AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Funko POP! Jumbo One Piece Kaido Dragon Form : ...
Voir le deal

 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyLun 9 Jan 2023 - 22:37



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley


It's a different kind of danger
And the bells are ringing out
And I'm calling for my mother

Les doigts de Dahlia retombent un à un sur le carnet laissé ouvert sur le bureau de Nicholas avant de se lever à nouveau et de recommencer leur danse. Il n’a jamais été question de secrets entre eux et elle pourrait sans doute le lire sans rien y prendre qu’elle ne sache déjà sur sa bonne étoile mais maintenant qu’elle en a un, de secret, elle se sent moins légitime à connaître ses moindres pensées. C’est étrange de lui cacher quelque chose, mais d’une certaine façon, cela reste à lui qu’elle en a parlé en premier avec cette lettre qu’elle a pris soin de laisser dans sa chambre d’adolescente, pour ne pas être tenté de lui donner. Elle repense au regard que Esmée lui a lancé quand elle est entrée chez elle mais décide finalement de ne pas s’y attarder. Il ne faut se poser que les questions auxquelles on est prêt à recevoir des réponses. Attentive au moindre bruit, elle se dit que Nicholas pourrait aller plus vite mais il n’a aucune raison de se presser. Pourvu qu’il ne décide pas de partir pour la journée ! Elle soupire, s’agace du bruit de ses doigts sur le carnet et sort son téléphone avant de s’allonger sur ce lit qui pourrait presque être le sien tant elle y a passé du temps. Elle fait des jeux débiles sur son téléphone, puis se lasse rapidement, au bout de dix minutes à peine et décide de se divertir en écrivant à celui dont elle attend le retour comme le messie. “T’es chez toi ? On peut facetime ? J’ai un morceau que je voudrais te faire écouter.” Avec la flopée d’émojis qui va avec, bien sûr, sans oublier le petit koala, référence au surnom ridicule qu’elle aime, parfois, lui donner.
Dahlia ne sait pas vraiment combien de temps elle attend, mais quand elle entend enfin la porte d’entrée s’ouvrir, elle est assoupie sur le lit de Nicholas avec… en prime de la bave sur l’oreiller. Glamour. Elle se redresse rapidement et sautille pour augmenter son afflux sanguin et se réveiller. Rapidement, elle regarde autour d’elle et va se positionner pile là où il ne pourra pas tout de suite l’apercevoir en ouvrant la porte. Son cœur bat la chamade et pour la première fois depuis la nouvelle, c’est pour une bonne raison. Ses lèvres se pincent en l’attendant, évidemment qu’il discute avec Esmée qui tâche de lui faire comprendre qu’elle veut finir son chapitre - ce qui n’a jamais été sa priorité. Dahlia sourit, plus que quelques secondes et tout ira mieux - normalement. La porte s’ouvre et elle s’octroie le droit de l’observer quelques secondes avant de crier “SURPRIIIIISE” dans ses oreilles. Elle lui laisse le temps de se retourner et de la reconnaître - parce qu’elle sait - et le prend dans ses bras, espérant enfin trouver la bouffée d’air qui lui manque depuis quelques jours. Une part d’elle est tentée de lui balancer la vérité de but en blanc - bien qu’il lui reste à choisir laquelle elle lui dira en premier - et l’autre a envie de profiter de ce qui ressemble le plus à son ancienne vie avant de voir le sourire sur le visage de Nicholas se transformer en moue inquiète. Alors, plus naturellement qu’elle ne le pensait possible, les mots s’échappent de ses lèvres à l’instant où leur étreinte prend fin : “Considère-moi comme un cadeau de Noël tardif.” Elle lui fait un clin d'œil et referme la porte derrière lui, comme si elle avait quoi que ce soit à cacher à Esmée. Rien qu’elle ne compte dévoiler à qui que ce soit, en tout cas. “J’ai décidé que Brisbane me manquait, tu peux tout à fait le prendre personnellement, parce que ce n’est pas tant Brisbane que toi qui me manquait et du coup, je suis de retour pour le meilleur comme pour le pire.” Véritable petite tornade, elle parle vite trop, si vite que “le pire” lui échappe et elle ne peut s’empêcher de grimacer une seconde avant de reprendre comme si de rien n’était : “Annule tous tes rendez-vous de la journée, voire même de la semaine ! I’m calling my Nikoala priviledge!” Et enfin, elle dépose un baiser sur sa joue et se tait, le laissant assimiler l’information qu’elle lui a balancé comme on dit bonjour : Dahlia est de retour, pour toujours. Enfin, presque…

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
le jukebox humain
Présent
ÂGE : 40 ans, l'âge de la raison, il parait, tout ça (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : célibataire et ce, même si dans les commentaires sous tes posts et après tes passages, on parle d'une certaine brune qui a attiré ton attention et qui a été aperçue plus d'une fois à tes côtés
MÉTIER : leader de nicky & the saints, groupe de music indie rock, dont tu es le guitariste, chanteur et parolier; signé par un label du Royaume-Uni, tout s'enchaine rapidement depuis quelques mois, la version deluxe de l'abum du premier album est sortie, la première série de concert est terminée avec succès, c'est le moment de récolter les lauriers... et de songer à un deuxième album
LOGEMENT : adieu toowong, tu viens de poser tes cartons dans bayside, au 604 wellington street, avec tes guitares et tes mélodies non finies
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 8824fbb8562f58a3934ae0a40073a18ecc550261
POSTS : 876 POINTS : 140

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 983356ec315321c1294fcd17efbd5c9098eff89b
mila • I find myself running home to your sweet nothings, outside, they're push and shoving, you're in the kitchen humming, all that you ever wanted from me was sweet nothing. on the way home, I wrote a poem, you say, "What a mind", this happens all the time...

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine E91701d827c64ede2bb4e2b13fa6c35dcdc4c00e
harter • half-moon eyes, bad surprise, Did you realize out of time? she was on your mind with some dickhead guy that you saw that night, but you were on somethin' it was one drink after another, fuckin' politics and gender roles, and you're not sure and I don't know, got swept away in the gray...

mila#3eddiejordan#6jo#21mila#4catarina

RPs EN ATTENTE :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 6f061e95cd6114c3ff80e4426eb930128b090dc2
vance (scénario libre) • I was born on the wrong side of the train tracks, always born on the wrong side of the train tracks, lay me on my side or hold me up to the light, yeah, I was burned by the cold kiss of a vampire, I was promised the keys to an empire...


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)


AVATAR : andrew garfield
CRÉDITS : (av) malibu; (gifs profils & sign) rob-pattinson/tumblr, chaussette, ssoveia & cordyceps-brain/tumblr (ub) loonywaltz
DC : lashana reeves • lara pearson • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful
https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t50864-nicholas-hurley-instagram

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyJeu 12 Jan 2023 - 19:53



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Dahlia Meyer  'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 873483867
Si ce n'était pas pour Esmée qui tente de capter ton attention, tu aurais sûrement pu passer des heures à la fenêtre du salon, à tenter quelques accords sur ton nouveau violon. Il fallait s'y attendre après tout, on ne peut pas t'offrir un instrument, neuf, beau, luisant et qui ne demande qu'à être manié et déchiffré, et s'attendre à ce que tu reprennes une existence normale. Non, ta journée est plutôt libre, un seul cours de piano à donner aujourd'hui, pas besoin de ta présence dans les locaux de l'association de Casey et Vance a quitté Brisbane pour quelques jours et ne revient pas avant demain soir alors... Alors tu as le temps de laisser traîner tes doigts sur les cordes, de jouer différents accords et de découvrir ce nouveau son, plus qu'unique et qui plaît à ton oreille, et oui, t'offrir des instruments de musique est un pari sûr et un très bon moyen de te contenter. Mais Esmée te sort de te tes pensées et face à sa requête, tu ne peux qu'acquiescer, ça ne te dérange jamais de sortir pour un ingrédient en particulier, Olive n'est pas encore arrivée pour ses heures d'aide à domicile et tu peux t'en charger. Tu laces tes bottes avec sûrement un peu trop de lenteur pour ta grand-mère, tu peux sentir son regard dans ton dos et elle a le droit à un sourire avant que tu ne disparaisses pour quelque temps dans les rues de Toowong, écouteurs enfoncés dans les oreilles, ton regard azur détaillant des rues que tu connais par cœur.
Ton téléphone se manifeste seulement quelques minutes après ton départ et tu réponds facilement à Dahlia. Esmée m'a envoyé à l'épicerie du coin, je devrais être devant mon ordi dans une vingtaine de minutes. Son timing n'est pas le bon à ta meilleure amie, vous avez tendance à vous manquer ces derniers temps, ce qui est normal quand on vit à des kilomètres loin de l'autre. C'est bizarre pour vous, Dahlia est la personne à qui tu dis tout, bon ou mauvais en temps normal, et même parfois, souvent d'ailleurs, elle comprend tout ce que tu ne dis pas, justement, le plus important... La distance n'aide pas, tu es toujours aussi fier d'elle et de sa carrière, mais si elle avait été à Brisbane, elle aurait pu assister en chair et en os au premier vrai concert de nicky and the saints, elle aurait pu se joindre à Vance et toi pour l'after party et t'écouter déblatérer sur tous les accords joués alors que le blond te tend une bière bien méritée. Il y en aura d'autres, voilà ce que tu lui as dit par message en te réveillant le premier janvier avec un sourire aux lèvres, toujours la tête dans les nuages après une performance pareille.
Les poches pleines, tu fais demi-tour et tout aussi rapidement, tu rentres, tu tends le sac à plastique à Esmée, attrapant ton violon pour t'éclipser dans ta chambre cette fois-ci. Pour appeler Dahlia et éviter les interruptions. Et immédiatement, tu sais que quelque chose cloche, ta chambre est presque un territoire sacré et tu sursautes, vraiment, lâchant ton violon sur ton lit, au mot prononcé et tu te retournes vers la source du bruit. "Je..." Dahlia justement, Dahlia en chair et en os, ici, maintenant, et ton cerveau a à peine le temps d'enregistrer l'information que déjà, elle est dans tes bras. Tu la serres contre toi par automatisme, parce que c'est elle et que tu n'as jamais fui son contact, ton sourire s'agrandissant de secondes en secondes. "Tu es là ? Tu es là !" Tu répètes les mots, pour leur donner sens, pour tout réaliser, alors que la brune referme la porte de ta chambre, comme elle l'a déjà fait maintes fois. Tu finis par éclater de rire, une main se portant sur ta barbe de trois jours. "C'est pour ça qu'Esmée m'a envoyé en vadrouille, c'est ça ? Je ne me plains pas, c'est la meilleure surprise... De l'année, et oui je sais qu'on est en janvier mais hein..." Les lèvres de Dahlia trouvent ta joue, et même cela c'est familier, c'est plus qu'un retour à la maison, c'est une petite routine bien établie et sans même y réfléchir, tu prends de nouveau Dahlia dans tes bras. Tu la serres contre toi quelques secondes de plus, tu n'avais pas réalisé la première fois et parce que oui, vous ne vous êtes pas vus depuis plus d'un an et que son absence s'est faite plus que ressentir.
Tu finis par reculer, indiquant d'un geste de la main que oui, les prochaines heures vont lui être consacrées. "J'ai une leçon de piano à donner dans quelques heures, mais je vais annuler ça et utiliser le joker de l'urgence familiale parce que c'est important quand même, tu es là !" Et ce n'est décidément pas quelque chose que les différents messages électroniques ou même caméras interposées peuvent retranscrire, vraiment pas. "Vance sait que tu es là au fait ? Et la tournée ? Ils te font passer dans les studios bientôt ? Et en parlant de chansons, j'en ai tellement à te faire écouter. Le premier concert de nicky & the saints s'est très bien passé, j'aurais voulu que tu sois là." Tu as un signe de tête vers ton lit et comme tu l'as déjà fait des dizaines voire même des centaines de fois, tu te défais de tes bottes et tu te laisses retomber sur le matelas, la place à ta droite étant consacrée à Dahlia et uniquement à cette dernière.



