AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -40%
-40% sur la barre de son Yamaha YAS-108
Voir le deal
179.99 €

 i will be king ▲ matt & robin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin-Hope Berry
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente cinq voyages autour du soleil.
SURNOM : rob, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, la petite fée, allons-y gaiement !
MÉTIER : artiste peintre & sculptrice, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
LOGEMENT : cottage feuillu, bordélique et charmant à logan city avec martin, ariel et les petites créatures velues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
i will be king ▲ matt & robin 12f0b653850eae4de61af117def1078b406878cf
POSTS : 5199 POINTS : 1790

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ abandonnée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur détraqué, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, loupnatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : phoenix (fb) ☽ gaby (fb) ☽ jack (fb) ☽ aislingphoenix 2matt (fb) ☽ noaauden (fb) ☽ martinarieljill (fb) ☽ jordan (fb)

dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gaby 2ariane
RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ ginny
PSEUDO : birdie
AVATAR : rachel mcadams
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

i will be king ▲ matt & robin Empty
Message(#) Sujet: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptyJeu 4 Juil - 23:49






( i will be king and you will be queen )
@Matt McGrath

Brisbane State High School, class of 2002. C'est le grand soir, le bal de promo, la nuit que tous les gamins redoutent et attendent avec impatience pendant toute l’année. Les teens en grandes pompes, les clic clic clic des appareils photos, le p’tit vent de liberté qui flotte dans l’air, les arches de ballons argentés et lilas qui ornent toutes les portes, les p'tites fleures en plastoc qu'on offre à sa cavalière, les haut-parleurs qui braillent du Destiny’s Child à fond, les éclats de rire, les tapes dans l’dos, les galoches qui se roulent derrière les escaliers du gymnase, les profs en chaperons qui ont pas l'air dans leurs éléments, le parquet qui colle, la boule à facette façon disco ringarde, Brad qui a invité Vicky et Stacey qui fait la gueule, bref : le bal de promo.

Moi j'suis assise avec la bande dans l'coin de la cour où personne ose jamais s'aventurer à cause de la loi du plus fort. Je suis dans cette robe chic chipée dans un magasin de riches la veille avec mes convers usées aux pieds et ma couronne de fleurs sur la tête et la veste en cuir vachement trop grande de Ryder sur les épaules. Je visse mes lèvres au goulot d’une bouteille de shampoing et je bois ça comme du p'tit lait mais attention c'est pas du shampoing hein, je suis pas chtarbée à ce point. Non dedans c'est rempli de différents alcools forts sucrés en douce dans les bureaux des assistants sociaux, juste un peu à chaque fois, ni vu ni connu. Y en a là-dedans. Je suis sortie de maison de correction (aka de prison pour mineurs vous laissez pas amadouer par le terme fancy) y a quelque mois et aux dires de certains ça m'a donné un certain street cred. De mon point de vu j'essaie de positiver mais on va pas se mentir ça m'a surtout fait perdre six mois de ma vie et je suis pas pressée de recommencer l’expérience alors maintenant je fais un peu plus gaffe quand je décide d'enfreindre la loi. Enfin j'essaie. J’ai dû larguer mon stoner de petit copain dans la foulée aussi parce qu'il m'avait lâchement abandonné aux griffes des poulets cette fameuse soirée, mais avec du recul c'est peut être ça le côté positif : comme dit je sais plus qui les moments difficiles révèlent toujours les vrais amis et les gros rats pourris (ouai je crois que c'est ça l'expression). Du coup bon débarras, bye Felicia, tout ça tout ça. D'ailleurs j'espère qu'il va pas oser se pointer ce soir, surtout après avoir craché des litres de baves sur le bal ma parole si j'croise sa face de rat j'crois bien que j'vais l'éclater et il l’aura pas volé celle là ! Ce serait pas comme avec c’pauvre Brice que j’ai salement incendié l’autre jour parce qu’il m’a fait lâcher mon muffin au chocolat que je venais gracieusement d'acheter (pour une fois) en me bousculant malencontreusement dans la cour. Ah je l’avais pas raté, mauvaise journée, j’avais vrillée, œil gauche tressautant nerveusement, je lui avais crié dessus comme une furieuse et je m’étais mise à lui taper dessus avec mon muffin tout plein de gadoue pour lui faire payer le prix de ma souffrance. Avec du recul je me dis que c’était p’t’être un poil exagéré et gratuit dans le genre méchanceté… p’t’être. Parce que laminer des salopards et leur foutre la honte devant tout le monde je m’en tape mais Brice c’est un gentil gars... Pas comme Trip, Trip il aurait mérité ! En plus c'est en parti à cause de lui que Phoenix est plus là et ça franchement c'est pire que tout.

Mais je veux pas y penser. Je m’échauffe et ça m’énerve parce que ça en vaut pas la peine. Je prends une grande inspiration histoire de récupérer de la zen attitude et je soupire pareil. Je vais pas laisser ces contrariétés me pourrir ma soirée ça non. J'ai mes potes, ma cavalière, ma tise, ma beuh, mes taz, le coucher de soleil de Brisbane loin devant, la promesse d'une soirée délirante et même l'espoir d'être élue reine du bal alors voilà,  la vie est belle. Bon mes potes sont surtout venus pour me faire plaisir et ils me charrient parce qu'ils trouvent tout ça futile et surfait (et qu’ils veulent conserver leur image de rebelles sombres et anarchistes) mais moi je trouve ça cool alors je m'en fou.

Je finis tout juste de faire tourner le spliff de Donna quand d'un coup je le repère de mon œil d'aigle, là, de l’autre côté de la cour, avec ses mèches rebelles de surfeur qui contrastent avec son p'tit costume bon chic bon genre de gosse de riche et sa démarche de rugbyman qui assure. Impossible de le louper, c’est lui, le seul l'unique la légende le « MCGRATH ! » que je gueule brusquement à en déchirer les tympans de mes potes et je saute sur mes pieds pour lui foncer dessus. J'avais essayé de prendre un ton un brin intimidant pour le faire sursauter mais avec ma voix de souris éraillée pas sûr que ça ait marché. En plus Matt il est trop cool pour flipper je crois que même devant les films d'horreurs il garde son flegme le gars c'est un ouf en vrai je sais même pas pourquoi j'ai essayé. J’arrive à sa hauteur, je retire la sucette à la cerise que j'ai dans la bouche et le sourire qui creuse malicieusement des fossettes dans mes joues il trahi totalement la joie que je ressens en voyant sa trogne mais c’est pas grave je continue quand même, pour la forme : « T'es en retard McGrath ! Ils viennent de passer "Never Gonna Give You Up" les profs étaient fous ils ont tout lâché sur le dancefloor et toi t'as manqué ça c'est mal. En plus c'était sensé être notre chanson c'est très mal. J'espère que t'as une bonne excuse. » Je croise les bras, lui barre le passage, feins la déception courroucée, et dans les faits y a peut être un peu de vrai parce que mince alors j'aurais adoré le défier de se taper un breakdance de folie au milieu de la piste sur cette chanson fantastiquement moisie des années 80s. Ça aurait été le crime parfait pour bien commencer la soirée...

( pando & birdie )


i will be king ▲ matt & robin 873483867:
 



isn't it lovely, all alone? heart made of glass, my mind of stone. tear me to pieces, skin and bone. hello, welcome home.

:rainbow::
 
Revenir en haut Aller en bas
Matt McGrath
Matt McGrath
la gueule d'ange
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 34 ans (15/04)
SURNOM : chaton, ça le fait.
STATUT : elle a dit qu'elle lui laisserait le dernier morceau de fromage, il lui a répondu "i do".
MÉTIER : propriétaire de death before decaf, coffee shop le jour, bar le soir.
LOGEMENT : #568 daisy hill road, logan city ; parce que passer des mug cakes de Lily à servir du café aux clients en 5 minutes top chrono ça n'a pas de prix.
i will be king ▲ matt & robin 7f696cca6495f98a94a09153f4ff011b
POSTS : 3106 POINTS : 270

ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Grand frère typique, trop protecteur, trop impliqué. ▲ A bousillé la vie de Ginny, sa petite sœur, en aidant ses parents à la séparer du père de son fils. ▲ Trop vieux jeu pour les one nights, trop boulet pour les relations sérieuses. ▲ N’a aucun diplôme. ▲ Champion incontesté de beer pong. ▲ Maîtrise les blagues de beauf, les jeux de mots à la con et l’humour de premier degré. ▲ Ami loyal, il ferait tout pour aider son prochain. ▲ Peut devenir très rancunier lorsqu’on s’attaque à quelqu’un qu’il aime. ▲ Cuisine particulièrement bien – surtout s’il a du fromage ou du bacon à proximité.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS :

i will be king ▲ matt & robin K4lDR3jC_o
GOLDEN GANG (fb)
You know what? It's like I'm seventeen again. Peach fuzz on my face, oh my God, I'm on the chase. Dippin' away, time keep slippin' away, we're just having fun. We don't care who sees that's how it's supposed to be. Living young and wild and free.

i will be king ▲ matt & robin 0f56b3012eab7cd0b04501b601969ef4
LILYMATT #15KEEGANS
Seven billion souls that move around the sun, rolling faster, faster, not a chance to slow down. Oh, my mind is still the same. You feel like summertime, you'll be my valentine. I'm hoping that this world will change, but it just seems the same. Oh, I hope we change.

i will be king ▲ matt & robin Tumblr_mwzngqDERc1s8ch6to5_250
NOMATT #10
Hey you! What ya doing over there? I can see what's on your mind is on my mind too. Staying out late, gonna get drunk. Take me to the reckless halo and sip me up a drink. Oh, put them shooters up, and nothing else to matter for now, girl.

auden #6alice (fb)ivy (fb)scarlett #3 (fb)caleb #2rae #3 (ds)robin (fb)

