AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 (nicholas & laila) dancing days are here again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMar 25 Oct 2022 - 8:54




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Elle ne risquait de faire aucun mal à personne ici. C’était l’idée principale qui l’avait fait sortir de chez elle ce soir. Ça, et la perspective d’écouter de la bonne musique. Mais à dire vrai, si elle devait être tout à fait honnête avec elle-même, cette composante prenait de moins en moins d’importance au fil de ses journées. Parce qu’elle avait autre chose en tête, parce qu’elle n’était toujours pas redescendue de cette soirée où elle avait filé chez Edge pour faire quoi, pour l’obliger à reconsidérer ses options ? Ça n’avait pas été son but. Elle n’avait pas envie d’être avec lui, il représentait simplement une distraction facile à envisager, à l’époque en tout cas. Elle le savait, que son comportement avait été effroyable, et que dans quelques temps, elle devrait passer par la case excuses en prenant en compte l’idée qu’il ne voudrait sûrement jamais la revoir de sa vie. Et il avait raison. Elle ne pouvait qu’être de son côté après tout tant elle savait qu’elle avait abusé, et que des bribes de cette soirée lui revenant en mémoire parfois, elle se disait qu’elle avait atteint un stade où elle avait sûrement besoin d’un peu d’aide.
Mais pas là. Là aussi, elle avait autre chose en tête. Le pub McTavish était plein à craquer, c’était pratique pour éviter d’avoir à penser, et c’était pour ça aussi qu’elle était venue d’ailleurs. Le mardi soir, c’était scène ouverte, et comme l’habituée qu’elle était, elle savait exactement comment envisager la soirée pour en passer une bonne, à défaut de la passer accompagnée. Elle s’en fichait, ce n’était pas une variable dont elle avait besoin pour s’amuser, même si se connaissant, elle finirait par ramener quelqu’un chez elle, ou du moins jusqu’à sa voiture. Elle n’y pensa pas, se faufilant dans la foule déjà dense du pub, prête à se rendre à son endroit de prédilection, celui qu’elle quitterait quelques instants après pour aller se poser au plus près de la scène, là où elle pourrait dodeliner de la tête et encourager ceux qui avaient plus de courage qu’elle n’en avait jamais eu. Elle commanda la première bière de l’ardoise, tapotant d’une main sûre sur le comptoir en entendant des accords de musique jouées dans des baffles, les prémices du concert de ce soir n’étant pas encore arrivées. Elle sentait l’effervescence des grandes soirées, celle qu’elle avait beaucoup écumé pour se repaître du talent de ceux qu’elle écoutait moins religieusement que ses idoles, mais à qui elle accordait assez d’attention pour savoir s’ils étaient bons ou non. La vérité, c’était que dans ces soirées, il y avait rarement de mauvais artistes, et c’était l’assurance d’en avoir pour son argent. Elle sourit à la volée, jetant des coups d’oeil à droite à gauche en attendant son verre, coinçant ses longs cheveux bruns derrière ses oreilles et observa les alentours pour se représenter les choses sans avoir à beaucoup les imaginer au demeurant. Elle rentrerait tard ce soir, seule ou accompagnée, la question ne se posa même pas à ce moment-là puisqu’elle sentait encore la pression du regard de la copine d’Edge peser sur ses épaules. Elle ne serait jamais ce genre de femmes, ça ne faisait pas d’elle quelqu’un de mauvais, mais ça ne faisait pas d’elle quelqu’un de bien non plus.

Qu’elle aille se faire foutre, qu’elle pensa rageusement en réglant sa consommation, et en harponnant son verre comme l’habituée qu’elle était, déjà prête à siroter une gorgée tout en toupillant sur elle-même pour aller voir ailleurs si elle y était. Et ce fût inévitable, elle percuta quelqu’un, un grand gaillard sur qui elle renversa une bonne moitié de son verre. Un instant, le temps de se rendre compte de ce qui venait de se passer, elle resta là, les bras très légèrement écartés en tenant ce qu'il restait de son verre dans sa main levée presque au-dessus de sa tête, à arrondir les yeux devant les dégâts causés au aux mailles du pull du gars vers qui elle leva les yeux pour le reconnaître et lui faire, finalement, avec un grand sourire sur le visage "Oh, hey." Sa deuxième main, celle libre, lui fit un petit signe de la main trop guindée pour ne pas être comique — it’s me, hi, I’m the problem, it’s me.
Nicholas ne la fustigerait sans doute pas pour cet incident, elle le savait assez bienveillant pour ne pas faire d’une maladresse quelque chose de suffisant pour faire une esclandre, mais quand même, elle lui fit dans la foulée, s’approchant de lui avec autant d’empressement que quelques instants plus tôt "Je suis vraiment désolée. C’est l’enthousiasme, j’ai manoeuvré trop brusquement." quelle conne, murmura-t-elle pour elle-même, s’approchant définitivement de lui juste pour se donner bonne conscience et lui frotter l’avant de son pull du plat de la main avant de lui faire une accolade chaleureuse comme elle savait bien les faire, grimpant sur la pointe de ses bottines pour l’atteindre, et redonner un petit coup sur son pull en y repassant la main, son verre pendouillant dans son autre main, tenu à deux doigts "On peut échanger si tu veux, ça doit être à ta taille." qu’elle lui fit en lui montrant son propre t-shirt, caché sous les pans d’une veste en cuir, et qui était aux couleurs de Queen ce soir-là.  


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::



Dernière édition par Laila Ferrer le Mer 2 Nov 2022 - 8:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMer 26 Oct 2022 - 0:19




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Je vais me marier.
De tous les messages qu'on peut recevoir de son ex, cela est sûrement le pire (et de loin, merci bien) et c'est bien celui-ci qui est venu s'afficher sur l'écran de ton téléphone portable il y a quelques heures de cela. Ce message qui t'a poussé à te mordre la lèvre inférieure, avant d'envoyer valser ton téléphone à travers ta chambre avant même de réaliser ce que tu faisais. Et maintenant, un écran craquelé plus tard, tu te rends presque compte de l'erreur de ton geste. Enfin... Presque, c'est fou ce que deux shots de tequila preuve faire à la culpabilité ou même à un ego blessé. Tout cela ne te parait plus si important que cela maintenant et tu ne regrettes absolument pas d'avoir repris ton téléphone, envoyé un message à Vance et encore moins d'avoir suivi ce dernier ici ce soir. Ce n'est pas ton lieu de prédilection, vraiment pas, boire n'est décidemment pas ton activité favorite mais il y a une scène, Vance a compris sans que tu aies besoin de ne verbaliser quoi que ce soit (tu lui as montré le message, il a hoché la tête), alors franchement, tu ne vas pas te faire prier. La tequila t'a brûlé le gosier, véritablement et le deuxième shot t'étourdit pendant une seconde ou deux avant que tu ne grimaces, tu poses ton verre dans un clac retentissant et tu mords dans la tranche de citron tendu par Vance. Ce qui ne change pas du tout le goût, mais c'est un rituel auquel il faut se prêter et cela fait bien sourire le batteur de l'autre côté de la table.
Encore plus quand tu suggères de refaire exactement ça. Parce que tu n'as pas envie de penser justement, que tu finisses étourdi, étourdi au point de penser que déjà, tu aurais dû bloquer le numéro d'Anton, tu vas devoir te repayer un nouveau téléphone avec tous ces bêtises. Et ensuite, que c'est lui, l'homme infidèle à souhait qui a trouvé chaussure à son pied, non seulement ça mais quelqu'un qui l'estime vraiment pour l'épouser. Et toi alors, tu étais quoi ? Une distraction ? Un truc confortable pour quelques nuits ? Oui, plus tu y penses et plus ça te secoue véritablement, assez pour avoir envie de faire l'opposé justement. "Oh tout doux," que proclame Vance avec un sourire. "On n'a pas le même rythme toi et moi, et on doit monter sur scène aussi, donc attention."
"Okay, okay, alors on arrête de boire ?"
"Je n'ai jamais dit ça, on va passer à la bière, ça ne compte pas la bière."
Et le raisonnement de Vance est presque logique, presque, tu t'en fiches, tu n'es pas là pour analyser, pour hésiter ou être trop timide, vraiment pas. Tout ça, ça été rangé au placard, pour ce soir, et la seule chose qui te ressemble vraiment, c'est le pull que tu portes, dont tu lisses les pans en te relevant, pour aller chercher ses fameuses bières et parce que c'est ton tour de payer. Avant de monter sur scène, une bonne idée, pour se cacher derrière une chanson et parce que tu n'es pas la première personne qui se fait marcher dessus par son ex, oh que non, et qu'il y a des tas de textes pour cela. Et qu'est-ce qu'il raconte le Vance, tu pourrais jouer de la guitare avec les yeux fermés et les deux mains attachées dans ton dos, si si. Tu en es là de tes pensées, quand ton léger équilibre est plus que menacé quand on te rentre dedans, tu ne tombes pas, tu ne sais pas comment, mais tu grimaces en sentant un liquide froid sur ton pull, le verre de quelqu'un. Le verre de Laila. "Oh, hey." Tu répètes la même chose, parce que tu ne sais pas quoi dire d'autre et que tu ne t'attendais décidemment pas à croiser un autre visage familier ici. Ou ce soir pour le coup.
Ton regard bleuté se baisse vers la main de la mécanicienne et tu hausses les épaules. "Non, non, je ne regardais pas où j'allais de toute façon donc..." Donc c'est de ta faute, bien sûr que oui, tu hausses les épaules, ton pull va empester l'alcool et être encore plus lourd, donc tu te décides sans y réfléchir à deux fois, te contentant de l'ôter rapidement. Tu ne portes pas rien en dessous, non, ton t-shirt bleu a bien meilleure allure que le pull ou même le t-shirt de Laila, si on ignore la tache qui s'y trouve. "Tentant, mais quelque chose me dit que ça ne m'irait pas aussi bien qu'à toi donc." Et elle ne devrait pas plutôt porter un t-shirt à l'effigie de Nirvana, non ? "Je suis là avec quelqu'un, je vais juste lui demander de me prêter un truc, ou alors je monte sur scène comme ça, la guitare cachera bien le tout, non ?" Tu hausses les épaules, dans d'autres circonstances, tu aurais été gêné, déjà en train de rougir, déjà en train de chercher une issue de secours... mais un message et deux shots de tequila plus tard, tu as déjà décidé que tu t'en fichais, tu enterras ton pull plus tard.
Pour l'heure, tu as un sourire pour Laila, avant de lâcher un simple : "T'es là pour l'alcool ou la bonne musique ?" comme si c'était LA question du siècle.



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...