You didn't have the confidence, you couldn't see a way through it, but look at all the things you did and look at your metamorphosis...


'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Y9oy77A
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptySam 14 Jan 2023 - 12:29



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley



L’attente dans cette chambre lui fait réaliser que frapper à la porte de sa chambre aurait été une assez grande surprise et qu’elle n’avait sans doute pas besoin qu’Esmée l’envoie faire des courses pour que cela soit efficace. Dahlia s’attendait à ce que se retrouver dans un endroit où elle n’a jamais eu peur suffirait à apaiser un peu les craintes trop nombreuses qu’elle a depuis quelques jours mais elle fait chou blanc. Soupirant légèrement, elle se réconforte dans l’excitation qui se trouvait dans le regard d’Esmée quand elle lui a fait part de sa proposition. L’éclat dans le regard de celle qu’elle ne peut s’empêcher de considérer un peu comme sa grand-mère à elle aussi en valait cent cinquante mille fois la peine, et Dahlia est heureuse d’avoir réussi à mettre un peu d’excitation dans sa vie, qui ne doit pas être si facile tous les jours. La chanteuse déglutit légèrement en réalisant que elle qui craignait le jour où elle se retrouverait vieille et incapable de sauter d’une aventure à l’autre, peut au moins être débarassée de cette crainte désormais ; c’est une épreuve qu’elle n’aura peut-être pas à traverser. Dahlia souffle et se force à penser à quelque chose d’autre car il est tout simplement hors de question que Nicholas la découvre en larmes. Tant parce que ça l’inquiètera que parce qu’elle aimerait qu’ils aient au moins une bonne journée à deux avant qu’elle ne vienne tout remettre en cause.
La réponse de Nicholas ne se fait pas tarder après le message de Dahlia et elle hésite une seconde avant de lui répondre simplement d’un pouce sur son message. Il aurait sans doute été plus crédible de dire qu’elle ne serait pas disponible longtemps après cela, mais la frustration que cela fait naître en elle de recevoir ce genre de messages de Nicholas est trop forte pour qu’elle lui fasse ressentir ça, simplement pour mieux le surprendre par la suite. La boule qu’elle a dans la gorge disparaît petit à petit quand elle réalise que c’est fini ; maintenant qu’elle est de retour, ils vont arrêter de ne faire que de se croiser et s’ils continueront sans doute de s’écrire à longueur de journée lorsqu’ils ne seront pas ensemble, cela sera différent parce qu’il leur suffira de marcher dix minutes pour se retrouver, une fois qu’ils seront rentrés le soir.
L’émotion est trop forte et si Dahlia peut s’assurer qu’il l’a reconnue avant de lui sauter dessus, elle ne peut que le serrer dans ses bras, et pour l’espace de quelques secondes, il n’est plus question d’être rentrée parce que toutes les certitudes qu’elle a sur la vie ont volé aux éclats. Il est seulement question de Nicholas et elle, de retrouver sa moitié et de réaliser que c’est bien la réalité et non pas un rêve dont elle va se réveiller d’ici quelques minutes, ou pire, quelques secondes. Elle acquiesce d’un signe de tête quand il lui dit qu’elle est là, toutes les émotions présentes dans sa gorge l’empêchent de parler, et Nicholas doit bien remarquer qu’elle a les yeux qui brillent. Ils sont enfin ensemble, et il n’est pas non plus question d’être plus qu’amis en cette seconde. Ce sont leurs retrouvailles et tout le reste n’existe plus, Dahlia n’a même pas besoin de faire semblant. “Coupable.” répond-elle avec un sourire malicieux quand il l’interroge et elle rit quand il souligne l’ironie de l’appeler surprise de l’année. Ses bras se serrent autour de ses hanches quand il l’étreint et quand il la relâche, c’est un peu trop à son goût - mais pas grave, puisqu’il n’est plus question de passer un an sans son contact.
L’Urgence Familiale, c’est mon nouveau surnom ?” le taquine-t-elle avant de boire ses paroles. Elle se pince doucement les lèvres et s’efforce de ne rien montrer quand il aborde la tournée, les studios et que tout ce qu’elle a vécu ces derniers jours, ces dernières semaines menace de la terrasser comme un tsunami balaye tout sur son passage. Dahlia fait semblant de s’éclaircir la gorge pour avoir une excuse pour détourner le regard - on tousse dans son coude - avant de retirer ses baskets et de s’installer à ses côtés. “Vance sait pas encore, je l'appellerais plus tard.” Quand elle aura retrouvé des forces. Là, elle a l’impression que le poids du monde s’est de nouveau abattu sur ses épaules et elle ne tarde pas à venir se rapprocher de Nicholas, ses mains entourant ses bras, sa joue contre son épaule. “Raconte-moi le concert. Lisa me l’a facetimé mais c’est pas pareil. Je veux que tu me racontes tout dans les moindres détails, tout ce que t’as ressenti, toutes les réactions du public, toutes les félicitations que tu as reçu…” Et qu’il prenne son temps parce que Dahlia n’a aucune envie de lui mentir et qu’elle ne trouverait aucune excuse crédible au fait d’avoir refusé de rejoindre les studios, à part la vérité. Et il est trop tôt pour la vérité. Il est trop tôt, aussi, pour des lèvres posées sur le fruit défendu mais il lui suffirait de lever la tête, de sourire, et de s’approcher millimètre par millimètre… Mais tout changerait, trop vite, sans doute, alors elle relève la tête et se contente de le regarder, souriant pour l’inciter à commencer son récit.

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
le jukebox humain
Présent
ÂGE : 40 ans, l'âge de la raison, il parait, tout ça (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : célibataire et ce, même si dans les commentaires sous tes posts et après tes passages, on parle d'une certaine brune qui a attiré ton attention et qui a été aperçue plus d'une fois à tes côtés
MÉTIER : leader de nicky & the saints, groupe de music indie rock, dont tu es le guitariste, chanteur et parolier; signé par un label du Royaume-Uni, tout s'enchaine rapidement depuis quelques mois, la version deluxe de l'abum du premier album est sortie, la première série de concert est terminée avec succès, c'est le moment de récolter les lauriers... et de songer à un deuxième album
LOGEMENT : adieu toowong, tu viens de poser tes cartons dans bayside, au 604 wellington street, avec tes guitares et tes mélodies non finies
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 8824fbb8562f58a3934ae0a40073a18ecc550261
POSTS : 876 POINTS : 140

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 983356ec315321c1294fcd17efbd5c9098eff89b
mila • I find myself running home to your sweet nothings, outside, they're push and shoving, you're in the kitchen humming, all that you ever wanted from me was sweet nothing. on the way home, I wrote a poem, you say, "What a mind", this happens all the time...

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine E91701d827c64ede2bb4e2b13fa6c35dcdc4c00e
harter • half-moon eyes, bad surprise, Did you realize out of time? she was on your mind with some dickhead guy that you saw that night, but you were on somethin' it was one drink after another, fuckin' politics and gender roles, and you're not sure and I don't know, got swept away in the gray...

mila#3eddiejordan#6jo#21mila#4catarina

RPs EN ATTENTE :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 6f061e95cd6114c3ff80e4426eb930128b090dc2
vance (scénario libre) • I was born on the wrong side of the train tracks, always born on the wrong side of the train tracks, lay me on my side or hold me up to the light, yeah, I was burned by the cold kiss of a vampire, I was promised the keys to an empire...


