AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -20%
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – ...
Voir le deal
39.99 €

 things i'll never say (itziar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyVen 12 Fév - 0:07




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
Tu as réussi à reprendre un semblant de routine maintenant que tu es de retour de Los Angeles. C’est la première fois en presque un an que ta vie ressemble ne serait-ce qu’un peu à ce que c’était, avant l’agression. C’est la première fois que tu as vraiment l’impression que tout peut bien aller pour une fois, comme te l’a soufflé Rory lors de cette journée à la fête foraine. Tu n’es pas assez naïve pour croire que les prochains mois seront nécessairement faciles parce que tu sais que l’étape de la plainte officielle et la réaction des médias n’auront rien d’une partie de plaisir, mais tu veux sincèrement croire que tu es prête et que par dessus-tout, tu es assez forte pour surmonter les prochaines vagues que la vie te réserve. Tu as l’impression que de retrouver de bonnes habitudes et de reprendre certains de tes repères te sont vraiment bénéfiques. Tu travailles à nouveau sur un projet qui s’annonce être un défi, un défi qui te semble par moments insurmontable, mais tu décides de voir le bon côté des choses et tout donner. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que tu as recommencé à courir de manière plus consistante. Pour te remettre en forme et aussi pour commencer tes journées sur une bonne note, sachant pertinemment que chacune minute passée avec Eddie dans le studio de danse serait pleine de malaise, de tension et d’attentes dont tu ne te sens pas à la hauteur. Au moins en commençant tes journées sur la plage, tes pieds se glissant avec aisance dans le sable alors que ton rythme cardiaque augmente, tu te sais en contrôle et confortable, maître de ton environnement et capable de te pousser à fond. Un rappel qui ne fait pas de mal alors que tu sembles perdre tous tes repères auprès de ton jeune enseignant intransigeant.

Il n’est même pas encore 7h du matin que déjà le soleil plombe au dessus de ta tête alors que dans tes oreilles, la musique d’Avril Lavigne accompagne ta course matinale. Tu te sens peut-être un peu nostalgique alors que tu soutiens un rythme de jogging moyen, tes lèvres qui murmurent les paroles de Things I’ll Never Say, ton regard perdu dans le vide. Il n’y a pas beaucoup de gens sur la plage ce matin, quelques visages que tu reconnais, les mêmes personnes qui ont eux aussi pour habitude de courir avant le début de leur journée ici et là. Ça te rassure de réaliser que même un an plus tard, il y a des choses qui ne changent pas, des habitudes qui ne se perdent pas, même si ce sont les habitudes de purs étrangers avec qui tu n’échanges que des signes de tête polis ici et là. Mais tu aperçois le visage d’une coureuse que tu connais bien mieux que tous les autres autour. Une avec qui tu as échangé plusieurs conversations au fil du temps, depuis que tu es installée à Brisbane sur une base régulière. Une avec qui tu n’as pas eu la chance de discuter depuis plus d’un an. Elle t’avait envoyé des messages au début de 2020, quand tu étais revenue à Brisbane mais que tu n’avais pas recommencé à courir, mettant ainsi involontairement fin à vos rencontres matinales plusieurs fois par semaine. Ce n’était pas la première fois que tu la croisais depuis que tu avais reprises tes courses matinales, mais chaque fois que tu tentais d’attirer son attention, elle semblait soit ne pas te voir, ou t’ignorer volontairement. Ce matin, alors qu’elle arrive en sens inverse, tu ne lui donnes pas d’autres choix que de te voir alors que accélères le pas et vient te mettre directement face à elle, la forçant à s’arrêter sur le coup. Tu lui offres un sourire même si t’as déjà pas l’impression que ta tactique du matin pour attirer son attention lui ait plu. « Hey Iz! Ça fait longtemps. » Tu ne lui apprends rien, tu le sais bien, mais tu essayes tout simplement une approche en douceur malgré ton apparition un peu brusque. « Tu vas bien? Ça fait quelques fois que je te croise, mais tu ne devais pas me voir.. » T’es pas certaine que tu y crois toi-même alors que les mots filent de tes lèvres et que son visage demeure toujours aussi fermé, mais tu ne t’expliques pas vraiment pourquoi elle pourrait t’ignorer donc pour l’instant, tu prétends que tout va bien.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyMar 16 Fév - 21:26



Itziar n'était pas de ces gens qui avaient une routine bien précise. Débuter sa journée à la même heure tous les jours, manger le même petit-déjeuner avant de sauter dans le même bus que la veille pour aller travailler de neuf heures à dix-huit heures avant de revenir chez elle pour se mettre devant la télévision jusqu'à l'heure du dîner puis jusqu'à l'heure d'aller se perdre dans les bras de Morphée. Elle était flexible, imprévisible aussi et se laissait porter par le vent ou les propositions qui s'offraient à elle. Elle n'était pas de ces gens qui ne pouvaient pas débuter leur journée sans leur café du matin ou sans leur trente minutes de natation ou de yoga. Cependant, elle aimait bouger et elle aimait que ses journées soient bien remplies. Ce qu'elle aimait par-dessus tout aussi, c'était la mer. Le sable, le bruit des vagues et la température un peu plus clémente quand on s'approchait au plus près de l'océan. Depuis qu'elle était en Australie et qu'elle s'était mise au surf, elle était à l'affût des conditions météorologiques. Une mer agitée voulait dire qu'elle pouvait profiter de sa planche avant de faire quoi que ce soit d'autre. Ça ne la dérangeait absolument pas de se lever aux aurores pour arriver sur la plage alors que le soleil se lève à peine et que la moitié de Brisbane est encore endormie dans son lit. Elle serait prête à faire bien des concessions pour quelques vagues. Dans une autre vie, elle avait dû être un poisson ou une quelconque créature marine et ça se manifestait par un amour accru pour l'eau. Petite, elle aurait pu passer sa vie à tremper dans la piscine de chez ses parents dès que la météo le permettait. Ici, elle pourrait passer sa vie à la plage. A surfer, à nager ou simplement allongée sur sa serviette sur le sable, bercée par le bruit des vagues et l'agitation alentour. Le matin cela dit, il n'y avait pas tout ça. Pas toute cette agitation et parfois, il n'y avait pas les vagues tant attendues. Ces matins-là, si elle se réveillait et réalisait que les conditions n'étaient pas optimales pour pouvoir surfer, ça ne l'empêchait pas de sortir pour autant. Elle n'était jamais contre respirer un bon bol d'air frais. Alors, dans ces cas-là, elle enfilait une paire de leggings et ses baskets puis elle partait pour un footing sur la plage, à la fraîche, selon la météo de Brisbane.

Aujourd'hui était un de ces jours. Elle avait mis son réveil tôt, malgré son shift au bar la veille parce qu'elle avait vu sur son application que les conditions allaient être bonnes pour surfer quelques vagues. En revanche, quand elle avait fait la même vérification en se réveillant, elle avait pu constater que les prévisions avaient changées et que l'océan allait être plutôt calme. Idéal pour le paddle, mais pas vraiment pour le sport de glisse qu'elle affectionnait tant. Certains se seraient probablement recouchés, auraient attendu un jour meilleur pour pouvoir attraper les vagues, mais Itziar, une fois qu'elle était levée, elle était levée et le fait qu'elle n'avait que quelques heures de sommeil dans les pattes n'y changeait absolument rien. Alors, elle avait enfilé sa paire de leggings, ses baskets et avait avalé un petit-déjeuner rapide composé d'une banane et d'un verre de jus d'orange avant de sortir de chez elle. Elle avait rejoint la plage, avait vissé ses écouteurs dans ses oreilles, le top Espagne de Spotify à plein volume et elle s'était mise à courir. Ce n'était pas son sport préféré, mais ce n'était pas une corvée pour autant. Si ça l'était, elle ne serait bien entendu pas là ce matin et aurait trouvé une autre occupation. C'était un sport qui selon elle ne demandait pas grand-chose de plus qu'un peu de souffle et des jambes en forme. C'était sans prise de tête. Enfin, c'est normalement le cas. Aujourd'hui, en revanche, quand elle voit venir en face d'elle une tête qu'elle n'a pas croisée depuis un moment, elle se dit que la prise de tête n'est peut-être pas si loin. C'est Penny qui arrive en face. Penny, avec qui elle avait l'habitude de courir régulièrement. Penny qu'elle considérait comme l'une de ses amies il y a encore un an de ça. Penny qui avait disparu de la circulation soudainement, la laissant dans l'incompréhension totale. Elle l'avait zappée et si Itziar devait être honnête, ça l'avait bien plus vexée que de se faire ghoster par un date tinder avec qui elle aurait eu l'impression que le courant passait bien. Ca l'avait vexée parce qu'elle n'avait pas eu le droit à quelconques explications. Elle avait simplement disparu. Avait arrêté de répondre à ses sms et avait coupé tout contact du jour au lendemain. Elle ne l'avait plus revue pendant un moment. Elle pensait même qu'elle avait quitté la ville. Puis elle avait fini par réapparaître. Ce n'était pas la première fois qu'elle la croisait là depuis un an. Elle l'avait remarquée à chaque fois, mais avait toujours réussi à l'éviter. Aujourd'hui, elle comptait en faire de même. Bien que ça s'annonçait un peu plus compliqué. Ca s'annonce même impossible quand l'australienne court jusqu'à elle pour la contraindre à s'arrêter. Elle trouve la façon dont Penny l'aborde plus qu'ironique et ne peut s'empêcher de laisser échapper un rire moqueur quand les mots parviennent à ses oreilles. Elle enlève l'un de ses écouteurs, signe qu'elle lui accorde tout de même un peu d'attention. "Ça fait longtemps ? C'est tout ce que tu as à dire ? Ça fait longtemps c'est ce qu'on dit à ses potes quand on les a pas vus depuis quelques semaines. Pas quand ça fait un an hein." Qu'elle lui répond. Le ton est sec, à des milliers de kilomètres de sa personnalité solaire et avenante. Elle n'est pourtant pas bien rancunière en temps normal, mais là, c'est différent. Ca lui hérisse le poil et ferait presque bouillir son sang. "Mais comme tu peux le voir, ça va bien. T'as l'air d'aller aussi. De ce que j'ai pu voir les fois d'avant, tu t'es remise à courir finalement." Déclare-t-elle. Un moyen pour elle de lui faire savoir qu'elle l'avait vue elle aussi, mais qu'elle avait choisi de ne pas venir lui parler. Parce qu'elle n'en avait pas envie. "C'est pour de bon cette fois-ci ou tu comptes disparaître du jour au lendemain une fois de plus quand t'auras décidé que tu vaux mieux que ça ?" Parce que le fond du problème était là non ? Penny était trop bien pour ça et ne pouvait pas s'abaisser à l'activité préférée de monsieur tout le monde. N'est-ce pas ?



