AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 (missie #4) bittersweet symphony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 30 Jan 2024 - 8:55

Cassie Edwards adore ce message


(sur la route)


bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

Jamais dans mes rêves les plus fous je n’aurais pu imaginer une soirée comme celle-ci. De ma prestation avec Jo jusqu’à la consécration de Yours en tant qu’album pop de l’année, en passant par le trophée obtenu en duo avec ma talentueuse petite amie, j’ai passé la soirée à avoir le sentiment d’être sur au septième ciel sans la moindre intention d’en redescendre. J’aurais voulu m’enfermer dans ma chambre d’hôtel pour fêter ça avec Jo, mais je m’en serais voulu de la priver de l’afterparty organisée l’académie elle-même. Même moi qui suit discret et plutôt mal à l’aise lorsque l’on m’encense trop, j’ai serré des mains toute la soirée et répondu avec un sourire immense à toutes les personnes venues me féliciter d’avoir remporté ces deux victoires dans des catégories prestigieuses. Certes, les deux plus grosses m’ont échappé. Mais décrocher deux putains de Grammy Awards est un accomplissement qui surpasse déjà tout le reste. Depuis mon premier trophée en tant que nouvel artiste de l’année la chance de réitérer l’exploit m’avait été refusée et aujourd’hui, j’ai enfin l’impression d’avoir été accepté dans la cour des grands. Certes, mon syndrome de l’imposteur ne disparaîtra pas pour autant en un claquement de doigt. J’aurais toujours l’impression de l’avoir volée cette carrière ou, en tout cas, m’en débarrasser prendra bien plus de temps et de bon travail reconnu par mes pairs, mais pour la première fois je caresse du doigt l’idée de me débarrasser de cette sensation de n’être qu’une imposture et de voler mon public.

Jo et moi nous sommes éclipsés à une heure respectable – Dieu que pouvoir m’afficher à ses côtés est euphorisant – pour nous retrouver seuls au palace réservé dans les beaux quartiers de Los Angeles. Lorsque notre nom a été annoncé d’abord, puis lorsque Yours s’est vu décerner le titre de meilleur album pop de l’année, je n’ai pas eu à réprimer mon envier de l’embrasser. Au contraire, nous nous sommes tous les deux levés et, à chaque reprise, j’ai posé mes mains sur ses joues pour l’embrasser sous les yeux des caméras. Pouvoir glisser ma main derrière sa taille, pouvoir faire toutes ces choses en public, ça aussi cela me confère l’impression d’être un surhomme.

Mais je n’ai pas oublié mes équipes pour autant. Chacun de mes collaborateurs a travaillé dur sur cet album et tout le mérite ne peut pas me revenir. Alors, dès le lendemain soir et tant que nous sommes encore dans la ville des anges, j’ai privatisé un restaurant et bar dansant pour pouvoir offrir à mon équipe une soirée inoubliable et les remercier comme il se doit. Chacun a porté son toast. Ma petite amie à mes côtés, j’ai levé mon verre à l’honneur de chaque personne ayant fait de mon album le succès international qu’il est devenu – surpassant en termes de ventes physiques et numériques mes trois précédents – et nous avons partagé un repas qui tiens plus du festin. Maintenant que le dîner est terminé, que la soirée bat son plein et que je m’entretiens avec chacun un à un pour lui offrir une poignée de main ou une accolade et pour le remercier personnellement, vient le moment de m’approcher de Cassandra.

L’année 2023 a été rude pour notre relation. Pourtant, je l’ai réellement pardonnée. J’ignore si la réciproque est vraie. Alors que je l’approche dans son dos, je pose une main sur son épaule pour l’avertir de ma présence, avant de l’attirer contre moi pour la serrer dans son bras le temps d’une accolade amicale qu’elle mérite malgré tout. Sans elle, beaucoup de choses ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. « Deux Grammy putain, tu te rends compte ? » Elle ne s’est pas lancée dans l’industrie musicale par passion, certes, mais je la croît malgré tout forcément fière de ce que nous avons accompli. « Moi pas. Je les ai tenus dans mes mains mais j’ai toujours du mal à y croire. » Ils rejoindront mon premier dans mon studio personnel au sein de ma résidence. Trois, j’ai l’impression d’avoir – un peu – marqué mon époque, maintenant. « Je voulais te remercier. C’est en partie grâce à toi. » Elle n’a jamais lâché, même quand je n’écrivais pas une ligne pendant des années.





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 6 Fév 2024 - 5:44

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

Les nominations aux Grammys, c’était déjà quelque chose. Merde, c’était carrément un sacré accomplissement en soit et tu sais que pour Midas qui sort d’une longue traversée du désert niveau inspiration, ça veut dire beaucoup. Mais le fait d’en remporter non pas un mais deux, c’est un sacré doigt d’honneur à tous ceux qui commençaient à douter de lui.
Il a eu des hauts, des bas, des moments de doutes mais au final, tout est rentré dans l’ordre pour le meilleur. Ensuite il y a eu l’appréhension à la sortie de l’album, et ce malgré tous les encouragements et les tentatives pour rassurer sur le fait que ça allait cartonner. Bien sûr, comme prévu, ça a été le cas. Après tout ce temps, les fans l’attendaient au tournant. Ils ont été surpris de découvrir cette nouvelle facette de lui, touchés mais pas moins présents. Le succès a été au rendez-vous, les retours excellents et les nominations ont commencé à pleuvoir.
L’effervescence de ce genre de soirée prestigieuse, les standing ovations et les remises de trophées sous les yeux attentifs de millions de téléspectateurs, c’est vraiment tout ce à quoi tu aspires. Toi et tes rêves de grandeurs ont là un avant-goût de ce que sera ta vie d’ici quelques années, tu le sais. Mais chaque chose en son temps, ce soir, tu es là pour Midas et uniquement pour lui. Pour célébrer sa victoire amplement méritée et profiter de la soirée. En pleine discussion animée avec d’autres membres de l’équipe, tu commentes les meilleurs moments de la soirée d’hier, revenant sur les instants les plus drôles ou les plus touchants d’autres artistes, mais surtout de la petite larme d’émotion que tu as juré voir au coin de l’oeil de Sterling à un moment donné. Plutôt crever que de l’admettre, mais t’étais à deux doigts aussi d’en verser une ou deux. Tu ricanes à une remarque avant de sentir une main sur ton bras. Un coup d’oeil en arrière et un grand sourire fend ton visage. « Ah le voilà, » l’air de dire que justement, il était le sujet de conversation du moment. Comment peut-il en être autrement ? C’est sa soirée, après tout. Une accolade plus tard, tu l’observes un instant en t’excusant auprès des autres. « Bien sûr que je me rends compte ! » T’es aussi enthousiaste que lui, si ce n’est même plus et t’as beau dire que tu te rends compte, t’es pourtant dans le même état d’esprit que lui ; c’est énorme, ce qui se passe. « J’ai rien fait moi, c’est toi qui a écrit et composé comme un malade, » même si ça a pris une pseudo rupture pour débloquer le process. « Enfin si jamais tu veux faire mes éloges dans tes prochaines interviews, te gène surtout pas pour moi. » Tu ajoutes en souriant d’un air amusé. Ton moment de fausse modestie n’aura pas duré bien longtemps, mais il te connaît à force. Il sait que tu n’es pas ce ceux qui sont dérangés à l’idée d’être brossés dans le sens du poil ; tu connais ta valeur, tu aimes qu’elle soit reconnue comme il se doit et tu ne t’en caches pas. « Je suis fière de toi, t’as pas idée. » C’est valable de dire une chose pareille alors qu’il est de presque dix ans ton aîné ? Probablement, oui. C’est sans doute le genre de chose qu’il a besoin d’entendre, et en tout cas, toi, t’as besoin de le lui dire. Ca a été compliqué, cette année, entre les accrochages et les prises de tête, les retombées du Revival et tout le bordel qui s’en est suivi, c’était tout sauf simple. Pourtant, pourtant, il a sorti son fichu album, il a cartonné et ce soir il a tenu entre ses mains le fruit de son labeur. Deux Grammys, merde. « Alors, ça fait quoi ? Comment tu te sens ? » Est-ce qu’il est toujours sur son petit nuage après les annonces ? « Et Jo elle le vit comment ? » T’irais bien lui poser la question toi-même, mais t’as comme l’intuition que ça risque de ne pas passer ; autant ne pas gâcher la soirée.






Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMer 14 Fév 2024 - 5:33

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

Ma relation avec Cassandra a connu des hauts et des bas cette années, je n’en disconviendrai pas. Parfois, j’ai l’impression que notre relation professionnelle ne tient plus qu’à un fil ténu mais, dans les moments comme ce soir où l’euphorie prend le pas sur le rationnel, j’ai l’impression que tout sera toujours comme c’est ainsi. Que nous bosserons toujours ensemble, pas uniquement elle et moi, mais toute mon équipe. J’ai le sentiment que nous sommes une grande famille unie dans la joie de ce moment et, quand elle retombe, cette euphorie, je réalise que la réalité est bien plus terre à terre et que tout le monde évolue, que ce soit rattaché à un conflit ou pas.

Mais pas ce soir donc, ce soir, je me dis que j’ai de la chance de pouvoir toujours compter sur la blonde parce que pendant quatre ans, elle n’a ni baissé les bras – je ne compte plus le nombre de jours où elle venue frapper chez moi pour savoir ce que j’avais écrit tout en sachant pertinemment qu’elle perdait son temps, simplement pour ne pas me donner l’impression de baisser les bras et de m’abandonner – ni cherché à me demander de faire des compromis sur l’artiste que j’étais. D’autres à sa place auraient tenté de me souffler d’accepter une chanson – voire un album – écrit par quelqu’un d’autres. Certains aurait tenté de me pousser dans un genre qui ne me ressemble pas, de faire quelque chose, n'importe quoi pour tenter de sauver l'épave créative que j'étais. La route est longue ; j’ai eu plus de liberté dans la création de Yours mais je n’ai pas pris de risque, je n’ai pas osé, mais j’ai foi en la présence de ma jeune assistante à mes côtés. Elle est une force dont je n’ai pas envie de me passer. « Ah le voilà - Bien sûr que je me rends compte ! » Le sourire sur mon visage est béat alors que je passe mon bras autour de ses épaules. Avec elle, ce genre de geste n’a rien de déplacé ou d’ambigu ; la jeune femme est bien plus semblable à une cousine ou un membre de ma famille qu’une potentielle quoi que ce soit à mes yeux. La seule exception à cette règle, elle a eu la bienséance de ne jamais en reparler. « J’ai rien fait moi, c’est toi qui a écrit et composé comme un malade. » - « Arrête, je sais ce que je te dois. » Quand je l’ai remerciée sur la scène des Grammys, je pensais chaque fois. Mais nous ne sommes pas seuls alors je ne m’appesantirai pas sur mes difficultés et l’aide qu’elle m’a apporté.

