AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

 bliss i miss (Reese)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Albane Dumas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : vingt-huit ans (27.03)
SURNOM : bane, babe pour les intimes, banane pour les affectueux
STATUT : célibataire à la dérive
MÉTIER : infirmière à l'hôpital sur les journées, numéro qu'on appelle à la ruche au moindre pépin médical
LOGEMENT : #49 james street, fortitude valley. une colocation avec einstein le chat et depuis peu, eleonora. le chaos, donc.
bliss i miss (Reese) 71
POSTS : 866 POINTS : 115

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Boule de gentillesse, trop naïve et trop sensible ≈ A pour vices secrets la cigarette, l'alcool en trop grande quantité et la morphine ≈ Pourtant intègre et remplie de valeurs, elle trafique des ordonnances médicales et vole des stocks de médicaments pour le compte de la Ruche ≈ Homosexuelle planquée dans son placard ≈ Passionnée de plongée ≈ Française à l'accent bien prononcé ≈ En roue libre depuis le décès de sa petite soeur en 2019.
RPs EN COURS : bliss i miss (Reese) Angry-birds-puppy-eyes

Lou #2 + Leo #4 + Hugo + Wine #5 + Reese #2 + Noor +

UA:
RPs EN ATTENTE : Lena + Solas + Jules + Eliot +
RPs TERMINÉS : Winston + Lou + Jake + Asher + Winston #2 + Jordan + Deklan + Winston #3 + Eleonora #2 + Lara + Eleonora & Reese + Jake #2 + Jordan + Jake & Melchior + Leo #3 + Drew + Winston #4 + Dani + Eliot +
(abandonnés): Dani & Melchior + Reese + Ciarán + Jake #3 +
AVATAR : victoria pedretti
CRÉDITS : (avatar) vellichor (gifs) fuckyougifs
DC : sergio aka papa gugu et emery
PSEUDO : tiphaine
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40838-albane-wreck https://www.30yearsstillyoung.com/t41095-albane-supercollide https://www.30yearsstillyoung.com/t42597-albane-dumas

bliss i miss (Reese) Empty
Message(#) Sujet: bliss i miss (Reese) bliss i miss (Reese) EmptyDim 24 Juil 2022 - 0:10



bliss i miss

Hard to explain what a feeling I've found. Between hope and a doubt that holds me to the ground low in dry fields of California, I dream of a life lived with ease; simple and serene. But it's hard to find the optimist in me when the life I've loved is slowly wrecking me. It's moreto you than it was when we were kids. And now, and now, you see the world, oh, plainly as it is. And boy, were you wrong

« Putain de con de cadre de meeeeeerde » Son doigt dans la bouche, Albane grimaçait en essayant de soulager la douleur. Elle avait pourtant dit à Leo d’éviter de claquer les portes, plus d’une fois. Mais la blonde n’avait rien écouté, au point que la française la soupçonnait de le faire juste par provocation. Cela n’avait pas manqué ; les vibrations du mur avaient fini par causer la chute d’un cadré posé là. Le verre s’était éclaté au sol, causant un beau désastre. Et si la brune aurait fait son deuil du cadre dans le couloir entre la salle de bain et sa chambre, le crochet vide et tordu sur le mur vide avait eu raison de son indifférence. Elle ne faisait pourtant pas dans le détail, Bane, mais avait cédé à l’achat d’un nouveau tableau, un truc un peu abstrait, coloré, plutôt joli. Elle n’avait aucune idée de ce que cela représentait, voyait un éléphant ou une voiture renversée selon l’angle. Mais l’erreur tragique n’était pas dans l’achat ; elle était dans le soudain élan de confiance que l’infirmière avait eu, qui lui avait laissé croire qu’elle était capable de planter un clou toute seule. Retirer l’ancien, elle savait faire. Bien positionner le nouveau, aussi. Mais bien viser avec le marteau ? Son doigt n’était pas de cet avis. « Et puis merde. » Soudainement ronchonne, elle avait tout laissé par-terre, décidée à avoir recours à sa solution préférée quand elle était en galère : aller toquer chez Hugo. Juste ses clés en poche, en jogging, pull trop large et chignon fouillis, elle sortit de chez elle pour se rendre jusque chez le Blanchard.

