AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

 (malone #1) desperate people find faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyVen 5 Mai 2023 - 14:45




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

C’était sûrement ridicule comme idée. Cependant, lorsque Evie en avait discuté avec Avery, celui-ci l’avait encouragé à la suivre en lui posant une main robuste sur l’épaule, sa bouche s’écrasant sur le haut de son front dans une étreinte bourrue qui lui ressemblait bien et qui était gorgée de toute l'affection qu’il lui portait depuis toujours. Elle y avait souvent songé, au fait de se rendre à une réunion des narcotiques et alcooliques anonymes, et ce n’était pas bien compliqué de savoir pourquoi en vérité. Elle n’avait aucun problème avec ça de son côté, tout le monde le savait, et Avery l’avait bien compris, lui aussi : elle n’avait pas eu besoin de rentrer dans les détails pour lui faire part de son raisonnement qu’il avait déjà pris les clefs de sa voiture pour l’accompagner consulter le planning des réunions qui se déroulaient non loin de l’église, là où Evelyn elle-même n’était pas allée depuis des années maintenant, et pour cause. Inutile de revenir dessus, ses pensées dirigées vers la possibilité qu’en effet, son idée était ridicule, mais pas tant que ça dans le fond.

Rhett n’était pas le plus volubile, et son raisonnement lui échappait la plupart du temps, alors peut-être qu’écouter des personnes dans son cas l’aiderait un peu à mettre le doigt sur la meilleure conduite à adopter, elle qui avait tendance à agir maladroitement en se montrant tantôt trop ouverte, tantôt trop fermée, ne sachant pas bien sur quel pied danser. Ce n’était pas facile, et elle ne voulait pas le trahir en en parlant avec qui que ce soit qui lui conseillerait de déguerpir dans tous les cas, de le laisser gérer son addiction comme il l’entendait, et en lui disant de ne plus en faire une affaire personnelle pour mieux tourner la page. Elle n’en avait pas envie, elle lui avait dit qu’elle l’aiderait ; en acceptant de réceptionner ses achats compulsifs d’oxycodone et en s’en débarrassant la minute d’après, ce qui avait tendance à creuser chez elle quelque chose proche de la culpabilité, lui laissant la sensation qu’elle cautionnait quelque chose qu’elle aurait dû sévèrement réprimander même s’il lui assurait ne pas y toucher à ses emplettes, d’agir seulement par mécanisme d’habitude.
Elle descendit de la voiture de l’homme à tout faire, devenu quasiment son garde du corps depuis six mois, de sa famille, et alla rapidement consulter le tableau d’affichage disposé devant le parvis de l’église qui l’informait qu’une réunion avait lieu à l’instant même. Un regard en direction de la voiture d’Avery et ce dernier en descendit pour qu’Evie lui fasse à distance "J’y vais toute seule. Je ne risque rien." Elle ne risquait rien, comment en être sûre ? Elle le sentait, et c’était un peu ironique quand on savait que l’église lui avait été interdite d’accès durant quelques temps, rapport à son histoire avec Owen qui avait terminé de passionner les foules.

Elle connaissait le chemin de l’annexe en question, et non sans s’en poser quelques-unes sur le chemin, elle décida que c’était une bonne chose d’être là. Elle entra sans faire de bruit, entendant simplement quelques babillages qui s’échappaient de l’axe principal de l’annexe qu’elle traversa de son pas élégant, son long manteau suivant la cadence de ses pas tandis qu’elle s’avançait prudemment vers une porte entrouverte. Après un petit temps d’hésitation, replaçant ses longs cheveux bruns autour de son visage froncé par l’introspection, Evelyn finit par prendre une profonde inspiration, et poussa doucement la battant pour s’engouffrer discrètement dans la salle au centre de laquelle des chaises étaient installées ; et où une odeur de mauvais café emplissait la hauteur de la pièce, promesse d’un bon échange entre les participants qui ne s’en donnaient sûrement pas à coeur joie, mais qui étaient là néanmoins, déterminés à partager leur expérience et leurs efforts avec la bonne volonté des survivants. Ça lui réchauffa le coeur, de voir la détermination sur certains visages qui se tournèrent dans sa direction sans que personne ne l’invite à s’approcher néanmoins, leur souriant seulement en se faufilant le long d’un mur pour s’y appuyer humblement, bien décidée à ne déranger personne. Elle ne savait pas dans le fond si elle avait le droit d’être là, mais elle le prenait, prête à déguerpir si on venait lui faire remarquer qu'il s’agissait d’une session privée.


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyMar 9 Mai 2023 - 20:47




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

Trouver un moment dans son emploi du temps chaotique et toujours plein à craquer pour réaliser cette intervention n’avait pas été une mince affaire, mais Malone avait perçu le besoin d’agir de la sorte dans le regard de la personne qui était venue à lui pour lui demander un coup demain. Il avait pincé les lèvres, pesé le pour et le contre, avait flanché de longues minutes avant de donner sa réponse en réalité. Il n’avait pas toujours eu cette fibre d’aide à l’autrui, mais disons que les événements des dernières années avaient eu raison de lui de son comportement. Désormais, dès qu’il le pouvait, il sacrifiait son temps pour le prêter aux autres - cela lui permettait également d une pas avoir trop de disponibilités pour penser à d’autres choses, ce à quoi il ne devait pas se raccrocher pour le coup.

Les chaises avaient été installées la veille, alors que Constantine avait récupéré les clefs de l’a salle de l’église qui avait demandé son soutien. Il savait qu’il arriverait juste à temps aujourd’hui pour mener cette réunion, si bien qu’il n’avait pas voulu perdre de temps et avait dégagé un peu de ce dernier le jour d’avant pour que tout soit prêt à être opérationnel. Il savait également que l’une des soeurs serait disponible un peu avant lui pour préparer le café et disposer les biscuits sur la table du fond, presque comme une tradition de toutes ces réunions dont il avait du mal à voir le bout désormais. Il était reconnaissait qu’elles existent, savait parfaitement à quel point elles pouvaient être importantes pour bien des personnes, mais se désolait à voir qu’elles étaient toujours de plus en plus demandées et nécessairement nombreuses car cela voulait dire que toujours davantage de personnes se trouvaient dans des situations délicates. Se retrouvaient dans des situations qu’il ne connaissait que trop bien, aussi. « Bonjour tout le monde. Excusez moi du retard, je pourrais dire que c’est à cause du trafic mais c’est pas le cas, simplement une mauvaise gestion du temps de ma part. » Malone n’avait pas perdu un seul instant après être arrivé sur place pour pousser la porte de la salle et par pénétrer dans cette dernière, un sourire aux lèvres et une blague de mauvaise gout échappée trop rapidement surement. Au moins, quelques petits rires se firent entendre dans l’assemblée, alors que son regard parcourait l’espace autour de lui pour voir combien de personnes avaient répondu présentes aujourd’hui. De trop, c’était la réponse; il tira une des chaises, un nouveau petit sourire de circonstance également, après avoir attrapé une tasse de café. « Installez vous, installez vous. Y’a de la place pour tout le monde. » Même pour la brune qui restait adossée au mur non loin d’eux, ne semblant pas désirer s’approcher plus. Malone ne fit aucun commentaire pour le moment là-dessus: il ne connaissait que trop bien cette sensation. « Bienvenue à tout le monde ici aujourd’hui. Je m’appelle Malone, je suis un addict et je suis là pour vous aider. »

Ils avaient discuté pendant presque une heure, à échanger des éléments de leurs vies et de leurs différents parcours. A l’issu de cette première phase, Malone avait fait parcourir entre les mains des présents des feuilles pour leur proposer un premier atelier - rien de bien compliqué, un petit quelque chose à remplir pour savoir si d’autres séances ici seraient nécessaires par la suite -, ce qui lui permit de se dégager quelques minutes de temps pendant que les intéressés prenaient leurs stylos et remplissaient les tableaux. Alors, il se leva enfin de sa chaise, remplissant une nouvelle fois sa tasse et attrapant un gobelet en carton qu’il remplit également, avant de se diriger vers la brune qui n’avait pas voulu participer aujourd’hui. Arrivé à sa hauteur, il lui tendit le gobelet. « Le café est pas toujours très bon, mais il est toujours gratuit. C’est au moins un des avantages de ces réunions. » Et bien sur que le petit sourire qu’il étirait était bienveillant, avenant. Cela n’avait pas toujours été dans les habitudes de Malone, mais désormais il s’y appliquait. « S’asseoir sur une chaise c’est gratuit aussi. Vous avez pas besoin de rester debout, même si vous voulez pas participer. » Et ô grand jamais il ne pointerait d’un doigt moqueur toutes ces personnes qui se faisaient discrètes lors de leur première participation, parce-que le but était d’aider les gens et non de les enfoncer encore plus.






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptySam 13 Mai 2023 - 9:40




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

Evelyn ne savait pas dans quelle mesure tous ces gens qu’elle voyait échanger se connaissaient. Au fil des réunions, certainement plus qu’au  tout début, alors est-ce que ça changeait l’image qu’ils avaient l’un de l’autre, comment se jugeaient-ils entre eux ? Ça devait être plus facile de faire face à des inconnus en vérité, et l’espace d’une seconde, elle se demanda si Rhett avait déjà ne serait-ce qu’effleuré la possibilité d’y participer également. En Suisse, il avait certainement dû être astreint à ce genre d’exercice, enfermé dans cette bulle de luxe qu’avait été la cure dans laquelle Ruben et Hassan l’avait envoyé. Elle avait été un échec cette cure, alors c’était sans doute impossible qu’il y pense dans le fond parce que l’exercice n’était pas fait pour lui ; sauf que l’exercice ne devait être fait pour personne dans le fond, c’était l’intention qu’on mettait à vouloir s’ne sortir qui comptait dans ces moments-là. Evelyn ne prétendait pas que Rhett ne faisait aucun effort, mais elle avait la prétention de croire qu’elle commençait à le connaître un petit peu, et il était assez têtu pour aller contre ce qu’on attendait de lui pour prouver aux autres qu’il restait maître de celui qu’il était et de ses envies. Elle n’en savait rien, elle ne pouvait que s’élancer selon le rythme du train des suppositions Evie, des centaines lui venant à la seconde tandis qu’elle se laissait surprendre par l’enchaînement de ce qui se passait au centre de la pièce, mais aussi par la voix de quelqu’un qui lui tendit un gobelet fumant de café qu’elle prit sans se laisser le temps d’y réfléchir.

