AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
Voir le deal

 Lucalex #5 - On the road

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Lucalex #5 - On the road 9OYzxwd Absent
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
MÉTIER : //
POSTS : 46371 POINTS : 180

TW IN RP : //
GENRE : Je suis une femme
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Lucalex #5 - On the road Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#98
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Lucalex #5 - On the road Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Lucalex #5 - On the road 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95#96#97

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Lucalex #5 - On the road Empty
Message(#) Sujet: Lucalex #5 - On the road Lucalex #5 - On the road EmptyDim 10 Mar 2024 - 0:39





On the road, here we go

Elle vient de passer un début de mois particulièrement réussi. La fatigue est présente et se fait ressentir, mais c'est devenu son quotidien. Rien d'étonnant en soit au vu du rythme de vie de la famille Anderson, heureusement pour eux, ils peuvent compter sur Romane, leur fille au pair venue de France qui chaque jour rends le quotidien de la famille un peu plus simple. Mais, entre la vie de famille, la vie de couple et la vie professionnelle, les heures de sommeil sont souvent peu nombreuses ou du moins, souvent ce qu'Alex délaisse quand il faut faire un choix. Passer du temps avec son mari ou dormir, elle choisit la première option. La grasse matinée ou du temps avec les enfants, la encore elle choisit les enfants, et le soir alors qu'elle pourrait dormir, quand son mari travaille, elle profite du calme de la maison pour avancer dans son travail. C'est un rythme de vie bien différent de celui qu'elle pouvait avoir, mais elle a trouvé un certain équilibre dans sa vie qui lui permet de s'épanouir et d'être heureuse et sereine. Ces derniers jours, elle a été gâtée, chouchoutée, aimée par l'homme avec lequel elle a choisi de partager sa vie. 14 jours passés à se dire combien ils s'aiment et chaque jour un petit cadeau de la part de Caleb pour lui montrer tout l'amour qu'il lui porte. Elle se sent chanceuse, elle se sait chanceuse et elle a essayé d'être à la hauteur de l'homme de sa vie, juste essayée parce qu'elle ne pourra jamais égaler Caleb Jonathan Anderson. Mais, si la saint valentin est derrière elle désormais, c'est pourtant toujours avec un sourire énorme qu'elle se réveille auprès de son mari, toujours avec un grand sourire qu'elle repense à ces derniers jours et à tout l'amour qu'elle ressent pour lui. Il rends Alexandra Anderson heureuse et c'est pas quelque chose de nouveau finalement. Il a toujours été l'homme qui a su rendre heureuse et souriante Alex, et que ce soit aujourd'hui ou il y a quelques années, Caleb a cet effet sur Alex, celui de la rendre plus douce, plus amoureuse, plus souriante, plus niaise aussi un peu. Et aujourd'hui, c'est Lucas, le cousin d'Alex qui va devoir faire avec ce sourire dégoulinant de bonheur et d'amour qui s'affiche en permanence sur le visage de l'Anglaise. Elle profite de son jour de repos pour retrouver son cousin, le seul membre de sa famille avec lequel elle apprécie de passer du temps, parce qu'il est comme elle finalement. Il a rejeté ses origines, renoncé à cette vie que leurs parents voulaient pour eux, pour vivre sa propre destinée. Sauf, qu'il n'a pas eu la même chance qu'Alex, ni en amour, ni professionnellement. Il a lui aussi connu son lot de galère, de blessure, de doutes, de souffrance, il a lui aussi failli tout abandonné, il a lui aussi connu les excès, Alex n'a pas été toujours là pour lui, elle l'a repoussé lui aussi. Elle l'a laissé derrière elle malgré tout ce qu'il avait fait pour elle, mais aujourd'hui, elle n'envisagerai plus sa vie sans lui, sans son cousin, sans le parrain de son fils. Un choix qu'elle n'a pas hésité un instant, une preuve de sa part pour Lucas, une preuve pour lui montrer qu'elle le voulait dans la vie de son fils et dans la sienne donc. Une main tendue vers celui qu'elle avait abandonné et aujourd'hui, c'est toujours avec beaucoup de plaisir qu'elle le retrouve pour partager des moments de vie. Les années passées ne pourront jamais être rattrapé, mais elle veut retrouver la complicité qui était la leur, elle veut qu'il puisse savoir qu'elle est là pour lui désormais et qu'elle le sera toujours et aujourd'hui, c'est avec Mael qu'elle se rends chez son cousin, pour l'embarquer dans une excursion familiale au milieu des sentiers Australiens. Ils avaient l'habitude de faire du sport à l'époque, aujourd'hui, la condition de Lucas ne lui permet plus de courir comme avant mais elle compte bien retrouver des moments de complicité avec son cousin, et créer de nouveaux souvenirs avec lui et Mael. La voiture garée dans la rue, elle appelle son cousin pour lui signifier qu'elle est arrivée et ce n'est que quelques minutes plus tard que Lucas apparaît avec Jazz. La musique dans la voiture ne sera sûrement pas du goût de l'Australien alors qu'une chanson enfantine répète en boucle des airs entêtants et énervants. « Bonjour, j'espère que vous êtes en forme toi et Jazz ? » Jazz l'est sans aucun doute, mais c'est surtout pour connaître l'état physique son cousin qu'elle pose cette question, mais elle ne veut pas le mettre mal à l'aise dès maintenant. Pourtant il y a plusieurs questions qu'elle voudra lui poser, mais elles pourront attendre un peu. « Désolée pour la musique, ton filleul est un peu trop accro à ce genre de musique, tu verras on s'y fait à force. » C'est faux, complètement faux, c'est juste entêtant et insupportable mais ça a le mérite de maintenir calme Maël et presque de l'endormir ce qui en soit est déjà une bonne chose, parce qu'entre les pleurs du bébé ou la musique de bébé, finalement la musique n'est peut être pas le pire. « Il a pas très bien dormi cette nuit, il devrait bientôt trouver le sommeil et on va pouvoir changer, mais en attendant je compte sur toi pour me faire la conversation pour m'aider à tenir le coup, en vrai j'en peux plus de cette musique, c'est pire que de la torture. » Elle exagère à peine Alex, et le ton de sa voix le prouve. Elle n'aime pas cette musique c'est clair, mais avec 3 enfants âgés entre 4 et 1 ans, forcément ce genre de musique est courant même si le couple Anderson essaye de privilégié et de faire apprécier à leurs enfants des classiques de musique, il faut croire qu'aujourd'hui, Mael, en plus d'avoir privé de sommeil ses parents cette nuit, a décidé aussi de les fatiguer la journée avec sa musique.  
  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Lucalex #5 - On the road Aezh

