AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain ou rejoins un groupe d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant de possible

 (joassan) maybe two is better than one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 8123 POINTS : 1195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ bénévole au service pédiatrique de l'hôpital & donne des cours de soutien dans un lycée ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple avec Joanne de 2004 à 2014, divorce inexplicable en février 2014 ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ grand fan de rugby ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman peu pratiquant ☆ fumeur occasionnel
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : miajoanne #12yasmine #11ginnymatteopriamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : cynthia ☆ milo ☆ tad ☆ elisabeth ☆ saul #2 ☆ jodie ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@vinyles idylles & sign@margotskarsgard & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: (joassan) maybe two is better than one   Mer 21 Juin - 3:03




joanne & hassan
maybe two is better than one

I remember what you wore on the first day, you came into my life and I thought "hey, you, this could be something". 'Cause everything you do and words you say, you know that it all takes my breath away. ☆☆☆



FÉVRIER 2004 ~ Étirant ses bras au dessus de sa tête en laissant échapper un soupir d’aise, Rhett avait récupéré son gobelet posé dans l’herbe à côté de lui et attrapé la paille entre ses lèvres pour engloutir ce qui restait de son café glacé. La chaleur étouffante de cette fin d’été avait poussé la plupart des élèves près des berges des trois lacs que comptait le campus de l’université, et le petit groupe de cinq avait joué des coudes pour obtenir cette place à l’ombre si précieuse. La tête reposant sur le flanc d’Hassan, Leilani avait entrouvert un œil et cherché à tâtons le poignet du brun pour le soulever et pouvoir observer l’heure sur le cadran de sa montre « On a entraînement dans vingt minutes. » L’air las, la jeune femme n’avait pour autant pas fait le moindre mouvement de nature à laisser penser qu’elle avait l’intention de bouger, tandis que son commentaire arrachait à sa camarade un grognement incertain. Assise contre le tronc de l’arbre sous lequel ils avaient élu momentanément domicile, cette dernière cachait ses yeux mi-clos derrière une paire de lunettes de soleil jaunes pissenlit, et caressait machinalement les cheveux d’Andrea qui la tête posée contre sa cuisse complétait leur fine équipe de paresseux. Redressant sa tête de l’herbe dans laquelle il s’était allongé, Hassan avait vérifié l’heure à son tour en réprimant un bâillement « J’dois être au boulot dans une heure. » Autrement dit lui aussi allait devoir sortir de sa léthargie et se bouger un peu. « Vous venez ce soir ? » Plus vif que les autres, sans doute parce qu’il était le seul à avoir quitté la position allongée depuis déjà plusieurs minutes, Rhett demandait à la cantonade mais avait adressé son regard à Hassan en posant sa question « Il a invité la rouquine de la bibliothèque mais il a peur de se retrouver tout seul avec elle. » avait de son côté fait remarquer Leilani avec une pointe de moquerie. « N’importe quoi. » Roulant des yeux, le blond avait haussé les épaules « Je leur ai proposé de passer, à elle et à son autre copine, mais bon si ça se trouve elles viendront même pas. » Se redressant sur l’un de ses deux coudes Hassan avait laissé ses lunettes de soleil glisser sur le bout de son nez « La petite blonde de la dernière fois ? » Se redressant à son tour, Leilani avait retiré l’élastique autour de son poignet et s’était assise en tailleur pour faire attacher ses cheveux en natte. « Ouais. Je passe te chercher ? » - « Depuis quand tu te donnes autant de mal pour des premières années ? » Repliant ses longues jambes après qu’Andrea les ait libérées, Marian avait affiché un rictus mi-curieux, mi-moqueur « Bon, ça va les questions, vous venez oui ou merde ? » Époussetant un brin d'herbe sur le tee-shirt de Leilani, Hassan avait laissé échapper un rire « Mais oui, on vient. Mais je vous rejoindrai, j’sais pas à quelle heure je vais terminer, avec l’inventaire. » Le brun continuait de s'exécuter de bonne grâce dans l’épicerie qui l’avait embauché tout l’été, malgré la fin de son contrat approchant à grands pas. « T’inquiète pas, on sera là pour essuyer tes larmes si ton rencard t’a pris pour un de ces pervers de sportifs et décide de ne pas venir. » Offrant un rire espiègle et déposant un baiser sur la joue de Rhett, la brune avait enfilé son sac à dos sur ses épaules et échangé un sourire entendu avec Marian « Fais gaffe à qui tu traites de pervers, jeune fille. » Tirant la langue avec candeur, la brune avait attrapé le bras de la blonde et toutes les deux étaient finalement parties de leur côté pour rejoindre le stade d’athlétisme, Rhett et Andrea partant du leur pour rejoindre la résidence étudiante où ils partageaient une chambre. Rituel savamment rodé, Hassan avait lui pris la direction de la gare routière en priant pour ne pas cuire comme un ravioli dans le bus qui le ramènerait à Logan City.

La nuit tombée avait rendu l’air plus respirable, et sortant de la minuscule douche dont disposaient les vestiaires du personnel l’étudiant avait fourré à la va-vite son uniforme dans son casier après avoir retrouvé les vêtements qu'il portait avant d'arriver à l’épicerie. L’inventaire s’était éternisé et il avait renoncé à l’idée de repasser à l'appartement pour se changer, quittant le commerce presque comme un courant d'air et s’engouffrant dans le tramway juste à temps pour ne pas louper le départ. Les doigts butant contre le paquet de cigarettes dans la poche de son jean, il en avait allumé une à peine descendu et l'avait terminée juste à temps pour arriver à destination et écraser son mégot dans le cendrier dressé à l'entrée du pub. « Hassan ! » Alors qu'il scrutait la foule la voix de Marian l’avait interpelé, et remarquant sa silhouette blonde près du bar il s’était faufilé entre les gens pour les rejoindre elle et une autre membre du club d’athlétisme dont il peinait toujours à retenir le prénom « T’as semé les autres ? » Déposant une main amicale sur l’épaule de la jeune femme, Hassan avait profité que le barman passe non loin d’eux pour commander un Perrier avec menthe et citron pendant que Marian répondait « Andy et Lili sont là-bas. » en désignant Andrea et Leilani occupés parmi d’autres sur la piste de dance improvisée « Et Rhett est quelque part par là, il fait du baby-sitting. » La pointe de jalousie déjà un peu perceptible dans la voix de la jeune femme plus tôt dans l'après-midi semblait moins voilée maintenant que le concerné était à proximité. Après s’être fréquentés quelques semaines Marian et Rhett avaient préféré rester bons amis, mais malgré cela la blonde gardait une possessivité envers lui, sans doute inconsciente. Attrapant son verre et piquant un baiser sur la joue de la jeune femme, Hassan l’avait laissée en compagnie de son amie et s’était mis en quête de son acolyte. Reconnaissable entre mille même de dos, la carrure athlétique de Rhett avait finalement attiré son attention près de l’une des alcôves que comptait le pub, et posant une main solide sur son épaule pour s’annoncer le brun s’était dévoilé à la fois à Rhett et aux deux jeunes femmes qui l'accompagnaient « Je vois que les manières de ce grand dadet ne vous ont pas dissuadées de venir, c’est un bon point pour lui. » Premières années, baby-sitting, le brun comprenait un peu mieux la pique derrière le commentaire. Affichant un sourire enjoué il ne s’en était pas moins empressé de se présenter, annonçant « Hassan. » en tendant la main vers la rousse au chemisier rouge tandis que ses yeux, eux, se posaient déjà sur la blonde à la robe d’été qui se tenait à côté d’elle.



 :
 


Dernière édition par Hassan Jaafari le Lun 17 Juil - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Bien trop compliqué.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 4143 POINTS : 1960

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #113 + joamie v.a.#3 + hassan #12 + irene #2 +ginny +
jodie + abel + jonathan + joamie (fb #1) + joassan (fb #1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : saul + ...
RPs TERMINÉS : oula.

y. + joamie v.a.#2
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (tumblr)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Mer 21 Juin - 16:32



maybe two is better than one
I remember what you wore on the first day. You came into my life and I thought hey, you know, this could be something


Les parents de Joanne tenaient à avoir quelques informations supplémentaires avant de reprendre l'avion pour Perth. Ils peinaient à dissimuler cette petite part d'anxiété à l'idée de laisser leur benjamine de l'autre côté du pays, livrée à elle-même. Ils ont tenu à l'aider à s'installer dans sa chambre à l'Union College – choisir un pensionnat dans un premier temps leur semblait être le choix le plus judicieux pour elle, puis à se repérer avec elle dans le campus. Là, il ne restait plus que quelques formalités administratives. "Je vous attends dehors." dit-elle avec un petit sourire avant d'emprunter les escaliers et de prendre la porte pour rejoindre l'extérieur. C'était l'été, le temps était on ne peut plus radieux. Le campus grouillait déjà de milliers d'étudiants. Joanne était impressionnée, cela changeait bien de son lycée. Elle avait l'impression de se trouver dans une immense fourmilière. Les étudiants marchaient tous en groupes. A les voir, il semblait si facile de s'intégrer et de se faire bon nombre d'amis. Ce n'était pas quelque chose de facile pour Joanne, bien qu'elle soit particulièrement sociale. Mais elle était beaucoup trop timide pour approcher qui que ce soit, et si elle osait s'approcher d'un garçon, il y avait toujours Reever dans le coin pour la fliquer. Désormais, son grand frère se trouvait de l'autre côté du monde. Bizarrement, certains groupes étaient assez stéréotypés. On reconnaissait aisément les sportifs, les âmes plus artistiques, et ceux qui étaient à l'université juste pour dire qu'ils étaient à l'université. On pouvait flairer sa timidité et son côté réservé de très loin. Plantée là, droite comme un pic, à regarder tout le monde. C'était là qu'elle l'avait vu pour la première fois. Il marchait avec ses amis, supposait-elle. Bien sûr, il ne l'avait pas vu, mais elle, si. Joanne le suivait du regard sans trop savoir quoi penser. Elle était assez perturbée, perplexe de ce petit truc qu'elle ressentait au fond d'elle-même. "Joanne, tu viens ?" La petite blonde sursauta en entendant la voix de sa mère derrière elle. Avant de rejoindre ses parents, elle regardait une fois encore autour d'elle pour voir s'il était encore là, mais elle ne le voyait plus.

