AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -39%
Pack Home Cinéma Magnat Monitor : Ampli DENON ...
Voir le deal
1190 €

 life is sink or swim (ugo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyJeu 13 Juil - 15:21






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.

« Et c’est qui lui ?? », demanda la brune en regardant de haut en bas l’homme à ses côtés. Un petit rire gêné de Val et de l’homme après s’être regardés fut la seule réponse dont Zelda eut besoin pour comprendre. Fronçant les sourcils en s’attardant sur sa future ex-amie, elle marmonna « Ah ouais, d’accord… ». Récupérant son petit sac en papier et sa boisson en filant un tip à la barista, Zelda fit de grands yeux un court instant, sentant ses nerfs la titiller. Elle reprit en s’éloignant du comptoir pour laisser la place au prochain client, un sourire qui se voulait visiblement forcé « Écoute, le plus important, c’est que t’arrives encore à te regarder dans un miroir sans gerber, hein. », elle se pinça les lèvres en passant à côté de son amie. Puis au moment de pousser les portes pour sortir, elle se retourna pour conclure « Puis laisse tomber pour le resto. Je vais pas pouvoir venir, je s’rai malade ce jour-là ! ». Zelda continua son chemin sans même se retourner. Rivera avait très bien compris que Valencia n’avait pas sorti ce gamin de son chapeau de magicien, comme on sortait un chaud lapin pour un tour de magie minable. Le timing était très serré, et elle s’était tapé ce gigolo pendant qu’elle était encore avec Ugo. Pas besoin d’être un génie pour capter ça. Sale garce, fit-elle les dents serrées en virant son numéro de son répertoire avant de passer à autre chose pour se consacrer à sa journée très chargée. Pas de place pour une connasse infidèle dans son entourage, elle avait déjà donné, merci bien. Elle ghostera Val et l’esquivera désormais, et ce, jusqu’à la fin de ses jours sans regrets, sans sourciller, rien. C’était l’avantage (ou non ?) avec Zelda : ses convictions étaient solides, ses valeurs aussi, et elle ne faisait pas d’exceptions. Que les personnes concernées soient des amis de vingt, dix, cinq, ou deux ans ne changeait rien. Tout le monde était logé à la même enseigne, et les souvenirs, les moments passés, elle s’en contre-fichait. Poubelle.

✵✵✵✵✵✵✵✵✵✵


Deux jours plus tard, Zelda débarquait chez Ugo à l’improviste. Pizzas dans une main, alcool dans l’autre. Même si les deux amis n’étaient plus aussi proches depuis le divorce de Zelda il y a bientôt quatre ans, celui-ci ayant choisi de rester pote avec Zelda et son ex-mari (chose qui lui déplaisait fortement, vous vous en doutez), elle ne se voyait pas se contenter de lui envoyer un message de soutien en insultant son ex-femme. Aux grands maux, les grands remèdes. Zelda allait arrêter de se comporter comme une gamine aigrie, et elle allait s’occuper de son ami. À sa façon, certes, mais c’était déjà bien la connaissant. Posant les bouteilles au sol, elle frappa donc à la porte, tirant sur son blazer en attendant qu’Ugo lui ouvre. Quelque part, elle espérait l’interrompre en pleins ébats avec une jolie nana, histoire de se dire qu’il vivait le truc plutôt bien, mais lorsqu’il ouvrit, il avait l’air désespérément seul. « Surprise. », fit Zelda sans l’enthousiasme qu’on attendrait avec une telle réplique, levant la main pour le saluer. « Très belles cornes », ajouta la brune, stoïque, en regardant au-dessus de la tête d’Ugo. Elle pointa du doigt le dessus de sa propre tête, en disant d’une voix faible, à l’enthousiasme très forcé « Yaay, j’ai les mêmes… », avant de lâcher un petit rire, mi je plaisante, mi j’ai encore les boules d’avoir été faite cocue. Non, elle ne se moquait pas. C’était un petit rire la secouant à peine, étirant légèrement ses lèvres pincées. Un rire nerveux. Ça la faisait chier qu’il se soit fait traiter comme ça, surtout après quinze ans de mariage et deux gosses. C’était dégueulasse. « Bienvenue au club, De Luca. », elle se pencha ensuite pour récupérer la bouteille de vin et de tequila pour lui tendre avant d’entrer en lui mettant une petite tape sur l’épaule.

« C’est sympa chez toi, même si c’est un peu… vide. Comme la cage thoracique de tu-sais-qui. », chuchota Zelda d’un air sombre, comme si prononcer le nom de Valencia était proscrit. Val is the new Vol(demort). C’était joli, mais ça manquait de déco. En même temps, vu la situation toute fraîche, difficile de se préoccuper de trucs futiles comme des trucs à foutre sur les murs et sur des meubles. Mais pointer ce fait du doigt, ça lui permettait de dire une vacherie sur son ex-amie, surtout. « Bon, trêve de plaisanteries. Comment ça va ? », demanda plus sérieusement la brune après avoir tourné sur elle-même pour observer brièvement la pièce, avant de se laisser tomber sur son canapé, rincée par sa journée. Elle fixa Ugo tout en ouvrant les deux cartons de pizzas qu’elle avait posés sur la table basse.

@Ugo De Luca  life is sink or swim (ugo) 133089928
(c) SIAL





If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyJeu 13 Juil - 15:50



sink or swim
...
( @Zelda Rivera  )


Quand Ugo entend frapper à la porte d’entrée, il s’imagine plusieurs scenarios. Scenario a, encore un couple du voisinage qui vient lui apporter un petit cadeau de bienvenue. Scenario b, un de ces mômes qui a encore balancé sa balle par-dessus son jardin et veut avoir l’autorisation d’y passer – ce qui l’agacera au plus haut point. Scenario c, aucune idée mais il n’a pas envie de le découvrir. Néanmoins, parmi ces scenarios, Zelda n’est pas une éventualité. Pas du tout ! Alors, quand il ouvre la porte et qu’il tombe nez à nez avec Zelda, il ne peut pas cacher sa surprise. N’allez pas vous imaginer qu’il écarquille les yeux comme deux boules de billard mais on n’est pas loin. Par réflexe, il jette même un coup d’œil derrière elle au cas où Valencia n’est pas dans le coin. « Surprise.» Il repose son attention sur elle sans pour autant la laisser entrer car il est figé l’italien. « Très belles cornes.» Aussitôt, il comprend. Il relâche la porte en soupirant, les bras retombant le long de son corps, la tête se penchant en avant alors qu’il soupire un « cazzo» provenant du cœur.  « Yaay, j’ai les mêmes… » qu’elle ajoute dans un drôle de rire qui malgré sa complexité parvient à le faire sourire. Il pousse davantage la porte pour lui faire comprendre qu’elle peut rentrer. Après tout, ils sont tous les deux cocus comme personne … il peut au moins la faire rentrer dans son nouveau chez lui. « Bienvenue au club, De Luca.» « Ouais, merci bien …», marmonne-t-il entre ses dents alors qu’elle foule le seuil de la porte d’entrée et qu’il referme la porte derrière elle.

« C’est sympa chez toi, même si c’est un peu… vide. Comme la cage thoracique de tu-sais-qui. » « On ne prononce plus son prénom, c’est ça ?», qu’il réplique sans vraiment attendre de réponse. « Bon, trêve de plaisanteries. Comment ça va ? » Il reste une seconde à la fixer. Elle prend ses aises sur son canapé… mais elle a rapporté deux choses qui comptent : du vin et des pizzas. Un haussement d’épaules plus tard, il est déjà en train de chercher de quoi leur servir du vin dans des verres – cliché de l’italien qui ne peut pas boire du vin autrement que dans un verre approprié. Et il finit par prendre place à ses côtés. « Attends, d’abord, tu dois me laisser digérer le fait que je te vois débarquer ici …», commence-t-il par un éclat de rire. « Et avant toute chose, comment est-ce que tu as su ?» mais il ne lui laisse pas le temps de répondre et il ajoute en ayant une folle envie de hurler mais dissimule le tout derrière un air sérieux et distant, « oh c’est Valencia qui te l’a dit ? ou tu les as vu ? Non, tu sais quoi, t’as même pas à répondre à cette question …» Mieux ne vaut pas qu’il se concentre là-dessus. Il acquiesce d’un signe de tête à ses propres paroles.

« Comment ça va ? Bah … pas trop mal, je dirais même si comme tu as pu le constater, je vis désormais dans une maison modèle insipide et aseptisée au possible … », sourire amusé aux lèvres, « les enfants vont pas tarder à venir y déposer leurs valises, ça donnera sans doute un peu plus de vie au tout. »

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyMer 19 Juil - 22:40






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Zelda était loin d’être le genre de pote à prendre des pincettes. Elle appelait un chat un chat, à rire des choses douloureuses, à insulter les gens comme Valencia ou son ex-mari, sans aucun chill. Pas de temps à perdre avec le tact, les pleurnicheries, le respect pour des gens irrespectueux brisant son cœur ou celui de son ami, tout ça. Rien de mieux que de bitcher en buvant un bon verre de vin, en rire pour faire comme si ça n’avait pas d’importance, et le tour était joué… Ouais bon, personne n’a dit que faire de l’humour pour cacher ses émotions c’était le meilleur moyen de gérer une crise, ça va. Mettre un masque, faire comme si tout allait bien, faire preuve d’auto-dérision, user d’un humour grinçant, déplacé, c’était de cette façon (entre autres) que Zelda gérait. On ne juge pas. Mais si jamais Ugo ressentait le besoin de s’épancher sur ses émotions, ses sentiments après s’être enfilé une bouteille de vin, la brune ne l’enverrait pas promener. Elle serait bien évidemment à l’écoute sans se moquer de lui, en cherchant à lui remonter le moral, cela va de soi (à condition qu’elle ne soit pas trop soûle).