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyVen 26 Fév - 13:14




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
Ça fait longtemps que tu coures. Tu ne te souviens pas précisément à quel moment tu as commencé à courir, tu devais être une jeune adolescente et si les premières fois que tu n’étais pas certaine d’apprécier, tu as rapidement découvert une appréciation pour le rush d’endorphine et le sentiment de liberté qui venait avec la course. Et puis courir sur la plage dès les premières heures du matin, ça te permet de profiter de ton endroit préféré, de sentir les premiers rayons du soleil sur ta peau, de te perdre dans le moment présent sans penser à quoique ce soit d’autre que le mouvement de tes jambes et les battements accélérés de ton coeur. Si tu n’avais pas eu la force de recommencer à courir quand tu étais revenue de Sydney, l’an dernier, tu réalisais dernièrement que ça t’avait vraiment manqué dans les derniers mois, de te perdre dans cette habitude qui te faisait vraiment le plus grand bien. Et de croiser Itziar quelques fois dans les dernières semaines, ça t’avait aussi rappeler que la course t’avait permise de te lier d’amitié avec d’autres personnes qui comme toi, aimaient courir dès le matin. Itziar était l’une de ses rares personnes et elle était sans doute celle de qui tu avais été le plus proche, avant l’agression. Avant que tu ne disparaisses des mois durant sans vraiment donner de nouvelles. Et si tu n’avais pas réalisé que ça avait été abrupte comme coupure, tu n’as qu’à poser les yeux sur le visage de Itziar pour comprendre que la blonde n’est pas aussi contente de te revoir que tu aurais pu l’espérer. Elle n’enlève qu’un écouteur et tu le vois qu’elle n’apprécie pas ton interruption, même si c’est loin de t’arrêter.  « Ça fait longtemps? C’est tout ce que tu as à dire? Ça fait longtemps c’est ce qu’on dit à ses potes quand on les a pas vus depuis quelques semaines. Pas quand ça fait un an hein. » Le choc transparaît sur ton visage alors que tu ne t’attendais clairement pas à ça. Elle n’a pas tort dans ses reproches, tu le réalises sur le tard et tu restes muette pendant quelques secondes, à la recherche des bons mots avant de réaliser que les bons mots n’existent pas. « Je eh… je suis désolée? » Ça ne sonne pas particulièrement sincère, pas parce que tu ne l’es pas, mais c’est la surprise qui parle d’abord et avant tout alors que tes yeux ne quittent pas les siens et que la colère s’affiche sur les traits de la jeune femme.

« Mais comme tu peux le voir, ça va bien. T’as l’air d’aller aussi. De ce que j’ai pu voir les fois d’avant, tu t’es remise à courir finalement. » Donc elle confirme qu’elle t’a vu récemment, qu’elle t’a sûrement entendu même alors que tu criais son nom pour essayer d’attirer son attention sans que jamais elle ne se retourne vers toi. Tu comprends qu’elle t’en veut, mais t’es pas vraiment certaine de comprendre pourquoi. C’est pas comme si vous étiez super proches avant que tu n’arrêtes de courir. Oui, tu as toujours apprécié la présence de la blonde, elle faisait une bonne partenaire de course, vous aviez eu des discussions agréables et simples ensemble mais rien de plus, rien qui ne pourrait expliquer sa réaction, du moins de ton point de vue. « Je peux savoir ce qui me vaut d’être ignorée alors? Ou alors pourquoi t’es aussi bête? » Tu cherches à comprendre, sincèrement, mais ça ne veut pas dire que tu vas te laisser parler de cette façon sans rien dire ou sans même tenter de te défendre. « C’est pour de bon cette fois-ci ou tu comptes disparaître du jour au lendemain une fois de plus quand t’auras décidé que tu vaux mieux que ça? » Que tu vaux mieux que ça? « Pardon?! » Là, elle t’a piqué. Là, ce n’est plus la surprise qui habite tes traits, mais un agacement qui grandi seconde après seconde devant l’air outrée de Itziar. « Tu penses que j’ai arrêté de courir parce que je vaux mieux que ça? Mieux que quoi? » Tu reprends ses mots, tu comprends vraiment pas comment elle a pu arriver à une conclusion comme celle-là. « Je suis désolée de pas avoir été dans les parages dans les derniers mois, je pensais pas que ça te choquerait autant. » T’es presque sarcastique et même si tu es sincèrement désolée de ne pas avoir gardé contact avec la blonde, t’es pas nécessairement d’humeur à une confrontation si tôt, pas envie de commencer la journée sur une note aussi désagréable.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyLun 1 Mar - 22:18



Peut-être qu'elle y était allée un peu fort. Peut-être qu'elle aurait dû tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. Peut-être qu'elle aurait dû se taire tout court. Oui, ça aurait sans doute été l'option la plus acceptable. La plus judicieuse aussi. Sauf qu'Itziar était impulsive, qu'elle se laissait emporter par ses émotions qui avaient tendance à occulter sa raison. Elle n'a pas envie d'être méchante avec Penny. Penny ne le mérite pas. Finalement, Penny ne lui a rien fait. C'est bien là le fond du problème. C'est pour ça qu'elle est blessée la jeune espagnole. Parce que Penny a disparu de la circulation du jour au lendemain, sans prévenir. Elle a coupé court à toute interaction comme si elle avait tout bonnement été soufflée de la surface du globe. Itziar pensait qu'elles étaient amies. Elle pensait qu'elle aurait le droit à plus si jamais la jeune femme décidait de la ghoster pour X ou Y raisons obscure qu'elle ne comprenait pas. Tout comme Penny n'avait pas l'air de comprendre l'animosité dans la voix de la madrilène. Elle s'excuse. Une excuse qui sonne peu sincère aux oreilles de la blonde. Une excuse de celle qu'on offre sans trop le penser parce qu'on a l'impression que c'est ce qu'on attend de nous. Elle ne lui demande pas de s'excuser. Elle se fiche bien de ça. Le problème n'est pas là. Ce qu'elle veut, Itziar, c'est des explications. Elle s'en ficherait que Penny lui balance ses quatre vérités à la figure si ça pouvait expliquer pourquoi elle a disparu pendant plus d'un an en la rayant complètement de sa vie. Elle pourrait même lui dire clairement ce qu'elle attend, Itziar. Elle pourrait, mais elle ne le fait pas. Parce qu'elle parle sans réfléchir. Elle n'accorde même pas d'importance à la tentative d'excuses de Penny. Elle attaque. D'emblée. elle se veut ironique, cinglante. Une attitude qu'elle regrettera sans aucun doute quand elle sera redescendue. Quand elle aura repris son chemin et qu'elle réalisera. Parce que ce n'est pas elle ça. Elle n'est pas méchante. Elle n'est pas bête non plus, comme s'enquiert Penny sur le moment. À juste titre. Sa réaction est bête. Et encore, le mot n'est peut-être pas suffisamment fort pour vraiment refléter son attitude sur le moment. Alors, elle pique. Un peu plus fort encore. Elle cherche quelque chose. Elle trouve sans aucun problème. Parce que c'est certain que Penny a disparu parce qu'elle avait pris la grosse tête. Elle ne fait que confirmer qu'elle peut être très bête, Itziar. Elle n'a pourtant pas honte de ses paroles sur le coup. Quand elles quittent ses lèvres, elle n'en réalise pas la portée ni même la stupidité. Elle réalise cependant que ça fait réagir l'australienne plus qu'autre chose qu'elle avait pu dire jusque-là. "T'as très bien entendu, Penny." Qu'elle déclare ensuite. Comme pour en remettre une couche. Comme pour appuyer ses propos.

Elle hoche la tête de haut en bas, Itziar. Elle acquiesce. Oui, c'est exactement ce qu'elle vient de dire et ce qu'elle ose penser, là, tout de suite. Que Penny a arrêté de courir parce qu'elle vaut mieux qu'elle. "J'essaye de comprendre pourquoi t'as disparu et tu trouves ça normal de revenir comme une fleur un an plus tard. Alors, excuse-moi d'évoquer toutes les possibilités. Elles ne sont pas nombreuses. Celle qui veut que t'ais pris la grosse tête et que courir avec le commun des mortels soit plus assez bien pour toi me semble cohérente, mais si j'ai tort, hésite pas. Eclaire moi." Et elle parle, et elle débite des choses qu'elle ne pense pas. Le genre de choses qu'on dit quand on est vexée, blessée et qu'il faut que ça sorte. Parce que c'est trop compliqué pour Itziar de dire qu'elle n'a pas compris pourquoi son amie l'a écartée de sa vie sans aucune raison, l'écorchant au passage. C'est le silence qu'elle lui reproche plus que l'éloignement en lui-même. Elle aurait compris si Penny lui avait dit qu'elle ne voulait plus la voir. Elle faisait ce qu'elle voulait. Elle était assez grande pour comprendre que les amitiés se faisaient et se défaisaient. Que parfois, il fallait prendre des chemins différents, même si ce n'était pas simple. S'il n'y avait pas eu le silence, elle l'aurait accueillie à bras ouverts aujourd'hui. Son problème, c'est que le silence l'a laissée dans l'incompréhension et qu'elle ne sait pas composer avec ça. "C'est pas ces derniers mois, Penny. Ça fait un an. Un an. Je pensais qu'on était amies en fait et que notre amitié avait un peu d'importance pour toi. Juste assez pour donner signe de vie au moins une fois de temps en temps." Elle se serait même contentée de ça. D'un sms une fois tous les trois mois. Le genre de message qui ne dit pas grand-chose, mais qui a le mérite, si ce n'est de montrer qu'elle pense à elle, qu'au moins, elle n'est pas morte et qu'elle finira sûrement par réapparaître un jour. "Tu m'avais dit qu'on se voyait comme d'habitude, puis t'as disparu. Alors, désolée de prendre ça peut-être trop à coeur, mais je pense qu'il y a de quoi." Et elle n'en démordait pas. Ce n'était sans doute pas l'accueil que Penny attendait. Ce n'était sans doute pas non plus la manière dont Itziar aurait voulu renouer avec l'actrice, mais c'était bien trop tard pour revenir en arrière et effacer tout ce qui avait déjà été dit.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyMer 10 Mar - 5:17




