AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

 (Megan & Jo #2) the turning point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Jo #2) the turning point IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(Megan & Jo #2) the turning point T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(Megan & Jo #2) the turning point Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(Megan & Jo #2) the turning point H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(Megan & Jo #2) the turning point Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(Megan & Jo #2) the turning point Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Jo #2) the turning point JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point EmptyMar 26 Oct 2021 - 17:17




The Turning Point
Megan Monroe & @Jo Carter (Megan & Jo #2) the turning point 873483867

Comme toujours, je réalise ma bêtise lorsqu’il est bien trop tard pour faire demi tour. Damon n’est pas le problème. Damon est gentil, agréable à vivre, mignon sans en rajouter : il représente le gendre dont rêvent tous les parents et le prince charmant que cherchent toutes les jeunes filles en fleur. Au-delà de ça, nous nous entendons bien, nous nous sommes trouvés des points communs et si je ne peux pas prétendre que nous sommes fous amoureux, je ne me sens pas mal avec lui, bien au contraire.

Damon n’est pas le problème, le problème, c’est la situation le problème, c’est le regard glaçant de Saül Williams, les lèvres pincés et le nez retroussé d’Elise à chaque fois qu’elle pose les yeux sur moi - comme si elle sentait en permanence une odeur qui lui déplait - et, surtout, cette impression de plus en plus écrasante que je suis en train d’être poussée doucement dans une jolie cage dorée que je fermerai derrière moi. A quoi ressemblera ma vie, demain ? Pourrais-je encore aspirer à être aimée pour de vrai, pour qui je suis, à trouver quelqu’un qui voudra être avec moi par choix et non parce qu’on le lui a imposé ? Je me targue de ne pas être une romantique, mais je suis consciente de ne pas être taillée pour la solitude. Est-ce qui m’attend aux côtés du jeune italien, une vie de solitude ? Je suis magnifique dans la robe conçue et entièrement fabriquée par les mains de ma meilleure amie, couturière de talent. Evidemment, que je suis magnifique. La bague de fiançaille qui trône à mon doigt et de loin le plus beau de mes bijoux, mais mon sautoir, mes boucles d’oreilles, jolies feuilles de laurier en or blanc qui remontent tout le long de mon lobe d’oreilles, et mes braclets ne sont pas en reste. Je porte sur moi bien plus d’argent que je n’en ai jamais possédé et, pourtant, j’ai l’impression de me tenir au bord d’un précipice.

J’ai attendu la veille de mes noces pour envoyer un message à Cameron, mon ancien amant qui est aux abonnés absents depuis l’annonce de mes fiançailles. J’ai composé un simple ”Je pensais que tu me dirais au moins au revoir”, avant d’abandonner mon téléphone pour la nuit. Aujourd’hui, une page se tourne et je n’ai guère le temps de m'appesantir sur un passé qui ne veut pas de moi.

Ma robe n’est pas si serrée et, pourtant, j’ai le sentiment que je peine à respirer. On dit que beaucoup de futures mariées paniquent quelques heures et parfois même quelques minutes avant de remonter l’allée, mais ma situation est bien différente. Ces futures mariées, s’unissent-elles à un homme qui leur était inconnu il y a quelques mois encore ? Héritent-elle d’un beau père qui a déjà prouvé qu’il était violent et, surtout, qu’il comptait bien mettre son nez là où dans chaque seconde de leur existence ? Je n’ai plus de bleu sur le bras depuis longtemps, pourtant, à chaque fois que je me trouve dans la même pièce que l’homme d’affaires, j’ai la sensation de ressentir des picotements dans mon bras droit.

Je suis magnifique. Mais je suis aussi morte de peur. Comme si, depuis le début de tout ça, je réalisais à peine la situation dans laquelle je me suis fourrée à cause de mes erreurs, de ma fougue et de mon imprudence. Certains prétendraient sûrement que, mon problème, c’est que tant que la coupe n’est pas pleine, je fais l’autruche, je refuse de voir que je suis en train de me noyer. Moi, je préfère dire que je trouve un peu de beauté dans chaque situation mais, aujourd’hui, alors que je suis dans la petite salle du vignoble qui m’a été réservée pour que je puisse me préparer, alors que la coiffeuse et les maquilleuses sont parties depuis bien longtemps, je n’arrive plus à respirer. Quand Jo passe la porte, je lui jette le regard le plus rempli de détresse que je ne lui ai jamais jeté. Je suis contente de la voir elle pas Shiloh ou une autre des demoiselles d’honneur choisies par ma belle mère. Je suis contente de voir quelqu’un qui sait et qui a promis de ne pas m’aider à me dérober. « Tu te souviens quand je t’ai dit que j’attendais de toi que tu me traînes par les cheveux jusqu’à l’autel ? » Je plaisantais à moitié à l’époque, inconsciemment consciente de mes faiblesses. « Ma belle famille a payé trop cher en coiffeur pour que je puisse me permettre de ruiner ça. » Mes cheveux blonds et bouclés qui tombent en cascade sur mes épaules, me donnant un air angélique. « Mais , c’est le moment où j’ai besoin que tu me rappelles toutes les raisons pour lesquelles il est trop tard pour faire marche arrière. » Parce que je ne l’ai pas, je le sais bien. Ni Damon ni moi n’avons de prise sur la situation alors que ses proches - les miens se résument à Jo, Shiloh et quelques connaissances - sont certainement déjà en route.






