AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

 Glory comes when the Good Die Young [Jo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyMer 5 Avr 2023 - 1:23

Le trafic s’allonge du centre-ville jusqu’aux premières voies d’insertion sur l’autoroute. En temps normal, Archie arrive à éviter l’heure de pointe en planifiant ses rendez-vous au chiffre et à la lettre mais, en ce vendredi tant attendu par tous les australiens qui comptent les heures avant leurs vacances, il n’a pas pu faire autrement. Coincé entre la même Toyota et la même Mitsubishi depuis une trentaine de minutes déjà, il commence à perdre patience. Il se permet de glisser à ses lèvres une clope, lui qui ne fume pourtant jamais à l’intérieur de sa voiture, mais il ouvre la fenêtre au maximum pour tirer la fumée à l’extérieur. Incapable de contempler le silence ainsi que ses pensées plus longtemps, il allume la radio et zappe tous les postes musicaux, cherche les nouvelles, ne tombe que sur des dizaines et des dizaines de publicités. Il lâche un râlement de mécontentement, appuie sur le gaz pour avancer de trois mètres, se fait arrêter par le feu de circulation qui semblait avoir attendu de le voir lui, juste lui, pour virer au rouge. Parfois, cette ville est contre lui.

Abdiquant, il finit par écouter une publicité de Fast-Food sur toute sa durée. D’une seule oreille, il écoute la voix électrifiée du narrateur qui vante les bas prix de leurs produits plein de gras, de l’autre il perçoit la cacophonie des klaxons qui réverbère sur le béton brûlant de la route. Il se demande si le dîner de famille aura toujours lieu dimanche ou si les plans changeront comme à chaque fois qu’un des enfants prétend être malade (ça arrive de plus en plus souvent…). Il pense au message de Theodora qu’il a reçu le matin et auquel il ne devra pas oublier de répondre afin de mieux planifier leurs prochains entrainements. Son esprit passe du gant de boxe à la forme d’un ballon de rugby et il se mord la lèvre inférieure en serrant son volant de sa main libre. S’il ferme les yeux et s’il oublie l’odeur toxique du tabac, il arrive encore à sentir le parfum Dior de Carmine, qui avait emprunté le siège du côté passager quelques jours plus tôt en mars.

Qu’est-ce qu’il déteste avoir trop de temps pour penser. C’est pour cette raison qu’il priorise parfois son chauffeur privé ; quand il n’a pas besoin de garder les yeux rivés sur la route, il peut s’emparer de son ordinateur portable et répondre à ses emails infinis. Il n’était pas disponible aujourd’hui, avait passé la journée à l’hôpital auprès de sa femme.

« C’était Jo Carter, la grande gagnante de l’édition 2023 de X-Factor Australia, et on la remercie de nous avoir accordé son temps pour répondre à nos questions ! Après la pause, on reçoit un autre invité très spécial, restez… » UH ?! Archie tapote l’écran tactile de sa Tesla, mouvement complètement inutile puisqu’il ne peut pas rembobiner une émission de radio en direct. Juste avant d’entendre le nom de la jeune femme, il s’était senti divaguer, avait perçu les intonations aigues d’une voix portante et claire, mais n’avait pas pris soin d’analyser son origine. S’il avait écouté les questions posées, il aurait pu faire le lien. S’il s’était concentré sur les réponses qui avaient été données, il aurait réalisé. Mais, plongé dans ses pensées, et faute de pouvoir les noyer de travail, il s’y était trop profondément perdu.

Alors elle l’avait fait.

Jo avait gagné. Et elle n’avait pas eu besoin de lui pour rien au monde. Un an plus tôt, Archie se serait vexé à cette idée mais, aujourd’hui, c’est plutôt un tendre sourire bienveillant qui étire ses lèvres alors qu’il pose l’arrière de son crâne contre son siège, la lumière passant au vert sans qu’il n’y fasse attention – les klaxons impatients qui le ramènent sur Terre et l’implorent de démarrer. Il s’engage à droite, choisi d’emprunter un chemin qui rallongera son trajet mais, pendant un instant, et jusqu’au coin de l’établissement de la station radio qu’il venait d’écouter, il roule sans freiner. C’est un attroupement de caméras et de micros ambulants qui le forcent à ralentir et, s’il pouvait le contourner sans leur accorder la moindre attention, il décide de tendre le cou, de chercher un visage qu’il s’attend à voir, et il le voit, parfaitement maquillé comme d’habitude, sa peau de bronze, le maquillage foncé qui détaille ses yeux tout aussi foncés. Il s’arrête, et c’est peut-être idiot, mais Archie n’en a rien à faire de créer son propre trafic : détachant sa ceinture de sécurité et étirant son tronc pour ouvrir la porte du côté passager, il vient appuyer à trois reprises sur le klaxon pour faire sursauter le groupe de paparazzis. Par conséquent, il se répand un peu et ainsi se créer un passage naturel entre la Tesla et la célébrité. Il accroche le regard de Jo, lui fait un signe de la main pour l’inciter à monter à bord, seulement pour la sortir de ce troupeau de sangsues, sans aucune autre intention – quoique.

@Jo Carter I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
Glory comes when the Good Die Young [Jo] MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 2
POSTS : 8153 POINTS : 980

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 8903b23ab49fb0a5e5c0b51e9275a7fa568b2902
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i wantGlory comes when the Good Die Young [Jo] Fbccfc48dde6c72c8581ce1a236934158e5e72db
CARSON ◦ we're all here the lights and noise are blinding we hang back it's all in the timing it's poker he can't see it in my face but i'm about to play my ace we need love but all we want is danger we team up then switch sides like a record changer the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Ca20a16201bd77d5882f8596b5ce55f4c37423a7
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 10f49b151a2bd107bfcf47ef302d864321c1849e
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

scarlett#5nicholas#23ollie#1olive#8micah#9midas#31charlie#13laurie#9 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Eb5602d06ee5f3b382f45b87b6feb42d85162dcb
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 3b2ae8580c66cd938666a10764be7e9f5141e4cd
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)

