AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
WiMiUS S27 – Mini projecteur portable rotatif à 270° Full HD 9000 ...
69.99 € 139.99 €
Voir le deal

 (chaddie #8) the stars in your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyMar 11 Avr 2023 - 14:44


@eddie yang (chaddie #8) the stars in your eyes 1723716604

Charlie n’a pas attendu vingt-quatre heures après avoir reçu le sms de son meilleur ami lui annonçant la naissance de son filleul. Elle en a été parfaitement heureuse, évidemment, quoiqu’aussi inquiète de le savoir né avec autant d’avance sur le terme initial. De le savoir en couveuse, autant que la précision qu’il allait sûrement devoir y rester un moment, n’a malheureusement pas aidé son souci à se tasser. Si elle a pris la décision de ne pas en faire part outre mesure à Eddie, parce qu’elle estime qu’il a déjà bien assez à gérer, elle n’en pense pas moins pour autant. La naissance de son fils est un chamboulement suffisant dans sa vie, surtout alors qu’il n’était pas supposé faire des aller-retours à l’hôpital durant autant de temps et que son emploi du temps déjà impossible n’avait pas réellement de place pour une telle chose. Néanmoins, elle le connaît assez pour savoir qu’il met déjà tout en œuvre pour servir son fils autant que sa petite-amie, quitte à faire passer son propre bien au millième plan. Charlie a pris sa journée pour pouvoir aller voir son meilleur ami, ne pouvant décemment pas retourner au travail pour une nuit supplémentaire alors qu’il lui a demandé de privilégier les visites de fin de journée, pour qu’ils aient un peu de temps ensemble. Et puis, elle veut aussi rencontrer son filleul, même si Eddie l’a prévenue qu’il était petit et que le voir de ses propres yeux ne fera qu’une fois de plus qu’aggraver son souci à son sujet. Il est pourtant bien entouré, autant par ses parents que par l’équipe médicale, et Charlie ne doute pas qu’il retrouvera bien rapidement un poids normal et une vie tout à fait saine et stable, comme n’importe quel petit garçon.

Une peluche bien plus grande que sa tête coincée entre son coude et son torse, elle envoie un message à Eddie pour lui demander de la retrouver près de l’accueil, après s’être battue avec la secrétaire qui refusait apparemment de lui donner le numéro de leur chambre - comme si elle allait leur voler Sasha, par exemple. Une petite voix se dit au moins que cela permettra à Eddie de se forcer à sortir de la pièce, ne serait-ce pour se dégourdir les jambes, et se faire écraser sous la pression de l’accolade qu’a aussitôt Charlie à son égard, à la seconde où il apparaît dans son champ de vision. Ses bras se posent contre ses épaules et le serrent sans la moindre retenue, ayant déjà oublié ses récentes plaintes quant à son corps atteignant ses limites. Le contexte est différent, aujourd’hui, et il ne risque pas d’être père tous les jours. “Hey, papa.” Elle souffle tout bas, sincèrement émue autant qu’elle est heureuse pour lui. Elle est certaine que l’arrivée de cet enfant dans sa vie ne saura lui apporter que de belles et merveilleuses choses, tout comme il sera aussi sans doute la seule raison valable capable de lui faire accepter de ralentir la cadence. Maintenant, elle sait déjà qu’elle lui dira que s’il ne veut pas le faire pour lui, alors il se doit de le faire pour Sasha. “Pas de prénom en H, alors ? C’est vraiment pas plus mal.” Parce que rien qu’à voir le prénom d’Halston, cela prouve bien que sa famille arrivait à court d’idées. Charlie n’en sourit que de plus belle encore, une main toujours posée contre sa nuque alors qu’elle embrasse tendrement sa joue. “Je t’ai ramené à manger, ne me dis pas de quand date ton dernier repas digne de ce nom.” Et elle est sérieuse: elle ne veut vraiment pas savoir, parce que le moment est mal venu pour lui faire la morale. “Mais avant tout, montre moi où est mon filleul que je vais combler de cadeaux.” Les lèvres retroussées, déjà émue, elle lui en fait finalement la demande, après que la secrétaire n’ait apparemment pas souhaité lui répondre par la positive. Elle sait au moins qu’Eddie ne lui fera pas cet affront, à commencer parce qu’il lui fait assez confiance pour avoir fait d’elle la marraine du bambin, pour le plus grand bonheur de la blonde dont le coeur est rempli de fierté à cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
(chaddie #8) the stars in your eyes Hu5cwsy Absent
ÂGE : 28 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, son prénom coréen.
STATUT : jeune papa pris dans la tourmente d'un baiser volé épinglé dans la presse à potins, quelques semaines après ses fiançailles. le résultat est sans appel : Halston ne veut plus l'épouser ni même partager sa vie.
MÉTIER : danseur professionnel et chorégraphe pour la Nortlight Company, égérie pour la Maison Weatherton dont il est le nouveau visage, professeur de danse et ambassadeur pour Run For Judy – très occupé, donc.
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston, leur fils Sasha et leurs trois chats.
(chaddie #8) the stars in your eyes FImXQBjH_o
POSTS : 10245 POINTS : 470

TW IN RP : naissance prématurée, burn-out, age gap.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur, il refuse de choisir ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé les attentes ☆ ancien membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ collectionne les casquettes dans tous les domaines, rien ne l'arrête ☆ gaga de ses trois chats ☆ ambitieux et opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon ; indianred
RPs EN COURS : (10) eddon #25 (ua gothique)gaby #5diana #7meryl #2eddon #29blake #3 (event)anna #2nicholas #1jessezoya #2


(chaddie #8) the stars in your eyes 5GlsJZXj_o
eddon #25 (ua) & #29 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151617 (ua)18192021222324262728

(chaddie #8) the stars in your eyes 73a6ab71a5f65481a2f21d7e6c6b0da9b9acc6d6
drea (scénario) ☆ even the stars and the moon don't shine quite like we do, dreamers searchin' for the truth go on, read about us in the news. pretty reckless, pretty wild, talking shit, and we'll just smile. don't you see these fuckin' crowns? if you know what i mean, you on the team.

(chaddie #8) the stars in your eyes 9KAgHLsq_o
callie (scénario) ☆ if you need me call me, no matter where you are no matter how far, don't worry. just call my name, i'll be there in a hurry uou don't have to worry 'cause there ain't no mountain high enough. ain't no valley low enough. ain't no river wide enough.

(chaddie #8) the stars in your eyes Yu6njb8u_o
ebby #5 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 1234

(chaddie #8) the stars in your eyes 3ZAigqR4_o
diana #7 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123456

COMMUNICATIONS :
gabrielle (sms)
halston (sms)
kendall (sms)
diana (sms)

RPs EN ATTENTE : jordan #3, penny #3

(chaddie #8) the stars in your eyes LYW6e3S4_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

RPs TERMINÉS :
(chaddie #8) the stars in your eyes UExMuMSb_o
chaddie ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound.

2024 ›rory (event)hector #1 (event)eddon #28zoya #1adèle #2 (ua charmed)

2023 › eddon #20eddon #21chaddie #7ebby #4eddon #22 (sasha's birth)diana #5chaddie #8abel #2olivia #1eddon #23jordan #1wedding rowanncharlie #9 (survival academy)blake #1 (survival academy)blake #2 (survival academy) | ua gothique - james #3charlie #10adèle #2james #4eddon #25james #5 | eddon #17 (ua bunyip)eddon #24james #2jordan #2abel #3adèle (ua charmed)charlie #11diana #6eddon #26eddon #27meryl #1anna #1lincoln #1

2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18chaddie #5shining stars agencylouis #1eddon #19marley #1chaddie #6callie #4sunan #3

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #1 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

(chaddie #8) the stars in your eyes Qn8a


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @leelee (gifs signa) @homemade (gif eddon), @simcneashley (gif chaddie), @minipackz (gif callie), @changbinskz (gif nicky), @katesgifsrp (gif ebby), @mars-gifs (gif diana), @robfish_inc (gif insane boyz), @crackshipandcrap (gif cole), @hqroleplaygifs (gif alexis), @mapartche (dessin eddie)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie
https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills
https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/eddie-yang/

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyVen 14 Avr 2023 - 20:41




☾ the stars in your eyes
Looking at you sitting there, your mind a million miles away might as well be talking to the walls. Maybe they'll hear, what I've got to say, It's the same old story. About somebody with a dream looking for the glory, no matter how far the future seems. Oh, can't you see, that you're so much a part of me. I could never ever lead you wrong with my arms wide open.
@CHARLIE FAWCETT ☆ EDDIE YANG
gifs by (c) simcneashley & (c) leeknows


Faire de sa meilleure amie la toute première informée était une évidence pour le danseur, dont les priorités ne risquaient pas de changer dans ce qui apparaît déjà comme le jour le plus important de sa vie. Son fils est né la veille avec trois semaines d'avance et la nouvelle est bien trop renversante pour qu'Eddie l'affronte seul comme il le fait déjà depuis d'interminables heures, laissant à Halston le temps et l'espace pour reprendre des forces et grappillant pour sa part quelques minutes de sommeil ici et là, sans véritable effet face à son immense fatigue. Car le repos, le vrai, Eddie se le refuse encore et les choses n'iront probablement pas en s'arrangeant avec ces déplacements infinis entre l'hôpital, le théâtre et chez lui l'attendant pour les semaines à venir. La solution serait de lever le pied et ça le danseur le sait bien, ce n'est simplement pas aussi facile à faire qu'à dire et pourtant son travail est bien la dernière chose à laquelle Eddie songe maintenant que Sasha est de ce monde. Minuscule et fragile, l'enfant n'en reste pas moins en bonne santé et c'est ce que le jeune père entend assurer une nouvelle fois à Charlie si elle-même vient à s'en inquiéter. Parce qu'il sait qu'une naissance avant terme n'est jamais souhaitable et qu'elle l'était encore moins pour une grossesse tardive comme celle de l'américaine, pour laquelle il n'a finalement pas eu tort de s'en faire. Il ne s'amusera pas à répéter à tout le monde qu'il avait raison car il n'en tire bien évidemment pas la moindre fierté mais la leçon a le mérite d'être apprise pour Halston comme pour lui, dans l'hypothèse où un second enfant serait d'actualité un jour.

Mais en attendant d'agrandir à nouveau une famille qui ne se limitait qu'à deux membres et trois chats hier encore, Eddie presse le pas depuis la chambre jusqu'à l'accueil où Charlie patiente sûrement déjà. Impossible de la rater avec l'imposante peluche que celle-ci tient, il réduit alors les quelques mètres qui les séparent et se laisse volontiers avaler par cette étreinte qu'elle lui offre, d'un réconfort sans nom. « Hey, papa. » Le terme est officiel depuis hier mais Eddie peine encore à s'y faire, ce qui ne l'empêche de l'apprécier et d'y voir même son regard s'embuer. « Hey, marraine. » Son sourire est immense en le disant et l'instant d'après, il revient déjà chercher la chaleur de ses bras tout en riant légèrement de cette peluche opérant un effet rebond entre eux. Sasha l'adorera, il n'en doute pas une seconde. « Pas de prénom en H, alors ? C’est vraiment pas plus mal. » Ils sont au moins deux à le penser car sa préférence a toujours été ailleurs, Charlie le sait bien. « Et dis-toi que j'ai même pas eu besoin de batailler pour ça, comme quoi briser les traditions a du bon parfois. » Halston et lui sont même tombés d'accord rapidement, sans long débat sur la question alors même s'il estime avoir obtenu gain de cause avec un prénom mixte de surcroit, Eddie n'irait pas jusqu'à revendiquer sa victoire sur une guerre qui n'en était pas une. « Je t’ai ramené à manger, ne me dis pas de quand date ton dernier repas digne de ce nom. » Comme toujours Charlie a pensé à tout et c'est un regard reconnaissant, mêlé néanmoins à un soupçon d'embarras, que le danseur lui adresse. « T'es un ange. » Un ange qui le connait un peu trop bien car il n'a assurément pas mangé grand-chose depuis la veille et mentirait s'il prétendait que sa tête ne tourne pas un peu, ce qu'il ne verbalisera pas devant elle à partir du moment où sa meilleure amie ne veut rien en savoir – et lui, ne compte à vrai dire pas s'en vanter non plus. « Mais avant tout, montre moi où est mon filleul que je vais combler de cadeaux. » Sasha sera gâté par sa marraine, il parvient sans mal à l'imaginer et l'idée a déjà tout pour l'attendrir, en tant que père lui-même prêt à veiller à ce que son fils ne manque de rien et conserve les plus beaux souvenirs possible de son enfance. « Tu vois déjà les choses en grand dis-moi. » il remarque, amusé face à cette peluche qui doit être deux fois plus grande que le nouveau né actuellement. « J'ai tellement hâte que tu le rencontres, allez viens. » Sans un mot de plus Eddie saisit sa main et la guide jusqu'au service de néonatologie où il se trouvait encore une demi-heure plus tôt, incapable de s'éloigner de Sasha auprès duquel le danseur passerait même l'entièreté de son temps s'il le pouvait.

Ils sont tous deux équipés d'une blouse jetable puis invités à se laver les mains avant de pénétrer dans l'unité spécialisée, parée de différentes couveuses et d'éclairages diminués. Sasha n'est pas le seul enfant gardé dans l'une de ces bulles isolées et c'est la raison pour laquelle deux visiteurs à la fois sont seulement autorisés, des règles qu'Eddie prend le temps d'exposer à Charlie avant de prendre place face à la couveuse de son fils, l'éternel même regard troublé mais fier s'animant à la vue du nouveau né. « Je te présente Sasha. Jae, pour son deuxième prénom. » Son nom figurait au complet sur l'étiquette de naissance présente sur la photo transmise par message mais elle n'a peut-être pas retenu son prénom coréen, avant tout réservé à la famille mais pas dénué de symbolique. « Ça signifie talentueux mais promis, j'ai pas en tête d'en faire un danseur comme son père. » Eddie s'est même juré de laisser son fils s'intéresser aux choses par lui-même, quelles qu'elles soient, afin de ne pas reproduire le triste schéma de ses parents dont le désamour pour la danse est encore bien présent à ce jour et dont le soutien a aussi toujours été inexistant. Il y a des tas d'autres façons de développer un talent et même si Sasha ne devenait pas un artiste, l'essentiel sera bien de le voir s'épanouir dans ce qu'il aimera plutôt que dans ce qui sera attendu de lui. Eddie passe un bras dans l'un des trous dont dispose la couveuse pour aller s'emparer en douceur de la main de son fils, cajolant ses petits doigts à défaut de pouvoir présentement le tenir contre lui. « Mon cœur c'est ta marraine Charlie, quelqu'un de très très important pour ton papa. » Il manque peut-être même un très ici alors que le danseur n'exagère pas la façon dont il présente sa meilleure amie, au même titre que son rôle de marraine se veut déjà pleinement officiel en ce qui le concerne quand bien même sa compagne n'a toujours pas approuvé ce dernier. « Halston dit qu’il me ressemble déjà, j’ai peut-être réussi à imposer les gènes Yang sans le vouloir. » L'idée le fait sourire alors que les traits de l'enfant sont effectivement bien plus semblables aux siens qu'à ceux de l'américaine, ce dont Charlie ne se plaindra sans doute pas elle-même. « Pas trop déçue que ce soit un garçon ? » il questionne sans être vraiment sérieux car ni elle ni lui n'avaient en principe de préférence, et le contraire serait de toute façon à mille lieues de le vexer. « En tout cas merci d'être venue si vite. Je t'avoue que je trouve le temps vraiment long depuis hier et que ça me fait du bien de parler à quelqu'un d'autre qu'aux médecins. » C'est d'autant plus rassurant quand c'est sur sa présence à elle qu'Eddie peut compter, demeurant comme la plus précieuse à ses yeux depuis toujours et cela pour encore très longtemps.










