AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (harter) I never made it to Graceland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyVen 7 Oct 2022 - 22:49




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
39 ans, ça se fête.
Ce ne sont pas tes mots, mais ceux d'Esmée, ceux de Vance depuis quelques jours et même Dahlia s'est jointe au refrain par webcam interposées en proclamant que tu devais faire quelque chose. Tu te fais vieux, les jours passent, les années aussi et en réalité, tu pourrais argumenter que tu as toujours eu une vieille âme, donc qu'est-ce que cela change si tu as enfin l'âge qui correspond ? Mais même toi, tu le sais que c'est une excuse qui ne tient pas vraiment debout et c'est bien pour cela que tu as consenti à ce week-end loin de Brisbane. Vance s'est chargé de l'organisation, avec tes remarques et ton regard azur posé sur lui, les bras croisés sur ta poitrine, fronçant les sourcils à chacune des propositions un peu trop extravagantes du batteur. Parce que vous avez des définitions complètement différentes quand il s'agit de s'amuser et que tu n'as pas besoin d'alcool, d'une dizaine d'inconnus et de musique trop forte pour te sentir important. Vance te connait assez bien pour savoir que c'est un sentiment qui ne t'habite que très rarement déjà, si ce n'est même jamais; et ensuite, si ça doit te convenir, alors il devra faire quelques petits ajustements. Et pour le coup, il en a fait des ajustements et même toi, tu es emballé à l'idée de cette retraite musicale à quelques kilomètres de Brisbane, avec des musiciens de tous les horizons, amateurs comme professionnels d'ailleurs, pour un week-end bien rempli et même un concert de prévu avec un invité spécial, dont l'identité est tenue secrète jusqu'au dernier moment... même toi tu ne peux pas laisser passer une telle occasion et ce même si la perspective de laisser Esmée toute seule ne t'enchante pas.
Mais ta grand-mère n'est pas seule justement, c'est un problème que tu cherches à résoudre depuis son opération, réussie pour le coup, et son retour dans votre demeure. Les choses sont presque redevenues normales maintenant que tu y penses, mettant quelques pulls de plus dans ton sac en ce vendredi soir, presque. Esmée fait sa rééducation lentement, elle suit les conseils du médecin et se tient le plus éloignée possible de toute activité rigoureuse. Non, le seul sujet de discorde récemment, c'est toi qui veux engager une aide à domicile et Esmée qui te soutient qu'elle n'en a pas besoin. Ce à quoi tu as répondu par un haussement de tes sourcils et un silence lourd. Parce que sa chute s'est produite quand elle était seule, et que si elle veut absolument que tu retournes dehors et que tout redevienne comme avant, même elle ne peut pas nier ce fait. Tu ne l'as pas dit, ton regard a été plus qu'expressif et s'il y a bien quelqu'un qui sait te lire, c'est Esmée Hurley. Parce que tu ne peux pas être là tout le temps, ni même te terrer ici, dans votre demeure, depuis ton retour, à la suivre du regard dès que tu peux, tout en prétendant que tu ne le fais pas. Et ce week-end c'est un test, tu as trouvé une compagnie qui fournit des aides à domiciles via des visites planifiées, des infirmiers, des soignants privés et rien que pour cela tu es rassuré. Sinon tu ne partirais pas. Tu n'aurais même pas invité Jo si tu n'avais pas l'assurance que quelqu'un pourrait veiller sur Esmée.
Et éventuellement Ava, ça, tu n'en as pas encore parlé à la brune, il faudra que tu trouves un moment pour aborder le sujet ce week-end que tu penses en ouvrant la porte de ta chambre, jetant un coup d'œil à ta montre, Vance ne devrait pas tarder, vous devriez déjà être sur la route normalement. Dans le salon, Esmée est en train de montrer à son aide-soignant l'organisation de votre espace commun, ce n'est pas si compliqué que cela, mais c'est tout une organisation. Personne devant le piano à part toi, ce fauteuil- est pour le thé, celui-ci pour tricoter. Tu captes son attention quand tu laisses filer un rire, vous allez passer pour plus dérangés que vous ne l'êtes en réalité. "Oh quelqu'un est sur le point de partir."
"Et même déjà en retard, mais je m'attendais à voir Vance déjà ici... bref, tu as tout ce qu'il faut, non ?" Le regard est appuyé, un seul mot d'Esmée et ton sac trouve le sol et tu annules tout et tu restes ici, vraiment. Elle le sait mais elle te rassure avec quelques mots et te congédie d'un simple regard. "Bon courage", que tu lances à la troisième personne présente dans la pièce et au moment où tu ouvres la porte, tu tombes sur Vance sur le poids de sonner. "Tu sais, je commence à me dire que c'est à cause de toi que je suis tout le temps en retard, t'es pas mieux que moi." Tu dis cela avec un sourire et le batteur roule déjà des yeux, son propre sac sur les épaules. "C'est comme ça qu'on traite ses amis ? Heureusement que j'ai prévu de dormir pendant tout le trajet alors..." Evidemment, tu vas conduire, entre Vance qui pense que les règles de la route ne sont que des suggestions et Jo qui n'a pas le permis... ça te laisse comme le seul conducteur valable, heureusement que tu en as l'habitude. En parlant de Jo, tu donnes tes clefs de voiture à l'autre homme, avant d'aller taper à la porte des Carter.



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyLun 10 Oct 2022 - 8:39




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
Ça devenait de plus en plus une épreuve, de vivre une vie sans se soucier de comment gérer le fait qu’elle était responsable de quelqu’un. C’était son lot à payer pour avoir choisi d’aller à l’encontre des désirs de son père et de ses oncles, Jo le savait tout aussi bien qu’elle ne se plaignait jamais de cet aspect-ci de sa vie. Mais quand même, il y avait des moments où, quand elle laissait Ava à St-Luke pour un jour ou deux, elle se disait qu’elle n’était qu’une petite-fille ingrate, qui faisait passer ses envies avant les besoins de sa grand-mère, et c’était un problème qui prendrait bientôt de l’ampleur si elle se décidait à monter sur scène. Elle s’en foutait royalement que les autres puissent la voir de cette manière, mais l’amour propre qu’elle se réservait, il en pâtissait sévère, et c’était ça le vrai problème en vérité. De là à prétendre qu’elle se détestait pour ça, il ne fallait pas pousser, seulement ce n’était pas agréable de songer à l’idée que pour vivre sa jeunesse, elle devait reléguer Nana à la deuxième place de ses priorités.
Elle serait à l’abri, à St-Luke. Elle connaissait le personnel, du moins dans la mesure de ce que sa mémoire était capable de lui faire reconnaître, et elle était entourée par tout un tas de résidents qu’elle aurait été heureuse d’appeler ses amis si elle n’était pas constamment dans le brouillard. Là-bas, tout le monde était bienveillant avec elle, et c’était un service qu’ils rendaient souvent à la petite Carter parce qu’ils savaient que c’était elle qui s’occupait de la vieille dame, et qu’ils avaient de la compassion, voire même un peu d’admiration pour ce qu’elle endurait sur une base quotidienne. C’était réconfortant, mais aussi très gênant dans le fond, et ça lui donnait un coup au coeur de sentir qu’on pouvait avoir au moins un peu pitié d’elle, de temps en temps. Peu importait, ça ne l’empêcha pas de s’octroyer un moment de contemplation dans le miroir quand elle apposa la touche finale à son maquillage, et qu’elle finit par se détourner pour prendre son sac de voyage, puis descendre les marches de la maison de sa grand-mère en se disant que ça lui ferait du bien, ce séjour à quelques kilomètres de là.
Elle avait été à deux doigts de demander à Nicholas s’il n’avait pas autre chose à foutre pour fêter ses 90 balais, mais elle avait trouvé sa proposition assez sympa pour éviter d’en rajouter une couche, et finalement, après quelques jours à le faire mariner, évidemment, elle avait accepté d’être de la partie. Tant pis si l’autre cas social de doublure de Justin Bieber serait dans le coin aussi, elle serait se faire à l’idée de prendre sur elle pour souffler un peu, et prendre le temps de consulter ses options tandis que Midas et sa proposition restaient constamment en veilleuse dans un coin de sa tête.