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
Elle te reproche pratiquement d’être hautaine Itziar, mais c’est elle qui te regarde de haut. C’est elle qui te marche dessus avec ses grands sabots, à te faire des reproches que tu ne comprends pas complètement, dont tu ne réalises pas l’étendu non plus. C’est elle qui te regarde avec de l’arrogance plein les yeux et une froideur qui te ferait presque frisonner alors que tu comprends, avec beaucoup trop de retard, que tu l’as blessé la blonde, sans jamais en avoir l’intention. Tout ce que tu peux faire, c’est encaisser chacune des remarques sarcastiques de la blonde et attendre une opportunité de t’expliquer, même si elle ne t’en donne pas vraiment la chance, Itziar. « T’as très bien entendu, Penny. » Oui, clairement le problème n’est pas là. Tu fronces des sourcils, vient placer tes bras sous ta poitrine dans une tentative inutile de te protéger contre les mots de Itziar qui se font tous un peu plus tranchants. Si tu avais su que c’est ce qui t’attendait en t’imposant devant elle, t’aurais certainement évité la manœuvre. Même si en faisant ça, tu n’aurais jamais su, jamais compris ce qui pesait désormais entre vous deux. Tu l’as toujours apprécié, Izzie et sa personnalité vibrante. Izzie et son rire qui résonne trop fort à la moindre des conneries, se joignant si facilement au tien. Izzie et cette joie de vivre qui semble avoir complètement disparu depuis qu’elle a posé les yeux sur toi ce matin. Ça avait toujours été facile entre elle et toi, des rencontres qui étaient devenues une habitude sans pourtant être une obligation, des moments partagés sous le soleil qui se lève de Brisbane, des confidences échangées entre deux sprint, rien pour en faire ta meilleure amie, mais assez pour dire que tu l’estimes et que tu croyais l’inverse réciproque. Décidément, quelque chose s’est brisé sans même que tu ne le réalises, de part une absence qui pèse plus que tu n’aurais pu le croire possible. « J’essaye de comprendre pourquoi t’as disparu et tu trouves ça normal de revenir comme une fleur un an plus tard. Elles ne sont pas nombreuses. Celle qui veut que t’ais pris la grosse tête et que courir avec le commun des mortels soit plus assez bien pour toi me semble cohérente, mais si j’ai tort, hésite pas. Éclaire moi. » « T’es vraiment pas gênée. » que tu répliques avec un rire mauvais dans le fond de la gorge. Elle t’insulte et après elle s’imagine que tu vas avoir envie de lui expliquer pourquoi t’as arrêté de croire, pourquoi t’as pas eu le courage de répondre à ses messages ou de revenir vers elle avant aujourd’hui? « Si c’est vraiment l’opinion que tu te fais de moi, j’vois pas pourquoi j’perdrais mon souffle à essayer de te convaincre autrement. » C’est la colère qui parle bien plus que la raison parce que t’as pas vraiment envie de la perdre, son amitié. Tu te pinces les lèvres, détournes le regard légèrement pour t’empêcher de continuer trop longuement sur cette lancée qui pourrait être bien plus blessante que nécessaire.

« C’est pas ces derniers mois, Penny. Ça fait un an. Un an. Je pensais qu’on était amies en fait et que notre amitié avait un peu d’importance pour toi. Juste assez pour donner un signe de vie une fois de temps en temps. » Elle insiste sur le un an et ça te coupe le souffle à chaque fois. Tu sais exactement combien de temps ça fait. Comment tu pourrais oublier après tout quand le monde en entier semble s’acharner à te le rappeler, à coup de rumeurs dans les journaux autour de cette fin de tournage abrupte que personne n’est en mesure de vraiment s’expliquer. La majorité disent que c’est de ta faute, que t’as créé un triangle amoureux avec Byers et Rory et que si t’avais pas joué ainsi avec les deux hommes, jamais que Rory n’aurait frappé le réalisateur et tu serais une actrice dorée aujourd’hui. D’autres mettre le blâme sur un Rory jaloux qui ne possède aucun self-control et ceux-là, ils te feraient presque rire tellement ils sont loin du compte en ce qui concerne le Craine. Personne toutefois ne possède la vérité complète, sauf toi. Et si t’as commencé à raconter ton histoire à ceux dont tu es proche puisque tu risques de porter plainte bientôt et rendre le tout public, ce n’est pas ici ni maintenant que tu vas mettre Itziar dans la confidence. Pas avec la tournure de cette conversation et le ton qu’elle utilise avec toi. Pas comme ça, tu ne peux tout simplement pas. « On était amies! On est amies Iz’. » Ou du moins, c’est ce que tu croyais jusqu’à maintenant. Tu lâches un soupir, cherchant une manière de t’expliquer sans toutefois entrer dans les détails. « J’ai pas arrêter de venir courir ici parce que j’croyais que t’étais pas assez bien pour moi. J’ai arrêté de courir, tout simplement. » Elle est là, la nuance. Ce n’est pas elle que tu cherchais à éviter en particulier, c’est du monde en entier que tu avais ressenti le besoin de te couper pour un très long moment. « Tu m’avais dit qu’on se voyait comme d’habitude, puis t’as disparu. Alors, désolée de prendre ça peut-être trop à coeur, mais je pense qu’il y a de quoi. » « Je comprends que tu sois blessée. Ça a jamais été mon intention. » Ils sont un peu moins durs les mots qui sortent de tes lèvres, même si elle, elle continue de te regarder comme si t’avais commis la pire des fautes. « J’aurais dû répondre à tes messages, te faire savoir que j’étais correcte, prendre de tes nouvelles, mais je… j’étais pas capable, okay? » Tu lâches un autre soupir, hausse légèrement les épaules, secoue la tête. T’es consciente que ce n’est pas grand-chose, que ce n’est certainement pas suffisant, que ça ne répond pas à toutes ses questions, mais c’est tout ce que tu te sens capable de lui donner en ce moment. « T’as le choix : sois tu continues de me faire la gueule et de me traiter comme de la merde, ou tu me laisses la chance de me reprendre en t’offrant un café. » Il n’y a pas la troisième option qu’il devrait, celle ou tu lui expliques plus clairement ce qui s’est passé en plus de t’excuser correctement, sincèrement. Tant pis, c’est à prendre ou à laisser.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyLun 15 Mar - 22:52



Elle est loin d'être gênée, Itziar, surtout ce matin. Surtout à ce moment précis. Surtout quand elle ne pense pas aux mots qui sortent de sa bouche. Quand elle laisse ses émotions parler pour elle plutôt que d'agir dans la demie mesure et la réflexion. Elle aurait pu éviter d'y aller si fort avec Penny. Elle aurait pu tenter de comprendre. Mettre sa rancœur de côté, juste le temps qu'elle s'explique, au moins. Si elle comptait s'expliquer, s'entend. Elle ne réfléchit pas cela dit, elle ne se gêne pas et ce ne sont même pas des choses qu'elle pense une seule seconde qui s'échappent de sa bouche. Elle connaît Penny. Peut-être pas comme une meilleure amie ou une amie de très longue date, mais elle l'a suffisamment côtoyée lors de leurs runs matinaux pour savoir qu'elle n'était ni méchante, ni hautaine. Elle était loin d'avoir la grosse tête et ses mots, sur le moment, n'avaient qu'un seul but : blesser son interlocutrice. Taper là où ça fait mal pour lui faire comprendre qu'elle avait été affectée par cette année sans aucune nouvelle. Cette année de disparition soudaine qui l'avait laissée avec des tonnes de questions en suspens. "Tu sais bien que c'était pas l'opinion que j'avais de toi, mais je comprends pas. Je te comprends pas." Qu'elle se sent obligée de répondre. Parce que Penny pourrait justement prendre la peine de perdre son souffle pour la faire changer d'avis. Son opinion n'était pas définitive, elle n'était pas figée. Elle avait beau être vexée, elle était prête à écouter l'australienne. Elle était prête à entendre ses explications, à lui donner le bénéfice du doute, même si elle n'en n'avait pas l'air comme ça et même si elle ne devait pas forcément donner envie à Penny de s'expliquer. Cependant, elle ne s'en rendait pas compte.