"T'es sérieuse ? Pas de petit ami ? Même pas un petit flirt ?" demanda Sophia, ne cachant pas sa surprise. Joanne sourit, à la fois gênée et timide en hochant négativement la tête. "Mais t'es juste chou comme tout, là !" Sophia s'était mise à côté de Joanne au premier cours, le premier jour. Par on ne sait quel moyen, le courant était immédiatement passé. La timidité de Joanne s'était rapidement envolée en faisant connaissance avec la belle rousse, qui, par le plus grand des hasards, se trouvaient dans le même pensionnait qu'elle. Elles étaient aux antipodes, Sophia était beaucoup plus extravertie, et particulièrement pétillante, toujours prête à sortir le soir. Elle avait le même objectif que Joanne, devenir conservatrice. Ce bon nombre de points communs et de différence faisait un beau mélange, et une belle amitié naquit rapidement entre elles. Depuis ce jour-là, elles ne se lâchaient plus. Elles mangeaient ensemble, papotaient ensemble, se divertissaient ensemble, étudiaient ensemble. Elles se trouvaient toutes les deux à la bibliothèque, et s'étaient rapidement laissées distraire de leur bouquin. "Tu peux pas dire qu'il y pas l'embarras du choix, ici." Le sourire en coin, Joanne haussa les épaules, l'air de rien. "Quoi ? T'as déjà repéré quelqu'un ? Dis moi tout !" La petite blonde rit nerveusement. "Non, mais, c'est rien du tout." "Raconte pas n'importe quoi, dis moi. Peut-être que je le connais." Oui, parce que Sophia semblait déjà connaître déjà beaucoup de personnes, du moins, de nom et vue, et aussi grâce à certaines réputations. C'était une personne on ne peut plus avenante et sympathique, il était difficile de ne pas s'entendre avec elle. "Allez, dis !" "Je ne connais même pas son prénom, je l'ai juste vu quelques fois." Les deux amies décidèrent de se lever pour aller sortir de la bibliothèque pour profiter de l'extérieur. En rangeant leur livre, elles tombèrent nez à nez avec un blond qu'elles avaient déjà aperçu quelques fois. Sophia accepta volontiers l'invitation du jeune homme avec un large sourire, répondant à la fois pour elle et pour Joanne. L'étudiant partait avec un air assez satisfait. "Il... Il traîne toujours avec lui." murmura la petite blonde en le regardant partir. "Ah oui ? Le brun, avec la barbe, là ?" Joanne acquiesça d'un signe de tête. "Faut que je me renseigne sur lui." dit-elle d'un ton déterminée. "Nan, mais, Sophia..." "Pas de mais ! Tu sais, les mecs mignons comme eux là... En général, ils savent qu'ils sont mignons et... Disons qu'ils aiment bien profiter de leurs atouts." "Oh." "Y'avait pas des mecs comme ça, dans ton lycée ?" "J'en sais rien, je n'y faisais pas vraiment attention." répondit-elle avec un vague haussement d'épaules.

Joanne ne savait pas vraiment comment s'habiller, pour ce genre de soirées. Elle s'était changée plusieurs fois, sans avoir la moindre idée de ce qu'elle devrait enfiler. Sophia lui avait fait comprendre qu'elle était très bien comme elle était et qu'elle n'avait pas à se casser la tête pour sortir dans un pub. Joanne avait donc sur elle une de ses très nombreuses robes d'été, blanche avec des fleurs de couleur pastel imprimées dessus. L'endroit était noir de monde, tout le monde avait un verre en main. Sophia, tenant à faire part de ses origines irlandaises, avait commandé pour son amie et elle deux Guinness. Rhett n'avait pas trop tardé pour repérer la petite rouquine sur qui il avait jeté son dévolu. Mais Sophia ne se laissait pas si aisément avoir, elle n'était pas aussi innocente que Joanne. Ils discutaient ensemble, enfin surtout Rhett et Sophia. Ils furent interrompus par l'arrivée de l'accolyte du rugbyman. Immédiatement, le regard de Joanne se posait sur lui. "On va pas non plus se laisser impressionner si facilement." répondit la rousse en riant. La rousse serrait amicalement la main d'Hassan. "Sophia. Et voici Joanne." A son tour, Joanne tendit sa main à Hassan. Elle avait toujours eu les mains assez froides, même en plein été. Une fois les présentations faites, Sophia n'hésitait pas à lancer de quelconques sujets de conversation, histoire de faire plus ample connaissance. La petite blonde restait bien plus silencieuse. Elle esquissait quelques sourires de temps en temps, elle levait parfois les yeux sur Hassan, mais dès qu'il se sentait observé, elle regardait ailleurs. Sophia parlait beaucoup pour Joanne. Elle parlait beaucoup tout court. Elle était bien plus loquace qu'elle et il fallait dire que la rousse voulait prendre un peu les avants pour savoir à qui elle avait affaire. Le fait qu'elle réponde autant à la place de Joanne était tout à fait volontaire de sa part. Des rugbymen franchement mignons qui s'intéressaient à deux petites nouvelles, Sophia n'était pas dupe. Surtout qu'elle savait que Joanne en pinçait pour le brun, elle se montrait donc d'autant plus méfiante avec lui. "Alors, l'équipe de rugby, hein ?" demanda Sophia. "Vous devriez venir voir un de nos matchs, à l'occasion. Il y a une sacrée ambiance, à chaque fois." certifia Rhett. "Mmmh... Pourquoi pas, oui." Sophia fit mine de réfléchir avant de reprendre la parole et de discuter de ce sport en évoquant différents championnats Joanne n'y connaissait strictement rien en rugby, mais elle n'osait pas véritablement le dire. Sophia semblait apprécier regarder ce sport, et les deux autres acolytes le pratiquaient. Elle n'osait pas dire grand chose à vrai dire. Elle vit Hassan et Rhett échanger un regard avant de reprendre la discussion. "Il se fait sec, par ici." dit le blond en regardant les verres vides de chacun. "Sophia, tu viens avec moi ? Je pourrais pas ramener les quatre verres avec le monde qu'il y a." En effet, le pub ne désemplissait pas, bien au contraire. Joanne avait l'impression qu'il y avait de plus en plus de monde. Sophia, toujours prête à se rendre utile, accepta volontiers et suivait de près Rhett qui se frayait un chemin dans la foule, laissant ainsi Joanne et Hassan tout seuls pour quelques minutes. Timide et nerveuse comme tout, la petite blonde ne savait absolument pas quoi dire. "Désolée pour Sophia. Elle aime juste... beaucoup parler." Elle se mit à rire un peu, replaçant nerveusement une de ses mèches de cheveux derrière l'oreille, espérant quelque part que son amie revienne rapidement. Bien qu'Hassan semblait être particulièrement sociable, elle ne savait absolument pas quoi lui raconter.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 8123 POINTS : 1195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ bénévole au service pédiatrique de l'hôpital & donne des cours de soutien dans un lycée ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple avec Joanne de 2004 à 2014, divorce inexplicable en février 2014 ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ grand fan de rugby ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman peu pratiquant ☆ fumeur occasionnel
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : miajoanne #12yasmine #11ginnymatteopriamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : cynthia ☆ milo ☆ tad ☆ elisabeth ☆ saul #2 ☆ jodie ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@vinyles idylles & sign@margotskarsgard & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Lun 17 Juil - 21:45



C’était principalement la curiosité, ce qui avait poussé Hassan à ne pas faire faux-bond à Rhett et aux autres alors même qu’à peine sorti de l’épicerie le corps du brun aurait tout donné pour aller s’écrouler dans son lit et ne plus bouger un orteil jusqu’au lendemain matin. Tous les quatre auraient compris et ne s’en seraient pas formalisé, probablement avaient-ils même déjà fait une croix sur sa venue à en juger par l’heure qu’indiquait la montre d’Hassan lorsqu’il était descendu du tramway, mais reléguant sa fatigue dans un coin de son crâne leur camarade était bel et bien en chemin, sans avoir réellement eu besoin de se faire prier qui plus est. Parce qu’aux idées parfois farfelues, parfois foireuses de Rhett le brun était toujours le premier à accorder le crédit nécessaire, et que là où il y avait chez Leilani et Andrea amusement et chez Marian une pointe de cynisme à peine dissimulée, le rencard proposé par son équipier n’inspirait à Hassan qu’une curiosité pavée de bonnes intentions. Là où l’une voyait du baby-sitting, lui voyait deux recrues potentielles pour le bureau des étudiants … Deux recrues au physique tout sauf désagréable, Rhett trouvant à la rouquine des qualités qu’Hassan, lui, retrouvait plutôt chez la petite blonde qui semblait ne jamais la quitter d’une semelle. Pas à la bibliothèque, en tout cas. Sa cigarette écrasée avant d’entrer et son verre récupéré au bar pour hydrater sa carcasse, le brun s’était frayé un chemin parmi la foule compacte entassée dans le pub jusqu’à repérer la carrure de Rhett, et s’était invité dans la conversation en glissant une boutade destinée à son acolyte. « On ne va pas non plus se laisser impressionner si facilement. » La réponse le satisfaisant assez pour lui arracher un sourire franc, le brun s’était présenté en tendant une main assurée vers son interlocutrice « Sophia. Et voici Joanne. » Sa main quittant celle de Sophia pour aller à la rencontre de celle de sa voisine, Hassan avait répété « Joanne. » comme pour imprimer le prénom dans un coin de sa tête et adressé un « Enchanté. » qui, s’il s'adressait aux deux, s’était fait sans qu’il n’ait quitté la blonde des yeux. « Je commençais à croire que tu t’étais perdu en chemin. » avait de son côté fait remarquer Rhett avec une pointe de taquinerie, avant de le mettre au fait de ce sur quoi portait la conversation avant qu’il ne l’interrompe. Banalités étudiantes, s’il en fallait, échange de points de vue entre deux regards neufs sur le campus et ce qu’il avait à offrir, et deux regards rodés sur la question maintenant qu’ils entamaient leur cinquième année d’études.