Elle sentit la brûlure du liquide versé à l’intérieur contre la pulpe de ses doigts, ses yeux marrons trouvant ceux de son interlocuteur qu’elle regarda un instant trop sûrement. Ça devait être lui le responsable de tout ça, il s’était présenté un peu plus tôt comme faisant partie de la masse de ceux qu’on appelait addict, et loin d’elle l’idée d’apporter un quelconque jugement à ce signe particulier qui était le sien. Ici, c’était presque une norme finalement, c’était elle l’intruse, et d’ailleurs elle se sentait comme telle, percluse dans le fond de la salle à espionner ceux qui avaient des histoires à raconter quand la sienne n’avait rien de similaire. Elle se sentit un peu mal à l’aise, le sourire qu’elle adressa à celui dont elle se souvint du prénom dans un second temps reflétant cet embarras qu’elle noya dans une oeillade à son gobelet qu’elle tenait dans les mains maintenant "S’il a été fait par les soeurs, je suis certaine de rester éveillée jusqu’à la semaine prochaine au moins. Merci." finit-elle par lui dire, relevant la tête en ne touchant pas à son café pour autant, prenant sens de ce qu’il ajoutait et qui la fit ouvrir la bouche, puis la refermer aussitôt.

Elle avait agi sur le coup d’une impulsion, sans trop songer à quoi arguer si ce cas de figure venait à lui tomber dessus : sa présence ici n’était induite que par son besoin de comprendre Rhett, pas de soulager une potentielle difficulté à gérer ses propres démons. Encore que certainement qu’elle en aurait eu besoin, d’exorciser quelque chose, après tout le cadre s’y prêtait. Mais encore plus, elle aurait la sensation d’être une intruse quand, son regard se déportant sur le cercle des participants à la réunion du jour, eux avaient de vrais problèmes à gérer — elle aussi quelque part. Il y avait une subtilité dans tout ça, moindre pour être soulevée, mais elle existait tout de même, lui faisant regretter d’avoir ne serait-ce que songé que ça pouvait être une bonne idée d’être là "Je vais vous faire une confidence, je ne suis pas certaine d’avoir quelque chose à faire ici." dit-elle à Malone sur le ton de la confidence donc, marquant son aveu d’un hochement de tête, sa paume soutenant délicatement son gobelet, l’autre l’entourant tout aussi prudemment, un soupir lui échappant lorsqu’elle continua sur sa lancée "Je suis venue sans vraiment prendre le temps de réfléchir à ce que ça impliquerait." Et c’était ridicule, définitivement. Elle eut un léger rire cette fois, et dans la foulée, elle posa son gobelet sur la table derrière laquelle elle était flanquée, sa respiration se bloquant dans sa poitrine pour être relâchée lorsque ses yeux rencontrèrent de nouveau ceux de Malone. Evelyn lui dit sans hésiter "Je devrais sans doute m’en aller maintenant. J’ai l’impression de ne pas être à ma place." Et c’était le cas, bien sûr que c’était le cas.


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyVen 26 Mai 2023 - 4:40




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

Il s’aperçut bien sur du regard de la brune qui s’attarda sur les traits de son visage un instant ou deux de trop, surement. Ce n’était cependant pas quelque-chose qu’il relèverait à haute voix, ayant l’habitude d’être détaillé de la sorte lorsque ses interlocuteurs savaient exactement pourquoi lui se tenait dans la pièce - essayer de trouver des traits communs avec leur propre personne pour savoir si eux aussi ressemblaient à des toxicomanes était la partie qui permettait de les faire accepter leur condition. Alors Malone ne s’en formalisait pas, il ne le faisait jamais et ce n’était pas aujourd’hui que cela allait commencer - en témoignait le sourire qu’il étira sur ses lèvres en tendant le gobelet de café qu’il avait rempli exprès pour celle qui n’avait tenu à se mêler à la foule aujourd’hui. « S’il a été fait par les soeurs, je suis certaine de rester éveillée jusqu’à la semaine prochaine au moins. Merci. » Le sourire qu’il portait déjà pris une teinte amusée aux mots de la brune. « La semaine risque de vous paraitre longue alors. » Bien sur que le café avait été fait par les soeurs, et qu’il était assez fort pour réveiller les morts. Mais il était gratuit, et il avait été fait avant l’arrivée du petit groupe du jour avec les meilleures intentions - alors il s’en contentait tous, ne bronchant que pour faire quelques blagues comme c’était présentement le cas.

Malone aurait pu d’ailleurs saisir l’occasion de discuter de plein de sujets, du café comme des soeurs pour ne citer que ceux aborder dans le début de leur échange, mais il n’était pas venu aux côtés de la blonde pour ça - surtout alors qu’il avait remarqué sa présence dès qu’il était arrivé dans la salle de regroupement. Ce n’était pas pour pointer du doigt ou pour accuser qui que ce soit qu’il lui fit remarquer qu’elle aurait pu s’asseoir sur une chaise, que c’était là autant gratuit que l’était le café; c’était simplement pour souligner qu’il n’y avait pas de mal à s’installer un peu plus confortablement, même si une participation ne se faisait pas voir de la séance. Ce n’était pas obligatoire, après tout, et il insisterait toujours dès que l’occasion se présenterait sur ce point là. « Je vais vous faire une confidence, je ne suis pas certaine d’avoir quelque chose à faire ici. » Le regard de Malone ne perdit pas sa touche de bienveillance, alors qu’il haussait légèrement l’un de ses deux sourcils. Oh, si elle savait le nombre de fois qu’il avait pu entendre cette phrase être prononcée. « Je suis venue sans vraiment prendre le temps de réfléchir à ce que ça impliquerait. » Le petit rire qui échappa d’entre ses lèvres décontenança un instant Constantine, qui ne s’attendait pas réellement à une telle réaction. « Je devrais sans doute m’en aller maintenant. J’ai l’impression de ne pas être à ma place. » Les yeux de la brune étaient venus retrouver les siens, alors il n’était pas question qu’il perde ce contact là; parfois, c’était ce simple élément là qui était le plus difficile à obtenir.

Car le reste était du déjà vu, de l’entendu. Avec le temps, même si ce n’était pas en dizaines d’années que ce dernier se comptait il était tout de même assez conséquent pour être mentionné, le jeune homme avait vu plus d’une personne lui avouer ne pas se sentir à sa place lors de ces réunions et des ateliers qui en découlaient. « Personne ici n’a l’impression d’être à sa place, si ça peut vous aider à moins culpabiliser. » Il haussa presque lassement les épaules. « Moi le premier, en réalité. » Il n’avait jamais été du genre, avant les incidents qui étaient advenus dans sa vie ces dernières années, à se confier sur la façon dont il pouvait se sentir. Avec les épreuves et surtout en prenant un peu de recul, il s’était aperçu que cela aurait pu sauver plus d’une situation s’il avait pris le temps de le faire. Alors désormais, il s’appliquait à l’exercice si cela pouvait aider. « J’ai toujours l’impression que d’autres seraient plus à l’aise, plus habiles, mieux adaptés pour tenir le rôle que je prends lors de ces rencontres. » Parce-qu’il était toujours, malgré ses efforts, difficiles de comprendre qu’il était le mieux placé pour faire comprendre aux autres que se séparer d’une addiction était possible avec de l’aide. « Tout ça pour dire qu’il faut pas vous sentir coupable de pas vous sentir à votre place, c’est même plutôt normal. » D’un mouvement de la main, il indiqua l’une des quelques chaises qui se trouvaient à proximité d’eux - assez proche pour que la brune envisage l’idée de s’asseoir avec lui, mais assez loin du reste du groupe pour ne pas déranger ce dernier et ne pas lui donner l’impression à elle de l’inclure dans la séance si elle souhaitait rester observatrice uniquement de cette dernière. « C’est la première fois que vous assistez à ce type de rassemblement, non ? » Il était presque sur de la réponse, mais il préférait tout de même lui laisser une chance de lui expliquer les choses d’elle-même. En attendant, il s’assit sur l’une des chaises, buvant une nouvelle gorgée de l’énième café de la journée, ne lâchant pourtant pas un instant les noisettes de la femme face à lui. « Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, qu’on statut ça de suite aussi. »






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptySam 27 Mai 2023 - 10:49




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

Toutes les semaines paraissaient longues depuis quelques temps à dire vrai, mais ça elle ne le dit pas à Malone, Evie. Ce ne serait pas le café corsé des soeurs qui y changeraient quoi que ce soit, alors elle s’autorisa à en boire enfin une gorgée avant de reposer son gobelet, ne se sentant ni à son aise ni à sa place, et projetant déjà de s’en aller. Pourtant, l’homme qui lui faisait face semblait aussi bienveillant que déterminé à prendre son rôle au sérieux. Elle l’avait écouté parler tout à l’heure, il y avait quelque chose qui se dégageait de lui de l’ordre d’un charisme naturel qui lui rappelait un peu les hommes de foi. C’était étrange comme pensée, surtout quand on connaissait son rapport avec les hommes de foi justement, mais elle incombait ce rapprochement à l’endroit où ils se trouvaient, plus qu’à l’éventualité qu’elle voyait en Malone un double d’Owen. C’était ça le petit regard fixe de tout à l’heure, la ressemblance n’était pas si frappante que ça, mais elle existait assez pour la faire camper sur l’idée que c’était une mauvaise idée d’être là dans tous les cas, quand bien même elle était guérie du traitement qu’on lui avait infligé à quelques mètres de là, c’était toujours étrange de faire un pas vers cet environnement qu’elle connaissait plutôt bien — au contraire des réunions de ce type, n’ayant pas sa place uniquement parce qu’elle n’était en rien concernée par le mal qui rongeait les participants qu’elle voyait plus détendus désormais, occupés à accomplir la tache que Malone leur avait demandé.

