AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 Anyone but you ♦ Jameve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Jameson Winters
Jameson Winters
la louve raffinée
la louve raffinée
Présent
ÂGE : quarante-six ans.
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_ppf25zckU31txsq03o3_400
POSTS : 6440 POINTS : 40

TW IN RP : par mp si besoin ♡
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
CODE COULEUR : #336699
RPs EN COURS : Christmasbin [7]Alex

I'm a survivor :
ATELIER I ↟ Robin
ATELIER II ↟ Asher
ATELIER III ↟ Eve

Flashbacks ↠Laoise [3]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_inline_oqz1uiKtTQ1rqyqrl_250
LAOISE — We've been gone for such a long time that I'm almost afraid to go home. A long road is a long, dragged-out imagination where things can go wrong, but we keep rolling on.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Phoenix [3]Phoenix [f.b.]Bosie me boy [d.f.]Slasher Night ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2]

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 738z
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdiesnow (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB), mapartche (dessin <3 )
DC : Aisling l'effeuilleuse prude
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too
https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 EmptyDim Nov 12 2023, 02:14


anyone but you
@eve daxson & jameson winters
Pendant un instant, elle se contente de me regarder en silence, ses beaux bruns yeux lançant des éclairs sous ses sourcils délicatement froncés. Je suis tellement sûre qu’elle va encore refuser que je m’apprête à l’assommer d’argument légaux, mettant en avant mon devoir de lui porter assistance comme elle est objectivement en danger. Je ravale toutefois ma tirade en la voyant soupirer avec une pointe de résignation. « D’accord, c’est bon. » Je sais que ça lui coute de me dire ça, alors je me contente de hocher la tête sans rien ajouter. Inutile de la faire changer d’avis ou bien de la pousser à revoir sa décision. D’ailleurs, la voilà déjà qui met des conditions sur notre collaboration forcée. « Mais je n'ai aucune envie qu'on parle de la pluie ou du beau temps. » J’opine avec un haussement de sourcils. « Aucun problème pour moi. » Elle devrait me connaître, et savoir que j’ai ce genre de banalités en horreur. Mais peut-être au fond ne me connaît-elle pas si bien que je ne le croyais. Comment, sinon, expliquer la coupure abrupte de notre relation ? Peut-être que tu ne lui as pas laissé l’occasion de te connaître… Me susurre une petite voix pleine de railleries à l’oreille. Je l’ignore, même si je sais que cette partie de moi à raison. Je me protège de tout le monde depuis si longtemps que j’érige des barrières de glace tout autour de mon cœur. Peut-être que si je m’étais ouverte à Eve, que si je lui avais partagé les sentiments complexes qui me rongeaient au sujet de l’attachement et des relations, peut-être qu’elle aurait compris ce besoin vital de ne pas m’engager. Ou au moins peut-être aurait-elle pu se protéger des désillusions que nos attentes divergentes allaient inévitablement lui infliger.

« Ni qu'on parle tout court. » Je ne peux m’empêcher de lever les yeux au ciel, avec un brin d’irritation. « C’est ce que j’ai cru comprendre, vu le nombre de fois où j’ai dû entendre le message de ton répondeur. » Je réplique en un battement de cœur. J’ai merdé, je le sais. Et malgré tout, je ne peux m’empêcher de lui en vouloir d’être partie sans nous avoir laissé une chance de nous expliquer. J’aurais préféré entendre que je l’ai blessée, lui exprimer que ça n’a jamais été mon attention. Même si à la fin de cette discussion nos cœurs saignaient encore, et même si la conclusion était que nous sommes incompatibles et que la seule solution est une séparation. Car malgré mes cachoteries et ma façon visiblement merdique de lui montrer, je l’avais aimée à ma façon, autant que j’en étais capable. Comme si elle sentait la tension entre nous, Raya vient nous offrir une distraction en s’interposant entre nous. J’ai toujours su que les chiens étaient d’une loyauté exemplaire, et que leur mémoire leur permettait de reconnaître une personne qu’elles ont appréciée même des années après. Et pourtant, je ne peux m’empêcher d’être profondément émue en sentant sa petite tête cogner contre mon mollet et ses yeux doux me dévisager tandis qu’elle secoue tout son petit corps pour bouger la queue. « Raya, reviens ici. » Eve, qui aurait visiblement préféré que sa chienne soit aussi intransigeante qu’elle concernant mes conneries. Je devrais probablement aller dans son sens, ignorer la petite boule de poils jusqu’à ce qu’elle retourne se blottir contre sa maîtresse. Sauf que j’en suis incapable.

