AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 lewen #1 • dealin' with the cards life dealt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyVen 29 Mar 2024 - 16:57

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  

(Novembre 2021, St Vincent's Hospital)
Le monde s’était arrêté de tourner, ou quelque chose du genre. La réalité était que tout le monde continuait à aller bien, il pouvait percevoir ici et là les éclats de rire des autres habitants de Brisbane et d’une vive jalousie naissait une colère qui ne le quittait plus. Ils étaient tous heureux, insouciants, profitant de chaque jour qui passait alors que lui devait se contenter de vivre dans l’incertitude. De survivre, le mot était plus juste. Il restait ses sœurs et son plus grand frère mais l’absence d’Atlas laissait un vide que personne ne semblait pouvoir combler. Comme chaque jour, Lewis se préparait à aller le voir, pourtant désireux de ne garder en mémoire que le souvenir de ce frère qui le taquinait et affichait ensuite un sourire extrêmement narquois. Une image qui le rendait fou à l’époque mais qu’il aurait tout donné pour troquer contre celle qui l’avait remplacée. Un Atlas dénué d’expression, comme endormi, d’un sommeil qu’il était impossible d’interrompre.  « Va prendre l’air, maman, t’es là depuis des heures… » avait-il dit en rentrant dans la pièce pour y trouver sa mère au chevet d’Atlas, sa main dans la sienne, des larmes coulant encore dans ses joues. Il était impossible de savoir après combien de mois la douleur s’estomperait, il était difficile de comprendre s’il était plus dur de le perdre définitivement ou de vivre dans l’entre-deux. La famille Siede s’accrochait à l’espoir de vivre cette scène qui semblait ne se jouer que dans les films, d’un homme ouvrant les yeux après un long moment passé dans le coma. Depuis deux semaines maintenant, Atlas était inconscient et les jours se ressemblaient.

Sa mère l’avait écouté, à son grand étonnement, et il s’était retrouvé seul dans la pièce avec son frère. La douleur de le voir ainsi commençait à se faire encore plus insoutenable que quand il était accompagné et c’est ce moment qu’un médecin avait choisi pour faire son entrée. « Docteur Hartfield. » Cette mention avait été suivie par une tape dans le dos qui laissait peu de doute quant à la solennité de cet échange. Les mois avaient passé et Hartfield était devenu bien plus qu’un docteur, il était celui qui réussissait, parfois, à lui donner l’espoir qu’il perdait. Il traduisait le jargon des médecins qui était un charabia total pour Lewis et même si ses qualités de futur neurochirurgien l’empêchait déjà de faire entrevoir une suite positive là où elle était toute relative, il le rassurait.  « Je t’ai pris un latte mais si un de tes supérieurs passe on dira qu’il est pour ma mère. » Il avait haussé les épaules, ils étaient conscients que nouer une amitié dans un pareil contexte n’était pas forcément autorisé - toléré au mieux - mais Lewis était ravi que Ruben prenne ce risque. La vérité était qu’il se sentait deséspérement seul, incapable de trouver le courage de renouer avec ses deux plus proches amis maintenant que les années avaient passé. Tout était flou, comme si l’absence de perspectives d’avenir pour Atlas l’en privait également. « C’est quoi les nouvelles ? » La question était toujours la même, le ton toujours similaire, Lewis restant égal à lui-même dans cette carapace qu’il avait commencé à se forger et qui consistait à faire semblant qu’il gérait parfaitement la situation. Mais en réalité, il était en train de sombrer.

gif (c) strawnarries;j-14



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyJeu 4 Avr 2024 - 22:30


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

« Docteur Hartfield. » Et bien sur que cette mention là le fit sourire en grand lorsqu’il entra dans la chambre. Ruben avait toujours dit qu’il deviendrait docteur, et cette finalité était désormais à portée de mains, puisque d’ici à quelques semaines, il serait seul au volant. Le titre de docteur lui incombait depuis quelques temps déjà, mais il ne savait faire autrement que d’être ravi à chaque fois qu’il l’entendait - surtout qu’il savait que Lewis faisait exprès d’insister sur ce dernier alors qu’il n’en avait plus la nécessité depuis longtemps. « Salut Lewis. » Il referma la porte de la chambre à sa suite, étira un petit sourire et lui rendit la tape amicale qu’il lui accorda en lui retournant une similaire. « Je t’ai pris un latte mais si un de tes supérieurs passe on dira qu’il est pour ma mère. » Ben eut un petit rire alors qu’il se dirigeait vers l’une des chaises disponibles de la chambre, se laissant tomber dans cette dernière sans la moindre formalité. « C’est gentil, merci. » Il secoua quelque peu son visage. « Et je pense que mes supérieurs ont bien compris que c’était pas que pour étudier que je venais voir ton frère, tu sais. » Et bien sur que ça l’amusait un peu, tout ça. Il n’y avait rien de méchant, rien de compromettant pour le patient non plus; simplement, avec le temps qu’il passait auprès d’Atlas, Lewis et lui avaient fini par bine s’entendre - assez pour le considérer comme un ami à part entière, en réalité, et non plus seulement comme le frère de son patient. Si cela n’était pas encouragé normalement pour laisser le professionnalisme toute sa légitime place, Ruben savait qu’il devait faire en sorte que ce soit le cas en toute circonstance si cela était nécessaire - et il l’avait déjà montré à plusieurs reprises qu’il savait faire la part des choses. Et puis, il était un excellent élément - autant de sa promotion que dans l’hôpital: il ne se ferait pas taper sur les doigts.

« C’est quoi les nouvelles ? » La question était toujours la même - tous les jours presque, ces derniers temps -, et la réponse qui y était associée était similaire. Pinçant ses lèvres un instant, Ruben pencha quelque peu son visage sur le côté: il connaissait parfaitement et par coeur les paroles qu’il allait prononcer en cet instant. « J’ai pas de nouvelles à te donner aujourd’hui, Lewis. » Il aurait voulu pouvoir lui en donner, sérieusement: cela voudrait dire qu’il y avait eu un certain avancement, qu’il existait des signes prometteurs. Pour aujourd’hui encore, malheureusement, ce n’était pas le cas. Et une fois de plus, ce n’était pas pour donner des nouvelles au frère Siede qu’il était là aujourd’hui, mais pour continuer ses observations sur celui qui était allongé dans le lit, les yeux fermés depuis un bout de temps désormais. « La seule chose qui va changer par rapport à d’autres jours, c’est que je vais prescrire une nouvelle IRM, pour voir l’évolution des tissus par rapport au dernier examen. » Ce n’était pas quelque-chose d’extraordinaire, autant pour le cas présent que de façon plus générale: les médecins refaisaient plus d’une fois les mêmes examens, pour savoir où ils mettaient les pieds au fil du temps. Ruben attrapa le dossier qui était posé sur l’une des tables non loin de lui, parcourant des yeux les dernières annotations des infirmiers dans ce dernier. « On va surement refaire un bilan sanguin, et une ou deux autres analyses, mais ce sera plus pour demain, c’est pas utile de l’embêter avec ça en fin de journée. » Ses sourcils étaient déjà froncés alors que ses yeux vrillaient à droite et à gauche au fil de sa lecture.








Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyJeu 11 Avr 2024 - 15:18

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  

« Salut Lewis. » Croiser Ruben était devenu une des habitudes les plus rassurantes de son quotidien, il possédait un savoir presque similaire à ses supérieurs mais son âge et son statut d’étudiant en dernier année leur permettait de laisser se créer une certaine proximité entre eux. Le moment était l’un de ceux où le jeune homme aurait eu le plus besoin de ses amis mais Shiloh ne répondait plus au téléphone depuis plusieurs mois déjà et Kendall n’était plus en ville. La solitude qu’il ressentait depuis la rupture de leur trio était venue s’intensifier par la perte - temporaire, il l’espérait de tout son cœur - de son frère aîné et il était donc aisé pour lui d’accorder sa confiance à n’importe qui. A quelqu’un qui saurait lui apporter le minimum de conversation dont il avait besoin pour ne pas devenir fou. « C’est gentil, merci. » Son haussement d’épaules avait fait office de réponse. « Et je pense que mes supérieurs ont bien compris que c’était pas que pour étudier que je venais voir ton frère, tu sais. » Il avait haussé une nouvelle fois les épaules, comme si le fait qu’il soit aussi soucieux de cacher les apparences était quelque chose de banal. S’il ne pouvait rien faire pour son frère, il pouvait au moins faire de son mieux pour que son état serve à Ruben et à sa carrière et il était lassé de toujours devoir se raccrocher à quelque chose de positif pour ne pas sombrer totalement. « Et tu sais que y aura jamais assez de latte pour te remercier, alors je peux au moins essayer de pas te discréditer. » Un léger rire était venu rendre la discussion un peu moins lourde, bien évidemment que Ruben ne prenait aucun risque, il n’en prenait d’ailleurs aucun lorsqu’il s’agissait de sa carrière et Lewis le savait. Une chose était cependant sûre et certaine, c’était sa reconnaissance de pouvoir compter sur lui alors que leurs chemins ne s’étaient croisés qu’à cause de ce drame.

La chambre était devenue un endroit si familier qu’elle faisait presque office de cocon pour la famille Siede. L’odeur de l’endroit n’était plus aussi déplaisante que les premières fois et les couleurs neutres ne semblaient plus si déprimantes. Les membres de la famille échangeaient leur place au fur et à mesure même si leur mère semblait ne jamais vouloir quitter le chevet d’Atlas, qui, lui, restait le triste protagoniste de ce scénario qu’il ne quittait jamais. Un autre visage était présent depuis le début, celui de Ruben, dont les maigres sourires trahissaient le peu de confiance qu’il avait sur ce dossier. « J’ai pas de nouvelles à te donner aujourd’hui, Lewis. » La réponse était la même que chaque jour et elle venait parfaitement souligner combien sa question était redondante. C’était devenu une rengaine entre eux, mais Ruben ne pouvait pas en vouloir à Lewis d’attendre ce moment où il aurait enfin quelque chose de plus à lui dire. « La seule chose qui va changer par rapport à d’autres jours, c’est que je vais prescrire une nouvelle IRM, pour voir l’évolution des tissus par rapport au dernier examen. » Le visage du blond s’était tourné vers son frère, son visage était paisible parce qu’il était à mille lieues de s’imaginer ce qu’il subissait dans un monde qu’il avait quitté temporairement. Ou du moins, c’est ce que Lewis préférait s’imaginer. « On va surement refaire un bilan sanguin, et une ou deux autres analyses, mais ce sera plus pour demain, c’est pas utile de l’embêter avec ça en fin de journée. » Toujours le regard fixé sur Atlas, Lewis aurait pu remercier Ruben de l’épargner mais quelque chose sonnait faux. « Je me demande comment il réagirait face à tout ça s’il était réveillé. » Le soupir qu’il avait laissé s’échapper en disant long quant à son état d’esprit, Lewis était fatigué et pourtant, il était incapable de dormir. Il passait ses nuits à enchaîner les lignes de code, à chercher des failles qu’il avait de nombreuses fois prouvé être inexistantes. Les traits de son visage étaient marqués par la fatigue et le doute. « Comment ça se passera s’il se réveille ? Il se souviendra de ce qu’il a vécu ici ? Parce que si c’est le cas, il va te détester. » Lewis ne pouvait s’empêcher de faire autrement que d’utiliser l’humour pour désamorcer une situation qui le mettait mal à l’aise et l’idée d’utiliser le conditionnel pour parler du réveil de son grand frère lui heurtait l’estomac sans qu’il ne laisse rien paraître. « Y a encore des chances, Ben, honnêtement ? » La demande avait été faite spontanément après qu’il ait marqué un silence qui avait laissé ses pensées le submerger - les jours passaient, l’espoir s’amenuisait et s’il détestait contraindre Ruben à lui dire des choses difficiles, il n’avait pas réussi à s’en empêcher.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyLun 15 Avr 2024 - 16:53


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

Il appréciait la façon dont Lewis, malgré la situation dans laquelle il se trouvait, faisait en sorte de couvrir ses arrières. Ce dernier n’était pourtant pas obligé de le faire - autant parce-que cela ne lui avait jamais été demandé que parce-que les titulaires du service avaient rapidement compris qu’une affinité était née des visites du jeune homme chez les Siede. Ben sachant parfaitement tracer une ligne entre le personnel et le professionnel, personne ne s’inquiétait de le voir devenir proche de Lewis puisque cela ne mettrait pas en péril son travail. « Et tu sais que y aura jamais assez de latte pour te remercier, alors je peux au moins essayer de pas te discréditer. » Il étira un petit sourire. « J’apprécie, tu sais. »

Si les banalités étaient toujours de mise dans un premier temps, elles dérivaient toujours vers une conversation plus sérieuse sur l’état de santé d’Atlas. Il comprenait que son frère s’inquiète de la sorte, et parfois il aimerait avoir davantage de bonnes nouvelles à lui annoncer. Malheureusement, ce n’était pas le cas pour aujourd’hui puisqu’il ne pouvait noter aucune progression dans le dossier de celui qui était, de son côté, son patient. Il aurait aimé annoncer à Lewis qu’une maigre activité cérébrale s’était avérée être différente aujourd’hui, qu’un test sanguin avait fait ressortir un résultat prometteur, mais ce serait mentir et il n’était pas question qu’il donne le moindre faux espoir non fondé. « Je me demande comment il réagirait face à tout ça s’il était réveillé. » Relevant son regard du dossier, laissant les traits de son visage se défroisser petit à petit, il finit par laisser ses yeux aller de Lewis à Atlas. Il ne savait pas si la question du jeune homme à ses côtés en était vraiment une, pour commencer, et si cette dernière était réthorique, mais il prit le parti d’y répondre quand même. « Il en aurait surement marre qu’on passe notre temps à vérifier son état de santé par mille et un tests. » C’était là la réalité des choses: certaines hospitalisations étaient plus simples à mener parce-que le patient n’était pas conscient de tout ce qu’il se passait autour de lui. Les chambres à l’hôpital pouvaient se transformer en véritable moulin, à certaines périodes. « Comment ça se passera s’il se réveille ? Il se souviendra de ce qu’il a vécu ici ? Parce que si c’est le cas, il va te détester. » Ruben esquissa un petit sourire, presque timide. « C’est pas très grave tu sais. » Il haussa vaguement les épaules, laissant son regard se porter vers Lewis de nouveau. « Je fais pas ce boulot pour que les patients deviennent mes amis, mais pour sauver leur vie ou au moins l’améliorer. » Ce n’était pas tout à fait vrai: il avait ce besoin presque pathologique que les gens l’apprécient. Mais il savait que c’était là une partie inhérente de la profession qu’il exerçait: même s’il endossait le costume du méchant à un moment, les gens finissaient par l’apprécier pour les résultats qu’il apportait avec ses connaissances et expertises. Ruben n’en était qu’à peine au début de sa carrière, mais il maitrisait déjà parfaitement cette partie là de son métier.