+ kendall ◦ harleen

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©josshelps (gif harter), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyLun 10 Avr 2023 - 10:50


glory comes when the good die young
@Archie Kwanteen ☆ crédit/hollyweirdgifs

Les remerciement étaient tièdes. Jo savait qu’on l’incomberait à son côté revêche sans que ce ne soit le cas sur le moment présent cependant, assez éteinte pour que chacun se rende compte qu’elle luttait en permanence avec l’épuisement relatif à la comédie qu’elle jouait depuis la fin de l’émission. Elle n’était pas faite pour le mensonge Jo, contrairement à d’autres. Ça lui demandait des efforts de se forcer à ne pas l’ouvrir, se mordant le bout de la langue pour accepter qu’on la félicite dans cracher à la gueule de ses admirateurs et de ses admiratrices un c’est que de la triche, mais merci quand même d’avoir dépensé du blé pour voter pour moi. C’était sans doute facile de compter sur son mauvais caractère pour ne pas lui demander pourquoi elle donnait le sentiment de ne pas vouloir être là, ne sentant pas la légitimité de sa victoire faire naître l’enthousiasme face à la masse de questions, de félicitations, qu’elle recevait depuis quinze jours. Rien n’était légitime dans sa victoire récente, c’était sans doute pour cette raison.
Dans ses rêves, elle faisait valoir sa victoire comme la chose la plus évidente du monde, se pavanant comme la diva qu’elle était sans trop se forcer, et si ça l’était d’une certaine façon, évident, la réalité lui faisait camper sur ce qu’elle avait appris à 24h de la finale de X-Factor : elle supportait la présence de Midas parce qu’ils avaient un contrat à respecter, mais lui accorder ne serait-ce qu'un regard lui demandait un effort considérable, qui faisait dégringoler sa jauge d’énergie quand il fallait qu’ils fassent bonne figure devant les caméras, derrière les micros, le temps d’engendrer encore un peu de profit sur l’émission qui était maintenant officiellement terminée, jouant la complicité, et devenant plus graves quand il s’agissait de répondre aux questions à propos de la vidéo de leur dispute en club qui avait circulé sitôt que sa main s’était s’échouée contre sa joue. J’ai quelques problèmes de comportement, c’était ce qu’elle répondait, et ça faisait rire, sans pour autant éteindre les soupçons de romance qui n’avaient plus lieu d’être maintenant, aussi douloureux que c’était de l’accepter pour Jo qui vivait le tout comme une vraie rupture — sûrement parce que c’en était une. C’était difficile, d’avoir été aussi proche de quelqu’un et de soudainement en être aussi éloigné, mais outre la déception qu’elle ressentait, c’était tout ce qu’elle ne ressentait plus qui la rendait si neutre dans l’expression de tout ce qui se passait autour d’elle. C’était bien simple, elle était là sans vraiment l’être, survolant le moment présent en ayant besoin qu’on lui rappelle où elle était parfois, bien souvent perdue dans ses pensées pour réussir à suivre le fil des conversations qui se jouaient autour d’elle. Cette impression d’état de choc, elle le trainait avec elle partout sans réussir à se raisonner assez pour donner le change au monde qui l’entourait et qui s’attendait à ce qu’elle soit heureuse, ayant enfin eu le droit à ce qu’elle méritait.

"Tu dois manger quelque chose." "Non." "C’était pas une question Jo." Son passage radio terminé, elle se retrouva devant l’attaché de presse engagé par la production de l’émission pour se remettre en tête les dernières entrées de son planning. Elle laissa un soupir lourd s’échapper de ses narines face à l’obstination de Thomas qu’elle avait en face d’elle et qui, apprenant encore à traiter avec le tempérament de sa pouliche, avait compris que parlementer avec elle quand elle n’avait pas envie de quelque chose, c’était se confronter à des regards noirs et des insultes qu’elle retint pourtant admirablement cette fois, se contenant de ravaler sa verve pour mieux l’entendre dire "Prends un café au moins, ça te reboostera pour la suite." Elle haussa les épaules, n’ayant qu’une envie pour l’heure, et c’était de rentrer à Toowong pour voir sa grand-mère avant de repartir pour Sydney — les allers-retours entre les deux villes se faisaient encore plus réguliers qu’à l’accoutumé pour quelque semaines encore "Tiens." Sans conviction, elle prit le gobelet qu’il venait de lui préparer sans intention d’y porter les lèvres, peintes d’une couleur aussi neutre que toutes les expressions qui passaient sur son visage "On a rendez-vous au Brisbane Times dans une quinzaine de minutes. En espérant que l’heure de pointe soit passée — bois jusqu’à la dernière goutte, t’as été géniale, ma grande." T’as été géniale, ma grandeconnard, qu’elle pensa en larguant son gobelet qu’elle n’avait pas touché dans la corbeille à papier du studio.

Le suivant sans plus de cérémonie, craignant un peu la cohue à l’extérieur, elle sentit une main se poser sur son épaule comme son agent de sécurité venait la guider pour ne pas se laisser le temps de faire le point sur les photographes attendant à la sortie. Et ça aussi, ça la laissa froide, le temps pour elle de lever la tête et de constater qu’une autre voiture que celle qui l’attendait d’ordinaire était garée devant les locaux de la station de radio. Reconnaissant le visage de celui qui était à son bord et qui ouvrit sa portière avant même que Thomas ne lui désigne la bonne voiture à emprunter, Jo se dégagea de la main de son agent de sécurité pour s’engouffrer dans la Tesla d’Archie à qui elle dit "Roule." Sans aucun autre ordre que celui-ci, se doutant qu’elle recevrait des blâmes sitôt que Thomas lui aurait remis la main dessus. Mais elle ne comptait pas déroger aux entrées de son planning, elle demanderait bientôt à Archie de la conduire jusqu’au Brisbane Times. Mais sur le moment, elle voulait juste échapper un instant à la bulle étrange dans laquelle elle évoluait et qui, dans un passé pas si lointain, aurait représenté à peu près tout ce qu’elle avait rêvé toucher du doigt.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".







