AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
MAJ de juillet annoncée
Le 15 juillet le forum changera de design et proposera un nouvel event.
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.

 vintage never goes out of fashion (lewis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyLun 3 Juin 2024 - 20:59

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
C'est en observant un groupe d'hommes rire à gorge déployée ensemble que Mateo s'était rendu compte qu'il n'avait pas pris le temps de voir grand monde ces derniers temps, en dehors de celles qui partageaient son logement en tout cas. Coincé pour la matinée dans une galerie perdue à deux heures du centre de Brisbane pour y rencontrer un potentiel vendeur de quelques œuvres intéressantes, il en avait profité pour envoyer un message à Lewis à qui il avait pensé par pur hasard parce qu'ils ne s'étaient pas vus depuis plusieurs semaines. Savoir qu'il allait pouvoir le retrouver après cette demi journée de travail plus qu'ennuyante l'avait aidé à tenir son faux sourire poli alors que, comme d'habitude, son patron s'était montré odieux et l'avait tenu à l'écart tout au long des échanges. Au final ça n'avait pas été une si mauvaise chose que ça puisqu'il avait réussi grâce à ce temps libre à se trouver un autre moyen de rentrer à Brisbane qu'en supportant encore le trajet avec son patron. Et s'il était plutôt fier de ça, il avait finalement regretté un peu plus à chaque minute de ce trajet. C'est directement après la route qu'il avait rejoint Lewis à la foire, comme ils l'avaient décidé par messages un peu plus tôt. « La prochaine fois que je te dis que j'ai une idée révolutionnaire, rappelle moi le calvaire que je viens de vivre. » Il avait passé quasiment deux heures sur la route, coincé dans une vieille voiture dont il doutait du bon fonctionnement. Covoiturer avec n'importe qui d'autre que son supérieur lui avait semblé plus supportable et pourtant il en était presque venu à douter, ces deux heures ayant été les plus longues de sa vie. Comme quoi, il fallait se méfier même de ceux qui avaient les apparences les plus douces aux premiers abords. « J'ai eu droit au combo oversharing et odeur de transpiration. Pas sûr que je vais me remettre du trauma. » Non pas qu'il était du genre précieux mais comme tout un chacun il avait ses propres limites. Heureusement pour lui cette longue matinée était à présent derrière lui et il avait tout le loisir de profiter du reste de sa journée avec Lewis. « Bon, objectif du jour : me trouver quelques t shirts. » Mateo n'était pas un grand fan du shopping mais ses colocataires lui avaient fait remarquer récemment qu'il portait sans cesse les mêmes vêtements, ce qui avait eu le don de l'agacer. Il était bien décidé à profiter de la foire vintage pour trouver des vêtements dignes de son intérêt.


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyMar 4 Juin 2024 - 11:51

vintage never goes out of fashion
ft  @Mateo Alvarez

Le métier qu’il exerçait avait l’avantage évident de découler de sa passion et de ne jamais lui donner l’impression de travailler. Mais il y en avait d’autres, comme le fait de pouvoir travailler en freelance et gérer ses dossiers comme il l’entendait et la possibilité de faire tout un tas de rencontres - pour le grand timide qu’il était, ce n’était pas négligeable. Il en avait profité, surtout lorsque Kendall et Shiloh avaient pris des chemins différents et qu’il s’était retrouvé incroyablement seul, avec le besoin de créer de nouveaux liens pour surmonter les tensions naissantes dans la famille suite à l’accident d’Atlas. Il n’attendait rien de plus que la possibilité d’élargir son portefeuille clients lorsqu’il s’était rendu sur une mission pour la galerie d’art, mais la rencontre avec Mateo avait été un plus. Ils avaient échangé à l’extérieur du bâtiment en profitant d’une pause ensemble, et c’était probablement la banalité de leur échange qui les avait menés jusqu’à cette amitié. Leur différence qui faisait la force de ce duo. S’ils avaient un point commun, cependant, c’était celui d’être en retard et sur ce terrain là, l’espagnol venait de le battre à plate couture. Regardant l’heure sur son téléphone, Lewis attendait à l’entrée de la foire, peu sûr de sa réelle envie de faire du shopping. Et alors qu’il perdait patience tout en s’imaginant s’améliorer sur ce défaut qu’il partageait car il réalisait à quel point cela pouvait être agaçant, Mateo était enfin arrivé. « La prochaine fois que je te dis que j'ai une idée révolutionnaire, rappelle moi le calvaire que je viens de vivre. » Ils le savaient très bien tous les deux, il était difficile de le faire revenir en arrière lorsqu’il avait une idée alors Lewis s’était contenté de hausser les épaules.« Tu pouvais prendre les transports en commun comme tout le monde si tu voulais éviter ton patron, tu sais. T’as autant de chance d’y rencontrer du monde. » Il avait arqué un sourcil avant d’afficher un sourire moqueur. « Quoi ? C’était pas pour ça que tu tentais le covoiturage peut-être ? » Après deux années, Lewis avait commencé à comprendre la façon de fonctionner de Mateo qui était encore une fois bien différente de la sienne. Lui n’avait jamais eu d’yeux que pour Shiloh, même s’il avait tenté ici et là de créer des histoires sérieuses. Mateo, lui, enchaînait les histoires sans lendemain et ses récits avaient toujours le don d’amuser son ami. « J'ai eu droit au combo oversharing et odeur de transpiration. Pas sûr que je vais me remettre du trauma. » Pour terminer de se moquer, Lewis était venu taper l’épaule de Mateo avec une mine faussement compatissante. « Bon, objectif du jour : me trouver quelques t shirts. » Jetant un oeil à la tenue de son ami, il n’avait pas pu faire de commentaires même pour plaisanter, il revenait de la galerie et était forcément mieux vêtu que lorsqu’ils se voyaient simplement pour boire un verre. Et Lewis n’était pas le mieux placé, de toute façon. « Et pour t’aider je dois choisir les motifs les plus immondes, c’est ça ? » avait-il lancé en emboîtant le pas de Mateo et en commençant les recherches. « Et pense pas qu’à toi, je te rappelle que je t’accompagne parce que j’ai besoin d’une tenue pour la silent disco. » Où il avait osé inviter Shiloh, alors l’enjeu était de taille.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 6 Juin 2024 - 12:27