Lorsqu’on frappa à la porte, elle n’attendit pas pour ouvrir "J’enfile mes chaussures, deux minutes." qu’elle fit à Nicholas sans le regarder, ouvrant juste assez la porte pour qu’il la voit emmitouflée dans un manteau épais, le bas d’une robe trop courte pouvant laisser supposer qu’elle ne portait rien s’il n’était pas ouvert, laissant là entrevoir l’idée que, même pour un trajet en voiture, elle prenait le temps de s’apprêter de la tête aux pieds ; des compensées enfilées plus tard, et elle le rejoignit en lui fourrant son sac de voyage dans les bras sans aucune forme de délicatesse, lui disant au passage, et ce tout en verrouillant la porte "Je te dis pas joyeux anniversaire aujourd’hui, c’est pas le vrai jour, et ça porte malheur." Comme si elle en avait quelque chose à taper, d’être un oiseau de mauvais augure. OK, disons que depuis qu’Esmée avait été admise à l’hôpital, elle consentait à faire des efforts de rhétoriques pour son vieillard de voisin ne se mette pas à pleurer sur son épaule ; elle estimait que s’il avait bien donné le change en restant au chevet de sa grand-mère tout au long de son hospitalisation, il méritait au moins un peu de répit.
Mais c’était temporaire, comme le sourire qu’elle eut quand ils descendirent les marches du petit perron une fois qu’elle eut sécurisé le verrouillage de sa porte, et qu’elle vit la silhouette de Vance au loin — Vance, à qui elle dit, en arrivant près de lui, le toisant des pieds à la tête comme elle faisait à chaque fois, ne pouvant s’empêcher de lui trouver des airs de surfeur du dimanche "Bieber." Il pourrait lui répondre ce qu’il voulait, c’était un surnom qui lui allait comme un gant, et qu’elle prononçait avec, sur la langue, une saveur douce et sucrée, comme un bonbon qu’on savoure en le suçant lentement "Je monte devant, je suppose." qu’elle demanda sans marquer de vraie interrogation. N’attendant aucune réponse, elle grimpa dans la voiture de Nicholas après avoir tiré sur la portière, et immédiatement, elle investit l’autoradio. Sauf que Vance eut la même idée, penché entre les deux sièges de devant, sa grosse paluche retenant celle de Jo qui lui fit savoir, le regard planté de coin dans le sien "Si tu tiens à rester en vie ce weekend, je te conseille de virer tes pattes de là tout de suite." C’était Nicholas le vieux, dans leur trio, il pourrait les rouspéter si l’envie lui prenait — ou confirmer qu’elle était capable de lui faire du mal, à Vance, s’il s’obstinait à vouloir être en charge de la playlist du trajet.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyLun 17 Oct 2022 - 12:59




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
Quand la porte s'ouvre pour révéler Jo plus que prête à partir, tu lui adresses un simple signe de la tête suivi d'un léger sourire, plus que prêt à attendre quelques minutes supplémentaire pour Jo. Elle le sait très bien que tu ne brilles pas par ta ponctualité et quand Jo finit par fermer la porte de sa demeure, elle te donne son sac sans plus de cérémonies, chose qui ne t'étonne guère. Tu t'y attendais même et à sa remarque, tu répètes un simple :  "Et puis, ça porte malheur." parce que la brune marque des points, que ton anniversaire le vrai, était il y a quelques jours. Que tu n'es pas un gamin qui a besoin d'attention ou même de monopoliser toute ta semaine d'anniversaire, et parce que même si tu ne crois pas en ce genre de superstition, tu n'as pas véritablement envie de tenter ta chance. Le mois qui vient de s'écouler n'a pas été de tout repos, sur tous les plans, Septembre a été éreintant et drainant et tu commences à peine à retrouver tes marques en dehors de cette petite rue, de ce perron et de ta demeure. Que personne ne te donne une raison de plus pour véritablement te dire que le dehors c'est surfait, personne.
Jo se joint à vous ce week-end, aussi bizarre que cela puisse paraitre, côtoyer la brune, ça fait partie de la norme et de la routine et ce malgré l'une de vos dernières vraies conversations (non, c'était définitivement une dispute). Mais tout ça ne comple plus maintenant, pas après l'hospitalisation d'Esmée, pas après l'inquiétude, pas l'honnêteté de Jo, décidemment pas maintenant et tu suis, un peu fasciné, un peu ailleurs l'échange entre Vance et Jo. Jo lui a déjà trouvé un surnom et Vance lui répond par un sourire hypocrite et une onomatopée qui veut dire qu'elle est drôle. Jo a trouvé sa place et tu hausses les épaules avant d'aller mettre son sac et tous les autres à l'arrière, Vance aussi a abandonné ses affaires là. Parce que lui aussi savait que tu allais t'en charger. Pourquoi est-ce que toutes les personnes que tu considères importantes ont des personnalités aussi hautes en couleur déjà ? Ah, parce que tu ne dis jamais rien, bien entendu, cette pensée au moins te fait sourire et une fois le coffre fermé, ton regard azur se pose une dernière fois sur la porte de ta maison, là où tu laisses Esmée pour deux jours. Tu prends une profonde inspiration avant d'aller retrouver ton siège et de boucler ta ceinture.
Deux jours qui vont être ponctués par des charmants moments comme celui qui se dessine, Jo est... Jo tout simplement et Vance roule ouvertement des yeux cette fois-ci avant de répliquer : "On a un système, Dahlia fait le GPS et je m'occupe de la radio, n'est-ce pas, Nicholas ?" Oh parce que te mettre au milieu de cette situation-là est une bonne idée peut-être ? Ton regard bleuté passe de la brune au blond, une fois, deux fois, puis tu te tournes vers Vance, parce que ça n'a pas d'importance, tu connais assez Jo pour savoir qu'elle a déjà dû trouver trois arguments de plus pour appuyer sa cause. "Les trois syllabes carrément ? Vance, on sait tous les deux que tu vas dormir pendant les trois quarts du trajet donc..." Donc il n'a pas besoin de choisir la musique, s'il ne va pas l'entendre après tout, tu dis cela sur un ton calme, tentant d'être le plus diplomatique possible, il pourra toujours choisir la musique sur le trajet du retour après tout. "Vrai, mais il y a quand même du favoritisme dans l'air, je dis ça, je dis rien." Il a un coup de tête pour Jo avant de se laisser retomber sur la banquette arrière avec un très long soupir. C'est censé être ton week-end mais quelque chose te dit que ce n'est pas toi qui remporteras le trophée de la meilleure drama queen quand vous serez de retour sur Brisbane, décidemment pas toi.
"Et tu t'en remettras comme un grand garçon après ta sieste... n'est-ce pas ?" Tu te penches vers lui pour lui tapoter le genou droit, un geste à la fois moqueur et sincère, qu'il a totalement mérité dans son cas et une fois que cette petite affaire et résolue et que tu as vérifié que tout le monde a bien sa ceinture, tu t'empares de ton téléphone pour régler la destination dans le vrai GPS, histoire que vous ne vous perdiez pas. La dernière chose que tu veux c'est devoir dormir dans ta voiture ... encore moins avec Jo et Vance. "Bon, on en a pour quelques heures de route, mais pas d'embouteillage de prévu, s'il y a besoin de faire des arrêts, n'hésitez pas à me le dire, j'aurais sûrement besoin de m'étirer dans une heure ou deux mais... on s'arrange." Tu n'attends pas de véritable approbation, tu connais assez Vance pour savoir qu'il va prétendre bouder pendant au moins une heure, une attitude très mature on en conviendra et l'instant suivant, tu démarres le véhicule, vous éloignant de la familiarité de Carmody Road. Et peut-être que tes mains sont agrippées sur le volant avec plus de fermeté que d'habitude, peut-être que ton rythme cardiaque s'est légèrement accéléré alors que ton esprit te hurle que tu t'éloignes de ton domaine et de la sûreté, mais tu ignores tout cela, concentré sur la route jusqu'à un panneau stop.
"Je suppose que tu as fait une playlist pour la route ?" Tu poses la question à Jo avec un regard en biais, t'engageant dans l'intersection pour quitter Toowong. "Au fait, je ne t'ai posée la question mais..." Tu jettes un regard dans le rétroviseur, pas surpris de voir Vance sur son téléphone portable, la conversation ne l'intéresse pas donc il n'écoutera pas. "... ça va aller avec Ava, pour ce week-end ?"



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyMer 19 Oct 2022 - 9:22




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
"Sauf qu’au cas où tu l’aurais pas remarqué, je suis pas Dahlia, du gland." Oh, elle plaignait Nicholas dans la fond, Josephine, de devoir se coltiner ce genre de petites scènettes durant tout le weekend. Une chose était certaine, ça ne collait pas vraiment entre le Jeffrey Dahmer du téléfilm de l’après-midi et elle, et ce pour tout un tas de raisons illogiques, qui ne nécessitaient pas d’être expliquées tant elles étaient puériles en vérité. Sauf qu’elle ne s’était jamais positionnée en grande sage de service, elle ; il lui fallait du temps pour apprécier quelqu’un et Vance ne faisait pas exception à la règle. Elle n’hésiterait pas à lui porter un coup s’il fallait lui faire lâcher prise, et son regard continua à affronter le sien, même quand il s’adressa à Nicholas. Elle avait grandi avec cinq frères, elle n’avait pas peur des muscles et de la force, elle en avait autant si ce n’était plus quand elle était en colère, et quelque chose lui disait qu’il ne voulait pas s’en rendre compte en direct sous peine de ruiner le weekend qui se profilait.
Il quémanda l’avis de Nicholas. Jo dévia ses yeux pour poser son regard sur lui avec le genre de menace silencieuse qu’il saurait déchiffrer tant c’était légion entre eux, ce genre de dynamique ; et d’accord, elle lui laissait un peu plus de lest depuis qu’Esmée avait été admise à l’hôpital, mais il ne fallait pas pousser mémé dans les orties non plus — sans mauvais jeu de mots… ou peut-être que si. Son sourire se fit hypocrite quand elle prit sens qu’il penchait en sa faveur, et de tout son petit corps moulé dans une robe trop courte pour le trajet, elle se tourna vers Vance pour le voir s’enfoncer dans son siège, et commencer à bouder "Voilà, fais une grosse sieste, ça va aller." Et pour tirer sur son avantage, elle lui tapota aussi le genou du bout des doigts, ricanant en se replaçant dans le sens de son siège, puis bouclant enfin sa ceinture de sécurité avant de lancer l’autoradio.

