AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -14%
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
Voir le deal
474.99 €

 (missie #4) bittersweet symphony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 31 ans (15.10.1992) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony MjVLPigu_o
POSTS : 1552 POINTS : 810

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(05)
amos #4ginnyolive #7cassie #4jo #27


(missie #4) bittersweet symphony 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #27 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 123456789101112131415161718192021222324252627

(missie #4) bittersweet symphony B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #7 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

(missie #4) bittersweet symphony 25b36f9f1e9ea8abde34133ed09740b912ab5e21
sterlinoramos #4 ☆ stolen dreams took our childish days, still ain't nothin' changed, now we're grown. we're still young, still got our mindless ways and our timeless phase, kickin' songs.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony 85f01d09d0cc095741ac3972bc6098aaaee2c412
harleen (scénario libre) ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony 7e1b7d323758be625ec2ec240fb8c544b3d292ad
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Tom Blyth
CRÉDITS : sooveia (avatar), lessrafm (gif profil), blondewhoregifs (gif jo), wegif (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & blondewhoregifs (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#) Sujet: (missie #4) bittersweet symphony (missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 30 Jan 2024 - 14:55



(sur la route)


bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

Jamais dans mes rêves les plus fous je n’aurais pu imaginer une soirée comme celle-ci. De ma prestation avec Jo jusqu’à la consécration de Yours en tant qu’album pop de l’année, en passant par le trophée obtenu en duo avec ma talentueuse petite amie, j’ai passé la soirée à avoir le sentiment d’être sur au septième ciel sans la moindre intention d’en redescendre. J’aurais voulu m’enfermer dans ma chambre d’hôtel pour fêter ça avec Jo, mais je m’en serais voulu de la priver de l’afterparty organisée l’académie elle-même. Même moi qui suit discret et plutôt mal à l’aise lorsque l’on m’encense trop, j’ai serré des mains toute la soirée et répondu avec un sourire immense à toutes les personnes venues me féliciter d’avoir remporté ces deux victoires dans des catégories prestigieuses. Certes, les deux plus grosses m’ont échappé. Mais décrocher deux putains de Grammy Awards est un accomplissement qui surpasse déjà tout le reste. Depuis mon premier trophée en tant que nouvel artiste de l’année la chance de réitérer l’exploit m’avait été refusée et aujourd’hui, j’ai enfin l’impression d’avoir été accepté dans la cour des grands. Certes, mon syndrome de l’imposteur ne disparaîtra pas pour autant en un claquement de doigt. J’aurais toujours l’impression de l’avoir volée cette carrière ou, en tout cas, m’en débarrasser prendra bien plus de temps et de bon travail reconnu par mes pairs, mais pour la première fois je caresse du doigt l’idée de me débarrasser de cette sensation de n’être qu’une imposture et de voler mon public.

Jo et moi nous sommes éclipsés à une heure respectable – Dieu que pouvoir m’afficher à ses côtés est euphorisant – pour nous retrouver seuls au palace réservé dans les beaux quartiers de Los Angeles. Lorsque notre nom a été annoncé d’abord, puis lorsque Yours s’est vu décerner le titre de meilleur album pop de l’année, je n’ai pas eu à réprimer mon envier de l’embrasser. Au contraire, nous nous sommes tous les deux levés et, à chaque reprise, j’ai posé mes mains sur ses joues pour l’embrasser sous les yeux des caméras. Pouvoir glisser ma main derrière sa taille, pouvoir faire toutes ces choses en public, ça aussi cela me confère l’impression d’être un surhomme.

Mais je n’ai pas oublié mes équipes pour autant. Chacun de mes collaborateurs a travaillé dur sur cet album et tout le mérite ne peut pas me revenir. Alors, dès le lendemain soir et tant que nous sommes encore dans la ville des anges, j’ai privatisé un restaurant et bar dansant pour pouvoir offrir à mon équipe une soirée inoubliable et les remercier comme il se doit. Chacun a porté son toast. Ma petite amie à mes côtés, j’ai levé mon verre à l’honneur de chaque personne ayant fait de mon album le succès international qu’il est devenu – surpassant en termes de ventes physiques et numériques mes trois précédents – et nous avons partagé un repas qui tiens plus du festin. Maintenant que le dîner est terminé, que la soirée bat son plein et que je m’entretiens avec chacun un à un pour lui offrir une poignée de main ou une accolade et pour le remercier personnellement, vient le moment de m’approcher de Cassandra.