11/10



RPs TERMINÉS : AndersAlexLeneHeidiLenemattersCoraLene #2 Lene #3BenKaneEzra (fb)Lene #4LoanAndenattHeidi #2 Lene #5NYETadEdward (fb) McGeraldHeidi #3AzurLenatt vs les zombiesmatteidi#4 Cora #2Ezra #2HannahLoan #2MickeyTommy Lenatt #7 Dean Andy Isaac (fb) Ezra #3 Lenatt #8mcgrath fam(df)Kane #2 BemadCHRISTMAS EVE LENATT #9#teamaperoFinnley (fb)ScarlettTommy #2Asher #1 ezra #4noa (zombies)lukà #2 (fantômes)lukànoa #3 (zombies)noa #2Alliat #1charlie mazeNomatt #5BrunchNomatt #5 (zombies)Nomatt #6Mattandy #2 street art festNomatt #5 (zombies)Rae #1 (ds)lily (fb)Mallie #2 (fb)Mallie #3 scarlett #2Les parentsauden (fb)MPR #1elora Jill #1 (fb)Jill #2MPR - mariagecalebluciaclémentlolarae #2 (ds)lilymatt #7mcgrath fam (fb)ginny's bdmallie #5auden #5bachelorbailey #2Levi (fantômes)Mallie #4 Jillatt #3Nomatt #9Lilymatt #8Lilymatt #11double dateLilymatt #12mcdramaezratt #5bailey (zb)Lilymatt #13ezratt #6

PSEUDO : hub
AVATAR : dave franco
CRÉDITS : tears of flight + la confiserie
DC : Gin la p'tite, queen Ariane, Jack le musico & Chloe la volage
INSCRIT LE : 08/03/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t14051-matt-if-only-for-the-story https://httpshttps://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t14106-matt-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t14170-matt-mcgrath

i will be king ▲ matt & robin Empty
Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptySam 6 Juil - 18:26






( i will be king and you will be queen )
@Robin-Hope Berry

Brisbane State High School, class of 2002. Ils m’ont accroché les gars, bien sûr qu’ils allaient le faire. J’avais prévu venir au bal de promo avec ma voiture – aheum Matt, la voiture de papa McGrath, ton fric tu le dépenses en bières et/ou en skateboard et/ou en surfboard, jamais t’aurais assez anyways pour te payer une BMW relaaaaax dude – mais c’était avant que le team au complet fasse klaxonner la limousine qu’ils ont louée dans l’entrée chez les parents. Et Max qui sort la tête du toit ouvrant, qui hurle au loup, le con, il s’étouffe dans ses rires, il gobe le reste de la bouteille de champagne avant d’en échapper le tiers sur les cuisses de Damian qui est déjà trop stoned pour le réaliser. On avait décidé de faire notre arrivée en champions, mais je savais pas à ce point, quand je les vois tous empilés les uns sur les autres sur la banquette arrière, la fenêtre automatique qu’ils baissent pour me crier à la tête sur différentes intonations et tous autant de surnoms variés de ramener mon cul avec eux. Bénie soit Ginny qui avait eu besoin que maman ait la porter chez son prof de dessin, bénie soit Jill qui s’est encore foutue dans la merde avec son tuteur de maths et qui a sollicité papa pour venir la sortir de ses conneries. D’office, j’esquisse un pas de danse, attrape la canette de bière qu’on me lance et qui éclate sur mes chaussures et sur la pelouse trop verte trop bien entretenue à mes pieds, avant de tout boire d’un trait et de m’installer avec eux. Mes bros, mon équipe de foot, ma bande, mes balourds. D’ici quelques mois on va tous avoir perdu contact, on se parlera même plus, sauf au détour de la plage ou d’une fête random où on sera les uns les autres invités, où on se rappellera nos idioties de lycéens toujours un peu trop bourrés, véritablement cocky en liberté. Mais ce soir, ils sont tout, ils sont mon monde, ils sont ma famille.

Le trajet vers l’école a absolument, mais absolument rien de glorieux. L’un fait la liste des filles qu’il veut se chopper ce soir, l’autre celle des mecs – il est gay et tellement assumé, love it, il est un amour aussi, ça aide. Les rires qui ressemblent plus à des gloussements, je jure que le chauffeur à un moment augmente le son des infos à la radio tellement il s’attendait à conduire des cancres, mais pas à ce point. Don’t care, where’s the weed? Ça enfume sur le siège arrière, on ouvre toutes les fenêtres, Max repart pour un tour à se prendre pour un loup-garou. Et enfin, finalement, on arrive. Je jure, le soupir de soulagement que lâche le type derrière le volant quand le dernier d’entre nous quitte la limo, ça vaut tout l’or du monde. Les gars partent dans un sens, ils vont s’allumer d’autres clopes vertes derrière les gradins ; mais moi, j’ai un truc en tête, j’avais presque oublié, fuck fuck, faut que je me dépêche là. Et la course que je pique vers le commerce, les pas qui filent à la vitesse de l’éclair, je sue dans ma chemise bien repassée, j’ai la nuque humide contre mon veston parfaitement ajusté.

Mais 15 mintues top chrono plus tard, I’m good, j’ai tout ce don’t j’ai besoin. Assez que j’arrive tout conquérant dans le gymnase, que je la cherche des yeux, mais que c’est elle qui me trouve bien avant. « MCGRATH ! » elle se précipite Robin, elle me court dessus, elle tente de faire peur, elle me fait juste éclater de rire.  « Beeeeeeerry! » j’étire chaque lettre, je cambre le dos pour ajouter du sass à la chose, elle s’en laisse pas mener la p’tite, elle rage, elle essaie de me culpabiliser, mais j’ai la lueur dans le regard et le sourire en coin qui lui confirment qu’elle ferait même pas peur à ma p’tite sœur. Pour dire. « T'es en retard McGrath ! Ils viennent de passer "Never Gonna Give You Up" les profs étaient fous ils ont tout lâché sur le dancefloor et toi t'as manqué ça c'est mal. En plus c'était sensé être notre chanson c'est très mal. J'espère que t'as une bonne excuse. » son discours que j’ignore comme un con, tendant plutôt la main vers elle pour lui piquer la sucette avec laquelle elle joue comme une gamine de 5 ans. « Cerise? Ma saveur pref. » le bonbon qui trouve sa place dans ma bouche encore étirée en une expression bien trop amusée pour que cette soirée parte pas sous un bon, un excellent signe. « J’voulais te prendre un bouquet de corsage pour faire genre, on est cute on la mérite la couronne, mais y restait plus rien chez le fleuriste. J’ai improvisé. » la main que j’avais de planquée derrière mon dos finit sa course sous ses yeux, et j’ai poussé la connerie à l’extrême. Quand y’avaient eu des rumeurs de couloir mentionnant qu’elle et moi on avait des chances d’être élus roi et reine ce soir, on en avait ri probablement pendant des heures tellement le ridicule de la chose était marrant. Mais, en bon idiot assumé, en excellent beauf de premier niveau, j’ai poussé la chose jusqu’à passer en vitesse chez le fleuriste un peu plus tôt. Et y’avait rien, foutument rien. Évidemment. Le supermarché avait fini par être mon backup plan, et comme corsage, je lui propose un bouquet de laitue auquel j’ai attaché un ruban piqué à la première niaise qui était devant moi dans la file à l’entrée pour où ils étampaient nos billets.

Attendant que Robin me fasse le privilège, que dis-je, l’honneur d’enfiler son bouquet de verdure par-dessus sa robe, je laisse mon regard dériver sur la salle, capter qui est là, qui est avec qui, quels sont les dramas à prévoir – et surtout pour lesquels on doit sortir le popcorn hypothétique. « Stacey a arraché les extensions de Vicky déjà? » Robin était là avant moi, autant en profiter le plus possible. Mais elle a pas le temps de me répondre que cette chanson se lance, que toutes les filles soupirent à fond, que les gars roulent des yeux et que je lui tends la main, mon sourire à deux balles forever on forever strong. « Ça compte comme notre chanson de réconciliation, ça? » elle a pas la chance de répondre que déjà, je chante les paroles à tue-tête.

( pando & birdie )


lolzie:
 



    i will be king ▲ matt & robin 29f9
    i will be king ▲ matt & robin 1thrvMD
    i will be king ▲ matt & robin DukhMfv
    i will be king ▲ matt & robin 8conP1m
    i will be king ▲ matt & robin Mf7aKnj
    i will be king ▲ matt & robin UxS2GXo
    i will be king ▲ matt & robin FhycjZK
    i will be king ▲ matt & robin Ibeu91X
    Revenir en haut Aller en bas
    Robin-Hope Berry
    Voir le profil de l'utilisateur
    ÂGE : trente cinq voyages autour du soleil.
    SURNOM : rob, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, la petite fée, allons-y gaiement !
    MÉTIER : artiste peintre & sculptrice, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
    LOGEMENT : cottage feuillu, bordélique et charmant à logan city avec martin, ariel et les petites créatures velues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
    i will be king ▲ matt & robin 12f0b653850eae4de61af117def1078b406878cf
    POSTS : 5199 POINTS : 1790

    ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
    PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ abandonnée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur détraqué, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, loupnatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
    UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
    RPs EN COURS : phoenix (fb) ☽ gaby (fb) ☽ jack (fb) ☽ aislingphoenix 2matt (fb) ☽ noaauden (fb) ☽ martinarieljill (fb) ☽ jordan (fb)

    dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gaby 2ariane
    RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ ginny
    PSEUDO : birdie
    AVATAR : rachel mcadams
    INSCRIT LE : 08/03/2016
    https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

    i will be king ▲ matt & robin Empty
    Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptySam 20 Juil - 14:24