Revenir en haut Aller en bas
Lucas Allen
Lucas Allen
l'accident de parcours
l'accident de parcours
Présent
ÂGE : 33 ans ≈ né à brisbane le 10.04.1991, luke est un bon bélier comme il faut
SURNOM : luke, mais il ne tire pas plus vite que son ombre, t'as capté - une jolie blonde aime l'appeler looser
STATUT : célibataire, briseur de coeur parfois, même du sien
MÉTIER : ex-pompier, en reconversion
LOGEMENT : fortitude valley, james street #30
Lucalex #5 - On the road O23qAfl
POSTS : 566 POINTS : 40

TW IN RP : addictions
TW IRL : /
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : écolo et végé ≈ passe plus souvent ses nuits avec son chien jazz qu'avec de jolies filles ces derniers temps ≈ cordon bleu hors pair, il te fera le meilleur houmous que t'aies jamais mangé ≈ fume presque pas comme un pompier ≈ god save the queen est sa chanson préférée (mais pas l'hymne anglais) ≈ engagé dans une asso, toujours prêt à servir son prochain ≈ tatoué ≈ tromboniste amateur
CODE COULEUR : #003333
RPs EN COURS : 05/10 ≈ louis #1 - olive #2 - mallen #6 - mabel #3 - aiden #1 - lucalex #5