« Enfin si jamais tu veux faire mes éloges dans tes prochaines interviews, te gène surtout pas pour moi. » - « Que je fasse ton éloge devant un parterre des plus grosses pointures mondiales de l’industrie t’a pas suffi ? » Bien sûr, Jo a eu une place autrement privilégiée dans mes discours, surtout celui prononcé pour notre victoire en duo. Mais je n’ai pas oublié la petite blonde pour autant. « T’es dure en affaires. » Je fais mine d’être peiné par ce constat quand il n’en est en fait rien.

« Je suis fière de toi, t’as pas idée. » Je resserre un peu la prise de mon bras autour de ses épaules pour lui signifier toute ma reconnaissance au travers de cette étreinte. Je dépose même un baiser presque fraternel sur sa tempe. « Alors, ça fait quoi ? Comment tu te sens ? » - « A des kilomètres de toucher le sol. » Je flotte, comme dans un état second, depuis la soirée de la veille. La fatigue joue son rôle – j’ai dû faire l’aller-retour pour assister à l’anniversaire de ma fille tout en étant là pour les répétitions de notre prestation lors de la cérémonie, mais c’est une joie intense qui est la cause majoritaire de mon sentiment d’être sur un nuage. « C’est pas pareil que la première fois. » Quand j’ai tenu dans mes mains mon premier trophée, il y a six ans et récompensé dans la catégorie meilleur nouvel artiste, j’étais le plus heureux des hommes. Mais mon sentiment d’avoir volé cette récompense m’a bien vite rattrapé. Oh, le doute se frayera à nouveau un chemin dans mon esprit, j’en suis certain, mais il mettra bien plus longtemps. C’est mon travail qui est récompensé, pas le vague pressentiment de mon potentiel, cette fois. « Et Jo elle le vit comment ? » - « Pareil que moi. » Je tais toute blague grivoise sur la nuit que nous avons passée hier, après l’afterparty. Je suis trop pudique pour ça, et j’ai bien trop peur de ma compagne également. « Tu devrais lui demander. » Ou à minima la féliciter. Toutefois, je ne dirai rien de plus à ce sujet-là, je n’ai pas envie de m’attarder sur leur querelle ce soir. « Je suis sûre que dans ta tête, t’as déjà tout prévu pour la suite. Les interviews, la tournée - » Pour laquelle je vais devoir entrer sous peu en préparation. « Les prochains projets. » Les nôtres, mais un peu surtout les miens, c’est des mes prochains titres qu’il est question et rien d’autre, dans mon esprit. « Peut-être que l’an prochain on sera de retour à LA qui sait. » J’éclate de rire avant de me frotter la nuque. « Tu seras une femme mariée d’ici-là. Il voulait pas venir d’ailleurs ? » Ce mystérieux fiancé qu’elle n’a pas encore présenté à l’équipe ?





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 5 Mar 2024 - 10:19

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

« Oh c’était très bien, je dis pas le contraire, » tu fais mine de réfléchir un quart de seconde avant de reprendre, « mais t’aurais pu encore un peu plus appuyer à quel point je suis incroyable, » tu renchéris d’un air mi-plaisantin et mi-sérieux. Il le sait, que tu ne te contentes pas uniquement du peu et que tu ne diras jamais non à un bon brossage de poils dans les règles de l’art. « En toute humilité. » Bien évidemment, puisque tu es la personne la plus humble de cette pièce, c’est bien connu. Un sourire mutin se dessine sur tes lèvres alors que tu joues la fausse modeste, et pour le coup, t’es à peu près sûre que ce rôle là ne te va pas si bien que ça. « Mais plus sérieusement, je maintiens ma position. Peut-être que t’aurais mis plus de temps, mais t’aurais réussi. » Il l’a bien fait avant que tu n’arrives dans son paysage, il était bien capable de réitérer la prouesse.
Une petite grimace s’affiche sur ton visage alors que tu plisses le nez à l’idée d’aller demander quoi que ce soit  Jo. « Je pense surtout que je vais la laisser tranquille et ainsi éviter de vous gâcher la soirée à tous les deux. » Faut être lucide, même si tu te pointes face à Jo avec les meilleures intentions du monde et des félicitations à peu près sincères, c’est un coup à s’en prendre plein la gueule quand même. Non, autant préserver la paix tant qu’elle peut l’être, tant pis si ça veut dire ne plus jamais adresser la parole à la meuf de Midas. « Je lui ferai envoyer une carte et un bouquet de fleurs, » ou un truc du genre, juste histoire de. « Promis je ferai ça bien. » Y aura même une petite note personnalisée et rédigée à la main pour l’occasion, un truc un peu sympa qui, sans forcément faire office de traité de paix, sera au moins une première pierre dans cette direction.
Mais le plus important dans toute cette histoire, c’est Midas. Au moins aussi excitée que lui, tu lui laisses toute la place pour s’exprimer sur ce qu’il ressent à cet exact instant et t’as la vague impression d’avoir en face de toi un enfant qui vient d’obtenir le plus beau des cadeaux à Noël. Honnêtement on en est pas loin, là. Tu souris, ravie de pouvoir partager ce moment avec lui et d’entendre son retard. « Tu le mérites, cent fois. » Si ce n’est plus. « Vous le méritez. » Tu corriges, parce que malgré ton inimitié avec sa partenaire slash collègue, tu sais reconnaître et admettre les choses. Juste pour le show, tu lèves ton verre dans la direction du chanteur pour trinquer avant de le porter à tes lèvres, ne réprimant pas le léger ricanement qui t’échappe à la mention de la suite des opérations. « Bien sûr pour qui tu me prends. » Dans ce qui est de l’organisation, tu as toujours un coup d’avance. Tu sais qui contacter, quelle direction prendre et comment le faire. « Peut-être que tu y seras, oui. » Peut-être que toi aussi, simplement plus dans le même rôle qu’aujourd’hui. « Houla, doucement, on est loin d’avoir arrêté une date. » C’est dans ces moments là qu’il te faut sortir tes meilleurs talents d’actrice, tu dois rester crédible à chaque mention des fiançailles et ne pas avoir l’air dépitée ou trop détachée. « C’est à peine si on s’est penchés sur toute la logistique, c’est dire. » Inutile de te connaître pour savoir que tu es quelqu’un qui planifie absolument tout en avance, alors ton propre mariage… « Non il ne pouvait pas, il avait des meetings un peu toute la semaine c’était compliqué niveau organisation. » Les meetings, le boulot, l’emploi du temps trop chargé, c’est facile de toujours trouver une bonne excuse pour justifier tout et n’importe quoi. « Mais il a regardé le live et t’as toutes ses félicitations, pareil pour Jo. » A vrai dire t’as pas vraiment de nouvelles ou de messages à transmettre, mais ça n’a aucune importance. Tu sais que s’il avait jeté un oeil aux Grammys, il l’aurait probablement fait pour la forme. Peut-être même qu’il le fera, auquel cas tu prends juste un peu d’avance. « On verra pour s’organiser un truc avec lui à l’occasion, si tu veux. » Il va te prendre au mot, tu le sais, mais tu as un peu peur qu’il finisse par croire que tu ne veux pas qu’ils se rencontrent ou tu ne sais quoi, ça va finir par se voir, à force. Un bref regard aux invités tout autour et tu te dis que c’est peut-être le moment où jamais d’aborder un certain sujet avec le chanteur. « Hm, rien à voir mais t’as cinq minutes pour parler en privé ? Je ne voudrais pas t’arracher à ta soirée. » Bon d’accord, tu prévois tout, mais y a certaines choses que tu ne sais pas tellement comment aborder. « Rien d’urgent en soit, ça peut attendre demain au besoin. » Pas de pression, mais au moins, c’est sur la table.






Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyJeu 14 Mar 2024 - 17:53

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

« Oh c’était très bien, je dis pas le contraire, mais t’aurais pu encore un peu plus appuyer à quel point je suis incroyable, en toute humilité. » S’il y a bien une qualité dont ma jeune assistance est dénuée, c’est celle-là. En revanche, je ne lui jette pas la pierre : à son âge, j’aurais voulu avoir son assurance et son culot. Je crois sans faire preuve de trop de chauvinisme – elle fait comme partie de ma famille – que Cassandra peut mettre le monde à ses pieds si elle le désire et trouve le bon angle d’attaque. « La prochaine fois, je ferai attention à bien préciser que t’es celle qui venait me harceler chez moi toutes les semaines pour que j’écrive même quand j’ai pas réussi à sortir un seul couplet en plus de trois ans. » C’est ce qu’elle est et, au-delà de la touche d’humour présente dans mon discours, il est surtout bourré d’une sacrée dose de reconnaissance. D’autres auraient jeté l’éponge bien plus tôt, mais la jeune femme s’est accrochée sans jamais mettre à profit ce qu’elle avait avec moi pour aller bosser avec des artistes plus prolifiques. Je saurai l’en remercier dignement, le jour venu. « Mais plus sérieusement, je maintiens ma position. Peut-être que t’aurais mis plus de temps, mais t’aurais réussi. » Je passe un bras autour de ses épaules, un sourire tendre et résolument heureux sur les lèvres. « T’es une perle, je te le dis pas assez. » Pourtant, je ne suis pas le genre d’homme qui ne sait pas reconnaître les gens à leur juste valeur, tout le contraire.

« Je pense surtout que je vais la laisser tranquille et ainsi éviter de vous gâcher la soirée à tous les deux. » Je secoue la tête, mi-amusé mi-amer à l’idée qu’un an et deux Grammy Awards après toute cette histoire – un pour Jo, mais tout de même - nous en soyons encore là. « C’est pas possible d’être aussi jeune mais malgré tout déjà aussi têtue qu’une bourrique. » Je ne suis pas fâché. Seulement un peu désolé que deux femmes aussi importantes pour moi ne soient pas capables de s’en prendre. Face à Jo, j’aurais remplacé jeune par têtue mais l’idée serait restée la mienne. « Je lui ferai envoyer une carte et un bouquet de fleurs, promis je ferai ça bien. » Je l’observe d’un regard en coin, avant de soupirer et d’ôter mon bras de ses épaules pour suivre son regard et poser à mon tour mes yeux sur ma compagne. « Tu le mérites, cent fois. Vous le méritez. » - « C’est elle tu sais. La raison pour laquelle j’ai retrouvé l’impulsion. » Pas l’envie d’écrire – elle n’a jamais disparu – mais la capacité à le faire. L’énergie pour le faire, et quelque chose à dire. Mais la question est idiote : bien sûr qu’elle le sait, quiconque qui écoute attentivement les paroles des derniers tubes le sait.

