AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-14%
Le deal à ne pas rater :
Console Sony PS5 Slim Edition Standard Blanc et Noir
474.99 € 549.99 €
Voir le deal

 ≈ min-kyung ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ho Min-Kyung
Ho Min-Kyung
les ailes déployées
les ailes déployées
ÂGE : 35
SURNOM : Min
STATUT : En couple avec Lincoln depuis le 4 novembre 2023
MÉTIER : Vétérinaire
≈ min-kyung ho Tumblr_n81vs8MylF1scm9d0o3_250
POSTS : 222 POINTS : 140

TW IN RP : Pression parental, homosexualité refoulé
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
RPs EN COURS : Cookies de bienvenue ~ feat Eve Daxson

Si je m'attendais à ça... ~Andy Hall

Well, I didn't see it coming either ~Tessa Mulligan

We've met before, haven't we? ~Ames Kensington

Good things take time ~Lincoln Mulligan

ça, ce n'était pas prévu ~Penelopeia Harrison
RPs TERMINÉS : Swann 1,Tessa 1,Link 1,Sawyer 1 ,Link 2, Swann 2,Albane 1, Swann 3,link 3
AVATAR : Lee Soo-Hyuk
CRÉDITS : Pinterest
DC : Aucun
INSCRIT LE : 18/06/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t49834-ho-min-kyung
https://www.30yearsstillyoung.com/t49862-nouveau-depart-min-kyung

≈ min-kyung ho Empty
Message(#) Sujet: ≈ min-kyung ho ≈ min-kyung ho EmptyDim 21 Jan 2024 - 21:27



One shot

Like brother and sister

Debout devant sa plaque de cuisson, Min-Kyung surveillait attentivement ce qui s’y passait. Dans une petite casserole, un paquet de ramyeon cuisait à gros bouillon, diffusant ses délicieux effluves dans tout l’appartement. Sur l’écran de son téléphone posé non loin sur le comptoir, un décompte égrainait les secondes. Juste avant qu’il ne s’écoule complètement, Min prit un œuf de son carton et lorsque l’alarme sonna enfin, il le craqua sur le rebord de la casserole et l’ajouta au contenu bouillonnant. Il baissa le feu et replaça le couvercle pour une minute supplémentaire. Prêt, Min versa le tout dans un grand bol et ajouta un peu d’oignon vert comme dernière garniture. Il était temps, plus que deux minutes avant son rendez-vous téléphonique avec sa sœur.

Min apporta le bol jusqu’à la table basse du salon où l’attendait son portable. Saja, couchée au sommet de son arbre à chat, ouvrit un œil intéressé. « N’y pense même pas », l’avertit Min-Kyung alors qu’il s’éloignait, cette fois pour récupérer une bouteille de soju et un verre. Il allait en avoir besoin. Ce soir, il révélait tout à sa sœur Doo-na. Il repoussait le moment depuis quelques semaines déjà et maintenant que l’histoire entre Lincoln et lui était officielle, il était plus que temps. Min connaissait suffisamment bien sa sœur pour savoir qu’elle réagirait bien à l’annonce, mais une part de lui était angoissée. C’était la première personne de sa famille qui connaîtrait enfin la vérité, donc une étape importante.

De son ordinateur s’éleva une sonnerie familière et l’instant d’après, la voix de sa sœur demanda. « Qu’est-ce que tu manges? » Il pouvait la voir à l’écran, installé de la même façon que lui devant son sofa à des milliers de kilomètres de là. Une heure de décalage les séparait. Il était près de 21 heures à Brisbane, donc près de 20 heures à Séoul. « Ramyeon avec un œuf et des oignons vert. Ce soir, je ne réinvente pas la roue, ma journée a été trop occupée pour ça. » Doo-na sourit. « J’ai opté pour du fromage. » Elle présenta le contenu de son bol à la caméra. Min pouvait voir la tranche de fromage fondre sur les nouilles d’un rouge inquiétant. « Épicé? » Doo-na remua énergiquement le contenu de son bol avec ses baguettes. « Très! Le genre que ton palais délicat ne supporte pas. » Min grimaça. Il aimait la bonne bouffe et n’avait pas du mal à manger épicé à l’occasion, mais il y avait une limite. Un jour, on lui avait fait goûter ces fameuses nouilles. Il se souvenait encore de la sensation de brulure dans sa bouche et des ricanements de ses cousins qui lui avaient fait le coup. « Ce truc va te bruler un trou dans l’estomac », l’avertit son frère sur le ton de la blague. « Probablement. Alors, quoi de nouveau? Toujours occupé? Raconte-moi des histoires drôles de la clinique. On t’a encore fait pipi dessus? » Min s’esclaffa puis lui parla du boulot, de ses petits patients, mais aussi de ses collègues. Honnêtement, il n’avait pas grand-chose de nouveau à lui raconter depuis la dernière fois. Ils avaient l’habitude de se parler pratiquement chaque semaine après s’être fait la promesse de ne jamais perdre contact malgré la distance. Récemment, leur principal sujet de conversation tournait autour du bébé de sa sœur. « Où est mon neveu préféré? » Elle sourit à la remarque, mais il voyait la fatigue lui tirer les traits. « Il dort, pour l’instant. » Min fronça les sourcils. « Toujours difficile? » Elle soupira longuement. « Est-ce que ça fait de moi une mauvaise mère si je dis que je trouve ça vraiment difficile? » « Non, ça fait de toi un être humain et quelqu’un d’honnête. Je n’ai jamais cru à toutes ces femmes clamant haut et fort que la maternité est facile. » De l’autre côté de l’écran, Doo-na gloussa, mais ne semblait guère convaincue. « Je brulerais le monde pour lui sans hésiter, mais en même temps, je rêve d’une nuit de sommeil complète. Ji-Ho m’aide beaucoup, mais il est aussi très occupé par son travail. » Min se désolait de ne pas pouvoir l’aider avec Min-joon. De toute évidence, il sera l’oncle absent que l’on voit pour des occasions très spéciales. Il savait qu’il n’aurait jamais d’enfants dans la vie et il ne pourra même pas faire partie de ceux de sa sœur. « J’aimerais pouvoir t’aider. » « Tu m’écoutes me plaindre sans rien dire et sans me juger. C’est déjà beaucoup. » Pourtant, ça lui paraissait si peu.

