AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited – Ombres de la Galaxie : ...
Voir le deal

 sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlett Bridgers
Scarlett Bridgers
le masque de verre
le masque de verre
Absent
ÂGE : 31 ans | 12.01.93
SURNOM : Au travail, la plupart des gens l'appellent Bridgers. Sa mère l'appelerait Arabella, son prénom de naissance, si elles étaient encore en contact.
STATUT : Célibataire et peu intéressée à l'idée d'investir une relation. Elle aime les femmes mais trouve que le sexe est un bon outil de persuasion avec les hommes.
MÉTIER : Fondatrice de Tried & True, une agence de relations publiques, qui lui a valu un profil dans le prestigieux Forbes 30 under 30.
LOGEMENT : Une villa au 212 Beachcrest Road. La porte du jardin arrière mène directement à la plage où Scarlett va surfer quasiment tous les matins.
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A7d19f8d4a111441a599c7da31a8bd2feea49c14
POSTS : 300 POINTS : 590

TW IN RP : Manipulation, addiction (d'un parent), précarité, abus sexuels sur mineure, sexe, parentification, homophobie, ptsd.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (fake) red hair don't care ♤ self-made woman, alumni du Forbes 30 under 30 ♤ accepte toutes les affaires sauf les scandales de violences sexuelles ♤ observatrice, manipulatrice, rusée, solitaire ♤ n'a jamais été ivre et ne consomme aucune drogue ♤ a quitté son Londres natal à 18 ans et n'y a jamais remis les pieds ♤ éthique de travail en béton, éthique de vie très flexible ♤ a un petit tatouage d'un cœur en barbelé sur le bras, vestige de ses 18 ans, qu'elle adore critiquer mais n'a jamais fait effacer ♤ collectionneuse d'art et d'aventures sans lendemain
CODE COULEUR : Scarlett s'impose en #9933ff
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 8bc54e2fde20519e8421bd65a4d38fbe9e75e0a8
SLOANE ♤ where I'm coming from, yeah, it's a darker side of me that makes you feel so numb 'cause we're hot like hell, does it burn when I'm not there? 01 02 03 04 05 06 07

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered B585ad87c0c8d2b1721b7fa1b3d59959a1d5111c
SWANN ♤ now it's getting quiet here, now it's getting blue, and this, baby, ain't no fair, taking up my youth, you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth, but I see it in your eyes, the things that you do 01 02 03 04

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Ad640d37e0302c723ab6681d6302639054e33baaRUBEN ♤ you say that we'll just screw it up in these trying times, we're not trying, so cut the headlights, summer's a knife, i'm always waiting for you just to cut to the bone 01 02 03 04 05 06

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered D3ae6560a272eff01a9da8141566c30916c853b8JO ♤ we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed, i can blow your mind 01 02 03 04

Abi 01Rory 01Sami 01Penny 01Lena 01

RPs TERMINÉS : Stella 01Ken 01Jiyeon 01 Jiyeon 02
AVATAR : Dua Lipa
CRÉDITS : pinterest, avatar ©bbberry, gif harry ©ftdonavynil, gifs swann, jo ©harley, ub ©loonywaltz
DC : Marceline la tornade & Madison la souris
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52073-scarlett-i-know-you-re-dying-trying-to-figure-me-out
https://www.30yearsstillyoung.com/t52089-scarlett-my-name-s-on-the-tip-of-your-tongue-keep-running-your-mouth
https://www.30yearsstillyoung.com/t53771-scarlett-bridgers-instagram

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptyLun 10 Juin 2024 - 22:27


« Le festival du quoi ? »
« Du quokka. »

La réceptionniste tend un prospectus à Scarlett avec un sourire, fière d’elle. Le papier brillant montre une petite créature souriante, ressemblant à un hamster mêlé à une marmotte. « Oooooh, trop mig- », commence Samuel, attendri, et Scarlett le fusille du regard pour le faire taire avant de se tourner à nouveau vers la petite blonde derrière son bureau. L’écran de son ordinateur se reflète dans le verre épais et jaunâtre de ses lunettes. « Votre motel est quasi complet à cause du festival du quokka ? » « C’est un évènement très prisé, on peut observer des quokkas dans leur habitat naturel, et cette année nous avons une conférence du Dr Helman sur la reprod- » Scarlett fait un signe de la main pour l’arrêter. « On prendra les deux chambres restantes, on se débrouillera », elle tranche, agacée. « Parfait, oui, bien sûr. Est-ce que vous voulez le programme du festival ? » Scarlett masse sa tempe avec ses doigts, jette un coup d'œil derrière elle. Sloane la regarde, l’air à moitié desespérée, moitié amusée. Scarlett fronce ses sourcils, agacée. Ce n’est vraiment pas le moment de rire.

Elles, Samuel, et Elliott, un assistant de production, sont perdus au milieu du désert australien, à plus de 300 km de Brisbane, leur voiture en rad, la dépanneuse n’arrivera que demain. Le set, posé dans un lieu en pleine nature, pour donner plus de réalisme qu’un fond vert, est à 400 km d’ici ; ils l’ont quitté ce matin après deux jours de tournage sous haute tension, abandonnant les troupes pour boucler quelques scènes demain. Sloane doit rentrer voir sa fille, apparemment, Scarlett a un engagement pour l’agence, Samuel a une vie en dehors du travail (qui l’eut cru ?) et qui sait pourquoi Elliott devait partir aussi - peut-être envoyé pour faire tampon pour que les trois autres ne s’étranglent pas ? La tension est toujours aussi haute sur le set, et les quatre premières heures de voiture ont été passé dans un silence palpable, à peine dérangé par la radio qu’ils ont écouté, commentant vaguement les musiques qui passaient - cinq fois Espresso de Sabrina Carpenter, Scarlett se sentant proche d’ouvrir la porte et se jeter sous les roues. Mais finalement, c’est la voiture qui a rendu le tablier la première. Voyant de la batterie rouge, c’est plié. Dans leur malheur, ils étaient à 40 km de la ville la plus proche ; ils ont roulé en croisant les doigts, attérisant vers 18h dans un bled perdu de 1000 habitants avec un motel. Et le festival du quokka, apparemment.