L’année 2023 a été rude pour notre relation. Pourtant, je l’ai réellement pardonnée. J’ignore si la réciproque est vraie. Alors que je l’approche dans son dos, je pose une main sur son épaule pour l’avertir de ma présence, avant de l’attirer contre moi pour la serrer dans son bras le temps d’une accolade amicale qu’elle mérite malgré tout. Sans elle, beaucoup de choses ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. « Deux Grammy putain, tu te rends compte ? » Elle ne s’est pas lancée dans l’industrie musicale par passion, certes, mais je la croît malgré tout forcément fière de ce que nous avons accompli. « Moi pas. Je les ai tenus dans mes mains mais j’ai toujours du mal à y croire. » Ils rejoindront mon premier dans mon studio personnel au sein de ma résidence. Trois, j’ai l’impression d’avoir – un peu – marqué mon époque, maintenant. « Je voulais te remercier. C’est en partie grâce à toi. » Elle n’a jamais lâché, même quand je n’écrivais pas une ligne pendant des années.





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony Hu5cwsy Présent
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : FiAnCéE à Ambrose, quelle drôle d'idée.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, elle accueille désormais ambrose qui squatte la chambre de beyoncé.
self
POSTS : 3040 POINTS : 750

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 5eae7f641ca0057fa7412537a72defb7cf5ca92e
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#1 (fb 2020)) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#5) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.

(missie #4) bittersweet symphony 1e6483c741a6513edee1b6d6261f6422478d88ae
(logan#2) you're a winner in my eyes, so what if you always lose ? a crack house on an empty street just looking for someone easy to meet.

cesar&lena#2 › léonnie

TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:



RPs TERMINÉS : midas#2 (fb 2020)midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3
AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gifs profil & midas & lena) & rrap.tumblr (gifs signa) & jcnginkim (gif ambrose) & librapacks (gif logan) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#) Sujet: Re: (missie #4) bittersweet symphony (missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 6 Fév 2024 - 11:44




bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/bluerevs

Les nominations aux Grammys, c’était déjà quelque chose. Merde, c’était carrément un sacré accomplissement en soit et tu sais que pour Midas qui sort d’une longue traversée du désert niveau inspiration, ça veut dire beaucoup. Mais le fait d’en remporter non pas un mais deux, c’est un sacré doigt d’honneur à tous ceux qui commençaient à douter de lui.
Il a eu des hauts, des bas, des moments de doutes mais au final, tout est rentré dans l’ordre pour le meilleur. Ensuite il y a eu l’appréhension à la sortie de l’album, et ce malgré tous les encouragements et les tentatives pour rassurer sur le fait que ça allait cartonner. Bien sûr, comme prévu, ça a été le cas. Après tout ce temps, les fans l’attendaient au tournant. Ils ont été surpris de découvrir cette nouvelle facette de lui, touchés mais pas moins présents. Le succès a été au rendez-vous, les retours excellents et les nominations ont commencé à pleuvoir.
L’effervescence de ce genre de soirée prestigieuse, les standing ovations et les remises de trophées sous les yeux attentifs de millions de téléspectateurs, c’est vraiment tout ce à quoi tu aspires. Toi et tes rêves de grandeurs ont là un avant-goût de ce que sera ta vie d’ici quelques années, tu le sais. Mais chaque chose en son temps, ce soir, tu es là pour Midas et uniquement pour lui. Pour célébrer sa victoire amplement méritée et profiter de la soirée. En pleine discussion animée avec d’autres membres de l’équipe, tu commentes les meilleurs moments de la soirée d’hier, revenant sur les instants les plus drôles ou les plus touchants d’autres artistes, mais surtout de la petite larme d’émotion que tu as juré voir au coin de l’oeil de Sterling à un moment donné. Plutôt crever que de l’admettre, mais t’étais à deux doigts aussi d’en verser une ou deux. Tu ricanes à une remarque avant de sentir une main sur ton bras. Un coup d’oeil en arrière et un grand sourire fend ton visage. « Ah le voilà, » l’air de dire que justement, il était le sujet de conversation du moment. Comment peut-il en être autrement ? C’est sa soirée, après tout. Une accolade plus tard, tu l’observes un instant en t’excusant auprès des autres. « Bien sûr que je me rends compte ! » T’es aussi enthousiaste que lui, si ce n’est même plus et t’as beau dire que tu te rends compte, t’es pourtant dans le même état d’esprit que lui ; c’est énorme, ce qui se passe. « J’ai rien fait moi, c’est toi qui a écrit et composé comme un malade, » même si ça a pris une pseudo rupture pour débloquer le process. « Enfin si jamais tu veux faire mes éloges dans tes prochaines interviews, te gène surtout pas pour moi. » Tu ajoutes en souriant d’un air amusé. Ton moment de fausse modestie n’aura pas duré bien longtemps, mais il te connaît à force. Il sait que tu n’es pas ce ceux qui sont dérangés à l’idée d’être brossés dans le sens du poil ; tu connais ta valeur, tu aimes qu’elle soit reconnue comme il se doit et tu ne t’en caches pas. « Je suis fière de toi, t’as pas idée. » C’est valable de dire une chose pareille alors qu’il est de presque dix ans ton aîné ? Probablement, oui. C’est sans doute le genre de chose qu’il a besoin d’entendre, et en tout cas, toi, t’as besoin de le lui dire. Ca a été compliqué, cette année, entre les accrochages et les prises de tête, les retombées du Revival et tout le bordel qui s’en est suivi, c’était tout sauf simple. Pourtant, pourtant, il a sorti son fichu album, il a cartonné et ce soir il a tenu entre ses mains le fruit de son labeur. Deux Grammys, merde. « Alors, ça fait quoi ? Comment tu te sens ? » Est-ce qu’il est toujours sur son petit nuage après les annonces ? « Et Jo elle le vit comment ? » T’irais bien lui poser la question toi-même, mais t’as comme l’intuition que ça risque de ne pas passer ; autant ne pas gâcher la soirée.




Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 31 ans (15.10.1992) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony MjVLPigu_o
POSTS : 1552 POINTS : 810

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(05)
amos #4ginnyolive #7cassie #4jo #27


(missie #4) bittersweet symphony 5ba6ae2b5f4d2c63143a726f9f878490797a0677
mine #27 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 123456789101112131415161718192021222324252627

(missie #4) bittersweet symphony B4f61f27a7f3dd878ee1e086d6d0b0b5769c3bcd
olive #7 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony 053206208b4592cc4699310dcf5529765ee2ed7f
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

(missie #4) bittersweet symphony 25b36f9f1e9ea8abde34133ed09740b912ab5e21
sterlinoramos #4 ☆ stolen dreams took our childish days, still ain't nothin' changed, now we're grown. we're still young, still got our mindless ways and our timeless phase, kickin' songs.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony 85f01d09d0cc095741ac3972bc6098aaaee2c412
harleen (scénario libre) ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony 7e1b7d323758be625ec2ec240fb8c544b3d292ad
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Tom Blyth
CRÉDITS : sooveia (avatar), lessrafm (gif profil), blondewhoregifs (gif jo), wegif (gif harleen), harley (gif olive) keetika (gif cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & blondewhoregifs (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#) Sujet: Re: (missie #4) bittersweet symphony (missie #4) bittersweet symphony EmptyMer 14 Fév 2024 - 11:33




bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

Ma relation avec Cassandra a connu des hauts et des bas cette années, je n’en disconviendrai pas. Parfois, j’ai l’impression que notre relation professionnelle ne tient plus qu’à un fil ténu mais, dans les moments comme ce soir où l’euphorie prend le pas sur le rationnel, j’ai l’impression que tout sera toujours comme c’est ainsi. Que nous bosserons toujours ensemble, pas uniquement elle et moi, mais toute mon équipe. J’ai le sentiment que nous sommes une grande famille unie dans la joie de ce moment et, quand elle retombe, cette euphorie, je réalise que la réalité est bien plus terre à terre et que tout le monde évolue, que ce soit rattaché à un conflit ou pas.

