AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyLun 8 Oct 2018 - 16:25



Courant à l'aveuglette à travers les arbres, sautant au dessus des souches coupées, me baissant pour éviter les branches basses, je ne ralentis en aucun cas. Arrivant sur une clairière, je suis pris d'une brusque paranoïa qui m'oblige à accélérer d'avantage. Ignorant mes jambes douloureuses, mon cœur qui bat tellement fort contre la cage thoracique que s'en est douloureux, je traverse la pleine à l'aveuglette. Mon but ? La gare à l'extérieur de la ville. Je sais que c'est là que mon frère Finnley à élu domicile depuis plusieurs mois maintenant.

Je n'ai, pourtant, pas le temps de penser d'avantage à ce frère qui manque tant à ma vie, que je sens une violente pression dans mon dos, me propulsant vers l'avant. Dévalant un ravin, ne sachant plus où se trouve la terre et le ciel, ma chute se fini dans l'eau glacée d'un étang. Ma respiration est brusquement coupée tant le choc thermique est énorme mais je parviens à me reprendre. Tremblant de partout, je parviens à revenir vers la berge et me hisse dans l'herbe. Je reste allongé quelques instants, sonnés et me dit que je pourrais très bien mourir ici. Mais l'image de mon frère me revient à l'esprit et, ni une ni deux, je suis à nouveau sur mes jambes. Courant le long de l'étendue d'eau, tantôt glissant tantôt dérapant dans la boue, je parviens, sans savoir comment, à garder un équilibre digne de ce nom et rejoint rapidement l'abord du village.

Là je m'immobilise quelques courts instants, juste le temps de me repérer et fini par prendre vers la gauche. Courant dans la pénombre, à l’abri d'éventuels regards, je me faufile à travers les maisons jusqu'à arriver à la gare. Me stoppant devant le bâtiment impressionnant, un long frisson me parcourt l'échine. Persuadé que ce n'est pas seulement à cause du froid environnant, je me décide tout de même en pénétrer dans cette bâtisse. Lorsque la porte de referme derrière moi, me plongeant dans l'obscurité la plus totale, je sens la panique qui monte en moi mais, vaillant, je m'avance tout de même, laissant mes yeux s'habituer au noir environnant.

Au détour d'un couloir, un bruit attire mon attention, puis un mouvement et finalement une silhouette plonge littéralement sur moi. Dans un cris d'effroi, je me retrouve au sol et, hurlant, me débat comme je peux. Dans mes mouvements brusques, je sens ma tête cogner violemment contre ce que je pense être le nez de l'assaillant, me sonnant pendant plusieurs instants. Je profite toutefois de la calmi, le poids de l'inconnu me quittant, pour me décaler et m'éloigner. Alors que mon esprit me hurle de prendre mes jambes à mon cou, mon corps est bien trop pétrifier par l'effroi.


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyVen 12 Oct 2018 - 21:29



La porte qui claque, les fenêtres qui s’ouvrent à la volée, les courants d’air qui envahissent la gare et font frissonner son épiderme le tire d’un sommeil qui, de toute manière, a été rendu léger par les récents événements. Pour autant, malgré ce réveil brutal et inquiétant, il ne daigne pas quitter les lieux, tant cela est devenu la normalité. Il se contente de se mettre à son aise sur le banc qui lui a servi de lit pour les dernières heures, s’allumant une cigarette et finissant le fond de la bouteille à ses pieds en guise de repas, non sans maudire au passage ce bon vieux Fred avec qui il cohabite depuis quelques mois. Les premières semaines, ce serait mentir que de dire qu’il a accueilli la présence du soldat à bras ouverts, mais Finnley s’en est accommodé, principalement parce que ce Fred est bien moins doué que lui pour ôter la vie à une cible. Finalement, c’est presque devenu un compagnon de route, un ami, durant ces mois d’exclusion qui l’ont mené à établir ses quartiers dans cette gare. Il faut dire que le rouquin ne peut guère se plaindre d’être ainsi suivi par une présence qui se veut maléfique – même si, encore une fois, le Fred semble plutôt d’humeur à lui flanquer une bonne frousse au réveil sans aller au-delà de ses obligations de spectre – en vue des actes qui sont les siens. En réalité, malgré les réprimandes de son entourage et des hommes d’autorité, on ne peut pas dire que le jeune homme soit en conflit avec sa conscience, bien au contraire, même. Si c’était à refaire, il referait exactement les mêmes choses, prendrait exactement le même chemin. Il ne compte pas s’excuser, ni auprès de sa famille, ni auprès du bon Dieu, pour ce qu’il a pu faire – ou ne pas faire. À vrai dire, il estime que si quelqu’un doit des excuses, ce sont bien ses parents, pour n’avoir rien trouvé de mieux à faire qu'enchaîner les gosses quand ils étaient déjà pas foutus de se nourrir eux-mêmes. Qu’on se le dise, qu’il ait vendu une de ses sœurs à un bordel, un de ses frères et quelques aborigènes au marché, et qu’il ramène les cadavres de fugitifs dont la tête est mise à prix ne fait pas de lui un mauvais homme ; mais un homme qui assure sa survie. L’appât du gain est plus fort que tout dirait sa famille, lui voit les choses sous un angle différent. Il a simplement préféré s’assurer un meilleur avenir qu’eux, refusant de crever de faim à huit dans dix mètres carrés, et encore une fois, si c’était à refaire il n’hésiterait pas un seul instant.