    ( i will be king and you will be queen )
    @Matt McGrath
    Sur nos lèvres, le même sourire effronté. Je vais pour remettre ma sucette dans ma bouche en faisant mine d’attendre sa réponse (qui viendra pas, parce que Matt) quand brusquement il me la sucre au vol et la gobe aussi sec. « n-EH! » que je proteste sous le coup de l’outrage, mais c’est trop tard. N’importe qui d'autre aurait eu le droit à un sérieux coup de pression avant de se faire pousser par mes bras de rongeur vénère, mais c’est Matt, alors je me contente de lui disloquer gentiment l’épaule. « Cerise? Ma saveur pref. »  « More like cerise cognac rhum teq weed, grand cru, enjoy » que je ricane, basse, le bras tendu pour récupérer mon bien, mais Matt faut se lever tôt pour le dégouter et il continue de m’ignorer savamment. Alors en échange de bon procédé je lui pique ses lunettes de soleil de flambeur à la men in black et je les colle sur mon nez en trompette. Aucun doute que je dois ressembler à une sacrée mouche quand je me retourne pour lui sourire de toutes mes dents. « J’voulais te prendre un bouquet de corsage pour faire genre, on est cute on la mérite la couronne, mais y restait plus rien chez le fleuriste. J’ai improvisé. »  « Évidemment qu’on est cute, y a moi dans le tas » je commente en me rapprochant curieusement, tapotant mes doigts les uns contre les autres pour voir ce qu’il a pour moi. J’aime bien les surprises. J'aime beaucoup les surprises. Faites moi des surprises. En face il fait un peu durer le suspens comme il sait le faire et je commence à ricaner en anticipation parce que maintenant c’est sûr ça va être une connerie. Et puis tout d’un coup il sort le truc qu’il planquait derrière son dos et révèle… un bouquet de laitue ! Je m’étouffe presque avec ma salive et j’éclate de rire avant de m’en emparer avidement : « WOW McGrath j’te savais pas si intentionné, fallait pas ! Mazette r’garde comment ça va avec ma robe ! J’avais hésité avec un costard mais du coup no regrets ! » (surtout que les costards c’est plus difficile à voler). Je l’enfile aussitôt comme il a bien fait les choses, avec le petit ruban et tout, et puis je relève la tête vers lui et je lui offre mon plus grand sourire, un vrai sourire sincère, attendant d’être admirée comme je le mérite. Mais il regarde ailleurs, le bougre. « Stacey a arraché les extensions de Vicky déjà? »  Je roule des yeux, veux lui répondre qu’il est une vraie commère ou le charrier d’un « sois pas deg parce qu'elles se battent pas pour toi » (bah ouai, les jocks et les pompom girls c'est la base nan ?) mais le temps que je me décide sur ma répartie cinglante il a déjà enchainé sur autre chose tant pis (ouai il est un brin hyperactif Matt j’crois qu’on a ça en commun) « Ça compte comme notre chanson de réconciliation, ça? » Hein quoi ? Je tends l’oreille mais pas besoin, il se met brusquement à chanter que dis-je BRAILLER les paroles de la chanson en question et alors forcément je la reconnais aussitôt : c’est a thousand miles ! Surexcitée et hilare, je me fous ouvertement de sa gueule et puis je fais un bond sur moi-même et aussi sec je chope la main qu’il me tend et je fonce au milieu de la piste en le trainant en drapeau derrière. « STARING BLANKY AHEAD JUST MAKING MY WAY, MAKING A WAY THROUGH THE CROWD » je m’égosille par dessus la musique en défonçant les brave gens à droite à gauche, rugbygirl style. Ensuite je réalise que j’ai encore la veste en cuir de Ryder sur les épaules et les lunettes de Matt sur le nez et je glisse l’un dans l’autre et je jette le tout sur une chaise qui se trouve là. « T’y touche t’es mort » je glisse quand même gentiment à titre préventif au type qui est à côté et puis je reviens vers Matt toute sourire. « Allez McGrath, let’s show them how it’s done! » On tape la chorée, obligé. Des regards se tournent vers nous, ça nous encouragerait presque - pas qu’on ait besoin d’un public pour êtes cons. Parfois mes potes me demandent pourquoi je traîne avec un jock (avec toujours le petit dédain dans la voix hein sinon c’est pas drôle), comme on fait pas franchement parti du même monde, tout ça, mais déjà ça moi je m’en tape pas mal et puis en plus… merde quoi, mais regardez le ! C’est une évidence ! Matt il s'en contrefout de ce qu'on pense de lui, il fait son truc, il triche pas, et d’ailleurs il en a tellement rien à foutre et il est tellement libre comme abruti que chaque fois qu’il se ridiculise il en devient encore plus cool à mes yeux, et aux yeux des autres aussi d’ailleurs, c’est pas pour rien que c’est la p’tite star du lycée. Matt, il est cool sans essayer. « AND I NEED YOU » (tête qui se secoue) « AND I MISS YOU ! » (tête qui se secoue) « AND NOW I WOOOOOONDERRRRRR merde on a raté notre vocation c’est pas dans l’équipe de foot qu’il fallait s’inscrire c’est à la danse ! … ET à la chorale ! On est trop bons ! » Au même moment, je croise le regard de Vicky braqué sur nous et je me dis qu’elle doit me trouver canon (normal, surtout avec ma jolie laitue) mais ensuite je remarque que c’est plutôt mon cavalier qu’elle reluque et que les coups d’œil qu’elle me jette sont passablement hargneux et alors tous les morceaux se recollent dans ma p’tite tête et j’éclate de rire. « Mais nan ! Mec ! High school drama just got more dramatic ! Vicky te bouffe des yeux à mort, à tous les coups elle pensait que Brad allait être élu et maintenant elle réalise qu’elle est avec un total loser et que le king il est juste là et elle est deeeeg ! » Je me bidonne encore tellement ça me passe au dessus de la tête. C’est que les rumeurs vont bons trains au bahut en ce moment, comme quoi on allait être élus tous les deux, comme quoi on était secrètement ensemble même et puis ma préférée : comme quoi nos parents s’opposaient à notre relation à cause de la différence de classe sociale (encore plus magique quand on sait que j’ai pas de parents mais bon je suppose que c’est un détail et puis ça mérite des points pour le romantisme dégoulinant). Bref, nos oreilles ont de quoi siffler. La freak et le jock, les gens pigent pas, ça me fait marrer. Je me dis quand même qu’à l’occasion faudrait que j’aille voir Vicky pour lui dire que si elle veut tenter sa chance avec Matt faut surtout pas qu'elle se gêne. J’aime pas trop ce genre de rivalité, surtout pour un mec (et fuck le patriarcat), alors je lui dirais oui, mais pas là, là j’ai soif. « Bon trop drama pour mon p’tit cœur, il me faut un verre ! Ensuite je me penche à son oreille et sans prendre en compte le fait que je me sois penchée à son oreille justement je continue sur le même ton : J’VAIS NOUS CHERCHER À BOIRE CHÉRI ! » Un tympan en moins, un. Et je me déplace vers la p’tite table présomptueuse avec tous les verres et les cocktails sans alcool alignés en m’essuyant le front et réajustant ma couronne de fleurs et puis comme j’me sens généreuse (on est Robin Des Bois ou on l’est pas), je renverse l’intégralité de ma bouteille de shampoing alcoolisée dans la sangria. En avant la musique !

    lolzie too:
     
    ( pando & birdie )



    isn't it lovely, all alone? heart made of glass, my mind of stone. tear me to pieces, skin and bone. hello, welcome home.

    :rainbow::
     


    Dernière édition par Robin-Hope Berry le Mar 10 Mar - 15:59, édité 1 fois
    Revenir en haut Aller en bas
    Matt McGrath
    Matt McGrath
    la gueule d'ange
    Voir le profil de l'utilisateur
    ÂGE : 34 ans (15/04)
    SURNOM : chaton, ça le fait.
    STATUT : elle a dit qu'elle lui laisserait le dernier morceau de fromage, il lui a répondu "i do".
    MÉTIER : propriétaire de death before decaf, coffee shop le jour, bar le soir.
    LOGEMENT : #568 daisy hill road, logan city ; parce que passer des mug cakes de Lily à servir du café aux clients en 5 minutes top chrono ça n'a pas de prix.
    i will be king ▲ matt & robin 7f696cca6495f98a94a09153f4ff011b
    POSTS : 3106 POINTS : 270

    ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
    PETIT PLUS : Grand frère typique, trop protecteur, trop impliqué. ▲ A bousillé la vie de Ginny, sa petite sœur, en aidant ses parents à la séparer du père de son fils. ▲ Trop vieux jeu pour les one nights, trop boulet pour les relations sérieuses. ▲ N’a aucun diplôme. ▲ Champion incontesté de beer pong. ▲ Maîtrise les blagues de beauf, les jeux de mots à la con et l’humour de premier degré. ▲ Ami loyal, il ferait tout pour aider son prochain. ▲ Peut devenir très rancunier lorsqu’on s’attaque à quelqu’un qu’il aime. ▲ Cuisine particulièrement bien – surtout s’il a du fromage ou du bacon à proximité.
    UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
    RPs EN COURS :

    i will be king ▲ matt & robin K4lDR3jC_o
    GOLDEN GANG (fb)
    You know what? It's like I'm seventeen again. Peach fuzz on my face, oh my God, I'm on the chase. Dippin' away, time keep slippin' away, we're just having fun. We don't care who sees that's how it's supposed to be. Living young and wild and free.

    i will be king ▲ matt & robin 0f56b3012eab7cd0b04501b601969ef4
    LILYMATT #15KEEGANS
    Seven billion souls that move around the sun, rolling faster, faster, not a chance to slow down. Oh, my mind is still the same. You feel like summertime, you'll be my valentine. I'm hoping that this world will change, but it just seems the same. Oh, I hope we change.

    i will be king ▲ matt & robin Tumblr_mwzngqDERc1s8ch6to5_250
    NOMATT #10
    Hey you! What ya doing over there? I can see what's on your mind is on my mind too. Staying out late, gonna get drunk. Take me to the reckless halo and sip me up a drink. Oh, put them shooters up, and nothing else to matter for now, girl.

    auden #6alice (fb)ivy (fb)scarlett #3 (fb)caleb #2rae #3 (ds)robin (fb)

    11/10



    RPs TERMINÉS : AndersAlexLeneHeidiLenemattersCoraLene #2 Lene #3BenKaneEzra (fb)Lene #4LoanAndenattHeidi #2 Lene #5NYETadEdward (fb) McGeraldHeidi #3AzurLenatt vs les zombiesmatteidi#4 Cora #2Ezra #2HannahLoan #2MickeyTommy Lenatt #7 Dean Andy Isaac (fb) Ezra #3 Lenatt #8mcgrath fam(df)Kane #2 BemadCHRISTMAS EVE LENATT #9#teamaperoFinnley (fb)ScarlettTommy #2Asher #1 ezra #4noa (zombies)lukà #2 (fantômes)lukànoa #3 (zombies)noa #2Alliat #1charlie mazeNomatt #5BrunchNomatt #5 (zombies)Nomatt #6Mattandy #2 street art festNomatt #5 (zombies)Rae #1 (ds)lily (fb)Mallie #2 (fb)Mallie #3 scarlett #2Les parentsauden (fb)MPR #1elora Jill #1 (fb)Jill #2MPR - mariagecalebluciaclémentlolarae #2 (ds)lilymatt #7mcgrath fam (fb)ginny's bdmallie #5auden #5bachelorbailey #2Levi (fantômes)Mallie #4 Jillatt #3Nomatt #9Lilymatt #8Lilymatt #11double dateLilymatt #12mcdramaezratt #5bailey (zb)Lilymatt #13ezratt #6

