AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
MAJ de juillet annoncée
Le 15 juillet le forum changera de design et proposera un nouvel event.
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-24%
Le deal à ne pas rater :
-24% Sac de 8kg de briquettes de charbon WEBER
12.99 € 16.99 €
Voir le deal

 Dark Paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clarence Aldridge
Clarence Aldridge
l'électron libre
l'électron libre
En ligne
ÂGE : 37 ans (05/12/1986)
SURNOM : Clay pour sa famille. Même s'il a en horreur ce surnom.
STATUT : Veuf. L'or qui orne toujours son doigt malgré les années. Le coeur qui se débat entre deux brunes.
MÉTIER : Médecin urgentiste à l'Hôpital St Vincent. Ancien chef de mission pour médecins sans frontières. Rentré au pays pour sa fille, même si un bout de son âme restera à jamais là-bas. L'envie de repartir jamais bien loin.
LOGEMENT : Logan City #134 Latimer Road. Une grande maison blanche sur 2 étages. Avec sa fille Emilia et Ethel (trop) souvent.
Dark Paradise F6b3abc1c8d6df83ee46e95b8784ed66
POSTS : 685 POINTS : 540

TW IN RP : veuvage - décès - trauma
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A toujours un paquet de bonbons sous la main depuis qu'il tente d'arrêter de fumer. ≈ Foutu électron libre qui en fait qu'à sa tête. ≈ Surnommé "Charming" à l'hôpital ≈ Père d'une petite fille de 6 ans prénommée Emilia.
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
RPs EN COURS : - Blake (1) - Ethel (1-2) - Wild (1) - Wild FB (1) - Nina (1) - Ruben (1)

Dark Paradise D21cb06560aad2ef1e1c67b2de8ae2a465d64fc2
.Blake.
The second someone mentioned you were all alone. I could feel the trouble coursing through your veins. Now I know, it's got a hold. Just a phone called left unanswered. wondering where you are. Don't let go, keep a hold.


Dark Paradise E86d994cc6092fbea0c3140a2f17462f
.Ethel.
Holy road, is at my back. Don't look on, take me back again. We'll make memory out of it.


Dark Paradise Tumblr_inline_on1guyLRW51ricaxd_250
.Wild.
C'était de l'or, tu sais. C'était comme de l'or notre histoire et si jamais. Si je m'en sors à peu près. Ne t'en fais pas qu'un jour ou l'autre, je te retrouverai.




RPs EN ATTENTE : - Ulysse (1) - Helen (1)
AVATAR : Robert Pattinson
CRÉDITS : avatar@bonnie (tumblr) signature@endlesslove iconRB@favsicons
DC : Un seul visage pour l'instant.
PSEUDO : Noiram
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54291-clarence-all-my-tears-have-been-used-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t54343-clarence-and-it-s-like-snow-at-the-beach

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Dark Paradise Dark Paradise EmptyJeu 6 Juin 2024 - 15:08

DARK PARADISE  

Wild & Clarence
TW: Violence, alcool


  Dernière soirée. La maison des Fitzame devient le siège de la fureur des jeunes venus vous célébrer. Certains sont des amis, d’autres sont seulement là pour s’évader et s’abandonner. Dernière soirée. L’effervescence pour point final de ce chapitre avant de vous envoler. Avant de traverser le globe chacun de votre côté. Carter et toi, vous êtes les deux côtés d’une même pièce. À la fois incassable et inestimable. Une amitié qui s’est sculptée à travers les années en fraternité. Sa famille est devenue la tienne. T’as trouvé en eux ces racines qui te manquaient. T’as toujours eu pour lui cette fidélité que rien ni personne ne pouvait ébranler, pas même elle. Tous les regards sont tournés vers les rois de la soirée. Carter semble briller, enivré par la frénésie qui sillonne entre les murs. Toujours plus brûlante lorsque la lune frôle peu à peu son apogée. Et toi, t’es qu’une âme trop funeste qui fait tache dans le tableau. Il y a ceux qui viennent tout de même te féliciter. Celles qui tentent de t’arracher une ultime étreinte avant que le soleil ne se remette à briller. Dernière soirée Clarence, et tes yeux n’ont Dieu que pour celle qui continue de t’ignorer.

Alors tu tentes d’embrumer ton esprit pour déjouer les prémisses de ces tourments qui voudraient te faire trembler. Ton océan se fraye un chemin jusqu’à sa silhouette. Tu captes le moindre de ses rires et éclats de voix. Wild. L’annonce de ton départ a un goût de trahison entre ses lèvres. T’as attendu trop longtemps pour tout lui avouer. Effrayé à l’idée de lacérer à nouveau les cicatrices que la mort de Josh avait laissées sur elle. T’attendais juste le bon moment pour tout lui expliquer. Trouver les bons mots pour la rassurer. Mais la réalité est plus égoïste que tu ne veux l’admettre. T’étais tout simplement terrifié que la brune puisse réussir à te faire reculer. Tu le sais, qu’elle est la seule à pouvoir te faire changer d’avis. La seule pour qui tu pourrais tout faire valser si elle te le demandait. Wild et toi. C’est ce lien à la fois étrange et singulier. Elle s’est greffée entre tes entrailles sans même y être autorisée. Dix ans à vous défier. À vibrer au rythme de ce jeu d’orgueil et de répartie aux règles nébuleuses que vous aimez transgresser.