L’instant suivant je suis accroupie sur le sol et plonge mes doigts dans sa fourrure sous le regard intriguée de Freya, qui l’a reconnue elle aussi. « Oh mais oui, t’es toujours aussi belle et aussi câline. » Que je flatte la petite sans la moindre hésitation, sans même remarquer à quel point il m’est plus facile d’être affectueuse envers les chiens qu’envers les humains. « On devrait parler pourtant. » Je lance après un court instant, profitant du fait que j’ai les mains occupées pour sortir ce qui me pèse sur le cœur depuis si longtemps. « Je n’ai pas été honnête avec toi et tu as tous les droits de m’en vouloir. Mais si tu dois me haïr et me tenir responsable de notre rupture, j’aimerais au moins que tu le fasses pour les bonnes raisons. » Cette fois, je me redresse et plante mon regard dans le sien, ignorant la colère qui irradie de ses prunelles pour lui faire part de ma détermination. Je n’ajoute rien pour l’instant, parce que je ne perds pas de vue que la sortir de cette forêt doit rester notre priorité. Eve a besoin de repos, d’un abri chaud, et probablement d’un médecin. Sortant ma carte, j’étudie les chemins qui s’offrent à nous depuis l’endroit où je l’ai trouvée, et tente de repérer où pourrait se trouver le parking le plus près. Qu’importe si c’est celui où sa voiture est garée, elle ne pourra pas la conduire. L’objectif est de retrouver une zone où on capterait assez pour lui appeler un taxi et la rapatrier.

Citation :
WIN : Victoire, le parking le plus proche est à moins de 2 km de marche. En une vingtaine de minutes, nous l’auront rejoint. « Bon, si on suit ce chemin vers le nord, on devrait tomber sur un parking à moins de 2km. Tu penses tenir ? »
MEH : Le parking le plus proche est à 5 km. Une longue marche pour une personne qui ne peut s’appuyer que sur un pied. On va passer une bonne heure ensemble, ce qui devrait nous laisser amplement le temps de parler… « Bon, si on suit ce chemin vers le nord, on devrait tomber sur un parking d’ici une bonne heure. Tu penses tenir ? »
FAIL : Non seulement le parking est loin, mais en plus la route s’avère sinueuse et compliquée. « Bordel on est pas sorties de l’auberge, on a le choix entre une dizaine de kilomètres sur terrain plat ou 1km sur un chemin si escarpé que je devrai probablement te porter par moments. Lequel tu préfères tenter ? »

  
CODE DΛNDELION | TEXTE WHITEFALLS


Spoiler:


follow in no footsteps listen for the true guides
The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::



Dernière édition par Jameson Winters le Dim Nov 12 2023, 02:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
LE DESTIN
l'être suprême
l'être suprême
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 HlIQNBi Présent
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 ZOqJpzo
POSTS : 30229 POINTS : 200

TW IN RP : nc
PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
CRÉDITS : loonywaltz
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 EmptyDim Nov 12 2023, 02:14



Le membre 'Jameson Winters' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 R1lJ2mV
Revenir en haut Aller en bas
Eve Daxson
Eve Daxson
Le rire des autres
Le rire des autres
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 7vHkInU Absent
ÂGE : 38 ans (23.06.1985)
SURNOM : Difficile de raccourcir un prénom en trois lettres, mais si vous vous y amusez ça ne l'embêtera pas. De toute façon, à ses yeux le plus beau des surnoms restera toujours Maman.
STATUT : Maman d'Ella, 8 ans (22.02.2016), ça va faire un an que son ex a quitté l'Australie alors elle va bien réussir à passer à autre chose
MÉTIER : Professeure des écoles en primaire, à la St Anthony's School. Elle est aussi bénévole et famille d'accueil pour l'association Manzili.
LOGEMENT : Elle s'est installée avec Ella, Eden et Raya au #72 Agnes Street (Bayside) en août : elle a enfin le droit à une maison au bord de la mer comme elle en rêve depuis si longtemps
Baby, I was born this way
POSTS : 2435 POINTS : 430