Déjà prête à prendre la fuite donc, Evelyn se laissa à peine le temps de tourner les talons, se faisant de nouveau alpaguée par l’altruisme naturel de Malone qui s’évertua à la retenir sans en avoir l’air. Prenant une petite inspiration, Evie accepta d’accueillir sa confidence, la tête penchée sur le côté, ses sourcils se fronçant doucement en l’entendant lui confirmer que personne n’avait l’impression d’être à sa place ici. C’était gentil, d’essayer de la déculpabiliser à propos de sa venue, ça l’était d’autant plus qu’il n’était pas obligé d’aller au devant des confidences pour la convaincre de rester. Mais il le fit sans donner le sentiment de se forcer de quoi que ce soit.
Ses paroles, elle laissèrent Evie interdite le temps d’une seconde, celle dont elle eut besoin pour rassembler ses esprits et sa propre bienveillance pour lui répondre, sincère "Je suis admirative de ce que vous faites." Et elle l’assura en opinant du chef "Je n’y connais peut-être rien, mais je sais reconnaître un bel acte, et je vous trouve courageux de partager votre expérience pour aider les autres à s’en sortir. Vous le faites bien en plus, vous ne devriez pas douter de votre légitimité." Elle avait observé comment les participants le regardait qui plus est. C’était facile d’apposer le sceau d’exemple à quelqu’un qui se plaçait en leader d’une cause, mais ça semblait aussi inné chez Malone pour qu’elle ne regrette pas ses mots qu’elle finit par conclure en lui donnant son prénom "Evie. Je connais le votre, c’est un juste retour des choses." lui expliqua-t-elle seulement avec un sourire, acceptant de s’asseoir sur la chaise qu’il lui montra sans donner l’impression de réfléchir longtemps à cette proposition faite tacitement.

Elle l’écouta lui parler, s’installant doucement à ses côtés en ayant la tête tournée dans sa direction. C’était peut-être son besoin d’être rassurée qui la faisait agir comme une automate, ou c’était peut-être le charisme de Malone qui la forçait à ne pas se braquer et prendre le large pour échapper à l’impression qu’elle avait d’être une intruse, mais elle se perdit un moment dans ce qu’il lui disait ; pour se reprendre assez vite et réaliser qu’il se fourvoyait sûrement un peu sur la raison de sa venue ici. Et c’était tout à fait normal. Si elle avait bien appris une chose en côtoyant Rhett, c’était qu’une addiction n’était inscrite sur le visage de personne, que c’était un mal trop profond pour être visible à l’oeil nu. Il y avait bien des clichés entourant les consommations de ce type, mais le plus souvent, ça passait inaperçu, et sans doute que c’était sur cette base que le jeune homme se reposait pour faire des suppositions à son sujet.
Elle n’en rit pas, mais ses yeux s’arrondirent quand elle comprit qu’il y avait maldonne. Elle se redressa, confuse "Je ne suis pas là pour ce que vous croyez." lui fit-elle d’abord, magnanime et douce, reprenant comme si elle ne s’était pas interrompue, levant ses mains devant elle pour appuyer ses dires et démonter sa bonne foi "Je ne suis pas… pas enfin, je n’ai aucun problème d’addiction, d’où la sensation de ne pas être à ma place. Pardon, j’aurais dû être claire dès le début au lieu de vous laisser prononcer votre laïus — qui était parfait au demeurant, encore une preuve que vous ne devriez pas douter de votre rôle au sein de ces réunions." Un léger sourire plus tard, et mal à l’aise pour de bon, elle détournant son regard de celui du jeune homme qu’elle avait trouvé en lui faisant sa confession, en faisant une autre dans le même temps pour qu’il comprenne mieux les raisons de sa présence ici, l’espérait-elle du moins, ses doigts se triturant les uns les autres pendant qu’elle parlait "Je connais quelqu’un qui peine à se sortir d’une dépendance à l’oxycodone. Il a enchaîné les tentatives de sevrages, il est allé en cure récemment, mais c’est compliqué." Pour lui, pour son entourage, pour elle par extension, mais elle ne le dirait pas ça non plus, préférant laisser un sourire lui échapper quand elle poursuivit, sa tête se relevant pour affronter le regard de Malone "J’essaye de trouver des réponses à mes questions. C’est peut-être idiot, je pensais qu’en venant ici, je pourrais comprendre certains de ses mécanismes. Mais je sais, tout le monde réagit différemment." Et à cette phrase, elle haussa les épaules en secouant la tête et en fronçant le nez, se rendant compte en le disant tout haut qu’effectivement, sa démarche était complètement irréfléchie et gorgée d’une naïveté qu’elle n’aurait pourtant pas dû avoir à son âge.


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyLun 5 Juin 2023 - 5:01




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

Cela pouvait éventuellement paraitre idiot et bien simple, de répéter des paroles qu’il avait déjà dit à de nombreuses reprises à d’autres personnes avant celle qui se tenait devant lui, mais avec le temps Malone avait compris que énoncer l’évident pouvait finalement être ce qui était nécessaire. Alors, si elle ne se sentait pas à sa place, il n’y avait aucune honte à avoir de son côté et surtout aucune crainte: c’était le cas de toutes les personnes ayant franchi pour la première fois le seuil de l’une de ces réunions, un jour où ils avaient senti une once de courage parcourir leurs fibres musculaires pour agir de la sorte. « Je suis admirative de ce que vous faites. » Un fin sourire souleva le coin des lèvres de Malone. « Je n’y connais peut-être rien, mais je sais reconnaître un bel acte, et je vous trouve courageux de partager votre expérience pour aider les autres à s’en sortir. Vous le faites bien en plus, vous ne devriez pas douter de votre légitimité. » Son sourire se fit plus franc, quelque peu timide tout à la fois également. « C’est gentil de votre part. » Pas qu’il ne la croyait pas sur parole, mais plutôt qu’il avait l’habitude des beaux discours prononcés par les personnes qui participaient de près ou de loin à ses réunions, et surtout de leur véracité plus ou moins présente: il avait fait partie de ces personnes là, les connaissait par coeur.

« Evie. Je connais le votre, c’est un juste retour des choses. » - « Même si vous l’avez déjà, Malone de mon côté. Enchanté. »

Loin de vouloir s’imposer ensuite, il indiqua tout de même la possibilité à la brune de prendre une chaise à ses côtés pour s’asseoir à son tour, n’étant pas obligée de rester debout - ce qu’elle aurait d’ailleurs pu faire depuis le début de la séance ici. C’était surtout et également pour lui montrer que si elle en ressentait le besoin, Malone avait la possibilité de lui allouer du temps pendant que l’atelier qu’il avait lancé se faisait de son côté en autonomie. Il n’aurait pas dix heures à lui accorder devant lui, mais il pouvait se permettre un aparté sans provoquer le moindre problème d’aucun côté. Ce ne fut qu’après quelques paroles prononcés de la part de Constantine que les yeux d’Evie s’agrandir un instant, comme prise par surprise par ce qu’il énonçait. De son côté, il haussa quelque peu l’un de ses sourcils, plutôt étonné de sa réaction. « Je ne suis pas là pour ce que vous croyez. » La petite moue qu’il laissa prendre place sur son visage se voulait rassurante, compréhensive; dans un premier temps, il n’était pas question de la froisser. « Je suis prêt à entendre sur quoi je me trompe, alors. » Elle n’était pas la première à lui dire que c’est pas ce que vous croyez - c’était souvent malheureusement ce qu’il croyait. « Je ne suis pas… pas enfin, je n’ai aucun problème d’addiction, d’où la sensation de ne pas être à ma place. Pardon, j’aurais dû être claire dès le début au lieu de vous laisser prononcer votre laïus — qui était parfait au demeurant, encore une preuve que vous ne devriez pas douter de votre rôle au sein de ces réunions. » Plissant quelque peu les yeux, pinçant l’une de ses lèvres sur l’autre dans une expression quelque peu dubitative, il ne cachait en rien en cet instant qu’il ne comprenait pas réellement là où elle voulait en venir - même s’il notait au passage le second compliment qu’elle réussissait à lui faire sur ses prises de parole, c’était toujours plaisant. Il n’était cependant pas là pour être félicité, raison pour laquelle il se concentra sur le reste de ses paroles; surtout qu’elle s’appliquait désormais à éviter son regard. Malone aurait pu ajouter ici une question, une remarque, la moindre parole en réalité pour l’encourager à continuer dans son explication mais ressenti qu’en laissant simplement encore un instant et un autre s’écouler, il aurait le complément qui lui permettrait de saisir où elle souhaitait en venir. « Je connais quelqu’un qui peine à se sortir d’une dépendance à l’oxycodone. Il a enchaîné les tentatives de sevrages, il est allé en cure récemment, mais c’est compliqué. » Alors, tous les traits du visage de Constantine s’étirèrent dans une expression de surprise, comme saisi en plein vol par les paroles de la brune.