:toastlol::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyLun 17 Avr 2023 - 17:15


L’étreinte s’étend dans le temps. Elle a vu Eddie il y a peu de temps encore, ce n’est pas tant la question. En réalité, ce n’est qu’en cet instant qu’elle se rend compte d’à quel point leurs vies viennent de changer, celle de son meilleur ami étant évidemment en tête de liste. Il est désormais un papa, et il le sera pour tout le reste de sa vie. « Et dis-toi que j'ai même pas eu besoin de batailler pour ça, comme quoi briser les traditions a du bon parfois. » Idée contre laquelle Charlie ne risque pas d’aller, n’étant absolument pas adepte de l’idée de suivre les traditions, encore moins alors qu’un prénom commençant par H aurait pu mener à un bon millier de catastrophes. Mais Sasha, elle aime. Elle aime vraiment bien, surtout pour le prénom de son filleul. Elle aime autant qu’elle l’aime déjà, lui, ce petit bambin qu’elle n’a pas encore eu l’occasion de voir de ses propres yeux mais qui représente déjà tant ; et qui draine déjà toute l’énergie de son père, aussi, ce à quoi Charlie tente de remédier autant que possible. Elle commence par lui amener à manger, et elle continuera sûrement aussi longtemps qu’il restera à l’hôpital et qu’Eddie recueillera toute son attention, et sans doute un peu de son souci au passage. « Tu vois déjà les choses en grand dis-moi. » - “Je vais être le pire cauchemar du parent que tu représentes.” Elle va couvrir son filleul de cadeaux en tous genre, ce n’est même pas une surprise, et il ne pourra rien faire pour l’arrêter. Cette peluche n’est que le début d’une vie entière, elle représente simplement le début des problèmes pour Eddie autant qu’Halston, qui ne sauront rapidement plus où ranger tous les cadeaux, ni même comment apprendre à leur enfant que tout ne tombe pas toujours du ciel comme par magie. Mais ce sera un problème pour plus tard, bien plus tard. Pour l’heure encore, Charlie demande simplement à découvrir ce petit être pour la première fois, déjà certaine qu’elle n’oubliera jamais ce moment. « J'ai tellement hâte que tu le rencontres, allez viens. » Sans se faire prier, elle noue ses doigts à ceux de son meilleur ami et se laisse guider au travers des couloirs de l’hôpital, le cœur pris en étau entre une certaine appréhension et une réelle hâte de découvrir le nouveau-né.

Les instructions pour entrer dans la salle des couveuses sont données par Eddie et Charlie hoche la tête à chacun de ses mots, pour lui faire comprendre qu’elle l’écoute et qu’elle obéit, sans même chercher à négocier le moindre segment. Elle est bien trop soucieuse de faire au mieux pour son filleul pour vouloir jouer aux rebelles aujourd’hui. A vrai dire, l’idée ne lui traverse même pas l’esprit, pas alors qu’elle compte les secondes avant de pouvoir à son tour se poster autour de la couveuse, pour laquelle elle a besoin de suivre Eddie avant de reconnaître tant l’endroit ressemble à un labyrinthe de nourrissons. Mais une fois devant, elle reconnaît évidemment les traits de son meilleur ami chez le bambin, dont les traits ne sont pourtant pas encore marqués. « Je te présente Sasha. Jae, pour son deuxième prénom. » Et enfin, le sourire de la blonde s’étire plus que jamais. “Salut Sasha.” Elle souffle tout bas, comme si elle risquait de le réveiller ou même tout simplement le déranger. Charlie replace ses cheveux derrière son oreille, son visage penché en avant pour tenter de capturer au mieux les souvenirs de son visage autant que de cet instant. Rapidement, pourtant, son regard dérive en direction de son père, en qui elle lit aisément toute l’émotion qui est sienne. « Ça signifie talentueux mais promis, j'ai pas en tête d'en faire un danseur comme son père. » - “Il pourra être talentueux dans le domaine qu’il veut.” Elle est de ceux qui pensent que les enfants n’ont pas nécessairement à suivre le chemin pre-tracé que leurs parents ont emprunté avant eux, et cela a évidemment tout à voir avec le fait qu’elle n’a jamais voulu reprendre la boîte de ses propres parents. Il en sera de même pour Sasha, qui sera sans nul doute soutenu sans distinction de ses choix de passions. Elle fera partie de ceux qui le soutiendront quoi qu’il advienne, elle peut déjà le jurer. “Peut-être que c’est lui qui finira par réussir à m’apprendre le coréen.” Elle ajoute dans un sourire, pourtant encore trop émue de le voir aussi petit et fragile. Charlie préfère l’imaginer adulte, grand et fort plutôt que de donner trop d’importance à l’instant présent: tout est fait pour qu’il grandisse et grossisse, pour qu’il devienne un garçon fort qui n’aura rien à craindre de la vie. « Mon cœur c'est ta marraine Charlie, quelqu'un de très très important pour ton papa. » Les lèvres pincées, elle sourit pourtant plus que jamais. La main qu’Eddie passe dans la couveuse semble être immense à côté de Sasha. Portée par les gestes de son meilleur ami, elle en fait de même à son tour, son index glissant simplement le long du torse et du ventre du jeune garçon. Elle n’exerce aucune force, bien trop effrayée à l’idée de lui faire mal, et c’est à peine si elle ose le toucher en réalité. Tout ira mieux quand il sera plus grand, tout ira mieux quand il sera un grand garçon et bientôt même un adulte. “Il est si minuscule.” Eddie l’avait prévenue, mais aucun mot n’aurait su la préparer à cette vision d’un si petit corps, et dont les constantes sont pourtant au vert.

« Halston dit qu’il me ressemble déjà, j’ai peut-être réussi à imposer les gènes Yang sans le vouloir. » Charlie rigole naturellement de cette remarque, n’ayant aucun mal à reconnaître son meilleur ami dans ces mots: évidemment qu’il veut être un papa fier d’exhiber son mini-lui partout. Après tout, elle serait bien la dernière à vouloir aller contre l’idée de retrouver les traits d’Eddie chez son fils. “Il va faire tomber toutes les filles.” Ou les garçons. Il fera tomber qui il veut, Sasha, parce que selon Charlie (et toute son objectivité), il est déjà beau comme un coeur, ce qui a tout à voir avec le fait qu’il porte bel et bien les gènes Yang. « Pas trop déçue que ce soit un garçon ? » - “Je devrais ? Ou tu dis ça pour que je te demande à avoir une nièce aussi, maintenant ?” Elle lui répond dans un sourire qui prouve bien qu’elle ne lui porte pas le moindre reproche, tout comme elle n’est pas non plus en train de lui demander quand est-ce qu’Halston et lui se décideront à déjà remettre le couvert. Ils auront sans doute déjà beaucoup à faire avec Sasha, surtout puisqu’il doit encore rester un moment à l’hôpital et que cela requiert une attention de tous les instants de la part des parents. “Halston s’est bien remise de l’accouchement ?” Elle ne la porte toujours pas dans son coeur, la venue au monde de son filleul n’y changeant rien, mais cela ne l’empêche pas de poser la question quant à son état. Si elle allait mal, cela toucherait Eddie, et c’est ce que Charlie cherche à éviter, ou au moins à anticiper.

« En tout cas merci d'être venue si vite. Je t'avoue que je trouve le temps vraiment long depuis hier et que ça me fait du bien de parler à quelqu'un d'autre qu'aux médecins. »
C’est normal. Et puis j’aurais pas pu rester chez moi en te sachant à l’hôpital avec lui.

Elle est venue parce qu’elle se fait du souci pour Eddie autant que parce qu’elle avait à coeur de rencontrer son filleul. Tout simplement. Son attention dérive du père au fils, près de qui elle garde délicatement sa main pour lui assurer qu’elle est déjà présente à ses côtés et qu’elle le sera tout au long de sa vie, attachée au titre de marraine qui devient officiellement le sien aujourd’hui. “Je sais pas jusqu’à quelle heure ils acceptent les visites, mais je compte pas partir avant.” Parce qu’il a besoin de compagnie, parce qu’il a besoin de fermer les yeux en sachant que quelqu’un veille sur son fils ; parce qu’elle veut être à ses côtés au cours de cette journée paradoxale, aussi. “Tu sais s’il aura des séquelles ? D’être né avec un peu d’avance ?” Elle ne veut pas verbaliser les exemples qu’elle a en tête, de crainte que de rendre ses pensées trop réelles finissent par les matérialiser ; et jamais ô grand jamais elle ne pourrait souhaiter quelque chose de négatif à ce petit garçon qu’elle aime déjà de tout son coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
(chaddie #8) the stars in your eyes Hu5cwsy Absent
ÂGE : 28 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, son prénom coréen.
STATUT : jeune papa pris dans la tourmente d'un baiser volé épinglé dans la presse à potins, quelques semaines après ses fiançailles. le résultat est sans appel : Halston ne veut plus l'épouser ni même partager sa vie.
MÉTIER : danseur professionnel et chorégraphe pour la Nortlight Company, égérie pour la Maison Weatherton dont il est le nouveau visage, professeur de danse et ambassadeur pour Run For Judy – très occupé, donc.
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston, leur fils Sasha et leurs trois chats.
(chaddie #8) the stars in your eyes FImXQBjH_o
POSTS : 10245 POINTS : 470

TW IN RP : naissance prématurée, burn-out, age gap.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur, il refuse de choisir ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé les attentes ☆ ancien membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ collectionne les casquettes dans tous les domaines, rien ne l'arrête ☆ gaga de ses trois chats ☆ ambitieux et opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon ; indianred
RPs EN COURS : (10) eddon #25 (ua gothique)gaby #5diana #7meryl #2eddon #29blake #3 (event)anna #2nicholas #1jessezoya #2


(chaddie #8) the stars in your eyes 5GlsJZXj_o
eddon #25 (ua) & #29 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151617 (ua)18192021222324262728

(chaddie #8) the stars in your eyes 73a6ab71a5f65481a2f21d7e6c6b0da9b9acc6d6
drea (scénario) ☆ even the stars and the moon don't shine quite like we do, dreamers searchin' for the truth go on, read about us in the news. pretty reckless, pretty wild, talking shit, and we'll just smile. don't you see these fuckin' crowns? if you know what i mean, you on the team.

(chaddie #8) the stars in your eyes 9KAgHLsq_o
callie (scénario) ☆ if you need me call me, no matter where you are no matter how far, don't worry. just call my name, i'll be there in a hurry uou don't have to worry 'cause there ain't no mountain high enough. ain't no valley low enough. ain't no river wide enough.

(chaddie #8) the stars in your eyes Yu6njb8u_o
ebby #5 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 1234

(chaddie #8) the stars in your eyes 3ZAigqR4_o
diana #7 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123456

COMMUNICATIONS :
gabrielle (sms)
halston (sms)
kendall (sms)
diana (sms)

RPs EN ATTENTE : jordan #3, penny #3

(chaddie #8) the stars in your eyes LYW6e3S4_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

RPs TERMINÉS :
(chaddie #8) the stars in your eyes UExMuMSb_o
chaddie ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound.

2024 ›rory (event)hector #1 (event)eddon #28zoya #1adèle #2 (ua charmed)

2023 › eddon #20eddon #21chaddie #7ebby #4eddon #22 (sasha's birth)diana #5chaddie #8abel #2olivia #1eddon #23jordan #1wedding rowanncharlie #9 (survival academy)blake #1 (survival academy)blake #2 (survival academy) | ua gothique - james #3charlie #10adèle #2james #4eddon #25james #5 | eddon #17 (ua bunyip)eddon #24james #2jordan #2abel #3adèle (ua charmed)charlie #11diana #6eddon #26eddon #27meryl #1anna #1lincoln #1

2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18chaddie #5shining stars agencylouis #1eddon #19marley #1chaddie #6callie #4sunan #3

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #1 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

(chaddie #8) the stars in your eyes Qn8a


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @leelee (gifs signa) @homemade (gif eddon), @simcneashley (gif chaddie), @minipackz (gif callie), @changbinskz (gif nicky), @katesgifsrp (gif ebby), @mars-gifs (gif diana), @robfish_inc (gif insane boyz), @crackshipandcrap (gif cole), @hqroleplaygifs (gif alexis), @mapartche (dessin eddie)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie
https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills
https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/eddie-yang/

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyJeu 27 Avr 2023 - 21:44




☾ the stars in your eyes
Looking at you sitting there, your mind a million miles away might as well be talking to the walls. Maybe they'll hear, what I've got to say, It's the same old story. About somebody with a dream looking for the glory, no matter how far the future seems. Oh, can't you see, that you're so much a part of me. I could never ever lead you wrong with my arms wide open.
@CHARLIE FAWCETT ☆ EDDIE YANG
gifs by (c) simcneashley & (c) leeknows