TW IN RP : Homophobie, parentalité (PMA)
TW IRL : RAS
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : Bienveillante, positive, chill, maternelle • Naïve, pardonne trop facilement, fuit le conflit, fleur bleue • Contexte familial classique : un grand frère et deux parents aimants • Homosexuelle assumée • Sa fille Ella est la prunelle de ses yeux • La garde partagée avec son ex lui manque presque maintenant qu'elle a quitté Brisbane – peut-être parce qu'elle en est encore amoureuse • Militante queer et féministe depuis l'université • Bénévole et famille d'accueil pour l'association Manzili • Accueille une chienne de refuge (Raya) • Fan de Disney, du MCU, de romcom et d'histoires d'amour niaises
CODE COULEUR : Eve répand de l'amour en #9932CC
RPs EN COURS : (11/∞)

Jameson #1 (event Bear Grylls) ; Min-Kyung #1 ; Jaylen #2 ; Anwar #1 (event Bear Grylls) ; Jonah #1 (event Bear Grylls) ; Cody #1 (event Roaring Twenties) ; Eoin #1 ; Refuge #1 ; Tessa #1 (event Nerdapalooza)

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 B5fa63c34efb8a1642ea3e3c390931a527b3b896
Eoin, coloc et protégéEst-ce qu'on va un jour en finir avec la haine et les injures ? Est-ce que quelqu'un viendra leurs dire qu'on s'aime et que c'est pas impur ? #1

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 1558b89b91754c5a0c3d76bd7f7b5c27d8a87911
Layla, entraide queer (scénario libre)I should be into this guy but it's just a waste of time. He's really not my type. I know what I like. No, this is not a phase, or a coming of age. This will never change !

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_nt6vh67sFL1rshjapo2_500
DaxsonIf I was dying on my knees, you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea, I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother. And if we hit on troubled water, I'll be the one to keep you warm and safe. And we'll be carrying each other until we say goodbye on our dying day. Because I've got you brother. #1 + Lisbeth #1 ; #2

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 0c520c532b54853c8412e5aeee5229f22f0ac736
Alive (scénario libre)The kids are not alright. None of us are right. I'm tired but I won't sleep tonight 'cause I still feel alive. I can't tell the difference between fight or flight. I guess I'm indifferent since I don't have the right. #1 ; #2
Association Manzili :flag:
Association Rainbow Connections :gayheart:
Association R.S.P.C.A Shelter :l:

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 D17fd92c92d1f6112768b7a510337ed6d68148f8

Univers Alternatifs :
Dimension gothique : Jonah ; Marley #1 ; Marley #2 ; Maisie ; Marley #3 ; Cesar

RPs EN ATTENTE : Qui veut :l:

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 1711212992-1711212843781

RPs TERMINÉS : Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 98fce33a0d2ed9c10b69bebb9d5869e3d94e7645
DaxtonI don't even like you anymore, I don't know what the fuck I'm cryin' for. Can't remember what I felt before the things you put me through. I know that I don't love you 'cause I don't even likе you anymore. #1 ; #2 (fb) ; #3 ; #4 ; #5

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 A5366951ce058ede3a29a44cbe1bd4bb773e1d73
EvrewWe all need that someone who gets you like no one else, Right when you need it the most. We all need a soul to rely on, a shoulder to cry on. A friend through the highs and the lows. #1 ; #2

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 0caeefe54ae9545a9cfe938c3e8a83a32b22458c
EvennaI'm not gonna make it alone. Then I saw your face, your forgiving eyes looking back at me from the other side like you understood me. And I'm never letting you go. #1 ; #2

Leslie #1 ; Nephtys (event Noël) ; Andrew #1 ; Charlie #1 ; Queen's Ball (event Pride, One Shot) ; Mur collaboratif sujet commun (event Pride) ; Jaylen #1 & Lisbeth #1 ; Birdie #1 (event Bear Grylls) ; Swann (event Pride) ; Olivia #1 ; Andrew #2 ; Leslie #4 ; Lisbeth #2 ; Raphael #1

RPs ABANDONNÉS :
Eiji #1 ; Aliyah #1 ; Shannon #1 ; Carina #1 ; Leslie #2 (fb) ; Leslie #3 ; Cassidy #1 ; Jenna #1 ; Gregory #1 ; Emrys #1 ; Aliyah #2 ; Leslie #5
AVATAR : Hayley Atwell
CRÉDITS : EMC (avatar, avatar profil) & élissan (code signa) & sersi (gifs signa + profil 1 Captain Carter) & solidsmax (gif profil 2 Captain Carter) & thesubtlegatsby (gif Eoin) & ruth-t (image Layla) & fanforum (gif Daxson) & crawley-fell (gif Alive) & allura-raine (image Daxton) & eijferalgoyeis (images Evrew + Evenna) & loonywaltz (UB signature)
DC : Sara Gutiérrez (ft. Camila Cabello)
PSEUDO : EMC
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/12/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t47463-eve-it-s-not-like-i-get-to-choose-who-i-love#2411013
https://www.30yearsstillyoung.com/t47509-eve-a-different-lover-is-not-a-sin#2413572
https://www.30yearsstillyoung.com/t47841-eve-daxson#2437582

