AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 (itzi) une étoile qui pétille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 9 Mar 2020 - 7:26


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Ce trop-plein d’énergie qui le submerge, il a besoin de s’en défaire. Comme toujours, pile électrique, Elias n’a jamais su rester en place et à peine arrivé dans son appartement qu’il partage avec sa sœur, Erin, qu’il a besoin de partir. De sortir, c’est la raison pour laquelle il se retrouve dans sa chambre pour se changer, et se mettre un survêt. Des affaires de rechange dans un sac à dos qu’il prend à peine le temps de refermer. Des écouteurs qu’il met sur ses oreilles avant de claquer la porte d’entrée et de sortir de l’immeuble. Il est dans son monde, c’est l’heure pour lui de courir un peu. Il avait ce besoin de se rendre en salle de sport et évidemment en voiture, ça aurait trop simple pour lui, non autant y aller en courant. Entre les cyclistes, et les piétons, il se fraye un chemin non sans difficulté. S’arrêtant à un carrefour plus loin pour boire une gorgée d’eau, il reprend sans attendre avant de s’arrêter, et marche les derniers mètres pour rejoindre le club sportif. Un endroit qu’il connaît comme sa poche, pour y venir plusieurs fois par semaine. Il fait un signe aux personnes de l’accueil en guise de bonjour, avant de rejoindre le vestiaire et d’y déposer ses affaires. Il a à peine le temps de récupérer une serviette et une bouteille d’eau que déjà il est dans la grande salle de muscu, il trépigne d’impatience. Barre, vélo, step, engin de torture dirait sa sœur, tout y est pour les amateurs de sport. Et quand il aperçoit de dos la silhouette d’une femme qu’il connaît depuis peu, mais qu’il reconnaît sans une once d’hésitation, il se place derrière elle, regardant dans sa même direction. « J’comprends mieux ce qui te motive… » Sourire aux lèvres, alors qu’elle se retourne vers lui, deux hommes en train de faire de la muscu se tient devant eux. Sourire moqueur, gentil sous-entendu. Bon qui sait, elle ne les regardait peut-être pas… Mais Elias ne pouvait pas s’empêcher de la taquiner à volonté sur cela. « Comment va ma musicienne préférée ? » Ouais, elle avait même le privilège d’avoir ce statut, sans doute aussi parce qu’il n’en connaissait pas des tonnes, et que leur rencontre à la gare ne l’avait pas laissé insensible. Itzi n’avait pas eu l’air affolé qu’il soit un flic, et il se souvient de leur échange dans le bar. Même si chacun était après reparti de leur côté, il s’installe sur le vélo juste à côté du sien. Il allait lui tenir compagnie, et lui montrer qu’il tient encore la route, pour un flic trentenaire.


@itziar cortés de aguilar (itzi) une étoile qui pétille  3258319053
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 6 Avr 2020 - 4:40



Itziar n'était pas le genre de fille qui se forçait à faire du sport pour garder la ligne. Elle faisait du sport quand elle en avait envie et si elle en avait envie. Elle ne culpabilisait pas si elle n'allait pas éliminer les calories à la salle de sport après s'être goinfrée de junk food toute la soirée. Elle faisait ce qu'elle voulait quand elle le voulait et elle ne se limitait en général pas qu'à une seule activité. Tout dépendait de son humeur, de la météo et du temps qu'elle avait à consacrer au sport le jour où elle décidait de s'y mettre. En général, elle prenait le temps de sortir sa planche de surf et d'aller attraper quelques vagues à la plage avant de s'allonger sur le sable et se laisser rôtir au soleil. C'était son sport de choix depuis qu'elle était arrivée à Brisbane. Elle avait essayé par curiosité. Parce qu'elle ne pouvait pas passer à côté de cette opportunité. Si elle n'avait pas essayé pas le surf en Australie, elle n'aurait peut-être jamais essayé. Aujourd'hui, elle avait pourtant eu envie de changer d'air, d'aller s'enfermer dans une salle de sport, faire travailler son cardio et soulever quelques poids par la même occasion. Elle n'était pas une grande adepte de musculation. Elle n'y connaissait pas grand-chose et se référait bien souvent aux instructions placardées sur chaque machine. Elle ne cherchait pas à atteindre de quelconque résultat et de toute façon, en une séance il n'était pas possible d'espérer voir une quelconque différence. Ce n'était pas ce qu'elle recherchait de toute façon. L'important était de se dépenser et de transpirer un peu. Le reste n'avait pas beaucoup d'importance, elle ne comptait pas s'inscrire à un concours de bodybuilding pour mettre en avant sa plastique taillée grâce à de nombreux mois d'effort. Itziar ne venait pas assez souvent à l'Hibiscus Sport pour savoir s'il y avait toujours autant de monde ou si aujourd'hui, en particulier, elle avait eu la même idée que la moitié de Brisbane. C'était évidemment bien moins que la moitié. Il fallait être réaliste. Même si la salle de sport était spacieuse, elle ne l'était pas au point d'accueillir plusieurs centaines de milliers de personnes à la fois. Ce n'était pas un stade olympique.

Elle était entrée avec sa bouteille d'eau et sa serviette avant de se diriger vers l'un des tapis de courses. C'est un exercice facile qui selon elle est toujours un bon moyen de s'échauffer sans trop se fatiguer. Seul désavantage de cette machine étant que la jeune femme a tendance à s'en lasser plutôt vite. Même si c'est ce qui s'en rapproche le plus, ça reste extrêmement différent d'un footing à l'extérieur et elle s'ennuie bien vite de devoir courir sur place sans voir le paysage autour d'elle changer. Peut-être aurait elle dû aller au parc et se contenter de courir là-bas, ça aurait été tout aussi efficace et si elle ne s'était pas déplacée jusqu'ici, c'était probablement ce qu'elle aurait fait. Maintenant qu'elle était là, elle comptait bien rester et user de son temps de la manière la plus efficace possible. Elle se force à rester sur son tapis de course, augmente un peu la vitesse et l'inclinaison, le regard fixé sur l'écran de télévision en face d'elle qui diffuse des clips musicaux en boucle. Probablement les mêmes toute la journée, mais elle ne compte pas rester aussi longtemps pour valider sa théorie. Quand elle décide qu'elle en a eu assez et qu'elle commence à sentir la sueur lui couler dans le dos elle éteint la machine, boit une gorgée d'eau avant de chercher du regard ce qu'elle pourrait bien faire ensuite. Puis elle repère ces deux types au fond de la salle, du genre de ceux qui passent probablement le plus clair de leur temps ici, ils savent ce qu'ils font et leur physique fait plaisir aux yeux. Il ne lui en faut pas plus pour monter sur un des vélos d'appartement se trouvant à côté d'elle et de commencer à pédaler en profitant discrètement de la vue. Enfin, discrètement est un terme plutôt relatif puisque une voix qui lui semble vaguement familière se fait entendre juste derrière elle. Elias. Le pianiste. Qui semble avoir remarqué que ce n'était pas la décoration de la salle de sport qu'elle était en train d'observer. “Si on peut même plus profiter de la vue ! Vous vous gênez pas, vous les mecs !” Qu'elle lui répond en souriant quand elle se retourne avant d'ajouter “Mais sois pas jaloux, si je t'avais vu avant c'est surement toi que j'aurai regardé pour me motiver.” Elle rit en disant ça, mais ça n'est pas forcément faux. Le jeune homme n'a absolument rien à envier aux deux bodybuilders en train de soulever de la fonte comme s'il s'agissait de plumes. “Musicienne préférée carrément ? Tu me flattes ! J'en attendais pas tant !” Plaisante t-elle “Je vais bien, comme tu peux voir je m'entretiens une fois de temps en temps quand même.” Qu'elle lui répond alors qu'il s'installe sur le vélo à côté du sien “Et toi ? Pas trop occupé à courir après les méchants ? Faudrait qu'on se refasse une séance musique un de ces quatre. J'ai pas retouché à un piano depuis la dernière.” Il fallait dire qu'elle n'avait pas de piano et n'avait donc pas eu l'occasion de jouer.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:


Dernière édition par Itziar Cortés de Aguilar le Jeu 11 Juin 2020 - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyDim 19 Avr 2020 - 18:27


