AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
TCL C74 Series 55C743 – TV 55” 4K QLED 144 Hz Google TV (Via ODR ...
499 €
Voir le deal

 albane • the scars on your mind are on replay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lewis Siede
Lewis Siede
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
albane • the scars on your mind are on replay 693fc603e7baf46b7ffccc24f8bd010966073143
POSTS : 504 POINTS : 580

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [05/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1

albane • the scars on your mind are on replay Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #1 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

albane • the scars on your mind are on replay Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; samounette; gifs; horancover (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyMer 7 Déc 2022 - 19:37


the scars on your mind are on replay
ft  @Albane Dumas  

C’était dans son caractère et voir une Ava ne pas aimer Noël aurait été en total contradiction avec sa personnalité. La jeune femme avait vu le programme et l’ensemble des animations proposées et son âme d’enfant avait repris le dessus en un battement de cils. Alors oui, elle avait peut-être un peu trop insisté auprès de ses amis pour qu’ils l’accompagnent en ville au milieu de la magie de Noël mais son enthousiasme payait toujours. Même Albane, pourtant dans une passe difficile - et le mot était faible -, avait fini par l’écouter et accepter son invitation. Les filles avaient convenu que le Canada serait une halte intéréssante pour deux australiennes habituées à un Noël sous le soleil mais le sirop d’érable avait peut-être été l’argument qui avait fait penché la balance. La blonde avait soigneusement choisi sa robe pour sortir ce jour là, en s’assurant de choisir des couleurs vives et festives qui iraient avec l’humeur ambiante et qui permettrait peut-être à Albane de voir la vie en une autre couleur que le noir.  Pourtant, en arrivant d’un pas décidé à leur point de rendez-vous, Ava s’était vite retrouvée devant le visage fermé de la brune qui regrettait probablement déjà d’avoir accepté l’invitation. Retenant l’envie de l’étreindre et de la mettre mal à l’aise, elle avait préféré sourire et plaisanter, comme si tout allait bien. « Il est où, ton esprit de Noël, Bane ? » Enterré loin, très loin, elle en était convaincue. Ava savait pertinemment que le moment était mal choisi et que l’endroit était le dernier où elle souhaitait se trouver mais éviter les sujets épineux était une spécialité pour elle. Elle avait souhaité être présente pour elle, n’avait eu de cesse de l’écouter mais venait parfois un moment où écouter quelqu’un qui ne voulait pas parler était impossible. L’empathie et la gentillesse d’Ava touchaient alors leurs limites et la blonde perdait totalement pied. Albane avait donc sombré sans qu’elle ne puisse y faire quoique ce soit et la savoir dans cet état plongeait son amie dans une profonde tristesse qu’elle ne savait cependant pas exprimer tout comme ce sentiment de culpabilité qui grandissait tout doucement dans un coin de son esprit. Elle l’ignorait, aussi fort qu’elle le pouvait, parce que ce n’était pas le genre de sentiment qu’elle s’autorisait à avoir.  Alors, comme deux boucliers solides, son sourire et sa bonne humeur prenaient le dessus. Albane était venue planter un regard sombre sur la blonde pour lui faire réaliser le contraste de sa question avec son état actuel mais Ava ne cillait pas. La plaindre, la conforter dans le fait que cette vie n’en valait pas la peine était contre-productif et dangereux et qui plus est, c’était au-dessus de ses forces et loin de lui correspondre alors la brune devrait faire avec cette attitude positive en toutes circonstances. Ava, elle, n’aurait aucun mal à accepter les regards meurtriers de son amie. Si cela était le prix à payer pour la sortir de cette impasse, elle  le paierait sans aucun soucis. « Qu’est ce qui te ferait plaisir ? Que tu sois pas venue juste pour subir. On boit, on mange, on se perd dans le labyrinthe ? » Tout pour oublier, pour repartir du bon pied. Son sourire se voulait rassurant, elle qui était bien consciente de ne pas avoir l’attitude adéquate après ce que venait de traverser son amie. Tout ce qu’elle ne voulait pas c’était de donner l’impression de minimiser la chose, de ne pas se soucier des états d’âme d’Albane mais c’était plus fort qu’elle, le sujet la mettait mal à l’aise. Alors une chose était sûre, ce n’était pas elle qui lancerait le sujet en premier.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove


Dernière édition par Ava West le Mer 4 Jan 2023 - 17:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptySam 31 Déc 2022 - 12:03


scars on your mind

Oh what a miserable year, but what a time to be alive. Sadly some friends disappeared. It's never been like this before (ooh, ooh). It feels like we're at war

Si ça n'avait tenu qu'à elle, Albane ne serait sans doute allé nulle part. Depuis sa sortie de l'hôpital, la française n'était pas vraiment sortie de chez elle pour autre chose que les obligations de la vie. Elle alternait entre les cours, le sous-sol du BB8 et son appartement. Parfois l'hôpital pour aller voir Kieran également. Mais son évitement de la vie sociale était purement volontaire, se dissimulait derrière une tonne d'excuses. Bane n'avait envie de voir personne, encore moins celles au courant pour son overdose. C'était trop difficile à expliquer, à justifier. Rien que la présence de Leo dans l'appartement la rendait complètement folle. La blonde lui donnait l'impression d'être scrutée en permanence, surveillée de près. Le pire étant probablement qu'elle avait raison de la soupçonner. La sobriété de la française n'aura duré que le temps de son hospitalisation. A peine le pied mis dehors, elle était retombée dans ses vieux travers, mettent juste cette fois un point d'honneur à être discrète, pas soupçonnable. Elle s'accrochait à son mensonge sur l'accident, préférant de loin ignorer la vérité. On ne pouvait pas dire que la période de Noël aide vraiment. Cette fête, qui était souvent synonyme de joie et de retrouvailles, n'avait plus du tout cette signification chez elle. Notamment à cause du fait que cette année, elle n'avait personne avec qui le célébrer. L'absence de Blanche se faisait plus pesante que jamais dans ces moments là. Elle avait espéré avoir des nouvelles de son père, l'homme qu'elle avait appelé papa durant toute sa vie, mais son numéro de téléphone avait été désactivé. Quant à sa mère... Albane préférait encore la solitude. Alors non, la jeune femme était loin d'être d'humeur à célébrer quoique ce soit, préférant faire ce qu'elle savait faire de mieux : s'enterrer dans le travail et les cachets.
Alors dans ces circonstances, elle n'avait aucune idée de comment Ava avait réussi à la traîner hors de son antre, encore plus dans un marché de Noël en grande pompes. Peut-être que c'était parce que Ava était l'une des rares amies qu'elle avait qui n'était pas au courant pour ses travers et que c'était une amitié à préserver. Albane avait fait de son mieux pour mettre de la bonne volonté dans l'exercice, mais sa mine sombre faisait inévitablement tâche. Elle essaya de forcer un sourire face à l'enthousiasme de la blonde, quand tout son être avait envie de faire demi-tour après avoir levé les yeux au ciel. « Il a pas été invité cette année. » Il n'y avait sans doute rien sur terre qui la ferait sortir de son humeur de grinch. Le simple fait qu'elle vienne représentait le summum des efforts qu'elle se sentait prête à fournir. « Je t'avais prévenue. » C'était presque une excuse dans sa voix. Sans vraiment mentionner les détails, la française avait fait comprendre que ce n'était pas le bon moment, pas le bon endroit, pas une bonne idée du tout. Si Ava avait insisté, alors c'était à ses risques et périls. Son pas traînant au milieu du marché fut stoppé net par son amie qui se mit en travers de son chemin, sondant son regard du sien. Ce qu'elle voulait faire ? Rentrer. Mais Ava avait raison, il y avait autre chose à faire ici, elle pourrait passer un bon moment si elle le décidait. Ou du moins, prétendre. Ça lui changerait les idées, la sortirait de ses idées noires au moins le temps de quelques heures. « On peut commencer par boire et manger un truc. Je serai probablement plus agréable à fréquenter après. » Avec un peu de chance, du moins. Mais c’était déjà une première preuve de bonne volonté qui s’illustra par un pas traînant en direction desdits stands. Plus à la recherche des alcools forts que du jus de pomme, en toute franchise. « Laisse moi deviner. Tu es le genre qui a commencé à regarder des films de Noël depuis octobre, qui a fait son sapin dès le premier décembre, et qui a une collection entière de papiers cadeaux ? »

@Ava West


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
albane • the scars on your mind are on replay 693fc603e7baf46b7ffccc24f8bd010966073143
POSTS : 504 POINTS : 580