Il remue doucement la tête et étire un sourire car non, bien sûr, une Charlie couvrant son fils de cadeaux ne sera jamais le pire cauchemar du jeune parent qu'il est désormais, contrairement à cet hôpital où Eddie espère que Sasha n'aura plus jamais à revenir ou à tout ce qui deviendra bientôt à ses yeux une source d’inquiétude vis-à-vis de l'enfant fragile qui est le sien. Un enfant que sa meilleure amie doit encore rencontrer et le grand moment ne saurait être remis à plus tard, pour la simple et bonne raison que le danseur tient à ce qu'elle soit la première à poser les yeux sur la petite merveille qu'est Sasha. Sun-Hi n'attend notamment qu'un signe de sa part pour endosser son rôle de grand-mère auprès du nourrisson mais pour l'heure, c'est sa marraine qui détient le droit de l'approcher comme de l'admirer dans cette pièce où le petit garçon bénéficie déjà de toutes les protections possibles. Celles de l'hôpital tout d'abord, avant que celles de ses parents ne suivent et il ne doute pas que Charlie prendra elle aussi grand soin de son fils, dont la frimousse et le tout petit corps lui valent déjà d'afficher le plus beau des sourires. « Salut Sasha. » Eddie enregistre l'instant avec un regard attendri et ce malgré l'environnement qu'il aurait voulu plus intime, ainsi que constitué de beaucoup moins de machines. Il avait prévenu Charlie que cette rencontre ne se ferait pas forcément dans les meilleures conditions mais la policière n'a pas souhaité attendre, et lui-même n'aurait pas pu imaginer qu'elle ne soit pas aux côtés de son fils dès le lendemain de sa naissance. Son second prénom bénéficie quant à lui d'une traduction immédiate du jeune père, précisant bien que le talent peut prendre une toute autre forme que la danse dans leur famille car ses ambitions et ses passions, Sasha a encore très largement le temps de les voir venir. « Il pourra être talentueux dans le domaine qu’il veut. » C'est si vrai qu'Eddie ne l'aurait pas mieux dit, sa position étant déjà claire quant au fait qu'il n'imposera rien à son fils et ce peu importe à quel âge. « Peut-être que c’est lui qui finira par réussir à m’apprendre le coréen. » L'image le fait sourire et pourtant, Eddie a du mal pour sa part à regarder autant vers l'avenir alors que son fils est encore loin d'occuper ne serait-ce que la moitié de cette couveuse. Il s'y force néanmoins et se met à penser lui aussi à un Sasha en âge de jouer les professeurs auprès de sa marraine car c'est sûrement ce qu'il sera un jour, après tout. « Une fois qu'il l'aura appris lui-même, oui, il saura qu'une mission très importante l'attendra quand il sera plus grand. » Car la langue maternelle du père sera tout naturellement inculquée au fils, selon une tradition à laquelle Eddie tient évidemment beaucoup plus et ce dont Charlie n'était elle-même pas prête à douter. Les gestes de sa meilleure amie imitent alors les siens et la douceur anime à présent leurs mains, l'un comme l'autre s'efforçant de toucher le nourrisson avec toute la délicatesse – et l'intimidation, sans doute – du monde. « Il est si minuscule. » « Je sais, oui. » il soupire et confirme, sans quitter la très frêle silhouette de l'enfant du regard. « La sage-femme nous a dit qu'il était le plus petit bébé né depuis un bon moment par ici. » Et Eddie s'étonne encore de sa petite taille chaque fois qu'il remet les pieds dans cette pièce comme s'il ne pouvait pas totalement s'y faire, ou comme si cette vision était encore trop difficile.

Minuscule mais déjà le portrait craché de son père, c'est ce dont le danseur ne manque pas de se vanter depuis que sa compagne a souligné leur ressemblance car il doit bien l'avouer, en plus d'être fort le symbole est aussi très flatteur. « Il va faire tomber toutes les filles. » Si les filles ont plus tard sa préférence alors oui, Sasha rencontrera avec certitude son petit succès auprès de celles-ci car ce n'est certainement pas Eddie qui contredira cette idée. Son fils ne pourra que faire chavirer des cœurs puisqu'il y parvient déjà avec les leurs, ce qui n'aurait d'ailleurs pas été différent si Sasha avait été une fille car jusqu'au bout la surprise a été préservée et le doute permis. Les parents n'avaient pas de préférence et il veut croire qu'il en va de même pour Charlie, ce qui lui donne toutefois le droit d'exprimer le contraire s'il s'avère qu'elle s'imaginait secrètement devenir la marraine d'une petite fille. « Je devrais ? Ou tu dis ça pour que je te demande à avoir une nièce aussi, maintenant ? » La conception d'un deuxième enfant n'est sûrement pas à l'ordre du jour mais il ne peut pas en vouloir à Charlie d'amener le sujet dans ces circonstances, pas alors qu'Halston l'a fait la première pas plus tard que la veille quand Sasha n'était encore âgé que de quelques heures. « Oh ça, tu sais, c'est pas près d'être prévu. » Et il ne doute pas que sa meilleure amie pourra aisément le comprendre, la venue au monde de Sasha s'apparentant à un véritable raz-de-marée dans leurs vies que leurs parents devront dans un premier temps traverser. Il ne juge pas celles et ceux œuvrant à l'agrandissement rapide d'une famille après un premier enfant mais Eddie n'y aspire pas pour sa part, conscient du travail qui l'attend déjà avec son unique fils et désireux aussi de profiter du moindre instant de sa vie, sans précipiter quoi que ce soit. « Halston s’est bien remise de l’accouchement ? » Ses yeux remontent lentement vers Charlie, appréciant bien sûr que celle-ci prenne des nouvelles de sa compagne se trouvant toujours alitée à quelques portes de là. « Elle va bien oui, mais elle est épuisée. Le travail s'est déclenché juste avant que je parte au théâtre alors elle a eu peur et moi aussi, sans parler du fait que tout s'est enchainé très vite une fois arrivés ici. » La peur s'est mêlée à l'effet de surprise et Eddie se souvient n'avoir eu le temps de rien, ou seulement de s'inquiéter affreusement pour la mère et l'enfant. Les deux vont à présent aussi bien qu'ils le peuvent, ce qui n'est pas tout à fait le cas du jeune père demeurant le seul à ne pas avoir fermé l'œil depuis la veille. Mais Halston se remet doucement et Sasha se trouve entre les meilleures mains, c'est bien l'essentiel à ses yeux et la présence de Charlie est un réconfort supplémentaire dont il n'aurait pas pu se passer. « C’est normal. Et puis j’aurais pas pu rester chez moi en te sachant à l’hôpital avec lui. » Ce qui est normal n'en est pas moins précieux alors Eddie sourit, touché par ce soutien qui a toujours autant de sens après toutes ces années.

La confiance placée en sa meilleure amie est telle que le danseur n'a pas jugé utile de lui demander si elle était porteuse d’une quelconque maladie ces jours-ci, certain que Charlie n'aurait jamais demandé à voir Sasha si cela avait été le cas. « Je sais pas jusqu’à quelle heure ils acceptent les visites, mais je compte pas partir avant. » Il lui semble que les visites sont illimitées pour les parents et qu’elles peuvent également l'être pour les personnes jugées significatives par ces derniers, même si l'hôpital se réserve sans doute le droit d'y mettre fin à compter d'une certaine heure. « Moi non plus honnêtement et si je rentre, c'est juste parce que mes chats m'attendent. » Car s'il le pouvait, bien sûr, Eddie y passerait l'intégralité de son temps afin de rester auprès de son fils et d'Halston, dont la sortie n'adviendra pas avant une bonne semaine. Il appréhende déjà le fait de retrouver une maison vide chaque soir d'ici là et Charlie sait qu'en plus d'y être la bienvenue, sa présence y sera aussi fortement attendue. « Tu sais s’il aura des séquelles ? D’être né avec un peu d’avance ? » La question est légitime et pour cause, Eddie a été le premier à la poser aux équipes médicales quand il savait encore bien peu de choses sur l'état de son fils. Charlie s'inquiète et il le comprend, lui-même a beau y voir beaucoup plus clair ce n'est pas pour autant que cette situation l'apaise. « Il aura sûrement un petit retard de croissance, c'est commun aux enfants nés prématurément mais les médecins nous ont assuré qu'il n'aura pas de séquelles graves. » Pas de troubles neurologiques, et sans doute pas non plus de vue ou d'apprentissage. Sasha devrait grandir comme n'importe quel autre enfant mais simplement un peu plus lentement, ce qu'Eddie n'associe personnellement pas à une séquelle en tant que telle. « Je me fiche qu'il soit plus petit que les autres, à mes yeux il restera le plus beau. » Et il fera en sorte que son fils ne puisse pas en douter, espérant toutefois que cette légère différence ne l'empêchera pas de s'épanouir et de trouver sa place, notamment à l'école. « J'aimerais accélèrer le temps pour le voir sortir de cette couveuse, tu sais. C'est pas évident de le savoir là-dedans et seul, surtout. » Il ne l'est techniquement pas avec les autres nourrissons peuplant la pièce et les équipes se relayant pour s'occuper de lui mais sa place devrait être auprès de sa mère, celle-ci étant encore trop faible pour lui rendre visite et cette idée lui est insupportable. « Une amie va appeler le théâtre pour moi, j'ai pas la force de leur dire pourquoi j'ai disparu comme ça. » L'amie en question n’est autre que Gabrielle et c'est uniquement parce qu'elle l'a proposé d'elle-même qu'Eddie a accepté. L'idée n'aurait pas pu être la sienne et pourtant, il doit admettre se sentir débarrassé d'une sacrée corvée. « Avant j'aurais raté une journée de travail pour rien au monde et aujourd'hui y'a plus que Sasha qui compte. C'est officiel Charlie, je crois que je suis un papa poule doublé d'un danseur de plus en plus rouillé. » Et s'il s'en amuse, ce n'est pas pour autant qu'Eddie ne s'en inquiète pas un peu aussi, voyant bien qu'il perd en plaisir sur un parquet de danse et que sa fatigue n'est aujourd'hui pas que physique. Cet enfant tombe à point nommé pour lui rappeler ses priorités mais peut-être aussi pour l'éloigner de ce qui l’a toujours fait vibrer, ce qu'il n'aurait jamais cru possible il y a un an encore.










:toastlol::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyDim 30 Avr 2023 - 19:50


Charlie pose un regard plus adulte que jamais sur l’homme à ses côtés, lequel est depuis peu devenu un père. Elle est heureuse et fière de voir tout le chemin qu’il a parcouru depuis le temps qu’ils se connaissent. Nul doute qu’il sera un père merveilleux et qu’elle l’épaulera autant que possible dans cette aventure qui ne sera pas de tout repos. La blonde cherche tant à faire les choses au mieux qu’elle en vient même à s’assurer de la santé d’Halston, ce qui en règle générale n’aurait jamais été sa priorité. Maintenant qu’elle sera toujours liée à Eddie à travers leur enfant en commun, elle ne peut plus se permettre d’agir comme si elle n’était pas là - malheureusement. « Elle va bien oui, mais elle est épuisée. Le travail s'est déclenché juste avant que je parte au théâtre alors elle a eu peur et moi aussi, sans parler du fait que tout s'est enchainé très vite une fois arrivés ici. » Elle hoche la tête, n’ayant aucun mal à comprendre à quel point l’accouchement peut être terrifiant, surtout s’il s’est déclenché alors qu’elle était seule. Parfois, Charlie effleure l’idée de devenir mère, mais elle l’abandonne toujours rapidement dès lors qu’elle se souvient que tout commence par cet enfant sortant de son corps: c’est absolument hors de question. Son regard croise celui de son meilleur ami, elle ajoute à l’équation un sourire qui se veut rassurant. A partir de maintenant, tout ira mieux pour elle à chaque nouveau jour. “Mais tout s’est bien passé, c’est ce qui compte.” Tout aurait pu mieux se passer encore, c’est évident, mais Charlie ne reviendra pas dessus, parce qu’Eddie a besoin d’être rassuré bien plus que quoi que ce soit d’autre. “Elle a de la chance de t’avoir.” Elle rajoute après une seconde de silence, tentant de ne pas mettre de pression supplémentaire sur ses épaules.

Cependant, et de toute évidence, Halston n’est pas réellement la personne dont elle a envie de parler plus longuement. Maintenant que Sasha est sous ses yeux, elle ne sait faire autrement que donner toute son attention à son neveu. « Il aura sûrement un petit retard de croissance, c'est commun aux enfants nés prématurément mais les médecins nous ont assuré qu'il n'aura pas de séquelles graves. » Elle quitte son regard pour le reposer sur la couveuse dans laquelle Sasha est lové et surveillé par tout un tas de machines auquel il est relié. Elle n’aurait pas osé poser la question de façon plus précise et elle est simplement heureuse de la réponse qu’Eddie lui apporte. Si cette naissance prématurée se résume à un simple retard de croissance, alors, il n’y a absolument rien à craindre quant à la vie que sera celle de Sasha. Son annulaire se pose doucement sur le ventre du petit garçon, certaine au moins qu’elle ne risque pas d’appuyer de trop avec cette main là. « Je me fiche qu'il soit plus petit que les autres, à mes yeux il restera le plus beau. » Elle rigole simplement, doucement. “Il est déjà le plus beau.” Et cela ne change rien qu’il ait un petit retard de croissance: il finira par le rattraper de toute façon, et une fois à l’âge adulte plus personne ne pourra deviner qu’il était pressé de venir au monde. « J'aimerais accélèrer le temps pour le voir sortir de cette couveuse, tu sais. C'est pas évident de le savoir là-dedans et seul, surtout. » Plus que jamais, elle comprend sans mal ce qu’il tente de lui dire, et c’est la raison pour laquelle elle dégage sa main de la couveuse pour plutôt se rapprocher de lui et l’étreindre en passant son bras derrière son dos. Sa tête retombe doucement contre son épaule, sa main caresse son dos à travers son t-shirt. “Je sais, je sais. Mais tu fais tout ce que tu peux.” Il ne peut pas s’en vouloir. Pas pour ça. Sasha est né, il ne peut rien y changer. Il est en bonne santé malgré ce que pourrait laisser penser sa taille. Il se bat tous les jours pour devenir grand et fort. “Et tout le monde s’occupe très bien de lui quand tu n’es pas là, ne t’en fais pas.” Elle le connaît assez pour savoir qu’il s’en veut de quitter le chevet de son fils, mais il a toujours sa propre vie à mener et ne peut pas se permettre de littéralement garder un œil sur lui vingt quatre heures sur vingt quatre. “Je pourrai passer le voir en rentrant du travail, comme ça ça peut te rassurer et te laisser un peu de temps avec Halston.” Et cela donnera un peu d’intercation et d’attention à Sasha, ce dont il ne pourra jamais manquer à son âge.

