AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) ...
Voir le deal
7.75 €

 took a ride to the end of the lane (swalex #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyLun 12 Avr - 5:35



A toujours avoir vécu dans des grandes villes, Swann a pris l’habitude d’une vie à cent à l’heure et des nouveautés chaque semaine. Il aime en découvrir chaque jour sur la ville dans laquelle il habite parce qu’il lui en faut peu pour être heureux et égayer ses journées. Les festivités du carnaval ne sont qu’une raison supplémentaire pour lui d’être heureux, il a des étoiles dans les yeux rien qu’à voir les différents costume. Une part de lui a soudainement envie de s’envoler à Rio pour découvrir ce spectacle grandeur nature ; l’autre part se souvient que Rio c’est loin et quand même dangereux. Non, vraiment, le carnaval de Brisbane est très bien lui aussi. Ils ont la plage, l'éternel été australien, la bonne humeur d’une population qui passe son temps à vouloir faire des barbecues - surtout les Whitemore. Ils ont participé aux événements durant de nombreuses heures, avec Lucia, mais elle travaille un peu plus tard ce soir et lui n’a aucune envie de rester enfermé chez eux, quand bien même il aime leur nouvelle maison plus que n’importe quel endroit au monde. Il a envie de prendre l’air et de profiter de l'après-midi ainsi que du soleil encore haut dans le ciel. Après tout, cette journée rime aussi avec les festivités du Burning man ou on ne sait trop quoi, peu importe. Il se passe quelque chose sur la plage, c’est tout ce qu’il y a à savoir. Qui dit “il se passe quelque chose” dit “il y aura à manger” et tous ceux qui connaissent un minimum l’anglais savent qu’on pourrait l’appâter n’importe où avec la promesse d’un peu de nourriture.

Sans doute que sa venue a été mise au point par le Destin, aussi. C’est une chose en laquelle il croit seulement lorsque ça l’arrange, et aujourd’hui ça l’arrange effectivement. Il le pense d’autant plus après avoir reconnu d’un simple coup d'œil le visage si particulier d’une personne qui l’est tout autant. A simplement l’observer, il en vient à sourire tendrement, se remémorant tous les bons souvenirs passés à ses côtés et omettant tout le reste. Mains dans les poches, il s’approche de la jeune femme comme si de nombreuses années ne s’étaient pas écoulées depuis leur dernière conversation. Ses pieds s’enfoncent dans le sable alors que le pays tout entier semble se dépêcher de mettre en place l’animation. Swann, lui, a soudainement perdu tout intérêt pour la chose et il se raccroche désormais au regard bleu de la Clarke. Il semble avoir changé; elle aussi. Elle a de belles couleurs qui démontrent un certain temps passé sous le soleil. A n’en pas douter, Brisbane lui réussit bien plus que cela n’a jamais été le cas de Londres. C’est un fait qui peut tout autant être appliqué à sa propre personne, sans qu’il n’y ait jamais pensé. En cet instant encore, ce n’est pas à sa personne qu’il pense, bien trop occupé à trouver des tournures intéressantes pour s’adresser à Alex sans lui faire peur, tout en priant pour qu’elle ne l’ait pas oublié. Lui entend sa voix à la radio suivi de son nom entier (quand le nom est donné en entier, ça sonne vraiment sérieux), cela signifie donc qu’il n’aurait jamais décemment pu l’oublier. Elle n’a sûrement pas entendu parler de lui depuis longtemps et c’est normal, après tout, il n’a rien d’une personnalité. Quelques anniversaires souhaités, des stupides posts instagram envoyés de ci de là pour se dire “tu te souviens quand…” mais jamais rien de plus. Si elle représente le plus beau de Londres, elle représente aussi Londres tout court, justement. Pendant longtemps, il a mal pesé la balance du pour et du contre. Aujourd’hui, il va enfin de l’avant, dans bien des domaines.

Hey, Alex. Salut.Merde, la tournure. Il avait cessé d’y réfléchir, il a oublié. Il improvise, ce qui ne lui a jamais réellement réussi. En démontre le sourire un peu stupide qu’il tente de lui tendre pour rattraper sa misérable entrée en matière. “Ça sonnait mieux dans ma tête.” Il se rattrape à sa façon avec un rire amusé, à peine gêné. C’est Alex, après tout. Elle a vu bien pire de sa personne, il ne sera jamais mis mal à l’aise pour si peu. “J’avais même une relance dans ma tête, je te jure. Je m’attendais juste pas à te voir.” Et maintenant c’est une main qui glisse dans ses mèches blondes pour tenter de s’occuper un minimum. Il ressemble à un adolescent, à nouveau. “Tu as l’air de bien t’habituer à la vie ici.” On dirait qu’il vient de sous entendre qu’elle est grosse mais promis, promis, il ne parlait que de son joli teint et son sourire l’étant tout autant.

@Alex Clarke :l: :l:



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyVen 16 Avr - 20:21



Les après-midis en famille à la plage, elle n'aurait jamais pensé connaître ça l'Anglaise. Elle n'avait pas la plage quand elle était jeune, et elle n'a jamais eu l'impression d'avoir une famille non plus, et aujourd'hui, elle découvre tout ça. Avec son fiancé et leurs jumelles de six mois. C'est une toute autre vie qu'elle mène désormais, une autre vie, une autre femme, quoique parfois elle en doute. Etre une bonne mère, être une bonne fiancée, être une bonne personne tout simplement, c'est pas vraiment ainsi qu'elle se décrirait en premier lieu, bien au contraire. Mais après avoir passé près de huit ans à se détester, et plus de trente ans à douter d'elle même, il faut croire qu'elle a encore du travail à faire. Pourtant, des efforts elle en a fait, beaucoup. Fini les excès d'avant, fini la drogue, l'alcool, et un mode de vie destructeur. Fini les cauchemars et elle trouve une nouvelle sérénité auprès de sa famille, celle qu'elle a construite avec Caleb. Celle à laquelle elle tient tellement. Leur couple, leurs filles, leurs animaux, la vie parfaite en somme, et tout ça, ça la rends heureuse, vraiment heureuse. Et pourtant parfois elle replonge dans ses doutes, parce qu'ils ne sont jamais vraiment loin finalement. Ancrés en elle, et elle a si peu de ressources pour les gérer. Sauf qu'aujourd'hui, la journée est belle, la journée est parfaite, bien qu'un peu fatiguée par les nuits agitées des filles, Alex rayonne même si personne ne peut vraiment le voir derrières ses lunettes de soleil. Mais après quelques jours de tensions, les choses se sont apaisées avec Caleb, et elle se sent soulagée, rassurée aussi et les journées en famille comme celles ci aident beaucoup à ce qu'elle se sente comblée. Au bord de la plage, les pieds dans l'eau avec les jumelles, Alex est une maman heureuse, une maman fière et une femme épanouie, quand elle est avec les trois personnes les plus importantes de sa vie. C'est pour des journées comme ça qu'elle se lève le matin et elle a un peu insisté auprès de Caleb pour profiter encore un peu de la plage et des dernières festivités, avec le burning man, un spectacle qu'elle n'a encore jamais eu l'occasion de voir. Il s'est éloigné un peu avec les filles, il a quitté la plage, le sable et l'agitation, pour le sol plus dur des trottoirs bien plus pratiques pour la poussette et pour endormir les filles, et pour leur trouver un repas à manger sur le plage ce soir. Et Alex n'est pas avec eux, elle n'a pas suivis son homme et leurs filles, elle s'est donnée pour mission de leur trouver un petit coin sur la plage pour profiter du spectacle qui se met doucement en place.

Une couverture sous le bras et le sac à langer des filles, elle s'éloigne doucement de la foule à la recherche d'un peu de tranquillité, les lunettes de soleil sur la tête, ses yeux qui scannent la plage, elle ne s’attend pas à croiser ceux d'une vieille connaissance. Pas si vieille, et bien plus qu'une simple connaissance aussi. C'est Swann, et il est tous sauf une connaissance, il est un ami, un confident, un protecteur aussi en quelque sorte. Ou il l'était du moins. Est-ce qu'elle peut encore employer le présent pour parler de lui, de ce qu'il a représenté, de ce qu'ils ont partagé ? C'est dans une autre ville, dans une autre vie aussi et si les souvenirs reviennent sans qu'elle n'ait à fouiller dans sa mémoire, elle ne sait pas, plus vraiment, ce qu'ils sont l'un pour l'autre. Ils étaient deux âmes esseulées, perdues dans le brouillard de Londres, mais que représentent-ils désormais l'un pour l'autre sous le soleil de Brisbane ? Et elle se dit que les messages échangés par écrit n'ont pas permis de définir ce détail, qui n'en est pas vraiment un, et alors qu'il avance vers elle, un sourire aux lèvres, elle le fixe avec une tendresse particulière dans le regard. Ils en ont vécu des moments ensembles, ils en ont eu des discussions peu communes, ils ont traversé des épreuves aussi, mais elle n'est plus cette fille qu'il a connu, et il ne semble plus être cet homme non plus. Il a quelque chose de différent, et pourtant c'est lui, le même, avec quelques années de plus. Swann, le seul qui a réussi à voir derrière ses barrières, le seul à ne pas avoir profité d'elle non plus. Un ami, juste un ami et le seul de Londres, le seul aussi qui connaisse le pire d'elle, de cette période, parce qu'il était là. Parce qu'il l'a vu se détruire, parce qu'il a été témoin du comportement d'Alex, et c'est un sentiment mitigé qu'elle ressent au moment ou elle le voit s'approcher d'elle. Un léger sourire mais un sourire sincère qui traduit de sa joie de le revoir, de découvrir qu'il est là, qu'il va bien. Et pourtant, derrière ce sourire sincère, il y a aussi une certaine crispation, une certaine hésitation qui se traduit par son immobilité, son incapacité à réduire la distance entre eux, le laissant faire, le laissant revenir vers elle. Elle le regarde, comme pour s'assurer qu'il est bien là, que c'est bien lui. Elle est sobre, totalement sobre, et elle était capable de le reconnaitre même totalement bourrée, même totalement défoncée, alors ce soir sur cette plage elle n'en doute pas, c'est bien lui. “Hey, Alex. Salut.” Un léger sourire en entendant sa voix, en entendant ses mots aussi. Et elle se dit que lui aussi semble un peu maladroit, mal-à-l'aise, incertain dans sa démarche, parce que pour lui aussi se retrouver face à elle doit rappeler des souvenirs qu'il a sans doute essayé d'enterrer depuis longtemps. “Ça sonnait mieux dans ma tête.” Elle rit avec lui, doucement mais elle se détends un peu. « Hey, Swann. Salut. » Swanny, elle retient ce surnom, elle se contente de son prénom alors qu'elle le regarde, alors qu'elle constate que c'est bien lui. Elle lui réponds en se moquant légèrement de lui, son accent Anglais habituellement prononcé, s’entend peut-être encore plus alors qu'elle se trouve face à son compatriote. « Je trouve que ça passe moi, et j'ai connu bien pire comme entrée en matière. » Elle essaye de dissimuler la surprise et l'incertitude qu'elle ressent, mais elle n'est pas très douée, elle ne sait même pas quoi dire finalement. Il y a tellement à dire qu'il n'y a pas de bonnes façons d'aborder de telles retrouvailles. “J’avais même une relance dans ma tête, je te jure. Je m’attendais juste pas à te voir.” La réciproque est vraie et finalement il est le premier à l'aborder. Ils se sont perdus de vues il y a quelques années, quand ils étaient au plus bas tout les deux, et ils se retrouvent sans savoir réellement à quoi s'attendre alors ce n'est pas aussi simple qu'à l'époque. Elle ne va pas avoir une petite pilule à lui donner, il ne va pas avoir un verre à lui tendre, elle n'est plus cette fille, mais finalement elle ne sait pas si Swann est encore ce mec. Et une part d'elle lui dit de se méfier, alors qu'une autre lui dit de profiter de ces retrouvailles aussi inattendues que plaisantes. « Oh t'inquiète, je comprends et si tu veux tout savoir, heureusement que tu as parlé le premier, je crois que j'aurais vraiment pas fais mieux. » C'est un peu fou de se dire qu'ils ont pu parlé de tout, de rien, et de choses si personnelles il y a quelques années et que l'un face à l'autre, Alex ressente une sorte de retenue qui l'empêche, elle, la grande bavarde, de trouver les mots adéquates et justes pour accueillir le retour de Swann dans sa vie. “Tu as l’air de bien t’habituer à la vie ici.” Elle lui sourit, cette fois un grand sourire comme pour lui prouver qu'il a raison, parce que oui, elle s'est bien habituée à la vie ici, parce que Brisbane lui réussit plutôt bien, parce qu'il y a ici à Brisbane tout ce qu'elle cherchait sans se donner le droit de le retrouver. « Serait-ce un compliment Swann ? » Elle le taquine un peu, elle se détends aussi légèrement essayant de faire abstraction de ses souvenirs de Londres. « Mais, oui je m'habitues bien, le soleil, la plage, ça n'a vraiment rien à voir avec Londres. » Et pourtant, elle est la première à aborder Londres, malgré elle. Elle se tait, elle se concentre sur l'Anglais, et sur ce qu'il a représenté pour elle, un ami, un vrai à une période de sa vie ou elle n'en voulait pas, ou elle repoussait tout le monde, sauf lui. « Je suis un peu surprise de te retrouver ici aussi, mais ça me fait plaisir de te voir, et de voir que tu as l'air en forme. » Vu l'état dans lequel ils se sont vus tout les deux, vu ce qu'ils ont traversé et les discussions qu'ils ont pu avoir, qu'ils soient tout les deux en vies et souriant, c'est un petit miracle. Alors oui, même si elle ne sait presque rien de sa vie et de ce qu'il a traversé ses dernières années, il est en vie, souriant, debout devant elle et ça suffit à ce qu'elle le considère comme étant en forme. « Comment tu vas depuis le temps ? » Son ton a un peu changé, juste pour laisser place à un peu plus de sérieux, parce qu'elle l'est quand elle lui demande comment il va, parce que c'est avec un vrai intérêt qu'elle attends de connaître cette réponse. Elle espère de tout cœur qu'il aille bien, elle l'espère sincèrement parce qu'elle a toujours voulu qu'il soit heureux Swann, mais elle a aussi besoin qu'il le soit, parce qu'elle est sobre désormais, parce qu'elle est loin de leur vie d'avant et elle espère que lui aussi, elle l'espère vraiment.

