui expliqua qu’elle n’en parlait jamais, et elle espérait qu’il ne l’ait pas mal pris de voir qu’elle avait encore des secrets pour lui. « Je comprends. Je fais la même chose que toi. » Nolan avait baissé les yeux, et elle se demandait de quoi il parlait. Peut-être que lui aussi avait encore des secrets pour elle. « Mais je ne veux pas que tu crois que je t'ai épié. C'est juste que j'ai continué à écouter parce que... je sais ce que c'est de perdre un frère. » Nolan ne la regardait toujours pas, tandis qu’elle ne le quittait pas des yeux, c’était déjà bien trop difficile d’être loin de lui ces derniers temps, alors elle ne perdrait pas une seconde pour l’avoir dans son champ de vision. Cette révélation eut pour effet de piquer sa curiosité mais elle ne savait pas si c’était quelque chose dont ils pouvaient parler librement ici, et maintenant. « Ah… » avait-elle soufflé en réalisant qu’ils partageaient donc cette peine, en plus de la douleur et déception d’avoir été blessé par un être cher qu’ils avaient aimé, voilà maintenant qu’ils connaissaient aussi tous les deux la douleur de perdre un frère… Cela faisait de plus en plus de points en commun. L’interne le regardait, sourcils froncés alors qu’il évitait son regard. « Tom est né faible, et malade mais il restera une part de moi. J’entends encore son rire au fond de mon cœur. » confia-t-elle finalement, parce que si elle n’osait pas lui poser des questions sur son frère, elle pouvait au moins se permettre de parler du sien. « Je m’en veux toujours. » finit-elle par confier, et elle détourna enfin le regard sur la foule, prenant une gorgée de son champagne, ce n’était vraiment pas à son habitude de parler ainsi à cœur ouvert. « J’ai toujours eu l’impression que c’était ma faute s’il était mort, s’il n’avait pas pu grandir normalement comme tous les enfants. » ajouta-t-elle en haussant les épaules, après avoir fait des études de médecine, Joy savait que cela ne marchait pas comme ça lors d’une grossesse gémellaire, mais c’était un sentiment dont elle ne pourrait jamais se séparer. C’était une idée qui lui pesait sur les épaules, et qui expliquait aussi énormément de choses chez Joy.

Elle finit par reposer ses yeux sur lui, et lui avouait qu’elle ne pensait pas le voir ici. « La cause des enfants me touche beaucoup et je suis profondément engagé dans cette cause. C'est tout logique que je sois ici. » Elle hocha la tête, tapotant ses doigts sur sa coupe. Elle avait l’impression de le découvrir une fois de plus. Joy le regardait, un sourire timide aux lèvres alors qu’elle le vit la regarder, elle sentit ses joues s’empourprer et son palpitant s’emballer. « En tout cas tu es... époustouflante dans cette tenue. » Son sourire s’étira d’autant plus, alors qu’elle n’était pas étonnée qui la complimente sans gêne. « Merci Nolan. » dit-elle d’une petite voix, elle porta sa coupe à ses lèvres et après l’avoir regardé aussi d’un coup d’œil, elle ajouta : « Toi aussi, tu es resplendissant. » dit-elle, et alors qu’elle allait ajouter quelque chose, une main vint se poser dans son dos dénudé, et elle se tourna pour croiser le regard d’un collègue : « Tu m’avais promis une danse ! » Elle sourit, gênée elle adressa un regard à Nolan avant de répondre à son collègue : « C’est vrai. Mmmh… » Elle ne savait plus quoi faire, elle eut un moment d’hésitation, puis elle finit sa coupe d’une traite sa coupe avant de se tourner vers Nolan : « J’espère qu’on pourra terminer cette conversation. » avoua-t-elle, un sourire gêné alors que son collègue lui attrapa la main pour l’entraîner au centre de la piste, se mêler aux quelques duos déjà en train de danser. Elle posa sa main sur son épaule, l’autre dans la sienne et se mit donc à danser avec ce collègue déjà un peu trop insistant, mais elle savait qu’une fois cette bonne action de faite, il ne pourrait plus lui reprocher… Elle pensait maintenant à Nolan, et n’arrivait pas à se retirer de la tête qu’il était ici, dans la même pièce qu’elle, et qu’on venait de l’extirper de cette conversation, de ces confidences, de ses compliments… Elle était paniquée même à l’idée qu’il puisse s’en aller, et de ne plus le revoir.





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyVen 21 Mai - 19:47



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
L'acteur s'attendait bien à devoir sortir son chéquier ce soir. Mais il ne le ferait pas pour tout le monde car il n'était pas Crésus non plus et qu'en ce moment, l'argent ne tombait pas du ciel. On avait beau encore penser que des atrocités planaient sur lui, on pouvait au moins dire que l'acteur était engagé envers les enfants. Ce n'était même pas pour redorer son image qu'il faisait cela, bien qu'on lui ait demandé à plusieurs reprises si c'était prémédité de sa part. Mais non, Nolan y tenait vraiment. Il avait eu plusieurs fois l'envie de monter sa propre fondation mais ce n'était pas aussi facile. En attendant, il pouvait donc tenter de faire des dons généreux à ceux qui en avaient besoin. Oui, mais lesquels ? Il cherchait encore désespérément, sans trouver la conviction qui ne lui ferait pas hésiter une seconde à signer un chèque en papier.

C'est en entendant le discours de Joy qu'il comprit que c'était ce genre de paroles qu'il voulait entendre. Il avait remarqué que le couple à qui elle avait parlé s'était même arrêté dans leur activité de picorage pour l'écouter, absorbé par ce qu'elle avouait. C'était une toute nouvelle facette de Joy que l'acteur découvrait. Sa peine le touchait en plein cœur, ravivant sa propre blessure d'avoir perdu Archie. Il voulait en savoir plus, ou du moins, lui faire savoir qu'il était au courant de cette nouvelle donnée pour ne pas la prendre de court. S'avançant vers elle, il lui confia alors avoir tout entendu et comprit tout de suite que Joy était gênée par cette vérité. Elle n'avait pas eu l'intention de le révéler à qui que ce soit, et pas à Nolan en tout cas. Mais il ne lui en voulait pas. C'était mieux parfois de ne rien dire, c'était des choses beaucoup trop personnelles. Il repensait souvent à Archie, et il buvait même un coup quelques soirs en brandissant sa bouteille vers le ciel pour trinquer avec lui. Mais, c'était toujours dans son intimité et quand il était seul qu'il le faisait. Nolan ne souhaitait pas être associé à une quelconque preuve de faiblesse. Il faisait son possible pour ne pas parler de tout ce qui avait pu le blesser dans sa vie quand on l'interviewait. Entre la perte tragique de son petit frère qui avait été assailli de journalistes ce fameux jour, et qui avait tragiquement péri pour leur échapper ; ajouté à son divorce d'enfer avec Halston, il en avait souvent pour son compte. Il déclara alors à Joy qu'il comprenait totalement, et qu'il faisait la même chose qu'elle. Elle ne devait pas se sentir mal par rapport à ça, ou dissimuler cette plaie qui luisait jusqu'à son regard mélancolique. Il se laissa alors aller à une seule parole qui reflétait la propre vérité de sa vie personnelle, sans la regarder. Son regard était fuyant car il ne souhaitait que personne ne décèle cette douleur abyssale qui n'avait jamais cicatrisé. « Ah… » Il avait dû la prendre de court. C'est vrai, jamais ils n'avaient parlé de la perte d'un être cher. Comment l'aborder autour d'un verre de vin ou d'une sortie à la fête foraine du coin ? C'était bien trop triste et Nolan n'était pas le genre à s'apitoyer sur ses peines. Il avait d'ailleurs trop de fois aidé l'interne à se remettre de diverses blessures, de se complaire dans le déni d'une journée, d'une soirée, d'une vie hostile et implacable. « Tom est né faible, et malade mais il restera une part de moi. J’entends encore son rire au fond de mon cœur. » qu'elle lui confia finalement. Le regard de Nolan se redirigèrent vers elle mais c'était à son tour de le détourner. « Je m’en veux toujours. » Les yeux de Nolan s'écarquillèrent, il la comprenait mieux que personne. Cette culpabilité qu'il traînait pesait aussi sur ses épaules. Et il se rendit compte que Joy et lui partageaient les mêmes tourments face à la perte de leurs frères. « J’ai toujours eu l’impression que c’était ma faute s’il était mort, s’il n’avait pas pu grandir normalement comme tous les enfants. » Elle avait su mettre les fins mots sur ce qu'endurait aussi Nolan. Mais il fronça les sourcils face aux confidences de Joy. Il ne voulait pas la contredire mais elle n'avait pas à se sentir coupable de quoi que ce soit. « Ne culpabilise pas. Souviens-toi juste de son sourire, de son visage, de tout ce qui faisait de lui quelqu'un d'exceptionnel. Tu n'es pas fautive, Joy.» L'acteur savait ô combien c'était facile de dire de telles choses alors que lui-même ne se pardonnait pas la mort d'Archie. Au fond de lui, il savait que si son frère était encore là, il plongerait ses yeux aussi bleu que les siens pour lui dire qu'il n'avait pas à s'en vouloir, et qu'il devait profiter de la vie pour lui. Et c'est ce que Nolan faisait depuis. Il vivait toutes sortes d'aventures pour faire honneur à son frère, car il était persuadé qu'Archie voulait simplement que sa famille soit heureuse. La culpabilité de Joy lui fit de la peine. Déjà parce qu'il se voyait en elle, dans cette terreur qui la rongeait. Mais aussi parce qu'il ne voulait pas qu'elle s'en veuille autant alors qu'elle était devenue une femme fabuleuse. Il était certain que de là-haut, leurs frères veillaient sur eux.

Nolan se permit enfin à regarder Joy dans son entièreté. Il avait besoin pour son propre plaisir de la découvrir à nouveau. Il ne l'avait jamais vu ainsi vêtue et c'était sincère, elle était resplendissante. Il ne passait pas par quatre chemins et préférait lui dire le fond de sa pensée de manière conventionnelle. « Merci Nolan. » qu'elle répondit en retour. « Toi aussi, tu es resplendissant. » Un sourire vint apparaître sur le visage de Nolan et sa main vint agripper sa veste pour prendre une pose glorieuse de star. Il prenait un peu trop bien les compliments et n'était pas du genre à être humble. Malheureusement, ils furent coupés quand un homme s'approcha pour déposer une main dans le dos de Joy. « Tu m’avais promis une danse ! » Nolan reprit fière allure et se racla la gorge pour étouffer sa contrariété d'être coupé de cette manière. Il fronça les sourcils lorsqu'il comprit que Joy acceptait. « C’est vrai. Mmmh… J’espère qu’on pourra terminer cette conversation. » qu'elle lui lança en s'éloignant. Nolan lui offrit un sourire faussement ravi accompagné d'un soulèvement de son menton pour lui dire au revoir. Il termina sa coupe de champagne d'une traite, les yeux toujours rivés sur le couple qui entrait sur la piste de danse. Un picotement désagréable lui parcourut l'échine en les voyant croiser leurs mains et l'homme poser ses mains au creux du dos de Joy.