(Megan & Jo #2) the turning point A44L8rk
(Megan & Jo #2) the turning point VsgJxpQ
(Megan & Jo #2) the turning point AybYaOa
(Megan & Jo #2) the turning point DNAJJmO
(Megan & Jo #2) the turning point Fqo0cUp
(Megan & Jo #2) the turning point LKqJkYj
:l::
 



Dernière édition par Megan Williams le Dim 21 Nov 2021 - 15:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (03.11.95)
SURNOM : jo en est déjà un, elle n'en a pas besoin de plus. certains se risquent à l'appeler little miss sunshine, on ne sait pas ce qu'ils sont devenus (just kidding) (really?)
STATUT : a lotta two-faced people show me both sides, so i figured out i gotta be my own type
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse. ce temps est révolu puisqu'aujourd'hui, elle fait partie de la team de choc de l'electric playground. passion : servir des cocktails sur du ariana grande remixé en repoussant les mains baladeuses (nope). depuis quelques temps, elle consent à rendre des services à son patron qui, contre un petit chèque (faut bien se ravitailler en colle pour les faux-cils), la positionne sur des contrats de chanteuse lounge pour des soirées, mais ça reste très exceptionnel #divabonjour
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(Megan & Jo #2) the turning point YeCaXukW_o
POSTS : 359 POINTS : 245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie ; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ gros ego, proportionnel à la taille de ses boobs ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
RPs EN COURS :
(Megan & Jo #2) the turning point EbsPIrve_o
NICKY ◦ when i'm cold and tired and so uninspired don't you know i’ll sing let it out and sing when i'm down and i feel like giving up even the easy things feel rough don't you know I’ll sing when i feel down and out up under a heavy cloud when i don't wanna talk i lay my burdens off and i sing

[2021] charlie#2 ◦ mariage cosiganmegan#2nicky#6archie#3edge#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : jorja smith
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©tittypriestess (gif profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t34548-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t31190-libre-darren-barnet

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point EmptyJeu 4 Nov 2021 - 10:13




≈ ≈ ≈
{the turning point}
crédits gif & code fiche/(demctozdemirgifs & malibu) ✰ w/ @Megan Williams :l:
Elle avait accepté de foutre les pieds à cette mascarade, et elle avait accepté de le faire sans même recevoir un kopeck, si ce n’était pas son amitié qu’elle prouvait à Barbie Future Mariée, elle ne s’appelait pas Josephine. En revanche, elle avait refusé d’endosser le rôle de la demoiselle d’honneur, craignant de devoir porter une horreur de robe crinoline de couleur douteuse. Pire, un chapeau qui mangerait la moitié du jolie visage qu’elle avait pour elle, et qui aujourd’hui, reflétait une palette de sentiments aussi neutres qu’elle pouvait se le permettre tant elle jugeait en son for intérieur. Mais est-ce que c’était si important que ça, le statut qu’elle avait, quand elle savait qu’elle n’était qu’une figurante de bas-étage dans un mauvais remake de comédie romantique ? Elle ne comprenait toujours pas le délire de Megan, elle s’était lancée dans l’écriture d’une histoire qui lui péterait à la gueule bien assez tôt. Dans le fond, ça l’emmerdait profondément d’être là, à devoir faire comme si elle ne savait pas qu’absolument tout n’était que paraître. Elle n’avait pas rencontré Damon, elle n’avait pas rencontré sa famille… mais elle était arrivée suffisamment tôt pour se rendre compte que tout la smala qui s’agitait autour des principaux intéressés s’évertuaient à garder sur le visage un putain de sourire aussi faux que ses longs cils. Bande de tarés, qu’elle ne cessait de penser attendant que le spectacle ne commence, engoncée dans une tenue qu’elle avait savamment choisie pour ne pas dénoter au milieu du cadre champêtre dans lequel on avait décidé de planter — d’enterrer, serait plus exact — l’union d’un couple monté de toute pièce.
Il était tôt, et elle ne tenait pas à faire la conversation avec personne. A dire vrai, elle n’était là pour personne d’autre que Megan, c’était une certitude qui la fit bouger de là où elle s’était posée pour déambuler là où elle en avait l’autorisation — ou pas, elle s’en carrait bien des instructions de l’organisatrice de mariage. Elle poussa des portes avec, sur son visage fardé en adéquation avec le reste de son apparence impeccable, une expression aussi placide que possible, fusillant du regard quiconque lui interdisait d’aller là où elle voulait aller. Elle n’avait pas le privilège d’être tenue à l’écart de ce qui se tramait vraiment, mise au courant par Megan elle-même, alors pourquoi lui imposer de rester à sa place ? Elle n’applaudirait pas quand les nouveaux époux s’embrasseraient, elle se réjouirait encore moins de voir, accolé au prénom de sa pseudo-copine, le nom d’un type qui avait accepté le deal d’un père assez dominant pour imposer sa loi sous menace de rendre la vie d’une quasi-inconnue impossible à mener. Jo ne savait pas faire semblant, mais elle ne voulait pas nuire à Megan, pas aujourd’hui. Aussi curieux que ça lui paraissait à elle aussi, elle avait assez d’affection pour elle pour ne pas la mettre plus dans la merde qu’elle ne l’était déjà.
Elle poussa une nouvelle porte — sans doute était-ce la bonne, encore qu’elle ne savait pas vraiment ce qu’elle cherchait. Toutefois, quand elle la vit, toute apprêtée pour l’échafaud, elle comprit que c’était elle, sa quête. La promesse qu’elle lui avait faite lui revint en mémoire quand elle l’entendit s’adresser à elle, et alors qu’elle posait sa pochette sur une table ronde disposée à l’entrée de la pièce, elle se dirigea vers elle pour mieux se rendre compte qu’elle était… quoi ? Paniquée ? Elle le serait aussi… quoi qu’elle, elle ne serait pas assez conne pour s’être laissée charmer par les menaces d’un mafieux à la manque, mais vraiment, qui était-elle pour juger ?