Lucalex #5 - On the road EOI7gty
how can you just walk away from me? when all I can do is watch you leave 'cos we've shared the laughter and the pain and even shared the tears ≈ mallen #6
Lucalex #5 - On the road UDmsKPF
just take my hand hold it tight i will protect you from all around you i will be here don't you cry ≈ lucalex #5
Lucalex #5 - On the road FHKNTZb
if you ever find yourself lost in the dark and you can't see, i'll be the light to guide you ≈ louis #1
Lucalex #5 - On the road LUBEL-2
lady, running down to the riptide taken away to the dark side i wanna be your left-hand man ≈ mabel #3
Lucalex #5 - On the road Kjm5yMq
i'll trade your broken wings for mine i've seen your scars and kissed your crime ≈ olive #2

RPs TERMINÉS :
≈ 2024 ≈

jan. joyce #1

≈ 2023 ≈

jan. mallen #3 - lucalex #3 mar. mabel #1 jun. mallen #4 dec. mallen #5 - swann #1 - mabel #2

≈ 2022 ≈

feb. greta #1 (fb) aug. lucalex #1 - caleb #1 - jiyeon #1 sept. lucalex #2 oct. sofia #1 nov. mallen #2

≈ flashbacks ≈

2008 olive #1 (fb) - 2011 lucalex #4 (fb)
AVATAR : josh hutcherson
CRÉDITS : zazou (avatar) / zazou (gif) / solosland (sign)
DC : /
PSEUDO : zazou
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45579-lucas-standing-in-a-storm-terminee
https://www.30yearsstillyoung.com/t45625-lucas-you-are-my-high
https://www.30yearsstillyoung.com/t45651-lucas-allen

Lucalex #5 - On the road Empty
Message(#) Sujet: Re: Lucalex #5 - On the road Lucalex #5 - On the road EmptyJeu 25 Avr 2024 - 0:09