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 EmptyLun Mar 25 2024, 01:48



Anyone but you
avec @Jameson Winters, juillet 2023, stage de survie de la Bear Grylls Survival Academy, Brisbane
Honestly, I don't regret you. I just wish I never met you. Part of me wants to upset you.  Every single letter's killing me, Don't know why it always gets to me Every time I hear that sound. Your name hurts, I don't say it no more. It's like the worst of words, You don't even know. Feels like burnin' on my lips, The ones that you used to kiss. No way you ain't feelin' it too. I hope my name hurts...
Eve n'a jamais été du genre colérique, n'importe qui la connaissant de près ou de loin pourrait l'affirmer. Pourtant, ses yeux qui lancent des éclairs depuis qu'elle a reconnu Jameson portent à croire que cette affirmation est erronée. Si on lui avait dit qu'elle serait si furieuse de la revoir, elle-même n'y aurait sans doute pas crue, persuadée qu'avec le temps elle serait passée à autre chose. Mais force est de croire que ce n'est pas le cas : il lui a suffi de croiser le regard de son ex pour que tous leurs souvenirs remontent et ravagent jusqu'à sa bonne foi. Elle n'a aucune envie d'admettre qu'elle a besoin d'aide, de son aide, et que sa cheville lui fait un mal de chien. Elle voudrait prétendre que tout va bien et qu'elle n'a pas à s'infliger plus longtemps cette désagréable compagnie, mais la réalité la rattrape sans mal et elle est bien obligée d'accepter l'aide qui lui est proposée. Elle se serait cependant bien passée du ton sec et autoritaire de Jameson, cependant. Tout comme elle se passera de toute discussion avec elle pendant le trajet : que ce soit à propos de la pluie, du beau temps, ou de ce qui a pu exister entre elles par le passé. Ne pas penser à leurs souvenirs communs ne devrait pas être bien compliqué pour l'avocate, de toute façon, puisque leur relation lui importait si peu qu'elle l'a piétinée sans vergogne à l'époque. « Aucun problème pour moi. » Lorsque la Daxson élargit l'idée de ne pas parler au point de presque proposer un roi du silence, elle ne peut que remarquer les yeux de son interlocutrice qui se lèvent vers le ciel avec un agacement certain. « C’est ce que j’ai cru comprendre, vu le nombre de fois où j’ai dû entendre le message de ton répondeur. » Eve est presque tentée de lui proposer de lui répéter de vive voix le dit message, si son ex tient tant que ça à se rappeler de cette horrible période où, le cœur brisé, elle refusait de répondre au moins appel de cette l'ayant trompée. Mais le sarcasme n'a jamais été son genre, au contraire elle a toujours trouvé que c'était un mode de communication plus voué à être méchant qu'efficace. « Au moins le message était clair. » Et il réclamait que Jameson la laisse tranquille, exactement comme aujourd'hui. Car si l'enseignante a accepté l'aide de son ex, c'est bien en désespoir de cause, et sûrement pas pour qu'elles profitent d'une balade en forêt pour discuter de ce qui l'a poussée à inviter dans ses draps quelqu'un d'autre.

