AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 No question, okay ? ● Valugo#10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valentina De Luca
Valentina De Luca
les sirènes du frisson
les sirènes du frisson
Présent
ÂGE : 47 ans (5 mars)
SURNOM : Val' tout simplement, mais son préféré reste maman
STATUT : Mère de deux enfants parfaits (en toute objectivité bien entendu), divorcée & qui n’a aucune intention, ni l’envie de refaire sa vie parce qu’aucun autre homme ne pourra remplacer Ugo
MÉTIER : Responsable des relations publiques de la fillière Australie de LVMH
LOGEMENT : #33 Parkland Boulevard, Spring Hill
val'
POSTS : 324 POINTS : 300

TW IN RP : adultère, sexe, grossièretés
TW IRL : NC
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à La Havane ● mère de Roberto (15 ans) & Maya (12 ans) et découvre qu’être mère d’ados, ce n’est pas de tout repos ● carriériste ● intransigeante ● piquante
RPs EN COURS : (04) Ginny#1 (FB-2021)Carmine#1 (FB)Nieves#1Valugo#12

No question, okay ? ● Valugo#10 5FDXOymT_o
Ugol'ex-mari, l'âme soeur #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

No question, okay ? ● Valugo#10 P91y
Carminel'ex amant #1 (FB) - 2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 Zb2g
Ginnyl'alliée de toujours #1 (FB-2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 3jnz
Nieves #1

AVATAR : Eva (la Queen) Mendes
CRÉDITS : avatar (bazzart) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - crackships (brisounours)
DC : Pénélope Danbury (la double surprise)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53391-val-le-meilleur-moyen-de-resister-a-la-tentation-c-est-d-y-ceder
https://www.30yearsstillyoung.com/t53476-valentina-le-meilleur-moyen-de-ceder-a-la-tentation

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 14:11




No question, okay ?
@Ugo De Luca ☆ Valentina

Chez Ugo – Spring Hill

Les portes de ma voiture claquent bruyamment alors que les enfants partent en courant vers la maison de leur père. Je soupire bruyamment et mon adolescent me jette un coup d’œil avant de lever discrètement les yeux au ciel puis de suivre sa sœur de près. Mon sac et le sac de sport de Maya dans une main, son sac à dos de l’école sur l’épaule opposée, j’arrive à la porte d’entrée que Maya me tient gentiment. Je lui adresse un clin d’œil avant de froncer les sourcils en voyant Roberto passer près de son père sans le saluer. « Hé ! C’est pas parce que tu es de mauvaise humeur que tu dois snober ton père. Tu pourrais au moins lui dire bonjour ! » m’exclamais-je sans quitter mon aîné des yeux. Ce dernier poussa un long soupir et fit une accolade à son père. « Bon sang !! Tu vas arrêter de faire la gueule parce que j’ai parlé 10 malheureuses minutes à ton coach ?! T’as si honte que ça que je lui demande si tu progresses ?! » m’impatientais-je, croisant les bras contre ma poitrine. Bobby se détache lentement de son père et se tourne vers moi : « Non c’est juste qu’il me demande tous le temps de tes nouvelles, qu’il parle à peine avec les parents des autres mais quand c’est toi il devient très bavard. Je le veux pas comme beau-père, c’est mort maman ! » Je le regarde sans comprendre avant d’éclater – très nerveusement ! – de rire et de planter mon regard dans le sien en m’avançant vers lui : « T’auras pas de beau-père mon chéri, je suis à des kilomèèèèètres de vouloir ça ! » lui affirmais-je avant de grimacer de dégoût, « Surtout pas ton coach qui pue encore plus fort que toute ton équipe quand vous finissez un match ! Beurk ! ça me dégoûte rien que d’y penser. » ajoutais-je en réprimant un frisson d’horreur. J’essayais de le rassurer du mieux que je pouvais parce que, sincèrement, il n’avait pas d’inquiétude à se faire. Je finis par soupirer longuement. « Et si ça te met mal à l’aise, on peut demander à ton père de venir te chercher à chaque fois ? Mmm, ça te dérange pas Ugo ? » proposais-je en tournant la tête vers mon ex-mari. Roberto finit par acquiescer et après l’avoir embrassé sur la joue, je le laisse partir. J’apportais les sac de Maya dans sa chambre et constatais qu’elle se préparait déjà à aller se doucher. Voilà quelques jours qu’on lui avait retiré son plâtre et qu’elle n’avait qu’une simple attelle. Elle devait encore faire attention mais j’étais beaucoup moins inquiète. Et elle avait enfin retrouvé en autonomie.

Lorsque je revins dans la pièce de vie, Ugo était attablé au bar, sirotant un verre de vin. « Tu peux me servir un verre ? » demandais-je, fronçant mon nez, tandis que je retirais ma veste de jogging, laissant apparaître la fameuse tenue de sport noire dont je lui avais parlé par message. « Je reste pas longtemps, promis. » lui dis-je sans le quitter des yeux, une moue amusée, collée au visage. « Maya a eu un coup de cœur pour le cours de danse latine, je pense qu’une fois qu’elle sera complètement rétablie, elle voudra aussi aller à ces cours. » Ugo glissa le verre de vin devant moi et j’en bus immédiatement une longue gorgée. « T’es sûr que ça te dérange pas d’aller chercher Bobby au rugby, je peux me charger d’aller chercher Maya à chaque fois pour compenser si tu veux. Je m’en veux, je l’ai pas vu venir le coach, » ajoutais-je en prenant une gorgée de vin de plus, « Tu me connais, s’il avait tenté quelque chose je l’aurais envoyé bouler à ma façon mais je veux pas mettre Bobby mal à l’aise. »