Il fut coupé par une jeune femme qui entra dans son champ de vision avec un petit signe de main. Elle s'approcha de lui en souriant et lorsqu'elle fut à sa hauteur, il pu y lire son badge. Dr McKnight. « Vous êtes le célèbre acteur Nolan Waterford ?! » qu'elle lui demanda, ébahie. Un léger sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres et il hocha la tête. « En personne. » Elle se mit à rire, gênée mais surexcité à l'idée de se retrouver face à lui. « Oh mon dieu enchantée ! Je suis Sylvia McKnight, une grande fan ! Je sais que ce n'est pas très professionnel mais j'ai toujours rêvé de partager une danse avec vous comme dans votre célèbre film From the heaven. » Elle se mordit la lèvre à cette demande courageuse mais sans-gêne. Heureusement, Nolan était un acteur qui aimait faire plaisir à ses fans alors il posa son verre et tendit la main. Il avait surtout envie de rejoindre Joy pour la voler à son cavalier. La danse, c'était une chose qui les avaient rapproché ce soir-là... Il ne l'avait pas oublié et ne souhaitait pas qu'elle s'amuse avec un autre. En tout cas, pas sous ses yeux. C'était purement et totalement égoïste. Pour lui, ils n'avaient pas terminé leur conversation et il voulait profiter de pouvoir échanger encore quelques paroles avec elle car il ignorait quand l'occasion se représenterait. Un malaise s'était clairement enveloppé autour de leur relation, et l'acteur n'appréciait pas cette sensation. Si Joy voulait qu'ils ne recommencent plus jamais, il accepterait. Il voulait au moins savoir ce que pensait la jeune femme. Toute sourire, le Dr McKnight avançait fièrement sur la piste de danse en compagnie de Nolan et elle n'hésita pas une seconde pour déposer une main sur son épaule, et l'autre ne lâchait pas sa main droite. Tout en tournoyant lentement avec la blonde, ses pensées n'étaient dirigées que sur une autre personne. Il cherchait du regard à l'atteindre, et lorsqu'il l'aperçut dans les bras de son cavalier peloteur, il dirigea leurs pas vers eux. Peut-être pourraient-ils échanger en quelques secondes. Il ne se gêna donc pas lorsqu'il arriva à atteindre le couple tout en essayant de traîner la blonde vers ce chemin. Sa main quitta celle de la jeune femme pour se poser sur l'épaule du cavalier de Joy. « Est-ce que je peux vous présenter le Dr McKnight ? Je suis sûr que vous serez un bien meilleur cavalier que moi pour Sylvia. Sylvia, ça vous dérange qu'on échange ? » qu'il proposa, faussement innocent. Peut-être que sans le vouloir il avait joué les cupidons, car ces deux-là avaient l'air de se connaître et ils n'hésitèrent donc pas à les laisser. Un sourire satisfait sur les lippes, il se plaça face à Joy et tendit sa main dans sa direction pour qu'elle l'empoigne. « Je pense que je serais un bien meilleur cavalier pour toi cela dit. » qu'il lui lança avec plein de malice. Il espérait qu'elle ne lui en veuille pas de l'avoir extirper des mains de ce beau gosse ou qu'il ne les ait pas coupé dans une conversation profonde. Mais le Waterford se trouvait plus attrayant et en fait, il n'en avait rien à faire de les avoir dérangé.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptySam 22 Mai - 15:38



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Joy n’avait pas été à l’aise à l’idée de se rendre à cette soirée pour représenter sa cheffe de service. Elle n’était pas forcément très douée pour les discours, son entourage lui reprochait souvent de garder tout pour elle, et voilà qu’elle se retrouvait jeter sur la scène. Elle ne voulait pas décevoir sa mentor, et elle avait passé sa journée à répéter tout ce qu’elle lui avait dit. Toutefois, elle n’avait pas l’impression d’accrocher avec ce discours qui ne lui ressemblait pas. Elle tournait en rond, elle avait même tenté de boire un peu, deux coupes de champagne exactement pour tenter de se détendre, et de se sentir plus à l’aise lors de ses pitchs. C’était lorsqu’elle se retrouva face à ce vieux couple qu’elle décida de mettre derrière elle la petite voix de sa mentor sur son épaule, pour laisser son cœur parler à sa place. Elle ne savait pas si elle serait capable de le faire plusieurs fois car elle ne parlait jamais de sa vie privée, encore moins de son frère jumeau Tom. C’était quelque chose qui l’affectait tout particulièrement mais qui, pourtant, expliquait pour quoi cette cause lui tenait autant à cœur… Elle se doutait que les donateurs voulaient entendre des vérités, et non des discours couchés sur du papier depuis des jours. C’était un soupir de soulagement qui s’échappa d’entre ses lippes quand elle se tourna vers le buffet, un sourire timide sur le visage car elle ne voulait pas crier victoire trop vite. Une pensée pour son frère était inévitable, il semblait toujours là pour veiller sur elle… Et c’était perdu dans ses pensées que Nolan apparut devant elle. Joy en resta presque bouche bée, elle ne s’attendait vraiment pas à le voir. Lorsqu’il lui avoua avoir tout entendu, elle se sentit si vulnérable qu’elle en fut presque gênée. Elle n’aimait pas se montrer faible encore moins devant des gens qu’elle connaissait. L’acteur semblait vouloir la rassurer, et l’interne avait tout de même l’estomac noué de faire face à cette vérité… Elle en fut d’autant plus retournée lorsqu’il confia partager la même cicatrice qu’elle. Joy n’était pas non plus au courant de tout ce qu’il avait pu traverser avant qu’ils se connaissent… Il y avait encore un jardin secret qu’ils gardaient pour eux. L’interne pouvait le comprendre, elle ne parlait jamais de Tom. Elle sentit tout de même l’envie de préciser ce qu’elle ressentait, même si elle n’irait pas jusqu’à tout dire, elle voulait qu’il comprenne les raisons pour lesquelles elle gardait souvent cette part de son histoire pour elle…

Les confidences de Joy semblaient lui toucher en plein cœur, et son regard mélancolique posé sur le trentenaire, elle comprit qu’il était loin de la juger. « Ne culpabilise pas. Souviens-toi juste de son sourire, de son visage, de tout ce qui faisait de lui quelqu'un d'exceptionnel. Tu n'es pas fautive, Joy.» Elle déglutit difficilement en l’écoutant parler, comme si sa voix avait le pouvoir de l’apaiser mais son cœur était déjà bien trop lourd de ses remords depuis trop d’années pour que ses mots aient un réel impact sur ce qu’elle pensait. Joy ne voulait pas insister, et plomber l’ambiance alors que le brun faisait des efforts pour se montrer d’un soutien réconfortant. « C’est souvent plus facile à dire qu’à faire. » commenta-t-elle d’une petite voix, osant soutenir son regard alors qu’aucune thérapie avait pu lui retenir ce sentiment de culpabilité, même le temps n’y avait rien fait… Même si ce début de conversation n’était pas très gai, le regard que Nolan posait sur elle avait le don de l’électriser. Elle le remercia de son compliment, et ne put s’empêcher de le lui retourner. Même si Nolan avait beaucoup plus l’habitude de ce genre d’événements, elle ne l’avait jamais vu en personne se montrer aussi élégant et toujours aussi… séduisant. L’interne eut quelques souvenirs qui revinrent en tête, mais elle fut coupée dans ce moment d’égarement lorsqu’un collègue à elle vint à nouveau réclamer sa danse. Elle se disait qu’il valait mieux peut-être accepter maintenant avant qu’il n’insiste toute la soirée et qu’il en devienne lourd… Joy regarda Nolan, lui faisant comprendre qu’elle aurait préféré pouvoir terminer cette conversation, ils avaient probablement encore énormément de choses à se dire… Mais on les avait interrompus, et la jeune femme finit sa troisième coupe de champagne d’un cul sec avant de suivre son collègue qui mena la danse tandis que Joy n’était plus vraiment là… Perdue encore dans cette conversation avec Nolan.

L’interne se retrouva donc sur la piste de danse, au milieu des quelques couples déjà présents. Elle tentait de faire bonne allure, et de ne pas paraître trop ennuyée par ce moment. Une main dans la sienne, l’autre posée sur son épaule, Joy se laissait guider par l’homme, un sourire figé sur le visage alors qu’à un moment, son regard se posa sur Nolan, et cette femme. Apparemment, l’acteur avait lui aussi décidé de prendre une pause pour faire danser une femme… une autre femme qu’elle. Peut-être qu’une pointe de jalousie lui serra le cœur, mais elle savait que c’était très mal approprié de ressentir une telle chose envers lui. Il ne lui devait rien, et elle l’avait bien compris. Pourtant lorsque Nolan se rapprocha avec sa cavalière pour venir tapoter sur l’épaule de son collègue, Joy s’était reculée d’un pas, intriguée par ce qu’il semblait avoir en tête… « Est-ce que je peux vous présenter le Dr McKnight ? Je suis sûr que vous serez un bien meilleur cavalier que moi pour Sylvia. Sylvia, ça vous dérange qu'on échange ? » Joy se pinça les lèvres venant retenir un sourire amusé parce qu’elle voyait très bien ce qu’il était en train de faire. Leurs cavaliers respectifs s’empoignèrent la main pour reprendre la danse, et Nolan se tourna finalement face à elle tendant sa main pour l’inviter à danser… Joy hésita un instant, mais elle sentit son corps se raidir à l’idée de devoir danser à nouveau avec lui. Elle savait que c’était quelque chose de dangereux… « Je pense que je serais un bien meilleur cavalier pour toi cela dit. » Le regard de Nolan se voulait presque insolent, et elle attrapa sa main avançant d’un pas vers lui pour poser sa main contre son torse alors qu’il l’avait attiré vers lui. Leur visage proche l’un de l’autre, elle pouvait sentir son souffle sur elle, et Joy avait la bouche entrouverte, presque incapable de dire quoique ce soit… Elle prit finalement une inspiration, alors qu’ils commençaient leur premier pas de danse… « On en était où ? » demanda-t-elle enfin, faisant référence à leur conversation de tout à l’heure. Elle sentait que lui aussi mourrait d’envie de continuer à lui parler même si ni l’un ni l’autre n’aurait probablement l’audace de l’avouer. Cette proximité l'empêchait clairement de penser clairement... Joy plongea ses mirettes auburn dans son regard bleu océan, s’humidifiant les lèvres d’un coup de langue alors qu’elle suivait le rythme que Nolan était en train d’imposer. Joy ressentait chaque parcelle de son corps en contact avec le sien comme une explosion d’artifices, sa main dans la sienne, l’interne avait l’impression de revivre ce moment de connexion dans ce bar, ce moment qui avait tout fait chavirer entre eux. Sans aucun doute, son palpitant était en train de s’emballer et elle ne savait pas quoi en penser… Était-elle en train de se faire des idées ? Nolan jouait-il ce rôle avec toutes les femmes qui passaient dans son lit ? Joy le fixait, elle tentait de lire dans ses pensées, mais elle n’arrivait pas à le cerner. Il était clair que le duo était très doué pour garder ce qui ressentait très enfoui au fond d’eux.