Mais si Eve a la rancune étonnamment tenace et ne parvient pas à desserrer les dents depuis que l'avocate l'a rejointe pour lui porter secours, ce n'est pas le cas de Raya qui décide d'interrompre leur – bien peu instructif – échange de regards en venant réclamer des câlins. Et pas à Eve, non : elle est toute concentrée sur Jameson, la fixant d'un regard adorable et s'agitant comme pour exprimer toute la joie qu'elle ressent de la revoir. Une joie que ne partage pas sa maîtresse dont les protestations ne lui font cependant ni chaud ni froid : la chienne a reconnu Jameson et elle l'aimait bien à l'époque où les deux femmes sortaient ensemble, pourquoi ne l'aimerait-elle plus aujourd'hui ? Ce n'est pas elle qui a souffert des écarts de conduite de l'avocate, alors il n'y a aucune raison pour qu'elle lui en veuille qui a vite fait de craquer pour s'accroupir et la caresser. « Oh mais oui, t’es toujours aussi belle et aussi câline. » Eve se surprend à espérer, par pur esprit de vengeance mal placée qui ne lui ressemble pas, que Freya décide de faire le même caprice et vienne lui réclamer des câlins. Mais cette dernière est bien mieux dressée que la petite chihuahua et ne bouge pas d'un iota, observant simplement la scène malgré le désespoir de la professeure des écoles. Un désespoir que son ex ne semble pas décidée à alléger de si tôt, puisqu'elle revient à la charge dans ce qui semblait être une trêve à l'ambiance étrange. « On devrait parler pourtant. » Eve, qui jusque là préférait regarder ailleurs pour s'épargner ce spectacle lui rappelant les retrouvailles enthousiastes que Raya accordait à Jameson lorsqu'elles se voyaient en compagnie de leurs animaux de compagnie, reporte son attention sur son ex qui reçoit une nouvelle salve d'éclairs comme réponse immédiate. « Je n’ai pas été honnête avec toi et tu as tous les droits de m’en vouloir. Mais si tu dois me haïr et me tenir responsable de notre rupture, j’aimerais au moins que tu le fasses pour les bonnes raisons. » Les yeux de l'enseignante s'écarquillent face à l'audace dont son interlocutrice ose faire preuve. Les bonnes raisons de lui en vouloir, elles sont toutes trouvées et elle n'a pas besoin d'une discussion pour en ajouter à la liste : l'adultère est selon elle une raison bien suffisante pour ne plus vouloir entrer en contact avec son ex. « Que tu m'aies trompée, ce n'est pas une bonne raison à tes yeux ? » D'une voix partagée entre la rancœur féroce et l'incrédulité, la question lui échappe avant qu'elle ait pu réfléchir à la pertinence de rétorquer à haute voix. Peut-être aurait-elle mieux fait de l'ignorer pour que cette discussion n'ait pas lieu, après tout c'est ce qu'elle a réclamé : ne pas en discuter. « Ne me réponds pas. J'ai dit que je ne voulais pas en parler, » répète-t-elle un peu sèchement alors qu'elle secoue légèrement la tête de gauche à droite. Elle lui avait dit, pourtant, elle ne voulait pas parler, de ça ou de quoi que ce soit d'autre, mais comme toujours l'avocate est une telle tête de mulle qu'elle ne peut pas l'entendre.

Jameson finit par sortir une carte qui, avec un peu de chance, lui indiquera un chemin tout tracé et – surtout – très rapide pour rejoindre une zone plus vivante où elles ne seront plus obligées de se supporter. « Bon, si on suit ce chemin vers le nord, on devrait tomber sur un parking à moins de 2km. Tu penses tenir ? » « Oui, ça ira, » assure-t-elle. « Tu peux me trouver un long bâton, pour prendre appui quand je marche, s'il te plaît ? » Les derniers mots lui arrachent la langue, quand bien même une réaction si immature peut sembler stupide. Mais elle a besoin de ce substituts de bâton de marche, espérant que ça suffira à compenser le poids qu'elle ne peut pas mettre sur sa cheville blessée. L'idée même que son ex ait à la porter sur le chemin la met mal à l'aise, mais ça n'arrivera pas, n'est-ce pas ?

Win : Heureusement, sa cheville tient le coup bien mieux qu'elles auraient pu l'imaginer. Il leur reste moins d'un quart du trajet quand la douleur recommence à être plus gênante, Eve réfrénant au mieux des grimaces. « Tu penses qu'on est encore loin du parking ? » qu'elle demande, alors que son regard fouille les horizons à la recherche de la moindre voiture – mais pour l'instant il n'y a que des arbres et pas la moindre trace de bitume. Pour l'instant la douleur n'est pas lancinante, mais elle aimerait bien arriver avant que ce soit le cas.

So close : Elles sont à mi-chemin lorsque la douleur se fait plus présente et fait grimacer Eve, qui contient difficilement les traits de son visage crispés. « Tu penses qu'on est encore loin du parking ? » qu'elle demande, alors que son regard fouille les horizons à la recherche de la moindre voiture – mais pour l'instant il n'y a que des arbres et pas la moindre trace de bitume. « Je crois que je vais avoir besoin d'une petite pause, » explique-t-elle dans un soupir. Elle pourra peut-être tenir cent mètres de plus, mais ensuite elle aura besoin d'un temps de pause.