    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyVen 21 Avr 2023 - 18:13

Une scène de film où la foule et l’ahurissement s’entremêlent, des sourcils froncés qui suivent la silhouette de la célébrité tandis qu’elle impose aux paparazzis de se pousser de son chemin. La tête offusquée que tire un homme costaud conduit Archie à la conclusion qu’il s’agissait de son agent de sécurité, et de voir Jo ainsi filer entre ses doigts ne lui plaît guère : dès le moment où la jeune femme referme la portière de la Tesla et que sa forme épouse celle du siège passager, il appuie sur l’accélérateur. Le moteur ne gronde pas, la poussière ne se soulève pas au passage des roues récurées, une course poursuite des plus ennuyantes sponsorisée par un moteur électrique qui bourdonne à peine. Le parfum de Jo envahit l’habitacle, Archie y perçoit certaines effluves nouvelles, mais d’autres qu’il a déjà humées dans le passé, quand ils ne se jetaient pas encore des pierres. Ses cheveux de plastique maintiennent leur forme comme de valeureux soldats auxquels auraient été dicté des ordres. Passant sa main dans sa barbe pour combattre l’embarras que lui procure ce silence de plomb, Archie garde les yeux rivés vers la route pour empêcher sa voix de tenter la conversation. Entre eux, ça n’a pas bien commencé. La conclusion avait été encore pire. Mais, quelque part au milieu de cette relation improbable, il y avait eu un semblant de paix et de complicité que le millionnaire rêve de retrouver. Un court instant durant lequel ils fonctionnaient sans pour autant cesser de se battre contre des frères et sœurs qui s’apprécient à la fin de la journée. Cependant, rien n’est plus pareil. Ce n’est pas seulement Jo qu’il conduit dans Brisbane, c’est la gagnante d’une émission de téléréalité regardée par des millions de personnes, et son visage ne sera plus jamais oublié. Elle n’a jamais eu besoin de lui. Ils ne parleront peut-être pas, sauf : « Où veux-tu que je te laisse ? » Au bout de la route, à cette intersection, de l’autre côté de la ville, chez elle ? Il connait l’adresse ou, du moins, Uber Eats l’a enregistrée par défaut dans son téléphone. Il lui suffirait d’y jeter un coup d’œil.

Le trafic ne s’est pas dissipé après si peu de temps. Très bientôt, la Tesla se retrouve coincée entre deux nouveaux compagnons de voyage au ralenti : une Ford et une autre Toyota. « C’est comme ça dans toute la ville. » Affirme Archie dans un élan afin d’empêcher Jo de tirer la mauvaise conclusion : non, il n’a pas fait exprès de l’enfermer avec lui. Oui, la balade sera plus longue que prévue. « Je peux allumer la radio. » Il propose en levant le doigt pour tapoter l’immense écran tactile incrusté à son tableau de bord. Ce sont les publicités qui tombent en rafale, sans surprise, mais ce sera toujours mieux que le silence brûlant qui stagne entre eux deux. Puis, c’est le retour de la pause, la voix d’une animatrice annonce un prochain invité mais en profite pour rappeler leur toute dernière : Jo Carter, la grande gagnante de X-Factor. La main d’Archie se serre autour de son volant, son autre vient se gratter l’arrière du crâne dans une mimique qui se veut interloquée. Mais, à la dernière seconde, il décide de ne pas mentir : « J’ai appris que tu avais gagné. » Il commence du bout des lèvres en fixant le feu rouge, baissant le son de la radio. « J’aurais aimé suivre l’émission mais… J’aurais eu peur de te porter la poisse. » La tentative de comédie se fait sans vie, noircie, soupirée. S’il n’a pas regardé X-Factor, c’est parce qu’il n’aimait pas ce que le visage de Jo lui rappelait à la télévision. Ces faux sourires devant les juges, ces faciès exagérés qui ont été normés par la télévision. Derrière les caméras, Jo n’était pas Jo. Et, Jo, elle lui manquait déjà dans la vraie vie. Pourquoi enfoncer le couteau dans la plaie ?  
 

@Jo Carter I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
Glory comes when the Good Die Young [Jo] MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 2
POSTS : 8153 POINTS : 980

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 8903b23ab49fb0a5e5c0b51e9275a7fa568b2902
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i wantGlory comes when the Good Die Young [Jo] Fbccfc48dde6c72c8581ce1a236934158e5e72db
CARSON ◦ we're all here the lights and noise are blinding we hang back it's all in the timing it's poker he can't see it in my face but i'm about to play my ace we need love but all we want is danger we team up then switch sides like a record changer the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Ca20a16201bd77d5882f8596b5ce55f4c37423a7
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 10f49b151a2bd107bfcf47ef302d864321c1849e
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

scarlett#5nicholas#23ollie#1olive#8micah#9midas#31charlie#13laurie#9 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Eb5602d06ee5f3b382f45b87b6feb42d85162dcb
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 3b2ae8580c66cd938666a10764be7e9f5141e4cd
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)

+ kendall ◦ harleen

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©josshelps (gif harter), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyJeu 27 Avr 2023 - 8:41


glory comes when the good die young
@Archie Kwanteen ☆ crédit/hollyweirdgifs

Se tenir à carreaux n’avait jamais été le fort de Jo. Quand bien même elle n’était pas dans ses dispositions habituelles, elle trouvait toujours le moyen de désobéir, sans doute que c’était pour cette raison qu’on la considérait comme une mauvaise graine, aussi infréquentable qu’elle était prédisposée au scandale. Dès lors qu’elle avait la possibilité de tirer sur la balance de l’insubordination, elle le faisait sans craindre le déséquilibre, assez sûre d’elle pour garder la tête haute en toute circonstance, du moins en public. La menace de se faire taper sur les doigts, elle était moindre à ses yeux, parce qu’elle avait connu autre chose comme type de punition, et qu’elle ne craignait pas les gronderies prononcées du bout des lèvres. Et puis à ce stade, elle n’en avait plus rien à foutre, d’être sage et docile. Elle avait fait ce qu’elle avait pu en la matière, elle avait fait en sorte de ne pas faire de vagues jusqu’à la fin du concours pour finalement entendre dire que ses efforts avaient été vains étant donné que les dés étaient jetés depuis le début en vérité. Sa victoire n’avait aucune saveur, quasiment aucune valeur, et pas seulement parce que sur le papier, elle l’avait remportée sans faire aucun effort. Elle en avait fait. Elle avait sué sang et eau, elle avait tout donné : c’était ça le plus dur à accepter tandis qu’autour d’elle, on s’agitait pour la faire rentrer dans des cases et rendre sa personnalité aussi accessible que l’or qu’elle avait dans la voix.