    PSEUDO : hub
    AVATAR : dave franco
    CRÉDITS : tears of flight + la confiserie
    DC : Gin la p'tite, queen Ariane, Jack le musico & Chloe la volage
    INSCRIT LE : 08/03/2017
    https://www.30yearsstillyoung.com/t14051-matt-if-only-for-the-story https://httpshttps://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t14106-matt-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t14170-matt-mcgrath

    i will be king ▲ matt & robin Empty
    Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptyMer 4 Sep - 5:24






    ( i will be king and you will be queen )
    @Robin-Hope Berry

    Brisbane State High School, class of 2002. « MAKING MY WAY DOWNTOWN WALKING FAST, FACES PASS AND I'M HOME BOUND. » c’est comme si la chanson avait pris possession de mon corps, du sien aussi. On est secoués dans tous les sens, on saute, on danse, on crie, on se lance la réplique, assez que y’a déjà plusieurs paires d’yeux qui roulent dans notre direction, qui attendent le refrain au point de dégager un maigre espace de la piste de danse pour la grande entrée. Robin à ma suite, et je la lâche pas des yeux, les mimiques reviennent, tantôt on est outrés, tantôt on est faussement blasés. Je me jette à ses pieds quand il faut, elle saute sur place au bon repère, et quand on y est, c’est sur la première chaise que je repère que je grimpe, mon index qui arrête pas de la pointer à chaque nouvelle relance. « AND I NEED YOU » (tête qui se secoue) « AND I MISS YOU ! » (tête qui se secoue) « AND NOW I WOOOOOONDERRRRRR! » et le pire là-dedans, c’est que je suis pas essoufflé du tout, que l’entraînement de rugby aide à mort, que j’ai un cardio de feu qui fait qu’on pourrait reprendre à la seconde où la chanson se termine pour un autre round – en fait, on a déjà testé, et on peut facilement la faire 5 fois de suite sans commencer à manquer un mot, sans avoir mal à force de nier de la tête, et de dodeliner encore plus violement quand y’a le solo qui nous casse les oreilles pendant que la nana s’égosille à répéter encore et toujours les mêmes mots.

    « Merde on a raté notre vocation c’est pas dans l’équipe de foot qu’il fallait s’inscrire c’est à la danse ! … ET à la chorale ! On est trop bons ! » « Y’EST ENCORE TEMPS! » j’ai définitivement été trop proche du haut-parleur et j’arrive pas du tout à calibrer ma voix qui hurle désespérément quand je perds les prunelles brillantes de malice de Robin pendant une demi-seconde, mais qu’elle reporte finalement son attention sur moi l’instant d’après. « ON PEUT TOUJOURS SE BRANLER - » et évidemment que ça passe à un slow, que c’est la trame baisse de plusieurs crans et que toute la promotion s’insurge de ma vulgarité quand j’arrive à rien faire d’autre qu’à éclater du rire le plus stupide et le plus naïf de l’histoire de l’humanité. Si seulement c’était le truc le moins pire que j’avais pu dire, j’aurais pu me sentir bien mal à l’aise – mais ça, c’était du soft en vrai. « - se branler des examens finaux et s’assurer de redoubler. Voilà ce que je voulais dire. » j’arrive quand même au bout de mon idée, plan démoniaque qu’on suivra jamais à la lettre parce que j’ai un père à impressionner et que je suis qu'un trouillard de la première à la moindre pensée de faire en bas de la perfection aux finals. Robin, elle, y va de son propre chef mais j’ai jamais douté une seule fois qu’elle était du genre hyper brillante, juste qu’elle se fait pas chier avec la structure. Si elle voulait, tous ses examens montreraient la note parfaite d’un 100% qu’elle se serait même pas fait chier à atteindre, mais encore faut-il qu’elle cares. Elle m’impressionnera toujours la p’tite.

    L’horreur a maintenant des mots clairs et évidents pour être décrite : « Mais nan ! Mec ! High school drama just got more dramatic ! Vicky te bouffe des yeux à mort, à tous les coups elle pensait que Brad allait être élu et maintenant elle réalise qu’elle est avec un total loser et que le king il est juste là et elle est deeeeg ! »  « Sérieux, Vicky?! » et j’exagère la voix d’un gamin presque en mode grondé, mon corps qui se tortille, mon air qui veut pas, je me plains, je fais que ça. « Va encore falloir que je fasse genre Brad est mon meilleur pote sinon il va rager. » l’ambiance était merdique dans le team à la seconde où y’avaient des potins qui sortaient sur le fait que VickVick avait des vues sur tous les autres joueurs sauf sur son propre mec. Surtout quand personne avait vraiment de l’intérêt pour elle, sauf justement son pauvre mec. Du coup, on tentait tous de pallier, on passait un max de temps avec Brad, il était con, pas méchant, mais pas très allumé disons, et on arrivait vite à la fin des sujets de conversations avant même d’entrer dans le vif du truc. L’oiseau de malheur au bouquet de carotte qui m’hurle dans les oreilles « J’VAIS NOUS CHERCHER À BOIRE CHÉRI ! »  et elle m’abandonne en plus ? Ma main attrape la sienne dans l’élan, et je l’attire le plus près possible en la faisant tourner sur elle-même au passage, ça nous arrache quelques soupirs envieux de Nancy et Kelly, les deux jumelles que personne arrive jamais à différencier, ce qui les amuse une journée et les fait chier à un niveau le lendemain. « RAMÈNE M’EN UN AUSSI STP SOLEIL DE MES NUITS LUNE DE MES JOURS. » que je crie sans retenue aucune dans sa propre oreille, la vengeance qui m’arrache un immense sourire et le baiser tout baveux exprès que je plaque contre son front avant de la repousser aussi vite que je l’ai attirée à moi. Les yeux de Vicky me brûlent la nuque, j’en frissonne de dégoût.

    Et c’est là où je réalise que contre toute attente, c’est pas des représailles de Brad que j’ai le plus peur s’il pique une crise de jalousie vu l’intérêt de sa chère et tendre envers moi. Nah, là, ce qui me foutu une touille sans nom, c’est Vicky elle-même qui lorgne de trop près, qui se creuse un chemin langoureusement pour arriver à ma hauteur à peu près au même moment où je presse le pas comme le pire froussard de l’univers pour rejoindre Robin la malfrat et son shampooing à la vodka. Premier verre que je gobe d’un trait, avant de lui en servir un et de m’en prendre un second. « On devrait lancer la rumeur que j’ai une idylle avec Joshua. » je lâche, de but en blanc, me convainquant au fil des mots et devenant de suite très, très, très intéressé par ce plan. « En plus on ferait un hot couple, avoue, regarde-nous. » je m’agite, tourne, fais le beau, bas des cils. Josh est genre le hottie par exellence, la plastique parfaite, le gars brillant, une bonne carrière en vue, et il est drôle. Pas mon genre lourd clairement, un humour intelligent, il fait des jeux de mots à se plier de rire, il a une répartie de QI impressionnant. Le gars est en musique, il vise de partir en trip autour du monde avec sa guitare une fois son diplôme en poche, et il surfe comme un Dieu. Être gay, il serait mon seul et unique choix j’pense bien. Mon bras que je passe autour des épaules de Robin et mes prunelles acérées qui scrutent qui que ce soit dans le gymnase décoré kitsch à fond. « On commence par implanter la nouvelle où ? À qui? Faudrait que je l’embrasse pour alimenter les ragots ou je garde ça pour la finale? »

    ( pando & birdie )



      i will be king ▲ matt & robin 29f9
      i will be king ▲ matt & robin 1thrvMD
      i will be king ▲ matt & robin DukhMfv
      i will be king ▲ matt & robin 8conP1m
      i will be king ▲ matt & robin Mf7aKnj
      i will be king ▲ matt & robin UxS2GXo
      i will be king ▲ matt & robin FhycjZK
      i will be king ▲ matt & robin Ibeu91X
      Revenir en haut Aller en bas
      Robin-Hope Berry
      Voir le profil de l'utilisateur
      ÂGE : trente cinq voyages autour du soleil.
      SURNOM : rob, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, la petite fée, allons-y gaiement !
      MÉTIER : artiste peintre & sculptrice, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
      LOGEMENT : cottage feuillu, bordélique et charmant à logan city avec martin, ariel et les petites créatures velues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
      i will be king ▲ matt & robin 12f0b653850eae4de61af117def1078b406878cf
      POSTS : 5199 POINTS : 1790

      ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
      PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ abandonnée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur détraqué, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, loupnatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
      UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
      RPs EN COURS : phoenix (fb) ☽ gaby (fb) ☽ jack (fb) ☽ aislingphoenix 2matt (fb) ☽ noaauden (fb) ☽ martinarieljill (fb) ☽ jordan (fb)

      dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gaby 2ariane
      RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ ginny
      PSEUDO : birdie
      AVATAR : rachel mcadams
      INSCRIT LE : 08/03/2016
      https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

      i will be king ▲ matt & robin Empty
      Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptyMer 16 Oct - 20:11






      ( i will be king and you will be queen )
      @Matt McGrath
      La musique endiablée (a thousand miles, donc) sur laquelle on tapait notre époustouflante chorée comme des foutus pros increvables se mue en slow mielleux des Spice Girls et forcément c’est ce moment précis de calme ambiant que choisit Matt pour brailler impunément un « ON PEUT TOUJOURS SE BRANLER » tellement inopiné même pour lui que je peux pas m’empêcher d’écarquiller les yeux avant d’éclater d’un rire tonitruant. Autour les gens sont tout offusqué ce qui est plus drôle encore et d’ailleurs je rigole tellement qu’au final je fais plus aucun son, juste un long sifflement lugubre, la gueule grande ouverte en me tapant sur la cuisse, mince ça doit être beau à voir. Il a pas besoin de rajouter quoi que ce soit comme ma soirée est déjà faite mais quand même il enchaîne « ... se branler des examens finaux et s’assurer de redoubler » « MCGRATH YOU GENIUS! » et le couple à mes côtés qui sursaute, grommèle et part slowdancer un peu plus loin. D'ailleurs bizarrement y a comme un périmètre de sécurité autour de nous. Pas fous les gens. J’essuie une petite larme au coin de mon œil et j’essaie de regagner mon calme (enfin c’est vite dit). Il le sait pas mais mon cœur a fait un p’tit bond dans ma poitrine en écoutant son plan démoniaque parce que la vérité c’est que moi je kifferais. J’aime pas les cours j’aime pas les profs j’aime pas les pions j’aime pas grand chose ici mais y a presque tous mes potes et l’avenir c’est flippant et ça m’embêterait pas de le remettre à un peu plus tard non, alors vrai de vrai si il me lançait le pari de foirer mes examens exprès, là, je le ferais. Mais Matt il réussit trop tout ce qu’il entreprend pour redoubler sur un défi et avec ses parents bourgeois péteux sûr que ça passerait moyeux (c'est qu'on déconne pas avec les études chez les McGrath y a qu'à voir la p'tite qu'est même dans les mathletes, love her). Et puis bon, moi en vrai si je me plantais à tous les coups le conseil d’administration sauterait sur l’occasion pour me dégager pour de bon. Ouai, non… l’année prochaine lui il sera dans une fraternité dans une fac prestigieuse à faire la tournée des bars avec son gang d’alphas dudes respectivement dénommés Ben Brad Bryan Brice Bruce Billy Brendon Dick et Dereck et moi… je serais sous un pont ou un truc dans le genre. Mais on y est pas, et je veux pas y penser, alors je balaye tout ça de ma tête.