@Swann McGrath took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyMer 21 Avr - 12:10



Elle a toujours été douée pour le rassurer, Alex. Au beau milieu de la journée ou de la nuit, elle a toujours été douée pour de telles choses - et rouler comme une reine mais ça, mieux vaut ne pas déjà le lui remémorer. Il a un simple sourire en repensant à leurs paroles échangées une vie plus tôt ainsi que tout ce qu’elle a longtemps représenté pour lui. Même avec beaucoup de recul et quelques années écoulées, il n’arrive toujours pas à voir les aspects négatifs qu’avaient pu avoir leur relation dans le temps. Elle était une lumière et une source d’espoir, rien d’autre. « Serait-ce un compliment Swann ? » - “Si tu en doutes encore, c’est que je me suis mal exprimé.” Et il recommence à rigoler sans complexe. Après tout, personne n’a plus l’habitude de son attitude goofy qu’Alex elle-même. Bien sûr qu’il lui a fait un compliment, il est loin d’être avare de ce genre de paroles, surtout pas alors qu’elles sont constamment justifiées à ses yeux. Il est un beau parleur, certes, mais pas un menteur. Par dessus tout, il n’a jamais de mauvaises intentions, surtout pas envers Alex. “J’entends encore Big Ben de temps à autre, je crois.” Elle apprécie la présence du soleil et de la plage et il ne peut pas redire quoique ce soit à ce sujet. Il aime sans doute tout autant qu’elle leur nouveau lieu de vie, il n’utilise Londres que comme un argument pour la faire sourire - pour autant il ne ment pas: Big Ben résonne dans ses oreilles et son pays natal restera toujours le sien, quoi qu’il en dise et en pense. Londres ne lui manque pas mais ce mot résonnera toujours d’une façon unique en lui. Il en est sûrement de même pour elle, raison pour laquelle il ne s’étend pas sur le sujet et préfère rapidement passer à autre chose. Londres est aussi unique parce que c’est la seule ville au monde qui lui rappelle tant de mauvais souvenirs.

Les quelques mots de la jeune femme suffisent à résumer la situation complexe, délicate et paradoxale dans laquelle ils se trouvent tous les deux. « Je suis un peu surprise de te retrouver ici aussi, mais ça me fait plaisir de te voir, et de voir que tu as l'air en forme. » Une part de lui a envie de la serrer dans les bras et lui dire qu’elle lui a manqué. L’autre part souhaite prendre ses jambes à son cou et s’enfuir aussi vite que possible, loin de tous les excès qu’elle a longtemps représenté - elle, et Arthur. A croire qu’ils se sont donnés le mot pour revenir au même moment dans sa vie. « Comment tu vas depuis le temps ? » A elle, il sait qu’il ne pourra pas se contenter d’un “bien et toi?” qui n’aurait pas lieu d’être entre eux. Qui plus est, elle est bien trop douée pour déceler ses mensonges et il n’a pas la force de tenter de la berner. “Beaucoup de choses ont changées.” Est un bon début. Maladroit, comme toujours, mais au moins il a le mérite d’exister. Swann esquisse un sourire qui se veut rassurant et, après avoir jeté un coup d'œil à la foule comme pour s’assurer que personne ne les écoute, il reprend d’une voix calme et posée. “J’ai retrouvé la fratrie dont ma mère m’avait parlé. On a rattrapé le temps, ces dernières années.” Ça ne répond pas à la question mais elle doit avoir des informations entre les mains pour mieux comprendre ce qu’il pourrait lui dire ensuite. Elle a besoin d’un récapitulatif de ces dernières années, aussi, parce que leurs discussions ont été rares et sporadiques. “Je suis dans un cabinet de kiné avec un collègue. Enfin, un ami maintenant.” Martin n’est plus un simple collègue, l’anglais rectifie donc le titre qui lui est apporté. “J’ai une petite amie, aussi. On a déménagé ensemble, avec notre chien.” Fier, il présente brièvement les étapes franchies avec Lucia. Il aurait aimé la lui présenter et il se promet de réellement le faire, un jour, plus tard. “Ça va bien. Ça va mieux, en fait.” Elle croira qu’il dit qu’il va mieux depuis le temps de Londres alors qu’il compare surtout son état physique et mental à seulement quelques semaines plus tôt. Cela ne l’empêche pas d’aller mieux depuis le temps de Londres aussi, et c’est pour cette raison qu’il ne juge pas utile de déjà entrer dans de tels détails avec une Alex qu’il vient de prendre au dépourvu. “Toi? Tu deviens quoi?” Près d’elle, il abandonne cinq années passées à tenter de camoufler son accent anglais. Ils sont entre eux, désormais.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyMar 27 Avr - 10:17



Elle entends le rire de Swann, et s'il y a bien un son de Londres qu'elle aurait un jour apprécié réentendre c'est bien celui là. Et elle l'entends, dans un tout autre contexte, dans un tout autre Pays, mais il n'a pas changé son rire. Lui évoque le bruit de Big Ben, et elle se rappelle qu'il n'était déjà plus à Londres quand les rénovations de la grande horloge ont commencé réduisant au silence les cloches si caractéristiques. Elle les a longtemps entendu, mais Londres est beaucoup trop emprise de souvenirs négatifs, honteux aussi, qu'elle a caché à tout le monde ou presque et le bruit de Big Ben qui résonne dans ses oreilles n'a rien d'un son agréable, Londres c'est sa ville. L'Angleterre c'est son Pays, mais pourtant elle n'en pas parle, ou très peu. Des brides de souvenirs qu'elle a partagé sans réellement s'attarder, elle avait laissé Londres et sa vie là bas dans un coin de sa tête, mais la présence de Swann devant elle rebat les cartes et semble activer un peu sa mémoire. Il en sait des choses sur elle, sur la vie qu'elle a vécu là bas. Il connaît le pire d'elle même. Mais il ne connaît pas sa vie Australienne. A lui aussi, elle lui en a caché des choses. Il connaît Alex la Londonienne paumée. Une vie d'excès, de danger, d'abus. Une vie de honte finalement et même si elle n'a pas à le cacher à Swann, et qu'il ne l'a jamais jugé, elle est sobre maintenant, elle porte un autre regard sur sa vie Londonienne et elle a honte d'elle, et elle a peur que lui aussi finisse par avoir honte des souvenirs qu'ils aient de cette vie. Mais leur amitié a été sincère, elle a été forte et malgré tout ce à quoi il est rattaché dans l'esprit d'Alex, elle éprouve une grande sympathie et affection envers son compatriote. Ils ont été lié par une vie d'abus, deux jeunes adultes perdus dans leur vie, que seront-ils désormais l'un pour l'autre alors que le soleil brille au dessus de leur tête et que leurs visages semblent plus détendus et moins marqués par la vie qu'ils mènent. Elle n'en sait absolument rien au moment ou elle le retrouve mais ce n'est pas tant ça l'important pas vrai ? Ou peut-être que si ? Les questions sont nombreuses, mais il est là devant elle et même si elle ne sait pas de quoi sera fait demain, elle compte saisir ce coup du destin, parce qu'il ne peut s'agir que de ça non ? Que Swann se retrouve face à elle, ici à Brisbane, ça veut forcément dire quelque chose.

Passées les premières minutes de surprises, elle s'intéresse à lui, à sa vie, à ce qu'il devient parce qu'il s'en est passé du temps et qu'elle espère qu'enfin, Swann ait pu trouver une forme de bonheur dans ce monde. « Beaucoup de choses ont changées. » Elle réponds au sourire de son ami, par un autre sourire, peut-être rassurée, soulagée de l'entendre. Parce que si parfois le changement peut faire peur, celui là était obligatoire. Ils vivaient une vie dangereuse, une vie sans réelles espoirs de futur, une vie au jour le jour sans penser au lendemain. Les choses ont changées pour elle aussi, énormément changées et finalement, c'est l'un sans l'autre qu'ils semblent avoir réussi à s'en sortir. Un comble quand on sait qu'ils ont tenté de veiller l'un sur l'autre à l'époque. “J’ai retrouvé la fratrie dont ma mère m’avait parlé. On a rattrapé le temps, ces dernières années.” La famille, toute une histoire, tout une affaire. Elle sait comme ça peut-être une faiblesse, oh ça oui, mais elle sait aussi qu'avoir quelqu'un sur qui compter, à qui parler, ça peut être bénéfique. Matthias, son cousin, a été là pour elle à une époque, alors elle comprends, elle écoute aussi Swann lui parler un peu plus en détail de lui et elle se sent presque flattée qu'il lui partage ses informations importantes. Elle se sent comme un peu plus proche de lui, de celui qu'il est devenu. Il a réussi sa vie professionnelle, et elle découvre avec un sourire sincère, qu'il est dans une relation de couple stable. Du moins c'est ainsi qu'elle le perçoit, une petite amie, un chien, un logement qu'il partage avec elle, c'est la définition de stable et de sérieux non ? Lui qui rêvait de connaître l'amour, peut-être l'a t-il trouvé ? « Tu as fini par trouver le grand amour alors ? » Qu'elle dit avec une voix légère et pleine de tendresse et une pointe de curiosité aussi. « Mais je vois que tu n'avais pas menti, beaucoup de choses ont changés. » Et si tout avait vraiment changé ? Peuvent-ils être amis dans cette nouvelle vie ? « Tu es heureux avec elle et avec ta famille ? » Il a l'air, il vient de lui dire qu'il va bien, ou du moins qu'il va mieux, mais aller bien ne signifie pas forcément être heureux non ? Quoique, elle en sait trop rien, mais elle a besoin de l'entendre de sa bouche, peut-être. “Toi? Tu deviens quoi?” Serait-ce l'accent de Swann qui revient ou le fait qu'elle pense à ces deux dernières années qui fait naître un sourire certain sur ses lèvres ? Peut-être un peu les deux. Mais si pour lui les choses ont changé, il en est de même pour l'Anglaise. Elle n'est plus celle qu'elle était à Londres, elle a changé, en tout point. « Oh pas grand chose. » Elle lève les épaules l'air de rien, elle a tellement de choses à lui dire, à partager avec lui parce que toute sa vie a changé. « Je suis revenue à Brisbane y'a deux ans, j'ai un boulot qui me plaît, je suis payée à parler de sport, j'ai une belle maison avec un chien et un chat. » C'est des détails tout ça, mais elle s'amuse à évoquer les détails, avant de lui annoncer ce qui a vraiment marqué sa vie ces derniers mois. « Ah si, j'oubliais. » Un sourire amusé sur les lèvres, elle montre sa main à son ami, elle montre sa bague. « Je me suis fiancée y'a six mois, et je suis maman. » Elle annonce ça l'air de rien. Lui qui l'a connu virulente contre toute forme d'amour et d'attachement, c'est sans doute pas la première chose à laquelle il aurait pu penser d'elle. Du moins, il y a quelques années à Londres, elle n'aurait jamais pu penser qu'elle aurait une seconde chance, encore moins avec Caleb. Mais pourtant, c'est bien avec lui qu'elle vit, qu'elle partage le quotidien, et avec lui qu'elle construit sa famille. Et ce soir c'est à Swann qu'elle parle de sa vie actuelle et son regard qui brille prouve combien elle est fière et heureuse de pouvoir annoncer ça à Swann. «Mais à part ça, pas grand chose. » Elle ajoute ça dans un sourire. Elle aurait aussi pu lui annoncer qu'elle était sobre, qu'elle en avait fini avec les excès, mais cette annonce est tellement plus joyeuse et pleine de positif finalement que ça devrait suffire à montrer à Swann combien Alex a reprit sa vie en main, pour le meilleur.