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)


AVATAR : andrew garfield
CRÉDITS : (av) malibu; (gifs profils & sign) rob-pattinson/tumblr, chaussette, ssoveia & cordyceps-brain/tumblr (ub) loonywaltz
DC : lashana reeves • lara pearson • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful
https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t50864-nicholas-hurley-instagram

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyMar 17 Jan 2023 - 17:04



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Dahlia Meyer  'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 873483867
Tu ne peux que hocher la tête alors que Dahlia te demande si tu viens de lui trouver son nouveau surnom, bien sûr que oui, la brune en face de toi fait partie de ta famille, plus que cela, elle fait partie intégrante de ta vie. Tu connais Dahlia depuis tellement longtemps, elle est rentrée dans ta vie avant même que tu ne saches ce que faire un véritable ami voulait vraiment dire. Un peu trop solitaire à l’époque, un peu trop perdu, tu as beau être le plus âgé de vous deux, elle t’a guidé tellement de fois... Que votre différence d’âge ne fait pas vraiment de différence maintenant que tu y penses. Cela n’a jamais compté à tes yeux en réalité, Dahlia est Dahlia, une constante dans ta vie, quelqu’un sur lequel tu peux te reposer et l’inverse est vrai. Tu te souviens de toutes les fois où tu lui as tenu la main ou que la brune s’est réfugiée ici, assise sur le lit comme elle vient de le faire, parce que le monde en dehors de ces quatre murs était un peu trop cruel.
Et est-ce que c’est encore le cas aujourd’hui ? Tu n’en sais absolument rien, Dahlia n’a pas répondu à ta question, si elle pense que tu ne l’as pas remarqué... C’est le contraire, tu es content de la voir ici, mais tu espères que tout se passe bien dans sa vie à elle. Dahlia n’est pas aussi rangée que toi, non, elle joue avec le feu et le chaos mieux que personne, avec une élégance folle, cela lui donne l’impression de vivre qu’elle t’a toujours soutenu, un jeu très dangereux selon toi, mais tu ne l’as jamais jugée, non, tu as toujours été là pour elle. Donc, peu importe ce qui l’accable, tu le sais, elle t’en parlera en temps et en heure, oui, aucune raison de t’inquiéter pour le moment. “Oui, plus tard, pour le moment, c’est toi et moi et c’est très bien.” Voilà ce que tu réponds alors qu’elle vient s’installer à tes côtés et ton sourire s’agrandit de lui-même tandis que la brune garde un de tes bras pour elle, la chanteuse qui veut tout savoir du concert qu’elle a manqué. “Il faudra la remercier d’avoir tout filmé d’ailleurs, la plupart des membres de 15 possible girlfriends étaient là, c’était comme une petite réunion, mais il nous manquait notre chanteuse principale.” À savoir Dahlia... Oh, une partie de toi voudrait lui dire, que cela t’a pris plus de temps que nécessaire de retrouver ta routine, une raison de sortir de ta chambre quand elle est partie, mais ça serait être égoïste.
Et tu ne veux pas lui faire regretter sa décision ou qu’elle pense que tu essayes de la faire rester si jamais Dahlia doit repartir. Elle est beaucoup trop douée pour que ce soit toi qui la retiennes, ça, tu le sais bien. “Combien de temps tu as devant toi ?” Un haussement de sourcils et de nouveau, tu es debout, seulement pour attraper différentes choses sur ton bureau, revenant t’installer près de Dahlia l’instant suivant. “Tiens l’ordinateur et mes écouteurs, je pense que c’est mieux si je te fais le topo avec les différents morceaux.” Un écouteur pour toi, un écouteur pour Dahlia, le déjà-vu est plus que frappant et rassurant, vous avez fait ça des centaines de fois, ce n’est qu’un retour aux sources, autant pour elle que pour toi. Et oui, cela t’avait plus que manqué et c’est exactement cela qu’il te fallait pour cette nouvelle année. Tu as un autre sourire pour elle et ton ordinateur portable sur tes genoux, tes doigts se perdent sur le trackpad pour naviguer dans différents dossiers, à la recherche du bon. “J’ai écrit quelques chansons pour toi d’ailleurs mais je peux te les faire écouter plus tard.” Que tu marmonnes concentré, tu fermes le fichier intitulé jo carter qui était encore ouvert rapidement, trouvant enfin celui nicky & the saints. Plutôt que d’appuyer sur la touche de lecture au premier morceau, tu te tournes de nouveau vers la brune.
“Tu me connais, nouveau groupe, nouveau son, je ne voulais pas que ça sonne comme 15 possible girlfriends ou quelque chose que j’aurais écrit pour quelqu’un d’autre, c’est pour moi, le groupe a en parti mon nom, et il n’y a que moi et Vance sur scène, c’est à considérer, dans ma chambre, je peux toujours ajouter quelques notes de plus. J’ai mon violon, le piano, plein de guitares, je n’ai pas accès à tout ça sur scène, pour le moment, c’est juste Vance et moi et...” La timidité latente qui te caractérise d’ordinaire n’est pas là, aucune trace de tout ça sur ton visage, pas quand tu parles de musique et certainement pas avec Dahlia, c’est facile d’envisager tout ça avec Dahlia dans les parages et de partager ton processus créatif. Elle te fixe cependant, oui, tu le sais, elle te fixe avec un peu plus d’instance que d’habitude, sûrement parce que ça fait longtemps et pas autre chose... non? “... Désolé, je suis encore en train de me perdre avec la technique.” Tu t’excuses automatiquement, c’est plus fort que toi et tu décides enfin d’appuyer sur le bouton lecture, pour couper court au silence et parce que c’est ça qu’elle voulait entendre avant tout. “Je te fais écouter la première chanson qu’on a jouée... C’est mieux.”



You didn't have the confidence, you couldn't see a way through it, but look at all the things you did and look at your metamorphosis...


'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Y9oy77A
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyMar 31 Jan 2023 - 0:51



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley



Dahlia a tout envoyé valser pour prendre le temps de vivre, elle a eu l’urgence pour une fois de sa vie de prendre le temps plutôt que de tout vouloir vivre à mille à l’heure, mais dans les quatre murs de la chambre de Nicholas, dans le seul endroit où elle n’a jamais douté que tout irait bien, elle se surprend à rêver une fois de plus de pouvoir appuyer sur le bouton “accélérer” de la télécommande de sa vie. Elle veut que Nicholas et elle se dépêchent de rattraper le temps perdu, de se retrouver parce qu’elle a besoin, aussi vite que son palpitant bat, de savoir si lui aussi, en la regardant, il se dit qu’elle pourrait être plus qu’une amie, pas comme le refuge qu’ils sont l’un pour l’autre, mais plutôt comme… Elle s’arrête, ne parvint pas encore tout à fait à formuler les mots, même dans son esprit. Cela ne change rien à l’issue, au fait qu’elle a envie de le toucher, mais comme d’habitude, de l’aimer, mais différemment de ce qu’ils connaissent. Elle est pressée que leurs corps se fatiguent l’un contre l’autre, de découvrir à quoi il ressemble nu comme un ver mais elle a surtout peur de ce que cela signifiera. Dahlia n’a jamais douté qu’elle puisse plaire, au moins ne serait-ce que pour un temps mais Nicholas est différent, il est au-dessus des autres et elle ne sait pas si elle pourrait lui plaire. Et elle qui a toujours brûlé la chandelle par les deux bouts ne voudrait pas réduire en cendres ce qu’ils ont construit, même s’ils n’ont pas vraiment eu besoin de faire d’efforts pour mettre en place ces solides fondations : tout est et a toujours été facile entre eux. Jusqu’ici, en tout cas.
Heureusement qu’il est là pour lui poser des questions, la distraire de son impulsivité, de ses craintes et de l’urgence qu’elle a de prendre le temps… et d’aller au plus vite à la fois. Elle retient un soupir, fatiguée de ses propres contradictions et se concentre sur le sourire de Nicholas. Les battements de son cœur ralentissent légèrement, juste ce qu’il faut pour qu’elle soit en état de tenir une conversation avec lui, mais elle l’entend parler de lui et d’elle et voilà que les papillons se manifestent encore. C’est un mystère, car elle pourrait parier qu’ils n’ont jamais été là auparavant et pourtant… ils sont aussi évidents que leur amitié, désormais. Peut-être qu’elle a fermé trop fort les yeux, qu’elle savait qu’elle avait besoin de vivre un million de choses avant de pouvoir l’aimer comme il le mérite… peut-être qu’elle ferait mieux de s’intéresser au fait que lui puisse avoir quelqu’un dans sa vie - sans lui dire, elle en doute mais ne sait-on jamais, Anton a peut-être fait son grand retour et ça, elle n’est pas sûre qu’il lui dirait. Aaah! Arrête de réfléchir, Dahlia et écoute plutôt ce qu’il a à te dire. “Il paraît qu’elle n’a pas été conviée à se joindre à vous…” dit-elle, d’un air faussement vexé. Elle n’a jamais été le genre de personnes à avoir besoin d’une invitation, surtout pas pour jouer avec lui, mais surtout elle n’aurait jamais cherché à lui voler la vedette. “Je serai là au prochain, mais je tiens à ma place dans le public.” Même s’il n’est absolument pas question d’arrêter de chanter tout court, contrairement à ce que pourrait indiquer sa décision de ne pas signer l’offre du label (encore faudrait-il qu’elle leur dit que ce n’est pas de temps dont elle a besoin pour se décider), elle veut le voir sur scène, être là où il est le plus heureux et être simplement témoin et non complice de la scène pour une fois. Elle ne se rappelle pas la dernière fois où elle l’a vu se produire ainsi en public, et serait presque prête à l’amener à une soirée open mic dès ce soir, si elle n’avait pas autant besoin que ce soit eux deux et rien d’autre pour un petit moment, ou deux… ou dix. “Autant de temps que nécessaire.” Pour que Nicholas s’exprime, pour que Dahlia réapprenne à respirer… avec un peu de chance, assez pour qu’on trouve une forme de remède à sa maladie. Elle secoue doucement la tête, un fin sourire étirant ses lèvres : “J’ai promis à mon père d’être là pour le dîner, mais je lui ai dit que tu serais sûrement de la partie, si tu es disponible.
Dahlia se retient de le retenir quand il se lève, surtout parce qu’elle sait qu’il revient, et acquiesce à ses instructions. Elle enfonce l’écouteur dans son oreille, et pose ensuite ses yeux sur l’écran. Elle a à peine le temps de lire le nom inscrit sur le dossier qu’il referme - presque avec précipitation, ou c’est ton esprit qui te joue des tours ? - et répond rapidement : “Oui, une chose à la fois, Nicholas. Tu veux toujours faire cinquante choses en même temps, je te dis toujours qu’il faut ralentir un peu…” le taquine-t-elle, quand c’est bien plus à elle qu’on s’adresse ainsi qu’à lui. Elle lui fait un petit clin d’oeil, et replace l’écouteur dans son oreille avant de lui faire signe qu’elle est prête.
Le sourire sur son visage s’élargit quand elle l’entend prendre le temps de parler de musique, quand il lui décrit ce qu’il se passe dans sa tête et les raisons de ses choix, comme si elle ne les connaissait pas déjà, mais elle s’en délecte : c’est bon de voir que le temps ne leur a rien volé, qu’elle n’a pas eu tout à fait tort de partir à l’aventure, même loin de lui… et qu’elle a surtout raison de rentrer. Elle boit ses paroles comme rarement, l’écoute attentivement mais se perd tout de même sur les traits de son visage, qu’elle a envie d’effleurer, de ses lèvres, qu’elle a envie de goûter… Mais c’est pour de vrai pourtant qu’elle écoute ce qu’il dit, et lorsqu’il mentionne Vance une nouvelle fois, elle ne peut s’empêcher de culpabiliser : il comprendra, bien sûr, pourquoi c’est Nicholas qui a eu la primeur de son retour, mais il n’en sera pas moins blessé. Dahlia secoue doucement la tête, se reconcentre sur Nicholas, la tête posée contre son bras (ça a au moins le mérite qu’elle arrête de le regarder avec des yeux de merlans frits) et fronce un peu les sourcils quand il s’arrête finalement de parler. Elle se redresse et l’observe, voit quelque chose dans son regard qu’elle ne met pas tout à fait et hausse un sourcil en l’entendant s’excuser. Il enchaine en appuyant sur le clavier pour lancer la chanson, et automatiquement, Dahlia vient appuyer sur la même touche pour mettre “pause”. Elle effleure ses doigts, et fait peut-être traîner les siens une seconde de trop, mais l’heure est grave, les mauvaises habitudes ont été reprises : “Nicholas, de quoi tu es désolé, au juste ?” Elle pose la question avec douceur, parce qu’il n’est pas question de le disputer, mais simplement de lui rappeler qu’il a le droit de prendre de l’espace, de raconter ce qu’il lui prend par la tête, et avec tout le monde. Avec elle, encore plus. “Et sois pas désolé d’être désolée, hein.” lui dit-elle avant de déposer un baiser sur sa joue. Ici aussi, elle s’attarde peut-être une seconde de trop, mais eh, elle peut mourir demain hein, alors elle a bien le droit. “On écoute celle-là, et tu reprends tes explications ?” suggère-t-elle, attendant qu’il acquiesce pour relancer la chanson.


Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
le jukebox humain
Présent
ÂGE : 40 ans, l'âge de la raison, il parait, tout ça (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : célibataire et ce, même si dans les commentaires sous tes posts et après tes passages, on parle d'une certaine brune qui a attiré ton attention et qui a été aperçue plus d'une fois à tes côtés
MÉTIER : leader de nicky & the saints, groupe de music indie rock, dont tu es le guitariste, chanteur et parolier; signé par un label du Royaume-Uni, tout s'enchaine rapidement depuis quelques mois, la version deluxe de l'abum du premier album est sortie, la première série de concert est terminée avec succès, c'est le moment de récolter les lauriers... et de songer à un deuxième album
LOGEMENT : adieu toowong, tu viens de poser tes cartons dans bayside, au 604 wellington street, avec tes guitares et tes mélodies non finies
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 8824fbb8562f58a3934ae0a40073a18ecc550261
POSTS : 876 POINTS : 140

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 983356ec315321c1294fcd17efbd5c9098eff89b
mila • I find myself running home to your sweet nothings, outside, they're push and shoving, you're in the kitchen humming, all that you ever wanted from me was sweet nothing. on the way home, I wrote a poem, you say, "What a mind", this happens all the time...

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine E91701d827c64ede2bb4e2b13fa6c35dcdc4c00e
harter • half-moon eyes, bad surprise, Did you realize out of time? she was on your mind with some dickhead guy that you saw that night, but you were on somethin' it was one drink after another, fuckin' politics and gender roles, and you're not sure and I don't know, got swept away in the gray...

mila#3eddiejordan#6jo#21mila#4catarina

RPs EN ATTENTE :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 6f061e95cd6114c3ff80e4426eb930128b090dc2
vance (scénario libre) • I was born on the wrong side of the train tracks, always born on the wrong side of the train tracks, lay me on my side or hold me up to the light, yeah, I was burned by the cold kiss of a vampire, I was promised the keys to an empire...


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)


AVATAR : andrew garfield
CRÉDITS : (av) malibu; (gifs profils & sign) rob-pattinson/tumblr, chaussette, ssoveia & cordyceps-brain/tumblr (ub) loonywaltz
DC : lashana reeves • lara pearson • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful
https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t50864-nicholas-hurley-instagram

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyLun 6 Fév 2023 - 19:35




≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Dahlia Meyer  'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 873483867
D’aussi loin que tu t’en souviennes, Dahlia a toujours été dans les parages, toujours dans ton sillage pour corriger les gens, te dire de respirer un grand coup, ou juste répliquer un peu plus vivement quand toi tu hausses juste les épaules. Parce que oui, tu sais que la vie n’est pas juste, et, chose que tu as déjà confiée à ta meilleure amie, tu en as la preuve, gravée dans ta chair. Non seulement ça, mais sans Esmée, tu ne serais même pas ici pour lui parler de tes dernières mélodies, pas ici pour la retrouver et vraiment, tu es content que la brune soit là. Est-ce que cela fait de toi un égoïste complètement fini ? Parce que tu te réjouis de retrouver la personne qui te connait le mieux, une partie de ton inspiration et une partie de ta force ? Très certainement, tu serais raisonnable plus tard, le monde a eu le droit à Dahlia ces derniers temps, tu peux bien te montrer égoïste juste un soir... Oui, c’est ce que tu te dis et bien pour cela que tu répliques à sa proposition de diner avec un : “Bien sûr que je serais là, et puis je n'ai pas vu ton père depuis quelques jours alors... ce sera parfait.” et parce que l’autre Meyer est une pièce importante du puzzle. Certains le trouvent même un peu intimidant, mais pas toi et pas depuis longtemps, tu as appris à apprécier les mots qu’il a ainsi que les quelques leçons de morale qu’il donne parfois et qui n’en sont pas vraiment une.
Il est un peu plus posé comme toi et ne se sent pas obligé de fonctionner à toute allure, pas comme sa chère fille. Mais là en l’occurrence, c’est toi qui parles à toute allure et qui doit marquer une pause et tu t’excuses. Pourquoi au juste ? Tu as un léger rire quand Dahlia le demande, elle pose encore la question après toutes ces années ? Elle devrait bien le savoir que tu t’excuses pour toi, tu es désolé d’être là, désolé de prendre de la place ou même d’avoir des idées. Tu tentes d’y travailler mais même après toutes ces années, ça ne vient pas aussi naturellement qu’il le faudrait. “Tu me connais, c’est la question à un million de dollars, bref, je te fais écouter la première chanson et le set en entier.” Que tu décides parce que c’est le truc qui a toujours fonctionné entre vous, dans le doute, dans les moments de silence, toujours fredonner ou jouer quelque chose ou juste les débuts d’une mélodie. Cela vous réconforte autant l’un que l’autre et c’est le meilleur moyen de communiquer selon toi. Et oui, tu aurais voulu que Dahlia soit là et si tu murmures les paroles en même temps qu’elles arrivent dans vos oreilles, la jeune femme a le droit à des explications avant que tu ne lui joues chaque morceau.
Ou que tu complimentes Vance qui s’est vraiment amélioré depuis qu’elle est partie et oui, c’est possible, il pousse même la chansonnette parfois, que tu marmonnes avant d’appuyer sur le bouton lecture pour trois minutes d’écoute. Tu lui racontes même la petite anecdote concernant les paroles et ton amour de la métaphore, ça ne fait pas vraiment de sens à la première écoute, mais ça fait du sens pour toi. Et tu lui confirmes que oui c’est bien toi en train de jouer de la guitare et de la basse sur cette version-là d’un morceau, impossible à vraiment reproduire sur scène, tu t’es contenté d’une guitare électrique ce soir-là. Dahlia a le droit à un compte rendu détaillé, et tout ce que tu n’as partagé avec personne, parce qu’on ne t’a pas posé la question. Et aussi parce qu’elle est la seule qui mérite d’entendre tout ça dans un sens, tu as un soupir quand le dernier morceau arrive enfin. “... c’était nos quarante minutes, qu’est-ce que tu en penses ? Et oui, tu as le droit d’être totalement honnête, tu fais partie des pros maintenant.” Tu dis cela avant de te mordre la lèvre inférieure, réalisant que tout ceci, le nouveau groupe, le nouveau groupe pourrait ne pas lui plaire. Apres tout, 15 possible girlfriends, c’était autant le projet de Dahlia que le tient, mais nicky and the saints, c’est à cent pour cent toi, ce qui est beaucoup plus terrifiant pour le coup.
Et l’avis de Dahlia a toujours compté et a toujours été important à tes yeux, surtout quand la musique est concernée en fait, c’est une chose que vous faites très bien, et encore mieux à deux. “Il faudra que tu me dises comment ce sont passés les derniers concerts aussi... parce que tu réalises bien que nous deux, tu es celle qui était sur une scène avec un groupe reconnu et pas juste quelques amateurs.” Oui, vous vous êtes parlé quasiment tous les jours et Dahlia a déjà partagé son ressenti et l’excitation d’être devant un public d’une véritable ampleur, mais tu veux l’entendre autant de fois qu’elle voudra bien le répéter. D’ailleurs, ça fait longtemps qu’on n'a pas été sur scène toi et moi, je dis ça, je dis rien.” Et oui, l’expression que tu as sur le visage la seconde suivante se veut complètement innocente, complètement.