Si les deux garçons semblaient habitués à partager la conversation et se renvoyaient la balle avec la même aisance que lorsqu’ils étaient sur un terrain de sport, Sophia faisait de son côté la conversation pour deux, Joanne se contentant d’écouter à moins que la question ne lui soit directement adressée, Hassan observant à la dérobée tandis qu’elle suivait silencieusement la conversation, et croisant parfois furtivement son regard avant qu’elle préfère aller le poser ailleurs. « Alors, l’équipe de rugby, hein ? » Il y avait régulièrement dans le ton de la rouquine quelque chose de moqueur, ou plutôt de taquin, lorsqu’elle s'adressait à eux, à Rhett plus particulièrement, mais faisant mine de ne rien remarquer – à moins qu’il ne remarque réellement rien, mais Hassan en doutait – ce dernier répondait toujours avec une sincérité presque candide. « Vous devriez venir voir un de nos matchs, à l’occasion. Il y a une sacré ambiance, à chaque fois. » Semblant jauger mentalement l’idée, la jeune femme avait concédé un simple « Mmmh … pourquoi pas, oui. » que sa camarade n’avait pas plus confirmé qu’infirmé, Hassan rajoutant à son tour comme pour faire pencher la balance « Faut pas croire ce qui se raconte, ça ne se résume pas à trente gars qui courent après un ballon, c’est plus subtil que ça. » et se heurtant au même ton que Rhett il l’avait entendu rétorquer « Subtil, vraiment ? » avec un petit sourire en coin, avant de finalement démontrer à grand renfort de références sportives qu'elle connaissait et suivait ce sport avec bien plus d’intérêt qu’elle n'avait voulu le faire croire, donnant lieux à quelques confrontations de points de vue concernant la saison sportive en cours. Leurs verres se vidant au rythme de la conversation, Rhett le premier avait fait remarquer « Il se fait sec, par ici. » et obtenu l’approbation générale. « Sophia, tu viens avec moi ? Je pourrai pas ramener les quatre verres avec le monde qu’il y a. » Tâche ardue mais pas impossible, quoi que lui offrant l'excuse nécessaire pour accaparer la jolie rousse l'espace de quelques instants. Échangeant avec Joanne un regard dont elles deux pouvaient bien savoir le sens, Sophia avait suivi Rhett qui fendait déjà la foule en direction du bar, tandis que visiblement incertaine la blonde justifiait « Désolée pour Sophia. Elle aime juste … beaucoup parler. » en jouant nerveusement avec ses doigts, puis revenait coincer une mèche de cheveux derrière son oreille. « Oh, non, c'est cool. Elle a l'air d’avoir assez de conversation pour deux. » avait-il alors répondu avec amusement, ayant bien remarqué la tendance de Sophia a employer le « nous » pour inclure la blonde à la conversation même lorsque cette dernière n’osait pas le faire. « Et du coup, d’où est-ce que tu viens ? » La conversation précédente l’avait en effet amené à conclure que les deux jeunes femmes cherchaient encore leurs marques et n’étaient pas du coin, la pointe d'accent de Joanne n’étant qu’un indice supplémentaire allant dans ce sens. « Tu verras, c'est une chouette ville ici, y’a des tonnes de trucs à faire et à visiter. Avec le bureau des étudiants on organise un jeu de pistes par équipes à la fin du mois, pour aider les nouveaux à se repérer dans le campus et en ville, si jamais ça vous dit. » Intérieurement il était certain que Rhett le bénirait s’il était là, de proposer une deuxième sortie alors qu'ils n’étaient qu'au beau milieu de la première. « Ça fait longtemps que vous vous connaissez, Sophia et toi ? » À les voir on pouvait aisément penser que oui, mais lorsque l'on venait de loin on avait tendance à vite se raccrocher aux personnes que l’on rencontrait, alors cela ne voulait rien dire.



 :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Bien trop compliqué.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 4143 POINTS : 1960

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #113 + joamie v.a.#3 + hassan #12 + irene #2 +ginny +
jodie + abel + jonathan + joamie (fb #1) + joassan (fb #1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : saul + ...
RPs TERMINÉS : oula.

y. + joamie v.a.#2
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (tumblr)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Mar 18 Juil - 12:04



maybe two is better than one
I remember what you wore on the first day. You came into my life and I thought hey, you know, this could be something


Sophia était bavarde. C'était très naturel chez elle. A vrai dire, ça ne la gênait pas trop de parler pour Joanne, La rousse savait que son amie était timide et assez réservée, et elle ne voulait pas non plus que certaines personnes se croient en terrain conquis en se présentant uniquement à elle. Joanne était naïve au possible, ce n'était pas étonnant que Sophia veuille un peu surveiller ses arrières. Hassan serrait délicatement la main de la petite blonde. Durant quelques secondes, ils se regardaient. On pouvait lire une pointe d'émerveillement dans les iris bleus de Joanne, dès que ses yeux étaient rivés sur lui. Elle l'avait vu pour le première fois le jour où elle avait débarqué à Brisbane et jamais elle n'aurait pensé le revoir un jour. Mais le voilà, juste en face d'elle. Il lui plaisait énormément physiquement, c'était un fait. C'était les paroles de Rhett qui la fit sortir de sa rêverie avec ton amusé. Ils embrayaient ensuite assez rapidement sur le rugby, un sport que Joanne ne connaissait que de très loin. En revanche, Sophia semblait bien plus s'y connaître et le faisait bien comprendre. Elle ne voulait pas se laisser impressionner par leur carrure et leur expérience en la matière. Nul doute qu'ils étaient sur le terrain depuis plusieurs années et qu'ils savaient exactement de quoi il parlait. Joanne se sentait un peu plus retirée lorsqu'ils abordaient le sujet. Elle tentait de suivre, bien qu'elle ne connaissait pas le nom de toutes les équipes mentionnées, encore moins les termes techniques utilisés pour ce sport. Hassan tentait de mettre en avant les propos de son ami, certainement pour convaincre les deux nouvelles étudiantes à assister à l'un de leur match. Le fait qu'il prenne la parole intéressa alors beaucoup la petite blonde, malgré son silence qui continuait de se prolonger. La conversation se poursuivait jusqu'à ce que Rhett constate les verres vides et ne propose d'aller en cherchant, invitant Sophia à venir avec lui au bar. Invitation qu'elle accepta volontiers. Elle se disait qu'il ne pouvait pas se passer grand chose si elle était quelques minutes loin de son amie. Mais à ce moment, Joanne se sentait un petit peu obligée de prendre la parole, même pour des futilités qui lui semblaient particulièrement futiles. Elle jugeait alors bon de s'excuser du penchant très bavard de Sophia. Hassan assurait que ça ne lui posait aucun problème, il en semblait même un peu amusé. Joanne rit nerveusement, ne sachant pas trop quoi répondre. Mais son attention se détourna rapidement de la rousse pour se concentrer uniquement sur la personne qu'il avait en face de lui. "Je viens de Perth." commença-t-elle. "Je sais, c'est pas la porte à côté." Elle se souvenait de la tête de Sophia lorsqu'elle lui avait dit ça pour la première fois. "C'est surtout pour les études, pour les stages que j'aimerais faire aussi par la suite." expliqua-t-elle. En voyant le regard intéressé de son interlocuteur, Joanne décida spontanément d'en dire un peu plus sur elle. "Je suis dans l'histoire de l'art. J'aimerais devenir conservatrice. Traîner à longueur de journée dans un musée, c'est quelque chose qui me plaît beaucoup." Joanne rit. Ce n'était peut-être pas la meilleure image qu'elle pouvait donner d'elle, mais c'était sa passion. Regarder des documentaires historiques, lire des livres sur le même thème, cela faisait partie de ses passe-temps favoris. "J'ai déjà eu largement l'occasion de faire le tour des musées à Perth, et je sais qu'ici, certains musées peuvent offrir des promesses d'embauche si on fait des stages en plus, et je veux tenter ma chance." Joanne haussa les épaules. Quitter sa famille qui l'avait toujours bien trop protégé jusqu'ici n'avait pas été facile, mais elle se réjouissait véritablement de cette nouvelle étape de sa vie. Hassan, quant à lui, semblait très bien connaître Brisbane. Elle découvrit par la même occasion qu'il était investi dans la vie étudiante. "J'avoue que je n'ai pas vraiment pris le temps de visiter pour le moment, je suis arrivée juste quelques jours avant la rentrée et... J'ai un très mauvais sens de l'orientation aussi, je me perds assez facilement." admit-elle en riant une nouvelle fois, un peu honteuse. "Mais pourquoi pas, oui, pour le jeu de pistes. Je vais voir avec Sophia, mais personnellement, l'idée me plaît. Je suis pas certaine que l'on arrivera à me faire retenir tous les endroits, mais ça pourrait être chouette." Après tout, Joanne avait bien conscience qu'en débarquant dans une nouvelle ville, tout était à refaire. Trouver de nouveaux repères, faire de nouvelles connaissances. Elle était toujours ouverte à ce genre d'activités bien qu'elle n'était jamais la plus loquace du groupe. "On s'est connues à l'Union College, on loge toutes les deux là-bas. On s'est rencontrées, le jour-même où je suis arrivée. Et comme on suit les mêmes cours, on ne se lâche pas vraiment." Il semblerait qu'elle se soient bien trouvées toutes les deux. Il y avait des moments où elle souriait à Hassan, tout simplement. Le regarder droit dans les yeux la perturber de temps en temps, mais elle appréciait beaucoup sa présence. Alors que Joanne comptait reprendre la parole pour le questionner à son tour, Sophia et Rhett firent leur apparition avec des verres bien remplis en main. "Il ne te racontait pas trop de bêtises, j'espère !" dit Rhett avec un rire moqueur. Sauf que Joanne avait toujours un peu de mal à différencier le premier du second degré, c'est pourquoi Sophia l'avait regardé d'un air particulièrement attendri lorsque la blonde répondit. "On...On faisait juste un peu connaissance et Hassan m'a parlée du jeu de piste organisé par le bureau des étudiants." Rhett sourit en coin, satisfait que son ami ait suggéré l'idée aux deux jeunes femmes. "Ca pourrait être chouette, ouai! Ou on pourrait aussi une fois visiter par nous-même à l'occasion. Ce weekend, par exemple." répondit Sophia par un vague haussement d'épaules. "Rhett m'a parlée de cet autre pub en ville qui diffuse des matchs de rugby en soirée. On s'est dit que ça pourrait être sympa à faire, un de ces quatre, histoire d'attendre les premiers matchs de la saison de l'équipe universitaire. Histoire de nous montrer toute la subtilité de ce sport." dit-alors Sophia en lançant un regard taquin à Hassan en reprenant le terme qu'il avait employé un peu plus tôt. "Je lui ai dit qu'on y réfléchirait s'ils sont sages et lorsqu'ils nous auront suggéré une date qui nous conviendra." Sophia aimait être un petit peu convoitée, se faire désirer et elle tentait de faire entrer son amie dans ce jeu là. La rousse avait vu certains regards échangés, elle savait. Et s'il y avait bien une chose qu'elle tenait à faire croire aux deux jeunes hommes, c'était bien qu'ils n'étaient clairement pas encore en terrain conquis.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 8123 POINTS : 1195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ bénévole au service pédiatrique de l'hôpital & donne des cours de soutien dans un lycée ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple avec Joanne de 2004 à 2014, divorce inexplicable en février 2014 ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ grand fan de rugby ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman peu pratiquant ☆ fumeur occasionnel
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : miajoanne #12yasmine #11ginnymatteopriamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : cynthia ☆ milo ☆ tad ☆ elisabeth ☆ saul #2 ☆ jodie ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@vinyles idylles & sign@margotskarsgard & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Ven 18 Aoû - 1:53