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Elias venait fréquemment dans ce lieu, il a toujours aimé entretenir son corps, mais bien plus encore, cela lui donne une bonne façon de poursuivre son mental. Il n’est pas du genre à lâcher prise, il n’est pas du genre à ne pas s’écouter quand il s’agit de se dépenser. Très certainement parce qu’il aime faire du sport, parce qu’il trouve un certain confort qu’il n’est pas prêt d’abandonner. Plus encore, quand il peut laisser son regard divaguer autour de lui. Alors il n’hésite pas à venir, il n’hésite pas à se défouler. Souvent, il finit par rencontrer des personnes comme lui, venu se défouler aussi. Et c’est peut-être le cas de celle qui lui tourne à présent le dos, sur son vélo. Il a ce sourire au coin des lèvres quand il s’approche, à pas de félin vers cette silhouette qu’il connaît désormais. Une rencontre par hasard à la gare, et le piano qui a fait le travail. Improvisation, a été ce jour-là le maître mot, et finalement, ils ont fini par aller boire un verre. Il faut croire que le hasard fait les choses bien. « Si on peut même plus profiter de la vue ! Vous vous gênez pas, vous les mecs ! » Qu’elle avoue, d’une voix rayonnante alors qu’elle tourne quand même son visage en arrière, pour croiser le regard du flic. Il se place sur le vélo d’à côté, prêt à attaquer lui aussi, avant de faire une mine outrée, « comme si, nous on pouvait profiter de la situation… » Il lève les yeux au ciel un peu grossièrement avant de rire, il n’aura pas tenu bien longtemps devant l’ironie flagrante de la jeune Espagnole. Ne sachant pas vraiment, mais il aimait bien taquiner son petit monde et connaissant un peu Itzi, elle saura en rire. Et le provoquer aussi… « C’est pourtant pas moi qui suis face à des armoires … » Qu’il avoue, en indiquant d’un signe de tête les deux hommes, avec cette pointe de constatation qui ressemble étrangement à une jalousie, sans doute. Mais surtout fallait pas lui en parler, il ne l’avouera jamais. Et d’ailleurs, elle le reconnaît cette pointe de convoitise qui se lit dans sa voix comme dans un livre ouvert, sans qu’il n’est besoin de trop en faire. « Mais sois pas jaloux, si je t'avais vu avant c'est surement toi que j'aurai regardé pour me motiver. » Son ton est léger, et elle cherche à le provoquer, sans doute. Qu’importe que cela soit vrai ou pas, rentrant dans son jeu, il rétorque, amusé, « me voilà rassurer, et mon ego avec… » Surtout son ego… Bin quoi ? Il était assez fier Elias, suffisamment en tout cas pour ne pas aimer qu’on regarde un autre mec que lui. « Musicienne préférée carrément ? Tu me flattes ! J'en attendais pas tant ! Qu’elle rétorque, il ne manquait jamais pour flatter ou séduire les femmes, le policier, je vais bien, comme tu peux voir je m'entretiens une fois de temps en temps quand même. » Lui, il venait assez régulièrement ici, parce qu’avec son boulot, il le fallait bien, et puis le sport a toujours fait partie de sa vie. Il ne parvient pas à y échapper. « De temps en temps alors, faut pas trop en faire… » Pas comme si elle en avait réellement besoin, selon son point de vu. « Et toi ? Pas trop occupé à courir après les méchants ? Faudrait qu'on se refasse une séance musique un de ces quatre. J'ai pas retouché à un piano depuis la dernière. » Lui non plus, il faudrait qu’il dépoussière celui chez sa mère pour en rejouer. « Oui je n’ai plus vraiment l’occasion d’aller à la gare, mais c’est quand tu veux, faudra me dire… » Qu’il rétorque tout en pédalant un peu plus davantage, en promenant son regard dans la salle, avec ce sourire qui ne le quitte pas. Il avait bien apprécier sa rencontre avec la jeune femme à la gare, « sinon ça va, on court toujours après les méchants et il faut bien, je viens donc m’entraîner ici assez régulièrement. » Il n’était jamais fatigué pour venir ici, faut dire. Toujours partant pour du sport.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 11 Mai 2020 - 0:53



Elle rit, elle s'invente une excuse, comme si elle était obligée de se justifier, mais au final elle s'en fiche un peu. Oui, elle était allègrement en train de se rincer l'oeil à regarder les deux apollons en train de soulever de la fonte quelques mètres plus loin. Il n'y avait pas de mal à ça et elle était quasiment sûre qu'une des raisons pour lesquelles ils passaient autant de temps à sculpter leur corps était pour attirer l'attention et pour qu'on les regarde. Ca marchait, c'était certain et elle ne pouvait pas le nier. "Bien sûr que vous pouvez profiter de la situation. Regarde bien dans le miroir là." Lance t-elle avec un signe de tête dans le miroir juste en face d'eux. "Tu vois le type avec le débardeur rouge juste derrière moi, regarde bien, il se croit discret alors que pas du tout." Ajoute t-elle alors que comme pour souligner et confirmer ses propos le fameux jeune homme tourne rapidement tête, jetant un regard furtif sur les fesses de l'espagnole, comme si de rien était, pour la énième fois depuis dix minutes qu'elle était montée sur son vélo. "C'est de bonne guerre." Lance t-elle en haussant les épaules. Surtout qu'Elias n'était pas en reste non plus, il pouvait largement se lever, aller rejoindre les deux montagnes de muscles un peu plus loin et il ne ferait même pas tâche. Il se fondrait dans le décor sans problème et Itziar n'a aucun problème à lui faire remarquer. Même si elle le fait sur le ton de la plaisanterie, elle est très sérieuse. Parce qu'elle a très peu de filtre de toute façon et qu'elle n'a vraiment pas de problème à exprimer ce genre de choses. Partant du principe que ça fait toujours plaisir à entendre. "Tu veux que j'en rajoute une couche ? Comme ça tu seras vraiment boosté à fond. C'est dans mes cordes hein." Propose t-elle en riant. S'il cherche quelqu'un pour flatter son égo dans une salle de sport, il est tombé sur la bonne personne et la jeune espagnole se ferait un plaisir de lui passer de la pommade dans le dos. Elle n'aurait ni besoin de se forcer, ni besoin de mentir. C'était une offre qui n'était pas disponible tous les jours. Clairement, c'était son moment. Puis lui aussi prend bien soin de flatter son ego à elle, ce qui la fait sourire et qu'elle ne manque pas de souligner par la même occasion. Elle mentionne qu'elle vient s'entretenir une fois de temps en temps, ce qui ne pourrait pas être plus juste, même si en réalité, elle passe plus de temps à se dépenser qu'à rester assise au fond de son canapé, devant la télévision avec la main dans un paquet de chips. Elle va surfer plusieurs fois par semaine, dès que les conditions météorologiques sont réunies. Elle fait donc du sport plus qu'une fois de temps en temps, mais finalement pour elle, le surf ne se ressent pas comme un sport à proprement parler. Ca l'amuse plus qu'autre chose et elle fait ça parce que c'est fun. Non pas pour éliminer les 2000 calories qu'elle aurait pu s'enfiler la veille en commandant à manger dans un bon vieux fast food. Le sport en salle c'est différent, c'est beaucoup moins amusant à son goût, c'est beaucoup plus ennuyeux aussi, il n'y a pas d'adrénaline, pas de grand air, juste une salle, quatre murs et des machines de torture. "Oh bah surtout pas, faudrait pas se fatiguer. " Répond-elle en riant avant d'ajouter. "En vrai je vais surfer très souvent, mais aujourd'hui les conditions étaient pas bonnes et comme j'avais vraiment envie de bouger, je me suis rabattue sur ici, c'est mieux que rien." Elle était venue là comme elle aurait pu aller courir dans un parc, mais là encore, courir n'est pas vraiment son truc à elle et au bout de dix minutes, elle en a déjà marre en général. Ici, il lui suffit de changer de machine et elle a l'impression de faire quelque chose de complètement différent. Ou alors, elle était simplement une personne indécise et contradictoire, ce qui collerait plutôt bien aussi. "Tu crois qu'ils ont toujours le piano à la gare ? Ca fait un moment que j'y suis pas allée. Je pensais que c'était un truc temporaire. Mais en tout cas, s'il y est toujours, ce sera avec plaisir." Elle se surprend elle-même à dire ça, elle qui, il y a encore quelques mois aurait sans aucun doute tiré la tête à l'idée de devoir s'asseoir derrière un piano, que ce soit seule ou accompagnée. En revanche, sa rencontre avec Elias avait changé sa vision des choses et jouait du piano ne lui semblait pas si terrible que ça, quand il n'y avait pas la pression de ses parents ou d'un quelconque professeur. Elle devait bien avouer que quand on lui laissait le choix, cet instrument pouvait être tout aussi agréable à jouer qu'un autre. D'autant plus quand son partenaire se trouve être un séduisant policier. "Tu fais un autre sport en dehors de la salle ? Ou c'est vraiment ton truc à toi de venir ici ?" Demande t-elle par simple curiosité avant d'ajouter "D'ailleurs, j'avais complètement oublié de te demander la dernière fois, si c'est t'es autorisé à le dire bien sûr, t'es dans quelle branche de la police ?" Une question qui ne lui était pas traversé l'esprit la dernière fois, mais à laquelle elle avait pensé après coup. Se demandant par la même occasion s'il y avait une chance qu'il connaisse Serinda, bien que ça, elle en doutait fort, vu la taille de la ville et le nombre de brigades que celle-ci abritait.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:


Dernière édition par Itziar Cortés de Aguilar le Jeu 11 Juin 2020 - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 8 Juin 2020 - 12:45