« Bien sûr pour qui tu me prends. » - « Laisse-moi quelques jours, deux semaines si tu peux, quand on revient. » Jo et moi avons besoin de prendre un peu de recul de toute cette folie, après "l’affaire Tomlinson" et je n’oublie pas que je lui ai promis que nous ferions en sorte que cela puisse avoir lieu dès la cérémonie passée. Bien vite, elle devra se consacrer à la promotion de son futur album, mais j’aspire à trouver quelques jours de calme et je lui offrirai tout le temps qu’elle sera capable de passer avec moi avant d’être à nouveau aspirée par la frénésie de nos existences respectives. « On en a besoin, elle et moi. » Je ne précise pas qui est ce elle, ce n’est pas nécessaire. « Peut-être que tu y seras, oui. » Je manque parfois de subtilité, mais je ne suis pas assez idiot pour ne pas avoir relevé que on est devenu tu. Elle s’ôte de l’équation, et je fronce les sourcils. Pour autant, je ne relève pas outre mesure, je ne suis pas du genre inquisiteur. Si Cassandra a des doutes, elle m’en parlera le moment venu. Toutefois, nul doute que l’information risque à présent de me trotter – si pas torturer l’esprit – dans la tête jusqu’à ce que j’en ai le cœur net.

« Houla, doucement, on est loin d’avoir arrêté une date. C’est à peine si on s’est penchés sur toute la logistique, c’est dire. » - « Ca fait plusieurs mois non que vous êtes fiancés ? » Ce n’est pas anormal pour autant : Cassandra a un rythme de vie effréné et, de ce que je sais de son fiancé, il en va de même pour lui. « Vous devez être pressés de commencer à préparer ça. » En même temps, n’ont-ils pas le temps ? Ils sont tous les deux jeunes, alors de longues fiançailles sont peut-être ce dont ils ont besoin et je ne les juge pas le moins du monde. « Non il ne pouvait pas, il avait des meetings un peu toute la semaine c’était compliqué niveau organisation. Mais il a regardé le live et t’as toutes ses félicitations, pareil pour Jo. » J’esquisse un franc sourire, notant de leur offrir à tous les deux quelque chose pour me pardonner d’accaparer tant la jeune femme. « On verra pour s’organiser un truc avec lui à l’occasion, si tu veux. » - « Je le remercierai en personne dans ce cas. » A la place de son fiancé, j’aimerais connaître l’homme avec lequel ma douce et tendre – si tant est que ce terme puisse être appliqué à Cassandra – passe tout son temps. Du reste, puisqu’elle fait partie des miens, j’ai à cœur de rencontrer l’homme qu’elle a choisi et qu’elle garde comme un précieux secret. « Faudra que t’arrête de le cacher de toute façon au bout d’un moment, il est temps qu’on le rencontre. » Pas uniquement moi, mais toute l’équipe, cela me semble naturel.

« Hm, rien à voir mais t’as cinq minutes pour parler en privé ? Je ne voudrais pas t’arracher à ta soirée. » Mes sourcils se froncent pour la seconde fois en une seule conversation. C’est assez notable pour être souligné. « Rien d’urgent en soit, ça peut attendre demain au besoin. » - « Oui bien sûr, euh - » Je jette un coup d’œil circulaire autour de moi, avant de faire signe à Jo que je reviens rapidement. « Tu veux qu’on sorte sur la terrasse ? Je prends nos manteaux et je te rejoins. » En bon gentleman, il ne peut en être autrement. Il ne me faut que quelques minutes pour m’exécuter et la rejoindre – ma coupe de champagne toujours à la main – avec mon manteau sur les épaules et lui tendant le sien. « Je m’habituerai toujours pas au climat. » A l’hiver tout court, finalement. Le nôtre est bien plus clément. « De quoi tu voulais me parler ? » Ici, nous serons tranquilles. L’endroit étant privatisé et la terrasse étant à l’intérieure d’une petite cour, même les photographes ne viendront pas nous déranger.





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 9 Avr 2024 - 14:15

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

La plaisanterie de Midas te fait glousser et tu prends ton meilleur air innocent en rétorquant sur le même ton ; « ok mais alors tu utilises le terme “motiver” plutôt que “harceler”, ça fait pas bon genre, sinon. » Les mots à employer sont toujours importants, surtout à partir du moment où ils sont écoutés par des millions de personnes qui décident d’en faire parole d’évangile. Dans un milieu comme le showbiz, c’est d’autant plus vrai. Bien évidemment dans le cas présent, c’est un échange de blagues qui ne regardent que vous, tu sais que tu as été chiante et particulièrement insistante ces dernières années, et y en a plus d’un qui aurait lâché l’affaire, qui se serait contenté d’encaisser son chèque en fin de mois et puis basta. Tu t’es investie sang et eau, trop peut-être, mais ça a payé et t’en es pas peu fière. « Je le ferai inscrire sur mon épitaphe. » Avec un grand sourire, tu prends le compliment tel qu’il est ; sincère et honnête.
Au rythme où Jo enchaîne les frasques tant physiques que verbales, il ne reste qu’un pas à franchir avant qu’elle ne soit attrapée à essayer d’étrangler un collaborateur, tu t’assures juste que ça ne soit pas toi parce que tu dois être franchement bien placée sur sa liste. « Allons allons, la flatterie ne fonctionne pas avec moi. » Têtue, oui, tu l’es, mais surtout, tu préfères te montrer prudente dans un potentiel conflit que tu tiens à éviter. Tes doutes et tes réserves, tu les garde pour toi, pourtant, juste parce que tu sais à quel point elle compte pour lui et que ce n’est pas ton rôle de lui dire avec qui il a le droit ou non de fricoter. « Je me suis doutée, » il y avait quelque chose de particulièrement intime et personnel, dans ses derniers titres, et aucun besoin d’être un génie pour relier la brouille avec la Carter et son inspiration mélancolique soudaine. « Parce que désolée de te l’annoncer, mais t’as pas été le plus subtil qui soit de ce côté là, » tu ris doucement en haussant les épaules, laissant comprendre que c’est tout sauf une surprise pour toi qui le connaît si bien.
« Comme tu veux. » Un peu de repos et de calme, il l’a mérité aussi. « Je ferai patienter les hordes de journalistes et de fans en furie en prétextant que tu as besoin d’une retraite spirituelle au Pérou pour te ressourcer, » sourire complice juste pour signifier que tu t’occuperas de retenir les indésirables le temps qu’il faut.
Légèrement, tu acquiesces à sa question. Oui, ça fait plusieurs mois que tu as accepté de t’embarquer dans ce plan aussi fou que foireux, déjà, comme quoi le temps passe vite. « T’as pas idée. » Pressée que ça se termine, oui. « Il sera content. » Ou mortifié que t’aies osé parler en son nom sans le consulter avant, au choix. « Je suis une personne pudique, tu sais, moi aussi j’ai le droit d’avoir mon petit jardin secret. » Bah voyons. « C’est juste… Tu sais comme je vis tout à cent à l’heure tout le temps, j’aime justement ce contraste de prendre le temps avec lui. » Surtout que dans cette histoire, il faut prendre des précautions à chaque mouvement. « Mais bientôt, promis. » Tu n’y couperas de toute façon probablement pas alors autant préparer le terrain.
Pour l’heure, t’as des choses à dire, des choses qui ne vous concernent que vous et votre collaboration. Midas s’éclipse pour aller chercher les manteaux et revient pas longtemps après pour que vous vous isoliez sur la terrasse, au calme. « Bof, c’est un climat normal pour la saison, » t’es pas trop dépaysée, toi qui vient d’Europe. C’est en australie que tout est toujours too much, et pour le coup, ça te fait du bien ce genre de changement. « William Oldroyd, ça te parle ? » probablement pas, c’est plus pour l’introduction en douceur au sujet que tu veux aborder. « Il a réalisé quelques films pour l’instant, seulement, des trucs un peu indépendants et niches. » La liste est relativement courte, mais les productions proposées par l’homme n’en restent pas moins multi récompensées et bien accueillies par la critique et le public visé. « Pour la faire courte, il a un projet qui est en train d’être monté et je l’ai contacté en fin d’année. » Quelques secondes de pause, tu lui laisses le temps d’assimiler et de traiter l’information et ce que ça peut sous-entendre. « T’as face à toi la prochaine Mary Stuart, Queen of Scots, » que tu lâches en laissant ressurgir le naturel de ton accent que tu as tendance à masquer depuis ton arrivée en australie. « Il y a encore un peu de temps avant que ça se concrétise vraiment, mais… Va falloir doucement songer à la suite des opérations pour toi. » Pas d’urgence, t’as tout un tas de recommandations qui pourrait lui convenir et qui seront moins sur son dos.






Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 16 Avr 2024 - 5:39

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

« Je me suis doutée. Parce que désolée de te l’annoncer, mais t’as pas été le plus subtil qui soit de ce côté-là. » Je n’ai pas réellement cherché à l’être, trop concentré sur l’aspect cathartique de ma musique, je n’ai pensé à rien d’autre que le besoin d’écrire et de chanter avec mes tripes. La plupart des mes chansons ont ravivé la flamme des rumeurs d’une idylle entre la chanteuse et moi, d’autres se sont demandé de quelle femme pouvaient bien parler mes paroles mais personne n’a ignoré qu’elles n’étaient pas qu’une invention sortie tout droit de mon imagination. Je ne regrette rien : j’ai dit ce que j’avais besoin de dire au moment où j’avais besoin de le dire. En guise de seule réponse, j’adresse à Cassie un sourire mutin. « Comme tu veux. Je ferai patienter les hordes de journalistes et de fans en furie en prétextant que tu as besoin d’une retraite spirituelle au Pérou pour te ressourcer. » - « Tu peux leur dire la vérité. Que je passe du temps avec ma compagne après des avoir tous les deux travaillé d’arrache-pied pendant des mois. » Cela ne me dérangerait pas de voir ce genre de rumeur – pour une fois fondée – dans la presse. « J’aime bien cette vérité. » Elle me donne des airs de type normal. Une illusion, j’en suis conscient, mais une illusion néanmoins agréable.