something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptySam 22 Mai - 22:34



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
Nolan n'aurait jamais imaginé découvrir tout cela ce soir. D'abord, de croiser Joy alors qu'il l'avait espéré au fond de lui. Il était au courant du métier de la brune, mais il savait aussi qu'elle n'était pas forcément la chef de service et généralement, ce n'était pas aux internes de venir demander des dons. Ensuite, parce qu'il était loin d'imaginer qu'ils avaient une peine commune et qu'ils partageaient cette même culpabilité suite à la perte de leurs frères. Les circonstances étaient différentes, certes, mais la finalité était la même. Ils n'arrivaient pas à se pardonner et s'infligeaient tous les maux de la terre. Il décelait pourtant chez Joy une douleur que lui avait réussi à passer outre, ou à dissimuler plus profondément si l'on pouvait dire cela comme ça. Nolan tentait chaque jours de faire honneur à son frère en croquant la vie à pleines dents. Lors de sa descente en enfer, c'est d'ailleurs en repensant souvent à lui qu'il avait réussi à dissimuler son chagrin, sa haine, pour aller de l'avant et continuer à vivre. S'il n'était plus acteur, ni une célébrité, qu'il ne tourne plus dans des films, ce serait ainsi. Mais Nolan devrait continuer à entretenir cette lueur d'incontinence et de jovialité que pouvait offrir la vie. Il s'était détesté lorsqu'il avait été plus bas que terre : lors du décès d'Archie ou quand Halston l'avait quitté pour ne plus jamais le croire. Il s'était retrouvé seul au monde et pourtant aujourd'hui, il était face à Joy. Toujours prêt à lui faire goûter ce que la vivacité de la vie avait à offrir. «C’est souvent plus facile à dire qu’à faire. » qu'elle avait répondu d'une voix étouffée, mais ne quittant pas ses yeux des siens pourtant. Il savait ô combien il était facile de donner des conseils alors que lui-même avait du mal à les suivre. Au moins, l'intention était là, et il lui faisait part d'un conseil qu'il tentait encore lui-même de mettre à profit. Nolan souhaitait la rassurer et qu'elle lève le voile de cette culpabilité au moins pour quelques secondes, même durant le simple instant où il avait énoncé ses paroles à son égard. Se sentir le temps de quelques secondes, absoute de toute faute.

Et même si la conversation n'était pas joviale, il ne pouvait pas détacher son regard d'elle. Car elle était tout simplement époustouflante et il n'aurait sûrement jamais plus l'occasion de la revoir dans une telle tenue. Aurait-il seulement l'occasion de la revoir un autre jour ? C'était de sérieuses questions que se posait Nolan car il n'avait pas eu le culot de la recontacter, et elle non plus. Il repensait souvent à cette soirée lubrique et pleine d'érotisme qu'ils avaient vécu tous les deux. Après tout, Joy l'avait bien marqué dans de nombreuses pièces de sa villa et dès qu'il entrait ou se posait quelque part où ils avaient pu passer, il repensait à cette effluve féminine qu'elle avait distillé en lui. Il enrageait quelque fois car il n'arrivait plus à profiter pleinement lorsqu'on lui faisait les yeux doux. Il aurait donc pu passer toute sa soirée à rester en face d'elle dans le simple but de la dévorer du regard, mais ils furent coupé par une tierce personne. Nolan avait donc regardé ce type l'emmener, ou plutôt la lui voler, alors qu'ils avaient une conversation profonde. Ils n'avaient échangés que quelques paroles et encore une fois, le brun n'en était pas satisfait. Il avait toujours cette envie vorace de voler du temps à Joy.

Heureusement, une lueur de génie vint se dessiner face à lui, et elle avait un beau visage d'une femme pleine de conviction. Sans même hésiter, Nolan avait tendu sa main pour que le Dr McKnight l'accompagne sur la piste de danse. Il pourrait ainsi réaliser le fantasme d'une fan tout en profitant de couper l'élan de Joy et son cavalier. Nolan n'avait aucune raison de vouloir arracher Joy des bras de ce beau gosse si ce n'est qu'étrangement, lorsque lui-même était dans une pièce, il ne souhaitait pas la voir s'amuser avec quelqu'un d'autre que lui. C'était effectivement devenu plus étrange depuis qu'ils avaient partagé cette nuit et il voulait aussi clarifier ces points obscurs avec elle. Il allait profiter de l'avoir sous la main de manière non préméditée pour pouvoir lui tirer quelques vers du nez. Généralement, Nolan arrivait facilement à clarifier une situation où il couchait avec une amie. La finalité étant soit qu'ils remettaient le couvert, soit qu'ils en rigolent et ne recommencent plus jamais. En quelques envolées, il avait donc réussi son coup et il recommanda innocemment au cavalier de Joy de prendre la sienne. Sans aucune résistance, ils acceptèrent de s'éclipser ensemble pour laisser place à Nolan. Satisfait, il s'était tourné vers Joy pour lui tendre la main et qu'elle l'accompagne dans un ultime slow dans ses bras. L'idée même qu'ils redansent ensemble fit frémir Nolan car c'était bien le moment qui les avaient inévitablement rapprochés la dernière fois. Il fallait peut-être juste croiser les doigts pour que Dirty Dancing ne repasse pas mais l'acteur était certain que lors d'un tel événement, ce n'était pas la playlist adéquate. L'acteur décela l'hésitation dans le regard de Joy, mais elle se laissa aller et accepta en joignant sa main à la sienne. Elle se rapprocha de lui en posant l'autre sur torse tandis qu'il l'attirait vers lui. La proximité était de nouveau de mise, et il pouvait même ressentir le souffle chaud de Joy se poser sur son cou. Le contact de sa main sur son torse l'avait fait frissonner, et il chassa d'un mouvement tous les souvenirs qu'elle avait laissé. Mais pour palier à cela, sa main qui était censé soutenir son dos vint se poser sur la sienne, posée sur son torse. Il voulait ressentir à nouveau la chaleur de sa peau sur celle de Joy, et aussi voir la réaction qu'elle aurait. Il s'attendait à recevoir un regard gêné, ou une claque, pourquoi pas, mais il osa. « On en était où ? » qu'elle demanda finalement. Nolan s'évertuait à accorder ses pas avec l'orchestre et les chanteurs qui jouait derrière. Il tentait de laisser aux oubliettes ses envies et désirs pour se concentrer sur leur dernière conversation. « On disait à quel point on était beau tous les deux. » répondit-il en lui offrant un maigre sourire. Aborder la conversation sur cette folle nuit lui démangeait les lèvres mais Nolan n'eut pas l'envie d'aborder ce sujet tout de suite. Et l'heure n'était plus aux conversations morose non plus. Et pourtant il se permit de lui souffler son souhait. « Et j'étais sur le point de te dire que j'allais soutenir ton hôpital. » Ses yeux bleus rejoignirent les siens pour la transpercer. Il était plus que sérieux. Après ce qu'elle venait de lui dire, il ne pourrait pas offrir son aide à quelqu'un d'autre. Il se mit à déglutir face à ce trop plein de choses qui se passaient en même temps. Il tentait de comprendre ce qui pouvait se passer dans la tête de Joy, mais en réalité, il ne décelait que son seul désir de joindre sa bouche à la sienne. Ses yeux avaient dévié vers cette partie de son corps. Alors il détourna le regard pour ne pas y repenser et faire semblant que tout allait pour le mieux. « Non ne t'en fais pas, ce n'est pas du favoritisme.. » qu'il ajouta en souriant cette fois pleinement amusé. Car l'idée qu'on puisse croire qu'il accordait un gros chèque à l'hôpital St Vincent juste pour les beaux yeux d'une brune était totalement fausse. Elle avait réussi à le convaincre lui aussi, plus que personne ne l'avait déjà fait jusqu'ici. Elle le méritait bien, ils le méritaient tous. Il avait tout entendu malgré lui, et pourtant, il ne regrettait pas son choix.

MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptySam 22 Mai - 23:19



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Se faire surprendre par Nolan l’avait gêné, elle n’était jamais à l’aise de parler de son frère, elle avait réussi à ouvrir une porte ce soir parce qu’il était plus facile de s’ouvrir à des inconnus. Pourtant, elle réalisait maintenant que Nolan avait accès à cette porte ouverte. Il l’avait prise de court, comme de plus en plus souvent ces derniers temps. Joy avait pourtant eu beaucoup de choses à digérer ces derniers jours, le retour d’Aiden l’avait chamboulé, ce baiser, ses paroles, la brune n’avait plus le contrôle de sa vie, de ses sentiments… Quand les yeux de Nolan se posaient sur elle, Joy avait pourtant la sensation folle d’être unique à ses yeux. Elle se sentait l’unique femme dans cette grande salle, et c’était un sentiment, pensa-t-elle, que toute femme devrait ressentir au moins une fois dans sa vie… Elle avait néanmoins écourté cette conversation à propos de Tom, de leur frère respectif, parce qu’elle avait cru comprendre dans le discours de l’acteur que lui aussi partageait cette douleur.