Elle força Megan à s’immobiliser, la tenant par les épaules quand elle s’approcha d’elle pour de bon "Déjà, t’es splendide. Tu m’avais pas menti sur la robe." lui chuchota-t-elle dans une démonstration exceptionnelle de gentillesse qui ne dura pas, même si ses yeux restèrent un moment à contempler la robe qu’elle portait, et qu’elle devait bien avouer, était d’une beauté qu’elle avait rarement vue. Déjà, elle reprenait la parole pour lui dire "T’es sûre que c’est pas une option de te traîner par les cheveux ? Ça donnera un petit côté j’ai couru dans les champs pour arriver jusqu’à toi, mon amour. Ça collerait grave avec ton thème." Elle opina, alors qu’elle n’en pensait pas un mot, se retenant de lui rappeler que, s’ils avaient tablé sur un thème comme celui-ci, il ne collait pas tellement à la situation en vérité. Elle s’était attendue à débarquer dans un trip à la noces pourpres — il ne manquerait plus qu’elle ait un polichinelle dans le tiroir, putain "Il est trop tard pour que tu fasses marche-arrière, parce que t’as pas passé je sais pas combien de temps à donner l’impression d’aimer l’idée de faire partie de cette famille, pour te débiner à la toute dernière minute. T’es mignonne, mais t’es pas Julia Roberts, merde." La délicatesse de Jo. Elle aurait pu s’en vouloir si ce n’était pas exactement ce que Megan attendait d’elle à ce moment-là ; qu’elle la secoue… tout en replaçant les mèches de ses longs cheveux bouclés pour l’occasion sur ses épaules qu’elle dégagea alors, continuant sa litanie en plantant ses yeux dans les siens "Et puis faut assumer tes conneries maintenant, hein. C’est pas quand tu t’apprêtes à gâcher ta vie qu’il faut changer d’avis parce que t’as les foins, meuf." Elle aurait pu se taper la tête contre un mur tant elle ne croyait pas à ce qu’elle lui disait. Et d’ailleurs, elle sentit sa gorge s’assécher quand elle ajouta "Ça, c’était un truc auquel t’aurais dû penser bien avant de t’investir. Pense à Damon, il compte sur toi." Elle fit un signe de tête déterminé, comme pour elle-même avaler les couleuvres qu’elle tentait d’enfoncer de force dans la gorge de la future jeune mariée. Juste le temps pour elle se pencher sur elle, et de lui chuchoter en troisième vitesse "On peut se barrer en courant si tu te sens pas capable d’aller jusqu’à l’autel, t’as qu’un mot à dire." Elle ne le dirait pas, elle le savait aussi bien que Megan savait ce qu’elle encourrait… mais pour le coup, elle voulait la faire sourire un peu.


    - - stick like toffee, sip like coffee, wake up, change your mind and drop me, love to hate me, crazy, shady, spit me out like hot wasabi. lick me up, i'm sweet and salty, mix it up and down my body, love to hate me, praise me, shame me, either way you talk about me.
    (Megan & Jo #2) the turning point 2dJk2Km
    (Megan & Jo #2) the turning point Pf8cX3Q
    (Megan & Jo #2) the turning point KtpRxkJ
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Jo #2) the turning point IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(Megan & Jo #2) the turning point T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(Megan & Jo #2) the turning point Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(Megan & Jo #2) the turning point H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(Megan & Jo #2) the turning point Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(Megan & Jo #2) the turning point Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Jo #2) the turning point JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point EmptySam 6 Nov 2021 - 11:03




The Turning Point
Megan Monroe & @Jo Carter (Megan & Jo #2) the turning point 873483867

Jo a fait l’effort de mettre une jolie robe dans le thème de la cérémonie qui se déroulera au vignoble et si j’en crois ses cheveux tirés en arrière à la perfection et son maquillage on fleek, elle a même mis des heures à se préparer : si je n’étais pas morte de peur ça m’aurait fait rire, pour quelqu’un qui ne voulait rien avoir à faire avec cette union montée de toute pièce, elle a tout de même fait des efforts. Il faut dire que c’est certainement la chose la plus excitante qui se passe dans sa vie, c’est pas dans la maison de retraite dans laquelle elle vit - oui pas vraiment, mais c’est pareil - qu’il se passe des choses aussi trépidantes. « Déjà, t’es splendide. Tu m’avais pas menti sur la robe. » - « Et encore, c’est même pas de celle là que je parlais. » Celle-là, c’est celle que Shiloh m’a faite, celle que j’aime de tout mon cœur et qui me donne un air angélique qui, surprenamment, me va vraiment bien au teint. Celle qui ravira les mirettes de Joséphine, c’est évidemment celle que j’ai prévu de passer plus tard, celle qui ne recevra pas l'approbation de la famille de mon fiancé mais qui a déjà fait briller ses yeux à lui lorsque je l’ai passé chez le tailleur, et ça me suffit. S’il a du mal à se détendre à cause de toute cette mascarade, la robe aidera, sans nul doute. « C’est Shiloh qui a fait celle-là. Je lui transmettrai tes félicitations. » L’idée me fait sourire tant mes deux amies sont deux parfaites opposées : chaque mention d’un acte de douceur de la naïve Shiloh fait souvent lever les yeux au ciel à la brune.