Sur aucune playlist particulière en réalité comme Nicholas la soupçonnait. Elle tourna la tête vers lui, le secouant de droite à gauche "Nan, pas vraiment. J’aime bien la radio pour les longs trajets, c’est comme une pochette-surprise, tu sais pas sur quoi tu vas tomber." Elle était sûre que c’était presque la réplique d’un film à la con qu’il lui avait fait regarder. Enfin bref, ça laissait le loisir à tout le monde de tester sa culture musicale, d’écouter la radio, et dans une ère où la musique laissait un peu désirer, entre autotune et samples mal exploités, ce n’était pas de trop ; et c’était une tradition, dans le van de son père, quand ils partaient tous pour les mariages ou autres cérémonies du type, de s’enthousiasmer en entendant les premières notes d’une chanson jouée au hasard par la programmation d’une station de radio. Il y avait peu de fois où les Carter ne réussissaient pas à se rappeler des paroles fredonnées en rythme par l’artiste qui s’époumonait au travers des hauts-parleurs de la voiture, et c’était réconfortant comme rituel. C’était probablement son meilleur souvenir de cette jeunesse passée dans ce groupe, et ça voulait dire beaucoup, même si elle n’en parlerait pas davantage parce qu’ils n’étaient pas là pour ça après tout.
Elle posa sa joue sur son appui-tête, suivant le regard en biais que Nicholas posa sur Vance, pressentant qu’il voulait entamer un sujet qui demandait quoi, de l’intimité ? Personne n’ignorait qu’elle vivait avec sa grand-mère, et depuis récemment, personne n’ignorait plus qu’elle en était la vraie raison, et le secret n’avait jamais fait partie des prérogatives de Jo en définitive. Et puis concrètement, elle s’en foutait assez de Vance pour espérer qu’il n’écoute pas leur conversation. Elle lui adressa un regard cependant, qu’il surprit en levant très brièvement les yeux, ce qui fit rouler les siens à la jeune femme qui se concentra de nouveau sur la route que les roues de sa voiture foulaient, répondant enfin à Nicholas "Je l’ai laissée à St-Luke pour les deux prochains jours. C’est pas l’idéal, j’ai l’impression de la laisser à la crèche pendant que je vais me la donner je ne sais trop où, à faire je ne sais trop quoi." Mais elle avait le droit d’avoir plusieurs priorités, c’est ce que lui avait dit Midas, et comme tout ce qu’il disait, elle le prenait en compte parce que ça sortait d’une réflexion plus mature que la sienne, très certainement — ou juste parce que ça venait de lui, mais qu’est-ce que ça pouvait foutre finalement, elle l’avait écouté, c’était ce qu’il fallait retenir, merde. Elle haussa les épaules "Ils vont me donner des nouvelles tout au long du weekend, c’est tout ce que j’ai réussi à négocier sans trop donner l’impression de m’inquiéter." Sans même les menacer, juste en laissant sa voix légèrement briser parler pour elle quand elle avait discuté avec la directrice de St-Luke. Jo marqua un temps de silence, retournant la question au jeune homme tout en sachant que, pour lui, ce weekend serait encore plus difficile que pour elle : la dernière fois qu’il avait laissé sa grand-mère seule, elle avait terminé à l’hôpital "Et pour Esmée ? Elle a réussi à te convaincre que tu pouvais la laisser seule pour deux jours ?"


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptySam 22 Oct 2022 - 21:05




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
"Va pour la radio alors..." Que tu marmonnes, pas vraiment convaincu et dans un sens, un peu étonné. Tu pensais que Jo aurait absolument tout prévu pour les quelques heures passées dans la voiture en ta compagnie et celle de Vance, visiblement pas et tu dois admettre que tu n'écoutes pas la radio si souvent que cela au final. Chez toi ? C'est toi la radio en réalité et tu as trop souvent un air en tête pour laisser le silence être rempli par les notes de quelqu'un d'autre, quand tu écoutes juste de la musique, tu as soit un artiste en tête soit tu suis les recommandations des autres, car on te dit toujours qu'il y a quelque chose à écouter. La radio joue pour le moment et tu augmentes légèrement le son, pour que Jo en profite, pour que cela vous serve de bruit de fond pendant votre voyage, et puis c'est une bonne distraction en réalité, et tu ramènes sur le tapis vos grand-mères respectives. C'est totalement égoïste de ta part et tu espères piquer un peu de sa force à Jo, parce que si elle ne s'inquiète pas à propos d'Ava, alors tu n'as aucune raison de t'inquiéter à propos d'Esmée... pas vrai ?
Oui, on pourrait te dire que cette logique ne fonctionne pas vraiment, que l'un n'implique pas l'autre, cependant, c'est bien de cette façon que tu le conçois, de cette façon que tu as choisi d'approcher ce week-end. Sinon tu serais toujours dans Toowong, à très cordialement envoyer Vance sur les roses et à lui dire de te laisser tranquille, toi, ton grand âge et ton anniversaire, merci bien. Jo te dit qu'Ava n'est pas seule, le St Luke est familier pour toi, fréquenté par Esmée de temps à autres, un endroit avec un piano, toujours quelqu'un pour tenter de te tirer les joues, te demander de jouer quelque chose ou de te refiler un bonbon qui a trainé dans des poches bien trop longtemps (et tu es bien trop poli pour refuser, qu'on se le dise.) "Ce qui est une bonne chose, non ?" Tu répliques cela en t'arrêtant à un feu rouge, ne sachant pas vraiment pourquoi tu as tourné cela en question. Cependant, tu comprends tout à fait le sentiment qui habite Jo, tu as eu l'impression de trop en imposer à Esmée, comme un parent qui ne fait absolument pas confiance à sa progéniture.
Alors qu'il s'agit de la femme qui t'a élevé, qui t'a aidé à te tenir droit, qui a mis un toit au-dessus de ta tête quand le reste du monde a été trop cruel... et comment tu le lui dis merci au juste ? Pas une sensation plaisante, mais Esmée le sait très bien que tu es motivé par de l'inquiétude mêlée à toute l'affection que tu lui portes, et bien entendu, son accident, parce qu'il lui est vraiment arrivé quelque chose. Elle s'en est bien sortie cette fois-ci, elle a été plus que chanceuse et vraiment, ce n'est pas un pari que tu as envie de faire une seconde fois. Si cela veut dire payer quelqu'un, et cher en plus, pour veiller sur elle, alors sans hésitation, tu vas le faire. "Hmm ... non ? C'est la version courte de la discussion qu'on a eue." Que tu réponds à Jo, tu as une expression amusée sur le visage, parce que Jo te connait, elle connait également Esmée et si tu es du genre à t'écraser d'ordinaire, cela n'a pas vraiment été le cas sur ce point-là. Et puis, tu détestes les conflits, ceux avec ta grand-mère sont très certainement ceux que tu redoutes le plus, absolument aucun doute à ce sujet. "Et okay, elle n'a plus besoin de passer ses journées au St Vincent, on m'a assuré que son opération s'était très bien passée et elle suit à la lettre les conseils du médecin mais ce n'est pour autant que je me sens moins coupable." Ou que tu es moins coupable, voilà ce que tu voudrais dire, mais c'est censé être ton week-end pas vrai ? Autant ranger les élans de culpabilité et toute autre émotion négative loin, jusqu'à ce que tu sois de nouveau seul dans ta chambre au moins. Et quelque chose te dit que Jo sera la première à te dire à ne pas commencer, et qu'elle n'est pas là pour cela, elle aurait totalement raison de le faire dans ce cas précis. "Quelqu'un est avec elle pour le week-end, le genre d'aide-soignant qui vient à domicile, envoyé par une agence, c'est quelqu'un différent à chaque fois, ce qui est assez irritant mais..." Mais, tu as un petit mouvement de tête pour regarder ta voisine, tu voulais lui en parler d'ailleurs, tu ne sais pas si c'est le meilleur moment, en train de t'engager dans un rond-point, cependant, conduire semble te donner un peu plus de courage que d'habitude.
Ton regard de nouveau sur la route et concentré sur les pédales, tu finis ta phrase. "Je vais essayer de trouver quelqu'un d'un peu plus régulier et permanent, pour garder un œil sur Esmée quand je ne suis pas là." Ce qui serait le plan sur le long terme et te rendrait un peu plus serein, et tu pourrais avoir une vie en dehors de ta chambre. Enfin un peu plus que d'habitude. "Et vu que ce n'est pas donné, je me disais que tu pouvais être intéressée, pour également avoir quelqu'un qui garde un œil sur Ava aussi..." Pour que Jo aussi puisse sortir sans l'éternelle inquiétude, ce et si qui prend parfois le pas sur tout et qui l'empêche de faire tout ce qu'elle pourrait et voudrait faire. Oui, tu as toujours en tête votre conversation la nuit de l'admission d'Esmée, Jo a évité de te répondre, tu le sais, dès que le sujet de ses rêves et ses propres ambitions est arrivé dans la conversation. "C'est juste une idée comme ça..."