« Une amie va appeler le théâtre pour moi, j'ai pas la force de leur dire pourquoi j'ai disparu comme ça. » Elle se redresse et se replace face à son meilleur ami, l’air cette fois-ci un peu plus intrigué. “Pourquoi est-ce que tu ne veux pas leur dire ? Ils étaient au courant pour le bébé, non ?” Et quand bien même Sasha est né en avance, Eddie l’a dit lui-même: il se porte bien et a simplement besoin d’un peu plus d’attention autant que de passer du temps à l’hôpital. Certains sont peut-être déjà parents, et quand bien même ce ne serait pas le cas, il n’y aurait aucune raison qu’il craigne d’en faire l’annonce. « Avant j'aurais raté une journée de travail pour rien au monde et aujourd'hui y'a plus que Sasha qui compte. C'est officiel Charlie, je crois que je suis un papa poule doublé d'un danseur de plus en plus rouillé. » Elle rigole et tente tout de même de garder le ton bas, pour le bien des nourrissons en couveuse. “Si tu m’avais dit le contraire, je ne t’aurais pas cru un seul instant.” Tout le prédestinait à être un père gaga, et elle n’est pas surprise un seul instant qu’il commence déjà à lui en avouer les débuts. “Pour Sasha, au moins. Pour le danseur rouillé, j’y crois pas un seul instant.” Il n’a rien de rouillé. Tout d’un danseur, évidemment, mais certainement pas rouillé, encore moins remplaçable. “Imagine, d’ici quelques années il sera fier de dire qu’il va voir son papa sur scène.” Et pour lui, Eddie serait prêt à soulever des montagnes, ce qui n’est rien en comparaison du regard brillant d’admiration que son fils aura à son égard. “Profite de chaque instant. C’est pas un conseil d’une maman qui n’en est pas une, mais j’ai regardé plein de comptes de familles sur Instagram par contre.” Elle ne peut pas faire avec sa propre expérince, alors elle tente d’apprendre là où elle le peut (son entourage ayant plus l’inclination à faire des éternelles soirées étudiantes que de se poser pour fonder une famille, de toute évidence). “Halston est à l’hôpital ou chez vous ? Tu peux rester à la maison ce soir si tu veux.” Ils habitent à côté, il sera toujours aussi proche de l’hôpital s’il décide de dormir chez elle et au moins cela rassurerait Charlie que d’avoir à son tour un oeil sur lui pour s’assurer qu’il arrive à dormir un peu et qu’il mange quelque chose avant de partir le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
(chaddie #8) the stars in your eyes Hu5cwsy Absent
ÂGE : 28 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, son prénom coréen.
STATUT : jeune papa pris dans la tourmente d'un baiser volé épinglé dans la presse à potins, quelques semaines après ses fiançailles. le résultat est sans appel : Halston ne veut plus l'épouser ni même partager sa vie.
MÉTIER : danseur professionnel et chorégraphe pour la Nortlight Company, égérie pour la Maison Weatherton dont il est le nouveau visage, professeur de danse et ambassadeur pour Run For Judy – très occupé, donc.
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston, leur fils Sasha et leurs trois chats.
(chaddie #8) the stars in your eyes FImXQBjH_o
POSTS : 10245 POINTS : 470

TW IN RP : naissance prématurée, burn-out, age gap.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur, il refuse de choisir ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé les attentes ☆ ancien membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ collectionne les casquettes dans tous les domaines, rien ne l'arrête ☆ gaga de ses trois chats ☆ ambitieux et opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon ; indianred
RPs EN COURS : (10) eddon #25 (ua gothique)gaby #5diana #7meryl #2eddon #29blake #3 (event)anna #2nicholas #1jessezoya #2


(chaddie #8) the stars in your eyes 5GlsJZXj_o
eddon #25 (ua) & #29 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151617 (ua)18192021222324262728

(chaddie #8) the stars in your eyes 73a6ab71a5f65481a2f21d7e6c6b0da9b9acc6d6
drea (scénario) ☆ even the stars and the moon don't shine quite like we do, dreamers searchin' for the truth go on, read about us in the news. pretty reckless, pretty wild, talking shit, and we'll just smile. don't you see these fuckin' crowns? if you know what i mean, you on the team.

(chaddie #8) the stars in your eyes 9KAgHLsq_o
callie (scénario) ☆ if you need me call me, no matter where you are no matter how far, don't worry. just call my name, i'll be there in a hurry uou don't have to worry 'cause there ain't no mountain high enough. ain't no valley low enough. ain't no river wide enough.

(chaddie #8) the stars in your eyes Yu6njb8u_o
ebby #5 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 1234

(chaddie #8) the stars in your eyes 3ZAigqR4_o
diana #7 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123456

COMMUNICATIONS :
gabrielle (sms)
halston (sms)
kendall (sms)
diana (sms)

RPs EN ATTENTE : jordan #3, penny #3

(chaddie #8) the stars in your eyes LYW6e3S4_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

RPs TERMINÉS :
(chaddie #8) the stars in your eyes UExMuMSb_o
chaddie ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound.

2024 ›rory (event)hector #1 (event)eddon #28zoya #1adèle #2 (ua charmed)

2023 › eddon #20eddon #21chaddie #7ebby #4eddon #22 (sasha's birth)diana #5chaddie #8abel #2olivia #1eddon #23jordan #1wedding rowanncharlie #9 (survival academy)blake #1 (survival academy)blake #2 (survival academy) | ua gothique - james #3charlie #10adèle #2james #4eddon #25james #5 | eddon #17 (ua bunyip)eddon #24james #2jordan #2abel #3adèle (ua charmed)charlie #11diana #6eddon #26eddon #27meryl #1anna #1lincoln #1

2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18chaddie #5shining stars agencylouis #1eddon #19marley #1chaddie #6callie #4sunan #3

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #1 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

(chaddie #8) the stars in your eyes Qn8a


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @leelee (gifs signa) @homemade (gif eddon), @simcneashley (gif chaddie), @minipackz (gif callie), @changbinskz (gif nicky), @katesgifsrp (gif ebby), @mars-gifs (gif diana), @robfish_inc (gif insane boyz), @crackshipandcrap (gif cole), @hqroleplaygifs (gif alexis), @mapartche (dessin eddie)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie
https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills
https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/eddie-yang/

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyMar 9 Mai 2023 - 18:55




☾ the stars in your eyes
Looking at you sitting there, your mind a million miles away might as well be talking to the walls. Maybe they'll hear, what I've got to say, It's the same old story. About somebody with a dream looking for the glory, no matter how far the future seems. Oh, can't you see, that you're so much a part of me. I could never ever lead you wrong with my arms wide open.
@CHARLIE FAWCETT ☆ EDDIE YANG
gifs by (c) simcneashley & (c) leeknows


Si on demande son avis à Eddie, bien sûr, sa compagne a été la plus courageuse et mérite désormais tout le repos du monde, quitte à ce que le sien doive trinquer pour permettre à Halston de pleinement récupérer. Les choses ont été effrayantes de son point de vue de père mais il n'ignore pas que la mère de l'enfant a de loin été la plus retournée la veille, en subissant à la fois ce tourbillon d'émotions et de craintes et la violence d'un accouchement pénible en tous points. « Mais tout s’est bien passé, c’est ce qui compte. » Ce n'est pas faux, les choses auraient surtout pu se dérouler bien plus mal et une fois le choc de l'arrivée précipitée de son fils passé, Eddie réalise que cet épisode se termine bien mieux qu'il n'avait initialement commencé. Les mots de sa meilleure amie tendent alors à l'apaiser, il lui en faudrait un peu plus pour mettre totalement son appréhension de côté mais certains parents traversent des épreuves bien plus éprouvantes que la leur, et Sasha est à l'arrivée un bébé en bonne santé nécessitant juste des soins particuliers et une surveillance de quelques semaines. Ce n'est assurément pas la façon dont Eddie avait espéré que les choses se passeraient au départ mais il veut croire qu'à présent le plus dur se trouve derrière eux et que leur petite famille ne tardera pas à être réunie là où cette nouvelle vie prendra véritablement un sens : chez eux. « Elle a de la chance de t’avoir. » Eddie jurerait que ce n'est pas la première fois que Charlie le fait entendre mais aujourd'hui ces paroles ont plus de sens qu'aucun autre jour, car son rôle de compagnon n'a aussi jamais revêtu une telle importance auprès de la femme qu'il aime. Il gratifie alors sa meilleure amie d'un sourire, prêt à rétorquer qu'il se sent également chanceux qu'Halston fasse aujourd'hui de lui un père mais ce sont d'autres mots qui franchissent finalement ses lèvres. « Sasha est malin tu sais, il a attendu que les choses s’apaisent entre nous pour arriver et pas une seconde de plus. » Et cette pensée le fait sourire de plus belle, maintenant que les tensions dans son couple ont le mérite d'être estompées et qu'il peut se permettre de les aborder avec une certaine légèreté. Sasha était pressé, oui, mais Sasha leur a quand même laissé le temps d'arranger ce qui devait l'être comme s'il avait attendu de leur part le feu vert pour les rejoindre.

Le nourrisson n'en reste pas moins un petit être fragile à manier avec la plus grande précaution et si Eddie peut au moins rassurer sa marraine sur un point, c'est sur le contrecoup de sa naissance en avance qui ne devrait pas être trop lourd. Les médecins ont vu passer suffisamment d'enfants prématurés pour savoir que le leur n'encourt pas de véritables risques, le seul étant un retard de croissance auquel Eddie avait personnellement pu s'attendre compte tenu de sa minuscule taille qui n'avait pas manqué de provoquer notamment l'étonnement des sage-femmes. « Il est déjà le plus beau. » Elle n'a pas tort d'employer le présent et son regard posé sur Sasha en pense bien évidemment tout autant. Peu importe à quel point son objectivité de père peut encore en prendre un coup, le danseur estime lui aussi que son fils a déjà tout pour lui et les prochains mois ne devraient pas lui donner tort, car sa petite taille ne l'empêchera certainement pas de faire des ravages et de conquérir des cœurs partout où il ira. Tout ça lui parait néanmoins bien trop loin lorsque la réalité veut que le petit Yang soit pour le moment prisonnier de cette bulle nommée couveuse. Il devrait y rester jusqu'au terme soit près de trois semaines et cette idée a déjà tout pour lui déplaire, à commencer par le fait que son fils ne viendra pas vivre à ses côtés tout de suite et que le voir se limitera en attendant à ces contacts qui ne lui laissent même pas l'occasion de le prendre naturellement dans ses bras. « Je sais, je sais. Mais tu fais tout ce que tu peux. » Cette étreinte que lui offre Charlie est comme une béquille sur laquelle le jeune père vient entièrement se reposer car à qui pourrait-il confier ce qui le tourmente si ce n'est pas à celle qui le connait depuis toujours, ou presque ? Ni elle ni lui ne peuvent accélèrer le temps comme il le déplore mais cette attente qui les guette ne sera au moins pas vaine, le petit Sasha se trouvant entre les meilleures mains que cette ville puisse sûrement compter. « Et tout le monde s’occupe très bien de lui quand tu n’es pas là, ne t’en fais pas. » Oh, Eddie considère avoir même beaucoup à apprendre des équipes du St Vincent car bientôt ce sera à lui de prendre la relève, et la fragilité du nourrisson lui vaudra une crainte supplémentaire face à toutes celles qu'il peut déjà avoir. Il passe alors son bras libre dans le dos de Charlie à son tour, plus que jamais désireux de donner une continuité à leur étreinte. « Je sais, bien sûr. Je déteste les hôpitaux mais j’ai au moins confiance en celui-ci. » Son opération du genou s'y était après tout bien passée et Diana y avait également été prise en charge avec rapidité, deux épisodes le rendant au moins confiant quant au fait que son fils ne manquera ici de rien. « Je pourrai passer le voir en rentrant du travail, comme ça ça peut te rassurer et te laisser un peu de temps avec Halston. » Est-ce que ça le rassurerait ? Bien entendu. Se relayer auprès de Sasha lui permettrait aussi de courir un peu moins entre le théâtre et cet hôpital et Eddie doit avouer qu'en ce moment, ralentir la cadence n'est pas à ses yeux une idée déplaisante. « Tu serais géniale. Et j’aime l’idée que Sasha passe du temps avec sa marraine, il faut bien qu'il s'habitue après tout car il risque de te voir très souvent après ça. » Son sourire en dit long sur l'importance qu'il voue déjà à ce lien les unissant tous les deux avant qu'il ne se fasse la promesse que ces moments dont il parle ne viendront jamais à manquer. Charlie fera partie intégrante de la vie de son fils car c'est après tout l'évidence, celle qu'Eddie n'entend pour sa part jamais perdre de vue.