@Swann McGrath took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyDim 2 Mai - 8:38



Les questions d’Alex n’ont jamais été aussi belles à ses yeux, et cela a sans doute beaucoup à voir avec le fait que les réponses ont bien changées, elles aussi, depuis le temps. Aujourd’hui, il est heureux de parler de la vie qui est la sienne, malgré les récentes déconvenues et problèmes rencontrés sur son chemin. Il faut de cela aussi pour avoir le droit à un véritable bonheur, il en est persuadé. « Tu as fini par trouver le grand amour alors ? » Ce sont de bien grands mots qu’il a sans doute peur de s’accaparer pour le moment encore, mais il y a pensé. Il trouve que ‘Lucia’ sonne plutôt bien avec ‘le grand amour’ mais il est sans doute trop tôt pour en être certain. Ils sont heureux ensemble, c’est tout ce qui importe à l’heure actuelle. Il panse ses plaies, elle en fait de même avec les siennes. Ils rêvent d’un futur ensemble, aussi. Un futur encore plus heureux que ne l’est leur présent, si c’est possible. La barre est haute. “On peut dire ça, oui.” Il a longtemps pensé que ces mots auraient été associés à Rory alors le blond n’a pas envie de se tromper une seconde fois. L’australien reste toujours infiniment important pour lui mais il n’a plus ce titre là. Swann ne souhaite pas le donner à Lucia si c’est pour qu’elle le perde ensuite, cela lui ferait bien trop de mal à nouveau et il n’imagine même pas les conséquences que cela pourrait avoir sur elle. Il ne peut pas leur faire ça mais cela ne l’empêche pas de toujours être heureux de parler d’eux et de leur couple. “Je crois que tu la détesterais.” Il avance dans un rire franc. Alex a bien plus le caractère d’Ariane que de n’importe laquelle de ses connaissances et puisqu’il se souvient surtout d’elle pour ses paroles tranchées et autres excès, il doute que l’attitude réservée de Lucia lui plaise. Puisque son avis ne changerait rien à leur relation, il ne s’en préoccupe que peu. « Tu es heureux avec elle et avec ta famille ? » Ça, c’est réellement ce qui importe. Pas les relations et avis qu’ont les gens sur les autres, pas ce qu’ils peuvent bien penser de ses agissements ou même de ses paroles. “Oui. Ils sont vraiment incroyables.” Elle adorerait Matt, elle trouverait Ginny bizarre et Jill too much mais, surtout, elle comprendrait pourquoi Swann se trouve tant à sa place au milieu de leur groupe. Elle est celle qui le connaît depuis le plus de temps en ce monde et malgré le vide de plusieurs années dans leur relation, l’Anglais ne doute pas un seul instant qu’elle continue de le connaître comme peu. L’inverse est tout aussi vrai et s’il ne lui renvoie pas de suite la question c’est qu’il en lit déjà la réponse sur son visage: elle est radieuse et cela n’a pas tout à voir avec le soleil australien. “Y’a eu des faux départs et des erreurs de parcours mais je crois qu’on a trouvé un juste milieu entre nous tous maintenant.” La suite logique de cette phrase aurait été qu’il lui propose de venir boire une bière au DBD mais puisqu’il ne sait pas quelle est sa relation avec l’alcool aujourd’hui, il garde encore la proposition au chaud, pour lui.

Avançant pas à pas, il préfère d’abord lui demander en retour comment est sa vie aujourd’hui et ce qui a pu changer pour elle, après toutes ces années. « Oh pas grand chose. » Surpris de sa réaction, il fronce doucement les sourcils alors qu’elle se contente de lever les épaules. Même s’il ne décèle pas toute l’ironie de ses mots, il comprend déjà que quelque chose semble clocher et ne pas tourner rond. Des choses ont forcément changées pour qu’elle agisse ainsi aujourd’hui. Elle est bien loin de la Alex qu’il a connu et même s’il aimait beaucoup celle d’avant, il pense déjà pouvoir dire qu’il préfère celle d’aujourd’hui. « Je suis revenue à Brisbane y'a deux ans, j'ai un boulot qui me plaît, je suis payée à parler de sport, j'ai une belle maison avec un chien et un chat. » Un chien et un chat; c’est tout ce qu’il a besoin d’entendre pour rigoler doucement. Cela ressemble au dessin de la parfaite vie de rêve, ne manque… « Je me suis fiancée y'a six mois, et je suis maman. » que ça, justement. Cette fois-ci il ne rigole plus mais arbore un grand sourire, fier de découvrir la femme qu’elle est devenue. Il a toujours pensé qu’elle ne voudrait pas mener un tel train de vie mais découvrir qu’il avait tort le rend heureux. «Mais à part ça, pas grand chose. » - “Deux-trois détails, je vois.” Il entre enfin dans son jeu et y va de son petit commentaire, pourtant toujours surpris de ses annonces. “Le mariage est prévu pour quand?” Quand est-ce qu’elle va être vêtue d’une magnifique robe et qu’elle prêtera serment dans un long discours dont le plus important sera ‘i do’? “Une fille ou un fils? Il s’appelle comment? Dis moi que c’est quelque chose comme Elisabeth ou Charles, ou même Archie ou Charlotte.” Leur pays natal, encore et toujours. Il trouve toujours le moyen de le lier au flot de questions qui lui viennent en tête alors qu’il peine encore à se réaliser les choses: Alex, fiancée, maman, propriétaire d’animaux de compagnie, propriétaire tout court. “Félicitations, je veux dire. J’ai oublié le plus important. L’Australie te réussit bien.” Ses yeux s’égarent un instant sur ses mains pour y chercher la bague. Non pas qu’il doute un instant de ses paroles mais il a besoin d’avoir un appui visuel pour être certain de ne pas être en train de rêver. “J’aurais jamais deviné que c’est la vie que tu voulais mais elle a l’air de vraiment bien te réussir.” Il aurait cru l’avoir avant elle, voilà tout. Ce n’est pas une course, mais c’est ce qu’il en pensait.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyDim 9 Mai - 21:52



On peut dire ça, oui.” A la fois intriguée et soulagée, heureuse et curieuse, il y a une part de mystère qu'il laisse planer. Peut-être même de façon inconsciente, mais il n'a pas l'air malheureux, bien au contraire. Il n'a pas l'air non plus perdu, incertain, il semble plus détendu, alors qu'ils évoquent sa vie sentimentale. Elle l'a connu, rêvant d'un grand amour, elle le retrouve, évoquant celle qui semble avoir réussi à le rendre heureux. Et elle se sent intriguée à l'idée de découvrir qui a réussi à apporter un semblant d'épanouissement dans la vie de l'Anglais. La journaliste a vu plusieurs femmes autour de lui, mais aucune n'en valait la peine, aucune n'était là pour de bonnes raisons et elle se sent curieuse à l'idée d'en apprendre plus sur cette femme si spéciale. “Je crois que tu la détesterais.” Ça elle ne s'y attendait pas, ni la remarque, ni le rire franc de Swann qui vient contraster avec l'ambiance de la discussion. « Arrête je déteste personne moi. » Qu'elle lâche à son tour dans un rire un peu trop sincère alors que la remarque ne l'est pas. Ce n'est pas tant qu'elle déteste personne, mais plutôt qu'elle n'aime personne, mais ne pas aimer, ne signifie pas détester non ? Et puis si cette fille arrive à rendre heureux l'Anglais, à le rendre pleinement heureux, Alex ne pourra que l'apprécier parce qu'elle réussi là ou tout le monde semblait échouer. Il était comme elle, il était aussi perdu, aussi mal et il semble différent, et cette fille ne doit pas être étrangère à tout ça. Alors elle mérite les honneurs d'Alex, à défaut d'avoir son amitié, elle aura toujours au moins le respect de l'Anglaise. « Et puis le principal c'est que toi tu l'aimes, après tout c'est toi qui vis avec. Et, tu n'as jamais eu besoin de mon approbation en matière de femme c'est pas aujourd'hui que ça va commencer. » L'inverse est vrai aussi, mais pourtant elle, elle sait que Caleb obtiendrait sans aucun soucis l'approbation de Swann, parce qu'il est tout sauf un de ces mecs avec lesquels elle finissait ses soirées, quittant Swann pour rejoindre les draps d'un autre avant de retrouver son compère le lendemain sans jamais reparler de ces hommes. Cette époque est révolue, c'est avec le même homme qu'elle partage ses nuits et Swann, a lui aussi trouver sa partenaire de vie idéale, du moins 'on peut dire ça' comme il le dit lui même. Il est heureux avec eux, c'est ce qu'il dit. C'est ce qu'elle retient aussi, dans un sourire amicale et sincère. “Oui. Ils sont vraiment incroyables. Y’a eu des faux départs et des erreurs de parcours mais je crois qu’on a trouvé un juste milieu entre nous tous maintenant.” Il cherchait à tout prix à exister, maintenant il semble avoir trouver sa place à Brisbane, avec sa famille et elle en est heureuse pour lui parce que personne ne peut vivre seul.

Elle a essayé d'être seule, à plusieurs reprises, elle s'est imposée une solitude, mais à chaque fois, elle a craqué. Même quand elle a essayé de repousser tout le monde, elle n'a pas tenu très longtemps. Et finalement être faible ça a du bon parfois, parce qu'elle a repoussé Caleb, elle l'a tenu hors de sa vie pendant des années, puis quelques temps après son retour à Brisbane, mais heureusement pour elle, la vie les a réuni, encore et encore. Remettant sur son chemin son seul et unique amour, celui qui a fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui devant Swann. Fière d'elle, fière de partager les détails de sa nouvelle vie. Amusée aussi de se montrer sous un nouveau jour, plus solaire, plus joyeuse, une vie plus douce et bien qu'elle ne s'aime pas totalement, elle se lève chaque matin avec le regard de Caleb sur elle et y'a pas mieux pour se sentir belle, pour se sentir aimée et pour trouver la vie plus belle. Et sa vie est belle, elle l'est vraiment. La maison, les animaux de compagnie, ceux de Caleb avant d'être les siens mais ils partagent tout désormais. Ils ont lié leur vie avec des enfants, avec des fiançailles et elle apprends tout ça à Swann avec une légèreté et beaucoup d'amour dans les yeux. Fière d'elle même, elle croit voir de la fierté aussi dans le regard de Swann et ça compte pour l'Anglaise. “Deux-trois détails, je vois.” Trois fois rien en effet, elle a fait la totale en si peu de temps. Et finalement c'est cette vie qu'elle redoutait tant qui la rends si heureuse. Une vie de famille, une vie de couple, une vie de mère, c'est tout sauf trois fois rien mais pourtant elle n'a pas peur Alex. “Le mariage est prévu pour quand?” Elle qui redoutait toute forme d'engagement, elle sourit largement alors qu'elle évoque son mariage. « Octobre de cette année, d'ailleurs tu seras le bienvenue. » Elle est à deux doigts de lui dire qu'il n'a pas le choix, qu'il doit être là, qu'il doit venir mais elle vient de le retrouver après plusieurs années de silence, entrecoupé de quelques messages par ci par là, alors elle ne sait pas encore s'il compte encore lui donner une place dans sa vie et quelle place ? Trop de questions sans réponses encore, c'est souvent l'effet de plusieurs années de séparation, mais il aura son invitation parce qu'ils ne sont pas nombreux ceux qui ont eu une telle place dans la vie d'Alex. Vraiment pas nombreux. “Une fille ou un fils? Il s’appelle comment? Dis moi que c’est quelque chose comme Elisabeth ou Charles, ou même Archie ou Charlotte.” Et si son sourire est déjà grand quand elle pense au mariage, il s'agrandit encore un peu plus quand il la questionne sur les enfants, lâchant au passage une référence à l'Angleterre, leur terre natale, l'endroit ou ils ont vécu leurs histoires ensembles. « Deux filles, des jumelles. » Elle laisse un léger silence, un sourire aux lèvres en attendant que l'annonce fasse son effet. « Lucy et Lena. Rien en lien avec la famille Royale mais j'ai déjà deux prénoms en commun avec la Reine, ça suffit je crois et j'ai quand même fais honneur à l'Angleterre avec l'un des prénoms. » Lucy, le prénom de sa première née, un prénom typiquement Anglais, même s'il n'est pas en lien avec les prénoms de la famille royale comme l'évoque Swann. “Félicitations, je veux dire. J’ai oublié le plus important. L’Australie te réussit bien.” Elle lui sourit, se retenant de lui avouer que ce n'est pas l’Australie qui lui réussit si bien, mais la présence de Caleb dans sa vie qui réussit à embellir son quotidien, à faire d'elle une femme heureuse. Mais elle ne dit rien, juste un simple « Merci, et tu verras elles sont magnifiques. » Tu verras. Ça sort tout seul, mais elle le pense, elle a bien l'intention de lui présenter ses filles, et son fiancé. Elle suit le regard de son ami qui se pose sur ses mains, elle lui montre avec beaucoup de fierté la bague choisie par Caleb. Elle ne quitte plus sa bague depuis qu'il lui a offert quelques jours après la demande officielle, c'est le symbole de leur union, en attendant les alliances qui viendront s'ajouter à cette bague. “J’aurais jamais deviné que c’est la vie que tu voulais mais elle a l’air de vraiment bien te réussir.” La remarque semble anodine, elle l'est peut-être mais Alex réalise le chemin qu'elle a parcouru. Et Swann n'aurait jamais pu se douter qu'Alex deviendrait cette fille là. Pas elle, alors qu'elle rejetait toute forme d'attachement, qu'elle critiquait la notion même d'amour et qu'elle broyait du noir dans la nuit Londonienne. Mais de la fille bourrée et droguée à Londres, à la mère de famille, fiancée et heureuse, le changement est profond en elle, le chemin fut compliqué, mais il en valait la peine puisque comme le dit Swann, ça lui réussi plutôt bien. Vraiment bien même. « Oh rassures toi, j'aurais jamais pensé que c'était cette vie qui me rendrait si heureuse, j'avais vraiment tiré un trait sur l'amour à l'époque et j'étais conne. » Elle lui sourit doucement en repensant à certaines de leurs discussions, et tout en réalisant la joie qu'elle ressent dans sa vie actuelle, tout en pensant à tout ce qu'elle a surmonté depuis qu'elle a de nouveau Caleb dans sa vie, elle partage avec Swann certains de ces changements, de ces réussites, lui montrant ainsi que si sa vie a changé, elle a aussi changé. « Je suis sobre depuis plus d'un an. Je ne bois plus, j'ai même arrêté la cigarette, c'est pour te dire. » La cigarette c'est un détail, après tout ce qu'elle a pu consommer devant lui, avec lui, la cigarette c'est vraiment rien finalement, mais qu'elle soit sobre par contre ça c'est un exploit dont elle est fière même si elle en parle peu, avec Swann elle peut le faire parce qu'il connaît son passé, ses soucis avec l'alcool et la drogue et elle n'a pas à taire sa réussite. Elle s'en sort, peu à peu, elle y arrive et elle laisse Londres derrière elle. Et elle espère sincèrement que pour Swann, le présent est tout aussi beau, loin des excès de leur passé. Et forcément alors qu'elle pense au passé, ses yeux se posent sur les poignets de Swann, furtivement. Elle veut s'assurer que lui aussi il a mit ses anciennes habitudes derrière lui, elle veut s'assurer qu'il aille bien, vraiment bien. Sauf que ce qu'elle voit, n'est pas ce qu'elle aurait voulu voir. Il lui a dit qu'il allait bien, qu'il allait mieux, mais pourtant ce qu'elle croit percevoir n'est pas vraiment un signe positif. « Tu continues à te, enfin je croyais que ça allait mieux ? » C'est fou comme sobre, c'est plus difficile à évoquer ce genre de chose. Elle ne le juge pas, elle le questionne seulement. Les marques sur ses poignets, les scarifications, ce qu'il se cache derrière ce comportement, oui, c'est vraiment plus dur sobre, mais elle ne peut s'empêcher de regarder, de le questionner, de s'inquiéter aussi maintenant qu'elle a découvert que le passé n'est pas forcément loin, du moins pour lui.