Les fenêtres se referment avec la même violence qu’elles se sont ouvertes, la porte claque à en faire trembler toute la vieille bâtisse, un cri résonne à lui en glacer le sang. Mais cette fois, il ne reconnaît pas l’empreinte de Fred le soldat (ironique quand on sait que celui-ci se trimballe avec un moignon), et si son sang s’est glacé, ce n’est pas d’effroi, mais parce qu’il est en proie à une certaine mélancolie. Serait-ce la voix de Clément ? Un soupir pour chasser cette pensée, c’est malgré tout curieux que le rouquin quitte enfin son banc pour descendre d’un étage et aller étudier de plus près l’origine de ce vacarme qui contraste avec la quiétude habituelle du lieu. Ça ne peut pas être Clément ; en se faisant chasser par sa famille, il a pris la décision de laisser derrière lui ce frère qui peut se vanter d’avoir été le seul dans les bons papiers de Finnley. Ce n’était pas un mal, en réalité, tant le garçon représente une faiblesse pour son aîné. Et pourtant, arrivé dans le hall principal, c’est bien la silhouette de son jeune frère qu’il reconnaît entre mille, malgré la faible lumière offerte par la lune qui ne lui permet pas de voir grand-chose. « Clément ?! » Il s’interroge malgré tout à voix haute, un peu surpris, non sans accélérer le pas pour aller apporter son aide au jeune homme. Lui tendant une main ferme, Finn observe un peu autour de lui, s’imprègne de l’endroit, réalise que si présence il y a ; ce n’est définitivement pas celle de Fred. « Je- ça va ? » Question rhétorique, la réponse semble évidente, pour autant l’air terrifié de son cadet le terrorise plus que tous les événements inexpliqués qui touchent la ville depuis quelques temps. « Qu’est-ce qu’il se passe ? Qu’est-ce que tu fais ici ? » Il le questionne, tâtonnant les alentours à la recherche d’une lampe à pétrole, non sans manquer la crise cardiaque et de tomber à la renverse quand il ne rencontre que le moignon sanglant et nécrosé de Fred. « Toi, c’est pas le moment. » Qu’il ronchonne, le cœur battant à toute allure, et ce mauvais pressentiment qui ne le quitte pas.



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyDim 14 Oct 2018 - 22:33



Recroquevillé dans le coin de la pièce, mes bras protégeant ma tête, je reste immobile et tremblant, m’attendant à chaque instant de me faire frapper, assiéger ou pire, assassiner. J’ai juste envie d’hurler à la présence de le faire vite, mais l’instant d’après c’est la voix de Finn qui me sort de mes pensées. Ma panique s’estompe brusquement, alors que je relève lentement la tête, mon regard se posant sur la main que me tend le jeune homme. Je croise son regard et, malgré la pénombre, je lis cette lueur bienveillante dans ses iris. Sans réussir à contenir mes tremblements, je fini tout de même par attraper la main de mon frère et me relève.

Je reste immobile devant Finn, alors qu’il me demande ce qui se passe et pourquoi je suis ici. Les lèvres tremblantes, j’ai envie de répondre mais je n’y arrive pas, ma voix se bloquant dans ma gorge. C’est, finalement, le fait que Finn s’adresse à un certain Fred, qui me fait revenir à moi-même et, sans plus tarder, je me jette dans les bras de mon frère, me blottissant contre lui. Cette proximité et le fait de sentir les bras du rouquin se refermer sur moi, m’aident à me calmer légèrement. Assez pour que je retrouve l’usage de ma voix.   « Papa et maman » soufflais-je d’une voix peu assurée «je …ils …ils sont mort.  » mon corps est secoué d’un sanglot « Ils …ils ont voulut qu’on se suicide, tous, pour échapper aux fantômes» reprenais-je dans un souffle « mais j’ai pu eu le courage de le faire. Je sais pas me servir d’une arme moi» je déglutis et secoue doucement la tête, restant contre mon frère « alors je suis parti. Je me suis échappé et je …» je pince les lèvres « au moment où je suis entrer dans la forêt j’ai senti une étrange présence à mes côtés et je …j’ai paniqué. J’ai essayé de le fuir mais c’était pas possible. Je …putain » finalement, les larmes montent quand même et inondent mes joues « J’ai peur Finn…» avouais-je d’une petite voix, presque un murmure.

Car la présence qui m’a suivit tout le long de ma course, depuis la maison, je la retrouve aussi ici. Et j’ai bien l’impression qu’il n’y a pas un seul endroit où je serais en sécurité. Si ce n’est avec mon frère, peut-être ? «J’avais tellement envie de te retrouver... » parvins-je à articuler entre deux sanglots.


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyVen 26 Oct 2018 - 21:03


Retrouver son frère lui fait plus de bien qu’il ne l’aurait pensé – qu’il ne l’aurait voulu, surtout. En tournant le dos à sa famille (bien que celle-ci ne lui ait pas réellement laissé le choix), Finnley a également décidé de tourner le dos à ce frère, le seul pour lequel il avait un intérêt, le seul pour lequel il a été capable de se préoccuper. Aujourd’hui ne fait pas exception à la règle, entre l’inquiétude qui s’empare de lui lorsqu’il entend ce cri si reconnaissable, et la précipitation avec laquelle il tend une main à Clément. Partagé entre la joie de retrouver ce frère qui a tant compté pour lui, et un certain déni face à cette faiblesse qu’il représente, le rouquin reste malgré tout à distance, d’autant plus que son attention est accaparée par autre chose, par quelqu’un d’autre. Mais ce quelqu’un n’est pas Fred, comme il ne tarde pas à s’en rendre compte. À force de vivre avec ce dernier, d’être un jouet pour le spectre, Finn a appris à reconnaître sa présence et il persiste et signe ; celle qu’il ressent n’est pas celle du soldat. Se pourrait-il que cela vienne de Clément ? Un regard sceptique adressé à son cadet, l’envie de ne pas y croire alors que la probabilité est grande. Brisbane est assiégée d’esprits malveillants depuis des mois, et si à l’origine le jeune homme peinait à croire à ce qui relevait de la légende urbaine pour lui, il a dernièrement eue la preuve qu’être rationnel n’était plus d’actualité. Et si certains se contentent de vivre avec ces présences, d’autres en sont des victimes directes, est-ce le cas de son frère ? Il semblerait que ce ne soit pas le cas, car rien en Clément ne laisse transparaître de la malveillance – ça n’a jamais été le cas. Et lorsqu’il s’avance vers lui, ce n’est pas pour lui trancher la gorge, mais pour s’effondrer dans ses bras. Un geste qui surprend Finn, qui n’est plus familier avec les démonstrations d’affection, mais le rôle du grand frère reprend le dessus sur celui du glacial chasseur de primes, et il resserre ses bras autour de la frêle silhouette de son frère, dans une tentative de le calmer, comme il le faisait autrefois, quand ils étaient plus jeunes, quand ils étaient innocents.