« Y a encore des chances, Ben, honnêtement ? » Lewis avait posé sa question après quelques instants de silence, comme s’il avait attendu de rassembler assez de courage pour réussir à l’évoquer à haute voix. Pourtant, c’était là un sujet de discussion qu’ils abordaient régulièrement - d’une façon ou d’une autre, peut-être pas de cette manière là mais cela restait similaire dans le fond. « Honnêtement ? » C’était toute la partie qu’il n’appréciait pas - et pour laquelle ses titulaires conseillaient de ne pas se rapprocher de la famille; être honnête face à un frère, une mère, une compagne n’était pas la même chose que l’être entre collègues sur un cas. « Elles s’amenuisent avec le temps. » Mais Ruben ne comptait pas compromettre son statut professionnel au profit de ressentis personnels - alors, s’il souhaitait qu’il soit honnête sur la question, il le serait. « Y’en a encore, mais ce serait bien qu’il revienne à lui rapidement. » Il pinçait ses lèvres en une petite moue presque désolée, parce-qu’il savait que c’était là de toute façon quelque-chose que voulait Lewis et le reste de sa famille: retrouver rapidement Atlas.








Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyJeu 18 Avr 2024 - 15:26

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  
« J’apprécie, tu sais. » Lewis avait haussé les épaules, il trouvait cela parfaitement normal et n’exerçait aucun effort particulier pour s’assurer que leur amitié, pourtant notoire, n’aille pas au-delà d’une certaine limite. C’était cette relation avec Ruben qui lui laissait entrevoir encore un semblant de normalité dans une situation qui n’avait aucune logique. Les Siede étaient soudés, comme à leur habitude, mais les fêlures des uns et des autres durant cette tragédie étaient bien trop évidentes pour que Lewis s’autorise à choisir l’un d’entre eux comme un pilier. Le pilier avait toujours été Atlas, et il était persuadé que si les rôles étaient inversés, lui aurait su quoi faire et quoi dire, aurait sans broncher absorbé l’ensemble de ses doutes et de sa peine. Il n’en voulait pas à William, encore moins à ses sœurs, mais la réalité des différents liens entre eux se faisait encore plus évidente maintenant que l’un des membres était absent. L’une des techniques de l’informaticien était simple : parler au futur proche, s’imaginer l’avenir d’Atlas pour garder espoir. Il n’était dans dans une sorte de déni, il installait juste le mécanisme de défense le plus sain qu’il ait trouvé tout autour de lui afin de ne pas imploser. « Il en aurait sûrement marre qu’on passe notre temps à vérifier son état de santé par mille et un tests. » Un léger hochement de tête était venu valider les propos de Ruben. « C’est plutôt lui qui s’occupe des autres normalement, je le vois parfaitement s’énerver en répétant que tout ce que vous faites sert à rien. » Le rire qu’il avait laissé s’échapper était empli d’une nostalgie profonde, celle qui venait raviver le souvenir d’Atlas quelques semaines auparavant seulement. Cet homme là aurait levé les yeux au ciel en les voyant là à son chevet et aurait détesté Ruben, trop jeune pour oser lui expliquer quoique ce soit, alors même qu’il savait que le médecin savait mieux que lui. « C’est pas très grave tu sais. » Leurs regards s’étaient croisés alors que la touche d’humour était tombée à plat tout comme sa tentative d’apaiser l’atmosphère. « Je fais pas ce boulot pour que les patients deviennent mes amis, mais pour sauver leur vie ou au moins l’améliorer. » Il adorait le professionnalisme de Ruben, il était forcément rassurant de voir un médecin être aussi passionné par le métier parce que celà signifiait que toutes les chances se retrouvaient du côté d’Atlas. Mais parfois, Lewis décidait de changer le ton de la discussion de manière diamétralement opposée pour contrôler ses émotions et le fait que Ruben ne le suive pas l’agaçait sans que le médecin ne soit pourtant coupable de quoique ce soit. « Je sais, je disais ça comme ça, pour rigoler. » Son humeur changeait, il pouvait le sentir à chaque instant.

Et puisqu’il était voué à faire preuve de mauvaise foi pour se donner l’impression de maîtriser la situation, Lewis aurait pu blâmer Ruben pour sa prochaine question. Celle qui brûlait les lèvres mais qu’il ne posait jamais avec aussi peu de subtilité, comme si le sérieux que gardait le médecin était suffisant à trahir l’inquiétude qu’il ressentait pour son ami au point de recevoir ses doutes en pleine figure. Lewis avait regretté presque immédiatement, mais il était trop tard pour reculer. « Honnêtement ? » Honnêtement. Ne pas lui servir le jargon médicinal impossible à comprendre pour le commun des mortels. Pas ce baratin qui les faisait se sentir minable à côté des médecins qui les prenaient de haut parce qu’ils prétendaient savoir quand, en réalité, ils évoluaient dans le flou eux aussi. Ces explications évasives qui voulaient tout et rien dire à l’image d’un horoscope annoncé par des incompétents à la radio. Ruben ne cochait aucune de ses cases, et c’était justement parce qu’ils avaient franchi la limite de l’amitié, alors il se devait d’être sincère pour ne pas ruiner la petite confiance que Lewis avait choisi de lui accorder. « Elles s’amenuisent avec le temps. » Elle était là, la vérité qui faisait mal, mais il l’avait demandée alors il avait ignoré le coup de poignard que son estomac avait eu l’impression de recevoir. Lewis était resté droit, et à ce moment, il aurait aimé qu’Atlas puisse le voir. « Y’en a encore, mais ce serait bien qu’il revienne à lui rapidement. » « Genre quand ? » L’assommer de questions ne changerait pas le sens de tout ce qu’il venait de dire et il le comprenait bien. « Foutu accident… » Un regard à Atlas et son visage fermé pour s’assurer que ce n’était pas cette image là qu’il aurait de lui, celle qui avait remplacé les quelques seconde où il s’était senti fort et Lewis avait posé ses coudes sur ses cuisses pour venir plonger son visage sans ses mains. « Tu sais, j’ai aucune idée de comment ça sera s’il revient pas. J’arrive pas à imaginer, j’en ai aucune envie, même. Et je sais que je devrais pas te dire tout ça, mais c’est plus facile de le dire à toi qu’à mes parents ou mes frères et sœurs. » Il ne pouvait pas leur rajouter de poids sur les épaules et il se sentait extrêmement seul. « Parle-moi d’autre chose, parle-moi de toi. Dis-moi que tout ça ça va au moins te permettre de lancer ta carrière en beauté. » Il espérait que Ruben ne lui tiendrait pas rigueur de son humeur changeante et de la maladresse de ses mots parce que sa présence, si elle pouvait parfois le rendre irritable, permettait aussi de l’apaiser.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyVen 26 Avr 2024 - 11:06


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

« C’est plutôt lui qui s’occupe des autres normalement, je le vois parfaitement s’énerver en répétant que tout ce que vous faites sert à rien. » Au petit rire qu’il émit, Ruben étira un sourire de convenance - sans réel amusement, plus comme un réflexe de montrer qu’il comprenait ce qu’il souhaitait exprimer à travers ce dernier. Le caractère et la façon de réagir que décrivait Lewis était en réalité assez commune: les personnes qui n’appréciaient pas spécialement que l’on prenne soin d’elles étaient celles qui avaient l’habitude de prendre soin des autres. Donc pas tant de surprise à qu’Atlas, allongé à quelques mètres d’eux, soit celui qui en vienne à râler quant à tous les examens qu’il recevait depuis qu’il était arrivé ici. C’était effectivement une possibilité à prendre en compte - mais c’était de celles que Ruben ne considérait pas, puisqu’elle n’était pas là pour améliorer son travail. « Je sais, je disais ça comme ça, pour rigoler. » Il laissa son regard accrocher la silhouette de Lewis un instant, pinçant ses lèvres, se retenant de faire le commentaire qui lui serait naturellement venu puisqu’il était pas dans les conditions pour se permettre d’être totalement lui-même; il restait au travail avec une cape professionnelle sur ses épaules. « Je sais, t’en fais pas. » Et le but n’était pas d’énerver les troupes non plus.