@Swann McGrath took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyMer 19 Mai - 17:08



Face à la réponse de son amie, « Arrête je déteste personne moi. » il ne peut que lever un sourcil amusé. S’il n’essayera pas de contredire Alex directement, l’anglais n’a aucun mal à lui faire comprendre qu’il ne corrobore que peu sa version des faits. Elle n’était pas connue pour être particulièrement friendly avec les personnes qu’elle croisait. A vrai dire, de ce qu’il s’en souvient, elle n’a même jamais été du genre à avoir beaucoup d’amis à ses côtés - bien au contraire. Ce n’est pas qu’elle détestait tout le monde, c’est qu’elle prenait grand soin de ne surtout pas trop s’en approcher de peur de justement apprendre qu’elle pourrait les apprécier. “En effet, je n’ai jamais écouté tes conseils de toute façon.” Tout comme elle écoutait peu les siens en matière d’hommes, raison pour laquelle il a rapidement arrêté d’en donner. C’était dans une toute autre vie et il n’imagine pas la jeune femme qu’il a sous les yeux aujourd’hui est celle qu’il a longtemps connu dans la capitale européenne. Il ne lui répète pas à nouveau que bien sûr, oui, il aime Lucia. Il aura tout le loisir de le lui répéter lorsqu’il la rencontrera ou lorsqu’il trouvera encore une occasion pour raconter une anecdote à son sujet. Il est vrai qu’il n’a pas besoin de beaucoup de matière pour disserter amoureusement sur le sujet de sa petite amie et ce n’est pas une facette de sa personnalité qu’Alex a pu connaître. Pour le moment encore, il le lui épargne, sans doute bien trop heureux de l’entendre étaler son propre bonheur et tous ses accomplissements. Aucune jalousie dans les yeux de l’anglais et bien au contraire: on ne peut y voir que de la fierté. Sans y avoir contribué en rien, il est fier de la femme qu’elle est devenue.

« Octobre de cette année, d'ailleurs tu seras le bienvenue. »
J’y serai, compte sur moi.

Il n’hésite pas un seul instant et peu importe ce qui aurait déjà pu être prévu en octobre, ce sera reporté à plus tard. Le mariage d’Alex n’est pas une chose qu’il aurait cru vivre dans sa vie mais maintenant qu’il a été porté à sa connaissance, il est inenvisageable pour lui de ne pas le vivre. Elle sera encore plus ravissante qu’à son habitude et, surtout, elle sera rayonnante de bonheur, ce que Swann ne demande qu’à voir pour en prendre exemple à son tour. Il ne perd pas davantage de temps avant de lui demander davantage d’information à propos de son mini-elle qui gambade et chahute désormais en ce monde - une nouvelle chose qu’il n’aurait jamais imaginé. Sa surprise est entière et Swann ne cherche même pas à la cacher lorsqu’elle lui apprend tout ce qu’il a à savoir à propos de sa nouvelle famille (sa famille, tout court). « Deux filles, des jumelles. » Pour peu, il s’en décrocherait la mâchoire. Après avoir avalé l’air pendant quelques secondes, il sourit au point de s’en faire mal aux joues, même pour lui qui justement passe ses journées à afficher un sourire d’appârat. Cette fois-ci, il est plus heureux que jamais. C’est comme si tout ce qui venait d’arriver à Alex lui arrivait à lui aussi, en quelque sorte. Elle est assez importante à ses yeux, même après toutes ces années, pour qu’il puisse profiter de son bonheur et l’apprécier à sa juste valeur. Elle le mérite. « Lucy et Lena. Rien en lien avec la famille Royale mais j'ai déjà deux prénoms en commun avec la Reine, ça suffit je crois et j'ai quand même fais honneur à l'Angleterre avec l'un des prénoms. » Touché.Lucy et Lena” Il se répète les prénoms comme pour s’assurer qu’il a bien entendu et que tout est réellement en train de se passer sous ses yeux. Alex, maman, fiancée et heureuse. Doublement maman. Doublement (triplement? infiniment?) heureuse, aussi, et c’est même le plus important de toute cette histoire. “Les candidatures sont déjà ouvertes pour savoir qui gardera les jumelles à ton mariage?” Parce que peu importe la réponse qu’elle apportera, il se porte volontaire. Il a déjà des centaines d’heures d’entraînement auprès de ses neveux et nièces de tout âge et rencontrer la progéniture d’Alex le rendrait infiniment heureux.

« Merci, et tu verras elles sont magnifiques. » - “Je n’en doute pas. Elles sont sûrement ton portrait craché.” Loin de lui l’idée ni même l’envie de draguer Alex. Il a toujours été franc dans ses compliments et ces derniers ne viennent avec aucune arrière pensée, elle le sait bien mieux que quiconque en ce monde, surtout après toutes les nuits qu’ils ont vécus dans une maison ou une autre de Londres. Tout ça pour dire qu’il a réellement hâte de les rencontrer pour qu’elles serrent son index de leurs mains potelées et pataudes dues à leur bas âge. Un jour, il espère à son tour pouvoir annoncer à Alex qu’il est père et qu’elles (ou ils) sont magnifiques en tant que portraits crachés de leur mère. Il y croit, il y croit vraiment. “Ca t’est tombé dessus sans prévenir, c’est le plus beau, je trouve.” Il est romantique dans l’âme et cela n’a rien d’une nouveauté, alors bien sûr qu’il est heureux d’entendre que la nouvelle vie d’Alex la rend heureuse, quand bien même elle n’aurait jamais cru cela possible à l’époque. Elle a connu beaucoup de déconvenues, elle mérite un peu de calme et, surtout, une longue et belle route tranquille. Tout ça pour dire qu’il n’osera jamais reprendre ses mots pour lui dire qu’elle était effectivement conne de tirer un trait sur l’amour mais il n’en pense pas moins. « Je suis sobre depuis plus d'un an. Je ne bois plus, j'ai même arrêté la cigarette, c'est pour te dire. » Une preuve de plus qu’elle a aujourd’hui la place qui est la sienne et qui, surtout, lui correspond parfaitement. “J’ai envie de te prendre dans mes bras mais ça ferait un peu trop emo, pas vrai?” Il reprend dans un sourire crispé, toujours aussi franc dans ses paroles autant que dans leur application. Il n’a pas envie de prendre tout le monde dans ses bras, rassurez-vous. Encore une fois, c’est parce qu’avec Alex tout est différent. A défaut de pouvoir la prendre dans ses bras pour lui exprimer toute l’admiration et la fierté qu’il éprouve à son égard, le blond se contente encore de se balancer d’un pied à l’autre sans savoir quoi faire de ses mains, lesquelles il vient finalement cacher derrière son dos.

Dans toutes les belles histoires, il y a toujours un moment où les verres se brisent et volent en éclats. Swann n’aurait simplement pas pu imaginer que la chute arriverait aussi vite et aussi brutalement, la faute à des poignets qu’il n’a même plus pensé à cacher face à Alex. « Tu continues à te, enfin je croyais que ça allait mieux ? » Il va mieux, il va vraiment mieux. Il le jure. Il a été heureux pendant longtemps, il l’est à nouveau aujourd’hui. Mais Alex ne peut voir que les traces de sa rapide descente aux enfers et, pris de court, il ne sait pas quoi lui répondre. Durant de longues secondes, il se contente de déglutir à de bien trop nombreuses reprises, ses yeux figés dans ceux de la brune. “Fais pas ça Alex.” D’une voix bien moins enjouée, il trouve enfin quelques mots à lui répondre, sans pour autant qu’il les juge convaincants. Ne fais pas ça, ne me mets pas face au fait accompli. On n’est plus à Londres.Je t’ai pas menti. Je vais vraiment mieux. J’ai mes amis, ma famille, ma petite amie, un travail que j’aime…” Ne manque finalement que le ‘mais’ ou sa fameuse variante ‘c’est juste que’. “C’est juste que j’ai vécu un début d’année compliqué. Mais tout est derrière moi maintenant. Mes poignets ont simplement besoin de plus de temps, ils font juste leur intéressant, là.” L’anglais tente l’humour, il ajoute à ses mots un rire amer. Il aurait aimé pouvoir faire cicatriser ses poignets d’un claquement de doigts mais les plaies sont trop profondes pour espérer qu’elles ne viennent pas ajouter de cicatrices supplémentaires sur sa peau. Il ne laisse généralement personne voir cette partie de peau mais face à elle, il avait déjà abaissé toutes ses barrières. “J’avais jamais recommencé depuis que j’étais parti de Londres, je te le jure.” Puisqu’il ressent le besoin de se justifier, il ne désire en aucun cas qu’elle en vienne à se sentir coupable du moindre de ses actes, surtout pas celui-ci.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyJeu 27 Mai - 4:15



“En effet, je n’ai jamais écouté tes conseils de toute façon.” Amis, sincèrement amis, ils n'ont pourtant jamais pu vraiment se tirer vers le haut, bien trop engagés dans leurs descentes individuelles. Alex trop têtue, trop décidée à se faire du bien en se faisant du mal, et Swann qui au delà de ses problèmes d'identité, subissait l'influence nocive d'une Anglaise complètement perdue. Elle s'en veut désormais de n'avoir pas su le protéger, pas su le tenir éloigné de cette vie, mais elle n'était pas responsable de ces actes, à peine responsables des siens déjà. Elle l'avait pourtant repoussé mais il s'était fait petit à petit une place dans la vie d'Alex, le seul qui avait réussi à passer outre les barrières d'Alex. Le seul avec qui elle s'était lié durant cette période, lié sincèrement et désormais elle réalisait l'impact négatif qu'elle avait pu avoir dans sa vie alors qu'il avait essayé de canaliser les excès d'Alex, du moins de lui ouvrir les yeux sur ses fréquentations de fin de soirée. « Heureusement, ils n'étaient pas très bons. » Et c'est un euphémisme. Elle lui avait dit de renoncer à l'amour, et c'était peut-être l'un des pires conseils à donner, ou peut-être que le pire c'était de le faire consommer avec elle ? Le débat est ouvert, mais elle a réussi à trouver le chemin vers une vie plus saine, et plus heureuse surtout. Un chemin qui devrait l'amener jusqu'au bras de Caleb, le jour de leur mariage, un jour si attendu pour l'Anglaise pourtant de base pas fan de l'idée du mariage. Mais avec Caleb sa vision des choses changent, évoluent au rythme de leur histoire parce qu'elle est amoureuse et qu'elle est heureuse. Et elle se sent fière de partager son bonheur avec Swann.“J’y serai, compte sur moi.” Il en a envie, il compte être présent le jour ou Alex liera sa vie à Caleb, et sa réponse fait naître sur les lèvres de l'Anglaise un sourire sincère. Elle n'a pas beaucoup d'amis sincères dans sa vie, de proches qui comptent pour elle, mais que Swann accepte d'être là pour ce grand jour, ça représente beaucoup. Elle réalise à ce moment d'ailleurs, qu'ils sont peu les gens qu'elle veut voir à tout prix le jour de son mariage, mais Swann en fait partie. Il l'a vu si mal, si triste, si perdue et désormais elle veut lui montrer qu'elle est différente, qu'elle est mieux, et surtout qu'elle va mieux. Sa nouvelle vie lui réussit plus que bien, débarrassée de ses excès, des regrets, elle se construit une vie qui la comble d'amour et de bonheur. Caleb a toujours suffit à la rendre heureuse mais désormais, il est aidé et bien aidé par leurs minis-eux, deux bébés dans lesquelles elle se voit un peu, elle se retrouve dans leurs yeux bien trop semblables aux siens, et elle projette des espoirs pour la vie futur avec elles. Elle en parle, beaucoup, elle sourit, énormément. Elle trouve la réaction de Swann touchante aussi, parce qu'il ne cache pas surprise, ni même sa joie pour elle. “Lucy et Lena” Ses filles, ses fiertés. Elle secoue la tête en souriant, elle se sent fière en entendant Swann prononcer le prénom de ses filles. Elle l'a regardé quand elle lui partageait son bonheur, elle a vu le sourire de son ami, ravi pour elle. Et elle prends goût à parler de tout ce bonheur que ses filles lui amènent chaque jour. “Les candidatures sont déjà ouvertes pour savoir qui gardera les jumelles à ton mariage?” Il se projette déjà à ce grand jour lui aussi et ça touche réellement l'Anglaise de voir son ami à peine revenu dans sa vie s'intéresser à l'organisation de l'un des jours les plus importants de sa vie. « Je t'avoues qu'on y a pas encore pensé, on a un peu de mal à les laisser. » Beaucoup de mal même. Elles ont fêté leurs six mois, mais elles restent si petites, si vulnérables aux yeux de leurs parents tout deux si stressés à l'idée de ne pas les avoir avec soi. « Mais je compte bien profiter de ta présence au mariage. » Pas qu'elle n'ait pas envie de lui laisser ses filles mais plutôt qu'elle espère qu'il sera là à la cérémonie mais aussi au reste de la soirée, parce que c'est Swann et qu'entre eux finalement l'amitié fut courte mais forte parce qu'il était le seul à ce moment dans la vie d'Alex, le seul qu'elle n'ait pas repoussé. Il s'est forgé une place dans sa vie et le retrouver ici à Brisbane c'est peut-être un signe que leur amitié mérite de continuer.