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyJeu 27 Oct 2022 - 10:53




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
Bonne chose ou pas, c’était fait de toute façon, et puisque Jo n’était pas du genre à changer d’avis comme elle changeait de culotte — quand elle en portait, ce qui était le cas aujourd’hui, juré, mais pas craché, ça se fait pas —, faire demi-tour pour aller récupérer Ava et se déculpabiliser par la même occasion de la refourguer au premier venu pour avoir la paix, c’était totalement exclu du plan de base. Elle ne s’arrêterait pas davantage sur ce que ça lui faisait d’avoir préféré accepter l’invitation de Nicholas que de rester avec elle comme elle le faisait tout le temps. D’une certaine façon, elle espérait sans doute que cette escapade l’éclairerait sur tout un tas de choses qui parasitaient ses pensées, qui la faisaient hésiter, ruminer, et prendre son temps quand elle savait qu’elle crevait d’envie de prendre du temps pour elle, pour ce qui grouillait dans son ventre chaque fois qu’elle avait l’occasion de passer derrière un micro, ou de s’asseoir devant un piano, seule ou accompagnée. Elle ne tenait pas Ava responsable de la fin de sa carrière, mais elle l’avait portée à la première place de ses priorités, et en ce moment, plus qu’à d’autres moments dans le passé, ça la rendait un peu amère, elle devait l’avouer. Elle n’aimait pas moins sa grand-mère, sinon ça na la torturerait pas autant de devoir statuer sur quoi faire de la proposition de Midas, seulement il y avait un voile d’à quoi bon qui tombaient sur ses tergiversations parfois, et ça ne lui plaisait pas.
Le temps de quelques notes échappées de l’autoradio, puis Jo resta étonnamment silencieuse, la tête tournée vers Nicholas qu’elle sentait assez tendu pour savoir que ça partait, chez lui aussi, d’un sentiment de culpabilité. C’était même pire chez lui parce que ce qu’il redoutait était déjà arrivé, mais elle ne chialerait pas sur son sort en lui caressant l’épaule pour le rassurer, ça non. Elle en avait déjà fait assez à ce sujet "Au moins t’as réussi à passer au-dessus pour sortir de chez toi, c’est un progrès." Un progrès qu’elle n’applaudirait pas cependant, il ne fallait peut-être pas exagéré, et elle se sentit franchement salope de penser de cette manière, mais Jo resterait Jo, quand bien même ça l’avait peinée de le voir démuni lorsqu’Esmée avait été admise à l’hôpital, quand bien même ils avaient partagé quelque chose d’assez intime pour que ça l’exempte de faire des sarcasmes, au moins le temps qu’Esmée sorte de l’hôpital. Ce qui était le cas aujourd’hui, alors tout devait revenir à la normale, non ?

D’un glissement, elle détourna les yeux pour les poser sur la route qui s’étalait devant eux, oubliant presque la présence de Vance à l’arrière pour se retirer un instant dans ses propres pensées ; elle en fût tirée uniquement quand Nicholas reprit la parole, et qu’elle lui accorda de nouveau assez d’attention pour lui dire, les sourcils légèrement froncés "Ça coûte un rein ce genre de services." Factuelle, Jo suivit la ligne du profil de Nicholas du regard en se demandant s’il gagnait assez pour envisager de débourser ce genre de somme pour le bien d’Esmée, ou s’il faisait comme elle en piochant dans les économies de sa grand-mère pour ses frais les plus onéreux. Ça ne la regardait pas, mais la question se posait, au moins dans le fil de ses pensées qui se perdirent le temps de quelque secondes, entre la proposition que Nicholas lui fit, et le regard qu’elle lui accorda quand il tourna la tête pour quémander sa parole.
Elle détourna la tête "C’est une bonne idée." admit-elle doucement, après un instant, et ça réglerait son plus gros dilemme de ces derniers temps, qu’elle se permit de partager avec Nicholas comme si elle cherchait à se justifier sur l’idée que, peut-être, c’était une proposition qui lui parlait plus qu’il ne l’imaginait "Midas m’a proposé de participer au revival de X Factor. D’après ce que j’ai compris, ils essaient de rassembler les meilleurs participants des différentes saisons, c’est un gros truc." Si c’était la première fois qu’elle parlait vraiment de Midas avec Nicholas, ce fût bien le cadet de ses soucis sur le moment ; ils se connaissaient tous, c’était débile de faire comme si ce n’était pas le cas, surtout que ces dernières semaines, Nicholas se voyait ravir la présence de sa voisine parce qu’elle préférait passer du temps avec Midas. Elle l’expliquerait différemment bien sûr, mais c’était ça la vérité, celle qu’elle couvait comme un secret que seul son ancien concurrent pouvait percer "Je sais pas exactement ce que ça implique encore, je sais juste que si j’accepte, je devrais laisser Ava toute seule pendant quelques semaines, et j’en ai pas vraiment envie." Pour tout un tas de choses qu’il ne lui demanderait pas d’expliciter, comme elle ne pointerait pas du doigt l’éléphant qu’il y avait dans l’habitacle qui partait du constat que, si elle n’avait pas envie de laisser Ava seule et qu’elle l’exprimait sans gêne, elle n’avait pas laissé fuir si oui ou non elle avait envie de participer à ce revival — et rien que ça, c'était une piste suffisante pour laisser entrevoir qu’elle en crevait d’envie, au point que ça lui tordait le cœur d’être obligée de refuser si jamais elle ne trouvait pas de solution à son problème. Elle soupira très discrètement, penchant la tête sur sa propre épaule quand elle reprit la parole après un instant de réflexion "Ça pourrait être une solution d’engager quelqu’un pendant quelques temps, mais je sais pas si je suis assez forte pour accepter que ce soit quelqu’un d’autre que moi qui sois là pour elle." Sans même parler d’argent, c’était ça le plus difficile pour Jo : de laisser quelqu’un s’occuper de sa grand-mère à sa place, quand c’était presque l’unique chose qu’elle avait faite comme il fallait ces six dernières années.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyJeu 3 Nov 2022 - 12:54