Il avait presque fallu attendre que Sophia et Rhett s’éloignent pour chercher de quoi se ravitailler pour qu’Hassan ait enfin l’occasion d’entendre la voix de Joanne pour plus de deux secondes consécutives. Pas parce qu’elle donnait l’impression de préférer être n’importe où mais pas là, mais plutôt parce qu’elle semblait se complaire dans le fait de laisser sa copine mener la conversation en se contentant d’acquiescer, n’ouvrant finalement la bouche que lorsque la question lui était directement adressée. Pas pour autant inquiet à l’idée d’un gros blanc éventuel maintenant qu’ils se retrouvaient momentanément en tête à tête, le brun avait tenté d’en apprendre un peu plus sur la jeune femme, par curiosité pure, mais aussi parce qu’il aimait bien savoir à qui il avait affaire de manière générale. « Je viens de Perth. Je sais, c’est pas la porte à côté. » Il avait esquissé un sourire « Pas vraiment, oui. Mais ça explique ce léger accent. » Accent auquel il trouvait quelque chose de raisonnablement exotique, et de pas désagréable. « C’est surtout pour les études, pour les stages que j’aimerais faire aussi par la suite. » lui avait-elle alors expliqué « Je suis dans l’histoire de l’art, j’aimerais bien devenir conservatrice. Traîner à longueur de journée dans un musée, c’est quelque chose qui me plaît beaucoup. » Acquiesçant d’un signe de tête, il avait fait remarquer « C’est chouette, de savoir dès le départ ce que tu veux faire à l’issue de tes études. » Dieu sait que ce n’était pas le cas de tous les élèves qui s’inscrivaient à l’université, pour certains la vocation venaient au fil des études, pour d’autres elle restait encore une grande inconnue même une fois le diplôme en poche. « J’ai déjà eu largement l’occasion de faire le tour des musées à Perth, et je sais qu’ici, certains musées peuvent offrir des promesses d’embauche si on fait des stages en plus, et je veux tenter ma chance. » La blonde semblait déjà avoir des idées bien arrêtées sur la question, et semblait donc avoir trouvé sa vocation bien avant que vienne le temps de choisir son domaine d’études supérieures. « C’est bien, j’aime bien les gens qui savent ce qu’ils veulent. » Se permettant de son côté de lui vanter les mérites de la ville comme tout bon natif de Brisbane qui se respectait, Hassan s’y sentant suffisamment bien pour n’avoir jamais envisagé de vivre ailleurs jusqu’à présent, il avait aussi glissé un mot sur l’une des activités organisées par le bureau des étudiants, auquel il appartenait. Une information qui aurait pu se contenter d’être totalement désintéressée si l’envie d’avoir une excuse pour revoir les deux jeunes femmes n’avait pas doucement germé dans son esprit. « J’avoue que je n’ai pas vraiment pris le temps de visiter pour le moment, je suis arrivée juste quelques jours avant la rentrée et … J’ai un très mauvais sens de l’orientation aussi, je me perds assez facilement. » Se laissant un peu malgré lui attendrir par le rire léger de Joanne, il avait accueilli la suite avec une pointe de satisfaction difficilement dissimulée « Mais pourquoi pas, oui, pour le jeu de pistes. Je vais voir avec Sophia, mais personnellement, l’idée me plait. Je ne suis pas certaine que l’on arrivera à me faire retenir tous les endroits, mais ça pourrait être chouette. » Se gardant bien de faire remarquer que convaincre Sophia s’avérait un peu plus compliqué que de la convaincre elle, il en avait d’ailleurs profité pour demander si les deux jeunes femmes se connaissaient depuis longtemps, possiblement avant le début de l’année scolaire. « On s’est connues à l’Union College, on loge toutes les deux là-bas. On s’est rencontrées, le jour même où je suis arrivée. Et comme on suit les mêmes cours, on ne se lâche pas vraiment. » Amitié récente, donc, bien qu’Hassan ne doute pas que lorsque l’on se retrouvait loin de sa famille ou de son cercle d’amis comme c’était le cas pour Joanne – et peut-être pour la rousse, également – on ait rapidement tendance à se raccrocher aux personnes avec qui l’on avait su sympathiser dès le début. « Oh, vous avez peut-être déjà croisé Leilani alors ! C’est une amie de Rhett et moi, elle est quelque part là-bas, je crois … » Disant cela il avait désigné la masse de gens occupés à se dépenser sur la musique ambiante. « Elle viendra peut-être un peu tout à l’heure, quand elle aura mal aux pieds ou trop soif. Mais elle est à l’Union College aussi. » Et partageait avec Hassan le fait d’avoir obtenu un cursus dans cette université grâce à une bourse, entretenue par ses résultats sportifs.

Se laissant – plus qu’il ne l’aurait imaginé – séduire par l’impression d’une fille avec de la suite dans les idées et qui avait précisément ce qu’elle voulait, sous ses airs timides, le brun s’était presque laissé surprendre par le retour de Rhett et Sophia, le blond lançant un « Il ne te racontait pas trop de bêtises, j’espère ? » gentiment moqueur avant de leur tendre leurs verres. Nouvelle tournée de bière pour les deux jeunes femmes, la même chose pour Rhett, et un Bitter Pellegrino pour Hassan. « Et c’est toi qui dit ça ? » Ricanant du même ton moqueur, le brun avait laissé Joanne expliquer quant à elle « On … On faisait juste un peu connaissance et Hassan m’a parlé du jeu de pistes organisé par le bureau des étudiants. » Cachant mal le sourire en coin qui lui avait échappé, Rhett avait jeté une œillade vers Hassan qui lui avait répondu par un clin d’œil discret ; Évidemment que l’idée lui plaisait. « Ça pourrait être chouette, ouais ! Ou on pourrait aussi une fois visiter par nous-même, à l’occasion. Ce week-end, par exemple. » Haussant les épaules, la rouquine n’avait pas laissé le temps aux deux hommes ou à son amie de répondre avant d’ajouter « Rhett m’a parlé de cet autre pub en ville qui diffuse des matchs de rugby en soirée. On s’est dit que ça pourrait être sympa à faire, un de ces quatre, histoire d’attendre les premiers matchs de la saison de l’équipe universitaire. Histoire de nous montrer toute la subtilité de ce sport. » Le côté volontairement persifleur de Sophia n’étant pas non plus pour déranger Hassan, qui avait accueilli la réflexion d’un léger rire. S’adressant maintenant à Joanne elle avait ajouté « Je lui ai dit qu’on y réfléchirait s’ils sont sages et lorsqu’ils nous auront suggéré une date qui nous conviendra. » Cela en faisant donc en réalité deux qui semblaient du genre à savoir ce qu’elles voulaient. « Et tu as oublié de préciser qu’on était tout le temps sage ? Tu manques à tous tes devoirs, mon vieux. » Affichant une moue faussement boudeuse le jeune homme avait protesté « C’est exactement ce que j’ai dit. Faut croire que cette demoiselle ne m’a pas cru sur parole … » Papillonnant des yeux la concernée avait simplement justifié « Ou bien il faut croire que je suis plus dure en affaires que j’en ai l’air. » et adressé un regard fier vers Joanne. Trempant un instant les lèvres dans son verre, Hassan avait fini par secouer la tête « Ce week-end et la semaine prochaine ça va être compliqué de mon côté entre les entrainements et le boulot, mais après ça je suis sûr qu’on pourra trouver une date qui convient à tout le monde. » S’il y avait bien une chose que lui permettrait le tutorat que ne lui permettait pas son boulot à l’épicerie, c’était d’avoir beaucoup moins de difficultés à jongler entre ses obligations et son temps libre, bien qu’il ne crachait pas dans la soupe et était reconnaissant à son employeur actuel de l’avoir gardé durant les deux années écoulées. Son salaire faisait un peu grise mine à côté de celui de son frère, dont les études étaient terminées, mais Hassan participait malgré tout à la hauteur de ce qu’il pouvait aux frais engendrés par leur colocation.