Et c'est tout naturellement donc qu'elle lui annonce dans la même phrase que bientôt il verra ses filles, et qu'elles sont magnifiques. L'une comme l'autre, elle ne doute pas de ces deux informations et lui non plus visiblement. “Je n’en doute pas. Elles sont sûrement ton portrait craché.” L'Anglaise sourit à la remarque de Swann, elle sait le comprendre Swann, ou du moins en partie, elle sait qu'entre eux, il n'y a jamais eu d’ambiguïté et c'est aussi pour ça qu'ils s'entendaient si bien finalement. Ils avaient chacun leurs coups d'un soir et puis ils avaient leur amitié pour supporter les lendemains difficiles. Alors il peut la complimenter sans qu'elle n'en soit gênée parce que c'est Swann. « Elles ont mes yeux. » Et son caractère pour Lena, mais ils ne parlent que du physique là et pour le reste, elles a du mal encore à voir derrière les traits de bébés de leurs deux filles, mais elles sait qu'elles seront magnifiques, parce qu'elles le sont déjà et elles comblent la jeune maman qu'elle est désormais. “Ca t’est tombé dessus sans prévenir, c’est le plus beau, je trouve.” Il n'aurait pas pu trouver meilleure analogie, parce qu'en effet, la grossesse lui était tombé dessus sans prévenir, du moins sans être prévue de sa part mais pour cette fois, elle ne regrettait rien. Absolument rien, parce que sa vie la rendait heureuse, sincèrement heureuse comme elle ne l'avait que très rarement été dans sa vie, et la seule constante à ces périodes de bonheur, c'était Caleb. Le père de ses enfants, son fiancé, et celui pour qui elle a renoncé à ses anciennes pratiques, à ses anciennes habitudes nocives pour elle et pour leur couple. Sobre, clean, désintoxiquée, soignée de ses addictions, quelque soit les mots employés, le résultat est le même. Elle ne boit plus, elle ne fume plus, elle ne se drogue plus, et quand on a connu Alex à son époque Londonienne ça peut faire un choc cette information, il pourrait même en douter Swann, parce que c'est pas Alex, du moins pas celle qu'il a connu, pas du tout mais il ne doute pas, au contraire, il semble prêt à la croire sur parole et à se montrer fier et heureux pour elle. Peut-être même un peu trop enthousiaste à en croire ses mots. “J’ai envie de te prendre dans mes bras mais ça ferait un peu trop emo, pas vrai?” Elle rit l'Anglaise. Elle lui sourit aussi quand elle voit se balancer d'un pied sur l'autre suspectant une légère gêne chez son ami après ses mots trop francs et son enthousiaste qu'il réfrène. Il est touchant l'Anglais et elle commence à se détendre vraiment en sa présence, comme si le fait qu'il sache qu'elle n'était plus la même et qu'il semble l'accepter suffisait à la rassurer sur leur amitié et sur le fait qu'elle puisse tenir malgré tout ces changements. Il semble tout penaud devant elle à se dandiner ainsi et elle fait un pas vers lui pour passer ses mains autour de sa nuque. « Allez viens là, fais pas ton timide. » Une étreinte légère qu'elle s'autorise, une étreinte quand même hésitante et presque assez étrange finalement parce que les années ont passé, parce qu'ils sont différents, mais c'est pour le mieux. C'est du moins ce qu'elle se dit. Et leur relation aussi ne peut qu'être mieux maintenant qu'elle n'est plus là pour les tirer vers le bas. Ça ne dure que quelques secondes, une étreinte légère pour des retrouvailles qui se passent parfaitement bien. Pas qu'elle ait eu l'habitude de se montrer tactile avec lui, au contraire, il était l'un des rares hommes à ne pas avoir touché son corps d'ailleurs, à part pour la tenir quand elle était sur le point de s'écrouler trop défoncée pour que ses jambes la soutiennent. Mais, c'est ainsi qu'elle marque leurs retrouvailles et son plaisir de retrouver son compatriote à ce moment de sa vie, une étreinte amicale pleine de tendresse pour ce moment ou l'amitié est au centre de l'instant qu'ils partagent. Et elle le sait, les souvenirs viendront plus tard ternir un peu les choses, mais pour le moment elle se contente d'être heureuse et de profiter de l'instant, et c'est une belle façon de vivre sa vie.

Mais les souvenirs reviennent, plus vite qu'elle ne l'aurait pensé. Plus vite qu'elle ne peut le gérer aussi peut-être. Parce qu'il y a ses poignets qu'elle observe. Parce qu'elle entrevoit les effets du mal-être de Swann sur ceux ci, elle se rappelle de leurs discussions, et c'est presque dingue d'ailleurs qu'elle ait des souvenirs de cette soirée mais elle en a. Et les traces sont un dur rappel que si sa vie à elle semble lui réussir et qu'elle a laissé ses démons hors de sa vie, ce n'est pas le cas de Swann. Elle s'inquiète forcément. Parce qu'elle le laisse revenir dans sa vie, mais il est hors de question qu'elle perde quelqu'un, pas de cette manière, pas comme ça. Parce qu'elle a peur pour lui aussi, peur de le savoir seul à se faire du mal. “Fais pas ça Alex.” Elle lève les épaules, elle reste là devant lui, ses yeux fixés aux siens à chercher à déceler les mensonges ou une émotion particulière dans ceux de son ami. Mais, elle, elle n'a rien fait. C'est ce qu'elle voudrait lui dire. Ce sont ses actes à lui dont elle parle, elle n'a strictement rien fait de plus que de signifier que les marques sur ses poignets sont bien trop visibles, bien trop fraiches pour qu'elles ne mettent pas le doute dans l'esprit de l'Anglaise. Il va bien, il l'a dit mais alors pourquoi est-ce qu'elle peut les voir si clairement ? “Je t’ai pas menti. Je vais vraiment mieux. J’ai mes amis, ma famille, ma petite amie, un travail que j’aime…” Et là elle a envie de lui hurler que quelqu'un qui va mieux, ou va bien, ne se fait pas du mal ainsi. Qu'il doit penser à eux, à ses amis, à sa famille, à sa petite amie parce que l'Anglaise a perdue sa mère ainsi, enfin pas ainsi mais suite à un suicide réussi, et qu'elle sait le mal que ça peut faire. Les doutes. La colère. Les questionnements sans réponses. Le deuil impossible parce qu'il n'y a pas de sens dans un suicide. Elle veut lui crier tout ça mais elle ne le fait pas. “C’est juste que j’ai vécu un début d’année compliqué. Mais tout est derrière moi maintenant. Mes poignets ont simplement besoin de plus de temps, ils font juste leur intéressant, là.”  Elle ne peut retenir sa main qui frappe le bras de Swann sans force ou presque sans force. « C'est vraiment pas marrant Swann. » Une voix ferme, on pourrait presque croire qu'elle s'apprête à le sermonner alors qu'il tente l'humour pour dédramatiser les choses, mais elle ne veut rien dédramatiser parce que si à l'époque elle s'était montrée curieuse, l'alcool et la drogue aidant, trouvant presque cette solution comme étant une alternative possible pour sa descente aux enfers, aujourd'hui son regard est tout autre. Elle se pose sur le sable, elle s'assoit et elle lui fait signe d'en faire de même parce qu'ils ont des choses à se dire et qu'elle a l'impression de mieux gérer une fois assisse, ne cherchez pas à comprendre pourquoi, elle même ne le sait pas. « Pourquoi tu t'es fais ça ? C'était quoi ton but cette fois ? » Elle ne veut pas le culpabiliser, elle ne veut pas qu'il se sente mal à cause d'elle et surtout elle ne veut pas qu'il se braque parce qu'elle veut comprendre. Elle veut savoir ou il en est. Et pourquoi il a fait ça. Encore. Et elle se souvient qu'il n'a jamais voulu mourir, du moins pas à l'époque de Londres, qu'il voulait seulement maîtriser sa douleur et elle veut se rassurer peut-être aussi un peu. “J’avais jamais recommencé depuis que j’étais parti de Londres, je te le jure.” A croire vraiment que Londres est sincèrement nocif pour eux deux, ou qu'elle l'était pour lui. Mais, ce serait encore se donner un trop grand pouvoir, Swann le faisait déjà avant sa rencontre avec l'Anglaise, et le seul tord de l'Anglaise fut de ne pas réussir à l'aider durant cette période. Mais elle n'est pas responsable quand bien même, elle aime alourdir ses épaules de ce sentiment de culpabilité qu'elle connaît si bien, cette fois c'est Swann et uniquement lui qui est à l'origine de ses marques sur son propre corps. Et ce qu'il dit en se justifiant n'est en soit guère rassurant. « Je te crois. » Pourquoi ? Sans doute parce qu'ils ont déjà vu le pire l'un de l'autre et qu'il n'aurait aucune raison de lui mentir, pas à elle, pas sur ça. Alors elle le croit, sur ce point mais ça demande des explications, ça demande de comprendre pourquoi il a replongé dans ses anciennes pratiques. « Tu veux me parler de ce qui t'a amené à faire ça ? » Elle veut savoir mais pour des retrouvailles peut-être qu'elle lui en demande beaucoup alors cette fois elle lui laisse le choix. « Tu me le jures que tu vas vraiment mieux ? » Et pour cette question en revanche, il n'a guère le choix. Il doit répondre. Elle le fixe, elle plonge ses yeux verts dans ceux de son compatriote et elle attends une réponse, sincère, honnête et sans fioritures parce que s'il y a encore quelques minutes elle ne pensait pas à Swann, à part pour échanger quelques messages par ci par là, désormais elle s'inquiète pour lui et elle a même peur pour lui parce qu'elle a perdu des gens et qu'elle n'a pas envie qu'il lui arrive quelque chose.  

@Swann McGrath took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyVen 4 Juin - 21:54



Leur conversation est bercée par les flots marins s’échouant sur la plage. Ça lui rappelle Londres, sans que pour une fois ce ne soit rattaché à un souvenir douloureux. Le temps était bien pire là-bas, certes, mais rien de mal ne se passait lorsqu’ils étaient près de l’eau. Aujourd’hui encore, rien de mauvais n’est réellement en train de se passer : ils ne font qu’avoir une discussion aussi douloureuse que nécessaire et Swann ne peut que comprendre l’importance des questions qu’Alex lui pose. Il est incapable de lui en vouloir, surtout parce qu’il sait que si les rôles avaient été échangés, il en aurait fait de même avec elle. Force est de constater qu’elle a su s’en sortir bien mieux que lui et qu’il n’a pas besoin d’avoir recours à de telles techniques. Ils peuvent aujourd’hui parler de son mariage à venir autant que de ses filles qui ont ses yeux ; et qu’il a sincèrement hâte de rencontrer. Swann laisse aller ses bras autour des épaules d’Alex à la seconde même où elle fait le premier pas en sa direction. Les étreintes étaient rares dans le monde d’avant, pour ne pas dire inexistantes, mais celle-ci a une saveur et une nécessité toute particulière. Elle lui avait manqué. Terriblement manqué. « Allez viens là, fais pas ton timide. » Et puisqu’il n’a jamais été timide, il s’exécute, un fin sourire au coin des lèvres. Dans six mois à peine, elle se mariera. Lui ne peut que voir la Alex d’avant, celle qui lui avait dit qu’elle préférerait ne plus jamais aimer qui que ce soit de sa vie. Elle n’aura sans doute jamais aussi bien fait de revenir sur ses paroles et l’Anglais ne doute pas un seul instant que la personne capable de la faire changer à ce point a elle aussi quelque chose d’incroyable. Qu’il est incroyable, pour faire simple, et qu’ils se sont bien trouvés.

L’instant qui suit, l’allégresse fait place aux remords. Swann serre les lèvres et observe en silence la brimade indolore d’Alex contre son bras. Elle lui aurait réellement fait mal si elle l’avait souhaité, là n’est pas la question. Elle se contente d’agir sur le coup, accusant les nouvelles comme elle le peut. Une fois de plus, il ne peut pas lui en vouloir et il ne tente pas d’esquiver le coup, malgré la lenteur de la frappe de la jeune femme. Il l’a connue bien plus vigoureuse et personne ne lui ferait croire que l’âge s’attaque déjà à son corps. « C'est vraiment pas marrant Swann. » Non, en effet, mais il refuse toujours autant qu’on s’apitoie sur son sort. Les années écoulées ont changées bien des choses, mais certainement pas son ressenti sur le sujet. Je sais, mais c’est aussi la seule façon qu’il a d’y répondre. L’introspection n’est toujours pas une qualité dont il soit doté, à son plus grand malheur. A défaut de savoir quoi répondre à la suite, l’Anglais se contente de préciser qu’il n’a rechuté que très récemment et que jusque là toute sa vie était un long fleuve tranquille ou presque. Il n’a pas tant échoué à être heureux qu’il en a l’air et il ne voudrait pas qu’elle le pense, surtout pas si c’est pour qu’elle finisse par se sentir coupable.