Dernière édition par Nicholas Hurley le Lun 12 Déc 2022 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMer 2 Nov 2022 - 12:08




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Quelle conne, qu’elle se répéta en boucle, sa main n’en finissant plus de frotter l’avant du pull de Nicholas avant de se dire que c’était idiot comme geste, et qu’à moins d’avoir des pouvoirs insoupçonnés qui réglaient ce genre de problèmes sans qu’elle n’ait besoin d’y penser, les mailles n’en resteraient pas moins imbibées de bière et de mousse. Elle soupira doucement en se redressant sur le talon de ses bottines, prenant le genre de mine désolée sans en avoir l’air, son regard trouvant celui de Nicholas dans une légère inclinaison de tête qui aurait tout aussi bien être une invitation à lui demander pardon, bien qu’elle ne prit pas la peine de verbaliser sa requête, statuant d’emblée sur l’évidence, à savoir que le mal était déjà fait de toute façon, alors à quoi bon ?

Nicholas, il était tout de même assez bienveillant pour partager les torts. De fait, ce n’était pas très honnête de la part de Laila, néanmoins elle décida de cesser tout de suite de jouer au jeu de c’est ma faute, pas la tienne. Elle en avait déjà trop de parties à son actif — encore plus de victoires, et ce n’était pas de la frime que de le prétendre — pour vouloir s’y frotter encore une fois. Assez lâchement, elle décida de laisser Nicholas remporter la manche et de s’attribuer le désastre sans essayer de lui dire qu’ils étaient tous les deux fautifs en réalité, même si ce n'était rien d’autre que la réalité au demeurant.
Laila se décala pour laisser de l’espace à Nicholas, lui accordant seulement un regard quand il s’agita pour retirer son pull souillé de bière, passant sur l’espèce de compliment qu’il lui fit en cours de route et se contentant d’hausser les épaules en lui disant, un sourire en coin "Il fait trop chaud ici pour porter des pulls de toute façon." C’était le cas, ce n’était pas qu’un moyen de détendre l’atmosphère et de faire l’impasse sur le petit incident qui venait d’avoir lieu. Le pub était bondé, et dans ces circonstances, la température n’en finissait plus de grimper pour forcer ceux qui ne la supportaient pas à se dévêtir, ou à préférer l’extérieur pour réapprendre à remplir ses poumons d’air frais. Laila n’était arrivée qu’il y avait quelques minutes à peine, elle n’avait pas encore eu le temps de se rendre compte à quel point ça pouvait être suffoquant ici. Au contraire de Nicholas, qui avait les yeux qui brillaient trop pour qu’il en soit à son premier détour au bar, et c’était sans doute un peu idiot de sa part, mais ça la surprenait, Lali. Pas qu’elle avait une idée préconçue sur le jeune homme, mais l’une des dernières fois qu’ils s’étaient vus, il avait agi comme un grand adolescent qui est effrayé par le monde qui l’entoure. Là, il paraissait un peu trop à l’aise pour que la composante alcool ne soit pas déjà en train de dévaler son système veineux.
Cette constatation, elle lui fit lui dire en haussant doucement la voix pour mieux s’entendre, son verre à moitié vide toujours légèrement suspendu au-dessus de sa tête, et lui faisant réaliser que, de toute façon, elle devait retourner le faire remplir "Je vous offre la tournée que t’es venu chercher, c’est la moindre des choses après cette douche à la bière que tu viens de recevoir." Sa main tenant son verre se baissant, l’autre se leva pour l’arrêter avant même qu’il ne dise quoi que ce soit "Non, je plaisante pas, c’est pour moi !" qu’elle ajouta en anticipant déjà le refus de Nicholas et riant doucement à la question qu’il lui posa juste ensuite. D’ailleurs, elle lui fit plisser les yeux en montrant le bar d’un signe du menton, histoire de l’inviter à bouger pour qu’ils s’y rendent et qu’il commande ce qui leur ferait plaisir, à lui et à son accompagnant "Un peu des deux. Je fais souvent ce genre de sortie en solo, je crois que c’est la première fois que je t’y vois." Est-ce qu’elle lui ferait l’affront de lui retourner la question alors qu’il venait à peine de parler de sa prochaine montée de scène ? Laila tourna la tête vers lui, ne se le demandant pas vraiment puisqu’il fallait bien alimenter le feu de la conversation avec quelque chose, et qu’elle s’échina à le faire sans rechigner, posant ses deux avant-bras sur le comptoir après avoir posé son verre dont elle n’avait rien bu et qui était déjà partiellement vide "Et toi alors, t’es venu déverser ton pouvoir sur le commun des mortels ?" Elle lui sourit bouche fermée, venant faire cogner son épaule contre la sienne pour très doucement le faire basculer, sans que rien ne tombe cette fois-là "C’est quoi la setlist de ce soir ?" qu’elle lui fit sans délai, déjà assez intéressée pour que son regard ne quitte pas le sien, ayant l’habitude de considérer les musiciens comme des Dieux qui étaient assez cléments pour répandre leur talent au milieu de l’individu lambda de base dont elle faisait clairement partie. 


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::



Dernière édition par Laila Ferrer le Sam 12 Nov 2022 - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMar 8 Nov 2022 - 23:50




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
"Il fait trop chaud dans la vie en général pour porter des pulls d'après ce qu'on me dit depuis quelques années." Que tu répliques face à Laila, haussant les épaules, parce qu'on te l'a déjà dit en ces termes. Et que tu sembles d'humeur bavarde ce soir, un fait plus que rare et tu sais que ce n'est pas juste à cause de l'alcool qui se fraie un chemin dans ton système au fur et à mesure de cette conversation. Ton esprit tourne à plein régime, cependant, c'est ton cœur plus que meurtri et en pièces qui donne le change ce soir et il semble que ce soit lui qui ait besoin d'une distraction. Et c'est bien à cela que sert un endroit pareil, non ? De distraction pour quelques heures, des verres remplis d'un doux poison qui servira à justifier les pires bêtises du monde tu en es certain, et assez de monde pour se marcher dessus et ne pas réfléchir, justement. Tout cela, ça t'aurait fait fuir le pub McTavish en temps normal, ta culpabilité et tout le reste te rattraperont certainement au réveil, ça tu le sais, c'est même écrit dans la pierre, pour l'heure, Laila se propose de payer les verres que tu étais venu chercher. Une offre généreuse qui ne fait pas de sens, mais tu n'es pas là pour argumenter. "Okay, je m'occupe de la prochaine alors." Tu proposes cela comme si tu avais l'habitude de ce genre de bons procédés, avançant aux côtés de Laila pour retrouver le bar.
Non, d'ordinaire tu regardes, tu n'es pas un idiot fini, tu as déjà observé ce genre d'échanges. Tu es normalement le chauffeur de Vance quand c'est lui qui a trop bu et du temps où 15 possible girlfriends existait encore, après les mariages et pendant les vraies fêtes, tu étais très certainement le seul avec encore de la jugeotte. Ce qui ne t'a jamais aidé maintenant que tu y réfléchis bien, tu ne le fais pas longtemps, tu as interrogé Laila après tout et tu ne doutes pas qu'elle est plus à sa place que toi. "J'aime les scènes ouvertes, en général je me tiens éloigné des bars donc... c'est pour cela que tu ne m'avais jamais vu ici avant." Brisbane regorge d'endroits où trouver un public quand on est musiciens, que ce soit en étant de simples amateurs ou un peu plus comme toi, tu ne sais pas pourquoi, mais les gens semblent être plus cléments certains soirs que d'autres. Et tu arrives toujours à satisfaire ton envie de jouer devant un public, ce qui n'arrive pas si souvent que cela mais tout de même, pour tes élans de timidité et les doutes, tu trouves toujours ta place sur une scène, toujours. Tu ne l'expliques pas vraiment, peut-être que c'est tous les moments passer à jouer, à répéter, à te prendre la tête sur tel ou tel accord, face au public, tu ne le fais, tu n'hésites pas. Tu es sans doute perdu mais qu'on te mette un instrument dans les mains, et tu sauras quoi faire, une certitude qui ne changera jamais. Ton subconscient doit le savoir, c'est la seule explication logique.
Laila te sort de tes pensées l'instant suivant et tu éclates de rire, sans pouvoir t'en empêcher, alors qu'elle fait une description qui n'est pas du tout juste pour le coup. "C'est une façon de le dire, oui, je suis venu... je ne sais pas, sortir de ma propre tête." Oui, tu as osé le dire à voix haute, même toi tu le sais que tu en fais trop parfois, tu adorerais avoir une autre manière de fonctionner, pouvoir claquer des doigts pour que la partie la plus anxieuse de toi-même juste se la boucle de temps en temps cependant... Rien n'est aussi simple, il n'y a pas de position OFF pour ce genre de sentiments. "Boire, jouer, oublier le fait que mon ex s'est senti obligé de m'informer de son mariage prévu l'année prochaine et boire." Ton discours est décousu, tu en révèles trop, tu t'en fiches bien, tu as déjà été vulnérable devant Laila, oui, comment oublier que c'est la mécanicienne qui t'a sorti d'un très mauvais pas il y a des semaines de cela. Rien que d'y songer, tu as envie de grimacer, tu ne le fais pas, tu continues juste sur ta lancée.
"Aucune chanson où quelqu'un ne finit heureux c'est pour sûr... Donc je vais sûrement commencer avec Heartbreaker et on verra ensuite." Tu ne vas pas chanter l'amour ce soir, tu n'es pas d'humeur, tu aimerais tellement qu'Anton soit dans le public pour qu'il comprenne tout ce que tu penses de lui et de ses messages inutiles et déplacés. Vraiment, ça t'aiderait à te sentir un peu moins stupide, tu ne veux même pas le récupérer ce qui est pire, tu es déjà passé par là, tu t'es déjà brûlé les ailes et même plus encore, tu connais la chanson, qu'il aille embêter quelqu'un d'autre."Sinon qu'est-ce que tu veux entendre ?" Et cette fois-ci, c'est ton tour de presser ton épaule contre celle de Laila, lui rendant la pareille avec un sourire sur le visage.



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...