« C’est une plaisanterie ? » Demande Scarlett, alors que Sloane et elle pénètrent dans la chambre qu’elles vont devoir partager et qu’elles voient le lit double collé au mur. Scarlett s’en approche immédiatement pour l’observer, espérant qu’il s’agit de deux lits simples collés. Bien sûr que non. Elle ferme les yeux, inspire. La petite pièce sent la poussière, le dessus de lit est couvert de fleurs, la couverture est en cette espèce de matière de laine qui gratte. Une vieille télé est posée sur un petit meuble en faux bois, dont les bords s’écaillent. Le plafonnier éclaire le tout d’une lumière jaune pisse. « Je ne dors pas du côté du mur », indique Scarlett laissant tomber dramatiquement sa valise à côté du lit sur lequel elle s'assoit. Sur la petite table de chevet sont posés quelques prospectus, dont celui de la pizzeria du coin. Elle le prend, l’observe, et le tend vers Sloane d’un air interrogatif, l’air de dire : notre dîner ?


@Sloane Jarecki  sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 1f608



and they nicknamed her "the bolter"
she's been many places with men of many faces, first, they're off to the races and she's laughing, drawin' aces, but none of it is changin' that the chariot is waitin', hearts are hers for the breakin', there's escape in escaping / started with a kiss "oh, we must stop meeting like this", but it always ends up with a town car speeding out the drive one evenin'




sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 908854lgbt
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered ZKSiRSA
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 335306globetrotter
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Mf7aKnj
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FhycjZK
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EIhyBXy

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FEs4GtV
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EzHY1vC
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3T1X3Vb
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered N8Ifep8
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3yMbGgA
Revenir en haut Aller en bas
Sloane Jarecki
Sloane Jarecki
la voix de la raison
la voix de la raison
ÂGE : christ+2 (35 ans).
SURNOM : S, "hé Martinez, ready girl?" (pour ceux qui connaissent son ancien nom de famille), "mmgnnn" (sa fille n'a que 8 mois).
STATUT : divorcée de sa bestie de toujours, avec qui elle coparente depuis peu.
MÉTIER : ancienne psychologue pour enfant reconvertie en psy des stars, mais davantage de l'acabit love island que gwyneth paltrow. sur le côté, fait de la sculpture sur bois.
LOGEMENT : une maison à bayside avec une chambre pour delilah, une pour son ex femme, et un atelier énorme pour sa passion.
(c) sweet fridays
POSTS : 97 POINTS : 360

TW IN RP : négligence et violences parentales, suicide d'un proche, aliens (on sait jamais)
TW IRL : age gaps majeur/mineur romancés
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_phgy53zNxY1vyc4sh_250
NATALIA (scénario en cours) after all the obstacles it's good to see you now with someone else, and it's such a miracle that you and me are still good friends. after all that we've been through, i know we're cool

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_owri6wTB7K1qlt39u_400
SCARLETT when you look at me like that, my darling, what did you expect? i'd probably still adore you with your hands around my neck (or i did last time i checked)

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Zoe-zoekravitz
SINOE › une citation sur les amis qui ne soit ni issue de friends, ni de toy story

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A5cd3005ffaba483ce8701488f7d5c57
YARA › un truc sur les situations ambiguës un peu (très) crève cœur

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 453481c5916d014c04d7de8f7af2bc37d1d5be5b
PENELOPE › une citation sur les potes sur lesquels on a eu un crush plus jeunes et qui nous sauvent le cul un jour, idéalement

penelope#1 (fb 2023) ; scarlett#4
RPs TERMINÉS : scarlett#1 ; scarlett#2 ; scarlett#3 ;
AVATAR : shay mitchell
CRÉDITS : avatar (c) kiddresources
DC : mac la menace, elena la présidente du dumb bitch club
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53994-while-we-were-developing-common-sense-she-studied-the-blade
https://www.30yearsstillyoung.com/t54647-a-rock-and-a-soft-place-sloane

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptyMar 11 Juin 2024 - 19:06


« On prendra les deux chambres restantes, on se débrouillera. »

Voilà une conclusion crispée qui ne présage rien de bon : c’est la première chose que se dit Sloane quand la petite blonde pose la paire de clés sur le bureau en bois massif de l’accueil du motel, sous leur nez, sans manquer d’y ajouter un petit pamphlet explicatif orné d’une photo en papier glacé de marsupial au grand sourire. Les quatre voyageurs excédés réagissent plus ou moins bien au forcing publicitaire qui leur est opposé : Samuel prend le pamphlet, ravi, tandis que l’assistant de prod bouclé remercie la gérante ; de l’autre côté du bureau, Scarlett rafle les clés sans autre forme de cérémonie et Sloane retient un rire qui menace à tout moment de déborder sans son accord. Soyons clairs : c’est d’un rire nerveux qu’il s’agit, parce qu’être coincée ici à des kilomètres de leur destination avec déjà des heures de retard en prévision dans la face crée chez elle un stress sans fin qui menace de la submerger depuis que le voyant rouge a commencé à clignoter. Le rire d’une mère qui devait retrouver sa gamine dans deux jours et qui doit rapidement trouver une solution d’urgence. L’éclat nerveux d’une maman, surtout, à qui sa gosse manque. Non qu’elle soit foutue de, ou assez confiante pour, l’avouer à ses collègues, ceci dit : ils se contentent donc d’un rire un peu psychotique sur le chemin qui les mène jusqu’à leurs chambres respectives, parce que si elle aurait pu se contenir un peu plus longtemps, le fait de devoir partager une pièce de 10m2 avec Scarlett fait définitivement office de dernier clou dans le cercueil.