Quand Alex lui avait proposé un trek en compagnie de son filleul, Lucas avait accepté avec joie et enthousiasme. Tous les deux pris dans le tourbillon de leurs vies respectives, les deux cousins n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup se voir ces dernières semaines et n’avaient pris que quelques nouvelles par messages interposés. Alex était la seule famille qu’il lui restait, avec son frère, alors il saisissait toutes les opportunités de passer du temps avec elle, raison de plus quand son filleul, Maël, était de la partie. Il tenait réellement à tisser des liens avec lui, même s’il était encore petit. Mais la joie et l’enthousiasme avaient cédé leur place à une pointe d’angoisse et d’inquiétude. Est-ce qu’il n’était pas encore trop tôt pour ce genre de sortie, où sa jambe serait sollicitée ? Son sevrage était encore tout récent, à peine un mois, et il devait encore lutter de toutes ses forces pour ne pas céder à l’envie d’avaler un petite pilule pour calmer sa douleur, lors des mauvais jours. Si sa jambe venait à le faire souffrir plus que d’habitude, allait-il pouvoir gérer ? Et s’il se blessait ? Et si… Lucas tire d’un coup sec les liens de son sac à dos, comme pour faire disparaître ses pensées parasites à l’intérieur. Tout va bien se passer, se répète-t-il. Il prend une grande inspiration, avant de souffler un bon coup. Jazz, à quelques mètres de là, remue impatiemment la queue. Il sait qu’une sortie se prépare et qu’il sera lui aussi de la partie. Son téléphone se met alors à sonner dans sa poche, certainement le signe qu’Alex l’attend en bas. Il répond et son hypothèse se vérifie tout de suite. Une poignée de minutes plus tard, le voilà dans la rue, Jazz sur les talons. « Bonjour, j'espère que vous êtes en forme toi et Jazz ? » Il ne peut s’empêcher de sourire : son chien est littéralement surexcité à l’idée de partir en balade. « Comme tu peux le voir. », dit-il simplement, en faisant monter Jazz à l’arrière de la voiture. Il s’installe calmement, sans faire de bruit, avant de s’allonger sur la banquette arrière, gardant un oeil  protecteur sur le petit Maël. Une fois assis à l’avant à côté de sa cousine, la musique entêtante qui sort des hauts-parleurs vient aux oreilles de Lucas, lui arrachant un rire léger. « T’inquiète pas, j’ai gardé Rosie, la fille de Mabel l’autre jour, je suis habitué. », la rassure-t-il. Il comprend que la patience d’Alex soit mise à rude épreuve, celle de n’importe qui le serait, surtout si le sommeil manque. Néanmoins, sa cousine a vu juste et le tout petit s’endort rapidement. Sur la route, les deux cousins discutent de choses et d’autres, sur un fond sonore qu’ils ont choisi cette fois. Leurs discussions les ayant occupé une bonne partie du voyage, ils arrivent à destination plus vite que Lucas n’aurait imaginé. Maël s’est réveillé quelques minutes avant leur arrivée, timing quasi parfait. Une fois la voiture arrêtée, le pompier sort ouvrir Jazz, tandis qu’Alex s’occupe de sortir son fils du siège auto. Il ouvre le coffre pour y récupérer son sac à dos, avant de nouer correctement ses chaussures. L’inquiétude d’une blessure ou d’une douleur qui surviendrait pendant leur randonnée traverse à nouveau l’esprit de Lucas, qui la chasse en secouant légèrement la tête. Une fois à nouveau debout, tout le monde semble prêt à partir. « Alors, cheffe, tu nous montres la route ? », demande-t-il sourire aux lèvres. Il lui emboîte le pas, tandis que le petit Maël se saisit de son doigt et marche à ses côtés. Ils ne vont pas bien vite, mais le brun ne peut s’empêcher de trouver son filleul attendrissant et jette un oeil à sa cousine, tout fier. « J’en peux plus, regarde comment il me tient le doigt, c’est pas la chose la plus mignonne ? », demande-t-il, émerveillé. Il a l’impression que le jour où il a débarqué à la maternité remonte à la semaine dernière et n’en revient toujours pas d’à quel point son filleul a grandi vite. Le voir avancer à petit pas déterminés à côté de lui, prêt à conquérir le monde le rendrait presque nostalgique. « Bon, et sinon ces quatorze jours de Saint-Valentin ? C’était comment ? », demande le pompier à sa cousine. Il faisait évidemment références aux messages que lui avait envoyé Alex quelques jours plus tôt ; Caleb avait de toute évidence su se surpasser à nouveau, mais il aimait voir le visage transi d’amour de sa cousine lorsqu’elle lui racontait tout ce que son mari lui avait préparé.


dream on
every time that i look in the mirror all these lines on my face getting clearer the past is gone oh, it went by like dusk to dawn isn't that the way?


I love you:
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
le rêve éveillé
le rêve éveillé
Lucalex #5 - On the road 9OYzxwd Absent
ÂGE : 34 ans. Née le 15/01/90
MÉTIER : //
POSTS : 46371 POINTS : 180

TW IN RP : //
GENRE : Je suis une femme
CODE COULEUR : #cc0000
RPs EN COURS : 4/5 | DeborahZeldaLucas #5MalikJameson

Nanowrimo 2021 > 77 000 mots
Nanowrimo 2022 > 60 000 mots

Lucalex #5 - On the road Shuy
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #89 (UA)#98
Conv téléphonique Calex
☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down. You make my whole world feel so right when it's wrong. That's how I know you are the one.
Life is easy to be scared of with you I am prepared of what is yet to come cause I do, hearts will make it easy joining up the pieces together making one ☼

Lucalex #5 - On the road Al4u
LUCALEX
Lucas #1Lucas #2Lucas #3Lucas #4 [FB]
Hello, it's me. I was wondering if after all these years you'd like to meet to go over everything They say that time's supposed to heal ya, but I ain't done much healing

RPs EN ATTENTE : You ?
Moodboards
portrait de famille par HH:


RPs TERMINÉS :
Liste des rps terminés dans ma fiche de liens

Lucalex #5 - On the road 0q17
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42#44#45#46#49#50#51#52#53#54#55#56#57#59#60#62#63#64#65#66#68#69#71#72#73#74#75#76#77#79#80#81#82#83#85#86#87#88#90#91#92#93#94#95#96#97