Et ce soir, c’est elle qui détient toutes les cartes. Qui veut faire de toi ce fou qui tombera pour sa reine. Et ça te tue de voir son sourire étinceler pour un autre. D’être spectateur de son numéro de charme. Tes lèvres se déforment nerveusement avant d’embrasser la bouteille. L’alcool t’aide à garder ce masque de flegme que tu continues de lui jeter en plein visage. À diluer cette fureur qui se met à bouillonner lorsque tu vois Nick lui susurrer quelque chose à l’oreille. Tes iris les fusillent du regard avant qu’une autre voix ne t'interpelle. « Allez Clay ! » On capte ton attention quelques secondes. Suffisamment, pour qu’elle disparaisse. Puis c’est une autre absence qui te fait tiquer. Qui fait gronder en toi cette jalousie trop longtemps étouffée. T’es trop alcoolisé pour capituler. Tu te lèves pour te mettre à sillonner entre les invités. Tu sais où aller la chercher. Les trouver. Tu montes les escaliers tel un automate qui pourrait tout écraser sur son passage. Tu ouvres la porte de sa chambre sans t’annoncer. Pas assez violemment pour supplanter la musique qui hurle aussi fort que cette rage sur le point de déferler. Pas assez pour les stopper dans leur élan. Il te suffit d’un grondement pour planter le décor. Tes mains viennent attraper Nick avant de le plaquer contre le mur et de le suspendre par le col. Tu peux lire la confusion dans son regard. À travers le tien, il peut entrevoir l’incendie qui fait fondre ta glace. L’image de leurs corps allongés tourne en boucle dans ta tête. Ton poing s’enfonce brutalement dans la sienne. Tu entends à peine les cris de la brune qui tente de te faire entendre raison. T’es complètement aveuglé. Tu t’apprêtes à recommencer lorsque tu entends la peur qui est sur le point de la faire tressaillir. Ton poing en mouvement se fige subitement. Tu continues de le tenir d’une main par le col. Il ne tente même pas de se défendre. Les aiguilles du temps semblent s’être arrêtées. « Dégage de là. » Parole presque monocorde qui ferait froid dans le dos. Tu regardes Nick s’échapper. Vous laissant seuls, vous et ce trop-plein de sentiments inavoués. « T’étais vraiment obligée de faire ça ?! » Tu te retournes et ton océan troublé se déverse sur elle. Cette jalousie que tu n’arrives plus à dissimuler. Cet amour que tu n’as jamais osé lui partager. Tu la provoques pour ne pas lui céder. « Putain Wild ! »



design  ϟ vocivus // icons ϟ chrysalis  


I hear the birds on the summer breeze, I drive fast. I am alone in the night. Been tryin' hard not to get into trouble. I've got a war in my mind. So, I just ride©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Wild Fitzjames
Wild Fitzjames
la dernière allumette
Présent
ÂGE : 34 ans (25 juin 1989)
SURNOM : La Mioche selon ses frères. Wild pour les autres.
STATUT : On me reproche le goût de la solitude. Je suis plus accoutumée à mes défauts qu'à ceux d'autrui.
MÉTIER : Podcast « Without Taboo » depuis avril 2020. Emission sexo amusante et sans complexe. 3e podcast le plus écouté en Australie. A reçu 2 Awards en Novembre 2023.
LOGEMENT : 308 montague road, West end dans un magnifique loft fraîchement rénové (mai 2023).
Dark Paradise Tumblr_onfkr2tkxq1scb6izo4_r1_400
POSTS : 213 POINTS : 80

TW IN RP : Sexualité - Alcool - Language cru - Deuil
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est née à Sydney • A 3 grands frères • L'ainé, Josh, est décédé en Irak lors d'une attaque sur base américaine en 2008 • A un sens de la répartie particulièrement virulent • Est décrite comme extravertie, souriante et particulièrement mordante • A en permanence une chaîne en argent à la cheville ornée d'un trèfle à 4 feuilles où il y a les initiales de la fraterie (J.N.C.W) • A fait un double cursus Journalisme - Psychologie • Adore manger par dessus tout • Attire les animaux comme le miel avec les ours • Bornée à en crever • Loyauté sans faille en amitié
CODE COULEUR : #006699
RPs EN COURS : Dark Paradise Tumblr_onoudxiSvJ1qm3yaoo3_250
Leroy #2 Counting days since my love up and got lost on me. And every breath that I’ve been taken since you left feels like a waste on me. I’ve been holding on to hope that you’ll come back when you can find some peace. Even know I'm nothing to you now.

Dark Paradise 358073de712dbd7f5648a5fc652c2a9298454b59
Clarence #1 ll y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Il y a l'ombre et la lumière, au milieu notre trajectoire. Il fallait choisir une route alors on a choisi la pluie. Acide à s'en brûler le cœur.

Dark Paradise Tumblr_inline_pa2pu9mZr21qgr6ny_250
Carter (scénario) Because I'm happy. Come along if you feel like a room without a roof. Because I’m happy... Clap along if you feel like happiness is the truth. My brother. :l:

Kieran #1Mitchell #1

Communication : LeroyClarence

RPs TERMINÉS : Mabel #1Leroy #1
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : little wolf - Behindfairytales - Uni-Nox
DC : Nop
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t52756-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer
https://www.30yearsstillyoung.com/t52771-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise EmptyJeu 6 Juin 2024 - 19:34

Dark Paradise × ft. CLARENCE & WILD

Je crois que j'ai grandi
Je crois que j'ai des remords
J'ai des bleus sur tout le cœur
Quand je brûle, j'deviens meilleure

Une dernière fois pour tous se retrouver. Une ultime nuit pour profiter de cette alchimie qui les unit. Cette unique soirée pour apprécier ce quatuor quelques heures de plus avant d'être contrainte de les laisser s'évader. Elle sait qu'il va partir et cette vérité l'accable, torture son âme depuis des semaines déjà. Elle ne parvient pas à s'y résoudre, à accepter cette évidence qui la transperce. A être forcée de lui dire au revoir et de le regarder partir sans se battre. La voix de Carter la sort soudain de ses pensées. « Les mecs je sais qu'elle est sexy, mais le premier qui la touche est un homme mort. » Parce qu'il sait. Il connaît l'effet qu'elle a depuis toujours sur les hommes. Aussitôt Wild le fusille du regard, détestant le fait qu'à vingt quatre ans, son frère la protège encore comme si elle n'était qu'une adolescente frivole. Nate derrière elle vint lui déposer un baiser sur la joue tout en lui apportant son verre. « Tu sais comment il est, Wild... » Elle lève un sourcil tout en prenant un air agacé, les lèvres pincées. « Ce n'est absolument pas une raison pour qu'il puisse penser un seul instant que je sois sa propriété. » Son frère se mit à éclater de rire tandis qu'il emmenait Carter un peu plus loin dans le salon. C'est ça oui, fais le disparaître de ma vue. Si ses yeux avaient été en capacité de lancer des éclairs, Carter aurait été foudroyé sur place. Ses iris dérivent alors sur la droite et tombent sur lui. Il est adossé contre l'îlot de la cuisine et il semble terriblement amusé par la réaction de son frère. Un soupire s'échappe de ses lèvres délicates tandis qu'elle lui envoie un regard rempli de dédain. Sa colère ne s'est jamais tue, elle reste simplement endormie dans les tréfonds de ses sentiments. Que Carter l'abandonne est une chose, que Clay en face de même en est une autre. C'est à cet instant précis que son sang ne fait qu'un tour et qu'elle s'éloigne à l'autre bout de la maison, emportant avec elle toute sa frustration et cette envie de vengeance qui lui brûle les doigts.