Mais pas ce soir donc, ce soir, je me dis que j’ai de la chance de pouvoir toujours compter sur la blonde parce que pendant quatre ans, elle n’a ni baissé les bras – je ne compte plus le nombre de jours où elle venue frapper chez moi pour savoir ce que j’avais écrit tout en sachant pertinemment qu’elle perdait son temps, simplement pour ne pas me donner l’impression de baisser les bras et de m’abandonner – ni cherché à me demander de faire des compromis sur l’artiste que j’étais. D’autres à sa place auraient tenté de me souffler d’accepter une chanson – voire un album – écrit par quelqu’un d’autres. Certains aurait tenté de me pousser dans un genre qui ne me ressemble pas, de faire quelque chose, n'importe quoi pour tenter de sauver l'épave créative que j'étais. La route est longue ; j’ai eu plus de liberté dans la création de Yours mais je n’ai pas pris de risque, je n’ai pas osé, mais j’ai foi en la présence de ma jeune assistante à mes côtés. Elle est une force dont je n’ai pas envie de me passer. « Ah le voilà - Bien sûr que je me rends compte ! » Le sourire sur mon visage est béat alors que je passe mon bras autour de ses épaules. Avec elle, ce genre de geste n’a rien de déplacé ou d’ambigu ; la jeune femme est bien plus semblable à une cousine ou un membre de ma famille qu’une potentielle quoi que ce soit à mes yeux. La seule exception à cette règle, elle a eu la bienséance de ne jamais en reparler. « J’ai rien fait moi, c’est toi qui a écrit et composé comme un malade. » - « Arrête, je sais ce que je te dois. » Quand je l’ai remerciée sur la scène des Grammys, je pensais chaque fois. Mais nous ne sommes pas seuls alors je ne m’appesantirai pas sur mes difficultés et l’aide qu’elle m’a apporté.

« Enfin si jamais tu veux faire mes éloges dans tes prochaines interviews, te gène surtout pas pour moi. » - « Que je fasse ton éloge devant un parterre des plus grosses pointures mondiales de l’industrie t’a pas suffi ? » Bien sûr, Jo a eu une place autrement privilégiée dans mes discours, surtout celui prononcé pour notre victoire en duo. Mais je n’ai pas oublié la petite blonde pour autant. « T’es dure en affaires. » Je fais mine d’être peiné par ce constat quand il n’en est en fait rien.

« Je suis fière de toi, t’as pas idée. » Je resserre un peu la prise de mon bras autour de ses épaules pour lui signifier toute ma reconnaissance au travers de cette étreinte. Je dépose même un baiser presque fraternel sur sa tempe. « Alors, ça fait quoi ? Comment tu te sens ? » - « A des kilomètres de toucher le sol. » Je flotte, comme dans un état second, depuis la soirée de la veille. La fatigue joue son rôle – j’ai dû faire l’aller-retour pour assister à l’anniversaire de ma fille tout en étant là pour les répétitions de notre prestation lors de la cérémonie, mais c’est une joie intense qui est la cause majoritaire de mon sentiment d’être sur un nuage. « C’est pas pareil que la première fois. » Quand j’ai tenu dans mes mains mon premier trophée, il y a six ans et récompensé dans la catégorie meilleur nouvel artiste, j’étais le plus heureux des hommes. Mais mon sentiment d’avoir volé cette récompense m’a bien vite rattrapé. Oh, le doute se frayera à nouveau un chemin dans mon esprit, j’en suis certain, mais il mettra bien plus longtemps. C’est mon travail qui est récompensé, pas le vague pressentiment de mon potentiel, cette fois. « Et Jo elle le vit comment ? » - « Pareil que moi. » Je tais toute blague grivoise sur la nuit que nous avons passée hier, après l’afterparty. Je suis trop pudique pour ça, et j’ai bien trop peur de ma compagne également. « Tu devrais lui demander. » Ou à minima la féliciter. Toutefois, je ne dirai rien de plus à ce sujet-là, je n’ai pas envie de m’attarder sur leur querelle ce soir. « Je suis sûre que dans ta tête, t’as déjà tout prévu pour la suite. Les interviews, la tournée - » Pour laquelle je vais devoir entrer sous peu en préparation. « Les prochains projets. » Les nôtres, mais un peu surtout les miens, c’est des mes prochains titres qu’il est question et rien d’autre, dans mon esprit. « Peut-être que l’an prochain on sera de retour à LA qui sait. » J’éclate de rire avant de me frotter la nuque. « Tu seras une femme mariée d’ici-là. Il voulait pas venir d’ailleurs ? » Ce mystérieux fiancé qu’elle n’a pas encore présenté à l’équipe ?





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#) Sujet: Re: (missie #4) bittersweet symphony (missie #4) bittersweet symphony Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(missie #4) bittersweet symphony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-