« J’essaye de trouver des réponses à mes questions. C’est peut-être idiot, je pensais qu’en venant ici, je pourrais comprendre certains de ses mécanismes. Mais je sais, tout le monde réagit différemment. » - « Wahou. » Il savait que dans aucune autre situation, laisser le nature revenir autant au galop n’aurait pas été un conseil qu’il aurait pu prodiguer ou appliquer; là, dans cette pièce et alors qu’il était ici en tant qu’aidant pour des personnes tentant de sortir la tête de l’eau, il ne saurait faire autrement que d’être naturel justement: cela montrait une certaine vulnérabilité, une certaine authenticité qui était nécessaire afin que d’autres puissent comprendre et s’identifier. Ce n’était pas parce-que Evie était présente pour d’autres raisons qu’il entrevoyait désormais qu’il changerait son comportent ou ses décisions quant à l’attitude à adopter ici. « C’est à mon tour d’être admiratif. » Et il parlait ici autant en tant qu’aidant, que par expérience personnelle. « Les personnes prêtes à plonger dans l’envers du décor comme vous faites pour comprendre leur proches sont pas nombreuses. » Trop peu nombreuses, ces dernières préférant la plupart du temps blâmer et pointer du doigt le problème plutôt que de le comprendre et lui trouver une solution. « Vous avez du courage. Je suis obligé de vous féliciter. » La petite moue qui s’accrocha à ses lèvres en cet instant, alors que son regard ne lâchait pas celui d’Evie face à lui. « Tout le monde réagit différent oui, c’est vrai. Vous avez pu le voir ce soir je pense, d’ailleurs. » Les différentes personnes qui avaient pris la parole avaient pu partager des expériences diverses et variées. « Certains mécanismes et problèmes sont les mêmes en revanche. » Une addiction restait une addiction, avec ses complexités qui n’avaient une de nouveau depuis que ce trouble avait été nommé.

Il finit par frotter l’une de ses mains dans l’autre, pinçant un instant ses lèvres, fronçant un brin les sourcils, mais accrochant un éclair de malice dans son regard alors qu’il reprenait la parole. « Vous savez quand même que c’est pas là des questions auxquelles vous pourrez répondre en passant nous observer dans l’ombre une seule soirée ? » Ce n’était pas un reproche, promis il l’avait déjà dit: toute personne était la bienvenue ici. Simplement, il fallait plus de quelques heures dans une salle mal aérée sentant le mauvais café pour saisir l’essentiel des comportements liés aux addictions. « Je veux dire… » Il inspira longuement, soupirant tout autant par la suite. « Des années que j’ai beau me torturer l’esprit pour essayer de faire comprendre à ma famille, et elle ne voit que la partie immergée de l’iceberg concernant ma propre addiction. » C’était ça aussi, d’être volontaire pour aider d’autres toxicomanes: être prêt à se mettre à nu de façon aussi crue qu’il venait de le faire, parler par expérience sans détour et sans chercher à cacher quoi que ce soit.






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyVen 9 Juin 2023 - 9:21




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

Sa légitimité à encenser Malone devait être aussi moindre que celle qu’elle avait à être ici, mais ça lui tenait à coeur de lui dire qu’il s’en sortait bien. D’un point de vue extérieur, ça passerait certainement pour une tentative de se déculpabiliser d’être dans cet endroit qui ne lui était pas réservé, seulement ceux qui la connaissaient un tantinet savaient qu’Evelyn n’était pas du genre à semer ses compliments par complaisance, même si elle n’était rien d’autre que bienveillante et que rien de mauvais ne sortait jamais de sa bouche, elle restait magnanime et sincère. Elle l’était actuellement, échangeant son prénom avec le jeune homme qui lui redonna le sien par acquis de conscience, lui faisant étirer un nouveau sourire qui se joignit à l’autre qu’elle lui avait adressé lorsqu’il l’avait remercié pour sa gentillesse.

Elle le voyait dans ses yeux, qu'il avait dû essuyer un nombre incalculable de fois le genre d’excuse qu’elle lui servit d’abord pour lui expliquer qu’il se trompait sur les raisons de sa présence, à la différence près que la sienne était véridique, et qu’elle n’essayait pas de se donner le beau rôle en prétendant ne pas être atteinte du même mal que ceux à qui ils s’étaient adressés tout à l’heure. Il restait respectueux néanmoins, ne faisant preuve d’aucune moquerie à son égard dans le cas où effectivement, elle serait vraiment en train de lui servir des salades pour se dédouaner de ses erreurs, et finit par lui expliquer les choses en espérant être assez convaincante alors qu’elle n’avait pas à l’être finalement puisque c’était la vérité. En lui expliquant, elle se sentit idiote, et quand elle lui lança une oeillade pour vérifier de façon rien d’autre qu’humaine s’il l’écoutait bien, elle le vit froncer les sourcils, lui donnant ainsi l’impression de passer pour une illuminée qui fait les choses à sa manière et qui se plante complètement dans la démarche entamée.

Ce n’était pas agréable sur le coup. Cependant la réaction qu’il laissa échapper ensuite, elle la fit relever la tête et prendre sens que son expression n’était pas induite par son incompréhension, mais bien par son admiration qu’elle n’avait pas l’intention d’accepter, qui réchauffa néanmoins quelque chose en elle au point qu’elle en sourit en coin avant de lui dire, tachant de minimiser sa démarche à sa façon "J’aurais plutôt mieux fait de lire un livre sur le sujet. Je me sens comme une intruse, j’ai l’impression de profiter des faiblesses des autres pour trouver des réponses à mes questions." lui avoua-t-elle, ne se laissant pas noyer sous l’engouement sincère du jeune homme vers qui elle tourna la tête pour de bon, observant ses traits à la va-vite tout en lui répondant "Je ne suis pas sûre que ce soit du courage, mais je veux me donner les moyens de pouvoir aider cette personne dont je suis proche. Je crois ne pas toujours avoir eu les bonnes méthodes, vous pourriez m’apprendre." lui proposa-t-elle sans y penser, laissant un léger rire lui échapper en l’écoutant parler des mécanismes et des problématiques similaires à tous les addicts. Là, elle retrouva son sérieux "Je vous fais confiance sur ça. Vous savez de quoi vous parlez, moi je ne suis qu’une spectatrice qui tente de comprendre ces mêmes mécanismes." Heureusement qu’elle était obstinée, c’était la seule arme assez aiguisée avec laquelle elle partait pour mener sa quête dont elle ne pourrait voir le bout qu’en perpétuant ce rituel qu’elle avait mis en place à la va-vite, chose qu’elle admit à Malone quand il lui fit remarquer que ce n’était pas une séance unique qui allait la mettre sur la voie de vraies réponses à ses questions "Je suis venue sur un coup de tête. Je connais bien l’église, j’y vais depuis que je suis petite." J’y allais, faillit-elle se corriger, mais elle ne le fit pas, trouvant ça inutile de le faire, et continua sur sa lancée "Je savais qu’il y aurait des réunions dans l’annexe, c’est en place depuis des années déjà. Je me suis dit que c’était ma chance, et que je composerais une fois ici." continua-t-elle, détournant la tête du visage de Malone pour poser ses yeux sur le groupe qu’il avait quitté, occupé à accomplir ce qu’il leur avait demandé "Mais je sais. J’ai conscience que c’est un travail de longue haleine." Elle marqua une pause, et puis elle se risqua à lui demander "Si vous m’autorisez à venir de temps en temps, ça m’aiderait sûrement." Ou alors se fourvoyait-elle complètement, inconsciente tant à l’énergie que ça lui demanderait de chercher à comprendre Rhett ?

Elle en eut l’impression, à l’entendre ajouter ce qu’il lui dit ensuite à propos de sa propre addiction. Un élan de compassion la poussa à lui dire, doucement "Ça doit être difficile à vivre. Je ne peux pas me mettre à votre place, mais je peux me mettre à la place de votre famille. Je sais que les proches peuvent parfois être durs, je l’ai sans doute été à un moment donné moi aussi." Elle ne prendrait pas l’initiative de s’excuser à la place de la famille de Malone, mais c’était au moins une preuve de bonne foi que d’admettre qu’elle était certainement aussi imparfaite que l’était les membres de son entourage quand il s’agissait de gérer l’addiction de Rhett. Elle avait fait tellement d’erreurs, elle lui avait fait part de tellement de plans bancals, tellement de propositions mal faites, tellement de jugements mal réfléchis pour se caler sur ce qu’elle pensait qu'il attendait d'elle qu'elle n’était pas sans savoir qu'elle avait mal agi. Mais parler d’elle trop longtemps, ce n’était pas un exercice qu’elle maîtrisait très bien, alors retournant la tête vers Malone qui paraissait plus enclin à le faire de son côté, généreux de part son rôle au sein de ces réunions, elle lui osa lui demander "Vous vous en êtes sorti depuis longtemps ?"


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyLun 19 Juin 2023 - 19:02




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

Il avait perçu la confusion sur le visage de la brune, mais avait décidé de ne pas relever l’expression; peut-être que sa façon de réagir présentement n’était pas à son goût, mais honnêtement et pourtant avec toute la bonne volonté du monde, ce n’était pas le problème de Malone. Il exposait ce qu’il pensait des faits, il tentait d’arrondir les angles si ces derniers étaient ajustables, mais il ne pourrait aller plus loin que ses capacités. Quelques choses dans ses paroles dut cependant ajuster la vision d’Evelyn, car les traits de son visage se détendirent et ses mots ne furent en rien dirigés vers le chemin que prenait ses yeux initialement. « J’aurais plutôt mieux fait de lire un livre sur le sujet. Je me sens comme une intruse, j’ai l’impression de profiter des faiblesses des autres pour trouver des réponses à mes questions. » Faiblement, Constantine étira un petit sourire. « C’est plus ou moins ce qu'on fait tous, tout le temps, sans s’en rendre compte en vrai. » Ce n’était pas une accusation, mais simplement une constatation qu’il avait établi avec le temps. « Je veux dire: on se sert de l’expérience des autres dans des moments où ils ont été faibles pour se créer notre propre vision des choses. » Il haussa les épaules. Tout le sytème actuel était établi sur le profit des faiblesses des gens nous entourant - cela se traduisait même dans la lecture de livres et autres documents écrits. « Je ne suis pas sûre que ce soit du courage, mais je veux me donner les moyens de pouvoir aider cette personne dont je suis proche. Je crois ne pas toujours avoir eu les bonnes méthodes, vous pourriez m’apprendre. » Le haussement de sourcil de sa part fut léger, mais perceptible pour toute personne observant assez attentivement la scène. « Faites attention, je pourrais vous prendre au pied de la lettre. » Le sérieux refaisant surface sur les traits du visage de la brune était autant de mise qu’il pouvait en réalité l’être dans les paroles de Malone; peut-être était-ce précipité, certes, mais n’était-ce pas son rôle dans ce type de situation que d’éduquer les autres pour qu’ils puissent davantage comprendre comment fonctionnait l’addiction et les conséquences de cette dernière ? « Je vous fais confiance sur ça. Vous savez de quoi vous parlez, moi je ne suis qu’une spectatrice qui tente de comprendre ces mêmes mécanismes. »