Nick vient de lui rapporter un énième verre et il lui lance une blague qui lui décroche un sourire. Elle lui offre alors ce regard de panthère dont elle a le secret, ses yeux de biche qui transperceraient n'importe quel abri anti atomique. De ce regard qui ne laisse pas de place au doute. Nick avale sa salive de travers, complètement absorbé par les signaux qu'elle lui envoie. Wild, c'est ce bonbon sucré qu'il sait pourtant intouchable depuis des mois. Carter le tuerait s'il n'avait qu'une vague idée de toutes les sombres pensées qui traversent actuellement son esprit. Mais il n'est qu'un homme qui serait prêt à céder au péché ultime pour quelques instants au Nirvana. Son sourire le fait fondre depuis le début de la soirée tandis que son regard provocateur ne fait qu'ajouter de l'huile sur un feu déjà ardent. Prenant son courage à deux mains, il s'abaisse vers elle, plaçant ses lèvres près de son oreille. « Tu veux monter ? » Et son cœur s'arrête, suspendu à la réponse de la jolie brune. D'un geste elle fait glisser ses doigts le long de sa paume pour les resserer dans les siens. Pas besoin de mots, la tension qui les anime est parfaitement palpable. Wild relève alors son océan sur Clay qui se tient un peu plus loin, accompagné d'une jolie blonde qui semble attirer son attention. Son cœur se serre soudainement dans sa poitrine, alors qu'elle contracte sa mâchoire sous l'impulsivité de sa jalousie. Elle brûle pour lui, incandescente et pure. Mais c'est impossible. Elle ne parvient pas à effacer la colère qui la fait vibrer depuis son annonce. Depuis ce départ qui lui déchire le cœur à chaque seconde qui passe. Va au diable Aldridge. Emportée par sa douleur, elle entraîne alors Nick à sa suite, disparaissant dans les escaliers.

A peine ont-ils franchi le seuil de sa porte que ses lèvres viennent s'écraser sur les siennes. Nick la fait reculer jusqu'à son lit où ils tombent à la renverse. Elle sent aisément tout l'effet qu'elle produit sur lui mais son corps à elle ne s'embrase pas comme elle l'aurait souhaité. Parce que ce n'est pas Nick qu'il réclame mais ce foutu médecin au flegme légendaire. Et elle le sait, sans accepter de se l'avouer. Elle ferme alors les yeux, tentant de savourer la caresse qui remonte le long de ses côtes alors qu'il dépose ses lèvres contre la peau de son cou. Soudain la musique semble plus forte alors qu'un grondement résonne dans sa chambre. Elle a à peine le temps de se redresser que Nick est arraché de force de son corps. D'un regard elle l'observe être soulevé du sol telle une poupée de chiffon avant que son dos ne rencontre brutalement le mur qui se trouve derrière lui. Et il est là, dos à elle, fulminant de cette rage qui lui est d'habitude réservée. Elle le voit dans ses yeux, cet instinct primitif, cette envie de le briser en deux. Et avant qu'elle ne puisse réagir, son poing s'abat violemment sur le visage de Nick. « Clay arrête ! T'es con ou quoi ?! » Elle fronce les sourcils tout en réajustant sa jupe et son haut. Mais un grain de sable dans l'engrenage lui fait comprendre que la situation n'est pas habituelle. En une fraction de seconde, elle perçoit que sa haine envers Nick semble aveuglante et qu'il s'apprête à nouveau à lui asséner un coup. « Aldridge ça suffit, il a compris. » Son nom qui résonne entre ses lèvres qu'elle garde pincées. Ce poing qui s'arrête à mi chemin, suspendu entre le vide et son visage. Et alors que le temps semble n'avoir plus d'influence, Nick disparaît tel un chien chassé par son maître. Sa voix résonne alors dans la pièce tandis qu'il ose ancrer son océan dans le sien. Un frisson glacial lui brise langoureusement l'échine tandis qu'elle déglutit difficilement. Quelque chose cloche dans cet échange tumultueux. Tu le sens au fond de toi. Elle passe alors devant lui, le bousculant presque au passage pour refermer la porte à clé derrière eux. Pas besoin d'un public pour la soufflante qui risque de suivre. Se retournant, elle plonge alors ses yeux dans les siens, aveuglée par cette rage qui l'habite, par ces non-dits qui lui brûlent les veines tels de l'acide. « Comme si Carter comme chien de garde ne suffisait pas. » Elle lui crache son venin avec toute cette amertume qui lui assèche le cœur. « Je peux savoir d'où tu te permets de rentrer dans ma chambre de cette manière ?! » Elle le provoque, toujours plus, toujours plus loin dans ses retranchements alors qu'elle se rapproche dangereusement de lui. Lui faisant face, elle relève ses yeux dans les siens, sans ciller un seul instant. Sa fierté et son égo l'étouffent tandis qu'elle se perd dans ce regard soudainement bien sombre. « Et puis qu'est-ce que ça peut te foutre au fond... Tu te casses bien à l'autre bout du monde, non ?! Alors merci de me laisser baiser avec qui j'en ai envie. » Toi en l'occurrence. Mais cette donnée est erronée, impossible à soumettre dans cette équation dont elle n'a toujours pas trouvé la réponse dix ans après sa création.