Joy ressentait qu’il était sincère et qu’il ne jouait aucun jeu. Depuis qu’elle l’avait rencontré au mois de novembre dernier, Nolan avait toujours eu ce côté malicieux au fond de son regard. Il prenait toujours tout sur le ton de la rigolade mais cette fois-ci, c’était différent. Il semblait réellement touché parce qu’il venait d’apprendre sur Joy, et surtout, il semblait ressentir des choses qu’il avait lui aussi bien enfouies au fond de lui. L’interne était partagée entre la volonté d’en savoir plus, de comprendre aussi son histoire et la peur de se livrer totalement. Se mettre à nue pour partager une nuit torride était très différent de se mettre à nue, et dévoiler son jardin secret sans retenue… Elle s’en rendait compte maintenant qu’elle était mise au pied du mur, mais on vint les interrompre et elle vit dans le regard de l’acteur qu’il était presque déçu de la voir partir aussi vite… Elle espérait elle aussi finir cette conversation tout en appréhendant de le retrouver à nouveau. Ils n’avaient pas reparlé de cette nuit partagée, et elle ne savait pas ce qu’elle pourrait lui dire en réalité… Pouvait-elle être honnête et lui avouer qu’elle repensait à lui chaque nuit ? Pouvait-elle aussi lui dire qu’Aiden était revenu pour la reconquérir et qu’elle l’aimait toujours ? Pourtant, elle était incroyablement tiraillée par ses sentiments car il était certain que Nolan ne la laissait pas indifférente… Elle avait l’impression de se retrouver en lui plus qu’avec n’importe qui. Elle était totalement perdue, et elle ne voulait pas se montrer indélicate envers lui car même pour elle, rien n’était clair… C’était avec ses pensées qu’elle quitta l’acteur pour se retrouver à danser avec son collègue.

Une fois sur la piste de danse, elle n’écoutait que d’une oreille ce que lui racontait son cavalier. Ses yeux étaient finalement tombés sur Nolan, qui dansait avec une autre femme… Elle repensa automatiquement à leur danse au Canvas, et se disait que peut-être cette nuit-là n’avait pas été si marquante pour lui, que peut-être elle se faisait des idées et qu’elle n’aurait probablement rien à justifier, ou à expliquer… que peut-être il préférait faire comme si de rien était, mais alors qu’elle le fixait à proximité de cette femme et que son cœur se tordit dans une pointe qu’elle ne pourrait avouer être de la jalousie… Elle se retrouva face à lui. Nolan s’était arrangé pour qu’ils se retrouvent tous les deux, et elle hésita un instant à retrouver cette proximité car elle ne savait pas vraiment si elle serait capable de se retenir. Même si des bribes de la soirée lui manquaient, elle n’avait clairement pas oublié à quel point Nolan s’était révélé être un amant d’exception. Mais n’était-ce pas l’effet qu’il faisait à toutes les femmes qui passaient dans son lit ? Joy était juste en train de se faire avoir par le propre jeu qu’elle avait lancé, et elle tentait de garder un minimum de contenance. Elle avait donc accepté cette danse, se retrouvant contre lui, une main sur son torse, l’autre dans la sienne, ses noisettes s’étaient posés d’ailleurs sur leurs mains reliées, et elle ne put s’empêcher de repenser aux mouvements magiques qu’avaient produit ses doigts ce soir-là… En plus de sa langue… Joy ferma ses yeux un instant, pour venir les poser à nouveau sur lui. Elle devait s’empêcher de s’évader dans ses souvenirs. Elle le regarda poser sa main sur la sienne, et baissa les yeux un instant, déglutissant… Joy ne devait rien laisser transparaître. Était-ce un jeu d’égo qui était en train de se lancer entre eux ? Elle releva doucement les yeux vers lui pour lui demander où ils en étaient… « On disait à quel point on était beau tous les deux. » Elle pencha la tête, analysant son visage pour savoir s’il était sérieux ou s’il rigolait, comme toujours… Mais comme toujours, elle avait dû mal à savoir sur quel pied danser avec lui. Elle pensait au poids de ce ‘on’ qu’il venait d’utiliser, joindre leurs compliments ensemble pour ne former qu’un… c’était quelque chose qu’ils avaient su faire ça… « Et j'étais sur le point de te dire que j'allais soutenir ton hôpital. » Il la sortit de ses pensées, et elle fixa son regard, les sourcils froncés, ayant dû mal à réaliser ce qu’il venait de dire… « Pardon ? » dit-elle, essayant d’occulter le fait que leur peau se touchait, que leurs mains étaient liées alors qu’elle sentait sa main moite, et qu’elle tentait tant bien que mal de rester impassible, aussi bien qu’il arrivait à le faire… Il avait posé ses yeux sur ses lèvres, et l’interne intercepta ce regard qu’elle tenta une nouvelle fois d’occulter, son palpitant était en train de s’emballer. « Non ne t'en fais pas, ce n'est pas du favoritisme.. » Joy comprit qu’il était donc sérieux. « Pourquoi voudrais-tu soutenir mon hôpital ? Je ne t’ai même pas donné mes arguments… » dit-elle finalement, et Joy avait plongé son regard dans le sien, se perdant dans le bleu de ses yeux, Joy voulait savoir pourquoi voudrait-il miser sur leur hôpital. Elle avait compris qu’il avait entendu une partie de son pitch, et encore, ce n’était qu’une bribe de son discours… Même si Joy pourrait défendre cette cause à cœur ouvert, sans texte appris bêtement par cœur, elle voulait entendre les raisons de son choix. Si ce n’était pas du favoritisme, alors pourquoi choisissait-il le St Vincent ? Avec ces quelques mots d’ailleurs, elle comprit qu’il tentait de lui faire comprendre que rien n’avait changé entre eux, qu’ils étaient amis et que cette nuit n’avait absolument rien changé… Qu’elle n’était pas devenue plus qu’une simple amie. C’était le message qu’elle comprenait, et même si cette idée lui broya le cœur, elle avait maintenu son regard dans le sien, gardant la meilleure des contenances pour ne rien… laisser… paraître.





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyDim 23 Mai - 17:52



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
Avoir au moins eu le plaisir d'échanger avec Joy à ce gala aurait pu lui suffir. Mais Nolan était un incorrigible insatisfait qui voulait toujours posséder plus. En regardant la brune s'envoler avec un autre, il ne fut pas des plus heureux. La soirée s'annonçait prometteuse pourtant, il aurait pu prendre un temps pour lui parler de cette soirée qu'ils avaient partagés ensemble. En la voyant debout face à lui, des souvenirs sulfureux lui étaient revenus en mémoire et il avait tenté de passer outre. C'était tout à fait déplacé d'autant plus qu'ils venaient d'échanger une conversation plus ou moins... morbide ? Se rappeler de leurs défunts frères auraient dû calmer les ardeurs de Nolan, mais il en était incapable. Il la découvrait pourtant sous un nouveau jour et voir une Joy vulnérable faisait remonter ses propres vulnérabilités qu'il tentait de dissimuler à tous. Même les autres Waterford ignoraient que Nolan trainait encore sa culpabilité derrière lui, il faisait comme si tout était passé, s'était estompé. Et l'acteur se doutait bien que c'était le cas de tout le monde en réalité. Ils se montraient tous un peu trop fiers, mais dans le fond, ils avaient tous des regrets et la peine était la même, commune. Nolan avait entendu les propos de Joy sur sa famille qui s'était détruite et il comprenait alors que sa vie n'était pas du tout rose. Entre ses peines de cœurs, sa culpabilité, et sa famille déchirée, elle restait tout de même forte et c'était admirable. Au contraire des Waterford, les Petterson n'avaient pas l'air de s'être rabibochés bien au contraire. Il ne connaissait pas l'histoire entière et il savait ô combien c'était délicat de parler de ces sujets sensibles. Il s'était donc retenu de lui faire une référence à cette partie pour ne pas entrer sur une pente glissante.

Nolan repensait à tout cela tandis qu'il traînait sa fan dans les bras, jusqu'à ce qu'il l'invite à avoir un autre cavalier. Il avait encore des choses à dire à Joy et il n'était pas sûr d'avoir l'opportunité de la recroiser. La salle était bondée et il ne devait pas oublier qu'il était ici pour une bonne cause. Les apartés personnelles pouvaient attendre, ou du moins, elles pouvaient s'immiscer sans prendre tout son temps. Décelant la stupeur et l'hésitation dans le regard de Joy, il avait serré les dents en croisant les doigts pour qu'elle ne l'éconduise pas. Sa main était toujours tendue vers elle, mais finalement, elle accepta de le suivre. Était-ce à contrecœur pour ne pas lui foutre la honte devant tous ces gens ? Ou le voulait-elle vraiment ? Elle avait glissé sa main sur son torse et il avait joint sa main à la sienne pour ressentir la chaleur de sa peau. Comme cette fois-là, comme cette nuit-là. Il n'y avait plus aucune partie de son corps qui lui était inconnue aujourd'hui, pourtant, c'est comme s'il se redécouvrait et se comportait comme des gamins farouchement gênés. Ce n'était pas pour le plaisir de Nolan, car il aurait aimé que ce soit plus simple. Ou peut-être pas ? S'il l'avait vraiment souhaité, il l'aurait recontacté lui-même. Le brun se disait même, qu'au final, elle avait dû profiter de cette nuit sans penser aux conséquences, s'en rappelait-elle même ? encore une énième question. Vu l'état dans lequel il l'avait retrouvé au Canvas ce soir-là, elle avait dû régler ses problèmes pour ne pas redemander à Nolan de lui tenir compagnie. Bien sûr, il se doutait bien qu'il n'était pas son seul ami et surtout, que lui était presque un inconnu étant donné que cinq mois était relativement peu pour réellement se connaître. Mais ça le taraudait quand même.