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [05/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1

albane • the scars on your mind are on replay Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #1 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

albane • the scars on your mind are on replay Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; samounette; gifs; horancover (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyJeu 26 Jan 2023 - 23:40


the scars on your mind are on replay
ft  @Albane Dumas  

Si Ava était entièrement hermétique aux défauts de chacun, elle était bien consciente des siens et elle savait qu’elle n’était pas la meilleure des amies, surtout pas pour Albane. Même si l’envie de bien faire était présente, la situation était trop délicate, leur amitié trop récente, trop fragile encore pour que la brune ne puisse retrouver le sourire par sa simple présence. « Il a pas été invité cette année. » La réponse l’avait fait sourire. « Je t'avais prévenue. » Ava avait haussé les épaules pour lui signifier que son attitude importait peu puisqu’elle avait au moins fait l’effort d’être présente. « Tu m’avais effectivement prévenue. Merci d’être venue, ça me fait plaisir de te voir. » Même si la réciprocité de cette affirmation ne se reflétait pas dans le regard d’une Albane qui dénotait avec l’humeur ambiante, son air éteint ne se mariant que très peu avec les rires, les chants de Noël et les visages rougis par le vin ou le soleil mais heureux des passants. Ava ne savait rien de plus que ce que son amie avait bien voulu lui dire et les informations étaient maigres alors elle se contentait de redoubler d’optimisme et de bonne humeur afin d’en transmettre ne serait-ce qu’une infime partie à Albane. « On peut commencer par boire et manger un truc. Je serai probablement plus agréable à fréquenter après. » Ava avait souri en venant frapper joyeusement dans ses mains comme à son habitude. « Allez, je t’invite, si mon stand préféré te convient. »  avait-elle répondu en désignant de la pointe du doigt un joli chalet où se vendaient des beignets presque plus gros que leurs visages et des chocolats chauds. Fêter Noël en Australie était particulier, les chocolats chauds ayant une saveur différente sous le climat du pays mais la française les apprécierait sûrement. Ou les aurait appréciés si elle n’avait pas été rongée par elle ne savait quels soucis. « Laisse moi deviner. Tu es le genre qui a commencé à regarder des films de Noël depuis octobre, qui a fait son sapin dès le premier décembre, et qui a une collection entière de papiers cadeaux ? » Les filles se dirigeaient vers le lieu désigné par Ava et cette dernière avait légèrement ri à l’affirmation, elle n’était définitivement pas compliquée à cerner. « Normalement oui, mais avec les rénovations je n’ai même pas pu faire mon sapin avant le premier décembre, j’étais très déçue. » Son air faussement dramatique avait permis à Albane d’afficher ce qui ressemblait vaguement à un sourire, le coin de sa lèvre venant se lever pour illuminer doucement son visage. Ava avait été débordée et le mois de décembre avait pointé le bout de son nez bien plus vite qu’elle ne l’aurait pensé, ce qui signifiait que les délais à tenir pour ouvrir son complexe à la date souhaitée se réduisaient également dangereusement. Mais loin d’elle l’idée de s’inquiéter, confiante que le projet prendrait vie au moment opportun et désireuse de se concentrer sur une période chère à son cœur.« Tu sais, t’es la bienvenue à la maison pour Noël. »  Ava avait lancé cette proposition nonchalamment, en réglant d’un air distrait les beignets qu’elles venaient de s’accorder, l’objectif du jour n’étant clairement pas de garder la ligne. Croquant dans le sien, la blonde avait baissé la tête en reprenant le chemin de leur errance sur le marché. L’offre était aussi importante pour elle qu’elle ne l’était pour Albane parce qu’Ava, tout comme son amie, n’avait plus personne avec qui fêter Noël et même si le décès de ses parents était en quelques sortes venu la soulager, dans de rares moments comme celui-ci, la solitude se faisait ressentir. « Enfin, je dis ça comme ça. »  avait-elle finalement ajouté pour briser le silence et retrouver ce sourire qui ne la quittait normalement jamais tout en laissant l’opportunité à Albane de décliner poliment.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyJeu 9 Fév 2023 - 0:56


scars on your mind

Oh what a miserable year, but what a time to be alive. Sadly some friends disappeared. It's never been like this before (ooh, ooh). It feels like we're at war

