AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -28%
Précommande : Smartphone Google Pixel 8a 5G ...
Voir le deal
389 €

 (edge #6) you need that hollywood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(edge #6) you need that hollywood MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(edge #6) you need that hollywood 24bfe89da55b6f605a82b8084279d0cf4d4f2291
POSTS : 6693 POINTS : 920

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood 8a0q
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(edge #6) you need that hollywood Uhny
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(edge #6) you need that hollywood 9b290b3add35d37c25ed651d6384b72c2f79ee59
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(edge #6) you need that hollywood F37857debdddafb7e52743ecb06156bbd31b585c
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

midas#30 ◦ megan#13 ◦ scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(edge #6) you need that hollywood 09a4a9589497b6d8825fa1e0b65d4a38abdb10d5
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, mine, carson, joseegan, harter) ◦ ©dejjavus (gif lee), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter
https://www.30yearsstillyoung.com/t48702-libre-riley-keough

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyLun 28 Aoû 2023 - 14:32




you need that hollywood
@Edge Price ☆ crédit/ssoveia

"Je sais que ça te fait beaucoup de peine." Jo tourna la tête vers son père qui accompagnait ses pas vers l’extérieur du club. Ils laissaient derrière eux le brouhaha de répétitions à la chaîne et d’éclats de rire sous fond de changements de dernière minute, de discussions à bâtons rompus à propos d’arrangements à revoir et de tempo à respecter. Sa large silhouette se mouvant à ses côtés pour lui ouvrir un portail en fer forgé, les sourcils de Jo se froncèrent doucement, signe d’une incompréhension qu’elle ne verbalisa pas parce qu’elle le connaissait, Isaiah. Ce genre de laïus, il les préparait en avance de sorte à ce que personne ne l’interrompe, pas même pour respirer, monsieur loyal de son propre cirque au centre duquel Jo avait accepté de se produire tout en connaissant les risques "Cette ambiance, c’est ce pourquoi t’as tout lâché à l’époque. Tes frères, moi." Moi. L’emphase était faite avec un sourire carnassier, le genre qui dissimulait insultes et menaces. Une profonde inspiration remonta la poitrine de Jo qui baissa le menton en regardant droit devant elle, déjà en train de se dissocier de la chute qu’elle allait accuser une fois que son père se serait rendu compte de combien ça l’emmerdait qu’il soit en train d’essayer de la prendre par les sentiments, ou de la démoraliser, c’était selon les points de vue.

Elle décida de ne pas lui en laisser le temps cependant, et remonta vite à la surface. Elle réussissait plus ou moins à se figurer ce qu’il pensait de ses défaites, mais surtout de ses réussites ; il s’en réjouissait que parce qu’elles lui permettaient de faire briller l’idée que c’était grâce à lui, pas parce qu’elle avait enfin ce qu’elle méritait. Elle avait quitté le groupe composé de ses frères pour faire la pute dans des piano-bars, puis à la télévision quelques années plus tard, tu parles d’une gloire qui méritait le branle-bas de combat mis en place autour d’elle. Pour autant, ça mettait en exergue les bons gènes qu’il avait légué à ses enfants — ils lui devaient tout. Il se donnait toujours le bon rôle, le père Carter, et Jo n’était pas encline à ce qu’il le fasse aujourd’hui. Il lui avait appris la musique, il lui avait appris le travail ; mais lui avait aussi appris la colère, le ressentiment, et surtout, la peur. Elle s’arrêta graduellement, une main se glissant dans ses longs cheveux avant qu’ils ne rejoignent le bâtiment en face du club qui avait été réquisitionné comme studio-photo le temps de l’événement, et mit une halte déterminée à toute tentative d’Isaiah à aller plus loin, que ce soit physiquement ou verbalement "C’est pas le moment pour parler de tout ça. Et tu te trompes, je suis heureuse d’être là." Elle ne mentait pas, elle ne regrettait même pas un peu qu’on lui ravisse ses rêves tant l’évènement promettait d’être fabuleux, à l’image de ce qu’elle avait toujours imaginé pour sa carrière. Au lieu de lui mettre un coup au coeur, ça la motivait à garder à l’esprit que les concessions qu’elle faisait depuis des mois maintenant paieraient à terme. Il ne pouvait plus se targuer de la connaître, il n’avait en fait jamais eu aucune idée de qui était vraiment sa fille, et ce qu’il pensait deviner maintenant en était une preuve concrète. Il releva la tête, gonfla presque la poitrine quand ses yeux rencontrèrent ceux de Jo qui eut l’impression de se ratatiner sur elle-même sans le montrer toutefois. Il s’apprêtait à dire quelque chose de plus, mais avec un aplomb qu’elle puisa dans sa volonté de ne pas le voir faire d’esclandre, ou pire, elle le prit de court une nouvelle fois "Je peux traverser la route toute seule." Et elle le fit sans lui demander l’autorisation, son coeur cognant contre ses côtes, et sa main se tendant de côté pour marquer son attention de traverser à la voiture qui passait dans la rue à ce moment-là.