"Hm ?" Le temps d’un court instant, elle avait oublié Archie installé du côté conducteur, enfoncée dans un silence qu’elle arborait. Il avait l’effet sur elle d’agir en accélérateur de pensées en tout genre, de la faire camper sur ses idées et des versions de la réalité différentes pour à la fin lui faire conclure que c’est trop tard, qu’elle est définitivement piégée. Mais peut-être pas aujourd’hui, alors qu’elle avait sciemment décidé de fausser compagnie à son équipe pour s’engouffrer dans la voiture d’Archie qu’elle regarda enfin, tournant la tête dans sa direction pour mieux percevoir ce qu’il lui demandait "Au Brisbane Times." On m’attend pour une interview, aurait-elle pu ajouter, seulement elle ne le fit pas, ne se sentant pas l’âme de manquer d’humilité sur l’instant, interloquée par sa propre décision de choisir la peste au choléra.
Ça ne lui faisait pas plaisir d’être là, que personne ne se méprenne. L’embouteillage qui pointait rendit les choses plus évidentes encore à ce sujet-là alors qu’elle se mettait à souffler fort, déjà agacée. Elle laissa Archie briser le silence avec l’allumage de la radio pour entendre son nom en sortir. Ça, Jo ne réussissait pas à ne pas l’apprécier, c’était tout le dilemme qui entourait toute cette histoire qui ressemblait davantage à une farce selon son opinion. Sur la forme, sa victoire était une mascarade, mais sur le fond, elle ne déméritait pas d’être portée au rang qui aurait dû être le sien depuis longtemps. Mais de l’autre côté, elle ne réussissait pas non plus à ne pas trouver ça insultant d’y avoir accès sous le prétexte qu’on l’avait manifesté pour elle, cette victoire. Midas n’avait pas de mauvaises intentions, elle ne le croyait foncièrement pas capable de tout ce qu’elle l’avait accusé de faire lorsqu’elle avait appris la supercherie, lui crachant au visage que c’était pour la mettre dans son lit qu’il avait fait tout ça, entre autre, restant sur l’idée fixe qu’il lui avait encore menti tout en lui affirmant ne pas jouer avec elle ; c’était difficile, de perdre confiance en quelqu’un en qui on croyait tellement que ça c’était mué en quelque chose de trop fort pour qu’elle n’ose ou ne parvienne à l’exprimer à voix haute.

Elle se perdait encore dans ses pensées, et c’est Archie qui l’en extirpa de nouveau "Comme tout le monde, tu veux une médaille ?" lui répondit-elle de mauvaise humeur lorsqu’il lui dit dit qu’il avait appris qu’elle avait gagné. Elle n’était pas étonnée qu’il n’avait pas daigné suivre son parcours, mais elle eut un léger sourire lorsqu’il le lui dit comme si ça aurait changé quelque chose qu’il le fasse. Elle ne pouvait rien dire à personne, et elle ne le ferait pas, mais putain que ça lui faisait mal au bide de devoir ravaler sa bile quand elle en avait autant à dégueuler pour se sentir mieux "Ouais, tu rattraperas ton retard en visionnant mes meilleurs moments sur YouTube." Une façon pour elle de lui dire c’est pas grave Archie, quand elle n’en pensait pas un mot, de plus en plus consciente que le nombre de ses vrais amis se comptait sur les doigts d’une main de toute façon. Elle laissa sa tête retomber sur le haut de dossier, laissant momentanément le silence se réinstaller quand l’idée même d’être soumise à ses pensées fût soudain insupportable, si bien qu’elle fit au jeune homme qu’elle regarda de nouveau, sa tête toujours appuyée contre le haut de son siège "J’ai rencontré ta soeur."


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".







    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyLun 15 Mai 2023 - 2:57

La ballade paraît irréelle. Le son que vrombie la Tesla est plus feutré maintenant qu’elle a accueilli une autre personne sur son siège passager. C’est uniquement le coin des yeux d’Archie qui se permettent d’observer Jo car il craindrait de briser quelque chose en lui octroyant le moindre regard longuet. Ils ne sont pas vus depuis un moment. Ils ne se sont pas donnés de nouvelles. Jo a attrapé son rêve à mains nues et Archie tangue au niveau qu’il était quand leur relation est partie en miettes. C’est officiel : elle pèse plus que lui dans le domaine et son prénom ne signifie plus perdante.  

Le silence est mortel. Il irrite les membres d’Archie jusque dans la fibre de ses muscles. Il a envie de faire tapoter ses doigts sur le volant pour mimer une musique et pour combler ce vide étourdissant. Il maintient malgré tout sa docilité, trouvant le prétexte pour son mutisme dans sa concentration à faire aller sa voiture entre les autres. Seulement, aux multiples pauses dictées par cette connasse de lumière rouge, il ne peut plus que concentrer ses esprits sur la présence fantomatique de Jo. "Au Brisbane Times." Elle répond quand il demande sa destination. Se mordant la lèvre inférieure, il tapote l’écran tactile de sa voiture pour chercher le meilleur chemin à emprunter en temps de trafic. « Tu enchaînes tous les interviews. » Il prononce le fait sans les imprégner d’émotions pour lui laisser le choix de se confier. Apprécie-t-elle toute cette attention ou a-t-elle envie de se cacher le visage maintenant qu’il tapisse nombreux tableaux publicitaires ? À la voir aller dans la foule de paparazzi, il parierait qu’il ne s’attendait pas à une telle effervescence. Personne n’est vraiment prêt. Nouveau silence. Il accuse le trop-plein de voitures de provoquer ce moment qu’ils devront partager. Lui, ça ne le dérange pas. Même, il a l’impression que c’est le destin qui l’a envoyé sur cette chaîne de radio, puis devant son studio. Du côté de Jo, il ne peut rien prévoir. Elle est indéchiffrable, cette carte au trésor. "Comme tout le monde, tu veux une médaille ?" Bon. Il dirait qu'il en possède déjà bien assez, mais il ferait mieux de se taire avant de se faire jeter en dehors de sa propre bagnole. "Ouais, tu rattraperas ton retard en visionnant mes meilleurs moments sur YouTube." Dans une autre dimension, il était présent dans la salle quand elle se faisait couronner. Dans cette autre dimension, leur relation est encore ce qu’elle était. Ironique, pleine de piques, mais fort confortable. « Ce ne sera sûrement pas la même chose que de le vivre en vrai. » Il bredouille dans sa barbe plutôt que de s’excuser. Il l’a déjà bien assez fait et, avec Jo, les actions comptent plus que les mots. Réalisant que ses chances se sont envolées, il se reconcentre de peine et misère sur la route et profite d’un changement de voie pour paraître trop occupé. Il le prolonge, l’éternise, fait clignoter la lumière mais laisse une ou deux voitures passer avant de s’approprier la droite, lui qui ne se retient pourtant jamais de s’imposer et foncer dans le tas au détriment des autres automobilistes qui voudraient lui arracher son permis. "J’ai rencontré ta soeur." Elle sait parler. Est-ce le silence qui la dérange tout autant que lui ? « Oui, je sais. » Il avait forcé leur rencontre, qu’elles s’en soient rendu compte ou pas. « Elle était contente de te rencontrer. » Il esquisse un sourire en revoyant les étoiles dans les yeux de Madison. « Encore plus contente de te photographier. Elle est talentueuse. » Il sera le premier à vanter la qualité de ses clichés. Hésitant un moment, pesant le pour et le contre, il finit par craquer : « Je crois que tu l’impressionnes. Mais je crois aussi que tu fais cet effet à tout le monde. » Il s’autorise un vrai regard en sa direction, à un énième arrêt. Sous ses couches de maquillage quelque peu abimées par l’agitation de la journée, il voit la fatigue. Elle peut la cacher à bien du monde au détour d’une course à l’autographe mais, juste sous ses yeux, elle se montre sous ses vrais traits. « Tu le sais, que tu impressionnes ? » Certainement une question rhétorique. Bien sûr qu’elle le sait. C’est sa marque de commerce et sa façon de se protéger d’éventuelles blessures. Ils fonctionnent de la même façon, même si elle n’admettra jamais une telle ressemblance entre eux. La différence entre Archie et elle, c’est qu’il ne peut pas cacher son épuisement sous le fond de teint. Il doit se tenir éveillé autrement. « Ton eyeliner coule un peu. » Il se permet de mentionner d’une voix détachée, reportant son attention vers l’avant.  