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
« Tu pouvais prendre les transports en commun comme tout le monde si tu voulais éviter ton patron, tu sais. T’as autant de chance d’y rencontrer du monde. » Inutile de réfléchir bien longtemps pour comprendre ce qu'il sous entendait. Lui qui était bien loin des habitudes relationnelles de Mateo devait l'imaginer comme quelqu'un qui passait chaque nuit dans un autre lit, ce qui était totalement faux. Mais pour quelqu'un comme Lewis, qui était plus du genre à rester collé avec une seule personne en tête, la vie de Mateo pouvait sembler bien mouvementée. Peut-être que lui parler de ça l'aiderait à voir les choses d'une autre façon, d'ailleurs. Il avait froncé les sourcils pour feindre la contrariété un instant. « Quoi ? C’était pas pour ça que tu tentais le covoiturage peut-être ? » « Eh pour qui tu me prends ? C'est juste que deux heures en bus, j'le sentais pas du tout. » Évidemment il avait ri, ne pouvant s'en empêcher. Il avait eu tort, son trajet en voiture ayant été plus laborieux que ce qu'il n'aurait pu imaginer. « De toute façon je te ferais dire que j'ai fini par craquer et me foutre sur Tinder. Ouais, inattendu je sais. » Qu'il avait répondu comme pour justifier le fait que non, il n'avait pas choisi son moyen de transport dans le but de tomber sur quelqu'un d'intéressant. En tout cas, pour quelqu'un qui était foncièrement contre tous les réseaux sociaux et qui le criait haut et fort, la décision qu'il avait prise de sauter le pas était plus que surprenante et il en était bien conscient. D'où le fait qu'il en parlait avec une grande légèreté, pour en rire plutôt que pour lancer une conversation dont il ne voulait pas pour le moment. A la place, il préférait bien mieux se concentrer sur leur objectif du jour : le shopping. « Et pour t’aider je dois choisir les motifs les plus immondes, c’est ça ? » Mateo avait pouffé de rire. « Tu peux parler. » Il l'avait suivi dans la première allée. « Et pense pas qu’à toi, je te rappelle que je t’accompagne parce que j’ai besoin d’une tenue pour la silent disco. » Avec tout ça Mateo en aurait presque oublié pourquoi Lewis était venu : il n'était pas là simplement pour lui tenir la main mais il avait lui même une recherche à faire. Elle était même plus importante que la sienne, au vu des enjeux de la soirée qu'il s'apprêtait à passer. « Mais oui c'est vrai, on s'en fou de mes t-shirts ! » Il était enthousiaste pour Lewis et ne s'en cachait pas. « Faut trouver un truc dans lequel tu seras à l'aise, sinon tu vas faire ton timide toute la soirée et tu vas tout ruiner. » C'est en le disant qu'il s'était rendu compte que sa remarque aurait pu miner son partenaire du jour. « Non mais y'a pas de raison que ça se passe mal. » Il s'essayait rassurant mais son air exalté ne coïncidait pas vraiment avec ses propos. « Tu me détestes à combien de pourcents si je change mon programme du soir pour venir à la silent disco moi aussi ? » Sous entendu pour venir l'espionner et le voir enfin en action avec cette fameuse Shiloh dont il avait tant entendu parlé.


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 6 Juin 2024 - 17:04

vintage never goes out of fashion
ft  @Mateo Alvarez

Ils avaient réussi à créer un lien malgré la grande part de mystère que cultivait Mateo. Lewis l’avait souvent charrié sur le fait que cela soit une technique bien rodée pour séduire, mais il l’avait aussi souvent repris sur le fait que son image de lui était biaisée. C’était peut-être ce qu’il appréciait chez ce nouvel ami, la façon dont il réussissait à paraître extrêmement assuré au point de donner une impression erronée sur sa personne. C’était quelque chose qui aurait pu s’avérer utile à Lewis à l’époque, et s’il regrettait d’avoir perdu Kendall de vue durant si longtemps, il avait pris conscience en croisant l’espagnol que nombreux étaient ceux avec qui il pouvait nouer de solides liens. « Eh pour qui tu me prends ? C'est juste que deux heures en bus, j'le sentais pas du tout. » L’air faussement outré de Mateo n’avait eu aucun effet sur lui qui s’était mis à rire - il ne lui connaissait pas ce côté aussi précieux. « Excuse-nous, Alvarez. » avait-il répondu en levant les yeux au ciel et en riant. « De toute façon je te ferais dire que j'ai fini par craquer et me foutre sur Tinder. Ouais, inattendu je sais. » Inattendu parce que Mateo fuyait les réseaux comme la peste, ce qui avait été le sujet principal de leur discussion lors de leur rencontre. Un point commun qu’ils partageaient, et qu’il avait choisi de contourner. « Sérieusement ? Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ? » Sa curiosité avait été attisée, et si Mateo pensait s’en tirer alors qu’ils se lançaient dans les allées de vêtements, c’était mal le connaître. « Tu peux parler. » Lewis avait plaisanté sur les choix vestimentaires de son ami mais le sujet tinder restait dans un coin de sa tête. Lui était bien loin de ce genre de préoccupation, restant l’esprit accroché à la même personne depuis plusieurs années maintenant. Et parce qu’elle était de retour, il en parlait encore plus souvent. « Mais oui c'est vrai, on s'en fou de mes t-shirts ! » L’enthousiasme de Mateo était amusant mais pas surprenant parce qu’elle pouvait être la même pour des sujets bien moins intéressants. Il lui redonnait un peu de cette bonne humeur qu’il avait perdu au milieu du traumatisme de l’accident de son frère. « Faut trouver un truc dans lequel tu seras à l'aise, sinon tu vas faire ton timide toute la soirée et tu vas tout ruiner. » Si l’avenir de sa relation avec Shiloh se jouait uniquement à la qualité de sa tenue, les choses seraient probablement moins compliquées. Ou encore plus, si l’on en jugeait par son incapacité à accorder un intérêt à son style vestimentaire - un comble pour quelqu’un qui convoitait une styliste. « Comme si c’était mon seul problème, quoi. » avait-il commencé, acceptant sans mal d’avouer qu’il était de nature réservée, encore plus en présence de la blonde. « Non mais y'a pas de raison que ça se passe mal. » Faisant glisser les cintres sur les portants négligemment, Lewis prêtait plus attention aux propos de Mateo qu’aux vêtements. « Tu me détestes à combien de pourcents si je change mon programme du soir pour venir à la silent disco moi aussi ? » Il s’était arrêté net avant de se tourner vers lui. « Putain t’es lourd je te jure. » Mais au fond de lui, le voir lui porter autant d’intérêt le faisait sourire. « C’était quoi tes plans ? Dis plutôt que t’avais rien de mieux à faire. » Ce n’était qu’une énième manière de le taquiner parce que Mateo était de moins en moins disponible ces temps-ci, sans pour autant en dire plus, et Lewis lui tendait une perche sans pour autant forcer la discussion. « J’ai plus qu’à espérer que t’aies un match sur ton appli à la con pour m’éviter ça. Montre ton profil que je rigole ? » avait-il demandé en essayant d’attraper son téléphone - ils étaient deux grands enfants et c’était probablement ce qui les avaient rapprochés.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 13 Juin 2024 - 11:38