Zelds secoua la tête lorsque l’italien releva son tu-sais-qui, pour lui confirmer que non, elle ne méritait pas qu’on prononce son blase. Elle pouffa de rire à sa réplique suivante, Ugo étant un peu sur le cul que la brune soit venue ici, comme ça, à l’improviste. C’est vrai que même pour elle, cette décision de se pointer chez lui avait été assez surprenante. « Bah ! Je sais que je suis connue, mais j’pensais que tu le savais, ‘fin depuis le temps ? J’peux te signer un autographe, mais c’est très chelou. », dit-elle en le dévisageant d’une manière exagérée, bougeant ses doigts comme pour imiter un stylo sur lequel elle appuierait avant d’écrire, utilisant son autre main pour mimer un support papier. Elle s'esclaffa avant de se laisser retomber sur le dossier de son canapé. Appuyant son index sur sa tempe pour se caler, Zelda observa Ugo s’agiter lorsqu’il lui demanda comment elle savait pour Valencia et son nouveau mec, posant un tas de questions avant de se rétracter en disant qu’il ne voulait pas savoir. Zelds répondit simplement, sur le ton de l’humour « Si ça peut te rassurer, ils étaient habillés et distants. Mais de base, j’ai vraiment cru que vous aviez eu un troisième marmot caché, ou un truc du genre. ». Une fois la hype de se taper une MILF passée, son gigolo se barrera et elle se retrouvera à nouveau seule, se rendant compte qu’elle ne sera sûrement qu’une passade sexuelle pour des gamins excités du bulbe. Quelle tristesse. Bon, ça, vous vous en doutez bien, Zelda ne le dira pas à haute voix. Trop brutal. Ça restait sa femme, la mère de ses enfants, bla bla… « Puis je l’ai envoyée se faire foutre, mais bon, avais-je vraiment besoin de le préciser ? », ajouta la brune en inclinant légèrement sa tête vers l’avant comme pour montrer qu’elle attendait une réponse de sa part, mais la question était évidemment purement rhétorique. Ugo se doutait bien de la réaction qu’avait dû avoir son amie.

Entracte. Zelda laissa souffler Ugo et cessa ses conneries pour lui demander comment il allait. Sûrement pas très bien, pas besoin d’être un génie pour savoir ça, mais elle voulait savoir à quel point. « Ca va pas trop mal ? T’es pas dans le déni, ou quelque chose comme ça ? Genre ‘héé ça va pas trop mal parce que je sais qu’elle va revenir’, parce que t’as peut-être pas tort, mais faudra la laisser pioncer sur le paillasson si c’est le cas, hein. », dit-elle l’air sérieux, les sourcils tellement froncés qu’ils creusaient deux sillons sur son front. Un sourire détendit son visage quelque peu crispé « C’est vrai que ça fait maison témoin. Après, je crois que c’est la bonne nouvelle dans ce divorce : tu vas pouvoir décorer ta man cave comme tu le souhaites, c’est-à-dire : avec du goût. Les pots-pourris dans des coupelles en marbres aux quatre coins de la baraque avec des bouquets fatigués dans des vases en pseudo cristal, là, ça faisait salon funéraire. Ça me fout une angoisse ce genre de déco, tu peux pas savoir. No offense, mais j’avais peur qu’elle finisse par me foutre dans un bocal de formol. », termina la brune secouée par un frisson désagréable. Tendant le bras pour prendre le verre de vin que lui tendait Ugo, elle se mit à rire d’un rire plutôt moqueur « Ce serait très drôle que tu m'apprennes que c’était toi qui avais choisi cette déco kitsch sur les bords. Si c’est le cas, je saurais quoi t’offrir à ta crémaillère, il y a un funérarium à deux rues d’ici, j’ai même pas de détour à faire en venant. ». Zelda lui fit un clin d’œil, taquine (comme toujours) avant de demander, un peu inquiète pour ses gosses, ce qui, visiblement, n'avait pas l'air d'être trop le cas de la future ex madame De Luca vu son comportement d'ado irresponsable en chaleur « Sinon, effectivement, ça va être plus joyeux une fois que vous serez tous les trois. D’ailleurs, comment ils vivent ça tes enfants ? »

@Ugo De Luca
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyJeu 20 Juil - 8:54



sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )


« Bah ! Je sais que je suis connue, mais j’pensais que tu le savais, ‘fin depuis le temps ? J’peux te signer un autographe, mais c’est très chelou. » Au moins, elle le faisait rire ce qui en soi était déjà une bonne chose. La première étape de quelque chose. L’échec de son mariage avait laissé des marques indélébiles sur la vie et le caractère d’Ugo. Personne ne sort vraiment indemne d’un divorce, que celui-ci se déroule en troisième guerre mondiale ou d’un commun accord. Ce serait mentir que de dire qu’il s’en sortait sans le moindre souci. Il avait beaucoup de mal à imaginer son ex-femme, la mère de ses enfants avec un autre. Tout comme il avait encore plus de mal à imaginer un parfait inconnu poser les pieds sous une table pour prendre le petit déjeuner en compagnie de sa progéniture. Ugo se torturait à les imaginer, à quatre. Il se torturait dans les comparaisons, dans les instants qu’il manquait et qu’il manquerait encore et encore. Une putain de famille recomposée, un cliché. Il était à son tour devenu un cliché. La simple évocation de Valencia et de ce type l’irritait ; doux euphémisme pour parler de son envie de tout envoyer en l’air. «Si ça peut te rassurer, ils étaient habillés et distants. Mais de base, j’ai vraiment cru que vous aviez eu un troisième marmot caché, ou un truc du genre. » Ugo tourna la tête vers elle, un sourire moqueur aux lèvres … Zelda était en train de gagner des points imaginaires à le faire sourire de la sorte. «Voilà qui est rassurant … », il secoua la tête de droite à gauche désabusé mais surtout amusé par la situation qu’elle parvenait à mettre en dérision. «Rien de tel pour m’accompagner dans ma crise de la quarantaine », lance-t-il avec ironie. Se voir remplacer par un type plus jeune, beaucoup plus jeune que lui … Il n’y a pas mieux pour rassurer l’idiotie et l’égo d’un homme. «Puis je l’ai envoyée se faire foutre, mais bon, avais-je vraiment besoin de le préciser ? » «È ovvio », souffle-t-il plus pour lui-même que pour Zelda, qui n’attendait aucune réponse. Ugo savait comment elle était avec les adultères … qui à une époque Ugo parvenait à justifier. L’abruti qu’il était.

«Ca va pas trop mal ? T’es pas dans le déni, ou quelque chose comme ça ? Genre ‘héé ça va pas trop mal parce que je sais qu’elle va revenir’, parce que t’as peut-être pas tort, mais faudra la laisser pioncer sur le paillasson si c’est le cas, hein. » En guise de réponse, il lève sa main gauche en pointant du doigt son annulaire vide. Pas d’alliance. Il était divorcé et il s’était libéré de cette alliance. Ugo a été élevé par sa mère, célibataire et veuve, croyante et pratiquante … il avait grandi dans pas mal de principe et le mariage en faisait partie. Quand on se marie, on prend le paquet avec les bons et les mauvais moments. Une fois le divorce prononcé, une fois la bague retirée, ce mariage n’existait plus. Aux yeux de la loi, au regard de ses principes. «Non, c’est fini », dit-il pour accompagner son geste sans s’épandre sur ce que ces trois mots signifiaient pour son palpitant brisé. «Ca C’est vrai que ça fait maison témoin. Après, je crois que c’est la bonne nouvelle dans ce divorce : tu vas pouvoir décorer ta man cave comme tu le souhaites, c’est-à-dire : avec du goût. Les pots-pourris dans des coupelles en marbres aux quatre coins de la baraque avec des bouquets fatigués dans des vases en pseudo cristal, là, ça faisait salon funéraire. Ça me fout une angoisse ce genre de déco, tu peux pas savoir. No offense, mais j’avais peur qu’elle finisse par me foutre dans un bocal de formol. » Un éclat de rire accompagnait les propos de celle qui parvenait en à peine quoi, cinq minutes, à remplir cette maison d’un peu plus de vie. «Ce serait très drôle que tu m'apprennes que c’était toi qui avais choisi cette déco kitsch sur les bords. Si c’est le cas, je saurais quoi t’offrir à ta crémaillère, il y a un funérarium à deux rues d’ici, j’ai même pas de détour à faire en venant. » Il la fixe en levant les sourcils, prenant un faux air suspect. «J’utilise mon joker et ne dis rien à ce sujet … t’as qu’à repasser dans quelques semaines pour voir à quoi ça ressemble … » Oh, il l’invitait donc à revenir. Une première.