Fail : Le destin est joueur et a envie de voir combien de temps la fierté d'Eve peut la rendre stupide : elles n'ont fait qu'un tiers du chemin lorsque la douleur est devenue si lancinante que son rythme de marche ralentit drastiquement. Elle ne se sent pas de tout faire d'une traite. « J'ai besoin d'une pause, » lance-t-elle, les dents serrés, avant repérer un gros rocher et de s'en approcher pour s'y asseoir. Ce n'était pas une question, ni une suggestion : elle a bien trop mal pour négocier une pause, et en vient presque à douter de pouvoir continuer.

HRP :
Pando
Gifs : filmtribv & iamaserver & atwellthinker


Le moral, le love, le taff
On s'racontera les étapes de nos vies, les grands caps. Les vrais amis, c'est ça : ceux qu'on prend dans les bras. Et si ça va pas : ceux qu'on compte sur les doigts.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 908854lgbt
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 YlMyvG3
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 QoPDAKU
♥ :


Dernière édition par Eve Daxson le Lun Mar 25 2024, 01:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LE DESTIN
LE DESTIN
l'être suprême
l'être suprême
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 HlIQNBi Présent
ÂGE : des milliers d'années, mais je suis bien conservé.
STATUT : marié au hasard.
MÉTIER : occupé à pimenter vos vies, et à vous rendre fous (a).
LOGEMENT : je vis constamment avec vous, dans vos têtes, dans vos esprits, et j'interviens de partout, dans vos relations, dans vos joies, vos peines.
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 ZOqJpzo
POSTS : 30229 POINTS : 200

TW IN RP : nc
PETIT PLUS : personne ne sera épargné, c'est promis les chéris.
AVATAR : je suis tout le monde.
CRÉDITS : loonywaltz
DC : nope.
PSEUDO : le destin.
INSCRIT LE : 15/12/2014

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 EmptyLun Mar 25 2024, 01:48


Le membre 'Eve Daxson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'dé action' :
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 R1lJ2mV
Revenir en haut Aller en bas
Jameson Winters
Jameson Winters
la louve raffinée
la louve raffinée
Présent
ÂGE : quarante-six ans.
SURNOM : Jaimie, Jam'. Maître Winters au boulot. Au lit, aussi.
STATUT : Célibataire. Succombe parfois aux plaisirs sans lendemain.
MÉTIER : Avocate associée chez Ashburn Rose. Militante écologiste et condition animale.
LOGEMENT : #102 Logan City, une immense villa bien trop vide.
Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_ppf25zckU31txsq03o3_400
POSTS : 6440 POINTS : 40

TW IN RP : par mp si besoin ♡
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Irlandaise & Amérindienne du Canada, j'ai un petit accent. Je me ressource dans la nature. Combattre les injustices me fait vibrer. Je suis aussi à l'aise dans les bas fonds de Dublin que dans les soirées guindées de l'élite australienne. Vegan depuis mes 15 ans, je milite pour préserver la nature. Légalement, de nos jours. Du moins j'essaie. J'ai adopté une chienne/louve que j'aime comme ma fille. Je n'ai jamais perdu un procès. Certains me décriraient comme une féministe autoritaire et mal baisée. Ceux là sont toujours perturbés lorsqu'ils rencontrent une femme qui se comporte comme eux.
CODE COULEUR : #336699
RPs EN COURS : Christmasbin [7]Alex

I'm a survivor :
ATELIER I ↟ Robin
ATELIER II ↟ Asher
ATELIER III ↟ Eve

Flashbacks ↠Laoise [3]

Réalités alternatives ↠ Zombinson [d.z.]Witchy Robin [d.f.]

↟ ↟ ↟

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 5si5
PHOENIX — I want to heal, I want to feel like I'm close to something real, I want to find something I've wanted all along: somewhere I belong. Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 D6jn
ROBIN — Her eyes look sharp and steady into the empty parts of me. Still my heart is heavy with the scars of some past belief.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_inline_oqz1uiKtTQ1rqyqrl_250
LAOISE — We've been gone for such a long time that I'm almost afraid to go home. A long road is a long, dragged-out imagination where things can go wrong, but we keep rolling on.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_inline_nuvgngzvWi1qlt39u_250
GABRIEL — I'll keep your heart safe in the palms of my hands until it can beat on its own again.