Elle agit pourtant comme une sainte, l'actrice. Elle reste calme face aux attaques de l'espagnole qui, elle, ne lâche rien. Ca pourrait partir en pugilat, elle pourrait même lui dire ses quatre vérités, la remettre à sa place comme il se doit. Ce serait mérité. Ça lui remettrait les pendules à l'heure à Itziar. Elle se rendrait peut-être compte de ce qu'elle est en train de dire. De la manière dont elle est en train de se comporter. Elle se rendrait peut-être compte que sa personnalité solaire et son sourire légendaires sont loin, très loin de là en ce moment, remplacés par l'orage et le tonnerre. "Si on est amies pourquoi t'as rien dit alors ? Ca t'as pas paru bizarre de juste zapper comme ça ?" Elle se radoucit un peu. Elle cherche vraiment à comprendre. A obtenir une explication ou tout du moins un début d'explication. Elle ne pourrait pas tirer un trait sur l'une de ses amies de cette manière. Elle ne s'imaginait pas ghoster quelqu'un qui avait ne serait-ce qu'un petit peu d'importance dans sa vie. Elle gardait ce traitement de choix pour les gens qui n'étaient que de passage, qui n'étaient pas destinés à plus. Ses coups d'un soir en général, ceux qui n'avaient pas bien capté le message qu'elle ne partagerait pas plus qu'une nuit avec eux. Elle gardait aussi ça pour ceux qu'elle ne rencontrait jamais. Qui n'étaient qu'un énième match sur une application de rencontre avec qui le courant ne passait vraiment. Ce n'était pas le traitement qu'elle réservait à ses amis et elle se demandait donc pourquoi c'était cette option que Penny avait choisie un an plus tôt. "Je ne comprends toujours pas pourquoi tu pouvais pas juste me prévenir. Je t'aurai pas demandé un roman." Elle se serait contentée d'un simple message disant que Penny allait disparaître pendant un moment. Bien sûr, elle aurait eu des questions, bien sûr que ça aurait piqué sa curiosité, mais au moins elle aurait pu comprendre que ce n'était pas elle le problème. Que Penny n'avait rien contre elle. Ce n'était pas grand-chose, mais ça aurait fait toute la différence. Elle n'aurait pas été blessée ou vexée comme elle pouvait l'être à présent. Était-elle cependant en droit d'en vouloir à Penny ? Rien n'était moins certain que cela. Après tout, Penny n'était pas elle et elle n'était pas Penny. Elles ne fonctionnaient donc pas de la même manière et il était sans doute égoïste de sa part de vouloir la faire agir comme elle l'aurait fait. Surtout qu'elle semble comprendre Penny. Elle lui donne même un semblant d'explication, une bribe qui n'échappe pas à Itziar. "T'aurai juste eu à me dire que t'étais pas capable, j'en aurai pas demandé plus." Ca n'a pas grande importance cela dit. C'était il y a un an. Ca ne sert pas à grand-chose de lui dire ce qu'elle aurait pu faire, ça ne changeait pas les faits. Puis Penny propose une trêve. Elle ne dit pas vraiment ce que Itziar voudrait entendre. Elle ne lui propose pas de lui expliquer ce qui a bien pu se passer il y a un an et depuis tout ce temps. Elle soupire, Itziar. Non elle n'a pas envie de continuer à faire la gueule. Non elle ne veut pas continuer à la traiter comme de la merde parce qu'elle sait déjà que quand elle rentrera chez elle, elle va le regretter et s'en vouloir. Elle ne tient pas particulièrement à en remettre une couche. Alors, elle soupire, parce qu'elle n'a pas vraiment envie de s'asseoir autour d'un café avec Penny. Elle décroise les bras de sa poitrine. "Je te propose plutôt qu'on court un peu ensemble si tu veux bien ?" Déclare-t-elle, faisant sa part des choses. Un pas en avant. "On laisse les explications de côté pour aujourd'hui ? A la place t'as qu'à me raconter ce que tu deviens ?" elle ajoute ça en tendant sa main droite devant Penny. Même si elle ne veut pas boire un café avec elle pour l'instant, elle promet au moins d'enterrer la hache de guerre pour ce matin, ce qui lui ressemble déjà un peu plus que son attitude précédente. "Tu crois que tu peux encore tenir le rythme ?" Demande-t-elle. Esquissant un sourire. Le premier à l'attention de Penny aujourd'hui.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyDim 28 Mar - 11:50




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
T’as tout merdé. Une fois de plus. Une connerie supplémentaire à ajouter sur cette liste déjà trop longue de toutes les erreurs que tu as commises dans les douze derniers mois. Tu pourrais te cacher derrière ce statut de victime que t’as l’impression d’avoir de coller à la peau, mais c’est pas ton genre, c’est pas toi de te cacher derrière ça et de ne pas assumer les merdes qui s’empilent dans ta vie depuis l’agression. C’est comme si suite à ça, t’étais incapable de prendre des décisions rationnelles. Comme si suite à ça, t’étais incapable de penser logiquement et que ton besoin de te couper du reste du monde avait primer sur le reste. Tu sais qu’elle aurait sans doute compris Itziar, si t’avais pris la peine de t’expliquer ne serait-ce qu’un minimum sur le comment du pourquoi. Si t’avais donné juste un signe de vie et dit aussi platement que possible qu’en ce moment, tu n’allais pas très bien mais que tu reviendrais quand tu le pourrais. Ça aurait été simple, si simple. Un moindre effort pour éviter une situation comme celle-là. Pour éviter de mettre une pression inutile sur une amitié qui te tenait pourtant à coeur, peu importe ce que tes actions des douze derniers mois pouvaient bien en dire. Mais c’est impossible de faire marche-arrière. Impossible de faire disparaître la colère et la déception qui habitent clairement Itziar en un claquement de doigts. Alors tu subis, plus ou moins bien, chaque commentaire fait par la blonde. Tu répliques parce que t’es piquée et que même si tu sais que t’as ta part de blâme dans cette histoire (le gros du blâme, soyons honnêtes), t’es pas le genre à te laisser insulter sans répliquer moindrement. « Tu sais bien que c’était pas l’opinion que j’avais de toi, mais je comprends pas. Je te comprends pas. » Elle parle au passé. Donc son opinion a changé. Évidemment qu’elle a changé. Toi aussi t’as changé. Et toi non plus, tu comprends pas. « Bienvenue dans le club. » que tu murmures, bien plus pour toi que pour elle alors que tu te demandes vraiment ou vous allez vraiment avec tout ça. T’as l’impression que vous allez droit dans le mur. Tu devrais y être habituée Penny, depuis le temps.

Pourtant, tu essayes de relativiser. Tu prends chaque attaque de la blonde et tu essayes de rester le plus calme possible, de t’expliquer sans jamais vraiment le faire. C’est brouillon, c’est maladroit, mais tu fais de ton mieux pour ne pas envenimer la situation. « Si on est amies pourquoi t’as rien dit alors? Ça t’as pas paru bizarre de zapper comme ça? » Tu échappes un long soupir et puis tu hausses légèrement les épaules tout en secouant la tête. Non, ça t’as pas paru particulièrement bizarre parce que t’arrivais pas vraiment à voir plus loin que le bout de ton nez. Tu ne sais pas comment répondre à la question alors tu restes silencieuse pendant quelques secondes, mais elle insiste la blonde, elle veut des réponses à ses questions et tu comprends parfaitement, elle est en droit de demander mais t’es pas certaine d’avoir la force de lui donner les vraies réponses, ni la force de lui mentir. Rester vague, c’est un peu tout ce qu’il te reste dans l’immédiat et t’as bien peur que ça ne soit pas suffisant pour garder ta place dans la vie de la jeune femme. « Je ne comprends toujours pas pourquoi tu pouvais pas juste me prévenir. Je t’aurai pas demandé un roman. » « J’ai pas de raison, ni d’excuse. » que tu avoues finalement, platement, à défaut de pouvoir véritablement lui expliquer le comment du pourquoi. Et en ce moment, t’as pas l’impression que tu lui dois quoique ce soit, à Itziar. Pas parce qu’elle ne mérite pas de savoir la vérité, mais plutôt parce que t’as pas envie de te sentir forcer à dévoiler ce secret qui te pèse encore. C’est ni le moment ni la place pour avoir cette discussion et t’as besoin qu’elle respecte ça. Tu te dis que si elle ne peut pas comprendre, que si elle insiste trop vite, trop fort, alors essayer de sauver cette amitié sera rien de plus qu’une tentative futile et inutile. « T’aurai juste eu à me dire que t’étais pas capable, j’en aurai pas demandé plus. » « Mais même ça, j’étais pas capable. » Pas capable de prendre ton téléphone et répondre à tous ses messages qui attendaient. Pas capable de faire face au trois-quart des gens qui pourtant s’inquiétaient sincèrement de toi, de ta disparition soudaine. Pas capable de taper trois mots sur ton téléphone, des mois durant. Et puis quand tu t’es finalement sentie assez forte pour le faire, t’as pas eu le courage de joindre tout ceux qui s’étaient inquiétés par le passé, prenant les choses telles qu’elles venaient. T’avais pas recroisé le chemin de la blonde jusqu’au moment ou tu t’étais remise à courir. Et c’était sans doute trop peu, trop tard. Alors quand tu étales les options qui s’offrent à vous, t’as l’impression que c’est un tournant. Ça passe ou ça casse. Et elle te surprend quand elle propose une alternative. « Je te propose qu’on court ensemble si tu veux bien? » Tu lui offres un léger sourire. Elle n’est pas prête pour un tête à tête, et tu ne l’es sans doute pas non plus à bien y réfléchir. « On laisse les explications de côté pour aujourd’hui? À la place t’as qu’à me dire ce que tu deviens? » Tu hoches la tête doucement. Ça, t’as la force et le courage de le faire. « Tu me diras des choses sur toi aussi? » que tu demandes avec un éclairci d’espoir de l’entendre dire qu’elle n’est pas prête à faire complètement une croix sur toi et sur votre amitié, malgré ce tête à tête échauffé. « Tu crois que tu peux encore tenir le rythme? » Elle te met au défi, tu le vois dans ses yeux et dans cette tentative de sourire qu’elle s’ose enfin à t’offrir. « Je crois que je pourrais te surprendre. » que tu rétorques, déjà prête à reprendre la course. T’es déjà échauffée, tu sais qu’elle aussi. Tu lui fais signe de reprendre et tu viens te placer à ses côtés, comme tu l’as fait des centaines de fois dans le passé. « J’ai tourné une série avec Netflix. » que tu admets, mélange de timidité et de fierté dans la voix alors que tu as peur qu’elle voit là une contradiction avec tout ce que tu viens de lui admettre à demi-mots. « À Los Angeles. Je viens de revenir ça fait quelques semaines à peine. »
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyDim 4 Avr - 0:14