La conversation avait repris, et interpelant les deux garçons Leilani s’était frayée un passage jusqu’à eux, Andrea dans son sillage. Le même teint hâlé et la même chevelure brune donnait la fausse impression que les deux jeunes gens avaient un air de famille, mais pourtant il n’en était rien et l’accent espagnol à couper au couteau d’Andrea ne laissait aucun doute quant au statut d’étudiant en échange universitaire du jeune homme. Les joues rosies par la chaleur – et probablement par les quelques verres déjà bus – Leilani avait renoué correctement le bas de son tee-shirt autour de sa taille et sautillé jusqu’à eux avant de passer son bras autour de celui d’Hassan. « J’ai chaud ! Tu me donnes un peu de ton verre ? » Lui tendant le dit verre, le brun s’était occupé de faire les présentations « Voilà Leilani, et Andrea. » La jeune femme offrant un immense sourire tandis que l’étudiant lui adressait un signe de tête et un « Enchanté. » articulé de son accent chaleureux, Hassan avait repris « Et voilà Sophia, et Joanne. Elles sont résidentes à l’Union College. » S’exclamant avec enthousiasme « Oh, comme moi ! Peut-être qu’on s’est déjà croisées ? J’ai la chambre 722. » Leilani avait dodeliné sa tête, tandis que Sophia répondait « C’est assez éloigné des nôtres, il me semble. Mais je suis sûre qu’il y aura des raisons de se croiser, l’année ne fait que commencer. » Souriant à nouveau bien que semblant avoir une petite réserve quant à l’arrivée des deux nouveaux venus, la rousse avait écouté tandis que Rhett questionnait « Marian n’est pas avec vous ? » et se voyait répondre par un Andrea à l’anglais hésitant « Oh, je crois elle est déjà repartir. Elle pas venue vous dire bonsoir ? » Évidemment que non, et pas besoin d’avoir dix ans d’études pour deviner un peu pourquoi. S’éclaircissant la gorge Hassan avait bu une dernière gorgée de son verre tandis que Leilani posait une tête fatiguée contre son épaule « On devrait penser à se mettre en route nous aussi, j’avais pas vu l’heure, on doit être sur le terrain à sept heure et quart. Vous rentrez avec nous ? Rhett et Andrea sont au Duchesne College, c’est pas très loin de l’Union. » Seul à ne pas vivre en cité universitaire – bien au-dessus de ses moyens – mais aussi seul à être originaire de la ville, Hassan avait pris l’habitude de faire, parfois, un crochet par les résidences universitaires, Rhett ou Leilani lui offrant de temps à autres l’hospitalité de leur duvet de secours lorsqu’il était trop tard ou que le brun avait une raison ou une autre de vouloir éviter son appartement. Ou son frère. Chacun terminant son verre, Leilani se rabattant à nouveau sur celui d’Hassan lorsque Rhett lui avait fait remarquer que sa bière était une solution plus alcoolisée que raisonnable, la jeune femme avait finalement lâché le bras du brun et entraîné Andrea à sa suite pour ouvrir la marche jusqu’à la sortie du bar. Contre toute attente la température n’était pas beaucoup tombée malgré la nuit, mais l’air était malgré tout plus respirable qu’à l’intérieur, et l’absence de musique reposait un peu leurs tympans. Rhett et Sophia en grand débat concernant le déclin sportif d’un des membres des Waratahs, Hassan avait ralenti un peu le pas pour finalement fermer la marche en compagnie de Joanne. « Du coup, c’est la première fois que tu quittes Perth pour une aussi longue période ? Pas trop le mal du pays, pour l’instant ? » La plage artificielle de Brisbane devait lui sembler bien ridicule, elle, en tout cas. Rien d’étonnant au fait que les amateurs de baignade ou de sable préfèrent s’imposer une heure de route pour aller jusqu’à Gold Coast. « J’ai le droit à un indice, concernant vos critères pour décider si on est assez « sages » ou pas pour espérer vous revoir au pub ? » avait-il finalement demandé en baissant d'un ton, un rictus amusé sur le visage, et les mains s’enfonçant dans les poches de son jean tandis que son regard glissait sur la blonde.



 :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Bien trop compliqué.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 4143 POINTS : 1960

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #113 + joamie v.a.#3 + hassan #12 + irene #2 +ginny +
jodie + abel + jonathan + joamie (fb #1) + joassan (fb #1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : saul + ...
RPs TERMINÉS : oula.

y. + joamie v.a.#2
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (tumblr)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Dim 20 Aoû - 23:57



maybe two is better than one
I remember what you wore on the first day. You came into my life and I thought hey, you know, this could be something


Joanne ignorait ce qu'il pouvait d'y avoir de si plaisant que de l'écouter parler. Elle ne donnait que quelques détails de sa vie, des indices supplémentaires sur elle. Mais ça n'avait rien de fascinant à ses yeux. C'était pourtant amplement suffisant pour Hassan, qui, à chaque fois, semblait trouver une certaine satisfaction. Il souriait, n'hésitait pas à rebondir sur ses propos, intéressé par la moindre de ses paroles. "Un léger accent ? Vraiment ?" dit-elle alors en haussant les sourcils et en laissant échapper un petit rire. "Je ne pensais pas en avoir un, même s'il est discret." Du moins, elle ne l'avait pas remarqué et elle n'était pas plus interloquée par celui que pourrait avoir le beau brun. Elle continuait d'expliquer ensuite les études qu'elle faisait. S'il y avait bien une chose dont elle était certaine, c'était bien ça. Joanne avait su dès les premiers mois au lycée ce qu'elle voulait devenir plus tard. Ce n'était pas donné à tout le monde. Hassan semblait apprécier qu'elle ait de la suite dans les idées. A cette période là, Joanne avait des objectifs bien en tête, des rêves qu'elle souhaitait réaliser plus que tout. Ca ne rendait pas les choses moins effrayantes. Là voilà atterrie dans une toute nouvelle ville, à l'opposé de là où elle était née, loin de sa famille alors que cette dernière avait tendance à ne pas vouloir se détacher d'elle. "J'ai peut-être un peu trop de rêves dans la tête, cela dit." admit-elle avec un rire bien nerveux. La petite blonde continuait de répondre à ses questions, se montrant bien plus loquace qu'elle ne l'avait jamais été. Il semblait tout aussi ravi de voir que l'idée du jeu de piste pouvait lui plaire, loin d'elle l'idée de deviner qu'il ne s'agissait que d'un prétexte pour se revoir. "Il y a beaucoup de personnes qui logent là-bas, je ne pense même pas croisé tout le monde pour le moment." Surtout qu'elle ne pouvait pas mettre de visages sur l'amie d'Hassan, ce dernier disant qu'elle allait bien finir par faire une apparition. La jeune femme aurait volontier prolongé la conversation en étant juste avec Hassan, mais Rhett et Sophia avaient fini par revenir les mains pleines. Joanne les remercia lorsqu'elle récupéra sa bière, avec un large sourire. Sophia reprenait un peu le monopole de la parole, n'hésitant pas à faire ramer les deux jeunes hommes d'une manière dont elle avait apparemment bien l'habitude. Joanne en était un peu gênée d'ailleurs, parce que elle, elle était bien enthousiaste à l'idée d'avoir une autre occasion de passer un peu de temps tous ensemble. Elle riait à coeur joie lorsqu'Hassan répondait à son meilleur ami – du moins, elle supposait que c'était le cas–, sur le ton de la plaisanterie. Et la rousse en rajoutait une couche, déterminée à bien leur faire comprendre que ni Joanne ni elle n'étaient des proies faciles, s'ils les voyaient ainsi. Joanne désenchantait un petit peu en comprenant pas qu'ils ne pourraient pas passer cette fameuse soirée aussi rapidement qu'elle n'aurait pu l'espérer. "Nous trouverons bien une occasion." dit-elle tout de même en regardant surtout Hassan en lui souriant, d'un ton particulièrement encourageant et optimiste. Joanne commençait à gagner en aise en compagnie des deux garçons, mais deux de leurs amis débarquèrent, un homme aux traits hispaniques et une étudiante se montrant particulièrement tactile et surtout sans trop gêne avec Hassan. Il se chargea de faire les présentations et la petite blonde retrouvait son silence habituel. Sophia se chargea de donner la réplique à Leilani, qui se trouvait dans la même résidence qu'elles. Joanne les regardait converser sans trop savoir quoi dire, buvant lentement sa bière. Elle ignorait comment interpréter la proximité entre Hassan et Leilani. Parfois, les deux amies s'échangeaient quelques regards. Sophia savait qu'elle n'était pas forcément très à l'aise lorsqu'il y avait trop de grands comités. Le brun finissait par proposer de s'en aller, l'heure ayant bien avancée et que chacun avait certainement beaucoup à faire le lendemain. Joanne acquiesça d'un signe de tête. Afin de ne pas la perdre dans la foule, Sophia lui avait tenu la main le temps qu'elles parviennent à sortir du pub. Ils prenaient ensemble la marche, mais la jeune se mit très légèrement en retrait. Elle ne comprenait des discussions sur le rugby ou tout ce qui pouvait s'y approcher. Les mains jointes devant elle et bien silencieuse, elle regardait tout ce qui se trouvait autour d'elle. Ses yeux bien curieux scrutaient les bâtiments environnants, observaient ces petits détails qui faisaient pour elle toute la différence. Elle appréciait également le calme des rues, contrastant totalement avec le brouhaha du pub. Hassan avait finalement un petit peu ralenti le pas, pour se retrouver à nouveau seul avec Joanne. Les autres avaient un pas sensiblement plus rapide qu'eux. "Pour le moment, ça peut aller, oui. Il faut que je m'adapte" dit-elle avec un sourire, en le regardant. "Je suppose que ça viendra plus tard. Pour le moment, j'ai surtout hâte de prendre mes marques, de faire mes preuves, aussi." Il y avait beaucoup de première fois, lorsqu'elle s'était décidée à venir par ici. Etre aussi loin de ses parents, Reever qui était parti de l'autre côté de la planète. "Ca fait beaucoup de changements d'un coup, ce n'est pas tout le temps facile, mais je me dis que le jeu en vaut la chandelle." C'était ce qu'elle se disait durant les moments de doute, parce qu'elle en avait déjà eu quelques uns. Surtout le moment où elle s'était retrouvée toute seule dans sa chambre, une fois que ses parents étaient partis. Hassan se mit à parler bien plus bas, revenant sur les propos que Sophia avait dit un petit peu plus tôt dans la soirée. Ses iris bleus se rivaient sur la première concernée et elle lâchait un petit rire, amusée par sa question. "Surtout les critères de Sophia, tu veux dire." C'était bien elle, la plus exigente des deux, et Hassan semblait bien l'avoir compris. Sinon, il ne serait jamais venu questionner la petite blonde sur ce sujet. "Je l'espère vraiment, que l'on s'y reverra." ajouta-t-elle, devenant subitement bien timide. Mais elle lui souriait, elle ne pouvait pas s'empêcher de lui sourire. Ils marchaient tranquillement, toujours un peu en retrait des autres.  "Vous êtes sacrément lents." dit Rhett en se retournant, alors qu'ils approchaient de l'Union College. Sophia échangeait un sourire avec eux, quoi qu'elle avait un regard un petit peu suspect envers Hassan. Elle voulait en savoir plus sur lui avant qu'il y ait un quelconque rapprochement. C'était Sophia, après tout. Ils s'étaient arrêtés non loin de la résidence. Sophia avait déjà salué Rhett et ils commençaient à s'éloigner l'un de l'autre, pensant certainement que leur ami respectif allait suivre le mouvement. Joanne tenait son propre bras au niveau du coude. "J'ai vraiment passé une bonne soirée. J'ai beaucoup aimé, merci beaucoup." dit-elle finalement à Hassan. "Je tenterai de faire en sorte que Sophia soit le plus flexible possible, par rapport à ces fameux criètres." confia-t-elle ensuite avec un air amusé. "Joanne, tu viens ?" dit Sophia au loin.