On entendait plus le bruit des enfants, remplacé par celui de la douche. Je regardais derrière moi pour m’assurer que Maya ne nous espionnait pas puis m’avançais vers l’italien que je pris par surprise parce qu’il préparait un petit apéritif … de chips ! Je posais mes mains sur ses fesses pour l’obliger à se retourner vers moi et quand ce fut fait, je me mis sur la pointe des pieds pour attraper ses lèvres dans un langoureux baiser. « Faut en profiter le temps qu’ils se douchent et puis il faudra que je vous laisse, ça va paraître suspect sinon… » lui murmurais-je avant de poser une dernière fois mes lèvres sur les siennes. On jouait avec le feu, les enfants n’étaient qu’à quelques mètres de nous …



You are the reason ...
I'd climb every mountain and swim every ocean just to be with you and fix what I've broken cause I need you to see that you are the reason ( ☽☽ )

Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
No question, okay ? ● Valugo#10 Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1716 POINTS : 240

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : No question, okay ? ● Valugo#10 Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 15:11




no question, okay ?
Ugo ☆ @Valentina De Luca
gif par unknown & ugly confession


Spring Hill - chez Ugo De Luca
« Woh ! Bonjour … », lâche-t-il en sursautant presque, se faisant prendre par surprise par l’arrivée de l’autre partie des De Luca. Son regard suit son adolescent de fils alors que Valentina l’interpelle et le stoppe net dans sa course : « Hé ! C’est pas parce que tu es de mauvaise humeur que tu dois snober ton père. Tu pourrais au moins lui dire bonjour ! » Et, une brève accolade en guise de bonjour, Ugo lui tapote dans le dos sans vraiment comprendre ce qui a pu se passer les heures précédentes. « Bon sang !! Tu vas arrêter de faire la gueule parce que j’ai parlé 10 malheureuses minutes à ton coach ?! T’as si honte que ça que je lui demande si tu progresses ?! » « Ah… », souffle-t-il alors que son fil se tourne vers sa mère et qu’Ugo en profite pour prendre dans ses bras sa fille, qui est toujours de bonne humeur. Pitié, faites qu’elle ne devienne jamais adolescente – c’est ce à quoi il pense. « Non c’est juste qu’il me demande tous le temps de tes nouvelles, qu’il parle à peine avec les parents des autres mais quand c’est toi il devient très bavard. Je le veux pas comme beau-père, c’est mort maman ! » D’ailleurs le duo Ugo et Maya se sont un peu éloignés. Il relève la tête pour fixer son ex-femme qui semble l’interpeller sur un terrain qui ne le branche pas vraiment : « Et si ça te met mal à l’aise, on peut demander à ton père de venir te chercher à chaque fois ? Mmm, ça te dérange pas Ugo ? » « Quoi ? Si ça me dérange ? Bah … un peu pour être honnête », le regard que lui jette son fils le pousse à soupirer, « ok ok dramabob, je viendrais te chercher si ça te permet de te comporter de nouveau comme un être humain normal. » Il lui donne une petite tape dans le dos avant de laisser la mère de famille s’occuper de ses petits.

Lorsqu’elle réapparait, il a les yeux rivés sur un son ordinateur portable, en train de consulter des mails sur le bar de la cuisine tout en buvant un verre de vin. Vieille routine. « Tu peux me servir un verre ? » Il détourne le regard pour le poser sur elle, et ne peut pas s’empêcher de lever un sourcil quand elle retire sa veste. « Je reste pas longtemps, promis. » Il concède et se lève pour lui servir un verre. « Maya a eu un coup de cœur pour le cours de danse latine, je pense qu’une fois qu’elle sera complètement rétablie, elle voudra aussi aller à ces cours. » « Vraiment ? J’ai hâte de la voir à l’oeuvre », dit-il tout en reprenant place, refermant son ordinateur. « T’es sûr que ça te dérange pas d’aller chercher Bobby au rugby, je peux me charger d’aller chercher Maya à chaque fois pour compenser si tu veux. Je m’en veux, je l’ai pas vu venir le coach, Tu me connais, s’il avait tenté quelque chose je l’aurais envoyé bouler à ma façon mais je veux pas mettre Bobby mal à l’aise. » Ugo laisse échapper un éclat de rire tout en se levant pour sortir quelques snacks – si elle s’était mise au sport, il compensait pas mal de frustration par les snacks devant un verre de vin. Quand il sent ses mains se poser sur lui, il se tourne aussitôt pour lui jeter un de ces regards presque stricts, celui du père autoritaire qui souhaite rester dans le rang, respecter les règles. Mais, il n’a pas le temps de dire quoique ce soit qu’elle lui vole un baiser auquel il met fin tout en ayant un sourire à la fois amusé … et inquiet. A-t-elle perdu la tête ? « Faut en profiter le temps qu’ils se douchent et puis il faudra que je vous laisse, ça va paraître suspect sinon… » Il laisse échapper un rire --- nerveux --- alors que ses mains se posent sur ses épaules pour la faire reculer d’un pas. « Je crois que ton cours de pilate te fait perdre la tête … tu es folle ou quoi ? Je te signale qu’il y a deux gamins super-relous dans cette maison et qu’ils sont doués pour mettre leur nez partout … », il n’est pas en colère, il parle même à voix baisse. « Déjà que j’pourrais presque prendre cette tenue pour de la provocation … », qu’il dit en baissant son regard sur elle, une main se posant sur la courbe de ses fesses juste  deux secondes avant de finalement secouer la tête de droite à gauche, un rire au bord des lèvres.