Ça n’a tristement pas l'air d’une plaisanterie (et ce bien qu’un gloussement menace à nouveau de s’échapper des lèvres de Sloane) et, fidèles à la parole de la concernée : elles se débrouillent. Une valise tombe par terre en fracas de désespoir tandis qu'un sac trouve sagement une chaise dégarnie, et la brune se familiarise avec les lieux, clichés au sens le plus strict du motel de Psychose, odeur d’humidité et de nourriture d’EHPAD en plus. Certaine que le décret de ne pas dormir contre le mur aux traces suspicieusement marronâtres signera la fin de leurs échanges, et peu désireuse de s'installer près de sa comparse d’infortune, Sloane se résout à explorer la salle de bains : une grande baignoire pour se faire poignarder et un lavabo avec un robinet qui pend. Magnifique. Le retour n'est pas plus glorieux quand Scarlett lui tend la pub d'une pizzeria à proximité qui peut livrer, sans un mot. Devant se résoudre à une soirée en mode silencieux, Sloane l'accepte sans un mot, et l'ouvre pour découvrir une illustration de quokka entre la Regina et la Cannibale. Elle pouffe franchement, cette fois, avant de tourner le prospectus pour en montrer l'intérieur à Scarlett. « Désolée. Désolée, c’est les nerfs. » Autant tenter de se calmer rapidement, au risque qu'une larme coule et que Scarlett l’asperge de spray au poivre, trou noir où le fun s'en va mourir en plus d'être la première hater de toute émotion saine. « On prend ce que tu veux, j'irai récupérer à l'entrée. » Elle a presque mal à la mâchoire, après quatre heures sans l'utiliser.

Une fois la pizzeria appelée, la psy se résout donc à se laisser choir sur le lit (côté mur près des traces kaki, comme promis), allumant la télé par réflexe de femme qui a du mal à vivre dans le silence et reprenant immédiatement son portable pour taper le seul numéro qu’elle connaît en-dehors du sien. Natalia la laisse sur messagerie pour la sixième fois. « Putain », qu’elle peste à voix haute, abattant le portable sur la couverture pelucheuse à côté de sa cuisse. Sur cette parenthèse d’énervement qu’elle n'aurait jamais dû laisser s'échapper (cf.: paragraphe précédent), Sloane se laisse tomber en arrière et frotte ses pommettes et son front comme pour en chasser l'angoisse. Ça y est : le rire ressort, et l’envie d’embrasser le mur du bout du front à plusieurs reprises n'est pas loin non plus. Ses mains retrouvent le portable, envoient un bref SMS à Helen, puis à Sinoé : i]tu sais faire survivre un enfant en bas-âge ? C'est pas pour une amie. « Tu me feras penser à refuser tous les voyages en voiture sans contrôle technique effectué la veille, la prochaine fois. »

@Scarlett Bridgers sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3922047296
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Bridgers
Scarlett Bridgers
le masque de verre
le masque de verre
Absent
ÂGE : 31 ans | 12.01.93
SURNOM : Au travail, la plupart des gens l'appellent Bridgers. Sa mère l'appelerait Arabella, son prénom de naissance, si elles étaient encore en contact.
STATUT : Célibataire et peu intéressée à l'idée d'investir une relation. Elle aime les femmes mais trouve que le sexe est un bon outil de persuasion avec les hommes.
MÉTIER : Fondatrice de Tried & True, une agence de relations publiques, qui lui a valu un profil dans le prestigieux Forbes 30 under 30.
LOGEMENT : Une villa au 212 Beachcrest Road. La porte du jardin arrière mène directement à la plage où Scarlett va surfer quasiment tous les matins.
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A7d19f8d4a111441a599c7da31a8bd2feea49c14
POSTS : 300 POINTS : 590

TW IN RP : Manipulation, addiction (d'un parent), précarité, abus sexuels sur mineure, sexe, parentification, homophobie, ptsd.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (fake) red hair don't care ♤ self-made woman, alumni du Forbes 30 under 30 ♤ accepte toutes les affaires sauf les scandales de violences sexuelles ♤ observatrice, manipulatrice, rusée, solitaire ♤ n'a jamais été ivre et ne consomme aucune drogue ♤ a quitté son Londres natal à 18 ans et n'y a jamais remis les pieds ♤ éthique de travail en béton, éthique de vie très flexible ♤ a un petit tatouage d'un cœur en barbelé sur le bras, vestige de ses 18 ans, qu'elle adore critiquer mais n'a jamais fait effacer ♤ collectionneuse d'art et d'aventures sans lendemain
CODE COULEUR : Scarlett s'impose en #9933ff
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 8bc54e2fde20519e8421bd65a4d38fbe9e75e0a8
SLOANE ♤ where I'm coming from, yeah, it's a darker side of me that makes you feel so numb 'cause we're hot like hell, does it burn when I'm not there? 01 02 03 04 05 06 07

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered B585ad87c0c8d2b1721b7fa1b3d59959a1d5111c
SWANN ♤ now it's getting quiet here, now it's getting blue, and this, baby, ain't no fair, taking up my youth, you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth, but I see it in your eyes, the things that you do 01 02 03 04

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Ad640d37e0302c723ab6681d6302639054e33baaRUBEN ♤ you say that we'll just screw it up in these trying times, we're not trying, so cut the headlights, summer's a knife, i'm always waiting for you just to cut to the bone 01 02 03 04 05 06

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered D3ae6560a272eff01a9da8141566c30916c853b8JO ♤ we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed, i can blow your mind 01 02 03 04

Abi 01Rory 01Sami 01Penny 01Lena 01

RPs TERMINÉS : Stella 01Ken 01Jiyeon 01 Jiyeon 02
AVATAR : Dua Lipa
CRÉDITS : pinterest, avatar ©bbberry, gif harry ©ftdonavynil, gifs swann, jo ©harley, ub ©loonywaltz
DC : Marceline la tornade & Madison la souris
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52073-scarlett-i-know-you-re-dying-trying-to-figure-me-out
https://www.30yearsstillyoung.com/t52089-scarlett-my-name-s-on-the-tip-of-your-tongue-keep-running-your-mouth
https://www.30yearsstillyoung.com/t53771-scarlett-bridgers-instagram