Mariage Calex
Calex #45 Sujet commun MariageRory et Swann #4

A plusieurs
Calex & JeremiahCalex & PrimroseCaleb & Heather

FB & UA
#8 (Jan 2010)#21 (Jan 2010)#33 (Fev 2010)#43 (Avril 2010)#61 (FB 2010)#47 (Oct 2010)#70 (Jan 2011)#27 (Fev 2011)#84 (Juil 2011)

UA #1 – Caleb a gardé Nathan à sa naissance
#14 (UA #1 partie 1)#36 (UA #1 partie 2)

UA #2 – Calex qui se rencontrent à 15/16 ans
#58 (UA #2 partie 1)#67 (UA #2 partie 2) #78 (UA #2 partie 3)

UA – Exploration d'autres timelines
#3 (UA) #48 (UA)

AVATAR : Elizabeth Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) / fassylover (avatar) welovecrackship & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Aucun DC
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you
https://www.30yearsstillyoung.com/t41568-alexandra-sofia-let-me-show-you-how-sadness-can-turn-into-happiness#top
https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke
https://edif-crackship.tumblr.com/

Lucalex #5 - On the road Empty
Message(#) Sujet: Re: Lucalex #5 - On the road Lucalex #5 - On the road EmptyVen 24 Mai 2024 - 2:45





On the road, here we go

La vie sociale d'Alex avait toujours été remplie, pas toujours avec des bonnes fréquentations mais Alex avait toujours été du genre sociable et énergique. Sa vie de famille, sa sobriété et ses nouvelles priorités avaient changé son quotidien, mais elle essayait de garder du temps pour les gens importants pour elle. Son cousin faisant parti de ces personnes avec qui elle voulait passer du temps. Ils avaient partagé des choses fortes ensembles, pas des plus joyeuses mais Lucas est un membre important de la vie de l'Anglaise et aujourd'hui elle compte bien profiter de ce temps en sa compagnie. Elle n'est pas seule, Mael est là lui aussi, le dernier des enfants Anderson qui s'agite à l'arrière de la voiture depuis que la voiture est à l'arrêt. Il ne se calme que quand les comptines résonnent dans l'habitacle de la voiture. Alex soupire légèrement imaginant déjà devoir supporter ce choix musical douteux de son fils pendant tout le trajet. Heureusement son cousin ne tarde pas à arriver et Alex retrouve le sourire en le voyant ouvrir la portière de la voiture. Le chien est le premier à monter dans la voiture suivis de Lucas quelques secondes plus tard. « Comme tu peux le voir. » Le chien a l'air en forme en effet et cette grosse boule de poil qui s'installe sur la banquette au côté de Mael semble réussir à capter l'attention du petit garçon qui sourit et qui tends la main vers le chien en gazouillant quelques sons. Alex surveille la scène dans son retro à la fois amusée par la réaction de son fils mais aussi attentive à la réaction du chien dans un rôle de protection. Le contact se passe bien et une fois rassurée pleinement, c'est sur son cousin que son regard se porte profitant que la voiture ne soit pas encore en mouvement pour s'attarder un peu sur le passager à ses côtés. Le chien va bien, elle a pu le voir, mais elle n'a finalement pas eu de vraie réponse qu'en à l'état physique de son cousin, et c'est surtout à son sujet qu'Alex ressent des craintes. Elle n'insiste pas malgré l'absence de réponse, elle trouvera bien un autre moyen plus tard pour en apprendra davantage sur l'état physique et la santé de son cousin. Pour l'heure, elle ne veut pas gâcher ce début de journée avec lui, elle lui offre déjà une musique des plus désagréable, elle ne veut pas que ses questions le soient aussi pour Lucas. « T’inquiète pas, j’ai gardé Rosie, la fille de Mabel l’autre jour, je suis habitué. » Mabel, voilà un prénom dont elle a déjà entendu parlé mais elle ne sait plus vraiment le lien qui lie son cousin à cette Mabel. « Mabel ? Tu fais du babysitting ou tu fais connaissance avec ta future belle fille ? » La vie affective de son cousin n'est pas vraiment au beau fixe, ou du moins elle n'a pas le souvenir de l'avoir vu heureux avec quelqu'un et elle ne sait même pas s'il en a vraiment envie ou si c'est ce qu'il recherche.