      Je lui raconte pour Vicky et il se tortille de dégoût ce sacré gamin alors je peux pas m'empêcher de me bidonner à nouveau. Puis quand je vais pour partir chercher à boire il me retient théâtralement par la main et me fait tourner sur moi même et heureusement qu'il a plus d'équilibre et d’intelligence kinesthésique que moi sinon on aurait sûrement été valdinguer sur les twins ébahies. Mais non, Matt il a la classe, droit sur ses pattes, limite sexy et il me rattrape quand je titube avant de me coller contre lui et de se venger sournoisement en contre-criant dans mes oreilles : « RAMÈNE M’EN UN AUSSI STP SOLEIL DE MES NUITS LUNE DE MES JOURS » Je piaille plaintivement sans pouvoir me défaire du sourire hilare qui me fend bêtement la gueule de part en part et quand il colle un baiser baveux sur mon front je me débats bravement mais il bouge pas d’un pouce bien sûr tant pis dommage « YOU GOT IT ETOILE DE MER SIRUPEUSE ! » je contre-contre-braille (Dieu qu'on est chiants) et je m'arrache (ou il me dégage, c'est selon).

      Je finis de mettre mon p’tit plan alcoolisé douteux à exécution quand d'un coup Matt pop up derrière moi pour s'enfiler un verre avant de m'en servir un et de remettre ça. « Dure journée hein ? » je minaude en portant le gobelet à mes lèvres. « On devrait lancer la rumeur que j’ai une idylle avec Joshua » « Joshuquoi? » j'hésite entre la surprise et l'hilarité comme réaction primale comme souvent avec Matt et le mélange des deux me fait rire par le nez comme un cochon. Matt perd pas de vu son objectif douteux, fait le fanfaron pour illustrer son propos à savoir qu’ils feraient un beau couple, puis passe son bras autour de mes épaules et continue l'élaboration de son plan foireux. À la lueur démente qui brille dans le fond de ses prunelles sombres c'est clair qu'il est en impro total et moi je l'écoute à fond avec les yeux un peu écarquillés et l'excitation de la connerie à réaliser qui luit dans mes propres mirettes. « Ok j'en suis ! » je réponds aussi sec quand il a finit, sans me demander si ce plan à quoi que ce soit de pertinent, si Joshua est gay, qui est Joshua, pourquoi il veut faire un truc pareil et tous ces questionnement superflus. Quand même, pas conne, bonne pote (ou Gandhi Aldi comme dirait Phoenix) je connecte quelques neurones et je le préviens : « Avant de changer de bords, t'sais que les mecs sont plus lourds que les meufs hein ? » je marque une pause, songeuse « … et que s'il est pas dégueulasse vous deux ensemble c’est possiblement un peu hot ouai et que les gens ont tendance à vouloir ce qu’ils peuvent pas avoir alors pas sûr que ça calme les ardeurs de tes admiratrices pas trop secrètes s’tu vois c’que j’veux dire mais OK OK J’EN SUIS ! » je regarde furtivement autour de nous, réajuste mon bouquet de laitue « Non si faut carrément que tu l'embrasses ! » (je veux voir ça) « Mais si tu veux que la nouvelle s'embrase comme du papier-chiottes devant un lance flamme (testé et approuvé) faut parler simultanément à Tobias et Karen, c'est les mastercommères du bahut, ils savent tout sur tout le monde et en raconteront plus encore » que j'explique à mon tour en ma qualité de fine stratège. D'ordinaire les ragots ça me court vite sur le haricot mais aux grands maux les grands remèdes. « T’as qu’à toucher sensuellement la nuque de Tobias en l'appelant Joshy et faire genre tu t'es trompé ou un truc comme ça, il lui en faut pas plus et c'est dans la boîte. Je me charge de Karen pour implanter la p'tite idée on se retrouve ici dans deux minutes top chrono pour le debrief, go go go ! » et aussi sec je m'éloigne furtivement vers ma destinée. Du coin de l'œil, je vois des gens qui commencent à se servir de mon mélange douteux et sous cape, je me mets à ricaner.

      ( pando & birdie )


      Spoiler:
       



      isn't it lovely, all alone? heart made of glass, my mind of stone. tear me to pieces, skin and bone. hello, welcome home.

      :rainbow::
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Matt McGrath
      Matt McGrath
      la gueule d'ange
      Voir le profil de l'utilisateur
      ÂGE : 34 ans (15/04)
      SURNOM : chaton, ça le fait.
      STATUT : elle a dit qu'elle lui laisserait le dernier morceau de fromage, il lui a répondu "i do".
      MÉTIER : propriétaire de death before decaf, coffee shop le jour, bar le soir.
      LOGEMENT : #568 daisy hill road, logan city ; parce que passer des mug cakes de Lily à servir du café aux clients en 5 minutes top chrono ça n'a pas de prix.
      i will be king ▲ matt & robin 7f696cca6495f98a94a09153f4ff011b
      POSTS : 3106 POINTS : 270

      ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
      PETIT PLUS : Grand frère typique, trop protecteur, trop impliqué. ▲ A bousillé la vie de Ginny, sa petite sœur, en aidant ses parents à la séparer du père de son fils. ▲ Trop vieux jeu pour les one nights, trop boulet pour les relations sérieuses. ▲ N’a aucun diplôme. ▲ Champion incontesté de beer pong. ▲ Maîtrise les blagues de beauf, les jeux de mots à la con et l’humour de premier degré. ▲ Ami loyal, il ferait tout pour aider son prochain. ▲ Peut devenir très rancunier lorsqu’on s’attaque à quelqu’un qu’il aime. ▲ Cuisine particulièrement bien – surtout s’il a du fromage ou du bacon à proximité.
      UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
      RPs EN COURS :

      i will be king ▲ matt & robin K4lDR3jC_o
      GOLDEN GANG (fb)
      You know what? It's like I'm seventeen again. Peach fuzz on my face, oh my God, I'm on the chase. Dippin' away, time keep slippin' away, we're just having fun. We don't care who sees that's how it's supposed to be. Living young and wild and free.

      i will be king ▲ matt & robin 0f56b3012eab7cd0b04501b601969ef4
      LILYMATT #15KEEGANS
      Seven billion souls that move around the sun, rolling faster, faster, not a chance to slow down. Oh, my mind is still the same. You feel like summertime, you'll be my valentine. I'm hoping that this world will change, but it just seems the same. Oh, I hope we change.

      i will be king ▲ matt & robin Tumblr_mwzngqDERc1s8ch6to5_250
      NOMATT #10
      Hey you! What ya doing over there? I can see what's on your mind is on my mind too. Staying out late, gonna get drunk. Take me to the reckless halo and sip me up a drink. Oh, put them shooters up, and nothing else to matter for now, girl.

      auden #6alice (fb)ivy (fb)scarlett #3 (fb)caleb #2rae #3 (ds)robin (fb)

      11/10



      RPs TERMINÉS : AndersAlexLeneHeidiLenemattersCoraLene #2 Lene #3BenKaneEzra (fb)Lene #4LoanAndenattHeidi #2 Lene #5NYETadEdward (fb) McGeraldHeidi #3AzurLenatt vs les zombiesmatteidi#4 Cora #2Ezra #2HannahLoan #2MickeyTommy Lenatt #7 Dean Andy Isaac (fb) Ezra #3 Lenatt #8mcgrath fam(df)Kane #2 BemadCHRISTMAS EVE LENATT #9#teamaperoFinnley (fb)ScarlettTommy #2Asher #1 ezra #4noa (zombies)lukà #2 (fantômes)lukànoa #3 (zombies)noa #2Alliat #1charlie mazeNomatt #5BrunchNomatt #5 (zombies)Nomatt #6Mattandy #2 street art festNomatt #5 (zombies)Rae #1 (ds)lily (fb)Mallie #2 (fb)Mallie #3 scarlett #2Les parentsauden (fb)MPR #1elora Jill #1 (fb)Jill #2MPR - mariagecalebluciaclémentlolarae #2 (ds)lilymatt #7mcgrath fam (fb)ginny's bdmallie #5auden #5bachelorbailey #2Levi (fantômes)Mallie #4 Jillatt #3Nomatt #9Lilymatt #8Lilymatt #11double dateLilymatt #12mcdramaezratt #5bailey (zb)Lilymatt #13ezratt #6

      PSEUDO : hub
      AVATAR : dave franco
      CRÉDITS : tears of flight + la confiserie
      DC : Gin la p'tite, queen Ariane, Jack le musico & Chloe la volage
      INSCRIT LE : 08/03/2017
      https://www.30yearsstillyoung.com/t14051-matt-if-only-for-the-story https://httpshttps://www.30yearsstillyoung.com/t30268-two-of-us-on-the-run https://www.30yearsstillyoung.com/t14106-matt-mcgrath https://www.30yearsstillyoung.com/t14170-matt-mcgrath

      i will be king ▲ matt & robin Empty
      Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptySam 16 Nov - 20:01






      ( i will be king and you will be queen )
      @Robin-Hope Berry

      Brisbane State High School, class of 2002. « YOU GOT IT ETOILE DE MER SIRUPEUSE ! » ça finit plus, ça finit plus du tout, le peuple entier qui soupire sous nos effluves, et ça me fait penser à la fois où elle était venue à un match de rugby pour me supporter – lire ici pour m’hurler des bêtises des estrades. C’était la seule et unique fois à ma connaissance que Robin avait assisté à un truc du genre, et j’avais joué comme un pied pendant toute la partie rien que parce que je pouvais pas me concentrer à faire deux choses à la fois en même temps et qu’à ce moment-là ma priorité était clairement de répondre à ses cat calls venus du fin fond de son cœur et inspirés de notre humour commun de merde. On avait eu un score dégueulasse, le coach m’en avait voulu pendant des semaines, mais merde que ses jeux de mots sur le ballon et la ligne de maillot des adversaires m’avaient fait pleurer de rire à un niveau qui rachetait tout. « SIRUPEUSE ; T’ES DÉGUEULASSE ET T’ES AUSSI PAS CELLE QUI AURA LE DERNIER MOT LOVE YOU TOO KANGAROOOO-OOOOOOO-OO-OOOO-OUH!-OUH!-OUH! » le mot qui s’étire, le cri de ralliement qui en ressort, ça change des Bro !Bro !Bro ! qu’on scandait toujours en commençant par le chuchoter dans la cafétéria quand y’avait la tribu d’hommes des cavernes qui me servaiENt aussi de coéquipiers se mettaient à parler de sport comme si c’était la seule chose qui comptait pour eux. Les détails.