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
« Sérieusement ? Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ? » Mateo n'était pas fermé à l'idée d'aborder le sujet de Diego avec Lewis. Au contraire, peut-être qu'avoir un avis extérieur sur sa situation lui permettrait-il de voir les choses sous un nouveau jour. Le problème, c'est qu'il avait encore du mal lui même à savoir ce qu'il devait dire au juste, parce que ses idées étaient loin d'être claires, même si plus le temps passait, plus il avait envie qu'elles le soient. « J'sais pas trop, j'ai rencontré quelqu'un avec qui c'est compliqué et j'ai eu besoin de.. » de quoi, au juste ? Il s'était interrompu pour essayer de trouver ses mots mais se stopper ainsi l'avait coupé dans son élan, surtout alors qu'il avait croisé le regard de Lewis. « Je t'interdis de rire. » Qu'il avait lancé en riant lui même, bien conscient que son ami ne l'avait jamais vu se mettre dans un tel état pour quiconque. Alors il avait préféré changer de sujet pour l'instant, se concentrant sur leurs objectifs du jour. « Comme si c’était mon seul problème, quoi. » Non, clairement, sa tenue était un moindre problème face à sa timidité, surtout face à Shiloh. Alors il avait essayé de le rassurer comme il le pouvait avant de se remettre à le taquiner dans la foulée, menaçant de venir à cette fameuse soirée lui aussi. « Putain t’es lourd je te jure. » Le voir dans cet état avait eu le don de faire apparaître chez Mateo un petit sourire satisfait. « C’était quoi tes plans ? Dis plutôt que t’avais rien de mieux à faire. » Il avait hoché la tête machinalement avant de tourner la tête vers un stand de vêtements pour en observer les articles tout en continuant à parler d'un air nonchalant. « J'ai rien de prévu donc en vrai, à tous les coups je viens vraiment voir comment tu t'en sors. » Il avait dit ça comme si de rien était alors qu'il savait pertinemment que sa présence suffirait à Lewis pour encore plus paniquer parce qu'il se sentirait observé. « J’ai plus qu’à espérer que t’aies un match sur ton appli à la con pour m’éviter ça. Montre ton profil que je rigole ? » D'un geste rapide Mateo avait esquivé la main de Lewis qui venait d'essayer d'attraper son téléphone. Sa crainte, sur le coup, n'était pas ce qu'il pourrait y trouver sur Tinder mais bel et bien qu'il puisse tomber sur ses échanges avec Diego. Bizarrement, il n'avait aucune envie de les partager avec qui que ce soit. « Que tu rigoles ? Tu vas juste être jaloux si j'te le montre ouais. » Il ne faisait que le taquiner. « En parlant de match tu sais pas ce qui m'est arrivé ? J'suis tombé sur ma coloc. Le truc improbable. » En tout cas il ne s'était certainement pas attendu à ce que ça puisse arriver lorsqu'il s'était inscrit. « Mais non t'as pas besoin d'espérer que j'ai de quoi m'occuper pour éviter que je me pointe à la silent disco. J'irais pas, sois rassuré. Je m'en voudrais trop de te voler la vedette après. » Encore une fois Mateo ne sortait pas de son personnage mais il espérait sincèrement que les choses se passent au mieux pour Lewis. « Et du coup t'as un plan d'attaque ? Moi si j'étais toi je croiserais fort les doigts pour qu'un dj vous mette des slows à un moment donné. Reste à espérer qu'elle change pas de canal à ce moment là par contre. »


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 13 Juin 2024 - 14:54

S’il avait toujours eu l’habitude de nouer des liens avec des personnes qui lui étaient totalement opposées, Mateo ne dérogeait absolument pas à cette règle. Il était sûr de lui, n’avait aucun mal à se faire remarquer en public, aucune crainte à engager la conversation ici et là quand l’envie lui prenait. Lorsqu’ils sortaient ensemble, ils se retrouvaient bien souvent à fusionner avec d’autres groupes même lorsqu’ils n’étaient que deux. Et Lewis suivait le mouvement, trouvant toujours agréable d’avoir une ombre derrière laquelle évoluer. Pour autant, il ne voyait rien de péjoratif à tout cela, parce qu’il savait que lui aussi pouvait apporter les bénéfices de sa personnalité plus introvertie à son ami. « J'sais pas trop, j'ai rencontré quelqu'un avec qui c'est compliqué et j'ai eu besoin de.. » Le sourcil de Lewis s’était arqué alors que son visage s’était tourné vers Mateo, abandonnant un instant la recherche de vêtements. Il tiquait sur deux points : le fait qu’il avait rencontré quelqu’un, et le fait que cela l’ait amené à s’inscrire sur une application de rencontres. « Je t'interdis de rire. » « Donc toi quand tu rencontres quelqu’un t’installes tinder ? » Il avait légèrement incliné la tête, plantant son regard dans celui de Mateo, comme pour venir appuyer le côté insolite de son comportement. « C’est compliqué à ce point là ? » Lewis n’y connaissait pas grand-chose, aux relations amoureuses, mais la manière chaotique dont s’était terminée sa relation avec Sinead lui laissait envisager ce que le mot compliqué pouvait signifier. Il n’était pas convaincu que sa question trouverait réponse, et Mateo savait qu’il pouvait se contenter de l’éviter - tout avait toujours fonctionné simplement entre eux.

Si la silent disco et le shopping étaient les deux raisons les ayant réunis, cela était aussi l’occasion de se tenir au courant de leurs vies respectives, et de s’y immiscer parce qu’ils étaient incapables de ne pas plaisanter. « J'ai rien de prévu donc en vrai, à tous les coups je viens vraiment voir comment tu t'en sors. » Le regard en coin que lui avait lancé Lewis se voulait dissuasif, mais avait fini en éclat de rire. Plutôt que de s’inquiéter de le savoir à la même soirée que lui - qu’il pimenterait non sans mal - Lewis était revenu sur ce fameux profil tinder. « Que tu rigoles ? Tu vas juste être jaloux si j'te le montre ouais. » Il avait fait de son mieux pour éviter que Lewis n’accède à son téléphone, et il aurait juré que le geste avait dépassé la blague, comme s’il cachait réellement quelque chose. « J’suis sûr t’as foutu que des photos de toi torse nu hyper gênantes. » Il avait déjà eu vent des discussions de Mateo avec ses conquêtes, et celui-ci était loin d’être timide, alors il se permettait d’en plaisanter, alors même que son ami était comme lui : absent des réseaux sociaux et donc très loin d’afficher sa personne au monde entier. « En parlant de match tu sais pas ce qui m'est arrivé ? J'suis tombé sur ma coloc. Le truc improbable. » « Tu déconnes ? Tu l’as pas matché, enfin je sais pas comment on dit, hin ? » Ses yeux s’étaient plissés alors qu’il cherchait à obtenir la réponse dans les traits du visage de son ami. Ils avaient matché. « Donc l’une est ton ex, la seconde tu l’as eue sur tinder, tu prévois quoi pour la troisième ? » Peut-être que cela serait une distraction suffisante pour qu’il ne vienne se mêler de ses affaires. « Mais non t'as pas besoin d'espérer que j'ai de quoi m'occuper pour éviter que je me pointe à la silent disco. J'irais pas, sois rassuré. Je m'en voudrais trop de te voler la vedette après. » Il avait levé les yeux au ciel en riant. « Tu serais pas le genre de Shiloh. » avait-il commencé en toisant son ami de la tête aux pieds, comme s’il était la personne la plus repoussante que la terre avait porté. La vérité était ailleurs, parce qu’il avait pu constater à de nombreuses reprises lors de sorties avec Mateo que celui-ci plaisait. « Nan puis c’est surtout que t’en as des défauts mais pas celui de me passer devant, pas après tout ce que je t’ai dit. » Il devait bien le rassurer, parfois, parce qu’ils avaient une tendance à avoir des échanges verbaux qui laissaient presque penser qu’ils se détestaient. « Et du coup t'as un plan d'attaque ? Moi si j'étais toi je croiserais fort les doigts pour qu'un dj vous mette des slows à un moment donné. Reste à espérer qu'elle change pas de canal à ce moment là par contre. » Haussant les épaules, Lewis avait sorti un cintre du portant pour le mettre devant le torse de Mateo, lui proposant des pièces sans même parler, préférant continuer la discussion. « Je me demandais justement s’ils passaient de la musique plus calme dans ce genre d’endroit. » Il lui arrivait de faire la fête, mais plutôt dans les bars, pas dans les clubs et encore moins avec un casque sur les oreilles. « Franchement comme je te disais j’ai pas prévu de laisser entrevoir quoique ce soit. Je vais juste essayer de retrouver les habitudes qu’on avait avant qu’elle parte et on verra. Si ça doit se faire, ça se fera. » Cette idée ne serait sûrement pas au goût de Mateo, mais il n’existait pas un monde où ces deux-là agiraient de la même façon, il en était persuadé.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyMar 18 Juin 2024 - 22:22

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
Mateo s'était montré honnête avec Lewis et même s'il avait espéré que cela lui aurait suffit, ça n'était visiblement pas le cas. « Donc toi quand tu rencontres quelqu’un t’installes tinder ? » Lui avoir interdit de rire ne semblait pas l'empêcher de se montrer taquin pour autant. « Ouais dit comme ça je sais que ça paraît con. » Il était conscient de ses faiblesses et des incohérences de ce geste, il était conscient de ne pas agir comme il le devrait. Mais en même temps, il avait du mal à savoir quelle était la voie qu'il devait suivre et ce qu'on y attendait de lui. « C’est compliqué à ce point là ? » Comment résumer leur relation à Diego et lui en un rien de temps, en juste assez de mots pour contenter son ami sans en dire trop pour ne pas rentrer dans une conversation trop longue et trop prenante ? « En gros, disons qu'on à rien à faire ensemble mais que malgré ça j'me le sors pas de la tête. » Ils étaient trop différents l'un de l'autre pour que les choses puissent se contenter d'être simples. Mais il refusait de voir Lewis aussi satisfait de le voir porter autant d'importance à quelqu'un. « T'auras pas les détails, cherche pas. » Avait-il lancé pour clôturer le sujet pour de bon.