« Pourquoi est-ce que tu ne veux pas leur dire ? Ils étaient au courant pour le bébé, non ? » Ses raisons de ne pas prévenir le théâtre existent, il ne prétend simplement pas que celles-ci sont bonnes et ce n'est pas vraiment un hasard si son regard évite soigneusement celui de sa meilleure amie en lui soufflant « Ah, Charlie. », agrémenté d'un soupir qu'Eddie est là aussi bien incapable de réprimer. « Je crois que je ne veux pas leur donner une raison supplémentaire de me mettre au repos. » Ils n’attendent que ça et Eddie, lui, se le refuse toujours. Sa fatigue n'a jusqu'ici échappé à personne, ses performances sur une scène sont aussi à des années lumière de ce qu'elles étaient et il ne peut pas s'empêcher de penser qu'une nouvelle comme celle-ci ferait de lui un danseur à écarter encore plus vite. Parce que la naissance d'un enfant est déjà un chamboulement en soi et que les choses se compliquent d'autant plus lorsque la notion de prématurité s'y ajoute, c'est sans doute ce que Charles et les autres viendraient à penser à la seconde même où son statut de père serait officialisé alors il compte peut-être bien sur Gabrielle pour ne pas appeler sa compagnie trop vite, histoire de gagner du temps et idéalement quelques jours. « Pour te dire, je ne sais même pas si j’utiliserai mon congé paternité. Deux semaines, c’est au moins le temps que Sasha restera à l’hôpital et je vais devenir fou si je passe mes journées ici ou chez moi à tourner en rond. » La question n'a pas encore été réellement étudiée mais dans l'idée, Eddie envisage plutôt de continuer à travailler pour ne serait-ce que se tenir occupé. Ces deux semaines qui lui reviennent de droit pourraient lui permettre de souffler et de recharger ses batteries avant que Sasha ne les rejoigne mais prendre une pause n'a jamais été une option pour lui, quand bien même celle-ci finira par lui être imposée s'il ne cesse pas de n'en faire qu'à sa tête et de tirer inlassablement sur cette corde prête à rompre. « Si tu m’avais dit le contraire, je ne t’aurais pas cru un seul instant. » Ses priorités tendent aujourd'hui à tourner autour de son fils et Charlie n'en est pas le moins du monde étonnée. « Pour Sasha, au moins. Pour le danseur rouillé, j’y crois pas un seul instant. » Et il reconnaît bien là le manque d'objectivité de son alliée de toujours, dont le discours tendrait peut-être à changer si elle constatait de ses propres yeux à quel point le danseur n'est plus que l'ombre de lui-même. Aux yeux de sa meilleure amie Eddie n'aura jamais rien à envier aux autres et il le sait, tout comme il sait que le terme « rouillé » s'applique bien mieux à lui que celle-ci ne veut le croire et le voir. « Imagine, d’ici quelques années il sera fier de dire qu’il va voir son papa sur scène. » Son regard s'illumine en se figurant un futur dans lequel Sasha pourrait venir l'admirer et ses lèvres s'étirent dès lors en un sourire immense, car c'est bien là son plus grand rêve de père. « Il ne s’en souvient sûrement pas mais j’ai déjà dansé pour lui, tu sais, le jour où Halston m’a appris qu’elle était enceinte. » L'américaine avait choisi de le surprendre au théâtre pour lui partager la nouvelle et ce jour-là Eddie n'avait pas résisté à l'envie de danser pour eux deux une fois sa surprise et son émotion dépassées. « Profite de chaque instant. C’est pas un conseil d’une maman qui n’en est pas une, mais j’ai regardé plein de comptes de familles sur Instagram par contre. » Charlie est donc une connaisseuse à sa manière, à défaut d'être prête à passer par là à son tour car le projet n'est pas d'actualité en ce qui la concerne, Eddie croit bien qu'il aurait été informé du contraire. « Oui alors, je te le dis tout de suite, ne compte pas sur nous pour créer notre propre compte familial. » Son sourire amusé ne rend pas moins ses paroles fermes et sérieuses car ce genre de choses, Eddie les laisse volontiers aux autres. « Halston est à l’hôpital ou chez vous ? Tu peux rester à la maison ce soir si tu veux. » Il aimerait lui répondre que sa compagne rentrera avec lui ce soir mais il n'en est rien, et cela pour encore quelques jours. « Elle est toujours ici et elle y restera en principe une petite semaine. Je ne te demande pas si tu souhaites passer lui dire bonjour. » Son regard dévie avec douceur vers Charlie et bien sûr, il ne fait qu'en plaisanter ici sans envisager un seul instant de la mettre au pied du mur. Halston se repose, au point que lui-même n'oserait pas la déranger à cette heure. « Mais écoute, je ne dis pas non pour rester ce soir. » Sa réponse n'étonnera personne mais Eddie jure d'avoir étudié sa question, ne serait-ce que quelques secondes. « La notre de maison va me paraître vraiment vide et la dernière fois que j’ai dormi chez toi m’a plutôt porté chance. » Les choses se sont arrangées peu de temps après avec Halston, comme si le fait d'avoir découché avait d'une certaine façon déverrouillé le dialogue et permis à une véritable discussion d'avoir lieu. Mais ces anciennes tensions n'ont plus la moindre importance quand seul le dévouement de sa meilleure amie a ici le mérite de compter, amenant Eddie à se saisir tendrement de sa main. « Je te promets de te revaloir ça Charlie. Tout ce que tu fais pour moi depuis quelques temps, ça reste là-dedans. » Sa tête est aussitôt pointée par son index car entre ses problèmes de couple et sa paternité soudaine, Eddie a l'impression d'en demander beaucoup à celle dont il espère ne pas rater à côté les problèmes. Sa vie retrouvera bientôt un semblant d'ordre et les choses pourront à nouveau s'engager dans les deux sens, c'est la promesse que son regard semble après ça lui faire. « J’espère que Sasha aura une meilleure amie sur qui compter lui aussi, plus tard. » Une meilleure amie prête à supporter ses humeurs comme Charlie le fait notamment avec lui, oui, c'est vraiment tout ce qu'il peut souhaiter à son fils en tant que bélier susceptible d’hériter du caractère de son père.










:toastlol::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyMar 16 Mai 2023 - 18:08


Charlie prend le temps de rassurer Eddie autant qu’elle le peut, parce qu’elle a bien conscience que la situation est particulièrement difficile autant que stressante pour le jeune père. Il ne se contente pas d’être père, il est surtout le père d’un enfant aux besoins particuliers et cela a tout pour être une raison supplémentaire de s’en faire pour les petites choses du quotidien. A sa place, Charlie est certaine qu’elle aurait bien moins été maîtresse de la situation, parce qu’elle ne sait pas comment elle aurait décemment pu gérer l’idée d’être incertaine de la santé de son enfant. « Tu serais géniale. Et j’aime l’idée que Sasha passe du temps avec sa marraine, il faut bien qu'il s'habitue après tout car il risque de te voir très souvent après ça. » Effectivement, Charlie fera toujours partie du décor, et ce n’est pas voué à changer d’une quelconque façon. Elle esquisse un sourire doux, son regard toujours posé sur le bambin qui semble encore si fragile. Dans le dos de son ami, elle continue de tracer des cercles invisibles pour le rassurer. S’il est d’accord, elle passera donc à l’hôpital après ses gardes au poste de police. Cela lui fait plaisir, et cela enlèvera aussi une certaine pression des épaules des parents, ce qui est un point positif sur toute la ligne. “Marché conclu.” Elle le menacera pour qu’il lève le pied, c’est déjà évident, mais au moins elle sait déjà qu’elle accentuera l’idée qu’elle prend sa relève dès que possible à l’hôpital.

Pour autant, tous les sujets ne sont pas abordés et conclus aussi rapidement, au plus grand dam de la blonde. « Ah, Charlie. » - “Oh non, ne me ah, Charlie pas.” Elle prévient, les sourcils relevés et pseudo-menaçants. Elle sait qu’il aborde un tel ton justement pour aborder un sujet qu’elle n’aimera pas entendre, et des arguments qu’elle balaie déjà du revers de la main, avant même de les avoir entendus. « Je crois que je ne veux pas leur donner une raison supplémentaire de me mettre au repos. » - “Eddie…” Elle refuse qu’il le Charlie, mais en retour elle a bien évidemment le droit de prononcer son prénom en soufflant, parce qu’il est bien connu que les règles qu’elle impose à son entourage ne s’appliquent pas à sa propre personne. Il brûle la mèche par les deux bouts, c’est plus fort que lui et il ne sait de toute évidence pas comment s’arrêter, même en étant devenu père. « Pour te dire, je ne sais même pas si j’utiliserai mon congé paternité. Deux semaines, c’est au moins le temps que Sasha restera à l’hôpital et je vais devenir fou si je passe mes journées ici ou chez moi à tourner en rond. » A nouveau, la blonde souffle doucement. Cette fois-ci, pourtant, l’argument la touche différemment, justement parce qu’elle le comprend. S’il prend son congé paternité uniquement pour mieux s’en faire au sujet de son fils à l’hôpital, ce sera sûrement contre productif. “Tu me fais une promesse ? Je veux pas avoir à expliquer à mon filleul pourquoi papa passe plus de temps au travail plutôt qu’avec lui.” Les arguments logiques ou ad hominem n’auront aucune valeur aux yeux d’Eddie, elle le sait d’expérience et elle le sait parce qu’elle n’a jamais eu de cesse de se battre avec lui pour qu’il lève le pied sur son travail. Jusqu’à aujourd’hui, elle le faisait pour le bien de son meilleur ami autant que pour sa santé. Maintenant qu’il est question de Sasha, la donne est parfaitement différente: s’il ne le fait pas pour lui, alors il devra le faire pour son fils. Elle refuse de passer son temps à lui assurer que son père l’aime, même s’il ne passe pas beaucoup de temps avec lui. Elle refuse qu’il soit vu comme ce genre de père distant, parce qu’il a bien trop d’amour à donner pour qu’on pense de lui qu’il est autre chose qu’un père parfait et attentionné. “Promets moi qu’il aura jamais à se poser ce genre de question.” Elle demande et exige tout bas, ses yeux pourtant ancrés dans ceux de son meilleur ami.

« Il ne s’en souvient sûrement pas mais j’ai déjà dansé pour lui, tu sais, le jour où Halston m’a appris qu’elle était enceinte. » Le rire de Charlie se fait aussitôt entendre, parce qu’elle ne s’attendait pas à ce qu’il lui fasse un tel aveu. Elle a été prise de court, de toute évidence, mais la scène a au moins de quoi l’amuser. Il était un bon père dès l’annonce de la grossesse, voilà ce qu’elle en dit. « Oui alors, je te le dis tout de suite, ne compte pas sur nous pour créer notre propre compte familial. » - “Oh non, vous avez pas intérêt, effectivement.” Elle dit simplement qu’elle suit ce genre de comptes sur internet et que ça l’amuse, autant que cela lui donne l’impression de pouvoir donner des conseils aux nouveaux parents. Au-delà de ça, elle refuse de voir Eddie comme ce genre de personne affichant outre mesure sa vie sur les réseaux sociaux: ça, ça serait parfaitement hors de question et elle est bien soulagée qu’ils semblent être du même avis. « Elle est toujours ici et elle y restera en principe une petite semaine. Je ne te demande pas si tu souhaites passer lui dire bonjour. » Elle évite le regard qu’Eddie pose sur son visage, uniquement parce qu’elle sait qu’elle aurait bien du mal à garder une mine aussi neutre que souhaité. Non, de toute évidence elle ne souhaite pas passer le bonjour à Halston, et sa réponse à cette question est assez évidente pour qu’elle ne prenne même pas la peine de répondre: elle est heureuse qu’elle soit en bonne santé parce que le contraire aurait été un poids supplémentaire sur les épaules d’Eddie ; ce n’est pas le bien d’Halston en elle-même que Charlie recherche. « Mais écoute, je ne dis pas non pour rester ce soir. » - “J’ai déjà pré commandé à manger pour deux, ça tombe bien.” Ils passeront prendre la commande sur le chemin, se noieront entre les couvertures, et Charlie s’assurera qu’il dorme au moins quelques heures, quitte à l’assommer elle-même. Le plan est simple et sans doute même enfantin, mais elle a à coeur de penser qu’Eddie a plus que jamais besoin de simplicité dans sa vie, pour mimer ne plus avoir éternellement autant de poids sur les épaules. « La notre de maison va me paraître vraiment vide et la dernière fois que j’ai dormi chez toi m’a plutôt porté chance. » La blonde sourit délicatement, espérant sincèrement que de belles choses lui arriveront à nouveau. Un miracle ou deux ne ferait pas de mal, aussi.

« Je te promets de te revaloir ça Charlie. Tout ce que tu fais pour moi depuis quelques temps, ça reste là-dedans. »
Tu me dois rien, Eddie.

Ou disons simplement qu’il n’a pas à se sentir redevable envers elle, par contre elle n’exclue pas la possibilité de tout lui renvoyer au visage à leur prochaine dispute, et ce dès qu’elle sera à court d’arguments. En attendant, elle agit de la même façon qu’il l’aurait fait en retour. Elle le fait pour lui, elle le fait pour ce petit bout de bambin qui est déjà ô combien précieux à ses yeux. D’une certaine façon, ils sont eux aussi sa famille, et elle ne conçoit pas l’idée de ne pas prendre soin des siens. « J’espère que Sasha aura une meilleure amie sur qui compter lui aussi, plus tard. » Il mérite toutes les meilleures amies du monde, évidemment, et c’est encore une fois la parfaite objectivité de la blonde qui parle. “Je suis certain qu’il grandira avec tous les amis dont il a besoin.” S’il tient son caractère de son père, il n’a absolument rien à craindre en terme de sociabilisation. “Tu veux souhaiter une bonne nuit à Halston avant qu’on rentre ? Je peux rester avec Sasha, on a déjà beaucoup de choses à se dire, lui et moi.” Elle tente déjà de lui faire comprendre qu’il peut prendre du temps pour lui et pour son couple. Ils ont la soirée pour eux et elle, en retour, elle peut déjà apprendre à se débrouiller seule auprès du bambin. “Tu peux lui passer le bonjour de ma part, si tu veux.” Elle ne compte pas le lui dire en personne, mais elle peut au moins faire passer le mot au travers d’Eddie. Cela ne lui arrache qu’à moitié la gueule. La pilule passe bien mieux alors qu’elle est auprès de Sasha. “Tu me feras un topo d’où en sont les choses entre vous dans la voiture, d’accord ?” Il a dit que tout allait mieux, elle souhaite simplement savoir dans quelle mesure. Et pour combien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
(chaddie #8) the stars in your eyes Hu5cwsy Absent
ÂGE : 28 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, son prénom coréen.
STATUT : jeune papa pris dans la tourmente d'un baiser volé épinglé dans la presse à potins, quelques semaines après ses fiançailles. le résultat est sans appel : Halston ne veut plus l'épouser ni même partager sa vie.
MÉTIER : danseur professionnel et chorégraphe pour la Nortlight Company, égérie pour la Maison Weatherton dont il est le nouveau visage, professeur de danse et ambassadeur pour Run For Judy – très occupé, donc.
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston, leur fils Sasha et leurs trois chats.
(chaddie #8) the stars in your eyes FImXQBjH_o
POSTS : 10245 POINTS : 470

TW IN RP : naissance prématurée, burn-out, age gap.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur, il refuse de choisir ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé les attentes ☆ ancien membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ collectionne les casquettes dans tous les domaines, rien ne l'arrête ☆ gaga de ses trois chats ☆ ambitieux et opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon ; indianred
RPs EN COURS : (10) eddon #25 (ua gothique)gaby #5diana #7meryl #2eddon #29blake #3 (event)anna #2nicholas #1jessezoya #2


(chaddie #8) the stars in your eyes 5GlsJZXj_o
eddon #25 (ua) & #29 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151617 (ua)18192021222324262728

(chaddie #8) the stars in your eyes 73a6ab71a5f65481a2f21d7e6c6b0da9b9acc6d6
drea (scénario) ☆ even the stars and the moon don't shine quite like we do, dreamers searchin' for the truth go on, read about us in the news. pretty reckless, pretty wild, talking shit, and we'll just smile. don't you see these fuckin' crowns? if you know what i mean, you on the team.

(chaddie #8) the stars in your eyes 9KAgHLsq_o
callie (scénario) ☆ if you need me call me, no matter where you are no matter how far, don't worry. just call my name, i'll be there in a hurry uou don't have to worry 'cause there ain't no mountain high enough. ain't no valley low enough. ain't no river wide enough.