«Sinon, effectivement, ça va être plus joyeux une fois que vous serez tous les trois. D’ailleurs, comment ils vivent ça tes enfants ? » Ugo se servait désormais son verre de vin, pour finalement le lever en direction de Zelda et le portait à ses lèvres pour en boire une gorgée. «Les enfants ? Maya a du mal avec les changements et n’apprécie pas vraiment le fait de devoir déménager, loin de ses copines, qui plus est …. Pour faire simple, elle nous déteste. Bobby-lui, il le vit plutôt bien …. Le hic, il était aux premières loges quand j’ai appris pour Val’ », il secoue la tête, «pour tu-sais-qui » Il concluait par un sourire, qui concernait surtout la correction du « tu sais qui » et non l’information en soi.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyJeu 20 Juil - 23:08






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
« Bah ouais, c’est beaucoup moins drôle sinon... », soupira la brune. Dans la vie, une tuile arrivait rarement seule. La merveilleuse loi des séries. Zelda avait eu sa dose. Le burn-out, l’overdose manquée, le divorce après avoir été trompée, la crise de la quarantaine dans un coin de la tête, qui lui rappelle que les années passent et qu’elle n’a plus de mari, donc plus personne avec qui réaliser son projet d’avoir un enfant, et que donc, plus elle traine, plus ses chances d’avoir un enfant s’amenuisent. Ah, et pour couronner le tout, il y avait la mort toute récente de son père. La cerise sur le gâteau *insert the chief’s kiss meme*. Quelle merde. Bref, tout ça pour dire que Zelda comprenait son désarroi. Elle savait que ce qu’il vivait était l’équivalent de tomber de trente armoires, de cinquante étages, et de se faire passer dessus par un troupeau d’éléphants en rut.

Zelda fit une moue satisfaite en découvrant que son alliance n’était plus à son doigt, avant de l’applaudir silencieusement en hochant la tête, admirative. « C’est une bonne chose. », répondit-elle très simplement, d’un ton neutre. Elle savait à quel point cet anneau purement symbolique était difficile à dévisser de ce foutu annulaire. Le retirer, c’était accepter l’échec de son mariage, retirer la dernière chose matérielle sur soi qui représentait cette union, ce couple, ces années passées ensemble. La dernière chose représentant son appartenance à quelque chose, à l’histoire et à la vie de sa moitié, son appartenance à quelqu’un (si on peut dire ça comme ça) censé être à vos côtés jusqu’à la fin. Ce bout de métal finissait par faire partie de ceux qui le portaient, il devenait comme soudé à la peau des époux, et le foutre dans un tiroir ou la jeter, c’était un peu comme s’arracher un bout de soi. C’était étrange, débile, futile, démesuré comme ressenti, mais c’était comme ça. Il arrivait parfois que des gens s’attachent plus que de raison à des objets inanimés qui étaient devenus, avec l’aide d’une personne chère, bien plus que des meubles, des bijoux, des lieux… Quelle merde, l’Amour. Quelle perte de temps, quelle déception, quelle souffrance inutile. Zelda sentit son estomac se nouer… Qu’est-ce que tu nous fais, la sentimentale du dimanche ?! Ressaisis-toi, putain, fragile. Pensa-t-elle pour se foutre une gifle mentale et sortir de ses pensées nulles à chier qui n’apportaient rien, si ce n’est un mélange de bile, d’amertume, de colère et de honte.

« Merde. », marmonna-t-elle en faisant mine de prendre conscience que le zinzin qui aimait vivre dans un salon funéraire était peut-être Ugo. Zelda eut un sourire crispé, exagéré, pour accentuer le (faux) malaise qui l’envahissait suite à sa réponse. Elle fit ensuite les yeux doux à Ugo, battant des cils en se mettant légèrement de profil pour la jouer séductrice « Alors comme ça, on compte m’inviter à la maison dans quelques semaines ??? ». Elle n’allait certainement pas le lui dire ni le montrer, mais cela lui faisait tout de même plaisir de savoir qu’elle serait la bienvenue à l’avenir. Tout en se penchant vers la table basse, Zelda reprit « Je n’couche jamais le premier soir. », d’un air très sérieux, évitant soigneusement de croiser son regard pour rester la plus stoïque possible. Elle prit une part de pizza avant de mordre dedans tout en faisant comme si de rien n’était, comme si ce qu’elle avait dit était tout à fait normal et légitime avec un homme comme Ugo (alors que pas du tout, elle ne craignait rien.).

« A ta nouvelle vie », trinqua la brune lorsque De Luca leva son verre de vin vers elle avant d’en boire une gorgée. Elle garda son verre dans sa main après avoir goûté le vin à son tour, et écouta Ugo lui parler de ses enfants. Comme elle s’y attendait, c’était la gamine qui en souffrait le plus, tandis que son fils, lui, s’en accommodait. Pas le choix, t’façon. Exactement comme Zelda lorsque ses parents s’étaient séparés. Ha-ha. « Je comprends ta fille. Ça me ferait chier aussi, et j’ai détesté ma mère de me faire quitter mes potes et la Californie pour venir chez les gens qui bouffent du Vegemite et s’en vantent comme s’ils bouffaient la huitième merveille du monde… », elle but une nouvelle gorgée avant de reprendre « Faut lui vendre ce déménagement loin de ses amies comme un moyen de pouvoir se barrer loin de ses parents pendant les week-ends et vacances. CA, c’est le truc plutôt coolos. ». Elle fit un petit sourire fier à Ugo, trouvant son idée plutôt bonne. « Ça lui passera, elle comprendra. Et elle réalisera très vite que deux parents séparés et heureux de leur côté, c’est mieux que deux parents mariés qui se détestent. », Zelda haussa les épaules, très concernée par ces paroles… Pour contrer la rage remontant à la surface, elle se rua sur la bouffe pour compenser. C’était tout juste si elle ne s’enfonçait pas deux parts entières dans le gosier en même temps. Elle fixa Ugo, qui la fixait forcément après un tel… exploit ?, d’un air aimable (non) lui intimant de ne faire aucune réflexion sur ce qu’il venait de voir. Au-cune.

Comme si de rien n’était, elle siffla le fond de son verre, avant de faire de grands yeux « Bobby était là quand tu l’as découvert ? Aïe... Faut faire gaffe qu’il ne fasse pas semblant de bien le vivre parce qu’il sait que c’est la meilleure chose à faire pour toi, de te séparer de bidule. -elle sourit brièvement en disant cela-. J’pense que ça ira, mais sois prudent. Que ca devienne pas le gamin qui prend tout sur lui pour pas te voir souffrir… Bon. J’suis plus du genre ‘chacun sa merde’, surtout dans ce genre d’histoires parce que j’ai donné, toi-même tu sais, mais je suis OK pour me mêler de votre drama pour ta progéniture. Qu’ils viennent voir tata Zelda si besoin, elle est tenue au secret pro’, c’est gratos et elle fait des cadeaux. », finger guns pour faire la meuf détachée alors que pas du tout, petit clin d’œil pour appuyer son soutien et affection à son pote, et en deux temps, trois mouvements, pour se redonner un peu de contenance, Zelda se versa un nouveau verre de vin, veillant à recharger aussi son ami au passage. Putain, pourvu que ses gamins ne gardent pas trop de séquelles de cette histoire, et de ce divorce…

@Ugo De Luca
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyVen 21 Juil - 12:06



sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )


« Alors comme ça, on compte m’inviter à la maison dans quelques semaines ??? » Qu’avait-il dit ? Qu’avait-il fait ? Il venait de donner des armes à Zelda, des armes de taille qui plus est … il n’y avait qu’à la voir sortir son numéro de clown pour s’en rendre compte. Les lèvres pincées (pour contenir un sourire amusé), il se mit à rouler les yeux. « Tu sais, c’est la dépression post-divorce, je suis devenu un peu masochiste et prend pas mal de plaisir à souffrir ; va pas chercher plus loin, je m’adonne à la torture, rien de plus », réplique-t-il sans le moindre sérieux, il était d’ailleurs incapable de contrôler sa voix qui se mettait à rire, sourire, trahissant les véritables émotions du nouveau bientôt divorcé. « Je n’couche jamais le premier soir. » « Ça, c’est parce que t’as pas encore rencontré le parfait étalon italien qui t’en convaincra … » Ils ne se regardaient pas, pour ne pas trahir leur envie de rire et surtout pour ne pas voir l’idiotie dans le regard de l’autre. Ugo avait même hautement exagéré son accent en prononçant cette phrase, faisant tapis en misant sur le cliché italien. Il connaissait suffisamment ce que certains pouvaient croire et penser. Sauf que lui, il avait été casé pendant suffisamment d’années pour ne pas savoir que les italiens n’étaient plus à la mode sur le marché.

« A ta nouvelle vie » fut à quoi ils trinquèrent. Un toast assez pathétique en soi. Du moins, il le vivait comme ceci … pour l’instant. Il fallait surtout lui laisser le temps de reprendre du poil de la bête ; ça allait finir par aller mieux. Cette nouvelle vie ne touchait pas que sa petite personne et Voldemort, elle touchait également sa progéniture. C’était surtout ça le problème : ses enfants qui étaient son tout.