Dernière édition par Nicholas Hurley le Lun 12 Déc 2022 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptySam 12 Nov 2022 - 11:08




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Pas de débat possible quand ça cause tournée de boissons. En tout cas, l’attitude de Laila laissait supposer qu’il ne valait mieux pas la contrarier à ce sujet, elle qui avait déjà pris les devants en forçant Nicholas à accepter son offre sans rechigner. Cependant, elle fit la grimace quand elle lui proposa de payer la prochaine, là où elle aurait tout simplement pu feindre de ne pas l’avoir entendu pour se cantonner au rôle de bienfaiteur de la cause qu’ils défendaient ce soir.  Celle de s’amuser, de ne penser à rien, et de boire, donc — c’était une routine à laquelle elle aurait dû renoncer, Lali, seulement c’était la seule qui avait du bénéfice du elle. Du moins, quand elle ne décidait pas d’aller frapper à la porte du premier venu pour le forcer à adhérer à sa requête — peut-être qu’elle devrait beaucoup boire pour oublier cet épisode-là, et peut-être que Nicholas était le bon compagnon pour le faire ce soir, elle n’en savait rien, mais si elle ne se lançait pas, elle n’aurait aucun moyen de le savoir dans tous les cas.
Alors, atteignant le bar, elle n’attendit pas avant de commander la même chose que tout à l’heure, s’attirant les gros yeux du barman qui sembla lui demander dude, déjà ? quand elle haussa les épaules dans sa direction avec un léger rire, lui montrant trois doigts pour qu’il prépare trois verres, un étant réservé à la personne que Nicholas lui avait désignée comme étant son accompagnateur du soir.

"Tu veux dire que d’habitude, t’es assez raisonnable pour rester sobre pour monter sur scène ?" Elle le regarda avec de gros yeux de dessin-animé "Je suis impressionnée." Elle en connaissait, des musiciens qui ne montaient pas sur scène sobres, ou alors elle se faisait toute une idée de la scène musicale qu’elle adorait, et qui partait de la légende qui disait qu’ils jouaient mieux quand ils ne touchaient plus terre, allez savoir "Il se passe quoi dans ta tête pour que tu veuilles en sortir ?" osa-t-elle lui demander, se penchant sur lui pour créer un aparté inutile puisque personne, absolument personne, ne les écoutait "Tu peux me le dire, je répéterais rien à personne." Et ça, elle pouvait bien le lui jurer, même si dans le fond, ça lui fit un peu de peine qu’il explique les choses de cette manière étant donné que ça laissait présager qu’il n’y sentait pas très bien, dans sa tête, justement.
Laila le regarda, attendant leurs verres en profitant de la vue qu’il lui offrait sans le savoir, ses yeux se posant sur son profil pour essayer d’en voir plus nettement les contours "C’est marrant qu’une bonne partie des musiciens soient aussi introvertis, mais que vous trouvez quand même la force de monter sur scène. Je sais pas comment vous faites pour passer au-delà de votre angoisse du monde, c’est peut-être pour ça que j’aime autant vous écouter." Pour trouver des réponses à ses propres difficultés ? Elle n’en savait rien, comme elle ne savait pas ce que ça faisait vraiment d’être admiré et acclamé. Elle haussa les épaules, passant sur ses propres tergiversations — mais d’un coup, elle retourna brusquement la tête vers Nicholas quand il lui annonça le reste du programme de sa soirée en partant sur un petit twist qui lui fit ouvrir grand la bouche, et lui dire, aussi affectée que désolée pour lui  "OK, tu gagnes le trophée de celui qui a vraiment besoin de se prendre une mine pour oublier." Voire deux ou trois mines, il ne fallait pas lésiner sur les chiffres "Quel connard. Il a vraiment fait ça ? Mais pourquoi ?" finit-elle par lui demander, fronçant les sourcils pour fixer son regard sur le visage du jeune homme et tacher de déceler la moindre trace d’humour.
Sauf qu’elle n’en décela aucune ce qui la fit pudiquement détourner les yeux et reprendre la conversation sur autre chose ; sur son choix de setlist en l’occurence, et ce qui lui répondit, ça lui fit rétorquer "T’as décidé de jouer à fond la carte du mec qui le vit mal à ce que je vois." Est-ce qu’elle le jugeait ? Absolument pas, elle comprenait parfaitement la situation à dire vrai, mais le partager avec lui pour qu’il se sente un peu moins minable ? C’était mettre une pièce dans le mauvais jukebox, et elle ne le ferait pas, rebondissant sur sa question en faisant d’abord mine de réfléchir, puis en sautillant très légèrement ensuite en lui attrapant le bras, répondant au léger coup d’épaule qu’il lui donna par un autre qui fit naître un léger sourire sur son visage "Quelque chose de fun, qui fait danser. Je suis pas fermée à autre chose que du rock tu sais, j’adore Cindy Lauper." Etait-ce trop cliché de lui demander un petit Girls Just Want To Have Fun ? Sûrement, mais il saisirait la perche qu’elle était en train de lui tendre, elle en était persuadée.


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyJeu 17 Nov 2022 - 19:43




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Laila a l'air impressionnée, vraiment, c'est une expression honnête qu'il y a sur son visage et tu ne décèles pas de sarcasme ou de moquerie dans son ton... Tu aurais rougi à un autre moment, pas ce soir, tu te contentes de hocher la tête, fermement et un fin sourire se dessine sur ton visage alors que tu acceptes le compliment. Cela fait du bien après ta journée et tu n'as pas vraiment envie d'être humble là tout de suite, oui tu te débrouilles bien sur scène, on peut même utiliser l'adjectif doué et ce n'est pas anodin. Tu bosses dur, tu répètes sur tout ton temps lire et sur une journée de vingt-quatre heures, tu es certain que tu en passes au moins vingt avec un instrument dans les mains, ou quelque chose comme cela. "Ouais. Avec zéro trace d'alcool dans le sang. Ne me demande pas pourquoi mais visiblement pour mon cerveau chanter et jouer devant un tas d'inconnus est beaucoup plus facile que ... le reste." Tu ne l'expliques pas, tu n'as jamais été en mesure de l'expliquer. Tu peux encore te revoir, du temps du lycée, alors que Dahlia et toi vous embêtiez votre professeur de musique pour vous charger de la musique d'un bal de promo. Cela a été ta première fois sur scène, avec un projecteur sous les yeux et un micro devant tes lèvres, et même là, tu n'as pas hésité.
Beaucoup ne t'ont pas reconnu sur le moment, ni même des mois et des années plus tard, et en toute sincérité, tu ne peux pas les blâmer. Il se passe définitivement quelque chose quand tu es sur scène, quelque chose de familier et de rassurant, et que tu es venu chercher ce soir. Pour ignorer et surtout, oublier Anton et son bonheur naissant avec un autre. Tu te sentiras tout aussi mal en recevant une invitation, pour l'heure, tandis qu'on s'active derrière le bar pour vos boissons, ta main trouve ta poche, puis ton téléphone et l'application messages et tu le donnes à Laila, sans y voir un problème. "Je te laisse constater par toi-même." On t'a souvent dit qu'il y avait des perdants et des gagnants lors d'une rupture, tu n'y as jamais cru, te sentant toujours vidé et misérable après. Anton doit adhérer à cette philosophie et des années plus tard, il veut toujours gagner, le pire dans tout ça ? Toi tu ne joues même pas. "Je ne sais vraiment pas, quelqu'un de plus compétent que moi avec plusieurs diplômes dirait que c'est un narcissiste fini qui a besoin d'écraser les autres pour se sentir important..." Toi en l'occurrence, et ça ne date pas d'hier, que tu te dis, dès votre première interaction, il a toujours été question de commander et de dominer. Ce qui n'est définitivement pas sain, du tout même. Tu hausses les épaules, parce que tu t'en fiches, parce que ça fait trop mal d'y penser en réalité et de te dire que tu as été tellement idiot pour voir la réalité.
"Moi je dis juste que c'est presque deux ans de ma vie que je ne pourrais jamais récupérer. Heureusement qu'il se débrouillait bien sous les draps, sinon le temps aurait été long." Tu lâches un rire à la fin de ta phrase, parce que c'est drôle, surtout quand on sait qu'Anton allait voir ailleurs régulièrement et que ça été ça plus que le reste qui t'a fait fuir... en tout cas tu te trouves particulièrement hilarant et tu as toujours le sourire aux lèvres en récupérant ton verre, ainsi que celui de Vance. Payé par Laila, elle a insisté et tu la remercieras en jouant ce qu'elle veut sur scène, si si, même si c'est du Cindy Lauper. "T'es vraiment pas difficile hein..." Que tu fais remarquer, avant de lui indiquer la table que tu occupes avec Vance. Tu te fraies un chemin dans la petite foule, sans renverser quoi que ce soit cette fois-ci et en guidant Laila. "Vance, Laila. Laila, Vance." Tu fais l'annonce sans plus de cérémonie, posant le verre de Vance devant ce dernier, tu glisses sur la banquette pour laisser un peu de place à Laila. Tu portes rapidement ton verre à tes lèvres, rester sobre veut dire réfléchir et c'est définitivement exclu ce soir.
"Je te laisse aller au bar tout seul et tu reviens avec quelqu'un... excusez-moi, vous avez fait quoi de ce bon vieux Nicholas Hurley ?" Que demande Vance après avoir salué la brune d'un signe de la main, se tournant vers toi. "Hmm, il ne peut pas répondre pour le moment, il est mort." Que tu déclares plus que dramatique à souhait, la blague n'est même pas de toi, et tu hausses les épaules. "Elle bosse chez Mecanor et elle est fan de rock." Cela suffira comme explication en réalité, qu'est-ce que Vance s'imagine ? Que soudainement... Tu sais flirter ? Non, il n'y a pas assez d'alcool dans le bar pour cela. Tu abandonnes la conversation un temps, ton regard bleuté se perdant vers la scène. "Je crois que c'est à nous après." Une autre lampée de bière plus tard, ton regard tombe sur Laila, une idée folle en tête. "Comment sont tes cordes vocales ? Si tu veux, tu peux venir avec nous... tu peux hein."



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...