« J’suis sûr t’as foutu que des photos de toi torse nu hyper gênantes. » L'idée avait fait rire Mateo mais il en profitait pour sortir son air arrogant une fois de plus. « Crois moi les gens trouvent ça rarement gênant de voir des photos de moi à poil. Mais non, j'ai pas fait ça, je suis pas fou. » Autant en envoyer en privé pouvait être amusant, autant s'afficher ainsi était effectivement gênant. En tout cas d'après lui. Ce qui aurait pu l'être aussi, c'était le fait d'avoir croisé sa colocataire sur Tinder. « Tu déconnes ? Tu l’as pas matché, enfin je sais pas comment on dit, hin ? » Il avait sourit un peu bêtement, s'amusant de la réaction de Lewis à son anecdote. « Ah bah si. Et le pire c'est qu'elle aussi. Ça aurait pu être super gênant mais en fait c'était drôle plus qu'autre chose. » Heureusement pour eux, ou la cohabitation aurait pu se compliquer après cet épisode. « Donc l’une est ton ex, la seconde tu l’as eue sur tinder, tu prévois quoi pour la troisième ? » Résumé ainsi, il fallait bien admettre que la colocation prenait une tournure spéciale. « Hm, j'ai prévu d'aller au ciné en plein air avec elle bientôt, qui sait y'a peut-être moyen.. » L'information était vraie, son faux-air plein de sous entendus pas du tout. « Non mais j'te jure que j'ai pas fait exprès, c'était pas calculé. Ni pour Max ni pour Elena. Et il se passera rien avec Maisie. » Il savait aussi lier des amitiés sans y rechercher sans cesse plus que cela. Et alors qu'ils avançaient entre les stands, ils continuaient tous les deux de se taquiner. « Tu serais pas le genre de Shiloh. » « J'suis le genre de tout l'monde. » Il n'avait pas réfléchi bien longtemps avant de sortir cette phrase toute faite mais qui l'amusait plus que tout. « Nan puis c’est surtout que t’en as des défauts mais pas celui de me passer devant, pas après tout ce que je t’ai dit. » Et là, il ne pouvait qu'acquiescer. « Ça c'est vrai. » De toute façon, même s'il en avait eu envie, son esprit était bien trop occupé ailleurs. Mateo s'amusait de voir Lewis continuer de parler tout en regardant d'un œil attentif les vêtements pour lui proposer. « Je me demandais justement s’ils passaient de la musique plus calme dans ce genre d’endroit. » « Aucune idée mais si c'est le cas t'auras qu'à sauter sur l'occasion. » Oui, son côté "pas de temps à perdre" ressortait bien souvent lorsqu'il faisait ce genre de réflexions. « Franchement comme je te disais j’ai pas prévu de laisser entrevoir quoique ce soit. Je vais juste essayer de retrouver les habitudes qu’on avait avant qu’elle parte et on verra. Si ça doit se faire, ça se fera. » Mateo avait haussé les épaules. En fait, s'ils n'avaient pas du tout la même façon de voir les choses habituellement, sur ce coup là Lewis n'avait pas tort et l'entendre de sa bouche lui faisait en quelque sorte du bien : il lui rappelait l'importance de suivre son instinct et de ne pas trop réfléchir ni anticiper. Une habitude qu'il était pourtant en train de prendre un peu trop souvent à cause de Diego. « Ouais, je suppose que t'as raison. Si tu te mets la pression ça va pas t'aider. » Qu'il avait lancé comme pour s'en convaincre lui même, parce que même s'ils ne vivaient pas la même situation, ce conseil pouvait s'appliquer à lui aussi. « Et si t'achètes ce pantalon non plus, sérieux, repose-moi ça Lew. » Quelle idée de prendre en mains ce pat d'eph à grosses fleurs ?


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyMer 19 Juin 2024 - 12:29

Même Lewis pouvait prendre conscience qu’il n’était pas logique de s’inscrire sur une application de rencontre pour tenter d’éclaircir la complexité qui existait dans une relation existante. C’était même une très mauvaise idée, et il s’était empressé de le souligner avec une simple question rhétorique. « Ouais dit comme ça je sais que ça paraît con. » Il avait haussé les épaules et les sourcils : ça l’était. Et il se demandait maintenant ce que pouvait signifier compliqué aux yeux de Mateo, au point de le pousser à mal se comporter. « En gros, disons qu'on à rien à faire ensemble mais que malgré ça j'me le sors pas de la tête. » Il allait s’empresser de poser les mille questions qui lui venaient à l’esprit, parce qu’il était de nature curieuse et parce qu’il savait que la vie de son ami pouvait parfois être extrêmement croustillante, mais il l’avait stoppé net. « T'auras pas les détails, cherche pas. » « Ok, ok, fais juste gaffe que ça se retourne pas contre toi tout ça. » Parce qu’à la façon dont il évoquait ce quelqu’un, Lewis n’était pas convaincu qu’il ait réellement envie de tout gâcher, peu importe les raisons qui le menaient à tenter de l’oublier en utilisant tinder. « Crois moi les gens trouvent ça rarement gênant de voir des photos de moi à poil. Mais non, j'ai pas fait ça, je suis pas fou. » Lewis avait secoué la tête. « Ouais finalement évite à ce type de finir avec un mec comme toi, t’es super gênant. » avait-il répondu en grimaçant suite à ce qu’il venait de dire avant d’exploser de rire. Et Mateo n’avait pas tardé à l’étonner davantage, en racontant ses premières frasques sur l’application. « Ah bah si. Et le pire c'est qu'elle aussi. Ça aurait pu être super gênant mais en fait c'était drôle plus qu'autre chose. » L’ingénieur était venu frapper son front dans un geste dramatique, les probabilités que cela arrive étaient déjà faibles, le fait qu’ils aient tous les deux choisis d’aller au bout de la plaisanterie relevait presque de l’inconscience. Encore une fois, Lewis avait subtilement souligné la façon dont sa colocation pourrait bientôt devenir invivable s’il continuait en ce sens. « Hm, j'ai prévu d'aller au ciné en plein air avec elle bientôt, qui sait y'a peut-être moyen.. » Le visage de Lewis s’était tourné vers lui en un réflexe presque paniqué et il avait été soulagé en voyant le sourire en coin de son ami. « Non mais j'te jure que j'ai pas fait exprès, c'était pas calculé. Ni pour Max ni pour Elena. Et il se passera rien avec Maisie. » « T’en fais pas, va, j’ai une chambre d’amis si jamais ça se termine mal. » avait-il simplement répondu, lèvres pincées alors qu’il lui tapait gentiment l’épaule.