code by lizzou × gifs by tumblr


'Cause I still miss how you loved me
I just want you close ✻  'Cause when the night falls I just want your call. Oh, I wanna dance with somebody. I wanna feel the heat with somebody. It’s like I’m waiting to hear from you. Just to tell me you’re dying without me too.
Revenir en haut Aller en bas
Clarence Aldridge
Clarence Aldridge
l'électron libre
l'électron libre
En ligne
ÂGE : 37 ans (05/12/1986)
SURNOM : Clay pour sa famille. Même s'il a en horreur ce surnom.
STATUT : Veuf. L'or qui orne toujours son doigt malgré les années. Le coeur qui se débat entre deux brunes.
MÉTIER : Médecin urgentiste à l'Hôpital St Vincent. Ancien chef de mission pour médecins sans frontières. Rentré au pays pour sa fille, même si un bout de son âme restera à jamais là-bas. L'envie de repartir jamais bien loin.
LOGEMENT : Logan City #134 Latimer Road. Une grande maison blanche sur 2 étages. Avec sa fille Emilia et Ethel (trop) souvent.
Dark Paradise F6b3abc1c8d6df83ee46e95b8784ed66
POSTS : 685 POINTS : 540

TW IN RP : veuvage - décès - trauma
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A toujours un paquet de bonbons sous la main depuis qu'il tente d'arrêter de fumer. ≈ Foutu électron libre qui en fait qu'à sa tête. ≈ Surnommé "Charming" à l'hôpital ≈ Père d'une petite fille de 6 ans prénommée Emilia.
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
RPs EN COURS : - Blake (1) - Ethel (1-2) - Wild (1) - Wild FB (1) - Nina (1) - Ruben (1)

Dark Paradise D21cb06560aad2ef1e1c67b2de8ae2a465d64fc2
.Blake.
The second someone mentioned you were all alone. I could feel the trouble coursing through your veins. Now I know, it's got a hold. Just a phone called left unanswered. wondering where you are. Don't let go, keep a hold.


Dark Paradise E86d994cc6092fbea0c3140a2f17462f
.Ethel.
Holy road, is at my back. Don't look on, take me back again. We'll make memory out of it.


Dark Paradise Tumblr_inline_on1guyLRW51ricaxd_250
.Wild.
C'était de l'or, tu sais. C'était comme de l'or notre histoire et si jamais. Si je m'en sors à peu près. Ne t'en fais pas qu'un jour ou l'autre, je te retrouverai.




RPs EN ATTENTE : - Ulysse (1) - Helen (1)
AVATAR : Robert Pattinson
CRÉDITS : avatar@bonnie (tumblr) signature@endlesslove iconRB@favsicons
DC : Un seul visage pour l'instant.
PSEUDO : Noiram
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54291-clarence-all-my-tears-have-been-used-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t54343-clarence-and-it-s-like-snow-at-the-beach

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise EmptyDim 9 Juin 2024 - 19:21

DARK PARADISE  

Wild & Clarence
TW: Violence, alcool


  T’entends le verrou de la porte crier entre ses doigts. Tu te dis que ce n’est pas une bonne idée. Que rien de bon ne sortira d’entre ces murs. Vous êtes plus en capacité de parler de façon pondérée. Vous n’êtes plus capables de vous faire face sans vous écorcher. Toujours là à vous défier. Aussi obstinés à aller jusqu’au bout de ce jeu qui devient dangereux. T’as rebattu les cartes sans savoir où ça allait vous mener. Tu tentes de calmer cet orage qu’elle est la seule à savoir faire gronder. Tu restes silencieux lorsqu’elle jette une première slave que tu brises d’un seul regard. Dans un mouvement, tu te braques face à elle pour la faire reculer. Tu ne réponds pas à sa question. Ton visage se déforme sous le poids de la rancœur et de ses multiples provocations. Aucun de vous n’oscille, malgré cette tempête qui fulmine dans vos océans. Pour fardeau, ces sentiments qui partent à la dérive. Puis il y a la parole de trop. Ses mots qui te heurtent trop violemment. Tes paupières se ferment un court instant lorsque l’image de Wild avec une autre que toi s’empare à nouveau de tes pensées. Tu fais tout pour l’effacer, mais elle s’inscrit en toi et t’as l’impression de perdre pied. T’es blessé. Criblé d’une jalousie que tu t’étais jusque-là interdite. C’est trop douloureux. Tu prends une grande inspiration pour tenter d’expulser toute cette colère insidieuse qui ne se matérialise qu’à travers tes yeux. Mais elle migre, se faufile sinueusement dans ta poitrine. Tu vous délaisses des derniers centimètres qui vous séparaient jusque-là. T’es si proche d’elle que la brune est obligée de lever son regard pour continuer à te faire face. Tu la fusilles avec cet alliage vacillant entre rage et déception. À cet instant précis, tu la détestes autant que tu l’aimes. Ton océan vogue dans le sien avant de s'égarer sur ses lèvres. « Vas-y. » Les tiennes se veulent froides et méprisables. « Va le rattraper. » Une part de toi préférait qu’elle se soumette à ces mots qui résonnent presque comme un ordre. « Dégage de là avant que je ne dise des choses que je pourrais regretter… » Paroles à double sens qu’elle peut à peine déchiffrer. Les dernières lettres se brisent à travers ta gorge bien trop longtemps entravée. Si la brune s’en allait, tu n’aurais plus à espérer. Tu pourrais éteindre cette étincelle qui continue encore de brûler en toi pour elle. Fermer ce putain de chapitre à la fois trop court et si long qui porte son nom. Qui rime avec tortures et mensonges. Tu n’aurais plus le temps ni le courage de tout lui avouer. T’as toujours cette fâcheuse tendance à fuir Clarence. T’es terrorisé à l’idée d’être à nouveau abandonné.