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Elias paraît serein, à présent qu’il se retrouve dans la salle de sport, comme bien souvent, il est passionné de sport et ça le permet d’une certaine façon de se détendre, c’est la raison pour laquelle, il arbore son sourire en compagnie de l’Espagnole quand ses yeux l’aperçoit. Il a apprécié passé un petit moment en sa compagnie l’autre fois à la gare, et bizarrement, il avait bien rigolé auprès d’elle, se trouvant même avec cette envie de la taquiner par moment. Et ça avait plutôt bien fonctionné, car elle avait su lui répondre sans trop tarder, jouant certainement avec lui. C’est donc sans mal, qu’il avance jusqu’au vélo où la jeune femme se situe, les yeux rivés devant elle, face à deux hommes, vraisemblablement des habitués du coin. Et ça le fait sourire Elias. D’ailleurs, elle ne manque pas de le charrier quand il le lui fait remarquer, avec cette moue au creux de ses lèvres. « Bien sûr que vous pouvez profiter de la situation. Regarde bien dans le miroir là. Tu vois le type avec le débardeur rouge juste derrière moi, regarde bien, il se croit discret alors que pas du tout. » Et elle jette un regard en direction du miroir pour y voir un homme, loin d’être charmant cela dit, Elias ne doit pas être très objectif, et plutôt prétentieux à ses heures perdues, il se croit légèrement au-dessus des autres, en tout cas, physiquement parlant. Il lève alors les yeux au ciel à sa remarque, quand ses yeux heurtent le corps du type. « Si tu me prends un boulet en prime pour exemple, on ira pas bien loin… » Et… Okay, elle voulait jouer à ça ? Le regard qui se perd dans la salle, quand son sourire s’illumine sur son visage en voyant une jeune femme, avec une paire de lunette ronde à quelques mètres d’eux, qui semble être plus obnubilé par les torses des jeunes hommes qui passent pas loin d’elle, que par faire du sport. « En voilà un autre exemple, venir ici pour admirer, c’est finalement pas con votre idée… » Il s’amuse à dire, le regard étincelant, le ton rieur, la mettant à nouveau au défi de lui trouver un énième exemple, il saura quoi sur enchérir Elias. « C'est de bonne guerre. » Elle glisse ses yeux sur le flic un instant, alors qu’il grimpe sur le vélo. « Tu veux que j'en rajoute une couche ? Comme ça tu seras vraiment boosté à fond. C'est dans mes cordes hein. » Et elle se met à rire, et pourtant, elle ne semble pas vraiment plaisanter. Disons serait-elle capable de le faire ? Il arque un sourcil, clairement, elle prenait un tout autre intérêt – peut-être flatteur pour le brun. Elle ne le laissait pas vraiment indifférent, vrai coureur de jupon, il avait ce besoin au moins de plaire, de titiller. « Fais-toi plaisir surtout, je ne voudrais pas te contredire, surtout… » Sa fierté qui parlait alors qu’il lui offrait un petit sourire en coin. « Oh bah surtout pas, faudrait pas se fatiguer. En vrai je vais surfer très souvent, mais aujourd'hui les conditions étaient pas bonnes et comme j'avais vraiment envie de bouger, je me suis rabattue sur ici, c'est mieux que rien.» Il hausse les épaules en continuant de pédaler, pas que ce vélo il en soit adepte mais en l’occurrence pour cette fois, il aimait bien. « En tout cas c’est un honneur de t’avoir dans mon humble demeure. » Qu’il avoue en lui jetant un regard amusé, Elias était habitué à venir ici, et même si ça lui arrivait de faire d’autres sports, c’est bien en salle qu’il venait le plus souvent. « Je suis malgré tout ravi que tu te sois rabattue ici. » Il n’allait pas nier ça devrait être écrit sur son front de toute façon… « Tu crois qu'ils ont toujours le piano à la gare ? Ca fait un moment que j'y suis pas allée. Je pensais que c'était un truc temporaire. Mais en tout cas, s'il y est toujours, ce sera avec plaisir. » Il fait une moue, il n’en sait rien, à vrai dire. C’était un peu par hasard qu’il s’était rendu l’autre fois à la gare. « Faudrait qu’on aille voir un de ses jours… » Qu’il rétorque ne perdant pas le nord. Lui offrant un sourire digne de cet engouement soudain. « Tu fais un autre sport en dehors de la salle ? Ou c'est vraiment ton truc à toi de venir ici ? » Il fait son fier un instant avant de lui rétorquer, amusé. « Avoue que tu vas noter tous les lieux pour y venir… » Qu’il se fait plaisir à lui dire. « Je cours un peu sur la plage, ou j’aime bien jouer au ballon. De temps en temps… » A vrai dire il aime plusieurs sports, comme la boxe bien que ça lui permets aussi de se décompresser un peu. « J’ai jamais testé le surf, ça fait longtemps que tu pratiques ? » Qu’il demande alors, y trouvant un intérêt, il aime parler de sport le brun, plus encore quand il ne connait pas vraiment. « D'ailleurs, j'avais complètement oublié de te demander la dernière fois, si c'est t'es autorisé à le dire bien sûr, t'es dans quelle branche de la police ? » Il jette un léger regard sur le côté. « Je suis sur des affaires classiques, je suis flic fédéral, on fait pas mal de tâches… Enfin si je pouvais changer de partenaire… » Pas que l’entente avec Serinda soit au beau fixe, il la cherchait bien à chaque fois, de toute évidence. Et il ne s’ennuie jamais Elias, ça peut aller d’une enquête banale de dealer, à une course poursuite dans les rues. Tout comme les problèmes entre voisins, « il faudrait que je vienne te voir un soir à ton bar. » Qu’il avoue en repensant à ce qu’elle lui avait dit l’autre fois, sans vraiment se souvenir de quel bar elle avait parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyJeu 11 Juin 2020 - 5:05



Le choix du boulet est stratégique, c'est l'exemple parfait qui permet de confirmer ses propos, alors qu'en réalité il ne représente qu'une très faible minorité des hommes dans la salle. La plupart étant bien trop occupés à travailler leurs muscles. Ils se fichaient bien de savoir s'il y avait de la viande fraîche sur laquelle baver un peu en prétendant s'entraîner. Heureusement d'ailleurs, sinon il n'y aurait que des hommes et les femmes finiraient par déserter complètement les lieux. Alors, elle exagère avec son exemple, mais en même temps elle l'avait repéré dès qu'elle était arrivée et il rendait les choses bien trop faciles. Elle rit quand Elias trouve son propre exemple. Une jeune femme, lunettes sur le nez, un haltère à la main qui ne fait rien d'autre que regarder les deux jeunes hommes se déplaçant d'une machine à l'autre. Elle ne fait que confirmer que profiter des belles choses n'est pas propre aux hommes. "Le pire c'est qu'elle, elle est encore moins discrète que le monsieur derrière parce qu'elle ne fait même pas l'effort de faire quelque chose avec son haltère." Répond-elle en riant. Mater était tout un art que certains ne maîtrisaient pas. Non pas qu'elle le maîtrisait personnellement, loin de là, mais elle avait quand même appris à se faire discrète. Le vélo était un choix tactique et rien d'autre. Il était facile de pédaler en regardant autour de soi. C'était même attendu. Après tout, qui est capable de faire du vélo d'appartement pendant une demie-heure en regardant dans le vide ? A part quelqu'un de vraiment dérangé, il ne devait pas y avoir grand monde. L'haltère en revanche était un mauvais choix, signe révélateur que la jeune femme était soit une novice en la matière, soit elle ne cherchait pas à faire un seul effort pour cacher les réelles raisons de sa présence ici. Il valait mieux en rire cela dit et elle prend plaisir à taquiner Elias, proposant de booster un peu plus son égo. "Bien sûr que tu me contredirais pas, je suis sûre que t'adore qu'on te dise que t'as le physique d'un dieu grec." Lui lance t-elle, battant des cils, sourire aux lèvres, pour bien en rajouter. Ce n'est pas surjoué, pas du tout. Tout comme il ne surjoue pas du tout en l'invitant dans sa demeure. Cette salle de sport qu'il semble fréquenter très régulièrement. Ce n'est pas surprenant, après tout, un physique athlétique ne s'obtient pas assis dans son canapé, la main dans un paquet de chips. "Profite de ma présence ici, ça risque pas de se reproduire avant un moment. Ca faisait tellement longtemps que j'étais pas venue que la carte que j'avais pour entrer était périmée depuis des mois. La nana de l'accueil m'a regardé bizarrement d'ailleurs." Elle ne savait même plus quand elle était venue pour la dernière fois ni même si à l'époque elle avait acheté une carte censée illimitée ou si elle avait chargé quelques entrées dessus. Ca en disait donc long sur sa fidélité aux salles de sport. Elle choisirait toujours le grand air avant tout. La chaleur étouffante du dehors ne la dérangeait pas, bien au contraire. "Je sais plus si je t'avais donné mon numéro la dernière fois, mais si tu ne l'as pas je te le donnerai après comme ça on pourra s'organiser." Ils trouveraient bien un moment pour aller faire du repérage et vérifier si le piano était toujours à la gare. Ce qui leur permettrait de partager un nouveau moment musical et qui sait, de peut-être récolter quelques pièces leur permettant d'aller boire un verre après coup. Il était difficile de dire ce qui emballait le plus Itziar entre jouer du piano avec Elias ou la possibilité d'aller boire une bière bien fraîche après. C'était sans doute une quasi égalité. "Oh la la tout de suite.T'emballe pas trop non plus, Brisbane regorge de beaux mecs à tous les coins de rue, j'ai pas besoin de te suivre à la trace." Répond-elle en plaisantant. Non, elle n'allait pas noter tous les endroits pour espérer le croiser une fois sur cent. Bien qu'elle aurait sans doute pu et quand elle le croiserait elle pourrait tout mettre sur le dos du destin alors que finalement il s'agirait tout bêtement d'un gros travail de stalking intensif. Pas pour elle, cela dit. Elle avait d'autres choses à faire. "Tu devrais essayer le surf. J'ai commencé quand je suis arrivée ici, donc presque trois ans et c'est clairement devenu mon sport préféré devant tous les autres." Déclare t-elle avant d'ajouter "Bon en réalité j'avais jamais vraiment fait de sport genre régulièrement dans un club ou quoi, mais j'avais toujours couru un peu, fait un peu de fitness ou de danse et franchement, le surf c'est au-dessus." Elle n'avait pas pensé se prendre de passion pour le sport. En réalité elle avait testé parce que ça lui avait paru incontournable. Elle était en Australie, il fallait qu'elle s'essaye au surf au moins une fois. Elle n'avait pas prévu d'apprécier autant. Puis elle change de sujet, elle le questionne sur son métier, parce qu'elle est curieuse et ne peut pas s'en empêcher. Il est policier fédéral, comme Serinda. "Ah c'est vrai ? Ma meilleure amie est policière fédérale aussi. D'ailleurs, j'crois que vous avez un sérieux souci dans votre brigade, ou je ne sais comment t'appelle ça, parce qu'elle aussi, elle aimerait bien changer de partenaire. Ils sont pas très bons pour matcher les équipes." Répond-elle avant d'ajouter "C'est quoi ton problème avec ton partenaire toi ?" C'est innocent comme question, elle est à deux doigts de suggérer qu'ils devraient peut-être switcher, surtout qu'il a le même prénom que le coéquipier de Serinda, la coïncidence est trop grande pour que quiconque remarque quoi que ce soit. "Faudrait que tu passes oui ! L'invitation tient toujours. Je sais pas si t'es très soirées à thème ou quoi, mais il y aura une soirée plutôt sympa pour la Saint Patrick. Je crois que je bosse pas ce soir-là, mais j'y serai. Si l'envie te dit de passer." déclare t-elle en haussant les épaules. Il est toujours facile de passer derrière le comptoir pour servir une bière et retourner profiter de sa soirée. Elle l'avait déjà fait à plus d'une reprise que ce soit pour Andy, Serinda ou même Isaac.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 16 Nov 2020 - 8:22