Et qu’en est-il du sien, de compagnon ? N’a-t-il pas besoin lui aussi de pouvoir passer du temps avec sa fiancée ? Ne devrait-elle pas lever le pied pour pouvoir préparer ses noces ? « T’as pas idée. » - « Si t’as besoin de congés pour pouvoir organiser le mariage, tu sais que tu peux me le demander. » Il ne sera pas retenu de moi que je suis un tyran. Ce jour sera certainement le plus important de la vie de la petite blonde – c’est en tout cas ma vision du mariage et l’importance que je lui apporte – et je veux qu’il puisse être aussi parfait qu’elle le mérite. « Il sera content. » - « Je le serai aussi de le rencontrer. » Après tout, Cassie est comme un membre de ma famille, alors il me semble naturel d’accueillir l’élu de son cœur à la hauteur de ce qu’elle représente pour moi. « Je suis une personne pudique, tu sais, moi aussi j’ai le droit d’avoir mon petit jardin secret. C’est juste… Tu sais comme je vis tout à cent à l’heure tout le temps, j’aime justement ce contraste de prendre le temps avec lui. » - « Je comprends. » Je suis attendri, mais néanmoins surpris de noter que quelque chose semble sonner faux dans son discours. J’aimerais le mettre sur le compte de cette fameuse pudeur dont elle n’avait jamais fait preuve avant ça, mais un je ne sais quoi m’empêche de le faire totalement. Dans un coin de ma tête trotte l’idée qu’il y a anguille sous roche. « Mais bientôt, promis. » Je hausse la tête avec un sourire sur les lèvres pour lui signifier qu’elle a tout le temps du monde.

« William Oldroyd, ça te parle ? » Je fronce les sourcils, avant de secouer la tête. « Il a réalisé quelques films pour l’instant, seulement, des trucs un peu indépendants et niches. » Rien ne s’éclaire pour moi à la révélation du métier de l’homme dont elle a décliné l’identité. Est-elle en train de me dire qu’elle a des plans pour moi la suite ? Des plans qui m’inventent une nouvelle carrière dans le cinéma, alors que je n’ai jamais aspiré à être devant les caméras ? J’ai toujours guidé ma carrière en écoutant mon amour de la musique, la célébrité et toutes ses autres sphères ne m’intéressent pas. Tout ce qui n’inclut pas une guitare, un piano et ma voix ne m’intéresse pas. « Pour la faire courte, il a un projet qui est en train d’être monté et je l’ai contacté en fin d’année. » Aveugle, je continue à penser qu’elle a pris la liberté de m’ouvrir une nouvelle porte. Je ne vois donc pas la chute arriver. « T’as face à toi la prochaine Mary Stuart, Queen of Scots. » J’entrouvre les lèvres sous l’effet du choc ; c’est pour elle qu’elle a démarché un réalisateur, et si cela semble beaucoup plus logique, l’idée de la perdre me semble trop irréelle pour ne pas demeurer sous l’emprise du choc un instant de trop. Cassie n’a jamais été vouée à être une assistante toute sa vie. Mais je crois que je n’imaginais pas qu’elle volerait de ses ailes si tôt. « Il y a encore un peu de temps avant que ça se concrétise vraiment, mais… Va falloir doucement songer à la suite des opérations pour toi. » C’est donc ce qu’elle a gardé pour elle ce soir, et certainement depuis plusieurs jours. C’est pour ça qu’elle m’a semblée nerveuse tout à l’heure, lorsque j’ai parlé de l’an prochain. « C’est. Whaou, félicitations. » Je la regarde avec des yeux écarquillés, sans trop savoir quoi faire des mes mains que je garde fermées autour de ma flute de champagne. « Le cinéma du coup. Je savais pas que c’était ça ton ambition pour le futur proche. » Elle a l’air un peu mal à l’aise, alors je la rassure d’un sourire plus franc. « Je savais que t’étais pas vouée à rester mon assistante tout ta vie Cass’. C’est pas grave, et ça change rien au fait que tu fais partie de la famille. » Ca, je mets un point d’honneur à le réaffirmer. « Tu seras vraiment pas là l’an prochain, du coup. » Je le lui souhaite, le contraire signifierait que sa carrière est morte aussi vite qu’elle va décoller. « Je suis content pour toi, vraiment. »





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyMar 14 Mai 2024 - 11:10

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

Quoi ? Pas d’excuse de retraite spirituelle après avoir bossé comme un acharné ? Quelle indignité, vraiment. Ça te fait sourire, de le voir comme ça. Il a cette lueur dans le regard et cette façon de zieuter aux alentours comme s’il cherchait à trouver la chanteuse pour avoir sa validation. « Regarde toi être tout mielleux, là, » tu le taquines avec un sourire en coin, véritablement amusée de découvrir cette facette de lui qui t’étais jusqu’alors inconnue. « Tu vas leur briser le coeur, tu sais ça ? » A toutes ses fans qui se déplacent en meute pour le voir en concert ou juste parce qu’il a le malheur de battre des cils et de respirer le même air qu’elles. « Mais j’suis contente pour toi. Pour vous. » Pas juste pour les Grammys, qu’on s’entende. C’est un second souffle qui s’offre à lui, l’air de rien.
Le contre-coup en revanche, c’est qu’il en vienne de parler de ta propre vie amoureuse et tu dois réprimer grimaces et soupirs pour rester dans le personnage et ne pas vendre la mèche. Sourire maîtrisé sur les lèvres, tu acquiesces en te mordant l’intérieur de la joue. « Si tu penses que je ne peux pas jongler entre les deux, c’est mal me connaître. » Quand bien même tout ça ne serait pas juste un énorme mensonge, t’es suffisamment bien organisée pour ne pas te laisser déborder. Et puis avec Ambrose vous faites tellement les choses bien que vous avez été jusqu’à prendre des rendez-vous dans des boutiques spécialisées pour continuer à vendre cette histoire qui finira bien par prendre fin à un moment où à un autre. Peut-être que tu en fais trop, mais c’était dans le contrat tacite que vous avez passé, lui et toi. « Ca viendra. » Promis. Le plus dur sera de convaincre le Constantine.
Bien rapidement, tu fais en sorte de passer à autre chose et de recentrer le sujet pour ne pas te laisser dépasser par les événements. Tu brodes un peu, posant le contexte en faisant un peu de name dropping juste histoire d’impressionner la galerie (ce qui est au demeurant, inutile vu le public restreint), tu observes avec attention la moindre de ses réactions et l’espace d’un instant, t’as presque peur qu’il le prenne pour lui et se mette à croire que tu lui réserves de nouvelles perspectives d’avenir avec tout ça. Ca aurait pu, mais tu le connais suffisamment pour savoir que ce genre de carrière ne l’intéresse pas forcément. Le tadaaa qui vient clore ton monologue, c’est l’aveu final du rôle que tu endosseras bientôt. Et quel premier rôle. Un personnage historique dont on parle encore presque 500 ans après sa mort, icône controversée de son pays et reine unique en son genre, c’est exactement le genre de personnage qui inspire et qui mérite une multitude de biopics. Ton ambition à toi, c’est de lui rendre justice et de l’ancrer encore un peu plus dans le paysage populaire. « Tu sais ce qu’on dit, ne pas vendre la peau de l’ours… » Et blablabla, l’adage est connu de tous, même pas besoin d’aller jusq’au bout pour savoir où tu veux en venir. T’as gardé le secret jusqu’au bout, jusqu’à ce qu’on te confirme que t’étais retenue après les premières auditions, que tu en repasses et que tu sois finalement la seule restante. Le contrat étant signé, tu peux désormais souffler et te laisser le temps de préparer la suite. « Je serai là, juste… Plus aux premières loges comme ça. » Plus dans l’intimité de l’équipe et plus en train de jouer au petit chef avec tout le monde. Ils auront enfin la paix. Mais pour lui, tu t’arrangeras pour faire le déplacement et pour suivre le reste de sa carrière du coin de l’oeil. « Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement. » Alors là, certainement pas. Et puis ça ferait trop plaisir à Jo. « Merci, » que tu ajoutes presque timidement, autant dire que ça ne te ressemble pas tellement de ne pas l’ouvrir plus que ça. « Ca fait des semaines que j’ai envie d’en parler t’as pas idée à quel point ça fait du bien de plus garder ça pour moi. » Léger ricanement, tu souffles en souriant dans sa direction. « J’ai encore un peu de mal à réaliser que ça va se concrétiser. » Un premier pas dans la cour des grands, la vraie. « Promis t’auras les meilleures places réservées pour l’avant-première et tout. » Même s’il est probable que ça se fera sur le sol britannique, autrement dit : de l’autre côté du globe. « Mais ce soir c’est ton soir. » Et même si tu adores être le centre de l’attention, tu sais tout de même quand céder la place. « On aura le temps d’en reparler et de voir les détails en temps voulu. » C’est que ça va impliquer pas mal de choses, l’air de rien. Pour cette nuit, inutile de tout mélanger et de précipiter les choses, vous en êtes encore à fêter ses récompenses à lui. Pour le reste, ça viendra.






Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyVen 17 Mai 2024 - 11:57

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

« Tu vas leur briser le coeur, tu sais ça ? » Je suis conscient d’être un phénomène, mais je crois que je n’arriverai jamais tout à fait à réaliser à quel point. C’est surréaliste, d’imaginer que des gens campent devant des stades pour être au premier rang, c’est tout bonnement dingue de me dire que j’occupe les pensées de personnes que je n’ai jamais rencontrées et dont je ne soupçonnerai jamais l’existence à un stade qui dépasse l’entendement. « Mais j’suis contente pour toi. Pour vous. » - « Merci. » Je suis heureux avec Jo, et je crois que n’importe qui avec une paire d’yeux fonctionnels pourrait s’en rendre compte sans mal. Notre couple traverse des hauts et des bas – personne ne me le fera dire à voix haute, mais en grande partie à cause du mauvais caractère de la brune et de ses accès de colère – mais je n’ai malgré tout jamais été aussi heureux que toutes ces fois où je peux la prendre dans mes bras en public, l’embrasser, ou lui faire l’amour. « Je leur aurais brisé le cœur si ça avait été n’importe qui d’autre que Jo. Elle m’a montré tous les montages sur nous sur internet, certains remontent à 2016, c’est effrayant. » J’ai bien failli m’étouffer en posant mes yeux sur une photo d’intelligence artificielle de notre "mariage" et une image de bébé généré par je ne sais quel site internet et censé être celui à ressemblerait le nôtre si nous en avions un. Le gens voulaient nous voir ensemble, et notre histoire d’amour fera rêver toutes les petites fans qui écoutent mes chansons en rêvant à trouver un jour quelque chose de similaire avec quelqu’un, elles aussi.