You didn't have the confidence, you couldn't see a way through it, but look at all the things you did and look at your metamorphosis...


'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Y9oy77A
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyMar 14 Fév 2023 - 22:46



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley



Dahlia est partie plus de trois cent soixante cinq jours, la terre a continué à tourner, et tout le petit monde qu’elle chérit a évolué. Elle non plus, n’est pas restée figée, a vécu des choses qui resteront à jamais graver dans sa mémoire et qu’elle a essayé de raconter pendant des heures à Nicholas, de reproduire en chanson mais la vérité est qu’il fallait être là pour les comprendre, pour en saisir tout l’impact que cela a eu sur elle et comment elle en a été transformée pour toujours… C’était la chance de sa vie, et de bien des façons, cela reste la chance de sa vie - ce n’est pas quelque chose qui s’oublie, cette expérience est plus ancrée en elle que n’importe lesquelles des cicatrices qui pourraient marquer son corps - mais il n’empêche que c’est étrange quand Nicholas dit qu’il n’a pas vu son père depuis plusieurs jours, comme si c’était presque anormal. Elle le sait, en est même heureuse… mais c’est étrange de dire que les deux personnes les plus importantes de sa vie ont pu continuer à se voir quand elle a dû se priver de leur présence… “C’est toujours beaucoup trop chelou que vous vous soyez vus autant sans qu’on se voit entre deux.” Ca, elle n’a pas besoin de réfléchir à deux fois pour le dire à Nicholas. Elle n’a sans doute même pas besoin de lui dire, en toute franchise mais Dahlia n’est pas très douée pour intériorisée toutes ses pensées et émotions et elle en dissimule deux énormes qui prennent déjà toute la place. “Je reste ta préférée ? Et  est-ce que je dois m’inquiéter qu’il te préfère à moi, maintenant ?” le taquine-t-elle, ses poings posés sur ses hanches d’un air qu’elle tâche de garder sérieux, malgré le large sourire qui menace de se dévoiler d’une seconde à l’autre.
Dahlia soupire et secoue la tête en l’entendant lui dire qu’il n’y a toujours pas de raison à ses excuses et si elle envisage une seconde de l’empêcher à nouveau de lancer la musique pour lui dire qu’elle lui a fait promettre qu’il ne s’excuserait plus à moins d’être capable de dire avec des mots de quoi il était désolé précisément, mais elle ne veut pas trop le brusquer pour leurs retrouvailles, tant parce qu’elle aura l’occasion de le reprendre à volonté sur ce sujet désormais que parce qu’il est possible qu’il n’ait jamais promis de le faire et se soit contenté de marmonner quelque chose avant de la distraire… probablement avec une glace à la pistache ou un muffin à la framboise. Ou les deux. Dahlia acquiesce puis vient poser sa main sur sa cuisse, pas à cause de toutes les pensées interdites qui se bousculent dans sa tête, mais parce qu’elle a toujours aimé avoir un contact physique avec lui quand il lui raconte ses chansons, comme si cela lui permettait d’être plus connectée à lui. Elle observe son visage et l’écoute avec attention. Dahlia l’interrompt dans ses explications pour poser des questions, et c’est comme avant, ni plus ni moins, c’est parfait, ils sont toujours autant en phase, parce que ce qu’il a besoin de lui faire écouter un peu plus attentivement, elle y lit exactement ce qu’il veut que son public y voit, et ça la rend heureuse, de savoir que ces quinze mois n’ont pas tout foutu en l’air, qu’ils n’ont pas perdu ce lien qui les unit, qu’il reste son Nicholas, qu’à quelques détails près… ils en sont toujours là où ils en étaient quand elle a pris la route de l’aéroport.
J’en pense que…” Dahlia humidifie légèrement ses lèvres, se redresse et cherche à attraper son regard pour qu’il ne puisse pas douter de la sincérité de ses propos : “j’espère que tu étais aussi fier de toi, que je le suis. Je te reconnais clairement dedans, mais… c’est autre chose, comme si t’étais passé à l’étape supérieure, qu’un truc s’était débloqué…” Elle fronce un peu les sourcils puis acquiesce à l’idée qui lui vient, avant même de l’avoir exprimée, parce que c’est exactement ce qu’elle ressent : “En fait, c’est comme si tu t’étais trouvé. Ton truc, c’est ça, c’est exactement ça.” Et bien sûr que cela sera amené à évoluer, ils sont humains, ils changent tous les jours mais là, c’est exactement ce qu’il est devenu, et c’est parfait, même dans toutes ses imperfections. Peut-être même justement parce qu’elles sont là.
Et évidemment, c’est à son tour d’être le sujet de conversation, et Dahlia se demande comment elle peut lui dire que c’était la meilleure expérience de sa vie, plus orgamisque que n’importe quelle partie de jambes en l’air mais qu’elle préférait s’arrêter là sans tout lui dire ? C’est impossible, tout simplement. Elle prend alors un air dramatique, secoue la tête en rejetant d’un geste de la main le sujet : “J’étais choriste, on m’entendait à peine, c’est toi la vraie star hein !” Mais Dahlia ne s’en sortira pas comme ça, elle le sait et en toute franchise, n’en a de toute façon pas envie : “En vrai… c’était frustrant parfois de pouvoir être que choriste et de pas avoir de liberté sur la façon de chanter quoi que ce soit…” Et c’est vrai, même si ce n’est pas ce qu’elle retient : “mais honnête, c’est…” Elle cherche les mots exacts, même si elle sait déjà qu’ils n’existent pas, et que ce n’est pas si grave au fond. “C’est juste un rêve qui se réalise.” En même temps qu’elle prononce ces mots, son coeur se brise encore un peu, si seulement c’est encore possible, et Dahlia ne se pose pas de question en venant retrouver ses bras cette fois, elle le serre dans ses bras, ce qui l’avantage de lui apporter du réconfort et celui de dissimuler son visage. Elle attend d’être sure que sa voix ne casse pas et répond à la question qu’il lui posait, à sa manière : “Je re-chante avec toi quand tu veux et peut-être même que j’accepte un duo avec Nicky & the Saints.

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
le jukebox humain
Présent
ÂGE : 40 ans, l'âge de la raison, il parait, tout ça (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : célibataire et ce, même si dans les commentaires sous tes posts et après tes passages, on parle d'une certaine brune qui a attiré ton attention et qui a été aperçue plus d'une fois à tes côtés
MÉTIER : leader de nicky & the saints, groupe de music indie rock, dont tu es le guitariste, chanteur et parolier; signé par un label du Royaume-Uni, tout s'enchaine rapidement depuis quelques mois, la version deluxe de l'abum du premier album est sortie, la première série de concert est terminée avec succès, c'est le moment de récolter les lauriers... et de songer à un deuxième album
LOGEMENT : adieu toowong, tu viens de poser tes cartons dans bayside, au 604 wellington street, avec tes guitares et tes mélodies non finies
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 8824fbb8562f58a3934ae0a40073a18ecc550261
POSTS : 876 POINTS : 140

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 983356ec315321c1294fcd17efbd5c9098eff89b
mila • I find myself running home to your sweet nothings, outside, they're push and shoving, you're in the kitchen humming, all that you ever wanted from me was sweet nothing. on the way home, I wrote a poem, you say, "What a mind", this happens all the time...

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine E91701d827c64ede2bb4e2b13fa6c35dcdc4c00e
harter • half-moon eyes, bad surprise, Did you realize out of time? she was on your mind with some dickhead guy that you saw that night, but you were on somethin' it was one drink after another, fuckin' politics and gender roles, and you're not sure and I don't know, got swept away in the gray...

mila#3eddiejordan#6jo#21mila#4catarina

RPs EN ATTENTE :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 6f061e95cd6114c3ff80e4426eb930128b090dc2
vance (scénario libre) • I was born on the wrong side of the train tracks, always born on the wrong side of the train tracks, lay me on my side or hold me up to the light, yeah, I was burned by the cold kiss of a vampire, I was promised the keys to an empire...