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Le ton entre eux était à la rigolade, il allait bientôt participer à l’émission Race of Australia, et il était venu ici, surtout pour s’entraîner un peu. Il aimait le challenge le flic, et étant un brin sportif, ce n’était pas trop lui demander, de venir dans cet endroit. De faire son sport, sa seule raison de vivre, la seule chose qu’il pouvait se rattraper sans faille, sans se créer plus d’ennuis qu’il n’en n’avait eu autrefois. Mais c’était une réelle surprise de retrouver par ici l’Espagnole. Ils s’entendaient bien, du moins pour le peux qu’il la connaissait. Elle n’était pas partie en courant en le sachant flic, et c’était déjà un bon début selon lui, la raison pour laquelle parfois il se tait sur son boulot, qu’il laisse venir la surprise venir, le challenge s’installer. « Le pire c'est qu'elle, elle est encore moins discrète que le monsieur derrière parce qu'elle ne fait même pas l'effort de faire quelque chose avec son haltère. » Et ca le fait rire, il ne peut s’empêcher de taquiner Itziar et dans un sourire il avoue, « un peu comme toi quoi… » Il est fier de sa connerie, de sa blague, et lui envoie un regard amusé, avant de rire devant sa tête. Elle allait sans doute lui tirer la langue, ou le pousser de sa main légèrement. Mais qui aime bien, taquine bien, et visiblement l’Espagnole n’est pas en reste, l’air un peu bougon du flic la fait sourire, alors qu’elle n’hésite pas une seconde à obtempérer avec lui. « Bien sûr que tu me contredirais pas, je suis sûre que t'adore qu'on te dise que t'as le physique d'un dieu grec. » Est-ce que ça fonctionnait ? A merveille ! Et c’était franchement pas du jeu ! Il n’aimait pas vraiment ça le flic, enfin si mais fallait pas le dire à voix haute. « Tu sais m’parler toi ! » Qu’il lâche finalement, un sourire en coin, alors qu’il ne cesse jamais de pédaler sur son vélo pendant tout ce laps de temps. Il allait forcément vouloir changer un peu, mais pour l’heure ça lui permettait de profiter de discuter un peu avec la jeune femme et apprendre à la connaître. Il appréciait son humour à toute épreuve, « profite de ma présence ici, ça risque pas de se reproduire avant un moment. Ca faisait tellement longtemps que j'étais pas venue que la carte que j'avais pour entrer était périmée depuis des mois. La nana de l'accueil m'a regardé bizarrement d'ailleurs. Qu’elle avoue dans une franche rigolade, se demandant certainement pourquoi celle de l’accueil fût surprise. Itziar n’est pas la seule ainsi, il y a régulièrement des nouvelles têtes, des personnes qui n’ont pas l’habitude de venir, mais qui pourtant font deux trois trucs avant de lâcher prise, et d’abandonner. La salle de sport à beau avoir un sacré palmarès d’engin, et des heures de visites plutôt large, les bonnes résolutions ne durent jamais bien longtemps, et le flic sait de quoi il parle, il a également ses périodes. je sais plus si je t'avais donné mon numéro la dernière fois, mais si tu ne l'as pas je te le donnerai après comme ça on pourra s'organiser. » Pas à sa connaissance, faut dire qu’ils se sont vu que quelques heures la fois précédente, dans une gare pour jouer, et qu’après il l’a invité à boire un verre avec l’argent qu’ils avaient gagnés, « je ne crois pas non, je m’en souviendrais sinon. » Sans aucun doute même. Et il n’a pas pu s’empêcher de faire une remarque sur le fait qu’elle l’avait peut-être suivie jusqu’ici, ça le faisait rire de le penser, même si il est loin de se prendre au sérieux le flic. Il est légèrement prétentieux, mais en général les femmes en raffolent ! En général ça passe, ou ça casse. Elles rigolent, ou lui claquent la joue avant de partir. «  Oh la la tout de suite. T'emballe pas trop non plus, Brisbane regorge de beaux mecs à tous les coins de rue, j'ai pas besoin de te suivre à la trace. » Il hausse les épaules, d’un air indifférent, comme si ça le touchait pas, et pourquoi ça le toucherait d’ailleurs ? Il ne doutait pourtant pas qu’elle sait plaire, elle semble être à l’aise, avoir de la tchatche, et ne pas se laisser marcher dessus. Ni heurtait par ce genre d’amusement. « A tous les coins de rue ? » Qu’il répète, presque un semblant de surprise. « Ouais mais eux n’ont pas participés à un casting pour passer à la télé… » Qu’il nargue, sourire aux lèvres, provocateur dans l’âme, il veut titiller sa curiosité, et tout lui dit qu’elle voudra en savoir plus. « Tu devrais essayer le surf. J'ai commencé quand je suis arrivée ici, donc presque trois ans et c'est clairement devenu mon sport préféré devant tous les autres. Bon en réalité j'avais jamais vraiment fait de sport genre régulièrement dans un club ou quoi, mais j'avais toujours couru un peu, fait un peu de fitness ou de danse et franchement, le surf c'est au-dessus. » Il réfléchit un instant, avant de plaisanter, « J’ai jamais fait de surf… » Et il était sérieux, avant de reprendre, plissant les yeux, « pour un Australien ça craint, mais tant pis ! » Il sait même pas si il tiendrait debout sur sa planche. Il est sans doute trop musclé, il a trop de forme pour ça le flic. Bien qu’il n’a jamais été attiré par un tournoi de surf et donc ne sait pas vraiment quel genre de silhouette il faut avoir. Pour lui les surfeurs, ils ont tous les cheveux bouclés qui descendent jusqu’à leurs épaules, le stéréotype parfait, qui lui ressemble tellement pas… « Ah c'est vrai ? Ma meilleure amie est policière fédérale aussi. D'ailleurs, j'crois que vous avez un sérieux souci dans votre brigade, ou je ne sais comment t'appelle ça, parce qu'elle aussi, elle aimerait bien changer de partenaire. Ils sont pas très bons pour matcher les équipes. C'est quoi ton problème avec ton partenaire toi ? » Nulle doute qu’il n’imaginait pas un moment qu’elle parle de Serinda Woodsen. C’était pourtant pas difficile à deviner, et d’ailleurs il se mord la lèvre pour ne pas lui dire qu’elle est sûrement mal baisée, sa partenaire, « elle se prend trop au sérieux, ne supportant pas que quelqu’un est une meilleure idée qu’elle, » qu’il avoue sans même se soucier, de savoir si elle est en capacité de connaître son identité, elle est ingrate sa partenaire, il ne pouvait pas la porter dans son coeur, et si il pouvait changer, il changerait sans hésiter. Le réel souci de Serinda, c’est qu’ils ont couchés ensembles, et que le flic est parti dans la nuit sans même lui laisser de mot, d’explication ou son numéro de téléphone. Et son orgueil a dû en prendre un coup. Même si elle n’devait rien attendre de lui. « Faudrait que tu passes oui ! L'invitation tient toujours. Je sais pas si t'es très soirées à thème ou quoi, mais il y aura une soirée plutôt sympa pour la Saint Patrick. Je crois que je bosse pas ce soir-là, mais j'y serai. Si l'envie te dit de passer. » Il hausse les épaules à son tour, pas vraiment son genre, mais pour boire un verre ou deux, pourquoi pas, « je vais y réfléchir, mais il y a des chances que j’y passe… » Même que rapidement, il n’a pas pour habitude de rester si il s’ennuie. « Je te dirai en tout cas, » qu’il avoue, un léger sourire avant de se lever du vélo, « tu veux m’prouver quel genre de sportive tu es ? » Ils allaient s’attaquer à un tout autre gabarit qu’un vélo !
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyDim 29 Nov 2020 - 16:51