« Ça ne me surprend pas vraiment que son coach ait eu envie de te taper la discussion … tu sais que j’y gagne pas grand-chose à devoir aller le chercher après son entrainement pendant que toi, tu pourras aller chercher Maya … Je changerais pour tout au monde. Moi aussi je préfère les gens propres et des gamines toujours de bonne humeur au lieu d’un adolescent motivé par la testostérone qu’il ne gère pas du tout … », il secoue son index avant de saisir son verre, « mais je vais être sympa et je vais m’en occuper maintenant. Promis. Je te sauve des vaines attaques du Coach » et il accompagne ses paroles d’une brève révérence … comme s’il était un preux chevalier. @Valentina De Luca


Revenir en haut Aller en bas
Valentina De Luca
Valentina De Luca
les sirènes du frisson
les sirènes du frisson
Présent
ÂGE : 47 ans (5 mars)
SURNOM : Val' tout simplement, mais son préféré reste maman
STATUT : Mère de deux enfants parfaits (en toute objectivité bien entendu), divorcée & qui n’a aucune intention, ni l’envie de refaire sa vie parce qu’aucun autre homme ne pourra remplacer Ugo
MÉTIER : Responsable des relations publiques de la fillière Australie de LVMH
LOGEMENT : #33 Parkland Boulevard, Spring Hill
val'
POSTS : 324 POINTS : 300

TW IN RP : adultère, sexe, grossièretés
TW IRL : NC
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à La Havane ● mère de Roberto (15 ans) & Maya (12 ans) et découvre qu’être mère d’ados, ce n’est pas de tout repos ● carriériste ● intransigeante ● piquante
RPs EN COURS : (04) Ginny#1 (FB-2021)Carmine#1 (FB)Nieves#1Valugo#12

No question, okay ? ● Valugo#10 5FDXOymT_o
Ugol'ex-mari, l'âme soeur #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

No question, okay ? ● Valugo#10 P91y
Carminel'ex amant #1 (FB) - 2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 Zb2g
Ginnyl'alliée de toujours #1 (FB-2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 3jnz
Nieves #1

AVATAR : Eva (la Queen) Mendes
CRÉDITS : avatar (bazzart) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - crackships (brisounours)
DC : Pénélope Danbury (la double surprise)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53391-val-le-meilleur-moyen-de-resister-a-la-tentation-c-est-d-y-ceder
https://www.30yearsstillyoung.com/t53476-valentina-le-meilleur-moyen-de-ceder-a-la-tentation

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 18:11




No question, okay ?
@Ugo De Luca ☆ Valentina

Chez Ugo – Spring Hill

Les enfants prennent une douche … j’entends l’eau couler et, si je ne me trompe pas, des DEUX douches. C’est la raison pour laquelle je me permets de lui demander, dans un premier temps, de me servir du vin. --- J’ai hâte de la voir à l’oeuvre » Un sourire de fierté sur mes lèvres. « Moi aussi ! Elle est très gracieuse et très appliquée, je suis trop fière d’elle. » En cet instant, j’assumais 1000 fois d’être le cliché de la mama latine fière de sa progéniture. Maya me rendait très fière … Bobby aussi et c’était pour ça que j’avais questionné son coach sur ses progrès. Je n’avais jamais raté aucun de ses matchs et même si je ne comprenais pas toutes les règles du rugby, j’étais sa première supportrice.

Aussi, j’étais étonnée des paroles de mon fils sur le fait que son coach me faisait de l’œil. J’étais déjà complètement hermétique à ce genre d’approche mais quand, en plus, il s’agissait de ce vieux coach puant la transpiration, mon fils n’avait pas à se faire de soucis. Mais je préférais le rassurer et s’il fallait que j’évite d’aller le chercher quelques temps pour le rassurer je le ferais.

Il ne me faut pas très longtemps pour avoir envie de m’approcher de mon ex mari et, alors que je pose mes mains sur ses fesses, il se retourne brusquement et son air sérieux et strict, n’a pour effet que de me faire largement sourire. Un rapide baiser auquel il met rapidement fin avant de rire nerveusement. « Je crois que ton cours de pilate te fait perdre la tête … tu es folle ou quoi ? Je te signale qu’il y a deux gamins super-relous dans cette maison et qu’ils sont doués pour mettre leur nez partout … » Je penche la tête d’un air mutin en me rendant compte qu’il ne semble pas en colère mais plutôt amusé par mon petit manège. « Depuis quand t’es devenu le plus raisonnable de nous deux ? » Demandais-je avant de m’avancer quelques seconde pour lui voler deux chips puis de reculer légèrement. Il fallait mettre une distance raisonnable entre nous. « Déjà que j’pourrais presque prendre cette tenue pour de la provocation … » Dit-il à voix basse avant que sa main libre ne vienne effleurer mes fesses quelques secondes. Il secoua sa tête de droite à gauche puis se saisit de son verre de vin. « Je fais du sport Ugo, j’allais pas y aller en talon aiguille et en robe. » Lui dis-je simplement. Je plantais mon regard couleur chocolat dans le sien et la tentation de lui prendre son verre pour lui piquer un peu de vin fut grande. Je faisais ça avant …

Un amer rappel que ce n’était plus possible que je me permette de tels gestes. Mon sourire provocateur disparut et je me pince les lèvres avant de prendre place sur un tabouret. « Ça ne me surprend pas vraiment que son coach ait eu envie de te taper la discussion … tu sais que j’y gagne pas grand-chose à devoir aller le chercher après son entrainement pendant que toi, tu pourras aller chercher Maya … Je changerais pour tout au monde. Moi aussi je préfère les gens propres et des gamines toujours de bonne humeur au lieu d’un adolescent motivé par la testostérone qu’il ne gère pas du tout … » J’acquiesce à ses paroles mais grimace également. Évidement qu’il a envie d’aller chercher Maya… cette dernière est toujours très fière quand c’est son père qui vient la récupérer. Et il fallait qu’on en profite parce que l’adolescence n'était pas loin … et elle n’allait pas tarder à suivre le chemin de son frère en nous détestant. « mais je vais être sympa et je vais m’en occuper maintenant. Promis. Je te sauve des vaines attaques du Coach » Sa petite pirouette, cette pseudo révérence me fit ricaner tandis que je prenais une autre gorgée devin. « Vraiment … je sais comment te remercier pour tant de gentillesse,  » ironisais-je avant de rouler des yeux, « Je te demande cet effort pour les deux prochains cours … histoire de calmer DramaBobby et ensuite, j’irais parler à son coach et je règlerais le problème. » C’était pas un coach de rugby qui allait m’impressionner même s’il faisait bien le double de ma taille. Et en même temps, ce n’était pas un exploit avec mon petit 1m64 ! « Et tu pourras aller voir les gamines toujours souriantes qui hurlent avant, pendant et après le cours… » Je bus la dernière gorgée de mon vin et me levais dans un même temps. « Je ferais mieux d’y aller. » finis-je par lui dire avec un sourire poli, et un manque de chaleur évident mais la culpabilité de tout ça – qui n’avait jamais vraiment disparue – et que cette situation était ma faute me revenait en pleine face. Avant, c’était plus simple, avant on se fichait pas mal qu’ils nous surprennent à nous embrasser même si, après ça, ils faisaient mines de vomir. « Tu embrasseras les enfants pour moi ? Je t’ai déjà grillé une partie de la journée avec eux avec mon retard, encore désolée. »