« Je suis venue sur un coup de tête. Je connais bien l’église, j’y vais depuis que je suis petite. Je savais qu’il y aurait des réunions dans l’annexe, c’est en place depuis des années déjà. Je me suis dit que c’était ma chance, et que je composerais une fois ici. » - « Vous vous en sortez pas si mal. » Le regard qu’il lui adressa à cet instant était rieur, moqueur peut-être un petit peu mais dans le bon sens du terme. « Mais je sais. J’ai conscience que c’est un travail de longue haleine. Si vous m’autorisez à venir de temps en temps, ça m’aiderait sûrement. » Après avoir détaillé son visage un instant supplémentaire, cherchant sur ses traits tout le sérieux dont elle était capable d’engager au delà de ces simples paroles. Il sourit légèrement. « Je vais finir par être sérieusement sérieux et devenir votre professeur, à cette allure là. » Après tout, dormir huit heures par jour était un concept à la con, comme dirait son frère, il pouvait dédier des heures supplémentaire à d’autres causes s’il pouvait dire.

« Ça doit être difficile à vivre. Je ne peux pas me mettre à votre place, mais je peux me mettre à la place de votre famille. Je sais que les proches peuvent parfois être durs, je l’ai sans doute été à un moment donné moi aussi. » Pinçant les lèvres cette fois ci à la remarque de Evelyn, il haussa quelque peu les épaules en prime. Ce n’était pas facile à vivre, effectivement, qu’importe le côté de la ligne derrière lequel vous vous teniez. Voir l’un de vos proches se détruire à petit feu avait tendance à vous détruire de l’intérieur sans trop tarder à la suite. « Ca fait du bien parfois, de se retrouver face à des personnes qui sont dures avec nous. » De se retrouver face à des résistances. « Faut juste savoir se rendre compte que c’est pour notre bien, et c’est ça qu’est particulièrement compliqué. » Parce-que dans les moments où l’addiction devenait plus forte que le reste, elle s’appropriait les devants et toute la place autour, ne permettant pas de voir que d’autres se retrouvaient écrasés par cette dernière. Les proches pouvaient être durs, oui, mais ils l’étaient souvent pour essayer de donner un coup de main - la forme et la façon de faire ne s’accordant que trop peu malheureusement dans ce cas de figure. « Vous vous en êtes sorti depuis longtemps ? » Il avait lancé les hostilités, après tout. Inspirant longuement, venant croiser les bras sur son torse, il fit rouler ses lèvres l’une sur l’autre avant d’hocher quelque peu la tête en donnant sa réponse. « Bientôt cinq ans. » Il avait l’impression d’être dans cet enfer de lutte permanente depuis tellement bien plus longtemps que ça, en réalité, tellement certaines journées étaient difficiles à affronter. « Et c’est toujours aussi difficile qu’au premier jour. » Le petit rire qu’il échappa portait une dose de frustration qui ne pouvait être niée. « J’ai fait une overdose, et j’ai failli y passer. Comme électrochoc, ça fonctionne plutôt pas mal. » Bien sur que Malone racontait cela désormais avec une dose d’humeur et de recul dont il n’aurait jamais été capable plusieurs années plus tôt; il avait surtout compris avec le temps qu’il se devait d’accepter les erreurs qu’il avait commis. « C’est pas très original en vrai, je suis pas le seul à avoir cette histoire là. » Il releva son regard vers les yeux d’Evelyn. « La personne dont vous êtes proches… » Il hésita, puis se dit qu’elle pourrait toujours ne pas répondre si cela ne l’intéressait pas de prolonger encore un peu cette discussion; il restait à Constantine quelques minutes de libres, alors. « Elle arrive à tenir ou elle est encore dans al phase de consommation ? Pour que vous soyez inquiète comme ça ? »






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyJeu 22 Juin 2023 - 10:25




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

"C’est vrai, je ne voyais pas les choses de cette façon." Mais il avait raison, bien sûr qu’il avait raison. Dans le fond, c’était humain de se servir des faiblesses des autres pour ne pas commettre les mêmes impairs. On ne se forgeait pas une personnalité seul, on butinait à droite et à gauche pour se créer une vision toute personnelle des choses, en semant les graines susceptibles de prendre au milieu du terreau attendant d’être utilisé à bon escient. C’était une chose de vivre avec ces mécanismes induits par la notion d’humanité de tout un chacun, c’en était une autre de l’accepter de l’assumer en toute connaissance de cause. Malone semblait plutôt à l’aise avec l’idée, Evie l’était un peu moins, et ce déséquilibre menait à une sorte de balance un peu curieuse qui naissait juste-là, tandis que la conversation suivait son cours et qu’elle admettait ne pas être très aguerrie dans l’exercice, quémandant de l’aide sans en avoir l’air.
La réaction du jeune homme la fit sourire doucement, et lui rétorquer alors qu’il la mettait en garde en même temps "Je suis sérieuse. Je ne serais pas contre quelques conseils." C’était ce qui ressemblait le plus à un feu vert pour la prendre au pied de la lettre — et ils continuèrent sur ce rythme-là jusqu’à ce qu’Evelyn s’autorise un petit rire, ses mains se levant devant elle pour ajouter à la proposition qu’elle avait semé dans l’esprit de Malone "Je me porte même volontaire pour vous donner un coup de mains à la mise en place des réunions si vous voulez vraiment m’aider. Ce sera la moindre des choses, je suis certaine que vous pouvez beaucoup m’apporter — et entre nous, sans vouloir faire offense aux soeurs, je fais du meilleur café." Et juste comme ça, sans même y réfléchir, elle s’engageait dans quelque chose en espérant obtenir ce dont elle avait besoin pour mieux gérer une situation qui lui avait échappé tant de fois depuis des mois qu’elle avait cru devenir folle au point d’être forcée de rester percluse dans une chambre d’hôpital.

Mais sur le moment, c’était facile de l’oublier, comme c’était facile d’oublier qu’elle ne connaissait pas l’homme qui était assis à ses côtés, sa bienveillance l’aidant beaucoup à ne pas craindre d’être jugée. Elle n’aurait pas la prétention de penser que la réciproque était vrai, consciente que quelque part, l’ouverture de Malone était apporté par son rôle au sein des réunions qu’il animait ; s’il n’était pas un minimum enclin au partage, il ne serait sûrement même pas ici "Ça, je l’ai compris." Que le plus difficile dans l’addiction, ce n’était pas tant de se retrouver face à des gens qui vous alertent sur votre situation, mais d’accepter qu’elles le font pour votre bien. Rhett étant déjà particulièrement têtu, son addiction le rendait plus buté encore. Elle s’autorisa à le dire à Malone avec un léger sourire "J’ai à faire à un spécimen très têtu. Mais je suis sûrement celle qui a le moins bataillé pour qu’il s’en sorte, j’ai souvent essayé d’aller dans son sens en pensant que ce serait le meilleur moyen de lui instiller un peu de bon sens." Elle se sentait idiote de l’admettre, mais les faits étaient là "Je ne vais pas vous surprendre en vous avouant que j’ai lamentablement échoué." Lamentablement, le mot était même particulièrement faible, et ça lui fit d’ailleurs baisser la tête sur ses doigts qu’elle tritura après avoir osé poser des questions plus personnelles à Malone.

"Bravo, c’est impressionnant." réagit-elle en l’entendant mettre des années sur sa lutte contre l’addiction. Si ses yeux suivirent les traits de son visage le temps de quelques secondes, c’était pour plusieurs choses, la première et la plus importante étant la chose la plus humaine du monde, celle d’essayer de deviner quel était son poison à l’époque. Mais cette question là, elle ne la lui poserait pas. A la place, elle imita son expression en pinçant les lèvres pour les rouler l’une sur l’autre, abandonnant la trituration de ses doigts pour mieux rester attentive à ce qu’il lui disait quand il lui avoua que c’était aussi difficile qu’au premier jour — pour mieux lui expliquer ce qui l’avait contraint à arrêter la seconde d’après "Je crois que c’est un schéma relativement courant en effet." Loin d’elle l’idée de vouloir s’octroyer le sceau de l’experte du sujet, mais ils savaient tous les deux que c’était vrai.
Alors que l’hésitation s’installait sur les traits du jeune homme, Evelyn verrouilla son regard au sien pour lui faire comprendre qu’aucune question ne l’embarrasserait vraiment. La preuve était, elle répondit à celle qui lui avait demandé tant de délicatesse sans qu’elle, elle n’use d’aucune hésitation "Il me dit avoir arrêté. Je le crois parce qu’il s’est passé quelque chose de plutôt grave qui lui a fait peur et qui impliquait une enfant de mon entourage. Ça a été ça, son électrochoc." Elle passerait sur son overdose, sur le fait qu’elle avait compris qu’à partir du moment où sa vie était en jeu, Rhett n’en avait cure, mais que quand celle des autres l’étaient, il tachait de se reprendre pour une durée limitée. Elle, elle se reprit elle aussi, prenant une inspiration en ajoutant "Il est dans une phase où il a besoin de continuer d’en acheter pour bien se sentir sans pour autant consommer. Je suis consciente qu’il peut suffire d’un rien pour qu’il replonge tête baissée, c’est pour ça que je suis si inquiète." Et elle s’en voulait le dire à voix haute "Je me sens horrible de donner l’impression de ne pas croire qu’il peut suivre votre exemple. Il fait plus d’efforts qu’à un moment donné, mais ça me fait peur de comprendre que ce sera toujours là, à flotter au-dessus de sa tête sans que je ne puisse faire grand-chose pour lui."