Elle était venue là seule, parce qu'elle n'a besoin de personne pour faire du sport. Elle n'est pas de ces gens qui ont besoin de quelqu'un pour les motiver, pour les pousser. Principalement, parce qu'elle ne se forçait pas. Si elle n'avait pas envie de se remuer, elle ne le faisait pas. Elle ne faisait pas du sport pour garder une quelconque ligne ou maintenir un quelconque poids. Elle faisait du sport pour se détendre, souffler un peu et s'amuser aussi. Si elle n'avait pas envie, elle restait chez elle devant une série, la main dans un paquet de chips et une canette de coca cola sur la table sans culpabiliser une seule seconde. Cependant, elle était plutôt contente qu'Elias ait débarqué par hasard. Il l'a fait rire, elle le taquine, lui aussi, ils sont quittes, jusqu'à la prochaine fois. Jusqu'à la prochaine remarque qu'elle pourra trouver à lui faire. Elle le flatte aussi, parce que ça l'amuse. Ils parlent aussi de choses sérieuses. La musique, le piano. Du fait qu'ils devaient rejouer ensemble un de ces quatre, l'occasion aussi d'aller voir si le piano, objet de leur rencontre trônait toujours dans un des coins les plus passant de la gare de Brisbane. "J'avais sans doute été éblouie par ta beauté ou un truc comme ça, c'est pour ça que j'ai oublié de te le donner. Puis comme t'es flic j'ai dû me dire que t'avais un autre moyen de me retrouver et visiblement, j'ai pas eu tort puisque regarde, on se retrouve." plaisante- t-elle. La vraie raison était sans doute qu'elle avait tout bonnement oublié de demander, parce qu'elle était trop prise par la discussion qu'ils avaient entamée une fois au bar dans lequel ils avaient dépensé le maigre pécule gagné grâce à leur performance. Grâce à leurs belles gueules aussi, peut-être, cependant, elle remet les choses en perspective bien vite pour Elias. Des beaux mecs, il y en a beaucoup à Brisbane et il est loin d'être le seul. "Oui, oui, à tous les coins de rue, je t'assure. Après, tu vas sûrement dire qu'il m'en faut peu ou je ne sais quoi, mais moi je dirai juste que t'es de mauvaise foi." Répond-elle en haussant les épaules. Il est prévenu au moins. Prévenu et pourtant, il trouve un moyen de renchérir, comme si elle ne pouvait pas gagner, comme si, quoi qu'elle dirait, il pourrait toujours trouver mieux que les autres. Le coup du casting pour la télévision, ça, elle ne l'avait pas vu venir, on ne lui avait jamais fait, mais il avait l'air extrêmement sérieux en plus. "Tu vas passer à la télé ? Une émission de télé réalité ? T'as été pris ? Il s'agit de quoi ?" demande-t-elle plus que surprise. Elle sait qu'elle réagit exactement comme il attendait qu'elle le fasse. Il a piqué sa curiosité aussi facilement que ça. Elle le voit son petit sourire narquois et elle sait qu'elle s'est faite avoir, mais elle n'y peut rien. Ça ne lui apportera pas grand-chose et ça ne changera pas sa vie non plus, mais elle a ce besoin maladif de tout savoir. Il ne la connaît peut-être pas très bien, mais il l'a cernée à merveille. Elle, en revanche, si elle avait dû le cerner lui, elle aurait eu tout faux. Peut-être accorde-t-elle un peu trop d'importance aux clichés, mais elle aurait mis sa main à couper qu'il avait déjà surfer. Ses raisons pour penser cela étaient totalement biaisées, s'il s'agissait d'un bel australien, il était forcément surfeur, il n'y avait pas d'autre option possible. C'était réducteur, mais c'était comme ça. Elle apprenait petit à petit que ça ne s'appliquait finalement pas à tous les australiens, à commencer par Elias. "Quoi ? T'as jamais fait de surf ?" Déclare-t-elle en s'arrêtant de pédaler, feignant la surprise. "C'est pas contre la loi ça quand t'es australien ? Il y a pas un truc dans votre constitution qui dit que vous devez tous surfer au moins une fois ?" ajoute t-elle en plaisantant. Ce n'était pas une obligation, loin de là. Elle avait appris avec le temps que l'Australie ne se limitait pas au surf et aux koalas, qu'il y avait bien plus que cela à cette culture et que finalement, un australien qui ne surfait pas, c'était bien moins rare qu'elle ne l'aurait pensé. Elle est surprise d'apprendre que sa partenaire de patrouille n'est pas à son gout et que l'entente est loin d'être de mise. Elle le questionne un peu plus, pensant tout de suite à Serinda et les problèmes similaires auxquels elle semblait être confrontée. La jeune espagnole ne peut s'empêcher de rire face aux explications d'Elias qui lui semblent étrangement enfantines. Elle s'attendait à quelque chose d'autre. Qu'il dise que sa coéquipière n'était pas très professionnelle ou qu'elle n'était pas faite pour être dans la police et pourtant elle s'entêtait. Ce genre de choses et du coup, elle ne peut s'empêcher de se demander s'il n'a pas autre chose à dire ? "C'est tout ?" demande-t-elle en plaisantant avant d'ajouter "J'suis sûre que tu pourrais la décoincer un peu, ça serait déjà un pas en avant. Pour le fait qu'elle se croit meilleure, ça j'avoue j'ai pas trop de solutions que la patience, désolée." Elle n'avait pas réponse à tout malheureusement, mais il était grand, il avait de la bouteille et elle ne doutait pas qu'il puisse s'en sortir ou tout du moins, être suffisamment professionnel pour composer avec une partenaire récalcitrante. Dans le pire des cas, il pourra toujours passer décompresser au bar où elle travaille. Elle réitère son invitation de la dernière fois. Ça tient toujours et ça tiendra jusqu'à ce qu'il vienne pour de vrai et même après. Elle n'était pas du genre à revenir sur ce qu'elle disait. "C'est pas qu'il y a des chances que t'y passe, c'est t'as intérêt d'y passer maintenant que je vais avoir ton numéro, si tu passes pas, je vais te harceler. T'es prévenu." Déclare-t-elle, se remettant enfin à pédaler jusqu'à ce que Elias se lève. "C'est un défi là ?" Demande-t-elle, descendant de son fidèle destrier qu'elle tenait en otage depuis un moment maintenant. "Tu veux que je fasse quoi ? Je te préviens je suis en forme hein." Peut-être pas d'une forme olympique, mais elle avait quand même de la ressource.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 25 Jan 2021 - 7:59