Dernière édition par Nicholas Hurley le Lun 12 Déc 2022 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptySam 19 Nov 2022 - 17:27



≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
C’est bizarre, qu’elle aurait pu lui rétorquer Laila quand Nicholas lui avoua que, pour son cerveau, c’était plus facile d’être en représentation qu’autre chose. Ça devait être ça, la passion, c’était assez transcendant pour vous faire déroger à votre tempérament profond, et vous donner envie de vous surpasser sans prendre en compte l’avis ni le ressenti des autres autrement que pour partager et faire se soulever les foules. Elle admirait ce genre de choses sans pour autant réussir à se figurer vraiment ce que ça devait provoquer comme émotion, même si une passion, elle en avait connue une il y avait trop longtemps maintenant pour que ce ne soit pas douloureux d’y repenser. Est-ce que c’était pareil pour les histoires d’amour, d’ailleurs ? Probablement, sinon le mot passion ne rentrerait pas dans son champ lexical. Ce soir n’était pas le bon soir pour faire des comparaisons entre plusieurs domaines dont elle était loin d’être experte, cependant, et elle tut ses réflexions pour s’intéresser davantage à Nicholas.
Elle n’était pas du tout experte, non, que ce fut pour la musique, comme pour l’amour, ainsi quand Nicholas lui montra les messages envoyés par son ex, ceux qui causaient son envie soudaine de tout oublier pour se prendre une cuite, elle ne put que répéter "Quel connard." Sans tout à fait craindre que Nicholas le prenne mal, lui qui avait certainement beaucoup aimé cet homme en particulier pour gérer si mal la nouvelle de son mariage imminent ; ou était-ce l’affront qu’il lui faisait, de l’inviter à participer à la fête quand leur histoire avait échoué ? C’était difficile à dire, mais plutôt facile à comprendre, et tandis qu’elle lui redonnait son appareil, Laila l’écouta raconter les raisons, selon lui, qui avait poussé le futur marié à lui envoyer ces messages. Elle détourna les yeux, harponnant le verre qu’on lui mit devant elle avant de remuer sur place pour payer sa consommation, celle de Nicholas et de son ami, tout en lui disant "C’est pas de bol d’être tombé sur un type comme ça. Je pourrais compatir et échanger des anecdotes avec toi, mais si j’ai la poisse d’ordinaire, j’ai jamais eu le malheur de tomber sur un connard comme celui-là." Félicitations, qu’elle aurait pu lui dire pour pousser la blague plus loin. Elle en avait connu d’autre, elle en avait aimé d’autre, ou du moins le pensait-elle, mais pas de ce genre-là, c’était une évidence. Quant à Nate, il ne collait même pas à la catégorie des connards, quand bien même il ne s’était pas battu pour elle, elle ne réussirait jamais à lui en vouloir assez pour vulgairement l’appeler comme ça "C’est ce qui compte, faut garder le meilleur de nos histoires." qu’elle lui fit dans un rire, synchrone avec celui de Nicholas quand il tourna la situation en dérision tout en se rendant compte que, s’il faisait mine de ne pas être touché et de voir le côté le plus superficiel des choses, ça devait lui faire assez de mal pour qu’il passe sa soirée à ruminer.

Mais c’était inutile de le lui faire remarquer, et dans une voltige maîtrisée cette fois, ils rejoignirent la table de l’ami de Nicholas "Hey." lui fit-elle avec enthousiasme au petit blond qu’elle prit dans ses bras parce qu’elle avait l’accolade facile, Laila, se posant tout de suite après sur la banquette qu’il lui présenta comme sa table de choix. Elle enleva sa veste en cuir pour se mettre à l’aise, dégageant ses épaules couverte du t-shirt vintage qu’elle portait sur le dos, et but une grande lampée de son verre en n’écoutant que d’une oreille l’échange entre les deux jeunes hommes qu’elle regardait alternativement sans avoir l’impression d’être une pièce rapportée ; le seul moment où elle réagit vraiment, ce fut quand Nicholas lui proposa de quoi, monter sur scène avec eux ? Elle posa son verre rapidement, levant une main comme un stop devant son nez, et lui dit en riant franchement, avalant sa lampe de bière en troisième vitesse "Hors de question. Je suis douée pour plein de choses, mais je laisse le chant à ceux qui ont un vrai don. Crois-moi, vaut mieux garder ça pour la douche." Elle n’avait aucune appétence pour l’attention, Lali, trop gauche pour se sentir à l’aise avec des dizaines et des dizaines de paire d’yeux braqués sur elle. Son rire s’amenuisant, elle sourit à Nicholas, pointant finalement Vance du doigt en faisant la navette ; une fois sur lui, une fois  sur l’autre en leur demandant en même temps , sa voix se haussant un peu pour qu’ils puissent l’entendre "C’est quoi l’histoire de votre rencontre ? Vous avez l’air proches." Assez en tout cas pour que le blond se permette de juger les travers de Dom Juan du dimanche de son ami ce qui, à bien y penser, était un privilège réservé aux meilleurs amis, non ?


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMar 29 Nov 2022 - 10:39




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Tu n'as pas parlé aussi librement d'Anton depuis une éternité, et franchement ? Même si c'est un connard fini que tu devrais vraiment présenter à Jo un de ces jours, histoire qu'elle lui dise ses quatre vérités, cela te fait du bien. D'en parler, parce que le sujet n'est pas si tabou que ça, parce que tes seules erreurs auront été d'essayer et de te montrer tolérant. Et de t'accrocher corps et âme à une relation qui ne fonctionnait pas sur le papier et encore moins dans la réalité. Tu le sais maintenant et tu ne peux qu'être d'accord avec Laila quand elle l'insulte, pas surpris de savoir qu'elle aussi, elle a eu son lot de déceptions amoureuses. Tu te dis que c'est le cas de toutes les personnes présentes ici ce soir, et que ça explique la popularité de ce genre d'endroits. Sans les déboires de la vie quotidienne ou quelqu'un pour marcher sur le cœur, à quoi bon venir se perdre ici. Mais Laila est de bonne compagnie au moins, elle va même jusqu'à prendre Vance dans ses bras. C'est lui qui ne sait pas se tenir et qui articule un :  "Ah bon ? Je n'étais pas au courant." alors que tu proposes à Laila de vous rejoindre sur scène.
Tu l'ignores au profit de la brune, qui refuse ta proposition, ça aurait pu fonctionner, tu le sais très bien. "Tu n'es pas la seule à chanter sous la douche... à cette table d'ailleurs, maintenant que j'y pense bien." Pas du tout la seule, tu prends une autre gorgée de ta bière, ce qui t'empêche de rire à la prochaine remarque de Laila. Au moins, elle n'a pas sauté à la conclusion de la relation amoureuse tout de suite. "Han, Nicholas, on a l'air proches." Vance bat des cils dans ta direction, et il tente de se rapprocher, pour te serrer dans ses bras, pour te gêner et prouver à Laila à quel point elle a tort et tu fais de ton mieux pour repousser les mains baladeuses du batteur, lui et son air plus que stupide. Tu lui tapotes la main droite et il finit par rire et s'intéresser à sa bière. "Quand tu auras fini de... Bref, tu devrais remercier Laila pour ta bière au lieu de m'embêter." Vraiment, tu te tournes vers Laila, justement avant de lui fournir une explication. "On se connait depuis des années c'est pour ça, Vance faisait aussi parti de 15 possible girlfriends, il était juste dans le fond caché par son énorme batterie. " Que tu dis, pour lui rendre justice et tu peux déjà sentir la blague douteuse arriver, c'est bien pour cela que tu lèves ton index dans sa direction, lâchant un : "Tais-toi." pour Vance. Avant de poursuivre ta conversation avec la jeune femme.
"Il a juste auditionné quand on commençait tout ça avec Dahlia, il est arrivé avec une demi-heure de retard mais..." "Oh tu es tellement placé pour dire quoi que ce soit sur ma ponctualité, Nicholas Hurley." Il marque un point, tu le lui accordes dans un hochement de tête. "Vrai, mais, comme je disais, il est doué, et ce n'est pas parce qu'on a perdu Dahlia que je vais lui lâcher la grappe." Vance n'a aucun désir de quitter Brisbane de sitôt, tu le sais, il n'a pas envie d'aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs, il fait partie des gens qui se reposent sur leur laurier et qui voient ce que chaque jour amène. Pourquoi quitter Brisbane quand il a un toit au-dessus de sa tête et des gens pour lui donner de l'attention ? Pas que tu approuves, mais tu ne pourrais pas fonctionner comme cela, sans aucune inquiétude. Tu ne sais pas comment il fait en réalité, tu le regardes se lever et tu réalises avec un temps de retard que tu devrais faire pareil.
"Allez, viens c'est à nous, je sais que tu aimes bien les brunes mais tu pourras flirter après." Tu roules un peu des yeux, mais tu adresses tout de même un sourire poli à Laila, parce que oui, vous l'abandonnez un peu mais c'est pour la bonne cause, tu le sais. Tu te fraies un chemin jusqu'aux coulisses facilement et tout aussi habilement, tu récupères la guitare électrique que tu as réglée en arrivant. La ceinture de la guitare trouve sa place sur tes épaules et tu suis Vance sur scène, alors qu'il s'installe déjà derrière son instrument. "Un deux ? Un deux ?" Le micro est devant toi et tu vois quelques intéressés t'adresser un regard, à se demander si tu es perdu, ou si tu es un de ses amateurs qui va plomber l'ambiance avec son incompétence. Tu branches ta guitare et tu prends une profonde inspiration avant de prendre la parole. "Je sais que vous êtes tous là pour l'alcool et du moment qu'on ne ruine pas vos conversations et qu'on fait du bon bruit de fond, on aura des applaudissements... On a un set de prévu, mais il est très possible qu'on improvise parce que j'ai un peu bu et que je suis là pour oublier mon ex." Au moins c'est honnête, mais, que tu penses tandis que tes doigts se promènent déjà sur les cordes, personne ne peut vraiment t'atteindre ici.  "On est Nicky and the saints." Les prochains moments ne sont qu'à toi et c'est bien avec un franc sourire que les premiers accords sont joués et que votre set commence.

le set:




If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...


Dernière édition par Nicholas Hurley le Lun 12 Déc 2022 - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyVen 9 Déc 2022 - 9:50




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
"Pas besoin, ça me fait plaisir." rétorqua la jeune femme lorsque Nicholas enjoignit Vance à la remercier pour sa bière. Elle suivit leur échange avec un léger sourire aux lèvres et le genre de regard qui brille de curiosité saine, celle qu’on voit sur le visage des petites-filles quand elle sont attirées par quelque chose de beau et de brillant dans la vitrine. Elle aurait pu se prendre le rapport entretenu par Nicholas et son ami en pleine face et méditer sur sa propre solitude, sauf qu’elle n’avait pas à se plaindre à ce niveau-là, Laila. Si elle n’avait pas une vie sentimentale digne de ce nom, elle savait s’entourer de bons amis, et cette proximité qui semblait lier les deux hommes, elle lui parlait assez pour que ça la touche dans le fond, d’être ainsi autorisée à faire partie, ne serait-ce que momentanément, de leur petit groupe — au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs, seulement elle refusa tout bonnement d’être la pièce rapportée du set qui se jouerait ce soir parce qu’elle n’avait pas les compétences requises pour faire ce genre de choses en public.
Aussi, écoutant le récit du jeune homme qu’elle avait interrogé à propos de sa rencontre avec le blond à ses côtés, elle hocha la tête en entourant son verre de bière avec ses deux mains, ses yeux continuant à faire la navette entre les deux visages qui lui faisaient face "C’est comme ça que commence la légende des meilleurs groupes. Ça vous fait au moins un chapitre d’écrit pour vos futurs mémoires." crut-elle bon de faire en riant en ne s’empêchant pas de penser qu’elle avait raison, que tous les bons groupes sur cette planète réussissaient souvent en étant entourés de leurs meilleurs amis "Vous avez perdu Dahlia… elle est partie, ou ?" Ou quoi ? Elle est morte ? Laila ne posa pas frontalement la question au cas où le sujet était délicat, mais elle s’autorisa un nouveau regard en direction de Nicholas pour finalement mieux respirer lorsqu’il lui accorda une réponse qui ne soulignerait pas sa propension à mettre les pieds dans le plat.