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyVen 30 Juin 2023 - 20:08




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

« C’est vrai, je ne voyais pas les choses de cette façon. » Malone se permit une petite moue et un léger haussement d’épaules; ce n’était pas la première personne qui ne voyait pas les choses comme ça, il était habitué à ce que son point de vue sorte quelque peu  de l’ordinaire. Et ce n’était en rien grave: selon les épreuves traversées, certaines habitudes s’imposaient à vous; en tant que toxicomane, il n’était pas rare de se raccrocher au malheur des autres pour tenter de comprendre le sien, il était surement donc le mieux placé des deux pour comprendre cette façon de faire. En revanche, il était prêt à partager son savoir - c’était déjà ce qu’il faisait lors des réunions et des ateliers, comme il se passait en arrière plan en ce moment. « Je suis sérieuse. Je ne serais pas contre quelques conseils. Je me porte même volontaire pour vous donner un coup de mains à la mise en place des réunions si vous voulez vraiment m’aider. Ce sera la moindre des choses, je suis certaine que vous pouvez beaucoup m’apporter — et entre nous, sans vouloir faire offense aux soeurs, je fais du meilleur café. » Bien sur que le dernier commentaire arracha sans effort un petit rire à Malone. « L’argument sur le café est imparable, je crois que je suis fait comme un rat. » Il ne cracherait jamais sur le café des soeurs alors qu’il en buvait surement des litres et des litres par semaine, mais disons qu’il savait que certains avaient un peu plus la main pour préparer cette boisson sacrée. Il calma son petit rire. « Blague à part: je suis sérieux aussi. Et pas besoin de vous infligez tout ça pour que ça puisse arriver. » Il désigna du bout du doigt toute la pièce autour d’eux, et même les autres personnes présentes derrière eux. Disons que la brune n’était pas dans son décor ici, et que Malone avait appris à être présent pour quiconque avait besoin d’aide, qu’importe si cela compromettait ses heures de sommeil derrière - il n’avait jamais rendormi correctement une fois de toutes façons depuis que l’accident de son père, plus de vingt ans plus tôt.

« Ça, je l’ai compris. J’ai à faire à un spécimen très têtu. Mais je suis sûrement celle qui a le moins bataillé pour qu’il s’en sorte, j’ai souvent essayé d’aller dans son sens en pensant que ce serait le meilleur moyen de lui instiller un peu de bon sens. Je ne vais pas vous surprendre en vous avouant que j’ai lamentablement échoué. » Il pinça quelque peu ses lèvres, imposant à son air une petite moue désolée pour elle - et il l’était: c’était compliqué de réussir à se rendre compte que notre méthode n’avait pas été la bonne, là où le but avait simplement été de faire quelque-chose pour aider quelqu’un qui nous ait cher. Mais elle parlait de cette personne au présent, cela voulait dire qu’elle avait encore des cartes à jouer et que tout n’était pas à jeter, que tout n’était pas fichu non plus. « Vous avez su vous rendre compte que ça fonctionnait pas: c’est plus que la majorité des aidants. »

« Bravo, c’est impressionnant. » Il haussa quelque peu les épaules, plus par habitude que par autre chose, balayant légèrement par la même occasion le compliment d’Evelyn. D’autres avaient des scores bien plus impressionnants que le sien: d’autres avaient surtout réussi à ne pas sombrer en premier lieu - et à ses yeux, à travers son regard d’addict, c’était là l’exploit. « Ce sera impressionnant si j’arrive au bout en tenant tout le long. » Parce-qu’à force de croiser des personnes comme lui, Malone était tout à fait conscient que de tenir longtemps une première fois ne voulait pas dire que c’était une chose acquise et que la sobriété se certifiait pérenne. Nombreux étaient ceux qui avaient tenu longtemps la première fois, et qui n’avaient que mieux replongé par la suite. Il avait survécu à une overdose, ça lui avait permis d’avoir un électrochoc, mais ce n’était pas là une solution miraculeuse ou nouvelle. « Je crois que c’est un schéma relativement courant en effet. » Il hocha doucement la tête, ses doigts jouant quelque peu entre eux. C’était un schéma malheureusement trop courant. Etait-ce également la voie qu’empruntait la personne qui causait tant de tort à Evelyn ? « Il me dit avoir arrêté. Je le crois parce qu’il s’est passé quelque chose de plutôt grave qui lui a fait peur et qui impliquait une enfant de mon entourage. Ça a été ça, son électrochoc. » Lentement, Malone hocha la tête, son regard restant ancré sur les traits du visage de la brune. Lorsque cela touchait les enfants, les réactions étaient tout de suite plus rapides à arriver; Oscar, son fils à lui, était trop petit à l'époque pour s’approcher de tout ça mais Constantine savait malheureusement qu’il aurait plus facilement mis un terme à sa consommation si son fils avait été en danger direct. C’était malheureux, mais il savait que c’était aussi la triste réalité. « Il est dans une phase où il a besoin de continuer d’en acheter pour bien se sentir sans pour autant consommer. Je suis consciente qu’il peut suffire d’un rien pour qu’il replonge tête baissée, c’est pour ça que je suis si inquiète. » Pinçant ses lèvres, ce fut Malone qui détourna le regard cette fois-ci. Lui n’aurait jamais été capable d’acheter sans consommer, ce n’était pas un concept avec lequel il était familier. Il n’avait qu’à voir: il était déjà arrivé que d’autres personnes lui confie leur marchandise pour ne plus l’avoir en leur possession, et cela avait suffi à remettre toutes ses convictions en question, que d’avoir la tentation au creux de ses paumes littéralement. Il se retenait, parce-qu’il souhaitait réellement tenir ses promesses, mais c’était si facile d’avoir un moment de faiblesse et de ne pas réussir à aller au bout de sa volonté, justement.

« Je me sens horrible de donner l’impression de ne pas croire qu’il peut suivre votre exemple. Il fait plus d’efforts qu’à un moment donné, mais ça me fait peur de comprendre que ce sera toujours là, à flotter au-dessus de sa tête sans que je ne puisse faire grand-chose pour lui. » - « Vous faites déjà beaucoup. » Il lui adressa un petit sourire, évitant toujours son regard pourtant. « Croyez pas que vous faites rien: vous faites beaucoup. C’est juste… » Il soupira, parce-que ce qu’il s’apprêtait à dire était souvent la partie la plus dure à entendre pour les aidants et les proches. « Vous pourrez pas être la solution. Il doit être sa propre solution, et je sais que c’est compliqué de rester sur le banc de touche quand on veut bien faire. » Sa voix était toujours douce, ses mots toujours mesurés; c’était le concept qui était malheureusement compliqué à entendre. « Ce que je veux dire, c’est que si ça vient pas de lui, il arrivera pas à s’accrocher. » S’il se retenait à des éléments variables, cela ne fonctionnerait jamais: cela devait venir d’une volonté à l’intérieur de lui. « Mais souvent, on a besoin de raison extérieure au début pour réussir à s’accrocher, avant de comprendre que c’est pour nous qu’on doit faire ça. »

Il plissa le bout de son nez. « Vous savez quoi ? » Il plongea sa main dans sa poche, en tira un stylo - il attrapa une serviette en papier sur l’une des tables non loin d’eux. Rapidement, son numéro de téléphone fut inscrit sur cette dernière. « Si vous voulez, vraiment, je vous donnerai tous les conseils que j’ai sous le coude et je vous raconterai tout ce que vous voulez sur l’addiction, je le fais déjà à longueur de semaine, c’est vraiment pas dérangeant de le faire une fois de plus. » Avec un sourire rassurant et chaleureux, il se força à remonter son regard dans celui d’Evelyn. « Mais pour vous, ce serait mieux de le faire dans un lieu où vous êtes à l’aise, et sans que vous portiez la culpabilité de penser pas être à votre place. »






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas
Evelyn Pearson
Evelyn Pearson
la succession
la succession
(malone #1) desperate people find faith FQgUS3L Présent
ÂGE : 38 ans (21.09.85)
SURNOM : evie majoritairement. sa mère l'appelle frankie (pour frances, son second prénom) c'est donc un trigger à ne pas activer si tu tiens à l'avoir de ton côté
STATUT : et c’est reparti pour un tour. Les mauvaises langues demanderont "pour combien de temps?" mais avec rhett, ils y croient tellement qu’ils parlent de fonder une famille maintenant
MÉTIER : CEO de la michael hills international (MHI), groupe de luxe qui domine le marché international de la joaillerie. après des mois de formation pour reprendre le poste, poussée par les pearson, la voilà à la tête d’un empire qui n’est même pas le sien, et auquel elle doit rendre son éclat après les déboires du dirigeant d’origine
LOGEMENT : #414 beachcrest road, bayside, avec rhett et ruben (le chien, pas l'autre)
(malone #1) desperate people find faith 6fd815886846e16814d35cff2e063176477a150e
POSTS : 10011 POINTS : 400