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
Jo parle de progrès et tu as presque envie d'éclater de rire à l'ironie de la situation. Tes paumes sont un peu moites et si ce n'était pas pour tes pieds sur les pédales et tes yeux sur les différents panneaux de signalisation et sur la voiture en face de vous, tu es sûr et certain que tu serais déjà en train de paniquer. C'est ironique de se dire que conduire te force à te concentrer, mettre de l'ordre dans tes pensées, ça et le fait que tu sois responsable de Josephine et Vance dans cette instance. Et que le but est que vous arriviez à votre destination en un seul morceau. A défaut d'avoir une guitare sous les mains, que tu penses en te disant que si vous arrivez à une portion de route droite et dégagée, tu pourras toujours demander à la chanteuse assise à côté de toi si elle veut tenter le coup, c'est comme cela qu’on n’apprend, pas vrai ? Tu n'es pas le mieux placer pour donner des leçons de moral ou faire des leçons tout court et quand Jo te fait remarquer le prix de ce genre de service, tu as une légère grimace suivie d'un hochement de tête.
"Ouais m'en parle pas d'ailleurs..." Tu sais bien que rien n’est donné dans ce monde, mais juste parce que tu refuses de mettre ta grand-mère en maison de retraite, tu dois visiblement en payer le prix fort. Littéralement pour le coup, ce n'est pas toi qui vas dire à Jo qu'elle ne devrait pas être aussi terre-à-terre, quand la santé et les finances sont concernés, il faut l'être et s'armer d'une bonne dose de réalité. La réalité ? Tu ne peux pas passer ta vie entre quatre murs, même si tu aimerais rester dans votre salon, assis devant votre piano, cela ne fonctionne pas comme cela. Et ton cœur se portera mieux si tu sais qu'on veille Esmée, il faut donc quelqu'un de compétent et donc piocher dans ta tirelire et les économies faites du temps où 15 possible girlfriends existait encore. L'industrie du mariage et du je le veux est couteuse, quelque chose que Dahlia et toi vous avez rapidement réalisé et cela t'a permis de mettre beaucoup de côté. Un joli gros lot dans lequel tu puises parfois pour t'acheter un instrument en particulier, les factures sont généralement payées avec la pension d'Esmée et maintenant grâce au cours de piano que tu donnes. Jo admet que c'est une bonne idée, parlant de Midas la seconde suivante, avec une légèreté qui te fait comprendre que le sujet n'est plus si tabou que cela.
Tant mieux, c'est un autre poids qui s'enlève de tes épaules, tu n'as pas envie de prétendre que tu ne connais pas l'un devant l'autre, un exercice un peu difficile, qui, il faut bien l'avouer, te met un peu mal à l'aise. Surtout quand tu les considères tous les deux comme des amis et même une amie proche dans le cas de Jo, oui, c'est le genre de récompenses qu'on a quand on te voit dans un de tes pires moments."Hmm, il m'en a vaguement parlé, la production l'a contacté visiblement... je ne regarde pas la télé mais je me dis qu'il doit y avoir suffisamment de gens intéressés, non ?" Sinon, ce genre d'émissions ne prendrait pas forme, et puis, de ce que tu sais et vu, Midas a beaucoup de fans, assez pour le suivre sur les réseaux sociaux et sûrement assez pour le retrouver là où il s'est fait un nom à savoir le petit écran.  Et comme Jo l'a dit, cela a l'air d'être un gros truc, une opportunité en or pour la chanteuse qu'elle est, non ? Tu n'en sais rien, tu sais qu'elle évite le sujet de sa carrière mieux que personne et tu n'es décidément pas celui qui va la pousser dans ses retranchements afin qu'elle se confie. De ce que tu entends, elle n'a pas encore pris de décision, tu te demandes ce qui pourrait faire pencher la balance dans un camp ou un autre, tu la regardes pendant quelques secondes quand la circulation devient dense devant vous.
Jo est la première à te dire de foncer, qu'elle n'arrive pas à se convaincre elle-même semble être une énorme contradiction à tes yeux. La jeune femme parle d'Ava et tu comprends et saisis ses inquiétudes, qu'est-ce qui lui garantis qu'Ava n'aura pas besoin d'elle quand elle sera sur scène justement. "Je comprends, j'en sais rien pour Ava mais Esmée m'a déjà dit de ne pas culpabiliser et de juste vivre ma vie... cela ne fonctionne pas comme cela malheureusement." Si tu as parlé de tes géniteurs à Jo, il ne faut pas être un génie pour comprendre qu'à tes yeux, il n'y a qu'Esmée qui compte, c'est elle ta famille, le genre de famille que tu défendras jusqu'au bout, avec qui tu ne vois pas le temps passer et qui t'apprends des leçons au fil des années... Alors oui, quand ta grand-mère te soutient que tu ne devrais pas tant faire autant pour elle, que tout ça c'est normal avec et à cause de son âge, tu as juste envie de froncer les sourcils et de rejeter ces deux informations-là. Quel genre de taré voudrait vivre sans famille ? Décidément pas toi. "Du coup, si je trouve vraiment quelqu'un de compétent, tu serais partante pour partager les frais et que la personne s'occupe d'Esmée et Ava ?" Partager les frais, cela sonne presque effrayant quand on y pense bien mais ce serait quelque chose de logique à faire et qui vous ferait économiser des sous, et qui vous permettrait de poursuivre, respectivement, toutes vos envies musicales. "Comme ça on aurait tous les deux beaucoup plus de temps libre ?" Et tu penses surtout à Jo et à la proposition qu'on lui a faite en disant cela, un léger sourire sur les lèvres tandis que tu fixes la brune.



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyMar 8 Nov 2022 - 17:18




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
Parler de Midas avec Nicholas, c'était aussi étrange que de raconter un rêve à un inconnu — ça laissait tomber un voile nébuleux sur tout ce qu’ils partageaient, chacun les uns avec les autres, tous ayant un dénominateur différent. Aussi, ça commençait à être idiot, de ne pas parler de l’un et de l’autre lorsqu’elle se retrouvait en présence de chacun et dans un sens, puisqu’elle n’avait pas grand-chose à cacher, ça suffisait les conneries à un moment donné "Vous faites des soirées pyjama ? Tu peux me le dire. Je raconterais rien à la presse, par contre je peux pas te promettre de pas en parler dans mon journal." Comme si elle en avait un de toute façon. Forcément, il fallait qu’elle tourne quelque chose en dérision, et sur ce coup, ce fût l’idée que Nicholas et Midas soient assez proches pour que ce dernier lui parle d’un gros projet qui lui demanderait du temps et de l’investissement. Ça ne la rendait pas jalouse, elle savait qu’elle avait le privilège d’autres confidences de la part du chanteur à dire vrai, et puisqu’elle avait la sensation qu’ils s’appréciaient sur la base de la passion qu’ils avaient pour la musique, elle ne voyait pas leurs rapports comme une mauvaise chose au contraire. Si Midas pouvait faire réaliser à Nicholas qu’il perdait son temps à s’enfermer dans sa chambre, alors qu’il commençait à avoir des rides, et que bientôt, un examen de la prostate lui serait recommandé, ce n’était effectivement pas une mauvaise chose en réalité ; qui mieux que le meilleur vendeur de disques de ces dix dernières années pouvait faire entendre à quelqu’un de talentueux qu’il l’était ?

Elle cessa de sourire à sa bêtise, se concentrant de nouveau un instant sur la route pour mieux ajouter le moment d’après "C’est lui l’élément central du programme, c’est lui qui a eu le plus de succès. Rien que le fait qu’il soit impliqué, ça donne une plus-value importante à la participation des autres parce que sa carrière est ce qu’elle est, et que c’est logique : par extension, ça donnera de la visibilité à quiconque participera. Il a une fanbase importante, mais je t’apprends rien." Et entendre Jo parler business, c’était étrange parce qu’elle n’en donnait pas l’air, avec son parcours scolaire chaotique, et la manière dont elle avait menée sa vie, mais elle n’était pas idiote, et elle savait ce que ça voulait dire d’être dans le sillage de Midas Sterling : d’une façon où d'une autre, ça se répercutait sur vous. Ce n’était pas une question de rameuter suffisamment de monde pour faire vivre un projet, c’était de le faire en fonction des exigences de Midas. Et son exigence première, c’était qu’elle, elle participe.
Entre d’autres termes, ils n’attendaient plus qu’elle pour lancer les hostilités, et si dans un passé pas si éloigné, ça l’aurait flatté, elle devait bien avouer qu’à l’heure actuelle, ça l’angoissait un peu  en secret "Je lui ai demandé ce qu’elle en pensait, et sur le moment, elle m’a dit de foncer." Elle pencha la tête, ses cheveux bougeant juste un peu, écrasés contre l’appui-tête comme elle poursuivait sur le même ton "Mais c’est bizarre. J’arrive pas à imaginer ce que ça sera de plus l’avoir avec moi, et j’ai trop peur que pas la voir pendant quelques semaines, ça lui fasse oublier qui je suis. Je sais, ça arrivera un jour où l’autre." fit-elle avant qu’il ne soit tenté de le lui dire. Elle se mordilla le coin de la lèvre pendant quelques secondes, perdue suffisamment loin dans ses pensées pour légèrement sursauter quand Nicholas reprit la parole pour lui demander si partager les frais avec lui pour une aide à domicile était une clause valable à ses yeux — ne serait-ce que pour avoir un peu plus de temps-libre "J’ai l’impression que vous me posez tous des ultimatums, et je réagis mal sous la pression tu sais." fit-elle en riant juste en peu parce que franchement, ça n’avait rien de drôle dans le fond, et que le jeune homme la prenait un peu de court. Mais c’était peut-être une bonne chose ça aussi ; il ne valait sans doute mieux ne pas la laisser trop réfléchir et se perdre dans des scénarios catastrophes. Dans la foulée de sa phrase, elle prit une profonde inspiration "C’est quoi tes critères d’embauche pour Esmée ? Parce que je laisserais pas le premier venu s’occuper de ma grand-mère, il en est hors de question." précisa-t-elle, intransigeante comme elle savait si bien l’être. C’était ça aussi, le gros point noir dans l’idée de laisser Ava aux mains de quelqu'un d’autre. Il fallait que Jo apprenne à faire confiance, et ce n’était pas la chose la plus aisée. C’était même celle qui l’était le moins en réalité.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyDim 13 Nov 2022 - 18:49