You are the reason ...
I'd climb every mountain and swim every ocean just to be with you and fix what I've broken cause I need you to see that you are the reason ( ☽☽ )

Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
No question, okay ? ● Valugo#10 Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1716 POINTS : 240

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : No question, okay ? ● Valugo#10 Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 20:03




no question, okay ?
Ugo ☆ @Valentina De Luca
gif par unknown & ugly confession  


Spring Hill - chez Ugo De Luca
« Vraiment … je sais comment te remercier pour tant de gentillesse. Je te demande cet effort pour les deux prochains cours … histoire de calmer DramaBobby et ensuite, j’irais parler à son coach et je règlerais le problème. » « Tu sais que si jamais tu te permets d’aller lui parler, il va nous faire une crise… », il hausse les épaules, « il est un peu trop protecteur, le bonhomme. Laisse-lui un peu plus de deux cours … », dit-il en acquiesçant d’un signe de tête car il sait que cela signifie qu’il va être de corvée et devra se rendre sur le terrain pour aller chercher son fils. « Et tu pourras aller voir les gamines toujours souriantes qui hurlent avant, pendant et après le cours … » « Un plaisir. J’ai envie de profiter des dernières années à être son héros. » Il lève légèrement son verre à cette remarque tout en lui décochant un sourire amusé et complice.

« Je ferais mieux d’y aller. Tu embrasseras les enfants pour moi ? Je t’ai déjà grillé une partie de la journée avec eux avec mon retard, encore désolée. » Son regard alterne entre son verre vide et son visage. Elle se lève d’un bond même en accompagnant ses propos pour se préparer à mettre les voiles. Il fut une époque où ils auraient ri un peu plus longtemps du comportement de leurs enfants ou alors … ils se seraient simplement ignorés, il serait resté sur son ordinateur à côté d’elle, qui aurait certainement attendu un geste, une réaction. Prise de conscience de ce qu’avait été leur passé, hélas pas si lointain. Sans se lever de son tabouret, il tend le bras pour venir saisir une de ses mains et l’attirer vers lui afin qu’elle se retrouve face à lui. Il l’attire même vers lui pour qu’elle se retrouve entre ses genoux et son regard se plonge dans le sien. « Tu ferais mieux d’y aller --- », souffle-t-il avec un sourire mutin aux lèvres. « Je dis pas ça par rapport aux enfants et au fait que je vais adorer les forcer à passer du temps avec moi en comptant leurs soupirs … mais plutôt par rapport au fait que je ne sais vraiment plus que je ne suis pas certain de savoir me tenir si tu restes dans le coin. » Un échange complice.


@Valentina De Luca


Revenir en haut Aller en bas
Valentina De Luca
Valentina De Luca
les sirènes du frisson
les sirènes du frisson
Présent
ÂGE : 47 ans (5 mars)
SURNOM : Val' tout simplement, mais son préféré reste maman
STATUT : Mère de deux enfants parfaits (en toute objectivité bien entendu), divorcée & qui n’a aucune intention, ni l’envie de refaire sa vie parce qu’aucun autre homme ne pourra remplacer Ugo
MÉTIER : Responsable des relations publiques de la fillière Australie de LVMH
LOGEMENT : #33 Parkland Boulevard, Spring Hill
val'
POSTS : 324 POINTS : 300

TW IN RP : adultère, sexe, grossièretés
TW IRL : NC
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à La Havane ● mère de Roberto (15 ans) & Maya (12 ans) et découvre qu’être mère d’ados, ce n’est pas de tout repos ● carriériste ● intransigeante ● piquante
RPs EN COURS : (04) Ginny#1 (FB-2021)Carmine#1 (FB)Nieves#1Valugo#12

No question, okay ? ● Valugo#10 5FDXOymT_o
Ugol'ex-mari, l'âme soeur #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

No question, okay ? ● Valugo#10 P91y
Carminel'ex amant #1 (FB) - 2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 Zb2g
Ginnyl'alliée de toujours #1 (FB-2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 3jnz
Nieves #1

AVATAR : Eva (la Queen) Mendes
CRÉDITS : avatar (bazzart) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - crackships (brisounours)
DC : Pénélope Danbury (la double surprise)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53391-val-le-meilleur-moyen-de-resister-a-la-tentation-c-est-d-y-ceder
https://www.30yearsstillyoung.com/t53476-valentina-le-meilleur-moyen-de-ceder-a-la-tentation

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 21:46




No question, okay ?
@Ugo De Luca ☆ Valentina

Chez Ugo – Spring Hill

« Tu sais que si jamais tu te permets d’aller lui parler, il va nous faire une crise… » Je fis une moue avec ma bouche, réfléchissant un instant avant de le lui concéder, « il est un peu trop protecteur, le bonhomme. Laisse-lui un peu plus de deux cours … » J’acquiesce et hausse, ensuite, les épaules : « Ok, va pour 4 cours mais après, j’agis ! » lui promis-je sans me laisser démonter. Mon petit garçon si doux, si gentil, était un adolescent mais il était surtout en train de devenir un homme. Et je n’étais toujours pas prête psychologiquement à ça.