@Jo Carter I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
Glory comes when the Good Die Young [Jo] MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 2
POSTS : 8153 POINTS : 980

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 8903b23ab49fb0a5e5c0b51e9275a7fa568b2902
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i wantGlory comes when the Good Die Young [Jo] Fbccfc48dde6c72c8581ce1a236934158e5e72db
CARSON ◦ we're all here the lights and noise are blinding we hang back it's all in the timing it's poker he can't see it in my face but i'm about to play my ace we need love but all we want is danger we team up then switch sides like a record changer the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Ca20a16201bd77d5882f8596b5ce55f4c37423a7
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 10f49b151a2bd107bfcf47ef302d864321c1849e
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

scarlett#5nicholas#23ollie#1olive#8micah#9midas#31charlie#13laurie#9 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Eb5602d06ee5f3b382f45b87b6feb42d85162dcb
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 3b2ae8580c66cd938666a10764be7e9f5141e4cd
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)

+ kendall ◦ harleen

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©josshelps (gif harter), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyMer 17 Mai 2023 - 11:45


GLORY COMES WHEN THE GOOD DIE YOUNG
@Archie Kwanteen ☆ CRÉDIT/HOLLYWEIRDGIFS

"Ça fait partie du jeu, Archie." D’enchaîner les interviews, les photoshoots, les sorties publiques. Foncièrement, il n’y avait que la musique qui comptait pour Jo. Mais son besoin d’attention était tel qu’elle s’y ferait vite, au ballet des prérogatives imposées par son nouveau statut. Midas lui avait souvent dit qu’elle était faite pour ça, qu’elle le ferait sans doute beaucoup mieux qu’il ne le ferait jamais, et elle avait du mal à ne pas être d’accord avec lui, encore qu’aujourd’hui tout était remis en cause parce que les choses avaient changé, qu’elle ne réussissait plus vraiment à prendre pour acquises les paroles qu’il lui avait dites. Seulement, elle se connaissait, elle savait de quoi elle était capable : il y avait des  individus faits pour la célébrité. Les puritains diraient que personne n’était fait pour ça, que l’humain avait besoin d’intimité, qu’être ainsi scruté, c’était mettre un pied dans la folie, et c’était sans doute vrai, c’était pour ça qu’elle compartimentait. Elle jouait un rôle, elle l’avait toujours fait — au milieu de ça, sa franchise exacerbée, son envie de casser les codes dénotaient, mais au travers de la grande gueule qu’elle était, elle n’était pas tout à fait celle qu’elle prétendait être, et ça lui allait pour l’heure. Ce qui serait le plus compliqué à gérer, ce serait cette nouvelle étiquette à porter qui lui avait été collé sur le dos et qui impliquait un mensonge éhonté. Elle avait voulu être gagnante pendant de longues années, mais maintenant qu’elle l’était, elle se demandait si la défaite n’était pas le prix à payer pour rester un minimum ancré sur ses principes.

Elle ne pouvait pas parler de ça avec quelqu’un d’autre que Midas. Que ce soit avec lui ou un autre, elle ne le ferait pas de toute façon. Même si Archie lui tendait une perche pour maintenir un semblant de discussion, elle préférait faire tourner ça autour d’autre chose que du monde dans lequel elle évoluait désormais. Passant de nouveau sur l’idée qu’il avait raté son ascension, elle ravala un sourire amer pour se concentrer un instant sur la route, ne réagissant de nouveau que lorsqu’elle-même osa mentionner la soeur du jeune homme "Ouais, je sais." Que Madison était contente de la rencontrer, elle n’avait décemment pas pu le cacher. Contrairement à son frère, la photographe avait bien du mal à ménager ses émotions, et celles que Jo lui avait procuré, elle lui avait paru un peu ambiguës sur le moment. Mais Jo savait ce qu’elle provoquait, elle ne s’en était pas formalisée parce que Madison n’était pas la première, qu’elle ne serait pas la dernière non plus "Elle l’est. C’est pour ça que je l’ai laissée me shooter. Si elle avait été médiocre, je me serais même pas échinée à lui donner l’heure." Elle n’avait pas son pareil Jo, pour faire des compliments — tout comme Archie qui avait tendance à croire que Jo était sensible à ce genre de choses.
Elle l’était, mais ça dépendait de qui lui faisait des compliments. En l’occurence quand ça venait d’Archie, elle ne s’en émouvait pas : il était bien du genre à caresser dans le sens du poil pour obtenir son du, et ça l’horripilait. Tandis qu’il lui disait qu’elle était impressionnante, elle tourna la tête dans sa direction pour le regarder pour la première fois depuis longtemps ; elle n’essaya pas de savoir s'il avait changé, elle s’en contrefichait "C’est tout ce que t’as trouvé pour me féliciter, me dire quelque chose que je sais déjà ?" Elle était insupportable de nature, elle l’était encore plus quand elle se sentait prise dans un traquenard.

