AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-16%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® 10320 Icons – La Forteresse de l’Eldorado (avec bateau ...
179.99 € 214.99 €
Voir le deal

 living like we are renegades ; pony #8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 15:33





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Je dois y aller, j’ai un rendez-vous important … enfin non, pas moi, Pen a un rendez-vous et je vais l’y accompagner. Rien de grave », ajoute-t-il aussitôt à sa collègue qui s’apprête à prendre des nouvelles avec inquiétude. « J’ferais des heures supplémentaires ce week-end. » Il affiche un sourire innocent tout en s’emparant de son téléphone pour y jeter un bref coup d’œil. Penelope avait dit qu’elle allait le tenir au courant des résultats ; ça avait été sa méthode pour en savoir un peu plus sur le lieu et l’horaire de son examen. Malin le singe. Il enlace brièvement sa collègue en lui tapotant le dos avant de finalement prendre la direction de la sortie. Selon ses calculs, le rendez-vous devait avoir lieu d’ici trente minutes et il était hors de question qu’il laisse sa meilleure amie seule. Oui, elle est une femme indépendante. Oui, elle n’a besoin de personne. Elle peut se débrouiller seule. Il le sait. Elle le lui a prouvé une bonne centaine de fois. Mais y n’empêche qu’il ne veut pas qu’elle soit seule. Il ne veut pas … au cas où une mauvaise nouvelle l’attende dans cette salle d’examen. Il se souvient encore de ce que cela avait provoqué chez elle. Il voulait être là. Au cas où. Elle n’a pas besoin de lui demander. Il se prend quelques libertés, le genre de libertés que l’on peut se permettre de prendre quand on se connaît depuis si longtemps.

Sa voiture le conduit alors jusqu’au parking de l’hôpital. Un coup d’œil à son téléphone. Il devrait être dans les temps, elle lui avait envoyé un message pour lui envoyer une photo d’un magazine de la salle d’attente : ils se sont toujours amusés de ceux et celles qui font les mots fléchés des magazines de salle d’attente. Ça devrait être interdit selon Tone. La portière claque et il débarque au pas de course – ou presque. Un coup d’œil aux différents services. Et hop ! le voilà qui prend la direction de cette zone réservée aux parents, souvent couples. Son regard parcoure les lieux à la recherche de la tête blonde de Penelope. Pas de Penelope en vue. Merde ! pense-t-il en s’imaginant son amie, seule dans cette salle d’examen avec la première échographie. Son cœur se serre doucement en train de l’imaginer vivre ça seule … Merde, merde. Arrivant devant le bureau de la secrétaire médicale, il affiche un sourire poli – presque le sourire charmeur de celui qui veut prouver venir en paix. « Hi, désolé de vous déranger. Mon amie doit avoir rendez-vous et je --- », il tourne la tête vers la salle d’attente, « vu que je ne la vois pas ici, je me dis qu’elle doit déjà en salle de consultation. Danburry. Penelope. » La jeune femme le toise plus qu’elle ne l’observe, arque un sourcil avant de baisser le regard vers l’écran. « Et vous êtes ? » Il déglutit. Putain de bonne question ! Son ami. Son petit-ami. Son meilleur ami. Son confident. Celui qui va l’aider à choisir la meilleure des poussettes. Il se perd dans toutes ces éventualités. Et elle semble s’agacer. « Vous êtes ? » Il hausse les épaules en soufflant un simple idiotique : « Tony ? » qui laisse la secrétaire dubitative.



❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 16:18




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope


C’était ridicule. Je n’avais besoin de personne pour aller à ce rendez-vous. Je tenais sur mes deux jambes, … je n’étais pas handicapée bon sang ! Cependant, lorsque je pénétrais dans la salle d’attente, mon cœur se serra en voyant tout un tas de femmes à des moments plus ou moins avancés dans leur grossesse et surtout entourées de leurs compagnons respectifs. Ouai ... j’étais quand même envieuse parce qu’elles avaient tout le soutien possible et que leurs enfants auraient un père alors que moi … J’étais seule. Enfin, pas tout à fait, il y avait Pippa qui était rentrée et qui était chez moi et puis il y avait Tony, qui m’avait promis d’être là pour moi. Mais je ne voulais pas être un poids pour eux. Je devais assumer maintenant. C’est pourquoi je n’avais rien dit à ma sœur et que j’avais prévenu Tony au dernier moment.

Une fois que j’eus donné les papiers nécessaires à mon rendez-vous, la secrétaire m’invita à patienter en salle d’attente. J’étais bien en avance parce que j’étais partie plus tôt du bureau aujourd’hui. Ça compenserait pour toutes les fois où je suis restée plus tard. Seulement, j’avais faim … Et j’avais repéré une boutique à l’entrée de l’hôpital qui vendait … des donuts. Des énormes donuts au sucre. J’avais demandé à la secrétaire si j’avais le temps d’aller aux toilettes avant mon rendez-vous et quand elle me le confirma, je me dépêchais de me rendre dans cette boutique. C’était n’importe quoi, cette obsession que j’avais pour les donuts au sucre. J’en mangeais jamais mais depuis que j’étais enceinte, je ne pensais qu’à manger ces saloperies.

Je culpabilisais quelques instants en me demandant ce que la secrétaire allait penser de moi, je me demandais même si je n’allais pas cacher la sucrerie dans mon sac et la manger loin des regards indiscrets quand mes yeux tombèrent sur une voix familière : « Vous êtes ? » « Tony ? », « Tony ?! », « Vous le connaissez ? », mon regard fit la navette entre la très désagréable secrétaire qui nous regardait avec dédain et mon meilleur ami qui paraissait très mal à l’aise en cet instant, « Oui ! J’ai le droit d’être accompagnée ? » demandais-je sans pour autant quitter des yeux mon meilleur ami. La secrétaire acquieça et soupira : « Oui, vous êtes le père j’imagine, allez-vous asseoir, vous allez pas tarder à passer. » Gros moment de panique, je déglutis avec difficultés et bégaye : « Mais non c’est pas … » Et je me stoppais là parce que la secrétaire était déjà passée à autre chose et répondait au téléphone.

Je pris la main de Tony et le guida au fond de la salle d’attente pour que nous puissions nous asseoir : « T’es plus têtu que moi, fallait pas venir. Et ton boulot ? Je croyais que tu bossais tard ce soir. » lui fis-je remarquer alors je posais ma main libre sur sa cuisse. J’en profitais pour mordre dans mon donuts puis lui tendis : « T’en veux ? Il est trop bon ! » Et surtout bourré de gras mais c’était un détail.