Ses doigts s’enfoncent dans le sable une seconde après que son amie lui ait proposé de venir s’asseoir à ses côtés. Il enfonce ses mains dans les grains, profite de la sensation à défaut de vouloir se concentrer sur la discussion qu’ils s’apprêtent à avoir. « Pourquoi tu t'es fais ça ? C'était quoi ton but cette fois ? » Dans un souffle, il décide finalement de s’étendre sur la plage, ses bras reposés à l’arrière de son crâne. Swann pose ses yeux sur le ciel comme s’ils allaient avoir le pouvoir de l’aider à choisir ses mots, ou même à les trouver. “J’ai l’impression qu’on a déjà eu cette discussion.” Ce n’est pas agréable, aussi peu que l’est la sensation lorsque l’arrière de son crâne en vient à appuyer spécifiquement là où ses poignets en viennent encore à lui faire mal, parfois. Il se repositionne sans un mot, serrant la mâchoire plutôt qu’en esquissant une mine de douleur. Le pire dans tout ça, c’est que ce n’est en rien une impression mais bien une certitude. « Tu veux me parler de ce qui t'a amené à faire ça ? » La réponse est non, il n’a aucune envie de lui en parler. Pour autant, il estime qu’elle mérite d’avoir des explications, au même titre qu’une poignée à peine de personnes. Elle ne fait pas partie de ceux qui vont et viennent dans sa vie selon les instants ; même physiquement loin, elle a toujours eu une place sentimentale à ses côtés. “La famille que j’ai trouvée ici n’est finalement pas la mienne. Pas en ce qui concerne les liens du sang, en tout cas.” Dans son coeur, ils resteront toujours ses frères et sœurs et cela ne sera jamais amené à changer, mais il ne peut pas faire impasse sur l’adn alors qu’il y a consacré tant d’importance durant toutes ces années. Ses mots sont calmes et posés, il prend autant de recul qu’il le peut. L’exercice est plus simple maintenant : il s’est déjà effondré dans les bras des siens à de trop nombreuses reprises. Rory et Matt en ont été les témoins après coups ; Lucia l’a vécu d’une façon toute autre. “Ma mère me l’a appris à sa façon, il faut croire que j’en avais perdu l’habitude.” Enfant, il avait été forcé de se forger une certaine carapace. Adulte, la vie à Brisbane lui réussissait bien trop, il a oublié comment la porter. Elle a connu le Swann d’avant, il espère qu’elle sera fière de celui d’aujourd’hui, même s’il n’a pas su bâtir une vie aussi belle et réjouissante que celle de la Clarke. “Tu vas lui chaparder son nom de famille, à ton mari ?” Ou est ce qu’elle va vouloir rester une femme forte et indépendante, gardant son nom d’épouse même dans le mariage ? Lui la verra toujours forte et indépendante quelle que soit sa décision, mais il a soudainement la curiosité suffisante pour le lui demander.

« Tu me le jures que tu vas vraiment mieux ? » Sentant son regard sur lui, il détourne la tête pour lui rendre, ses yeux éternellement foncés venant s’ancrer dans ceux d’Alex, bien plus beaux. Sans répondre pour autant, il répond dans un premier temps par un sourire sincère et appuyé. “J’ai tout pour l’être. Et je le suis.” Des poids pèsent encore sur son coeur, mais il y travaille. D’un autre côté, sa vie de couple avec Lucia est plus forte qu’avant, de même que son lien fraternel avec Matt. Il renoue doucement avec Rory, de même désormais pour Alex. Son travail lui plaît toujours autant et ses clients ne lui ont pas trop posé de questions sur son absence soudaine - sauf madame Iparis, mais puisqu’elle a plus de soixante dix ans, elle a passé l’âge qu’on lui en veuille de quoi que ce soit. “Ça peut paraître bête mais je suis heureux pour toi, et ça m’aide à aller mieux moi même. Ça prouve qu’on peut réussir malgré tout.” Malgré leurs erreurs de jeunesse, malgré toutes les conneries qu’ils ont faites, malgré leurs mauvais choix à la chaîne. Malgré Londres, leurs débuts, leur foutu caractère. Cela ne les définit pas. “Tu y retournes de temps à autres, là-bas ?” S’il pouvait lui donner un conseil, il lui dirait de ne surtout pas le faire. Parfois on ne gagne rien de bon à remuer son propre passé.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyDim 13 Juin - 23:43



Les retrouvailles sont scellées avec cette étreinte entre les deux Anglais. Une amitié qui s'est construite sur des bases chaotiques, sur leurs failles mais qui les a rendu plus forts finalement. Un soutien au milieu d'un monde dans lequel ils cherchaient leur place. Ou refusé tout simplement d'en prendre une. Ils existaient l'un pour l'autre, elle existait pour lui et à cette époque, il était le seul. Le seul qui aurait pu se rendre compte si elle avait fini par succomber aux excès qu'elle s'imposait. Le seul qui aurait pu la pleurer parce que pour tout les autres, elle n'existait plus, ou elle n'existait pas. Elle avait éloigné tout le monde. Elle avait disparu de leur vie, de la vie de tout le monde. Un corps de passage à embrasser, à toucher, un corps facile d'accès, voilà ce qu'elle était devenue dans cet univers dans lequel elle s'était enfermée. Se refusant de vivre, mais Swann avait été là. Une lueur de vie dans la descente aux enfers que s'imposait la jeune femme. Une lueur de vie qui n'était pourtant pas que lumière et qui parfois flirtait avec la mort. Parce qu'il avait ses failles aussi Swann. Ses doutes, et sa façon bien à lui de gérer sa douleur et il y avait les marques sur ses poignets. Celles qu'Alex avait touché une fois alors qu'elle était défoncée et alcoolisée, alors qu'elle n'était peut-être pas en mesure de vraiment comprendre la portée de ce geste. Sauf qu'aujourd'hui les marques sont claires, peut-être que c'est juste sa vue à elle qui n'est pas brouillée par des substances, ou peut-être qu'elles le sont vraiment mais elle les voit. Elle voit aussi au delà des marques, elle voit la douleur de Swann, elle l'imagine s'infliger ça, elle saisit des messages derrière ce geste qui lui sont propres mais elle interprète, elle projette ses propres craintes, cette peur panique de voir un autre se donner la mort, et elle s'inquiète. Gâchant une partie de leurs retrouvailles parce que tout est moins joyeux, moins léger, moins solaire d'un coup.

Et pourtant, tout est parfait non ? Tout était parfait du moins, sauf Swann qui se mutile, sauf cette pensée alors qu'elle se laissait aller aux retrouvailles, alors qu'ils avaient scellé ce moment d'une étreinte inhabituelle mais qui témoignait du bonheur qu'ils avaient de se retrouver. Les marques, le souvenir de leur discussion, de leur douleur d'une époque qu'elle souhaite révolue. Mais elle ne l'est pas pour lui visiblement. C'est marqué sur sa peau, c'est visible et elle ne peut pas faire comme si elle n'avait rien vu et pourtant elle sait que cette discussion n'est pas agréable, ni pour elle et encore moins pour lui. Parce qu'ils sont sobres, du moins elle l'est et lui aussi semble l'être. Ils sont sobres et plus âgés. Sobres et engagés chacun de leur côté alors ce genre de discussion, elles prennent un autre sens. Sauf qu'il a raison l'Anglais, ces questions il y a déjà répondu. Et il ne le fera pas ce soir et elle comprends que ses motivations sont les mêmes, ou du moins, elle se rassure en se disant qu'il ne cherche pas à mourir parce que c'est finalement tout ce qu'elle voulait savoir. Les yeux qui fixent l'océan, elle aurait aimé passer son temps à parler de ses filles, de son homme, de son bonheur qu'elle partageait avec fierté à Swann mais c'est une toute autre discussion qu'ils ont désormais.  “La famille que j’ai trouvée ici n’est finalement pas la mienne. Pas en ce qui concerne les liens du sang, en tout cas.” Il a toujours été en quête d'identité Swann, et visiblement quand il semblait se trouver et se lier, les choses se sont gâtées à nouveau pour lui. « Je suis désolée Swann. » Elle l'est sincèrement, parce qu'elle sait l'importance que ça pouvait représenter pour lui. Elle voudrait en savoir plus, elle voudrait prendre connaissance de l'état d'esprit du kiné mais elle lui laisse du temps, et il parle, de lui même, il se confie et développe. “Ma mère me l’a appris à sa façon, il faut croire que j’en avais perdu l’habitude.” Elle soupire l'Anglaise, parce qu'elle entends encore l'histoire d'une mère qui détruit son enfant et ça fait trop, beaucoup trop. Surtout pour elle qui est devenue maman et qui s'inquiète à chaque seconde du bien être de ses deux filles. « Tu vas faire quoi de cette information ? Tu vas partir à la recherche de ton père biologique ? » Tu vas repartir encore dans un autre Pays si jamais tu le trouves? Elle ne posera pas cette dernière question, parce qu'elle n'en a clairement pas le droit, pas elle mais pourtant elle devra lui poser un jour. Parce qu'elle a peur de s'attacher, elle a peur d'être abandonné et Swann est assez important pour que cette peur se manifeste. Parce qu'elle est déjà attachée à lui finalement. “Tu vas lui chaparder son nom de famille, à ton mari ?” Elle secoue la tête, réalisant qu'elle n'est pas en train de le regarder à ce moment précis et qu'elle ne sait pas s'il va voir son geste. « Oui, je veux porter le même nom que nos filles et puis tu sais que j'ai jamais été très fière d'être une Clarke. » Lui cherche sa famille biologique, elle, elle cherche à se détacher d'eux, à s'en éloigner le plus possible. Elle l'a fait en mettant plusieurs milliers de kilomètres entre eux et bientôt elle deviendra une Anderson, laissant derrière elle son nom, ne gardant que son accent et sa fierté d'être Anglaise malgré tout même si les souvenirs de Londres ne sont clairement pas les meilleurs de sa vie. Mais tout n'est pas à jeter dans sa vie Londonienne, et Swann est l'exemple parfait de ce fait. Ils ne sont plus à Londres mais leur amitié a commencé sur leur terre natale et elle espère qu'elle se poursuivra ici à Brisbane, mais avec une autre dynamique. Parce qu'elle a trop à perdre désormais pour risquer de retomber dans ses travers. Peu de gens savent qui elle était, ce qu'elle a pu faire de sa vie, de son corps aussi, Swann le sait mais elle a assez confiance en lui pour l'inviter dans cette nouvelle vie qu'elle mène. Du moins, avant ça, une dernière fois elle lui demande s'il va vraiment mieux, parce qu'elle adore Swann, elle l'adore réellement mais elle ne peut pas mettre son équilibre si durement trouvé en jeu, elle ne peut pas parce qu'elle a des responsabilités, parce qu'elle est maman maintenant et qu'elle ne peut plus s'écrouler. Le sourire de Swann est la plus belle des réponses qu'il pouvait lui faire. Un sourire et des mots qui se veulent rassurants et sincères. “J’ai tout pour l’être. Et je le suis.Les marques sur tes bras laissent penser le contraire. Elle ne dit rien, et à son tour elle lui sourit. Ils n'ont jamais été heureux finalement, du moins pas ensembles mais ils le sont sur cette plage Australienne. Pas de verre à la main, pas de pilules dans les poches, et elle se sent bien à ses côtés, comme l'impression de vraiment le retrouver, ou de le redécouvrir finalement. “Ça peut paraître bête mais je suis heureux pour toi, et ça m’aide à aller mieux moi même. Ça prouve qu’on peut réussir malgré tout.” Elle lâche un léger rire, presque comme si elle était émue par les mots de Swann. Et elle l'est vraiment, parce qu'elle a rarement réussi à faire en sorte de l'aider à aller mieux et même si là, elle ne fait rien pour, si elle peut lui apporter au moins ça alors c'est avec plaisir qu'elle le fait. « Je suis heureuse de te retrouver, et si pour une fois je peux t'aider à aller mieux je le fais avec plaisir. » Elle se sent même un peu fière quand il évoque leur réussite parce que c'était pas gagné, loin de là. Ni pour elle, ni pour lui mais ils sont vivants tout les deux, ils sont heureux tout les deux (ou presque) et c'est un petit miracle qu'ils puissent partager ça ensemble. « Tu aurais signé pour cette vie il y a quelques années ? » Pour elle la réponse est simple et franchement pas difficile à deviner tant elle est rayonnante, tant elle semble plus sereine aussi. Elle ne l'est pas tout le temps bien-sur mais globalement elle est comblée dans sa vie et pour rien au monde elle ne changerai quoique ce soit désormais. “Tu y retournes de temps à autres, là-bas ?” Elle secoue de nouveau la tête de gauche à droite avant de froncer les sourcils et de se souvenir de son dernier passage à Londres. « J'y suis retournée y'a deux ans pour régler un soucis familial. » Soucis familial, une belle formulation pour éviter d'avoir à expliquer le merdier qu'elle a du gérer mais elle veut clairement pas y penser. « J'irais sûrement un jour avec Caleb et les filles parce que je veux quand même qu'elles connaissent leurs origines mais ma vie est ici maintenant, je préfère celle que je suis ici. » Plus Australienne qu'Anglaise désormais. Plus Anderson que Clarke. Elle a sa vie de famille ici, elle a retrouvé certaines personnes proches ici et maintenant Swann aussi est ici. « J'ai tiré un trait sur cette partie de ma vie, et Swann, il y a très peu de gens qui savent ce que j'ai fais la bas. » Un moyen peut-être pour elle de lui demander, sans le faire, de tirer lui aussi un trait sur cette partie de leur vie. Ou du moins de ne pas en parler. « Je crois sincèrement que tu es bien la seule chose de ma vie à Londres dont je n'ai pas honte et que je suis heureuse de retrouver. » Lui et ses études, voilà les deux seules choses qu'elle n'a pas réussi à détruire totalement à Londres. « Tu voudrais rencontrer mon fiancé et mes filles ? Ils doivent être dans le coin quelque part. Après tu es peut-être attendu, on peut remettre ça à plus tard si tu préfères. » Elle lui demande avec une légère appréhension quand même parce que Swann c'est Londres, c'est aussi les souvenirs de cette vie, de cette fille et c'est amener une partie de tout ça dans sa vie actuelle. Mais, elle tient à lui et un jour ou l'autre Swann fera partie de sa vie et de celle de sa famille, alors maintenant ou plus tard finalement ce n'est qu'à Swann de choisir s'il est prêt ou non à sceller ses retrouvailles de façon encore plus officielles.  