L’entendant remettre en cause la tenue de son eye-liner, Jo cligna furieusement des yeux "Ah tiens. T’es un expert en eye-liner toi, maintenant ?" Baissant le miroir de courtoisie de la voiture du jeune homme, Jo s’autorisa un coup d’oeil au travers pour constater que ce n’était pas son eye-liner qui avait bavé, mais son mascara. La pointe de son auriculaire corrigeant l’erreur, elle la gomma en se regardant à peine, se connaissant assez pour savoir qu’elle n’aimait pas l’image qu’elle renvoyait maintenant. Elle était fatiguée, c’était une certitude induite par les semaines qu’elle vivait depuis sa victoire et par son besoin masochiste de ressasser des faits pour statuer sur l’idée qu’elle s’était fait baiser dans les grandes largeurs ; et ce dans tous les sens du terme d’ailleurs. Mais ça, c’était sans doute sa faute, tout était allé beaucoup trop vite, une chose sur laquelle elle n’aurait jamais cru pouvoir baser sa déception tant elle avait couvé ce qu’elle ressentait pour Midas pendant beaucoup trop longtemps pour avoir envie d’attendre un délai raisonnable avant de céder à quoi que ce soit de plus qu’un baiser.
Parce que sa gorge se serra un peu sur l’instant, elle claqua de nouveau le miroir de courtoisie pour reprendre, sur la défensive "T’es pas obligé de me parler. Tu peux juste me conduire là où je dois aller, je te mettrais cinq étoiles pour attester que t’es pas un chauffeur trop pourri." Elle jeta un oeil à l’arrière juste pour ajouter, provocatrice sans en avoir l’air "Par contre, ça manque de pastilles à la menthe et de bouteilles d’eau. Tu changeras ça pour la prochaine fois." Comment être insultante sur le ton usuel de la conversation, une leçon par Jo Carter — ou comment se protéger de ses émotions sans entrer dans les détails, la version alternative interdite de publication par l’auteure elle-même.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".







    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyLun 5 Juin 2023 - 0:04

"Ça fait partie du jeu, Archie." Il se demande alors pourquoi il a cru qu’elle lui donnerait plus de détails et qu’elle ne se contenterait pas de dicter l’évidence. Il voudrait savoir si elle apprécie l’attention, si elle trouve à ce nouveau quotidien plus de qualités que de défauts et, surtout, si elle a pu se satisfaire de ce rêve réalisé ou si, comme lui, elle en demande toujours plus. « J’espérais que tu me dises si ça te plaît. » Il tend des perches plutôt discrètes, ne s’attend pas non plus à ce que leur relation redevienne ce qu’elle était, mais les centaines de litres d’eau qui ont coulé sous les points devraient avoir chassés certaines de leurs tensions, pas vrai ? Dans son monde à lui, c’est comme ça que ça fonctionne. Il arrive à retrouver tout ce qu’il a perdu, parfois sans même lever le petit doigt. C’est l’avantage de celui qui a autant de matériel à offrir. C’est une bénédiction autant que son contraire. Il n’attire pas les bonnes personnes mais, en plissant les paupières et en arrosant son gosier d’alcool, il arrive à se convaincre qu’il n’est pas tout à fait seul.  

"Ouais, je sais." Elle calque ses réponses sur les siennes et il ne sait pas s’il s’agit là d’une tentative de plaisanterie ou d’un reproche passé sous la table. Dans le doute, il préfère parler de Madison, sa petite sœur au talent immesurable qui a fait un excellent travail. Il les avait beaucoup aimées, les photos qu’elle avait partagées sur Instagram. Il s’était demandé comme la session s’était passée, si les deux filles s’étaient bien entendues ou si Jo avait piétiné l’introvertie. Elles avaient deux personnalités opposées, ces deux-là. "Elle l’est. C’est pour ça que je l’ai laissée me shooter. Si elle avait été médiocre, je me serais même pas échinée à lui donner l’heure." Il n’arrive plus à se décider. Doit-il parler de Jo ou de Madison ? En tout cas, la pire décision à prendre serait de parler de lui, ce qu’il apprécie trop de faire lors des discussions moins lourdes. Il marche sur des œufs (ou plutôt, sa Tesla roule sur des œufs) alors il s’efforce de calculer le moindre mot qu’il prononcera. Il y a certaines choses pour lesquelles il arrive à faire des efforts, et cette relation est l’une d’entre elles. Il refuse de penser que c’est terminé. Si ça avait été le cas, Jo n’aurait pas sauté à bord de sa voiture – à moins que la présence d’Archie soit simplement plus agréable que celle d’une bande de paparazzis armés de leurs questions sensibles et de leurs appareils photos prêts à capter la moindre faute ou erreur de parcours ? "C’est tout ce que t’as trouvé pour me féliciter, me dire quelque chose que je sais déjà ?" Bon. Parler n’elle n’est visiblement pas la solution. Il reporte son attention vers l’avant et il peut au moins feindre d’être un bon conducteur méticuleux pour s’éviter un autre malaise. C’est après avoir laissé un silence s’imposer qu’il décide de passer un commentaire qui pourrait aider la jeune femme à bien paraître derrière les prochaines caméras qui seront braquées en sa direction comme des requins affamés de potins. Du coin de l’œil, il s’assure qu’elle a vu la ligne de maquillage noire qui salit le dessous de sa paupière et il acquiesce, entendu, quand elle la gomme avec une facilité déconcertante. C’est quelque chose qu’elle doit faire souvent. « J’ai vu assez de visages maquillés pour reconnaître une bavure quand j’en vois une. » Il s’explique par réflexe, interdisant Jo de penser une seconde qu’il puisse trouver de l’intérêt dans le eye-liner, le mascara et le fond de teint. Il veut seulement lui rendre service, c’est tout. Et là voilà qui explose une nouvelle fois, sa voix se faisant plus stricte et austère quand elle déclare son besoin de silence non sans user de ses mille et un sarcasmes qu’Archie pourrait reconnaître parmi tant d’autres. N’importe quel chauffeur de Uber se serait cloué les lèvres ensemble à la prononciation de cette menace cachée en plaisanterie mais, ça tombe bien, Archie n’a pas besoin de conduire des étrangers partout dans la ville pour remplir son portefeuilles. « J’ai une caisse de bières dans le coffre. » Il confie, sans sous-entendu. « Et du chewing gum… » Gardant sa tête rivée vers la route, il étire son bras du côté passager, le faisant chevaucher les genoux pailletés de Jo, pour atteindre le coffre à gant qu’il ouvre d’une simple pression. « Quelque part dans ce bordel de paperasses. » Ça lui ira bien, un petit chewing, pour se donner un air condescendant. C’est l’accessoire parfait pour le personnage qu’elle joue devant lui, devant les caméras aussi.