Il tentait donc d'éviter le sujet, pour en venir plus tard. Au moins, une fois qu'il lui aurait fait part de son envie de faire un don à l'hôpital St Vincent. Il tentait de garder le contrôle, mais ses yeux dérivaient sur ses lippes gourmandes et charnues qu'il avait connu bien trop intimement. Son regard se détourna donc d'elle pour apprécier la vue de la foule et refouler ces images torrides. Sa bouche, oui, qui s'était installée sur la peau de Nolan, lui injectant un venin d'addiction. C'était de la torture d'être aussi près d'elle et en même temps si loin. « Pardon ? » Face à son étonnement, il préféra souligner que ce n'était en rien du favoritisme parce que... certaines circonstances les avaient rendus plus proches que n'importe qui dans cette salle. «Pourquoi voudrais-tu soutenir mon hôpital ? Je ne t’ai même pas donné mes arguments… » Elle n'avait pas tort, et Nolan était prêt à lui répondre lorsque les mirettes auburn de la brune cherchèrent les siennes bleutés. Il déglutit tout en continuant à tournoyer avec elle sur la piste. Ressentir la caresse de son souffle entre son cou et son visage le faisait frémir. « Tu ne m'as peut-être pas tout dit, mais je sais que tu travailles pour le pôle pédiatrique et que vous cherchez à le développer. Saches que je rends souvent visite aux enfants dans les hôpitaux pour leur réchauffer le cœur. Oh j'ai même trois petites-amies. » Il souriait rien qu'en repensant à ces princesses avec cette lueur d'innocence dans les yeux. Avec le charme que dégageait Nolan et les rôles souvent un peu trop mielleux qu'il avait dû se coltiner, le rôle du parfait prince charmait lui collait à la peau. Du moins jusqu'à il y a deux ans. « Mais outre tout cela, ce que tu as dis tout à l'heure, c'était l'argument de taille que j'avais besoin d'entendre. » La dimension personnelle qu'avait ajouté Joy l'avait touché et il savait, qu'au moins, il ferait don à une équipe - ou au moins une personne dans cette équipe - qui n'avait d'yeux que pour sauver des vies de chérubins qui en avaient besoin. « Pourquoi ? Ca te gêne ? » demanda-t-il en fronçant les sourcils. Il serra légèrement plus sa main dans celle de Joy, le regard ne la quittant plus. L'interne était très forte pour ne rien laisser paraître. Ou alors, elle n'en avait en fait rien à faire de ce qui s'étaient passés entre eux cette nuit-là. Il lui avait pourtant dit à un moment... ne me coupe pas les ailes.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyDim 23 Mai - 21:08



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Joy était loin de s’imaginer tomber sur Nolan ce soir. D’un côté, c’était une bonne chose, ainsi elle n’avait pas eu à stresser en appréhendant de le recroiser. Cela s’était fait naturellement, elle avait été certes prise de court, mais reposer les yeux sur lui, lui avait tout de même réchauffer le cœur. Même si les jours avaient défilé sans qu’ils ne se reparlent, ou ne se revoient, l’interne n’avait pas oublié cette nuit à ses côtés. Elle n’avait pas non plus oublié la complicité et l’alchimie qu’ils avaient partagées une dizaine de jours plus tôt… Même si des bribes lui manquaient, l’interne était sûre que cette nuit avait été magique, une symbiose s’était créée entre eux, et pourtant ni l’un ni l’autre n’avait relancé la conversation. Joy s’était d’ailleurs convaincue que cette nuit n’avait été qu’une nuit torride de plus pour l’acteur, et qu’elle devrait se contenter de ces souvenirs-là. C’était aussi plus simple pour elle de se dire qu’il ne la considérait pas plus qu’une amie avec qui il avait dérapé… Joy était une trouillarde, et sa dernière rupture était encore récente. Elle avait déjà eu dû mal à se lancer vraiment avec Adam, et Nolan avait assisté à la séduction et les doutes que Joy avait vécu durant son début de relation avec Adam. Il savait donc à quel point elle était prudente en ce qui concernait les relations. Sa rupture avec Aiden un an plus tôt l’avait brisée, et elle ne pensait plus pouvoir convenir à qui que ce soit. Joy voulait maintenant profiter, et ne plus se poser de questions. Toutefois, Nolan avait éveillé en elle des sensations qu’elle n’aurait jamais crues ressentir un jour. Lorsqu’elle posa ses yeux sur lui, son estomac se noua et elle préférait renfouir ses sentiments et ses souvenirs pour afficher un sourire timide, mais sincère…

L’interne n’était pas forcément à l’aise à l’idée de savoir que l’acteur avait pu l’entendre parler de Tom. Elle lui donna quelques détails supplémentaires sans trop développer toutes les conséquences que cette perte avait provoqué dans la vie de Joy. Et il y en avait pas mal… Ne plus parler à son père, mais aussi à sa mère en faisaient partie. Même si ses relations avec Lya s’étaient arrangées, il subsistait encore chez elle une part de rancune qu’elle n’arrivait pas à effacer. La vie de famille de Joy n’en était tout simplement plus une, et c’était aussi pourquoi elle se préservait de répéter ce schéma désastreux avec sa propre famille. Elle se disait qu’investir tout son temps et son énergie dans son travail était un meilleur investissement sur la durée… Elle était devenue une femme pleine d’ambitions et elle ne s’en cachait pas, au risque même parfois de ne pas être comprise. C’était des choses dont elle évitait de parler de toute façon, mais ça revenait souvent sur le tapis quand elle disait qu’elle était une trentenaire célibataire et sans perspective d’avoir des enfants…

Perdue dans ses pensées, Joy n’écoutait même plus ce que disait son cavalier. Son regard était tombé sur Nolan dansant avec une autre femme, et une part d’elle confirmait l’idée qu’il adorait jouer les playboys, plaire à toutes les femmes d’une pièce, et les conquérir toute une à une… Maintenant qu’il l’avait conquise toute une nuit, Nolan n’avait probablement plus cette envie de s’approcher d’elle. Elle y crut jusqu’à ce qu’il organise sournoisement ces retrouvailles sur la piste de danse. Joy comprenait peut-être que leur amitié n’était pas perdue s’il souhaitait tout de même lui reparler… Son cœur s’accorda à se dire qu’il avait encore besoin d’elle, et c’était une remarque reposante pour son esprit. Elle avait finalement attrapé cette main, pour se coller contre son torse, ce mouvement eut l’effet de raviver une réminiscence de cette danse au Canvas. Depuis, Joy avait recroisé le chemin d’Aiden un soir où encore une fois, elle avait trop abusé de la bouteille. La brune vrillait ces derniers temps, elle n’était plus une femme qui avait la tête sur les épaules… Elle était en train de perdre la raison à défaut de prendre des décisions. Elle en était incapable.

La jeune interne prenait son rôle à cœur, c’était un poids sur ses petites épaules que de représenter sa cheffe de service ce soir. L’entendre dire qu’il avait décidé de faire un chèque pour son hôpital la rendit perplexe, elle se demandait pourquoi il la choisissait, elle… Si ce n’était pas du favoritisme, alors qu’est ce qui l’avait décidé à faire ce choix ? Ses mirettes noisettes s’étaient posées sur les lèvres de Nolan avant de les relever jusqu’à son regard bleuté dans lequel elle n’oserait jamais avoué qu’elle aimait s’y perdre… Ce n’était peut-être pas le moment d’être déstabilisée par Nolan, alors sa main se resserra dans la sienne, et elle tentait de jeter de l’eau froide sur son esprit afin de figer toutes ces pensées lubriques et ses souvenirs torrides qui commençaient à lui revenir en tête…  « Tu ne m'as peut-être pas tout dit, mais je sais que tu travailles pour le pôle pédiatrique et que vous cherchez à le développer. Saches que je rends souvent visite aux enfants dans les hôpitaux pour leur réchauffer le cœur. Oh j'ai même trois petites-amies. » Elle le regardait parler, et elle mit une demi-seconde à comprendre qui étaient ces « trois petites amies ». Elle eut un mince sourire, et elle baissa ses yeux, incapable de soutenir ce regard qui la perturbait bien trop. « Je ne t’ai encore jamais vu à l’hôpital. Tu devrais passer. » dit-elle en tournant la tête, elle aussi perdant son regard dans les autres couples qui dansaient. Elle était en train de se dire que c’était une stupide idée que de lui proposer de venir à l’hôpital. Et s’il croisait Aiden ? Et puis, elle était déjà bien chamboulée de sa présence, ce n’était pas pour l’être sur son lieu de travail…  « Mais outre tout cela, ce que tu as dis tout à l'heure, c'était l'argument de taille que j'avais besoin d'entendre. » A ce moment-là, Joy finit par le regarder, il semblait sincère. Il avait apprécié qu’elle se livre de la sorte même si elle n’était pas sûre qu’elle aurait pu faire la même chose s’il s’était retrouvé face à elle attendant son pitch.  « Pourquoi ? Ca te gêne ? » La bouche entrouverte, elle le fixait, cherchant probablement ses mots. Elle posa ses yeux sur leurs mains qui se touchaient, qui s’entremêlaient, elle avait dû mal à garder ses pensées claires avec autant de proximité. « Mmmh. » Joy déglutit, elle sentait tout son corps se tendre, se contracter, elle avait dû mal à réfléchir, et à trouver ses mots. « Non, ça ne me gêne pas. Si ce n’est pas du favoritisme, alors je te remercie de ton geste. » dit-elle en ravalant sa salive, elle avait finalement trouvé la force de retrouver son regard. Elle lui offrit un sourire timide alors qu’il semblait aussi s’attarder sur son visage, sur ses yeux, probablement cherchant des réponses qu’elle ne laissait pas transparaître. « C’est ma cheffe de service qui va me demander comment j’ai réussi à faire ça. » ajouta-t-elle finalement, lâchant un petit rire, elle détournait une fois de plus ses yeux, toujours ce sourire sur ses lèvres. Sa mentor lui avait dit que si elle revenait déjà avec un gros chèque, cela serait une bonne chose, mais si deux chèques arrivaient pour le service, elle arriverait peut-être à redorer son blason. Ces derniers temps, Joy était un peu à l’ouest et donc ce gala était aussi un moyen de se racheter. Ses yeux se posaient finalement dans ce bleu océan, et le palpitant de la brune s’emballait encore une fois. Elle ne savait pas comment il réussissait à la faire se sentir unique quand il la regardait, c’était très… déstabilisant.