La route jusqu'au lieu de la randonnée s'est passé sans soucis, Mael et Jazz ont été sages laissant les deux adultes papoter et rire ensembles, presque comme au bon vieux temps avant que la vie d'Alex ne change, avant qu'elle n'abandonne Lucas et avant l'accident de Lucas aussi. Leurs vies ont grandement changé, mais ces moments rappellent à Alex pourquoi elle aime tant la présence de son cousin. La voiture garée, Mael s’impatiente dans son siège, la sieste lui a fait du bien et désormais il semble avoir un regain d'énergie et quand la voiture s'arrête il ne tarde pas à se faire entendre. Elle pourrait s'agacer d'entendre son fils répéter sans s'arrêter le mot « mama », mais elle ne peut s'empêcher de sourire quand elle entends la petite voix enfantine de son fils l'appeler. Elle sourit encore plus quand son fils lui tends les bras en lui offrant son plus beau sourire quand elle se penche au dessus de lui pour le sortir de son siège. Il sait comment attendrir sa mère et il y arrive, et ce malgré la nuit horrible qu'Alex a passé à cause de son petit ange. Elle craque à chacun des sourires de son fils et elle le couvre de bisous juste pour l'entendre rire. Elle rit avec lui avant de le poser sur le sol. Sa marche est de plus en plus assurée et il aime marcher mais les petits pieds de Mael ne lui permettront pas de marcher plus de 5 minutes et pendant qu'elle prépare le porte-bébé, Mael se dirige vers son parrain et Jazz. Alex le surveille, à l’affût de la moindre chute ou du moindre danger mais il s'en sort bien et elle peut finir d'installer le porte-bébé et de prendre toutes les affaires dont elle pourrait avoir besoin pour Mael. Pour elle, une bouteille d'eau aurait suffit mais désormais elle n'est plus seule et elle sort avec un sac de compétition pour s'assurer que son fils ne manque de rien. La casquette sur la tête de Maël, les lunettes de soleil et la crème solaire dont il a été recouvert avant de partir de chez eux, Mael est fin prêt à partir pour sa première randonnée. Alex l'est aussi et elle ne se fait pas prier pour se lancer à l'aventure. Elle tient la main de son fils, prête à le soutenir en cas de perte d'équilibre. A ce rythme, ils ne finiront jamais cette randonnée mais Mael semble vouloir marcher et elle le laisse faire. Il vient même chercher la main de son parrain ce qui fait sourire Lucas et Alex par la même occasion. « J’en peux plus, regarde comment il me tient le doigt, c’est pas la chose la plus mignonne ? » Elle regarde son fils, le regard plein d'amour et de tendresse pour ce petit humain qui est entré dans sa vie il y a plus d'un an maintenant. « Il est tellement mignon et parfait mon bébé comme sa maman. » Alex en maman gaga, ce n'était pas quelque chose d'acquis loin de là. Mais, elle l'est réellement et depuis la naissance de ses jumelles, elle a découvert que ce rôle était le rôle de sa vie et désormais elle ferait tout pour ses enfants. « Bougez pas je veux vous prendre en photo tout les trois. » Voilà encore une chose qu'Alex fait comme une maman gaga qu'elle est. Elle photographie ses enfants tout le temps. Elle ne veut rien manquer, elle veut pouvoir se souvenir de tous les moments de leur vie, même si elle sait qu'elle ne peut pas. « Je n'ai pas beaucoup de photo de vous deux. » Ce n'est pas un reproche, loin de là, juste une petite part de regret mais Lucas fait parti de sa vie et de celle de son fils et c'est tout ce qui compte pour elle. Ces moments sont précieux et elle compte bien profiter de cette journée avec son cousin et son petit prince. Elle finit par ranger son téléphone, et tout en reprenant la main de son fils, elle avance doucement sur le sentier en compagnie des deux garçons. Elle est sans aucun doute la plus en forme physiquement et elle sait qu'aujourd'hui sera une journée détente pour elle et ça lui convient très bien ainsi. « Bon, et sinon ces quatorze jours de Saint-Valentin ? C’était comment ? » Et après avoir regardé avec pleins d'amour son fils et l'avoir photographié pendant de longues secondes, c'est sur un autre sujet que la discussion est orientée par Lucas. Un autre sujet mais qui fait autant sourire Alex. Son mari est parfait, son mari est le meilleur, son mari représente tout pour elle et l'amour qu'elle ressent quand on parle de lui n'a pas de limite alors quand Lucas évoque ces derniers jours elle ne peut que sourire largement. Un sourire niais mais amoureux. Un sourire qui fait rayonner son visage et qui montre à quel point elle est heureuse avec le chef Anderson. « Je suis une femme comblée, c'est tout ce que je peux te dire, je ne voudrais pas que tu sois jaloux et que tu veuilles ensuite me le piquer. » Elle rit en prononçant ces mots, elle sait bien que Lucas n'est pas et ne sera jamais une menace mais elle sait en revanche que le bonheur qu'elle vit chaque jour avec Caleb est quelque chose de précieux et tout le monde n'a pas la chance de vivre la même chose qu'elle. Lucas n'a pas cette chance d'ailleurs. « Non plus sérieusement, il m'a tellement gâté, je sais que je ne mérite pas tout ça mais j'ai conscience de cette chance que j'ai et j'en profite chaque jour. » Elle profite de la chance qu'elle a de vivre cette vie avec l'homme de sa vie. Elle profite de cette seconde chance que la vie lui a donné et que Caleb lui a donné surtout. Elle profite de cet homme si parfait, elle profite de vivre cette vie qui la rends si heureuse. Elle profite de ce bonheur qu'elle ressent grâce à Caleb. « Et toi alors, tu as rencontré quelqu'un récemment ? » Elle s'intéresse mais elle ne veut pas qu'il pense qu'elle lui met la pression ou qu'elle est en train de le juger d'être encore célibataire, tout ce qui l'intéresse c'est qu'il soit heureux.