« Un plaisir. J’ai envie de profiter des dernières années à être son héros. » Nouveau sourire complice de ma part et je lui donne même un léger coup de coude sur son flanc. « Elle nous détestera entre ses 14 et 18 ans, mais t’inquiètes pas que tu redeviendras son petit papa chéri quand elle sera à la fac et qu’il lui faudra de l’aide pour monter les meubles de son premier appartement. » En ce qui concernait Maya, j’étais encore moins prête à la voir grandir. Elle était mon petit bébé … Ce serait toujours mon petit bébé même si j’étais consciente qu’elle grandissait à vue d’œil.

« Tu ferais mieux d’y aller --- » Et ça serait le plus sage, le plus raisonnable. Lorsqu’il me prend doucement la main, je le laisse docilement me guider jusqu’à lui. Je pose mes paumes sur ses genoux sans le quitter des yeux. Son sourire mutin ne me dis rien qui vaille. « Je dis pas ça par rapport aux enfants et au fait que je vais adorer les forcer à passer du temps avec moi en comptant leurs soupirs … mais plutôt par rapport au fait que je ne sais vraiment plus que je ne suis pas certain de savoir me tenir si tu restes dans le coin. » Et je pouffe de rire, roulant des yeux pour souligner ses propos. « J’ai lu quelque part que la frustration pouvait nous rendre complètement fou.» Lui répondis-je, mon regard chocolat toujours ancré dans le sien, un sourire provocateur sur mes lèvres « Je suis assez d’accord avec cette théorie. » continuais-je, mes mains glissèrent sur ses cuisses que caressais doucement. Ce besoin de le toucher dès qu’il était proche de moi. Une habitude que je n’étais pas prête de perdre s’il faisait ça. « Avant, on y arrivait à se tenir tranquille … pourquoi c’est si difficile aujourd’hui ? » Avant, quand nous étions complices … Ces moments heureux où on savait qu’une fois les enfants couchés, on pourrait partager une série allongés l’un contre l’autre au canapé, ou partager un bain à deux …. Encore plus essentiel, ces moments où on s’endormait et on se réveillait dans les bras l’un de l’autre. Nous avions toujours été très tactiles – et nos dernières années de mariage où Ugo avait cessé de l’être, m’avait fait réalisé à quel point c’était important pour moi – et avant il n’y avait pas un seul instant où il ne caressait pas mon bras, ma hanche, ma nuque … Aujourd’hui, ce n’était plus possible, on ne pouvait plus se permettre ça …. Et ça faisait mal. Ça me faisait physiquement mal !



You are the reason ...
I'd climb every mountain and swim every ocean just to be with you and fix what I've broken cause I need you to see that you are the reason ( ☽☽ )

Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
No question, okay ? ● Valugo#10 Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1716 POINTS : 240

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : No question, okay ? ● Valugo#10 Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 22:06




no question, okay ?
Ugo ☆ @Valentina De Luca
gif par unknown & ugly confession  


Spring Hill - chez Ugo De Luca
« Elle nous détestera entre ses 14 et 18 ans, mais t’inquiètes pas que tu redeviendras son petit papa chéri quand elle sera à la fac et qu’il lui faudra de l’aide pour monter les meubles de son premier appartement. » Il affiche un air outré tout en fronçant les sourcils. « Ne dis pas des choses comme ça, ma princesse … ça me fait un peu trop mal de la voir grandir trop vite. » Car, même s’il avait une certaine complicité avec son aîné, sa fille demeurait la prunelle de ses yeux. Elle était sa princesse. Elle était capable de le manipuler sans le moindre souci. Le pire dans tout ça ? Il s’en rendait compte mais ne pouvait pas lui dire non.

« J’ai lu quelque part que la frustration pouvait nous rendre complètement fou. » Il arque un sourcil et finit par dire en ayant un faux air innocent sur le visage : « Ça ne me surprend pas. » « Je suis assez d’accord avec cette théorie. » « On est deux », dit-il alors qu’elle laisse ses mains glisser sur ses cuisses et ce geste banal est la preuve que ce n’est pas une sage idée de l’avoir si près. Ils sont divorcés. Ils ne sont plus un couple et il n’a pas envie de créer encore plus de tumulte dans la vie de ses enfants. « Avant, on y arrivait à se tenir tranquille … pourquoi c’est si difficile aujourd’hui ? » Parce que ce sont désormais des gestes volés, des gestes interdits mêmes. Avant, tout était normal. C’était dû, une habitude presque … et comme souvent quand on s’habitue à quelque chose, on ne reconnaît plus sa chance. « Je pense que c’est parce qu’on sait que ce n’est pas quelque chose qui est gagné mais éphémère … et que tu vas finir par rentrer chez toi … » La prise de conscience de la fin possible de leur complicité. Ils avaient vu leur monde se briser. Ils savaient que tout pouvait voler en éclats et s’arrêter tout d’un coup, brusquement. Il entend une porte claquer et aussitôt il se redresse et quitte du regard son ex-femme pour se préparer au pire, le retour d’un enfant. Il se lève de son tabouret, posant une main dans le creux de ses reins pour finalement attendre que … Bobby refasse son apparition, cheveux mouillés et air ahuri. Aussitôt, sa main quitte son ex-femme et ils sont tous les deux face à leur aîné, l’air de rien.

« Il s’est passé un truc ? », qu’il demande les sourcils froncés. Pour quelles raisons ses parents se trouvent-ils dans la même pièce. Ugo hausse les épaules. « Quoi ? Non. Rien de grave --- » « Ok. J’ai cru que vous alliez nous annoncer une mauvaise nouvelle », il ouvre la porte du réfrigérateur pour s’en sortir un soda, « mais maintenant que vous êtes tous les deux-là, je peux vous demander, est-ce que je pourrais faire une soirée à la maison pour les prochaines vacances ? Soit ici, soit chez toi maman … » Une soirée. Des adolescents de seize ans dans son appartement. Il déglutit à cette folle idée. « Une soirée ? Pourquoi est-ce que j’ai le sentiment que tu ne nous veux pas non plus dans le décor de cette soirée … »