Leurs parents sont morts. Leurs frères et sœurs, aussi. L’annonce, qui devrait le bouleverser, ne lui fait ni chaud, ni froid. Tout juste glisse-t-il un « égoïstes jusqu’au bout » adressé à ses parents, plus pour lui-même que pour Clément. Non satisfaits de se reproduire tels des lapins dans un contexte qui ne s’y prêtait pas, ils ont également voulu emporter leurs enfants dans la tombe, confirmant ce statut d’égocentriques jusqu’à leur dernier souffle. « Hé, Clément, c’est très bien, d’accord ? T’as eu le courage de rester en vie. » Qu’il tente de rassurer son frère, ses paroles se voulant néanmoins sincères. Dans leur monde actuel, ne pas céder à la solution de facilité – tentante, il le conçoit – qui consiste à se mettre une balle dans la tête relève d’un grand courage, à ses yeux. Le rouquin fronce les sourcils alors que son cadet parle d’une présence, ce qui confirme ses craintes d’il y a quelques instants. Lui-aussi doit composer avec son Fred, et peut-être que celui-ci ne lui veut pas autant de bien que le sien. « C’est bon, ne t’inquiète pas, t’es en sécurité ici. » Ou du moins, il l’est plus que chez leurs parents, plus que dans la forêt. « Cette présence, tu la ressens encore maintenant ? » Il demande malgré tout, afin de savoir à quoi s’attendre, afin de se préparer. « Calme-toi, t’es plus seul, d’accord ? » Et peut-être qu’il viendra à regretter ces propos, parce qu’il sait pertinemment qu’il vaut mieux être seul dans ce nouveau Brisbane, que tous ceux qui s’apparentent à des proches ne sont qu’une faiblesse. Alors qu’il tente de réconforter son frère, la porte claque de nouveau, les fenêtres s’ouvrent, et Finn comprend que ses efforts resteront peine perdue. « C’est bon, ça arrive souvent, c’est rien. » Il n’en est pas si sûr, et quoi qu’il en soit, lorsqu’il reprend la parole, ce n’est guère pour rassurer son frère. « Mais je crois qu’il faut que tu me parles un peu de cette présence. » Conclut-il, d’une voix qui essaie d’être douce, alors qu’il passe d’ores et déjà en revue dans sa tête toutes les options qui s’offrent à eux pour s’échapper d’ici.


Spoiler:
 



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyLun 19 Nov 2018 - 13:36


Retrouver les bras de mon frère c’est comme arriver dans un salon dans lequel crépite un doux feu de bois et se réchauffer les mains autour d’un bol d’herbes fraîchement infusées. Le genre de sensation que j’imaginais régulièrement, desquelles je rêvais et que je supposais merveilleuses. Mais qui ne sont jamais arrivé. Notre cahute tenait à peine debout, était petite et exigüe, le vent passait à travers les trous dans les murs, formant des courants d’air ignoble et à chaque tempête je priais que le toit ne s’arrache pas. Alors, être là, et sentir la chaleur de mon grand frère me procure une sensation des plus agréables. Dans ce monde, il n’y définitivement que Finnley qui parvient à me rassurer sans avoir besoin de parler.

Alors que je suis remplis de remord concernant mon départ précipité de la maison –où gisent maintenant les corps du reste de ma famille- mon frère, lui, me dit que j’ai bien fait, que j’ai été courageux de rester en vie et, resserrant son étreinte, m’explique que je suis maintenant en sécurité ici. Je ferme les yeux mais me tend brusquement en entendant le brusque bruit d’une porte qui claque et me blottit un peu plus contre mon frère. Celui, ne perdant pas le nord, réitère sa demande, voulant en savoir plus sur la présence que je ressens.

Soupirant doucement, j’hausse les épaules « Il …je … c’est bizarre.» soufflais-je, trouvant finalement le courage de relâcher mon frère « ça commence par un sentiment de malaise, comme si toute la joie du monde avait disparue d’un coup et que je ne pourrais plus jamais être heureux…» je déglutis, baissant le regard « Puis il fait froid, très froid. La température chute de plusieurs degrés en une seconde et une odeur d’œuf pourris me retourne l’estomac» je croise les bras devant moi, tremblotant, alors que mon corps est parcouru de plusieurs frissons «Et j’entend des voix. Des voix glauques et lugubres qui me disent des choses horribles et je vois des trucs. Des silhouettes parfois difforment, parfois bien formé parfois ce n’est qu’un nuage et je … je ne sais pas. Je deviens fou, c’est ça hein ? » je secoue la tête et dévie le regard « C’est ça, je …je ne suis pas normal. Je n’ai jamais été normal» je pince les lèvres alors que les larmes inondent à nouveau mes joues.

Spoiler:
 