@Swann Buchanan  took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyMer 16 Juin - 10:25



Les confessions se distillent une à une en présence d’Alex. Il la connaît depuis toujours et a le sentiment de pouvoir tout lui confier, il a simplement besoin d’un peu de temps pour se rendre compte de tout ce qu’elle doit rattraper après qu’ils aient été tenus éloignés durant tant d’années et d’océans. Après avoir rectifié sa non-ressemblance génétique avec la famille McGrath, elle a à son tour des questions qui coulent de sens mais qu’il avait tout simplement refusé d’anticiper jusque-là. « Tu vas faire quoi de cette information ? Tu vas partir à la recherche de ton père biologique ? » Sa première réaction se résume à hausser les épaules, comme un enfant ne donnant aucune importance à rien, surtout pas à ce qui devrait justement en avoir. “Je pense pas. Pas pour le moment, en tout cas.” Il a bien trop peur de ce qu’il pourrait découvrir, bien trop peur qu’on le rejette, bien trop peur qu’au contraire on exige de lui qu’il reste pour rattraper le temps perdu. Aucune option n’est bonne à prendre, il craint de regretter de ne pas avoir connu ce père plus tôt tout comme il est effrayé à l’idée de lui découvrir une vie plus misérable encore que mène sa mère. Sa quête d’identité est perpétuelle mais il se donne le temps d’une pause, enfin, de peur de se perdre dans le processus. Après tout, si son père ne l’a jamais cherché non plus, ce n’est peut-être qu’un signe de plus qui devrait lui faire comprendre qu’il n’a pas à le retrouver.

Lorsque Alex avoue sans compromis qu’elle prendra le nom de son mari dès le mois d’octobre, il ne peut s’empêcher de sourire affectueusement. “Je me suis toujours dit que si je devais me marier avec Lucia, je prendrais aussi son nom.” Il explique à son tour, tentant de lui faire comprendre qu’il serait bien le dernier à lui reprocher de ne pas vouloir garder son patronyme. Lui ne voit pas l’inconvénient qu’il y aurait à se doter de celui de l’être aimé, surtout pour Alex qui a déjà eu deux filles avec ce dernier. Elle a le droit d’exposer son bonheur au reste du monde en devenant une toute autre personne et se donnant une nouvelle chance : c’est tout ce que le blond lui souhaite. « Tu aurais signé pour cette vie il y a quelques années ? » Il n’aurait pas signé pour traverser le moitié du globe pour retrouver une famille qui ne s’avère même pas être la sienne mais le Swann d’aujourd’hui ne voudrait plus d’une vie sans eux, sans Lucia, Noa, Rory, Penny, Wendy. Les noms défilent à son esprit, il pense même à Martin qui le rend souvent fou mais dont il s’est sincèrement lié d’amitié avec le temps. “Non mais je ne voudrais plus l’échanger aujourd’hui.” Il rêvait encore d’être un sportif professionnel, le Swann d’antan. Il ne se voyait pas auprès d’un homme, il s’imaginait père à trente ans. Rien ne s’est passé comme prévu mais il est fier du chemin parcouru et des obstacles franchis, tout comme Alex doit l’être à son tour aussi. Elle a d’autant plus de raisons de l’être et il est sincèrement fier de la personne qu’elle est devenue ainsi que de la vie qu’elle a su construire malgré toutes les difficultés.

Elle lui conte une venue à Londres quelques années plus tôt et il est bien trop poli pour lui demander quelles étaient les raisons exactes de ce “soucis familial” qui ne le regarde absolument pas. Il n’a pas besoin de tout savoir sur le bout des ongles pour être un bon ami et la curiosité ne fait pas partie de son caractère. “Elles seront contente de visiter un autre pays, mais beaucoup moins quand elles se rendront compte du temps qu’il y fait.” Elles ne seront pas en mesure de tout comprendre à leur âge mais ce n’est pas pour autant qu’elles en seront moins heureuses. Les voyages forment la jeunesse et elles auront la chance d’avoir une guide connaissant la ville sous le bout des doigts - même les recoins où boire une bouteille en toute illégalité, sans crainte de représailles. « J'ai tiré un trait sur cette partie de ma vie, et Swann, il y a très peu de gens qui savent ce que j'ai fais la bas. » Comprenant sans mal le sous entendu, il déglutit lentement et hoche de la tête tout aussi peu rapidement. Il sait qu’il tient entre les mains une véritable boîte de Pandore mais cette fois-ci sa maladresse ne le fera commettre aucun impair. Il sait bien trop à quel point ces informations sont importantes pour la jeune femme et à quel point elles pourraient littéralement détruire sa vie. Ce n’est bien sûr pas ce qu’il souhaite. « Je crois sincèrement que tu es bien la seule chose de ma vie à Londres dont je n'ai pas honte et que je suis heureuse de retrouver. » A contrario, cette confession là lui soutire un sourire touché et attendri. “Je ne parlerai pas de Londres à qui que ce soit. Ce n’était une bonne période pour personne.” Peu importe ce qu’elle a ou non dit à son mari, cela ne le regarde en rien et pour ne prendre aucun risque, il ne fera aucune confession non plus, en partant simplement du postulat qu’il n’a rien à raconter. Alex est son amie avant toutes choses et peu importe toute la sympathie qu’il porte déjà à son fiancé, il ne lui doit rien. « Tu voudrais rencontrer mon fiancé et mes filles ? Ils doivent être dans le coin quelque part. Après tu es peut-être attendu, on peut remettre ça à plus tard si tu préfères. » Il hoche d’abord la tête avant d’y ajouter des mots, lui assurant avec grand enthousiasme qu’il serait ravie de rencontrer sa petite famille. Le Swann d’avant aurait eu besoin de plusieurs minutes si ce ne sont des heures pour se mettre dans le bain mais celui d’aujourd’hui est seulement animé par l’impatience de la rencontre. “J’ai quatre nièces et neveux maintenant. Je te préviens, pour quand les filles m’appeleront “super tonton Swann” et qu’elles te demanderont toujours quand est-ce que je reviens.” Il accentue le moindre droit, s’amuse d’un rien, se vante d’un pseudo statut d’oncle qu’il n’a finalement pas le droit de s’attribuer. Quand bien même, il a la fibre paternelle et sait y faire avec les plus jeunes, comme il tente de le faire comprendre à Alex par des biais détournés : il gère. Ses problèmes personnels n’interfereront jamais avec des enfants. “Je suis pas attendu, Alex, et je serais ravi de payer une tournée de glaces.” Elles sont sans doute trop jeunes pour ça, à bien y repenser, mais il s’adaptera en conséquences, en témoigne son sourire assuré.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 32 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Tout le monde l'appelle Alex. Elle ne se lasse pas de bébé ou mon amour par son mari. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Jongle entre ses filles et l'écriture d'article sur le sport pour des médias indépendants
LOGEMENT : #69 Spring Hill Famille Anderson, ce nom qu'elle partage désormais avec son mari et leurs deux filles Lucy et Lena. Sans oublier le chien Dobby et le chat Nala.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Dgi8
POSTS : 26985 POINTS : 510

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent qu'elle ne cherche plus à cacher ♦ Parle beaucoup, trop et pour ne rien dire ♦ Sociale mais a du mal à se lier réellement et à faire confiance ♦ Sous pression elle dit, fait n'importe quoi et cède à la panique ♦ Son passé est un sujet qu'elle n'aborde pas, elle le cache comme elle a caché l'existence du bébé qu'elle a abandonné à la naissance ♦ Ancienne consommatrice de drogue, ancienne alcoolique sobre depuis bientôt deux ans ♦ Instable émotionnellement ♦ Tente chaque jours de donner la meilleure version d'elle même pour son mari et leurs filles.
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherJeremiah #4PhoebeAlfie #2Swann #5

Mariage Calex
Rory et Swann #4Sujet commun Mariage


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 92vc
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #47 (FB 2010)Calex #48 (UA)Calex #52
☼ When I first saw you, I saw love and the first time you touched me, I felt love and after all this time, you're still the one I love. Looks like we made it, look how far we've come my baby. We mighta took the long way we knew we'd get there someday. They said, I bet they'll never make it but just look at us holding on. We're still together still going strong. You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night ☼

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫


took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9a8be9a0e9f57cee66f35260cf9ad2c4e0419681
MATTHIAS

RPs EN ATTENTE : Prim (FB), Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51

Mariage Calex
Calex #45

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / schizophrenic (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyLun 5 Juil - 3:30