@Valentina De Luca


Revenir en haut Aller en bas
Valentina De Luca
Valentina De Luca
les sirènes du frisson
les sirènes du frisson
Présent
ÂGE : 47 ans (5 mars)
SURNOM : Val' tout simplement, mais son préféré reste maman
STATUT : Mère de deux enfants parfaits (en toute objectivité bien entendu), divorcée & qui n’a aucune intention, ni l’envie de refaire sa vie parce qu’aucun autre homme ne pourra remplacer Ugo
MÉTIER : Responsable des relations publiques de la fillière Australie de LVMH
LOGEMENT : #33 Parkland Boulevard, Spring Hill
val'
POSTS : 324 POINTS : 300

TW IN RP : adultère, sexe, grossièretés
TW IRL : NC
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à La Havane ● mère de Roberto (15 ans) & Maya (12 ans) et découvre qu’être mère d’ados, ce n’est pas de tout repos ● carriériste ● intransigeante ● piquante
RPs EN COURS : (04) Ginny#1 (FB-2021)Carmine#1 (FB)Nieves#1Valugo#12

No question, okay ? ● Valugo#10 5FDXOymT_o
Ugol'ex-mari, l'âme soeur #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

No question, okay ? ● Valugo#10 P91y
Carminel'ex amant #1 (FB) - 2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 Zb2g
Ginnyl'alliée de toujours #1 (FB-2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 3jnz
Nieves #1

AVATAR : Eva (la Queen) Mendes
CRÉDITS : avatar (bazzart) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - crackships (brisounours)
DC : Pénélope Danbury (la double surprise)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53391-val-le-meilleur-moyen-de-resister-a-la-tentation-c-est-d-y-ceder
https://www.30yearsstillyoung.com/t53476-valentina-le-meilleur-moyen-de-ceder-a-la-tentation

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyLun 15 Avr 2024 - 23:04




No question, okay ?
@Ugo De Luca ☆ Valentina

Chez Ugo – Spring Hill

Ces geste banal. Mes mains sur ses cuisses. Il n’y a pas si longtemps que ça, c’était un geste banal dont j’avais à peine conscience de faire  et maintenant que j’en étais « officiellement » privée, je réalisais à quel point je le faisais automatiquement. « Je pense que c’est parce qu’on sait que ce n’est pas quelque chose qui est gagné mais éphémère … et que tu vas finir par rentrer chez toi … » - « Sûrement. »  lui répondis-je doucement. Et cette folle envie de rajouter un tu me manques. Tout ça, nous, tout me manque. une folle envie que je m’interdis parce que je ne me sens plus légitime à le dire.

Un bruit nous sort brusquement de notre discussion. Et comme pour appuyer douloureusement sur le fait que ce qu’on faisait, c’était de la folie, la porte claque brusquement, me faisant reculer d’un pas, les sens en alerte. Dans un même temps, Ugo se lève du tabouret également et garde sa main au creux de mes reins. Toujours ce besoin de me toucher … Jusqu’à ce que Bobby fasse son apparition dans le salon et qu’imperceptiblement, Ugo s’éloigne de moi. C’était étrange cette sensation de vide immense que je ressentais dès que je ne l’avais plus collé à moi physiquement.


« Il s’est passé un truc ? » demanda l’ado, fronçant les sourcils. Je lui adresse un regard interrogateur. « Quoi ? Non. Rien de grave --- » - « Ok. J’ai cru que vous alliez nous annoncer une mauvaise nouvelle » - « On discutait … comme ça. » rajoutais-je tout en haussant les épaule, pressentant qu’il n’allait pas tarder à nous demander quelque chose. Je l’observais tandis qu’il sortait un soda du réfrigérateur. « mais maintenant que vous êtes tous les deux-là, je peux vous demander, est-ce que je pourrais faire une soirée à la maison pour les prochaines vacances ? Soit ici, soit chez toi maman … » Prise au dépourvue, je tournais immédiatement la tête vers mon ex-mari. Une fête à la maison ? J’étais pratiquement sûre que c’était la catastrophe assurée. « Une soirée ? Pourquoi est-ce que j’ai le sentiment que tu ne nous veux pas non plus dans le décor de cette soirée …  » J’arque un sourcil et d’autant plus quand je vois un petit sourire en coin orner les lèvres de mon fils aîné. Un sourire qui ne faisait que m’affoler encore plus. « Laisses-nous y réfléchir d’accord ? » tranchais-je mais je ne me rendis vite compte que Bobby prenait ça pour un non catégorique. « Commences pas à bouder chéri ! On a pas dit non mais il faut qu’on tire à pile ou face laquelle de nos maisons va être le théâtre de ta soirée … » et d’autres choses dont je n’étais pas prête à faire face ! « Plus sérieusement, laisses-nous y réfléchir et on te promet de te donner une réponse, ok ? »



You are the reason ...
I'd climb every mountain and swim every ocean just to be with you and fix what I've broken cause I need you to see that you are the reason ( ☽☽ )

Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
No question, okay ? ● Valugo#10 Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1716 POINTS : 240

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : No question, okay ? ● Valugo#10 Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyMar 16 Avr 2024 - 10:55




no question, okay ?
Ugo ☆ @Valentina De Luca
gif par unknown & ugly confession  


Spring Hill - chez Ugo De Luca
« Laisses-nous y réfléchir d’accord ? Commences pas à bouder chéri ! On a pas dit non mais il faut qu’on tire à pile ou face laquelle de nos maisons va être le théâtre de ta soirée … » Ugo tourne la tête vers son ex-femme avec un regard sans équivoque : il n’a pas l’intention d’avoir à s’occuper de l’organisation d’une soirée d’adolescents et encore moins de faire de son appartement l’endroit des folies adolescentes. Sweet sixteen, non merci. « Plus sérieusement, laisse-nous y réfléchir et on te promet sde te donner une réponse, ok ? » « Dis-toi que notre temps de réflexion te laisse également le temps de te transformer en fils parfait, poli et serviable … histoire de nous manipuler et de faire pencher la balance de ton côté. » Il conclut avec un large sourire qui ne semble pas communicatif puisque son fils se contente de rouler des yeux. « Bien sûr », marmonne-t-il. « Ça vous laisse surtout le temps de trouver des excuses pour me dire non. » « Pas besoin d’excuse pour dire non, je peux dire non tout de suite si tu préfères. » Sourcil levé. Le challenge est lancé. Son fils en prend rapidement conscience et abdique. Faire la guerre contre son père, ce n’est pas une bonne idée. Il le sait.