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
Te retrouver au milieu des potentielles embrouilles entre Midas et Jo ? Cela ne t'enchanterait guère et ce n'est vraiment pas ce que tu veux faire comme tu l'as déjà dit à Midas et même soutenu à Jo, ce qui est ironique quand on songe à quel point les deux se ressemblent un peu. Tous les deux jeunes, tous les deux avec beaucoup d'ambition et tous les deux avec une passion de la musique qui prend le pas sur tous les aspects de leur vie. Oui, Midas trouve plus sa place avec une guitare entre les mains et Jo plus derrière un piano, et ils ont des répertoires complètement différents maintenant que tu y songes, mais c'est le même fil conducteur qui les lie... pas des opposés donc et tu te dis que cela a dû jouer. Cela ne te regarde pas vraiment en fait, du tout même que tu te dis la seconde suivante et tu te contentes d'offrir un léger sourire à Jo et de surenchérir. "Hmm... encore une entrée mémorable pour le journal de Josephine Carter, j'en suis certain." Que s'imagine-t-elle en réalité ? Jo te connait assez pour savoir qu'au lieu de tenter de faire la discussion avec les autres comme une personne normale, tu te contentes de leur demander ce qu'ils veulent entendre ou au contraire, ce qu'ils préfèrent jouer. Ce qui est plus simple pour toi, Midas n'a pas échappé à cette règle-là, cela a été votre terrain d'entente maintenant que tu y penses.
Tu écoutes Jo élaborer un peu plus sur cette idée de Revival la seconde suivante, avec une oreille attentive, elle parle surtout de Midas et de son succès à lui. Qui est réel et tangible, assez pour que ses fans envahissent la section commentaire de certaines de tes vidéos, assez pour que la presse à scandale se soit intéressée à toi... mais s'il ne s'agissait que de cela, ils se seraient contentés d'un simple documentaire sur Midas, non ? Tu n'en sais rien, tout ça, c'est tout nouveau pour toi et c'est décidemment un aspect de la célébrité que tu ne peux pas comprendre, parce qu'il ne s'agit pas que de la musique, justement. Et Jo y a songé visiblement, à se replonger dans tout ça, dans ce tourbillon sans fin, ça fait du sens, si quelqu'un saurait gérer tout ça de front, c'est bien elle, tu n'en doutes pas. "Eh bien, sache que... ce n'était vraiment pas un ultimatum, on sait tous les deux que je réagis mal sous la pression donc." Tu le fais remarquer avec un autre sourire, tu comprends ses inquiétudes, plus que fondées, les journées d'Ava ne sont pas les mêmes que Jo, et il est certain qu'avoir sa petite-fille dans sa routine doit aider Ava, ça c'est un autre fait avéré.
"Tu sais que dans tous les cas, Esmée et moi on est là, littéralement pas loin, s'il faut l'inviter à prendre le thé tous les jours et lui montrer des vidéos de sa petite-fille très talentueuse sur scène... je peux m'y coller, il suffit de demander." Tu dis tout ceci sur un ton plus que sérieux, avant de constater que c'est bon, vous avez enfin quitté Brisbane. Vous avez rejoint une portion de route droite et dégagée et tout ce qui vous reste à faire c'est rouler, et rouler jusqu'à arriver à votre destination. Une pensée réconfortante et tu accélères légèrement, tout en parlant à Jo. "Mais t'es douée, ce serait dommage de laisser passer une telle occasion. Et c'est tout ce que je dirais à ce propos miss Carter." Absolument tout, ce n'est pas le premier compliment que tu lui fais et ça ne sera pas le dernier. Sa dernière question est valide et tu comprends que la discussion sur sa potentielle participation est terminée pour le moment, et tu as un léger sourire en y songeant. Non, tu ne vas pas laisser Esmée à la charge de n'importe qui, s'il lui arrive autre chose alors que quelqu'un est censé veiller sur elle, tu serais capable de faire regretter beaucoup de chose au responsable... vraiment beaucoup, ce n'est pas quelque chose que tu prends à la légère. Non, pas quand ta seule véritable famille est concernée, tout est tout de suite beaucoup plus sérieux et important. "Moi je veux un professionnel qui va la traiter comme une vraie personne, et ce malgré son âge. Elle a sa dignité quand même... et je ne serais pas contre demander des références." Plus qu'une seule en tout cas, pour t'assurer que tu ne laisses pas un dérangé rentrer dans ta vie ou dans celle d'Esmée.
"Esmée veut juste quelqu'un de fun qui va écouter ses histoires, donc ouais, on a des critères complètement différents." Tu conclus avec un léger rire, parce qu'Esmée t'a confié en avoir assez des professionnels qui ne se concentrent que sur l'aspect clinique et ses constantes vitales, sans vouloir faire la conversation. Un minimum d'humanité, voilà ce que ta grand-mère demande et c'est quelque chose que tu peux tout à fait comprendre. "Et toi, ça serait quoi tes critères pour te lancer dans tout ça..." Tu réalises avec un temps de retard que ta phrase est ta double sens,  parles-tu du Revival ou de vos grands-mères ? Bonne question. "Pour Ava je veux dire." Tu clarifies avec un ton un peu plus assuré.



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyMer 16 Nov 2022 - 13:49




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
"T’es ami avec des célébrités, faut apprendre à la gérer." La pression. Elle ne dit rien de plus à ce sujet cependant, se contentant de rester dans sa tête un petit moment en songeant au fait que, si, bien sûr, c’était un ultimatum sur le fond. Peut-être pas sur la forme, mais cette impression qu’elle avait de devoir prendre des décisions trop rapides, ça devenait beaucoup trop angoissant pour qu’elle ne reste sereine à l’idée de se lancer dans quoi que ce soit. Et c’était étonnant, de la part de la jeune femme, elle qui semblait toujours avoir des idées tellement définies que ça la rendait inaccessible, mais ne savait-elle pas bien donner le changer et jouer la comédie ? Sans doute, sinon elle aurait déjà perdu l’esprit, à tout compartimenter pour ne pas s’effondrer chaque fois qu’elle pensait aux opportunités gâchées, et à ce que son père lui avait martelé à l’esprit en lui rappelant sans cesse qu’elle ne serait jamais rien sans lui.

Elle prit une petite inspiration, sa tête profondément enfoncée dans le siège de la voiture de Nicholas, le regard perdu au loin de la route qu’il foulait de ses roues lancées à bonne allure vers cette destination qu’elle ne connaissait pas vraiment "C’est pas qu’elle soit seule qui me fait le plus peur au fond, c’est plus égoïste que ça. Je peux pas l’expliquer à n’importe qui sans me faire taxer de grosse conne, et je suis pas toujours chaude à l’idée de jouer ce rôle-là." Midas avait compris néanmoins, sans la taxer de rien de tout ça, et c’était à peu près tout ce qui comptait au final, qu’il reste celui qui ne la jugeait pas de préférer sa carrière au bien-être de sa grand-mère. Il n’avait fait que l’encourager à le faire, comme Nicholas l’encourageait à le faire en se plaçant au centre d’une routine qui la rassurerait sans aucun doute, mais qui ne serait pas moins crève-coeur parce qu’elle en serait totalement exclue. Ce n’était pas facile, et ça mettait en exergue tellement de dilemme à la fois que faire attendre Midas, prendre le temps de consulter ses options pour ne pas le faire espérer non plus, c’était devenu un vrai défi qu’elle avait du mal à surmonter. Elle tourna la tête vers Nicholas quand il lui dit qu’elle était douée, et si elle était tentée de lui dire qu’elle le savait, elle lui dit seulement "Toi aussi, tu l’es. Tu pourras venir me voir là-bas de temps en temps." Elle hocha la tête en poursuivant "Ça pourrait être bien pour toi, d’être au contact de gens qui gravitent dans le milieu sans pour autant que Midas fasse ta promo, tu pourrais avoir envie de réseauter un peu tout seul. T’es pas si mauvais pour ça." Après tout, il avait mis le grappin sur le meilleur parti de la musique de ces dernières années, alors c’était qu’il avait ça en lui quelque part.
Un instant encore, elle le regarda, jusqu’à ce que la conversation prenne un détour plus sérieux et que se sentant un peu acculée par ce que signifiait vraiment de laisser Ava aux mains de quelqu’un d’autre, elle s’en remit aux critères de Nicholas pour calquer les siens sur ce qu’il lui disait. Elle bloqua sa respiration dans sa poitrine, clignant juste un instant des yeux pour finir par respirer de nouveau comme il fallait, la tête doucement inclinée sur le côté, ses sourcils froncés un peu trop fort "Je veux quelqu’un qui sache comment lui parler sans la prendre pour une demeurée parce que la moitié du temps, elle est lucide. Ce sera forcément un plus de tomber sur quelqu’un avec des références, je veux pas faire rentrer la nièce de la fille de la coiffeuse chez nous, tu vois ce que je veux dire ?" Et elle tourna de nouveau la tête vers lui juste pour l’observer en ajoutant "Il faut aussi que je lui demande son avis sur ça. Je sais qu’elle est moins exigeante que moi, qu’elle acceptera d’aller dans la même direction que moi sans remettre en doute ma capacité à savoir ce qui est bien pour elle ou pas, mais je me sentirais mal de devoir lui imposer quelqu'un si jamais elle préfère, je sais pas, s’occuper un peu d’elle-même seule, comme elle le faisait avant qu’on la diagnostique." Derrière elle, elle entendit Vance se racler la gorge, alors ça la força à se redresser sur son siège, elle qui fixait le profil que lui offrait Nicholas en se demandant au final si le plus fort d’eux deux, ce n’était pas le jeune homme. Elle aurait beau prétendre le contraire, le faire douter sur son talent à gérer les situations de crise, à ce moment-là, il paraissait beaucoup plus construit qu’elle à l’idée de s’en remettre aux bons soins de quelqu’un d’autre, alors peut-être que c’était sur ça qu’elle devait se concentrer, sur l’éventualité que ça le rendait serein quand il était probablement la personne la plus anxieuse qu’elle connaissait "J’ai encore le temps d’y songer." finit-elle par dire en détournant les yeux. C’était vrai, elle avait encore le temps — mais au plus elle attendrait, au plus la décision serait difficile à prendre, et si Midas n’exerçait aucune pression à son encontre, se montrant aussi patient qu’il était doux avec elle, elle sentait qu’elle aurait plus à perdre qu’à y gagner en tirant sur la corde qu’il lui avait tendu comme un gage imminent de rattraper le coup, et d’avancer enfin.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(harter) I never made it to Graceland PdVqEVz
POSTS : 473 POINTS : 290