Elle était en train de calmer sa respiration quand, arrivant enfin dans l’immeuble d’en face, elle reconnut une carrure de loin qui la fit lâcher un rire goguenard et faire le point sur la situation plus rapidement que si elle avait laissé ses émotions la transir de part en part. Son pas se fit velours et sa voix moqueuse alors que son menton se redressa, fier et droit "Et bien, et bien, et bien." Edge se retourna, et Jo haussa les sourcils en lui renvoyant un regard si peu impressionné que c’était évident que c’était surjoué "Je sais pas ce qu’on t’a raconté, mais j’accepte pas les rencontres avec mes fans." On ne pouvait pas lui retirer sa motivation à aller au-delà de ses traumatismes, et sa contenance, elle la retrouva aussi vite que la dissolution du moment qu’elle venait de passer avec son père se termina comme si rien ne s’était jamais passé.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".

    (edge #6) you need that hollywood ZhUxEFTm_o
    (edge #6) you need that hollywood ZTFIeFX
    (edge #6) you need that hollywood 25PxQLdc_o
    (edge #6) you need that hollywood WIMCHzQj_o
    (edge #6) you need that hollywood KGbJkXNg_o
    (edge #6) you need that hollywood GcxN9Q3F_o

    (edge #6) you need that hollywood DGeYqRYC_o
    (edge #6) you need that hollywood IUMy4gZJ_o
    (edge #6) you need that hollywood OZWxBZEI_o

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lashana Reeves
Lashana Reeves
La pomme empoisonnée
La pomme empoisonnée
Présent
ÂGE : 26 ans (4 mai 1998)
SURNOM : lash, ash, nana, attention le denier surnom est pour Junior et ta grand-mère Rachel, merci au commun des mortels de ne pas essayer
STATUT : célibataire, tu diras que c'est pour ta propre santée mentale
MÉTIER : serveuse au restaurant de l'Emerald Hotel, tu es celle qui connait le menu par coeur et qui se plie en quatre pour les clients
LOGEMENT : un petit studio dans fortitude valley, please, do NOT disturb
(edge #6) you need that hollywood 7e9efdade09fb501ed1573e8ef7150e9806e73d4
POSTS : 1253 POINTS : 140

TW IN RP : décès familial (parents), deuil, dépression, mentions d'abus excessif de drogues & d'alcool
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : l'autre, la petite dernière • orpheline, précédée par Mickey et Junior, on se souvient bien d'eux pas toi • élevée par Rachel, la grand-mère, elle reste ton principal reperd et la personne vers qui tu te tournes en cas de pépin • perçue comme discrète et effacée, tu n'aimes pas en dire beaucoup sur toi • pragmatique à souhait, tu vas à l'essentiel, plus concentrée sur le jour suivant • amoureuse des diamants • fuis l'alcool et autre vices • indépendante
CODE COULEUR : #ff6600
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood Tumblr_ohqrkjnhUJ1vl128go2_400
big bro • who, if I cried out, would hear me among the angels' order? even if they pressed me against their heart, I'd be consumed, for beauty is the terror we endure, while we stand and wonder, we're annihilated. Every angel is terrifying...

nievesmickey#3

RPs EN ATTENTE : jackson • nathan (fb) • james#2

(edge #6) you need that hollywood 0T6Jg4R
shane (scénario libre) • And I told my friends I was asleep, but I never said where or in whose sheets, and I pull up to your place, on the second floor, and you're standin', smiling at the door, and I'm sure I've seen much hotter men, but I really can't remember when...

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : alisha boe
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) madisonmusing/tumblr, weekndsource/tumblr, lcrnasgifs/tumblr
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t51954-lash-you-always-know-just-what-to-say
https://www.30yearsstillyoung.com/t52060-lash-diamonds-are-my-new-boyfriend
https://www.30yearsstillyoung.com/t52276-lashana-reeves-instagram