«Je comprends ta fille. Ça me ferait chier aussi, et j’ai détesté ma mère de me faire quitter mes potes et la Californie pour venir chez les gens qui bouffent du Vegemite et s’en vantent comme s’ils bouffaient la huitième merveille du monde… » Même s’il laisse échapper un éclat de rire en levant son verre de vin à cette remarque qu’il ne pouvait qu’acquiescer et souligner, les paroles de la brune le touchaient. Elle avait vécu ça, elle-aussi. Un déménagement. Être arrachée – ok, un peu exagéré quand on pense qu’ils avaient surtout simplement changé de quartier – à une routine d’adolescente. «Faut lui vendre ce déménagement loin de ses amies comme un moyen de pouvoir se barrer loin de ses parents pendant les week-ends et vacances. CA, c’est le truc plutôt coolos. » « Hé ! je suis également cool … », marmonna-t-il sur un ton faussement offusqué … il avait perdu ce statut depuis quelques années déjà. Avalant une gorgée de vin, il leva une épaule, pas vraiment convaincu. Il avait surtout l’impression que Maya n’était pas une grande fan de se faire tirailler d’un endroit à l’autre et que tout comme le père, elle avait le sentiment de ne plus vraiment avoir de chez soi. C’était la raison principale pour laquelle il planifiait de se charger de sa chambre ici, avec elle. Elle allait tout diriger. Il allait oublier le mot « non » et cédait à tous ses caprices : une énième connerie qu’il ajoutera aux choses à ne pas faire quand on est parent … mais on ne va pas lui en vouloir, il se sentait juste coupable. « Ça lui passera, elle comprendra. Et elle réalisera très vite que deux parents séparés et heureux de leur côté, c’est mieux que deux parents mariés qui se détestent. » « C’est ce que j’espère … et elle peut enfin partager ce sujet avec ses copines … ça en devenait presque ringard d’être le dernier couple marié et uni … », ironisa-t-il en secouant la tête, déposant son verre sur la table pour imiter Zelda et se saisir d’un morceau de pizza. Il bloqua un instant en la voyant se comporter en Hulk mais se contente de sourire quand elle lui balance un regard équivoque. Aucun commentaire. C’est compris.

«Bobby était là quand tu l’as découvert ? Aïe... Faut faire gaffe qu’il ne fasse pas semblant de bien le vivre parce qu’il sait que c’est la meilleure chose à faire pour toi, de te séparer de bidule. J’pense que ça ira, mais sois prudent. Que ça devienne pas le gamin qui prend tout sur lui pour pas te voir souffrir… Bon. J’suis plus du genre ‘chacun sa merde’, surtout dans ce genre d’histoires parce que j’ai donné, toi-même tu sais, mais je suis OK pour me mêler de votre drama pour ta progéniture. Qu’ils viennent voir tata Zelda si besoin, elle est tenue au secret pro’, c’est gratos et elle fait des cadeaux. » Il eut une légère grimace quand elle se mit à évoquer les potentielles conséquences sur son fils … sûr qu’il l’avait mal vécu. « On en a un peu parlé … », fit-il pour commencer. « Voir son père se comporter en pleureuse en plein milieu du salon … je me suis dit que ça serait pas si mal de lui en toucher deux mots une fois ma séance pleureuse terminée » Il n’exagérait même pas mais á son sourire, on pouvait avoir des doutes. « Attention, j’pourrais te prendre aux mots et te les envoyer un week-end … deux adolescents gérés par des hormones sur lesquels ils n’ont aucun pouvoir … je peux te dire que ça peut parfois relever du miracle qu’ils soient encore en vie … » Il saisit une nouvelle fois son verre pour en boire une longue gorgée et constater … que son verre était vide. Apparemment, elle ne lui avait pas ramené de la piquette … et ça semblait plaire à ses papilles gustatives. Il se pencha sur la bouteille, un sourcil arqué en direction de Zelda pour finalement lui servir de nouveau un verre et ensuite ils se chargea du sien. « Hâte de voir comment tata Zelda va gérer ça. Avec beaucoup de tact sûrement », dit-il, amusé.



code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyDim 3 Sep - 22:44






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Zelda écarquilla les yeux en entendant sa réponse. Ah ouais ??? « Ah. Bon. Je dois renfiler ma casquette de Maitresse, et prendre ma cravache si j’ai bien compris. », elle soupira longuement puis fit un geste comme si elle fouettait dans le vide, avant de reprendre d’un air mauvais « Par contre, j’retiens la vacherie que tu viens de me lancer, hein. J’ai compris, je pardonne pas, et j’oublie pas. J’oublie rien. ». Il venait de dire que passer du temps avec Zelda était une torture, mais que c’était sa façon de survivre à son divorce de merde. Non mais, vraiment. Fais du bien à Martin, il te chiera dans la main quoi. Voilà comment on remerciait Zelda quand elle se montrait à peu près sympa. Vous comprenez maintenant pourquoi elle dit toujours ‘chacun sa merde’ ???? Elle plissa les yeux, le fusillant toujours du regard, n’en revenant pas qu’il ait osé sous-entendre cela. « Quel merdeux. Espèce d’ingrat va. », marmonna Zelda avant de faire la gueule pendant à peu près six secondes. En vrai de vrai, ça l’avait fait marrer intérieurement, mais fallait pas non plus qu’elle passe son temps hilare sur son canap’, sinon, Ugo allait prendre la confiance et se permettre d’autres vannes de ce genre. En l’entendant parler d’étalon italien avec un accent à couper au couteau, Zelds peina à rester sérieuse. Ses joues se gonflèrent, à deux doigts d’exploser. Elle fit mine de jouer avec l’air bloqué dans sa bouche, préférant étouffer que de rire grassement à sa connerie. Mais quand son regard croisa celui d’Ugo, elle lui fit un petit clin d’œil témoignant de sa satisfaction face à sa réponse. Quelle répartie.

Zelda se ressaisit lorsque le sujet des enfants vint sur le tapis. La situation était plutôt compliquée pour eux, et Ugo (et sa pouf d’ex bonne femme) allait devoir veiller au grain à ce qu’ils ne partent pas en vrille suite à ce divorce. La brune espérait que jamais les deux ne se remettraient ensemble, car une réconciliation foutrait le merdier dans le cerveau des gamins. La preuve avec Zelda qui avait littéralement pété un câble à cause de ça. Le fait que ses parents se soient remis ensemble sans même avoir réellement réglé leurs soucis, après avoir pourri la vie de leurs enfants avec une guéguerre à la con et une séparation (suite à la tromperie de maman Santana… Tiens tiens, Maya et Zelda ont en commun Mère Catin), avait brisé un truc en elle et depuis ce jour, Zelds n’avait plus été la même. Zelda chercha le point positif de ce divorce pour une ado, et lorsque son pote répondit que lui aussi était cool, la brune le regarda de haut en bas, un air de dégoût sur la face « Tu viens de dire ‘également’, et que t’étais cool. Tu peux pas dire que t’es cool, parce que ça veut dire que tu l’es pas. C’est un état d’esprit, ça se sent si t’es cool, ça s’dit pas. Dooonc… ». Elle grimaça comme une nana en plein cringe, tout en remuant le vin dans son verre sans cesser de le juger. Quelle peste, ha-ha. Oh non, après tout, il le méritait vu ce qu’il avait osé dire plus tôt. Haussant les épaules, un mince sourire étira les lèvres de Zelds « Ouais, au moins elle ne manque pas de témoignages et de tips sur comment vivre quand tes parents sont divorcés. Elle va voir qu’il y a pire qu’elle parce que des parents prennent les mauvaises décisions, que d’autres se tapent la vaisselle qui vole dans la baraque... J’aurais préféré que les miens restent séparés. J’suis sûre que si je connais autant d’insultes et que c’est 30% de mon vocabulaire, ça vient de mes parents, et pas de mes mauvaises fréquentations. Mon premier mot ça a dû être un truc comme ‘morue’ ou ‘trou du cul’. ». Un rire jaune secoua Zelda, qui noya son amertume dans le vin, qu’elle siffla rapidement.

Zelda grimaça avant de rouler des yeux. Ughhh, feelings.. Elle grogna, puis rassura son ami « J’imagine que c’est normal d’être émotif à un moment pareil. J’veux dire, ça fait forcément larmoyer un peu la douleur d’un couteau de cuisine planté dans le dos par sa propre femme, tu vois. ». Le rassurer, sans être trop niaise non plus. Faut pas déconner. « Au moins, il a un exemple sain. T’es blessé, tu chiales un coup. Ça évitera d’avoir un énième con coincé du bulbe par une fierté masculine mal placée qui lui fera exprimer ses émotions négatives par la violence. », ajouta la brune en se prenant une part de pizza. Dieu bénisse la pizza quatre fromages. Si ça continuait, elle allait plier la moitié de pizza restante et la plier en deux pour l’engloutir rapidos. Quelle idée d’avoir la bouffe comme défouloir quand nos émotions nous font la misère... Les traumas de l'enfance refaisaient surface suite à cette discussion. Une thérapie aurait sûrement pu l'aider, mais plutôt crever que de parler à cœur ouvert avec quelqu'un qui noterait tout sur un carnet. Genre, en plus de tout balancer, il y allait avoir des traces ?? Jamais de la vie.