« Si tu penses que je ne peux pas jongler entre les deux, c’est mal me connaître. » - « Oh je sais que tu peux jongler avec les deux. Mais t’es pas obligée, c’est un jour important dans ta vie. » Et ma vieille âme a envie de me faire croire que cela n’arrive qu’une seule fois. « Puis j’ai pas envie d’être le traiteur ou le photographe sur qui tu passeras tes nerfs si t’es pas parfaitement reposée pendant vos rendez-vous pour préparer le mariage. » Le mariage transforme même les femmes les plus douces en harpies, et Cassie est loin d’appartenir à cette catégorie. Elle sera démoniaque, insupportable sans l’ombre d’un doute. « Ça viendra. » Je note ce qui ressemble à de l’hésitation. Elle est frileuse à cette idée, Cassandra, et j’espère que ce n’est pas à cause de ce stupide baiser que j’ai tenté de lui donner quatre ans plus tôt alors que j’étais complètement bourré. Je suis fou amoureux de ma petite amie, la moindre jalousie de l’élu de son cœur à ce sujet serait parfaitement déplacée.

« Tu sais ce qu’on dit, ne pas vendre la peau de l’ours… » Je hoche la tête, signe que je comprends pourquoi elle ne m’a rien dit plus tôt. Ce dont je m’étonne en revanche, c’est de ne jamais avoir eu la moindre idée de la nature de ses aspirations. Bêtement, je prenais pour acquis qu’elle évoluerait dans le monde de la musique, peut-être en poursuivante une carrière de productrice. « Je serai là, juste… Plus aux premières loges comme ça. Tu ne te débarrasseras pas de moi aussi facilement. » - « Tu seras toujours la bienvenue. Tu fais partie de la famille et ça s’arrêtera pas parce que tu voles de tes propres ailes. » Je le pense, il ne s’agit pas uniquement de boniment. Cassandra sera toujours à sa place parmi nous, elle appartiendra toujours à mon équipe, d’une façon certes différente mais sans que cela ne remettre rien en question. « Merci, ça fait des semaines que j’ai envie d’en parler t’as pas idée à quel point ça fait du bien de plus garder ça pour moi. » - « Au moins, t’avais ton fiancé pour pouvoir en parler, je suppose. » Elle n’avait pas personne, mais je suppose naïvement que le fait de le garder pour elle ne l’inclut pas lui, qu’il est naturellement l’exception à cette règle. « Mais tu m’étonnes. Y’aura des annonces publiques ? » Je ne suis pas assez idiot pour ne pas réaliser que la blonde rêve de voir son nom écrit partout sur internet : je l’ai tout de même un peu cernée. « J’ai encore un peu de mal à réaliser que ça va se concrétiser. Promis t’auras les meilleures places réservées pour l’avant-première et tout. » - « J’y compte bien. » Et je ferai le déplacement où qu’elle ait lieu, cela va de soi. Si on m’y autorise je serai à ses côtés sur le tapis rouge, en tant qu’ami et après son futur époux bien sûr, pour la soutenir dans sa carrière d’actrice. « Mais ce soir c’est ton soir. On aura le temps d’en reparler et de voir les détails en temps voulu. » - « Arrête tes conneries. C’est tout le temps mon soir. » Autrement dit, je suis toujours le centre de l’attention et cela ne me déplait pas, au contraire, que je suis contente de ne pas l’être pour une fois. « Comment t’en es venue à passer le casting ? T’as été contactée ? » Est-elle rentrée en Ecosse ? Mais comment diable a-t-elle réussi à jongler entre ça et son boulot pour moi sans que son efficacité ne décline jamais ?





:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyDim 19 Mai 2024 - 17:33

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

« Pas faux. » Avec ses yeux bleus et sa gueule d’ange, c’était même sûr que l’annonce de “Midas en couple” allait briser les espoirs de nombreux fans. La confession qu’il te fait te fait limite exploser de rire, « seulement les montages ? » Oh, Midas. Si seulement il savait. « Pas pour te faire peur mais y a tout un tas de fanfictions, aussi. » Peut-être que t’en as toi-même écrites quand t’étais plus jeune et surtout, bien avant de travailler pour lui, mais plutôt crever que de l’admettre. « Ça m'étonnerait même pas que dans quelques années on voit des bouquins être publiés et des films être adaptés, hein. » Ca s’est déjà vu. Preuve en est, le succès colossal de la série After tant dans les librairies qu’au cinéma ; au centre de l’histoire, Harry Styles devenu Hardin pour une question de droits d’auteurs. Cinq adaptations en films et des millions d’euros de recettes malgré toutes les mauvaises langues. Plus récemment il a également été annoncé une autre adaptation de bouquin basé sur le chanteur avec Anne Hathaway au casting, rien que ça. Bref, vu la popularité du Sterling, ce n’est qu’une question de temps et t’as peut-être même déjà eu des échos de futurs livres du genre à être publiés. Pour l’heure, autant ne pas le faire flipper plus que de raisons et le laisser profiter de sa dulcinée comme il l’entend, il est trop pur et innocent pour le monde chaotique qu’est le hellsite d’Archive of Our Own ou de ses dérivés.
Dans un monde où le mariage aura réellement lieu, il y aura probablement une wedding planneuse pour tout gérer. Seul hic, tu sais d’avance que tu feras quasiment le même boulot que la concernée et que tout sera triple checké parce que t’es absolument pas prête à déléguer la moindre once de contrôle pour un jour pareil. Oui, sur le papier c’est un jour important dans ta vie, peut-être le plus important, mais pour l’heure, il ne s’agit que d’un honteux mensonge qui te pèse de plus en plus chaque jour. « Mais promis, le jour où j’ai besoin de souffler pour me plonger à fond dedans, tu seras le premier au courant. » Encore quelque chose qu’il va falloir régler avec Ambrose pour tenter de sauver les apparences face à vos proches.
Et puis l’annonce vient, tu joues la fausse modeste et pour le coup, ce rôle-là n’est pas franchement celui qui te sied le mieux. Toi, l’exubérante, celle qui a toujours cherché à être au centre de l’attention et qui a toujours réussi à y parvenir. Il le sait, ce n’est pas nouveau et il a eu maintes occasions de s’en rendre compte. Au moins, il n’est pas surpris quant à ce genre d’annonce ; ce n’était qu’une question de temps et ça n’a jamais été quelque chose que tu as cherché à cacher. « Arrête tu vas me faire pleurer, » que tu protestes en exagérant à peine. Tu n’es pas du genre émotive pour rien, comme pour le reste, tu as un parfait contrôle sur tes émotions et la façon dont tu les montres au monde. « Et encore, je n’ai pu que lui dire le minimum. Ils déconnent pas avec les NDA dans le milieu. » Maintenant que le feu vert a été donné, tu es libre de partager les résultats et quelques détails. « Bien sûr. Ca arrivera sous peu je pense, aux dernières nouvelles il y avait encore quelques rôles importants à confirmer et après, y aura plus qu’à. » C’est que, pour une fresque historique comme pour celle de Mary Stuart, il y a tout un tas d’intervenants importants à caster. Le film est ambitieux et se déroulera dans plusieurs pays d’europe, incluera rois et reines divers, s’engage à être fidèle aux écrits et à ne pas trop romancer pour rien. Un nouveau sourire fend ton visage, heureuse d’avance à l’idée qu’il puisse être parmi les premiers à visionner ton film. C’est acté, donc, il sera là, invité d’honneur logé au même titre que le reste de ta famille. (Tes soeurs ne manqueront d’ailleurs sans doute pas de glousser toute la soirée juste parce qu’il est là, d’ailleurs.) « Arrête de jouer au faux modeste, ça ne te va pas très bien. » Tu le taquines encore, sachant très bien qu’il n’est pas de ceux à qui le succès monte à la tête. Il a toujours les pieds sur Terre malgré sa montée fulgurante et c’est probablement ce qui le rend plus entier et humain que les trois quarts de ses pairs. T’aimerais savoir faire ça, une fois connue. « J’ai des contacts dans diverses agences, » forcément, ça fait bien longtemps que tu prospectes et que tu attends après le rôle. « On m’a transmis l’info et ce qu’il fallait, j’ai envoyé une self tape, puis j’ai été recontactée et voilà, » que tu termines sans trop en faire. Dans les faits, c’est un peu plus compliqué que ça, il y a eu des heures d’entretien en visio avant d’avoir une quelconque confirmation. Si t’as été odieuse ou irritable pendant un moment, c’était peut-être à cause de l’appréhension causée par l’attente de réponse. Aujourd’hui, t’as le coeur léger et tu peux lâcher la grappe à tout le monde, ce qui n’est pas plus mal. « Je suis supposée rencontrer William bientôt, » la prochaine fois que tu retournes en Ecosse, pour être exacte. A ce moment-là, il y aura sûrement aussi tes co-stars et dans tout le process, c’est sûrement ce que tu appréhendes le plus. « Ca te tente pas une carrière au cinéma ? Parce que si jamais, c’est le moment. » Qui sait, il a peut-être un talent caché pour ça aussi.






Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyVen 24 Mai 2024 - 11:19

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

« Seulement les montages ? Pas pour te faire peur mais y a tout un tas de fanfictions, aussi. » J’écarquille les yeux puisque, grand naïf que je suis, je ne me serais jamais douté de l’étendue des œuvres pouvant être produites en utilisant mon nom. Et puis quoi d’autres ? De plateformes sur internet où des inconnus reprennent mon visage pour m’inventer de nouvelles vies et de nouvelles identités ? La célébrité ne m’a pas changé. Je reste un garçon élevé à la campagne pas une mère conservatrice et un père exigeant. Je suis un rêveur par bien des aspects, mais assurément terre à terre pour certains autres. Je ne soupçonne tout ce qui peut être produit en mon nom. « Et j’ai absolument aucune envie de les lire. » Nous inventent-elles une vie à Jo et moi ? Avec d’autres femmes ? Je frissonne, sous le coup d’un dégoût certain à l’idée que ma vie privée soit… Envahie de la sorte. « Ça m'étonnerait même pas que dans quelques années on voit des bouquins être publiés et des films être adaptés, hein. » - « Ils peuvent faire ça ? » Je fronce les sourcils, inquiet alors que Cassie plaisantait certainement. Moi, je ne veux pas voir de films paraître et dépeignant ma vie ou prétendant la dépendre, quel que soit l’argent que je pourrais en tirer. Je suis un homme discret, et la raison principale de ma crainte à l’idée que tout ça soit possible s’appelle Posy.