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptyMar 11 Juin 2024 - 22:32


Scarlett se demande si elle n’est pas arrivée dans une sorte de dimension parallèle, un espace liminale qui se matérialise dans ce motel décrépie où même le menu de pizza est écrit en comic sans, avec une photo de quokka en plein milieu qui arrache un rire nerveux à Sloane. « Désolée. Désolée, c’est les nerfs. » Scarlett la fusille du regard, trop agacée pour voir l’ironie de la situation, ou pouvoir en rire. Pour l’instant, elle s’occupe à maintenir en tout circonstance son armure devant Sloane, avec qui elle va devoir passer la soirée dans cette petite pièce mal éclairée, alors qu’elle l’évite depuis déjà des semaines maintenant. Il est trop tard pour s’inscrire à la conférence du docteur spécialisé dans la reproductiond des quokka ou ?... « On prend ce que tu veux, j'irai récupérer à l'entrée. » Scarlett lui reprend le menu des mains, et sonde les options. Rien de bien fameux, c’est des pizzas cheap - dont elle ne manquera pas de se faire rembourser la note de frais, hors de question de débourser un centime dans cette aventure. Scarlett prend son téléphone et compose le numéro de la pizzeria pour commencer à commander. « (...) une margarita et une, hm, celle avec les jalapenos dessus. » « La lova ? » réplique la voix traînante du livreur. « Non, hm, l’autre. » « Laquelle ? La dolce vita ou la crazy quokka ? » « La deuxième », continue Scarlett, agacée, évitant le regard de Sloane. « La dolce vita ? » « Non, la crazy quokka », elle énonce, mâchoire serrée. Elle aurait dû prendre une regina, comme tout le monde, putain, se dit-elle. Elle a été embobinée par la promesse des jalapenos sur la pizza, elle qui adore le piment. « S’il-vous-plaît », elle murmure, dépitée, humilée par une foutue pizza.

Sloane s’installe dans le lit, visiblement dépitée par la situation alors qu’elle porte son téléphone à son oreille - ce n’est pas la première fois qu’elle le fait, depuis qu’ils sont tombés en panne. « Putain », elle lâche, et Scarlett a bien envie de lui répondre : à qui le dis-tu. Mais elle serre les temps et prend elle-même son téléphone pour prévenir Ruben - son étrange colocataire du moment - qu’elle ne rentrera pas ce soir. Sloane aussi tape sur son téléphone, l’air soucieuse. « Tu me feras penser à refuser tous les voyages en voiture sans contrôle technique effectué la veille, la prochaine fois. » Scarlett secoue la tête, et reporte son attention sur la télé. « Qui nous dit que ce n’est pas Samuel qui a traffiqué les câbles pour qu’on atterrisse au festival ? » Elle suggère d’un ton sarcastique. « T’as pas vu assez de film d’horreur si tu penses qu’un contrôle technique peut te sauver », elle ajoute en haussant les épaules. La télé crache les nouvelles du canton sur une chaîne de télévision locale aux écrans titres ringards. Scarlett se lève du lit dans un soupir. « Je vais prendre ma douche, le temps que les pizzas arrivent. » Elle déteste devoir dire à qui que ce soit ce qu’elle doit faire, mais a-t-elle seulement le choix ?

La douche de l’hôtel a les joints sales, et le salon sent une odeur de lavande chimique - heureusement, Scarlett a sa propre trousse de toilettes. Elle se douche rapidement, espérant ne pas attraper une mycose du pied, et se glisse dans son pyjama, un ensemble chemise et short en satin d’un vert émeraude qui complimente parfaitement ses cheveux. Elle déteste à quel point le short est court, mais elle n’a pas vraiment le choix - elle ne va pas dormir en pantalon de costume ou en jean. Elle pousse un soupir agacé, et sort de la pièce, retournant s’installer dans le lit comme si de rien était, sa trousse de toilettes dans la main. Elle s'assoit, le dos contre l’oreiller, et commence à chercher ses sérums et crèmes hydratantes, jetant un coup d'œil en coin vers Sloane qui a toujours son téléphone à la main, et la mine déconfite. « Tu avais des engagements importants pour la soirée ? » Elle demande d’un ton dégagé.



@Sloane Jarecki  sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 1f608



and they nicknamed her "the bolter"
she's been many places with men of many faces, first, they're off to the races and she's laughing, drawin' aces, but none of it is changin' that the chariot is waitin', hearts are hers for the breakin', there's escape in escaping / started with a kiss "oh, we must stop meeting like this", but it always ends up with a town car speeding out the drive one evenin'




sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 908854lgbt
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered ZKSiRSA
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 335306globetrotter
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Mf7aKnj
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FhycjZK
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EIhyBXy

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FEs4GtV
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EzHY1vC
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3T1X3Vb
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered N8Ifep8
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3yMbGgA
Revenir en haut Aller en bas
Sloane Jarecki
Sloane Jarecki
la voix de la raison
la voix de la raison
ÂGE : christ+2 (35 ans).
SURNOM : S, "hé Martinez, ready girl?" (pour ceux qui connaissent son ancien nom de famille), "mmgnnn" (sa fille n'a que 8 mois).
STATUT : divorcée de sa bestie de toujours, avec qui elle coparente depuis peu.
MÉTIER : ancienne psychologue pour enfant reconvertie en psy des stars, mais davantage de l'acabit love island que gwyneth paltrow. sur le côté, fait de la sculpture sur bois.
LOGEMENT : une maison à bayside avec une chambre pour delilah, une pour son ex femme, et un atelier énorme pour sa passion.
(c) sweet fridays
POSTS : 97 POINTS : 360