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyMer 6 Sep 2023 - 14:48




≈ ≈ ≈
{you need that hollywood}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Jo Carter
Edge Price, Brisbane Times, voilà ce que proclame le badge qui t'a été donné il y a quelques moments plutôt, ledit badge pressé contre ta poitrine maintenant, alors que tu as la lanière autour du cou. Cela te confère un minimum d'autorité ici, aujourd'hui, pour couvrir l'événement, mais également pour prendre des photos et parce que tu sembles être le photographe qui a le plus expérience ici. Franchement, est-ce qu'ils sont allés chercher tous ces débutants ? C'est ce que tu t'es dit quand toi et tes épaules carrées, vous avez passé la porte de l'immeuble, juste en face du club, et que tu as été guidé rapidement. Tu l'as même envoyé par sms à Yasmine, pour partager ta frustration avec quelqu'un et parce que même si tu dois avouer qu'en temps normal, tu es doué avec le small talk, tu n'es pas franchement d'humeur aujourd'hui. Ce n'est pas seulement le brouhaha formé par tes confrères, les journalistes et les gens du club qui sont là pour le festival et qui se déplacent à une vitesse folle pour s'assurer que l'organisation sera impeccable. Ce n'est pas juste la personne que tu as entendu lâcher un : oh pire, je pourrais toujours prendre des photos avec mon téléphone (non mais vraiment... d'où viennent tous ces gens)... c'est aussi le fait que tu aurais voulu que le journal trouve quelqu'un d'autre pour couvrir l'événement.
Tu supposes que te vanter que tu es le meilleur et avoir de l'expérience finit enfin par se retourner contre toi, mais tout de même, que tu te dis en allant vérifier pour la deuxième fois que ton matériel est bien dans ton sac, tu aurais pu te passer d'une telle chance. Surtout quand Yasmine est si proche de l'accouchement et que ça pourrait arriver très bientôt. S'il se passe la moindre chose, tu m'appelles, voilà avec quel mot tu as quitté la brune, cette dernière essayant de te rassurer d'un simple regard. Parce que oui, tu t'inquiètes trop et bien entendu, tu seras la première personne prévenue s'il se passe quoi que ce soit, comme si ne pas te prévenir était une option, comme si. Tu n'as jamais été patient, ça, Yasmine le sait mieux que quiconque, et savoir que l'arrivée de votre enfant est imminente... tu as toute cette énergie nerveuse dont tu ne sais pas quoi faire, vous êtes prêts, ça, tu n'en doutes pas, tu as envie de le rencontrer cet enfant et commencer à endosser ton rôle de père. Pas pour aujourd'hui, pour l'heure, tu es photographe et tu te diriges vers l'entrée, pour prendre l'air avant que tout ça ne commence, et sincèrement, tu aurais dû t'attendre à voir Jo.
Son nom est sur le programme, tu as déjà fait remarquer à tes collègues que tu la connaissais et tu l'as même prouvé avec des clichés de la jeune chanteuse que tu as pris par le passé. Les choses ont changé, elle n'est pas juste une enquiquineuse avec une grand-mère sympa, c'est une star qui monter sur scène avec une autre star. Cela devrait t'impressionner, cependant, Jo a le droit au même sourire moqueur que tu as toujours en sa présence, parce que ton opinion d'elle n'a pas vraiment changé, célébrité ou pas. "Han dommage, j'avais déjà prévu de revendre mon autographe et de me faire une fortune... comment je suis censé partir à la retraite maintenant, hein ? Tu devrais penser aux autres un peu." Elle n'a pas pensé à toi Jo, du tout et tu as un rire à la fin de la phrase, ton regard marron posé sur elle et sa répartie légendaire. Tu as l'impression de ne pas l'avoir vu depuis une éternité, c'est sans doute le cas, la chanteuse n'a pas chômé de ce que tu as compris et c'est tant mieux pour elle. Tu le penses sincèrement. "Ça fait depuis longtemps que je ne t'ai pas vu miss Carter." Elle, Ava, tu hoches la tête à tes propres mots."Je vois que ça se passe plutôt bien pour toi, bientôt, tu ne pourras plus passer les portes. Oh attend..." Petite pause dramatique alors que tu poses une main sur ta poitrine, juste en dessous de ton badge.
"C'était déjà le cas." Correction, cela a toujours été le cas. "Plus sérieusement, comment tu vas ? Et... tu ne devrais pas être accompagnée d'un type avec la même carrure que la mienne d'ailleurs ?" Elle est seule et c'est bien quelque chose qui t'étonne cela plus qu'autre chose en vérité.



they keep sayin' that I ain't nothin' like my father, but I'm the furthest thing from choir boys and altars, If you cross me, I'm just like my father, I am colder than Titanic water...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(edge #6) you need that hollywood MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(edge #6) you need that hollywood 24bfe89da55b6f605a82b8084279d0cf4d4f2291
POSTS : 6693 POINTS : 920

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood 8a0q
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(edge #6) you need that hollywood Uhny
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(edge #6) you need that hollywood 9b290b3add35d37c25ed651d6384b72c2f79ee59
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(edge #6) you need that hollywood F37857debdddafb7e52743ecb06156bbd31b585c
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

midas#30 ◦ megan#13 ◦ scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(edge #6) you need that hollywood 09a4a9589497b6d8825fa1e0b65d4a38abdb10d5
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, mine, carson, joseegan, harter) ◦ ©dejjavus (gif lee), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter
https://www.30yearsstillyoung.com/t48702-libre-riley-keough

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyLun 11 Sep 2023 - 7:56




you need that hollywood
@Edge Price ☆ crédit/ssoveia

"T’as qu’à vendre ton gamin." Plus que fière d’elle sur le moment, Jo lança ça sur le ton insolent qui était le sien et qui démontrait à peine de l’innocence, bien qu’elle s’y essaya, le miel dans sa voix se faisant plus doucereux encore lorsqu’elle lui demanda juste ensuite, ses cils allongés par le maquillage papillonnant comme le ferait une créature divine de dessin-animé "Elle a accouché Yasmina ?" Elle était au courant de ce genre de trucs parce que, pendant toute la période où il y avait de la soupe à la grimace au menu avec Midas, elle avait rage scroll Instagram en quête de quelque chose à critiquer avec son Finsta, et qu’elle était tombée sur les photos de baleine échouée de la copine du grand costaud à qui elle s’adressait maintenant. Finalement, elle n’avait laissé aucun commentaire, mais elle avait pris une dose supplémentaire de Xanax, fermée les yeux, et s’était réveillée en sursaut le lendemain matin en se demandant ce qu’elle avait fait la veille. Une sombre époque, presque aussi sombre que le regard qu’elle lui accorda quand il l’appela Miss Carter en sachant qu’au fond de lui, il pensait à Beyoncé quand il l’affublait de ce surnom.