Peut-être qu’il lui avait déjà parlé de cette Dahlia, c’était difficile à resituer, mais il lui semblait bien que lorsqu’ils s’étaient rencontrés, il y avait une plus-value féminine au sein de leur groupe, en effet. Elle ne la remplacerait pas, tout le monde pouvait resté tranquille à ce sujet-là. Elle, elle était seulement là pour profiter du son et de l’alcool, c’était la seule résolution qu’elle était vraiment capable de tenir, alors quand ils lui faussèrent compagnie pour rejoindre la scène et commencer leur gig, Laila les accompagna seulement pour rejoindre le devant de la scène côté public et d’où elle les encouragea avec les deux pouces levés qui bientôt finirent dans les passants de son jean pesant nonchalamment sur ses hanches. Et lorsque Nicholas se présenta et mentionna son ex, elle laissa un petit cri désapprobateur pour l’ex en question lui échapper, et puis un autre plus engageant pour les encourager de nouveau, ses mains claquant déjà entre elles pour accueillir les première notes de l’une de ses chansons préférées.
Et il n’y avait pas à dire, bien qu’il avait une vie sentimentale chaotique, Nicholas Hurley connaissait sa musique. Il savait aussi bien jouer qu’il savait pousser la chansonnette et ça la força à se demander à quel point il était torturé pour avoir deux personnalités aussi marquées. Entre celle qu’elle voyait là, sur la scène, à enchaîner les notes sans en donner l’air, le sourire aux lèvres et le charisme pointant, et celui qui se répandait en excuses plus souvent qu’à son tour en donnant la sensation à quiconque entrant dans son sillage qu’il était trop grand pour ses aspirations, il y avait un fossé qu’elle aurait été prête à enjamber pour savoir de quoi il en retournait exactement ; c’était le genre de contraste qui attirait son attention, à la jeune femme, encore plus que les notes qu’elle ne connaissait pas et qui lui firent froncer les sourcils au moment où elle se rendit compte qu’au milieu de grands classiques, le jeune homme dissimulait sans doute des titres originaux pour quoi, prendre la température ? Ça fonctionnait sur elle qui se laissa happer un instant, les mains jointes sous son menton, à se balancer en rythme sans chercher à faire autre chose qu’à profiter de ce qu’ils lui offraient, sans chercher à analyser les paroles qu’elle entendait sur le moment et se disant à la place qu’elle avait bien fait de refuser de jouer le jeu et de monter sur scène. Elle aurait gâché le moment, c’était une certitude qui ne l’empêcha pas de sautiller sur place lorsqu’elle entendit les notes acoustiques de la chanson qu’elle avait demandée de chanter à Nicholas un peu plus tôt, le remerciant à distance de scène d’avoir pris sa requête en compte, quand bien même cette version était beaucoup plus douce que celle qu’elle avait en tête. L’effet sur elle restait le même, la plongeant des années en arrière, et l’émotion la cueillit juste assez pour qu’elle sente son regard se brouiller et sa voix se briser juste assez quand, la prestation de Nicholas et Vance terminée, elle les applaudit à s’en marquer les paumes des mains, ces dernières se portant à ses lèvres quand elle les félicita encore un peu en les acclamant avec le reste de la foule.
Elle se servit de son privilège de connaître les musiciens pour se précipiter hors du public et pour aller les accueillir à leur sortie de scène. Laila attrapa Nicholas par le bras, ses doigts se glissant dans le creux de son coude quand elle lui dit, les joues rosies du moment qu’elle venait de passer en leur compagnie, les yeux brillants d’avoir refoulée ses souvenirs et sa nostalgie "C’était génial !" Et c’était sincère, ce compliment qu’elle lui offrit en le lâchant finalement pour se placer devant lui et l’observer avec les yeux plissés, ces derniers faisant le trajet le long de sa grande silhouette dégingandée, un peu comme si elle ne réussissait pas à croire qu'il avait ça en lui. Elle ne le lui dirait pas cependant, elle se contenta de lui demander finalement, ses mains se levant devant elle pour marquer sa rhétorique enthousiaste "C’était quoi, l’avant-dernière chanson, une compo originale ? Elle connaissait plus ou moins la réponse, pour autant elle se risquait à la poser tout de même, ajoutant comme si elle ne s’était pas interrompue, la tête inclinée sur sa propre épaule "Ou alors j’ai raté une occasion de sortir des années 70 pour découvrir qu’on fait aussi du bon rock aujourd’hui ?"


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::



Dernière édition par Laila Ferrer le Mar 27 Déc 2022 - 12:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyLun 19 Déc 2022 - 21:00




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Il y a décidemment quelque chose qui se passe dans ton cerveau dès qu'il y a un projecteur qui est braqué sur toi et qu'il faut jouer. Jouer avant de respirer, faire glisser les doigts sur les cordes d'une de tes guitares, chanter des paroles que tu connais mieux que ton propre cœur parfois et se laisser porter par les accords, les notes de musiques et le rythme endiablé que produit Vance à seulement quelques mètres de toi. Parce que c'est la seule chose qui compte sur scène, c'est le moment où la musique parle, où elle va atteindre le public et il n'y a rien d'autre. Absolument rien d'autre et c'est sûrement pour cela que tu te retrouves autant devant de parfaits inconnus, à jouer comme si ta vie en dépendait, le micro devenant soudainement ton meilleur ami et ta guitare contre toi alors que tu bouges aussi au rythme des notes que tu produis, sans véritablement t'en rendre compte. Tu n'es pas Nicholas sur scène, tu n'es rien, tu n'es personne, tu n'es qu'une succession de sons et de mots, le chaos se tait enfin, l'angoisse aussi, ils n'ont pas d'emprise sur tout cela et oui, tu peux le dire, sur scène, tu es complètement libre. Libre de faire ou de dire ce que tu veux, de le dire comme tu le veux et c'est ce sentiment que tu viens chercher sur scène. Le public est réceptif, tu vois quelques personnes chanter avec toi et même Robert Plant, il y a quelques sifflements quand le son des White Stripes se fait ressentir, et bien sûr que tout le monde connait cette chanson-là de Gotye.
Ce n'est pas que ta voix ou celle de Vance et tu souris vraiment en appuyant sur une de tes pédales, pour changer le son. Quand il arrive le moment de chanter tes propres paroles, tu n'es même pas nerveux, ce n'est que la continuation de votre set. La voix de Vance se joint à la tienne et si le batteur était hésitant quand tu le lui as demandé, cela ne s'entend pas, je me moque que tu chantes juste ou non, voilà ce que tu lui as dit, plus intéressé par le résultat final. Et c'est parfait, tu lui adresses même un long sourire, jouant dans sa direction pendant quelques secondes. La chanson arrive trop vite à sa fin, et déjà, il est temps pour la dernière, pour Laila, que tu cherches rapidement dans le public et à qui tu adresses un clin d'œil. Avant de jouer, une version beaucoup plus calme de cet air populaire et parce que tu fais partie de ceux qui aiment faire légèrement retomber l'atmosphère avant de quitter la scène. Les applaudissements arrivent et tu les accueilles avec un autre sourire, c'est ce genre de réaction aussi que tu es venu chercher, aucune raison de mentir maintenant. Tu te décolles de ta guitare et tu as à peine le temps de la reposer dans l'étui que déjà, tu retrouves Laila, un sourire sur les lèvres, la brune s'emparant déjà de ton bras.
Tu te laisses entrainer, bien sûr que oui, son enthousiasme est contagieux et tu étais sur scène il y a quelques minutes, toute l'énergie n'a pas disparu, bien sûr que non. "Ça t'a plu alors ? La dernière chanson était un peu beaucoup pour toi..." Tu supposes que ça, Laila le sait déjà, bien sûr qu'elle le sait, le compliment qu'elle te donne est sincère et si tu n'avais pas autant d'alcool dans le sang ou que tu n'étais pas aussi fier de ta performance, peut-être que tu rougirais en voyant l'air que te lance la brune. Peut-être, pour l'heure, tu te contentes juste de hocher la tête et de poser une main sur l'épaule de Laila, parce qu'elle est là et parce que tes jambes vont te lâcher dans quelques minutes, c'est la seule raison valide, voilà ce que tu te dis. "Il faut que je m'assois avant que la montée d'adrénaline ne retombe. Le seul gros inconvénient à monter sur scène et ça personne n'en parle assez." Que tu dis à Laila, avant de la guider de nouveau dans le bar et vers une des tables. Tu as le droit à quelques accolades et hochements de tête de ceux qui viennent d'écouter le set et au moment où tu finis par t'asseoir, Vance apparait dans ta ligne de vision. "Je crois qu'on a mérité un autre round ? Moi je dis que oui !"
Tu ne peux rien ajouter de plus, ton ami s'éclipse déjà vers le bar, te laissant de nouveau seul avec Laila. Et sa dernière question que tu as très bien entendu, non tu ne la snobes pas, pas du tout, tu la fixes toujours en t'installant un peu plus confortablement sur la banquette en cuir, la tête légèrement penchée en arrière et un sourire sur le visage. "Et pour ton autre question : oui ? Non ? Okay j'avoue que oui." Tu n'es pas si drôle que cela, ça tu le sais déjà, pire on te l'a dit. Cela ne sert vraiment à rien de mentir à Laila, surtout à propos de ça. "Je glisse des compos originales au milieu de quelques chansons connues en espérant que ça passe inaperçu... et aussi pour avoir la réaction du public, je crois que cela s'est bien passé ce soir, non ?" Tu penses que oui, c'était même un très bon set, aucune fausse note, des applaudissements, le sourire va rester en place sur ton visage toute la soirée maintenant que tu y penses bien. Et c'est un très bon sentiment, c'est l'accomplissement de plusieurs petites choses ce soir et si tu pouvais faire ça tous les soirs, honnêtement ? Tu le ferais sans aucune hésitation. Vance refait son apparition avec deux pintes de bières et il en met une devant toi et l'autre devant Laila. "Tenez, je n'ai même pas dû à payer, c'est de la part de la table là-bas. Je vais d'ailleurs aller expliquer notre son si particulier à toutes ces demoiselles, bye..." Tu jettes un coup d'œil à la table en question et tu as joué à suffisamment de mariage pour savoir qu'il s'agit d'un enterrement de vie de jeune fille et que Vance risque sûrement de se réveiller dans le lit d'une des demoiselles d'honneur le lendemain.
Chacun son truc, tu ne juges pas, tu ne peux pas le juger quand il s'éloigne avec le regard d'un homme qui a une mission à accomplir, cela te fait même rire, alors que tu te tournes vers Laila. "Au moins quelqu'un passe une très bonne soirée."