Les emplois du temps de chacun empêchaient aux jeunes gens de se voir comme ils le voulaient certainement. Hassan avait raison, ça allait être compliqué. La semaine suivante, Joanne avait voulu s'approcher de lui, alors qu'elle l'avait vu installé à l'extérieur, à l'ombre d'un arbre. Il y avait avec lui tous ses amis, et c'était la principale raison pour laquelle elle n'osait pas vraiment. Elle avait peur de se couvrir de ridicule. Il y avait une fois où elle était bien déterminée à venir le voir, mais à ce même moment là, ils s'étaient tous levés pour se rendre ailleurs. Le mouvement avait suffi pour la décourager à faire demi-tour alors qu'elle était à quelques dizaines de mètres d'eux. Elle espérait qu'on ne l'ait pas remarqué. Joanne se maudissait. Surtout que Sophia tenait véritablement à enquêter sur le brun, ayant bien remarqué que la petite blonde était tombée sous son charme. Mais elle tenait à passer cette fameuse soirée avec Hassan, et Sophia semblait, malgré sa méfiance, aussi vouloir passer un bon moment avec Rhett, de son côté.  "Rien ne nous empêche de sortir en semaine, après tout." dit Sophia avec un vague haussement d'épaules, sous les yeux surpris de Joanne, pendant qu'elles mangeaient l'une face à l'autre au self de leur résidence.  "Me regarde pas comme ça, c'est pas comme si on allait boire jusqu'à avoir black out, et on s'éternisera pas des masses non plus. Puis profitons que cette semaine soit assez cool niveau boulot, c'est pas comme si ça sera tout le temps comme ça." Joanne sourit et but ensuite un verre d'eau. "Tu t'es radoucis sur tes fameux critères d'exigence ?" demanda-t-elle en arquant un sourcil. Sophia savait que ses propos avaient marqué Hassan et ça l'arrangeait plutôt bien.  "Tu rêves." répondit-elle en pouffant. Sophia copinait très facilement avec tout le monde, et elle profitait de cette facilité pour en apprendre un peu plus sur Hassan et Rhett. Elle voulait aussi se faire son propre avis en apprenant à les connaître, mais pour les quelques informations dont elle disposait pour le moment, elle préférait rester un peu méfiante. Leilani passait par là et les salua joyeusement avant de rejoindre d'autres amis. "Mais il y a un match que je ne voudrais franchement pas manquer ce soir. Et autour d'une bière, ce serait juste parfait." dit-elle en se levant de table. Sophia invita la blonde à la suivre à la fin du cours qui suivait le déjeuner, sachant exactement où aller. Se rendre sur le terrain de rugby était pourtant le dernier endroit où Joanne aurait songé aller, alors que c'était une évidence même. L'entraînement venaît tout juste de se terminer. Sophia s'approcha d'eux avec un large sourire, suivi de près par son amie, qui esquissa un sourire véritablement ravi dès qu'Hassan avait remarqué sa présence. "Ce soir, le Super 12, les Stormers face aux Bulls." Forcément, qu'ils savaient, se disait Sophia.  "Ca vous tente ?" Joanne fixait continuellement le beau brun, espérant de tout coeur qu'ils acceptent. "Vous avez apparemment répondu à tous ses critères." dit Joanne sur un ton léger,
un peu rieur.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas
avatar
le maudit
le maudit
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (19/08/1981)
SURNOM : hassou
STATUT : célibataire, divorcé depuis trois ans
MÉTIER : professeur de géographie politique @ university of Queensland ~ consultant géopolitique/Moyen-Orient @ ABC studios
LOGEMENT : #25 logan city, dans l'ancienne maison de son enfance, qu'il partage depuis peu avec Matteo

POSTS : 8123 POINTS : 1195

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : un berger allemand, Spike ☆ traité pour une leucémie entre fin 2013 et mai 2015 ☆ 4 tatouages ☆ bénévole au service pédiatrique de l'hôpital & donne des cours de soutien dans un lycée ☆ australo-iranien, a vécu 9 mois à Téhéran en 2000-2001 ☆ en couple avec Joanne de 2004 à 2014, divorce inexplicable en février 2014 ☆ parle farsi (persan) et a un bon niveau d'arabe ☆ diagnostiqué dépressif, il a fait une tentative de suicide en avril 2016 ☆ ne consomme ni porc ni alcool ☆ grand fan de rugby ☆ membre d'Amnesty International ☆ musulman peu pratiquant ☆ fumeur occasionnel
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : miajoanne #12yasmine #11ginnymatteopriamjoanne (fb#1)

هرگز تسلیم

RPs EN ATTENTE : cynthia ☆ milo ☆ tad ☆ elisabeth ☆ saul #2 ☆ jodie ☆ charlie hp


RPs TERMINÉS :

joanne #11joanne #10jamie #3yasmine #10joanne #9joanne #8hannah #1yasmine #9joanne #7joanne #6yasmine #8yasmine #7jamie #2saul #1joanne #5yasmine #6yasmine #5yasmine #4joanne #4yasmine #3enzo #1kennethellayasmine #2sohan #1jamie #1joanne #3yasmine #1jordan #1leela #2joanne #2jayantleela #1joanne #1


PSEUDO : yumita (élodie)
AVATAR : dominic cooper
CRÉDITS : avatar@vinyles idylles & sign@margotskarsgard & userbar@loonywaltz
DC : tommy & vittorio
INSCRIT LE : 20/09/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t4591-there-s-more-life-left-to-go-hassan http://www.30yearsstillyoung.com/t4618-hassan-but-i-know-better-than-to-leave-and-let-it-die http://www.30yearsstillyoung.com/t4679-hassan-jaafari http://www.30yearsstillyoung.com/t14530-hassan-jaafari http://madebyumita.tumblr.com/