Ils n'en sont qu'à la phase des retrouvailles, et pourtant la discussion semble presque naturelle entre eux. Les sujets s’enchaînent, ils partagent leurs joies comme leurs peines. Les blessures du passé comme celles du présents et parfois elles sont sensiblement les même bien que des années aient pu défiler. Les origines de Swann, sa famille, les secrets, il avait cru trouvé des réponses, mais finalement il a  toujours les même questions, sauf qu'il ne semble plus certain d'avoir encore envie de courir après des fantômes. Elle n'a pas son mot à dire, elle peine déjà à gérer ce côté de sa vie alors elle ne pourrait vraiment conseiller Swann mais elle l'écoute déjà et elle espère que quoiqu'il décide, les déceptions resteront loin de son chemin et que les marques sur sa peau s'estomperont et qu'aucune autre ne viendra les remplacer. Il mérite lui aussi de connaitre le bonheur, semblable à celui qu'elle connait grâce à Caleb et à leurs filles. Il mérite de créer sa propre famille, parce que c'est aussi ainsi que l'Anglaise a réussi à se détacher de sa famille nocive. Le mariage, les enfants, elle sait que Swann n'est pas insensible à cette vie et elle sourit quand il évoque l'idée d'un mariage avec la femme qui partage sa vie. « Vous en parlez du mariage ? Des enfants ? » Après tout ils ont emménagé ensemble et ils ont déjà le chien, c'est bien ce qu'il a dit en parlant de sa petite amie, ça et qu'Alex la détesterai, chose qu'elle n'espère pas quand même surtout désormais qu'elle a retrouvé Swann et qu'elle renoue avec lui, elle ne voudrait pas devenir un problème dans la vie de l'Anglais. Surtout qu'il a l'air de s'y plaire, malgré les soucis avec sa famille, malgré les marques sur son corps, il semble apprécier sa vie puisqu'il réponds aux interrogations d'Alex en avouant qu'il ne voudrait plus échanger sa vie aujourd'hui. Et elle non plus. Sûrement pas. Ce fut dur, et le chemin n'est pas encore terminée mais la route qu'elle empreinte la rends heureuse, réellement et elle ne changerait ça pour rien au monde. Sa famille, ses filles, son fiancé, elle a tout pour être heureuse et elle tient à tout ce qu'elle a et elle a saisi depuis longtemps la chance qu'elle a d'en être arrivée jusqu'ici malgré son passé. Un passé que Swann connait plutôt bien, du moins une partie. Et renouer avec Swann, c'est aussi comme renouer avec une partie de ce passé et c'est bien une chose qu'elle était loin d'avoir prévu. Son passé. Londres. Celle qu'elle était là bas. Ce sont des choses dont elle ne veut pas se souvenir parce qu'elle a bien trop honte de celle qu'elle était. Parce que cette fille à Londres n'aurait jamais pu devenir mère, n'aurait jamais pu se fiancer, n'aurait jamais pu être heureuse et aujourd'hui elle est tout ça. Elle a bien changé Alex et pourtant devant Swann, elle a comme l'impression que cette fille qu'elle était n'est pas si loin. Bien loin l'idée de redevenir cette paumée, cette droguée, cette trainée ou tout autre nom dont elle a pu un jour user pour se qualifier, mais elle a un passé qui n'est pas anodin. Elle a un passé qui n'a rien de glorieux et Swann le sait, Swann sait tout de cette partie de la vie d'Alex et si elle a confiance en lui, elle a quand même une sacrée trouille ; celle qu'un jour son passé puisse resurgir dans sa vie, puisse venir détruire son bonheur, et qu'un jour ses filles viennent à découvrir son passé. Oh oui ça elle le craint et elle réalise que le passé n'est pas toujours que le passé puisque Swann est ici devant elle. Une partie de Londres est là sur la plage de Brisbane, une bonne partie certes mais un morceau de son passé quand même et si une partie d'elle est sincèrement heureuse de revoir Swann, et de le revoir vivant et heureux selon ses dires, bien que ses poignets laissent suggérer une autre vision des choses. Une autre partie d'elle s'inquiète de ce que signifie d'avoir à nouveau Swann dans sa vie et elle ne lui cache pas. “Je ne parlerai pas de Londres à qui que ce soit. Ce n’était une bonne période pour personne.” Elle accompagne la réponse de Swann d'un signe de tête montrant la gratitude qu'elle ressent et le soulagement aussi. Elle est mère maintenant, et si Caleb a eu vent à demi-mot des excès de sa future femme, il est bien hors de questions qu'un jour Lucy ou Lena apprennent la vérité, elles ou n'importe qui d'autres d'ailleurs. « Je suis plus cette femme, plus du tout. » Sûre d'elle quand elle prononce ces mots. Il y a très peu de chose dont elle est sûre mais ça elle est presque à le crier encore et encore tant c'est important pour elle. « Je ne veux pas qu'un jour mes filles puissent avoir honte de moi. » Ca arrivera sans doute un jour pourtant Alex ! Tu finiras par les décevoir, c'est une routine pour toi de décevoir tes proches non ? Les doutes toujours présents, elle n'a pourtant aucune intention de les laisser venir tout gâcher. Swann est là, Swann ne parlera pas et elle a confiance en lui. Et puis il n'a sûrement pas envie de remuer le passé lui non plus. Les mots de Swann qui viennent comme sceller un accord entre eux, elle imagine une place pour lui dans sa vie actuelle. Elle l'invite à rencontrer les personnes qui comptent le plus pour elle, comme une vraie preuve de confiance et une envie de marquer le coup de ses retrouvailles improvisées. “J’ai quatre nièces et neveux maintenant. Je te préviens, pour quand les filles m’appeleront “super tonton Swann” et qu’elles te demanderont toujours quand est-ce que je reviens.” La joie et l'enthousiasme de Swann rassure Alex, lui fait plaisir aussi parce qu'il pourrait penser que c'est trop d'un coup, que tout va trop vite. Vouloir prendre le temps de se retrouver en tant qu'amis avant de se présenter à tout le reste de la famille, mais il accepte et Alex est à la fois enjouée à l'idée de présenter ses deux petites merveilles, et aussi un peu stressée de présenter une part de son passé à Caleb. Mais Caleb c'est son présent, c'est aussi son futur comme en témoigne cette bague qu'elle porte fièrement et elle souhaite que Swann fasse aussi partie de son présent alors elle espère juste qu'ils sauront s'apprécier les deux garçons. Mais ce qu'elle retient c'est surtout l'assurance qu'il semble dégager quand il évoque son lien avec les enfants. « Super tonton Swann, je vois que tu as laissé ta modestie à Londres. » Elle le taquine et finalement elle arrive à évoquer Londres sans se sentir mal. « Mais je serais ravie qu'un jour mes filles t'appellent tonton. » Un petit sourire pour accompagner ces mots, un témoignage d'amitié et le partage de l'envie qu'il entre à nouveau dans sa vie et dans celle de sa famille. Une famille qu'elle a quitté depuis déjà trop longtemps alors qu'elle n'a pas vu le temps passé, perdue entre les souvenirs d'un passé qu'elle rejette et l'envie de construire une amitié future sur des bases plus saines. C'est son téléphone qui l'a ramène à la réalité, un téléphone qui vivre dans son sac et elle grimace quand elle voit les deux messages de Caleb et surtout les deux appels en absence. Le téléphone coincé entre l'épaule et son oreille, elle écoute le message laissé par son fiancé en souriant. Un sourire qui s'agrandit encore un peu plus alors qu'elle regarde la photo de ses filles que vient de lui envoyer Caleb. Les deux petites endormies dans leurs poussettes. “Je suis pas attendu, Alex, et je serais ravi de payer une tournée de glaces.” Elle partage cette photo avec Swann, une première rencontre via écran. « Regardes comme elles sont magnifiques. De toute façon tu n'as absolument rien le droit de dire d'autres. » Des fausses menaces, quoiqu'un peu vrai quand même. C'est son côté maman ours qui ressort là alors qu'elle regarde avec tendresse la photo et qu'elle commence à en faire défiler d'autres sur son téléphone pour les montrer à Swann. « Je suis désolée Swann, mais finalement c'est moi qui suis attendue. » Elle lève les épaules et lui sourit amicalement, à la fois enchantée par le programme qui l'attends mais aussi un peu déçue de ne pas avoir l'opportunité de présenter sa petite famille à Swann. « Il a réussi à nous avoir une table dans un nouveau restaurant qui vient d'ouvrir, et il m'attends sur place. Mais j'ai ton numéro et je te présenterai ma petite famille très bientôt et d'ici là attends toi à recevoir pleins de photos de mes filles parce que je suis une maman du genre gaga. » Oh oui et ça c'est une chose que personne ne pouvait suspecter pas même elle. Surtout pas elle. Mais elle était loin de penser que son bonheur passerait par ça, une grossesse, un mariage, une famille. Mais c'est pourtant avec un vrai sourire sur le visage qu'elle pense à retrouver les trois personnes les plus importantes de sa vie. « Et Swann, tu as intérêt à prendre soin de toi. » Le sourire s'efface un peu alors qu'elle prends une main plus sérieuse, plus autoritaire aussi. Il est revenu dans sa vie et il a pas intérêt d'en sortir de manière prématurée.


@Swann Buchanan  took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499 took a ride to the end of the lane (swalex #2) 2954228499


When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
took a ride to the end of the lane (swalex #2) Snqv

Revenir en haut Aller en bas
Swann Buchanan
Swann Buchanan
l'ange gardien
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (20/01/1990)
STATUT : Il file le parfait amour avec Rory et peut enfin dire qu’il est heureux sans que ce soit un mensonge. La pression du coming-out et de l’exposition médiatique ne semble plus si terrible, maintenant.
MÉTIER : Kinésithérapeute dans un cabinet géré avec Martin.
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong, en collocation avec Sofia et Maisie, quand il ne retrouve pas le loft de Rory à Spring Hill.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 20066 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : En quête perpétuelle d'identité › Joueur de football australien › Ne connaît pas ses limites physiques › Sûr de lui en apparence seulement › Très instable mentalement › Médiateur par excellence › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices › Passionné par son métier › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne se sent à sa place que lorsqu'on ne le remarque pas, être amoureux d'un homme et un acteur reconnu est ce qu'il a vécu de plus terrifiant (et beau)
RPs EN COURS : (09)rory #16 & alex #4zoyapenny #6alex #5nathanaelmaisie #2danikamartin #3rory #21

uabébou (ua gnogni)

pré lien
assistant kiné

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Qn8Pasxy_o
rowann › love is a drug and you are my cigarette, love is addiction and you are my nicorette. you are the sun and the light, you're the origin of love. now i know you're amazing 'cause all i need is the love you breathe. put your lips on me and i can live underwater.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Yox3
swalex › summer of 2012, burnt in my mind : high, crazy and drunk, five in a room. throwing drinks at each other, making fun of our lovers, getting kicked out on the street. we were best friends forever but the truth is i'm so good at crashing in, making sparks and shit but then i'm a bad friend.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Tumblr_nfip3e9Bwa1skwmuvo1_250
swaddy › the crown you wear makes you numb to the thorns. there's a mirror at the end of the road. the lights are on but no one knows you're suffocating. there's nowhere to run.

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 9d817bc28c2d5299557dd123debdb50d1f472b12
arthur › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

RPs EN ATTENTE : took a ride to the end of the lane (swalex #2) Bf45a03e218c4f25e21e00a7ee89ac66
mcgraths › the more that you say the less I know. wherever you stray i follow. i'm begging for you to take my hand, wreck my plans.

RPs TERMINÉS : (2021) sashalucia #14, rory #5 & matt #8lucia #15lucia #16 & mcgrathspenny #3matt #5ariane #3lucia #17jill #3lucia #19ariane #4matt #7lucia #20rory #6rory #7alex #2rory #8rory #9penny #4maddy #2noa #3penny #5noa #4rory #12maisie #1sofia s. #1mariage calexalex #3deklanrory #18wendy #2arthur #1maddy #4rory #20 & murphyrory #19

(2020) lucia #12maxence #1lucia #13nathanael #1lucia #9penny #1penny #2lucia #10lucia #11 + dbd crewraphael #3lucia #8martin #2ariane #2lucia #7saül #1lucia #6noa #2raphael #2ariane #1martin #1lucia #4danikalucia #5 & hannahginny #2, matt #3 & jill #1lucia #1matt #1 & lily #1matt #2 & lily #2ginny #1rory #1maddy #1

(flashbacks) chloerory #3rory #2rory #4spenceralex #1raphael #1wendy #1rory #10rory #11 & maddy #3

took a ride to the end of the lane (swalex #2) 4eefd80f47917894d64114d7f27fa037980e6208

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : laserquest (avatar) › nairobi (rowann) › alex (swalex) › loonywaltz (ub)
DC : Charlie, Auden, Lily & Rhett
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann https://www.30yearsstillyoung.com/t41172- https://www.30yearsstillyoung.com/t29801-swann-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) EmptyMer 7 Juil - 6:09



« Vous en parlez du mariage ? Des enfants ? » Ses joues vireraient au rouge s’il était de ce genre de personnes qui réagissent aussi facilement au contexte extérieur. Évoquer la vie privée de son couple n’a pour lui rien de naturel, même à propos de sujets tels que ceux-ci, lesquels finiront inévitablement par être connus de tous. Un jour, tout le monde verra qu’ils portent leurs alliances, s’ils n’ont pas d’abord été invités au mariage. Un autre, s’ils n’ont pas vu le ventre de Lucia lentement s’arrondir pendant neuf mois, ils verront le petit marmot blond qui sera magnifique, bien sûr. Le sujet n’a pas été évoqué dans tous ses détails mais ils en ont parlé, oui, et ils ont acté que plutôt qu’une simple possibilité, ce sera indubitablement ce dont leur futur sera fait. “On a l’idée de faire les deux mais on est ensemble que depuis un an, je veux pas griller les étapes.” Une année de vie n’a rien de négligeable mais lorsqu’il est question de s’unir pour la vie et même la donner à de mini êtres humains, tout devient soudainement relatif. Il ne doute pas de vouloir de ces lendemains auprès de la jeune femme mais ils ont tout le temps du monde pour concrétiser ces paroles et idées. A défaut, ils iront au mariage d’Alex et verront ses jumelles, comme si leur entourage n’était pas déjà assez composé de bambins. “Personne ne doute que Londres soit derrière toi.” Elle affirme ne plus du tout être la femme qu’il a connu et avec qui il a grandi et Swann n’a aucun mal à la croire, il ne voudrait remettre ses paroles en doute pour rien au monde. “Elles n’auront jamais honte de leur mère, tu sais. Au contraire, je pense qu’elles seraient fières de tout le chemin que tu as parcouru.” Les petites lignes affirment que ses filles auront vent de l’histoire à un moment ou un autre de leur vie et qu’il vaut mieux pour la jeune Clarke que cela n’arrive pas durant leur phase rebelle de l’adolescence. Si elle arrive à prendre sur elle pour faire les choses bien et contant cette histoire alors ses filles ne pourront qu’admirer leur mère pour toute la force et le courage dont elle a fait preuve. C’est en tout cas le cas de Swann, alors pourquoi n’en serait-il pas de même pour la chair de sa chair ? Si un jour elles en viennent réellement à l’appeler tonton, il sait par avance qu’il n’aura de cesse de militer en faveur de son amie de toujours qui, à ses yeux, ne mérite que d’être enfin heureuse.

Il se fait silencieux lorsqu’elle écoute la messagerie de son téléphone, alerte au moindre indice pouvant le laisser penser qu’il s’agit d’une mauvaise nouvelle. Au contraire, pourtant, il se fait surprendre par une photo tendue de ses deux filles sagement endormies dans leurs poussettes. Un sourire attendri et sincère se forme aussitôt sur son visage, il papillonne des yeux comme c’est toujours le cas devant chaque chérubin qu’il découvre pour la première fois. “Je n’ai rien envie de dire d’autre. Elles sont vraiment magnifiques, Alex.” Pas de blagues, pas d’ironie. Il relève brièvement ses iris foncés en direction de la jeune mère comme gage de bonne foi et, surtout, de sincérité. Il aurait aimé les rencontrer elles et son fiancé ce soir mais l’impossibilité n’est que temporaire. Maintenant qu’ils se sont retrouvés, ils ont le temps de faire bien des choses et si ce n’est pas ce soir alors ça le sera le lendemain ou le jour d’après encore. Ils ont le temps de tout, même leur vie n’est plus comptée. “Ne t’en fais pas, amuse toi bien avec ta famille. Et je serai toujours heureux de recevoir un message de ta part, tu le sais.” Qu’il se compose réellement de quelques mots ou plutôt d’une photo de sa petite famille peu lui importe, tant que cela signifie qu’il a des nouvelles d’Alex et qu’elle continue de bien se porter en étant heureuse alors c’est tout ce qui importe.

« Et Swann, tu as intérêt à prendre soin de toi. » Il observe changer le sourire d’Alex tout en sentant le sien en faire de même. Ses paroles auraient pu être prononcées par n’importe qui et n’avoir que peu d’impact mais entre eux, tout est différent. Le sourire de l’anglais a perdu sa splendeur mais ce n’est pas pour autant qu’il laisse la mélancolie ou les remords l’envahir. Au contraire, il se contente d’arriver à sa hauteur pour pouvoir ainsi déposer un baiser contre sa joue et mieux retrouver son sourire assuré. “Seulement si tu en fais de même.” Et puisqu’il ne doute pas un seul instant que ce sera le cas, c’est une promesse qui se voit ainsi prononcée à demi-mots. Ils prendront soin d’eux et seront heureux, c’est un avenir qui vaut la peine d’être pleinement vécu.



took a ride to the end of the lane (swalex #2) ACin3sG
:hotmug::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty
Message(#) Sujet: Re: took a ride to the end of the lane (swalex #2) took a ride to the end of the lane (swalex #2) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

took a ride to the end of the lane (swalex #2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-