« J’espère que tu sais ce que tu fais, Jo. » La route est enfin dégagée et la Tesla n’a plus besoin de zigzaguer d’une voie à l’autre pour considérer la plus fluide. « Si tu t’entêtes à te protéger avec tes sarcasmes, qui viendra te donner un coup de main quand tu en auras vraiment besoin d’un ? » Il se doute que ce n’est pas tout le public qui arrive à lire entre les lignes et qui n’est pas affecté par les piques qu’elle lance pour détourner l’attention du vrai problème. Il faut une coquille solide pour se confronter à sa radioactivité. « J’espère qu’il y a quelqu’un présent pour toi. Quelqu’un qui te comprend. » Il ajoute d’une voix posée, sa main épousant la forme de son volant auquel il s’accroche comme si sa vie en dépendait. Jo en aura besoin plus que jamais maintenant qu’elle est entrée dans cette vie inaccessible à la majorité. Elle n’est plus comme les autres – du moins, les gens la détachent de leur normalité.  

@Jo Carter I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
Glory comes when the Good Die Young [Jo] MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 2
POSTS : 8153 POINTS : 980

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 8903b23ab49fb0a5e5c0b51e9275a7fa568b2902
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i wantGlory comes when the Good Die Young [Jo] Fbccfc48dde6c72c8581ce1a236934158e5e72db
CARSON ◦ we're all here the lights and noise are blinding we hang back it's all in the timing it's poker he can't see it in my face but i'm about to play my ace we need love but all we want is danger we team up then switch sides like a record changer the rumors are terrible and cruel but honey, most of them are true
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Ca20a16201bd77d5882f8596b5ce55f4c37423a7
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 10f49b151a2bd107bfcf47ef302d864321c1849e
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

scarlett#5nicholas#23ollie#1olive#8micah#9midas#31charlie#13laurie#9 (fb 2016)

RPs EN ATTENTE :
Glory comes when the Good Die Young [Jo] Eb5602d06ee5f3b382f45b87b6feb42d85162dcb
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
Glory comes when the Good Die Young [Jo] 3b2ae8580c66cd938666a10764be7e9f5141e4cd
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)

+ kendall ◦ harleen

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©josshelps (gif harter), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyMar 6 Juin 2023 - 11:17


GLORY COMES WHEN THE GOOD DIE YOUNG
@Archie Kwanteen ☆ CRÉDIT/HOLLYWEIRDGIFS

"J’ai plus rien à te dire depuis longtemps. On vient pas du même monde, tu te souviens ?" Croire que Jo avait la capacité de tourner la page, c’était vivre dans un monde où la Fée des dents côtoie le père Noël : c’était une preuve irréfutable de candeur, peut-être bien de stupidité même, pour ce qu’elle en savait vraiment. Toujours est-il que dans la présente, parler avec Archie ne faisait pas partie de ses plans. Il était là au bon moment, et parce qu’elle savait se satisfaire d’une bonne opportunité — du moins de temps en temps, pas si ingrate qu’il n’y paraissait quand les choses étaient bien faites —, elle appréciait son geste. Mais ça s’arrêtait là. Elle n’avait pas envie de partager ses états d’âme avec lui, et elle disait vrai : il ne faisait pas partie du même monde, ils n’étaient pas compatibles, et ça elle l’avait su assez tôt pour ne pas craindre qu’un jour où l’autre tout finirait par se tasser pour prendre des allures de fin qu’elle ne regretterait pas. Elle savait plier face à l’authenticité d’une voie sans issue Jo, et parce que s’accrocher à quelque chose de fragile ne faisait pas partie de ses habitudes, elle était prête à le laisser s’en aller sans même nourrir aucun regret. C’était comme ça. Next.

Mais Archie était tenace, c’était sûrement pour cette raison qu'il était aussi bon dans les affaires d’ailleurs. Ça la gonflait au point d’être obligée d’enchaîner les lieux communs pour soulager son envie soudaine de lui faire la causette quand elle n’avait qu’une envie et c’était de s’enfoncer dans sa tête pour ruminer sur sa victoire, ruminer sur Midas, et sur les réponses robotiques qu’elle donnerait au journaliste qu’il l’interviewerait dans quelques minutes à peine.
Elle aurait pu le remercier de lui sauver la mise et de lui dire que son maquillage avait coulé. Seulement elle ne le fit pas, reine du sarcasme dans toute sa splendeur, à cultiver les apparences même si elle n’était plus que l’ombre d’elle-même à l’intérieur de ce petit corps moulé dans les tenus saillantes qu’on lui prêtait pour paraître. Elle eut un rire expulsé par les narines lorsqu’il lui répondit qu’il avait vu assez de visages maquillés pour savoir reconnaître une bavure, et l’ironie de son ton perça dans l’habitacle quand elle lui rétorqua "Ouais, c’est vrai. J’oubliais ton parcours de tombeur." Un tombeur qui se cachait derrière sa passion dévorante pour la gent féminine pour ne pas avoir à laisser libre-court à ses pulsions naturelles. Tu parles d’une solution efficace : il était juste le cliché lambda du mec qui a peur de son ombre et qui dissimule sa vraie personnalité derrière du fric et des gonzesses. En vérité, il aurait fait parfaite illusion dans le show-business Archie quand elle y pensait.

Elle ne lui dit pas de garder ses bières et ses chewing-gum, elle détourna la tête pour s’intéresser à l’avancée du traffic en évitant de compter les minutes les séparant de la libération. Dans la poche du manteau oversize qu’elle portait sur le dos, elle sentit son téléphone portable vibrer, sans doute Thomas qui lui sommait de lui dire où elle se trouvait, mais elle l’ignora royalement pour se laisser alpaguer par les paroles précédentes d’Archie qu’elle regarda les sourcils froncés, n’en croyant pas ses oreilles de l’entendre se permettre des conseils quand il en était encore à faire comme si il préférait les roses aux choux "T’espères que je sais ce que je fais ? Et en quoi t’es légitime de l’espérer exactement ?" Elle perdait déjà patience, ce qui n’était pas bien compliqué avec elle, et forcément que la suite de ses paroles fut narquoise et un peu blessante "C’est quoi votre délire à tous de vous prendre pour mon père, putain. Si vous avez un kink chelou qui inclut de vous comporter comme des darons, trouvez-vous quelqu’un d’autre, j’ai assez donné dans le genre." Peut-être que c’était sa version de la lettre écarlate à Jo, et que le terme daddy issues étaient inscrits en lettre indélébiles sur son front. Elle n’avait pas besoin de répondre à la question, il suffisait de voir les schémas de ses relations pour savoir que ce n’était même pas conscient, qu’elle s’en remettait toujours plus aux hommes qu’aux femmes, qu’elle restait dans le sillage de ceux qui voulaient la protéger sans en donner l’air et qu’elle pouvait contrôler en battant des cils et en faisant la moue.
Se recalant dans son siège, tirant sur sa ceinture de sécurité pour la remettre correctement sur son buste, elle ajouta "Occupez-vous de vos fesses au lieu de vouloir gérer les miennes. Pour qui tu te prends toi aussi ?" Pour quelqu’un qui s’inquiétait sûrement. Sauf que c’était malvenu, et que la façon dont il poursuivit sa mise en garde la fit lâcher un tout petit rire, ses yeux trouvant le plafond de la voiture quand elle pensa qu’elle n’avait plus personne non. Il allait se proposer de te tenir ce rôle ? "J’ai besoin de personne, et certainement pas de toi. Règle tes problèmes avant de vouloir t’intéresser aux miens, et avance là, ça reprend." Le traffic, qu’elle désigna d’une main rageuse pour qu’il daigne appuyer sur le champignon au lieu de s’autorise à s’immiscer dans ses affaires ; ça aussi elle avait assez donné pour accepter qu’on le fasse sans broncher désormais, et sans qu’elle ne réalise vraiment que sa vision se flouta des larmes qui gonflèrent au raz de ses cils, elle détourna la tête pour fermer les yeux et prendre une profonde inspiration.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".