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Mar 12 Sep - 3:17


Le lieu et les circonstances n’étaient pas forcément des plus adaptées pour avoir une véritable conversation à deux, et pour Hassan l’idée n’était de toute façon pas là lorsqu’il avait suivi Rhett dans son initiative et consenti à faire un crochet par le pub plutôt que de rentrer directement chez lui après le travail. Le brun était de toute façon ainsi fait, un peu de musique, un verre et quelques visages familiers – ou non – valaient mieux que n'importe quelle autre option qui aurait pu s'offrir à lui. La fatigue et la journée chargée qui les attendait le lendemain – au moins en ce qui les concernait Rhett et lui – aidant le jeune homme avait malgré tout fini par proposer qu'ils amorcent un retour au bercail, le fait qu'ils résident (presque) tous dans le même périmètre repoussant néanmoins à un peu plus tard la séparation du petit groupe. D'abord plongé dans la discussion autour du ballon ovale à laquelle il participait lui aussi avec intérêt, Hassan avait fini par remarquer le ralentissement du pas de Joanne, qui par ailleurs n'avait pas ouvert la bouche depuis leur sortie du pub et semblait avoir besoin qu'on lui tende des perches pour entretenir une conversation. Le brun n'aimait pas voir quelqu'un que l'on mettait de côté ou qui se mettait de côté soi-même, et avait toujours ce besoin maladif d'essayer de trouver une petite place où caser tout le monde. Nul doute que c'était ce qui le rendait aussi à sa place au sein du bureau des étudiants. « Pour le moment, ça peut aller, oui. » lui avait en tout cas assuré Joanne tandis qu'il soulevait la possibilité pour elle d'un début de mal du pays. « Je suppose que ça viendra plus tard. Pour le moment, j'ai surtout hâte de prendre mes marques, de faire mes preuves, aussi. » Un peu surpris, se demandant bien à propos de quoi et auprès de qui avait-elle besoin de prouver quelque chose, il n'avait cependant pas questionné et s'était contenté de hocher la tête lorsqu'elle avait ajouté « Ça fait beaucoup de changements d'un coup, ce n'est pas tout le temps facile, mais je me dis que le jeu en vaut la chandelle. » et était tombé d'accord avec elle sur le principe « T'inquiètes, je suis sûr que tu trouveras vite tes marques. En plus il parait que vous êtes chouchoutés à l'Union. » Il fréquentait Leilani depuis suffisamment longtemps maintenant pour le savoir. « Qui sait, si ça se trouve d'ici à la fin de tes études Brisbane te plaira tellement que tu voudras plus en partir. » Il avait haussé les épaules avec une certaine nonchalance, sans doute pour ne pas donner l’impression qu’il vendait sa ville avec autant de ferveur qu’un employé de l’office du tourisme ; Il n’en pensait pas moins, cela dit. Décidant de changer de sujet de conversation, et baissant encore d’un cran le niveau sonore de sa voix, le brun avait tenté l’air de rien de trouver comment amadouer la rouquine en utilisant la blonde, pour ainsi dire. « Surtout les critères de Sophia, tu veux dire. » lui avait d’ailleurs confirmé Joanne, arrachant à Hassan une moue entendue. « Je l’espère vraiment, que l’on s’y reverra. » avait-elle de son côté affirmé comme si contrairement à Sophia son choix à elle était déjà fait. Et tandis que devant Rhett les interrompait en hélant « Vous êtes sacrément lents ! » Hassan avait fait un demi-tour et effectué quelques pas en marche arrière pour adresser à la blonde un clin d’œil que les autres ne verraient pas, avant de décréter « Je compte sur toi pour convaincre ta tête de mule de copine, alors. » Rattrapant la distance qui les séparait du reste du groupe, bientôt imité par la jeune femme qui avait pressé le pas elle aussi, Hassan s’était à nouveau laissé porter par les conversations quelles qu’elles soient, jusqu’à ce que tous atteignent les abords de l’Union College. Tandis que Sophia prenait poliment congé et que Leilani se targuait d’un « Bonne nuiiiiiit. » qui laissait peu de doute quant à son état alcoolisé, Joanne s’était attardée un instant du côté du brun « J’ai vraiment passé une bonne soirée. J’ai beaucoup aimé, merci beaucoup. Je tenterai de faire en sorte que Sophia soit le plus flexible possible, par rapport à ses fameux critères. » Laissant échapper un léger rire, Hassan avait répondu par un salut à deux doigts et un « A vot’ service ma’m’selle. » amusé, avant que Sophia ne s’impatiente en lançant « Joanne, tu viens ? » après lequel la jeune fille avait tourné les talons. « Vingt dollars que tu lui as tapé dans l’œil. » avait de son côté commenté Rhett d’un ton goguenard. « Pfff, t’es con. » Esquissant un sourire malgré les yeux qu’il avait levé au ciel, le brun avait secoué la tête et emboité le pas à Andrea qui ouvrait la marche.

La semaine suivante était passée à toute vitesse, ponctuée des premiers devoirs à rendre, des premières exigences d’entrainement, des premières inscriptions au tutorat pour lequel Hassan s’était fait embaucher pour compenser la fin de son contrat à l’épicerie. « On même plus le temps pour dormir. » s’était lamenté Andrea dans son adorable anglais lacunaire. Et l’australien n’aurait certainement pas eu l’idée de le contredire, l’entraînement de cinq heures et demi à sept heures et demi du mardi matin lui faisant l’effet d’une méthode de torture digne du Moyen-Âge. Pas d’illusion pourtant dans l’impression d’avoir dormi bien moins que prévu, lorsque sans crier gare son téléphone portable – acheté durant l’été au prétexte qu’effectivement, ces machins avaient leur utilité – avait vibré à proximité, le tirant du sommeil avec un grognement mécontent. « Quelle heure il est ? » avait de son côté marmonné la voix ensommeillée à laquelle appartenait le buste au-dessus duquel il s’était penché pour attraper son jean abandonné au pied du lit, et dans la poche duquel le téléphone se manifestait toujours. « Trop tôt pour ces conneries. Allo ? » Trop tôt, beaucoup trop tôt pour ces conneries, et lorsqu’Hassan avait raccroché quelques instants plus tard sa tête était retombée un instant contre l’oreiller avec dépit tandis que la main féminine glissait contre sa hanche, avant qu’il ne se décide à s’extirper de sous les draps. « Tu vas où ? » Attrapant son jean et cherchant son tee-shirt à tâtons dans la pénombre, il avait secoué la tête « Faire passer à mon frère l’envie d’aller réparer ses conneries à une heure pareille. » Elle n’avait pas pinaillé, elle s’en foutait, peut-être. Sans doute. « J’t’appelle demain. Tout à l’heure. Bref. » avait-il simplement promis, une chaussette à son pied et l’autre toujours à la main quand il avait quitté la chambre. Tôt, trop tôt, bien trop tôt pour ces conneries et sorti bien trop tard du commissariat pour espérer pouvoir se pointer à l’entraînement de cinq heures et demi. Cinq heures vingt-huit, la clef tournait à peine dans la serrure de leur appartement de Logan City, Qasim allait cuver son vin – ou dieu sait quoi d’autre – au fond de son lit, Hassan cherchait son sac de sport en sachant qu’il serait en retard et que comme il n’était pas sans le savoir, il ne faudrait pas espérer se pointer sur le terrain ce matin. « Si vous n’êtes pas fichus d’être à l’heure pas la peine de venir. » c’était la règle, elle n’avait pas changé, il n’y aurait pas d’exception. Et la journée avait été longue, sans fin, harassante, jusqu’à l’heure de l’entraînement du soir auquel le brun s’était pointé en sachant que le « Il a mal digéré un truc hier soir. » avancé par Rhett pour l’excuser aux aurores lui vaudrait au mieux un commentaire railleur de l’entraineur, et au pire quelques tours de terrain avant de rejoindre les autres. Quinze tours, le grand manitou était dans un bon jour, ou pas trop mauvais. Quinze tours sous un soleil agressif, les collisions enchaînées contre les sacs de plaquage et un atelier saut-réception après lesquels Hassan autant que les autres ne rêvait plus que d’une seule chose : une douche. A la sortie du terrain pourtant le brun avait échangé un coup de coude avec le blond en désignant les deux silhouettes féminines plantées sur le bord du terrain mais finalement venues à leur rencontre une fois certaines que leur présence avait été remarquée par les deux intéressés. « Vous en avez mis, du temps. » avait fait remarquer Rhett d’un ton narquois tandis qu’Hassan enchérissait « On commençait à croire que vous vous faisiez désirer. » tout en passant le revers de sa main sur son front. « Ce soir, le Super 12, les Stormers face aux Bulls. Ça vous tente ? » Tentant de ne pas avoir l’air trop fanfaron, Rhett avait fait mine de réfléchir un instant « Hm, oui pourquoi pas … J’crois qu’ils le diffusent au Regatta. Vous connaissez ? C’est à Toowong. » Haussant les épaules Hassan avait lui proposé « On passe vous chercher, au pire ? » entendant ainsi régler le problème de la localisation. « Pas besoin, je sais où c’est. » s’était néanmoins défendue Sophia, dont il ne fallait de toute évidence pas saisir le bras sous prétexte qu’elle vous offrait le petit doigt. « Bon, alors disons neuf heures moins le quart là-bas ? » Alors qu’elles acquiesçaient toutes les deux Joanne avait fait remarquer avec amusement « Vous avez apparemment répondu à tous ses critères. » provoquant ainsi un plissement de nez suspicieux chez son amie qui avait minaudé « On verra. » en lançant un regard à Rhett. « On en reparlera quand vous aurez pris une douche … C’est nécessaire, là. » Affichant un sourire narquois, la rouquine avait néanmoins affiché un air de satisfaction en leur lançant « Bon, alors à ce soir ! » donnant ainsi l’impression que tout se déroulait exactement comme elle l’avait prévu. Qui sait, au fond.

Les articulations ankylosées par l’entraînement et le manque de sommeil, les deux étudiants n’en étaient cependant pas moins au rendez-vous le soir-même, arrivés en avance dans l’espoir de pouvoir se frayer un chemin jusqu’aux balcons dans les étages pour y trouver une place. Adossé à la balustrade, Hassan grillait une cigarette un verre à moitié bu dans l’autre main lorsqu’il avait aperçu Joanne et Sophia qui arrivaient sur le trottoir en contrebas « Les filles, là-haut ! » Les invitant à monter pour les rejoindre, il avait rapidement terminé sa clope avant d’écraser le mégot au fond de son verre terminé en deux ou trois gorgées. Le match allait commencer, de toute manière. « Salut. » Adressant un sourire à l’une, puis à l’autre, le brun avait néanmoins cherché des yeux autour de lui « Vous n’avez pas croisé Rhett en montant ? Il était censé descendre chercher à boire. » Et si les deux jeunes femmes avaient fait un détour par le bar en montant à en juger par les verres qu’elles tenaient à la main, l’acolyte d’Hassan lui n’était pas réapparu. « C’est beau, non ? » Du coin de l’œil il venait d’intercepter le regard de Joanne vers le bout de fleuve au bord duquel le bar était installé. Au loin et au travers des arbres on apercevait les lumières du CBD et du Story Bridge. « C’est pas encore une vieille combine de ton copain pour m’attirer au bar avec lui, hm ? » avait de son côté demandé Sophia d’un ton faussement sérieux – quoi que – pour en revenir à la disparition du blond. « Quoi, on parle de moi ? » avait d’ailleurs piaillé le concerné en réapparaissant deux verres à la main « Mais non. » - « Tout juste. » Les deux phrases débitées en même temps avaient arraché un rire commun à Hassan et à Joanne tandis que Rhett arquait un sourcil suspicieux. « Mouais. Bon. Est-ce qu’Hassan vous a parlé du plus important ? » Du plus important ? Cette fois-ci c’était le brun qui avait arqué un sourcil. « On pronostique sur l’issue du match. Les perdants payent la dernière tournée aux gagnants. Alors ? » Ah, ce plus important . « Honneur aux dames. » avait décrété Hassan en trempant ses lèvres dans son verre, laissant la parole aux deux amies, et le regard revenant sans cesse vers Joanne.