Mais peut-être était-il plus simple de papillonner, de ne se soucier de rien et de prendre le temps de s’amuser comme le faisait Mateo. Lewis n’avait jamais été ce genre de personne, l’était encore moins depuis que Shiloh était rentrée dans sa vie. Et s’il n’avait aucune inquiétude quant à la volonté de son ami de lui nuire, il n’avait pas pu s’empêcher de souligner qu’elle ne serait pas du genre à s’enticher de lui - au cas où. « J'suis le genre de tout l'monde. » Lewis ne pouvait pas s’empêcher de rire, à l’entendre user et abuser de cette fausse arrogance. « Jusqu’à ce que t’ouvres la bouche alors. » avait-il répondu pour lui indiquer à quel point son comportement pouvait être mal interprété par certaines personnes. Tout était pourtant dans l’humour, parce que Lewis appréciait de passer du temps avec son opposé, qui, malgré tout, avait son entière confiance. « Ça c'est vrai. » Il avait souri en continuant ses recherches de vêtements, s’inquiétant de la soirée à venir. « Aucune idée mais si c'est le cas t'auras qu'à sauter sur l'occasion. » Lewis l’avait corrigé, parce que ce n’était absolument pas ce qu’il comptait faire. Sa timidité prendrait le dessus, et surtout, il restait extrêmement vigilant parce qu’il était conscient de ce qu’elle avait pu vivre dans sa précédente relation. Des choses trop intimes, que lui-même ne devrait pas connaître, et qu’il ne confierait pas à Mateo. « Ouais, je suppose que t'as raison. Si tu te mets la pression ça va pas t'aider. » avait-il poursuivi. « Et si t'achètes ce pantalon non plus, sérieux, repose-moi ça Lew. » « Je sais pas je voulais tenter un truc original vu qu’elle est styliste… Aide-moi plutôt que de critiquer et te foutre de moi! » Il ne s’agaçait pas vraiment, continuant à rire, pourtant, la pression qu’il ressentait devenait réelle. « J’aurais voulu trouver une veste en cuir avec des franges un truc du genre, c’est con comme idée ? » Il avait tourné la tête vers Mateo pour le voir se retenir de rire, et il y avait fort à parier que la journée shopping allait se transformer en un véritable calvaire. « Je suis en train de demander des conseils à un type qui a une moustache et un t-shirt camouflage de chasseur, j’ai touché le fond je crois. » Le style de Mateo était assez simple, il n’en avait aucun en particulier, se contentant de pouvoir donner à n’importe quel vêtement l’impression d’être à la mode et si Lewis se moquait, il devait admettre le jalouser un peu. « Je sais pas danser en plus, je sais pas dans quoi je m’embarque. » Il était défaitiste et avait bien besoin d’un peu de cette assurance dont Mateo ne se défaisait jamais.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 20 Juin 2024 - 21:56

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
Avouer que Diego occupait un peu trop son esprit avait donné à Mateo la sensation qu'il s'était déjà trop exposé, alors il avait préféré mettre un terme aux questions de Lewis en lui disant clairement qu'il n'aurait pas plus d'informations. « Ok, ok, fais juste gaffe que ça se retourne pas contre toi tout ça. » Il lui avait adressé un clin d'œil rapide et assuré, du genre qui se suffisait à lui même pour exprimer à quel point il était sûr de lui et n'avait besoin de personne, ce qui n'était pas si vrai que ça finalement. Il était bien plus à l'aise à reprendre un échange de blagues avec Lewis qu'à écouter ses conseils sur les relations. « Ouais finalement évite à ce type de finir avec un mec comme toi, t’es super gênant. » Parfois, Mateo se demandait à quoi ressemblait les amitiés dans lesquelles les personnes ne passaient pas leur temps à se balancer des vacheries. Et à chaque fois qu'il laissait son esprit y songer, il se disait qu'elles devaient être bien fades, et qu'il ne serait pas du genre à les apprécier. « T’en fais pas, va, j’ai une chambre d’amis si jamais ça se termine mal. » Il n'y avait aucune raison pour que les choses se passent mal avec ses colocataires, même s'il avait une fâcheuse tendance à prendre le risque de compliquer ses relations avec une partie d'entres elles. « J'apprécie. » Lewis risquait de regretter de lui avoir dit ça, même en riant, parce qu'il n'était pas à l'abri qu'un jour Mateo le prenne au mot.

« Jusqu’à ce que t’ouvres la bouche alors. » Il avait ri à cette remarque mais plutôt que rebondir avec une autre réflexion grossière, il s'était intéressé à la soirée pour laquelle Lewis voulait se dégoter une tenue et à trouver cette dite tenue. Les premières idées qu'il entendait de la bouche de son ami ne le convainquaient pas réellement et il lui avait fait savoir. « Je sais pas je voulais tenter un truc original vu qu’elle est styliste… Aide-moi plutôt que de critiquer et te foutre de moi! » Encore une fois il n'avait pu s'empêcher de rire. « J’aurais voulu trouver une veste en cuir avec des franges un truc du genre, c’est con comme idée ? » Mateo avait mis ses mains devant sa bouche pour s'empêcher de glousser. « Ok je vais prier les Dieux du shopping parce qu'on va pas s'en sortir. » Il se montrait moqueur mais c'était de bonne guerre. « Je suis en train de demander des conseils à un type qui a une moustache et un t-shirt camouflage de chasseur, j’ai touché le fond je crois. » « Tu comprends juste rien à mon style. » Qu'il avait lancé l'air amusé : en fait, il avait l'avantage de savoir qu'à peu près tout finissait toujours par rendre bien sur lui - sans arrogance aucune. « Je sais pas danser en plus, je sais pas dans quoi je m’embarque. » Lewis avait vraiment besoin d'un coaching pour espérer avoir une chance avec Shiloh. « T'abuses, suffit de suivre la musique. Faut que j't'apprenne ? » Y avait-il de la musique ? Non. Était-ce le lieu pour se mettre à danser, entre les portants de vêtements vintage ? Certainement pas. Pourtant, Mateo s'était mis à danser sur un rythme imaginaire, remuant son bassin en regardant Lewis qui semblait regretter de le fréquenter à cet instant précis. « Genre là tu vois, tu bouges tes hanches, tu bouges les bras, et hop t'es sexy. » Il s'était arrêté après quelques secondes, devant s'empêcher de rire à cause de la mine déconfite de Lewis. « Si tu veux j'te montre pour le slow aussi. » Il s'était avancé d'un pas vers son ami, ouvrant ses bras comme pour l'inviter à venir se coller à lui, un large sourire sur son visage.