Elle n'a pas de raison. Elle n'a pas d'excuse non plus, Penny. Ca a le mérite d'être clair. Elle a le mérite d'être honnête. Itziar ne peut pas le nier, malgré le soupir qu'elle laisse échapper. Ce n'était pas ce qu'elle espérait entendre. Ce n'était pas non plus ce qu'elle voulait entendre. Elle aurait aimé une raison. Même ridicule. Quelque chose qui aurait justifié la fuite de Penny. Qui aurait pu expliquer pourquoi elle l'avait ghostée comme ça, sans avoir l'ombre d'un remords pendant un an. Il n'y avait cependant pas d'excuse. Pas d'explication. Itziar avait deux options à partir de là. Soit elle faisait avec, soit elle restait bornée. Il était aussi facile de faire l'un comme l'autre. Seulement, pour faire avec, il fallait ravaler un peu sa fierté, mettre de côté sa rancœur. Elle n'est pas forcément prête à le faire tout de suite. En un claquement de doigt. Parce qu'elle a quand même été blessée par l'attitude de Penny à son égard et que même si elle n'est pas rancunière pour un sou, il lui faut parfois un peu de temps. Alors, elle, elle s'explique. Un peu plus. Elle dit à Penny ce qu'elle aurait pu faire pour qu'elles n'en n'arrivent pas là toutes les deux. Elle ne lui demandait pas grand-chose. Elle se fichait des détails et même si le strict minimum aurait attisé sa curiosité pendant des semaines. Elle s'en serait contentée, sans se plaindre. Elle aurait accepté. Visiblement. Même ça c'était trop pour l'actrice. Elle n'était pas capable de dire quoi que ce soit. De donner une quelconque explication même des plus vagues. "Ok." Qu'elle finit par répondre, l'espagnole. Parce qu'à un moment, il faut enterrer la hache de guerre et que le fait que Penny soit honnête comme elle l'est actuellement, c'est déjà beaucoup.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule concession qu'elle est prête à faire aujourd'hui. Elle n'est pas prête à accepter la proposition de Penny d'aller boire un café avec elle. Parce qu'aller boire un café, entraînerait sans doute beaucoup de discussions et qu'elles reviendraient irrémédiablement sur le sujet de la discorde. Ce n'était pas le but. Il n'était pas question de tourner en rond, sans trouver un terrain d'entente. Il était plutôt question d'aller de l'avant. De laisser le passé là où il se trouvait et de voir ce que l'avenir avait à offrir. Elle propose de continuer à courir. Après tout, c'était ce qu'elles faisaient régulièrement avant que Penny ne disparaisse de la circulation. Elles se retrouvaient tôt le matin pour courir. Elles parlaient de tout et de rien. De leur vie en général, de leurs derniers projets en date ou des choses plus ou moins excitantes qui se passaient dans leur vie respective. C'était léger, ça faisait du bien et en plus, elle respirait le grand air frais de la plage au petit matin. C'était ce qu'elle proposait à Penny de faire ce matin. Un signe qu'elle était elle aussi prête à faire un effort et à ne pas camper sur ses positions indéfiniment. Elle lui propose de repartir sur le présent. Sur ce qui se passe dans sa vie maintenant, sans tenir compte de ce trou d'un an dont elle ne sait rien du tout. Un peu comme si elles ne s'étaient pas quittées et que l'année passée n'avait pas existé. Elle accepte Penny, ce qui fait sourire Itziar. "Oui, si tu veux. Même s'il n'y a pas énormément à dire." Finalement, en un an, sa vie avait été plutôt stable. Entre ses cours à l'université et son travail au bar. Ca, ça n'avait pas changé. Elle habitait toujours au même endroit, à la différence qu'elle n'habitait plus avec Auden qui avait quitté le loft pour enfin commencer une vraie vie d'adulte avec une femme et un mioche. Finalement, le plus gros changement dans sa vie cette année était sa rencontre avec Matthias. Ce qui était déjà beaucoup pour une seule personne. Un demi-frère qu'elle se découvrait à vingt-six ans. Une histoire rocambolesque qu'elle n'aurait même pas pu imaginer si elle l'avait voulu. Il n'y avait donc pas énormément à dire, mais il y avait quand même des choses à raconter. Cependant, avant ça, elle décide de taquiner un peu Penny. Parce que finalement, malgré le fait qu'elle soit un peu vexée, elle n'en reste pas moins elle-même et il y a des choses plus fortes que tout. L'australienne semble prête à relever le défi. "Je demande qu'à voir." qu'elle lui répond en reprenant sa course, l'actrice à ses côtés. Comme avant. Comme il y a un an. Comme avant, la discussion ne met pas longtemps à démarrer, une fois qu'elles ont trouvé leur rythme de croisière. Penny lui parle de son nouveau projet. "C'est vrai ? Tu as le droit d'en parler un peu ? Genre ça va parler de quoi ? C'est pour quand ? Etc." Elle n'est pas la plus calée en films et séries, Itziar. Elle n'en regarde pas énormément ou elle les écoute simplement en fond sonore pendant qu'elle fait autre chose à côté. Il faut donc que ça l'intéresse réellement pour qu'elle se pose sur son canapé pour ne faire que ça. "Dis moi que ça a rien à voir avec Neighborhood. J'sais que tout le monde aime cette série ici, mais j'y arrive vraiment pas. J'crois que c'est culturel." Qu'elle ajoute en souriant. Elle n'avait jamais caché à Penny son désintérêt total pour cette série qui l'avait pourtant révélée aux yeux du public australien. Puis il y avait Itziar qui quand elle a rencontré Penny n'avait aucune idée qu'elle était célèbre ici et n'avait d'ailleurs jamais entendu parler de la fameuse série. "J'essaierai quand même de regarder, mais m'en veux pas si je finis pas." Car c'était sa spécialité aussi, commencer les séries et ne jamais les finir parce qu'il y avait toujours quelque chose de nouveau qui attirait son attention et qu'elle n'avait pas le temps de tout voir. "Sinon c'était bien Los Angeles ? Ça t'a plu là-bas ? Pas trop compliqué le retour ?" L'ambiance n'était pas la même. Le climat non plus, surtout à cette période ou Los Angeles se voulait bien plus frisquet que Brisbane.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyJeu 15 Avr - 8:58




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
Ça aurait pu être pire. Ça aurait sans aucun doute pu être mieux, mais tu restes persuadée que ça aurait pu être bien pire. Itziar qui accepte tes explications, aussi maigres soient-elles à coups de hochements de tête et de soupirs retenus. La croisée des chemins devant vous, ça semble être un cas de tout ou rien. Soit elle t’offre une nouvelle chance, donne à votre amitié un nouveau souffle devant ce que tu te sens capable de lui offrir, soit vous laissez tout derrière et continuez sur cette lancée ou vous agissez comme si vous n’aviez jamais été rien l’une pour l’autre. Elles sont là et elles sont simples les options et tu espères sincèrement qu’elle va accepter de prendre la première option. Tu sais que tu auras du travail à faire pour regagner sa confiance, que tu ne pourras pas t’imaginer que les choses coulent aussi facilement qu’auparavant entre vous deux et tu le comprends, tu l’acceptes aussi. T’es prête à faire ton bout de chemin et tu espères qu’un jour, tu pourras lui expliquer clairement ce qui s’est passé. Pourquoi tu es disparue de la circulation pendant un an, pourquoi tu n’as pas su être une bonne amie pendant tout ce temps. Tu espères pouvoir lui dire avant que la nouvelle ne sorte. Encore faut-il qu’elle accepte ta proposition. Et il est sincère le sourire qui se place sur tes lèvres quand elle te propose d’aller courir. Quand elle te propose indirectement de prendre le temps, aussi lentement que nécessaire, autant pour elle que pour toi. Elle veut que tu lui parles de toi, tu espères qu’elle aura envie de te parler d’elle. De quoi son quotidien a été rempli dans les douze derniers mois. « Oui, si tu veux. Même s’il n’y a pas énormément à dire. » Tu souris doucement. « Je suis certaine qu’il a dû se passer au moins un ou deux trucs passionnants dans ta vie dans la dernière année. » Et même si ce n’était pas des trucs nécessairement passionnants, tu voulais l’entendre quand même. Les petits détails qui l’ont marqué, les petites joies, les petites peines aussi, si elle avait envie de t’en parler. Mais pour l’instant, c’est l’esprit de compétition entre vous deux qui reprend place alors que vous prenez une douce cadence pour commencer. « Je demande qu’à voir. » Et tu n’allais pas te gêner pour lui montrer que tu n’avais rien perdu de ta vitesse et de ton endurance, malgré la trop longue pause.

Tu lui parles de ton nouveau projet avec une certaine anxiété mais elle semble curieuse d’en apprendre plus ce qui te rassure directement. « C’est vrai? Tu as le droit d’en parler un peu? Genre ça va parler de quoi? C’est pour quand? Etc. » Votre rythme de course est encore plutôt lent, tu n’as pas de mal à courir tout en lui répondant. « C’est une mini-série sous le thème de Noël. Pense comédie romantique allongée, un peu cliché, mais feel good. Enfin, j’espère. La sortie est pour la fin de l’année, les bandes-annonces devraient sortir d’ici quelques deux mois je crois. » Tu n’avais pas été complètement convaincue quand tu avais reçu le rôle d’Annabel six mois plus tôt, pas convaincue par le script, encore moins convaincue que Rory et toi alliez être en mesure de passer au dessus de vos différends quand le tournage a commencé, mais au final, tout s’est bien passé. Au final, les projections sont bonnes pour la série et les mois à Los Angeles auront fait plus de bien que de mal. Tu l’avais longuement appréhender après tout, ton retour devant la caméra, non pas que Itziar en sache quoique ce soit. Tu étais seulement contente de pouvoir parler positivement de ton expérience. « Dis moi que ça a rien à voir avec Neighborhood. J’sais que tout le monde aime cette série ici, mais j’y arrive vraiment pas. J’crois que c’est culturel. » Il est franc le rire qui t’échappe. Ça fait un moment que personne ne t’a parlé de Neighborhood. Elle était drôlement simple, l’époque ou tu enfilais la peau d’Elsie. « C’est vraiment différent, mais je peux pas promettre que c’est bien meilleur. » Tu n’as jamais été la meilleure pour juger de ton propre travail en tant qu’actrice, même si ton opinion personnelle est que Neighborhood avait un scénario bien plus élaboré que la série Netflix, mais bon, tout est relatif quand il est question de télévision et de cinéma. « J’essaierai quand même de regarder, mais m’en veux pas si je finis pas. » « T’inquiète, j’espère que tu pourras me donner ton avis réel. Les réalisateurs s’attendent à un succès, mais j’ai encore du mal à y croire. L’abus de l’utilisation de fausse-neige me laisse suspicieuse. » Essayer de faire croire à une ambiance froide à Los Angeles, c’est un peu perdu d’avance en ton sens. T’aurais bien plus préféré te retrouver dans une ville ou il fait réellement froid, ou l’on trouve réellement de la neige, mais bon. Il fallait savoir se contenter de peu et d’effets spéciaux dans ton métier, tu l’avais rapidement appris. « Sinon c’était bien Los Angeles? Ça t’a plu là-bas? Pas trop compliqué le retour? » Tu secoues la tête légèrement. « J’ai adoré. C’était la première fois que j’allais aux États-Unis. Ou ailleurs qu’en Australie en fait. » Tu avais fait des rencontres époustouflantes, tu avais utilisé tes quelques journées de congé pour découvrir la ville, te baigner dans l’ambiance d’Hollywood avec l’espoir qu’un jour peut-être, tu y trouveras ta place de manière permanente. « Le retour est brutal, mais j’ai un nouveau projet dans lequel me plonger, ça m’occupe les idées. » Tu es nerveuse à l’idée de ce nouveau projet, mais c’est le genre de stress dont tu as besoin en ce moment, ça te garde la tête en dehors de tout ce qui devra venir plus tard dans l’année, la plainte et Byers et tout le reste. « T’es déjà allée? À LA? » Tu veux qu’elle te parle d’elle un peu, parce qu’elle t’a manqué, bien plus que tu ne l’avais réalisé jusqu’à maintenant.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptySam 17 Avr - 23:59