Encore quelques années plus tôt, Albane faisait partie de ces personnes qui couraient tous les marchés de Noël de la ville, y dépensant une petite fortune en cadeaux de dernière minute et en nourriture en tout genre. Elle aimait la magie de Noël, passait les mois de décembre à expliquer combien un Noël en été n’avait ni queue ni tête. Les choses avaient changé malheureusement et pour le moment, tout ce qu’elle voyait était une cohue, du bruit, et le sourire trop résistant de son amie. La française avait mis les pieds dans la gueule du loup et savait que Ava ne la laisserait pas s’en sortir comme ça. Il ne lui restait plus qu’à courber l’échine et faire au mieux pour s’en accommoder. C’était presque capable de la faire culpabiliser pour gâcher ce moment. « Ça me fait plaisir de te voir aussi. » répondit-elle, quoique un peu à contre-cœur. La présence de la blonde était toujours un plaisir. Juste pas ici, pas maintenant, pas quand les gens autour s’amusaient autant. Albane admettait volontiers que ses nerfs à vif la rendaient quelque peu intolérante ; la conséquence directe d’un sevrage forcé, suivi d’une reprise des opiacés. Elle avait les émotions totalement en vrac. Mais être ici lui offrirait au moins l’opportunité de manger et de boire, sans doute à outrance, pour se rattraper de ce qu’elle oubliait au quotidien. Cuisiner n’était pas franchement l’une de ses priorités, cela se voyait à son tee-shirt trop ample. « Si tu invites alors. » Elle se laissa entraîner vers le stand à l’odeur de friture, avisa avec un certain scepticisme certaines saveurs de beignets. Néanmoins, elle fut rassurée de sentir son estomac gargouiller à l’odeur de la friture. Tout n’était pas encore cassé chez elle. « Si j’avais su, je t’aurais proposé de venir en faire un chez moi. J’ai… pas vraiment eu le temps, cette année. » Ou l’envie, ou l’intérêt. Leo non plus à en juger par le salon désert de toute décoration. Elle ne comptait pas vraiment y remédier, ce serait une perte de temps. Elle avait déjà beaucoup trop à faire entre les études, la Ruche, et juste essayer de se garder en vie. Et si l’intention de la West était sans doute au bon endroit, Albane dut se retenir de grimacer trop violemment en entendant l’invitation pour Noël. Ce serait la pire idée possible, elle gâcherait sans doute la fête, et elle ne voulait pas expliquer pourquoi cette année plus que les dernières, le cœur n’y était absolument pas. Heureusement, la commande de beignet lui servit de distraction, bien que minime. « C’est gentil. J’y penserai. Mais tu sais, tu n’as pas à avoir pitié de moi. Je ne suis pas un chien errant à recueillir. » Elle fit son possible pour garder un ton léger, bienveillant, qui ne trahirait pas le fait qu’elle se sentait déjà assez scrutée pour accepter qu’une personne de plus s’inquiète pour elle. Elle mordit dans son beignet fourré au chocolat, laissant le sucre envahir ses papilles. Un regain d’énergie momentané qui serait sans doute le bienvenu. « Parle-moi plutôt de toi. Qu’est-ce qu’il se passe dans ta vie en ce moment ? Des ragots, des dramas ? » Quoique ce soit qui permettrait de détourner l’attention. « J’ai vu un stand de sangria là-bas, donc si jamais il faut te délier la langue… » L’alcool l’aiderait sans doute mieux à s’amuser sur ce marché.

@Ava West


 
© GASMASK
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
albane • the scars on your mind are on replay 693fc603e7baf46b7ffccc24f8bd010966073143
POSTS : 504 POINTS : 580

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [05/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1

albane • the scars on your mind are on replay Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #1 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

albane • the scars on your mind are on replay Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; samounette; gifs; horancover (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyMar 4 Avr 2023 - 14:46