« Oui, alors non. C’est pas ce que j’ai dit. », Zelda se redressa en levant l’index, pour stopper net Ugo. « J’ai dit qu’ils pouvaient me parler, me contacter, passer me voir… Mais le soir, ils rentrent chez leur papa.  J’veux pas d’hormones d’ados dans mon loft. Et avoir les enfants de quelqu’un chez moi, ça va pourrir mon groove. », Zelda bu un peu de vin avant de poursuivre « En plus s’ils reviennent en sachant faire des cocktails, qu’ils ont un soudain intérêt pour les alcools forts, ça va être ma faute et tout… Nan, nan. C’est bon, j’ai assez de problèmes de mon côté. ». Il était fort probable que Zelda demande au plus jeune marmot de lui faire un mojito, une margarita… qui sait. A quoi bon avoir des gosses s’ils ne font pas les trucs chiants pour vous ? Elle se mit à ricaner un peu en passant une mèche de cheveux derrière son oreille, la jouant hautaine « Et ils voudront sûrement rester en plus, parce que tata Zelda est trop cool, on peut pas leur en vouloir, parce que oui, tact c’est mon deuxième prénom. Donc… ». Elle ferma lentement les yeux en réalisant ce qu’elle venait de dire. Quelle ringarde, putain. « Merde, j’ai dit ‘cool’ nan ?? J’ai envie de crever. », elle laissa sa tête tomber en avant en grognant.

@Ugo De Luca toutes mes excuses pour le retard, je suis enfin de retour  life is sink or swim (ugo) 873483867
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyMar 5 Sep - 21:38



sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )



« Tu viens de dire « également », et que t’étais cool. Tu peux pas dire que t’es cool, parce que ça veut dire que tu l’es pas. C’est un état d’esprit, ça se sent si t’es cool, ça s’dit pas. Doooonc… » Pendant quelques secondes, il a le sentiment de se trouver face à son fils qui a tendance à lui rappeler qu’il n’est plus cool, ni même jeune mais plutôt le vieux père qu’on n’a pas vraiment envie de se trainer avec lui. Ugo plisse les yeux, prenant un faux air mauvais alors qu’elle s’en amuse et se moque … de lui et de son manque cruel de coolness. « Donc quoi ? T’es en train de dire que je ne suis pas cool ?! T’es sérieuse ? T’es en train d’insinuer que je suis un poil ringard parce que c’est le contraire de cool, non ? » Il pose une main sur son torse en soupirant lourdement, « s’il te plaît, ne rajoute rien du tout … on a suffisamment chié sur mon égo ces derniers temps » dit-il d’une voix amusée avant de porter son verre à ses lèvres pour en boire une longue gorgée, secouant la tête légèrement de droite à gauche comme s’il n’en revenait toujours pas. « Ouais, au moins elle ne manque pas de témoignages et de tips sur comment vivre quand tes parents sont divorcés. Elle va voir qu’il y a pire qu’elle parce que des parents prennent les mauvaises décisions, que d’autres se tapent la vaisselle qui vole dans la baraque... J’aurais préféré que les miens restent séparés. J’suis sûre que si je connais autant d’insultes et que c’est 30% de mon vocabulaire, ça vient de mes parents, et pas de mes mauvaises fréquentations. Mon premier mot ça a dû être un truc comme ‘morue’ ou ‘trou du cul’. » Il lui offre un sourire même s’il se doute qu’il doit y avoir une part de vrai dans ses paroles. Il a la pudeur de ne pas répliquer, de ne rien ajouter.

« J’imagine que c’est normal d’être émotif à un moment pareil. J’veux dire, ça fait forcément larmoyer un peu la douleur d’un couteau de cuisine planté dans le dos par sa propre femme, tu vois. » Il laisse échapper un éclat de rire parce qu’elle est capable de ce miracle : le faire rire alors qu’elle parle de son mariage qui a volé en éclats. Elle est douée. « Au moins, il a un exemple sain. T’es blessé, tu chiales un coup. Ça évitera d’avoir un énième con coincé du bulbe par une fierté masculine mal placée qui lui fera exprimer ses émotions négatives par la violence. » « Est-ce que je peux prendre ça comme un compliment ? Un exemple sain ? Ça doit être la première chose sympa que tu m’as dit depuis … », il siffle amusé, « j’espère que ça ira, ouais, c’est un bon gars et ça me ferait chier que les choses changent. »

En parfait duo, ils se goinfrent de pizza tout en alternant avec quelques gorgées de vin. « Oui, alors non. C’est pas ce que j’ai dit. J’ai dit qu’ils pouvaient me parler, me contacter, passer me voir… Mais le soir, ils rentrent chez leur papa. J’veux pas d’hormones d’ados dans mon loft. Et avoir les enfants de quelqu’un chez moi, ça va pourrir mon groove. » « Ton groove », souffle-t-il amusé. « En plus s’ils reviennent en sachant faire des cocktails, qu’ils ont un soudain intérêt pour les alcools forts, ça va être ma faute et tout… Nan, nan. C’est bon, j’ai assez de problèmes de mon côté. Et, ils voudront sûrement rester en plus, parce que Tata Zelda est trop cool, » Il écarquille les yeux, la pointant du doigt comme si elle venait de dire une énorme atrocité mais son sourire idiot prouve que ce n’est pas si atroce que ça. « on peut pas leur en vouloir, parce que oui, tact c’est mon deuxième prénom. Donc … Mais, j’ai dis « cool », nan ?? J’ai envie de crever. » Il éclate de rire en venant la bousculer doucement.

« Allez va … c’est pas si grave … regarde-moi … au pire, tu sais quoi, on peut se mettre d’accord sur le fait qu’utiliser de temps en temps le mot cool, c’est pas si grave » dit-il avec ironie, plus pour l’emmerder et planter le clou bien profond. « Après, cool, c’est pas franchement le premier mot qui me vient à l’esprit à ton sujet … mais », il lève l’index avant qu’elle ne le mette au défi de dire quel est le mot qui lui vient à l’esprit, « je suis un gentleman, je préfére ne pas en parler. » Un sourire idiot aux lèvres.

code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyMer 13 Sep - 21:21






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Zelda se pinça les lèvres en fuyant son regard, jouant la nana qui n’assumait pas d’approuver silencieusement cette vérité blessante. Elle finit par hausser les épaules pour dire d’un air faussement innocent, un brin moqueuse « C’est toi qui l’a dit, hein. Pas moi. ». Elle se frotta les mains comme pour se débarrasser du sujet, « Ok, ok. T’as raison, t’as pris assez cher comme ça. C’est sur elle qu’on devrait chier. Lui jeter un seau de merde, ce serait quand même vachement drôle. Immature, mais drôle. J’suis sûre que je peux payer quelqu’un pour le faire. », dit-elle en chuchotant un peu derrière sa main, se voulant intrigante. Personne ne saura jamais si cette affirmation était vraie, ou si elle inventait ça juste pour faire rire Ugo… Seule Zelda connaissait la vérité. Le jour où vous recevrez un seau de merde, vous saurez qu’elle ne plaisantait pas. Et que vous avez fait une grosse connerie, au passage.

Alors que Zelds parlait des marmots De Luca et de leurs réactions au divorce, elle apprit que le fils d’Ugo avait été présent quand son père avait fondu en larmes. Non sans dégoût pour la simple idée de ressentir une émotion autre que la blasance ultime, la colère, ou encore l’indifférence, la brune avait été sympa en rassurant son pote : un homme qui chiale n’est pas faible, et n’a pas à s’en cacher. Marre de cette connerie toxique inculquée aux gamins depuis trop de générations. MAIS, évidemment, un truc sympa sortant de sa bouche n’allait pas passer inaperçu dans la conversation. Pffff. La Rivera arqua un sourcil avant de le toiser « Ouais. Bah marque ce jour d’une pierre blanche, parce qu’avec cette remarque, tu risques effectivement de plus rien entendre de gentil avant un bout d’temps. », puis après une courte pause, ajouta pour quand même rassurer son pote qui était privé de compliments pour les dix prochaines années « Fais lui confiance, c’est ton gosse. J’suis sûre que ça ira. ».

Zelda se rattrapa en disant qu’elle ne voulait pas de ses gosses chez elle plus d’une journée. Pas d’hormones d’ados en rut chez elle. Flemme. Chacun ses gosses, ça va. Ugo la reprit en entendant parler de son groove. « Parfaitement. », fit-elle en se penchant pour sortir son paquet de clopes de son sac posé à ses pieds. Continuant son bla bla, elle lâcha ce fameux mot sans trop s’en rendre compte. Elle fit de grands yeux en voyant la réaction d’Ugo. Elle venait de le dire !!! Le C word !! En parfait ingrat provocateur, Ugo ne put s’empêcher de remuer le couteau dans la plaie, alors que lui-même avait été un gros ringos en le sortant bien avant elle. Bordel, quel chieur. « Ohhh, ça va, ça va hein ! T’es le premier à l’avoir dit j’te signale, fais pas chier. ». Elle l’écouta la ramener comme un gamin, avant que quelque chose ne la fasse tiquer. « Ah ouais ? Tiens donc ??? », s’exclama Zelda en se glissant sur le bord du canapé pour se rapprocher, visiblement très intéressée par ce que son pote avait à dire. « Et c’est quoi qui te vient à l’esprit ? Je suis tout ouïe. », reprit-elle en ouvrant son paquet de clopes pour glisser une cigarette entre ses lèvres. Zelds mit un petit coup sur l’index d’Ugo pour qu’il le baisse « Range ton doigt ou je te l’enfonce quelque part. », elle se saisit de la bouteille de vin désormais vide, faisant mine de se préparer à s’en servir comme arme pour le punir de l’affront qu’il était sur le point de commettre. Le mot n’était pas flatteur, en parfait chieur qu’il était, elle s’en doutait, mais elle voulait l’entendre.