T’es complètement perdu. Assailli par ces questions que vous avez laissé trop de temps en suspens. Ton regard se lève vers le plafond comme pour y chercher des réponses. Tu passes nerveusement une main dans tes cheveux avant de lui tourner le dos et d’avancer vers la porte. Une part de toi voudrait avoir l’audace de lui laisser le temps de s’éclipser, de lui ouvrir une dernière issue sans que ta voix ne se mette à nouveau à résonner. Mais tu y renonces et ton cœur crée une fêlure avant de se mettre à saigner. « Il n’y a toujours eu que toi, Wild. » Ton chant se veut plus lourd face au poids de ta confession. Tu ne veux plus te battre en sachant que chaque minute vous est comptée. Alors tu jettes tes dernières cartes et déclares forfait. T'écrases cet orgueil qui finira par vous tuer. Tu te retournes à nouveau vers elle, presque dépité. Ton regard dessine toute cette souffrance que tu oses enfin lui confier. « Depuis le jour où j’ai mis pour la première fois les pieds dans cette foutue maison. » L’alcool t’aide à continuer. À faire tomber ces barrières que tu consolidais depuis trop d'années. « J’ai tout tenté pour renoncer à toi. » Tes pas te ramènent face à elle. Vos visages se frôlent et tu peux sentir son souffle sur ta peau. T’as cette façon presque insolente et saisissante de lui parler, tu continues de te révéler. « J’ai essayé de t’ignorer, de te détester, puis de me cacher derrière ce jeu désinvolte. » Pour rester fidèle à la promesse que tu avais faite à Carter de ne jamais la toucher. Par peur de perdre le seul endroit où tu te sentais réellement chez toi. « Alors vas-y, Wild… » Tes phalanges glissent le long de son bras avant de s’écraser contre ses reins. Vos corps s’épousent et tu peux sentir un léger frisson. Il y a dans tes yeux une nouvelle lueur pour reflet du désir que tu ressens pour elle. « Épargne-nous cette nouvelle tentation. »  



design  ϟ vocivus // icons ϟ chrysalis  


I hear the birds on the summer breeze, I drive fast. I am alone in the night. Been tryin' hard not to get into trouble. I've got a war in my mind. So, I just ride©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Wild Fitzjames
Wild Fitzjames
la dernière allumette
Présent
ÂGE : 34 ans (25 juin 1989)
SURNOM : La Mioche selon ses frères. Wild pour les autres.
STATUT : On me reproche le goût de la solitude. Je suis plus accoutumée à mes défauts qu'à ceux d'autrui.
MÉTIER : Podcast « Without Taboo » depuis avril 2020. Emission sexo amusante et sans complexe. 3e podcast le plus écouté en Australie. A reçu 2 Awards en Novembre 2023.
LOGEMENT : 308 montague road, West end dans un magnifique loft fraîchement rénové (mai 2023).
Dark Paradise Tumblr_onfkr2tkxq1scb6izo4_r1_400
POSTS : 213 POINTS : 80

TW IN RP : Sexualité - Alcool - Language cru - Deuil
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est née à Sydney • A 3 grands frères • L'ainé, Josh, est décédé en Irak lors d'une attaque sur base américaine en 2008 • A un sens de la répartie particulièrement virulent • Est décrite comme extravertie, souriante et particulièrement mordante • A en permanence une chaîne en argent à la cheville ornée d'un trèfle à 4 feuilles où il y a les initiales de la fraterie (J.N.C.W) • A fait un double cursus Journalisme - Psychologie • Adore manger par dessus tout • Attire les animaux comme le miel avec les ours • Bornée à en crever • Loyauté sans faille en amitié
CODE COULEUR : #006699
RPs EN COURS : Dark Paradise Tumblr_onoudxiSvJ1qm3yaoo3_250
Leroy #2 Counting days since my love up and got lost on me. And every breath that I’ve been taken since you left feels like a waste on me. I’ve been holding on to hope that you’ll come back when you can find some peace. Even know I'm nothing to you now.

Dark Paradise 358073de712dbd7f5648a5fc652c2a9298454b59
Clarence #1 ll y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Il y a l'ombre et la lumière, au milieu notre trajectoire. Il fallait choisir une route alors on a choisi la pluie. Acide à s'en brûler le cœur.

Dark Paradise Tumblr_inline_pa2pu9mZr21qgr6ny_250
Carter (scénario) Because I'm happy. Come along if you feel like a room without a roof. Because I’m happy... Clap along if you feel like happiness is the truth. My brother. :l:

Kieran #1Mitchell #1

Communication : LeroyClarence

RPs TERMINÉS : Mabel #1Leroy #1
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : little wolf - Behindfairytales - Uni-Nox
DC : Nop
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t52756-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer
https://www.30yearsstillyoung.com/t52771-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise EmptyDim 16 Juin 2024 - 12:08

Dark Paradise × ft. CLARENCE & WILD

Je crois que j'ai grandi
Je crois que j'ai des remords
J'ai des bleus sur tout le cœur
Quand je brûle, j'deviens meilleure