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)


AVATAR : andrew garfield
CRÉDITS : (av) malibu; (gifs profils & sign) rob-pattinson/tumblr, chaussette, ssoveia & cordyceps-brain/tumblr (ub) loonywaltz
DC : lashana reeves • lara pearson • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful
https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t50864-nicholas-hurley-instagram

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyLun 20 Fév 2023 - 20:24



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Dahlia Meyer  'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 873483867
La musique, ce n'est pas que ton univers, c'est le votre dans un sens, celui de Dahlia et toi, votre premier sujet de conversation et la chose qui a piqué sa curiosité. Parce que tu t'es toujours baladé avec un instrument autour de ton épaule ou tout simplement dans ta main, et que cela a intrigué la brune. Assez pour qu'elle te pose plus de questions, que tu y répondes et qu'un dialogue commence. Un simple échange de CDs, une simple découverte et une amitié solide s'est formée là au fil des années, et c'est à se demander où le temps est passé. Ou alors tu deviens un peu trop sentimentaliste et nostalgique alors que tu prends de l'âge ? Peu importe, on peut bien te l'accorder, tu n'as pas vu Dahlia depuis des mois et le sourire que tu as sur le visage va rester en place un petit moment. Histoire que tu t'habitues de nouveau à avoir la brune, ton ombre en quelque sorte, dans chacun de tes pas, c'est bizarre. Oui, tu n'as pas d'autres mots pour le décrire, c'était douloureux et déroutant de la voir partir et maintenant, Dahlia est de retour, en chair et en os. Et non, pour le coup, de vous deux, tu es celui qui est celui qui est le moins fan du contact physique, mais la brune a des mois et des mois à rattraper, alors cette proximité ne te déplait pas. Elle est familière et rassurante et cimente le fait que c'est bien elle qui est ici avec toi et pas une autre.
Et la chanteuse est tellement proche qu'elle peut sûrement voir te battre légèrement des cils face à ses... compliments ? Son expertise ? Tu ne sais pas en réalité, mais tu décides de prendre les mots de Dahlia comme quelque chose de positif, c'est ainsi que tu l'entends dans tous les cas. Tu t'es trouvé, pas quelque chose que l'on peut dire à tous les musiciens, c'est certain.  "Hmm... si tu continues comme ça, je risque de rougir encore plus." Tes joues se sont légèrement rosies, bien sûr que oui, tu n'as vraiment pas l'habitude d'autant d'attention et autant de tout... La jeune femme est avenante et elle n'a jamais pris des pincettes avec toi, ça, tu le sais, même si elle sait tout de toi et tout ce que tu ne dis et ce que tu caches grâce à tes grands pulls, principalement un coeur un peu meurtri et un passé qui n'est pas des plus joyeux, Dahlia reste une personne honnête. D'aussi loin que tu t'en souviennes, elle ne t'a jamais menti, et tu peux dire que l'inverse est vrai, ça ne traverserait même pas l'esprit de lui cacher quoi que ce soit en fait. C'est bien pour cela que tu lui poses des questions sur la tournée, sa propre expérience et qu'est-ce que cela lui a fait de voir le monde.
Oui, on pourrait totalement t'accuser de vivre par procuration, bien sûr que oui, cependant, tu n'es pas taillé dans le même marbre que ta meilleure amie. Là où Dahlia rêve d'aventures et de grandeur, tu veux juste de la tranquillité et de la stabilité, vous êtes totalement opposés quand les ambitions sont concernées, ça, tu l'as toujours su. Un rêve qui se réalise, rien que ça ? Ton sourire s'agrandit et tu penches la tête sur le côté pour continuer d'observer Dahlia.  "C'est le principal et puis c'est comme cela que ça commence et ça va ouvrir d'autres portes." Pour d'autres opportunités, d'autres concerts, d'autres tournées, elle le mérite amplement, ça ne fait aucun doute à tes yeux. "Tu as déjà été repérée par un producteur, tu as déjà des contacts et un pied dans le milieu, c'est comme cela que ça commence..." Oui, il est possible de prendre des raccourcis et d'aller un peu plus vite vers son moment et son heure de gloire, cependant, tu sais que ce n'est pas vraiment le genre de Dahlia ni même ce qu'elle cherche à faire au final. "Pour ma part j'ai partagé une des démos du groupe avec quelqu'un de très bien connecté aussi et de connu, on verra où ça mènera, j'en attends pas grand chose mais on ne sait jamais hein..." Tu hausses les épaules en ayant une brève pensée pour Midas et enfin Jo, vraiment, tu n'en attends rien du tout, comme tu l'as déjà dit au musicien, si tu dois passer ton temps à faire les scènes de bar avec Vance, cela te va pour le moment. Pareil pour aller en studio, c'est quelque chose que vous pourriez financer vous-mêmes et tu es certain que si tu en parlais avec le batteur, il serait partant. La pensée est là dans un coin de ta tête et aux prochains mots de Dahlia, tu te redresses un peu plus, assez pour te décoller de la brune et lui faire un autre type de sourire. Le genre d'expression qu'elle a déjà vu des dizaines, non des centaines de fois et qu'elle connaît, celle qui veut dire qu'il est temps de pousser la chansonnette et ce dans tous les sens du terme.
"Je choisis maintenant et tout de suite.... Allez viens, tu me dois au moins cela ça fait longtemps, après on fait tout ce que tu veux de la soirée."  Et le temps est passé par là, tu n'attends pas la réponse de Dahlia, tu te redresses en lui attrapant la main et tu l'entraines vers le salon. Un léger rire t'échappe, parce que tu es ridicule, parce que soudainement, tout est normal, c'est encore un début de soirée passé ici avec Dahlia avant qu'elle ne jette son dévolu sur un bar en particulier ou une autre activité. Tu la guides vers le piano qui trône dans le salon, la fierté des Hurley et là où tu as fait tes premiers essais et si vous avez capté l'attention d'Esmée, cette dernière finit par baisser le son de la télévision quand vous êtes assis devant l'instrument. Dahlia et toi, pressé l'un contre l'autre, ton épaule et ton genoux contre celui de la jeune femme, tu fais craquer tes doigts, qui vont ensuite se promener sur les touches, à la recherche d'une bonne chanson. "Hmm... tu vas reconnaître les paroles, on l'a déjà chanté à un mariage. Pense 2018, près d'une plage..." Les premières notes arrivent, un air facile à jouer pour toi, des paroles simples, un duo que tu affectionnes particulièrement et après la première mesure, ta voix s'élève dans le salon.  "... Used to spend my nights out in a barroom, liquor was the only love I've known..." Ton regard dérive légèrement des touches pour se poser sur Dahlia, alors que ta voix donne le change, le moment où la brune doit te rejoindre arrivant bientôt.



You didn't have the confidence, you couldn't see a way through it, but look at all the things you did and look at your metamorphosis...


'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Y9oy77A
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyDim 5 Mar 2023 - 14:38