    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] EmptyMer 21 Juin 2023 - 17:37

« Justement. On a beaucoup de choses à s’apprendre si nos quotidiens sont aussi différents. » Ce n’est pas ça l’intérêt ? Alimenter les discussions au gré des expériences divergentes, avoir toujours quelque chose de nouveau à raconter, parce que l’un ne connait rien du quotidien de l’autre. Ça intéresse Archie, l’univers d’une chanteuse populaire. S’il a toujours rêvé de cultiver des montagnes d’or, ce n’est jamais dans la voie de la célébrité qu’il a voulu s’engager. Il a bien trop de secrets à garder pour lui et les caméras curieuses pourraient le ruiner.  Aussi, il n’a pas la patience d’envoyer la main à des milliers de fans à chaque coin de rue ; l’arrangement de ses doigts prendrait une forme bien différente quand son majeur se soulèverait pour envoyer balader les intrusions. Il ne pourrait pas prendre soin de son image et, la vérité, c’est qu’il est surpris que celle de Jo soit encore épargnée. S’ils ne viennent pas du même monde, ils ont des personnalités similaires. Elle doit être bâtie plus solidement que lui, si elle arrive à garder son calme dans toutes les situations. En attendant, c’est son eye-liner – ou son mascara – qui coule, et il refuse de laisser le maquillage de la jeune femme dégrader son reflet avant que ses piques ne le fassent. "Ouais, c’est vrai. J’oubliais ton parcours de tombeur." Il préfère ne rien ajouter à ce sujet et feindre d’être si bon conducteur que son attention ne se détache pas de la route. Oh, il aurait bien des choses à dire, mais la voiture s’élancerait sur un terrain miné. Inutile de lever la voix avec Jo dans une telle situation ; ils feraient la Une du journal le lendemain, lorsque la Tesla enflammée se ferait tirer du trou dans lequel elle a abouti. Ils auront tout le plaisir de se jeter des bouteilles à la tête dans un futur proche, s’ils se retrouvent au détour d’un bar.

Même si leur amitié s’est envolée, ça n’empêche pas Archie d’apercevoir que quelque chose ne tourne pas rond chez la chanteuse. Déjà, elle ignore l’appel téléphonique qui fait bourdonner la poche de son manteau sans même prend la peine de vérifier le nom du destinateur. Si elle pouvait compter sur encore beaucoup de gens, elle y aurait probablement jeté un coup d’œil pour savoir s’il s’agit d’une personne de confiance ou pas. "T’espères que je sais ce que je fais ? Et en quoi t’es légitime de l’espérer exactement ?" Il ne s’attendait pas à ce que ses conseils trouvent leur public. Têtue, elle l’est, tout comme lui ; alors il ne dit rien d’autre quand elle se remet à coudre des scénarios tout aussi loufoques que les précédents. De justesse, il arrive à ne pas soupirer clairement, tout son agacement contenu entre ses doigts et son volant, qu’il tient avec ferveur. "Occupez-vous de vos fesses au lieu de vouloir gérer les miennes. Pour qui tu te prends toi aussi ?" L’irritation fait craquer ses dents, désormais. Mais il tient le coup pour au moins lui prouver qu’il n’est pas impulsif comme il l’a été cette soirée au restaurant, que ce n’était qu’une seule fois, que ça ne se reproduirait plus. Archie est un homme qui calcule la moindre de ses décisions, pèse le pour et le contre trois fois avant d’agir. Cette fois-là, il a perdu le contrôle, et c’était bien la première fois depuis qu’il buvait encore du RedBull pour se tenir éveillé toute une nuit et fêter les vacances d’été jusqu’à ce que le soleil se lève à l’horizon. "J’ai besoin de personne, et certainement pas de toi. Règle tes problèmes avant de vouloir t’intéresser aux miens, et avance là, ça reprend." Il ne s’empresse pas d’appuyer sur la pédale de l’accélérateur quand elle le lui ordonne. Non, elle n’est pas reine dans cette voiture. Il la conduira en toute sécurité jusqu’à sa prochaine entrevue, où elle pourra encore prétendre devant les caméras jusqu’à ce que son visage de porcelaine craque en direct. Rendu là, ce ne sera plus son problème – ce n’est déjà plus le sien, de toute façon. Comme elle lui a si bien fait savoir : il a des dossiers à classer de son côté aussi. Seulement, c’est plus facile d’enfoncer le nez dans ceux des autres, là où les démons d’Archie ne résident pas.

Il sent encore le parfum de Carmine flotter à travers celui de Jo. Pourtant, ce dernier empeste tout l’habitacle. L’odeur du faux, du plastique, des illusions d’optique. « Voilà. » Qu’il lâche sans la regarder, arrêtant la voiture devant le Brisbane Times et toute sa hauteur. Son ombre les surplombe et, pendant un moment, la nuit semble avoir pris de l’avance sur la course. Il n’a pas l’intention de prononcer le moindre encouragement : lui aussi, il est têtu. De toute façon, il sait déjà comment ça se passera. Son sourire sera le plus beau pour les caméras, puis il cassera le miroir quand elle rentrera chez elle. Ils ne viennent peut-être pas du même monde, mais, les faux-semblants, ils les manient ensemble.      

@Jo Carter je me suis dirigée vers la conclusion si ça te convient. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty
Message(#)Glory comes when the Good Die Young [Jo] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Glory comes when the Good Die Young [Jo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-