The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 16:35





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Tony ?! » Il se tourne vers la voix. Penelope. « Vous le connaissez ? » « Oui ! J’ai le droit d’être accompagnée ? » « Oui, vous êtes le père j’imagine, allez-vous asseoir, vous allez pas tarder à passer. » « Mais non c’est pas … » « Non c’est pas … » Apparemment, ils sont synchrones sur ce sujet aussi, essayant du mieux qu’ils peuvent de faire comprendre qu’il n’est pas le père. Le regard de Tony est rivé sur la secrétaire qui est en train de reprendre le cours de sa journée, ignorant royalement sa présence. Il ouvre la bouche, s’apprête à dire quelque chose mais la main de sa meilleure amie se glisse dans la sienne et elle soupire lourdement, bruyamment même pour finalement accompagner Penelope et prendre place à ses côtés dans la salle d’attente.

« T’es plus têtu que moi, fallait pas venir. Et ton boulot ? Je croyais que tu bossais tard ce soir. T’en veux ? Il est trop bon ! » Son regard se pose sur le donuts qu’elle lui tend et il se contente alors de pencher la tête vers ce dernier en posant sa main autour de son poignet pour finalement croquer un morceau dans son donuts sans même répliquer quoique ce soit. Il est surtout en train de digérer la scène avec la secrétaire médicale qui l’imagine être père. Lui ? non mais, c’était une dimension parallèle. La bouche pleine, il pose finalement son attention sur Penelope tout en croisant les bras, s’enfonçant davantage sur la chaise. « Alors d’abord, impossible que je sois plus têtu que toi, c’est pas possible. Non vraiment pas. Ensuite, à quoi ça sert d’etre le patron si on ne peut pas se permettre ce genre de trucs … tu crois pas ? » Il laisse échapper un éclat de rire. « Je sais que tu gères tout toute seule et que t’as pas besoin de moi. Je voulais juste être là, au cas où. Je peux tout autant attendre dehors … et te payer de frais donuts après ton rendez-vous au lieu de manger ce truc infâme … », petite grimace alors qu’il vient d’avaler la bouchée.




❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 17:28




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope


C’était quand même dingue de pas être écoutés à ce point. Soupirant longuement, je me contentais de prendre la main du Lewis pour l’amener jusqu’à un siège. De toute façon, cette vieille mégère n’écoutait plus du tout et je n’allais pas tarder à passer en plus. Lorsque je m’asseyais, je ne laissais pas de temps à Tony de dire quoi que ce soit. Bien sûr que j’appréciais qu’il soit venu, mais je ne voulais pas que ce soit aux dépends de son travail. Il se pencha sur le donuts que je lui avais tendu et en mordit une part. Mes lèvres se pincèrent et mes yeux ne quittèrent pas sa bouche. Est-ce que j’étais vraiment en train de faire ça ? D’apprécier un peu trop cette proximité physique et de vouloir l’embrasser en plein milieu de cette salle d’attente ? Ressaisis-toi Pen ! me morigénais-je, avant de me racler bruyamment la gorge et de détourner mon regard quelques secondes. « Alors d’abord, impossible que je sois plus têtu que toi, c’est pas possible. Non vraiment pas. Ensuite, à quoi ça sert d’etre le patron si on ne peut pas se permettre ce genre de trucs … tu crois pas ? » Mon sourire s’élargit et je ne pouvais qu’approuver d’un signe de tête. « Je sais mais, » j’haussais les épaules avant de mordre une fois de plus dans le donuts, « Tu me dois rien. C’est pas parce qu’on …. Que tu dois te sentir obligé de quoi que ce soit. » Au fond de moi, je savais que ce n’était pas le cas mais j’étais dans une situation si particulière. Je tenais tellement à lui, à notre amitié et à tout ce qui nous unissait… Et je ne voulais pas le brusquer. Je voulais … je voulais lui laisser tous le temps dont il avait besoin.

Je sais que tu gères tout toute seule et que t’as pas besoin de moi. Je voulais juste être là, au cas où. Je peux tout autant attendre dehors … et te payer de frais donuts après ton rendez-vous au lieu de manger ce truc infâme … » Nouveau sourire de ma part qui se transforme rapidement en gloussement en le voyant grimacer. Je tends la main pour retirer les grains de sucre au coin de sa bouche et lui réponds : « Je suis contente que tu sois là, j’aurais voulu personne d’autre que toi aujourd’hui.  » Voilà, c’était dit. Je ne lui aurais jamais demandé directement parce que je savais que c’était pas sa place et je n’aurais jamais osé lui demander, mais je n’aurais voulu personne d’autre que lui pour ce rendez-vous.

« Mme Danbury ? Pénélope Danbury ? » Je levais les yeux vers la dame qui attendait que je me lève. Je me tournais rapidement vers Tony et lui murmurait : « Tu viens seulement si t’as envie. » Lui dis-je avec un petit sourire bien qu’intérieurement je voulais qu’il soit là parce que ça me rassurait et que je sais que si j’apprenais une mauvaise, il serait là pour me soutenir. « J’arrive. »

Je suivis le médecin pour aller dans son bureau : « Allons-y. Vous pouvez relever votre tee-shirt, je vois que vous êtes à 3 mois, on va voir si ce bébé se porte bien… Ces bébés, c’est une grossesse géméllaire c’est ça ?.», J’acquiesças puis je m’installais sur le fauteuil et relevais mon tee-shirt, dévoilant un petit-ventre mais un ventre présent. Le médecin appliqua du gel sur mon ventre tandis que je soufflais longuement, de stress. Oui j’étais stressée, très stressée mais surtout impatiente. Le médecin posa la sonde sur mon ventre et s’écoula de longues secondes avant que le verdict ne tombe, «Il y a bien deux cœurs. Et les bébés … », Quelques manipulations plus tard, «… vont bien. Je ne vois aucune anomalies.». Je crois bien que j’avais arrêté de respirer pendant quelques secondes et je soupirais de soulagement. C’était ça le plus important qu’ils aillent. « Ils vont bien… » répétais-je en sentant ma main se détendre doucement, celle avec laquelle j’avais aggripé la main de mon meilleur ami…


The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 18:22





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Je sais mais tu me dois rien. C’est pas parce qu’on …. Que tu dois te sentir obligé de quoi que ce soit. » « Je sais. Tu me l’as déjà dit … trois ou quatre fois, je crois … j’ai perdu le compte à force que tu me le répètes », dit-il en la fixant les sourcils levés. « Je suis contente que tu sois là, j’aurais voulu personne d’autre que toi aujourd’hui. » Rien de plus. Il affiche un large sourire tout en venant coller son épaule à la sienne pour la bousculer doucement, créer un contact quelconque avec elle. Il est là et ne peut pas s’imaginer être à une autre place qu’à ses côtés. « Mme Danbury ? Pénélope Danbury ? » Il a le sentiment d’être de nouveau sur les bancs de l’école en entendant le nom de son amie dans la salle d’attente. Soudain, il se tait. Il tourne la tête vers son amie qui lui répète une énième fois qu’il n’est pas obligé de la suivre, uniquement s’il en a envie. Bien sûr qu’il en a envie. Anthony acquiesce d’un signe de tête, pour finalement se lever de sa chaise pour la suivre.