Un silence s’installa entre eux. Doo-na mangeait, les yeux rivés sur l’écran. Min but une gorgé de soju. Il sentait déjà les effets de l’alcool. « Je t’envie, tu sais… Avoir un enfant… Je sais déjà que je n’en aurai probablement jamais. » Sa sœur fronça les sourcils. « Mais qu’est-ce que tu racontes!? Tu as juste 35 ans, tu as le temps. Il y a plein d’hommes qui ont des enfants dans la quarantaine… Puis tu es beau garçon, je suis certaine que les filles sont toutes après toi. » « Ouais… Justement, en parlant de ça… » Son cœur accéléra douloureusement dans sa poitrine. C’était maintenant ou jamais. « J’ai rencontré quelqu’un… » Doo-na ouvrit la bouche, surprise. Pendant un moment, elle ne dit rien avant de s’exclamer. « Oh, c’est trop génial!!! Je veux tous les détails croustillants. Elle est jolie? Oh, elle l’est surement. Et intelligente, je t’imagine pas avec une fille stupide. » Cette fois, c’est Min qui ne savait plus quoi dire. Il regarda sa sœur, trop contente derrière son écran, enchainant les suppositions sur la mystérieuse femme… Sauf que ce n’était pas une femme. « Doo-na, écoute-moi… Ce n’est pas une femme, c’est un homme. Je suis en couple avec un homme. » L’excitation retomba d’un coup et Min craignait maintenant de tourner de l’œil. Il n’entendait plus rien, juste les battements de son cœur. Saja s’était approchée de son maître sans qu’il ne le remarque. Il regardait sa sœur, toujours silencieuse. Min prit son verre de soju. Sa main tremblait. « Tu trembles », remarqua Doo-na, cette fois inquiète. Il posa son verre et cacha ses deux mains sous la table. « Ouais… Désolé. Écoute… oublie ce que je viens de dire. Ok? Je ne vais pas t’embêter avec ça… » « Mais qu’est-ce que tu racontes? Pourquoi tu m’embêterais avec ça? Ça fait des années que j’attendais que tu aies le courage d’enfin le dire, idiot. » Min n’en croyait pas ses oreilles. « Quoi? Qu’est-ce que tu viens de dire? » « Tu m’as parfaitement entendu. J’ai dit que ça fait des années que je m’en doute. Enfin… Je n’étais pas certaine, mais tu as quand même plus de vêtements que moi et surement plus de produits de beauté aussi. » « Ce sont des préjugés. » Doo-na haussa les épaules. « Oui, mais dans ton cas, ils sont vrais. » Il ne savait pas du tout quoi répondre à ça. Il se redressa en se passant une main dans les cheveux. Cette conversation devenait surréaliste. « Tu savais? » Demanda Min, incertain. « Je te connais comme le fond de ma poche. Pendant un temps, je pensais que tu étais juste trop sérieux et que tu écoutais les parents qui ne voulaient pas que tu aies de petites amies, mais j’ai cru te voir une fois ou deux regarder un peu trop longtemps des gars comme ça dans la rue… Encore une fois, je ne le savais pas hors de tout doute, mais… » Elle haussa les épaules. « En même temps, en quoi ça me concerne que tu préfères les hommes aux femmes, je préfère les hommes aussi. » Doo-na réagissait exactement comme il l’avait imaginé avec son ouverture d’esprit qui la caractérisait si bien. « J’avais peur de ta réaction… » « Tu sais bien que je ne te laisserai jamais tomber. Alors, c’est quoi son nom? » « Lincoln… » « Nom de famille? » Min haussa un sourcil. « Quoi? Pour que tu le traques sur les réseaux sociaux? » « Évidemment! » Il s’esclaffa. « Non, pas avant que je ne te présente officiellement. Ne t’inquiète pas, c’est loin d’être un mauvais garçon. Au contraire, il m’a beaucoup aidé et je sais que tu vas l’adorer. » Doo-na le regardait depuis l’écran en souriant. « C’est mignon! Quand tu parles de lui, tu souris. » Gêné, Min se passa une main sur le visage. Il rougissait, il le sentait et sa sœur, témoin de tout ça, riait de lui. Ça n’aurait pas été Doo-na si elle ne se moquait pas de lui. « Je veux le rencontrer aussi vite que possible. En attendant, dit-lui que s’il ne prend pas bien soin de toi, je vais venir lui botter les fesses. » « Je sais que tu le feras. »
Revenir en haut Aller en bas
 

≈ min-kyung ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: moodboards
-