« T’es sûre que c’est pas une option de te traîner par les cheveux ? Ça donnera un petit côté j’ai couru dans les champs pour arriver jusqu’à toi, mon amour. Ça collerait grave avec ton thème. » Je laisse échapper un rire qui ressemble plus à un grognement en tentant une fois de plus de faire remonter l’une de mes boucles blondes pourtant parfaite : le professionnel qui s’est occupé de ma coiffure a fait un travail magnifique, au même titre que les deux maquilleuses et pourtant, rongée par l’angoisse, je ne peux m’empêcher de trouver des défauts partout. « Tu sais combien j’ai payé pour ça ? » Je montre du bout des doigts les boucles lâches mais distinguées. Techniquement, c’est Elise et Saül Williams qui ont payé pour ça, et personne d’autre. « Et je peux même pas me ronger les ongles. » Parce qu’ils ont été recouverts d’une épaisse couche de gel pour sembler plus long, et peint d’une délicate couleur rose pâle. « Il est trop tard pour que tu fasses marche-arrière, parce que t’as pas passé je sais pas combien de temps à donner l’impression d’aimer l’idée de faire partie de cette famille, pour te débiner à la toute dernière minute. T’es mignonne, mais t’es pas Julia Roberts, merde. » - « Faut vraiment qu’on travaille sur tes références cinématographiques putain. Histoire qu’un jour t’en fasse une tirée d’un film sorti après que je sois née. » Houspiller la brune m’aide à me concentrer sur autre chose. Damon est parfait et ce n’est pas le problème : le problème, c’est le piège dans lequel je suis volontairement en train de mettre la gueule. Le problème, c’est que je suis volontairement en train de m’enfermer dans un cage dorée et pourquoi ? Parce que j’ai peur de devoir recommencer ma vie à zéro ? Parce que j’ai peur d’être traînée dans la boue, Cameron avec et de voir mon histoire étalée au vu et au su de tous ?

« Et puis faut assumer tes conneries maintenant, hein. C’est pas quand tu t’apprêtes à gâcher ta vie qu’il faut changer d’avis parce que t’as les foins, meuf. » - « Je sais. » C’est bien trop tard pour ça. Tout le monde est déjà en train de s’installer dans la petite église dans laquelle la berline de luxe va me conduire dans quelques instants et Saül me ferait payer une telle humiliation. Il vaudrait mieux que je sois morte plutôt que d’avoir laissé son fils devant l’autel. « Ça, c’était un truc auquel t’aurais dû penser bien avant de t’investir. Pense à Damon, il compte sur toi. » Et là, elle parle de Damon pile au moment où je m’apprêtais à me faire la même remarque. Elle a raison. Au- delà du courroux de Saül, c’est à Damon que je ne peux pas faire ça. « Tu parles, il serait ravi d’être débarrassé d’une folle comme moi. » Je tente de trouver des excuses mais, déjà, je suis moins vindicative. Une telle humiliation est dure à pardonner. Moi même, j’aurais du mal à me convaincre que j’ai libéré mon fiancé si je m’enfuyais. De toute façon, je n’envisage même pas vraiment cette éventualité : j’ai juste besoin d’un peu de temps pour me rappeler que ce n’est pas si pire. Qu’être condamnée à devenir la prisonnière de mon futur mari n’est pas la plus cruelle des sentences tant il n’a rien à voir avec son père. Seulement, il ne m’aimera jamais, et je ne sais pas si je suis capable de vivre sans ça. « On peut se barrer en courant si tu te sens pas capable d’aller jusqu’à l’autel, t’as qu’un mot à dire. » Je secoue la tête et, la gorge nouée, je ferme les yeux. « T’as aperçu Damon ? » Elle n’a pas tenu à le rencontrer jusque-là et je peux difficilement prétendre que je suis surprise. « Il a tenu à dormir chez sa mère hier soir, parce que c’est la tradition. Putain de conservateur… » Je me mords l’intérieur de la lèvre à défaut de frotter mes yeux : au moins, ça ne se verra pas sur les photos, alors que si je ruinais mon maquillage… « Est-ce qu’il avait l’air angoissé ? » Il l’est certainement puisqu’il n’est qu’un dommage collatéral d’une guerre entre son père et moi qui ne le concernait pas, au début. « Il est plus innocent qu’une brebis à l’abbatoir putain… Je peux pas lui faire ça. » Lui faire quoi ? L’épouser ou le fuir ? J’ai l’impression qu’il ne mérite aucune des deux options et, de toute façon, je n’envisage pas sérieusement la seconde. J’ai juste besoin d’en parler comme si c’était une possibilité, pour me donner l’illusion que je maîtrise encore quelque chose dans cette situation. « C’est un gars bien. Vraiment bien tu sais… » Je songe à notre discussion sur mon passé, à cette envie de me prendre dans les bras pour me réconforter que j’ai sentie dans son regard. « Et l’autre con m’a même pas envoyé un seul message depuis que je lui ai tout dit. » Depuis que je lui ai annoncé la nouvelle de ma plus-si-future-que-ça union.