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyMar 27 Nov 2018 - 14:14


Ayant déjà fait le deuil symbolique de ses parents au moment où il a été chassé par ces derniers de la maison familiale, Finnley accueille l’annonce de leur réel décès sans véritablement d’émotions, du moins pas celles auxquelles on pourrait s’attendre dans pareille situation ; car il est vrai que le jeune homme est traversé par une pointe de soulagement et, même, de satisfaction suite aux propos de Clément. Il n’est pas plus étonné d’apprendre que leurs géniteurs ont emporté dans la tombe avec eux le reste de la famille, et fort heureusement, la seule personne ayant eu la présence d’esprit de ne pas céder à cette solution de facilité est également la seule personne pour laquelle il a toujours eu de l’affection. Et si en désertant la bicoque familiale Finnley avait également renoncé à ce frère pour lequel il aurait tout fait dans un mélange de tristesse, à l’idée de le laisser derrière lui, et une pointe de contentement, en abandonnant ainsi sa seule faiblesse, se retrouver confronté à Clément lui procure instantanément une sensation de joie telle qu’il n’en a pas connu depuis longtemps. Ce mélange d’émotions est finalement représentatif de ce qu’il subit tous les jours dans cette Brisbane qui souffre, et qui fait souffrir les autres comme il le constate au fil du discours de son frère. C’est une moue peinée qui s’affiche sur son visage alors qu’il prend conscience de son incapacité à protéger la seule personne dont il se préoccupe. Il pouvait défendre Clément contre leurs parents, contre leurs autres frères, contre le reste du monde, il peut tenter d’assurer une sécurité à ce dernier, il peut peut lui promettre de rester à ses côtés tant que le destin le voudra, mais il ne peut pas éliminer la présence, menaçante, qui le poursuit. Parce qu’ils ne peuvent rien faire contre les spectres, si ce n’est tenter de composer avec eux, et prier pour qu’ils ne lassent pas de leurs jouets humains, signifiant ainsi qu’ils ne sauront plus d’aucune utilité vivants. Les propos de son frère divaguent ensuite des esprits au sien, et Finn pose une main ferme et rassurante sur l’épaule de son frère, l’oblige à le regarder dans les yeux. « Non, tu n’es pas fou, Clément, bien au contraire. T’as toujours été le plus normal de nous tous. » Avant que Brisbane ne soit à genoux, et maintenant qu’elle l’est. Il a toujours été le plus rationnel, le plus intelligent, le plus réfléchi d’entre tous, et il le prouve encore une fois aujourd’hui, par sa capacité à mettre des mots sur les choses, les ressentis, et par ses réactions adaptées aux événements. « Ces impressions, ces ressentis, je les ai moi aussi. » Le rouquin finit par admettre, sans la crainte d’être jugé, sans la crainte de faire fuir son frère. Il lui a fallu du temps pour comprendre ce qu’il se tramait autour de lui, mais désormais il n’a plus peur d’en parler à voix haute, même s’il lui est plus difficile de poser des mots sur tout cela, et qu’il demeure des parts d’ombre qu’il ne parvient pas encore à comprendre, à interpréter. « J’espère au moins que ces voix ne te disent pas de me tuer. » Il ajoute, non sans un léger rire, dans une tentative de détendre la situation, d’empêcher les larmes de son cadet de couler plus qu’elles ne le font déjà. Mais la tranquillité n’est que de courte durée, et bientôt le vent s’engouffre de nouveau dans le bâtiment, faisant claquer les portes et les fenêtres. Et alors qu’il s’apprêtait à rassurer Clément sur la normalité de la chose – ou du moins, compte tenu des circonstances actuelles, la lampe à pétrole précédemment utilisée par Finn tombe à terre, se brise, et sans même un déclencheur le feu envahit le mur en bois à côté d’elle. Jetant un coup d’œil à son frère au visage encore mouillé, presque tétanisé, Finn se permet de le secouer, avec peu de délicatesse, mais une poigne adaptée à l’urgence de la situation. « Clément, faut qu’on dégage d’ici. » Ramassant à la va vite son sac contenant ses maigres affaires personnelles, emportant par la main son frère, c’est devant une porte désormais close qu’ils se retrouvent. Le rouquin frappe, s’acharne, mais c’est peine perdue ; la porte demeure bloquée. « Qu’est-ce qui se passe ? » Il se questionne à voix haute, n’ayant jusqu’ici pas été confronté à pareille situation échappant à son contrôle. « Fred, c’est toi ?! Arrête ça tout de suite ! » Il se plaint, s’énerve, mais c’est là-aussi peine perdue. Et son regard s’arrête bientôt sur son frère, songeant à toutes ces choses qu’il a évoquées quelques minutes auparavant, songeant avec difficulté qu’il puisse être – involontairement – la cause de tout ceci.

Spoiler:
 



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyLun 7 Jan 2019 - 12:08


Tremblant de la tête aux pieds, autant à cause du froid et du vent glacial qui s'engouffre par tous les trous dans le mur qu'à cause de la peur panique qui me retournent les tripes, je fixe mon frère. Celui-ci pensait sans doute me rassurer en me disant que je ne suis pas fou, mais au contraire, ça me fait d'avantage flipper. Lui aussi ressent les mêmes choses et a les mêmes sensations. Si ça ne concernait que moi, que seul moi avait ce genre de pensées, je crois que ça m'aurait d'avantage rassuré. Là je me rend réellement compte qu'il y a un problème et je ne suis pas sûr que ce problème peut être facilement résolu.

Encore plus lorsque, tout à coup, le vent s'introduit brusquement dans la pièce renversant la lampe à pétrole que mon frère a allumée avant, mettant le feux au mur en bois. Captivé par les flammes qui lèchent déjà le plafond, je ressens le bienfait de la chaleur qui réchauffe mon corps glacé et lorsque Finn me secoue pour me dire qu'il faut qu'on parte, je secoue la tête.  « N...non. Non, laisse moi rester un peu ici» soufflais-je  «Il fait trop froid dehors et ici il fait chaud, je veux pas retourner à l'extérieur » reprenais-je en levant un regard décidé sur mon frère. Le repoussant sans plus de ménagement, je passe à côté de lui et m'approche du feu, comme hypnotisé par les flammes dansantes. De plus en plus je ressens les degrés qui augmentent graduellement, mais j'ignore les brûlure que ce phénomène me procure...

Jusqu'à ce que je sois brusquement tiré en arrière et plaqué au sol, juste avant qu'une fenêtre explose, une masse me protégeant des débris de verre. Cette masse c'est mon frère qui a réagit à temps. Sans lui je me serais prit les morceaux de verre dans la figure et je n'aurais sans doute pas survécu. Le regard hagard, j'ai l'impression de revenir sur terre et met quelques instants à me rendre compte que je suis dans une ancienne gare qui est entrain d'être ravager par les flammes. La panique me prenant à nouveau aux tripes, je n'hésite pas longtemps lorsque Finn m'agrippe le bras pour me tirer derrière lui et courir vers la sortie. Nous avons a peine le temps de nous éloigner de plusieurs mètres de la gare lorsqu'une explosion plus forte retenti.

Zigzaguant entre les débris qui sont entrain de nous tomber dessus, nous finissons par trouver refuge derrière une butte. Assis a même le sol boueux, je tente de reprendre ma respiration.  «Je ...je sais pas ce qui s'est passé. Je ... » je déglutis et ferme les teux  «J'ai eu plus aucun contrôle sur moi-même. Je ...c'est … c'était comme si quelqu'un contrôlait mon corps et mes pensées.  » je me penche en avant et me prend la tête entre les mains, gémissant en me rendant comptes qu'à quelques secondes près, j'aurais pu mourir et entraîner mon frère avec moi.  « Je ...tu...tu devrais rester loin de moi» dis-je d'une petite voix en me redressant, m'éloignant de Finn  «Tu ne devais pas ...je ... » ma voix se brise lorsque mon regard se pose sur la gare ravagée par les flammes.