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley



Les compliments qui sortent de la bouche de Dahlia sont sincères et si elle a pu par le passé avoir tendance à insister sur des choses simplement pour lui donner un peu plus confiance en lui, ce n’est absolument pas le cas ici. Les morceaux sont brillants et si Nicholas a toujours été réellement doué à ses yeux, il y a définitivement quelque chose de plus cette fois. Elle ne sait pas où il a été le chercher, mais c’était nécessaire visiblement. Le fait que ce soit arrivé en son absence ne lui échappe pas et si ce n’est jamais très agréable de voir quelqu’un grandir plus en votre absence qu’en votre présence, Dahlia a assez confiance en leur relation pour ne pas le prendre personnellement. Au contraire, elle en est heureuse pour lui et dans le fond, n’est pas si surprise : c’est en sortant de notre confort qu’on grandit, qu’on évolue pour le meilleur (ou pour le pire) et si elle s’en est voulu de le laisser à Brisbane, même si elle n’avait aucune chance de le convaincre de la rejoindre, elle trouve un peu de confort de voir ce que ça lui a apporté au moins quelque chose d’autre que le tracas de la savoir loin. “Je suis très tentée de continuer, du coup.” lui répond-elle, taquine en voyant ses joues roses. “Mais, je vais y aller en douceur. Tu n’es plus habitué à m’avoir dans tes pattes H24, alors tu y échapperas pour cette fois.” lui dit-elle, en lui faisant un clin d’oeil avant d’esquisser un mouvement pour qu’il lui fasse découvrir les autres dossiers de son ordinateur, notamment un qui l’a intriguée mais Nicholas revient sur le sujet de ce qu’elle a vécu, et Dahlia sait qu’elle ne peut plus vraiment reculer.
Une part d’elle n’en a pas vraiment envie; elle sait qu’ils ont échangé quasiment quotidiennement et qu’elle lui a déjà tout combien elle avait aimé sa tournée et son travail de choriste mais lui dire en face de lui, ça n’a rien à voir. Le fait qu’il y ait un point, sans doute final, à tout ça, ne l’aide pas à en parler, c’est extrêmement douloureux de devoir renoncer à quelque chose que l’on connaît et qui nous a rendu si heureux mais pour quelques instants, Dahlia est preneuse d’un peu de répit. Se concentrer uniquement sur le positif et lui raconter comme si sa vie et toutes ses certitudes ne venaient pas de voler en éclats est tentant et après une seconde d’hésitation, la jeune femme décide de lui parler comme si elle n’avait pas l’impression que le poids du monde reposait désormais sur ses épaules. Elle sent ses muscles se détendre, son coeur se faire plus léger et elle n’a même pas besoin de forcer le trait quand son visage s’illumine quand elle lui raconte l’expérience extraordinaire que ça a été. Son coeur manque un battement quand il penche un peu trop la tête sur le côté et elle ne sait pas vraiment si c’est le bonheur et la nostalgie de retrouver son ami ou autre chose mais ne s’attarde pas sur ce point, mais plutôt sur ce qu’elle a à raconter. Elle sourit quand il l’entend parler d’autres portes, de l’avenir mais le sourire n’est plus aussi naturel et c’est vraiment sincèrement un sujet sur lequel elle n’a pas envie de s’attarder. Dahlia n’est pas prête à lui dire ce qui lui tord littéralement l’estomac, n’a pas envie d’y penser, elle le fait déjà trop, encore plus quand elle est seule, mais elle sait qu’elle ne peut pas se contenter de dire à Nicholas qu’elle ne veut pas en parler. Il trouverait ça louche et elle n’est pas prête à subir un interrogatoire - même à la Hurley, ce qui signifie au pire une question, au mieux un haussement de sourcil. “Oui, on verra. Pour l’instant, j’ai envie de profiter d’être rentrée. Je viens à peine d'atterrir, et honnêtement, j’ai besoin de retrouver un peu mes habitudes avant de penser à quoi que ce soit d’autre.” Même si Dahlia n’a jamais vraiment été une femme d’habitude et qu’elle a toujours vécu sa vie à mille à l’heure, même à Brisbane. Elle a besoin de retrouver son quotidien et surtout ses personnes.
C’est ta façon de m’annoncer que tu vas partir en tournée quand je reviens ?” le charie-t-elle en plissant les yeux. Son air faussement bougon ne trompe personne et elle ne tient d’ailleurs pas plus de quelques secondes avant de montrer son enthousiasme. “T’as envoyé quoi comme démo ? Tu me les feras écouter ?” demande-t-elle, pour être certaine qu’il a choisi les meilleurs morceaux et éventuellement lui suggérer d’en envoyer d’autres. “Ca se joue à peu de choses, toujours, tu le sais bien. Ca peut tout changer, et si ce n’est pas cette fois, ça pourra être la prochaine.”  Elle le sait qu’un jour, sa musique ira plus loin que Brisbane et son ordinateur, pas que parce que des gens l’auront entendu à Brisbane et l’écouteront encore ailleurs mais parce que la personne tombera sur lui et comprendra le génie qu’est Nicholas Hurley. Ca prendra le temps que ça prendra, et il a la chance de ne pas être pressé, contrairement à elle, alors elle n’est pas inquiète, bien au contraire. “je peux filer tes démos à quelques personnes que j’ai rencontré aussi, si tu veux. Tu me diras.” Quand il aura eu un retour, quand il sera las d’attendre, quand il sera prêt… quand il voudra, les offres qu’elle lui fait n’ont jamais de date d’expiration, il le sait.
Le sourire qu’elle avait il y a quelques instants revient sur son visage quand il se redresse parce qu’elle reconnaît ce sourire qu’elle connaît par coeur et elle ne se fait pas prier pour se redresser et mêler ses doigts aux siens, allant jusqu’au salon, et c’est, en une seconde, comme si rien n’avait changé, comme si une année ne s’était pas écoulée, même si c’est Nicholas qui l’entraîne quelque part avec enthousiasme, que les rôles sont inversés en quelque sorte. Elle s’installe à côté de lui après avoir fait un petit clin d’oeil à Esmée, à qui elle envoie bien volontiers un baiser quand elle la voit attraper la télécommande pour dire à la boîte d’images de se taire. Dahlia pose sa tête sur l’épaule de Nicholas, profite de cette proximité avec ce lui qui est vraiment, elle le sait, sa moitié et le laisse volontiers commencer, transportée dans leur bulle à eux, là où ils sont au zénith de leur bonheur et que plus rien ne compte. Dahlia ferme les yeux et se redresse quand vient son tour de chanter, pour ne pas altérer le cheminement de l’air dans son corps et se joint avec lui sans une hésitation. Peut-être qu’il y a un brin de plus d’émotion dans sa voix, mais sinon, c’est comme avant, exactement comme avant, et c’est parfait. Quand la chanson se termine, elle ne bouge pas tout de suite, puis lui souffle une deuxième, parce que pourquoi s’arrêter à un seul plaisir dans la vie, surtout quand on est gourmande comme Dahlia ? Quand la deuxième chanson se finit, elle a déjà trouvé la prochaine activité et elle se lève en allant vers Esmée. “Je propose qu’on fasse un gâteau tous les trois pour le dessert de ce soir, et on t’emmène au bout de la rue pour dîner avec mon père si tu te sens d’attaque. Qu’est-ce que tu en dis ?” demande-t-elle, en se tournant en même temps pour Nicholas pour s’assurer qu’il n’est pas opposé à cette idée.

Revenir en haut Aller en bas
Nicholas Hurley
Nicholas Hurley
le jukebox humain
le jukebox humain
Présent
ÂGE : 40 ans, l'âge de la raison, il parait, tout ça (03.10.1983)
SURNOM : nico, nick ou encore nicky, tu laisses les gens raccourcir ton prénom comme ils le souhaitent
STATUT : célibataire et ce, même si dans les commentaires sous tes posts et après tes passages, on parle d'une certaine brune qui a attiré ton attention et qui a été aperçue plus d'une fois à tes côtés
MÉTIER : leader de nicky & the saints, groupe de music indie rock, dont tu es le guitariste, chanteur et parolier; signé par un label du Royaume-Uni, tout s'enchaine rapidement depuis quelques mois, la version deluxe de l'abum du premier album est sortie, la première série de concert est terminée avec succès, c'est le moment de récolter les lauriers... et de songer à un deuxième album
LOGEMENT : adieu toowong, tu viens de poser tes cartons dans bayside, au 604 wellington street, avec tes guitares et tes mélodies non finies
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 8824fbb8562f58a3934ae0a40073a18ecc550261
POSTS : 876 POINTS : 140

TW IN RP : anxiété, ptsd, mention de violences (physiques et verbales) & d'abus sur mineur
TW IRL : racisme, homophobie, transphobie, relations sexuelles non-consenties et/ou explicites (le suggéré et la métaphore filée sont mes meilleurs amis)
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : #soft • fils unique, ta grand-mère Esmée est ta seule et unique famille à tes yeux et tu ne réponds que très rarement aux questions qui concernent tes parents • tu as la musique dans les veines, tu joues de plusieurs instruments avec une facilité certaine (piano, violon, guitare, basse, clarinette) • toujours et uniquement aperçu en pulls • romantique dans l'âme, tes relations passées se comptent avec les doigts d'une seule main • grand timide • propriétaire d'un van qui a connu de meilleurs jours et qui sert pendant les déplacements • compositeur de tes propres textes et mélodies •
CODE COULEUR : #0033ff
RPs EN COURS :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 983356ec315321c1294fcd17efbd5c9098eff89b
mila • I find myself running home to your sweet nothings, outside, they're push and shoving, you're in the kitchen humming, all that you ever wanted from me was sweet nothing. on the way home, I wrote a poem, you say, "What a mind", this happens all the time...

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine E91701d827c64ede2bb4e2b13fa6c35dcdc4c00e
harter • half-moon eyes, bad surprise, Did you realize out of time? she was on your mind with some dickhead guy that you saw that night, but you were on somethin' it was one drink after another, fuckin' politics and gender roles, and you're not sure and I don't know, got swept away in the gray...

mila#3eddiejordan#6jo#21mila#4catarina

RPs EN ATTENTE :
'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 6f061e95cd6114c3ff80e4426eb930128b090dc2
vance (scénario libre) • I was born on the wrong side of the train tracks, always born on the wrong side of the train tracks, lay me on my side or hold me up to the light, yeah, I was burned by the cold kiss of a vampire, I was promised the keys to an empire...


RPs TERMINÉS : (fiche de liens)


AVATAR : andrew garfield
CRÉDITS : (av) malibu; (gifs profils & sign) rob-pattinson/tumblr, chaussette, ssoveia & cordyceps-brain/tumblr (ub) loonywaltz
DC : lashana reeves • lara pearson • abel reyes • laurie wright • heath wilson
PSEUDO : malibu
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 08/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28951-nicholas-how-big-how-blue-how-beautiful
https://www.30yearsstillyoung.com/t29071-nicholas-i-m-just-a-soul-whose-intentions-are-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t50864-nicholas-hurley-instagram

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyLun 13 Mar 2023 - 19:41



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine}
crédit/(ssoveia) ✰ w/@Dahlia Meyer  'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 873483867
“Bien sûr que je te ferais écouter ça…” Que tu as répondu à Dahlia sans absolument aucune hésitation, tu pourras également lui donner la démo que tu as refilée à Midas il y a peu, cela ne t’a pas traversé l’esprit non plus. Parce que tu la savais occupée, parce que tu ne voulais pas l’embêter et parce qu’elle a quitté Brisbane pour s’occuper de sa carrière à elle et voler de ses propres ailes. Dans un sens, son départ de Brisbane a été un bon exercice pour toi, pour voir de quoi tu es capable et comment tu peux te débrouiller sans la brune dans les parages. Car il ne faut pas se leurrer, depuis le temps que vous vous connaissez, avec toutes les galères que vous avez partagées, tu as un peu trop l’habitude que Dahlia vienne à ta rescousse et te tire d’un mauvais pas. Tu le vois clairement maintenant, après des mois à seulement se parler par messages ou caméras interposées. Mais, tu ne t’es pas effondré, tu ne t’es pas fait engloutir par le sol et tu n’as pas laissé tomber. Tu as continué à faire ce que tu faisais de mieux, ce que tu fais de mieux et ce sont les notes de musique et ta propre créativité qui t’ont porté.
Tu es toujours inspiré, Dahlia ou non dans les parages, tu réalises bien que tu as de la chance, tu en connais des musiciens qui connaissent des périodes de creux et même des pannes parfois, mais ce n’est pas ton cas. Il y a toujours quelque chose qui attire ton attention, toujours une mélodie, toujours un air, cela commence à partir de rien parfois, mais tu arrives toujours à en faire quelque chose. C’est le seul talent que tu possèdes, la seule chose qui fait que tu es véritablement toi en fait et c’est bien pour cela que tu as guidé Dahlia devant le piano. L’air est familier et tout clique au bon moment, c’est comme avant, et le sourire qu’il y a sur ton visage alors que tu joues est plus que sincère. Vos voix se sont toujours très bien mêlées ensemble, ça ne change pas, malgré la distance et le manque d’entrainement et quand enfin la chanson arrive à sa fin, Dahlia est prête avec un autre morceau. Oui, c’est vraiment comment avant, vous en avez passé des soirées ici, à distraire Esmée, avant qu’elle ne vous mette dehors ou même vous ordonne d’aller faire quelque chose de tout ce talent. Esmée est véritablement votre premier public et votre première fan. Tu suis Dahlia quand elle se lève, posant tes coudes sur le plan de travail pour écouter le plan de la soirée et Esmée est plus que d’accord, un sourire similaire au tien sur ton visage.  “Cela me va parfaitement, et puis, je n’ai pas vu ton père depuis un moment maintenant que j’y pense.” Tu hoches la tête et après avoir fouillé un peu dans un tiroir, tu tends un vêtement à Dahlia. “J’ai toujours ton tablier.”