L’italien détourne son attention de son fils pour la reposer sur Valentina. « Je te raccompagne ? », qu’il lance en ouvrant le bras pour désigner la porte d’entrée. Poli et distant, quelque chose dont Roberto était habitué avec ses parents. Ils avaient tendance à se comporter comme ça devant les enfants : avoir l’air heureux, faire comme s’il n’y avait aucune rancœur … mais cette fois-ci, Ugo n’avait pas à trop y mettre du sien. C’était même un peu plus simple. Il la laisse récupérer sa veste et dire au revoir à leur fils avant de refermer la porte d’entrée derrière eux. Il la raccompagne même jusqu’à sa voiture – un vrai gentleman. « Profite bien du calme avant la tempête. » Tempête, sous-entendu les enfants qui allaient revenir tôt ou tard. Il s’accoude à sa voiture sans la quitter du regard. « Et, nous sommes bien d’accord qu’il est hors de question de le laisser organiser la moindre soirée pour ses seize ans --- je ne sais pas toi, mais moi à seize ans, mes soirées, y’avait de l’alcool même si c’est exactement ce que ma mère me disait de ne pas faire. Ou alors chez toi, sous ta surveillance … et je me fais une soirée Disney avec Maya », et il dit tout ça dans un éclat de rire car il voit déjà à sa réaction qu’elle n’approuve pas le plan.
@Valentina De Luca


Revenir en haut Aller en bas
Valentina De Luca
Valentina De Luca
les sirènes du frisson
les sirènes du frisson
Présent
ÂGE : 47 ans (5 mars)
SURNOM : Val' tout simplement, mais son préféré reste maman
STATUT : Mère de deux enfants parfaits (en toute objectivité bien entendu), divorcée & qui n’a aucune intention, ni l’envie de refaire sa vie parce qu’aucun autre homme ne pourra remplacer Ugo
MÉTIER : Responsable des relations publiques de la fillière Australie de LVMH
LOGEMENT : #33 Parkland Boulevard, Spring Hill
val'
POSTS : 324 POINTS : 300

TW IN RP : adultère, sexe, grossièretés
TW IRL : NC
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à La Havane ● mère de Roberto (15 ans) & Maya (12 ans) et découvre qu’être mère d’ados, ce n’est pas de tout repos ● carriériste ● intransigeante ● piquante
RPs EN COURS : (04) Ginny#1 (FB-2021)Carmine#1 (FB)Nieves#1Valugo#12

No question, okay ? ● Valugo#10 5FDXOymT_o
Ugol'ex-mari, l'âme soeur #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

No question, okay ? ● Valugo#10 P91y
Carminel'ex amant #1 (FB) - 2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 Zb2g
Ginnyl'alliée de toujours #1 (FB-2021)

No question, okay ? ● Valugo#10 3jnz
Nieves #1

AVATAR : Eva (la Queen) Mendes
CRÉDITS : avatar (bazzart) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - crackships (brisounours)
DC : Pénélope Danbury (la double surprise)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/02/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53391-val-le-meilleur-moyen-de-resister-a-la-tentation-c-est-d-y-ceder
https://www.30yearsstillyoung.com/t53476-valentina-le-meilleur-moyen-de-ceder-a-la-tentation

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyMar 16 Avr 2024 - 21:28




No question, okay ?
@Ugo De Luca ☆ Valentina

Chez Ugo – Spring Hill

Ugo croyait-il vraiment que j’accepterais qu’une telle fête se déroule chez moi ? Son regard équivoque me faisait me demander si, lui, il envisageait réellement d’y réfléchir. « Dis-toi que notre temps de réflexion te laisse également le temps de te transformer en fils parfait, poli et serviable … histoire de nous manipuler et de faire pencher la balance de ton côté. » Je me pince les lèvres pour masquer le sourire que je tente de ne pas afficher. Le seul qui ne semble pas amusé c’est Bobby. « Bien sûr. Ça vous laisse surtout le temps de trouver des excuses pour me dire non. » « Pas besoin d’excuse pour dire non, je peux dire non tout de suite si tu préfères. » J’observe l’échange entre père et fils et je sais que Bobby va abdiquer rapidement. D’ailleurs, Bingo !! Il finit par se taire nous offrant son plus beau soupir d’ado qui détestes ses parents.

Un sourire en coin de ma part et je fais un clin d’œil à Ugo. Bien joué, j’aurais pas fait mieux !  semblais-je lui dire. « Je te raccompagne ? » Mon regard dévie sur mon ex-mari et je lui adresse un petit sourire. « Oui merci. » J’attrape ma veste de jogging, mon sac à main et malgré son regard réticent je tends le cou pour embrasser la joue de mon fils. « Te amo » auquel il répond par une grimace mais je m’en fiche.

Bobby avait l’habitude de voir ses parents se parler de manière poli et pleine de retenue … il avait, malheureusement, appris à s’y faire depuis trop longtemps à son goût. Mais ce soir, ni Ugo , ni moi ne faisons semblant d’être à l’aise en compagnie de l’autre. Ce soir, il n’y avait pas d’animosité entre nous et j’appréciais vraiment ces relations plus apaisées.