« Arrête tu vas me faire pleurer. » - « Je déconne pas. Je sais que t’es une bad bitch et que les conneries sentimentales c’est pas pour toi - » Elle n’est pas la moitié de tout ça mais je suis presque certain qu’elle doit parfait se targuer de l’être. Moi, je l’ai toujours trouvé à l’écoute, la blonde, même s’il m’a fallu plusieurs fois insister pour lui ouvrir les yeux et malgré certains recadrages nécessaires. « - mais tu seras toujours la bienvenue avec nous. Et je sais que t’auras certainement pas l’intention de revenir au point de départ mais… Si un jour t’es en galère, y’aura toujours une place pour toi ici. » Je désigne nonchalamment de ma main le restaurant où toutes mes équipes fêtent la récompense obtenue ce soir. Je ne le lui souhaite pas, bien sûr, mais je souhaite qu’elle prenne son envol en ayant l’assurance qu’elle ne s’écrasera pas, quoi qu’il arrive.

« Et encore, je n’ai pu que lui dire le minimum. Ils déconnent pas avec les NDA dans le milieu. » Je hoche la tête, buvant ses boniments comme le dernier des crétins, incapable de détecter que son histoire avec son fiancé cloche à bien des niveaux. « Bien sûr. Ça arrivera sous peu je pense, aux dernières nouvelles il y avait encore quelques rôles importants à confirmer et après, y aura plus qu’à. » - « Tu dois avoir hâte, non ? » Je ne suis pas idiot : je sais qu’elle a toujours voulu voir son minois dans des magazines people, Cassie. Je n’ai jamais pensé qu’elle m’assistait pour l’amour de ma personne ou de la musique. Je savais qu’elle construisait une carrière, et cela ne m’a jamais dérangé. « Arrête de jouer au faux modeste, ça ne te va pas très bien. » Je hausse les épaules innocemment, l’air de signifie – ou plutôt lui rappeler – que je ne joue pas le moindre rôle. La musique, les stades, les fans, toutes ces choses me vont bien au teint. La célébrité me donne parfois le vertige, elle. « J’ai des contacts dans diverses agences. On m’a transmis l’info et ce qu’il fallait, j’ai envoyé une self tape, puis j’ai été recontactée et voilà. » Un sifflement admiratif s’échappe de mes lèvres. Je pose ma coupe de champagne sur la rambarde devant moi, et tire de mon costume mon paquet de cigarettes. J’en allume une tout en continuant à écouter mon assistante continuer de me raconter son parcours. « Je suis supposée rencontrer William bientôt. Ça te tente pas une carrière au cinéma ? Parce que si jamais, c’est le moment. » J’éclate de rire, tirant une bouffée de ma cigarette pour secouer la tête en vidant mes poumons la minute d’après. « Non mon dieu. C’est la musique mon truc, pas la célébrité sous toutes ses facettes. » Et elle le sait. Je laisse le silence s’installer l’espace d’un instant, avant d’ajouter. « Tu sais que je le laisserais pas partir tant que tu m’aurais pas aidé à trouver un remplaçant ou une remplaçante au moins aussi compétente que toi ? » Son absence se fera sentir au quotidien tant elle pensait à tout à ma place, tant elle gérait beaucoup de tâches qui n’auraient pas dû lui incomber à ma place. « Je veux pas juste embaucher le prochain nom que me proposera ton agence. Je veux quelqu’un que toi tu valides. »
 




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptySam 6 Juil 2024 - 6:20

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

Ça a l’air d’être une grande révélation pour lui, le monde des fans. Si seulement il savait tout ce que l’esprit des gens est capable de sortir… T’as eu le nez dedans à une époque, peut-être toujours un peu et c’est complètement un plaisir inavouable que tu te garderas bien d’assumer. Un léger rire s’échappe alors que tu prends ton meilleur air d’innocente, « ok ok, du coup je te parlerai pas de celles qui existent et où tu pécho Micah. » Low blow, juste pour le taquiner et pour t’en amuser plus tard, mais la tête qu’il tire vaut toutes les remontrances du monde. Ton sourire se transforme en une petite moue face à l’adorable naïveté dont il fait preuve. « Six. » Que tu commences en portant ton verre à tes lèvres, faisait durer le suspens de façon pas si subtile. « C’est le nombre d’adaptations au cinéma de fanfictions basées sur ce brave Harry Styles. » Cinq sont déjà sortis et le dernier est voué à le faire très prochainement. Tu laisses échapper un soupir dramatique mais amusé tout en faisant mine de réfléchir. « Maintenant que j’y pense, j’ai entendu parler d’un projet similaire où cette fois, c’est une version alternative de toi le protagoniste. » Va falloir que t’arrête là, il va finir par faire un malaise à force de révélations. « Promis je te dirai pas lequel si tu veux pas savoir. » Ca sera sans doute trop pour son petit coeur, surtout dans la mesure où, à l’image de la saga After, il s’agit de romans pour un public très ciblé et aux hormones en feu.
Forcément, tu te marres au terme qu’il emploie pour te qualifier. « Wow, si je m’attendais à entendre ces mots sortir de ta bouche, » pour lui qui n’a jamais un mot plus haut que l’autre, c’est presque surprenant. « Mais je prends le compliment. » Bien évidemment. « Et merci pour la proposition, mais toi comme moi on sait que je le serai pas. » Pour dire, ton parcours à venir est tout tracé et tout a été calculé pour rebondir en cas de coup dur - chose qui n’arrivera pas, bien sûr.
Preuve en est, tu lui en exposes une partie que tu t’étais bien gardée de dévoiler à qui que ce soit jusqu’à présent. Pour dire, même ton propre père n’est pas encore au courant alors qu’il est sans doute l’un des plus grands admirateurs de la dame dont tu vas endosser les traits prochainement. « C’est un peu comme un rêve qui devient réalité. » Pas le premier, pas le dernier, c’est là toute l’ambition que tu as pour le futur et tout ce que tu as encore à accomplir. A tout hasard, tu tentes une proposition d’agrandir son horizon professionnel, qu’il décline bien entendu. Vague haussement d’épaules, tu te contentes d’acquiescer. « Oh tu sais, y a des chanteurs qui font de grandes carrières au cinéma aussi. Et qui sont doués. Tu te serais peut-être découvert une nouvelle passion. » Et puis il y a les autres, ceux qui, comme Britney Spears, ne s’y risquent plus jamais tant leur performance a été décriée. « Qu’est-ce que tu crois, j’ai déjà une liste de noms. » Prévoyante comme toujours. « Personne fera aussi bien que moi, c’est couru d’avance, mais je ne te laisserai pas entre les mains de n’importe qui. » Modeste, également. « Et puis il fallait aussi que je regarde pour moi. » S’il y a encore beaucoup de choses que tu vas vouloir gérer seule, arrivera bien un moment où ça deviendra compliqué et tu le sais aussi bien que lui. « Promis je te trouverai quelqu’un qui pourra s’entendre avec Jo, aussi. » Sous-entendu “qui pourra la supporter”.


(je change le gif dans pas long (missie #4) bittersweet symphony 3217047551)





Dernière édition par Cassie Edwards le Sam 20 Juil 2024 - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyDim 7 Juil 2024 - 7:26

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

« Ok ok, du coup je te parlerai pas de celles qui existent et où tu pécho Micah. » Il ne m’en faut pas plus pour imiter un bruit de régurgitation. Si elle m’en disait davantage, nul doute que je n’aurais pas besoin de simuler quoi que ce soit et pas tant à cause de l’image mentale de la compagnie d’un homme – bien que je sois certain de ne pas être attiré par ces derniers – mais parce qu’il s’agit de Micah, ce bellâtre prétentieux et si lisse que me prend parfois l’espoir qu’il déménage aux Etats Unis après s’être vu offrir le rôle de Ken dans un remix de Barbie. Le film est sorti tout juste l’année dernière : je ne perds pas encore espoir. « Six. C’est le nombre d’adaptations au cinéma de fanfictions basées sur ce brave Harry Styles. » - « Et je suis certain qu’il est ravi. » Je n’ai guère échangé plus qu’une poignée de main avec la superstar, mais je doute que ce genre de presse plaise à quiconque ce sensé. « Maintenant que j’y pense, j’ai entendu parler d’un projet similaire où cette fois, c’est une version alternative de toi le protagoniste. Promis je te dirai pas lequel si tu veux pas savoir. » - « Tues moi tout de suite. » Plutôt que de me dire le nom ou le synopsis de cette horreur. « T’as raison, je crois que je veux pas savoir. Tu le diras à Jo et Olive, elle ça les amusera. » Quoique la première pourrais se retrouver à étaler toute sa possessivité si ce genre d’œuvre voyait véritablement le jour. « Y’a vraiment des clients pour ce genre de truc ? » Je dois vivre dans un univers parallèle au leur, dans ce cas.

« Wow, si je m’attendais à entendre ces mots sortir de ta bouche, mais je prends le compliment. » J’esquisse un sourire et je secoue la tête. Evidemment qu’elle le prend comme un compliment et je dois de toute façon admettre que c’en était un. Je n’ai pas la détermination de Cassie. Contrairement à elle, je me soucie de qui j’écrase sur mon chemin à outrance : je me pose parfois bien trop de question qui n’ont pas lieu d’être. Je m’inquiète trop de blesser les gens autour de moi et, surtout, je doute bien trop de moi. Elle n’a pas ce genre de problème, Cassandra. Et parfois, je me dis que je serais bien plus adapté à mon statut de célébrité si j’étais un peu plus comme elle, que je me noierai moins dans tous les à côtés que la renommée apporte. « Et merci pour la proposition, mais toi comme moi on sait que je le serai pas. » - « C’est tout ce que je te souhaite. » Je pose une main à plat sur son omoplate, un sourire chaleureux sur les lèvres. « Et oui, t’as tout ce qu’il faut pour que ça marche. » Mais elle n’avait de toute évidence pas besoin que je le lui dise. « C’est un peu comme un rêve qui devient réalité. » - « Je savais pas que t’envisageais ça. » Il n’y a pas le moindre jugement dans ma déclaration : juste une authentique surprise. Peut-être suis-je trop égocentré, finalement.