Elles avaient déjà de quoi avoir le moral en berne, ce n’était pas nécessaire d’en rajouter des couches de son côté. Cela se démontra parfaitement bien d’ailleurs avec les paroles que Lewis rendit audibles l’instant d’après. « Genre quand ? » Avec cette pointe d’agacement et ce manque de tranquillité évident qui l’animait. Il ne lui en tenait pas compte: il comprenait. « Je peux pas savoir ça. » Ce n’était pas une question de mauvaise fois de son côté, simplement c’était médicalement qu’il ne pouvait savoir quand Atlas reviendrait à lui. Si les médecins avaient ce type d’informations, cela pourrait soulager la peine des familles et des proches. « Foutu accident… » Il fit rouler ses lèvres l’une sur l’autre, terminant par les pincer. Il ne pouvait ajouter de commentaire là non plus.  Le jeune homme finit par plonger son visage dans ses mains, et bien sur qu’une partie de Ruben se trouvait être désolé pour lui; ce n’était pas une situation à laquelle un être humain était naturellement préparé pour, il en connaissait malheureusement un rayon sur le sujet. Mais ici, il se trouvait normalement être le médecin plus que l’ami, même si les forces étaient en train de s’équilibrer différemment dernièrement: il ne pouvait donc se permettre d’engager le monde geste de réconfort sortant du cadre professionnel envers Lewis. Il se contentât d’esquisser une petite moue, qu’il ne pouvait même pas voir dans la position actuelle adoptée. « Tu sais, j’ai aucune idée de comment ça sera s’il revient pas. J’arrive pas à imaginer, j’en ai aucune envie, même. Et je sais que je devrais pas te dire tout ça, mais c’est plus facile de le dire à toi qu’à mes parents ou mes frères et sœurs. » - « C’est parce-que je fais pas partie des gens impactés par cet accident, que c’est plus facile de m’en parler. Et parce-que c’est toujours plus facile d’exprimer ce qu’on ressent à un médecin. » Ce n’était pas pour se jeter quelconques fleurs qu’il avançait les choses de cette façon là, mais simplement parce-que c’était réellement le cas: il avait vu plus d’une fois des personnes qui se montraient fermées à leurs proches devenir de véritables moulins à paroles aux côtés des médecins. Surement le côté confidentiel de leur métier qui leur donnait cette image de bonne oreille pour écouter.

« Parle-moi d’autre chose, parle-moi de toi. Dis-moi que tout ça ça va au moins te permettre de lancer ta carrière en beauté. » Ce n’était pas de cette façon là qu’il avait vu la conversation continuer, mais soit; haussant quelque peu les sourcils, redressant ses épaules et faisant tourner ses neurones à plein régime, il prit de nouveau la parole. « Lancer ma carrière, je sais pas si je peux aller jusque là. » Parce-qu’il en fallait beaucoup plus pour prouver sa valeur dans un monde comme celui dans lequel il évoluait. « Mais je sais que ça me permettra d’être pris au sérieux plus facilement, autant par mes collègues avec plus de bouteille que par mes futurs patients. » Parce-que le cas d’Atlas n’était malheureusement pas rare; et si ce dernier s’en sortait, et que Ruben avait participé à ce qu’il aille mieux, cela serait forcément un pari gagnant pour le docteur. « Et ça me permet aussi de renforcer et d’élargir pas mal de mes connaissances. Ca m’aide bien pour ma thèse. » Qui ne portait pas sur le même sujet, mais qui avait des similitudes surtout au niveau des traumatismes encaissés. Alors bien sur que d’une certaine manière, cela l’aiderait à un moment ou un autre à lancer sa carrière - mais peut-être pas comme l’entendait Lewis. « T’es sur que tu veux que je disserte sur ma carrière ? » Parce-que pour le coup, cela restait que trop proche de la situation qu’ils avaient tous les deux sous les yeux; il ne s’attendait pas à ce que le jeune homme veuille parler de ça encore et encore.








Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyVen 3 Mai 2024 - 18:05

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  
« Je sais, t’en fais pas. » Cela faisait maintenant plusieurs semaines que Ruben naviguait en eaux troubles, oscillant entre les différentes émotions de chacun des Siede. Et s’il était sûr d’une chose, c’était qu’il était probablement le pire d’entre eux et il était encore plus reconnaissant à Ruben de toujours faire dans la retenue. Il jouait un rôle clé dans tout cela, et il en venait à être effrayé de laisser naître une forme d’attachement pour le médecin. Il détestait le sentiment de transfert qu’il établissait, mais c’était presque de cela qu’il s’agissait. « Je peux pas savoir ça. » Il avait évoqué qu’il serait encourageant qu’Atlas se réveille bientôt et c’était cette notion du temps que Lewis voulait voir être clarifiée. Tout n’était que suppositions et approximations et par déformation professionnelle, il aimait les choses concrètes et sûres. « Y a pas un temps à partir duquel y’a plus aucun espoir ? » Ses yeux s’étaient fermés un instant à l’idée d’évoquer une potentielle date limite pour son grand frère. Il insistait, mais Ruben restait égal à lui-même. Assez pour qu’il se sente assez en confiance pour lui confier des doutes que le futur médecin avait probablement déjà bien en tête, après les avoir entendus encore et encore, de la bouche de Lewis ou de ses parents, ses frères et sœurs. « C’est parce-que je fais pas partie des gens impactés par cet accident, que c’est plus facile de m’en parler. Et parce-que c’est toujours plus facile d’exprimer ce qu’on ressent à un médecin. » Il acquiesait doucement, il l’écoutait parce qu’il savait pertinemment de quoi il parlait, il avait dû le vivre à de nombreuses reprises maintenant. « C’est peut-être ça le pire, dans le métier que t’as choisi, nan ? Devoir gérer les émotions de tout le monde. » La question pouvait aussi bien être rhétorique, parce que si Ruben répondait, il incluerait Lewis dans ce tout le monde.