« Gentle-quoi ? », s’esclaffa Zelda en se foutant ouvertement de lui. « Qu’est-ce qu’il faut pas entendre, putain. J’crois que je vais avoir besoin de tequila, va ouvrir la bouteille. Y a pas assez d’alcool dans mon organisme pour pouvoir te supporter toute la soirée. », dit-elle de son air aimable légendaire, en montrant du doigt la bouteille posée plus loin. Elle en profita pour reposer la bouteille avant de se lever pour aller se mettre à la fenêtre tout près pour fumer sa cigarette. « Alors, maintenant que t’es safe à bonne distance, balance ce putain de mot. », insista Zelda en crachant la fumée.

@Ugo De Luca
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptySam 23 Sep - 14:45


sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )



« C’est toi qui l’a dit, hein. Pas moi. Ok, Ok. T’as raison, t’as pris assez cher comme ça. – il pose une main sur son torse et lui offre une brève révérence pour la remercier de ce grand geste d’empathie – C’est sur elle qu’on devrait chier. Lui jeter un seau de merde, ce serait quand même vachement drôle. Immature mais drôle. J’suis sûre que je peux payer quelqu’un pour le faire. » Il soupire comme le ferait un parent face à la folie adolescente de sa progéniture … néanmoins, le fin sourire qu’il affiche sur ses lèvres lui fait prouver le contraire. Il s’en amuse et l’idée est presque trop hilarante pour ne pas l’avoir une seconde dans son esprit. Finalement, il fait mine de reprendre un air sérieux pour dire avec un sourire idiot aux lèvres : « Attention quand même, c’est de la mère de mes enfants dont il est question … j’pense pas que ce soit raisonnable et bien vu de m’en amuser »

« Ouais. Bah marque ce jour d’une pierre blanche, parce qu’avec cette remarque, tu risques effectivement de plus rien entendre de gentil avant un bout d’temps. » En voyant la mine fière et amusée de l’italien, on peut rapidement comprendre que cela lui était amplement suffisant. Pas besoin de davantage. Un compliment. Quelques mots gentils même prononcés de manière involontaire : ça valait un paquet ! Il porte son verre de vin à ses lèvres sans perdre son sourire. « Fais-lui confiance, c’est ton gosse. J’suis sûre que ça ira. » Les paupières se ferment un peu plus longtemps que d’ordinaire quand il entend ces quelques paroles. Oui, son gosse ira bien. Tout ira bien. C’est ce qu’il espérait tout au moins. Il allait tout faire pour. Et pour se motiver à agir de la sorte, il se permet même de se servir un nouveau verre de vin. Qui a dit qu’il devait être raisonnable ?

« Ohhh, ça va, ça va hein ! t’es le premier à l’avoir dit j’te signale, fais pas chier. » « C’est sans doute ça le pire … que tu sois en train de marcher sur mes pas. Après, cool, c’est pas franchement le premier mot qui me vient à l’esprit à ton sujet … », réplique-t-il sur un ton moqueur tout en la bousculant doucement. « Et c’est quoi qui te vient à l’esprit ? Je suis tout ouïe. Range ton doigt ou je te l’enfonce quelque part. » Il lève la main en signe de reddition. « Mais je suis un gentleman, je préfère ne pas en parler. » « Genle-quoi ? qu’est-ce qu’il faut pas entendre, putain. J’crois que je vais avoir besoin de tequila, va ouvrir la bouteille. Y a pas assez d’alcool dans mon organisme pour pouvoir te supporter toute la soirée. » « A ce point ? Je suis à ce point casse couilles qu’il te faut de la tequila ? », dit-il en faisant semblant de tousser de choc. Il se redresse, jette un coup d’œil aux bouteilles qui étaient posées plus loin et parmi lesquelles se trouvait une bouteille de tequila. « A une époque y’avait le « plus je bois, plus t’es belle » et donc pour moi, c’est « plus je bois, moins t’es con », ça me va » dit-il en se levant finalement du canapé pour obéir, en parfait gentleman et servir dans deux verres de la tequila provenant tout droit du Mexique. Un petit bijou réservé pour les grandes occasions. La venue de Zelda en était-elle une ?

« Alors, maintenant que t’es safe à bonne distance, balance ce putain de mot.» Un verre dans chaque main, il relève la tête vers la silhouette posée près de la fenêtre. « Est-ce qu’on peut vraiment se considérer safe à cette distance avec toi ? », commence-t-il par dire d’une voix rieuse. « Attachiante », finit-il par lâcher sans perdre son sourire. « Le mélange parfait entre me donner envie de t’étrangler tout comme celle de te dire merci … attachiante, ouais, c’est le mot » et il finit par tendre un de ses bras vers elle au bout duquel se trouve un shot de tequila.


code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyVen 1 Déc - 0:26






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Zelda arqua un sourcil, ne manquant pas de prendre son air aimable légendaire, l'air de dire ’Et alors ?’. On peut être une mère correcte, et être une mauvaise femme. La preuve, visiblement. La maternité ne trigger pas les mêmes instincts, alors quoi ? Il ne fallait pas lui jeter un seau de merde parce qu'elle avait pondu deux mioches, qu'elle voulait en plus, et qu'elle avait été une mère décente ? Pfff. « Certes, certes... Pour moi, en revanche, c'est personne... », répondit-elle avec un sourire en coin, à peine machiavélique. Elle avait déjà songé à le faire à son ex-mari, mais même si la brune n’assumait pas, elle n’avait pas réussi à s’y résoudre malgré son dégoût et sa haine pour lui. Allez savoir, encore une histoire de vieux sentiments à la con encore enfouis. Quelle connerie, l’amour et le mariage. Mais là, celle-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom, Zelda n’en avait tout bonnement rien à foutre. Malheureusement, elle savait que ce genre de truc n’était pas très intelligent, surtout pas quand des gosses étaient impliqués. C’était un coup à ce qu’elle accuse Ugo et qu’elle se démerde pour lui sucrer la garde des marmots. Quel monde de merde, franchement. On ne peut même pas jeter un sceau de merde à des pourritures pour se faire justice soi-même, sans se faire taper sur les doigts derrière. La leçon à en tirer : ne jamais faire confiance à quelqu’un, ne jamais tomber amoureux, ne jamais se marier, et enfin, ne jamais faire de gosses si vous avez échoué à respecter les trois commandements précédents.

« Après, cool, c’est pas franchement le premier mot qui me vient à l’esprit à ton sujet… ». La Rivera fut étonnée d’entendre son ami dire ça. Elle réagit au quart de tour, essayant de lui tirer les vers du nez, d’un air à peine menaçant. Voulant la faire tourner en bourrique, Ugo résista et lu fit croire qu’étant un gentleman, il n’en dirait pas plus. Alors quoi ? Cet adjectif était si péjoratif que ça ? Il pourrait s’en prendre une rien que pour avoir répondu ça. Un peu agacée de ne pas avoir réussi à faire cracher le morceau à son pote, Zelda exigea de l’alcool pour pouvoir poursuivre cette discussion, et la soirée en général. Flemme de lui. « ‘Me faudrait une cuvée entière, tu veux dire, ouais. », exagéra Zelda d’un air moqueur. « Ca me va aussi... Dans la mesure où ça fonctionne vraiment. Je te dirai ça dans quelques minutes. », répondit Zelds en pouffant de rire, moqueuse, en l'observant aller chercher une bouteille dans la cuisine.

En manque de nicotine, Zelda alla se griller une clope à la fenêtre en attendant le retour d'Ugo. Il faisait bon ce soir, c'était agréable. Dommage que les rues soient blindées de cons en tous genres, sinon, elle aurait presque pu avoir envie de faire une petite promenade. Lorsqu'elle vit entrer Ugo dans la pièce, elle insista à nouveau pour qu'il lui dise enfin à quel mot il pensait. Elle détestait qu'il lui résiste, et ça l'obsédait. Elle voulait savoir quel était ce foutu mot, bordel. Quasi sûre que c'était un truc à la con en plus, alors le fait qu'il mette trois piges à le dire la rendait marteau. Zelds tenta de le rassurer en lui disant qu'à cette distance, il ne risquait rien, donc qu'il pouvait parler, sauf que son ami la connaissait trop bien. Sa réponse arracha un sourire à la Rivera, qui s'efforçait de garder son air menaçant et sérieux pour lui passer l'envie de dire une grosse connerie qu'elle lui ferait regretter. « Nan c’est vrai. On n'est jamais à l’abri quand je suis dans les parages… Mais sois courageux, vas-y. », répondit-elle en souriant, attendant la suite avec impatience. « Atta…chiante ? Oh bordel. Je crois que j'aurais préféré que tu me traites de connasse en fait. », elle tira sur sa clope d'un air blasé, avant de reprendre « Mais ce que je retiens, c’est que tu fais le sentimental, là. J’oserais même dire que tu fais presque dans la guimauve. Le divorce ne t'endurcit pas toi… ». Elle regarda son ami du coin de l'œil, amusée, sachant qu’ils se piquaient souvent pour emmerder l’autre, mais c'était sans méchanceté aucune. Qu’il dise ça, c’était lui faire un compliment, et ça, Zelda ne savait pas trop comment gérer. « Ta vie serait chiante et insipide sans moi. Je le sais, tu le sais... On se sait. Et ton taux d'alcoolémie serait affreusement bas, aussi. Au boulot, gentleman barman ! », dit-elle en écrasant sa clope dans son petit cendrier de poche, pour saisir le shot que lui tendait Ugo.