TW : Sexualité - Alcool


Elle crache ce venin qui lui brûle les veines, aveuglée par cette colère inexpliquée, par cette tempête qu'il a la force de déclencher en elle. Et bordel qu'est-ce qu'elle s'en veut. De ne pas gérer. De ne pas maîtriser cette situation. De ne pas réussir à passer outre toute cette souffrance qui gangrène son âme depuis l'annonce de son départ. Nick n'était rien qu'une diversion pour soulager sa peine et aussi pour faire enrager son frère, avouons-le. Mais qu'Aldridge se permette de réagir exactement comme Carter l'aurait fait, alors là, c'était la goutte d'eau qui venait de faire déborder le vase. Enfermée avec lui dans cette chambre n'était sûrement pas une bonne idée car elle sait que la confrontation qui va suivre aura l'effet d'un jet de gros sel sur une plaie déjà béante. Mais son ego l'embrase, lui donne la force de l'emmener s'entrechoquer contre ce regard qu'elle ne connaît que trop bien. Son orgueil lui ronge le cœur alors qu'il se braque face à elle, ne faisant que renforcer cette colère que lui seul sait attiser avec tant de facilité. Et alors qu'elle se croit invincible à cet instant précis, il émet ce soupire qui ne présage rien de bon. En un instant, il réduit à néant les derniers centimètres qui les séparaient. Le souffle court, elle ne peut réprimer la vague d'émotions qui s'infiltre sournoisement en elle alors que son parfum lui procure un frisson inattendu. Elle lève, malgré elle, son océan dans le sien, en captant toutes les subtilités. Si sa fierté la force à lui tenir tête, la petite particule de déception qu'elle capte dans ses yeux lui fait froncer les sourcils. Ses mots sont violents, implacables et, une fois encore, il la pousse dans ses retranchements. Elle serre alors les poings, bien plus blessée par ce qu'il vient de dire que ce qu'elle serait prête à avouer. Il la jette sans ménagement dans les bras de Nick tout en ajoutant la phrase de trop. La jolie brune lève alors un sourcil, piquée à vif.  « Dois-je te rappeler que TU es dans MA chambre ?! Si quelqu'un doit partir, c'est toi. » Ce feu qui brûle en elle, qui l'anime de sa soif insatiable, de toute cette rage qu'elle garde endormie depuis si longtemps, commence dangereusement à faire surface. Quand soudain, l'ambiance électrique prend une tournure inattendue, son sixième sens lui indique que quelque chose d'anormal est en train de se produire. Il s'éloigne vers la porte, lui rendant cette bulle d'oxygène, cet espace vital qu'il avait occupé durant un laps de temps trop important pour qu'elle ait les idées claires.  Rien de bon ne sortira d'entre ces murs et elle le sait. Pars Clay, s'il te plait. Alors pourquoi ? Pourquoi ne prend-t-elle pas la porte pour fuir cette réalité qui est si dure à avaler ? Et sa voix résonne dans le silence pesant de sa chambre. « Il n’y a toujours eu que toi, Wild. » Son cerveau ne percute pas tout de suite, il lui faut quelques secondes pour que ses mots atteignent enfin son cœur. Dans un froncement de sourcils, son monde vient dangereusement de s'arrêter. Sa bouche d'ordinaire assassine s'entrouvre mais aucun son ne franchit le seuil de ses lèvres. Son océan à deux doigts d'être submergé, fixe celui dont son cœur est entiché depuis des années. Il cherche des réponses sans réussir à les trouver. Puis elle croise son regard, se perdant dans l'immensité de ses sentiments. Observant pour la première fois cette honnêteté criante de vérité. « J’ai tout tenté pour renoncer à toi. » Son cœur se met à saigner alors qu'elle ne parvient plus à avaler sa salive. La voilà spectatrice de sa propre vie, de cette scène intemporelle où Clay dévoile une partie de lui qui lui était encore inconnue. Paralysée face à cette situation qui lui échappe totalement, elle ne réagit pas lorsqu'il se rapproche d'elle jusqu'à ce que leurs visages se frôlent. Son souffle vint délicatement effleurer sa peau alors qu'elle tente de reprendre les rênes du navire. Mais la perdition est bien trop engagée pour qu'elle n'y parvienne. « J’ai essayé de t’ignorer, de te détester, puis de me cacher derrière ce jeu désinvolte. » Ses topazes vibrantes de cette intensité sincère, se perdent alors dans les siennes et sa voix perce enfin dans la pièce dans un murmure qui lui brise les os. « Pourquoi maintenant Clay ? » Cette supplication qui lui fend le cœur alors qu'ils rentrent dans un jeu dont il leur sera tout à fait impossible de sortir indemnes.

Elle ferme les yeux en l'entendant prononcer son prénom tandis qu'un frisson s'empare de son corps sous la caresse de ses doigts. Fais pas ça... Mais il est trop tard pour revenir en arrière. Il vient de craquer l'allumette qui embrasera leur amour inavoué. Leurs corps s'épousent à la perfection alors que sa main se plaque aux creux de ses reins. L'oxygène vient douloureusement à manquer dans cette pièce inondée du désir et de cette tension palpable qui les animent depuis toujours. Sa raison lui hurle de parler à son tour, de lui déverser ce tsunami de sentiments, cette vague de non-dits qui la bouffe depuis une décennie alors que son cœur, lui, ne rêve que de venir s'écraser sur ses lèvres. Et il la provoque, une ultime fois, celle de trop alors qu'elle lit dans ses yeux ce même feu qui l'anime. Elle brûle pour lui, incandescente et pure alors qu'elle ne parvient plus à détacher son océan du sien. Sa raison glisse alors peu à peu dans l'oubli, tandis que son cœur se gonfle. Un court instant, elle se perd sur ses lèvres et un frisson langoureux remonte le long de son dos. En une fraction de seconde, elle se hisse sur la pointe des pieds et vient poser sa bouche contre la sienne dans un élan de passion qui finira par les consumer. Elle s'accroche à son cou, faisant glisser une main le long de sa nuque, la seconde remontant dans ses cheveux. Et, pour la première fois de son existence, la panthère est dépassée, complètement menée à la baguette par son instinct primaire. Si elle en avait les moyens, elle donnerait tout ce qu'elle possède sur cette Terre pour que le temps s'arrête de manière définitive. Pour qu'ils restent enlacés dans ce cocon inaccessible à toute personne extérieure. Suspendue à ses lèvres et prisonnière de ses bras pour l'éternité. Son désir la consume alors que sa langue cherche la sienne et que son corps en demande d'avantage. Emportée par cette fougue qui leur brûlera les ailes, elle le fait reculer jusqu'au mur derrière eux sans le quitter du regard un seul instant. La jolie brune le plaque contre ce dernier, se fichant éperdument du choc qu'elle provoque. Elle s'arrête alors un court instant, à quelques centimètres seulement de ses lèvres interdites. Le souffle court et le corps en ébullition, elle plonge son océan dans le sien, où il peut y lire aisément ce désir brûlant et désinvolte qui embrase tout son être. Et, sans même sans rendre compte, elle se met à sourire alors qu'elle capture à nouveau sa bouche. Sa main gauche délaisse alors difficilement son cou pour remonter légèrement sa jupe, lui donnant la possibilité d'enrouler l'une de ses jambes contre sa cuisse, le maintenant fermement contre elle. Ses lèvres libèrent alors les siennes et glissent dangereusement le long de l'arrête de sa mâchoire pour venir embrasser la peau de son cou. Les yeux clos, elle se laisse surprendre par la capacité de son parfum à la faire frissonner alors que ses dents se referment doucement sur son épiderme.

code by lizzou × gifs by tumblr


'Cause I still miss how you loved me
I just want you close ✻  'Cause when the night falls I just want your call. Oh, I wanna dance with somebody. I wanna feel the heat with somebody. It’s like I’m waiting to hear from you. Just to tell me you’re dying without me too.
Revenir en haut Aller en bas
Clarence Aldridge
Clarence Aldridge
l'électron libre
l'électron libre
En ligne
ÂGE : 37 ans (05/12/1986)
SURNOM : Clay pour sa famille. Même s'il a en horreur ce surnom.
STATUT : Veuf. L'or qui orne toujours son doigt malgré les années. Le coeur qui se débat entre deux brunes.
MÉTIER : Médecin urgentiste à l'Hôpital St Vincent. Ancien chef de mission pour médecins sans frontières. Rentré au pays pour sa fille, même si un bout de son âme restera à jamais là-bas. L'envie de repartir jamais bien loin.
LOGEMENT : Logan City #134 Latimer Road. Une grande maison blanche sur 2 étages. Avec sa fille Emilia et Ethel (trop) souvent.
Dark Paradise F6b3abc1c8d6df83ee46e95b8784ed66
POSTS : 685 POINTS : 540