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


C’était agréable ce genre de rencontre, où il ne se prenait pas la tête. Pas besoin de jouer un jeu, ou être quelqu’un d’autre, elle semble rire à ses phrases, apprécier la conversation sans réellement se prendre la tête, et c’est tout ce qu’il avait besoin Elias. Il y venait souvent lui ici, enfin tout comme il allait souvent courir au petit matin vers le parc ou la plage de la ville, pour se changer les idées, se ressourcer et se mettre ainsi en forme avant d’affronter sa journée. C’était devenu une habitude et il s’en était accommodé à force. Une bonne chose : elle semble aussi sportive que lui, du moins elle ne ralentit pas la cadence et il l’observe, amusé en coin. « J'avais sans doute été éblouie par ta beauté ou un truc comme ça, c'est pour ça que j'ai oublié de te le donner. Puis comme t'es flic j'ai dû me dire que t'avais un autre moyen de me retrouver et visiblement, j'ai pas eu tort puisque regarde, on se retrouve. » Et ça le fait sourire, « je peux te comprendre… » D’être éblouie par sa beauté, lui aussi l’est. Légèrement vaniteux sur les bords, il ne s’empêche pas de rire à la fin de sa phrase, détendu. « Le hasard fait bien les choses, parfois. » C’est pas toujours le cas et il le sait mieux que personne. Que ce soit dans sa vie personnelle, mais aussi lorsqu’il est au boulot. Parfois ils perdent la trace d’un criminel ou d’une personne potentiellement de dangereux, parfois le destin n’est pas toujours avec eux. Les flics. « Oui, oui, à tous les coins de rue, je t'assure. Après, tu vas sûrement dire qu'il m'en faut peu ou je ne sais quoi, mais moi je dirai juste que t'es de mauvaise foi. » Il lève les yeux au ciel avant de répondre, lançant un regard amusé à la jeune femme, reprenant son air sérieux, « ah non mais carrément ! Il t’en faut peu c’est une certitude ! » Pourquoi aurait-il prétendu le contraire alors qu’elle lui a tendu la perche ?! Il ne peut que la saisir. « Tu vas passer à la télé ? Une émission de télé réalité ? T'as été pris ? Il s'agit de quoi ? » Et ça le fait sourire. « Tu vas pouvoir m’admirer devant ton écran, ça commence en juin… » Et sans même qu’elle demande, elle semble intéressée, du moins suffisamment curieuse pour vouloir connaître les détails quand son regard se porte sur le flic. « Tu sais l’émission de l’autre là, une vieille blonde… » Il cherche son nom, pas qu’habituellement il porte une attention particulière à ça, mais bon, « Glitters. C’est un truc un peu sportif si on veut… Mais on n’peut pas trop détailler, faudra être patiente, t’es capable ?! » Qu’il lance sur le ton de la plaisanterie. Il ne pouvait pas trop dire sur quoi ça portait, pas avant que l’émission soit diffusé du moins, mais courir dans le pays à la recherche de voitures qui acceptent de les emmener d’un point A à un point B sonnait pour lui, comme du sport. Son binôme allait devoir s’accrocher – c’est d’ailleurs le fait d’être en binôme qui le dérangeait le plus Sanders ! « Quoi ? T'as jamais fait de surf ? C'est pas contre la loi ça quand t'es australien ? Il y a pas un truc dans votre constitution qui dit que vous devez tous surfer au moins une fois ? » Il lève les yeux au ciel, tout de suite ! « J’ai jamais eu de prof ! » Qu’il lance à son tour, provoquant le destin, un sourire en coin, mais il était bien sérieux. Et il ne s’était pas mis à ce sport tout seul fallait croire ! « T’es douée toi ? » Ca l’étonnerait même pas ! « C'est tout ? J'suis sûre que tu pourrais la décoincer un peu, ça serait déjà un pas en avant. Pour le fait qu'elle se croit meilleure, ça j'avoue j'ai pas trop de solutions que la patience, désolée. » Il semble réfléchir un instant en continuant de pédaler, « faut accepter qu’elle soit une cause perdue, que je pourrais rien faire pour elle… » Et dire qu’elle doit penser la même chose que lui, c’est évident ! « C'est pas qu'il y a des chances que t'y passe, c'est t'as intérêt d'y passer maintenant que je vais avoir ton numéro, si tu passes pas, je vais te harceler. T'es prévenu. » Il fait mine de grimacer, « fallait me dire que t’es de ce genre-là, c’est peut-être pas trop tard pour que je me casse non ? » Il feinte une grimace de nouveau, avant de rigoler. Il n’avait pas l’intention de dégager, et en soit, il ne risquait pas grand-chose le flic. « C'est un défi là ? Tu veux que je fasse quoi ? Je te préviens je suis en forme hein. » Ses yeux se posent autour d’eux avant qu’il ne remarque les appareils de muscu. Un sourire se dessine en coin, « t’es prête pour ça ? » Il fait un signe en direction des engins avant de se lever de son vélo, on va voir ce qu’elle est capable de faire… Même si il ne lui demandera pas un truc trop important.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyLun 1 Fév 2021 - 15:12



Elle est curieuse Itziar. Elle est loin, très loin d'être branchée télé réalité. Ne trouvant que peu d'intérêts à ce genre d'émissions, mais elle est curieuse et Elias a justement piqué sa curiosité à vif en mentionnant sa participation future à l'un de ses programmes. Elle n'y connait rien à ce genre de choses et serait sûrement incapable de nommer plus de trois émissions australiennes. Pourtant, elle veut tout savoir et elle ne se gêne pas pour l'assaillir de questions. Ou ? Quand ? Comment ? Ça ne lui apportera pas grand-chose, mais ça apaisera sa curiosité. Enfin, ça c'était si Elias lui donnait les informations. Toutes les informations. Ce qu'il ne fait pas. C'est logique dans un sens et si elle avait réfléchi quelques secondes avant de parler, elle aurait réalisé que ce genre d'informations étaient sans doute confidentielles. Tout était filmé à l'avance, mais rien ne pouvait être dévoilé avant la diffusion. Le déroulement était sans doute soumis à tout un tas de clauses qui lui échappaient totalement. Cependant, elle a le droit à quelques bribes, rien de bien alléchant, plutôt la façon du jeune homme de lui dire qu'elle n'aura qu'à regarder pour savoir. En juin. Elle avait encore quelques mois à tenir. Glitters, elle n'avait jamais entendu ce nom-là, mais la manière dont Elias le prononçait laissait entendre que cette nana était une pointure ici. "Qu'est-ce qui te fait croire que je la connais ta Glitters là ?" lui demande-t-elle en riant avant d'ajouter. "Je ne suis pas patiente, mais est-ce que j'ai le choix ? J'imagine que tu me verras m'abrutir devant ma télévision en juin pour voir de quoi il s'agit. Ça a intérêt d'être cool et pas me faire perdre mon temps, quand même." Elle plaisante. Enfin, à moitié seulement. Même si, elle ne se forcera pas à regarder. Si ça ne l'intéresse pas, elle se contentera de regarder le premier épisode, juste pour voir Elias à l'œuvre, puis elle passera à autre chose. Comme ils passent du coq à l'âne dans cette discussion. Un instant elle est curieuse et excitée à l'idée qu'il participe à une émission de télévision, l'autre elle est outrée quand elle apprend qu'il n'a jamais surfé de sa vie. Est-ce qu'elle est convaincue par son excuse ? Non, absolument pas. "T'as pas besoin de prof ! Je peux pas croire que t'as pas une personne dans ton entourage qui fait du surf et qui aurait pu au moins te montrer les bases." Déclare-t-elle en souriant. Elle ne pouvait pas en croire ses oreilles. Les surfeurs couraient les rues à Brisbane, il y avait vécu toute sa vie. Non, les calculs n'étaient vraiment pas bons. "Je dirai pas que je suis douée, c'est dur d'être objective, mais je me débrouille pas mal pour avoir commencé il y a seulement trois ans. Je pourrai te montrer si tu veux et remédier à ton inexpérience." Propose-t-elle. S'il n'avait jamais rencontré quelqu'un capable de lui apprendre à tenir sur une planche jusqu'à présent, elle, elle était totalement en mesure de l'aider. Elle n'en ferait pas un surfeur professionnel, mais elle pourrait au moins faire en sorte qu'il arrive à surfer quelques vagues. C'était toujours mieux que rien. Tout comme avoir une partenaire imbuvable était mieux que de ne pas avoir de partenaire, mais comme Itziar voyait pratique, elle n'était pas à court de solutions. "Tu pourrais changer, bon, peut-être pas dans l'immédiat. Je sais pas comment ça fonctionne chez vous, mais vous allez quand même pas devoir faire équipe à vie non ?" C'était sans doute une question de prendre un peu son mal en patience avant de pouvoir s'en débarrasser, même si elle le concevait, c'était parfois bien plus facile à dire qu'à faire et que surtout, elle n'était pas à sa place, ne pouvant donc pas totalement comprendre. Elle le menacerait presque, le sommant de passer dans le bar où elle bosse. Elle ne lui met pas le couteau sous la gorge pour autant. Elle ne le harcelera pas s'il ne vient pas.  Malgré ce qu'elle dit. Elle n'est pas comme ça et elle a autre chose à faire. "C'est à 100% trop tard. C'était trop tard le moment où je me suis assise à côté de toi pour jouer du piano." Plaisante-t-elle. Il ne risquait rien finalement, si ce n'était d'obtenir un ou deux verres offerts par la maison. Rien de bien inquiétant, loin de là. Pas plus inquiétant que quand il lui propose de lui prouver quel genre de sportive elle peut être. C'est loin de lui faire peur. Elle n'a peut-être pas la forme physique d'une athlète de haut niveau, mais elle n'est pas mauvaise non plus. Elle s'entretient et ça se voit. "Bien sûr que je suis prête. Tu veux que je fasse quoi exactement ? La musculation c'est pas mon domaine donc va falloir que tu m'expliques les exercices, sinon je ne saurai pas trop quoi faire." Ajoute-t-elle en haussant les épaules, descendant du vélo pour s'approcher des machines qu'Elias venait de pointer du doigt.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyMer 3 Mar 2021 - 9:16