the scars on your mind are on replay
ft  @Albane Dumas  

« Ça me fait plaisir de te voir aussi. » Quelque chose sonnait faux. Ava continuait d’arborer ce même sourire mais il était de moins en moins assuré parce qu’il était aisé de voir combien Albane arpentait difficilement les allées. Elle était là sans vraiment l’être, impatiente de regagner le calme et de s’éloigner de l’agitation. La blonde avait elle aussi vécu un deuil, pourtant, il était évident que des milles façons possible d’aborder un drame, les deux filles avaient choisi les plus opposées. Les circonstances étaient de toute façon différentes et même si elle avait voulu être présente et aider, Albane ne lui en aurait pas laissé la possibilité, préférant rester discrète et incroyablement silencieuse sur le sujet. « Si tu invites alors. » La nourriture était un réconfort simple mais efficace et c’était tout ce que pouvait proposer Ava à cet instant précis, profitant encore d’un héritage probablement bien mérité. « Si j’avais su, je t’aurais proposé de venir en faire un chez moi. J’ai… pas vraiment eu le temps, cette année. » Il aurait peut-être été judicieux de rebondir sur cette confidence à demi-mots, de creuser et de tenter de faire dire à Albane le fond de sa pensée, cela aurait été libérateur pour l’une et aurait permis à l’autre de bien mieux comprendre sa mine triste. « On verra ça au prochain Noël, alors. » Ava lui avait adressé un regard entendu qui voulait lui souligner qu’elle avait compris qu’il était inutile d’insister et qu’elle avait peut-être surestimé sa capacité à rebondir. Albane semblait se trouver dans une impasse bien plus grande qu’elle ne l’avait anticipé et son amie s’en voulait d’avoir autant insisté parce qu’elle n’avait absolument aucune envie de lui compliquer encore plus la vie. Voulant tout de même lui prouver qu’elle pouvait compter sur elle, Ava lui avait offert de l’accompagner pour Noël et encore une fois, elle avait probablement dépassé un peu les limites.  « C’est gentil. J’y penserai. Mais tu sais, tu n’as pas à avoir pitié de moi. Je ne suis pas un chien errant à recueillir. » La réponse n’était pas destinée à la blesser, mais elle l’avait prise au dépourvu, sa bienveillance était naturelle et loin d’être feinte et le résultat d’un sentiment d’obligation. « Dis pas ça, tu sais bien que c’est pas de la pitié, je trouve juste ça normal d’être là pour ceux qui comptent. » Les yeux de la brune s’étaient tournés vers elle et ses sourcils arqués trahissaient une certaine perplexité quant à ces mots, alors Ava de suite enchaîné sans même attendre un énième commentaire désobligeant de la part de la brune. « Et oui t’en fais partie, commence pas !. » Il  était de toute façon aisé de rentrer dans le cercle d’amis proches de la blonde qui avait la fâcheuse tendance à très vite s’attacher aux gens. « Parle-moi plutôt de toi. Qu’est-ce qu’il se passe dans ta vie en ce moment ? Des ragots, des dramas ? » Prenant une longue respiration en regardant le ciel bleu, Ava se demandait déjà ce qu’elle pourrait bien répondre à cela. « J’ai vu un stand de sangria là-bas, donc si jamais il faut te délier la langue… » Une chose était sûre, Albane savait détendre l’atmosphère et Ava avait hoché la tête, acceptant volontiers l’idée de troquer le vin chaud contre une sangria, bien plus adapté au climat Australien actuel. « Avec ou sans alcool, je pense pas avoir grand chose à dire, malheureusement. Je suis tellement desespérée que je me suis inscrite à un speed dating…  » L’anecdote avait eu le mérite de redonner le sourire au visage éteint d’Albane mais parler tout haut de cette aventure faisait réaliser à Ava dans quoi elle allait s’embarquer. « Je suis bien occupée en ce moment mais ce serait pas si mal d’avoir quelqu’un qui m’attend à la maison. » Elle n’était pas triste, Ava, parce qu’elle trouvait toujours un sens à tout, même à la profonde solitude dans laquelle elle se trouvait depuis le décès de ses parents. Pourtant, il lui était plus facile de se confier sur ce qu’elle avait sur le cœur avec une Albane fermée et qui semblait plus encline à l’écoute qu’à la confidence.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyMar 11 Avr 2023 - 23:00


scars on your mind

Oh what a miserable year, but what a time to be alive. Sadly some friends disappeared. It's never been like this before (ooh, ooh). It feels like we're at war