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyJeu 20 Juin 2024 - 22:55

Le lieu s’était rempli de monde au fur et à mesure de leur discussion et Lewis s’en était aperçu en devant se coller aux portants pour laisser passer un bon nombre de clients. Un mouvement qu’il exerçait par réflexe alors qu’il prônait des conseils à Mateo sur ses relations amicales et amoureuses quand lui-même gérait bien difficilement les siennes. La meilleure option qu’il pouvait proposer restait encore de l’héberger s’il en avait besoin. « J'apprécie. » Pinçant les lèvres et fermant les yeux, Lewis était venu confirmer à quel point il était serviable avec un air faussement prétentieux. Ils déviaient du sujet initial, alors l’ingénieur avait essayé de les recentrer, indiquant l’idée de tenue qu’il avait imaginée. « Ok je vais prier les Dieux du shopping parce qu'on va pas s'en sortir. » Qu’entendait-il par là ? Que la pièce recherchée était trop rare ? Ou que son idée était à bannir s’il espérait impressionner Shiloh ? Plutôt que de demander, il avait feint d’être piqué avant d’attaquer Mateo sur son style du jour. « Tu comprends juste rien à mon style. » « Ca doit être ça ouais… » avait-il rétorqué en le toisant de haut en bas. Au final, Mateo semblait bien plus se fondre dans le décor que Lewis, tant la foire était le lieu de rencontres de divers styles, tous plus authentiques les uns que les autres. Lewis, son jean et son t-shirt noir faisaient forcément tâche dans ce décor où les années soixante-dix étaient mises à l’honneur. « Nan mais aide-moi à trouver un truc au lieu de fanfaronner ! » Parce qu’il avait beau se moquer de son ami, il restait tout de même lucide et savait pertinemment qu’il était bien plus à même de dénicher une tenue adaptée à la soirée. Le problème était qu’il semblait bien plus enclin à profiter du moment pour plaisanter, comme souvent. Et son style vestimentaire n’était pas sa seule inquiétude, bien au contraire. « T'abuses, suffit de suivre la musique. Faut que j't'apprenne ? » Ce qu’il pensait être une plaisanterie avait tout l’air d’être une proposition réelle et avant qu’il n’ait eu le temps de protester, Mateo s’était mis à s’agiter de gauche à droite. Regardant à droite et à gauche comme pour s’assurer qu’ils étaient à l’abri des regards, Lewis l’avait ensuite fusillé du regard, détestant se donner en spectacle. « Genre là tu vois, tu bouges tes hanches, tu bouges les bras, et hop t'es sexy. » « Mais j’ai pas envie d’être sexy moi juste de pas me ridiculiser. Et arrête tes conneries on est pas dans un clip de rap. » Il s’en faisait un monde, mais il réussirait probablement à suivre le rythme, même s’il avait toujours fait de son mieux pour éviter les pistes de danse, préférant de loin s’installer avec une bière et refaire le monde avec ses amis. Et alors qu’il pensait que Mateo en avait fini de faire le pitre, celui-ci avait poursuivi. « Si tu veux j'te montre pour le slow aussi. » Il avait ouvert ses bras, comme pour l’inviter à danser avec lui et Lewis avait secoué la tête en chuchotant pour ne pas attirer davantage l’attention sur eux. « Nan merci ça va aller, j’pense. Tu me fous la honte rappelle-moi de plus sortir en public avec toi. » Mais au final, sortir un peu de sa zone confort lui faisait le plus grand bien. « Y a un monde fou, on va bientôt devoir se battre pour les meilleures pièces. » avait-il prévenu en attirant l’attention de Mateo sur le monde dans les allées. La vérité était que le shopping était une corvée pour lui et qu’il espérait rapidement trouver quelque chose. « Cette chemise est parfaite nan ? » Ou était-il tout simplement las de chercher en vain la tenue idéale ? La pièce semblait tout droit sortie des années soixante-dix, ne coûtait pas grand chose et il saurait l’associer avec un pantalon beige qu’il avait chez lui. Le combo semblait gagnant. « Tu vas voir que les gens vont pas du tout faire l’effort de s’habiller dans le thème et que je vais avoir l’air du type qui arrive déguisé en soirée parce qu’il a pas eu le mémo que l’idée était oubliée. » Et il avait ri de nouveau en imaginant la scène, et pour évacuer le stress qui l’envahissait à nouveau.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyDim 23 Juin 2024 - 17:02

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
Pouvait-on dire que Mateo avait un style particulier ? Pas vraiment, en réalité. Il choisissait toujours ses vêtements avec un certain soin mais avait des goûts très éclectiques. Et si la majorité du temps il ne portait que des choses très simples, quoi qu'un peu vintage, il lui arrivait aussi de sortir vêtu d'une façon qui pouvait facilement surprendre. Pour autant il ne prenait absolument pas mal les remarques amusées de Lewis, lui même s'amusait régulièrement à son sujet. « Ca doit être ça ouais… » Il avait ri avec Lewis, et ses idioties l'auraient presque fait oublier pourquoi ils étaient là tous les deux. « Nan mais aide-moi à trouver un truc au lieu de fanfaronner ! » « Ah oui, oups. » Avait-il lancé en cachant sa bouche d'une main. S'amuser de la situation et se mettre à danser au milieu de la foire était hilarant pour Mateo, mais Lewis n'avait pas l'air à l'aise avec la situation. « Mais j’ai pas envie d’être sexy moi juste de pas me ridiculiser. Et arrête tes conneries on est pas dans un clip de rap. » La réflexion l'avait fait pouffer de rire et dans la foulée, Mateo lui proposait de l'initier au slow également. « Nan merci ça va aller, j’pense. Tu me fous la honte rappelle-moi de plus sortir en public avec toi. » « T'es pas drôle. J'avais trop hâte de te montrer c'que je valais en slow. » Qu'il avait lancé en frappant son épaule amicalement ; en réalité il aurait peut-être été gêné de prendre Lewis dans ses bras en sachant à quel point lui, de son côté, aurait été mal à l'aise. « Y a un monde fou, on va bientôt devoir se battre pour les meilleures pièces. » Lewis, toujours là pour les rappeler à la réalité. « T'en fais pas on va trouver. » Et les recherches avaient repris un peu plus sérieusement. « Cette chemise est parfaite nan ? » « Ah ouais je dois avouer qu'elle est pas mal. » Il avait hoché la tête : cette trouvaille pouvait-être la bonne si bien assortie. « Tu vas voir que les gens vont pas du tout faire l’effort de s’habiller dans le thème et que je vais avoir l’air du type qui arrive déguisé en soirée parce qu’il a pas eu le mémo que l’idée était oubliée. » Pourquoi avait-il toujours peur d'être trop, ou pas assez ? Mateo ignorait comment l'aider à surmonter cette sensation, ce manque de confiance en lui. « Mais non t'inquiètes pas. Et au pire même si ça devait arriver, suffit de jouer le jeu à fond. Les autres seront jaloux de pas avoir suivi le thème s'ils voient que d'autres l'ont fait et bien fait en plus. » Il ne l'avait pas dit pour essayer de rassurer Lewis d'une manière ou d'une autre mais bien parce qu'il avait pu observer que c'était bien souvent le cas. En détournant les yeux, Mateo avait aperçu une autre chemise qui pourrait totalement faire l'affaire. « Celle là est pas mal aussi non ? Enfile les vite fait, pour voir ? » Il l'avait attrapée pour lui tendre. Rien de mieux que les voir en action pour prendre une décision réfléchie. « Prends n'importe laquelle, elles te vont toutes les deux parfaitement. » Un sourire sincère sur ses lèvres et il laissait son ami gérer l'achat avec l'exposant pendant que son regard fut attiré par un stand juste à côté de celui ci. Il attrapait un t-shirt blanc sur lequel était inscrit "France 98 World cup". Un morceau d'histoire, donc. « C'est pas du tout 70's mais j'adore. »