      Je fuis, bien sûr que je fuis, je gambade aussi, attrapant un verre de la concoction immonde sur laquelle elle travaille comme une précieuse potion, et une longue gorgée plus tard elle se moque. « Dure journée hein ? » pffffff. Je cheers avec son verre, buvant à nouveau, le plan de génie qui m’apparaît comme un éclair divin, et Robin qui casse tout en plaidant la carte de l’ignorance. « Joshuquoi? » « Fais pas genre. Lui. » ma main libre se pose sous son menton, mes doigts encerclent sa mâchoire je tourne sa tête directement là où le dit Joshuquoi est en train de se passer une main dans ses cheveux de prince, ses jolies mèches parfaitement placées qu’il ébouriffe savamment alors qu’elles reviennent à leur place d’un naturel désarmant. Si j’étais gay, là, je serais clairement en train de baver. « Avant de changer de bords, t'sais que les mecs sont plus lourds que les meufs hein ? » elle fait mine de réfléchir, je bois juste plus dans ce moment-là et c’est autant une excellente idée qu’un très, très mauvais plan. L’un va parfaitement avec l’autre. « Y’a pas de mecs et y’a pas de meufs dans ma tête en ce moment. Y’a juste Vicky, et les autres. I gotta think fassst. » et oui, je sais, c’est lâche, c’est con, c’est pas cool pour Vicky, mais elle aura de la peine avec moi, elle se sentira pas épanouie avec moi, je fais ça pour elle, voyez comme je suis une grande âme. « … et que s'il est pas dégueulasse vous deux ensemble c’est possiblement un peu hot ouai et que les gens ont tendance à vouloir ce qu’ils peuvent pas avoir alors pas sûr que ça calme les ardeurs de tes admiratrices pas trop secrètes s’tu vois c’que j’veux dire mais OK OK J’EN SUIS ! » « Si tu fais ça pour nous mater quand ça va devenir chaud dans les douches, je veux au moins 50% du fric que tu feras en vendant les fanfictions qu’on va t’inspirer sur internet. AU MOINS. » je m’insurge, vois l’opportunité d’affaires qui m’évitera de me coller le cul sur les bancs d’université l’an prochain en architecture pour bien suivre les pas de papa, pour bien suivre les pas de chaque bon enfant McGrath, chaque bonne graine qui suit la lignée en se calquant avec une ressemblance dénuée d’indépendance, à suivre des études qu’ils ont tous faites, les têtes pensantes de la famille. Le pire, c’est qu’architecture ça devait être cool comme matière, mais l’alcool ingéré et mon poids plume d’adolescent recalé rendent la réflexion bien plus dramatique qu’elle devrait l’être.  

      Elle expose son plan, elle me fait encore la preuve indéniable que de nous deux, c’est elle la tête pensante du clan. Elle était brillante Robin, c’est probablement ce qui faisait qu’elle savait en prendre et en laisser au sujet de mes conneries, qu’elle s’en laissait pas montrer, qu’elle finissait pas pâmée comme les autres – comme Vicky. « Robin. Robin. Robin, attends. » elle s’envole déjà que j’ai pas fini mon verre et que je finis le sien d’emblée. « Je sais pas si je t’aime plus toi ou ton cerveau là, c’pas clair. » son bouquet de laitue qu’elle a replacé de la pire des manières vu comment elle se donnait dans notre stratagème, je me charge de centrer le tout en la piquant sûrement 14 fois au passage mais c’est une tough Robin, elle grincera pas des dents ou à peine de toute façon Shaggy hurle tellement fort dans les haut-parleurs que je saurai jamais si je l’ai blessée à mort ou si elle est encore toujours si bien capable de tout encaisser parce que c’est la fille la plus forte que je connaisse hands down. « See ya boo! »

      Et le voilà, le McGrath dans son habitat naturel. Je fais de ce gymnase le mien, mes sourires à deux balles qui volent d’un sens et de l’autre, un peu plus vers Joshy quand même, faut pas se leurrer, le gars est chaud dans tous les sens du terme. Mes épaules sont trop roulées et mon torse trop bombé pour que je sois pris au sérieux – qu’à cela n’y tienne, tout va bien dans le meilleur des mondes lorsque ma paume vient encercler avec un parfait ratio douceur versus fermeté la nuque de Tobias, premier pion d’un immense jeu d’échecs – ok non à peine, je mets ça pire que ce que c’est, on est tous pas majeurs et on paie aucune facture importantes à la fin du mois, personne ici ne prend ce plan-là au sérieux au point où ça soit pas dérisoire. Soit. « Hey Joshie-boy, c’est où déjà qu’tu veux qu’on- » la tête qu’il tourne vers moi, les sourcils qu’il fronce au ralenti, c’est si beau, c’est tellement beau que mon cœur se brise que Robin soit pas là pour voir la scène et assister à ses prédictions si parfaitement mises en place. « Oh, sup’. J'me suis trompé de gars, désolé. »

      Les deux minutes se sont écoulées, mes pas m’ont mené sous le panier de basket, mes iris lâchent pas les commères qui font ce qu’elles savent le mieux faire lorsque ma précieuse acolyte de toujours et pour toujours vient se poster à mes côtés pour me relater son propre méfait. « Siiiii facile. Allez, parlez mes pantins, parlez. » mon bras s’est lourdement déposé autour de ses épaules, je l’ai rapprochée de moi sans lui donner le moindre choix, elle étouffe sûrement, rien à battre. « On va fouiller dans la salle des profs en attendant que la nouvelle se rende à ses douces et attentives oreilles? » du menton, j’ose pointer une dernière fois Vicky, avant de prendre pour acquis que Robin va me dire oui, qu’on est télépathes maintenant, que j’ai le droit de l’arracher à la soirée la plus importante de sa vie comme tous les films d’ados nous le scandent – question de finir une poignée de minutes plus tard les mains pleines de ce que j’ai pu trouver dans les casiers du personnel.

      Elle a crocheté la serrure du bureau pendant que je faisais le guet – lire ici, que j’améliorais de beaucoup mon échantillonnage de cri d’oiseaux et plus spécifiquement de celui du hibou à chaque fois où une ombre au sol me faisait croire qu’on était dans la mierda. « J’aurais jamais pensé que ce serait Miss Hammerstein qui aurait les cigares dans ses affaires. T’as quoi de bon de ton côté? » les fameux cigares en boîte d'où j’en dérobe deux, les coupe fraîchement, lui en lance un pendant que j’allume le mien. Y’a du bourbon aussi, j’ouvre la bouteille  et boit à même le goulot, lui filerai sa part à la seconde où elle s'approchera de moi. En attendant, je fais gaffe à ce qu’elle tourne la tête ailleurs pile au moment où je dérobe - cliché en puissance au possible – la copie annotée de M. Maillot d'On the Road qui file se cacher ni vu ni connu dans la poche intérieure de ma veste. Si quelqu’un apprend que j’aime lire Kerouac, je suis pas sorti d’affaires. « ROBIN-HOPE BERRY, MATTHEW MCGRATH, AU GYMNASE! » à l’intercom, on nous appelle maintenant, et mon cerveau est trop noyé dans l’alcool et dans les restes de stupidités variées que bien sûr, je vois ça comme la meilleure occasion pour étirer le temps avant qu’on y retourne, pour m’installer confortablement dans le sofa des enseignants en tirant une longue bouffée sur ma clope d’adulte. « Même pas une heure et déjà pris sur le fait ; l'âge ça fait ramollir. »


      i will be king ▲ matt & robin 1484806105
       
      ( pando & birdie )



        i will be king ▲ matt & robin 29f9
        i will be king ▲ matt & robin 1thrvMD
        i will be king ▲ matt & robin DukhMfv
        i will be king ▲ matt & robin 8conP1m
        i will be king ▲ matt & robin Mf7aKnj
        i will be king ▲ matt & robin UxS2GXo
        i will be king ▲ matt & robin FhycjZK
        i will be king ▲ matt & robin Ibeu91X
        Revenir en haut Aller en bas
        Robin-Hope Berry
        Voir le profil de l'utilisateur
        ÂGE : trente cinq voyages autour du soleil.
        SURNOM : rob, robin des bois, carotte, la p'tite lapine, la petite fée, allons-y gaiement !
        MÉTIER : artiste peintre & sculptrice, curatrice à la galerie d'art, bénévole dans un refuge pour animaux.
        LOGEMENT : cottage feuillu, bordélique et charmant à logan city avec martin, ariel et les petites créatures velues recueillies en chemin. vous êtes les bienvenues !
        i will be king ▲ matt & robin 12f0b653850eae4de61af117def1078b406878cf
        POSTS : 5199 POINTS : 1790

        ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
        PETIT PLUS : hippie rêveuse dans l'âme ☽ fouillis intrépide & survolté, furieux de tout vivre & tout essayer ☽ abandonnée à la naissance, a grandi en foyers ☽ cœur détraqué, cicatrice au creux du décolleté ☽ (hyper) sensible, optimiste, loupnatique, excentrique, impulsive & passionnée ☽ l’art comme éxutoire ☽ d'un extrême à l'autre ☽ fervente protectrice des animaux, de la nature & des plus démunis ☽ vit pour les aventures spontanées, la créativité, les concerts de rock, les cookies vegan, la liberté, les conversations avec des êtres authentiques & les roucoulements de chats ღ
        UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
        RPs EN COURS : phoenix (fb) ☽ gaby (fb) ☽ jack (fb) ☽ aislingphoenix 2matt (fb) ☽ noaauden (fb) ☽ martinarieljill (fb) ☽ jordan (fb)

        dimension zombies : zombinsonkyte rôdingdimension fantômes : lady jamesonbloody gaby 2ariane
        RPs EN ATTENTE : joseph (fb teotfw) ☽ gaby (librairie) ☽ ginny
        PSEUDO : birdie
        AVATAR : rachel mcadams
        INSCRIT LE : 08/03/2016
        https://www.30yearsstillyoung.com/t7659-robin-hope-berry-fall-seven-times-stand-up-eight https://www.30yearsstillyoung.com/t8093-robin-hope-life-is-a-daring-adventure-or-nothing-at-all https://www.30yearsstillyoung.com/t19923-robin-hope-berry https://www.30yearsstillyoung.com/t25303-robin-hope-berry

        i will be king ▲ matt & robin Empty
        Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin EmptyMar 17 Mar - 21:16






        ( i will be king and you will be queen )
        @Matt McGrath
        Y a un truc qu’il faut savoir sur Matt et moi, c’est que personne n’est aussi divertis par nous… que nous. Mais on se trouve tellement prodigieusement drôle que ça compense toute l'inaptitude de nos congénères humains à saisir la subtilité de notre génie intergalactique. « SIRUPEUSE ; T’ES DÉGUEULASSE ET T’ES AUSSI PAS CELLE QUI AURA LE DERNIER MOT LOVE YOU TOO KANGAROOOO-OOOOOOO-OO-OOOO-OUH!-OUH!-OUH! » « OUH!-OUH!-OUH! » que je renchéris en chœur avec la main en l’air pour battre la mesure tandis qu’il m’envoie valser vers la table des boissons. Deux secondes plus tard il m’y a rejoint en se trémoussant de dégoût et on échafaude notre plan diabolique-douteux pour évincer Vicky et pour souligner son propos il attrape mon menton et tourne ma tête dans la direction d’un petit blondinet au loin. « Ah ouai c'est ton style ? J't'aurais plus imaginé avec un bad boy qu’un prince charmant mais ok ok c’est toi qui voit ! » et effectivement, mecs comme nanas ont l’air de loucher sur ledit Joshuquoi et de graviter autour de lui comme ils ont tendance à le faire avec Matt. Aucun doute : les deux ensemble ça ferait exploser toutes les cervelles du lycée !

        « Si tu fais ça pour nous mater quand ça va devenir chaud dans les douches, je veux au moins 50% du fric que tu feras en vendant les fanfictions qu’on va t’inspirer sur internet. AU MOINS. » J'éclate de rire en faisant le cochon malgré moi et je secoue la tête en me hissant sur la pointe des pieds pour couvrir la musique : « T'as cru qu’je ferais un truc pareil ? Nan ce sera des dessins cochons mate, et je les vends au bahut. Plus lucratif. On split 50/50 fair and square, deal! » je plaisante, n’empêche que c’est sûr ça marcherait, alors je lui tape dans la main et une fois le plan commère power présenté, je m'enfuis furtivement pour le mettre à exécution...

        … et il me rattrape au vol « Robin. Robin. Robin, attends. » Je tourne la tête, sourcils redressés, à l’écoute « Je sais pas si je t’aime plus toi ou ton cerveau là, c’pas clair. » Y a mon grand sourire qui illumine toute ma face de fouine « T'inquiètes t'auras rarement à choisir l'un ou l'autre » ensuite il me stab à répétition parce que God forbid que ma laitue soit mal placée et je subis valeureusement cette attaque intempestive de maniaque jusqu'à ce que je pose mes mains sur les siennes et qu'il décide que le massacre a assez duré. « See ya boo » « Speak soon bee » C'est facile avec Matt, c'est limite dangereux comment c'est facile.

        Je serpente dans le gymnase tandis qu’il se pavane comme un paon en roulant des épaules et je dois me concentrer très fort pour rester focalisée sur ma mission Karen et pas me marrer tout bas. Sauf que mon chemin est parsemé d’embuches et quand je croise une joyeuse troupe de potes qui me sautillent autour je peux pas m’empêcher de sautiller à mon tour et danser un coup avec les mains qui brassent l’air comme un drôle d’oiseaux, yeux fermés, perchée. Mais ensuite je me souviens que j'ai que deux minutes selon le petit stratagème que j'ai moi-même mis en place alors j'attrape les mains d'une pote et j’attrape les mains d’un autre pote sur qui elle a un crush depuis le début de l'année et hop, maintenant ils dansent ensemble. Voilà une affaire rondement menée, c’est qu’on m'appelle pas Love Doctor pour rien héhé (bon ok y a que moi qui m'appelle comme ça… mais c’est pas pour rien !) Petits pas de danse et boum, je me laisse tomber à côté de Karen qui a les bras croisés et l’air un brin renfrogné. « Yo Karen ! La forme ? » « Demande à Denver ! (oula) Il croit que je la vois pas mater Jenny depuis le début de la soirée, comme si je savais pas qu’ils avaient hook up à la soirée de Brad l’été dernier, j’te jure il me rend folle ! En plus à l’époque elle avait carrément essayé de se taper le cousin de Jared alors que Stacey était sur le coup si tu vois c’que je veux dire… » je vois pas du tout. « Hmmm largue-le ? » que je suggère gentiment et d’ailleurs c’est souvent ma suggestion préférée (faites ce que je dis mais pas ce que je fais les enfants). Elle roule des yeux en secouant ses mèches parfaitement lissées et puis très vite la contrariété quitte ses traits et son regard mutin glisse vers moi : « Bon et toi alors… avec Matt McGrath… ? » « Hein ? » « Oh come on… » Mais elle est géniale cette fille ! Elle fait même les transitions pour moi ! Je rigole en secouant la main : « Ah ouai non je suis pas du tout son style ! » si tu vois c’que je veux dire, wink wink. « Arrête t’es pas si mal, avec un bon brushing et un peu d’auto-bronzant tu serais même plutôt mignonne ! » ok elle voit pas du tout, on a du mal à se comprendre Karen et moi ce soir j’crois. « Mais nan c’pas ça ! que je m'insurge un peu vexée avant de reprendre la suite de mes idées : et puis bon il a déjà quelqu’un alors t’sais… » aussi sec sa main s’écrase sur la mienne avec une violence insoupçonnée et je saute au plafond avec un cri de souri. « Attends quoi ? Il est avec qui lui ? » je fais mine de mettre une main devant ma bouche en mode « oups » et ça se voit à mille kilomètres que je joue (mal) la comédie mais ça a pas l’air de perturber Karen dont l’appât du potin à se mettre sous la dent doit obstruer tout le reste je crois. « Si vas-y ! T’en as trop dit là, allez je dirai rien, c’est qui ? » elle entortille son indexe manucuré dans une de mes anglaises en jetant un coup d’œil qui se veut discret à sa copine Vicky qui rode un peu plus loin. Oh yeah, I’m da smoooooth criminal. « Pfff nan mais j’vais pas juste le balancer comme ça, il préfère que ça reste un peu privé tu vois, j’vais pas – du coin de l’œil je remarque Matt qui revient vers notre point de repère et je décide d’abréger subtilement notre échange – c’est Joshua » « JOSHUA ?! » « Shhh ! » « Joshua ? Genre Joshua avec les cheveux et la guitare ? » ok donc apparemment tout le monde sait qui est Joshua à part moi, je suis un peu interloquée là soyons francs. « Ouai mais eh, Karen, t’en parles pas, j’suis sérieuse, ok ? » « Oh ouai, ouai, non, bien sûr ! » et ses doigts qui se resserrent déjà autour de son portable ils échappent pas à mon œil de lynx. J’ai envie de ricaner mais ça décrédibiliserait un brin cette opération de la plus haute importance alors je me retiens très fort. Elle essaie d'avoir plus d'infos mais my job here is done et je me lève : « Ok ! Un p'tit remontant pour la route ? » elle fait la moue (je sais pas si elle est déçue qu'il y ait pas plus de larmes ou si elle s'interroge juste) et puis finalement elle hoche la tête alors j’ouvre ma vieille broche et je glisse un cacheton rose dans sa main et elle ouvre son sac Gucci et elle contre glisse deux billets verts dans la mienne (mon opération la plus lucrative à ce jour : je les achète 1$ pièce chez les bohémiens et je les revends 10$ chez les gosses de riches) « Allez à plus Karen, et bon courage avec Oliver ! » que je lance en me croyant trop sympa et je sais pas pourquoi elle me regarde avec un sourcil redressé mais tant pis, je tourne les talons et derrière moi j’entends déjà ses ongles cliqueter à toute allure sur les touches de son Sony-Ericsson T68i.

        Méfait accompli. Je me rapproche de Matt avec les yeux en croissants de lune et un sourire malicieux qui creuse des fossettes dans mes joues, trop fière de mon coup. Je m’en frotterais presque les mains en ricanant machiavéliquement mais pas besoin de ça pour qu'on comprenne en un regard que c'est dans la poche. « Siiiii facile. Allez, parlez mes pantins, parlez. » Il me chope par les épaules et m'écrase contre lui tandis que mon bras trouve son chemin autour de sa taille et on observe, satisfaits, le chaos se répandre autour de nous comme les dieux démoniaques que nous sommes. Ça où le type chelou et la goth sexy à la fin de Fight Club quand tous les immeubles explosent et s'effondrent les uns après les autres, avec une petite flamme dans le fond des yeux. Et le fait que pile à ce moment là t’as « Bye bye bye » de N’Sync qui commence, ça rend la scène encore plus mythique, limite c'est le destin ! Quand même, j’aurais vraiment adoré que my boy Marty McFly apparaisse subitement pour venir crash notre prom avec un Johnny B Good endiablé là. Ça aurait été parfait. Ou au moins que le DJ passe du Queen ou du Billy Idol ou du Nirvana ou le nouveau truc là, Linkin Park. Parce que bon, j'suis pas snobe hein, la pop c’est cool, mais t'en fais vite le tour… et ce pensant je me mets à swinger en rythme et en claquant des doigts parce que c'est quand même méchamment catchy tout ça. IIIII WANNA SEE YOU WALK! THAT! DOOR! BABY BYE! BYE! BYE! (BYE BYEEEEEE). « Eh on va - » « On va fouiller dans la salle des profs en attendant que la nouvelle se rende à ses douces et attentives oreilles? » Je sautille sur place, des étoiles plein les yeux. « Grave ! J’allais dire 'on va choper la tequila de Donna et boire un coup sur le toit' mais ça, ça me botte carrément plus ! Filons ! » et comme deux malfrats, nous filâmes. Les couloirs sont déserts et plongés dans l’obscurité, avec juste des rubans (des rouleaux de PQ ?) qui jonchent le sol ici et là, c’est limite creepy comme un film d’horreur mais c’est surtout carrément grisant. Je prends deux épingles de mon corsage (avec lesquelles Matt m'a poignardé cent fois tout à l’heure) et je crochète la serrure comme une pro pendant que ce dernier pousse des hululements lugubres dès que quelqu'un passe sauf que personne ne passe alors je suis quasiment sûre qu'il fait ça pour me faire flipper le scélérat et ça marche ! Je râle et je lui tape la jambe et puis ensuite on est dedans.