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyLun 28 Jan 2019 - 23:39



Il ne sait pas vraiment s’il tente de rassurer son frère ou lui-même. Finnley n’a jamais parlé de ces présences à quiconque, la probabilité de passer pour un dérangé étant trop élevée pour prendre le risque de s’isoler plus qu’il ne l’est déjà, de se retrouver chassé de Brisbane  à cause d’idées ô combien saugrenues. Mais il ne peut plus contenir ce qui ne relève plus d’une simple suspicion, mais bel et bien d’un fait : l’univers se partage désormais entre monde des esprits et monde des vivants ; et les seconds ne sont plus les bienvenus aux yeux des premiers. Clément n’est pas fou – ou alors ils le sont tous les deux. Mais le regard que lui offre son frère tend à laisser penser à Finn que ses mots n’ont pas eu l’effet escompté, et il n’a guère le temps de se réessayer à la tâche que le vent s’engouffre, le feu démarre, la panique le gagne. Il faut sortir d’ici ; il n’a jamais été autant question de vie ou de mort. Et celle-ci grignote du terrain, tend la main à un Clément qui tend la sienne au feu, et ne réagit pas malgré les secousses de Finn pour tenter de le faire réagir. Mais il ne bouge pas, les yeux perdus dans les flammes et le discours qui perd Finnley. « Qu-quoi ? Clément ! » C’est comme si ses pieds avaient fusionné avec le sol, et les tentatives toujours plus animées de Finn d’emporter son frère avec lui échouent, son corps demeure statique, presque inerte. Si le rouquin ne semble plus disposer de force, ce n’est pas le cas de son cadet qui parvient à le repousser sans ménagement d’une seule main sur le sternum, avant de s’avancer près du feu, de faire danser les flammes sur sa main, une scène qui laisse interdit son frère aîné pendant quelques instants. « Clément ! » Qu’il répète, comme une tentative de raviver la personnalité de son jeune frère emportée par quelqu’un d’autre, son propre Fred, probablement. Reprenant à son tour ses esprits, c’est dans l’urgence qu’il se relève, et c’est avec hargne qu’il court les quelques mètres qui le séparent désormais de son frère pour plaquer celui-ci au sol, à l’abri – durant un instant du moins – du feu. L’acte ne semble pas plaire à la présence qui suit Clément puisqu’une fenêtre explose en représailles d’avoir protégé son cadet ; et les bris de verre viennent se disperser sur le dos de Finnley, heureusement protégé par ses vêtements pour ne sentir que quelques picotements dus aux égratignures. Mais il n’aura peut-être pas la même chance à la prochaine attaque, et c’est en relevant les yeux qu’il constate que le feu ne cesse de se propager et que cette nouvelle offense est d’ores et déjà en marche. « Bouge, Clément ! » Qu’il ordonne après avoir enfin reconnu le regard de son frère et tirant celui-ci avec lui en direction de la porte légèrement sortie de ses gonds suite à la secousse provoquée par l’éclatement de la fenêtre, leur offrant – enfin – la possibilité de sortir d’ici. Et lorsque la gare est définitivement réduite en poussières à la suite d’une explosion, Finn prend conscience que les choses se sont jouées à une poignée de secondes – il peut d’ailleurs sentir les débris qui lui réchauffent le corps en finissant leur course à quelques centimètres d’eux. À couvert derrière une butte, il délaisse la gare ravagée par les flammes pour enfin reporter son attention sur son frère, demeurant muet quelques instants, sondant son regard, s’assurant que c’est bel et bien lui. Et ce dernier lui confirme ce qu’il craignait ; ce n’était pas lui, ce n'était pas totalement lui du moins, face à ce feu, le regard brillant et le sourire mauvais. « Je-ça va ? » Ne sachant guère que dire d’autre, n’ayant cette fois-ci aucun moyen, aucun mot, pouvant rassurer Clément face à ce qu’il vient se passer, c’est la seule chose pertinente qui lui vient à l’esprit. Et la question tend à s’assurer d’un état physique optimal plus que l’état psychique de son frère. Ce même frère, si heureux de le retrouver il y a encore une heure, et qui maintenant s’écarte de lui comme s’il venait de voir le véritable visage de Finnley – ou est-ce la prise de conscience du sien ? « Quoi ? Clément, arrête. » Il soupire, sourcils froncés, en jetant un nouveau coup d’œil à la gare. « Clément, regarde-moi. » Qu’il ordonne, tentant de capter le regard apeuré de son frère dans lequel se reflète les flammes non loin d’eux. « Pas question de te lâcher, et encore moins maintenant. » Si c’était l’envie il y a quelques dizaines de minutes, ce n’est dorénavant plus le cas, il ne peut se résoudre à laisser son frère entre les mains de cette présence qui semble le suivre et faire de lui son pantin. « Calme-toi, s’il te plait. Regarde, on est en vie, non ? C’est tout ce qui compte. » Il tente de se montrer confiant, fais de son mieux pour afficher un visage rassurant, mais au fond de lui, il ne comprend pas ce qu’il se passe, il s’interroge et il se veut probablement aussi inquiet que son jeune frère. « C’est pas ta faute Clément, d’accord ? » Anticipant les paroles de son frère, il finit par faire quelques pas en direction de ce dernier, avec précaution, avant de poser délicatement les mains sur ses épaules, comme une tentative de capter son attention, de lui montrer qu’il est là – pour l’instant du moins.



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyVen 22 Mar 2019 - 14:37


Je suis en vie, grâce à Finn. Sans lui, j'aurais été pulvérisé dans les airs et mes parents auront eu ce qu'ils voulaient : ma mort en plus de celle du reste de la famille. Ais-je réellement fuis pour tout de même finir comme ça ? Non, clairement. Mais le pire dans tout ça ce n'est pas tant le fait que ma vie aurait pu finir là, il y a quelques secondes, c'est surtout le fait que j'aurais entraîné mon frère avec moi et ça je ne pense que j'aurais pu me le pardonner, même là où la mort m'aurait emmené. J'aurais été hanté par sa mort pour l'éternité. Alors c'est décidé : je repars. Je viens d'arriver, je viens de retrouver mon frère, mais si c'est pour le mettre en danger de cette façon je pense qu'il vaut mieux pour lui que je le laisse. Je l'ai trouvé sain et sauf et je veux que ça dure encore longtemps, il mérite d'avoir une belle et longue vie qui ne sera pas écourter par un pauvre type comme moi.