 :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
la poupée de jamie
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans (11/04/1986)
SURNOM : Jo, mais peu de personnes la nomme ainsi.
STATUT : Bien trop compliqué.
MÉTIER : Maman d'un petit garçon d'un an et demi. Conservatrice au QAGOMA, dans la galerie d'art historique international depuis juin 2017.
LOGEMENT : 37, toowong (maison)

POSTS : 4143 POINTS : 1960

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : a deux bergers suisses : un blanc (Nunki) et un noir (Sirius) ▽ a toujours beaucoup de difficultés à faire des choix, à cause d'une famille surprotectrice ▽ antécédents de fausse-couches ▽ amatrice de vin et de champagne ▽ passionnée d'art et d'histoire (surtout la Renaissance italienne) ▽ n'aime pas parler de ses problèmes, reste très réservée par moment ▽ très émotive ▽ a récemment repris des cours de danse en couple ▽ très impressionnable, naïve, elle prend presque tout au 1er degré ▽ adore se promener ▽ on lit en elle comme dans un livre ouvert ▽ ne sait pas mentir
UN RP ? : Seulement si nous avons un lien.
RPs EN COURS : joamie #113 + joamie v.a.#3 + hassan #12 + irene #2 +ginny +
jodie + abel + jonathan + joamie (fb #1) + joassan (fb #1)

joamie
our love were just to strong
that it even teared us apart



joassan
just trying to understand each other
beside all the feelings we still have for one another



RPs EN ATTENTE : saul + ...
RPs TERMINÉS : oula.

y. + joamie v.a.#2
PSEUDO : black arrow
AVATAR : sarah gadon
CRÉDITS : avatar (black arrow) signature : codage(black arrow) & gifs (tumblr)
DC : //
INSCRIT LE : 09/02/2015
http://www.30yearsstillyoung.com/t699-joanne-you-could-fly-higher-than-the-sky http://www.30yearsstillyoung.com/t10316-joanne-you-could-be-brighter-than-the-stars http://www.30yearsstillyoung.com/t1562-joanne-prescott http://www.30yearsstillyoung.com/t2348-joanne-prescott http://cogsworth.tumblr.com

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   Mar 12 Sep - 19:22



maybe two is better than one
I remember what you wore on the first day. You came into my life and I thought hey, you know, this could be something


En une semaine, Sophia avait amplement eu le temps de cerner la petite blonde. A force de partager les bancs des amphithéâtres et la table à la cafétéria, elles avaient fait connaissance et un lien fort s'était rapidement construit entre elles. Leur tempérament était aux antipodes et elles y trouvaient une certaine complémentarité. La rousse avait besoin d'un caractère aussi doux est calme auprès d'elle tout comme Joanne avait besoin qu'on la pousse un peu en avant. Mais ses allures de poupée n'arrangeaient pas le tout et Sophia avait parfois envie de la prendre sous son aile, de la protéger un peu. Son innocence et sa naïveté était à la fois déroutante et terriblement attendrissante. Sophia avait eu cette idée en tête, que d'aller voir les garçons pour leur proposer une sortie, puisqu'ils n'étaient pas venus vers elles depuis. Elle aimait beaucoup prendre les devants tandis que son amie était beaucoup moins certaine de cette démarche. Eux aussi aimaient apparemment se faire désirer et ils étaient satisfaits de les voir réapparaître après une semaine sans s'être croisés. Sophia ne se laissait décidément pas marcher sur les pieds, elle aimait mener certaines choses à la baguette. Joanne s'était juste permise de glisser une phrase, un brin amusée, durant toute la conversation. Elle était ravie de voir qu'ils étaient partants. Une fois que la rousse avait sa réponse, elle ne comptait pas s'éterniser sur le terrain, et c'était d'un air parfaitement serein et satisfait qu'elle avait retourné ses talons. Joanne échangea un dernier sourire avec un signe de main en guise d'au revoir avant de rattraper Sophia d'un pas léger. "Allez, reconnais que tu as au moins un peu craqué pour lui." souffla Sophia en ricanant un peu. Joanne haussait les sourcils, surprise. "Non..., je... Je trouve qu'il est gentil." bredouilla-t-elle, confuse.Son amie pouffa de rire avant de reprendre un air sérieux que Joanne remarqua immédiatement. "Qu'est-ce qu'il y a ?" lui demanda-t-elle, perplexe. "Rien... Je veux juste être sûre qu'il est aussi gentil que tu le penses." Autant dire que Sophia se méfiait. Elle n'était pas dupe, elle se doutait bien qu'il y avait anguille sous roche et elle ne voulait certainement pas que Joanne ne devienne un de ces coups d'un soir, persuadée qu'elle méritait bien mieux que ça. Elle comptait bien mener sa petite enquête, elle avait même déjà commencé un peu pour en savoir plus sur Rhett et Hassan. Mais elle n'avait pas l'intention d'en parler à son amie – et elle avait d'excellentes raisons pour ça. "Et toi ? Tu as l'air de bien aimer Rhett." reprit Joanne en haussant les épaules, en marchant pour retrouver l'Union College et s'installer dans l'une de leur chambre. "Mmmh oui, peut-être. Ce qu'on ne peut pas leur reprocher, c'est leur charme, pas vrai ? Mais j'aime bien me montrer inaccessible, les faire mariner un peu." Joanne l'interrogeait du regard. "Histoire de voir ce qu'ils sont capables de faire." ajotua-t-elle, sachant bien qu'elle ne l'aurait jamais deviné si elle ne le lui disait pas. Les deux étudiantes, ayant l'après-midi de libre, avaient beaucoup discuté, et très peu travaillé. Elles pouvaient encore se le permettre, se doutant bien que les semaines suivantes allaient se corser avec tous les travaux qu'elles devaient rendre. Mais pour le moment, il était temps de se rendre au bar indiqué par Rhett et Hassan. Joanne suivait son amie de près, découvrant encore les quartiers au fur et à mesure. Avec son sens de l'orientation bien déplorable, elle était tout à fait capable de se perdre. Hassan les avait aperçu de sa hauteur et les avait interpelé afin qu'elles le rejoignent. Avant de monter à l'étage, les deux jeunes femmes se permirent de se prendre un cocktail. Elles saluèrent toutes les deux Hassan. Et Joanne s'intéressait tout de suite à la vue qu'offrait le balcon de ce bar. Elle avait toujours adoré admiré les paysages, qu'ils soient citadins, marins ou plus champêtres. Elle acquiesça d'un signe de tête à Hassan avec un large sourire, lorsqu'il avait constaté qu'elle regardait avec intérêt la vue. Rhett, qui semblait avoir des oreilles de partout, fit enfin son apparition avec des boissons en main. Les réponses simultanées de Sophia et Hassan firent rire la petite blonde, qui secouait un peu la tête. Elle se sentait beaucoup moins sereine lorsque Rhett tenait à lancer les paris sur les résultats du match. Joanne plaçait nerveusement une mèche blonde derrière son oreille tout en lançant un regard à Sophia, qui elle savait très bien que son amie ne s'y connaissait absolument pas en rugby. "Les stormers gagneront, j'en mettrai ma main à couper."  dit la rousse sans la moindre hésitation. Elle se lançait très rapidement dans un débat avec Rhett concernant le score et le nombre d'essais qu'il y allait avoir et c'était déjà amplement suffisant pour perdre Joanne. "C'est si important que ça, de parier ?" demanda-t-elle à Hassan avec un sourire amusé, en croisant son regard. "Ou n'est-ce qu'une raison pour se faire offrir un verre ?" Elle riait doucement, remarquant que son amie était toujours en train de gentiment se chamailler avec le blond. "Il faut qu'on se trouve une bonne place, le match va bientôt commencer." dit-elle soudainement en prenant la main de Joanne pour aller à l'intérieur. Elle avait du flair pour saisir les bonnes occasion, parce qu'ils avaient trouvé une table collée à une banquette, plutôt bien placée par rapport à l'écran de télévision accroché au mur. Joanne finit par se trouver assise à côté d'Hassan, avec Sophia en face d'elle et Rhett à ses côtés. Joanne échangeait quelques sourires timides avec le brun. Il y avait pas mal de bruit dans la petite pièce, la clientèle étant ce soir majoritairement masculine. Les voix graves portaient et l'alcool dénouait certainement déjà quelques langues. "Est-ce que tu m'en voudrais pour toujours si je te disais que je ne m'y connais absolument pas en rugby ?" demanda-t-elle tout bas à Hassan, un peu gênée, en le regardant droit dans les yeux. "Ca surprendrait tout Australien présent dans cette salle et je me ferais certainement huer." Elle rit doucement, en jouant avec la paille de son cocktail. "Ce n'est pas vraiment... ce dans quoi j'ai grandi." C'était le comble, certainement, de dévoiler une telle information à une personne qui adorait et pratiquait ce même sport. "Tout ce que je sais, c'est que c'est un sport de gentlemen –enfin c'est ce que tout le monde dit–que les essais marquent beaucoup de points, et qu'ils n'ont le droit que de lancer la balle en arrière, c'est tout." Elle parlait bas, ne s'adressant qu'à lui. Joanne rit une nouvelle fois, plus par nervosité que pour autre chose. Elle but une gorgée de son cocktail, et en même temps, le coup d'envoi du match était lancé. "Et là, je suppose que ça vient tout juste de commencer." plaisanta-t-elle, exagérant sa méconnaissance de ce sport.
made by black arrow


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (joassan) maybe two is better than one   


Revenir en haut Aller en bas
 

(joassan) maybe two is better than one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-