(Megan & Jo #2) the turning point A44L8rk
(Megan & Jo #2) the turning point VsgJxpQ
(Megan & Jo #2) the turning point AybYaOa
(Megan & Jo #2) the turning point DNAJJmO
(Megan & Jo #2) the turning point Fqo0cUp
(Megan & Jo #2) the turning point LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
le rossignol muet
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 26 ans (03.11.95)
SURNOM : jo en est déjà un, elle n'en a pas besoin de plus. certains se risquent à l'appeler little miss sunshine, on ne sait pas ce qu'ils sont devenus (just kidding) (really?)
STATUT : a lotta two-faced people show me both sides, so i figured out i gotta be my own type
MÉTIER : fût un temps, elle aurait répondu chanteuse. ce temps est révolu puisqu'aujourd'hui, elle fait partie de la team de choc de l'electric playground. passion : servir des cocktails sur du ariana grande remixé en repoussant les mains baladeuses (nope). depuis quelques temps, elle consent à rendre des services à son patron qui, contre un petit chèque (faut bien se ravitailler en colle pour les faux-cils), la positionne sur des contrats de chanteuse lounge pour des soirées, mais ça reste très exceptionnel #divabonjour
LOGEMENT : #421 carmody road, toowong, avec sa grand-mère, ava
(Megan & Jo #2) the turning point YeCaXukW_o
POSTS : 359 POINTS : 245

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant et unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ demi-finaliste de the x factor aussie ; la rançon du succès sans le succès ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ gros ego, proportionnel à la taille de ses boobs ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
RPs EN COURS :
(Megan & Jo #2) the turning point EbsPIrve_o
NICKY ◦ when i'm cold and tired and so uninspired don't you know i’ll sing let it out and sing when i'm down and i feel like giving up even the easy things feel rough don't you know I’ll sing when i feel down and out up under a heavy cloud when i don't wanna talk i lay my burdens off and i sing

[2021] charlie#2 ◦ mariage cosiganmegan#2nicky#6archie#3edge#4
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : jorja smith
CRÉDITS : ©ssoveia (av&gifs) ◦ ©tittypriestess (gif profil) ◦ ©siren charms (code sign) ◦ ©loonywaltz (userbars)
DC : evelyn pearson & yasmine khadji
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good https://www.30yearsstillyoung.com/t29918-jo-carter#1313857 https://www.30yearsstillyoung.com/t34548-jo-carter https://www.30yearsstillyoung.com/t31190-libre-darren-barnet

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point EmptyDim 21 Nov 2021 - 9:14




≈ ≈ ≈
{the turning point}
crédits gif & code fiche/(demctozdemirgifs & malibu) ✰ w/ @Megan Williams :l:
Jo était prête à laisser à Megan le privilège de se payer sa tête, celle de ses références cinématographiques en l’occurence, si ça lui chantait, et ce simplement à cause de la position pourrie dans laquelle elle se trouvait. Certes, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même — on n’avait pas idée de faire un pacte avec le Diable pour sauver ses miches —, mais si tout était blanc ou noir, ça se saurait. Elle avait des raisons, des raisons qu’elle lui avait vaguement exposées, traduisant sa décision par le souvenir d’un passé qui, quoi, lui faisait honte ? Sur ce coup-ci, elle était prête à mettre ses travers d’illustre manichéenne de côté parce qu’il fallait le dire, elle lui faisait pitié, la Megan. D’accord, elle était mal placée pour juger elle-même, préférant se cacher derrière son caractère que d’admettre qu’elle souffrait de la vie de secours qu’elle s’obstinait à vivre pour se donner l’impression d’exister, seulement il y avait une différence tout de même et même si elle se faisait chier la plupart du temps, bringuebalée entre ses états d’âme d’artiste contrarié et l’état de sa grand-mère qui ne ferait qu’empirer, elle n’aurait échangé sa place avec Megan pour rien au monde. Elle s’en carrait royalement du faste dans lequel elle allait évoluer à l’instant où elle se ferait passer officiellement passer la bague au doigt, elle tenait trop à sa dignité pour dépendre du portefeuille de quelqu’un d’autre. Son expérience lui avait fait réaliser que s’en remettre au bon vouloir d’un mécène, quel qu’il était, c’était perdre sa liberté. Alors OK, elle gagnait un mari adorable, la blondinette, mais elle perdait beaucoup trop de choses pour que de son côté, Josephine, ne trouve pas ça triste, putain.
Pourtant, elle était belle à cet instant-là, à endosser le rôle de la future mariée nerveuse, ceintrée de blanc. Qui aurait cru que la voir si angélique lui aurait fait quelque chose, elle qui la connaissait assez pour savoir qu’elle n’avait d’angélique que les traits de son visage parfait, sublimé par des heures de maquillage et de coiffure. C’était triste, en effet, de la voir enfiler une panoplie qui, si elle lui seyait incroyablement, parut bien trop grande à Jo sur le moment. Tant bien que mal, alors qu’elle ne croyait pas un traître mot de ce qu’elle lui disait pour la secouer, elle essaya de jouer le rôle que la blonde avait voulu qu’elle tienne. Mais ça lui faisait mal de mentionner Damon, de mentionner la pseudo-loyauté que sa future femme lui réservait pour la forcer à respecter le plan de départ et ne pas le fuir. Elle le lui proposa quand même parce qu’elle aimait se dire qu’elle avait assez de jugeote pour limiter les dégâts avant que nous ne lui file entre les doigts ; elle la surestimait, c’était certain.