D’ordinaire, l’italien m’aurait simplement raccompagné jusqu’à la porte d’entrée mais ce soir il m’escorte jusqu’à la voiture. « Profite bien du calme avant la tempête. » Je glousse à sa remarque et déverrouille la voiture. J’en profite pour jeter mon sac à main sur la place avant côté passager puis me tourne vers lui. « Je vais en profiter. Ce soir, ce sera un truc à emporter devant une série netfix. » Un soap opéra mexicain … Je lui avais déjà dit que j’étais devenue accro à ces soap opera ridicules et avec un scénario quasi inexistant. « Et, nous sommes bien d’accord qu’il est hors de question de le laisser organiser la moindre soirée pour ses seize ans --- je ne sais pas toi, mais moi à seize ans, mes soirées, y’avait de l’alcool même si c’est exactement ce que ma mère me disait de ne pas faire. Ou alors chez toi, sous ta surveillance … et je me fais une soirée Disney avec Maya » Je roule des yeux et claque ma langue contre mon palais avant de rire moi aussi. « Hors de question ! Pas de fête ni chez toi, ni chez moi … avec ou sans surveillance d’ailleurs. » Je réfléchis un instant à ce que je faisais comme fête à mes 16 ans et je souris, nostalgique. « Quand j’avais 16 ans, c’était notre dernière année en Colombie avant de venir en Australie. T’imagines bien qu’il était hors de question qu’une bande d’ado avec les hormones en ébullition fasse la fête chez un diplomate … » Le métier de mon père m’avait souvent frustrée quand j’étais enfant. On ne pouvait pas inviter beaucoup de copains à la maison… alors quelconque fête, c’était hors de question. Même les fêtes d’anniversaires étaient limitées en nombre d’invité … conditions qui avaient changé lorsque nous sommes arrivés en Australie, pour mon plus grand bonheur ! « Je faisais la fête chez mes amis et en Colombie, je crois pas avoir connu une seule fête sans que du Rhum local circule ! » On l’avait fait quand on était jeune, Roberto n’allait pas être l’exception à la règle. « ça va être un enfer pour toi ce week-end mais si tu veux qu’on lui dise ‘non’ ensemble, je peux arriver plus tôt les chercher la semaine prochaine ? » Proposais-je, haussant les épaules, « --- ou le jour qui t’arrange. »




You are the reason ...
I'd climb every mountain and swim every ocean just to be with you and fix what I've broken cause I need you to see that you are the reason ( ☽☽ )

Revenir en haut Aller en bas
Ugo De Luca
Ugo De Luca
La nostalgie des sentiments
La nostalgie des sentiments
Présent
ÂGE : quarante ans (02.09.1984)
SURNOM : compa • papa • sciocco
STATUT : divorcé & célibataire. n'a jamais su (pu?) tourner la page.
MÉTIER : directeur de collection d'une maison de haute couture, Weatherton
LOGEMENT : spring hill, numéro 380
No question, okay ? ● Valugo#10 Miguel%20Angel%20Silvestre%20bed%201
POSTS : 1716 POINTS : 240

TW IN RP : adultère & mensonge & potentiel language grossier
TW IRL : violence contre les animaux (!) & transphobie
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : a deux enfants (quinze & douze ans)
RPs EN COURS : No question, okay ? ● Valugo#10 Tumblr_pa06ldcUOH1qk88rvo3_400
RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Miguel Angel Silvestre
CRÉDITS : @ssoveia (avatar) @derek-theler (gifs signature)
DC : Edison. Molls. Anthony.
PSEUDO : émilie, éms.
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 07/05/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t48736-ugo-de-luca-suit-up
https://www.30yearsstillyoung.com/t48773-la-vita-e-una-combinazione-di-pasta-e-magia-ugo
https://www.30yearsstillyoung.com/t48774-ugo-de-luca

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 EmptyJeu 18 Avr 2024 - 8:54




no question, okay ?
Ugo ☆ @Valentina De Luca
gif par unknown & ugly confession  


Spring Hill - chez Ugo De Luca
« Je vais en profiter. Ce soir, ce sera un truc à emporter devant une série netfix. » « Une série de ton choix, il est là le petit détail luxueux », précise-t-il en levant son index. Avec les années, on finit par oublier ses propres goûts. Son film préféré par le passé se voit détrôner par le film regardé, et re-re-regardé par ses enfants. Les petites attentions de soi pour soi étaient devenues des instants de luxe.

« Hors de question ! Pas de fête ni chez toi, ni chez moi … avec ou sans surveillance d’ailleurs. Quand j’avais 16 ans, c’était notre dernière année en Colombie avant de venir en Australie. T’imagines bien qu’il était hors de question qu’une bande d’ado avec les hormones en ébullition fasse la fête chez un diplomate … » Les années de mariage et leur mariage précipité avaient fait en sorte qu’Ugo apprenne à connaître la famille de son ex-femme de manière … comment dire … efficace. Nous dirons efficace pour ne pas employer de mots à consonnances négatives. Et, il ne lui était pas difficile d’imaginer Valentina à seize ans. « Je faisais la fête chez mes amis et en Colombie, je crois pas avoir connu une seule fête sans que du Rhum local circule ! » Il déglutit avec difficulté en imaginant son fils se servir dans sa cave à vin ou dans son bar. Il n’aurait pas l’honneur d’apprécier à juste titre les bouteilles plus qu’onéreuses qui décorent son bar. Un instant, Ugo s’imagine être dans un film où les parents surveillent leurs progénitures. Il avait toujours refusé d’être ce genre de paternel … mais désormais que l’adolescence apparaissait au pas de la porte, il devait remettre en question quelques principes. «ça va être un enfer pour toi ce week-end mais si tu veux qu’on lui dise ‘non’ ensemble, je peux arriver plus tôt les chercher la semaine prochaine ? --- ou le jour qui t’arrange. » « Oh ne t’en fais pas pour moi, je vais lui dire non et je suis certain qu’il va se comporter comme un jeune homme bien élevé. Et, ce n’est pas parce qu’il ne peut pas faire de soirées à la maison qu’il ne peut pas aller en soirée … on est pas « si stricts ». » Il hausse les épaules avant de jeter un coup d’œil vers sa demeure et recule d’un pas.

« Je te laisse retrouver ta liberté. Passe une bonne soirée. »

@Valentina De Luca


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

No question, okay ? ● Valugo#10 Empty
Message(#) Sujet: Re: No question, okay ? ● Valugo#10 No question, okay ? ● Valugo#10 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

No question, okay ? ● Valugo#10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: spring hill :: logements
-