TW IN RP : deuil, pression familiale, religion (catholique), anxiété, mention d'agressions physiques, mention de consommation d'alcool (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : de retour en ville depuis fin 2017 ◦ fille de kai pearson, membre des queensland reds|wallabies, décédé lors de la CDM de rugby '91 ◦ londonienne d'adoption ◦ diplômée en arts graphiques, passionnée par la calligraphie ◦ listeuse compulsive ◦ rapports tendus avec sa mère, celie pearson, créatrice de la fondation pearson ◦ control-freak, réservée sur ses émotions ◦ travailleuse, réputée dans son domaine ◦ n’a jamais remis les pieds dans un stade, hait le sport ◦ catholique, a effectué sa scolarité dans un ensemble catholique privé pour cause de mauvais comportement ◦ sans permis ◦ féministe
CODE COULEUR : #DE9DAC (#AA336A pour design clair)
RPs EN COURS :
(malone #1) desperate people find faith 06cb66b0e0908d7f422d5e991ad9f912ada27487
PEARSONS ◦ so what if the rain falls? let's find the gold at the end of the rainbow so what if the rain falls? i'll shower in shimmers of gold so what if the sky falls? we'll build a life right on the cotton clouds so what if the sky falls? we'll play hide and seek with the stars
(malone #1) desperate people find faith Am8r
EVERHETT ◦ my feelings used to be serrated but you speak in such a perfect cadence tiptoein' past so many stages but what the fuck is patience? these are fast times and fast nights no time for rewrites we couldn't help it outlines on bed sides give me a second to forget i ever really meant it
(malone #1) desperate people find faith 0afb971724df3587a7dc92ce4e1f51cde0458357
CHEVIE ◦ don't read the last page but i stay when you're lost and i'm scared and you're turning away i want your midnights but i'll be cleaning up bottles with you on new year's day

rhett#32ruben#6malone#4ginny

RPs EN ATTENTE :
(malone #1) desperate people find faith E8dab18f7eb7fab7e6a8e50794ffdc587cbd709c
KENNEDY ◦ but i got smarter i got harder in the nick of time honey i rose up from the dead i do it all the time i've got a list of names and yours is in red underlined i check it once then i check it twice oh (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : meghan markle
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, pearsons, everhett) ◦ maurawrites (gif chevie), rampld2 (gif kennedy) ◦ ©astra (code) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : jo carter & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/02/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t18595-evelyn-sorry-i-m-too-busy-pinning-organization-ideas-on-pinterest
https://www.30yearsstillyoung.com/t18638-evelyn-speak-now

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyLun 3 Juil 2023 - 14:17




desperate people find faith
@Malone Constantine  (malone #1) desperate people find faith 873483867  ☆ crédit/katmcnamaragifs

"Vous le serez encore plus si je vous propose de l’accompagner de pâtisseries de choix, ce café." Et le goût d’Evie pour les pâtisseries était impeccable, mais inutile de le préciser. Ça n’avait de toute façon pas d’autre vocation que de continuer à faire rire le jeune homme qui lui fit réaliser qu’en effet, elle n’avait peut-être pas besoin de s’infliger l’impression de ne pas être dans son élément en participant à des réunions qui ne la concernait pas.
Chaque chose en son temps. Pour le moment, ils en étaient toujours à débattre ce que ça impliquait d’être proche d’un toxicomane "Merci." fit-elle quand il la félicita d’avoir réussi à se rendre compte que sa méthode d’approche de l’addiction de Rhett n’avait pas été la bonne. Elle le remerciait, mais elle estimait de ne pas mériter d’être encensée à ce sujet en vérité : elle avait fait beaucoup trop d’erreur, et la manière dont elle reprit la parole juste après, c’était pour qu’il sache de nouveau qu’elle en était consciente plus que quiconque "J’aurais peut-être pu éviter les dommages collatéraux des décisions que j’ai prises pour l’arranger lui. Je sais ce que vous allez me dire, que je suis trop dure avec moi-même, mais je suis consciente de m’être laissée influencer par le lien que nous avons, lui et moi." Un aveu de faiblesse qu’elle faisait humblement. Elle pouvait se permettre de ne pas mâcher ses mots dans le cas présent, et encore une fois, ce n’était que parce que Malone savait de quoi il parlait, mais surtout parce qu’il était un inconnu. En fait, c’était curieux de se confier à quelqu’un qu’on venait à peine de rencontrer, seulement c’était la confiance qu’il inspirait qui poussait Evelyn à faire sortir un peu d’elle-même ce qu’elle ressentait sans pour autant tourner autour du pot. Elle avait manqué de jugement, elle avait envie de s’en laver et d’avancer, aussi elle ne savait pas comment faire. La confession, c’était un concept on ne peut plus catholique, sauf que pour l’heure, elle se fichait que ça voulait en dire beaucoup trop sur elle de pencher vers ce principe : ça lui faisait du bien de se prêter à l’exercice sans que ce ne soit pour autre chose que soulager ce qu’elle sentait prendre de l’ampleur à l’intérieur d’elle, et qui ressemblait drôlement à de la culpabilité.

"Vous balayez vos efforts d’un haussement d’épaules tout en m’encourageant à reconnaître les miens. Je vous trouve très légèrement hypocrite, Malone." s’amusa-t-elle alors, le sentant proche du sarcasme lorsqu’elle le félicita pour sa course contre l’addiction. Elle préférait prendre les choses de ce côté-là plutôt que de se sentir mal à l’aise de ne pas avoir su anticiper que, pour les gens avec cette problématique, les années ne s’écoulaient pas comme pour le reste du monde : le temps devait paraître long à se battre contre ses démons, et elle ne pouvait que l’imaginer — heureusement ou pas, toujours est-il qu’elle ne tint pas à s’appesantir sur ça, préférant expliquer les choses à propos de Rhett et de comment il vivait les choses plutôt que de s’arrêter sur l’éventualité que celui qui se tenait à ses côtés souffrait toujours de cette addition contre laquelle il luttait en permanence.
Ça la terrifiait Evie, de voir Rhett autant remettre en cause l’idée de sa guérison en gardant constamment à l’esprit que sa rechute était une menace qui planait au-dessus de sa tête — au-dessus de leur tête en l’occurence, totalement et indéniablement impliquée dans ce qu’il vivait. Elle le fit savoir à Malone qui la rassura à la hauteur de sa bienveillance "Je sais que vous y croyez, mais permettez-moi d’en douter." Qu’elle faisait déjà beaucoup, parce qu’elle savait que ce n’était jamais assez, que ça ne le serait jamais, et que chercher à comprendre Rhett, ce n’était même pas aussi exceptionnel qu’il tentait de le faire croire ; c’était le minimum quand on tenait à quelqu’un, et Evelyn tenait beaucoup, beaucoup à Rhett "Je sais. Je sais aussi que ce qui s’est passé avec ma nièce l’a assez touché pour que ses efforts récents soient sincères et qu’il veuille que ça dure, mais il y a eu tellement de moments difficiles que je crois que je commence à me dire que c’est peine perdue." Et ce n’était pas facile à admettre, tout comme ce n’était pas facile d’admettre que Rhett était trop buté pour considérer que c’était une bonne chose pour lui de ne plus consommer. Il ne le faisait plus parce que ça avait eu un impact direct sur les autres, pas sur lui, et ça lui faisait autant de mal que d’apprendre qu’il avait essayé d’en finir à un moment de sa vie.

Ayant baissé un moment la tête pour s’enfoncer dans ses pensées, elle releva le menton que lorsque Malone lui posa une question. Evie laissa échapper un "Hm ?" en ne comprenant pas tout de suite où il voulait en venir ; et puis elle le vit prendre une serviette en papier devant lui, tirer son stylo de sa poche, et enfin écrire son numéro avant de lui tendre le tout en lui faisant une proposition quelle accueillit avec son regard planté dans le sien.
C’était triste, mais Evie n’était pas habituée aux gestes de gentillesse désintéressés, surtout de la part de quelqu’un qu’elle venait à peine de rencontrer, alors prendre les choses du côté le plus malicieux de la situation, c’était une méthode relativement comme une autre pour échapper un instant à l’idée que ça la touchait qu’il lui fasse la proposition aussi naturellement. Encore une fois, elle n’était pas sotte au point de croire que ce n’était que bienveillant, son rôle au sein des réunions qu’il animait devant y être pour quelque chose, mais ça n’avait pas autant d’importance sur l’instant. Avec un léger sourire, prenant la serviette en papier qu’il lui tendait entre ses doigts, elle le regarda les paupières plissées "Je vous ai eu à la mention des pâtisseries de choix, c’est ça ?" Elle n’y croyait pas bien sûr, c’était davantage pour faire le point sur son émotion que pour tourner le tout en dérision puisque vraiment, elle prenait sa proposition pour ce qu’elle était : une main tendue qu’elle accepta de saisir, pliant soigneusement la serviette en papier pour la glisser dans la poche centrale de son sac à main. Sa tête s’inclinant quand elle la releva, ses yeux retrouvèrent les siens, et elle lui dit "Franchement, vous êtes très bon dans ce que vous faites." lui dit-elle de nouveau, avant de reprendre rapidement, ne voulant pas le gêner de ne pas tarir d’éloge sur son accessibilité "Promis, je n’abuserais pas de votre temps et j’irais droit au but avec mes questions — j’en ferais bon usage, c’est très précieux pour moi." ajouta-t-elle, tapotant sur la poche dans laquelle elle avait rangé le numéro de Malone à qui elle dit de nouveau, tendant sa main dans sa direction pour qu’il la serre en guise d’au revoir anticipé "Merci."


    you can let it go, you can throw a party full of everyone you know, and not invite your family cause they never showed you love, you don't have to be sorry for leaving and growing up.