« Oh tu sais, y a des chanteurs qui font de grandes carrières au cinéma aussi. Et qui sont doués. Tu te serais peut-être découvert une nouvelle passion. » J’éclate de rire en secouant la tête. Comme moi, elle sait qu’il y a peu de chance que je me révèle "doué" dans l’art de la comédie. Même lorsque c’est attendu de moi, j’ai du mal à faire semblant. Je suis d’ailleurs un piètre menteur : c’est un exploit que j’ai réussi à garder le secret de ma victoire dans X-Factor pendant toutes ces années, d’ailleurs. « Qu’est-ce que tu crois, j’ai déjà une liste de noms. Personne fera aussi bien que moi, c’est couru d’avance, mais je ne te laisserai pas entre les mains de n’importe qui. » - « J’en attendais pas moins de toi. » Et puisque je sais que j’ai parfois besoin d’un peu de tough love pour réussir à me réveiller, je lui fais confiance pour choisir quelqu’un à son image. « Tu comprends, je détesterais avoir à aller chercher moi-même mes vêtements au pressing. » De toute évidence, je plaisante. Je ne m’occupe certes pas de ce genre de chose, mais Cassie est bien plus que cela, à mes yeux. « Et puis il fallait aussi que je regarde pour moi. » - « Tu t’imagines déjà avec ton propre assistant ? » Je laisse un sifflement impressionné échapper de mes lèvres. Il est en partie humoristique, mais également un brin sincère : elle voit loin et c’est tout à son honneur. « Je plains celui qui décrochera le poste. » Un air d’adolescent crâneur illumine mes traits et je me prépare déjà à esquiver une gifle de sa part. « Promis je te trouverai quelqu’un qui pourra s’entendre avec Jo, aussi. » Je ne me départis pas de mon sourire, mais je retrouve un peu de mon sérieux. Je réfléchis, le temps de porter ma flute de champagne à mes lèvres, avant de m’accouder à la rambarde qui entoure la cour. « Tu sais que ça a jamais été un choix pour moi hein, toi ou Jo ? » Je n'ai jamais eu l’intention de remercier Cassie pour contenter ma petite amie. Je sais qu’elle ne s’en va pas parce qu’elle se sent poussée à la porte, mais cela me semble important de le lui rappeler tout de même. « Je me serais jamais séparé de toi. » Parce qu’elle est comme une petite sœur à mes yeux, et que je lui ai sincèrement pardonné ses actions de l’an dernier.




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas
Cassie Edwards
Cassie Edwards
l'orgueilleuse aux préjugés
l'orgueilleuse aux préjugés
(missie #4) bittersweet symphony MTtf4TM Présence réduite
ÂGE : 23 ans (25.10.2000)
SURNOM : cassie est déjà le diminutif de cassandra. si vous avez encore plus la flemme, cass c'est bien aussi.
STATUT : les FiAnCaiLLeS sont de l'histoire ancienne.
MÉTIER : agent artistique, boss de midas (si si), future meilleure actrice du globe (rien que ça).
LOGEMENT : un loft spacieux sur logan city, qu'elle partage avec beyoncé (toujours le chat).
self
POSTS : 3109 POINTS : 110

TW IN RP : ràs, je préviendrai s'il y a des sujets sensibles qui se jouent.
TW IRL : ràs.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : born & raised en écosse, elle est arrivée en australie à ses 18 ans et y a terminé ses études › l'accent a tendance à ressortir assez régulièrement › elle bosse depuis 2020 pour une agence de stars › elle a 5 frères et soeurs plus jeunes qu'elle, tous restés en écosse. Ils se voient environ une ou deux fois par an pendant les vacances.
CODE COULEUR : cassie parle bien trop vite en firebrick.
RPs EN COURS :
(missie #4) bittersweet symphony 11fe4cba36b0ee3bc2f6bbfd0478661521140790
(midas#4) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony E9416d7f7ea50e265f64a009dbe4e5657fde2693
(lena#2) uc uc uc

(missie #4) bittersweet symphony 90066d5ba38d9c86168cf5937a54c09f4a49e1b4
(ambrose#6) make believe that we are kings and queens of our own castle, a story that never ends, a perfect night, a fairytale that you can believe in.


TELEPHONE : midasambroselogan

RPs EN ATTENTE : (missie #4) bittersweet symphony Salem-cat
in memoriam:


RPs TERMINÉS : midas#1jo#1ambrose#1ambrose#2logan#1jo#2cesar&lena#2ambrose#3ambrose#4&rubenmidas#3ambrose#5

FLASHBACKS :
midas#2 (2020)lena#1 (2020)

lost in translation:

AVATAR : reneé rapp.
CRÉDITS : harley (ava+gif & lena) & rampldgifs.tumblr (gif midas) & jcnginkim (gif ambrose) & loonywaltz (ub) & grace gaustad, jessie frye, animal sun (lyrics)
DC : spencer les problèmes & dina la ninja.
PSEUDO : harley
Femme (elle)
INSCRIT LE : 14/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t47902-don-t-you-forget-about-me-cassie
https://www.30yearsstillyoung.com/t48698-

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptySam 20 Juil 2024 - 16:18

Midas Sterling adore ce message



bittersweet symphony
Cassie Edwards & @Midas Sterling ☆ crédit/rampldgifs

A cet instant précis, tu regrettes qu’il n’y ait pas de caméra braquée directement sur lui et l’expression scandalisée qui se dessine sur son visage. Pas peu fière de ta vanne, tu ne manques surtout pas l’occasion de continuer à enfoncer le clou. « Okay okay, je garde pour moi les acteurs qui ont été envisagés pour ton rôle. » Motus et bouche cousue. « Et ceux pour Micah. » Sourire entendu, tu laisses planer le doute quant au genre de fiction qui a été retenue pour une potentielle adaptation. Peut-être que tu te fiches de lui, peut-être que t’es plus sérieuse que jamais, qui peut le dire. Après tout, il vient de dire qu’il ne voulait pas en savoir plus, tu te dois de respecter son souhait, n’est-ce pas ? « Par contre j’enverrai peut-être tout ça aux filles, oui. Je suis sûre qu’elles seront ravies de voir qu’on a pensé à elles, aussi. » Ce ne sont pas les propositions de castings qui vont manquer, pour la version Josephine Carter de la fiction, ça c’est une certitude. « Bien sûr, et crois moi que ça rapporte un max. » Sinon, ça serait la fin des adaptations foireuses, y a un filon et un bon. « Par contre toi, tu ne toucherais rien. » S’il y a inspiration clairement assumée à la base, question droits c’est autre chose vu qu’il n’est techniquement jamais mentionné clairement.
Vous trinquez à ses grammys, à tes futurs projets et l’avenir s’annonce plus que prometteur. Tu prends les compliments avec un grand sourire, ne refusant jamais d’entendre tes louanges clamées haut et fort par quelqu’un que tu estimes particulièrement. « C’était ça ou la musique. » Les deux ne sont pas incompatibles, ça peut toujours venir un jour. « Enfin je voudrai surtout pas faire de l’ombre aux numéros un du moment, je vais vous laisser profiter un peu, quand même. » Rire discret, t’accompagnes la plaisanterie d’un petit clin d’oeil. Si tu envisages la double carrière, tu vas pour le moment te contenter de faire décoller celle au cinéma pour le moment.
« Bien sûr, j’aurai plus vraiment l’occasion de tout faire moi-même quand je serai célèbre. » Toujours en toute modestie, cela va de soi. « Toi-même tu sais que ça peut s’avérer compliqué. » Penser à tout, c’est une chose. Ajouter à ça toute la pression du reste et c’est l’effondrement assuré. « Tu parles de moi comme si j’étais un tyran, » que tu t’offusques presque tout en sachant qu’il n’a pas tout à fait tort. Tu as été élevée dans l’optique d’atteindre l’excellence et tu n’en attends pas moins de la part de ceux qui travaillent à tes côtés. D’ailleurs, tu promets de lui trouver quelqu’un d’au moins aussi doué. « Je sais. » Même si les esprits se sont échauffés, si les égos ont été touchés et que les mots ont peut-être parfois dépassés la pensée, tu n’as jamais douté. « C’était pas une position facile pour toi et j’en suis désolée. » Avec ces excuses, tu te rends surtout compte que c’est la première fois que tu les lui présente à ce sujet. Enfin comme on dit, mieux vaut tard que jamais, non ? Il mérite de les entendre, il mérite que ça soit sincère et si tu l’avais fait plus tôt, nul doute que ça aurait été avec les doigts croisés derrière ton dos. « De toute façon, ni elle ni moi on ne t’aurait demandé de faire un choix, hein. » C’est au moins vrai de ton côté. Et si tu as plus de réserve de son côté à elle, le fait que tu sois toujours là vient au moins appuyer ses dires. « C’est pour ça que c’est important de te faciliter la vie avec la prochaine personne qui s’occupera de toi. » Là-dessus, tu vas redoubler d’effort pour trouver quelqu’un de compétent et qui n’a pas non plus d’à priori sur la chanteuse ; presque sûre que le deuxième critère sera bien plus complexe à atteindre que le premier, mais t’es du genre à aimer les challenges et c’est un défi que tu sauras relever avec brio. « Y aura pas d’avis biaisé, rien que du professionnalisme, juré. » Là-dessus il peut te faire confiance. Si tu ne portes pas la Carter dans ton coeur, ce n’est pas pour autant que la personne qui te succèdera en entendra parler. Elle arrivera avec un avis neutre et aura l’occasion de se faire un avis par elle-même sans se faire influencer par le tien. « Quelqu’un d’un peu moins borné ça te fera peut-être un peu de vacances, aussi, qu’est-ce que t’en dis ? » C’est qu’à force d’être entouré de fortes têtes, il va peut-être finir par s’en lasser.