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyMar 25 Mai - 19:10



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
C'était une étrange sensation qui s'était emparée de Nolan lorsqu'il avait regardé Joy s'éloigner avec son cavalier. C'était ainsi qu'il se rendait compte que cette simple soirée avait fait remonter un quelque chose sur lequel il ne mettait pas le doigt. Sa vie étant plutôt chaotique, il s'était amusé comme un fou avec elle il y a une dizaine de jours. Plus rien n'avait eu d'importance et c'était le genre de sensations qu'il aimait ressentir. Lorsqu'il avait entendu les dires de Joy, il se rendait compte comme la vie vous rattrapait pour vous rappeler vos plus grandes souffrances. C'était tout nouveau pour lui, et il n'appréciait pas ressentir ses cicatrices. Archie était une sorte de jardin secret pour Nolan, une force qu'il avait su se forger. Mais elle était aussi sa plus grande peine, sa plus grande faiblesse, et ça pouvait être tout ou rien avec lui. Les Waterford restaient soudés malgré des années à s'entre-déchirer après la décès d'Archie. Et il était heureux à l'heure d'aujourd'hui d'avoir retrouvé tout le monde. Car si les choses ne s'étaient pas arrangées, il se demandait bien comment il aurait fait pour survivre à son scandale, à son divorce, à tout ce qui lui était arrivé à lui, à sa carrière, à tous ces regards qu'on lui jetaient aux Etats-Unis en le croisant dans la rue. Violeur. Prédateur sexuel. Un monstre. Tant de mots qui avaient utilisé à son encontre alors que lui savait qu'il était innocent. Il aurait voulu le hurler au monde entier, crier de toute son âme pour qu'on arrête de le prendre pour ce qu'il n'était pas. Mais c'était trop dur, trop vaste, trop. Alors, il décelaient parfaitement cette lueur dans les yeux de Joy. Comme si tout le poids du monde pesait sur ses épaules. Cette peine était la même, et heureusement, ils ne s'étaient pas étendus sur ce point car ça lui rappelait un peu trop de souvenirs qu'il préférait ne pas remonter pour le moment. Il préférait faire voguer ses yeux bleus sur elle seulement, et cela lui convenait parfaitement. Peut-être pourrait-il être la solution pour Joy. Celle qu'elle se vouvoie comme lui le faisait depuis des années. Lui insufflant cette idée qu'il valait mieux sourire à la vie et en profiter un maximum, en l'honneur de ceux qui ne pouvaient plus le faire. Il l'avait aidé à le faire, et il était sûr qu'elle en avait profité jusqu'au bout. Cette bulle avait éclaté bien trop vite, mais elle avait été palpitante et Nolan se donnerait encore à cœur joie de s'y noyer.

Toutefois, Nolan voulait forcer le destin et saisir l'occasion pour pouvoir parler à Joy de ce qu'il s'était passé cette nuit-là. Ca n'avait pas été rien, une véritable connexion s'était créée entre eux et il ne pouvait pas simplement laisser tomber, faire comme si de rien n'était. Elle était très forte pour ne rien démontrer, ou alors, elle s'en foutait royalement. C'était ce que Nolan se disait en l'ayant dans ses bras. Il tentait de voir si la flamme brûlante qu'elle avait insinué en lui était réciproque. « Je ne t’ai encore jamais vu à l’hôpital. Tu devrais passer. » L'acteur y avait pensé. Mais il faisait son possible pour que sa venue à Brisbane n'attire pas les foules. Il voulait vivre une petite vie tranquille au moins pour encore quelques mois et faire une apparition à l'hôpital était synonyme de photos et d'interviews. Mais il en avait envie, et c'était une idée qu'il ne prenait pas à la légère. « Je vais prendre la suggestion en compte. J'espère que ce n'est pas pour te vanter auprès de tes collègues. » qu'il répondit en souriant de manière suggestive. C'était osé mais il n'en prenait pas compte, c'était du Nolan tout craché après tout. Il ne voulait pas la brusquer, ni qu'elle soit gênée à l'idée qu'il puisse faire un don à son hôpital. Il voulait donc avoir son avis, car si elle se montrait réticente, il suivrait ses envies. « Non, ça ne me gêne pas. Si ce n’est pas du favoritisme, alors je te remercie de ton geste. » qu'elle lui répondit avec un sourire timide. Ses yeux avaient retrouvés les siens, et il y plongeait comme un affamé. Il voulait retrouver cette lueur qui l'avait fait carburé cette nuit-là, car cette Joy-là, avait été exceptionnelle. « C’est ma cheffe de service qui va me demander comment j’ai réussi à faire ça. » Nolan ria de bon coeur avec elle, retrouvant cette complicité qui les avaient rapproché, qui était eux tout simplement. Il ravala son rire pour un sourire, cherchant encore et toujours son regard. Son doux rire était agréable à entendre, et Nolan aurait voulu qu'elle reste ainsi pour l'éternité. Il ne pouvait donc plus attendre, et il se lança tout simplement, les pieds joints dans l'audace mais pourtant avec une assurance hors norme. « Tu sais... hum... est-ce qu'on pourrait en profiter pour parler de ce qui s'est passé, entre nous ? » Il déglutit et ne cessa pas de tenir sa main dans la sienne, pour ne pas qu'elle s'enfuie pour esquiver le sujet. Nolan avait besoin de savoir si leur amitié était toujours là, au moins, car il y tenait beaucoup. Et depuis cette nuit passée ensemble, il n'arrivait plus à se sortir Joy de la tête. Elle l'avait marquée dans nombreuses des pièces de sa villa, là où il passait clairement le plus de temps, alors il lui était difficile de ne pas penser à elle. Il avait découvert une nouvelle Joy, et l'alcool qu'ils avaient ingurgités toute la soirée avait dû aider à les rendre plus ouverts. Même, totalement dépravés. Pire encore, elle avait été l'exception à la règle. Et Nolan se maudissait bien assez d'avoir envie de plaquer ses lèvres contre les siennes alors que c'était une chose qu'il ne faisait que rarement. C'était si intime et personnel, et pourtant, il n'avait pas arrêté d'adopter les lèvres de Joy. Son regard s'était posé à nouveau sur elles, et il n'arrêtait pas de faire des vas-et-viens entre ça et ses yeux. Il était totalement déstabilisé et souhaitait que les choses soient un peu plus clair entre eux. « Tu ne m'as pas recontacté depuis. Et je n'ai pas osé le faire non plus, je l'avoue. » Alors qu'est-ce que ça veut dire, Joy ? Il se retenait fort pour ne pas le dire.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyMar 25 Mai - 20:14



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021. Depuis cette nuit-là, Joy avait gardé Nolan dans un coin de sa tête. Qui aurait pu oublier une nuit comme celle qu’ils avaient passé ? Une symbiose s’était produite entre eux, une étincelle qu’ils n’avaient pas su éteindre de toute la nuit. La jeune femme repensait à ses mains sur son corps, à ses lèvres contre les siennes, et il lui suffisait de fermer les yeux pour le revoir devant elle. C’était un souvenir qui lui faisait tourner la tête et qu’elle préférait taire au fond de son esprit. Le voir partager une danse avec une autre femme lui piqua le cœur mais elle ne pouvait rien dire, et encore moins le montrer de quelque manière qui soit. Elle aussi avait des démons, rien n’était clair dans sa tête. D’autant plus qu’un peu plus tôt dans la semaine, l’interne avait croisé le chemin d’Aiden, et qu’elle avait fini par l’embrasser, poussée par une folle envie de retrouver ce contact longtemps chéri pendant des années. Ce n’était pas sain ce qu’elle s’infligeait à elle-même, ses sentiments s’embrouillaient, et une fois de plus, face à Nolan, collée contre lui, elle ne pouvait pas nier qu’il la faisait se sentir spéciale. Pourtant, elle ne pouvait rien lui dire, rien lui confier parce que cela ne serait pas cool de lui partager ses doutes. Elle avait probablement besoin de temps, et d’espace. C’était toutefois quelque chose qu’elle se refusait de prendre quand il l’invita à danser. Elle céda, elle était faible et elle ne pouvait se résigner à retrouver cette proximité avec lui…

Elle avait posé l’une de ses mains dans la sienne, l’autre sur son torse, Nolan avait donc posé son autre main sur celle-ci, et Joy avait fixé un instant leurs mains liées de part et d’autre. Elle ne pouvait fuir… Il la tenait, et il savait ce qu’il faisait. Après qu’il ait avoué l’avoir choisi elle et son hôpital pour son don, Joy sentit ses joues s’empourprer mais elle n’avait pas de quoi être gênée, l’acteur avait l’air bien décidé, et non pas seulement parce que c’était elle qui représentait le pôle pédiatrique de l’hôpital. Il lui expliqua que c’était une cause qui lui tenait à cœur, et elle s’étonna même de ne l’avoir jamais vu à l’hôpital. C’était peut-être une remarque déplacée, ou du moins, quelque chose qu’elle n’aurait pas du dire, en sachant qu’Aiden se trouvait à l’hôpital, et que ce n’était peut-être pas le moment que son ex petit ami rencontre son amant… Pouvait-elle même le considérer encore comme ça ? Après tout, cela n’avait été qu’une nuit, et Nolan pensait déjà à autre chose. Il avait l’air de préférer faire comme si de rien était, et l’interne marcha dans cette combine. « Je vais prendre la suggestion en compte. J'espère que ce n'est pas pour te vanter auprès de tes collègues. » Joy fut prise de court par cette remarque, la bouche entrouverte, elle se retrouva hébétée alors que le beau brun se mit à lui offrir un grand sourire. Elle avait regardé son sourire un instant, toujours figée dans cette expression de gêne, elle détourna ensuite la tête ravalant difficilement sa salive. Apparemment, l’acteur avait décidé de prendre cette soirée comme une sorte de parenthèse drôle, rien de sérieux en tout cas. Au fond, elle ressentit un picotement au cœur, son égo venait clairement d’être touché et s’il croyait qu’elle se vanterait de connaître un acteur, il se détrompait. Sa meilleure amie était une actrice, et son meilleur ami était un grand sportif reconnu, donc en soit, la célébrité a toujours touché l’environnement de Joy. « Ce n’est pas mon genre. » finit-elle par dire, toujours le regard perdu dans la foule. Son ton était peut-être un peu plus fermé qu’auparavant, ne sachant comment prendre cette réflexion. Toutefois, elle le remercia pour son geste qui semblait sincère. Elle se permit une petite remarque concernant sa mentor qui allait se demander comment Joy avait réussi à convaincre deux gros bonnets pour leur service. La compétition était rude ici, et le plus dur à lui expliquer cela serait finalement qu’elle n’a pas convaincu ses bienfaiteurs avec le discours qu’elle avait voulu qu’elle apprenne par cœur, mais bien avec son pitch improvisé… La brune se permit donc un petit rire avant de croiser le regard de l’acteur, et pendant un instant, ils ne pouvaient plus se quitter des yeux. Joy se demandait à quoi il 0pensait, et si elle était la seule à ressentir que leur relation avait évolué depuis la dernière fois… « Tu sais... hum... est-ce qu'on pourrait en profiter pour parler de ce qui s'est passé, entre nous ? » Alors là, l’interne ne s’attendait pas à ce qu’il saute du coq à l’âne de la sorte… Elle qui pensait que Nolan préférait ignorer le sujet, elle fut étonnée de constater tout le contraire. Elle le voyait analyser son visage, ses lèvres, ses yeux… Elle avait eu le souffle coupé, et s’était presque figée sur place. « Tu ne m'as pas recontacté depuis. Et je n'ai pas osé le faire non plus, je l'avoue. » Elle déglutit difficilement, sentant sa gorge se nouer. Elle finit par passer lâcher ses mains, mais non pas pour partir… mais elle glissa ses deux mains sur le haut de son torse pour nouer ses mains derrière sa nuque. Elle regardait ses lèvres un instant, tentant de trouver un minimum de contenance pour lui répondre. « Je pensais que tu préférais faire comme si de rien était. » confia-t-elle dans une toute petite voix, se passant la langue sur ses lèvres, elle devait aussi lui dire… « Je t’avoue que je suis une épave ces derniers temps, je n’arrive plus à penser correctement… et… » elle s’arrêta, toujours ses yeux posés sur ses lèvres, elle releva son regard sur lui : « Et être près de toi n’arrange vraiment pas les choses. » conclut-elle finalement, sentant tous les muscles de son corps se tendre au contact de ses mains sur son corps. Elle ne pouvait pas réfléchir correctement lorsqu’elle était si près de lui. Cette tension était encore là, elle pouvait la sentir. Elle ne repensait qu’à cette nuit, qu’à ses lèvres sur les siennes, et son palpitant s’emballait sans qu’elle ne puisse le contrôler. Elle se pinça les lèvres en retenant une grande inspiration, le champagne ingurgité un peu trop vite toute à l’heure commençait à lui tourner la tête. A moins que ça ne soit Nolan…