Elle soupira "Nan, j’ai pas aperçu Damon." qu’elle lui répondit avec presque mauvaise humeur, battant en retraite d’un pas pour la regarder évoluer dans sa robe de princesse "C’est pas comme si tu savais pas ce qui t’attendais. Mais ça fait plaisir de savoir que, sous toutes leurs magouilles, ils accordent de l’importance aux traditions." Ou pas. A ses yeux, ça révélait simplement qu’ils vivaient sous la coupe de codes archaïques et que ça ne présageait rien de bon pour l’avenir de Megan qui rejoindrait bientôt les branches de leur arbre généalogique.
Elle remit en place la ligne fine du bracelet qu’elle portait au poignet gauche, l’or lumineux de son bijoux contrastant avec sa peau mate, posant sur Megan un regard mi-figure mi-raisin quand elle se mit à défendre l’innocence de son fiancé. Ça la fascinait, cette manière qu’elle avait de le défendre puisque de son avis, si lui aussi avait accepté le marché qui pesait sur eux, c’était qu’il devait n’avoir pas plus de deux neurones. Sans doute était-ce de la jalousie mal placée, mais elle se sentit obligée de lui dire, s’avançant dans la pièce pour aller jeter un oeil à la coiffeuse sur laquelle étaient posés quelques produits qui avaient servi à la préparation de Megan. Elle empoigna le tube de rouge à lèvres gravé à son nom et le déboucha pour en vérifier la nuance, d’un rose qu’elle avait vu sur les lèvres de la mariée et qu’elle jugea bon s’appliquer généreusement après lui avoir dit "Tu m’avais pas dit qu’il était au courant de tout ça ? Il était peut-être sympa et tout ce que tu veux, mais s’il est dans la confidence, ça fait pas de lui quelqu’un d’innocent… ça fait de lui un complice. Vous l’êtes tous dans cette histoire, en vrai." Elle l’était aussi finalement. Elle haussa les épaules, joignant ses lèvres pour estomper le robe qu’elle avait dessus, et sans jeter ne serait-ce qu’un oeil à son reflet dans le miroir de la coiffeuse, trop sûre d’elle pour ça, elle se tourna vers la jeune femme "Il faut que tu précises quand tu parles de l’autre con. J’ai l’impression qu’ils le sont tous dans ton histoire." Son ton était neutre, mais son regard était déterminé à s’accrocher à celui de Megan. Elle la fixa, s’approchant d’elle de nouveau pour venir passer ses doigts dans ses mèches blondes, les replaçant de nouveau pour que son profil soit dégagé "Hey, respire." qu’elle lui fit dans un murmure.
Chaque fois qu’elle la regardait, elle avait mal au cœur, c’est probablement pour ça qu’elle lui dit de nouveau, dans un souffle plus dense "Tu dis que Damon mérite pas ça, mais tu mérites pas ça non plus ; qu’importe ce que t’as fait qui t’obliges à avoir si peur que son père s’en serve contre toi. Personne n’est parfait." Elle laissa un petit temps filer, rompant le contact de ses doigts avec les cheveux de Megan, mais aussi le contact visuel quand elle ajouta pour la blague — quoi que, sur ce sujet-là, elle ne plaisantait jamais "Enfin, à part moi, mais c’est pas vraiment utile de le préciser ça."


    - - stick like toffee, sip like coffee, wake up, change your mind and drop me, love to hate me, crazy, shady, spit me out like hot wasabi. lick me up, i'm sweet and salty, mix it up and down my body, love to hate me, praise me, shame me, either way you talk about me.
    (Megan & Jo #2) the turning point 2dJk2Km
    (Megan & Jo #2) the turning point Pf8cX3Q
    (Megan & Jo #2) the turning point KtpRxkJ
Revenir en haut Aller en bas
Megan Williams
Megan Williams
l’œil de la tempête
l’œil de la tempête
Voir le profil de l'utilisateur
(Megan & Jo #2) the turning point IAeu3cF ÂGE : 23 ans (28.03.98) - bélier ascendant taureau
SURNOM : Elle utilise son second prénom, Misty, comme alias dans le monde professionnel.
STATUT : Monroe devenue Williams le 20.11.21 : elle a promis à Damon qu'elle ferait tout pour devenir quelqu'un dont il aurait réellement pu tomber amoureux.
MÉTIER : Photographe de presse, c'est plus joli que "paparazzi". La vie volée des célébrités, c'est sa spécialité.
LOGEMENT : #61 St Paul's Terrace , à Spring Hill. Le plan était parfait, Damon et elle étaient supposés avoir une chambre chacun avant que Murphy ne débarque dans leurs vies.
(Megan & Jo #2) the turning point T1kb
POSTS : 2544 POINTS : 2225