(chaddie #8) the stars in your eyes Yu6njb8u_o
ebby #5 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 1234

(chaddie #8) the stars in your eyes 3ZAigqR4_o
diana #7 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123456

COMMUNICATIONS :
gabrielle (sms)
halston (sms)
kendall (sms)
diana (sms)

RPs EN ATTENTE : jordan #3, penny #3

(chaddie #8) the stars in your eyes LYW6e3S4_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

RPs TERMINÉS :
(chaddie #8) the stars in your eyes UExMuMSb_o
chaddie ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound.

2024 ›rory (event)hector #1 (event)eddon #28zoya #1adèle #2 (ua charmed)

2023 › eddon #20eddon #21chaddie #7ebby #4eddon #22 (sasha's birth)diana #5chaddie #8abel #2olivia #1eddon #23jordan #1wedding rowanncharlie #9 (survival academy)blake #1 (survival academy)blake #2 (survival academy) | ua gothique - james #3charlie #10adèle #2james #4eddon #25james #5 | eddon #17 (ua bunyip)eddon #24james #2jordan #2abel #3adèle (ua charmed)charlie #11diana #6eddon #26eddon #27meryl #1anna #1lincoln #1

2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18chaddie #5shining stars agencylouis #1eddon #19marley #1chaddie #6callie #4sunan #3

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #1 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

(chaddie #8) the stars in your eyes Qn8a


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @leelee (gifs signa) @homemade (gif eddon), @simcneashley (gif chaddie), @minipackz (gif callie), @changbinskz (gif nicky), @katesgifsrp (gif ebby), @mars-gifs (gif diana), @robfish_inc (gif insane boyz), @crackshipandcrap (gif cole), @hqroleplaygifs (gif alexis), @mapartche (dessin eddie)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie
https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills
https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/eddie-yang/

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptySam 20 Mai 2023 - 19:00




☾ the stars in your eyes
Looking at you sitting there, your mind a million miles away might as well be talking to the walls. Maybe they'll hear, what I've got to say, It's the same old story. About somebody with a dream looking for the glory, no matter how far the future seems. Oh, can't you see, that you're so much a part of me. I could never ever lead you wrong with my arms wide open.
@CHARLIE FAWCETT ☆ EDDIE YANG
gifs by (c) simcneashley & (c) leeknows


Il savait qu'il n'y échapperait pas longtemps car déjà, l'allusion à une mise au repos dont il ne veut toujours pas entendre parler assombrit légèrement leur échange. « Oh non, ne me ah, Charlie pas. » C'est pourtant sa façon de préparer le terrain en vue des prochains mots qui seront les siens et n'ayant pas beaucoup de chance de satisfaire sa meilleure amie, pour ce qu'il devine. S'il rechigne autant à prévenir le théâtre de la naissance de son fils c'est parce qu'il n'a pas hâte de leur rappeler à quel point sa vie est sur le point de changer, à croire que l'issue en deviendra d'autant plus inévitable lorsque l'étiquette de père lui sera officiellement apposée. C'est ce qu'Eddie s'imagine, qu'un danseur cumulant déjà sa fatigue sera à leur yeux un élément à écarter deux fois plus vite parce qu'il peine déjà à suivre le rythme et que des raisons supplémentaires de lui imposer cette pause qui lui pend au nez, ses supérieurs seront bien content d'en trouver. Ce ne sera pas contre lui, ça ne l'a même jamais été mais ce sera tout de même un service à lui rendre que le jeune père aura du mal à concevoir lorsque les choses dissimuleront avant tout le fait que la Northlight pourra se passer de lui. « Eddie… » Il sait, son regard en témoigne tout comme il présume déjà ce que peut en penser Charlie. Elle ne doit pas beaucoup aimer entendre que s'épuiser au théâtre reste sa meilleure option face à l'insupportable attente qui le guettera s'il reste dans cet hôpital ou chez lui, comme si se reposer était finalement très secondaire et que l'idée était avant tout de s'occuper pour ne pas angoisser. C'est le cas, Eddie ne prétendra pas le contraire mais il minimise à cet instant la place que son fils peut désormais occuper dans ses pensées et le fait qu'en dirigeant ces dernières vers son travail, c'est encore et toujours dans cet hôpital qu'elles reviendront s'ancrer. Il ne trouvera aucun refuge dans la danse cette fois, pas alors que Sasha est à présent le centre de son univers et la personne auprès de laquelle Eddie préfèrera éternellement être. « Tu me fais une promesse ? Je veux pas avoir à expliquer à mon filleul pourquoi papa passe plus de temps au travail plutôt qu’avec lui. » Cette demande lui pince le cœur car la simple pensée d'un petit garçon réclamant son père lui est intolérable. « Promets moi qu’il aura jamais à se poser ce genre de question. » Il est le premier à craindre que Sasha ne ressente pas assez à quel point il l'aime, ce n'est donc pas pour le fuir à la première occasion car si son propre père a parfois manqué de temps pour lui, Eddie sait déjà qu'il ne veut pas reproduire le même schéma avec son fils. Sa passion tiendra toujours une place essentielle dans sa vie, oui, mais tout est différent maintenant que Sasha fait partie de l'équation et il n'est pas question que sa meilleure amie puisse en douter ou penser que ses priorités ne sont pas les bonnes. « Je serai pas ce genre de père Charlie, je te le promets. » Car il ne pourrait pas plus durement échouer dans son rôle qu'en faisant de son fils un enfant malheureux, une idée qu'il ne peut même pas envisager tant elle s'avère douloureuse.

L'image d'une Halston seule dans sa chambre et séparée de leur fils ne lui inspire pas non plus les pensées les plus agréables mais il ne doute pas du repos bien mérité dont celle-ci profite, et se jure de lui donner des nouvelles de Sasha aussi souvent que possible en attendant que la jeune mère soit autorisée elle aussi à lui rendre visite. Il évitera toutefois d'amener Charlie avec lui, conscient que les rapports plus que tendus entre les deux femmes de sa vie ne doivent pas donner très envie à la policière de passer saluer l'agente tout comme l'inverse serait sûrement vrai si les rôles étaient inversés. Au milieu Eddie absorbe donc tout ce qu'il peut, déplorant en silence que les choses n'aillent pas vraiment en s'arrangeant même s'il ne reproche plus rien à aucune tant que des efforts peuvent être esquissés pour le bien-être de Sasha. Toutes deux seront bien trop attachées à ce dernier pour laisser éclater devant lui l'aversion mutuelle qu'elles peuvent se porter et c'est avec cette idée qu'Eddie préfère se rassurer, entrevoyant désormais une soirée en compagnie de sa meilleure amie avec qui passer les toutes premières heures de sa nouvelle vie de père s'avère bien naturel. « J’ai déjà pré commandé à manger pour deux, ça tombe bien. » Et bien sûr, cette précision ne l'étonne en rien car il savait que Charlie avait tout prévu dès son arrivée dans cet hôpital avec un encas pour lui dans les mains. « Je risque pas de mourir de faim avec toi au moins. » il souligne dans un sourire amusé et apprécie vraiment toutes ces attentions que sa meilleure amie peut avoir, au point qu'Eddie aimerait lui promettre qu'il ne sautera plus aucun repas même si ses prochains mots tendent plutôt à lui dire qu'il lui revaudra tout ça. Comment il ne sait pas encore, mais il veut croire que ses réflexes seront tout aussi bons lorsque sa meilleure amie nécessitera sa présence et qu'il pourra à son tour se rendre utile et prévenant. « Tu me dois rien, Eddie. » Il aurait pu parier que sa réponse serait celle-ci, tout comme il sait déjà quelle sera la sienne pour détendre toujours plus l'atmosphère. « Quand même, grâce à toi j'ai économisé pas mal de séances de psy. » C'est avec légèreté que le danseur le souligne, loin d'avoir sérieusement effleuré l'idée de consulter ou de trainer Halston dans une thérapie conjugale et pourtant, Charlie mériterait selon lui une médaille pour sa patience et ces longues heures passées à l'écouter se lamenter sur son couple et sur ses futures craintes de père. Son soutien lui est garanti depuis le tout premier jour et une amitié comme la leur survivant au poids des années est bien tout ce qu'il peut souhaiter à Sasha pour avoir lui aussi un jour quelqu'un sur qui compter. « Je suis certain qu’il grandira avec tous les amis dont il a besoin. » À défaut de grandir avec une flopée de frères et sœurs, c'est effectivement ce dont Eddie se prend aussi à rêver. Bien sûr, si Charlie venait à être maman à son tour la question des amis pour son fils ne ferait déjà aucun doute mais il ne s'attend pas à ce que le projet voit le jour, encore moins avec Cameron. « Tu veux souhaiter une bonne nuit à Halston avant qu’on rentre ? Je peux rester avec Sasha, on a déjà beaucoup de choses à se dire, lui et moi. » Il s'en doute et sourit tendrement face à cette idée, saisissant l'offre de sa meilleure amie et cela sans hésiter. « Je vais faire ça oui, merci de rester avec lui. » Il ne sera pas long mais il veut tout de même prendre le temps d'embrasser sa compagne comme de lui assurer qu'il sera là dès demain, d'ores et déjà allergique à l'idée de rentrer sans elle. « Tu peux lui passer le bonjour de ma part, si tu veux. » « Ça lui fera plaisir. » il souffle tout en sachant pertinemment qu'il n'en sera rien car une part de lui cherche toujours à apaiser les choses, et à trouver entre elles un terrain d'entente qu'il semble être finalement le seul à désirer. « Tu me feras un topo d’où en sont les choses entre vous dans la voiture, d’accord ? » Eddie la gratifie d'un sourire et d'un hochement de tête en guise de réponse, promettant à Sasha qu'il repassera le voir une fois sa maman saluée car c'est son petit visage que le jeune père désirera voir en dernier aujourd'hui.

Ce bonne nuit distribué à sa compagne puis à leur fils est plus difficile encore qu'il ne l'aurait pensé, ces mots lui arrachent même la gorge avant que les deux amis ne rejoignent le véhicule de Charlie en silence, à l'intérieur duquel la pression des deux derniers jours vient brusquement redescendre. Eddie se renferme sur lui-même durant quelques secondes, conscient qu'il vient de laisser Halston et Sasha derrière lui pour la toute première fois et qu'elles auront hélas tendance à se multiplier durant les prochaines semaines sans que ce soit pour lui un plaisir. « Je déteste vraiment ça de les laisser ici. » il finit par souffler en venant rompre le silence de l'habitacle et sans Charlie à ses côtés, il ne sait pas où il puiserait la force de quitter cet hôpital sans sa petite famille. C'est donc tout naturellement vers elle que ses yeux naviguent ensuite car il n'oublie pas cette mise à jour qu'il lui doit sur son couple. « Tu voulais savoir comment vont les choses avec Halston et je peux du coup te dire que ça va mieux, beaucoup mieux. » Il n'exagère au moins pas en le disant, sa voix se veut même plutôt confiante et si sa meilleure amie l'avait vu la veille auprès de son américaine, elle saurait elle aussi que leur complicité est bel et bien de retour. « Elle n'a même pas détesté ma dernière coloration, celle que j'avais faite pour attirer son attention. Au lieu de ça on a parlé, longuement et on s'est promis de ne plus laisser les choses dégénérer aussi bêtement entre nous. » Cette discussion à cœur ouvert leur a aussi permis de s'avouer qu'ils se manquaient avant de mettre tous les deux l'accent sur cette famille qu'ils désiraient être. Halston s'est excusée et lui aussi, preuve qu'ils ne manquaient pas de bonne volonté l'un et l'autre pour arranger les choses même si cette réconciliation aura tardé, et ce bien trop à son goût. « On communique beaucoup plus, j'irais pas jusqu'à dire que tout est oublié mais je sens qu'on a dépassé quelque chose tu sais, comme un blocage. T'as le droit d'en penser ce que tu veux mais je suis soulagé que Sasha soit arrivé à ce moment-là, quand on peut vraiment être une famille. » Pour autant Eddie n'est pas stupide, il sait bien que d'autres crises seront susceptibles de les guetter à l'avenir mais il veut sincèrement croire qu'elles ne pourront pas être d'une telle gravité. « Une famille. » il répète alors, comme s'il assimilait encore difficilement ce qu'ils sont devenus et ce rôle de père prenant désormais tout son sens. Il n'en est véritablement un que depuis hier et prétendre que cela ne remet pas tout son monde en perspective serait mentir. « C'est bête mais quand on m'a demandé à l'accueil qui je venais voir tout à l'heure, j'ai répondu "ma femme". » L'aveu est posé avec une certaine précaution tandis que son regard ose à peine rencontrer celui de Charlie. C'est vrai, il n'a pas eu le réflexe de la présenter comme sa compagne pour une fois et peut-être bien qu'il a eu tort jusqu'ici d'accorder autant d'importance aux mots. « Tu trouves ça déconnant toi ? » il questionne tout de même car déconnant, lui ne trouve pas que ça l’est. Elle n'est certes pas sa femme sur le papier mais elle est celle partageant sa vie, ce qui signifie au moins autant à ses yeux et cela, en admettant que les choses n'aillent jamais plus loin.










:toastlol::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptySam 27 Mai 2023 - 9:33


Comme promis, Charlie a passé le reste du temps auprès de Sasha alors qu’Eddie en profitait pour saluer au moins sa compagne, qui n’a d’autres choix que de rester quelques jours de plus à l’hôpital. Les conséquences directes sur le corps sont une des centaines de raisons différentes poussant la blonde à ne pas nourrir l’envie de fonder une famille, et pourtant elle change immédiatement d’avis sur les bambins dès l’instant où ses yeux retrouvent la fine silhouette de Sasha. Avec toute la délicatesse du monde, elle passe les dernières minutes à ses côtés à lui caresser doucement le ventre, pour lui prouver qu’il sera toujours entouré, peu importe ce qu’il advient de l’avenir. Il aura ses parents, il aura Charlie, et il aura sans doute encore une infinité de personnes à ses côtés, parce qu’il le mérite. Ainsi, c’est avec toute la tristesse du monde qu’elle quitte ses côtés, pourtant déjà assurée qu’elle passera à nouveau le voir dès que possible. Pour l’heure, c’est auprès d’Eddie qu’elle compte passer la soirée, et c’est aussi ce dernier qu’elle a à cœur de rassurer autant que possible au vue des circonstances actuelles de son quotidien.