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland SNbcNlm
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

(harter) I never made it to Graceland V0bLmuV
midas • Remember when you'd sing, just for the fuck of it, any joy it would bring. honey, the look of it was as sweet as the sound, your head tilt back, your funny mouth to the clouds, I couldn't hope to know that song, and all its words wouldn't claim to feel the same...

(harter) I never made it to Graceland CVKHaZd
everley • Well, the feeling was always too much for me, it always came too strong, I wanted to get it right so badly that I always got it wrong, so you keep pushing on, you hope it won't be long.'Til you can find the child you were and find a way to get along...


casey#2dani#4jo#10laila#2olive#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • midas#2
RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) ssoveia ; (gifs profils & sign) ssoveia & harley
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyMer 23 Nov 2022 - 0:57




≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(sunlethrps/tumblr) ✰ w/@Jo Carter
Quand Jo fait remarquer, à juste titre en fait, que Midas n'est pas n'importe qui et que par extension, elle non plus, tu as envie de lui demander si elle t'a déjà vu sous pression. Vous connaissez tous les deux la réponse à cette question, ce serait tellement débile de le dire à voix haute, ça ne ferait que ramener des mauvais souvenirs et ce n'est pas vraiment le but de ces prochains jours, ça tu en es persuadé. Cependant, ce n'est pas comme cela que tu vois Midas ou encore la jeune femme assise sur le siège passager de ton véhicule en mouvement : ils sont jeunes, ils sont passionnés, et, dans le cas de Jo, elle en a des choses à dire. Tu n'as pas encore saisi contre qui elle était en colère et qui lui a appris à se défendre avec autant de mordant, et peut-être que tu ne le comprendras jamais au final, mais cela ne veut pas dire que tu vas la traiter différemment ou commencer à te dire que tu devrais disparaitre de son existence à elle. C'est indéniable, la brune fait partie de ton quotidien, autant ses piques que les notes qu'elle sait manier mieux que personne... peut-être que ça vaut le coup de jongler avec la pression ? Tu n'en sais rien, la célébrité, la fortune et tout ce cirque, cela ne t'a jamais intéressé, tu le lui as déjà dit, assuré sans aucune once de sarcasme et en ne cherchant pas à te faire bien voir. Tu aimes jouer, alors tu le fais, de même qu'écrire, chanter, pourquoi ça devrait aller plus loin que ça ?
Tu n'en sais rien, toi au moins tu as de la chance de pouvoir mettre des mots et des notes de musique sur tes pensées, ce n'est pas donné à tout le monde, tu le sais. Tout comme tu penses saisir ce que Jo essaye de te dire à propos d'Ava, tu te dis qu’elle se rabaisse pour rien au final. "C'est ta responsabilité, je comprends, tu n’as pas besoin de l'expliquer plus que cela." Tu dis cela en haussant les épaules la seconde suivante, parce que pour toi c'est une raison suffisante et si s'occuper d'Ava, être là pour elle, lui a apporté quelque chose de crucial au fil des années... n'est-ce pas plus égoïste au final de lui demander de laisser cela de côté ? Si, cela l'est dans un sens. Tu ne t'étendras pas sur le sujet, c'est à elle de considérer tout ça en réalité. Même si, dans le fond, tu ne peux t'empêcher de penser que si la réponse était négative, Jo l'aurait déjà prise sa décision. Elle te fait une proposition similaire à celle de Midas, à propos des prochaines semaines à venir, si tu as trouvé ça poli et sympa de la part du premier, tu sais que ce n'est pas anodin quand ça vient de Jo et c'est marqué de plus de sincérité. Tu la connais depuis plus longtemps, tu décides de l'interpréter comme ça et de ne pas chercher plus loin. "Tu devrais être agent sur ton temps libre." Que tu lâches avec un autre sourire, tu y as déjà pensé, et peut-être que tu as commencé à plancher sur quelques chansons avec un peu plus d'insistance, mettant quelques morceaux à la suite sur plusieurs clefs USB et playlist, te disant que ça formait un tout... peut-être, tu ne vas certainement pas le lui dire à Jo, en tout cas pas maintenat. "Et j'entends ce que tu dis, ce n'est pas une si mauvaise idée que cela." Pas une si mauvaise idée que cela, si quelqu'un se trouve dans tes textes et veut être au-devant de la scène et gérer les projecteurs et la pression, ça serait encore mieux. Tu n'y es pas encore en réalité, tu es juste un passionné, un semi-amateur sans véritable groupe et avec la tête, et l'ordinateur il faut le dire, rempli de chansons.  
Tu sens le regard de Jo posé sur toi, tandis que tu fais cette simple conclusion et tu te tournes vers elle pendant une seconde, assez pour savoir que parler d'Ava comme ça la touche vraiment, tu le notes dans un coin de ta tête, pour ne pas que cela devienne un problème dans le futur. "Je ne pense pas que ce soit des demandes si irraisonnées que cela, c'est une personne, pas juste un cas... donc non, je ne pense pas que tu demandes la lune en fait." Du tout même, et comme elle le dit, elle a le temps d'y songer, au son que fait Vance, tu captes son regard via le miroir, le batteur a quelque chose à dire visiblement. Vu son expression, tu peux le deviner facilement et tu le devances même. "Si tu attrapes mon sac, il y a des snacks, j'avais même prévu ton petit coup de bar matinal, ne t'inquiète pas." "Un peu plus et je me disais que tu allais me laisser avec l'estomac vide." Que tu l'entends répliquer, avant qu'il ne parte à la recherche de ton sac.

Tu fais semblant de rouler des yeux, avant de te concentrer sur la route. Et de laisser Jo à ses réflexions, tu sais que cela fait beaucoup d'un coup et qu'elle a des décisions à prendre, peut-être que ce week-end loin de Brisbane n'était pas une si mauvaise idée que cela. Tu n'es pas vraiment surpris quand Vance finit par véritablement s'endormir sur la banquette arrière, tu l'avais prédit après tout, cela te fait au moins sourire et tu suggères même à Jo d'en faire de même si elle a besoin de se reposer. La destination se rapproche elle aussi peu à peu et tu marmonnes de temps à autre l'air qu'il y à la radio sans grande conviction, concentré sur la route. Vance finit bien par émerger, signe que le temps est passé et tu réponds déjà à sa prochaine question, tu t'es engagé vers la prochaine sortie et la prochaine station-service. "On est bientôt arrivés, mais j'ai besoin d'une pause ou je vais finir avec une crampe et je crois qu'on veut tous éviter ça, non ?" Pure question de rhétorique, vous finissez bien par vous arrêtez et Vance est le premier en dehors du véhicule, l'appel de la nature, tout ça, tout ça, comme il le déclare si bien. Tu sors avec un peu plus de retenue, t'étirant déjà, tes bras au-dessus de ta tête. "La radio craint en fait..." Que tu déclares, à Jo, à personne en particulier en réalité. Tu attrapes ton téléphone portable, toujours en mouvement, relevant les yeux vers Jo quand tu la sais proche. "Tu veux entendre un truc que j'ai écrit pour tu sais qui ?" Que tu proposes, parce que pourquoi pas et que vous avez bien du temps à tuer devant vous.