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyMar 27 Déc 2022 - 12:48



≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
"Je te suis." Que dit Laila, tout sourire, et en lâchant Nicholas. Pour joindre le geste à la parole, elle le suivit jusqu’au point de chute qu’il choisit, en l’occurence, la table qu’ils avaient quitté il y avait maintenant quelques longues minutes pour mieux investir, eux la scène, elle le public. Sans aucun mal, elle imaginait que le ressenti des artistes après un concert devait être différent de celui de ceux qui les applaudissaient, encore que l’énergie devait rester la même dans le fond. Il s’agissait d’un shoot d’adrénaline pure qu’elle ne pouvait discuter lorsque le jeune homme lui dit qu’il avait besoin de s’asseoir pour reprendre sur lui. Spontanément, ça la fit rire alors qu’elle se glissait déjà sur la banquette qu’elle retrouva, laissant Vance à sa mission du moment, à savoir d’aller leur chercher de quoi étancher leur soif. Elle, elle resta là à regarder Nicholas redescendre doucement, et faire le point sur la question qu’elle lui avait posé à sa sortie de scène à propos de la chanson originale qu’il avait glissé entre deux standards.
Les avant-bras posés sur la table, elle le regarda admettre que c’était quelque chose qu’il faisait souvent "Mais pourquoi tu fais pas des gigs avec seulement tes titres originaux ?" La question se valait, après tout "En tant que spectatrice, je peux t’assurer qu’on vient pas toujours pour écouter des classiques, et de ce que j’ai entendu, t’as l’air d’avoir assez de talent pour jouer tes propres trucs." Et puis pour ce qu’elle en savait, ce n’était sûrement pas en faisant des covers qu’il réussirait à faire entendre ses messages. Cela dit, ce n’était peut-être pas son intention, qu’en savait-elle finalement "Tu fais ça depuis longtemps ?" lui demanda-t-elle naturellement, la conversation s’instaura d’elle-même sans qu’elle ne veuille faire rien d’autre qu’en apprendre davantage sur le musicien qui lui faisait face.

Néanmoins, ils furent momentanément rejoints par Vance qui leur déposa leur verre pour faire volte-face et aller se figurer si l’herbe n’était pas plus verte ailleurs, ce qui de nouveau, la fit rire avant qu’elle ne se retourne sur Nicholas pour lui dire avec bonne humeur, son regard se perdant par-dessus son épaule pour suivre le trajet de Vance "Il a l’air de savoir s’amuser dans tous les cas, c’est une grande qualité." Il lui donnait l’impression d’avoir une nature plutôt joviale, le blond, et à bien y regarder, ça le rendait différent de son comparse qui projetait une énergie bien différente, songea-t-elle en le fixant probablement un peu trop longtemps sur le moment. Il paraissait toujours si nostalgique, Nicholas, si bien qu’elle se demanda si c’était ce qui l’aidait à composer comme il semblait si bien le faire. Elle estimait pour autant que ça devait être une introspection trop intime à faire en face d’une quasi-inconnue, alors pour mieux ravaler ses questions, elle prit une longue gorgée de son verre qui noya sa voix au moins le temps d’un instant.
Et puis l’instant d’après, un léger air espiègle illuminant ses traits, elle reposa son verre et se pencha très légèrement sur la table pour, ses coudes se levant histoire de maintenir sa tête entre ses mains, demander à Nicholas "Alors, t’as décidé de ce que t’allais faire à propos de tu sais qui ?" De son ex, celui qui se marierait bientôt, qu’il soit présent ou pas. Elle remuait certainement le couteau dans la plaie, mais ça l’intriguait assez de savoir ce qu'il déciderait de faire, sans doute parce qu’elle trouvait ça toujours autant cruel de la part de l'homme qui l’avait aimé de le convier aux prémices d’un bonheur qu’il comptait bien étendre dans le temps, et ce sans le compter dedans. Quel genre d’homme faisait ce genre de choses ? Elle plissa les yeux finalement, l’alcool faisant son effet, et son regard se perdant légèrement dans le vague, elle ajouta d’une voix qui l’était tout autant "Je pourrais t’accompagner si tu veux lui faire regretter son invitation." Une proposition qu’elle prononça sans y songer, mais qui lui paraissait assez engageante pour que, se redressant dans un sourire aussi radieux qu’il était adorable, des fossettes se creusant dans ses joues, elle se laissa tomber en arrière, son dos cognant contre la banquette comme elle lui disait le plus naturellement du monde "J’ai jamais joué les fausses petites-amies, mais ça doit pas être si difficile que ça, si ?"


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyVen 30 Déc 2022 - 13:12




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
La question de Laila est valide et, tu pourrais le lui dire, elle n'est pas la première à te poser la question. Vance te l'a déjà fait remarquer, Dahlia aussi, Esmée, Jo... La liste est longue, tous ont des arguments plus que valides et ils ont raison, tu as assez de jugeote et de créativité pour arrêter de te cacher dans les textes et les notes de musique des autres et juste faire ce que tu sais faire de mieux. Alors pourquoi est-ce que tu ne le fais pas ? Parce que cela te rendrait plus vulnérable, parce que ça impliquerait de vraiment être honnête et tu n'aurais plus aucun moyen de te cacher. Les gens sont étonnés de savoir que la personne qui se réfugie derrière des tonnes et des tonnes de laine à du mal à faire preuve de courage ? Pfff, tu n'as jamais vraiment été subtil en réalité, mais Laila a demandé et tu supposes qu'elle mérite un semblant de réponse et un semblant d'explication. Tu hausses les épaules avant d'articuler très rapidement. "Parce que je suis un lâche ? Parce que je suis incapable d'être très performant sans pression ? Parce que je manque clairement de confiance en moi... je sais pas, je te laisse choisir une raison." Vraiment, toutes celles que tu viens de lui donner sont plus que valides et la brune peut décider ce qui te convient le mieux ce soir, tu ne le prendras même pas mal. Pourquoi le prendre mal quand il s'agit de la vérité.
"Depuis plus longtemps que respirer en tout cas." Une autre réponse que tu lui donnes, certain que ça ne fera pas de sens aux yeux de Laila, et tu n'essayes même pas de te rendre intéressant, c'est la vérité. Cela prendrait quelques phrases de plus pour expliquer et tu préfères te concentrer sur la boisson que Vance vient de poser devant toi. Tu grimaces un peu après ta lampée de bière, le goût n'est définitivement pas pour toi, mais ce qui se fait dans un pub, c'est ce qui se fait quand on descend de scène alors tu le fais ce soir. "Ouais, il en a de la chance, j'aimerais savoir faire ça, pouvoir éteindre mon cerveau et juste vivre." Ce serait un peu plus facile et peut-être que tu avanceras avec autant d'aisance que Vance ou même ta voisine qui ne se laisse pas dicter son comportement par qui que ce soit et surtout pas par ses angoisses. Tu n'es pas nerveux maintenant, ça ne paraît même pas bizarre de parler de tout ça avec Laila, c'est l'alcool, c'est la performance, ça t'atténue les sens par bien des aspects et c'est apprécié après la journée que tu as eue.
Et ce putain de message, et le fait que tu vas devoir t'acheter un autre téléphone maintenant. Laila pose la question à un millions de dollars et tu y réponds par un :  "Hmm?" avant de te cacher de nouveau dans ton verre. Tu ne vas pas en voir le fond tout de suite, tu n'es pas un aussi grand buveur que tu le devrais, non, c'est tout nouveau pour toi en réalité.  "J'ai pas encore répondu, je sais que je ne devrais pas, mais j'ai tellement envie d'écrire un truc du genre... félicitations, ça veut dire que t'as appris à ne pas tromper quelqu'un entre temps ou..." Ou pas, c'est fatiguant d'être mature et responsable tout le temps, d'être celui qui ne répond pas et choisit d'être le plus adulte... épuisant véritablement, ceux qui vivent leur vie en écrasant les autres ne semblent pas vraiment souffrir des conséquences ou attendre qu'on les corrige. "Mais ça ne me regarde pas, et même si ça semble un peu difficile à croire, je suis vraiment passé à autre chose." Oui, cela ne te regarde pas, la vie d'Anton, sa nouvelle relation, son mariage, tout ça c'est sa vie à lui. Et tu vis la tienne depuis votre rupture, ça t'a pris du temps mais que personne ne s'y trompe, la page est véritablement tournée. Tout ça te fait rouler des yeux maintenant et tu souhaiterais qu'il te laisse tranquille, qu'il oublie ton existence pour de bon et pour de vrai.
Tu suis toujours Laila du regard quand elle se redresse et fait une proposition qui a plus sa place dans un film que dans la réalité. "Tu ris, mais ça l'énerverait vraiment." Oh que oui, que tu te dis, laissant filer un rire toi aussi. "C'est le genre de mec qui pense que la bisexualité c'est un mythe, et qu'il m'a converti pour de bon avec ce qu'il a entre les jambes, jte jure." Le soupir que tu lâches la seconde d'après est profond, Anton n'est pas le premier avec ce genre d'argument et pas le dernier qui t'aura reproché de ne pas vraiment choisir, tu n'avais pas réalisé que tu devais le faire. "Les femmes sont bien, les hommes aussi, ce n'est pas une compétition." Enfin à tes yeux, ça n'a jamais été une compétition et ça ne le sera jamais. Tu ouvres la bouche, pour ajouter autre chose, mais c'est déplacé alors tu ne le dis pas, tu rougis un peu à la place et tu te caches derrière ta bière à la place. "Ne me laisse pas commander plus d'alcool, sinon je vais vraiment dire des trucs gênants."



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyJeu 5 Jan 2023 - 10:39




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
"Les trois se valent. C’est dur la vie." Philosophe à ses heures, Laila statua pourtant très simplement suite à la réponse de Nicholas qu’elle regarda avec un petit sourire, ajoutant à la suite et ce sur le même ton "C’est dommage en tout cas. Mais je suppose que quand t’auras le bon déclic, t’oseras le faire plus souvent." Elle en serait témoin ou pas, dans tous les cas, elle espérait qu’il y trouverait son compte et que ça le rendrait plus heureux que maintenant. Parce qu’à bien y regarder, il ne paraissait pas vraiment l’être en dehors de la scène, et Laila trouvait ça triste. Dans une certaine mesure, elle pouvait le comprendre cependant, et la manière avec laquelle il répondit à ses autres interrogations, elle entérina ses soupçons à propos des difficultés qu’il devait rencontrer dans l’action de se fondre dans la masse.