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyMar 25 Mai - 22:16



what i want most is to live the rest of my life desperately wanting to live it.
-- 22 AVRIL 2021
A

DANGEROUS
WOMAN
Atteindre Nolan n'était pas facile. Il paraissait être quelqu'un de très ouvert, très confiant et il était de ceux qui mettait à l'aise la plupart des gens qu'il croisait. Pourtant, dans sa vie personnelle, c'était autre chose. Il était plus pudique sur ce qu'il ressentait parce qu'il n'était pas à l'aise pour démontrer ses sentiments. Avec sa famille, ça coulait de source bien sûr. Avec les amis, c'était parfois plus difficile qu'avec d'autres. Mais dans l'affection sentimentale, c'était une toute autre affaire. Depuis son divorce Nolan s'était fait la promesse de ne plus jamais avoir un quelconque espoir de sentiments envers une femme. Se contenter de quelques nuits pour se sentir moins seul lui suffisait depuis deux ans. Mais, qui n'a pas besoin d'un minimum de tendresse ? Partager du charnel était une chose, partager une complicité en était une autre. Avec Joy, les deux s'étaient mélangés et avait chamboulé son quotidien déjà fragile. Elle avait mit sens dessus dessous cette forteresse qu'il s'était forgé et il avait du mal à en remonter depuis. C'était hallucinant comme une simple nuit passée - pas si simple, finalement, mais unique - lui avait fait perdre patience. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été envoûté de la sorte et c'était un sentiment qu'il appréciait finalement. C'était une véritable guerre intérieure qui s'imprégnait en lui depuis ces dernières semaines, et Joy en était la cause. Et comme ils ne s'étaient pas recontactés depuis, il ignorait totalement ce qui se passait dans la vie de Joy. Ca avait été le silence radio. Peut-être, qu'au final, elle s'était remise avec ce fameux ex qui avait été la cause de ses maux ce soir-là. Mais please, elle ne pouvait pas le laisser dans cet état plus longtemps. Nolan était trop curieux de savoir s'il pouvait sciemment continuer à la désirer, ou tenter de se battre contre ses vieux démons pour lutter et ne rester qu'un ami fidèle et loyal qui la réconforterait quand les choses tourneraient mal. Ca n'avait été qu'une nuit, mais ça avait été LA nuit. Bordel, qu'est-ce que tu m'as fais faire Joy.

Perdu dans ses pensées tandis qu'ils tournaient ensemble sur la piste, ils se dévisageaient parfois, puis cherchaient à regarder ailleurs les autres fois. En tout cas, ils n'étaient pas des plus sereins. Nolan ne l'avait forcé en rien, mais il avait fermement espéré qu'elle accepte de danser avec lui, à nouveau. Cela lui rappelait que trop bien ce qu'ils avaient partagé au Canvas, même si cette fois-là, ils avaient plus d'entrain. Le slow derrière eux ne leur permettait pas de lâcher prise mais au contraire, de garder une proximité qui retourna toutes les pensées de Nolan. Des pensées lubriques et torrides. Heureusement, la conversation qu'ils avaient permettait parfois à l'acteur de s'en sortir et de les diriger ailleurs. Lorsqu'il blagua maladroitement, cela ne fit pas mouche chez l'interne qui fut plus décontenancée qu'autre chose. C'était le risque avec Nolan. On pouvait rire avec lui, ou ne pas apprécier son humour. « Ce n’est pas mon genre. » qu'elle avait répondu froidement. Ca n'empêcha pas Nolan d'avoir toujours son sourire sarcastique sur les lèvres. « Ca va détends-toi, c'était une petite blague pour détendre l'atmosphère. Mais ça a fait un couac apparemment. » L'idée n'était pas de surestimer l'égo déjà débordant de Nolan, mais plutôt une référence au fait qu'il était sûr que de toutes, Nolan n'aurait les yeux posés que sur une seule interne s'il posait un pied là-bas. Il ferait bien sûr en sorte dans les premiers temps, que personne ne sache qu'ils étaient "aussi" proches car c'était beaucoup trop personnel et qu'il n'avait pas envie que de folle rumeur court à nouveau sur lui. Il en arriva donc à ce fameux sujet qu'il avait d'abord tenté d'éviter pour ne pas que ce soit trop malaisant, mais ça lui brûlait bien trop  la gorge pour ne pas en parler. Il avait pris Joy de court et il le voyait bien sur son visage. Quand elle se délivra de son emprise, il eut presque peur qu'elle s'enfuie ou lui en colle une pour en oser en parler maintenant. Mais il fut soulagé quand il ressentit ses mains se lier derrière sa nuque. Ce contact le fit frissonner, et il glissa d'abord ses mains contre ses bras dénudés avant de les nouer autour de sa taille. Ce n'est pas pour autant qu'il ne l'attira pas contre lui, bien au contraire. Ses bras la retinrent délicatement mais fermement, l'entourant totalement pour qu'elle se colle contre lui. « Je pensais que tu préférais faire comme si de rien était. » Il était étonné et face à cet étonnement, il fronça les sourcils, ne comprenant pas là où elle voulait en venir. « Je t’avoue que je suis une épave ces derniers temps, je n’arrive plus à penser correctement… et… » Là, elle le prenait de court lui aussi. La mâchoire de l'acteur se serra, voulant en entendre plus. « Et être près de toi n’arrange vraiment pas les choses. » C'était un peu trop. L'acteur ne s'attendait pas à toutes ses révélations et il se mit à réfléchir un peu trop. Pourquoi était-elle une épave ? A quoi devait-elle penser ? Etait-ce à cause de ces histoires d'ex petit-ami ? Ou peut-être que quelque chose d'autre était arrivé depuis ces deux dernières semaines où ils ne s'étaient pas parlés ? Et cette chute ! Ainsi, être près de lui ne lui inspirait pas tant de dégoût que ça. Nolan n'avait pas dû rêver ces instants cette nuit-là alors. Pourtant, il n'était pas le bienvenue ou plutôt, qu'être près d'elle n'aidait pas Joy à avoir les idées claires. Comment le pouvait-elle de toute manière, alors que lui aussi n'y arrivait pas. Il soupira légèrement face à ses propos et hocha nerveusement la tête. « Je vois... » Son regard se perdit dans la foule, il était décontenancé et ne pouvait pas la regarder dans les yeux. « Peut-être que je devrais te laisser tranquille alors. Pour que tu puisses réfléchir pleinement et que je ne sois pas un obstacle. » Sauf que, Nolan n'en avait pas du tout envie. Et il avait tendance à trop faire passer ses envies en priorité. C'était une véritable torture. « Je voulais juste m'assurer que, malgré tout, on ne perde pas contact à cause de cette folle nuit, hein ? Je tiens beaucoup à toi, j'ai pas envie de te compliquer la vie non plus. » qu'il ajouta à contrecœur. Il reposa ses yeux sur elle, finalement, et il lui offrit un maigre sourire pour témoigner de sa gratitude. « Et quoi que ce soit, tu peux me parler de ce qui te tracasse. » Parce qu'il était toujours là pour elle malgré tout, et qu'il était sûr que ses soucis ne le concernait en rien. Au final, il n'avait été qu'une parenthèse torride et joviale. Et c'est ça, initialement, que Nolan s'était évertué à faire. L'accaparer pour qu'elle se sente plus légère et oublie ses vrais ennuis.
MADE BY @ICE AND FIRE.
Revenir en haut Aller en bas
Joy Petterson
Joy Petterson
la warrior princess
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et une étoiles. (31/01/1990)
SURNOM : en général c'est joy, à l'hôpital c'est plus souvent 'petterson'.
STATUT : mariée à son travail, elle se convainc qu'elle n'a besoin de personne.
MÉTIER : résidente en chirurgie pédiatrique au st vincent's hospital même si elle est souvent partout à la fois et bénévole au lone pine koala sanctuary, généralement au moins une demi-journée par semaine.
LOGEMENT : quartier redcliffe, victoria avenue au numéro #15 dans un vieux bâtiment rénové qu'elle affectionne tout particulièrement, il vous faudra monter au quatrième étage pour la retrouver.
best at faking a smile
POSTS : 16718 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : a adopté une chienne croisée border collier/berger australien qu'elle a renommée : hope (mars 2021), a fait une fausse couche (décembre 2018), elle a passé un an dans une école de redressement & a commencé la boxe durant la même période (2007-2008), a vrillé entre ses 14 & 18 ans entre drogue, alcool, fugue (2004-2008), a perdu son frère jumeau à l'âge de 12 ans (2002), a déménagé à Brisbane l'année suivante (2003)
RPs EN COURS :
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Nkaj
JODY ☽ « break down, only alone i will cry on out you'll never see what's hiding out, hiding out deep down yeah, i know, i've heard that to let your feelings go. is the only way to make friendships grow but i'm too afraid now yeah. i put my armor on, show you how strong i am. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1q7t
REEDSON #8 « i got all i need in a world of doubt, we got our champagne dreams in an endless drought, we are the kings and queens seeking our aces out, we got all we need, no new friends now. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 7z39
JOYDEN #18 « all the most powerful emotions come from chaos - fear, anger, love- especially love. love is chaos itself, think about it! love makes no sense, it shakes you up and spins you around. and then, eventually, it falls apart. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 9uxb
JONNY #8 « take a look at what you've done, 'cause baby now we got bad blood. now we got problems, and i don't think we can solve them you made a really deep cut, and baby now we got bad blood. »
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J7dt
JOYSY ☽ « but the night was warm, we were bold and young all around the wind blows, we would only hold on to let go, blow a kiss, fire a gun, we all need someone to lean on and you're the one.»
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 J4mo
PETTERSON (scénario) « did you ever know that you're my hero, and everything i would like to be? i can fly higher than an eagle for you are the wind beneath my wings, it might have appeared to go unnoticed but i've got it all here in my heart, i want you to know i know the truth, of course i know it i would be nothing without you. »
(5/8) ☽ mabel #1 + stacey #3 + ?
RPs EN ATTENTE : isaac #2 & maddy #3 (coming soon)
RPs TERMINÉS :
(69) ☽ adam #1 - adam #2 - adam #3 - mia #1 - adam #4 - lawrence (fb) #1 - kaya - katherine (fb) #1 - adam #5 - niamh #1 - pete - penny (fb)#1 - nick#2 & oakley - miles #1 - wim #1 - nick #1 (fb) - enoy #1 - lawrence #2 - chloe - lily - penny (fb)#2 - niamh #2 - stacey (fb) #1 - mila (fb) - niamh #3 - blake #1 - merry #1 - penny #3 - lexie (fb) #1 - dani #1 - nick #3 - danika #1 - niamh #4 - blake #2 - nick #4 - niamh #6 - laurel #1 - lya #1 - maxence #1 - mia #2 - jordan (fb) #1 - maxence #2 - stacey #2 - niamh #5 + jax - lya #3 - event (open house) : 1234  › 5 - jackson #1 - blake #3 - dani #2 - niamh #7 - emily #1 - jordan #2 -penny #5 - penny#4 - maxence #4 ft. aiden - nolan #2 + nick #5 - danika #2 - maxence #3 - maddy #1 - nolan #1 - penny #6 - lawrence #3 - maddy #2 - isaac #1 - penny #7 - marcel #1