TW IN RP : négligence et violences parentales, suicide d'un proche, aliens (on sait jamais)
TW IRL : age gaps majeur/mineur romancés
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_phgy53zNxY1vyc4sh_250
NATALIA (scénario en cours) after all the obstacles it's good to see you now with someone else, and it's such a miracle that you and me are still good friends. after all that we've been through, i know we're cool

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_owri6wTB7K1qlt39u_400
SCARLETT when you look at me like that, my darling, what did you expect? i'd probably still adore you with your hands around my neck (or i did last time i checked)

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Zoe-zoekravitz
SINOE › une citation sur les amis qui ne soit ni issue de friends, ni de toy story

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A5cd3005ffaba483ce8701488f7d5c57
YARA › un truc sur les situations ambiguës un peu (très) crève cœur

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 453481c5916d014c04d7de8f7af2bc37d1d5be5b
PENELOPE › une citation sur les potes sur lesquels on a eu un crush plus jeunes et qui nous sauvent le cul un jour, idéalement

penelope#1 (fb 2023) ; scarlett#4
RPs TERMINÉS : scarlett#1 ; scarlett#2 ; scarlett#3 ;
AVATAR : shay mitchell
CRÉDITS : avatar (c) kiddresources
DC : mac la menace, elena la présidente du dumb bitch club
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53994-while-we-were-developing-common-sense-she-studied-the-blade
https://www.30yearsstillyoung.com/t54647-a-rock-and-a-soft-place-sloane

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptyMer 12 Juin 2024 - 17:47


Manifestement, le sort qui semble s’acharner et l’accumulation d’ennuis ne fait pas rire Scarlett – et Sloane serait sûrement plus compatissante, si elle n’était pas elle-même à bout de nerfs, ce qui la fait très tristement réagir par l’hilarité. Si les fortes émotions n’ont jamais été son fort, les plus dormantes et soudaines comme l’angoisse et la colère sont de ce lot de quotidien qu’elle laisse complètement de côté, quand elle en a la possibilité, et elle sait que c’est pire. Pire, parce que le combo des deux ressort nécessairement comme une explosion qu’elle est forcée à subir, devant la pire des personnes, sous la forme la plus chiante de toutes. Quoique : pleurer auprès de Scarlett aurait été mille fois pire, l’expérience en témoigne. Elle est donc contrainte et forcée à se discipliner à l’aide d’exercices de respiration pendant que la rouquine commande une pizza crazy quokka, ce qui menace de la faire basculer dans un nouveau fou-rire dont sa dignité ne se relèvera pas. Une seule solution : regarder avec une attention sans faille le vieux téléfilm Chances, où un milliardaire prend une drogue inventée pour se réincarner dans le corps du bambin de son sous-fifre au bureau. Pas exactement le meilleur match pour apaiser son humeur.

Seule autre solution : tenter de joindre Natalia pour la énième fois, le cœur dans les tempes à l’idée horrible et affreuse qu’elle ait soudain d’autres engagements pour le lendemain, et plus du tout envie de revoir leur fille, qui dormirait sur le trottoir dans une boîte en carton. Elle tombe pour la énième fois, là encore, sur le répondeur, et son esprit rationnel tente de lui crier tout l’inverse de ce que son anxiété lui renvoie, malheureusement sur un volume trop faible pour qu’elle puisse rééquilibrer la balance. « Qui nous dit que ce n’est pas Samuel qui a traffiqué les câbles pour qu’on atterrisse au festival ? » Curieusement, là, maintenant, Sloane n’a plus du tout envie de rire. Elle bronche à peine quand sa comparse l’informe aller prendre une douche, les yeux fermés et le corps toujours renversé sur le lit. Le court répit lui laisse le temps d’appeler cinq autres fois et d’envoyer un reeeeeep, répondu en faux-espoir par un pas trop, pourquoi ? d’une Sinoé perplexe. Quand Scarlett revient, elle a retrouvé sa position de désespoir, les yeux mi-clos qui ne se rouvrent qu’au bruit de froissement de couverture lorsque la concernée se rassoit, une bardée de produits dans les bras. Sloane fait mine de ne pas remarquer le pyjama, et c’est aussi crédible que le rôle de Madonna en Evita. Au moins, la gêne l’empêche de rire à nouveau – on prend le positif où on peut.

La conversation ne s’est pour autant pas arrêtée avec l’excuse de la douche, à sa grande surprise : Scarlett renvoie une question dans sa direction, s’intéressant pour la première fois un tant soit peu à elle depuis leur dernière rencontre dans ce qui équivaut à un placard. Rire court, presque sec – puis : « Un engagement, ouais. » Elle consent enfin à se redresser et à poser son portable, le regard fixé sur la télé en guise de remplacement. « Le genre qui ne peut pas rentrer à pieds et se réchauffer une pizza. » Elle sait qu’elle lui a parlé de Delilah, une fois, mais impossible de se souvenir à quel point : elle opte donc pour donner le moins d’infos possibles. « Elle a 8 mois. Je devais la récupérer demain après-midi, ma… Sa mère peut s'en occuper ce soir. » Elle se ravise sur les termes, se demande sur quel mot entre femme, ex et coparente son cerveau se débat. Pas la peine de lui donner d’aperçu sur son divorce complexe et flou et lui donner une occasion de juger de son train de vie en plus ; Helen lui rebat suffisamment les oreilles pour qu’elle se passe d'une seconde opinion. À tous les coups, Scarlett a déjà oublié la blonde qu’elle a complimenté à la deuxième soirée où elles se sont croisées : Sloane aimerait que ça reste ainsi. « Et toi ? »  Elle suppute d’avance qu’aux yeux de Scarlett, rien ne peut remplacer le travail. Elle aimerait être détrompée, rien qu’une seconde fois, sur l’idée qu’elle se fait de sa personne et que la jeune femme vient démolir d’un simple souffle, une semaine sur deux. « Pas pour des enfants, j’imagine que t’es plutôt du genre à bosser sur ton temps libre… Quand t’es pas en soirée. » Elle garde son sourire pour elle, cette fois, ostensiblement très occupée par l’écran. « Pour ce que j’en sais, c’est toi qui as mis un gravillon dans le moteur pour assouvir ta passion secrète pour la reproduction des quokkas. »