« Allons-y. Vous pouvez relever votre tee-shirt, je vois que vous êtes à 3 mois, on va voir si ce bébé se porte bien… Ces bébés, c’est une grossesse gémellaire c’est ça ? » Anthony se fait minuscule, du mieux qu’il peut. Il croise les bras et laisse les femmes échanger quelques mots alors qu’il prend place aux côtés de Penelope. La main de Tony se pose sur l’épaule de sa meilleure amie pour la masser doucement en lui accordant un sourire rassuré. Puis, son regard se pose sur l’écran sans vraiment savoir ce qu’il est en train de regarder. « Il y a bien deux cœurs. Et les bébés … », il fronce les sourcils tout en quittant du regard l’écran pour fixer le médecin, « … vont bien. Je ne vois aucune anomalie. » Un sourire soulagé prend place sur ses lèvres. « Ils vont bien… » Doucement, il presse sa main dans la sienne pour finalement répéter : « Ils vont bien. » Anthony finit alors par regarder Penelope. Un large sourire. Il est soulagé. Pour elle. La première étape est passée. Et instinctivement, il se penche vers elle pour déposer un baiser sur son front alors que sa main est sur sa tête.
« Félécitations … une nouvelle fois … tu l’as mérité ce donut de qualité », qu’il ajoute dans un éclat de rire.




❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 19:35



Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope


Le soulagement détend mes traits à mesure que le médecin me donne des nouvelles rassurantes. Ils vont bien et c’est ce qui compte le plus à mes yeux. Qu’ils aillent bien et qu’il n’y ait aucune anomalie. Mes yeux restent focus sur l’écran et sur la voix de la gynécologue mais la présence de Tony m’est indispensable. Je le sens, il est prêt de moi et je n’ai pas besoin de plus. Il avait promis d’être là au cas où j’aurais une mauvaise nouvelle pour ne pas que je m’effondre seule si ça tournait mal. Sa main sur mon épaule, je pose directement ma main sur la sienne. « Ils vont bien. » Je lève mes yeux vers lui et lui souris. Nos regards se croisent et je vois le même soulagement dans son regard, ainsi qu’un grand sourire que je ne peux que lui rendre.

Il se penche pour déposer un baiser sur mon front et je ferme les yeux quelques secondes. « Félécitations … une nouvelle fois … tu l’as mérité ce donut de qualité » Je ris avec lui. J’aurais presque envie de pleurer tellement je me sens délestée d’un poids. La peur que je ressentais, que ça recommence comme la dernière fois, ce n’était pas totalement derrière moi mais une étape en plus était passée. « On va y aller doucement sur les donuts. » , je souris innocemment à mon médecin qui, je suis sûre, ne fut absolument pas dupe. « Mais je compte sur monsieur pour que vous vous ménagiez Mme Danbury. » Je jetais un coup d’œil à Tony et lui fis un clin d’œil amusé. « Je peux pas rêver meilleur ami pour me soutenir. » dis-je sans le quitter des yeux, avant de me tourner vers mon médecin, « Oui, on en avait déjà parlé, il n’y a pas de père … biologique. » précisais-je au médecin. « Mm bien sûr. » me répondit le médecin sans sembler me croire, ce qui eut le don de m’irriter. Elle se leva de son fauteuil et nous invita à nous asseoir sur une chaise. Je pris le temps de me relever doucement, essuyais mon ventre et rejoignis Tony qui s’était installé à côté de moi. « Il faudra espérer voir les sexe des deux fœtus à la prochaine échographie, là je ne peux pas vous en dire plus. Ils n’ont pas voulu se tourner correctement.» C’est vrai ça, je n’avais même pas pensé à le demander. « C’est pas grave, le plus importants c’est qu’ils aillent bien. » Le médecin me sourit et me sortit les photos de l’échographie qu’elle m’avait imprimé qu’elle rangea dans un dossier qu’elle me tendit. « On se revoit dans 2 mois. Même si ça se passe bien, votre grossesse est à risque donc on surveille régulièrement.»

A peine sortis du bureau que je soupirais de soulagement une fois de plus. J’avais enroulé mon bras autour de celui d’Anthony et le guidais vers l’ascenseur. « Je me sens mieux ! Soulagée ! » ne puis-je m’empêcher de répéter une fois de plus le sourire aux lèvres. « On s’en va d’ici et tu vas m’acheter les meilleurs donuts de Brisbane, tu me l’as promis ! » Lui fis-je remarquer alors que nous rentrons dans l’ascenseur vide. La porte se referma sur nous et je tournais la tête vers mon meilleur ami. Nos regards s’accrochèrent et je mordis la lèvre inférieure comme si je menais un combat intérieur dans ma tête. C’était un peu le cas justement. Je mourrais d’envie de l’embrasser parce que … parce que j’en avais terriblement envie voilà tout. Je ne réfléchis pas plus longtemps et m’avançais vers lui. Je posais mes mains sur ses joues râpeuses et l’embrassais langoureusement. A bout de souffle, je me détachais de ses lèvres, à regrets. « Merci … d’être resté. » je précisais, plongeant mon regard dans le sien.



The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 20:01





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « On va y aller doucement sur les donuts. » Il acquiesce d’un signe de tête, docile. Anthony est de nouveau sur les bancs de l’école. Il prend note. « Mais je compte sur monsieur pour que vous vous ménagiez Mme Danbury. » Le regard du Lewis alterne entre le médecin et sa meilleure amie. Il va devoir la ménager. Comment va-t-il faire pour ménager une Penelope ? Il s’y essaie depuis bien trop d’années … en vain. « Je peux pas rêver meilleur ami pour me soutenir. » Anthony acquiesce à plusieurs reprises d’un signe de tête. « Je vais faire mon possible pour garder un œil sur elle. » « Oui, on en avait déjà parlé, il n’y a pas de père … biologique. » « Mais le meilleur des oncles », dit-il en affichant un large sourire pour rendre la chose moins dramatique. « Mm bien sûr. » Les sourcils du Lewis se froncent et il jette un coup d’œil à son amie pour essayer d’échanger une pensée silencieuse ; leur télépathie. Et c’est tout naturellement qu’il se retrouve aux côtés de Penelope devant le médecin. Un bureau les sépare. Il a le sentiment d’être de nouveau dans le bureau du directeur de leur école.