Et qu’on se le dise, tu es doué dans bien des domaines, mais pas pour celui de la cuisine et même avec des instructions. Tu fais de ton mieux quand même, ne protestant même pas quand Dahlia te met de la farine sur le nez et tu prétends ne pas être celui qui mange tout le chocolat quand Esmée t’interroge. Cela ne prend pas et au final, tu n’es pas sûr que vous aidez, tu es plus occupé à parler à Dahlia et à lui conter les dernières frasques de Vance, ou la vie des membres de votre ancien groupe et ce qu’elle a manqué en réalité. Mais enfin le dessert est fait et Esmée consent même à se déplacer dans son fauteuil roulant jusqu’à la demeure des Meyer. Là encore, tu connais le chemin par cœur, Esmée aussi et tu pousses ta grand-mère avec aise dans l’air de la fin d'après-midi de Brisbane. Tout est familier là-bas aussi et tu as le droit à une poignée de main de la part du père de Dahlia, tu sais que c’est sa manière de fonctionner et tu ne t’en offusques pas. Le diner se passe sans encombre, tu es celui qui insiste pour aider et quelques heures plus tard, les plats ont été engloutis et le dessert aussi. Et oui, tu es celui qui a mangé le plus de gâteau, oui.
Esmée vous indique que vous pouvez partir, et tu te lèves facilement, te penchant vers ta grand-mère, puis te tournant vers l’autre homme dans la pièce. “Je te laisse entre de très bonnes mains, elle aura sûrement besoin qu’on la raccompagne à la maison.”  Et sans hésiter, tu attrapes la main de Dahlia pour l’entrainer dehors, pour le reste de votre soirée. “Qu’est-ce que tu veux faire ? Il est encore tôt…” De ta main libre, tu trouves ton téléphone portable, et tu regardes l’heure, il en effet tôt et il y a beaucoup de choses que vous pourriez faire.  “Est-ce qu’on appelle enfin Vance pour se joindre à nous ? On va dans ton bar préféré ? Il faut bien qu’on fasse quelque chose pour marquer le coup !” Tu es celui qui suit le mouvement d’ordinaire, pourtant, avoir Dahlia là, de nouveau, ce n’est pas anodin et tu bouillonnes d’une nouvelle énergie, le genre que tu peux avoir sur scène.
Tu réfléchis alors que vous marchez sans direction précise et quand tu trouves, tu tires la main de la brune.  “Oh, je sais ! On parlait tout le temps de se faire le même tatouage… du moment que tu ne choisis pas un truc énorme, on peut aussi faire ça, je suis enfin prêt.” Et puis, ce serait bien mémorable.



You didn't have the confidence, you couldn't see a way through it, but look at all the things you did and look at your metamorphosis...


'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Y9oy77A
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine EmptyDim 16 Avr 2023 - 14:49



≈ ≈ ≈
{'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine but maybe not tonight}
crédit/(olliviacooke) ✰ w/@Nicholas Hurley



Elle est chez elle, et il n’y a pas de mot pour exprimer le bien que ça lui fait. Ils sont en train de chanter au piano, et c’est si naturel que Dahlia a envie de croire que tout va revenir à la normale, comme avant. Elle ne pense plus à la maladie qui risque de lui retirer tout ce qui fait qu’elle est elle, elle ne pense pas à son palpitant qui s’affole un peu trop désormais quand il entend la voix de Nicholas. Ils sont eux, ce qu’ils ont toujours été mais même si cette sensation d’être exactement là où elle doit être ne durera pas, cela va au-delà de Nicholas et de leur amitié. C’est aussi le petit-déjeuner partagé avec son père à se chamailler comme si elle était encore une adolescente mais avec moins de cri et plus d’amour; c’est le sourire sur le visage de Esmée quand Dahlia lui propose de faire un gâteau au chocolat. C’est la grand-mère de Nicholas, oui, mais c’est aussi un peu la famille de Dahlia. Elle n’oubliera jamais les attentions qu’elle a pu avoir lorsque sa mère est décédée et les mots réconfortants qu’elle a pu trouver, ni le fait qu’elle ne lui reproche pas d’avoir eu besoin de Nicholas plus que jamais, quitte à lui laisser moins de temps avec elle. Dahlia est chez elle, et elle se rend compte que cela fait bien longtemps qu’elle ne s’est pas sentie aussi bien. Cela va au-delà des mauvaises nouvelles : son expérience a été extraordinaire, il n’y a aucun autre mot capable de la qualifier et même celui-là lui fait un peu honneur, mais ce fut une lutte constante pour sortir de sa zone de confort. Dahlia en sort grandie (abattue aussi, d’avoir touché son rêve du bout des doigts et de le voir s’évaporer devant elle) et elle ne changerait cette expérience pour rien au monde, mais après tout cela, c’est particulièrement délicieux de se retrouver à la maison, en compagnie des êtres qui importent le plus.
J’espère bien que tu as toujours mon tablier !” réplique-t-elle. Il n’a jamais été question qu’elle ne remette jamais les pieds à Brisbane, juste beaucoup moins souvent, mais elle a toujours eu l’intention de revenir. Peut-être pas de façon aussi pérenne qu’elle l’envisage désormais mais tout de même. Elle espère que c’était aussi clair dans l’esprit de Nicholas que dans le sien, mais ils auront bien l’occasion d’en discuter plus tard. Pour l’heure, Dahlia veut que les choses restent légères, et il n’y a rien de mieux que de se chamailler en faisant un gâteau au chocolat pour cela. Et le reste de la journée se poursuit comme ça. Sans en avoir conscience, elle puise les forces dans celles des autres et elle oublie, surtout. Elle oublie ce qu’elle n’a pas su oublier depuis des jours, ce qui l’empêche de respirer convenablement, de dormir d’un sommeil apaisé et de réfléchir, tout simplement. Tout coule de source, il n’y a pas de questions à se poser et peut-être bien, oui, que la joue de Dahlia traîne un peu plus sur l’épaule de Nicholas qu’à l’accoutumée, peut-être qu’elle s’accroche un peu plus à son bras qu’elle ne le ferait habituellement mais eh, ils ne se sont pas vus depuis trop longtemps, et le temps qu’ils ont perdu ne se rattrapera pas, mais elle peut bien essayer, non ?
La soirée se passe sans encombre et ce n’est pas surprise, tout comme il n’y a rien de surprenant quand son père fait semblant de menacer Nicholas s’il ne ramène pas sa fille avant minuit chez elle. Elle secoue la tête et lui promet qu’elle passera la matinée de de demain avec lui, et embrasse Esmée avant de mêler ses doigts à ceux de Nicholas sans se faire prier. Son regard se pose une seconde sur leurs mains entrelacées mais elle n’a pas le temps d’y penser réellement que Nicholas joue les bouts-en-train. Cela fait plaisir de voir les tendances habituelles inversées et une pensée furtive lui souffle que ce dont il a besoin après toutes ses années, c’est peut-être de son absence. Et si c’est le cas… elle est heureuse pour lui, vraiment. Dahlia secoue la tête quand il lui propose d’appeler Vance : “Nan, je vais aller le voir demain pour qu’il ait aussi son petit moment rien qu’à lui.” Elle sait qu’une part de lui va être blessée qu’elle ne l’ait pas prévenu à la seconde où elle a touché le sol australien et souhaite le préserver un petit peu, celui qu’elle voit comme son petit frère. “Du coup, on peut…” Elle réfléchit mais elle ne sait pas vraiment quoi faire pour marquer le coup. Son retour est déjà assez marquant comme ça, mais l’idée qu’exprime Nicholas est encore plus parfaite que tout ce qu’elle aurait pu imaginer. “Nicholas, je te jure que si c’est une blague, je vais être tellement déçue que je vais avoir envie de pleurer.” dit-elle, en l’arrêtant, cherchant à voir la détermination dans son regard. D’abord, parce qu’elle ne veut pas qu’il se sente forcer à quoi que ce soit mais aussi parce qu’il ne manquerait plus qu’il renonce après qu’elle ait fait le sien. “Ok, suis-moi.” dit-elle, en l’emmenant dans les rues de Brisbane vers son tatoueur préféré. Elle espère qu’il aura de la place, et elle aura besoin d’un peu de chance pour ça - mais elle en mérite, non ? Sur la route, ils discutent des dessins qu’ils pourraient utiliser, de l’endroit où le faire et Dahlia se rend compte que Nicholas y a sans doute plus réfléchi qu’elle ne le pensait. Et tant mieux. La décision de celle-ci sera plus spontanée. Elle a toujours su qu’elle voulait qu’il soit placé près du coeur mais ne sait pas vraiment quoi faire. Elle laisse alors Nicholas passer devant, puis dessine le sien en attendant. Et c’est parfait, tout l’est, vraiment, à un tel point qu’elle s’endort dès que sa tête touche l’oreiller, et c’est bien la première nuit paisible qu’elle passe, depuis qu’elle sait.

sujet terminé
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty
Message(#) Sujet: Re: 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine 'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

'Cause I'm gonna be free and I'm gonna be fine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-