De sa main indemne, elle toqua à la porte, son meilleur air dramatique au visage. « Dumas demande Blanchard ! » lâcha-t-elle à voix haute une fois qu’elle estima que son ami avait mis trop de temps à ouvrir. Et finalement, elle entendit le bruit du verrou, vit la porte s’ouvrir. « J’ai besoin de tes ta…lents. » Son cerveau court-circuita instantanément en réalisant que quelque chose n’allait pas, y abandonnant son français au passage. Ce visage, elle le connaissait. Sauf que ça ne faisait aucun sens, il n’était pas supposé être là. Pourquoi il était là, ici, pourquoi est-ce qu’elle n’était pas au courant ? Elle resta hébétée un instant, yeux écarquillés et bouche entre-ouvertes. « Reese ? » Identification affirmative. Lentement, ses lippes s’étirèrent dans un large sourire alors qu’elle réalisait que c’était une chouette nouvelle. « Je te suffisais plus en colocataire, c’est ça ? » Elle se mit à rire avant de faire un pas vers lui, venir le serrer fort dans ses bras. Elle avait toujours été tactile et même si les quelques semaines avant son départ avaient été quelque peu bizarres, elle était juste heureuse de le revoir. Ça ne l’empêcha pas de lui donner une tape dans l’épaule quand elle le relâcha. Rien de méchant, juste un geste moralisateur. « La prochaine fois que tu décides de te barrer, préviens autrement que par message. T’as laissé tellement de trucs derrière toi, je me suis presque demandé si tu n’avais pas été kidnappé et que le message venait de ton ravisseur. » C’est que ça avait été soudain, brutal. Vu ce que Leo et Win en disaient, elle n’avait probablement eu des nouvelles que parce que le loyer était en jeu. « T’as pas été kidnappé, hein ? » Elle haussa un sourcil, préférant s’en assurer. « Parce que t’as une sale tête. Tu vas bien ? » Car maintenant qu’elle y pensait, son départ avait été vraiment bizarre, son comportement aussi. En conséquence, son retour l’était tout autant. Un bruit dans le couloir lui fit tourner la tête, la motivant finalement à fermer la porte derrière elle pour venir s’installer sur le canapé. A force, c’était aussi son canapé à elle.

@Reese Grigson


 
© GASMASK



everything's great

Cause it's so hard for me to be honest these days, I tell myself I'm doing okay. I don't want the world to think I'm weak, and so i repeat it 'til I believe it. Everything's going great! Just don't ask me how I really feel. • sheepirl.

Revenir en haut Aller en bas
Reese Grigson
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente ans (21/06/1992).
SURNOM : grizz.
STATUT : célibataire.
MÉTIER : barman.
LOGEMENT : sur le canapé de hugo, le temps de se retrouver un appartement.
bliss i miss (Reese) 70j1
POSTS : 119 POINTS : 355

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à brisbane • fumeur occasionnel convaincu malgré tout d’avoir arrêté • titulaire d’un diplôme en droit qui ne lui sert strictement à rien • il a une soeur de trente-deux ans, et un demi-frère de huit ans dont il s’occupe à temps partiel • il a des tendances alcooliques non-assumées • allergique à l’engagement • il a quitté brisbane durant plus de trois mois, du jour au lendemain, et n’est revenu que début juillet • il met un temps fou à répondre à ses sms (quand il y répond) • son père est décédé depuis le vingt-huit juin 2022.
RPs EN COURS : winston, autumn, eleonora, noor, albane, naomi, jina.
RPs EN ATTENTE : byron.
AVATAR : douglas booth.
CRÉDITS : dark dreams.
DC :
PSEUDO : manon.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/07/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45237-some-days-i-lie-wide-awake-til-the-sun-hits-my-face-reese https://www.30yearsstillyoung.com/t45338-glimpse-of-us-reese https://www.30yearsstillyoung.com/t45339-reese-grigson

bliss i miss (Reese) Empty
Message(#) Sujet: Re: bliss i miss (Reese) bliss i miss (Reese) EmptyVen 12 Aoû 2022 - 1:32