« Il faudra espérer voir les sexes des deux fœtus à la prochaine échographie, là je ne peux pas vous en dire plus. Ils n’ont pas voulu se tourner correctement. » « C’est pas grave, le plus importants c’est qu’ils aillent bien. » « On se revoit dans 2 mois. Même si ça se passe bien, votre grossesse est à risque donc on surveille régulièrement. » Le regard d’Anthony passe du dossier, au pot à crayons, au clavier, le moindre détail de ce qui se trouve sur le bureau. Il ne se sent pas à sa place mais il va survivre. Un signe de la main et de la tête pour se dire au revoir.

Ils se dirigent vers l’ascenseur. « Je me sens mieux ! Soulagée ! » « Tant mieux … mais elle m’a pas l’air des plus aimables ta doc’ … », dit-il en la regardant. « On s’en va d’ici et tu vas m’acheter les meilleurs donuts de Brisbane, tu me l’as promis ! » Il a un air choqué. « C’était avant que ton doc’ me dise que c’est une mauvaise idée. Désolé Pene. » Un haussement d’épaules, il a l’air des plus sérieux et fixe les numéros qui s’affichent sur l’ascenseur avant qu’elle ne fasse un pas vers lui, pose les mains sur ses joues et vienne l’embrasser. Une main se pose sur sa hanche et il l’attire alors contre lui pour appuyer davantage ce baiser. « Merci … d’être resté. » « T’as pas à me remercier ... », dit-il en esquissant un sourire complice, « je suis vraiment content d’être venu. ».




❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 21:35




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope


Je suis bien contente de partir de cet endroit et Tony me confirme qu’il pense la même chose que moi. « Tant mieux … mais elle m’a pas l’air des plus aimables ta doc’ … » Lui et moi, on se comprend un peu comme si on faisait de la télépathie. C’était peut-être cliché mais c’était un fait. Comme tout à l’heure dans le bureau de la gynéco lorsque nous nous sommes regardés et qu’elle ne semblait pas croire qu’il n’était que l’oncle super cool et ça avait eu le don de nous agacer. Je ne sais pas comment remercier le brun d’être resté avec moi. Il était là. Certes, il n’a pas dit grand chose mais sa simple présence avait été salutaire. Je savais qu’il était là, prêt à me rattraper si jamais le rendez-vous s’était mal passé. Et du coup, il était là pour me rappeler que je devais me calmer sur les donuts. « C’était avant que ton doc’ me dise que c’est une mauvaise idée. Désolé Pene. » Là c’est moi qui prend un air choqué et grimace : « Une mini donuts sinon ? » Tentais-je de négocier d’un air faussement innocent.

Nos regards s’accrochent et je n’ai qu’une idée en tête : sceller mes lèvres aux siennes. Et je ne tarde pas à céder. Je pose mes mains sur ses joues râpeuses et unis nos lèvres dans un ballet endiablé. Les mains du jeune homme se posent sur mes hanches pour nos rapprocher un peu plus, m’arrachant un soupir d’aise. Lorsque je me détache de ses lèvres c’est parce que je manque d’air. « T’as pas à me remercier ... » Le remercier d’être resté, ah si je voulais le remercier. Heureusement que je l’avais dans ma vie, sans lui je ne sais pas comment je ferais. Je lui rends son sourire complice sans pour autant me détacher de lui mes mains glissent de ses joues à son torse. « je suis vraiment content d’être venu. » « Et je suis contente que tu sois venu. » répondis-je. Je lui adressais une moue taquine et me penchais pour déposer quelque baisers dans son cou puis le long de sa mâchoire : « Et concernant mon donuts, » Oui parce que je n’avais pas abandonné l’idée hein ! « On pourrait faire un peu d’exercice, comme ça je peux manger un petit donuts sans culpabiliser ? » proposais-je avec malice ; plantant mon regard aguicheur dans le sien.

Soudain, il y eut comme une espèce de petite secousse qui me fit légèrement perdre l’équilibre et je m’accrochais alors à la taille du brun pour rester debout. Mon regard se fit interrogateur et la lumière vive de l’ascenseur s’éteint soudain, nous laissant dans une pseudo pénombre. « C’est une blague ? » Question qui n’attendait pas vraiment de réponse. Je me détachais de Tony non sans avoir pris le temps de déposer un dernier baiser dans son cou, puis tentait d’appuyer sur toutes les touches sans résultat. « On est coincés … » Oui bon ça, Tony a sûrement dû le comprendre ma grande !

Une voix grésillante nous avertit alors que les services techniques allaient être contactés pour nous venir en aide. « Super ! » ironisais-je avant de me tourner vers mon meilleur ami. J’éclatais alors de rire – c’était nerveux – et ne pus m’empêcher de dire : « Alors tu vas dire que je regarde trop la télé mais dans Grey’s anatomy, les ascenseurs c’est souvent aphrodisiaque …. » lui dis-je avant de rire de plus belle puis de revenir vers lui, « Tu veux pas tester cette théorie ? » le taquinais-je, « Parce qu’on sait pas avant combien de temps les services techniques vont arriver et faut bien s’occuper… » dis-je innocemment tout en laissant mes doigts se promener sur sa barbe naissante.


The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyDim 4 Fév 2024 - 22:08





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. Elle dépose des baisers dans son cou et il souffle un « hey, Penelope » sans pour autant se détacher d’elle. L’aîné des Lewis reste près d’elle, les paupières se ferment et un léger éclat de rire s’échappe de ses lèvres. « Et concernant mon donuts, on pourrait faire un peu d’exercice, comme ça je peux manger un petit donuts sans culpabiliser ? » « Un peu d’exercice ? », qu’il demande tout en levant un sourcil, amusé. Mais, il n’a pas le temps de dire la moindre blague qu’une petite secousse les agite et attire leur attention sur l’état de l’ascenseur. « C’est une blague ? » Il fronce les sourcils tout en lâchant : « putain ! » « On est coincés … » Anthony laisse échapper un rire tout en venant s’adosser contre une des parois métalliques alors qu’elle pianote sur les touches. « Bien joué, un vrai génie ! » dit-il d’une voix rieuse devant autant de perspicacité.

Quand une voix métallique se fait entendre, il lève l’index pour qu’ils soient tous les deux attentifs à ce qui allait être dit. « Super ! » « Ça ne devrait pas durer trop longtemps … » « Alors tu vas dire que je regarde trop la télé mais dans Grey’s anatomy, les ascenseurs c’est souvent aphrodisiaque … » Elle s’approche et il laisse échapper un éclat de rire … nerveux car il ne la prend pas vraiment au sérieux … du moins jusqu’à ce qu’elle vienne près de lui. « Tu veux pas tester cette théorie ? Parce qu’on sait pas avant combien de temps les services techniques vont arriver et faut bien s’occuper … » « Je ne sais pas si c’est une très mauvaise idée ou juste une mauvaise idée », réplique-t-il alors qu’elle est désormais face à lui. « On a peut-être quelque chose à fêter, c’est vrai --- et tu as dit qu’il fallait faire un peu d’exercice pour ce fameux donuts … » Les mains du Lewis se posent sur ses hanches et glissent dans le creux de ses reins. Un baiser se dépose dans son cou. « C’est mon rôle de meilleur ami que de prendre soin de toi … » est-ce que le mot meilleur-ami avait été prononcé avec un ton nouveau ? Possible mais il venait de déposer un baiser sur ses lèvres.


❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyLun 5 Fév 2024 - 20:32




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope

Voilà qu’on se retrouve tous les deux coincés dans l’ascenseur. Et mon esprit – ce traitre – ne tarde pas à faire le parallèle avec la série Grey’s anatomy sur laquelle je suis tombée ce week-end en zappant à la télé. Au moins, ma blague semble faire son petit effet parce que Tony rit avec moi. Dans la série télévisé, les ascenseurs sont sûrement l’endroit le plus aphrodisiaque qui puisse exister dans un hôpital en dehors des chambres de garde. Et moi, qu’est-ce que je fais ? Je propose à mon meilleur ami de tester cette théorie bien sûr ! Mon regard se fait séducteur, et mes doigts se promènent lentement sur sa barbe naissante. « Je ne sais pas si c’est une très mauvaise idée ou juste une mauvaise idée » Je le regarde, hilare et pose mes mains sur son torse, « Moi j’trouve qu’au contraire, c’est une excellente idée. » Je lui adresse un sourire innocent alors qu’il pose ses mains sur mes hanches, puis au creux de mes reins, « On a peut-être quelque chose à fêter, c’est vrai --- et tu as dit qu’il fallait faire un peu d’exercice pour ce fameux donuts … » Un éclat de rire et j’acquiesce. Mon regard bleuté ne quitte pas le sien et je le dévore du regard. Il embrasse doucement mon cou et ma peau frissonne instantanément. « Je suis prête à tout pour ce donut… » murmurais-je alors que mes mains descendent doucement pour se faufiler sous son tee-shirt et caresser la peau brûlante de son ventre. « C’est mon rôle de meilleur ami que de prendre soin de toi … » Mon rire est étouffé rapidement par son baiser et je me retrouve incapable de me détacher de ses lèvres. Je viens enrouler mes jambes autour de la taille du brun sans pour autant cesser de l’embrasser et je sens ma jupe remonter sur mes jambes. Les mains de Tony viennent se poser sur mes fesses et je lui murmure, sourire aux lèvres : « Et j’ai un meilleur ami très consciencieux. » Meilleur ami semblait avoir une consonance nouvelle sur mes lèvres, tout comme lui d’ailleurs mais je n’en suis que vaguement consciente. La seule chose qui m’importe, c’est notre baiser et le ballet endiablé de nos langues et de nos mains sur nos corps. Je ne me lasserais jamais de ses caresses, de ses mains chaudes sur ma peau et de ses lèvres sur les miennes. Et je me disais que c’était sûrement le meilleur moyen du monde pour passer le temps plutôt que de m’inquiéter et stresser d’être coincée dans un ascenseur.




The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyLun 12 Fév 2024 - 19:06





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Moi j’trouve qu’au contraire, c’est une excellente idée. » Pourquoi est-ce que ça ne le surprend pas plus que ça ? Depuis toujours, elle est l’esprit maléfique de leur duo … celui qui fait naître les mauvaises idées dans l’esprit de Tony. Il la suivait sans prendre vraiment la mesure des risques. Elle lançait des idées et il faisait tout pour leur faire vivre cette aventure. C’était leur manière d’être et de fonctionner. « Je suis prête à tout pour ce donut… », s’il laisse échapper un éclat de rire au début de sa remarque, son rire s’éteint en sentant le contact de ses doigts sur sa peau. Un frisson parcoure son échine et l’électrise sur place. Elle l’embrasse et il perd pied. Il est si faible … l’être masculin est si faible. Il en oublierait presque l’endroit où ils se trouvent. Il en oublierait la raison pour laquelle ils se trouvent ici. Elle l’embrasse à lui faire perdre pied et la tête. Le baiser s’embrase tout comme leurs corps qui semblent vouloir ne plus jamais se séparer. Non, il est désormais impossible de se séparer. Elle vient souffler contre ses lèvres « Et j’ai un meilleur ami très consciencieux », l’invitant à rester ce meilleur ami … avec ces qualités nouvelles. Ses lèvres s’étirent en un sourire contre ses lèvres alors qu’elle se retrouve le dos collé contre la paroi métallique et qu’il vient poser son front contre le sien, le regard pétillant de malice, le cœur battant la chamade. Il relâche prise. Il se détache presque d’elle, replaçant même prudemment les pans de sa jupe alors qu’il se pince les lèvres avec gourmandise. Un sourire amusé, il secoue la tête de droite à gauche.

« Il est hors de question que je devienne le meilleur ami qui tripote sa copine pendant une visite de routine … imagine le tableau », dit-il d’une voix rieuse en faisant référence au fait que s’ils se faisaient prendre la main dans le sac, c’était sans doute le titre qu’il recevrait … ou alors un bien moins poli. « Et, je dis ça à contre cœur … », la manière dont il la regardait le montrait bien, il avait surtout envie de lui sauter dessus et non de jouer les chevaliers servants … « Crois moi … », ajoute-t-il alors avec une voix rieuse, nerveuse. Il laisse son épaule venir se coller sur la paroi alors que sa main se tend vers elle pour caresser du bout des doigts son bras. « Tu veux l’officialiser ? », demande-t-il … parle-t-il de leur relation ? de la grossesse ? des deux ? fait-il exprès de ne pas préciser ?



❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyLun 12 Fév 2024 - 20:56




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope

Evidemment que ce moment avait dérapé. Comment cela pourrait en être autrement ? Mon regard s’ancre dans le sien et je sais que je suis perdue dès que mes mains se posent sur son torse puis se faufilent sous son tee-shirt pour effleurer la peau douce et chaud de son ventre. Je sens sa peau s’électriser, frissonner et soudain, plus rien ne compte à part ses lèvres contre les miennes, sa langue dansant avec la mienne et nos deux corps qui de demandent qu’à s’unir une fois de plus. Je me retrouve collée à la paroi de l’ascenseur, front collé contre l’autre et, de nous deux, c’est lui le plus raisonnable. J’avais complètement oublié où nous étions et s’il ne nous avait pas arrêté, je n’aurais pas été en mesure de le faire. Impossible !