Il avait voulu changer de sujet, mais il était à court d’idées tant son cerveau était en incapacité de chasser Atlas de son esprit. Un exercice d’autant plus difficile sur place, son frère allongé juste à côté d’eux. « Lancer ma carrière, je sais pas si je peux aller jusque là. » Les avant-bras appuyés sur ses cuisses, Lewis l’écoutait parler le menton posé sur ses mains jointes. « Mais je sais que ça me permettra d’être pris au sérieux plus facilement, autant par mes collègues avec plus de bouteille que par mes futurs patients. » Un mal pour un bien. S’il n’avait pas passé autant de temps avec lui, il aurait vu cela comme un manque d’empathie mais ils n’auraient de toute façon jamais eu cette discussion qu’il avait lui-même initié. Si Ruben pouvait voir du positif dans tout cela, c’était un infime rayon de lumière au bout du tunnel. « Et ça me permet aussi de renforcer et d’élargir pas mal de mes connaissances. Ca m’aide bien pour ma thèse. » Il avait hoché la tête sans réellement avoir assimilé toute la portée de ce qu’il disait. « T’es sur que tu veux que je disserte sur ma carrière ? » « J’y comprendrai rien, à ta thèse. » avait-il commencé, avec un ton un peu plus narquois qu’il ne l’aurait voulu. « J’en sais rien Ruben, ils parlent de quoi les autres proches de patients dans le coma ? » Il n’avait aucune envie de rire mais il avait eu un réflexe avant d’hausser les épaules. Lewis ne savait pas faire, il n’avait jamais été préparé à l’idée de vivre avec un tel poids sur la conscience et était persuadé que personne ne l’était réellement. Il se fichait pas mal des autres, il devait admettre qu’il était devenu un égoïste qui ne pensait qu’au dénouement de sa propre histoire. « Je sais même pas s’il se souviendra de moi d’après ce que tu m’as dit et j’ai l’impression que quelle que soit l’issue, elle sera complètement merdique. » Il aurait voulu frapper un objet pour venir y attribuer sa colère mais ne se rappelait que trop bien l’endroit où il évoluait alors, à la place, il avait écrasé sa canette pour la lancer en tentant de la faire atterrir dans la corbeille de la chambre. « Tu peux au moins me dire si on restera en contact une fois que j’aurais plus à venir ici tous les jours. Je me demande qui t’es sans ta blouse et en dehors de l’hôpital. » Son sourire était légèrement forcé tant il devenait difficile de faire apparaître un quelconque soupçon de joie sur son visage, mais la demande était sincère. S’il devait y avoir un point positif dans tout cela, autant que ce soit cette amitié qu’ils traçaient au milieu des décombres.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyMar 7 Mai 2024 - 9:11


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

« Y a pas un temps à partir duquel y’a plus aucun espoir ? » A cette question là, il pinça ses lèvres un instant, gardant le silence en otage. Il y avait deux versions de la réponse qu’il pouvait donner en cet instant, et il savait très bien laquelle il se devait de donner à Lewis; ce n’était pas celle qu’il aurait aimé recevrai à sa place, mais il avait appris à lire son environnement et à adapter ses mots en fonction de ce dernier. « C’est pas le corps médical qui définit cette limite là, tu sais. » La limite des espoirs, de ce moment où il ne fallait plus se dire qu’un miracle pouvait arriver. Bien sur que les médecins avaient un avis, mais ce dernier avait beau exister ce n’était pas celui qui donnerait le dernier mot de la moindre histoire si d’autres prenaient davantage d’importance dans la situation. Ceux de la famille étaient plus importants, par exemple; et pour les Siede comme pour d’autres, ce serait eu qui donneraient la limite de l’espoir à avoir. « C’est peut-être ça le pire, dans le métier que t’as choisi, nan ? Devoir gérer les émotions de tout le monde. » Il haussa les épaules, tant c’était partie intégrante dans son esprit. « C’est toujours plus facile de gérer celles des autres que les siennes, alors bon. » Parce-que dans ce domaine là, en revanche, il n’était pas très bon - il se rappelait encore la manière dont il avait gérer la mort de son frère, et ce n’était pas beau à voir.

Si Lewis avait envie qu’ils changent de sujet, ils pouvaient le faire sans soucis; et Ruben pourrait débattre seul pendant des heures et des heures sur les avantages et les inconvénients que lui apportait le fait de travailler sur le cas de son frère. Ce n’était pas tant ça le problème - mais souhait-il réellement l’entendre parler de tout ça ? Parce-qu’il était lucide de comprendre que ce n’était pas spécialement intéressant pour toute personne n’étant pas du milieu. « J’y comprendrai rien, à ta thèse. » Il avait peut-être laissé un petit rire, soufflé par les narines, se faire entendre à ce moment là. « J’en sais rien Ruben, ils parlent de quoi les autres proches de patients dans le coma ? » Là, il laissa un soupire lui échapper, alors que ses épaules se soulevaient quelque peu et que son regard se portait sur Atlas, allongé là sans pouvoir faire le moindre commentaire. « Ils parlent de tout ou de rien, y’a pas trop d’entre deux. » La plupart du temps en réalité, il ne passait pas autant de temps dans les chambres des patients. « Beaucoup se contentent de raconter leur journée, celle de leurs collègues, des voisins. Leur activité du moment. D’autres restent en silence pendant des heures, à côté de ça. »

« Je sais même pas s’il se souviendra de moi d’après ce que tu m’as dit et j’ai l’impression que quelle que soit l’issue, elle sera complètement merdique. » - « Je peux rien avancer sur ça pour de vrai, tu sais bien. » Il lui rappelait juste qu’il avançait des théories mais que ces dernières n’étaient pas forcément réalisées à chaque fois; mais qu’il y avait effectivement une possibilité que ce soit le cas. « Tu peux au moins me dire si on restera en contact une fois que j’aurais plus à venir ici tous les jours. Je me demande qui t’es sans ta blouse et en dehors de l’hôpital. » A cette remarque là, le premier réflexe de Ruben fut d’avoir un petit rire amusé; ce dernier fana rapidement cependant, alors qu’il entendait dans son esprit les mots de Lewis se répercuter pour de vrai. « Un sale type, surement. » Fallait croire - c’était forcément de cette façon là qu’il se devait d’être, s’il ne souhaitait pas se comporter réellement comme le gendre parfait, non ? Parce-qu’il en avait l’image et le comportement la plupart du temps - mais pas la totalité de ce dernier. Il inspira longuement, prétendit étirer un petit sourire amusé comme si ses paroles l’étaient, elles, avant de porter son regard sur le jeune homme. « Je suis ennuyant en dehors d’ici tu sais. Je vis pour le boulot. Mais je compte pas rompre le contact si t’as pas peur que je continue de te rabâcher les oreilles comme je le fais déjà ici. » Et c’était sincère, ce qu’il disait là, à travers tout le reste.








Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptySam 1 Juin 2024 - 1:34

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  
Bien sûr qu’il était défaitiste et qu’il avait perdu toute sa bonne humeur, tout ce qui faisait de lui qui il était réellement. Lewis n’était plus réellement Lewis, parce que les membres de la famille Siede n'étaient réellement eux-mêmes qu’en présence des autres et si l’événement avait apporté une certitude, c’était la force des liens familiaux. Si Atlas sortait du coma, tout rentrerait dans l’ordre, et ils finiraient par oublier à quel point ils avaient eu besoin des uns des autres. Ils n’auraient plus la même attitude, plus les mêmes gestes, et pourtant, l’amour serait le même. Mais même s’il pouvait encore se reposer sur des choses positives, son humeur restait la même, Lewis se noyant dans un océan de désespoir. « C’est pas le corps médical qui définit cette limite là, tu sais. » Difficile de dire si Ruben éludait la question par une pirouette assez maligne ou s’il ne savait réellement pas. Il y avait probablement un peu des deux, les réveils ne se basant pas sur une science exacte, mais Lewis restait convaincu qu’une grande part de probabilité entrait en compte. Il n’avait pas insisté, parce qu’il n’avait finalement peut-être pas envie de connaître un pourcentage lié aux chances de son frère de revenir à lui. Et il avait assez utilisé Ruben comme un exutoire, alors que celui-ci allait déjà bien au-delà de ses fonctions. « C’est toujours plus facile de gérer celles des autres que les siennes, alors bon. » Pour simple réponse, il avait fixé le mur, comme si le neurochirurgien venait de prononcer les mots les plus philosophiques qui soient. Et malgré un chagrin légitime, une part de lui songeait à la façon dont il gérait ça par rapport aux autres, sa confiance en lui étant inexistante au point qu’il remette en question jusqu’à sa façon de gérer un tel traumatisme. « Ils parlent de tout ou de rien, y’a pas trop d’entre deux. » avait-il commencé, prenant le temps de répondre à toutes ses questions, même les plus improbables. « Beaucoup se contentent de raconter leur journée, celle de leurs collègues, des voisins. Leur activité du moment. D’autres restent en silence pendant des heures, à côté de ça. » Le visage de Lewis s’était tourné vers Atlas avant de rapidement retrouver les yeux de Ruben pour se rattacher au concret et ne pas s’imposer davantage de douleur.