bliss i miss
L’appartement est bien trop calme à son goût. Hugo et Noor sont absents, et si par le passé, ces moments de quiétude lui plaisaient, voire lui étaient nécessaires, il les apprécie dorénavant de moins en moins, depuis son retour de Sydney. La place est trop grande pour ses pensées qu’il supporte difficilement, et qu’il commence à prendre l’habitude d’esquiver en jouant une playlist sur son portable continuellement, alors qu’il stocke les restes de son précédent repas dans un tupperware — tout en ignorant à quel point il rassemble tous les clichés de la fée du logis avec le torchon sur son épaule, lorsqu’il s’adonne à nettoyer le plan de travail. Tout ce qu’il y a possiblement à faire, il le fait. Ce n’est que lorsqu’il n’a plus aucune tâche en tête qu’il sort un verre du placard, ainsi que la première bouteille de whisky qu’il croise. Mais alors qu’il s’apprête à se servir, il entend toquer à la porte. Ses sourcils se froncent aussitôt, et il jette un regard vers l’entrée. Une visite impromptue, qui le pousse à ranger tout l’attirail qu’il venait de sortir, avec une pointe de regret. Il s’avance vers l’entrée, attrape les clés sur le meuble avant qu’il n’entende une voix résonner à travers la porte. « Dumas demande Blanchard ! » Dumas, comme Albane Dumas. Son ancienne colocataire, qui vit littéralement en face de son squat actuel, et chez qui il a toqué dès son premier jour sur Brisbane — avant de tomber sur Léo, à la place. Il fronce les sourcils, un léger sourire pointant sur ses lèvres. Malgré les derniers évènements avant son départ, il est sincèrement content à l’idée de la revoir. Après des mois de colocation, Albane est rentrée dans sa vie, jusqu’à l’habituer à sa présence. Tout aurait été certainement bien plus simple s’il n’avait pas été mêlé à ses histoires avec ses deux meilleurs amis, ou s’il n’en avait absolument rien à faire de la française. Il l’aurait jeté sous le bus sans hésiter, et tout aurait été réglé à la première seconde. Il balaie néanmoins cette pensée, pour insérer les clés dans la serrure et lui ouvrir dans la foulée. « J’ai besoin de tes ta…lents. » Ses sourcils s’arquent cette fois, alors qu’il fait de nouveau face à la brune après des mois de silence. Il ne peut s’empêcher d’y voir un écho à toutes ces fois où elle a fait appel à lui pour la plus simple à la plus étrange des raisons — mention spéciale pour le sapin de Noël gigantesque. Sa main lâche la poignée, instinctivement, poussé par le confort d’avoir affaire à une tête plus que connue. « Reese ? » Son sourire se fait plus franc, en réponse au sien. « Salut. » Ces retrouvailles contrastent fortement avec celles qu’il a pu avoir avec Leo et Winston. Les regards assassins sont troqués pour la mine solaire de la française, sans qu’il n’en soit réellement surpris. Il faut dire qu’Albane n’a rien à avoir avec ses deux meilleurs amis. D’une douceur qu’il a rarement connu, il n’a pas de mal à se souvenir pourquoi sa colocation avec elle a été si simple — si on oublie les dernières semaines. C’est ironique, de constater la place qu’elle s’est faite auprès de chacun d’entre eux, avant de compromettre leurs amitiés dans la foulée. Et malgré ça, Reese n’arrive même pas à lui en vouloir. « Je te suffisais plus en colocataire, c’est ça ? » « Hugo m'traite mieux. Et y a toujours des bières dans son frigo. » qu’il lance, moqueur. En réalité, il serait retourné à l’appartement avec elle sans hésitation si la chambre était restée libre, mais ça, il ne le dira jamais de cette façon là. La brune s’avance et il ne peut s’empêcher de froncer le nez lorsqu’elle le prend dans ses bras. Malgré tout, il se laisse faire avec l’aisance d’un poteau, depuis habitué aux élans tactiles de la française. Il ne recule plus immédiatement, ce qui est déjà une belle preuve d’affection de sa part. Lorsqu’elle le relâche finalement, il accueille la tape sur son épaule d’un sourcil haussé. « La prochaine fois que tu décides de te barrer, préviens autrement que par message. T’as laissé tellement de trucs derrière toi, je me suis presque demandé si tu n’avais pas été kidnappé et que le message venait de ton ravisseur. » Il ricane face à ses soupçons qu’il juge légèrement drastiques. Lui, à l’inverse, trouve certainement son attitude bien trop ordinaire, sans l’être en réalité le moins du monde. « T’as pas été kidnappé, hein ? » Il reste silencieux quelques secondes, analysant son visage pour savoir s’il s’agit d’une blague ou si elle envisage réellement ce scénario. « Je peux pas concevoir que tu puisses sérieusement poser la question. » qu’il se contente de répondre, sans dissimuler le jugement dans son regard. Au-delà du fait que ce soit démesuré comme hypothèse, penser à ce qu’il soit kidnappé et ne pas appeler la police est proprement scandaleux. « Parce que t’as une sale tête. Tu vas bien ? » Il ne peut s’empêcher de tiquer. Il ne pensait pas que ça se verrait au point qu’elle le relève si tôt. « J’ai jamais une sale tête, pour commencer. » qu’il se défend, l’air presque vexé, alors qu’il la voit s’infiltrer à l’intérieur sans quelconque avertissement. Il ne s’en formalise pas pour autant, se postant face au canapé, les mains fourrées dans ses poches. Cet appartement, ils s’y sont déjà rendus tous les deux, quand ils étaient encore en colocation — ce n’est que la continuité des choses de s’y retrouver de nouveau. « J’suis juste fatigué. Rien de nouveau. » Si ce n’était que ça. « Et toi, depuis le temps ? » Il change tout naturellement de sujet, comme s’il n’avait aucun compte de plus à rendre. Les nouvelles de sa part sont obsolètes, balayées d’un revers de main. « T’as retrouvé quelqu’un pour l’appart ? » qu’il finit par glisser, l’air innocent. Il connaît très bien la réponse. Et vu la surprise d’Albane, il semblerait que Leo n’ait pas jugé nécessaire de lui parler de son retour. Pour autant, il a envie de savoir si l'infirmière lui mentirait à ce sujet. Certains diraient que c’est vicieux, lui préfère le terme ingénieux.
(C) PATR.ONUS





cut throat --
first things first i'ma say all the words inside my head, i'm fired up and tired of the way that things have been. second thing second, don't you tell me what you think that i could be, i'm the one at the sail, i'm the master of my sea.
Revenir en haut Aller en bas
 

bliss i miss (Reese)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: fortitude valley :: logements
-