@Scarlett Bridgers sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3922047296
Revenir en haut Aller en bas
Scarlett Bridgers
Scarlett Bridgers
le masque de verre
le masque de verre
Absent
ÂGE : 31 ans | 12.01.93
SURNOM : Au travail, la plupart des gens l'appellent Bridgers. Sa mère l'appelerait Arabella, son prénom de naissance, si elles étaient encore en contact.
STATUT : Célibataire et peu intéressée à l'idée d'investir une relation. Elle aime les femmes mais trouve que le sexe est un bon outil de persuasion avec les hommes.
MÉTIER : Fondatrice de Tried & True, une agence de relations publiques, qui lui a valu un profil dans le prestigieux Forbes 30 under 30.
LOGEMENT : Une villa au 212 Beachcrest Road. La porte du jardin arrière mène directement à la plage où Scarlett va surfer quasiment tous les matins.
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A7d19f8d4a111441a599c7da31a8bd2feea49c14
POSTS : 300 POINTS : 590

TW IN RP : Manipulation, addiction (d'un parent), précarité, abus sexuels sur mineure, sexe, parentification, homophobie, ptsd.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : (fake) red hair don't care ♤ self-made woman, alumni du Forbes 30 under 30 ♤ accepte toutes les affaires sauf les scandales de violences sexuelles ♤ observatrice, manipulatrice, rusée, solitaire ♤ n'a jamais été ivre et ne consomme aucune drogue ♤ a quitté son Londres natal à 18 ans et n'y a jamais remis les pieds ♤ éthique de travail en béton, éthique de vie très flexible ♤ a un petit tatouage d'un cœur en barbelé sur le bras, vestige de ses 18 ans, qu'elle adore critiquer mais n'a jamais fait effacer ♤ collectionneuse d'art et d'aventures sans lendemain
CODE COULEUR : Scarlett s'impose en #9933ff
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 8bc54e2fde20519e8421bd65a4d38fbe9e75e0a8
SLOANE ♤ where I'm coming from, yeah, it's a darker side of me that makes you feel so numb 'cause we're hot like hell, does it burn when I'm not there? 01 02 03 04 05 06 07

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered B585ad87c0c8d2b1721b7fa1b3d59959a1d5111c
SWANN ♤ now it's getting quiet here, now it's getting blue, and this, baby, ain't no fair, taking up my youth, you've been telling me some lies, I be thinking it's the truth, but I see it in your eyes, the things that you do 01 02 03 04

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Ad640d37e0302c723ab6681d6302639054e33baaRUBEN ♤ you say that we'll just screw it up in these trying times, we're not trying, so cut the headlights, summer's a knife, i'm always waiting for you just to cut to the bone 01 02 03 04 05 06

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered D3ae6560a272eff01a9da8141566c30916c853b8JO ♤ we fight and we argue, you'll still love me blind, if we don't fuck this whole thing up, guaranteed, i can blow your mind 01 02 03 04

Abi 01Rory 01Sami 01Penny 01Lena 01

RPs TERMINÉS : Stella 01Ken 01Jiyeon 01 Jiyeon 02
AVATAR : Dua Lipa
CRÉDITS : pinterest, avatar ©bbberry, gif harry ©ftdonavynil, gifs swann, jo ©harley, ub ©loonywaltz
DC : Marceline la tornade & Madison la souris
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 10/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52073-scarlett-i-know-you-re-dying-trying-to-figure-me-out
https://www.30yearsstillyoung.com/t52089-scarlett-my-name-s-on-the-tip-of-your-tongue-keep-running-your-mouth
https://www.30yearsstillyoung.com/t53771-scarlett-bridgers-instagram

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptyMer 12 Juin 2024 - 19:13


L’atmosphère est lourde, palpable - Scarlett a l’impression qu’elle pourrait la prendre dans son poing ou la couper au couteau. Elle est étrangement consciente de la couverture sur ses jambes nues, et de la chaleur du corps de Sloane, à côté d’elle. Agacée, elle secoue sa tête légèrement, et prend son téléphone pour prévenir Ruben qu’elle ne rentrera pas ce soir, qu’il ne s’inquiète pas - il a l’air à vrai dire plus inquiet de savoir avec quelle collègue Scarlett est enfermée, et elle doit retenir un grognement à la réception des textos. Elle pose son téléphone, et commence à sortir son sérum hydratant qu’elle masse sur son visage et son cou, son regard rivé sur l’écran de la télé. Est-ce que c’est ça que font les couples mariés, le soir, se demande-t-elle avec un espèce de rire jaune dans la tête, avec l’impression d’être dans une scène de film, son rôle sûrement joué par Julianne Moore ou Laura Dern. Elle jette un coup d’oeil à Sloane, dont les traits trahissent une étrange impatience, et elle finit par cracher sa question, ne résistant pas à sa curiosité. « Le genre qui ne peut pas rentrer à pieds et se réchauffer une pizza. » Ah oui. Quelle drôle d’idée d’avoir un enfant, tout de même, grimace Scarlett, qui se demande comment les gens supportent de voir leur liberté de mouvement entravé par une petite créature qui ne sait pas manger seule. « Elle a 8 mois. Je devais la récupérer demain après-midi, ma… Sa mère peut s'en occuper ce soir. » Scarlett hoche la tête. Elle est curieuse malgré elle : quel genre d’étrange arrangement Sloane a-t-elle dans sa vie de famille ? Elle a fait un bébé avec un ex, elle a divorcé dès la naissance, elle élève avec sa meilleure amie ? Mais elle garde ses questions pour elle pour l’instant, et se contente de prendre son portable dans ses mains, chassant au passage les notifications des messages de Ruben. « J’espère qu’on sera rentré pas trop tard demain, que la dépanneuse suffira. Mais sinon, j’ai les contacts d’une agence de babysitting qui bosse avec mes clients, tu veux leur contact ? » Demande Scarlett d’un ton prétendu désintéressé par toute cette histoire. « Ca coûte une blinde, mais tu le passeras en note de frais, et c’est des gens de confiance. Si jamais », elle dit, haussant les épaules, l’air de dire que la balle était dans le camp de Sloane de toute façon.