« À moi, du coup. », déclara la brune en trinquant bruyamment avant de boire cul sec. Restant près de la fenêtre pour profiter de l'air frais et s'en griller une autre, elle tendit son paquet à Ugo pour lui proposer une cigarette, avant d'en retirer une pour l'allumer. Elle interrogea ensuite son ami sur ses plans pour les prochaines semaines pour se remettre de son cœur brisé. « Alors, dis moi. En parfait mari bafoué, t'as prévu quoi ? De rejoindre l'Église, ou de télécharger cinq applis de rencontre différentes ? Oh putain, je pourrai crever rien que d'imaginer ta bio "étalon italien. six pack.". Quoi d'autre... Ah, oui. "Gentleman". », Zelda termina sa phrase en faisant des guillemets avec ses doigts, avant de se marrer, hilare, la main sur le bide. Qui aime bien, châtie bien, c'est ça ?

@Ugo De Luca  life is sink or swim (ugo) 4052937387  (tu sais déjà tout, mais encore 1000000 excuses pour ce retard de zinzin, j'ai trop honte)
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyDim 3 Déc - 16:51



sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )



« Nan c’est vrai. On n'est jamais à l’abri quand je suis dans les parages… Mais sois courageux, vas-y. » Et, il essaie de l’être : courageux. Attachiante. « Atta…chiante ? Oh bordel. Je crois que j'aurais préféré que tu me traites de connasse en fait. » Un éclat de rire franchit ses lèvres. « Mais ce que je retiens, c’est que tu fais le sentimental, là. J’oserais même dire que tu fais presque dans la guimauve. Le divorce ne t'endurcit pas toi… » « Et normalement les divorces endurcissent … ? Faut pas oublier que j’bosse dans la mode et que si on suit les stéréotypes, je suis fait pour être dans la guimauve donc …» dit il en haussant les épaules, penchant la tête sur le côté et affichant un faux sourire gêné. « Ta vie serait chiante et insipide sans moi. Je le sais, tu le sais... On se sait. Et ton taux d'alcoolémie serait affreusement bas, aussi. Au boulot, gentleman barman ! » « Le boss a parlé », qu’il lance en levant son verre. « A moi, du coup. » et évidemment elle ne lui laisse pas le temps de répondre quoique ce soit qu’elle vide son verre et qu’il finit par l’imiter en haussant les épaules.

« Alors, dis moi. En parfait mari bafoué, t'as prévu quoi ? De rejoindre l'Église, ou de télécharger cinq applis de rencontre différentes ? Oh putain, je pourrai crever rien que d'imaginer ta bio "étalon italien. six pack.". Quoi d'autre... Ah, oui. "Gentleman" » Cigarette aux lèvres, il laisse échapper un éclat de rire en lui donnant un coup de coude faussement vexé quand elle parle du mari bafoué. « Et tu penses que ça marcherait ? » qu’il réplique avec un faux air sérieux, un sourcil levé. « Ou est-ce que je devrais ajouter quelques petites mentions kitsch pour pimenter le tout …? Après avec cette gueule », il se désigne de l’index avec un sourire idiot aux lèvres, « une photo suffira à occuper quelques soirées et à rassurer mon égo de mâle blessé. » Il laisse échapper un éclat de rire tout en laissant la fumée grise accompagner son rire.

« Soit dit en passant ... je suis plutôt flatté de voir que mon six pack ne t'ait pas échappé » et il la bouscule d'un geste taquin et mutin. Qui aime bien, châtie bien.


code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyMer 6 Déc - 22:21






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Lorsqu'elle entendit Ugo demander si les divorces endurcissent, Zelda pencha un peu la tête en avant, en le dévisageant, tout en se pointant du doigt. Tout cela accompagné d'un simple « Duhhh. ». Secouant vivement la tête, elle répondit ensuite, en le scrutant de haut en bas « J'pense pas que tu remplisses vraiment les critères d'un mec qui bosse dans la mode. Pour les gens qui entretiennent et croient en les stéréotypes sur la mode, en tout cas. ». Non mais, vous l'avez vu ? Grand brun, baraqué, très bien habillé, certes, mais hétérosexuel (en tout cas, dans un mariage hétéro), avec deux gosses, plus viril qu'efféminé... Nan, nan. Un tas de personnes n'étant pas familières avec le milieu de la mode trouveraient ça surprenant. « Mais on est d'accord que sur le côté guimauve, t'es en plein dedans. Quoi que, si t'étais gay, on t'attendrait sassy et bitchy dans la mode... », souffla Zelda en crachant sa fumée vers la fenêtre. Une fois les shots remplis, ils ne firent évidemment pas long feu. Ils devaient encore trinquer à plein de trucs, donc la bouteille de tequila serait vide dans moins de temps qu'il n'en faut pour dire cheers. Curieuse (et taquine), Zelds demanda à Ugo s'il comptait s'inscrire sur des sites de rencontre, et se moqua de sa bio fictive sur ceux-ci. « Pas avec moi, non. », pouffa la brune avant de reprendre « Vas-y, comme quoi ? Je meurs d'envie d'entendre ce que tu voudrais mettre mais qui nécessite un avis extérieur avant de le faire ! », répondit-elle, toujours moqueuse, son sourire de petite conne sur les lèvres. Haussant les sourcils, Zelds l'observa faire son cirque d'italien narcissique. Elle laissa échapper un sourire en posant sa main sur son épaule, avant de faire un petit geste comme pour le repousser doucement « Pffff, non mais alors toi, vraiment. Hashtag Narcisse dans ta bio. J'espère pour toi que tu vas pas tomber dans l'horrible cliché du quadra qui va préférer se taper des nanas de vingt ans, hein. Sinon j'vais devoir te botter le cul. ». Zelda fit tomber son briquet, alors elle se baissa pour le ramasser. Elle se redressa d'un coup à ses paroles. Mauvaise idée. Elle posa sa main sur son front en grimaçant, sentant l'afflux de sang taper partout dans son crâne. Sûrement un aperçu du mal de crâne qu'elle aura demain après s'être tapée la bouteille de tequila qui l'attendait. Se plantant face à lui, elle le dévisagea en appuyant doucement son briquet sur son torse, mais juste assez fort pour le punir d'avoir voulu la taquiner là-dessus, comme une ado blessée par un crush qui décide de l'afficher « En même temps, c'est pas que t'es allergique aux t-shirts sur tes réseaux, mais c'est tout comme, hein. Difficile de les louper. ». Elle fit un sourire à Ugo, un peu moqueur, mais un sourire quand même. « Il te gratte pas trop celui-ci, ça va ?? », demanda Zelds en pouffant, tirant doucement sur son t-shirt. Elle le contourna ensuite sans le quitter de son regard rieur, dans l'espoir de pouvoir goûter davantage à sa tequila, et de poser ses fesses sur son canapé.

@Ugo De Luca  life is sink or swim (ugo) 4052937387  
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
life is sink or swim (ugo) Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1697 POINTS : 620

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : life is sink or swim (ugo) Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyMer 6 Déc - 22:39



sink or swim
...
(  @Zelda Rivera   )



« J’pense pas que tu remplisses vraiment les critères d’un mec qui bosse dans la mode. Pour les gens qui entretiennent et croient en les stéréotypes sur la mode, en tout cas. » Il laisse échapper un éclat de rire car il se souvient encore de ses premiers pas dans le monde de la mode. L’horlogerie de luxe était différente et il avait dû se faire au fait d’être différent, de ne pas connaître les moindres petites références particulières au monde de la mode mais il était parvenu à trouver sa place et à s’y sentir comme un poisson dans l’eau. « Mais on est d’accord sur le côté guimauve, t’es en plein dedans. » Il ouvre la bouche, feignant d’être choqué par cette annonce « Quoi que, si t’étais gay, on t’attendrait sassy et bitchy dans la monde... » Il roule des yeux, même si en réalité, il est plus amusé qu’autre chose.

Cigarette aux lèvres, son regard s’égare quelques instants sur l’extérieur alors qu’on parle de son futur profil sur les sites de rencontre. Un conseil d’Auden aussi, soit dit en passant. On lui avait dit et recommandé d’ouvrir les yeux au monde extérieur. Il avait juste oublié comment faire. « Vas-y, comme quoi ? Je meurs d'envie d'entendre ce que tu voudrais mettre mais qui nécessite un avis extérieur avant de le faire ! » « T’es pas l’avis extérieur qui permettrait de booster mon ego », qu’il réplique en plissant légèrement les yeux tout en la fixant. Elle était surtout douée pour anéantir son ego en deux trois phrases. D’ailleurs, c’est la carte de l’ego sur-puissant qu’il décide de sortir pour relativiser. « Pffff, non mais alors toi, vraiment. Hashtag Narcisse dans ta bio. J'espère pour toi que tu vas pas tomber dans l'horrible cliché du quadra qui va préférer se taper des nanas de vingt ans, hein. Sinon j'vais devoir te botter le cul. » « Me botter le cul ? », qu’il répète en penchant la tête sur le côté, baissant le regard vers Zelda, un sourire amusé et provocateur aux lèvres.