Facile de reprendre le dessus quand on tombait que quelqu’un qui avait la même volonté que vous de ne pas s’attarder sur le mauvais. Isaiah pouvait bien aller se faire foutre, voilà ce qu’elle pensa en toisant Edge de toute sa hauteur, songeant brièvement qu’au pire, si son père revenait mettre son nez dans ses affaires du moment, il aurait un adversaire à sa taille. De là à dire qu’elle aurait hâte de voir l’ancien boxeur défoncer les chicots de son père, c’était à une nuance près, mais il y avait des choses qui ne faisaient pas toujours sens, et vouloir du mal à son géniteur, ça en faisait partie. Il le mériterait amplement cela dit, et il n’aurait que la monnaie de sa pièce. A nouveau son coeur manqua un battement, et elle se détourna juste pour garder la face, haussant les sourcils en entendant Edge reprendre la parole "Ha ha ha ha, t’es le premier qui me la fait celle-là." rétorqua-t-elle sans démontrer aucune espèce d’hilarité dans son ton neutre, sa voix traînante résonnant dans le bâtiment transformé en studio-photo qu’elle se mit à arpenter de long en large, le son de ses talons haut claquant sur le béton qui s’étalait sous ses pieds. Elle ne passait plus les portes, elle avait les chevilles enflées, elle avait le melon ; elle avait droit à toute la panoplie déjà, pas besoin d’Edge pour ça "Sois plus original si tu veux me heurter, papy." lui conseilla-t-elle alors, finissant par s’arrêter à bonne distance d’une fenêtre trop sale pour qu’on y voit grand-chose au travers. Pas moyen donc de vérifier si le père Carter restait à distances, mais quelque chose lui disait que, de toute façon, ils l’entendraient arriver.

De fait, elle s’y adossa, à cette fenêtre légèrement humide de condensation qui laissa un poinçon frais entre ses omoplates découvertes, tachant de se détendre comme elle savait si bien le faire, et surtout pour avoir vue sur la silhouette de frigo américain du photographe qui continuait à l’interroger "Ah, tu sais. La gloire, l’argent, la célébrité." Elle était à ça de rajouter l’amour aussi, mais franchement, parler de Midas avec Edge ? C’était risquer la moquerie étant donné qu’elle, elle se foutait de la gueule de sa copine chaque fois qu’elle en avait l’occasion. Jo, elle n’avait pas le self-control qu’il fallait pour essuyer l’ironie au sujet de sa vie privée, aussi respecter le proverbe pour vivre heureux, vivons cachés, c’était quand même bien pratique pour qu’elle évite de se sentir obligée d’émasculer qui que ce soit avec les dents. Elle arqua un sourcil, réagissant d’abord en silence à ce qu’il sous-entendait à propos de l’absence d’un garde du corps à ses côtés "Il attend au pied de l’immeuble, je lui ai dit que je risquais rien avec toi dans les parages." Mensonge qui était plus une farce, puisqu’elle ne savait pas qu’il était là avant de poser les yeux sur lui, mais personne ne lui en voudrait. Se décollant de la vitre, elle lui demanda dans le même temps "Et toi alors, qu’est-ce que tu fous là ? Dis-moi pas que c’est toi le type avec qui je vais devoir poser pour un shoot ultra-sexy ?" Parfois, elle aimait bien jouer l’idiote "J’ai ramené mon porte-jarretelle, on m’a dit que c’était le modèle masculin en charge de la cravache et des menottes." Se trouvant particulièrement drôle alors qu’elle ne riait pas, même pas un peu, Jo le désigna d’un signe de tête finalement, sa voix perdant toute sa délicatesse quand, avec le ton d’un camionneur de deux fois sa taille et deux fois son poids, elle trancha "Nan pour de vrai, pourquoi t’es là ?" La grossesse de sa grognasse mise à part, elle avait dû rater moult chambardements dans sa vie, c’était le temps de rattraper son retard.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".

    (edge #6) you need that hollywood ZhUxEFTm_o
    (edge #6) you need that hollywood ZTFIeFX
    (edge #6) you need that hollywood 25PxQLdc_o
    (edge #6) you need that hollywood WIMCHzQj_o
    (edge #6) you need that hollywood KGbJkXNg_o
    (edge #6) you need that hollywood GcxN9Q3F_o

    (edge #6) you need that hollywood DGeYqRYC_o
    (edge #6) you need that hollywood IUMy4gZJ_o
    (edge #6) you need that hollywood OZWxBZEI_o

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lashana Reeves
Lashana Reeves
La pomme empoisonnée
La pomme empoisonnée
Présent
ÂGE : 26 ans (4 mai 1998)
SURNOM : lash, ash, nana, attention le denier surnom est pour Junior et ta grand-mère Rachel, merci au commun des mortels de ne pas essayer
STATUT : célibataire, tu diras que c'est pour ta propre santée mentale
MÉTIER : serveuse au restaurant de l'Emerald Hotel, tu es celle qui connait le menu par coeur et qui se plie en quatre pour les clients
LOGEMENT : un petit studio dans fortitude valley, please, do NOT disturb
(edge #6) you need that hollywood 7e9efdade09fb501ed1573e8ef7150e9806e73d4
POSTS : 1253 POINTS : 140