Malheureusement, comme à chaque fois que l'on pose une question à quelqu'un, il se sent le besoin de la retourner, et c'est sans surprise que Sloane demande donc : « Et toi ? » Scarlett serre la mâchoire, ne sachant pas encore sur quel pied elle a décidé de danser avec Sloane ce soir - ou, soyons honnêtes, depuis le début. « Pas pour des enfants, j’imagine que t’es plutôt du genre à bosser sur ton temps libre… Quand t’es pas en soirée. » Scarlett pourrait jurer avoir entendu l'ampoule du plafonnier grésiller, comme si l'électricité dans l'air se propageait dans les luminaires.  « Je ne vois pas le travail comme l'inverse de mon temps libre, oui », elle répond, le visage neutre. Elle pourrait s'arrêter là, se dit-elle. Mais Sloane est une interlocutrice patiente. « Pour ce que j’en sais, c’est toi qui as mis un gravillon dans le moteur pour assouvir ta passion secrète pour la reproduction des quokkas. » Scarlett a un rire malgré elle, le premier de la soirée. « Oh crois-moi, ce n'est pas là que je nous aurais fait atterrir, j'ai des standings de literie plus hauts », elle réplique. « Mais si la prochaine fois on passe près d'un bon spot de surf, là, qui sait ce que je ferais de la batterie de la voiture », elle glisse, sourire en coin, donnant une minuscule information sur sa vie personnelle. Elle a terminé avec son troisième sérum, et passe à sa crème hydratante, elle masse ses joues dans des gestes réguliers. « Mais j'avais rien de prévu ce soir. Juste un... » elle hésite, quoi, un ami ?! non, hors de question de dire ce mot à voix haute, « J'héberge quelqu'un chez moi, il a des soucis de logement. J'espère qu'il va pas cramer la maison en mon absence », elle soupire. Sur son téléphone, Ruben semble plus intéressé par l'embêter sur la présence de Sloane dans la chambre qu'autre chose. L'écran s'allume : un texto du livreur de pizza qui arrive. Elle attrape son porte-monnaie et sort un billet de 20$. « Tiens, pour son pourboire. Personne ne devrait travailler dans une pizzeria qui appelle ses pizzas la crazy quokka. »


@Sloane Jarecki  sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 1f608



and they nicknamed her "the bolter"
she's been many places with men of many faces, first, they're off to the races and she's laughing, drawin' aces, but none of it is changin' that the chariot is waitin', hearts are hers for the breakin', there's escape in escaping / started with a kiss "oh, we must stop meeting like this", but it always ends up with a town car speeding out the drive one evenin'




sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 908854lgbt
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered ZKSiRSA
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 335306globetrotter
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Mf7aKnj
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FhycjZK
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EIhyBXy

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered FEs4GtV
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EzHY1vC
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3T1X3Vb
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered N8Ifep8
sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3yMbGgA
Revenir en haut Aller en bas
Sloane Jarecki
Sloane Jarecki
la voix de la raison
la voix de la raison
ÂGE : christ+2 (35 ans).
SURNOM : S, "hé Martinez, ready girl?" (pour ceux qui connaissent son ancien nom de famille), "mmgnnn" (sa fille n'a que 8 mois).
STATUT : divorcée de sa bestie de toujours, avec qui elle coparente depuis peu.
MÉTIER : ancienne psychologue pour enfant reconvertie en psy des stars, mais davantage de l'acabit love island que gwyneth paltrow. sur le côté, fait de la sculpture sur bois.
LOGEMENT : une maison à bayside avec une chambre pour delilah, une pour son ex femme, et un atelier énorme pour sa passion.
(c) sweet fridays
POSTS : 97 POINTS : 360

TW IN RP : négligence et violences parentales, suicide d'un proche, aliens (on sait jamais)
TW IRL : age gaps majeur/mineur romancés
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_phgy53zNxY1vyc4sh_250
NATALIA (scénario en cours) after all the obstacles it's good to see you now with someone else, and it's such a miracle that you and me are still good friends. after all that we've been through, i know we're cool

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Tumblr_inline_owri6wTB7K1qlt39u_400
SCARLETT when you look at me like that, my darling, what did you expect? i'd probably still adore you with your hands around my neck (or i did last time i checked)

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Zoe-zoekravitz
SINOE › une citation sur les amis qui ne soit ni issue de friends, ni de toy story

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered A5cd3005ffaba483ce8701488f7d5c57
YARA › un truc sur les situations ambiguës un peu (très) crève cœur

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 453481c5916d014c04d7de8f7af2bc37d1d5be5b
PENELOPE › une citation sur les potes sur lesquels on a eu un crush plus jeunes et qui nous sauvent le cul un jour, idéalement

penelope#1 (fb 2023) ; scarlett#4
RPs TERMINÉS : scarlett#1 ; scarlett#2 ; scarlett#3 ;
AVATAR : shay mitchell
CRÉDITS : avatar (c) kiddresources
DC : mac la menace, elena la présidente du dumb bitch club
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2024
https://www.30yearsstillyoung.com/t53994-while-we-were-developing-common-sense-she-studied-the-blade
https://www.30yearsstillyoung.com/t54647-a-rock-and-a-soft-place-sloane

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered EmptySam 15 Juin 2024 - 14:58