Son regard ne la quitte pas quand elle refait surface et qu’elle lui fait face, posant son briquet sur son torse comme pour appuyer ses paroles. « En même temps, c'est pas que t'es allergique aux t-shirts sur tes réseaux, mais c'est tout comme, hein. Difficile de les louper. » « Ah. Mais j’ai pas encore reçu la moindre plainte … à ce que je vois, j’ai même un petit public » qu’il ajoute sur le même ton provocateur tout en la mettant dans le groupe « public », rien que pour la faire chier, et la charrier. « Il te gratte pas trop celui-ci, ça va ?? » Sa main vient rencontrer la sienne pour la lui faire lâcher son tee-shirt et il fait même claquer sa langue comme s’il venait de corriger une phrase idiote venant d’être prononcée. « Si c’est ta technique pour me dénuder, va falloir être un peu plus subtile » qu’il dit d’une voix rieuse avant de saisir la bouteille de téquila, la levant dans sa direction pour lui faire comprendre qu’il va leur recevoir un shot. Après tout, ce n'est pas pour un seul verre qu’ils ont décidé d’ouvrir cette bouteille, si ?

« J’suis pas un homme facile », dit-il en se redressant, prenant des faux airs de fanfaron avant de lever son verre pour lever le coude et anéantir le contenu de son verre en un rien de temps.



code by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
Zelda Rivera
Zelda Rivera
Absent
ÂGE : 37 ans (29/12)
SURNOM : Zelds, Zeld, Zel... Trop de surnoms pour un prénom de cinq lettres. Et ZZ top par son frère.
STATUT : Divorcée et blasée. Plutôt crever que de refaire confiance à un homme.
MÉTIER : Animatrice de la nocturne, productrice @ ABC Radio. Fait du doublage, écrit... Touche à tout le temps que le projet lui plait.
LOGEMENT : #40 Parkland Bd, Spring Hill
life is sink or swim (ugo) Ca752bba925fddb7bbf6cd93390c225318cd8b2c
POSTS : 207 POINTS : 0

TW IN RP : Tabagisme, deuil, vulgarité, alcool, et mention de drogues.
TW IRL : Toute forme de violence envers un être vivant. (maltraitance infantile, animale, agressions…)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : râle en #996666
RPs EN COURS :
RPs EN ATTENTE :

life is sink or swim (ugo) 8652b3f0ee9239c1e86c83bc96f4118914def790

jojo #2

RPs TERMINÉS :
AVATAR : Aubrey Plaza
CRÉDITS : avatar: actias luna (moi), signa: sial, gifs (tumblr): snoogansgifs, the necessary unnecessary, georgezr, chonis, ubs: Loonywaltz
DC : Sunny, le rayon de soleil ☼
PSEUDO : Actias Luna.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/07/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t50006-zelda-is-this-the-bus-to-the-underworld
https://www.30yearsstillyoung.com/t50115-caught-in-the-middle-zelda
https://www.30yearsstillyoung.com/t50117-zelda-rivera

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) EmptyVen 5 Jan - 14:30






can we live a life of peace and happiness ? I don't think so.
Zelda arqua un sourcil, puis lui dit, avec une petite moue approbatrice « Mouai, c’est pas faux. C’est même totalement vrai. ». Elle haussa ensuite les épaules « Mais j’aime l’humour, les blagues, tout ça. Donc n’hésite pas. », lâcha la brune en se mordant la joue pour ne pas rire de sa réplique, et se foutre ouvertement de lui. Mettant en garde son ami sur ce qu’il pourrait devenir maintenant qu’il était quadra et célibataire, Zelda pensa qu’il était bon de lui faire garder la tête sur les épaules, et de lui rappeler qu’elle lui botterait le cul s’il décidait de devenir un cliché ambulant se tapant que des petites jeunes. Cette menace sembla faire tiquer l’italien. Elle lui répondit avec son sourire et son air de petit démon qu’il connaissait très bien et qui était un peu sa marque de fabrique, « Absolument. Tu sais très bien que j’en suis capable. ».

Sa blague sur les photos shirtless d’Ugo se retourna contre elle. Deux fois. Si Zelds réussi à lui répondre par un pique la première fois, la seconde, elle n’y parvint pas du tout. « Haaah.. Quoi, tu me prends pour une ado en rut ? Tu me fais chier, De Luca. », répondit Zelda sans parvenir à retenir un sourire amusé face à sa réponse. Honnêtement, qui se plaindrait de voir la plastique irréprochable d’un homme tel qu’Ugo ? Ou même de voir le corps de rêve d’une femme bien dans sa peau ? Per-sonne, pas même Zelda. Mais ça, elle n’allait pas lui dire. Et puis quoi encore ? « Moi, être subtile ? Après plusieurs verres et une envie de m’envoyer en l’air ? Tu me connais très mal de ce côté-là. », elle pouffa en haussant rapidement les sourcils. Restant proche d’Ugo, elle ne lâcha pas la main qui avait chassé la sienne et son briquet, et répondit en se rapprochant de son oreille « Je sais que je suis le fantasme de pas mal de gens, mais désolée de te décevoir, si j’avais vraiment voulu te déshabiller, ton t-shirt serait déjà en lambeaux à tes pieds, et toi plaqué contre le mur. ». Zelda recula en le regardant de haut en bas d’un air navré pour lui, battant des cils, avant de claquer sa langue comme il venait de le faire et de lâcher sa main tel un mic drop, pour aller jusqu’au canapé en se pavanant.

Enchainant rapidement les shots une fois resservie, elle secoua la tête aux paroles de l’italien. « Ouaaais. On en reparle dans un mois ou deux, homme-italien-dans-la-force-de-l’âge-fraîchement-célibataire-après-mille-ans-de-mariage. », répondit Zelda, moqueuse et taquine. N’importe quel mec bafoué, divorcé et séduisant se retrouverait dans le plumard de plein de gonzesses différentes sans sourciller une fois libre. Puisque certains le font déjà en étant mariés, pourquoi les célibataires se priveraient, hein. Zelda, elle, une fois le divorce prononcé, c’était jurée de ne plus jamais tomber dans les bras d’un mec, même si c’était pour la sauver d’une chute et d’une mort certaine. Elle préférait encore crever la nuque brisée plutôt que d’avoir à faire à un homme. Son ex-mari l’avait dégoûtée, et avec tout ce qu’elle voyait autour d’elle, l’envie de retenter ne serait-ce que de se taper un gars un soir lui filait la gerbe. Plus jamais elle ne serait faible face à un homme. Ni pour une belle gueule, ni pour une partie de jambes en l’air. Puis elle n’avait pas le temps pour ce genre de conneries, pas d’énergie à foutre là-dedans. La plupart des femmes bafouées ne retournaient pas se taper des hommes une fois libres, mais les hommes, eux, réagissaient différemment. Trop difficile de garder leur toute petite fierté malhabile à l’intérieur de leur caleçon. Maintenant que son aura d’homme marié l’avait quitté, -et l’alliance aussi-, Ugo n’aurait aucun mal à se trouver des partenaires pour se changer les idées s’il le souhaitait. Et en soi, il aurait tort de ne pas en profiter si c’était ce dont il avait besoin. Il avait au moins la correction de se défouler une fois débarrassé de toutes attaches.

Décroisant dangereusement les jambes dans sa petite robe pour jouer avec Ugo et la jouer fausse séductrice à deux balles, Zelda se leva et arrangea le bas de celle-ci, pour lui dire « Sans rancune pour tout à l’heure, hein. J’espère que tu réussiras à passer outre ton rêve de me voir te déshabiller. ». Elle leva son shot et son poing, comme pour lui donner de la force, et lui fit un petit clin d’œil, avant de le vider d’une traite. Elle se retint de rire, avant de dire, après quelques minutes passées à picoler sec sur le canapé. « Bon. Tu vas me faire visiter le reste de ta garçonnière un jour, ou quoi ?? En plus, j’risque d’avoir besoin d’un matelas où dormir, l’alcool tabasse et la bouteille est même pas encore terminée. », demanda la Rivera, les mains sur les hanches, en le regardant (littéralement) de haut. Elle avait pas mal bu, et avec la fatigue, elle aurait sûrement la flemme de partir. Il lui faudrait appeler un taxi, ne pouvant pas reprendre sa voiture, puis revenir ici pour la récupérer… Ughh. Alors oui, elle s’inviterait si besoin, et non, Ugo ne pourrait rien y faire.

@Ugo De Luca  life is sink or swim (ugo) 4052937387  
(c) SIAL




If I can get my shit together I'm gonna run away and never see any of you again. I hope the roof flies off and we get blown out into space. ☽☽

life is sink or swim (ugo) VuFGq53
life is sink or swim (ugo) ZKSiRSA
life is sink or swim (ugo) Qi7UeVN
life is sink or swim (ugo) Xc1pTzg
life is sink or swim (ugo) EzHY1vC
life is sink or swim (ugo) FEs4GtV
life is sink or swim (ugo) R0nUi7Y
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

life is sink or swim (ugo) Empty
Message(#) Sujet: Re: life is sink or swim (ugo) life is sink or swim (ugo) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

life is sink or swim (ugo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-