Il finit par me lâcher et mes pieds retrouvent le sol. Il remet même ma jupe en place et je suis certaine qu’il n’a pas raté la chair de poule qui recouvrait la peau de mes jambes alors qu’il me touche à peine. Moi, en tout cas, je fais une moue amusée lorsqu’il pince ses lèvres avec gourmandise. Mon regard bleuté ne le lâche pas et je me mordille la lèvre inférieure. « Il est hors de question que je devienne le meilleur ami qui tripote sa copine pendant une visite de routine … imagine le tableau » J’étais frustrée. Oui très frustrée mais je ne pouvais pas le blâmer. Je remettais une mèche de cheveux derrière mon oreille et riais nerveusement. « Et, je dis ça à contre cœur … » J’acquieçais à ses paroles et rajustais ma jupe qui me semblait encore de travers. Je détestais et je trouvais extrêmement sexy son côté raisonnable.  Une illusion parce que je connaissais suffisamment le brun pour savoir qu’il ne se serait pas arrêté là dans d’autres circonstances. « Crois moi … » Je soupirais longuement, m’appuyant contre la paroi de l’ascenseur que j’avais quitté quelques instants plus tôt. Je mordillais l’ongle de mon pouce sans le quitter des yeux puis finis par lui demander : « Tu crois que ça se remarquera si t’as encore un peu de retard au resto ? On pourrait passer chez toi avant que tu retournes bosser ? » Est-ce que j’étais vraiment en train d’essayer de le garder encore un peu avec moi après ce rendez-vous ? J’étais fébrile et surtout – surtout ! – je voulais finir ce qu’on avait commencé ici.

Mon esprit, embrumé de désir, était loin d’imaginer ce que le Lewis s’apprêtait à dire. « Tu veux l’officialiser ? » Mon regard interrogateur se posa sur lui tandis qu’il caressait du bout des doigts mon bras. Je gloussais et posais une main sur mon ventre, lissant légèrement mon tee-shirt pour dévoiler le léger arrondi de mon ventre : « Je vais avoir du mal à cacher un truc pareil ! Je peux donner encore illusion un mois maxi, peut-être plus si je mets des trucs larges mais c’est des jumeaux, ils vont prendre de la place. » plaisantais-je avant que mes yeux se plissent légèrement et que je redevienne sérieuse. Mon cerveau tournait à plein régime. Je me tournais alors vers lui, captant son regard ébène et tentais de comprendre : « Attends on parle d’officialiser quoi ? » demandais-je pour être bien sûre qu’il parle des grumeaux. Ça ne pouvait être que de ça qu’il parlait non ? Je déglutis avec difficultés et plongeais mon regard dans le sien, essayant de ne pas sourire. « Tu veux … ? » Je secouais mon index entre lui et moi, n’osant même pas prononcer ces mots parce qu’encore une fois, je ne souhaitais pas le brusquer ou le forcer à quoi que ce soit.




living like we are renegades ; pony #8 674657830


The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyLun 12 Fév 2024 - 21:53





living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Tu crois que ça se remarquera si t’as encore un peu de retard au resto ? On pourrait passer chez toi avant que tu retournes bosser ? » « Passer chez moi ? », qu’il demande avec amusement, sachant pertinemment ce qu’elle est en train de proposer. « On pourrait ouais, j’ai pas donné d’heures précises quant à mon retour … y’avait urgence », il ajoute cela avec malice car cela rendait la situation encore plus plaisante. Il allait pouvoir prendre son temps et profiter du restant de la journée avec la jeune femme. Au pire, il lui demandera de paraître un peu malade si jamais elle croisait ses collègues.

Le regard de l’aîné Lewis se pose sur la main de Penelope qui caresse doucement son ventre. Ventre dans lequel il y avait deux petits cœurs qui battaient. Il avait vu et entendu les paroles du médecin. Un sourire amusé prend place sur ses lèvres. « Je vais avoir du mal à cacher un truc pareil ! Je peux donner encore illusion un mois maxi, peut-être plus si je mets des trucs larges mais c’est des jumeaux, ils vont prendre de la place. » Un éclat de rire résonne dans cet ascenseur. Il avait hâte de connaître la réaction de leurs amis car il était persuadé que tout le monde allait se réjouir de la grossesse de Penelope. Il s’en était réjoui de la même manière, pour les mêmes raisons. Elle allait être une mère parfaite, il en était convaincu. Un sourire attendri, il relève regard vers elle quand elle prend conscience que cette question si vague pouvait signifier tellement plus. « Attends on parle d’officialiser quoi ? Tu veux … ? » Il ne peut pas s’empêcher de la trouver radieuse, rayonnante et ô combien attachante à lui poser cette question avec un air aussi surpris. Oh elle pouvait être surprise. Après tout, elle avait été l’amante secrète, la petite amie que l’on cache même à ses parents. Seule Zoya était au courant de ce qu’il ressentait pour sa meilleure amie et elle n’avait même pas été surprise. En guise de réponse, il hausse les épaules. A vrai dire, il ne sait pas si c’est ce qu’il voulait qu’elle pense : qu’il veuille officialiser leur relation et ce qui les réunit mais maintenant que cette hypothèse se présentait devant lui, il trouvait ça même … normal. Logique.

Il laisse échapper un éclat de rire tout en haussant de nouveau les épaules sans la quitter du regard. « Je parlais pas de quelque chose en particulier … je crois pas … mais pourquoi pas … Je t’ai dit que je ne voulais pas vivre un truc secret, caché, avoir à regarder dix fois derrière moi avant de pouvoir t’embrasser ou devoir faire attention à ne pas être surpris …et il m’est de plus en plus difficile de me retenir quand tu es dans les parages », il esquisse un sourire amusé et s’approche d’elle, « alors il est possible que je sois en train de te demander … si on ne devrait peut-être pas officialiser le truc … notre truc. » Il arque un sourcil.



❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope Danbury
Pénélope Danbury
la double surprise
la double surprise
Présent
ÂGE : 35 ans (14/07/1988)
SURNOM : Pen le plus souvent, Tony la surnomme Pene, Poppy ou Pops si vous voulez vous faire incendier
STATUT : Enceinte, et comme si c’était déjà pas assez effrayant, de jumeaux. Une histoire d’une nuit mais personne ne semble la croire ● Avec Tony, ils ont décidés de ne plus jouer les clandestins et d’officialiser « leur truc » … Ils sont en couple ! ● A noter que ces deux évènements ne sont pas liés !
MÉTIER : Directrice adjointe (12/2022) du Family Planning Alliance Australia (équivalent du planning familial) à Toowong, psychologue de formation et étudiante en doctorat de psychologie à l’University of Queensland. Elle milite pour les droits des femmes, à la contraception, l’avortement et l’éducation à la sexualité.
LOGEMENT : #339 Beachcrest Road, Bayside, maison rénovée par ses soins depuis son achat en 2018, son petit jardin avec vue sur l’océan et de multiples cachettes pour Meg & Hercule (les chats). Sa sœur Philippa et sa nièce Sara se sont installées pour une durée indéterminée. Il est inconcevable pour Pen de laisser sa soeur et sa nièce dormir à l’hôtel même si ça signifie que Tony ne pourra plus débarquer à l’improviste…
Poppy Danbury
POSTS : 1740 POINTS : 3040