Mael est le premier à montrer des signes de fatigues. Assez rapidement mais il n'a pas l'âge pour faire une randonnée, du moins pas pour la faire en marchant et il se retourne bien vite dans le porte bébé à regarder le paysage tout en jouant avec le collier d'Alex. Ils marchent ensembles de longues minutes, écoutant le bruit de la nature et l'émerveillement de Mael. Elle apprécie ce temps dans la nature, elle la fille de la ville. Elle pour qui tout doit aller vite et être agité et mouvementé, elle apprécie désormais ces moments de calme. Elle a apprit à les apprécier pour être plus juste. Elle n'a plus peur du calme, moins peur des silences, moins peur d'être seule face à elle même. Et surtout elle sait qu'elle n'est pas vraiment seule actuellement et ça l'aide à profiter de ce moment. Après quelques minutes de silence et de contemplation de la nature, et puisqu'elle n'a plus à se soucier de chacun des pas de son fils et du risque qu'il chute à chaque instant, c'est sur Lucas que son regard se concentre désormais. Sa démarche, ses froncements de sourcils, les tensions dans son corps, elle est à l'affut des signes physiques. A défaut d'avoir des mots ou du verbal de son cousin, elle s'attarde sur le non-verbal. « Comment tu te sens en ce moment ? » Elle a attendu d'être un peu avancé dans la randonnée pour qu'il ne puisse pas faire demi-tour ou éviter sa question. Elle ne peut pas l'obliger à répondre mais elle veut juste s'assurer qu'il aille bien ou aussi bien que son état lui permet au moins.
  
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



When I first saw you, I saw love ☽ You're still the one I run to, the one that I belong to. You're still the one I want for life. You're still the one that I love. The only one I dream of. You're still the one I kiss good night.
Lucalex #5 - On the road Aezh

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Lucalex #5 - On the road Empty
Message(#) Sujet: Re: Lucalex #5 - On the road Lucalex #5 - On the road Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Lucalex #5 - On the road

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-