TW IN RP : veuvage - décès - trauma
TW IRL : Aucun
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : A toujours un paquet de bonbons sous la main depuis qu'il tente d'arrêter de fumer. ≈ Foutu électron libre qui en fait qu'à sa tête. ≈ Surnommé "Charming" à l'hôpital ≈ Père d'une petite fille de 6 ans prénommée Emilia.
DISPONIBILITÉ RP : Je suis disponible pour RP
RPs EN COURS : - Blake (1) - Ethel (1-2) - Wild (1) - Wild FB (1) - Nina (1) - Ruben (1)

Dark Paradise D21cb06560aad2ef1e1c67b2de8ae2a465d64fc2
.Blake.
The second someone mentioned you were all alone. I could feel the trouble coursing through your veins. Now I know, it's got a hold. Just a phone called left unanswered. wondering where you are. Don't let go, keep a hold.


Dark Paradise E86d994cc6092fbea0c3140a2f17462f
.Ethel.
Holy road, is at my back. Don't look on, take me back again. We'll make memory out of it.


Dark Paradise Tumblr_inline_on1guyLRW51ricaxd_250
.Wild.
C'était de l'or, tu sais. C'était comme de l'or notre histoire et si jamais. Si je m'en sors à peu près. Ne t'en fais pas qu'un jour ou l'autre, je te retrouverai.




RPs EN ATTENTE : - Ulysse (1) - Helen (1)
AVATAR : Robert Pattinson
CRÉDITS : avatar@bonnie (tumblr) signature@endlesslove iconRB@favsicons
DC : Un seul visage pour l'instant.
PSEUDO : Noiram
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/05/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t54291-clarence-all-my-tears-have-been-used-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t54343-clarence-and-it-s-like-snow-at-the-beach

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise EmptyLun 24 Juin 2024 - 20:14

DARK PARADISE  

Wild & Clarence
TW: Sexualité


  Tu oses enfin libérer des bribes de ces sentiments trop longtemps muselés entre ces lèvres qui désirent maintenant la posséder. Parce que les mots encore plus lourds de sens que ton regard lui crie viennent creuser un gouffre béant au fond de ta poitrine. T’aurais aimé lui avouer bien plus sans tourner tes paroles en une énième provocation. Jouer pour une fois la carte de la servitude face à cette reine pour qui tu pourrais t’incliner. Celle pour qui tu serais prêt à tout envoyer valser. Renoncer à ton départ si elle te le demandait. Parce que tu l’aimes à en crever. Parce que tu ne supportes plus de te laisser ainsi consumer derrière ce masque que tu brises un peu plus devant elle à chaque mot prononcé. Entre chaque bout de chair que tes doigts viennent effleurer. Tu ne la quittes pas des yeux un seul instant. Tu y décèles la moindre variation de ses émotions. La stupeur qui laisse docilement sa place à une fragilité que la brune laisse rarement briller. Pour laisser place à un désir qui transforme son océan en un feu où tu serais prêt à te jeter. Vous vous dévorez du regard et vos orages grondent silencieusement ce désir qui vient vous foudroyer. T’es presque à bout de souffle lorsque vos visages se frôlent et que tu peux sentir son cœur battre contre le tien. Cette même chamade qui résonne entre vos corps et cette pièce où la Terre s’est arrêtée de tourner. Pourtant, tu la sens trembler lorsque la brune vient s’emparer de tes lèvres. Ton corps tout entier s'électrise sous le poids de ses caresses et de vos langues qui, langoureusement, se mettent à danser. Tes sourcils se froncent, enlisés dans une fébrilité t’obligeant à capituler.

T’as plus la force de l’arrêter, ni de reculer. Alors tu laisses ton imagination s’exalter et te commander. Ton autre main se joint à la première pour refermer un peu plus ton emprise contre ses reins. Tu ne contrôles plus rien. Vous brisez encore un peu plus les règles de ce jeu qui peu à peu se transforme entre vos doigts. Les tiens se glissent sous son haut pour libérer sa poitrine, mais la brune te prend au dépourvu en te plaquant contre le mur. Elle a beau s’arracher de toi, tu sens ton désir monter un peu plus. Tu la dévores des yeux sans te cacher. Tu lui rends son sourire à la fois brûlant de désir et brin provoquant en mordant discrètement ta lèvre inférieure avant que la brune ne vienne à nouveau t’embrasser. Tu la laisses mener la danse en te délectant de la voir perdre tout contrôle contre toi. Tu écoutes tous les signaux que son corps te donne sous la ferveur que tes phalanges dessinent contre ses courbes. Instinctivement et dans un même élan, vos mains se frôlent lorsque tu viens remonter sa cuisse contre ta hanche en la débarrassant un peu plus de sa jupe que tu viens remonter sans ménagement. Tu sens ses lippes se perdre sur ta mâchoire et dans ton cou. Ça t’arrache un râle de plaisir que tu n’arrives pas à contenir. Et avec une adresse déconcertante, tu profites de cette emprise pour la soulever. T’obliges ses jambes à se nouer autour ton bassin. Tes yeux s’amusent en voyant ses bras suivre la même conduite autour de ton cou. Ta bouche vient s’écraser contre la sienne et ça gronde en toi quand tu sens qu’elle en veut encore plus. Tu vous diriges machinalement vers le bureau qui se trouve à quelques pas devant toi. D’une main, tu balaies tout ce qui s’y trouve pour la poser.