D’habitude, elle était douée pour feinter Albane, pour prétendre que tout allait bien. Mais aujourd’hui, elle n’avait ni l’énergie, ni le moral nécessaire. Elle se sentait sortie de sa grotte contre son gré, exposée à tous les aspects festifs de Noël qui contribuaient à l’envoyer au quatrième sous-sol psychologiquement. Alors certes, c’était une chance de ne pas être abandonnée par tout son entourage, d’avoir des amis qui continuaient de s’inquiéter pour elle. Surtout quand ceux-ci faisaient partie de la catégorie des amis qui n’étaient pas au courant pour son overdose. Cela n’améliorait juste pas son moral. La mention du prochain Noël lui fit avoir un léger sourire presque honnête, comme une promesse silencieuse. Avec un peu de chance, les choses iraient mieux d’ici là, elle serait à nouveau heureuse de célébrer les fêtes, de bonne compagnie, et n’auraient pas à prétendre ne pas être au plus mal. La française culpabilisa un peu de ses paroles et de son attitude négative, à sans arrêt rejeter Ava dès que celle-ci lui tendait la main. C’était sans doute de sa faute à ne pas avoir dit non, à ne pas être capable d’exprimer clairement le fait qu’elle voudrait être seule pendant une durée indéterminée. « J’ai rien dit ! Et tu comptes pour moi aussi, je pense juste que tu t’inquiètes trop, et que tes bonnes intentions sont juste trop… » Elle gesticula en essayant de trouver ses mots. Trop présentes, trop étouffantes, trop agaçantes, juste trop. « Enfin, tu sais. » Mais elle était reconnaissante, à sa manière. Vu les circonstances, Albane préférait juste opter pour détourner le sujet, laisser Ava partir dans un monologue et permettre à l’étudiante de juste participer avec quelques onomatopées. C’était une participation qu’elle voulait bien avoir. Et avec un peu de chance, le combo sangria et soleil suffiraient à lui remonter le moral et à la rendre plus loquace, plus tard dans l’après-midi. Une stratégie qui aurait dû être bien rôdée, si seulement il y avait à dire que le sujet. « Un speed dating ? Sérieux ? C’est pas le mode de rencontre préféré des gens… d’un certain âge, ça ? » Bane avait ses idées préconçues sur le sujet et imaginait déjà le genre d’homme sur qui Ava risquerait de tomber. « Les sites de rencontres n’ont pas été concluants ? » C’était à n’y rien comprendre quand la blonde pourrait avoir absolument n’importe qui. Elle avait toutes les qualités requises. Ceci dit, la française comprenait que cela puisse manquer d’avoir quelqu’un. Actuellement, elle aimait être seule plutôt que de devoir rentrer et voir Leo dans le salon, ou qui que ce soit qui la regarderait avec un air inquiet. Mais elle ne se souvenait que trop bien à quoi ressemblaient les soirées il y a quelques mois quand elle finissait chez Winston, qu’elle pouvait s’endormir et se réveiller auprès de lui. Il lui manquait. Leur relation lui manquait. « Tu devrais essayer de prendre un chat. Ça fait de la compagnie, même si ce n’est pas pareil qu’un copain. » Elle s’entendait parler et elle grimaça un peu plus fort. « Maintenant je m’inquiète aussi sur l’état de ma vie amoureuse. » Elle était ce genre de personne qui finirait seule avec des chats, à ce rythme. « Si le speed dating n’aboutit pas, on pourra toujours essayer de sortir un soir et aller se faire draguer. » Ce serait toujours ça de pris. Albane n’était pas du tout partante pour les marchés de Noël mais pour un lieu bruyant, bondé, avec de l’alcool, elle ferait un effort. D’ailleurs, elles arrivèrent enfin devant le stand de sangrias et la française passa la commande, trop ravie d’avoir enfin ce pour quoi elle était venue. La preuve était par exemple qu’elle opta pour l’une des tables du stand une fois servies plutôt que de s’éloigner pour continuer la visite. « Ou alors, on peut faire ça maintenant. Chiche d’aller aborder… n’importe qui sur ce marché ? » En théorie, elles avaient plus de chances ici que dans une boîte de nuit. Face au regard d’Ava, Bane haussa juste les épaules. « J’ai un ex à oublier et un cruel besoin de me changer les idées autrement qu’en entendant des jingles bells ou qu’en tapant la bise à un Père-Noël en short. » se justifia-t-elle.