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Tumblr_mcetygXWmK1qd90klo6_r3_250
KYTE — Old growth holds hope, let the brambles scrape your skin; scars are story books, blood will wash away our sins.



RPs EN ATTENTE : Phoenix [3]Phoenix [f.b.]Bosie me boy [d.f.]Slasher Night ↟ Robin [4] ↟ Robin & Phoenix [r.a. 2]

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 738z
AVATAR : Maggie Siff
CRÉDITS : Birdiesnow (avatar), anaëlle. (signature), loonywaltz (UB), mapartche (dessin <3 )
DC : Aisling l'effeuilleuse prude
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 08/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7655-jaimia-winters-you-were-expecting-me-to-be-a-man-my-father-was-too
https://www.30yearsstillyoung.com/t13536-jameson-winters-lone-wolf-looking-for-her-pack

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 EmptySam Mai 25 2024, 21:44


anyone but you
@eve daxson & jameson winters
« Que tu m'aies trompée, ce n'est pas une bonne raison à tes yeux ? » La réplique claque entre les troncs d’arbre, un poil trop féroce pour l’environnement paisible de la forêt. Un poil trop féroce pour s’harmoniser avec le visage d’Eve, aussi. Je pince les lèvres pour contenir mon envie de protester, prend une inspiration discrète comme je le fais à chaque fois que je suis sur le point de plaider, pour m’assurer de le faire de façon calme, factuelle et posée. Malheureusement pour moi, Eve s’est constituée juge et partie de cette boutade, et elle voudrait pouvoir rendre son jugement sans daigner entendre le moindre de mes arguments. « Ne me réponds pas. J'ai dit que je ne voulais pas en parler. » Si tu ne veux pas parler, rien ne t’y obliges, mais tu pourrais au moins écouter ce que j’ai à dire. Que je voudrais lui répondre, persuadée qu’elle me doit bien ça. Car même si j’ai une part de responsabilité indéniable dans les décisions qui ont mis fin à notre histoire, ça ne m’a pas empêchée de souffrir de son silence et de son hostilité. « Comme tu voudras. » Je grommelle pourtant en me concentrant plutôt sur une carte, car à merdier comparable, il me semble plus facile de trouver un chemin pour nous sortir de cette foutue forêt que du bourbier visiblement encore fumant de notre passé. D’ailleurs, je finis par trouver un petit sentier visiblement praticable menant tout droit sur un parking. Je fais part de ma trouvaille à ma compagne d’infortune sans prendre la peine de la regarder alors que je m’enquiers de sa capacité à marcher les 2km qui nous séparent de la civilisation. « Oui, ça ira. » Elle m’assure d’une voix plus apaisée, visiblement capable de mettre sa rancune de côté quand il s’agit de faire preuve d’efficacité. « Tu peux me trouver un long bâton, pour prendre appui quand je marche, s'il te plaît ? » J’acquiesce d’un hochement de tête silencieux et me lance à la recherche d’une branche solide qui pourra la soutenir sans l’encombrer. Je finis par trouver quelque chose de correct, que j’affine à l’aide de mon couteau suisse pour retirer les nœuds qui pourraient s’enfoncer dans la chair de son bras. Une fois mon ouvrage terminé, je lui tends la canne improvisée, qui ressemble vaguement à un bâton de vieux magicien. Une réflexion qui me ferait sourire, si notre situation n’était pas aussi tendue.