    (malone #1) desperate people find faith YmjIc9aj_o
    (malone #1) desperate people find faith Q7Ok7CSp_o
    (malone #1) desperate people find faith F6y4JDx7_o
    (malone #1) desperate people find faith Ks6KGsxo_o
    (malone #1) desperate people find faith IWPA46iR_o

    (malone #1) desperate people find faith L2FXzdqX_o
    (malone #1) desperate people find faith LJbIlU4t_o

    (malone #1) desperate people find faith 3070942404:
Revenir en haut Aller en bas
Malone Constantine
Malone Constantine
le poids des regrets
(malone #1) desperate people find faith IAeu3cF ÂGE : trente-trois ans, l'âge du christ sans en avoir eu le comportement.
SURNOM : (jaq) lonnie, pendant un temps - révolu désormais. constantine fera largement l’affaire sinon, s’il faut vraiment.
STATUT : célibataire, parce-que c’est toujours plus simple que d’expliquer qu’il a préféré choisir l’addiction à l’autre amour de sa vie, et qu’elle a refait sa vie avec un autre alors qu’il porte toujours son alliance autour de son cou. il n'essaie pas de la reconquérir, il se contente d'apprendre à être présent pour leur fils - et c'est déjà beaucoup de travail.
MÉTIER : ancien militaire mis à la retraite bien trop tôt. agent de sécurité à l’emerald hotel pour avoir l’impression de toujours toucher un peu à ce qu’il aime. parrain chez les na+aa où il garde un œil très attentif sur les nouveaux protégés (parce-qu'il est trop bien placé pour ce genre de rôle, malheureusement). donne des coups de main pour servir les repas avec homeless connect. occupé, très occupé - entre ça et risquer la rechute, le choix est rapidement fait.
LOGEMENT : un deux-pièces mal isolé dans fortitude valley, où il est facile de suivre le programme télévision des voisins et leurs histoires de couple depuis son propre canapé (squatté temporairement par son frère ambrose le temps qu'il trouve autre chose).
(malone #1) desperate people find faith B4ad56a093a07dc75fb7193043cc7d4d8d4cde86
POSTS : 1647 POINTS : 620

TW IN RP : deuil, maladie, drogues/médicaments, addiction, overdose, idées noires/pensées suicidaires, perte de garde d’enfant.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(six) — present: ambrose #5anna #3evelyn #4flora #2vittorio #2 | past: anna #2

RPs EN ATTENTE : arthur #3 › flora #3 › russell › spencer #4
RPs TERMINÉS : (2023) ambrose #5annaarthur #2augustaugust #2evelynevelyn #2evelyn #3jamesmaritzaspencer #2spencer #3vittorio (2022) ambroseambrose #2ambrose #3ambrose #4arthurspencer (2018) flora | alternative: raelyn (bd)
Spoiler:

AVATAR : jack lowden.
CRÉDITS : harley (avatar+gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le coeur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › ruben hartfield, le miroir sans tain (ft. harry styles) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 13/06/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t46822-this-is-me-trying-malone
https://www.30yearsstillyoung.com/t46881-malone-memories-feel-like-weapons

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith EmptyLun 10 Juil 2023 - 19:05




desperate people
find faith
(c) ssoveia

***

« Vous le serez encore plus si je vous propose de l’accompagner de pâtisseries de choix, ce café. » Il ajouta un petit rire à ce moment là. « Je vais plus vous lâcher après, faites attention. » Malone était quelqu’un de simple, à qui les petits plaisirs faisaient réellement plaisir; il réussirait donc à être véritablement heureux si elle lui offrait d’accompagner un café avec des pâtisseries - surtout que le sucre permettait de pallier à d’autres envies qui n’étaient plus tolérées dans son comportement quotidien.

« Merci. » Il étira un petit sourire, ne cherchant pas à s’auto-féliciter en cet instant: il ne faisait que souligner l’évidence. Même si cela ne l’était pas pour Evie pour le moment, pour lui il était évident que de se rendre compte de ses erreurs était un bien meilleur progrès que n’importe quel autre. Autant pour elle que pour la personne dont elle était proche et qui se battait contre l’addiction: réaliser que quelque-chose n’allait pas droit était le premier pas vers un apaisement de la situation. « J’aurais peut-être pu éviter les dommages collatéraux des décisions que j’ai prises pour l’arranger lui. Je sais ce que vous allez me dire, que je suis trop dure avec moi-même, mais je suis consciente de m’être laissée influencer par le lien que nous avons, lui et moi. » - « C’est toujours plus compliqué, quand ça concerne des personnes qui nous sont proches. » Il reprocherait toujours malgré lui à sa famille de ne pas avoir vu l’urgence de sa propre situation avant qu’il ne soit trop tard, mais en même temps il savait au fond de lui qu’ils avaient fait ce qui leur semblait être juste sur le moment. Ce n’était jamais le plus facile d’aider ceux que l’on aimait, parce-que être objectif face à leur situation relevait presque de l’impossible. « Mais c’est aussi l’aide qui a surement le plus d’impact. » Parce-que parfois, il fallait se faire remonter les bretelles et avoir la main tendue de quelqu’un d’important pour comprendre à quel point la situation avait dérapé.

« Vous balayez vos efforts d’un haussement d’épaules tout en m’encourageant à reconnaître les miens. Je vous trouve très légèrement hypocrite, Malone. » - « Les mauvais réflexes de l’habitude je pense, surement. » Il esquissa un fin sourire, un brin amusé. « C’est toujours plus facile de croire que les autres arrivent à s’accrocher plutôt que de le remarquer pour nous-même, croyez moi. » Et c’était là quelque-chose qu’il se permettait d’avouer à Evie, à haute voix, parce-que la situation était différente. Lorsqu’il se trouvait face à d’autres personnes ayant traversé des épreuves similaires aux siennes, il ne se permettait pas tout le temps d’avouer que c’était aussi dur que cela de reconnaitre ses propres efforts. « Je sais que vous y croyez, mais permettez-moi d’en douter. » Qu’elle en faisait déjà surement bien assez, malgré tout. Ce qui le faisait légèrement sourire dans toute cette discussion, c’était qu’il lui semblait que la brune tentait davantage de convaincre Malone de la situation dans laquelle elle se trouvait, plutôt qu’elle-même - alors qu’elle n’avait aucun compte à lui rendre. Comme si en expliquant à Constantine sa situation, elle arriverait à se la justifier seule - et si c’était ce qu’il se passait, il acceptait, parce-que c’était là peut-être dont elle avait besoin. « Je sais. Je sais aussi que ce qui s’est passé avec ma nièce l’a assez touché pour que ses efforts récents soient sincères et qu’il veuille que ça dure, mais il y a eu tellement de moments difficiles que je crois que je commence à me dire que c’est peine perdue. » Pinçant doucement ses lèvres l’une contre l’autre, il se permit de ne pas rebondir sur ses paroles; pas parce-qu’il ne trouvait pas les mots à lui dire en cet instant, mais parce-qu’il savait surtout que d’en parler à haute voix avec quelqu’un d’extérieur à la situation, d’autant plus si c’était pour la première fois, pouvait parfois nécessiter d’un moment de réflexion dans son coin. Ce n’était pas peine perdue, Malone savait parfaitement que tout espoir était toujours possible; mais se rendre compte de la situation était déjà prenant tout seul dans son coin, ce n’était pas la peine pour lui d’en ajouter de trop en cet instant.

Et de toutes façons malheureusement, il ne pourrait pas se permettre de le faire présentement car déjà son temps libre se voyait toucher à sa fin et sa pause au sein de la réunion en cours se terminer. Il s’en voulait, car il aurait voulu pouvoir prendre plus de temps avec Evie en cet instant, mais d’autres personnes attendaient après lui et il ne pouvait satisfaire tout le monde en même temps - il ne pouvait surtout pas laisser tomber la poignée de personnes qui se trouvait dans un coin de la pièce. Alors, pour ne pas couper court sans donner suite à cette entrevue, il tendit écrit à la va-vite sur une serviette en papier son numéro de téléphone à la brune. Ce n’était pas grand chose, un geste presse anodin de nos jours à l’ère de la technologie et du numérique, mais il savait que parfois cela pouvait être représenté comme une bouée jetée à la mer. Comme la situation était de toutes façons différente pour elle, il se dit en cet instant que présenter son aide d’une façon différente ne pouvait pas être mal perçu. « Je vous ai eu à la mention des pâtisseries de choix, c’est ça ? » Elle avait néanmoins attrapé la serviette avant de répondre, alors Malone se permit de laisser entendre le petit rire qui lui vint naturellement. « Je suis gourmand, j’avoue tout. » Bien sur que c’était uniquement pour les pâtisseries. « Franchement, vous êtes très bon dans ce que vous faites. » Il eut juste le temps d’hausser légèrement les épaules, qu’elle reprenait déjà la parole. « Promis, je n’abuserais pas de votre temps et j’irais droit au but avec mes questions — j’en ferais bon usage, c’est très précieux pour moi. » Pour appuyer ses paroles, elle tapota légèrement son sac à mains, là où était rangé le morceau de papier. « Merci. » Il réceptionna la main qu’elle tendit dans sa direction, la serrant chaleureusement. « C’est pas grand chose. » Et il le pensait. « Et vous pouvez en abuser. J’ai pas un très bon sommeil, de toutes manières, alors vous risquez pas de me réveiller en m’appelant à l’aide. » Il tentait d’insuffler un brin, d’humour, parce-qu’il ne désirait pas qu’elle attache à son geste une trop lourde culpabilité sur ses épaules si jamais elle le contactait véritablement. « Et si c’est pour aider quelqu’un, ce sera forcément du bon usage. J’attends de vos nouvelles maintenant. » Il se leva de la chaise sur laquelle il s’était posté jusque maintenant, étirant un petit sourire. « Et si c’est pour gouter de bonnes pâtisseries en prime, je dis vraiment pas non. » Et puis, cela leur permettrait de se poser quelque part d’agréable pour aborder des sujets qui pouvaient bien moins l’être.

« Prenez soin de vous surtout en attendant, d’accord ? » Malone jeta un dernier regard à la brune avant de se rediriger vers le reste du groupe avant que ce dernier ne perde patience et espoir que cette séance soit véritablement dédiée pour eux. Lorsqu’il reprit la parole, ce ne fut pas pour s’adresser à Evie cette fois-ci, mais pour reprendre ce qu’il avait laissé de coté pendant leur discussion. « Quelqu’un veut commencer à expliquer sa réponse à la question du jour, ou vous préférez que je commence pour ouvrir la voie ? »






(malone #1) desperate people find faith 371680844 :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(malone #1) desperate people find faith Empty
Message(#) Sujet: Re: (malone #1) desperate people find faith (malone #1) desperate people find faith Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(malone #1) desperate people find faith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-