Elle sourit, Itziar. Elle se décrispe un peu. Elle n'est pas rancunière. Elle a tendance à vite oublier. Malgré le fait qu'elle ait été blessée. Elle a accepté l'explication de Penny. Elle a accepté d'enterrer la hache de guerre. Elle ne peut pas promettre qu'elles reprendront leur amitié là où elles l'avaient laissée il y a un an. Pas tout de suite. Pas dans l'immédiat. Parce que même si elle pardonnait vite, Itziar, elle avait besoin de temps. Elle ne pouvait pas faire semblant de ne pas avoir été blessée par la disparition soudaine de Penny. Elle est honnête avec elle. Elle ne lui ferme pas la porte pour autant. Elle est prête à lui parler d'elle. A lui faire un récapitulatif de ce qui avait bien pu se passer dans sa vie ces douze derniers mois. Même si elle maintient qu'il n'y a pas grand-chose à dire. Elle n'a pas une vie aussi chargée que celle de l'australienne. Elle ne court pas les plateaux de tournages et les castings. Son lieu de travail est toujours le même. Soir après soir, elle revient toujours dans son bar populaire de Fortitude Valley avec ses habitués et ses petites habitudes. Même dans ses études il n'y a pas grand-chose à dire, elle a bientôt fini, mais n'en est pas encore débarrassée. Il lui reste un dernier effort à fournir. Finalement, c'est sa vie personnelle qui a le plus bougé cette année, à commencer par l'arrivée de Matthias dans sa vie. "Peut-être un ou deux, allez, en réfléchissant bien." Qu'elle commence en plaisantant avant de continuer un peu plus sérieusement. "J'ai appris que j'avais un demi-frère. C'est lui qui m'a trouvée, j'ai cru à une blague d'abord. Ca me paraissait improbable, mais non, j'ai bel et bien un demi-frère un peu plus âgé que moi. Il s'appelle Matthias, il est adorable." Elle s'en voulait encore de la manière dont elle l'avait accueillie la première fois. Elle lui avait ri au nez, l'avait pris pour un fou qui se trompait clairement de personne. Avant de réaliser qu'il disait vrai. "J'ai rencontré quelqu'un aussi. Enfin on se connaissait déjà, vaguement." C'était récent avec Rose, cependant ça avait déjà une telle importance pour elle qu'elle ne pouvait pas ne pas le mentionner. "Et à part ça, tout le reste est exactement pareil qu'il y a un an. Tu vois, pas grand-chose quoi." Elle n'avait pas gagné à la loterie, elle n'avait pas entrepris un changement de carrière à 180° ou quoi que ce soit du genre.

Elle est curieuse d'en savoir un peu plus sur ce qu'il peut bien se passer dans la vie de Penny ces derniers temps. Elle est contente d'entendre qu'elle a de nouveaux projets pour sa carrière. Elle est contente pour Penny. Il n'y a sans doute rien de pire pour un acteur que de ne pas arriver à décrocher des rôles. Alors, même si l'idée de série qu'elle lui pitch ne l'emballe pas forcément, elle est contente pour elle. Elle se donnera la peine d'y jeter un œil, même si elle ne peut n'y promettre de finir, ni promettre d'apprécier. "Heureusement que t'as fini par feel good parce que clairement tu m'avais perdue à comédie romantique sur le thème de Noël, qui plus est." Pourtant, elle adorait Noël, l'espagnole. C'était même sa fête préférée. Elle adorait l'ambiance, elle adorait les décorations, elle aimait la musique et elle adorait aussi mettre du sien pour acheter des cadeaux pour ses proches. En revanche, elle n'appréciait pas vraiment tous les films qui étaient diffusés, année après année à cette période. Elle avait l'impression que c'était toujours la même chose. Qu'après en avoir regardé un, elle les avait tous vus et de ce fait, avait plus tendance à zapper qu'à se poser devant pour regarder avec attention. Elle donnerait cependant le bénéfice du doute à la mini-série dans laquelle l'australienne allait jouer. Ne serait-ce que pour avoir l'occasion de la voir à l'œuvre et avoir un aperçu de son talent. "Je suis pas certaine que le but d'une comédie romantique sur le thème de Noël soit d'être particulièrement bonne de toute façon. Je crois que tant que c'est divertissant, ça suffit." Elle répond en haussant les épaules. Elle n'était pas calée en cinéma. Elle ne savait pas comment tout cela fonctionnait. Elle ne pouvait que constater ce qu'elle avait eu l'impression de remarquer avec le temps. Elle ne peut s'empêcher de rire cela dit quand elle entend Penny douter du succès de la série. "Je suis sûre que ça va marcher. C'est le genre de truc que tout le monde regarde. Je dis pas que c'est forcément la série que les gens iront re-visionner l'an prochain ou après l'avoir vu une fois, mais si ça sort à la fin de l'année et que la promo est bien faite, ça a tout pour marcher ... Malgré la fausse neige, je ne sais pas pourquoi ils s'entêtent à vouloir transformer Los Angeles en Winter Wonderland, faut tourner à New York ce serait plus crédible." Il y avait sans doute des histoires de budget et de logistique qui venaient se greffer à tout ça, mais il était vrai que du point de vue de la crédibilité, il ne fallait pas trop s'arrêter sur les détails au risque de trouver de grosses incohérences. C'était sur le thème de Noël, il devait y avoir de la neige, à outrance, peu importe le lieu où se tenait l'action. Elle interroge Penny sur son expérience à Los Angeles, outre le tournage et le travail. Elle avait dû avoir le temps d'explorer un petit peu, de profiter de la ville et de ses alentours aussi. Elle était donc curieuse de savoir ce qu'elle avait pu en penser. "C'est vrai ? T'avais jamais quitté l'Australie ? J'aurai pas cru." Elle avait présumé que Penny, en tant qu'actrice, avait déjà eu l'occasion de parcourir le monde. Elle était donc surprise d'apprendre que c'était la première fois qu'elle quittait son pays. "Ca m'étonne pas que le retour soit brutal du coup. C'est un autre projet cinéma ? Ou rien à voir ?" Elle demande, sans trop insister. Elle ne savait pas trop si c'était un projet un peu secret ou quelque chose dont elle souhaitait parler. "J'y suis déjà allée plusieurs fois. J'ai beaucoup voyagé avant d'arriver à Brisbane. Mes parents ont toujours été férus de voyages et on allait toujours à l'étranger dès qu'il y avait des vacances." Elle avait fait le tour du monde dans un sens. Avait posé les pieds sur chaque continent à plusieurs reprises. Elle savait que ce n'était pas le cas de tout le monde et que même si elle ne s'en était pas rendue compte sur le moment, elle avait eu beaucoup de chance de voir tout ce qu'elle avait pu voir.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyLun 26 Avr - 5:00




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
« Peut-être un ou deux, allez, en réfléchissant bien. » Il s’étire davantage, le sourire sur ton visage parce que tu le sais qu’elle fait un effort Itziar. Elle serait amplement dans ses droits de ne rien te dire, de te faire la gueule un peu plus ne serait-ce que pour le fait que tes excuses étaient pathétiques et bien trop en retard et tes explications pratiquement inexistantes. Mais tu fais un pas vers elle et elle fait un pas vers toi et c’est avec impatience que tu attends qu’elle partage les dites nouvelles. « J’ai appris que j’avais un demi-frère. C’est lui qui m’a trouvée, j’ai cru à une blague d’abord. Ça me paraissait improbable, mais non, j’ai bel et bien un demi-frère un peu plus âgé que moi. Il s’appelle Matthias, il est adorable. » Tes yeux s’agrandissent au fur et à mesure qu’elle raconte son anecdote, tu peines à y croire. « Et t’as voulu me faire croire qu’il s’est rien passé!C’est immense comme nouvelle, comment t’as fait pour savoir qu’il disait la vérité? » Tu ne connais pas vraiment l’historique familial de Itziar, mais une chose est certaine, c’est que ce n’est pas le genre d’histoire que tu es habituée d’entendre dans la vie de tous les jours, c’est plutôt digne d’un scénario d’un de ses films de séries B dans lesquels tu tiens un rôle important. « Tu t’entends bien avec lui du coup? Ça se passe comment? » T’es vraiment curieuse, peut-être même un peu trop, de savoir comment ça s’est passé les retrouvailles et comment ça se passe, maintenant qu’elle a eu un peu de temps pour absorber la nouvelle. « J’ai rencontré quelqu’un aussi. Enfin on se connaissait déjà, vaguement. » « Ooooh. » Tu lui offres un sourire taquin à Itziar, sans poser l’une des dizaines de questions qui te passent en tête immédiatement, lui laissant ainsi le choix de t’en dire plus ou non à ce sujet. Tu comprendrais qu’elle ne se sente pas à l’aise de t’en dire plus si vite après tout. « Et à part ça, tout le reste est exactement pareil qu’il y a un an. Tu vois, pas grand-chose quoi. » « Je suis pas certaine qu’on a la même définition de pas grand-chose. » que tu ne peux t’empêcher de répliquer avec un rire alors que vous gagnez tranquillement en vitesse, toujours l’une à côté de l’autre toutefois. « Je suis contente que tu aies rencontré quelqu’un. Et que tout semble aller bien pour toi. » Tu es sincère, tu espères qu’elle le sait.