@"Ava West"


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
albane • the scars on your mind are on replay 693fc603e7baf46b7ffccc24f8bd010966073143
POSTS : 504 POINTS : 580

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [05/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1

albane • the scars on your mind are on replay Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #1 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

albane • the scars on your mind are on replay Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; samounette; gifs; horancover (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyMar 18 Avr 2023 - 14:27


« J’ai rien dit ! Et tu comptes pour moi aussi, je pense juste que tu t’inquiètes trop, et que tes bonnes intentions sont juste trop… » Ava la fixait en attendant la sentence. « Enfin, tu sais. » Une chose était sûre, on ne pouvait pas reprocher à Albane d’être hypocrite et sa sincérité avait pourtant ce quelque chose qui était venue piquer Ava. Bienveillante de nature, c’était avec les meilleures des intentions qu’elle avait organisé ce rendez-vous et elle réalisait peu à peu que l’idée n’était pas si bonne. Bien sûr, elle était loin d’en vouloir à Albane parce que la blonde avait toujours prôné l’honnêteté et qu’elle se réjouissait d’être une assez bonne amie pour que l’on ose se confier à elle et lui dire les choses, positives ou négatives. Alors c’était un certain air boudeur qui avait remplacé son sourire alors qu’elle regrettait que ses tentatives ne soient pas aussi bien accueillies qu’elle l’aurait voulu et, surtout, qu’elle n’ait aucun effet sur la mine éteinte d’Albane. « J’ai compris va, t’en fais pas. » lui avait-elle dit avec un maigre sourire, constatant que son amie avait un regard désolé. Pourtant, Ava n’avait pas besoin qu’elle se sente désolée, juste qu’elle se sente mieux.

« Un speed dating ? Sérieux ? C’est pas le mode de rencontre préféré des gens… d’un certain âge, ça ? » Elle s’était retenue de rire pour que son léger coup de coude paraisse réellement énervé. « A croire que cinq années suffisent à créer un fossé, espérons que tu sois un peu moins sarcastique à mon âge. » C’était ces piques là qui forgeaient leur amitié, un humour sans susceptibilité qui leur redonnait le sourire à toutes les deux. « Les sites de rencontres n’ont pas été concluants ? » « Moque toi autant que tu veux, c’est plus pour tester de nouvelles aventures que pour réellement me caser. » avait-elle répondu, songeant à ce que serait sa vie si elle était partagée. « Tu devrais essayer de prendre un chat. Ça fait de la compagnie, même si ce n’est pas pareil qu’un copain. » « Si j’avais un animal à l’heure actuelle je le perdrais probablement sous les décombres. Et j’ai même pas franchement le temps pour un homme. » Et pourtant elle était ici à arpenter les allées du marché de Noël avec Albane parce qu’elle avait et aurait toujours du temps pour ce qui comptait et parce qu’elle savait combien s’échapper du chantier lui était bénéfique. Un homme à l’inverse risquerait de s’imposer sans qu’elle ne sache réellement lui avouer qu’elle préférait rester aux commandes, de la divertir un peu trop au point d’oublier ses objectifs… Le célibat lui avait permis de monter ce projet seule - avec de l’aide ici et là - et d’en être vraiment fière alors elle le mènerait au bout de la même façon. « Maintenant je m’inquiète aussi sur l’état de ma vie amoureuse. » Un point sur lequel Ava restait silencieuse, avançant à taton avec la brune. « Si le speed dating n’aboutit pas, on pourra toujours essayer de sortir un soir et aller se faire draguer. » Elle s’était contentée de hocher la tête avec un air peu convaincu tout en se dirigeant vers le stand de sangria. A peine servie, Albane s’était assise au stand, signant la fin de la visite du marché de Noël. Ava n’allait de toute façon pas insister, comprenant bien que la magie des fêtes de fin d’année ne suffirait pas à lui remettre du baume au cœur.     « Ou alors, on peut faire ça maintenant. Chiche d’aller aborder… n’importe qui sur ce marché ? » Les deux gorgées de boisson qu’elle venait de boire n’étaient pas assez pour que cette proposition sortie de nul part lui apparaisse comme une bonne idée et elle avait toisé Albane pour comprendre. « J’ai un ex à oublier et un cruel besoin de me changer les idées autrement qu’en entendant des jingles bells ou qu’en tapant la bise à un Père-Noël en short. » « Et tu veux donc me faire regretter de t’avoir traîné ici en me tournant en ridicule ? » Bien qu’elle ne le craignait pas, Ava se sentait soudain bien timide face à la foule et peu envieuse d’entamer de tels défis ici même. « On peut tout à fait te faire oublier ton ex ce soir, loin de ce pauvre Père-Noël à qui tu manques de respect. » Les filles se détendaient et trouvaient peu à peu un terrain d’entente alors Ava n’avait même pas cherché à en savoir plus sur son ex, ne s’aventurant plus sur des sujets épineux même si Albane était à l'origine de celui-ci. « T’en dis quoi ? » Ava cherchait à se rattraper de cette mauvaise décision, l’idée d’Albane lui laissant penser qu’elle avait plutôt besoin d’alcool plus fort que la sangria et d’un endroit plus intimiste pour se confier.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay EmptyMer 19 Avr 2023 - 23:44


scars on your mind

Oh what a miserable year, but what a time to be alive. Sadly some friends disappeared. It's never been like this before (ooh, ooh). It feels like we're at war