Elle l’attend dans le parking comme convenu, le moteur de la voiture ronronnant simplement avant qu’il ne la rejoigne et que le silence se veuille toujours aussi relatif. Elle pose brièvement son regard sur lui pour mieux le dédier à la route ensuite, certaine qu’il lui parlera s’il en a le cœur. « Je déteste vraiment ça de les laisser ici. » - “Ils sont bien entourés. Tous les deux.” Il ne les abandonne pas, quand bien même c’est ce qu’il pense sûrement. Eddie doit continuer à vivre sa propre vie, surtout alors qu’il n’y a rien en ce monde qu’il puisse faire pour que son garçon devienne plus fort et que sa compagne reprenne des forces. Ils y arriveront par eux-même, avec un peu de temps. « Tu voulais savoir comment vont les choses avec Halston et je peux du coup te dire que ça va mieux, beaucoup mieux. » Et c’est rassurant. Elle le dit et elle le répète, le bonheur d’Halston ne lui importe pas le moins du monde, mais les choses sont toutes différentes en ce qui concerne le bonheur d’Eddie qui, lui, est sa préoccupation principale. Alors, aussi simplement que cela, elle est heureuse de l’entendre dire que tout va mieux entre eux, parce qu’elle devine sans mal que cela lui retire un poids immense sur le cœur. « Elle n'a même pas détesté ma dernière coloration, celle que j'avais faite pour attirer son attention. Au lieu de ça on a parlé, longuement et on s'est promis de ne plus laisser les choses dégénérer aussi bêtement entre nous. » Elle sourit quand il parle de sa coloration, uniquement parce qu’elle comprend bien l’importance de la couleur de ses cheveux pour lui mais elle pourrait tout aussi bien comprendre que d’autres trouvent cela purement futile. Au lieu de ça, elle dépose brièvement un regard sur lui, bien plus souriant et serein que lorsqu’elle est arrivée à l’hôpital. “Vous êtes pas ensemble depuis si longtemps, quand on y repense. C’est normal que vous appreniez encore certaines choses.” Elle dit ça sans le savoir, sans avoir aucune expérience en le domaine non plus. Mais elle essaie, elle apprend à son tour à tenter d’être une conseillère pas trop mauvaise en son genre. Après tout, elle veut le bonheur d’Eddie plus que tout au monde et elle a au moins le mérite de le connaître parfaitement pour savoir quelle genre de personne il est en tout temps, et à quel genre de petit bonheur du quotidien il aspire aussi.

Elle ne pense pas à la moindre blague ou commentaire désobligeant sur Halston tout du long, et ça aussi c’est sûrement une amélioration à souligner. Pas au point d’être aussi importante que le blocage qu’Eddie cite pour mieux signifier l’avoir dépassé, mais tout de même. “J’en pense que y’a pas de famille parfaite et des parents qui s’entendent toujours sur tous les sujets.” Mêmes les siens se sont disputés, et pourtant Dieu sait qu’ils ont tout pour être en lice dans la catégorie des humains parfaits. Elle est utopique sur certains sujets et elle prend parfois ses rêves pour la réalité, mais elle aussi a été une enfant mangeant son repas en silence lorsqu’une dispute avait éclaté plus tôt et que l’ambiance était difficile à table. Ça arrive, et ça ne fait pas d’eux de mauvais parents pour autant. Tout comme Eddie et Halston ne le sont pas, mauvais. “Au contraire, je trouve ça bien que vous vous soyez rendus compte de tout ça maintenant.” Qu’ils avaient encore à travailler, qu’ils devaient tous les deux prendre sur eux et, surtout, qu’ils devaient tout faire pour le bien être de leur fils à partir de maintenant. « Une famille. » Charlie repose brièvement son regard sur son profil, curieuse de l’entendre répéter le même mot.

« C'est bête mais quand on m'a demandé à l'accueil qui je venais voir tout à l'heure, j'ai répondu "ma femme". » Oh. « Tu trouves ça déconnant toi ? » Son regard ne quitte pas la route - elle ne veut pas avoir à faire à la police sous un tel angle, et encore moins ce soir - mais cela ne l’empêche pas de sourire tendrement. Sa main libre se pose contre la nuque de son meilleur ami, qu’elle caresse un instant du bout de son pouce. “Mignon, en réalité. Mais te fais pas des idées.” Elle n’aime toujours pas la femme en question pour autant, voilà tout. Mais cela ne l’empêche pas d’être heureuse pour Eddie, et pour les rêves et aspirations nouvelles qu’il semble désormais nourrir. “Vous en avez déjà parlé ? De vous marier ? Ou n’importe quoi d’autre, je veux dire y’a des alternatives aujourd’hui.” Ils peuvent se pacser, ils peuvent changer seulement leur statut Facebook aussi. Ils vont bien ce qu’ils veulent, après tout. “Je suis heureuse pour toi, tu le sais, mais peu importe ce que tu en penses vraiment, prends le temps d’y réfléchir. Ta vie vient de changer du tout au tout avec l’arrivée de Sasha, prends peut-être le temps de te poser à nouveau, ok ?” Personne ne devrait faire un bébé après avoir vu une vidéo sur Instagram et été pris d’une baby fever. Il en est de même pour le mariage: ce n’est pas parce qu’ils sont parents qu’il doit se marier avec elle. Ils le feront si cela les anime tous les deux, et ils le feront plus tard si c’est toujours ce qu’ils pensent être une bonne idée. Et Charlie sera présente pour lui le moment venu, comme toujours. Elle souhaite simplement que la décision soit réfléchie. “Vous êtes déjà une famille.” Elle le répète à son tour et tente de le rassurer: elle est déjà sa femme, d’une certaine manière.
Revenir en haut Aller en bas
Eddie Yang
Eddie Yang
la valse à mille temps
la valse à mille temps
(chaddie #8) the stars in your eyes Hu5cwsy Absent
ÂGE : 28 ans (18.04.1996) ♈︎
SURNOM : Mingi (민기) par sa mère, son prénom coréen.
STATUT : jeune papa pris dans la tourmente d'un baiser volé épinglé dans la presse à potins, quelques semaines après ses fiançailles. le résultat est sans appel : Halston ne veut plus l'épouser ni même partager sa vie.
MÉTIER : danseur professionnel et chorégraphe pour la Nortlight Company, égérie pour la Maison Weatherton dont il est le nouveau visage, professeur de danse et ambassadeur pour Run For Judy – très occupé, donc.
LOGEMENT : #68 St Paul's Terrace (Spring Hill) avec Halston, leur fils Sasha et leurs trois chats.
(chaddie #8) the stars in your eyes FImXQBjH_o
POSTS : 10245 POINTS : 470

TW IN RP : naissance prématurée, burn-out, age gap.
TW IRL : nc.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : né à Sydney de parents coréens, originaire de Daegu ☆ à Brisbane depuis ses dix ans ☆ coréen de sang mais australien de cœur, il refuse de choisir ☆ une petite sœur qu'il surprotège et des parents exigeants dont il a brisé les attentes ☆ ancien membre et leader d'un groupe de danse underground ☆ collectionne les casquettes dans tous les domaines, rien ne l'arrête ☆ gaga de ses trois chats ☆ ambitieux et opportuniste ☆ mène une vie à cent à l'heure entre la danse et la moto, quitte à brûler la chandelle par les deux bouts ☆ trop fier, trop têtu et sans filtre : un bélier dans toute sa splendeur
CODE COULEUR : salmon ; darksalmon ; indianred
RPs EN COURS : (10) eddon #25 (ua gothique)gaby #5diana #7meryl #2eddon #29blake #3 (event)anna #2nicholas #1jessezoya #2


(chaddie #8) the stars in your eyes 5GlsJZXj_o
eddon #25 (ua) & #29 ☆ in this world of ice you’re the only shining glow. now i can’t stop thinking about you when I’m sinking alone. i know it’s real, i can feel it. i'm full of problems, love sick, no way to go i'm a loser in this game. save me, take my hand, take all of me. please use me like a drug. ☆ 123456789 (ua)10 (fb)11121314151617 (ua)18192021222324262728

(chaddie #8) the stars in your eyes 73a6ab71a5f65481a2f21d7e6c6b0da9b9acc6d6
drea (scénario) ☆ even the stars and the moon don't shine quite like we do, dreamers searchin' for the truth go on, read about us in the news. pretty reckless, pretty wild, talking shit, and we'll just smile. don't you see these fuckin' crowns? if you know what i mean, you on the team.

(chaddie #8) the stars in your eyes 9KAgHLsq_o
callie (scénario) ☆ if you need me call me, no matter where you are no matter how far, don't worry. just call my name, i'll be there in a hurry uou don't have to worry 'cause there ain't no mountain high enough. ain't no valley low enough. ain't no river wide enough.

(chaddie #8) the stars in your eyes Yu6njb8u_o
ebby #5 ☆ if you're lonely and need a friend, and troubles seem like they never end. just remember to keep the faith and love will be there to light the way, anytime you need a friend, i will be here. you'll never be alone again so don't you fear, even if you're miles away i'm by your side. girl, you've got a friend in me. ☆ 1234

(chaddie #8) the stars in your eyes 3ZAigqR4_o
diana #7 ☆ your words up on the wall as you're praying for my fall, and the laughter in the halls, and the names that i’ve been called. i stack it in my mind and i'm waiting for the time when i show you what it's like to be words spit in a mic. oh, the misery, everybody wants to be my enemy, spare the sympathy. ☆ 123456

COMMUNICATIONS :
gabrielle (sms)
halston (sms)
kendall (sms)
diana (sms)

RPs EN ATTENTE : jordan #3, penny #3

(chaddie #8) the stars in your eyes LYW6e3S4_o
nicky (scénario) ☆ you want to breathe, you hate this night. you want to wake up, you hate this dream. i could make it better, i could hold you tighter on that long road because within this pitch black darkness you are shining so brightly.

RPs TERMINÉS :
(chaddie #8) the stars in your eyes UExMuMSb_o
chaddie ☆ i could lift you up, i could show you what you want to see and take you where you want to be. you could be my luck, even if the sky is falling down i know that we'll be safe and sound. i could fill your cup, you know my river won't evaporate, this world we still appreciate. even in a hurricane of frowns i know that we'll be safe and sound.

2024 ›rory (event)hector #1 (event)eddon #28zoya #1adèle #2 (ua charmed)

2023 › eddon #20eddon #21chaddie #7ebby #4eddon #22 (sasha's birth)diana #5chaddie #8abel #2olivia #1eddon #23jordan #1wedding rowanncharlie #9 (survival academy)blake #1 (survival academy)blake #2 (survival academy) | ua gothique - james #3charlie #10adèle #2james #4eddon #25james #5 | eddon #17 (ua bunyip)eddon #24james #2jordan #2abel #3adèle (ua charmed)charlie #11diana #6eddon #26eddon #27meryl #1anna #1lincoln #1

2022 › diana #1maxwellgaby #2clément #2eddon #11loan #1diana #2eddon #10 (fb 2020)mika #2aleddie #2eddon #12chaddie #1channing #4wolfie (fb 2021) #1chaddie #2diana #3 x halstoneddon #14sujet commun hôpitalchaddie #3eddon #15sunan #2asher #3chaddie #4ruben x holden (fb 2022)trent #1eddon #13diana #4bellamy (fb 2018)eddon #16ebby #3eddon #18chaddie #5shining stars agencylouis #1eddon #19marley #1chaddie #6callie #4sunan #3

2021 › dani #1channing #1bennettdani #2eddon #1penny #1channing #2abellilycallie x daniclémentdani #3ilariacallie #1diego #1inaya #1eddon #2eddon #3eddon #4kaneddieeddon #5inaya #2eleonorpenny #2diego #2mika #1ashernicolecallie #2eddon #6gaby #1eddon #7diego #3eddon #9 (ua)nicky #1sunan #1birthday partyjina #1aleddie (fb 2017)asher #2eddon #8callie #3mav x nicky

NaNoWriMo 2023 › 50 000 mots ✓ (total : 66 762)

NaNoWriMo 2022 › 50 000 mots ✓ (total : 63 859)

NaNoWriMo 2021 › 50 000 mots ✓ (total : 60 839)

dimension slasher › 3.01 james #1 › 3.02 nicky #2 › 3.03 channing #3

fête des voisins › chez eddiechez jameschez elia, primrose et adelechez danichez lilychez gaby

(chaddie #8) the stars in your eyes Qn8a


AVATAR : lee know 리노 (minho)
CRÉDITS : @homemade (avatar), @loonywaltz (userbars), @leelee (gifs signa) @homemade (gif eddon), @simcneashley (gif chaddie), @minipackz (gif callie), @changbinskz (gif nicky), @katesgifsrp (gif ebby), @mars-gifs (gif diana), @robfish_inc (gif insane boyz), @crackshipandcrap (gif cole), @hqroleplaygifs (gif alexis), @mapartche (dessin eddie)
DC : carl flanagan (ft. fionn whitehead) & mickey reeves (ft. abel tesfaye)
PSEUDO : ladyfame (clémence)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 19/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35663-maniac-on-the-floor-eddie
https://www.30yearsstillyoung.com/t35845-eddie-stand-up-and-show-your-skills
https://www.30yearsstillyoung.com/t35870-eddie-yang
https://www.pinterest.fr/ladyfamee/eddie-yang/

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyJeu 1 Juin 2023 - 19:15



☾ the stars in your eyes
Looking at you sitting there, your mind a million miles away might as well be talking to the walls. Maybe they'll hear, what I've got to say, It's the same old story. About somebody with a dream looking for the glory, no matter how far the future seems. Oh, can't you see, that you're so much a part of me. I could never ever lead you wrong with my arms wide open.
@CHARLIE FAWCETT ☆ EDDIE YANG
gifs by (c) simcneashley & (c) leeknows