Spoiler:



Sometimes I wonder if I should be medicated, If I would feel better just slightly sedated, A feeling comes so fast and I cannot control it, I'm on fire, but I'm trying not to show it...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (03.11.95)
SURNOM : jo, ça ira très bien. autrement, t'es mort, et c'est pas qu'une image
STATUT : keep 'em waiting like dot, dot, dot, dot, dot, dot
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse, mais ce temps est révolu. elle s’est barrée de l’electric playground au nouvel an, dans ta gueule les étrennes du 1er janvier, mac-le-boss, pour mieux rejoindre l’escouade de serveuses de paradise city, un club de strip-tease fondé par lara et itziar, et qui a ouvert ses portes le 14 février 2022 (cette blague)
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(harter) I never made it to Graceland Tumblr_inline_r6e7lt9lZ51wx8cux_500
POSTS : 1133 POINTS : 110

TW IN RP : langage cru et grossier, moqueries récurrentes, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, monde de la nuit (night-club, strip-club), hypersexualisation
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : purple
RPs EN COURS :
(harter) I never made it to Graceland 40891a7aac8b86f539894709beddda3ed0f99ce7
MINE ◦ we sat on the roof once conversation took us everywhere and we talked until the sun came up i wish we stayed just like we were up there i consider you i'm not trying to it doesn't matter whether not i want to i can't help it it's a habit your corner in my mind is well established
(harter) I never made it to Graceland CDipAVoG_o
HARTER ◦ don't go to war for me i’m not the one that you want me to be don't call me up at 2 A.M. tonight it feels so damn good and i wish you would and don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right 'cause we never could i wish that we would but we won't
(harter) I never made it to Graceland 9c71f22aacd1267f0bc8c0981f5a3c93cba06b40
JAURIE ◦ mama told me not to waste my life she said spread your wings my little butterfly don't let what they say keep you up at night and they can't detain you 'cause wings are made to fly and we don't let nobody bring us down no matter what you say it won't hurt me don't matter if i fall from the sky these wings are made to fly
(harter) I never made it to Graceland 86796fcb6054cec52ed612d6259760a28e1fed69
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(harter) I never made it to Graceland 30aa6fd0300a4e8f637fccc6b804f2182fabe691
JOLIE ◦ i could feel the tension we could cut it with a knife i know it's more than just a friendship i can hear you thinking 'bout it do i gotta convince you that you shouldn't fall asleep? it'll only be a couple hours and i'm about to leave

midas#7madison#1meg#7laurie#1nicholas#10archie#5olive#1 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
(harter) I never made it to Graceland Aac24f3ad24d314b51881a8787a17df466edbd4c
LEROY ◦ it was fun when we were young and now we're older those days when we were broke in california we were up-and-down and barely made it over but i'd go back and ride that roller coaster with you (scénario libre)

+kai ◦ démon#2 ◦ edge#6

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gif) ◦ ©hollyweirdgifs, harley, blondewhoregifs, katmcnamaragifs, raquelsgifs (gifs) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & laila ferrer & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t41120-libre-anthony-ramos

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland EmptyMer 23 Nov 2022 - 10:01



≈ ≈ ≈
{I never made it to Graceland}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Nicholas Hurley (harter) I never made it to Graceland 873483867
"T’as quel âge franchement, six ans ?" Brusquement, Jo se retourna vers Vance quand il sembla avoir besoin d’attention et lui attribua le genre de regard, menton rentré, qui signifiait clairement qu’elle le jugeait d’user — et d’abuser —de la gentillesse de Nicholas. Elle avait déjà eu ce sentiment à plusieurs reprises, à l’encontre du blond peroxydé qu’elle fixa un moment, qu’il n’était qu’ami avec Nicholas parce qu’il n’avait pas une once de méchanceté en lui, et qu’il profitait un peu de ça pour qu’on s’occupe de ce qu’il n’était pas capable de gérer lui-même. Elle se trompait peut-être, et peut-être que son animosité envers lui était due en partie à l’idée qu’il avait des allures de sangsue sur laquelle elle n’aurait sans doute jamais l’ascendant étant donné qu’il lui réservait autant de bienveillance qu’elle ne le faisait. Elle n’attendit pas sa réponse, se recalant dans le bon sens de la route, refusant la proposition de Nicholas de faire un somme elle aussi, et se concentrant sur ses propres pensées qu’elle évita de creuser en s’intéressant davantage à ce qui passait à la radio sans trouver que la programmation était mauvaise bien au contraire. Elle fredonna parfois, sourit souvent sans pour autant partager ses réflexions avec qui que ce soit, et puis elle s’enferma dans ce coin de sa tête où tout ce sur quoi elle devait faire le point était remisé. Et après un instant à tenter d’y faire le tri, elle se rendit compte qu’elle avait la migraine et ses yeux se fermèrent juste un instant.
Un long instant en vérité, se rendit-elle compte en rouvrant les paupières sous la voix de Nicholas qui annonçait un arrêt dont elle n’avait personnellement pas besoin, ses petites jambes tenant assez bien dans l’habitacle pour ressentir une quelconque gêne sur la durée, habituée à maintenir des positions inconfortables tant elle ne savait s’asseoir correctement. Mais elle se soumit à la demande générale, râlant en se faisant bousculer par Vance à son passage quand ils descendirent de la voiture en même temps, et qu’elle fût à deux doigts de lui faire un croche-pied pour qu’il arrête de se comporter comme si, effectivement, il avait six ans. Glissant les mains dans les poches de sa veste mal ajustée, Jo finit par s’appuyer contre la carrosserie de la voiture de Nicholas quand de nouveau, sa voix se fit entendre.

"Elle craint pas. T’as juste une idée derrière la tête, et tu sais pas comment me la soumettre. Ouais, t’es pas si subtil que ça." qu’elle lui fit en tournant le regard vers lui, un sourire goguenard chassant les restes de sommeil qu’il y avait sur son visage lorsqu’enfin, il lui fit sa proposition. Elle fronça très brièvement les sourcils, son sourire se faisant moins goguenard, mais plus discret quand il reprit la parole, et que curieuse de savoir pourquoi il utilisait ce genre de formule pour parler de Midas "T’as le droit de citer son nom, c’est pas un monstre." Elle avait évité de mentionner Midas durant un certain nombre d’années, c’était vrai, et ce parce que c’était difficile à envisager de penser à lui sans sentir son coeur se serrer, mais elle ne rechignait pas à vanter ses mérites quand l’occasion lui était donnée ; ce n’était pas un monstre, non, et c’était encore moins un secret qu’ils avaient été proches, qu’ils l’étaient encore dans une certaine mesure, celle qui lui faisait se soumettre à ses habitudes pour aller le rejoindre plus souvent qu’à son tour au studio qu’il occupait plusieurs jours — et nuits — par semaine.
Elle ajouta en haussant les épaules, ses mains toujours dans ses poches, et restant un instant surélevée par l’intention qu’elle mettait à faire entendre à Nicholas que Midas n’était pas un tabou autour duquel tourner "En fait, c’est même quelqu’un de bien. T’es pas obligé de parler en code quand tu le mentionnes, on a dépassé ce stade depuis longtemps." Et à la différence de Vance, elle n’avait pas six ans : si Midas faisait partie de sa vie rêvée, il n’en était pas pour autant un fantasme sur lequel elle rougissait — pas toujours en tout cas, et aujourd’hui ce n’était pas le cas. Elle baissa les épaules, reposant son regard sur Nicholas  en même temps "Ouais, je veux entendre." finit-elle par lui dire, lui prenant son téléphone des mains en même temps "Je crois que je suis même capable de te dire si ça lui plairait ou pas. Mais si c’est un aussi gros problème que ça pour toi, je pourrais prétendre n’avoir jamais rien entendu quand il décidera de valider ton texte." Croix de bois, tout ça, tout ça… si seulement elle était capable d’être un tantinet opaque en présence de Midas, du moins quand ça causait musique, ça se saurait. Mais Nicholas se figurait probablement pas de la connexion qui les liait vraiment, et peut-être que c’était mieux comme ça finalement.


    if you don't like the way i talk, then why am i on your mind? if you don't like the way i rock, then finish your glass of wine. we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed i can blow your mind.
    (harter) I never made it to Graceland ItFrTtD
    (harter) I never made it to Graceland Pf8cX3Q
    (harter) I never made it to Graceland ZAKiL8h
    (harter) I never made it to Graceland YwJSohR
    (harter) I never made it to Graceland SFaYKhp

    (harter) I never made it to Graceland KtpRxkJ
    (harter) I never made it to Graceland 7ZWT0EU
    (harter) I never made it to Graceland YI1xEdJ

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(harter) I never made it to Graceland Empty
Message(#) Sujet: Re: (harter) I never made it to Graceland (harter) I never made it to Graceland Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(harter) I never made it to Graceland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-