        « J’aurais jamais pensé que ce serait Miss Hammerstein qui aurait les cigares dans ses affaires. T’as quoi de bon de ton côté? » Je pouffe en faisant courir mes doigts sur les affaires des profs. J'ai cherché les copies des exams, évidemment, mais elles y étaient pas, dommage - je suis sûre Ginny aurait pu trouver toutes les réponses de celui de math. « Elle a un p’tit côté gangsta quand t’y penses, avec ses pulls moumoute. Moi j’ai trouvé bien plus cool que des cigares, j’ai trouvé… et je fais volteface avec deux boites de chaque côté de ma tête, le smecta de Baldridge et le viagra de Wilson ! Avoue t'es jaloux et je suis clairement on the winning side of the room là » mais j’ai explosé de rire avant de pouvoir finir ma blague. Je repose rapidement les boites en m’ébrouant (je veux même pas savoir) et puis je chope des chewing-gums, parce que ça c’est cool. « Y a des feutres phosphorescents aussi, si jamais… (si jamais l’envie de nous dessiner dessus ou de vandaliser les locaux nous prends, je précise pas, c’est évident) et r’garde ça, Jayden a gardé la caricature que j’avais fait de lui le trimestre dernier. Il a kiffé je crois… en même temps elle est grave spot on… » Jayden, mon prof d’art plastique, le seul qui croit un peu en moi et qui au lieu de me coller ou renvoyer pour cette fameuse caricature de lui-même et ses trois longs cheveux m’avait filé une liste de livres à lire sur l'art. J’aime pas lire, genre du tout, mais c’était plutôt chic de sa part tout de même. Je souris un peu tendrement et puis je repose délicatement le croquis dans son casier. Bon maintenant il me fout la pression pour que je propose mon dossier à une école d'art ce qui est nettement moins cool… mais n'y pensons pas ! J’attrape le feutre phosphorescent bleu et je le cale derrière mon oreille sans raison apparente. De son côté Matt a découpé les cigares d'Hammerstein comme un riche businessman (comme son père ?) et il m’en lance un alors je tends les mains pour l’attraper au vol mais il rebondit contre mes paumes et tombe piteusement sur le sol. Raté. Je me penche pour le ramasser et quand mon regard s'arrête sur ma broche magique une idée lumineuse m’assaille : « J’vais faire un blunt ! » que je m’exclame alors, les yeux ronds. Puis, joignant le geste à la parole, je me dirige vers le bureau pour éventrer le cigare et le remplir de beuh quand du coin de l'œil je vois McGrath qui cale discrètement un truc dans sa veste et un sourire espiègle étire mes lèvres. J'attrape la bouteille de je sais-pas-quoi qu'il me tend et j'engloutis quelques goulées et « ROBIN-HOPE BERRY, MATTHEW MCGRATH, AU GYMNASE! » et je manque de m'étouffer dans mon sursaut. « Même pas une heure et déjà pris sur le fait ; l'âge ça fait ramollir. » « Ils peuvent pas se passer de nous, leur vie est trop chiante sinon » Il se cale dans le sofa des profs, limite les pieds sur la table basse, à la cool, et je rigole joyeusement en continuant ma petite mixture. Ensuite je cale le cigare amélioré entre mes dents comme un vieux mafieux louche, l’allume, la première bouffée me monte direct à la tête, alors j'en reprends une, et puis je m’en vais rejoindre Matt, m'asseyant sur la table basse et renversant un pot de stylo au passage avec mon empâtement corporelle symbolique. Gentiment, je tends mon blunt dans sa direction… tandis qu’une autre petite main fourbe s’approche délicatement de son torse « C'est quoi qu’tu planques dans ton veston, mecton ? » c'est un miracle qu'il m'ait pas arrêté avec ses réflexes de malade là, ou peut être qu'il s'en fout, ou peut être qu'il pensait à autre chose, ou que ses mains étaient déjà prises avec les cigares, ou peut-être que je suis réellement aussi vive que j’aime le penser (laissez-moi rêver ok), quoi qu’il en soit je réussis à glisser furtivement mes doigts dans sa veste et je les ressors en m'attendant à trouver des préservatifs ou de l'alcool ou un truc dans le genre et je tombe sur… un livre. La surprise me fait m'esclaffer. « Allez fais pas genre tu sais lire ! » encore plus drôle quand on sait tous que Matt se tape des HD partout easy et que moi je patauge vaguement entre le P et le F. Mais Kerouac quoi ! Livre ultramegachiant préféré de Phoenix dont j'ai même pas réussi à lire plus de 30 pages avant que mon ADHD kick in et le fasse atterrir dans la liste des 17 autres bouquins commencés jamais terminés. J'essaie régulièrement hein, quelques phrases par ci, par là, de ce grand classique, je le lis dans le désordre, je préfère, mais soyons honnête, ça me prend vite le choux. « Bah alors McGrath, tu m'avais pas dit que t'avais un p’tit faible pour les baroudeurs. C'est lequel ton homeboy ? Sal ou Dean ? A moins que ce ne soit Jack ou Neal... tu vois rien que pour ça ce livre est nul ! » Inculte peut être mais la route perso j'ai toujours préféré la vivre que la lire. « Toi et moi dans une voiture on fait un truc mille fois plus épique que ça mec ! Ah non, my bad, toi et Joshua ! » et je bats des paupières et je souris tout grand, vile galapiat que je suis, et je lui relance le bouquin qu’il attrapera sûrement au vol, lui. En vrai, je trouve ça vraiment chouette qu’il ait sucré ce livre. J'adore découvrir des nouvelles couches à mes potes, à tout le monde, jolis p'tits ognons plein de couleurs et de complexité que nous sommes. Comme ce jour où j’avais réalisé qu’il avait un sacré bon coup de crayon quand il dessinait ces BDs, le McBoy ! Party animal, tombeur, blagueur,... c'est qu'une partie (géniale) émergée de l'iceberg tout ça, celle qu'il veut bien que les gens voient, mais c'est clair qu'il est aussi plein de surprises, il a rien de superficiel ce gars. « ROBIN-HOPE BERRY ET MATTHEW MCGRATH ! »  je sursaute encore, le grésillement est dégueulasse, et puis là un éclair de lucidité s'abat sur mon petit crâne et je me redresse d’un coup pour regarder la montre accrochée à ma cheville « Ooooh attends à tous les coups c'est l'heure de l’électioncouronnementmachin là ! Viens viens on y va ! » et sans attendre sa réponse je le chope par la main et je détale dans les couloirs, presque sans m'arrêter je balance tous les trucs chiper dans mon casier et quand on arrive près de la scène on a les yeux qui se croisent un peu mais le sourire jusqu'aux oreilles et surtout on calcule pas du tout les deux-trois profs qui essaient de nous sermonner autour.

        J'époussette ses épaules, remets délicatement une mèche rebelle de ses cheveux en arrière, le griffe au passage « Ok t'es prêt, go get it McGrath ! Oh wait, chewing-gum ! » et hop, je lui en jette un dans le bec et j'en prends un pareil. Ensuite on va rejoindre les autres nominés sur l’estrade et pendant que le dirlo fait le chaud avec son micro pour ambiancer la salle, je me souviens d’un autre petit plan douteux que j’avais mis en place plus tôt dans la soirée et je me tourne vers le DJ pour lui faire le signe sur lequel on s’était mit d’accord en échange de quelques cachetons « … et le roi du bal de Brisbane State High School de l’année 2002 est… (roulements de tambours) (paie ton titre à rallonge) MATTHEW MCGRATH ! » Évidemment ! J’applaudis en ricanant, tout le monde applaudis, et aussi sec y a la musique qui fait un 360° et le refrain de « Hot in herre » de Nelly qui retentit dans le gymnase pour faire trembler les murs tandis que McGrath reçoit une ovation digne d’une rockstar. Y a ses bros qui font tourner leur veste de costard au dessus de leur tête en poussant des hurlements de loups sauvages, y a les filles dont moi qui braillent des « WOOHOO » plus suraiguës les uns que les autres, y a mon gang qui roule probablement des yeux sous les escaliers si ils sont pas déjà partis et y a Vicky à côté de moi qui le regarde fixement aussi. Je sais pas trop ce qu’il veut dire son regard, si elle a lâché l’affaire, si elle le kiffe encore plus, je sais pas du tout, mais ensuite je jette un coup d’œil du côté des dudes où y a le fameux Joshua et je jurerais qu'il regarde drôlement McGrath aussi. What have we done? Ou alors c'est juste la fête que j'ai dans ma tête ? Je glousse, vois un peu flou, un peu saccadé. C'est beau l'amour ! Alors j’hausse les épaules et mes mirettes se tournent à nouveau vers le roi de la soirée, l'espièglerie estampée partout sur la bouille. All hail King McGrath, it's getting hot in herrrrre !

        :
         

        ( pando & birdie )
        Revenir en haut Aller en bas

        Contenu sponsorisé

        i will be king ▲ matt & robin Empty
        Message(#) Sujet: Re: i will be king ▲ matt & robin i will be king ▲ matt & robin Empty


        Revenir en haut Aller en bas
         

        i will be king ▲ matt & robin

        Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
        Page 1 sur 1

        Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
        30 YEARS STILL YOUNG :: 
        voyager vers d'autres horizons.
         :: hors du temps
        -