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyLun 24 Juin 2024 - 10:47

Mateo s’était laissé distraire, visiblement bien plus optimiste quant à la future soirée de Lewis avec Shiloh qu’il ne l’était lui-même. Il aurait adoré posséder certaines des qualités de son ami à ce moment précis, et ne renonçait pas à l’idée d’obtenir son aide sur sa tenue. « Ah oui, oups. » Comme à son habitude, il avait exagéré sa réaction, obligeant Lewis à rire, tout en continuant à vérifier les éventuels regards portés sur eux alors qu’il était perplexe quant à l’envie de Mateo de montrer ses talents de danseur dans un milieu qui ne s’y prêtait absolument pas. « T'es pas drôle. J'avais trop hâte de te montrer c'que je valais en slow. » Lewis s’était contenté de secouer la tête en recevant sa tape sur l’épaule, avant qu’ils ne se concentrent enfin à nouveau sur leurs recherches. Ce n’était pas tant le monde ni même le fait qu’ils avaient déjà passé en revue plusieurs portants qui le stressait mais bel et bien le fait que l’heure fatidique se rapprochait de plus en plus. « T'en fais pas on va trouver. » En le disant, il avait probablement manifesté son idée, parce que Lewis avait mis la main sur une chemise qui lui plaisait et semblait dans le thème au même moment. « Ah ouais je dois avouer qu'elle est pas mal. » Il était presque étonné que son ami la valide, et maintenant qu’il avait trouvé, il s’inquiétait de savoir s’il devait réellement jouer le jeu. Et si Shiloh s’habillait normalement ? Et s’il était le seul à jouer le jeu du thème à fond ? « Mais non t'inquiètes pas. Et au pire même si ça devait arriver, suffit de jouer le jeu à fond. Les autres seront jaloux de pas avoir suivi le thème s'ils voient que d'autres l'ont fait et bien fait en plus. » « Vraiment j’aimerais avoir ne serait-ce qu’un pourcent de ton assurance parfois. » avait-il répondu en riant de le voir trouver une solution a à peu près tout. « Celle là est pas mal aussi non ? Enfile les vite fait, pour voir ? » Lewis s’était prêté au jeu, parce que le fait d’essayer des chemises au milieu des étales semblait moins ridicule après les pas de danse de Mateo. « Prends n'importe laquelle, elles te vont toutes les deux parfaitement. » « Vu les prix, je vais prendre les deux. » Il avait haussé les épaules, il n’était pas forcément dépensier, mais puisqu’il faisait rarement du shopping, il s’autorisait sans trop de culpabilité à acheter les deux pièces. Il n’était pas sûr qu’il réussirait à les mettre en dehors de la soirée, ni même si cela ne serait pas l’occasion d’hésiter encore longuement au moment de se préparer, mais il était convaincu qu’il ne saurait pas se décider sur le moment. « Je te redemanderais sûrement de l’aide ce soir. » avait-il lancé avant de passer en caisse et de voir qu’à son tour, Mateo avait trouvé son bonheur. « C'est pas du tout 70's mais j'adore. » « J’imagine qu’ils pouvaient pas faire un stand entier avec que des pièces des 70’s, parce que y a vraiment énormément de trucs. » Un coup d’oeil pour balayer la foire et ses divers stands suffisait à comprendre l’importance des étalages. Lewis avait ensuite reporté son attention sur la pièce chinée par Mateo. « On a même pas joué en 98 alors la victoire de la France, perso… et depuis quand tu t'intéresses au foot toi ? C’est pour impressionner le fameux mec dont tu me parlais ? » Aucune subtilité dans la façon dont il reportait le sujet sur ce point là, mais il aurait été déçu de ne pas tenter à nouveau de lui tirer les vers du nez. « Tu veux continuer à regarder un peu pour toi ou on y va ? » L’heure tournait et même s’il ne voulait pas expédier Mateo à peine leur mission accomplie, le stress était en train de le gagner.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyLun 24 Juin 2024 - 21:24

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
« Vraiment j’aimerais avoir ne serait-ce qu’un pourcent de ton assurance parfois. » « Fake it until you make it, y'a que ça de vrai si tu veux mon avis. » Dans son cas à lui c'était presque la stratégie dont il avait usé pour se créer cette personnalité. « Mais tu sais, t'appelles ça de l'assurance certains appelleraient ça de l'inconscience. » Sa façon d'aborder les gens, les situations, comme s'il n'en avait rien à faire de ce que les autres pourraient de penser de lui, il commençait à se rendre compte que cela pouvait créer une barrière entre lui et le monde. A trop s'enfermer dans ce je m'en foutisme et ce semblant d'arrogance, il avait parfois tendance à se déconnecter de la réalité. Là où Lewis ne voyait que des avantages lui commençait à apercevoir les limites de ce qu'il était. « Vu les prix, je vais prendre les deux. » C'était logique, tout était bon marché. « Je te redemanderais sûrement de l’aide ce soir. » Mateo avait acquiescé d'un geste de la tête. « Ah ouais, j'veux un photoshoot et tout pour choisir. Ça va être super. » Il valait mieux que Lewis essaie de s'inspirer d'un peu de cette insouciance ou il risquait de s'écrouler sous le stress. De son côté, Mateo avait repéré un t-shirt qui pouvait l'intéresser. « J’imagine qu’ils pouvaient pas faire un stand entier avec que des pièces des 70’s, parce que y a vraiment énormément de trucs. » Et des pièces des années 70, ce n'était peut-être pas ce que les gens avaient le plus dans leur placard après tout. « On a même pas joué en 98 alors la victoire de la France, perso… et depuis quand tu t'intéresses au foot toi ? C’est pour impressionner le fameux mec dont tu me parlais ? » Visiblement Lewis partageait son goût pour les mauvaises blagues et pour la subtilité. « Je crois pas que Diego soit du genre à aimer le foot, non. J'sais pas je le trouve juste cool. » Il venait de réaliser, un peu trop tard, qu'il avait prononcé le prénom de Diego et il craignait maintenant que Lewis fasse des raccourcis en pensant à lui. Ah, comme il détestait cette sensation de paniquer lorsqu'il s'agissait de lui... « Le t-shirt. Le t-shirt est cool. » Il avait finit par l'acheter et ils s'étaient éloignés du stand de quelques pas. « Tu veux continuer à regarder un peu pour toi ou on y va ? » Il n'avait acheté qu'une pièce mais la foire était désormais bondée et Mateo n'avait pas spécialement envie de poursuivre ce bain de foule. « Je crois que j'ai eu ma dose de shopping. Mais si t'as terminé ton interrogatoire pas discret on aurait pu aller se boire un café ou un truc du genre. »


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
Lewis Siede
Lewis Siede
le dernier pixel
le dernier pixel
En ligne
Présent
ÂGE : 30 yo
SURNOM : lew(lew)
STATUT : célibataire (too shy)
MÉTIER : ingénieur en cybersécurité
LOGEMENT : #117 west end
vintage never goes out of fashion (lewis) Ea00cb6c6c4deded34e4a5f8440451f1386577d7
POSTS : 926 POINTS : 90

TW IN RP : mention d'accident & perte de mémoire
TW IRL : none
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Lewis passe plus de temps devant son ordinateur que dehors mais il est toujours partant pour un verre entre amis • quand il décide enfin de faire une pause, il joue de la guitare • il a deux amis d'enfance, Shiloh et Kendall, qui se sont éloignés pendant un temps • son grand frère Atlas est son modèle même si leur relation n'est plus exactement la même depuis son accident
CODE COULEUR : quand il a le temps Lewis parle en darkgoldenrod
RPs EN COURS : [11/10]

Kendall #1Ruben #1Emery #1Nathan #1Sinead #1Ruben #2

(nerdapalooza) Shiloh #2

(back to 74) Shiloh #3Emery #2Mateo #1

vintage never goes out of fashion (lewis) Tumblr_p689t8xjtG1r3dpmyo5_250
Leloh #2 #3 • sweet dreams that won't come true, i'd leave it all for you. Bricks walls are closing in, let's make a run tonight. Blinded by the lights, hold you through forever, won't let you go, 'cause if you jump I will jump too

vintage never goes out of fashion (lewis) Ab1ca24e861f2233a75402f4998c0def7ea3c879
Atlas #1 • when I couldn't, you always saw the best in me, right or wrong, you were always on my side