Ainsi donc, me relevant, je bredouille des excuses qui sonnent creuses, et lui fait comprendre, en me reculant, que je vais partir. Mais c'est sans compté sur la trop grande bonté de cœur de mon frère qui, se levant à son tour, s'approche de moi, m'attrape par les épaules et m'oblige à le regarder. Il me dit qu'il n'est pas question pour lui de me lâcher, pas maintenant ni jamais, que nous sommes en vie, que c'est tout ce qui compte et surtout que ce n'est pas de ma faute.  «PAS DE MA FAUTE ?! » m'exclamais-je brusquement, presque furieux  « C'est TOTALEMENT de ma faute !» je repousse Finnley, essaie de m'arracher à son étreinte  «J'ai été faible ! J'ai toujours été faible et le fantôme l'a comprit quand il a quitté Papa. Il a cherché une personne sans force mentale pour s'y accrocher et il m'a trouvé ! » me lamentais-je, les larmes commençant à couler sur mes joues  «Il a su que je serais une proie idéale parce que j'ai toujours été le plus faiblard de la famille ! Et ... » je me tais et m'immobilise brusquement, toute émotion disparaissant soudainement de mon visage.  «J'apprécie sa présence ... » soufflais-je d'une voix qui me semble lointaine, comme si elle ne m'appartenait pas.  « Il est là LUI ! Il ne m'a pas quitté comme toi tu l'as fait !» m'emportais-je à nouveau, commençant à frapper le torse de Finnley avec mes poings afin de le faire lâcher prise  «Tout ça ..C'est ...c'est ...»

Je me tais, ferme les yeux, crispe le visage et me penche en avant, gémissant, en proie d'un réel affront intérieur. Le fantôme de mon père est entrain de reprendre le contrôle sur moi, il est là, à l'intérieur, me comprime le cerveau et fait de moi sa marionnette, une vaisseau que seul lui peut contrôler.  « Il ...il est là Finnley» dis-je, le souffle cours comme si je venais de courir le marathon  « Il ...il est entrain de prendre le contrôle. Je ...» crispant d'avantage le visage, serrant les dents, mes jambes se dérobes sous moi et je m'effrondre à genoux  «Je t'en supplie Finnley, barre-toi. Sauve toi, je ...je veux pas te ... » je sers les poings dans la boue  « je veux pas qu'il t'arrive quoique ce soit. J'a.... j'arrive plus à le contrôler !!» j'hurle les derniers mots, espérant que Finnley comprendra que je ne dis pas ça pour rigoler et que je sais que le combat avec le baron est perdu d'avance.


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyVen 19 Avr 2019 - 23:31



Il lui faut quelques instants pour reprendre ses esprits après avoir été projeté au sol, mais également pour prendre la mesure de ce qui vient de se dérouler. Tout lui échappe, de la situation même, au comportement de son propre frère, à ce qu’il est supposé faire, à la manière dont il est supposé réagir face à ce frère qu’il ne reconnaît plus. La seule chose qui demeure tangible est cette malédiction qui ne poursuit pas seulement Finnley comme il le découvre, mais aussi Clément, et probablement bien d’autres à travers Brisbane. Mais au-delà d’une simple présence qui impacte la vie de son cadet, il s’agit d’une véritable possession qui contrôle celle-ci. Clément n’est plus lui-même, et peu importe que Finnley souhaite se persuader du contraire, la vérité c’est que le regard qu’il a croisé à plusieurs reprises alors que le feu se propageait n’était pas celui de son frère. Il le sait, au fond, pour autant il ne parvient pas à accepter les propos de son jeune frère et de délaisser celui-ci de la même manière qu’il a délaissé leur famille quelques années plus tôt. Il se ferait presque pitié s’il avait le loisir de procéder à une introspection à cet instant, lui qui se tenait éloigné de tous ceux qui avaient représenté une attache à un moment donné, voilà qu’il ne peut se résoudre à laisser partir ce frère nouvellement retrouvé, malgré toute l’énergie que celui-ci met pour le persuader de poursuivre sa route sans jamais plus se retourner. Face à face, les deux frères se jaugent un bref instant, d’un côté un Finn qui persiste à vouloir se montrer rassurant – quand bien même ce trait de caractère ne l’a jamais défini – et de l’autre un Clément qui a déjà prévu sa fuite et qui ne semble pas prêt à changer d’avis. Le rouquin se mure dans le silence tandis que son frère s’époumone et tente une nouvelle fois de faire entendre raison au plus vieux et, sans surprise, tout son discours, bien qu’il soit écouté, se heurte à un mur. Désormais à distance de son frère, le visage de Finn se veut neutre, même lorsqu’il se flagelle en se pensant le plus faible de tous, même lorsqu’il le flagelle en accentuant cet abandon dont il s’est fait l’auteur, même lorsque ses poings ne cessent de s’abattre contre son torse sans qu’il ne prenne la peine d’empêcher son frère de le faire. « Arrête, Clément, arrête ! » Qu’il finit par hurler à son tour lors d’un moment d’accalmie verbale offerte par son frère. « Je t’ai vu lutter contre lui, là-dedans ! Qu’il précise en pointant du doigt la gare – ou plutôt ce qu’il en reste – et… oui, oui, peut-être qu’il a gagné, mais tu t’es battu contre lui, je l’ai vu ! T’es pas faible Clément, t’es pas plus faible que n’importe qui le serait dans ta situation. » Si les rôles étaient inversés, il n’est pas certain qu’il s’en serait mieux sorti que son frère. La seule certitude, c’est qu’ils sont plus forts à deux, il n’y a qu’à voir la manière dont ils se sont sortis de cette situation délicate. Mais celle qui se présente semble bien plus compliquée à gérer que la précédente, alors que Clément lui annonce que le fantôme reprend le contrôle de son être. Finn ne quitte plus le regard de son frère, espérant y déceler un quelconque changement d’attitude, d’identité. Il est en train de prendre le contrôle. Finn essaie de réfléchir, sans qu’aucune solution face à la situation ne se dessine. C’est Clément qui formule une proposition, qui se heurte à un Finn qui secoue la tête par la négative. « Non, c’est hors de question, Clément ! Qu’il débute, malgré qu’il persiste à se tenir à bonne distance de son cadet. Je peux pas, tu comprends ? Je peux pas t’abandonner, pas maintenant ! » Pas quand son frère mène un combat acharné contre cette entité qui veut prendre le contrôle, pas quand il le voit ainsi à terre à se débattre avec lui-même. Il le devrait, il le sait bien au fond de lui, mais il en est incapable. « Tu peux y arriver, Clément, tu peux garder le contrôle, je suis sûr que tu peux y arriver. » Tu dois y arriver. Parce que je ne supporterais pas de te laisser derrière moi tant que je n’en ai pas l’obligation. « Je peux pas te laisser seul, je peux pas l’envisager. » Qu’il achève, alors que son regard ne quitte plus celui de son frère, et que finalement, il se heurte à cette vérité qu’il s’affaire à repousser mais à laquelle il s’apprête à être confronté : son frère n’est déjà plus là.