"Ça, ça aide à se vider le cerveau." finit-elle par dire, levant son verre devant son propre nez pour en boire une nouvelle gorgée qu’elle fit claquer tout contre sa langue, comme la jeune femme aux mauvaises manières qu’elle était. Pas très à l’aise à l’idée d’assister à l’introspection de Nicholas — d’accord, c’était elle qui avait posé des questions, mais l’un n’empêchait pas l’autre —, elle préféra soudain tourner le tout en dérision et se référer à la vraie raison pour laquelle il était présent ce soir, à savoir oublier le fait que son ex-petit ami était un connard de première catégorie, du genre à vous inviter à son mariage alors qu’il vous a brisé le coeur.
Intriguée par la décision qu’il prendrait à propos de ça, elle lui posa la question, et la réponse qu’il lui accorda, elle la fit rire "Tu devrais, ça lui ferait les pieds." Et encore une fois, à croire que c’était plus fort qu’elle, elle ne put s’en empêcher de lui demander "C’était récurrent ? La tromperie, je veux dire ?" Sans doute était-ce parce qu’elle ne s’attachait pas, qu’elle passait vite à autre chose, mais le sentiment qu’on devait ressentir dans ces cas-là, Laila ne l’avait jamais ressentie parce qu’elle n’avait jamais été trompée. Elle pouvait pourtant s’imaginer que ça ne devait pas faire du bien à l’ego, qui plus est quand des années plus tard, on se rendait compte que quelqu’un occupait la place laissée vaquante, et ce pour une durée indéterminée qui s’approchait dangereusement de l’éternité. On devait sûrement se remettre en question, se demander ce qu’on avait fait de mal… en réalité, elle avait déjà connu ce genre de sentiments, mais il était encore trop tôt, et elle était beaucoup trop sobre, pour qu’elle maudisse ce qu’elle avait ressenti lorsque Nate l’avait laissée tomber après l’annonce de sa grossesse.
Il avait été forcé de le faire, c’était un argument qui se valait, lui aussi. Mais quelque part, Laila savait aussi que s’il avait vraiment voulu rester, il serait passé au-dessus de la colère des Ferrer à son encontre pour faire entendre son droit d’être présent auprès d’elle, qu’importe la décision prise à propos de leur bébé "Ouais, excuse-moi d’être aussi honnête avec toi, mais t’en donnes pas vraiment l’impression." D’être passé à autre chose. Un sourire bouché fermée plus tard, et Laila reposa son verre sur la table, puis elle y reposa ses avant-bras pour l’écouter lui confirmer que, si elle venait à jouer le rôle de sa fausse-petite amie, ça énerverait cet homme qu’il avait aimé à un moment donné de sa vie "J’en était sûre, il faut directement viser l’ego avec ces types-là." ponctua-t-elle, ses mains se levant pour qu’elle puisse maintenir son visage entre, ses joues s’écrabouillant juste un peu tandis que, sans qu’elle ne put l’anticiper, le jeune homme se lança soudain dans un pamphlet pro-bisexualité qui la laissa interdite le temps d’un instant ; le temps de passer pour une sombre abrutie en tout cas, puisqu’elle le fixa la bouche entrouverte, le nez froncé et les mains toujours en étau autour de son visage quand elle se ranima soudain juste pour lui dire, retrouvant par la même une expression moins hagarde "Chacun aime qui il a envie d’aimer, je suis personne pour juger." Amen, aurait-elle pu ajouter, mais elle ne le fit pas, reprenant le bon sens de la conversation pour lui faire savoir, inclinée en arrière pour que son dos s’enfonce doucement dans le moelleux de la banquette sur laquelle elle était installée "Si jamais, je suis disponible." réitéra-t-elle, ses sourcils se fronçant quand pointant Nicholas du doigt, elle lui demanda soudain "T’as ton téléphone sur toi ? Je vais te filer mon numéro, au cas où t’envisagerais vraiment d’y aller et de me compter comme ton plus one pour l’emmerder." Et à cette phrase, elle ricana juste assez pour qu’il sache que c’était une éventualité qui l’amusait vraiment en vérité.


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 39 ans (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : I want a Sunday kind of love...
MÉTIER : ancien co-fondateur d’un wedding band (15 possible girlfriends), tu es désormais professeur de musique, donnant des cours de piano à domicile. tu joues également les bénévoles dans une association lgbtqia+ où tu donnes là aussi des cours de musique ; sans compter ta chaine youtube nicky & the saints (novembre 2021), un espace rien que pour toi où tu reprends des chansons connues en jouant tous les instruments, en chantant et en faisant même le chœur (et tout autre sonorité que l'on peut distinguer)
LOGEMENT : tu habites dans toowong, au 422, carmody road, avec ta grand-mère, Esmée
(nicholas & laila) dancing days are here again 9f8b6f772a16afbe8865e63e1c8952da4b30b52b
POSTS : 517 POINTS : 345

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again Tumblr_phj1ryTvWI1r213zbo8_400
dahlia • you've always been my North Star, and I have to tell you something I'm still afraid of the dark. You take my hand in your hand from you flowers grow, and you understand with every seed you sow you make this cold world beautiful...

(nicholas & laila) dancing days are here again 3d509778a8e04180af1607728d0952004baabccc
harter • 'Cause it's always one step forward and three steps back, I'm the love of your life until I make you mad. it's always one step forward and three steps back, do you love me, want me, hate me? no, I don't understand, no, I don't understand. and maybe in some masochistic way, I kinda find it all exciting...

olive#1midas#2angus#3jo#11dahlia#1nate#1

RPs EN ATTENTE : everley#7 • laila#3


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)
AVATAR : ed skrein
CRÉDITS : (av) malibu ; (gifs profils & sign) ssoveia, sparkling-lux/tumblr & gifsbyant/tumblr
DC : edge price • lara pearson • abel reyes • laurie wright
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good https://www.30yearsstillyoung.com/t34649-nicholas-hurley https://www.30yearsstillyoung.com/t33763-nicholas-hurley

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyLun 9 Jan 2023 - 14:04




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(rcleplayer/tumblr) ✰ w/ @Laila Ferrer (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
Dans quelques heures, quand tu te réveilleras avec la gueule de bois du siècle, tu es certain que tu ne seras pas d’accord avec Laila. Tu te demanderas qui t’a laissé boire autant et pourquoi est-ce que tu n’as pas encore bloqué le numéro d’Anton. Cela rendrait les choses beaucoup plus simples, pas besoin de se racheter un téléphone et pas besoin d’avoir des nouvelles régulières de lui. Laila a sûrement raison, tu n’es pas passé à autre chose, tu n’aurais même pas envie de le reprendre en fait, c’est sûrement malsain de vouloir toujours avoir une toute petite place dans sa vie et ce même si tu es juste l’ex qu’il veut rendre jaloux et énerver au passage... Non, définitivement pas sain que tu te dis en prenant une autre gorgée de ta boisson et suivant l’exemple de la brune assise à tes côtés, parce que c’est plus simple et que tu n’étais pas là pour répondre à autant de questions. Vraiment, tu seras silencieux pendant des jours à partir de demain matin, histoire de compenser.
"Je sais, je sais, et je ne me suis même pas remis en selle depuis. Ce ne sont pas les offres qui ont manquées, c'est juste que... je n'en vois pas l'intérêt." Que tu avoues tout simplement en haussant les épaules, ce n’est pas que tu as cessé de croire à l’amour avec un grand A, vraiment, tu sais que c’est possible, d’avoir le genre d’histoire qui est accompagnée d’une composition musicale parfaite, avec des grands moments et des émotions qui soulèvent et serrent le cœur... Tu le sais, mais déjà, tu ne sais même pas si tu es toujours taillé pour tout cela, si tu le mérites et si cela risque bien de t’arriver. Et, chose non-négligeable, ça voudrait dire prendre un autre risque, pas du tout calculé et considérable, et possiblement se retrouver avec le coeur en mille morceaux. Encore une fois, parce que oui, tu tentes de jouer les braves devant Laila, la langue déliée par l’alcool qui fait son chemin dans ton système, et aussi rassuré par ta performance sur scène. Mais même si c’est toi qui as mis fin à ton histoire avec Anton, la coupure n’a pas été des plus nettes et la décision a été bien difficile à prendre, que personne ne s’y trompe.
Tu as plus fui qu’autre chose, avec cette lettre sur l’oreiller et en quittant son appartement pour ne plus y remettre les pieds, vraiment, pouvoir en parler, et autant, maintenant, c’est presque libérateur. Laila te pose des questions et c’est te tendre une perche, que tu pourrais ne pas saisir, mais qu’est-ce que tu as à perdre de toute façon ? "Et il y a eu les mensonges et les infidélités. Et ouais, c'était fréquent, trop fréquent..." Que tu dis sur un ton assez sec, avant de hausser les épaules, ce n’est pas comme si le responsable était en face de toi. Tu bois une gorgée rapide de bière avant de reprendre tes mots. "Avec des promesses pendant les bons jours. Ou sinon il me faisait comprendre que c'était de ma faute, parce qu'il avait des besoins, tu vois..." Laila a le droit à une version bien polie et édulcorée des disputes, des moments de doutes et tout le reste, que tu t’es répété pendant des mois avant d’atteindre ta limite. Malheureusement, ça a duré un peu trop longtemps, ça, tu n’es pas prêt de l’admettre à voix haute, tu as été plus que stupide sur le coup. Tu as le recul pour le voir maintenant, à l’époque, tu étais trop perdu dans tes sentiments et oui, beaucoup trop amoureux pour faire la part des choses. Et réaliser que tu étais en train de parler avec un mur. C’était il y a des années et pourtant, comme tu l’as déjà dit à Laila, tu ne t’es pas relancé dans tout ça, tu vis les affaires de cœur à travers les films que tu regardes avec Esmée, les livres qui t’accompagnent au quotidien et bien entendu, les paroles des autres et les tiennes.
"Il suffit juste d'un connard avec une vilaine phrase pour rester dans son coin, malheureusement." Cela, tu l’admets avec un sourire, tendant ton téléphone à Laila le moment suivant. Parce que pourquoi pas, tu pourrais vraiment te rendre à cette cérémonie, histoire de véritablement tourner la page, ou juste de jeter de l’huile sur le feu, au choix. "Je sais déjà que tu es de bonne compagnie et que tu peux écouter mes problèmes." Tu t’excuseras sûrement dans quelques heures, maintenant que tu as le numéro de Laila. "Mais je serais mieux me tenir si je décide d'y aller, je ne sais pas encore pour le moment, ce serait vraiment la pire idée du siècle et en même temps..." Tu lâches un rire à la fin de ta phrase. "Il le mériterait tellement." Vraiment, mais tu t’es trop égaré et tu as trop fait de confessions alors que tu ne connais pas Laila si bien que cela. "Et toi ? T'as des exs que t'aimerait rayer de ta mémoire ? Ou au moins aller leur crever les pneus quand ils ont le dos tourné ?"