RPs EN ATTENTE : Lena #1
RPs TERMINÉS : Leloh #1

(back to 74) Winston #1
AVATAR : Niall Horan
CRÉDITS : avatar; ciloute ; gifs; niallhgifs; bowiehunts; strangledwires (profil+signature); spidermon; sophiexrph (profil)
DC : Greta Dramamoore & Didi Gugu
PSEUDO : WisePenguin
Femme (elle)
INSCRIT LE : 21/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t53739-a-boy-who-sold-his-soul-for-a-shot-at-love-and-gold-o-lewis

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyMar 25 Juin 2024 - 21:30

Il y avait parfois du bon à se lier d’amitié avec quelqu’un à la personnalité opposée à la sienne, et la façon dont ces deux-là réussissaient à s’entendre en était la preuve. « Fake it until you make it, y'a que ça de vrai si tu veux mon avis. » Lewis savait déjà, plus ou moins, que s’il possédait une petite confiance en lui, Mateo n’en demeurait pas moins un garçon toujours désireux de plaisanter et qu’il fallait voir bien au-delà de son attitude. « Mais tu sais, t'appelles ça de l'assurance certains appelleraient ça de l'inconscience. » « Après c’est parce que moi je sais que c’est du second degré - » avait-il commencé avant de jeter un oeil suspicieux à Mateo. « - enfin j’espère ? Et si les gens te réduisent qu’à ça, c’est tant pis pour eux. » Il avait haussé les épaules avant de se tourner à nouveau vers son ami, d’écarquiller les yeux et de rire avec lui devant la phrase toute faite qu’il venait de prononcer. Cela semblait ridicule et les forçait forcément à rire, pourtant, il était sincère, et si lui avait pu déceler qui il était réellement, n’importe qui était en mesure de le faire. « Ah ouais, j'veux un photoshoot et tout pour choisir. Ça va être super. » D’une grimace, Lewis avait contesté cette affirmation, préférant reporter son attention sur les futurs achats de Mateo maintenant qu’il avait ses chemises en main. « Je crois pas que Diego soit du genre à aimer le foot, non. J'sais pas je le trouve juste cool. » Lewis s’était figé : Mateo venait de donner un prénom à cet homme mystère et il n’était plus certain de s’ils étaient en train de parler du t-shirt ou de lui. « Le t-shirt. Le t-shirt est cool. » L’ingénieur avait levé le menton suite à cette précision, continuant à regarder son ami avec un sourcil arqué et un sourire en coin - il avait réussi à lui en faire dire un peu plus sans trop d’efforts. « Je crois que j'ai eu ma dose de shopping. Mais si t'as terminé ton interrogatoire pas discret on aurait pu aller se boire un café ou un truc du genre. » « Je te questionne pas, c’est toi qui gaffe ! Et c’est pas marrant si tu sais tout à propos de Shiloh et moi rien à propos de Diego. » avait-il dit en prenant une intonation volontairement exagérée pour prononcer le prénom. Un prénom qui l’avait fait tiquer, d’ailleurs, car il se rappelait ce mexicain qu’avait fréquenté Emery pendant un temps.« Va pour un café, en espérant qu’il sorte pas des années 70 celui là par contre. » avait-il dit en se dirigeant vers un stand tout à côté de la foire, l’endroit ayant tout prévu pour que le shopping puisse être une expérience agréable. « Je t’invite, mais je peux pas promettre que le geste est pas innocent. » Il était prévenu, Lewis ne promettait pas d’arrêter de le cuisiner.



i'm blending in
so you won't even know me cause I've been housing all this doubt and insecurity and I've been locked inside that house all the while you hold the key and I've been dying to get out and that might be the death of me-byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
En ligne
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
vintage never goes out of fashion (lewis) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2568 POINTS : 130

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

vintage never goes out of fashion (lewis) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) EmptyMer 26 Juin 2024 - 20:22

vintage never goes out of fashion
@Lewis Siede & Mateo Alvarez
« Après c’est parce que moi je sais que c’est du second degré - » Et heureusement qu'il le savait. Mateo évitait toute personne qui en était elle même dépourvue, parce qu'il n'était pas sûr de pouvoir survivre sans pouvoir balancer ses remarques piquantes constamment ou sans pouvoir se vanter pour une raison ou une autre sans passer pour l'arrogant de base. « - enfin j’espère ? Et si les gens te réduisent qu’à ça, c’est tant pis pour eux. » Il prit une mine faussement choquée, comme si le fait qu'on puisse l'imaginer être second degré le choquait profondément. « Ah non non, ils ont raison, je suis juste un con en fait. » Évidemment il n'avait pu rester sérieux bien longtemps. Et il aurait peut-être dû continuer à débattre sur sa personnalité avec Lewis plutôt que de placer sans y avoir fait attention le prénom de Diego dans la conversation. Une gaffe pas si dangereuse que ça puisqu'il était très peu probable que Lewis aille parler de tout ça à quelqu'un qui risquait de savoir de qui il s'agissait, mais Mateo risquait désormais de se faire questionner encore plus sauvagement. « Je te questionne pas, c’est toi qui gaffe ! Et c’est pas marrant si tu sais tout à propos de Shiloh et moi rien à propos de Diego. » Sa mâchoire s'était serrée alors que Lewis prononçait son prénom, comme s'il était agacé de voir sa petite bulle avec Diego exploser pour atterrir dans la réalité. « C'est vrai que t'as pas du tout essayé de me tirer les vers du nez jusqu'ici. » Inutile de préciser qu'il était sarcastique. En tout cas, ils semblaient tous les deux décidés à quitter les allées bondées de la foire. « Va pour un café, en espérant qu’il sorte pas des années 70 celui là par contre. » Il avait pouffé de rire, se demandant comment Lewis pouvait passer de celui qu'il était avec lui à une personne des plus timides. Il n'avait qu'à être lui même pour que cette Shiloh lui tombe dans les bras, Mateo en était persuadé. Et alors qu'ils prenaient la direction du café éphémère installé pour l'occasion, il avait attrapé le bras de son ami pour le stopper en chemin. « Attends, y'a un t-shirt zinzolin là, j'le veux. » C'était tout lui de passer du temps sans rien vraiment trouver qui lui plaisait, pour finir par craquer de façon totalement impulsive sur un t-shirt à la couleur criarde. « Ouais, je vois que tu me juges, mais je connais beaucoup de noms de couleurs, ça fait partie de mon taff je te rappelles. » Il avait filé une seconde pour aller l'acheter sur le stand et quelques minutes après, ils étaient déjà installés tous les deux à une petite table de terrasse. « Je t’invite, mais je peux pas promettre que le geste est pas innocent. » Il avait levé les yeux au ciel, mais plutôt que de fuir encore le sujet, Mateo s'était enfin décidé à parler. Il s'était plusieurs fois fait la réflexion qu'avoir un avis extérieur sur leur relation pouvait être positif, autant sauter sur l'occasion avec quelqu'un qui serait totalement neutre à toute cette histoire. « Ok tu sais quoi, je vais parler. Mais je veux le café le plus cher, avec toute la chantilly et les marshmallows dessus. » Comme si quelques dollars de plus allaient ruiner Lewis.


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

vintage never goes out of fashion (lewis) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

vintage never goes out of fashion (lewis) Empty
Message(#) Sujet: Re: vintage never goes out of fashion (lewis) vintage never goes out of fashion (lewis) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

vintage never goes out of fashion (lewis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
event de mai
 :: Back to 74 :: Foire peace and love
-