Elle ne voulait pas vraiment se moquer Albane, mais la mention du speed dating venait avec des tas de clichés qui finissaient inévitablement par la faire sourire. Quelque chose devenu assez rare chez elle, surtout à cette période de l’année. « Ce n’est pas du sarcasme, c’est du désespoir à ce stade. Ou un éternel romantisme pollué par les films de Noël. Ou des talents de séduction absolument effroyables. » Elle pouvait parler l’infirmière, quand ses dernières relations venaient soit de l’hôpital -patients et staff-, ou des relations de ceux-ci. N’importe quelle situation sociale restait bonne à prendre. En tout cas, elle faisait partie des personnes qui ne s’étaient jamais retrouvées sur Tinder par dépit, à faire défiler les profils en espérant trouver l’âme sœur. Ava était certainement plus aventureuse qu’elle pour faire des rencontres. « J’ai hâte de savoir vers quel genre d’aventure cela va te mener alors. » Elle se retint de justesse de penser à voix haute à tous les cas de figure qui pourraient bien arriver mais elle se retrouvait à avoir incroyablement hâte d’entendre le déroulé de l’opération. Il y aurait certainement de quoi en rire. Ou alors elle était juste mauvaise langue et serait surprise, au final. Il n’y avait que les personnes qui ne tentaient rien qui se retrouvaient à traîner chez elles avec leur chat. Un mode de vie dont Albane ne se plaignait clairement plus maintenant qu’elle se retrouvait à apprécier un peu trop sa solitude. « C’est l’avantage d’un chat, c’est indépendant et ça ne demande pas autant de temps qu’un homme. Mais je comprends. En plus, tu aurais des soucis si on retrouvait un homme sous tes décombres. » Elle s’efforçait de se lancer dans la conversation et de faire preuve d’humour. Mais le peu d’énergie qu’elle mettait allait dans la répartie plutôt que dans les sourires, donnant un air incroyablement pince sans rire à ses paroles. Sarcasme mis à part, la française devait bien admettre que cette situation ne pourrait pas durer. A un moment ou à un autre, il faudrait recommencer à sortir, voir le monde, et ne pas juste se laisser couler dans les abysses de son lit sans même répondre au téléphone -ou juste le nécessaire pour qu’on ne vienne pas cogner à sa porte-. Peut-être était-ce la présence de la blonde, le soleil, la perspective de la sangria, mais elle se sentit pousser une infime volonté de faire un effort. Une initiative qui se traduisit par un défi absurde qui sortirait les deux jeunes femmes de leur zone de confort, pour sûr. Il faudrait bien plus que quelques gorgées de sangria pour que Albane se débarrasse de sa timidité et soit capable d’aborder un inconnu dans le but de le séduire. « Pourquoi est-ce que tu te ridiculiserais ? » Elle faisait moins la fière maintenant que Bane était d’accord pour jouer un peu de l’esprit de Noël, hein ? Ceci dit, son invitation à oublier Win une fois que la nuit serait tombée et ailleurs que sur ce marché la fit réfléchir, regarder autour d’elle. Cela semblait être synonyme de bar et d’alcool. « Oui. J’imagine qu’on pourrait faire ça. » Ce serait une longue journée. « Seulement si on continue à boire de la sangria. En contrepartie j’accepte d’aller me promener entre les stands. Que je le veuille ou pas, Noël arrivera quand même, et j’ai quelques cadeaux à faire. Faudra bien commencer quelque part. » Elle soupira, continua son verre avec une descente un peu trop raide juste pour pouvoir se resservir quand elles repasseraient devant le stand. « Ne prends pas ça pour une victoire. » prévint-elle avec un doigt qui se voulait menaçant avant de prendre la route de l’artère principale.

@"Ava West"


 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

albane • the scars on your mind are on replay Empty
Message(#) Sujet: Re: albane • the scars on your mind are on replay albane • the scars on your mind are on replay Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

albane • the scars on your mind are on replay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-