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 665285f79d30c576f09c923375378449ac7dc13f
JOYDEN (17) ☽ (fb) #1(fb) #2(fb) #3(fb) #4#5#6(fb) #7#8#9#10 (UA) - #11 - #12 - #13#14#15#16 - #17

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 ZBWyfJyOEOtUTgQH_mz0XBBXUJ0@500x283
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 L2VQoTW

abandonnés:
 

AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : avatar (panicstation) gif signature (butterfly) broc'art (code signature) crackships (mandown) userbars (loonywaltz)
DC : deklan, le surfeur déchu & hunter, l'enfant terrible.
PSEUDO : mandown.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34727-joy-x-i-know-a-thing-or-two-about-darkness-and-pain https://www.30yearsstillyoung.com/t34788-joy-x-finding-friends-with-the-same-mental-disorder-is-priceless https://www.30yearsstillyoung.com/t35036-joy-petterson https://www.30yearsstillyoung.com/t35075-joy-petterson

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 EmptyMar 25 Mai - 22:38



something 'bout you makes me feel like a dangerous woman-- @Nolan Waterford  something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 4052937387

22 avril 2021.  Joy n’était pas facilement cernable. Elle n’aimait pas exprimer ses sentiments ou ses émotions. On arrivait seulement à lire facilement chez elle quand elle n’était pas d’humeur… C’était généralement quelque chose que l’on ne pouvait pas rater. La jeune femme avait appris à garder tout pour elle et on le lui reprochait très souvent d’ailleurs. Mais depuis qu’elle avait perdu son frère jumeau, elle s’était construite cette carapace autour d’elle qu’il était dur d’abattre. Un bon nombre de gens avaient déjà tenté de le faire, et elle revenait toujours à sa position initiale de défense. Sa rupture avec Aiden n’avait qu’accentuer ce trait particulier chez elle, et il était inutile de parler de ses fausses illusions auprès d’Adam, quelques mois plus tôt. L’interne avait voulu enfin ouvrir son cœur, après presque un an à se couvrir de tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à des sentiments… Et elle s’était prise une porte de plein fer. Cette expérience lui avait au moins appris qu’elle avait bel et bien raison de se protéger ainsi. Parfois, on ne voyait rien venir et même si les choses semblaient couler de source, rien n’était aussi simple…

Cette nuit qu’elle avait partagée avec Nolan avait pourtant radicalement remis en cause beaucoup de ses idées arrêtées. Ne s’autorisant plus à s’attacher, ou à se lier d’une quelque manière que ce soit à ses amants d’une nuit… pourtant, Nolan avait chamboulé son monde et depuis, la Terre tremblait sans qu’elle n’arrive à retrouver son équilibre. Beaucoup de choses semblaient se passer chez Joy et elle ne semblait pas arriver à mettre du sens à tout ça. C’était pourquoi elle avait été prise de court de se retrouver face à Nolan ce soir. Elle était un peu sur son lieu de travail ici, ce n’était pas le moment de flancher. Elle ne devait pas perdre son objectif des yeux, et le fait qu’il lui annonce qu’il ferait un chèque pour le service pédiatrique du St Vincent’s Hospital la rassurait aussi un peu. Elle ne rentrerait pas les mains vides, et devrait même rendre sa mentor plutôt contente… C’était déjà un poids qui se retirait de ses épaules. Se retrouver dans les bras de Nolan n’était pourtant pas anodin pour la brune. Elle tentait de rester tout de même impassible, un simple sourire timide sur les lèvres, elle restait droite et accessible. Elle ne voulait pas qu’il croie qu’elle était sur ses gardes non plus. Mais il était difficile pour elle de laisser son regard trop longtemps dans celui de l’acteur, alors elle alternait entre la foule, ses lèvres, ses yeux… Elle sentait encore cette connexion entre elle qu’elle devait combattre. Voir l’air satisfait de Nolan ne faisait que confirmer à la belle que son amant d’une nuit n’avait pas été si marqué par leurs ébats. Elle s’était pincée les lèvres, et sa réponse était sortie beaucoup plus froidement qu’elle ne l’aurait cru. « Ca va détends-toi, c'était une petite blague pour détendre l'atmosphère. Mais ça a fait un couac apparemment. » Elle lui accorda un simple regard comme réponse. Ne sachant trop sur quel pied danser avec lui, elle n’en fut pas moins surprise la minute qui s’en suivit. Elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il mette les pieds dans le plat de la sorte, et avec un regard si profond qu’elle en fut décontenancée. Elle se sentait nerveuse, et ne put s’empêcher de changer de position, frottant ses mains contre le haut de son torse pour venir nouer ses mains derrière sa nuque. Elle évitait son regard un instant, ressentant les mains de l’acteur le long de ses bras dénudés avant de suivre ses courbes jusqu’à ses hanches. L’interne crut avoir une crise cardiaque tellement que son cœur transperçait sa poitrine. Ce contact était bien trop électrique pour qu’elle n’arrive à garder ses idées claires… D’ailleurs, c’était avec sincérité qu’elle le lui avoua. Beaucoup de choses se passaient dans la vie de Joy ces derniers temps, et être auprès de lui ne l’aidait pas vraiment, parce que comme la dernière fois, lorsqu’il était près d’elle, elle avait l’impression que tous ses problèmes s’envolaient, et qu’il était le seul à exister dans son monde. Mais ce n’était qu’une illusion, tout n’était pas si simple.  « Je vois... »  Elle le regardait, et il semblait touché mais elle ne savait pas comment… L’avait-elle vexé ? Il fuyait son regard, et ça lui faisait presque mal au cœur.  « Peut-être que je devrais te laisser tranquille alors. Pour que tu puisses réfléchir pleinement et que je ne sois pas un obstacle. » Outch. Elle fronça aussitôt les sourcils, et une main vint se poser sur la joue de Nolan pour venir attirer son attention et chercher son regard : « Arrête. Tu n’es pas un ‘obstacle’, Nolan. » dit-elle alors, sans réfléchir à ce qu’elle disait, mais instantanément elle n’avait pas aimé voir ce regard sérieux et blessé à ce qu’elle venait de dire… Elle voulait le rassurer, et elle avait plongé son regard dans le sien pour qu'il voit sa sincérité. Elle caressa sa joue avec son pouce avant de repasser sa main derrière sa nuque.   « Je voulais juste m'assurer que, malgré tout, on ne perde pas contact à cause de cette folle nuit, hein ? Je tiens beaucoup à toi, j'ai pas envie de te compliquer la vie non plus. » Nolan la regardait enfin, mais il semblait peiné et elle n’arrivait pas à le supporter. Elle le regardait avec beaucoup d’intérêt, tentant de lire entre les lignes…  « Et quoi que ce soit, tu peux me parler de ce qui te tracasse. » Non, elle ne le pouvait pas. Cette folle nuit avait-il dit, dans quel sens pensait-il cela ? Elle n’arrivait pas à le déchiffrer. Il avait aussi dit qu’il tenait à elle… Comme une amie, probablement. Il ne voulait pas la perdre parce qu’elle avait toujours été d’un soutien sans faille, sans jamais douter de lui une seule seconde. Elle déglutit, venant poser son regard dans le sien. « Je n’ai pas envie de te perdre non plus. » confia-t-elle alors d’une petite voix, venant presser son corps contre le sien alors qu’ils continuaient ce doux slow. Elle avait le souffle court et ne pouvait se retirer de la tête ces images, ces souvenirs… Elle n’arrivait pas à dire quoique ce soit de plus, mais juste ces mots pour le rassurer. Elle non plus ne voulait pas que cette nuit ne gâche leur amitié, quoiqu’il arrive… Quoiqu’il advienne…





something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 NNl33e8
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 WXfKXPu
something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 1NPkvdz
 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 3258319053:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty
Message(#) Sujet: Re: something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

something 'bout you makes me feel like a dangerous woman (ft. nolan) #2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-