Lentement, nous nous lançons sur le sentier, remontant laborieusement le chemin forestier. Aidée de sa canne, Eve semble tenir le choc, malgré le boitement ralentissant sérieusement son avancée. Drapée dans son silence, elle ne desserre pas une seule fois les lèvres, même pas pour me demander de l’aide alors que nous traversons un ruisseau peu profond bordé de roches glissantes. Nous avons fait la plus grosse partie du trajet quand elle se risque à me demander : « Tu penses qu'on est encore loin du parking ? » Les sourcils froncés, je jette un coup d’œil à son visage. Eve ne laisse rien paraître de sa douleur, mais la pâleur de sa peau parle pour elle. Et voilà que je suis prise sans prévenir d’une envie mal placée de la protéger. Bordel, je m’en giflerais. « Dix minutes. » Je réponds entre mes dents, comme pour conjurer ce foutu fantôme de sentiments qui s’obstine à me hanter depuis que je l’ai retrouvée au fond de ce foutu ravin. Autour de nous, la végétation se fait moins dense, signe que nous approchons de l’orée de la forêt. Malheureusement, ça signifie aussi que le soleil tape plus fort sur nos épaules et sur le pelage de nos toutous. Et si Raya est encore fringante, gracieuseté de son poil ras de chihuahua, je sens que Freyja, alourdie par sa fourrure davantage taillée pour les steppes glacées du Canada, commence sérieusement à galérer. « Attends. » Je lance en m’arrêtant pour tirer une gourde de ma ceinture. Elle est bien trop légère à mon goût, aussi je ne m’autorise qu’une seule gorgée avant de vider le reste de la bouteille dans une gamelle à destination de Freyja. Elle s’étale museau en avant, profitant de la fraicheur relative que peut lui apporter le sol pour cette pause bien méritée. Raja hésite une seconde, puis s’approche elle aussi, et je ne peux retenir un sourire en les voyant se partager la gamelle. Malgré son côté ultra territorial, ma louve a toujours fait preuve d’un certain laxisme concernant Raya, qu’elle tolère bien mieux que ses congénères. Les voir si complices, après tant d’années, me pousse à briser le mutisme dans lequel je m’étais enfoncée.

« Je sais que tu ne veux pas parler de ce qu’il s’est passé entre nous. Qu’une rupture et le silence sont pour toi justifiées par mon infidélité. » Je hasarde alors, sans trop savoir où ces paroles vont me mener. Et puis la vérité, ma vérité finit par sortir d’un coup, sans que je l’ai prévu, comme si après toutes ces années, je ne parvenais plus à la porter. « Le truc, c’est qu’en ce qui me concerne, je ne pensais pas te tromper. Ça ne retire rien à la peine que je t’ai causée, mais c’est la vérité. » J’ai conscience que mon aveu est bancal, au mieux. Je n’imagine pas le nombre de mecs qui se lancent dans des discours fragmentés pour essayer de retourner le cerveau de la nana. Mais je ne cherche ni l’absolution, ni à la faire douter de ce qu’elle a ressenti en me surprenant au lit avec Zekh. « Quand tu as disparu, je n’ai pas compris. Je me suis repassée notre relation des centaines de fois et j’ai fini par réaliser que je n’avais pas été claire avec toi. Que nous n’avions jamais pris le temps de définir les termes de notre relation… et qu’on était toutes les deux persuadées que c’était évident. » Une erreur de débutante, s’il en était. Et une que je n’ai plus jamais commise après Eve. « Je veux que tu saches que j’avais de véritables sentiments pour toi. J’attendais de voir où ils nous mèneraient avant de...- » m'engager « avant de réfléchir à la prochaine étape de notre relation. » Aka, avant d’aborder la question de l’exclusivité. Malheureusement, le retour imprévu d’Ezekhiel était venu jeter une ombre impossible à oublier sur ce tableau pourtant bien ficelé. « Le type avec qui tu m’as surprise… un musicos que je me tapais une fois l’an depuis une éternité. Le vestige d’une époque où j’étais expat' et lui le seul visage familier à débarquer à l'improviste dans la ville où je séjournais. Ça n’a jamais rien voulu dire, et j’aurais arrêté de le voir sans même devoir y réfléchir si j’avais compris la façon dont tu concevais notre relation. » Elle ne veut peut-être pas entendre cette facette de notre passé, mais je réalise en parlant à quel point j’avais besoin de laisser ces paroles s’écouler. « Je ne suis pas assez naïve pour croire que ça changera quoi que ce soit. Mais je tenais à ce que tu le saches. » Et si après ça elle souhaite encore me haïr, so be it, au moins ce sera basé sur les faits et pas une interprétation simplifiée de la réalité. Même si au fond, ce que j’espère vraiment, c’est qu’une puisse enterrer la hache de guerre et retrouver un genre de sérénité. Peut-être même aussi trouver des clefs qui nous permettraient de mieux comprendre ce petit bout de passé qu’on partage encore.
  
CODE DΛNDELION | TEXTE WHITEFALLS


follow in no footsteps listen for the true guides
The river's a hymnal and the leaves are applause. Trees sing in whispers with the wind pulling their arms. Hold still and listen, your hand on my heart. If you need them these beacons will lead you back to the start.

:l::

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty
Message(#) Sujet: Re: Anyone but you ♦ Jameve Anyone but you ♦ Jameve - Page 2 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Anyone but you ♦ Jameve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-