Mais celui-ci avait été suffisant pour replonger Lewis dans ses doutes et questionnements, au point de poser une énième question à laquelle aucune réponse n’était possible. « Je peux rien avancer sur ça pour de vrai, tu sais bien. » Ses yeux se perdaient dans le vide, cherchant à faire sens de toute cette situation, cherchant à comprendre pourquoi il était en train de la vivre. Le sentiment d’injustice était puissant, mais il faisait de son mieux pour se recentrer, venant à nouveau se focaliser sur Ruben. « Un sale type, surement. » Lewis avait laissé s’échapper un rire avant de venir se pincer l’arête du nez, comme si la moindre effusion de joie paraissait déplacée dans un tel endroit. Pourtant, le sentiment qui n’avait duré qu’une fraction de seconde avait été comme une bouffée d’oxygène, quelque chose dont il avait cruellement besoin. « Je suis ennuyant en dehors d’ici tu sais. Je vis pour le boulot. Mais je compte pas rompre le contact si t’as pas peur que je continue de te rabâcher les oreilles comme je le fais déjà ici. » « Pourquoi tu précises en dehors d’ici ? » Lewis avait planté un regard provocateur dans les yeux du médecin avec qui il était ravi de s’entendre, les choses auraient été bien plus compliquées si ça n’avait pas été le cas. « Tu seras jamais un sale type à mes yeux après tout ce que t’aurais fait pour nous. » Il avait probablement des défauts, mais ceux-ci deviendraient bien insignifiants pour Lewis qui l’avait connu dans une position le glorifiant. « Et je t’assure que là je suis ravi de t’entendre dire que tu vis pour le boulot. » avait-il ajouté pour le trait d’humour, alors qu’encore une fois, il riait difficilement de la situation. « Ca explique pourquoi t’es encore là ? Tu devrais pas rentrer chez toi à un moment ? » Ruben pourrait lui retourner la question, Lewis ne ressemblant plus réellement à quelqu’un de convenable à force de stagner dans la pièce, mais il prenait le risque - le médecin de son frère devait avoir toutes ses capacités en éveil.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyMar 4 Juin 2024 - 18:02


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

Les réponses que Ruben avait à apporter ici n’étaient pas forcément celles qui étaient des plus satisfaisantes, il le savait; mais malheureusement il n’en avait pas d’autres à donner. Certains détails n’étaient pas connus des médecins qui s’occupaient du frère de Lewis - pas qu’ils ne connaissaient pas leur domaine ou leur spécialité, simplement que ces derniers ne pouvaient être définis ou quantifiés. Le jeune futur chirurgien lui-même aimerait bien pouvoir donner une date précise de quand il se réveillerait, même s’il se réveillerait un jour, mais il ne pouvait s’avancer de la sorte sur ce point. Il ne pouvait que rester aux cotés de celui qui était à force plus qu’un simple proche d’un patient.

Et si ce dernier lui demandait avec des yeux doux de la sorte de changer de sujet et de parler d’autre chose, alors il s’exécutait - ce qui était d’ailleurs à noter tant ce n’était pas les habitudes de Ruben de se laisser dicter des comportements et actions de la sorte. « Pourquoi tu précises en dehors d’ici ? » Au regard provocateur de Lewis, lui avait répondu par un regard quelque peu noir - davantage joueur qu’autre chose. « Très drôle, hilarant même. » Il leva les yeux au ciel avant qu’un petit sourire en coin ne fasse son apparition sur son visage. « Tu seras jamais un sale type à mes yeux après tout ce que t’aurais fait pour nous. » Il reporta lentement son regard dans la direction du jeune homme. « C’est gentil Lewis. » Il inspira longuement, remonta quelque peu ses épaules. « Mais je fais que mon boulot en vrai. Peut-être un peu plus quand c’est pour vous, mais je fais principalement mon boulot. » Prendre soin de l’entourage des patients faisait partie intégrante de ses tâches; c’était même d’ailleurs souvent la partie la plus difficile. « Et je t’assure que là je suis ravi de t’entendre dire que tu vis pour le boulot. » Il eut un petit rire sincère, attrapant la tablette qu’il avait emmené avec lui pour noter machinalement les dernières constantes qui s’étaient affichées sur l’écran du moniteur. « Je suis ravi oui, va. » Il était toujours presque ravi en réalité que ce soit là une réponse de la part des personnes face à lui - il adorait vivre pour son travail, c’était toujours pour lui le choix numéro un à faire.

« Ca explique pourquoi t’es encore là ? Tu devrais pas rentrer chez toi à un moment ? » Ruben haussa quelque peu un sourcil en direction du jeune homme. « Tu devrais rentrer chez toi aussi je te signale. » C’était de bonne guerre, donnant-donnant dans cette situation; certes ça dépassait quelque peu les limites qu’ils étaient supposés respecter en tant que soignant et proche du soigné, mais encore une fois ils ne s’arrêtaient plus à ça avec le temps que passait Ruben dans cette chambre. Il laissa son regard s’en aller du côté d’Atlas, soupire quelque peu. « Tu sais, au bout d’un moment, l’hôpital devient notre chez nous d’une certaine façon. » Il n’y avait pas la moindre pointe de tristesse ou de peine dans la voix qu’il empruntait pour dire ces mots, même davantage une quelconque fierté. « On signe dès le début pour ce type de vie. » Ben haussa vaguement les épaules. « Et puis, avec les examens finaux qui arrivent et tout ça, je suis pas forcément toujours d’excellente compagnie. Je donne bien le change, mais à la maison c’est pas toujours ça. » Ce n’était même pas quelque-chose d’aussi précis, juste il savait qu’il n’était pas la meilleure version de lui-même ces derniers temps auprès de Nina; il passait ça sur le dos de la charge de travail qui incombait par rapport à une partie de son cursus qui se terminait, mais il savait pertinemment que ce n’était pas que ça et que bien d’autres points pouvaient rentrer sur la liste du pourquoi il n’était pas liés à ce dernier.

Et peut-être parce-que le cadre et le contexte étaient particuliers, peut-être parce-qu’il avait lui aussi pris l’habitude de se dire d’une certaine façon que les patients dans le coma ne pourraient pas vraiment répondre ou se rappeler des sujets qui étaient abordés dans leur chambre, Ruben osa aborder le sujet à haute voix pour la première fois depuis que ce dernier lui trottait que depuis trop longtemps dans l’esprit. « Je crois qu’une des raisons pour lesquelles je suis pas de super compagnie à la maison aussi, c’est que ma petite-amie attend quelque-chose de moi que je suis pas vraiment prêt à lui offrir. » Son regard était porté en direction d’Atlas, des écrans allumés et des bruits que faisaient les machines qui étaient on ne pouvait plus normaux; il était dans la direction qui ne pourrait pas faire en sorte qu’il croise celui de Lewis, alors qu’il dépassait grandement cette fois-ci les limites qui se devaient d’être normalement imposées dans ce type de situation - et qu’il respectait religieusement normalement.








Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt A34ffc29aedb3e275effaf9b927981a92fe0c79d
POSTS : 932 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; blooming ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyMer 5 Juin 2024 - 11:11

dealin' with the cards life dealt
ft   @Ruben Hartfield  
Difficile de connaître les tenants et les aboutissants d’une amitié entre un médecin et un membre de la famille de son patient, surtout lorsque celle-ci n’avait jamais dépassé les murs d’une chambre. Mais une chose était sûre, Lewis était assez à l’aise avec Ruben pour s’autoriser à être lui-même, sans prendre la peine de lisser l’ensemble des traits négatifs de son caractère qui devenaient de plus en plus visibles. Et cette attitude froide, parfois à la limite de l’agressivité, Lewis savait la chasser par des plaisanteries et des compliments bien plus sincères. « Très drôle, hilarant même. » Il avait laissé s’échapper un rire avant de secouer la tête - les changements d’humeur ne donnaient aucun sens logique à leur échange. « C’est gentil Lewis. » Il avait haussé les épaules parce qu’il n’essayait pas d’être gentil mais se contenter de souligner une évidence : si Ruben commettait des erreurs dans sa vie personnelle, ses accomplissements dans sa vie professionnelle participaient largement à les gommer selon lui. « Mais je fais que mon boulot en vrai. Peut-être un peu plus quand c’est pour vous, mais je fais principalement mon boulot. » « J’imagine que c’était intelligent de choisir un boulot qui permet de sauver des vies si t’es effectivement un sale type. » Et il en fallait, de l’intelligence, pour rester calme face à un Lewis parfois tiraillé par l’incertitude et devant tous les autres patients. Pour s’impliquer autant dans un métier aussi difficile. « Je suis ravi oui, va. » Il lui accordait le dernier mot, il faisait souvent cela, comme si l’idée qu’il soit du mauvais côté de ce scénario lui permettait d’obtenir des passe-droits. Dans d’autres circonstances, Lewis aurait fait plus que de lui accorder un simple sourire en coin, mais il acceptait volontiers que le sujet en reste là.

« Tu devrais rentrer chez toi aussi je te signale. » Il avait grimacé, sur ce point, ils étaient tous les deux coupables. « C’est sûr, mais mon passage ici n’est que temporaire. » Il montrait rarement d’optimisme, et la discussion avec Ruben lui avait permis de s’autoriser à le faire avec cette phrase glissée l’air de rien. C’était un souhait mais aussi une vérité : si sa vie entière devait être dédiée à la médecine, Ruben devait se ménager lorsqu’il en avait l’occasion. « Tu sais, au bout d’un moment, l’hôpital devient notre chez nous d’une certaine façon. » Le sacrifice qu’ils étaient prêts à prendre était louable, tout comme cette vocation que tous ne possédaient pas et qui permettait de sauver des vies. Le respect que ressentait Lewis pour Ruben allait bien au-delà encore de celui qu’il avait pour son frère, et c’était peut-être en ce sens que leur lien avait franchi des limites qu’ils n’avaient pas jugé nécessaires de se fixer. « On signe dès le début pour ce type de vie. » Et il était encore plus impressionnant de voir qu’ils poursuivaient malgré tout, se perdant dans des études longues et difficiles tout en sachant que la suite logique était une carrière tout aussi prenante. « Et puis, avec les examens finaux qui arrivent et tout ça, je suis pas forcément toujours d’excellente compagnie. Je donne bien le change, mais à la maison c’est pas toujours ça. » « Ta copine est en médecine aussi, non ? J’imagine qu’elle peut comprendre le stress. » Un stress que Ruben gérait à la perfection, ne laissant jamais entrevoir aucune de ses faiblesses devant la famille Siede. Mais, devant Lewis, le futur chirurgien semblait pourtant prêt à se livrer, comme si cette bulle qui s’était formée dans la chambre d’Atlas permettait une certaine confidentialité. « Je crois qu’une des raisons pour lesquelles je suis pas de super compagnie à la maison aussi, c’est que ma petite-amie attend quelque-chose de moi que je suis pas vraiment prêt à lui offrir. » Son regard était fuyant, et Lewis savait qu’il n’était pas réellement en train de vérifier les constantes de son frère puisqu’il l’avait déjà fait quelques minutes auparavant. Il n’était pas certain de la discussion qu’il avait entamée, et l’informaticien regrettait qu’il ne se sente pas aussi à l’aise que lui lorsqu’il s’agissait de partager ses doutes. « C'est-à dire ? » avait-il simplement répondu, alors que la réponse semblait pourtant évidente. « Je suis pas le mieux placé pour donner des conseils mais je pense pas que c’est en fuyant que ça s’arrangera. » Il avait haussé les épaules pour venir diminuer son conseil qui n’en était pas vraiment un, il partageait surtout son point de vue sans n’avoir aucune expérience fiable en terme de relations. « Ça fait longtemps que vous êtes ensemble ? J’imagine que tout sera plus simple quand tu réussiras. » Parce que tu réussiras, Ruben, voulait dire son sourire.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Ruben Hartfield
Ruben Hartfield
les éclats au miroir
lewen #1 • dealin' with the cards life dealt IAeu3cF ÂGE : trente-deux ans (04.12).
SURNOM : (rhube) ben.
STATUT : nina et lui se sont dit 'oui' à l'abris des regards le 15 janvier - elle s'attendait au meilleur, il lui a offert le pire.
MÉTIER : neurochirurgien exerçant au st vincent’s hospital, doit encore faire ses preuves auprès des grands malgré sa tendance à se penser déjà meilleur que bien d'autres. aspire à se spécialiser en neurotraumatologie sur les années à venir. met ses connaissances au service de la fondation pearson depuis plusieurs années.
LOGEMENT : habite au #404 water(melon sugar) street, spring hill, avec nina et les deux chats qu'ils ont recueilli (à défaut d'accueillir un enfant). se fait mettre à la porte de chez mavis au #1111 highland terrace, toowong, une nuit sur deux parce-qu'il est trop jaloux. ambrose le dévore du regard au #100 st pauls terrace, spring hill, le temps qu'il lui reste dans la semaine. risque de retourner sur le canapé de chez rhett au #9 parkland boulevard, spring hill, s'il se trompe un soir de prénom en poussant la porte. le lit de la chambre de garde c'est pas mal aussi, sinon.
oops i did it again
POSTS : 12002 POINTS : 1310

TW IN RP : deuil, avortement, adultère.
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : quatrième enfant de la fratrie Hartfield, a toujours tout fait pour exister par lui-même, loin de l’ombre de ses aînés › neurochirurgien récemment diplômé, il ferait tout pour protéger sa carrière, au dépend de ses proches › a été anéanti par la disparition de son grand frère Jackson début 2020, mais ne l’a montré à personne, préférant assumer une fausse culpabilité seul dans son coin › a fauté une nuit (deux) (peut-être plus finalement) (oops) avec une étudiante de la faculté (et pas que), et plutôt que d’assumer auprès de sa petite-copine, il l’a demandé en mariage.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
(seize) - present: clarencediego #5ethel #7lewis #2louis #5mavis #20nina #9nina #10oliverhett #21scarlett #7ulyssei'm the problem it's me | past: lewislouis #6helen #2