« Heureusement que t’as fini par feel good parce que clairement tu m’avais perdue à comédie romantique sur le thème de Noël, qui plus est. » « Il m’avait perdu dès l’audition si je peux être vraiment honnête avec toi. » Tu lui faisais assez confiance pour savoir qu’elle n’utiliserait pas tes propos contre toi dans la presse people. La production n’avait rien d’un chef d’oeuvre, tu ne t’imaginais pas gagner le quelconque prix pour cette série, mais elle t’avait remis sur le chemin des plateaux et tu avais été entouré de ta meilleure amie et de Rory, tu n’aurais sans doute pas pu espérer mieux comme première expérience après. « Je suis pas certaine que le but d’une comédie romantique sur le thème de Noël soit d’être particulièrement bonne de toute façon. Je crois que tant que c’est divertissant, ça suffit. » « Je crois que ce l’est. Mais je suis pas certaine d’être un avis particulièrement impartial puisque j’y tiens le rôle principal. » Et si ce n’était pas nécessairement l’histoire la plus palpitante de l’histoire du cinéma, ça n’en était pas moins le rôle principal d’une série Netflix. Bientôt, on verrait ton visage et celui de Rory apparaître en grand dans les coming soon et ça suffisait pour te donner des papillons dans le fond de ton estomac. « Je suis sûre que ça va marcher. C’est le genre de truc que tout le monde regarde. Je dis pas que c’est forcément la série que les gens iront re-visionner l’an prochain ou après l’avoir vu une fois, mais si ça sort à la fin de l’année et que la promo est bien faite, ça a tout pour marcher… Malgré la fausse neige, je ne sais pas pourquoi ils s’entêtent à vouloir transformer Los Angeles en Winter Wonderland, faut tourner à New York ce serait plus crédible. » « Et ça aurait été bien plus froid. J’me dis qu’au moins à LA, j’ai pu profiter de la plage même en plein hiver. » Même si t’aurais bien aimé tourné dans un vrai Winter Wonderland, avec de la vraie neige. Peut-être que tu te serais tannée rapidement toutefois, du froid et de ses effets secondaires, même si tu n’y connais pas grand-chose étant donné que le plus froid qu’il fait à Melbourne en plein hiver, c’est 5 degrés. On est loin des températures dans le négatif que la côte est américaine peut expérimenter. « C’est vrai? T’avais jamais quitté l’Australie? J’aurai pas cru. » Tu secoues doucement la tête, elle n’était pas la seule à te faire le commentaire. Ça avait de quoi être choquant, vu ton métier, mais tu t’étais concentrée sur des rôles ici jusqu’à maintenant, enchaînant les projets sans vraiment te donner le temps de voyager. « J’ai tourné partout dans le pays, mais jamais ailleurs avant ce projet. J’pense que j’avais peur qu’une fois sortie, j’aurais pas envie de revenir. » Tu échappes un petit rire. Encore aujourd’hui, tu étais incertaine à savoir si tu préférais concentrer ta carrière ici ou si tu rêvais encore de cette visibilité internationale. Ce qui était autrefois sûr l’était beaucoup moins depuis un an. « Ça m’étonne pas que le retour soit brutal du coup. C’est un autre projet cinéma? Ou rien à voir? » « Oui, un projet au grand-écran cette fois. » Et toute la nervosité qui vient avec vu comment le dernier projet s’était terminé. Mais il te fallait rester positive. Tout allait bien se passer. « J’y suis déjà allée plusieurs fois. J’ai beaucoup voyagé avant d’arriver à Brisbane. Mes parents ont toujours été férus de voyages et on allait toujours à l’étranger dès qu’il y avait des vacances. » « Wow. » Ça fait rêver, il n’y a pas à dire. Tes parents avaient toujours privilégié les voyages dans le pays et avec ton frère, ça avait toujours été plus simple de garder les déplacement au plus simple. « Est-ce que tu voyages encore beaucoup, depuis que tu es ici? » Tu ne te souviens pas d’avoir parler voyage avec elle, tu es certaine qu’elle a beaucoup d’anecdotes. « C’est quoi ton endroit préféré que tu as pu visiter? »
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyDim 2 Mai - 22:31



Elle rit, Itziar. Elle ne peut s'en empêcher face à la réaction de Penny. Finalement, dit tout haut, elle a peut-être tendance à banaliser les choses. C'est sûr que ce n'est pas rien de se découvrir un demi-frère à vingt-six ans passés, à l'autre bout de la planète. C'est improbable. C'est le genre de choses qu'on pourrait voir dans un film plus qu'ailleurs. C'est aussi pour ça qu'elle avait eu l'impression qu'il se moquait d'elle. Qu'à tout moment elle allait voir débouler une équipe de tournage, caméras sur l'épaule pour lui annoncer que ce n'était qu'une énième émission de canulars en tout genre. Ça aurait été crédible. Peut-être plus que le fait qu'il soit de la même famille. "Oui, bon, j'ai peut-être fait quelques raccourcis." Qu'elle répond en riant avant de finalement répondre à la question de l'actrice. "Il avait des lettres. Que mon père avait écrit à sa mère à l'époque. Je savais qu'il avait étudié ici pendant un an aussi, mais je savais pas qu'il avait eu une copine là-bas. Elle lui a jamais dit qu'elle était enceinte." D'ailleurs, il n'était toujours pas au courant qu'il avait un fils. Il n'y avait pour l'instant qu'Itziar qui était dans la confidence. Elle comptait en parler à sa mère à elle. Quant à leur père, elle laissait à Matthias le loisir de le faire quand il se sentirait prêt. Ce n'était pas à elle d'en parler et elle ne comptait pas le faire. A moins qu'il lui demande et qu'il soit certain de son choix. "On s'entend très bien. On apprend à se connaître petit à petit. C'est assez étrange comme process finalement je trouve. J'ai bien intégré qu'on partageait le même sang, mais du coup ça fait étrange de devoir poser des questions complètement banales, qu'on poserait normalement à un inconnu." Qu'elle tente d'expliquer comme elle peut. Elle même elle ne sait pas vraiment comment décrire ce qu'elle ressent. Ce n'est pas quelque chose qu'elle a connu auparavant. Ce qui est normal. Elle n'est cependant pas du genre à s'intéresser aux moindre petits détails de la vie des gens qui croisent son chemin, cependant, avec Matthias, ça semble nécessaire. Comme s'il fallait rattraper vingt-six ans durant lesquels ils ignoraient jusqu'à l'existence même de l'autre. "On a émis l'idée d'aller ensemble à Madrid, pour qu'il puisse rencontrer notre père. C'est qu'un projet pour l'instant, mais je pense que ça nous rapprocherait sans aucun doute." Bien sûr, il y avait aussi un facteur important à prendre en compte : leur père était derrière les barreaux et il fallait donc qu'ils se penchent sur la logistique avant de s'envoler pour l'Espagne. Le plus compliqué était là. Ils avaient le temps d'en discuter un peu plus et d'organiser tout ça sans précipitation. Il n'y avait pas le feu. "J'aurai peut-être dû dire, 'quelques trucs' plutôt que 'pas grand-chose', mais tu sais que j'aime bien exagérer." Qu'elle répond en plaisantant. Il était compliqué de résumer une année entière. Une année ou finalement, il n'y avait pas eu beaucoup de changements dans sa vie. Il n'y avait pas eu de succession d'évènements nouveaux, chamboulant sa vie encore et encore. Elle en retenait deux. Les plus importants. Ceux qui ont bousculé son quotidien, la tirant à leur façon de la confortable routine dans laquelle elle avait l'habitude de se trouver. "Merci en tout cas. J'ai vraiment pas à me plaindre, la vie est particulièrement sympa en ce moment." Qu'elle répond en souriant. Touchée par les mots de Penny.

Elle est intéressée par ce que la jeune femme a à lui raconter. Elle a l'impression qu'elles reviennent un an en arrière, comme si rien n'avait changé. Comme si Penny n'avait pas disparu de la circulation sans un mot. "Attend, ils t'ont perdue dès l'audition, mais t'as quand même accepté le rôle ? Je crois qu'il y a plein de choses que j'ignore du monde du cinéma." Peut-être que les acteurs n'étaient pas bien différents d'eux, les gens dans l'ombre avec des métiers un peu plus classiques qui n'ont pas forcément le loisir de choisir ce qu'ils font de leur vie. Pas le loisir non plus de refuser un poste ne leur correspondant pas vraiment, faute de mieux, parce qu'il faut bien payer les factures. Il lui semblait que c'était finalement la même chose pour le monde du septième art et ne refusait pas un rôle qui veut. Elle se dit peu objective, Penny. Ca fait sourire Itziar. "T'en fait pas. Je te dirai ce que j'en pense, sans langue de bois. Je saurai faire la différence entre ta prestation d'actrice et le caractère divertissant, ou non, de ce film." Oui, parce que s'il s'avérait que c'était un navet, ça ne voulait pas dire que le jeu de Penny était mauvais. Ca ne voulait pas non plus dire qu'elle n'avait pas été capable de rendre le film intéressant. Si ce n'était pas divertissant. Ce n'était pas la faute de l'actrice et n'avait rien à voir avec son talent. En revanche, ça avait tout à voir avec le talent des scénaristes et de tous les protagonistes chargés de la production du film. L'actrice, elle, faisait avec ce qu'on lui donnait. Cependant, même si elle, Itziar, elle était plutôt catégorique sur ce qu'elle pensait des films de noël, cul-cul la praline, elle savait que c'était des films qui marchaient en général. Pas forcément des films qui duraient dans le temps et qui pousseraient les gens à acheter un DVD, mais c'était le genre de films qui plaisaient en fin d'année. Ca faisait partie intégrante de tout le folklore qu'on pouvait trouver autour des fêtes de fin d'année. "That's the spirit!" qu'elle lui lance en plaisantant avant de continuer "Tu vois tu viens de trouver pourquoi il valait mieux utiliser de la fausse neige à Los Angeles, même si c'est pas crédible plutôt que de tourner là où il fait vraiment froid." C'était un avantage. Elle aurait même pu dire que tout avait été calculé par la production pour qu'elle puisse profiter de la plage lors de ses moments off. D'autant plus que la météo californienne était bien plus clémente que le temps qu'il pouvait faire à New York et pour une australienne qui n'avait jamais quitté son pays, ça évitait un choc trop important. "Et donc ? Est-ce que cette peur s'est avérée réelle ? Ou est-ce que t'es quand même bien contente d'être rentrée à la maison ? Même si c'est un peu brutal." qu'elle demande, curieuse de connaître le ressenti de l'actrice à ce sujet. Elle, elle avait eu la chance de beaucoup voyagé avant d'arriver à Brisbane. Elle avait mis du temps à réaliser que c'était une chance, plus que quelque chose de complètement normal. Cependant, elle se souvient qu'à chaque fois, elle était partagée entre la joie de rentrer chez elle et une certaine nostalgie de quitter un quelconque environnement inconnu dans lequel elle avait évolué pendant quelques semaines. "Oh, un projet grand écran ! Ca y est tu rentres dans la cour des grands là ! Qu'est-ce que ça fait de se retrouver sur un projet comme ça ?" Elle demande, elle grappille des informations ici et là, même si elle sait pertinemment que Penny ne doit pas avoir le droit d'en dire beaucoup. Alors, elle cible un peu ses questions. Elle ne rentre pas dans les détails et reste sur l'expérience en elle-même. Puis elle fait non de la tête Itziar, quand la jeune femme l'interroge sur ses voyages. "Depuis trois ans que je suis là, j'ai pas bougé. Je voyageais surtout avec mes parents quand j'étais plus jeune. Puis après avec des amis. Je suis allée un peu partout." Elle ne comptait plus le nombre de pays qu'elle avait visité et en y pensant bien, ce qui lui manquait le plus de sa vie d'avant, c'était ce privilège là. Celui de pouvoir aller d'un pays à l'autre sans se soucier du prix que ça pouvait coûter. Il n'y avait aucune limite à l'époque. "C'est dur de choisir un seul endroit tellement il y a des belles choses partout, mais j'ai vraiment adoré les îles Fidji, j'ai jamais vu de paysages aussi paradisiaques que là-bas. C'est un autre monde." qu'elle déclare. Elle aurait pu en citer plein d'autres, des endroits. Elle avait beaucoup parcouru l'Asie aussi, avec ses parents et gardait de très bon souvenirs de tout ce qu'elle avait pu voir là-bas aussi.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyMer 12 Mai - 10:40