L’écran de télé bombé et jaunâtre des couleurs de l’ancien temps ont dû les amener dans une réalité parallèle dans laquelle Scarlett a décidé que lui adresser la parole n’était pas contraire à ses valeurs : Sloane ne voit que ça, lui jetant un regard en coin étonné alors que la jeune femme lui propose le contact d’une agence de babysitting sur Brisbane. Elle se serait, à la limite, attendue à un ah un peu désintéressé ou à un bah bon courage, hein avec un regard en biais, histoire de bien tuer la conversation. « J’ai une amie qui devrait pouvoir répondre présente, selon sa charge au boulot », répond-elle une fois la surprise passée. La charge en question n’était pas neutre, comme tout le lot des chirurgiens du monde entier, mais sa meilleure amie s’était toujours fait un plaisir de prendre Delilah quand aucune de ses mères n’était disponible – quitte à grimacer un peu devant une Natalia qu’elle ne portait plus spécialement dans son coeur. « Mais je te dirai si jamais ça donne rien. Merci. » Ca doit faire à peu près 200 mots échangés sans pique ni froncement de sourcils.

Elle se sent donc presque autorisée à retourner la question, et tenter de ramener un peu de légèreté dans la discussion en se risquant à une vanne, gardant à l’esprit que la véritable menace dans Bates Motel aurait très bien pu être une cliente trop titillée aussi. Au lieu d’un lourd soupir et d’un regard vide qui amorcerait nécessairement un pardon je veux plus parler, on est pas amies, Scarlett prend la perche. Son rire lui tire en retour un sourire immédiat, qu’elle se sent conne d’afficher et prend quelques secondes à soigneusement ravaler. Elle hésite quelques secondes à l’informer en plaisantant qu’elle l’aurait davantage vue en joueuse d’échecs qu’en surfeuse, ou à poser davantage de questions, et ça lui prend deux secondes pour se raviser, parce que toute miette donnée par Scarlett est si rapidement reprise qu’elle craint de s’engouffrer à nouveau dans une brèche. « Du surf, hm ? » se contente-t-elle de répondre, ponctuant la surprise d’un « ok. » qu’elle ne commente pas davantage : si Scarlett veut rebondir, elle le fera très bien toute seule. Son regard retourne vers l’écran et elle se rend compte qu’elle n’a pas regardé son portable depuis cinq minutes. En revanche, son corps s’est naturellement plus tourné vers sa voisine de lit pour s’ouvrir à la discussion – à moins que ce ne soit un réflexe à la con que les corps ont parfois et qu’elle ferait bien de chasser entièrement. Elle se rappelle que cette femme et elle ont été bien plus proches pour des raisons vastement différentes, et pourtant, curieusement, ça ne contribue pas à la calmer.  « Le souci de logement, c’est qu’il a cramé celui dans lequel il était ? » Elle a retourné son attention à l’écran, mais signifie qu’elle n’est pas moins intéressée par la discussion :  « Sinon, y a peu de chances. Mais j’héberge quelqu’un aussi, elle peut regarder en rentrant du boulot, si tu veux. » C’est encore plus gênant d’avoir à rappeler à leur conscient le fait qu’elles habitent à trois rues l’une de l’autre.

La pizza arrive, Sloane s’est désignée pour les récupérer, et elle contemple les trois options qui s’offrent à elle : contourner par le fond du lit en espérant ne pas se prendre la télé, la lampe, ou un coin de lit dans une partie du corps (chiant), demander à Scarlett de s’écarter pour qu’elle puisse rouler hors du lit (inimaginable), et passer par-dessus Scarlett (plutôt crever). Elle se cogne trois fois sur le chemin de la sortie : un genou, une épaule et un orteil. La livreuse est une gamine blonde d’1m50 qui n'a pas l'air franchement majeure ni très heureuse de vivre, à part quand elle repart avec les 40 dollars de pourboire et délestée de deux pizzas. Sloane vérifie en amont : c’est la bonne commande, et les parts sont pré-découpées. L’ambiance dans la pièce est toujours chargée quand elle y revient et verrouille derrière elle, sans qu’elle ne sache l’attribuer à son retour ou aux bad vibes globales du mobilier. « Tu sais quoi ? La crazy quokka a presque l’air décente », annonce-t-elle en posant les cartons sur la couverture qui a l’air d’avoir connu mille fois pire. C’est reparti dans l’autre sens et elle ne se cogne que deux fois, s'assoit cette fois en tailleur pour éviter tout contact. Elles mangent en silence avant que Sloane ne gagne la salle de bains à son tour, tentée par un bain mais rapidement découragée par la compagnie à l’extérieur de la pièce. Elle regrette rapidement de n’avoir pris qu’une nuisette en satin : si elle est suffisamment couvrante, elle lui aurait mille fois préféré un bon vieux survêt en taille baggy dans lequel disparaître.
La senteur de fleur de cerisier de son gel douche contraste drastiquement avec l’odeur de pizza que la minuscule fenêtre entr’ouverte n’a pas su chasser. Elle se retrouve à nouveau à se tortiller pour retrouver sa place sans encombre, et enfin à tortiller pour trouver une position allongée sans avoir à en être mal à l’aise. Regard rapide et agacé à son portable : toujours rien. Regard à l’écran : les séries de fin d’après-midi ont cédé place aux premiers films du soir, et Sloane commence à zapper d’un air absent. « Dis-moi si le son te dérange », qu’elle signale, convaincue qu’à un moment, si elles font suffisamment semblant de n’en avoir rien à foutre, elles finiront par s’en auto-convaincre.

@Scarlett Bridgers sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered 3922047296


i'm living over city and taking in the homeless sometimes, i've been living in an idea from another man's mind. maybe I'm a fool to settle for a place with some nice views, maybe I should move, settle down, two kids and a swimming pool -- i'm not brave
(c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty
Message(#) Sujet: Re: sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

sloscar #07 ♤ just a light in the tunnel and whatever gets scattered

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-