Revenir en haut Aller en bas
Midas Sterling
Midas Sterling
la nuit des temps
la nuit des temps
(missie #4) bittersweet symphony 7vHkInU Présent
ÂGE : 30 ans (15.10.1993) - balance ascendant lion
STATUT : Les tabloïds leur inventent des ruptures à la pelle et autant de réconciliations mais, la vérité, c'est qu'il est heureux de pouvoir qualifier Jo de petite-amie et de ne plus avoir à se cacher.
MÉTIER : Popstar, auteur-compositeur-interprète, gagnant 2016 de l'édition australienne de The X-Factor & détenteur de trois Grammy Award : un premier en 2018 et deux en février 2024. Ces récompenses ont entérinés le statut de "meilleur album de sa carrière" de "Yours", quatrième album studio intime et personnel sorti en septembre.
LOGEMENT : 340 Beachcrest road à Bayside. Si ce n'est pas encore la campagne, il s'est toutefois éloigné de l'agitation du centre ville.
(missie #4) bittersweet symphony Bf55f6d5832f82d4a0586a12ac0d7dc5d6cd90bd
POSTS : 1724 POINTS : 590

TW IN RP : ras.
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : enfant du milieu d'une fratrie de trois, déprécié par ses parents pour ses choix de vie peu conventionnels › garde l'existence de sa fille secrète pour la protéger des médias › fait pour la scène et la musique, mais pas pour la célébrité › accumule les disques de platine en australie comme à l'étranger, il s'est produit sur les plus grandes scènes du monde entier › fan de rock'n'roll des années quatre-vingt mais cantonné à la pop commerciale par son label › joue de la guitare (beaucoup) et du piano (un peu) › père de Posy depuis le 2 février 2018
DISPONIBILITÉ RP : Je ne suis pas disponible
CODE COULEUR : royalblue.
RPs EN COURS :
(06)
cassie #4harleen #1olive #8helenjo #31 › harleen #2

(scénarios)
oscar, le grand frère

(missie #4) bittersweet symphony 0e52d1ebe0b1dcceb8f357e7305d9fecfb3e38c7
mine #31 ☆ i think she knew what she was doing getting into my car outside Amoeba Music or the standard bar. independent when i met her, now she's my only medicine. when it gets quiet, i can hear her mind race. she could be the mona lisa if the mona lisa had a prettier face. this could be heaven if heaven was an actual place. ☽ 12345678910111213141516171819202122232425262728293031

(missie #4) bittersweet symphony 111
money #1 ☆ all this time I've spent with you, all that we've been through. all this time I've spent with you, i am tied to you. a year away, a year alone. the tears have fallen but we have grown. the sun will rise, the seasons change, and here we are. a year has passed, Our children grow and in their eyes, i see your soul.

(missie #4) bittersweet symphony Sadq6
olive #8 ☆ hey sister, know that water's sweet but blood is thicker. oh, if the sky comes falling down for you, there's nothing in this world I wouldn't do. what if I'm far from home ? oh brother, i will hear you call. what if i lose it all ? oh sister, i will help you out.

(missie #4) bittersweet symphony SteSR
missie #4 ☆ don't ever say it's over if she is breathin'. racin' to the moonlight and she is speedin'. she's headed to the stars, ready to go far, she's star walkin'. on the mission to get high up, she know that she's gonna die reachin' for a life that she doesn't really need at all.

RPs EN ATTENTE :
(missie #4) bittersweet symphony Fa4532327434b739911695cec38a83746e24ac39
oscar (scénario libre) ☆ when we were young we were the ones, the kings and queens oh yeah, we ruled the world. we smoked cigarettes, man, no regrets, wish i could relive every single word. we've taken different paths and travelled different roads.

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens.
liste des conversations téléphoniques.

― statistiques RP ―
2024 ☆ 20232022

AVATAR : Leo Woodall
CRÉDITS : cheekeyfire (avatar), rampld2 (gif signature & profil), blondewhoregifs (gif jo), fuckyougifs (gif harleen), harley (gif olive & cassie), gifsbymel (gif sterlinor) & lomapacks (gif oscar)
DC : Raelyn Blackwell (Lady Gaga) & Megan Williams (Sydney Sweeney)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 17/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45772-midas-hide-away-your-sons-and-daughters
https://www.30yearsstillyoung.com/t45785-midas-there-are-times-when-i-don-t-like-myself
https://www.30yearsstillyoung.com/t46660-midas-sterling

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony EmptyAujourd'hui à 8:04

Cassie Edwards adore ce message



bittersweet symphony
Midas Sterling & @Cassie Edwards ☆ crédit/harley

Elle prononce à nouveau le prénom de Micah et me confirme par la même occasion que je n’ai absolument pas envie d’entendre parler de cela. Qu’il s’agisse d’une histoire montée de toutes pièces par Cassie pour me faire réagir exactement comme je suis en train de le faire ou bien qu’un vrai projet du genre se monte un jour, je ne veux absolument pas en entendre parler. Et une part de moi aimerait bien demander par la même occasion que le nom de l’acteur cesse de m’être jeté au visage ou simplement prononcé en ma présence. Toutefois, je m’abstiens. S’il y a bien une chose avec laquelle la blonde n’a rien à voir, c’est mon altercation avec Micah Tomlinson et toute la haine que je lui voue. « Bien sûr, et crois moi que ça rapporte un max. » Tout l’or du monde ne m’intéresse pas dans le cas présent. J’ai de l’argent à ne plus savoir qu’en faire et elle le sait. « Par contre toi, tu ne toucherais rien. » - « Crois moi, c’est un problème. Je suis même prêt à payer pour jamais en entendre parler. » Le ridicule ne tue pas mais ce n’est pas pour autant que j’ai envie de voir ma vie – mal – romancée sur grand écran.

« C’était ça ou la musique. » Je lève un sourcil, surpris qu’elle cite cette possibilité. Que je sache, la blonde n’a pas de réel talent musical. « Enfin je voudrai surtout pas faire de l’ombre aux numéros un du moment, je vais vous laisser profiter un peu, quand même. » Je ne me sens pas insulté. Je suis encore tout à ma surprise face au sérieux qui se dégage de ses mots. Elle l’a vraiment envisagé. « Parce que tu sais chanter toi ? » La vexer n’est pas au programme, mais nous n’y sommes jamais allés avec le dos de la cuillère l’une avec l’autre. « Me dit pas que tu fais partie de ceux de ta génération - » Parce que non, il n’est pas possible que nous appartenions à la même. « Qui pensent que c’est pas nécessaire pour faire carrière dans la musique. » En atteste l’émergence de popstar sans réel talent, qui ne composent ni n’écrivent, et qui compensent avec une belle présence scénique et un physique de top model. Je suis une vieille âme, surtout lorsqu’il est question de musique : ces gens-là ne sont pas des artistes à mon sens.
 
« Bien sûr, j’aurai plus vraiment l’occasion de tout faire moi-même quand je serai célèbre. Toi-même tu sais que ça peut s’avérer compliqué. » - « Tu vois loin. Je suis même pas surpris. » Je me demande même si ce n’est pas cela qui l’intéresse, plutôt que n’importe quelle activité ; être célèbre. Là-dessus nous sommes deux opposés : je n’ai jamais recherché les projecteurs, je n’ai toujours voulu que chanter, être sur scène et communier avec mon public. « Tu parles de moi comme si j’étais un tyran. » J’esquisse un sourire étrangement bienveillant et sincère. « T’es exactement le tyran dont j’avais besoin ces dernières années. » Et c’est vrai : sans elle pour me mettre un constant coup de pied aux fesses, beaucoup de choses ne se seraient pas passées de la même façon. Au-delà de ça, je sais qu’elle a toujours assuré mes arrières auprès du label lorsque je ne tenais pas mes délais et engagements.

« Je sais. C’était pas une position facile pour toi et j’en suis désolée. » Je secoue la tête, refusant de me victimiser pour une situation que j’ai créée de toute pièce : personne ne m’a forcé à truquer le jeu en faveur de Jo. Nous n’étions plus en 2016. Je n’étais plus un gamin qui ne savait pas comment s’opposer au rouleur compresseur qu’est la production de X-Factor. J’étais conscient de ce que j’étais en train de faire. « De toute façon, ni elle ni moi on ne t’aurait demandé de faire un choix, hein. » - « Je sais. » Jo est trop mature pour ça, sous ses airs de diva capricieuse elle est réfléchie et censée, et Cassie est…Cassie. Je doute que ses altercations avec Jo ne l’aient chatouillée outre mesure. « C’est pour ça que c’est important de te faciliter la vie avec la prochaine personne qui s’occupera de toi. » Je n’ai pas envie de songer à tout ce que je vais devoir faire pour reconstruire la confiance avec cette fameuse nouvelle personne. Pour ce soir, Cassie est encore mon assistante et c’est ainsi que les choses doivent être : sans elle, jamais je n’aurais pu toucher du bout du doigt mes rêves de jeune homme d’obtenir ce genre de récompense. Elle devait être là, au même titre que Jo, ni plus ni moins. « Y aura pas d’avis biaisé, rien que du professionnalisme, juré. » Je lui envoie une délicate bourrade dans l’épaule plus ému par la situation que je ne veux bien l’admettre. « N’en choisi pas une ou un que Jo mettra dans sa poche trop facilement, hein. » Je suis moi-même incapable de refuser quoi que ce soit non à la brune, (même si je le suis bel et bien) mais à mon besoin permanent de la contenter, de la rendre heureuse, de faire tourner mon monde autour d’elle, tout simplement. Ma prochaine assistante ou mon prochain assistant devra s’assurer que je continue à bosser un peu dans tout ça. « Toi comme moi on sait que si je m’écoutais trop souvent j’en foutrais pas une. Et ce serait du gâchis. » Parce que j’ai du talent, je commence à l’accepter et à me voir autrement que comme une fraude. « Quelqu’un d’un peu moins borné ça te fera peut-être un peu de vacances, aussi, qu’est-ce que t’en dis ?  » - « Trouve moi quelqu’un qui ait mes intérêts à cœur avant ceux du label, tu veux ? » C’est important, surtout dans un contexte où je m’interroge de plus en plus sur le tournant que je veux voir prendre ma carrière. « C’est ça le plus important à mes yeux. Je risque de passer les prochains mois à explorer un peu ce que j’ai envie de faire. » Après la tournée, cela va sans dire. « J’ai pas envie d’avoir un larbin de Sony qui cherche qu’à me presser pour que je sorte mon prochain tube. » Elle ne l’était pas : elle était le parfait entre deux. Pour la suite, j’ai besoin de quelqu’un qui soit résolument de mon côté et qui n’ait pas peur de les envoyer chier.




:sing: :
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(missie #4) bittersweet symphony Empty
Message(#)(missie #4) bittersweet symphony Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(missie #4) bittersweet symphony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-