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas
Clément Winchester
Clément Winchester
la bombe à retardement
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 25 ans (9.9.1994)
SURNOM : Wolf, Clem
STATUT : Séparation fraîche de Léo mais toujours un peu amoureux.
MÉTIER : danseur et comédien pour la Northlight company
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Giphy
POSTS : 8389 POINTS : 505

PETIT PLUS : Je fais parti des survivants du Tsunami qui a touché la Thaïlande en 2004. Nous étions, avec mes parents et mon frère, parti là-bas car nous voulions changer de notre traditionnel Noël en Nouvelle Zélande. Jamais nous n'aurions dû changer nos habitudes. La première vague nous a séparée : mon père et mon frère d'un côté, ma mère et moi de l'autre. S'en est suivi tout un mois de recherche, de désespoir, de galère, d'espoir, de douleur pour finalement nous retrouver fin janvier 2005. Aussi incroyable que cela puisse paraître, je m'en suis sorti seulement avec quelques égratignures et une fracture
RPs EN COURS : 9/∞
Sybille et EloraSky #3 ○ ○ Matt #1 ○ ○Cian #3Wolvy #8Elora #1Charlie #5
RPs TERMINÉS : Prim & yoko #1Charlie #1AmeliaLéoAmbroise & SybbiePrimrose #3Yoko #2Romy #1Yoko #3Charlie #3Primrose #4Wolvy #5HeïanaDemo de BreakdanceCian#1 Wolvy #2Nea #1Caleb #1Oliver #1 (fb)Priment #5 Charlie & Léo & IsaacCian #2Wren #1
Bailey #1Sky #Wolvy #5Wolvy #6 ○○FinnleyAllan #1 (FB)
Yoko #4Joseph #1Robin #2Charlie #4Oakley #1Sky #2Sybille #2
PSEUDO : sundae
AVATAR : Tom Holland
CRÉDITS : avatar @Freya ♥, UB @Loonywaltz,
DC : Thomas & Martin
INSCRIT LE : 06/09/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t16743-standing-on-the-ledge-i-show-the-wind-how-to-fly-clement#top https://www.30yearsstillyoung.com/t11396-i-know-the-voices-in-my-head-aren-t-real-but-damn-they-have-some-great-ideas https://www.30yearsstillyoung.com/t16757-clement-winchester https://www.30yearsstillyoung.com/t16801-clement-winchester

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyMer 19 Juin 2019 - 16:24


Faible de corps et d'esprit. Voilà ce que j'ai été et ce que je serais toujours. Lorsque toute cette histoire de fantômes et d'esprit surnaturel, je savais que je n'y survivrais pas. Trop faible pour gérer les possessions, trop idiot pour me sortir de mauvaises passes, j'étais persuadé qu'il ne m'aurait pas fallut plus de 3 semaines avant de mourir, que ce soit de peur ou de malheur. Et pourtant, je suis toujours debout, toujours vivant. Mais pour combien de temps ? L'esprit qui a prit possession de moi se fait un malin plaisir pour me torturer, me montrant des images torturées de mon passé qui ne sera plus jamais, de mon futur qui n'arrivera pas ou en me faisant faire des actions qui risquent de mettre ma vie mais aussi celle des autres en jeu.

Comme là, dans cette gare désaffectée. J'ai retrouvé mon frère Finnley, le seul qui ait jamais crut en moi et je l'ai presque tué. Parce que le fantôme a prit possession de mon corps au moment opportun. Je l'ai senti et j'ai su qu'il faisait ça pour tuer Finnley, pour qu'il soit à mes côtés au moment de l'explosion. Mais il a fait une erreur. Il a été inattentif pendant une petite seconde et j'ai pu reprendre le contrôle sur moi-même, ce qui nous a sauvé tous les deux.

Mais, une fois dehors à l'air libre et alors que nous nous pension sécurité, mon esprit est à nouveau tourmenté par la rage du baron et je sais, au fond de moi, que cette fois-ci je ne pourrais plus résister. Alors, engageant une lutte sans merci contre l'esprit, je réussi à hurler à Finnley de s'enfuir, de me laisser, car je n'ai aucunement envie qui meurt par ma faute. Mais mon frère n'a jamais été quelqu'un qui fuit face au danger. Tête brûlée, il a toujours eu cette manie à faire face aux menaces sans se soucier du reste.

 « Idiot ...» grognais-je entre mes dents, avant que ma vue ne se trouble. Et soudainement, toute douleur cesse alors que je sens mes lèvres s'étirer en un sourire sardonique.  «Parfois faut écouter les petits frères» m'entendais-je dire sur une voix qui ne me ressemble pas  «Le petit Winchester est le pire des hôtes qu'on puisse avoir » se plaint le baron  « il est faible, gringalet et pas en très bonne santé» commente-t-il en écartant les bras avant d'hausser les épaules  «Mais bon...peut-être que je vais pouvoir l'aider avec la force de l'esprit ? » il se baisse pour attraper une planche de bois et une pierre  « Hein, Winchester, qu'est-ce t'en pense ? Bois ou pierre ? Qu'est-ce qui s'écraserait plus fortement dans la sale tronche de ton frère ? A ton avis, quel bruit fera son crâne si je l'éclate avec la pierre ? Hm ? » il reporte son regard sur Finnley  «Clément me dit qu'il préfère la pierre » reprend-t-il  « Moi je trouve que la planche est plus utile» il hausse les épaules  « Mais qu'est-ce t'en dis Finnley ? Tu veux que je lui redonne la vision juste pour qu'il puisse voir comment il t'éclate la gueule ?» Son sourire et son ton sont malsain et je sais qu'il ne va pas attendre que Finn lui réponde pour mettre ses paroles à exécution.

@Finnley Coverdale


With great power comes great responsibility
Don’t do anything I would do, and definitely don’t do anything I wouldn’t do. There’s a little grey area there, and that’s where you operate.


Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 1542980520 :
 











Revenir en haut Aller en bas
Finnley Coverdale
Finnley Coverdale
le roux de secours
le roux de secours
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente-deux ans, toujours sans commentaires (huit août).
SURNOM : finn (« victime » pour les intimes #tmtc) .
STATUT : ça signifie quelque chose avec lou.
MÉTIER : récemment licencié (il parait que ça ne se fait pas d'arriver bourré au travail).
LOGEMENT : appartement #13 à fortitude valley avec wernicke, son chien alternativement à l’article de la mort ou d’une énergie fatigante, ça dépend de l’humeur du jour.
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mjc9y4b2T41rtqhtgo7_250
POSTS : 5312 POINTS : 400

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : mère toxique, père décédé, jumelle rejetée, cadette expatriée : beau schéma familial, en somme ≈ a été contraint d’arrêter ses études pour élever sa petite sœur, il regrette encore d’être passé à côté de ses rêves et envies ≈ a un chien, wernicke, âgé de quatorze ans, borgne et amputé d’une patte, mais pas (encore) à l’article de la mort ≈ a un sérieux penchant pour l’alcool depuis quelques mois, qui s’intensifie de plus en plus ≈ très curieux, a toujours une soif d’apprendre inépuisable ≈ bienveillant et gentil ou distant et franc, il ne fait pas dans la demi-mesure avec les autres.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_mlpv3hE11q1r08976o7_r1_250
louney ⊹ so put your lips on my scars and teach me to love, give my slow heart the rhythm of a blood drum. don't you know that i, don't you know that i'm going mad and in the moment i fall for you.

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Tumblr_miwazdH3hJ1rl06lro1_500
coverdale² ⊹ hey brother, there's an endless road to rediscover. hey sister, know the water's sweet but blood is thicker.

jamesonfreyaromybrynrubyjillianjeremiahheïanalucia (ds)

RPs EN ATTENTE : mitchell › lonnie #2 › rosalie › joanne (ds) › adèle › gabrielle › lou #5
RPs TERMINÉS : mattcora #1lydialoucynthialou #2cora #2vittoriobryn #2bryn #3lou #3cora #3jackjill #1lonnielou #4kanecharliecora #4
RÉALITÉ ALTERNATIVE : event halloweensujet commun (df)clément (df)
ABANDONNÉS : saulbryn #1jimmyevejill + theomercure (dz)elliejean

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IXHXbzBc_o
PSEUDO : leave
AVATAR : caleb landry jones
CRÉDITS : homemade (ava), loonywaltz (userbar), pando (icons)
DC : la pile électrique (alfie maslow)
INSCRIT LE : 01/01/2017
https://www.30yearsstillyoung.com/t13131-finn-there-is-no-doubt-even-a-rejection-can-be-the-shadow-of-a-caress https://www.30yearsstillyoung.com/t13151-finn-lonely-one https://www.30yearsstillyoung.com/t13150-finnley-coverdale

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley EmptyLun 9 Sep 2019 - 0:38



Et il aurait dû s’écouter. Il aurait dû rester dans cette position qui était la sienne avant que Clément ne ressurgisse dans sa vie ; et s’évertuer à tenir éloigné de son quotidien tout souvenir du passé. L’affection qu’il a pu avoir pour son cadet est dangereuse ; il le constate à mesure que la situation se dégrade autour d’eux. Il veut le protéger, mais il ne le peut pas ; les esprits ont pris possession de cette ville et de ses habitants. Et qu’il le veuille ou non, Finnley s’en sortait très bien sans Clément. Il avait une gare dans laquelle dormir sereinement et une tête qui n’était pas teintée de sang autant qu’elle lui fait mal. Et Finn lutte contre ses idées parasitaires, mais alors que l’attitude de son frère change, il est forcé de constater qu’il aurait dû accorder du crédit aux propos de ce dernier. Il devrait fuir, il devrait s’éloigner de lui ; car Clément n’a pas à vivre avec les esprits, il est hanté par l’un d’eux. C’est ce que Finn comprend, et c’est ce qui se confirme alors que l’attitude de son frère change définitivement et que le regard rieur mais brisé, son dos courbé, laisse placer à des yeux noirs qui lui sont adressés et une posture fière. Ce n’est pas Clément. Ce n’est plus Clément. Et même sa voix, lorsque l’esprit entreprend de communiquer, n’est plus celle de Clément. Finn le conçoit enfin, c’est un idiot. Il mesure la portée de son aveuglément, de son envie de sauver son frère coûte que coûte, au détriment de sa propre vie. Une vie désormais menacée, tandis que dans une danse, l’esprit s’approche alors que Finn ne cesse de reculer. Il pourrait encore fuir, l’esquiver, tenter de courir à travers la forêt. Il a de l’endurance, Finn, des mois et des mois à piller, à suivre des fugitifs pour mieux les vendre, font de lui un redoutable athlète. Mais il ne le fait pas. Il reste prostré. Et malgré l’inquiétude qui se lit sur son visage, ce n’est pas la peur qui dicte son immobilité, mais son incapacité à fuir et à laisser son frère derrière lui. Il n’y arrive pas. Il ne peut pas. Il préfère mourir ici, plutôt que de l’abandonner, sans songer au fait qu’il va mourir de la main de Clément, devant l’impuissance de celui-ci. Finnley se veut muet, ne participe pas au débat de l’esprit avec son frère, tentant seulement de trouver une échappatoire. N’importe qui, qui assurerait sa survie et lui permettrait d’assurer celle de son frère. Mais il a beau chercher, et il ne trouve rien. Il essaie, vraiment, à tel point que lorsque la planche s’abat sur le côté de son visage, il s’avère surpris quand bien même l’impact était prévisible. Et si Clément n’a jamais été réputé pour sa force, l’esprit ne peut pas en dire autant. L’impact est puissant, laissant Finn ramasser ses dents par terre, et complètement sonné. Suffisamment pour ne pas parvenir à se relever malgré ses efforts, et pour ne pas réussir à esquiver le second coup. « Je voulais régler la chose rapidement, mais je le sens qui s’agite, le petit, à l’intérieur. » Et un nouveau coup s’abat, plus faible, plus maîtrisé, mais mettant tout autant à mal le crâne du rouquin. « Alors, je vais prendre mon temps, tu veux bien ? » Et il frappe, une nouvelle fois. Toujours plus faible, mais toujours avec autant d’effet. Et Finn, les cheveux qui commencent à se confondre avec le sang, les facultés cognitives qui n’en sont plus, ne parvient qu’à murmurer un « je te pardonne » étouffé entre deux râles de douleur, entre deux coups. Et bientôt, ceux-ci continuent à pleuvoir dans un rythme lent, mais régulier, mais il n’y a plus aucun râle. Il n’y a plus rien.


Spoiler:
 



Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley HM7e7CT
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley ZZBr7e1
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley QqLqwzn
Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley IDlrfYk

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley 873483867:
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty
Message(#) Sujet: Re: Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Hey brother, There's an endless road to rediscover || Finnley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: Dimension Fantôme
-