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Elias appréciait ses moments complices avec la talentueuse pianiste qu’il avait rencontré par hasard. Elle l’avait marqué d’une certaine façon et il semblait content de la retrouver ici, assez étrange d’ailleurs, Brisbane étant une grande ville, il n’y avait pourtant pas de grande chance de la revoir. Comme quoi parfois les choses sont bien faites, et tout de suite ce petit jeu entre eux, renaissait. Elle avait l’air curieuse, et comme il l’avait senti, elle allait pas lâcher le morceau facilement, elle était curieuse, et même à des kilomètres, il pouvait en avoir la certitude. Ca le faisait sourire le flic, et il prenait soin d’éveiller cette curiosité en elle, ne lui lâchant malheureusement pour elle, pas tout d’un coup. Il n’en savait lui-même pas la totalité des règles, et finalement, aimait bien les surprises. « Qu'est-ce qui te fait croire que je la connais ta Glitters là ? » Il lève les yeux sur elle, amusé. « Je ne suis pas patiente, mais est-ce que j'ai le choix ? J'imagine que tu me verras m'abrutir devant ma télévision en juin pour voir de quoi il s'agit. Ça a intérêt d'être cool et pas me faire perdre mon temps, quand même. » Quelle rabat-joie cette jeune femme, qu’il pense, un sourire amusé en coin ! « Je te vois déjà admirer ta télévision et avoir hâte de t’y trouver, dis pas le contraire… » Il a cette arrogance, cette fierté qu’il ne parvient pas vraiment à dissimuler, mais ça le fait rire, et puis Itziar parvient aisément à le caresser dans le sens du poil, fallait reconnaître. « J’ose à peine croire que tu n’aimes pas ce genre d’idiotie… » Il hausse les épaules, un sourire en coin, s’enfonçant sans doute un peu trop, « toute les nanas regardent ça… » Il la charrie, amusé. Alors qu’elle reprend assez vite son sérieux, quand elle apprend qu’il n’a jamais vraiment surfé. Pour un Australien, ça craint ? Ma foi, il ne s’est jamais vraiment posé la question, si ça fait de lui un mauvais Australien. « T'as pas besoin de prof ! Je peux pas croire que t'as pas une personne dans ton entourage qui fait du surf et qui aurait pu au moins te montrer les bases. » Il n’a jamais vraiment eu d’amis Elias, et les rares non ne lui ont jamais montré, en même temps, il n’a jamais demandé à quiconque et n’est jamais venu sur la plage pour chercher à apprendre. « Faut croire que non, il hausse les épaules, prêt à lui tirer la langue devant son air outré, il n’y a pas que ça dans la vie… » Pas dans la sienne du moins, les bagnoles ont une place bien plus importante. Mais ça, il le dira pas vraiment. Tout du moins pas tout ce qu’il fait dans sa voiture. « Je dirai pas que je suis douée, c'est dur d'être objective, mais je me débrouille pas mal pour avoir commencé il y a seulement trois ans. Je pourrai te montrer si tu veux et remédier à ton inexpérience. » Elle propose, et un sourire s’étire, « ça dépend de ma prof, si elle n’est pas trop tatillonne… » Il lui lance un regard, « mais je veux bien tester… » Au pire après un cours, il arrêtera… Avec lui, vaut mieux que ça aille vite, il aime pas perdre son temps… Il ne sait même pas comment ils en sont venus à parler de Serinda. Pas le sujet qu’il arbore le plus, qu’il aime le plus. « Tu pourrais changer, bon, peut-être pas dans l'immédiat. Je sais pas comment ça fonctionne chez vous, mais vous allez quand même pas devoir faire équipe à vie non ? » Il avale sa salive un peu difficilement, « J’compte pas être enterré dans le même cercueil qu’elle, » humour qu’elle comprendra peut-être pas, il reprend alors, haussant les épaules, « je dirai que non… Enfin j’espère… » Pour le moment, il la tolère, mais rien n’empêche qu’un jour, elle disparaisse de sa vie. Il aimait mieux la compagnie de Itziar par exemple. « C'est à 100% trop tard. C'était trop tard le moment où je me suis assise à côté de toi pour jouer du piano. » Il fait mine d’être outré. « Oh merde alors… C’était donc un piège… » Qu’il avoue, lui jetant un regard amusé, ne cachant même pas ce sourire en coin qui apparaît. « Bien sûr que je suis prête. Tu veux que je fasse quoi exactement ? La musculation c'est pas mon domaine donc va falloir que tu m'expliques les exercices, sinon je ne saurai pas trop quoi faire. » Descendu de son vélo, un air très sérieux sur son visage. « Je te laisse le choix… Entre le stepper, l’elliptique, le rameur, la machine à adducteurs, le banc… » Qu’il dit en pointant chaque appareils en même temps qu’il les nomme, avant de froncer les sourcils, « le banc… A abdominaux hein, pas le banc de repos… » Ca le fait rire. Elle allait sans doute lui donner un coup pour ce genre de remarque ou lui tirer la langue. La laissant choisir l’outil qu’elle a envie d’essayer. Honneur aux femmes, pour une fois…
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyJeu 18 Mar 2021 - 19:01



Elle prend un sourire satisfait quand Elias lui dit qu'elle sera forcément devant sa télévision à attendre l'émission avec impatience et à avoir hâte d'y retourner la semaine suivante. Il ne semble d'ailleurs pas croire que ce ne soit pas son truc. "Mais moi je suis pas toutes les nanas." Qu'elle répond donc simplement en souriant avant d'ajouter. "Je suis pas très télé de base, je préfère sortir m'aérer que me planter devant un écran." Elle précise. Au cas où il ne la croirait pas et penserait qu'elle plaisante. Elle n'avait pas à se justifier cela dit. Elle se moquait bien qu'il la croit ou qu'il continue de la taquiner. Elle n'était pas du genre à se vexer, bien au contraire. Ça la faisait rire, plus qu'autre chose. Mais elle était contente de parler d'elle aussi et préciser que rester à larver dans son canapé n'était pas une de ses occupations favorites lui semblait important. Même si ça restait un détail, en soi. Au moins, ça lui donnait l'occasion de contredire Elias. Le tout sans même à avoir à esquisser un seul mensonge, ce qui était un bonus et une arme non négligeable. Cela dit, il semble aussi avoir sa propre arme qui laisse Itziar complètement pantoise. Parce qu'elle refuse de croire qu'il n'ait jamais mis les pieds sur une planche de surf. En bon australien qui se respecte. Ca lui semblait improbable. Surtout pour un type aussi athlétique que Elias semblait l'être. A ses yeux, il semblait être le stéréotype du mec qui touche un peu à tous les sports sans aucune distinction et donc le genre de mec qui se serait essayé au moins une fois dans sa vie à surfer quelques vagues. Elle se rendait compte qu'elle avait tort. Cependant, elle avait une solution toute trouvée pour lui. Une solution pour parfaire sa panoplie du mec sportif. La solution, c'était elle et même si elle ne prétendait pas avoir un niveau lui permettant de finir professionnelle un jour, elle se débrouillait pour quelqu'un qui n'avait jamais mis les pieds sur une planche trois ans plus tôt. "La prof n'est pas tatillonne. Après elle est pas pro et ses méthodes ne sont peut-être pas très orthodoxes, mais c'est garanti que tu t'amuseras.". Elle sait se vendre. Il n'y a aucun problème pour ça. Elle pourrait même ajouter qu'elle a le mérite d'offrir des séances d'initiation gratuites, mais, ce n'est pas très commercial. Alors, elle ne le précise pas, mais ça va sans dire. Non seulement, elle n'était pas une vraie professeure, mais en plus de cela, elle n'allait pas faire payer son partenaire de piano favoris. Ok, elle n'avait aucun autre partenaire de piano et il était plus son partenaire d'un jour qu'autre chose, mais quand même. Ca ne l'empêchait pas de discuter de tout et de rien par la même occasion. Elle le questionne même sur son travail de policier et sur sa partenaire qu'il ne semble guère apprécier. Elle est un peu désolée pour lui sur ce point. Elle ne s'imaginait pas bosser avec des gens avec qui ça ne collerait pas. Certes, elle avait plus d'affinités avec certains de ses collègues au bar, mais dans l'ensemble ils s'entendaient tous. Encore plus quand Jenna était de bonne humeur et n'arrivait pas au bar après une énième dispute avec son copain. Non, vraiment, elle ne se voyait pas travailler avec des gens qu'elle n'appréciait pas et qui ne faisait rien pour que la coopération se passe bien. "Je l'espère pas pour toi, t'imagine si elle continuait à te mener la vie dure ... Alors que vous serez morts ? Et genre aucun moyen de lui échapper ? Un coup à te ramener à la vie ça." Qu'elle lance en plaisantant. Elle ne sait pas trop si ce qu'il venait de dire était une façon de parler qu'elle ne comprenait pas ou si elle avait bien capté ce qu'il voulait dire, mais elle se disait que ça n'avait pas beaucoup d'importance. Il savait qu'elle était étrangère et lui pardonnerait sûrement d'avoir compris de travers. "C'était un piège. Désolée ! Mais pour te montrer ma bonne foi, je vais choisir ... La machine à adducteurs. Je pense que ça peut-être bénéfique pour le surf de travailler cette partie-là du corps non ? Après peut-être un peu de rameur aussi, ça peut pas faire de mal." Qu'elle déclare, commençant à s'approcher de la machine en question. Elle n'y connait pas grand-chose, plutôt habituée à travailler son cardio avec la course à pied et ses fesses à coup de séries de squat, mais elle a quand même quelques restes de ses cours d'éducation physique quand elle était au lycée et de l'innévitable cours de musculation en hiver. "Je commence comment ? A vide ou avec un peu de poids ?" Demande-t-elle à Elias, une fois installée. "T'es mon coach aujourd'hui, je te fais confiance. Me ménage pas." Ajoute-t-elle en souriant, prête à souffrir un peu.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyDim 16 Mai 2021 - 11:22


(itzi) une étoile qui pétille  Source(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_p0nwtuzcgb1u3u0uv_540
 « une étoile qui pétille »  (itzi) une étoile qui pétille  873483867   itziar cortés de aguilar & elias sanders