TW IN RP : Grossesse gémellaire, (future) maternité, monoparentalité, sexe, mention de fausse couche récente et d'avortement (ancien), j’adapte mes rp si besoin et si d’autres tw apparaissent au fil de mes sujets, je le précise au début de mes posts
TW IRL : Je préfère en discuter par MP
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Australo-américaine ● asthmatique ● sportive ● girl power & militante féministe ● antécédent d’avortement (2009) à Canberra & de fausse couche (06/2023) ● Haut potentiel intellectuel, intéressée par beaucoup de choses et peut s’en désintéresser aussi vite ● hyperactive ● maladroite & bricoleuse, un vrai paradoxe ● romantique qui n’assume pas DU TOUT ● carriériste ● un syndrôme de l’imposteur qu’elle tente de faire disparaître en reprenant ses études ● une sœur, loin des yeux mais près du cœur
CODE COULEUR : Elle prodigue des conseils en #AA6195
RPs EN COURS : living like we are renegades ; pony #8 A8MFb98e_o
(04) Kai (orientation) › Savannah#1Pippa#1Pony#12


living like we are renegades ; pony #8 Uokl
PhilippaMa sœur, nous avons des cœurs siamois, Et chaque coup que tu reçois ricoche et me frappe deux fois, Personne ne croit en toi comme j'y crois #1

living like we are renegades ; pony #8 FSp4PkJH_o
Anthony People fall in love in mysterious ways. Maybe just the touch of a hand, well, me - i fall in love with you every single day. #1 (FB)#2#3#4 (FB)#5#6#7 (FB)#8#9 (FB)#10 (UA)#11#12

living like we are renegades ; pony #8 Fh2k
Savannahtu es ma personne. #0#1

RPs EN ATTENTE : living like we are renegades ; pony #8 Pw0OxH7D_o

Cade#2 + zoya




RPs TERMINÉS : living like we are renegades ; pony #8 Vq2CE0qr_o
living like we are renegades ; pony #8 W98cbSy
living like we are renegades ; pony #8 165911membre2
(avril 2023)
AVATAR : Blake (parfaite) Lively
CRÉDITS : avatar (liloo 59) - gifs (Tumblr) - code RP (30Y) - signature (alaska) - userbar (loonywaltz ♥︎ )
DC : Valentina De Luca (les sirènes du frisson)
PSEUDO : brisounours (Laura)
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/11/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t51517-penelope-danbury-reboot-de-nephtys-sharp
https://www.30yearsstillyoung.com/t52678-penelope-danbury-i-m-not-your-average-type-of-girl-watch-me-shine#2749815
https://www.30yearsstillyoung.com/t47484-nephtys-sharp

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyMar 13 Fév 2024 - 12:54




Living like we are renegedas
@Anthony Lewis ☆ Pénélope

« Passer chez moi ? » Mon regard se fait rieur et ma bouche forme une moue moqueuse bien malgré moi alors que nos regards se croisent. « On pourrait ouais, j’ai pas donné d’heures précises quant à mon retour … y’avait urgence », « Urgence à finir ce qu’on a commencé. » Je rajoute avant de me mordre la lèvre inférieur puis d’étouffer un rire. Même si rien ne se passait officiellement, je prenais un plaisir non dissimulé à ce jeu de séduction. Il était mon meilleur ami et le resterait toute sa vie, peu importe comment notre relation évoluerait. Il était la personne en qui j’avais le plus confiance, celui à qui je confierais ma vie. A lui et à Savannah … Mais je n’avais aucune envie de me jeter sur la jolie blonde contrairement à Tony.

En premier lieu, je trouvais logique qu’il parle d’officialiser cette grossesse. La maternité j’y pensais sérieusement depuis au moins deux ans et dans mon esprit, il n’y avait eu aucun doute. Je la voulais cette grossesse. Je voulais devenir maman même si la possibilité d’être enceinte de jumeaux ne m’avait jamais effleuré l’esprit. Je savais, pourtant, qu’il y a avait des jumeaux du côté de ma mère mais, je sais pas, je ne me disais pas que ça pourrait m’arriver. Si extérieurement, je paraissais très sereine avec tout ça, plus le temps passait, et plus je réalisais tout ce que ça pouvait impliquer. Mon esprit tournait à 1000 à l’heure et je me demandais si j’en étais capable, si j’allais m’en sortir. Je savais que j’allais être aidée par ma sœur et Tony m’avait promis d’être là … Toujours là pour moi mais c’était mon choix. Mon choix  à moi et j’étais seule responsable. C’était, du moins, ce que je pensais pour le moment. Je ne m’imaginais même pas comment le brun pourrait s’immiscer dans la vie des bébés. Je n’en étais pas encore à ce stade.

Puis, au bout de quelques seconde, je le regardais, interrogative. Ma main – qui était sur mon ventre – glissa le long de mon corps et mes yeux ne quittaient pas les siens. C’était un grand pas en avant ce qu’il faisait là. Le simple fait d’hausser les épaules devant l’éventualité qu’on puisse officialiser ce qu’il y a entre nous et de ne pas voir une once de panique dans son regard, me donnait chaud. J’étais suspendue à ses lèvres, dans l’attente qu’il se rétracte – ou pas ! – parce qu’il en avait le droit. Quand je lui avais dit que je l’attendrais et qu’il décidait – un énorme pas pour moi qui aime contrôler les choses – à quel rythme nous allions, ce n’était pas des paroles en l’air. Il avait le choix. Toujours le choix. Mais ça, je ne m’y attendais pas. Je l’espérais bien sûr mais … « Je parlais pas de quelque chose en particulier … je crois pas … mais pourquoi pas … Je t’ai dit que je ne voulais pas vivre un truc secret, caché, avoir à regarder dix fois derrière moi avant de pouvoir t’embrasser ou devoir faire attention à ne pas être surpris …et il m’est de plus en plus difficile de me retenir quand tu es dans les parages », un sourire sur mes lèvres et j’acquiesce parce que je pense la même chose. Ça a quelque chose d’excitant au départ – je pense à sa fête d’anniversaire – mais je m’en lasserais vite. Pourquoi se cacher alors qu’on ne fait rien de mal. Et puis je n’ai honte de rien ni de lui. Sans bouger, je le regarde s’approcher de moi. « alors il est possible que je sois en train de te demander … si on ne devrait peut-être pas officialiser le truc … notre truc. » Notre truc. Je comble l’espace entre nous, pose mes mains sur ses joues râpeuses et l’embrasse doucement, savourant la douceur de ses lèvres contre les miennes. Je lui souris sans me détacher totalement, « Ouai on devrait. » je réponds, « Plus de baisers volés en cachette dans ta cuisine, » Un autre baiser tout aussi rapide, « Ni de baisers clandestins dans des ascenseurs… » J’arquais un sourcil puis sursautais quand une secousse se fit sentir. Des voix étouffées à travers les portes de l’ascenseur, la lumière vive du néon qui se réactiva et me fit plisser les yeux. Les portes s’ouvrirent alors sur les techniciens de l’hôpital. « Vous n’avez rien ? » Mon regard croisa celui, ébène de Tony, et se fit séducteur. Je pinçais mes lèvres puis me tournais vers les techniciens bedonnants : « Non ça va. » Je pris la main de Tony et enroulais mes doigts aux siens pour enfin sortir à l’air libre.