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : forte, passionnée, impatiente et déterminée, Megan est courageuse et têtue jusqu'à l'épuisement › balottée entre une mère toxicomane et alcoolique et plus de familles d'accueil qu'elle ne veut les compter, elle ne parle de son enfance à personne › elle a coupé les ponts avec sa mère pendant quatre ans, aujourd'hui elle lui fait parvenir un chèque tous les mois en secret › elle se fiche de ruiner la vie des célébrités qu'elle photographie : les secrets font pour elle plus de mal que de bien › en 2017 elle a posé nue pour plusieurs magazines masculins pour joindre les deux bouts
RPs EN COURS :
(09)
les tuches & damon #3shiloh #3jo #2elise #2damon #9le mariage de l'année (damon #8)murphy #3spencer (2010)eliana | (UA) saül #3 (la sélection)

(Megan & Jo #2) the turning point Wq6w
cosigan #9 & #8 I am the hardest to love, the house I bought is not a home, together we are so alone. Don't regret the day we met, don't forget that time we spent. Forget that we're in different beds, I know, 'cause I am the hardest to love. No I can't, can't believe you trust me, after all the rough days, you still call me up. ☽ 123456789

(Megan & Jo #2) the turning point H4mx
misfits #3 I've spent too much time staring into the sun. I don't know where I've been, I don't know what I've done. Everything around has turned into dust. Cause it made me realize we were nothing in the past. Please, stop the Earth from spinning around, don't let the sun burn us all down.

(Megan & Jo #2) the turning point Tumblr_inline_pef4qvEdpW1rrbwq5_1280
cameron (scénario libre) My bad habits lead to late nights, endin' alone, conversations with a stranger I barely know. Swearin' this will be the last, but it probably won't, I got nothin' left to lose, or use, or do. My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. Yeah, I was lookin' for a way out, now I can't escape. My bad habits lead to you.

(Megan & Jo #2) the turning point Kl4a
meloh #3 ⊹ You have my heart, and we'll never be worlds apart. When the sun shines, we'll shine together. Told you I'll be here forever, said I'll always be your friend, took an oath, I'ma stick it out 'til the end. These fancy things will never come in between, you're part of my entity, here for infinity.

(Megan & Jo #2) the turning point JdS26px7_o
jo #2 ⊹ uc uc uc uc uc uc

RPs TERMINÉS : liste tenue à jour dans ma fiche de liens


POUR INFO :
dialogues en goldenrod.
j'écris à la première personne du singulier et au présent.
+ crédits complets dans mon moodboard
AVATAR : Sydney Sweeney
CRÉDITS : bambieyes (avatar), harley (gifs signature) & loonywaltz (UB)
DC : Raelyn Blackwell, le mont des vanités (ft. Lady Gaga)
PSEUDO : stairsjumper
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/09/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t38701-megan-i-m-your-biggest-fan-i-ll-follow-you-until-you-love-me https://www.30yearsstillyoung.com/t23281-raelyn-megan-if-you-re-a-strong-female-you-don-t-need-permission https://www.30yearsstillyoung.com/t38732-megan-monroe https://www.30yearsstillyoung.com/t38735-megan-monroe

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point EmptyDim 21 Nov 2021 - 15:41




The Turning Point
Megan Williams & @Jo Carter (Megan & Jo #2) the turning point 873483867

« Nan, j’ai pas aperçu Damon. » J’aurais aimé qu’elle me dise le contraire mais je ne sais pas ce qui m’aurait le plus rassurée : qu’il soit dans le même état de stress que moi, pour que je me sente moins seule, ou bien qu’au contraire il soit assez calme pour être mon roc tout au long de cette journée ? Peut-être que c’est mieux, dans ces conditions, qu’elle ne l’ait pas vu. Peut-être aussi que ça a évité qu’elle lui tombe dessus : je suis impulsive, mais Jo n’a rien à m’envier à ce sujet là et qui sait quelles auraient été les conséquences si elle avait passé ses nerfs sur le jeune italien ou sur son père. Note à moi même : garder Jo à l'œil tout au long des festivités. A choisir, je préfèrerais qu’elle m’humilie en partant à la pêche d’un gros poisson du type partenaire professionnel de mon futur beau-père plutôt que de la voir péter un plomb, scandalisée par cette mascarade. Nous sommes amies mais je ne la connais pas par cœur et, de toute façon, l’incendiaire brune est bien trop imprévisible. « C’est pas comme si tu savais pas ce qui t’attendais. Mais ça fait plaisir de savoir que, sous toutes leurs magouilles, ils accordent de l’importance aux traditions. » Je laisse échapper un rire nerveux. « Damon vit pour être ce qu’on attend de lui. C’est épuisant d’évoluer à ses côtés, parce que je lui arriverai jamais à la cheville à ce niveau-là. » Damon est bâti pour être quelqu’un de bien. Quelqu’un qui ne fait pas de vagues, qui pense toujours aux autres avant de penser à lui, le genre qui s’engage dans l’humanitaire et adopte des chiots dans un refuge. J’ai conscience d’avoir de la chance mais, aujourd’hui, la nervosité fait ressortir ce qu’il y a de pire dans chaque situation et, dans celle-ci, le pire c’est l’idée de lui être comparée. Parce que je n’ai rien à voir avec lui. Parce que j’agis souvent de façon égoïste, et systématiquement sans réfléchir. Je ne suis que rarement animée par de mauvaises intentions, seulement, faire les choses mal, c’est dans mon ADN.