design  ϟ vocivus // icons ϟ chrysalis  


I hear the birds on the summer breeze, I drive fast. I am alone in the night. Been tryin' hard not to get into trouble. I've got a war in my mind. So, I just ride©️ endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Wild Fitzjames
Wild Fitzjames
la dernière allumette
Présent
ÂGE : 34 ans (25 juin 1989)
SURNOM : La Mioche selon ses frères. Wild pour les autres.
STATUT : On me reproche le goût de la solitude. Je suis plus accoutumée à mes défauts qu'à ceux d'autrui.
MÉTIER : Podcast « Without Taboo » depuis avril 2020. Emission sexo amusante et sans complexe. 3e podcast le plus écouté en Australie. A reçu 2 Awards en Novembre 2023.
LOGEMENT : 308 montague road, West end dans un magnifique loft fraîchement rénové (mai 2023).
Dark Paradise Tumblr_onfkr2tkxq1scb6izo4_r1_400
POSTS : 213 POINTS : 80

TW IN RP : Sexualité - Alcool - Language cru - Deuil
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Est née à Sydney • A 3 grands frères • L'ainé, Josh, est décédé en Irak lors d'une attaque sur base américaine en 2008 • A un sens de la répartie particulièrement virulent • Est décrite comme extravertie, souriante et particulièrement mordante • A en permanence une chaîne en argent à la cheville ornée d'un trèfle à 4 feuilles où il y a les initiales de la fraterie (J.N.C.W) • A fait un double cursus Journalisme - Psychologie • Adore manger par dessus tout • Attire les animaux comme le miel avec les ours • Bornée à en crever • Loyauté sans faille en amitié
CODE COULEUR : #006699
RPs EN COURS : Dark Paradise Tumblr_onoudxiSvJ1qm3yaoo3_250
Leroy #2 Counting days since my love up and got lost on me. And every breath that I’ve been taken since you left feels like a waste on me. I’ve been holding on to hope that you’ll come back when you can find some peace. Even know I'm nothing to you now.

Dark Paradise 358073de712dbd7f5648a5fc652c2a9298454b59
Clarence #1 ll y a ton sourire qui s'élève, c'est comme une lueur d'espoir. Il y a l'ombre et la lumière, au milieu notre trajectoire. Il fallait choisir une route alors on a choisi la pluie. Acide à s'en brûler le cœur.

Dark Paradise Tumblr_inline_pa2pu9mZr21qgr6ny_250
Carter (scénario) Because I'm happy. Come along if you feel like a room without a roof. Because I’m happy... Clap along if you feel like happiness is the truth. My brother. :l:

Kieran #1Mitchell #1

Communication : LeroyClarence

RPs TERMINÉS : Mabel #1Leroy #1
AVATAR : Jessica Stroup
CRÉDITS : little wolf - Behindfairytales - Uni-Nox
DC : Nop
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/01/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t52756-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer
https://www.30yearsstillyoung.com/t52771-wild-le-hasard-je-lemmerde-jaimerais-quon-puisse-le-provoquer

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise EmptyDim 30 Juin 2024 - 20:54

Dark Paradise × ft. CLARENCE & WILD

Je crois que j'ai grandi
Je crois que j'ai des remords
J'ai des bleus sur tout le cœur
Quand je brûle, j'deviens meilleure


Pourquoi maintenant ? Cette question qui soudainement prend tout son sens. Elle panique car son cœur ne sait plus ce qu'il doit faire et quelle serait la bonne réaction à cet aveux inattendu. Dans son esprit une brume épaisse l'empêche de se ressaisir. La plaie béante qui lacère son cœur se met à saigner à flot alors que sa raison, tente vainement de presser des compresses sur cette hémorragie massive. La situation t'échappe Wild, et tu ne sais pas comment t'en sortir. Jamais elle n'aurait cru que ce moment finirait par arriver. Dix ans. Une décennie à l'aimer dans l'ombre. A rêver de se lover au creux de ses bras, à sourire en silence face à ses éclats de rire et à fondre sous le joug de son regard acéré. Dix putain d'années d'errance et le voilà qui déboule comme une fleur dans son paysage pour lâcher une bombe qui pourrait bien les détruire. Ce râle qui lui échappe la fait frissonner alors que ses lèvres se délectent un peu plus de sa peau. Il la soulève avec une aisance déconcertante alors qu'elle laisse ses bras s'enrouler autour de son cou. Ses jambes se ressèrent tel un étau contre son bassin tandis que son désir l'embrase. Je pourrais crever pour toi Clay, t'en rends tu seulement compte ? D'une main il balaie cet univers d'une banalité déconcertante qui trône sur son bureau. Et, à cet instant précis, il aurait pu envoyer leurs vies valser qu'elle aurait approuvé d'un signe de tête.



Quand soudain une bouée de sauvetage se met à tambouriner violemment contre la porte de sa chambre. « Clay, Wild sortez de là bordel ! Je viens de croiser Nick il a un sacré coquard. Bravo bro ! » Le souffle court elle se stoppe dans son élan, ancrant son océan dans le sien. Par pitié Clay, ne fais pas ça. Mais elle sait. Elle sait que la simple présence de son frère peut tout faire basculer. Qu'il est et qu'il a toujours été ce grain de sable dans l'engrenage. Celui qui lui empêchait de lui crier cette vérité dérangeante. Cette barrière en acier qui lui interdisait de lui avouer ces sentiments défendus. Elle aurait aimé faire dégonfler cette bouée à coup de couteau car elle comprend, en une fraction de secondes, que ce petit paradis dont ils sont actuellement prisonniers est en train de leur échapper. Carter a toujours eu une place plus importante dans son cœur. L'aveux qu'il a fait quelques instants plus tôt ne fait que le confirmer. Et elle prend soudainement peur. De cette peur viscérale qui fait frissoner son corps tout entier. Comprenant que cette bulle d'intimité est sur le point d'éclater. Que le retour à la réalité qui les attend va lui laisser un goût amer. Et elle regrette déjà alors que cette voix déformée par l'alcool, baragouine on ne sait quoi contre la porte de sa chambre. Une simple cloison les sépare de ce frère. De ce choix qu'il va devoir faire et dont elle connaît déjà l'issue qui lui brise le cœur...

code by lizzou × gifs by tumblr


'Cause I still miss how you loved me
I just want you close ✻  'Cause when the night falls I just want your call. Oh, I wanna dance with somebody. I wanna feel the heat with somebody. It’s like I’m waiting to hear from you. Just to tell me you’re dying without me too.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Dark Paradise Empty
Message(#) Sujet: Re: Dark Paradise Dark Paradise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Dark Paradise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-