Je les remerciais une dernière fois poliment et ils nous laissèrent enfin sortir du bâtiment. Une fois dehors, je soufflais longuement. Nous avions été interrompus dans l’ascenseur et je comptais bien continuer cette conversation : « T’étais sérieux quand tu parlais de sortir de la clandestinité ? » demandais-je prudemment, tout en essayant de capter son regard.




The touch of your hand
... says you'll catch me wherever I fall. It's amazing how you can speak right to my heart without saying a word, you can light up the dark.   ( ☽☽ ) 


living like we are renegades ; pony #8 Lbjcusp
living like we are renegades ; pony #8 OBCGg4U
living like we are renegades ; pony #8 QqLqwzn
living like we are renegades ; pony #8 QoPDAKU
living like we are renegades ; pony #8 609318psycho
living like we are renegades ; pony #8 SnRPhqz

Revenir en haut Aller en bas
Anthony Lewis
Anthony Lewis
la force tranquille
la force tranquille
ÂGE : 36 ans (16 février 1988)
SURNOM : Tony, Tone, sans compter la tripotée de surnoms que trouve sa fratrie pour l'emmerder. c'est ce qui arrive quand on est l'aîné.
STATUT : En couple avec sa meilleure amie, sa partenaire de chic et de choc depuis qu’il a l’âge de compter et écrire. Une folie pour lui que de se dire en couple … une folie d’autant plus grande qu’il n’a toujours pas fait le deuil de cette histoire qui n’a jamais pu commencer avec Juliet.
MÉTIER : associé du paternel au Tasty Tazzy, on ne va pas se mentir, il est plus dans le bureau à vérifier les comptes qu'en cuisine mais ça arrive de temps en temps !
LOGEMENT : bayside
living like we are renegades ; pony #8 Tumblr_inline_oe1k081m5G1rqq37j_400
POSTS : 671 POINTS : 1630

TW IN RP : mention d'adultère. peur de l'engagement
TW IRL : transphobie et violence envers les animaux.
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
RPs EN COURS : ■■■■□□ (4/6)
cameron #1
zoya #1
penelope #11
RPs EN ATTENTE : Moi, mes couilles sont tête en l'air et ont un cœur d'artichaut
Et, quand mon cœur perd la tête, mes couilles restent bien au chaud
Et, si ma tête part en couilles, pour mon cœur, c'est la défaite
J'connais cette histoire par cœur, elle n'a ni queue ni tête
Moi, les femmes, j'les crains autant qu'je suis fou d'elles
Vous comprenez maintenant pourquoi, chez moi, c'est un sacré bordel
J'ai pas trouvé la solution, ça fait un moment qu'je fouille
Je resterai sous l'contrôle d'ma tête, mon cœur et mes couilles

RPs TERMINÉS : cf, fiche de liens
AVATAR : Jack Falahee
CRÉDITS : cranberry (avatar) KLM (gif #2)
DC : Edison Dorn, aka Spanky & Molly Biggs & Ugo De Luca
PSEUDO : éms, émilie
Fluide/non-binaire (iel/ellui)
INSCRIT LE : 11/12/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52499-first-we-eat-then-we-do-everything-else-anthony
https://www.30yearsstillyoung.com/t52509-tone-lewis-don-t-judge-your-taco-by-its-price
https://www.30yearsstillyoung.com/t52511-anthony-lewis#2739945

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 EmptyMar 13 Fév 2024 - 13:15



center>

living like we are renegades

  @Pénélope Danbury  
gif ricamora-falahee


Février 2024, Hôpital. « Ouai on devrait. Plus de baisers volés en cachette dans ta cuisine, » il sourit en faisant un non de la tête alors qu’elle vient de déposer un baiser sur ses lèvres, « ni de baisers clandestins dans des ascenseurs… » Nouveau geste de la tête alors qu’ils se font surprendre par une secousse. Soit c’est bon signe, soit c’est bien moins bon signe. Le regard de Lewis quitte la jeune femme pour se tourner vers les portes qui viennent de s’ouvrir et laissent apparaître les super héros de la journée, les véritables super héros. Un sourire rassuré. « Vous n’avez rien ? » « Non ça va », ils répondent en chœur avec le même sourire aux lèvres pour finalement se retrouver libérés du monstre mécanique. Ses doigts s’entrelacent aux siens et cela a quelque chose de tout à fait naturel et instinctif.

« T’étais sérieux quand tu parlais de sortir de la clandestinité ? » Alors qu’il désigne d’un signe de tête sa voiture, il se tourne finalement complétement vers elle. « Tu penses que j’disais ça comme ça, à cause d’un manque d’apport en oxygène dans mon cerveau ? », demande-t-il alors sur un ton amusé, ne se rendant pas tout de suite compte qu’elle est vraiment en train de jouer la carte prudence. « J’étais sérieux », dit-il alors aussitôt sur un ton beaucoup plus sérieux et en venant prendre sa main dans la sienne et l’attirant un peu plus vers lui. L’un face à l’autre, il esquisse un sourire attendri. « Même très sérieux », il acquiesce d’un signe de tête et ne lui laisse pas le temps de répondre car il vient sceller ses lèvres aux siennes dans un tendre baiser au cours duquel sa main se pose sur sa joue pour intensifier ce dernier. Lentement, il se détache d’elle et avec la même malice qui les unit depuis la nuit des temps, il ajoute : « on est d’accord ou tu me préfères en objet sexuel d’occasion, de temps en temps … ? » un éclat de rire, « je préfère demander, histoire qu’on soit sur la même longueur d’ondes. »



❝ Life is uncertain. Eat dessert first.❞


living like we are renegades ; pony #8 I7IpUTV
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

living like we are renegades ; pony #8 Empty
Message(#) Sujet: Re: living like we are renegades ; pony #8 living like we are renegades ; pony #8 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

living like we are renegades ; pony #8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-