If I make it to the morning, I should've come with a warning, And if I make it to the stage, I'll show you what it means to be sad. And after every tour, I swear I'll quit, It's over boys, now this is it...
Revenir en haut Aller en bas
Laila Ferrer
Laila Ferrer
la mécanique du coeur
la mécanique du coeur
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 30 ans (31.12.1992)
SURNOM : lai ou lali, si tu la connais assez, tu peux tenter d’attirer son attention en l’appelant par son nom en entier, soit laila carolina manuela ferrer (!) (le point d’exclamation, c’est pour l’intention)
STATUT : célibataire, elle fait avec ce qui se présente à elle de temps à autre, pas farouche sur la question. les besoins primaires, tout ça, tu vois
MÉTIER : mécanicienne automobile, et bras-droit d’ezra chez mecanor. star de tiktok sans le savoir, son filleul te demande de lâcher tes meilleurs likes sur le profil @tiasgarage
LOGEMENT : 1#sherwood road, toowong, un studio à la déco industrielle situé juste au-dessus de mecanor qu’elle rejoint en quelques marches tous les matins. c’est pas le grand luxe, ça peut même paraître un peu crasseux vu de l’extérieur, mais elle ne paie pas de loyer puisque que ça appartient à son oncle, et c’est assez pour la convaincre qu’elle s’y sent bien
(nicholas & laila) dancing days are here again Ba46ad41726ea3067b58cf04bd3c405563906659
POSTS : 316 POINTS : 275

TW IN RP : age gap, grossesse adolescente, religion (catholique), banalisation de l'alcool et de la consommation de tabac, slutshaming, mention de violences (physiques et verbales) familiales, mention de vie intime et sexuelle, mention d'adoption
TW IRL : naissance prématurée, mort infantile, manipulations d'aiguilles et actes médicaux décrits, relations sexuelles explicites (et sans discussion au préalable: c'est comme dans la vraie vie, un minimum de consentement pour ce genre de rps écrits à quatre mains, merci), racisme
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : origines portoricaines et turques, un cocktail détonnant que t’as pas envie de boire ◦ teen-mom n’ayant pas élevée sa fille ◦ traîne son lot de daddy issues en plus d’une poisse énorme ◦ promise au père de sa fille juste parce qu’ils ont craché par terre sauf que c’est mal barré cette affaire ◦ led zeppelin comme réveil ◦ peut réparer ta bagnole les yeux fermés, or c’est déconseillé de la croiser sur la route: elle est myope comme ta grand-mère ◦ proprio d’une coccinelle jaune et d’une bronco ’69 rouge ◦ a clairement un souci avec l'alcool, mais faut pas le dire
CODE COULEUR : cornflowerblue
RPs EN COURS :
(nicholas & laila) dancing days are here again 9762910e6d7f9b4aabb995cc0d442493d4925227
NATE ◦ you felt the weight of the world fall off your shoulder and to your favorite song we sang along to the start of forever and after all this time i'm still into you i should be over all the butterflies but i'm into and baby even on our worst nights i'm into you let 'em wonder how we got this far cause i don't really need to wonder at all yeah after all this time i'm still into you
(nicholas & laila) dancing days are here again 3a7c74cb4e9bb114223f90b1e7d517a9f0abc97c
BAILA ◦ met a man on the roadside crying without a friend there's no denying you're incomplete they'll be no finding looking for what you knew so anytime somebody needs you don't let them down although it grieves you some day you'll need someone like they do looking for what you knew

nate#1kieran#2 (fb 2015)elijah#1joseph#1

RPs EN ATTENTE : +nicholas#3 ◦ maisie#2 ◦ ezra#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : hande erçel
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs) ◦ ©lomapacks, aslibekroglu (gifs profil) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji & jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 09/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t43072-laila-long-story-short https://www.30yearsstillyoung.com/t43136-laila-nothing-good-starts-in-a-getaway-car https://www.30yearsstillyoung.com/t44858-laila-ferrer https://www.30yearsstillyoung.com/t44211-pris-kerem-bursin

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again EmptyJeu 12 Jan 2023 - 9:51




≈ ≈ ≈
{dancing days are here again}
crédit/(ssoveia) ✰ w/ @Nicholas Hurley (nicholas & laila) dancing days are here again 873483867
"Tu devrais pas avoir de regrets, alors." Plus facile à dire qu’à faire, elle était assez bien placée pour le savoir "Tu sais ce qu’on dit : once a cheater, tout ça, tout ça." Un sourire vint remonter ses pommettes. Elle avait de la peine pour Nicholas, Laila. De l’entendre parler d’une histoire comme celle qu’il avait eu avec cet homme qu’il ne parvenait pas vraiment à oublier, ça pointait le curseur sur une fatalité : celle que l’amour, c’était quand même bien tordu au final. On s’attachait souvent à des gens qui nous voulaient du mal, comme si c’était tout ce qu’on méritait. Laila ne disait rien parce qu’elle n’en avait pas vraiment envie, ne se sentant pas d’attaque à parler de ses propres histoires — de cette histoire en particulier — avec qui que ce soit, mais elle n’était pas mieux dans le genre, et si elle gardait le cap, souriant à Nicholas avec l’entrain des grands jours, elle pouvait à peu près comprendre comment il raisonnait.
C’était ça qui la touchait, de réussir à saisir son point sans avoir à s’y arrêter plus que nécessaire "Le volet des besoins, c’est un truc qui marche vraiment ? Je croyais qu’on entendait ça que dans les mauvais films ou qu'on lisait ça que dans les mauvais romans." Dans les mauvaises histoires, tout simplement "En tout cas, ça le rend pas sympathique, ton type-là. J’espère au moins qu’il est canon, sinon je suis désolée de te le dire, mais t’as gagné au change." Même s’il ne l’était pas à dire vrai, il gagnerait au change dans tous les cas "Tu remonteras en selle quand tu seras prêt, c’est pas obligé de côtoyer quelqu’un si t’as encore des trucs à régler." Ce n’était pas obligé de côtoyer quelqu’un tout court "En attendant, tu peux toujours fantasmer en écrivant des bons morceaux, c’est pas donné à tout le monde d’avoir cette échappatoire." Voir toujours le bon côté des choses, c’était à peu près tout ce qui permettait à Laila de garder la tête hors de l’eau. Mais pas hors des verres qu’elle s’enfilait comme du petit lait dès qu’elle en avait l’occasion.

Elle attrapa son téléphone, celui qu’elle lui avait demandé pour y entrer son numéro, et releva la tête lorsque ce fut fait, ce uniquement pour ajouter aux compliments qu’il lui faisait "Et je suis plutôt pas mal, ce qui ne gâche rien." Elle plaisantait, pas tellement du genre à se faire des éloges à elle-même "Et en même temps, il t’a déjà plaqué. T’as rien à perdre." ajouta-t-elle à sa suite, lui rendait son téléphone en même temps, le haut de son nez froncé pour souligner le fait que, si elle plaisantait encore une fois, le fond de sa rhétorique n’était pas fausse. Peut-être qu'il aurait un peu mal en le voyant heureux, mais ça pouvait aussi agir en booster qui le forcerait à définitivement tourner la page de cette histoire.
Elle accompagna Nicholas dans le sourire qu’il laissa poindre, tournant son verre à moitié vide sur la table en s’amusant à en suivre la condensation avec le bout d’un de ses doigts lorsqu’il retourna ses questions contre elle. Elle aurait dû s’y attendre, elle aurait dû s’y préparer. Mais à dire vrai, comme elle n’avait pas grand-chose à dire sur le sujet, elle ne risquait pas grand-chose, elle non plus, à être ainsi prise de court. Néanmoins, elle mit un court instant à lui répondre, son sourire perdurant un instant quand, dans un profond soupir, elle s’inclina de nouveau sur la table pour dire au jeune homme avec une sincérité qui lui ressemblait bien — pas agressive, mais brute "Je les garde pas assez longtemps auprès de moi pour les considérer comme des ex, Nicholas." Il comprendrait ce qu’il voudrait comprendre, ça ne constituait pas une honte particulière chez Laila d’avouer ce genre de choses "Et puis je suis plutôt celle à qui on vient crever les pneus. Je trompe pas, mais je suis pas très fréquentable pour autant. C’est comme ça." Elle était une femme libre et indépendante, quiconque portant des jugements sur sa façon d’envisager sa vie privée n’avait sans doute jamais goûté au plaisir d’une nuit sans promesse et sans engagement. Sans que ça ne la gêne plus que ça, elle haussa les épaules à ses propres paroles, et un rire s’échappa de ses lèvres qu’elle referma brièvement, bien décidée à ne laisser aucun de ses secrets se soustraire à son attention. Elle reprit cependant, et ce après quelques secondes seulement, essuyant ses mains légèrement humides de condensation sur le tissu de son pantalon "Je suis pas bonne pour ce genre de trucs. M’attacher, faire des plans et construire, et avant que tu me poses la question, ça vient de quelque part, mais j’ai pas envie d’en parler." Et ça aussi, c’était honnête. C’était une qualité qu’on ne pouvait pas lui retirer, de savoir mettre ses défauts en avant sans se sentir tout à fait mal à l’idée de donner une si mauvaise image d’elle-même que ça pourrait en faire fuir plus d’un.


    who coaxed you into paradise and left you there? will you forgive my soul when you're too wise to trust me and too old to care? 'cause we were like the mall before the internet, it was the one place to be; the mischief, the gift wrapped suburban dreams. sorry for not winning you an arcade ring.
    (nicholas & laila) dancing days are here again 607594mecanor
    (nicholas & laila) dancing days are here again OrLErGE
    (nicholas & laila) dancing days are here again EzHY1vC

    (nicholas & laila) dancing days are here again YtxTUla
    (nicholas & laila) dancing days are here again FximBIO
    (nicholas & laila) dancing days are here again ZsxbA8o

    :headset::



Dernière édition par Laila Ferrer le Jeu 26 Jan 2023 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(nicholas & laila) dancing days are here again Empty
Message(#) Sujet: Re: (nicholas & laila) dancing days are here again (nicholas & laila) dancing days are here again Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(nicholas & laila) dancing days are here again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-