TW IN RP : décès familial (parents), deuil, dépression, mentions d'abus excessif de drogues & d'alcool
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : l'autre, la petite dernière • orpheline, précédée par Mickey et Junior, on se souvient bien d'eux pas toi • élevée par Rachel, la grand-mère, elle reste ton principal reperd et la personne vers qui tu te tournes en cas de pépin • perçue comme discrète et effacée, tu n'aimes pas en dire beaucoup sur toi • pragmatique à souhait, tu vas à l'essentiel, plus concentrée sur le jour suivant • amoureuse des diamants • fuis l'alcool et autre vices • indépendante
CODE COULEUR : #ff6600
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood Tumblr_ohqrkjnhUJ1vl128go2_400
big bro • who, if I cried out, would hear me among the angels' order? even if they pressed me against their heart, I'd be consumed, for beauty is the terror we endure, while we stand and wonder, we're annihilated. Every angel is terrifying...

nievesmickey#3

RPs EN ATTENTE : jackson • nathan (fb) • james#2

(edge #6) you need that hollywood 0T6Jg4R
shane (scénario libre) • And I told my friends I was asleep, but I never said where or in whose sheets, and I pull up to your place, on the second floor, and you're standin', smiling at the door, and I'm sure I've seen much hotter men, but I really can't remember when...

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : alisha boe
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) madisonmusing/tumblr, weekndsource/tumblr, lcrnasgifs/tumblr
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t51954-lash-you-always-know-just-what-to-say
https://www.30yearsstillyoung.com/t52060-lash-diamonds-are-my-new-boyfriend
https://www.30yearsstillyoung.com/t52276-lashana-reeves-instagram

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyMer 27 Sep 2023 - 12:41




≈ ≈ ≈
{you need that hollywood}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Jo Carter
Est-ce que tu as dit à Jo que Yasmine était enceinte ? Si c'est le cas, alors tu ne t'en souviens pas, tu supposes que ce n'est pas un secret si bien gardé que cela. Cependant, Jo n'était pas sur la liste des amis proches avec qui vous avez partagé la nouvelle, mais il y a bien eu les photos mises en ligne... Quoi qu'il en soit, elle est au courant la jeune fille et c'est assez pour te faire rire légèrement alors qu'elle fait exprès d'écorcher le prénom de ta partenaire. Ouais, on pourrait te dire que Jo est toujours Jo, cependant, tu sais reconnaitre quelqu'un qui se rend exécrable et détestable juste pour emmerder son monde. Bien sûr que tu sais, tu t'en sers aussi de ce genre de technique alors... peut-être pour cela que tu vois juste Jo comme une gamine, certes brillante, mais qui pourrait définitivement avoir le même nom de famille que toi."C'est Yasmine... Yas-mine. Je vais finir par te l'écrire sur le front vu que tu sembles fascinée par ma relation saine et équilibrée, hmm ?" Ou alors c'est toi qui ramènes Yasmine un peu trop souvent dans les conversations ? Tu décides que c'est un peu des deux et vu que Jo est curieuse et te tend une perche, tu comptes bien la saisir.
"Et non, mais ça ne devrait pas tarder en réalité, on arrive à la fin du troisième trimestre... Ouais, je te donne même des détails que tu n'avais pas demandés." Du tout, tu pourrais continuer sur ta lancée, lui parler du prénom que vous avez trouvé, de la chambre du bébé qui est prête, et de cette attente qui n'en finit pas et qui doit être encore plus insupportable pour Yasmine. Après tout c'est dans son ventre à elle que grandit ce futur enfant... Mais Jo n'a pas demandé, elle ne demandera très certainement et tu es là pour couvrir un événement où c'est elle la star. Pas de doute, elle est loin l'époque où tu lui servais de chauffeur, bien loin."Non, je ne sais pas, tu vas devoir m'expliquer, je sais que tu en meures d'envie en réalité, donc ne te prive pas." De partager tout ça et de te dire qu'elle a retrouvé sa place ou quelque chose comme ça... Tu peux écouter, pas être impressionné, mais bien écouter. Tout ça, c'est que du bling, le plus important c'est que Jo fasse ce qui lui plaise et ce qui la passionne. Enfin, ça, ce n'est que ton avis d'homme beaucoup plus âgé et qui va rentrer chez lui retrouver sa famille à la minute où il peut partir. Pas de doute, tout ça, ça te dépasse.
Jo est seule, sans assistant ou sécurité et tu le lui fais remarquer. Cela casse un peu l'image de la starlette, elle sait bien que l'autre miss Carter, la plus connue, ne se déplace pas seule, pas vrai ? Mais ce n'est pas comme si tu allais laisser quoi que ce soit lui arriver, du tout même."Cela me va hein, je sais où envoyer les factures pour mes services de garde du corps." Après tout, sauf si elle a décidé que ce n'était plus assez bien pour elle, elle habite toujours à Toowong alors... Alors ce serait facile à faire, lui rendre visite à elle et Ava, et dire à Ava que sa petite-fille cherche à provoquer pour se rendre intéressante. Tu roules simplement des yeux en réponse."Et tu peux déjà pas te payer mes services de protection rapprochée, tu pense que tu peux te payer mes services de mannequin?" Pas dans cette vie-là, que tu penses avant de continuer sur ta lancée. "Sauf s'ils t'ont payé plus d'un million chez X-Factor, ça ne va pas pouvoir être possible." Ta pique est accompagnée par un clin d'œil avant que tu ne reprennes ton sérieux. Tu as un petit coup de tête vers le club et tout le bruit qu'il y a l'intérieur. On l'attend elle, tu es très certainement en train de la mettre en retard, et toi aussi, mais tu t'en fiches en réalité.
"Tu as oublié que le commun des mortels doit travailler pour se nourrir, Jo, donc ouais, je suis toujours photographe." Petit hochement de tête. "J'te laisse faire le reste des maths." Tu es là pour elle, pour couvrir l'événement et pour repartir avec des jolis clichés de cet événement musical qui réunit la crème de la crème de Brisbane."Mais je t'avoue que j'ai jeté un œil à l'intérieur et t'es pas gâtée, on vous a refilé des gens qui sont juste venus avec leur téléphone portable.... je m'attendais à plus de sérieux." Tu lui adresses un regard qu'elle saura interpréter et qui indique que tu n'es pas du tout impressionné. Du tout."Ouais, j'ai déjà prévu de râler pour toi, ce serait sympa qu'on te prenne au sérieux, non ?"