Je réalise à peine que Jo est en train de fouiller dans mes affaires - celles de la maquilleuse - et qu’elle attrape un rouge à lèvre, et je suis bien trop absorbée pour la réprimander. Au contraire, je lui jette un regard avant de hausser les épaules. « Tu devrais le prendre. Il te va bien. » Il n’est pas à moi de toute façon, et je doute qu’il manque à la Karen ou Jessica à qui elle l’a emprunté. « Tu m’avais pas dit qu’il était au courant de tout ça ? Il était peut-être sympa et tout ce que tu veux, mais s’il est dans la confidence, ça fait pas de lui quelqu’un d’innocent… ça fait de lui un complice. Vous l’êtes tous dans cette histoire, en vrai. » Peut-être qu’elle a raison. Mais nous avons tous des motivations différentes et celles de Damon sont bien moins questionnables que les miennes. « Il fait ça pour éviter la prison à son père. Je vois pas comment quiconque pourrait lui en tenir rigueur. » Moi, je fais ça pour un tas de raisons et j’en oublie finalement laquelle prédomine. Me suis-je laissée entraîner là dedans à cause de la peur que ma liaison et mon passé peu reluisant soient étalés au vue et au su de tous ou bien ai-je surtout été tentée par l’idée d’appartenir à ce clan sélectif et solidaire que forment les Williams ? Au fond, est-ce que c’est important, si l’on part du principe que je ne suis pas pieuse : je ne crois pas qu’il y ait quelqu'un là haut qui m’observe et juge mes actes et mes décisions. Je n’ai pas peur de devoir rendre des comptes à une puissance supérieure : par contre, plus le temps passe, plus j’ai peur de devoir en rendre à mon futur mari.

« Il faut que tu précises quand tu parles de l’autre con. J’ai l’impression qu’ils le sont tous dans ton histoire. » Je roule des yeux avant de les lever au ciel. « Je suis une trainée à t’entendre. » C’est certainement ainsi que m’aurait dépeinte la presse à scandale - ma propre meute - si ma liaison avec Cameron, ancien réalisateur à succès et surtout homme marié avait été découverte. « Cameron. » Nerveuse, je joue avec mes doigts, je m'arrache les cuticules à défaut de pouvoir me ronger les ongles. « Je m’attendais pas à une carte de félicitations ou à ce qu’il me saute au cou… » Mais n’est-ce pas l'hôpital qui se fout de la charité ? « J’aurais juste voulu qu’il me dise au revoir. » Parce que je me sens rejetée par un homme que je n’ai jamais aimé d’un amour profond et sincère, mais auquel j’étais réellement attachée, pas uniquement habituée. « Il s’attendait à quoi ? Il est marié depuis le début cet hypocrite. » Je ne m’attendais pas à ce qu’il soit ravi, mais je ne m’attendais pas à ça non plus. L’égo des hommes est un cancer. « Hey, respire. » Elle a pas tort, je serai tout sauf canon sur les photos si j’ai l’air au bord du malaise vagal. Je ferme les yeux un instant, et j’essaye de calmer mes mains qui tremblent. Ses doigts remplacent mes boucles blondes et je me répète une fois de plus que je ne dois pas pleurer : devant l’autel, j’y serais autorisée, on mettra ça sur le coup de l’émotion. Avant, c’est difficilement compréhensible. « Tu dis que Damon mérite pas ça, mais tu mérites pas ça non plus ; qu’importe ce que t’as fait qui t'oblige à avoir si peur que son père s’en serve contre toi. Personne n’est parfait. » Elle tente de me rassurer malgré toute l’horreur que la situation lui inspire : Jo est une bonne amie. Une amie particulière, mais une bonne amie tout de même. « Enfin, à part moi, mais c’est pas vraiment utile de le préciser ça. » - « C’est ça oui. » Je lève les yeux au ciel et secoue mes mains, pour tenter de me calmer et de renouer avec la réalité. « Heureusement que t’as refusé d’être ma demoiselle d’honneur, t’aurais pu me faire de l’ombre. » L’ironie que j'insuffle à ces mots est assez évidente pour qu’elle ne se demande pas de quel bois je me chauffe et ce qui me prend. Je laisse échapper un rire un peu plus sincère, avant de plonger mes iris bleus dans les siens. « Je suis désolée au fait. Pour Charlie. » Il paraît que rendre service et être utilisée sont deux choses différentes. Elle a fait la gueule, mais malgré ça, elle a enterré la hache de guerre au moins temporairement pour être là pour moi aujourd’hui. « Sur le coup, ça paraissait être une idée de génie. » C’est ça le problème avec moi : c’est toujours le cas.






(Megan & Jo #2) the turning point A44L8rk
(Megan & Jo #2) the turning point VsgJxpQ
(Megan & Jo #2) the turning point AybYaOa
(Megan & Jo #2) the turning point DNAJJmO
(Megan & Jo #2) the turning point Fqo0cUp
(Megan & Jo #2) the turning point LKqJkYj
:l::
 

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Megan & Jo #2) the turning point Empty
Message(#) Sujet: Re: (Megan & Jo #2) the turning point (Megan & Jo #2) the turning point Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Megan & Jo #2) the turning point

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-