AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -28%
Précommande : Smartphone Google Pixel 8a 5G ...
Voir le deal
389 €

 never had a perfect match (elena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mateo Alvarez
Mateo Alvarez
le schtroumpf farceur
le schtroumpf farceur
Présent
ÂGE : vingt six ans (18/02/1998) et pas encore peur de vieillir.
SURNOM : pas de surnom spécifique, on l'appelle mateo. certains de ses plus vieux amis l'appellent mat, comme quand ils étaient plus jeunes.
STATUT : célibataire dont la priorité n'est clairement pas de se trouver une moitié. sa dernière relation en date n'aura tenue que deux mois à peine.
MÉTIER : assistant conservateur à la qagoma (queensland art gallery and gallery of modern art) depuis la fin de ses études il y a presque deux ans, dans le bâtiment dédié à l'art moderne.
LOGEMENT : il vit depuis septembre 2022 dans un appartement au n°29 hardgrave road, west end, dans une colocation dont il est le seul représentant de la gent masculine.
never had a perfect match (elena) C28a11e160773ec22f15d5f1a5208f5926f376da
POSTS : 2223 POINTS : 1010

TW IN RP : consommation d'alcool, mort d'un proche, deuil, état dépressif.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ne trouve aucun intérêt aux réseaux sociaux › joueur, il ne refuse jamais un défi surtout s'il croit pouvoir le gagner › n'a presque aucune nouvelle de sa mère depuis qu'il est parti pour faire ses études › son amie d'enfance, lucia, s'est suicidée suite à du harcèlement vécu après son coming-out.
CODE COULEUR : steelblue.
RPs EN COURS :
maego #5maego #7dahliacesarmaxinececeelenasami

(8/8)

never had a perfect match (elena) Ccacd102525cb89642589cc8eaefa9de30418284
maego › to tell the truth, i'm the fraud in the room and i know that, but you never will. i will be your shoulder to cry on, i will make you laugh if you need, i will play the part if you say so, but you'll never know what's broken inside of me.


AVATAR : aron piper.
CRÉDITS : raspberry-panda (avatar) ellieluncgifs (gif) loonywaltz (ub)
DC : lena edwards.
PSEUDO : symphonie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 16/09/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t52972-fire-keeps-me-alive-mateo#2774046
https://www.30yearsstillyoung.com/t53173-mateo-being-alive-without-knowing-why

never had a perfect match (elena) Empty
Message(#) Sujet: never had a perfect match (elena) never had a perfect match (elena) EmptyDim 28 Avr 2024 - 19:52


never had a perfect match
@Elena Esteves & Mateo Alvarez
Affalé sur le canapé, Mateo se délectait du calme de l'appartement alors qu'il était délaissé par une partie de ses colocataires. Même s'il les appréciait toutes, avoir sans cesse de l'activité chez lui n'était pas le plus reposant. Maxine était au bar pour s'y produire, Maisie au cinéma. Il les respectait pour réussir à travailler en soirée quand lui aimait beaucoup trop son rythme pour s'imaginer faire des heures aussi tard, quoi qu'il n'échappait pas lui même à un certain nombre d'évènements professionnels qui le sortaient de sa routine à l'occasion. Seule Elena était présente ce soir, recroquevillée de l'autre bout du canapé, alors qu'une série Netflix était en train de passer sur l'écran de la télé ; série à laquelle il ne prêtait absolument pas attention puisqu'il était en train de passer du temps sur une application de rencontres. Lui qui n'avait aucun réseau social, il détestait ce genre d'apps et il n'aurait jamais cru sauter le pas de s'y créer un profil. Mais il en était arrivé à un point où il avait eu besoin de se prouver quelque chose, sans trop savoir définir quoi. Ce qu'il savait en revanche c'est que Diego était la cause de ses questionnements et ça le rendait presque malade. Voilà plusieurs mois que Mateo lui tournait autour et s'il avait compris qu'il devrait se montrer patient avec lui, il en venait à douter de son charme, à ne pas avoir réussi à ne serait-ce que l'embrasser. Ce n'était pas l'envie qui manquait pourtant. Ça, c'était son premier problème. Le second résidait justement dans le fait que le premier en était devenu un : il détestait accorder autant d'importance à cette situation. Le sentiment de liberté dans sa vie, celui auquel il s'était toujours raccroché et qu'il s'était promis de toujours conserver, il l'avait senti défaillir un instant. Ses dernières relations n'avaient rien à voir avec ce qu'il était en train de vouloir construire avec Diego, et ça l'effrayait déjà énormément alors même qu'il ne s'était encore rien passé. L'importance que cet homme était en train de prendre pour lui le faisait craindre qu'il ne serait pas à la hauteur si les choses devaient devenir sérieuses. Et pour toutes ces raisons, Mateo avait décidé qu'il avait besoin d'un peu de légèreté, de quelques rencontres pour passer du bon temps et se retrouver. Il se sentait profondément con, à swiper une fois à droite, une fois à gauche, en se basant uniquement sur le physique d'une personne et ses trois lignes de bios. C'était pourtant le seul moyen qu'il avait trouvé pour essayer de se sortir ce flot de questions de son esprit. Et alors qu'il traînait sur l'appli, il lui avait fallu se retenir de rire lorsque le profil d'Elena était apparu sur l'écran de son téléphone. Il avait levé les yeux discrètement pour l'observer sans qu'elle ne s'en rende compte, trop concentrée pour réaliser ce qui était en train de se passer. Le principe de Tinder était complètement idiot à ses yeux, celui de swiper à droite le profil de sa colocataire qui se trouvait à un mètre de lui encore plus. Mais elle était plutôt mignonne, Elena, et ils s'entendaient bien. Alors sans réfléchir, il bougeait son pouce vers la droite, et quelle ne fut pas sa surprise quand l'appli était venue confirmer qu'il s'agissait d'un match. La jeune femme avait attrapé son téléphone pour voir la notif qu'elle venait de recevoir, et alors que leurs regards s'étaient croisés, Mateo dû s'empêcher de rire une nouvelle fois - sans trop de succès. « Ok alors je parie que ça c'est du jamais vu dans l'histoire de Tinder. » Qu'il avait lancé en posant son téléphone à côté de lui. « On fait genre qu'il s'est rien passé ou tu veux jouer le jeu ? » Parce que pourquoi pas, après tout ?


when the goin' is getting tough, were all about giving up. things that we never thought we'd say gunna say em. games that we never thought we'd play gunna play em. it ain't perfect but its worth it. i'm still learning the art of love.

never had a perfect match (elena) EIhyBXy
Revenir en haut Aller en bas
 

never had a perfect match (elena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: west end :: logements
-