RPs EN ATTENTE :
ambrose #19

RPs TERMINÉS :
2024: ambrose #14ambrose #16ambrose #17ambrose #18diego #3diego #4ethel #5ethel #6evelyn #6helenlouis #2louis #3mavis #15mavis #16mavis #17mavis #18mavis #19nina #7nina #8rhett #18scarlettscarlett #2scarlett #3scarlett #4scarlett #5scarlett #6shilohzoya #2 | 2023: ambrose #4ambrose #6ambrose #7ambrose #8ambrose #9ambrose #10ambrose #12ambrose #13diegodiego #2ethelethel #2ethel #3ethel #4evelyn #5heathheath #2louismaëlmaël #2mavis #4mavis #5mavis #6mavis #7mavis #8mavis #9mavis #10mavis #11mavis #12mavis #13mavis #14mickeymidasmidas #2ninanina #2nina #3nina #5nina #6rhett #13rhett #14rhett #15rory #3simon #2swann #2swann #3touterelle, tourtereauhartfam x-mas party | 2022: ambrose #3caitrionacaitriona #2caitriona #3evelynevelyn #2evelyn #3evelyn #4gretahassanmavismavis #2mavis #3meganmurphyrhett #2rhett #3 › rhett #4rhett #5rhett #6rhett #9rhett #11rhett #12roryrory #2simonswannhartfieldchez anggun › tea partythe weathertine trap | 2020: rhettrhett #7rhett #8 | 2016: ambroseambrose #2ambrose #5rhett #17 | 2010: louis #4 | alternative: abraham (sld)ambrose #11 (sld)ambrose #15 (ghd)arthur (gd)arthur #2 (sd)arthur #3 (gd)arthur #4 (gd)arthur #5 (sd)arthur #6 (gd)arthur #7 (gd)arthur #8 (zd)arthur #9 (zd)auden #1 (sld)auden #2 (sld)caelan (gd)charlie (gd)corey (gd)corey #2 (sld)megan #2 (zd)megan #3 (zd)min-kyung (gd)nina #4 (gd)raelyn (bd)raelyn #2 (gd)raelyn #3 (gd)rhett #10 (bd)rhett #16 (gd)rhett #19 (ghd)rhett #20 (sd)spencer (gd)swann #4 (ghd)tessa (gd)tessa #2 (zd)zoya (bd)
baby bye bye bye:

TELEPHONE :
ambroseethellouismavisninarhettscarlett

AUTRE :
NaNoWriMo 2022NaNoWriMo 2023

AVATAR : harry styles.
CRÉDITS : everyshadeofme (avatar) › harley (profil+signature gifs) › loonywaltz (userbars).
DC : ezra beauregard, le cœur navré (ft. sam claflin) › damon williams, la lueur de l'ombre (ft. rudy pankow) › malone constantine, le poids des regrets (ft. jack lowden) › millie butcher, le fantôme du présent (ft. zendaya coleman).
PSEUDO : luleaby.
INSCRIT LE : 04/02/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42899-and-so-the-battleships-will-sink-beneath-the-waves-ruben
https://www.30yearsstillyoung.com/t45771-ruben-sign-of-the-times
https://www.30yearsstillyoung.com/t48005-ruben-hartfield

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt EmptyLun 10 Juin 2024 - 14:43


dealin' with the cards life dealt
lieu: flashbacks.
(c): niallhgifs (gif), luleaby (codage).

***

« J’imagine que c’était intelligent de choisir un boulot qui permet de sauver des vies si t’es effectivement un sale type. » Avec un petit sourire qui allait de paire avec, il lui adressa un clin d’oeil exagéré. « J’ai oublié d’être bête, je sais. » S’il en jouait ici pour embêter Lewis, c’était pourtant le cas: Ruben avait oublié d’être bête. Mais s’il appréciait le répéter lorsque cela pouvait lui rapporter des points, ici c’était simplement une marque d’humour et il ne cherchait pas à démontrer quelconques compétences particulières au jeune homme - ce n’était pas nécessaire, il savait déjà rien qu’à l’observer travailler avec son frère qu’il en avait, des compétences intéressantes.

« C’est sûr, mais mon passage ici n’est que temporaire. » - « C’est pas pour autant que t’as pas le droit de te reposer, tu sais. On garde un oeil sur lui, nous. » Quand les proches n’étaient pas là, le personnel soignant surveillait les patients et prévenaient qui se devait de l’être si les choses évoluaient, d’une manière ou d’une autre. « T’as pas à t’en vouloir de rentrer chez toi un peu. » Promis, il disait la vérité sur ce point. Il savait que ce serait le cas et qu’il aurait du mal, qu’il le ferait surement en trainant les pieds et avec le coeur lourd, pourtant il n’avait pas à s’en vouloir de rentrer un peu chez lui pour se reposer.

De son côté, ce n’était pas parce-qu’il s’en voulait de rentrer chez lui pour se reposer - même s’il ne le faisait que peu de manière générale, tant il préférait passer la majorité de son temps au sein de l’hôpital pour prendre toutes les occasions d’apprendre -, c’était plutôt que les temps n’étaient pas aussi cléments à domicile qu’il l’aurait voulu. Et surement était là parce-que la façon dont Ben voyait tout ça était biaisée par lui et lui-seul - mais tout de même, il était plus simple de reste ici une heure, deux heures ou plus, profiter d’un appel des urgences pour sauter sur l’occasion de passer au bloc opératoire ou qu’importait. Parce-que s’il rentrait chez lui, il avait l’impression de décevoir celle qui lui était le plus cher; c’était idiot, car il suffirait surement d’une conversation pour tout régler et mettre tout à plat, laisser un peu de temps au temps et tout reviendrait dans l’ordre des choses. A la place, il jouait au chat et à la souris et fuyait leur appartement. « Ta copine est en médecine aussi, non ? J’imagine qu’elle peut comprendre le stress. » Le doigt de Ruben glissait le long de l’écran tactile, sans but précis que de concentrer son attention sur autre chose que le visage de Lewis à quelques pas de lui. « Elle est dans la promo en dessous de moi, oui. » Bien sur qu’elle comprenait, c’était ça le pire surement; mais ce n’était pas la seule raison qui le poussait à être un brin davantage tendu par rapport aux autres périodes. « C'est-à dire ? » Il pinça quelque peu ses lèvres: c’était ridicule. « Je suis pas le mieux placé pour donner des conseils mais je pense pas que c’est en fuyant que ça s’arrangera. » Il souffla un petit rire par le nez, plus par réflexe que par réel amusement. « Ça fait longtemps que vous êtes ensemble ? J’imagine que tout sera plus simple quand tu réussiras. » - « Un peu plus de quatre ans, oui. » Ce qui n’était pas rien, il le savait - autant à leur jeune âge que par rapport à l’historique de Ruben mais ce n’était pas aujourd’hui qu’il mettrait ce sujet là sur la table, et surtout pas face à ce qui était supposé être le proche d’un patient. Il soupira de nouveau. « Ce sera surement plus simple, oui. peut-être que t’as raison. » Ce ne serait pas plus simple, il le savait, parce-que l’ambition était la seule motivation qui valait la peine d’être réellement poursuivie.

« Je crois qu’elle veut se marier. » Qu’il finit par lâcher entre ses lèvres, après un instant de silence; et se rendant compte que c’était là une conversation bien trop privée et en rein adaptée à l’environnement, il secoua quelque peu la tête. « T’as rien demandé et je t’embête avec des histoires qui valent pas la peine. » Il releva son regard vers Lewis un instant, étira faiblement un sourire, avant de se lever pour aller régler le débit de la perfusion - idem que pour les constantes, il était déjà parfaitement sous contrôle, mais cela lui permettait de s’occuper les mains. « Oublie tout ça et rentre un peu chez toi, Lewis. Je t’ai dit: je prends le relai. » Enfonçant ses mains dans ses poches, il se tourna vers le jeune homme. « Emmène ta mère diner quelque part de sympa peut-être, ça lui changerait les idées à elle aussi. »








Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty
Message(#)lewen #1 • dealin' with the cards life dealt Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

lewen #1 • dealin' with the cards life dealt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-