they keep sayin' that I ain't nothin' like my father, but I'm the furthest thing from choir boys and altars, If you cross me, I'm just like my father, I am colder than Titanic water...
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(edge #6) you need that hollywood MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(edge #6) you need that hollywood 24bfe89da55b6f605a82b8084279d0cf4d4f2291
POSTS : 6693 POINTS : 920

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood 8a0q
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(edge #6) you need that hollywood Uhny
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(edge #6) you need that hollywood 9b290b3add35d37c25ed651d6384b72c2f79ee59
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(edge #6) you need that hollywood F37857debdddafb7e52743ecb06156bbd31b585c
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

midas#30 ◦ megan#13 ◦ scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(edge #6) you need that hollywood 09a4a9589497b6d8825fa1e0b65d4a38abdb10d5
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(edge #6) you need that hollywood 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, mine, carson, joseegan, harter) ◦ ©dejjavus (gif lee), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter
https://www.30yearsstillyoung.com/t48702-libre-riley-keough

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyMer 27 Sep 2023 - 16:18




you need that hollywood
@Edge Price ☆ crédit/ssoveia

Saine et équilibrée de quoi, il oubliait qu’à une époque, elle l’avait grillé en train d’essayer de pécho la première gourde rien qu’en contractant ses pecs. Peut-être que son histoire avec Yasmina durait dans le temps, mais elle avait toujours jugé qu’elle devait être bien conne cette fille pour tomber dans les filets d’un type comme Edge. Cela dit, ça ne la regardait pas, et en plus de ça, elle était à peu près certaine de s’en cogner à peu près tout et son contraire de son histoire avec la femme de sa vie. Mais la faute était à lui incomber, c’était elle qui avait abordé le sujet tout en sachant que l’autre ne ratait jamais une occasion de faire rutiler le blason de la mère de son morpion à venir. A ça d’avoir envie de gerber, vraiment — être amoureuse ne la rendait pas plus mature quand il s’agissait des histoires de coeur des autres, c’était certain "Ouais, j’ai rien demandé." cracha-t-elle presque quand il se sentit obligé de lui lire les entrées du carnet rose de sa vie. Elle ajouta pour faire bonne mesure "Je voulais juste savoir pour me préparer à voir les photos apparaître sur son mon feed Instagram. Avant que tu t’offusques, je compte liker aucune photo de ta progéniture, encore moins commenter, je vais me contenter de juger en le trouvant moche, comme tous les bébés." Absolument tous, aucune débat possible. Elle lui offrit un sourire où toutes ses dents brillaient, ravie de pouvoir sortir de la terreur relative à son propre père qu’elle avait ressenti tout à l’heure quand il l’avait accompagnée pour traverser la rue.