Son cœur de père saigne déjà à l'idée de quitter seul cet hôpital ce soir, quand bien même seul Eddie ne l'est pas vraiment lorsque sa meilleure amie l'attend un peu plus loin avec des mots réconfortants. « Ils sont bien entourés. Tous les deux. » Ce n'est pas une chose dont il peut douter même si l'impression de laisser sa petite famille derrière lui est bien la pire qui soit, d'autant plus en se disant qu'Halston et Sasha n'ont pas encore l'occasion d'être pleinement réunis et qu'à cet instant, c'est dans deux chambres séparées que mère et fils sont amenés à se reposer. Eddie imagine déjà ses prochaines venues au St-Vincent dans les jours à venir sans présumer toutefois à quel point celles-ci seront épuisantes, mais elles seront cependant bien moins éprouvantes que si son couple se trouvait encore dans l'état que sa meilleure amie a connu il y a quelques semaines lorsque la communication avec Halston péchait encore grandement. Il peut le dire sans prendre de risque aujourd'hui : oui, les choses vont beaucoup mieux avec la mère de son fils et les différends qui avaient fait trembler leur foyer n'en sont plus, grâce à un dialogue enfin restitué et une fierté mutuellement mise de côté. C'est elle qui a fait le premier pas, celui qu'Eddie n'osait pas entreprendre de son côté même s'il n'imaginait pas cette situation perdurer et ce silence continuer de régner. En parler était nécessaire et le danseur veut croire que leurs problèmes ne sont pas juste glissés sous le tapis en attendant de pouvoir ressurgir dans quelques mois car leur réconciliation en porte réellement le nom, cette fois. « Vous êtes pas ensemble depuis si longtemps, quand on y repense. C’est normal que vous appreniez encore certaines choses. » Leur histoire en verra d'autres c'est une certitude et Eddie ne prétend pas forcément avoir traversé le plus dur, pas alors qu'une toute nouvelle vie s'ouvre à eux et que celle-ci n'est pas à l'abri de comporter son lot de difficultés. Ils ont connu leurs crises en tant que couple et connaitront aussi leurs crises en tant que parents, dans une logique voulant que ces choses-là n'épargnent personne car ils apprennent effectivement encore à vivre ensemble – arrête-t-on même d'apprendre un jour, à ce niveau ? « J’en reviens pas qu’on fête déjà nos deux ans ensemble cette année. » Ce sera le cas en juillet et sans lui donner forcément le tournis, cette pensée remue tout de même certaines choses en lui. Leur relation n'est pas celle sur laquelle beaucoup de gens, leurs proches compris, auraient misé à l'origine et l'arrivée de Sasha confirme à son sens qu'ils ont eu raison d'y croire et de s'accrocher quand personne n'était disposé à le faire pour eux. Aujourd'hui Eddie ne croit pas se tromper en supposant que leur différence d'âge est globalement acceptée ou du moins, qu'elle n'hérisse plus le poil de grand-monde comme ça a pu être le cas par le passé. « J’en pense que y’a pas de famille parfaite et des parents qui s’entendent toujours sur tous les sujets. » Et ça tombe bien car parfaite, leur petite famille n'a jamais eu vocation à l'être. La perfection avant ça, Eddie ne l'a d’ailleurs jamais connue car si ses parents sont mariés depuis maintenant trente ans prétendre que leur couple n'a pas connu des hauts et des bas serait mentir, et il sait que Charlie peut elle aussi parler par expérience. Il hoche alors la tête d'un air convaincu, son regard déviant vers sa meilleure amie dont les mots résonnent ce soir avec sagesse. Lui aussi s'estime heureux que les choses aient été clarifiées et arrangées à ce tournant de leurs deux vies, juste avant qu'un petit membre ne s'ajoute à leur famille et ne vienne sceller pour de bon son désir d'écrire le reste de son histoire aux côtés de son américaine.

La suite, toutefois, Eddie se risque difficilement à la prédire alors qu'un lapsus survenu un peu plus tôt dans la journée semble trahir un souhait quelque peu enfoui. Jusqu'ici la question de l'étiquette à appliquer sur Halston ne se posait pas, elle était sa compagne pour quiconque se montrait curieux sur le statut de leur relation mais ce n'est peut-être pas un hasard si Eddie s'interroge à présent sur la nécessité de manier aussi soigneusement les mots quand à l'arrivée, elle demeure avant tout la femme avec laquelle il projette tout un avenir. « Mignon, en réalité. Mais te fais pas des idées. » Il laisse échapper un rire traduisant une légèreté retrouvée mais aussi bienvenue, compte tenu du vide subsistant en lui à l'idée de ne pas avoir sa femme et son fils auprès de lui. « Mais mignon quand même, je note. » Eddie s'en amuse, accueillant au même instant la main de sa meilleure amie sur sa nuque tout en s'étonnant en silence que la chose ne soit pas réellement désapprouvée. C'est une évidence que Charlie n'a pas hâte de le voir s'unir à son agente mais son allusion ne lui arrache aucune grimace, aucun regard sous-entendant non plus que l'imaginer dire oui à Halston a vraiment tout pour lui déplaire. « Vous en avez déjà parlé ? De vous marier ? Ou n’importe quoi d’autre, je veux dire y’a des alternatives aujourd’hui. » Bien sûr, d'autres possibilités existent à une époque comme la leur même s'il ne les a pour tout dire jamais étudiées. « La seule fois qu’on en a parlé c’est le jour où on s’est passé la bague au doigt devant un sosie du King. » Pour de faux, donc. Ils n'étaient même pas encore en couple à ce moment-là puisque leur relation baignait encore dans un flou certain mais ça ne l'a pas empêché de garder son alliance pour le symbole sans même imaginer qu'un jour, leurs vœux de mariage pourraient être échangés pour de vrai. Ce n’était disons pas l’évidence comme le bébé, dont Halston avait commencé à rêver très tôt. « J’ai jamais été très branché mariage moi, tu le sais. Je crois même pouvoir dire que ça m’a jamais trop fait rêver mais les enfants non plus, avant de la rencontrer. » Aujourd'hui pourtant, Eddie est le plus heureux des papas et c'est bien ce qui prouve que les envies évoluent avec le temps et la bonne personne. Halston donne un sens à des choses qui n’en avaient pas avant ça et avec elle, le danseur voit ses plus profondes convictions basculer une à une. « C’est juste que j’y pense peut-être un peu, parfois. » il complète et l'avoue dans un timide sourire, en mettant pour la première fois des mots sur cette possible envie sommeillant en lui. Ce n'est pas pour autant qu'il se ruera chez le premier bijoutier dès demain mais malgré tout, l'idée a le mérite d'exister dans un coin de son esprit. « Je suis heureuse pour toi, tu le sais, mais peu importe ce que tu en penses vraiment, prends le temps d’y réfléchir. Ta vie vient de changer du tout au tout avec l’arrivée de Sasha, prends peut-être le temps de te poser à nouveau, ok ? » Le temps, c'est évident qu'Eddie souhaite se l'accorder et c'est avec énergie qu'il vient hocher la tête pour confirmer à Charlie que tout ça reste à prendre avec des pincettes. « Rassure-toi, je lui demanderai pas sa main sur un coup de tête simplement parce que l’idée me plait. Je sais qu’on se lance déjà dans une sacrée aventure tous les deux et j’ai pas envie de tout précipiter, vraiment pas. » Il préfère même pour l'heure profiter des premiers moments de vie de Sasha, bien trop précieux pour que le jeune père se permette de nourrir aussi vite d'autres projets parallèles. S'il se marie un jour, ce ne sera pas pour s'inscrire dans une suite logique car faire les choses dans l'ordre ne l'intéresse pas, et ne sera sûrement pas sa motivation à ce moment-là. « Et puis elle est divorcée alors je suis même pas certain que tout ça l’anime encore, pour tout te dire. » Le douloureux passé d'Halston le rend c’est vrai hésitant parce qu'elle a connu un conte de fées écorché avec son premier mariage et qu'au moment de la rencontrer, son divorce l'avait laissée aussi méfiante qu’abimée. « J’ai le temps d’y réfléchir, t’as raison. C’est pas ce soir que je vais prendre la moindre décision parce que j’ai beaucoup trop faim, là, à vrai dire. » C'est au moins le signe que son appétit se réveille et ça ne peut être qu'une bonne chose, comme si Eddie s'autorisait enfin à laisser ses pensées inquiètes de côté. Penser sans arrêt à l'hôpital n'en fera pas sortir Halston et Sasha plus vite et ça, il le sait. « Vous êtes déjà une famille. » Ce mot ne cessera jamais de le faire sourire pour toute la symbolique qu'il peut aujourd'hui revêtir, et sa main n'en manque pas elle non plus lorsqu'elle vient se poser sur celle de Charlie. « Et pour moi, d’une certaine façon, t’en fais aussi partie. » Parce qu'elle est une personne essentielle à sa vie et s'apprête à avoir la même importance dans celle de son fils, auquel Eddie ne peut s'empêcher de songer ensuite. « Je raconterai à Sasha que j’ai passé la soirée avec sa marraine préférée en attendant que ce soit son tour. » Son sourire n'a d'égal que son regard pétillant au simple fait d’y penser et ce, même si le nourrisson n'aura jamais qu'une seule marraine. Elle n’en est pas moins aussi la préférée de son père, malgré l’absence de concurrence que Charlie peut avoir dans ce rôle comme dans le cercle de ses amis et plus globalement dans sa vie.









:toastlol::

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes EmptyMar 6 Juin 2023 - 16:44


« J’en reviens pas qu’on fête déjà nos deux ans ensemble cette année. » Effectivement, Charlie non plus n’en revient pas qu’ils aient déjà fêté deux anniversaires ensemble, malgré leurs nombreuses disputes et autres mésententes. Sans doute a-t-elle cru quelquefois que le prénom de Halston finirait par être de l’histoire ancienne, mais ils lui ont toujours donné tort, au point d’avoir surtout donné naissance à un petit garçon qu’elle aime déjà de tout son cœur. Peu importe ce qu’elle peut toujours penser du couple, elle jure ne jamais l’en faire pâtir, lui et ses minuscules mains et ses paupières encore trop lourdes pour s’ouvrir bien longtemps. Alors, si elle accueille aussi bien que possible l’idée d’un mariage entre Eddie et Halston, c’est pour son meilleur ami autant que pour son fils, conscient qu’aucun gamin ne devrait grandir dans un contexte de tension. Tout comme il n’existe plus d’amitiés si les tensions s’éternisent. « La seule fois qu’on en a parlé c’est le jour où on s’est passé la bague au doigt devant un sosie du King. » Donc ils n’en ont pas réellement parlé. Les discussions à la volée ne comptent pas vraiment, du moins pas quand il est question d’engagements pour la vie et ce genre de choses - bien que Charlie soit du genre à justement prendre ce genre de décision à la volée, peu importe, elle sait être tout sauf un exemple sur ce point. “Et elle en a dit quoi ?” Cela reste néanmoins un indice, et tous les indices sont bon à prendre dans une situation où une telle question pourrait faire basculer beaucoup de choses, qu’ils partagent l’avis commun d’un possible mariage, ou qu’ils ne soient justement pas d’accord sur le chemin à prendre pour la suite de leur union. « J’ai jamais été très branché mariage moi, tu le sais. Je crois même pouvoir dire que ça m’a jamais trop fait rêver mais les enfants non plus, avant de la rencontrer. C’est juste que j’y pense peut-être un peu, parfois. » Il est touchant, à ressembler de nouveau à un adolescent mal assuré alors qu’il vient pourtant de devenir père. Elle esquisse un sourire en sa direction, bien plus attendrie par les réactions d’Eddie que par ses mots. De son côté, elle ne rêve ni d’enfants ni de mariage, et cela lui permet de comprendre d’autant mieux ce que ressent Eddie à son tour. Il est un bon père et il a tout pour le rester, Sasha sera éternellement bien entouré, mais ce n’est pas pour autant qu’elle voit le mariage comme la suite logique des choses, ou comme une suite nécessaire. Ils peuvent vivre heureux sans avoir de bague au doigt, ou même un nom commun. Ils peuvent vivre heureux sans rentrer dans les cases préconçues et vieillottes de la société, qui plus est. “Prend le temps d’y penser, c’est tout ce que je dis.” Du reste, elle a bien assez confiance en lui pour savoir qu’il saura prendre la bonne décision, ce qui lui fait aussi dire qu’elle le suivre quoiqu’il décide, parce qu’il mérite d’avoir en sa meilleure amie un soutien de tous les instants.

« Rassure-toi, je lui demanderai pas sa main sur un coup de tête simplement parce que l’idée me plait. Je sais qu’on se lance déjà dans une sacrée aventure tous les deux et j’ai pas envie de tout précipiter, vraiment pas. » Elle hoche la tête, sincèrement rassurée. Charlie ne pense pas qu’il aurait pu prendre une telle décision sur un coup de tête, mais elle pense par contre que des raisons peu louables et surtout très sentimentales auraient pu l’y pousser. Le mariage est une question d’amour, évidemment, mais ce n’est pas le seul paramètre à prendre en compte et elle espère simplement qu’il saura jongler avec tout ce que la question comporte, sans jamais se noyer au milieu du reste. « Et puis elle est divorcée alors je suis même pas certain que tout ça l’anime encore, pour tout te dire. » - “T’es pas la monarchie britannique et on est même plus au XXe siècle, elle a le droit de se remarier.” La question n’est pas de savoir ce qu’Halston a le droit de faire ou non, elle le sait, mais elle souligne surtout qu’Eddie et elle ont le droit de faire tout ce qu’ils désirent. La seule nuance à cela réside dans ce qu’ils veulent faire, justement, son premier divorce ayant sans doute calmé son envie de réitérer l’expérience. « J’ai le temps d’y réfléchir, t’as raison. C’est pas ce soir que je vais prendre la moindre décision parce que j’ai beaucoup trop faim, là, à vrai dire. » Elle sourit simplement, sans doute soulagée qu’ils commencent subtilement à changer de sujet. Ils ont bien assez parlé de l’américaine pour la journée. “Ce problème là, je peux le régler.” Et même sans mal, à en juger par la voiture qu’elle fait rouler en direction de leur futur repas, sans doute déjà posé sur le comptoir et prêt à être ramené à la maison. Il mérite une soirée de repos autant que d’avoir le ventre plein, et Charlie veillera aux deux.

« Et pour moi, d’une certaine façon, t’en fais aussi partie. »

Elle est de leur famille, et l’entendre dire a tout pour la rendre émotive. De part son histoire, elle a une vision particulière de la famille, le genre qui ne demande pas de liens du sang pour accepter une appartenance commune à une même entité. Ainsi, il est bien plus aisé pour elle d’effectivement se considérer de la famille d’Eddie, lequel elle considère aisément comme le frère qu’elle n’a jamais eu. “T’es ma famille aussi, Eddie.” Elle souffle doucement, émue. « Je raconterai à Sasha que j’ai passé la soirée avec sa marraine préférée en attendant que ce soit son tour. » Il lui racontera de bien plus belles choses encore, mais elle veut effectivement croire que cette anecdote fera partie du lot, ne serait-ce que parce que cela lui fait plaisir, simplement. “Et moi je raconterai plein d’anecdotes gênantes à ton sujet, juste pour que tu le saches.” Elle prend la tangente, ajoute un immense sourire suivi d’un rire allant avec. La soirée sera douce et simple, elle y met un point d’honneur.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(chaddie #8) the stars in your eyes Empty
Message(#) Sujet: Re: (chaddie #8) the stars in your eyes (chaddie #8) the stars in your eyes Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(chaddie #8) the stars in your eyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-