Il use avec pertinence sur le mystère qui rôde autour de l’émission, lui-même ne connaît aucun détail, tout est bien gardé mais il fait croire aux autres, qu’il sait. Il ignore la difficulté du jeu, et surtout la difficulté pour lui : jouer en binôme ! Comme si Elias Sanders pouvait un jour prétendre être un type sociable, qui va vers les gens avec facilité, c’est évidemment faux. Il se fiche bien souvent des gens, de ce qu’ils pensent. Plus encore dans un jeu ; c’est ainsi que les personnes qui le connaît réellement ont forcément étés surpris de le voir participer à ce genre de chose. C’est franchement pas pour lui, lui qui a la prétention de se croire au-dessus des autres, lui qui déteste la foule. Qui fuit le monde autant que le monde le fuit. Et pourtant, il se retrouve dans cet endroit clos auprès de la jeune inconnue, qu’il ne connaît quasiment pas et une certaine affection pour elle se lie au fur et à mesure de leur conversation. « Mais moi je suis pas toutes les nanas. Je suis pas très télé de base, je préfère sortir m'aérer que me planter devant un écran. » Qu’elle ajoute, le pique, use d’explications alors qu’il hausse les épaules. Lui aussi n’est pas télé. Et en lui jetant un bref regard, il la questionne à son tour, presque rieur qu’elle puisse croire un seul instant : « tu crois que moi je suis télé ? » Il déteste les jeux vidéo, du moins n’est absolument pas le genre de gars à rester derrière une console, derrière un écran et à gueuler à chaque fois qu’il perd. Loin de ce principe de se trimballer avec une bière en main en se grattant tantôt les quatre poils du ventre avachi sur le canapé (ouais il a une image très particulière du geek), lui aime sortir, faire la fête, repartir dans les bras de femmes différentes chaque soirs ! Il aime picoler, oublier. Mais la journée, on le verra aisément dans une salle de sport ou courir le long de la plage que dans son propre appartement. Il lorgne, jetant son dévolu derrière son regard mystérieux, en la provoquant. Elle et sa curiosité, « enfin, si t’aimes sortir et bouger, tu adoreras cette émission ! » Parce qu’il n’en doute pas une seconde du haut de son mètre quatre-vingt et quelques. Parce qu’il ne doute pas combien son indiscrétion allait être mise à rude épreuve. « La prof n'est pas tatillonne. Après elle est pas pro et ses méthodes ne sont peut-être pas très orthodoxes, mais c'est garanti que tu t'amuseras. » Pourquoi la seule chose qu’il retient c’est finalement le terme ‘pas très orthodoxe’, un sourire se fige sur son visage alors qu’il lui jette un regard amusé, « j’aime sortir des sentiers battus… » Et elle n’imagine pas combien, pour un flic c’est peut-être étonnant. Et peut-être pas forcément non plus… Combien de flics jouent avec cette limite à ne jamais franchir ? Il restait sur le ton de la plaisanterie, mais finalement n’avouera rien de plus, préférant rester dans le flou. Là, où il ne risque presque rien. « Faudrait pas que ma prof m’use de trop, au risque de plus pouvoir rien faire d’autre qu’être une larve sur un canapé… » Qu’il feinte, provoque sans gêne. « Je l'espère pas pour toi, t'imagine si elle continuait à te mener la vie dure ... Alors que vous serez morts ? Et genre aucun moyen de lui échapper ? Un coup à te ramener à la vie ça. » Heureusement que lui sait en faire pareil ! Et puis elle s’approche doucement d’un appareil avant de se tourner vers le flic, « c'était un piège. Désolée ! Mais pour te montrer ma bonne foi, je vais choisir ... La machine à adducteurs. Je pense que ça peut-être bénéfique pour le surf de travailler cette partie-là du corps non ? Après peut-être un peu de rameur aussi, ça peut pas faire de mal, Elle semblait enthousiaste à travailler et ça lui plait bien au flic, je commence comment ? A vide ou avec un peu de poids ? » Qu’elle demande relevant ses yeux sur lui, alors qu’il se place devant elle, une mine dramatique sur le visage. « T'es mon coach aujourd'hui, je te fais confiance. Me ménage pas, » ses yeux s’écarquillent en même temps que sa fuse directement dans son crâne. « J’ai toujours rêvé qu’on me dise ça… » Qu’il feinte, en rigolant, la taquinant un peu. « Je t’ajoute un poids, et je te réserve les autres pour dans quelques secondes, » qu’elle profite c’est son jour de bonté. « Je te laisserai prendre ta revanche après, » un défi, un de plus dans son regard chevaleresque.
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 28 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : This is the road, we can see where it goes together. You are my home and I know I can stay forever.
MÉTIER : Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip venant d'ouvrir à Redcliffe. Elle passe le plus clair de son temps à servir des verres derrière le bar.
LOGEMENT : Elle a quitté le loft de Spring Hill pour s'installer avec Rose au 288 Orchid Street à Redcliffe.
(itzi) une étoile qui pétille  385d25b50277330ab0c7d53c08a6715ac9847757
POSTS : 19281 POINTS : 90

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : (itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

(itzi) une étoile qui pétille  Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

(itzi) une étoile qui pétille  Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Easy²#5 - Rose#5 - Ysis#1 - Lara#8 - Jordan#3

RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4 - Rose#4 - Jordan#2 - TC Paradise City - Lara#7 - Jo#1
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Aquaali (Avatar) Littlepezz tumblr (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t42730-pro-fm-paradise-city-ge

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  EmptyJeu 27 Mai 2021 - 18:23



Elle hausse les épaules, Itziar, avant de se mettre à rire. Sa réponse à la question d'Elias. Elle n'en sait rien s'il est branché télévision ou pas. Elle ne le connaît pas vraiment. Pour ne pas dire pas du tout. A part qu'il joue très bien du piano, qu'il est flic et qu'il n'a jamais mis les pieds sur un surf, elle ne sait rien de lui. Il n'est qu'un mec avec qui elle a joué du piano dans une gare avant d'aller boire un verre. Ils ont bien entendu eu l'occasion de discuter à ce moment-là, mais la discussion est restée sommaire. Ils ne sont pas rentrés en détails dans les centres d'intérêts de l'un et de l'autre. Alors, elle ne savait pas vraiment ce qu'il pensait de toutes les émissions que l'on pouvait voir à la télévision. Elle savait que l'habit ne faisait pas le moine et que même s'il n'avait de prime abord rien du mec qui passerait ses soirées à regarder des émissions de téléréalité en mangeant de la glace, elle savait aussi que les apparences pouvaient être trompeuses. Il s'était d'ailleurs inscrit à l'une d'elle. Par intérêt du jeu, du gain, ou de l'émission en elle-même, elle n'en savait rien. C'était donc pour cela qu'elle ne pouvait pas se prononcer. L'une des deux possibilités n'étant pas plus improbable que l'autre. Elle lui offrait très volontiers le bénéfice du doute. Elle était généreuse comme ça, l'espagnole. Tellement qu'elle lui laisse aussi le bénéfice du doute quant à la question de savoir si oui ou non, elle appréciera l'émission quand celle-ci sera diffusée. "J'aime sortir et bouger, effectivement." Qu'elle lui répond en souriant. "Du coup, j'imagine que j'aurai qu'à regarder, puis je te dirai." Elle hausse les épaules avant d'ajouter. "Je te promets je partirai pas avec des a priori." Elle était toujours prête à laisser une chance aux nouvelles choses. Aux nouvelles expériences. Elle ne partait jamais en se disant que quelque chose ne lui plairait pas. Bien sûr, elle avait toujours une petite idée, basée sur ses goûts et ses expériences passées, mais elle ne laissait jamais cette petite idée dicter son jugement.

Elle ne peut s'empêcher de laisser échapper un petit rire quand il s'inquiète de se retrouver à traîner dans son canapé après un cours de surf. "Je pense que c'est la prof qui finira comme ça. T'es bien plus sportif qu'elle, ce n'est pas quelques vagues qui te feront quoi que ce soit." Qu'elle déclare en riant. Parce que, la prof', c'était elle et elle pouvait bien voir qu'il était athlétique. Sa présence ici aujourd'hui ne faisait que confirmer ce qu'elle pouvait voir en un bref coup d'œil. Si elle parvenait à surfer pendant des heures sans pour autant finir sa journée avachie dans son canapé, dénuée de toute énergie, elle était certaine qu'il en était de même pour lui. Surtout que s'il n'avait jamais eu l'occasion de s'essayer au surf, il allait peut-être passer le plus clair de son temps à plat ventre sur la planche à attendre la bonne vague, puis le bon moment pour se mettre à pagayer sans pour autant réussir à se lever sur son surf. Il n'avait donc pas de soucis à se faire. Ce n'était pas quelques vagues qui allaient venir à bout d'un grand gaillard comme lui. En revanche, il y avait fort à parier que l'inverse n'était pas garanti. En le nommant officiellement coach pour aujourd'hui, elle venait peut-être de faire une erreur et allait ressortir de la salle de sport avec des courbatures pour les prochains jours. Elle prenait le risque cela dit. Elle était plutôt du genre téméraire pour ce genre de choses. "Contente de pouvoir t'aider à réaliser ton rêve aussi facilement." Qu'elle répond avec un clin d'œil avant d'ajouter. "Si t'en a d'autres comme ça, hésite pas. Je donne volontiers de ma personne." Elle rit. Elle s'installe à la machine de torture, en bonne élève qu'elle est. Elle le laisse installer les poids. Elle espère qu'il la ménagera quand même, la musculation n'étant pas forcément son domaine de prédilection. Il risquait d'ailleurs de s'en apercevoir rapidement s'il ajoutait un peu trop de charge de toute façon. "Me casse pas alors, sinon ma revanche sera terrible et tu le regretteras." Conclu-t-elle avant de commencer sa série de répétitions.



(itzi) une étoile qui pétille  873483867:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(itzi) une étoile qui pétille  Empty
Message(#) Sujet: Re: (itzi) une étoile qui pétille (itzi) une étoile qui pétille  Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(itzi) une étoile qui pétille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-