"Arrête, je sais que tu t’en cognes de ce qui tourne autour de ma nouvelle vie. C’est pas toi qui m’a balancé un et alors ? quand je t’ai raconté que j’étais passée à la télé il y a sept ans ?" C’était lui, et personne d’autre. Elle aimait se la raconter Jo,  c’était sa religion, mais ça avait un certain attrait quand la personne en face bavait d’envie à l’idée de vivre la même vie qu’elle. Quand c’était quelqu’un d’indifférent à sa cause, ça perdait tout son charme, et bien qu’elle adorait s’écouter parler, user sa salive à conter les histoires merveilleuses qu’elle vivait depuis près d’un an, trop peu pour elle. Non, elle préférait continuer à tirer sur la corde du sarcasme pour savoir ce qu’il foutait là avec ses gros muscles et sa tête vide.
Marchant en long et en large pour aller vérifier si le père Carter restait à sa place, elle se reconcentra sur Edge pour l’observer un petit temps. Ils s’entendaient bien parce qu’il aimait autant s’écouter parler qu’elle, un avantage non-négligeable qui lui permettait d’agir comme la sale gosse qu’elle avait toujours été. Ainsi, elle roula des yeux, réfutant sans le dire l’idée de lui devoir quoi que ce soit pour ses services de garde du corps et en vint à claquer des doigts d’impatience pour qu’il lui explique enfin la raison de sa présence ; il n’était pas là pour jouer les mannequins, une théorie qu’elle avait soulevée pour la blague, mais il était bel et bien pour faire des photos en tant que photographe. Elle inclina la tête, il était toujours photographe certes, elle l’avait quitté alors qu’il tirait le portrait des habitants de Brisbane qui cherchaient à immortaliser leurs trombines pour les exposer dans leur salon alors bon, elle allait avoir besoin d’un petite d’aide pour réussir à raccorder les fils histoire de savoir enfin pourquoi c’était lui qu’on avait appelé, putain. Son minois se fronça, sa mine proche de la grimace quand elle lui demanda "T’avais pas genre un studio à un moment donné ? Je te préviens tout de suite, je tiens pas à terminer dans ta vitrine à côté des portraits de famille qui finiront à la poubelle parce que maman grimpe sur le manche du jardinier." Elle leva les mains devant elle pour bien marquer son refus catégorique tout en se décollant de la vitre pour s’avancer davantage dans la pièce dont elle admira la hauteur de plafond en levant la tête pendant qu’il jouait les vieux réactionnaires, ceux qui ne sont pas capables de voir le progrès parce qu’ils sont trop conforts dans leurs habitudes de connards  de banlieues, bien installés, bien chiants "C’est pour les réseaux sociaux. Je sais que t’es pas très au courant de comment marche le business, mais on a arrêté d’envoyer des infos par pigeon voyageur depuis longtemps déjà, faut vivre avec son temps." Tendant la main pour lui tapoter l’épaule en passant à ses côtés, elle ne rebondit pas sur l’idée qu’on ne la prenait pas au sérieux parce qu’elle n’avait rien à prouver de ce côté-là ; si elle était à la programmation d'un festival comme celui-ci, ce n’était pas pour rien alors il pouvait bien dire ce qu’il voulait, papa, mais elle s’en carrait royal de son avis de profane qui écoutait surement sa musique au travers de baffles aux basses dégueulasses. Marchant quelques instants encore, Jo  termina par toupiller avec grâce sur elle même afin de terminer les derniers mètres jusqu’à la station de travail d’Edge à reculons. Elle lui demanda dans la foulée "Alors, c’est quoi le projet ? Je pose et mon charisme fait le boulot, ou t’as prévu quelque chose de précis pour me rendre encore plus sublime que je le suis déjà ?" Et bien sûr, pour faire jouer son charisme justement, elle se sentit obligée de jouer à la poupée grandeur nature ; surélevant son épaule et battant des cils, comme elle savait si bien le faire.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".

    (edge #6) you need that hollywood ZhUxEFTm_o
    (edge #6) you need that hollywood ZTFIeFX
    (edge #6) you need that hollywood 25PxQLdc_o
    (edge #6) you need that hollywood WIMCHzQj_o
    (edge #6) you need that hollywood KGbJkXNg_o
    (edge #6) you need that hollywood GcxN9Q3F_o

    (edge #6) you need that hollywood DGeYqRYC_o
    (edge #6) you need that hollywood IUMy4gZJ_o
    (edge #6) you need that hollywood OZWxBZEI_o

    :sing::
Revenir en haut Aller en bas
Lashana Reeves
Lashana Reeves
La pomme empoisonnée
La pomme empoisonnée
Présent
ÂGE : 26 ans (4 mai 1998)
SURNOM : lash, ash, nana, attention le denier surnom est pour Junior et ta grand-mère Rachel, merci au commun des mortels de ne pas essayer
STATUT : célibataire, tu diras que c'est pour ta propre santée mentale
MÉTIER : serveuse au restaurant de l'Emerald Hotel, tu es celle qui connait le menu par coeur et qui se plie en quatre pour les clients
LOGEMENT : un petit studio dans fortitude valley, please, do NOT disturb
(edge #6) you need that hollywood 7e9efdade09fb501ed1573e8ef7150e9806e73d4
POSTS : 1253 POINTS : 140

TW IN RP : décès familial (parents), deuil, dépression, mentions d'abus excessif de drogues & d'alcool
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : l'autre, la petite dernière • orpheline, précédée par Mickey et Junior, on se souvient bien d'eux pas toi • élevée par Rachel, la grand-mère, elle reste ton principal reperd et la personne vers qui tu te tournes en cas de pépin • perçue comme discrète et effacée, tu n'aimes pas en dire beaucoup sur toi • pragmatique à souhait, tu vas à l'essentiel, plus concentrée sur le jour suivant • amoureuse des diamants • fuis l'alcool et autre vices • indépendante
CODE COULEUR : #ff6600
RPs EN COURS :
(edge #6) you need that hollywood Tumblr_ohqrkjnhUJ1vl128go2_400
big bro • who, if I cried out, would hear me among the angels' order? even if they pressed me against their heart, I'd be consumed, for beauty is the terror we endure, while we stand and wonder, we're annihilated. Every angel is terrifying...

nievesmickey#3

RPs EN ATTENTE : jackson • nathan (fb) • james#2

(edge #6) you need that hollywood 0T6Jg4R
shane (scénario libre) • And I told my friends I was asleep, but I never said where or in whose sheets, and I pull up to your place, on the second floor, and you're standin', smiling at the door, and I'm sure I've seen much hotter men, but I really can't remember when...

RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : alisha boe
CRÉDITS : (av) malibu (gifs profil & sign) madisonmusing/tumblr, weekndsource/tumblr, lcrnasgifs/tumblr
DC : lara pearson • nicholas hurley • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 26/06/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t51954-lash-you-always-know-just-what-to-say
https://www.30yearsstillyoung.com/t52060-lash-diamonds-are-my-new-boyfriend
https://www.30yearsstillyoung.com/t52276-lashana-reeves-instagram

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood EmptyMer 4 Oct 2023 - 15:39




≈ ≈ ≈
{you need that hollywood}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Jo Carter
Si Jo décide de répondre à chacune de tes piques et te donner de quoi casser du sucre sur son dos ou sur le dos de quelqu'un d'autre, tu vas rebondir. Bien sûr que oui, vous êtes bien similaires sur ce point et ce malgré les années qui vous séparent. Les années ne te rendent pas plus sage justement, enfin, pas à ce sujet, et cela te fait bien rire de l'embêter, la jeune fille, juste pour l'entendre répondre et voir à quel point elle poussera le vice, juste pour entendre sa propre voix. Tu ne juges pas, tu fais pareil, parce que si Jo ne se laisse pas intimider et qu'elle a confiance en elle-même, tu es bien logé à la même enseigne. C'est pour cela qu'elle a le droit à un autre sourire et un : "Oui et ? Je n'ai pas le droit de changer d'avis et de vouloir savoir ce qui t'arrive maintenant ? Maintenant qu'il y a tout ça et que je vais sûrement juste te croiser à ce type d’événements ?" parce que tu peux le lui dire. Et que tu sais écouter malgré ce qu'elle semble penser. Ecouter quand cela te semble important, pas quand elle veut frimer et te rappeler que tu n'es rien dans son monde et qu'elle, elle sait jongler avec tout ça. Jo est de nouveau sous les feux des projecteurs, c'est assez pour piquer ta curiosité et assez pour que les questions arrivent. Et puis, contrairement à certaines personnes qui vont passer et repasser dans sa vie, elle ne pourra pas te reprocher de changer toute ton attitude vis-à-vis d'elle parce que soudainement, elle est connue et reconnue. Cela ne va certainement pas t'influencer toi. Du tout même.
Tu es juste derrière elle alors qu'elle passe enfin les portes du bâtiment et que son regard se promène sur tout ce qui a été prévu pour aujourd'hui et pour immortaliser l'événement. Tu auras beau dire, Jo n'a jamais été n'importe qui, même toi, tu le sais, même toi, tu n'es pas un idiot à ce point-là et tu t'es toujours douté qu'elle irait loin. Non, tu n'as pas toute l'histoire de sa vie et tu n'iras pas te pencher sur sa page Wikipédia, mais à tes yeux, la jeune chanteuse n'est pas si difficile que cela à lire. Et ce, même si elle se donne des grands airs et qu'elle parle fort et aboie tout aussi fort. "Tu as passé trop de temps à espionner tes voisins toi. Et j'ai toujours un studio, je ne vois pas pourquoi tu en parles comme si c'était quelque chose qui appartient au passé." Mirages tient toujours debout, grâce à tes bons soins, merci beaucoup, et tu divises ton temps entre ton boulot au Brisbane Times et le studio. Beaucoup moins de temps avec la grossesse de Yasmine et l'arrivée imminente du bébé mais... c'est un autre débat et ça n'intéresse pas vraiment Jo. Tu pourrais lui répondre que même si sa photo finit sur Instagram ou Twitter (ou est-ce X en ce moment ? ouais, ça a encore plus d'être l'air louche avec un nom pareil), il faut tout de même que les clichés soient et restent bon, c'est le plus important. Mais tu n'as pas besoin de refaire toute son éducation, tu es juste là pour faire des photos aujourd'hui, ni plus, ni moins.
Tu roules des yeux quand elle tourne sur ses talons pour te faire face, la question est valide, son ton un peu moins mais soit."Je veux dire tu es tellement douée Jo, est-ce que tu as besoin d'artifices supplémentaires ?"  Un léger sourire passe sur ton visage alors que tu dis cela, il est de courte durée, tu fais un signe de tête vers ton matériel la seconde suivante. Ce n'est pas la première fois que tu la prends en photo, Jo peut dire beaucoup de choses mais tu restes doué et tu prends tout cela très au sérieux, peut-être même un peu trop et ça, Jo pourra te le reprocher, comme d'autres avant elle. "Je te voyais bien sur la scène personnellement, c'est un festival de musique, puis tu me connais, je n'aime pas les clichés figés." Cela aurait été idéal à tes yeux, parce que si Jo est une artiste, autant la voir dans son élément ? Et puis, ça aurait fait pour une composition des plus intéressantes à tes yeux. "C'est sur scène que tu brilles, gamine, faut que ça se reflète sur l'objectif, non ?" Tu l'as vu de tes propres yeux marronés, certes, à travers un écran de télévision, cependant, pour toi, c'est comme le nez au milieu de la figure et tu aurais voulu mettre l'accent sur ça. "Voilà ce que j'avais prévu, mais vu qu'on n'est pas au club, on peut bien improviser et tu es une très bonne actrice d'après ce que je sais." Tu hausses les épaules, avant d'allumer ton appareil photo, ou plutôt un de tes appareils photos. "Et puis, t'as de la chance que ce soit moi en vrai, tu pourrais te taper quelqu'un qui te pose des questions gênantes, oui qui essaye de savoir c'est quoi ton tour de poitrine entre deux photos, hein." Est-ce censée la rassurer ? Oui, quelque chose comme cela.



they keep sayin' that I ain't nothin' like my father, but I'm the furthest thing from choir boys and altars, If you cross me, I'm just like my father, I am colder than Titanic water...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(edge #6) you need that hollywood Empty
Message(#) Sujet: Re: (edge #6) you need that hollywood (edge #6) you need that hollywood Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(edge #6) you need that hollywood

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-