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
« Oui, bon, j’ai peut-être fait quelques raccourcis. » Et encore, c’est peu dire. Tu échappes un nouveau rire tout en secouant doucement la tête, pose des questions par curiosité sans vraiment savoir si elle va te répondre, Itziar. Mais elle continue de te surprendre et pendant quelques instants, il serait facile de croire que la dernière année n’a jamais eu lieu, que vous vous retrouvez pour courir comme vous l’avez fait des dizaines de fois auparavant. « Il avait des lettres. Que mon père avait écrit à sa mère à l’époque. Je savais qu’il avait étudié ici pendant un an aussi, mais je savais pas qu’il avait eu une copine là-bas. Elle lui a jamais dit qu’elle était enceinte. » Tes yeux s’agrandissent à nouveau. C’est une histoire complètement folle, le genre qu’on lit dans les livres et t’es surprise de l’aisance avec laquelle Iz te raconte tout ça. « On s’entend très bien. On apprend à se connaître petit à petit. C’est assez étrange comme process finalement je trouve. J’ai bien intégré qu’on partageait le même sang, mais du coup ça fait étrange de devoir poser des questions complètement banales, qu’on poserait normalement à un inconnu. » « Faut bien commencer quelque part. » C’est sûr que de commencer du début après autant d’années sans être au courant de l’existence de l’autre, ça n’a rien d’une situation normale ou facile à imaginer, mais pour une chance de développer un bon lien, il faut passer dans les étapes en ordre. Du moins, tu imagines que c’est comme ça que ça fonctionne, c’est pas comme si tu en avais la moindre idée en fait. « On a émis l’idée d’aller à Madrid ensemble, pour qu’il puisse rencontrer notre père. C’est qu’un projet pour l’instant, mais je pense que ça nous rapprocherait sans doute. » « Ton père pense quoi de tout ça? » Elle a dit que la mère de son demi-frère ne lui avait jamais dit qu’elle était enceinte, est-ce qu’il sait maintenant? Ou est-ce que la nouvelle ne s’est pas encore officiellement rendue à lui? T’es complètement fascinée par cette histoire, tu pourrais poser tellement de questions, mais tu te retiens, lui laisse décidé (en grande partie) des détails qu’elle a envie de te dire. « J’aurai peut-être dû dire ‘quelques trucs’ plutôt que ‘pas grand-chose’, mais tu sais que j’aime bien exagérer. » « Ouais, là c’était le contraire d’exagérer par contre. Si j’étais toi, je pense que je dramatiserais à chaque fois que je raconte l’histoire. Genre, les détails deviennent de plus en plus extravagants à chaque fois. » T’es une actrice après tout, t’as une petite tendance à la dramatisation. « Merci en tout cas. J’ai vraiment pas à me plaindre, la vie est particulièrement sympa en ce moment. » « J’espère que ça va continuer comme ça. » Et tu espères qu’elle te laissera être là à nouveau pour le partager avec elle.

« Attend, ils t’ont perdue dès l’audition, mais t’as quand même accepté le rôle? Je crois qu’il y a plein de choses que j’ignore du monde du cinéma. » « Quand c’est la première offre que tu reçois en presque un an, tu la prends sans trop te poser de questions. Surtout pour une boîte aussi influente que Netflix. » T’as crois pendant plusieurs mois qu’il n’y aurait pas de retour possible pour toi après les différents scandales créés par l’annulation du tournage de The Trail’s End mais t’avais finalement eu une chance et t’étais sautée dessus, même si ce n’était en rien le rôle d’une vie. « T’en fait pas. Je te dirai ce que j’en pense, sans langue de bois. Je saurai faire la différence entre ta prestation d’actrice et le caractère divertissant, ou non, de ce film. » « C’est bon, je compte sur toi. » que tu rajoutes en un rire. Tu sais qu’elle ne t’épargnera pas Itziar, elle est d’une honnêteté brute mais rafraîchissante au fond, même quand quelques minutes à peine tu en faisais les frais et pas de la meilleure manière qui soit. « That’s the spirit! Tu vois tu viens de trouver pourquoi il valait mieux utiliser de la fausse neige à Los Angeles, même si c’est pas crédible plutôt que de tourner là ou il fait vraiment froid. » Tu ris de plus belle, hoche la tête alors que tu prends un peu plus de vitesse dans ta course, la blonde toujours à tes côtés. « Et donc? Est-ce que cette peur s’est avérée réelle? Ou est-ce que tu es contente d’être rentrée à la maison? Même si c’est un peu brutal. » Tu ne sais pas vraiment quoi répondre à ça. Tu es encore un peu mélangée pour être bien honnête. « J’en suis encore à faire le bilan à savoir si les mauvais souvenirs ici prennent plus de place que les raisons pour lesquelles j’ai dû mal m’imaginer partir pour de bon. » La vérité c’est que tu évites d’y penser trop longuement, effrayée de découvrir une réponse que tu n’aimes pas, sans savoir laquelle tu ne veux pas entendre. « Oh, un projet grand écran! Ça y est tu rentres dans la cour des grands là! Qu’est-ce que ça fait de se retrouver sur un projet comme celui-là? » « J’ai peur que ça me file encore entre les doigts. » que tu lui avoues sans vraiment y réfléchir. Tu te racles la gorge doucement, prend un peu de vitesse, comme si tu cherchais un peu à fuir la question, mais tu finis par ajouter : « Je garde beaucoup d’appréhension après ce qui s’est passé l’année dernière. » Est-ce qu’elle va finir par faire le lien entre l’annulation de ton tournage et ta disparition? Tu ne sais pas. Peut-être que ce serait plus simple au fond, si elle trouvait les réponses par elle-même. « Depuis trois ans que je suis là, j’ai pas bougé. Je voyageais surtout avec mes parents quand j’étais plus jeune. Puis après avec des amis. Je suis allée un peu partout. » « Ça te manque? » Tu imagines que oui, surtout qu’elle donne vraiment l’impression d’avoir voyagé beaucoup avant de s’installer ici. Pour une fille qui a le bougeotte comme ça, ça doit être long, trois ans au même endroit. « C’est dur de choisir un seul endroit tellement il y a des belles choses partout, mais j’ai vraiment adoré les îles Fidji, j’ai jamais vu des paysages aussi paradisiaques que là-bas. C’est un autre monde. » « Tu me fais rêver là. » que tu admets alors que tu vois son regard s’illuminer à l’évocation du souvenir. Il faut vraiment que tu prennes le temps de voyager plus. T’en as toujours rêver et t’as rien qui te retient au fond. Après le tournage de ce film, tu te fais la promesse de partir. Quelques semaines, quelques mois peut-être. Disparaître après ta plainte. C’est peut-être le meilleur plan au fond. « T’as des plans pour repartir quelque part prochainement? À part Madrid. » Puis sans prévenir, tu files à toute vitesse, lui offre un regard pour lui faire comprendre qu’il s’agit maintenant du sprint final, pour lui prouver une bonne fois pour toute que t’as vraiment rien perdu. Que le temps a passé, que certaines choses ont changé, que t’es un peu plus brisée que la dernière fois qu’elle t’a vu, mais qu’au fond de tout, t’es encore la même Penny.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas
Itziar Cortés de Aguilar
Itziar Cortés de Aguilar
les nouvelles opportunités
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans. (29.01.1994)
SURNOM : Izzie.
STATUT : I've got a really bad feeling I'm gonna love you so good.
MÉTIER : Serveuse dans un bar à Fortitude Valley pour encore quelques semaines, après presque 5 ans de bons et loyaux services. Co-propriétaire du Paradise City, un club de strip-tease qu'elle s'apprête à ouvrir à Redcliffe avec Lara.
LOGEMENT : #148 edward street à spring hill. Un loft qu'elle loue pour presque rien, comme sa récompense pour avoir été la coloc du propriétaire.
things i'll never say (itziar) Gif1
POSTS : 18454 POINTS : 515

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : A Brisbane depuis mai 2017 - Diplôme de communication et management obtenu en 2021 - Ancienne gosse de riche - Passe son temps à la plage à ses heures perdues - Joue de la guitare - Son père est en prison - Ne tient pas en place.
RPs EN COURS : things i'll never say (itziar) Tumblr_pc9s98LUtj1tpq5l4o4_250
ROSE ❥ Cause baby when I sleep, I dream of you. And when I'm awake, that's all I do. Think about every detail you have. Do you know how in love with you I am? Do you see how in love with you I am ? Every thing that you do, it makes my heart stop.

things i'll never say (itziar) Bggg-1
LARA ❥ Oh so, dressed so fancy like Sid and Nancy. Walkin' Killer Queen, gotta keep 'em guessin'. So baby come pass me a lighter. We're gonna leave 'em on fire. We're the sinners and the blessings.

things i'll never say (itziar) Tumblr_inline_nym0gqNPoj1tae3h3_250
EASY² ❥ We put our glass to the sky and lift up. And live tonight cause you can't take it with ya. So raise a pint for the people that aren't with us and live tonight cause you can't take it with ya.

Levi#2 - Matthias#3 - Rose#4 - Jordan#2 - Lara#7 - Clara#4 - Jo#1

RPs EN ATTENTE : Easy²#5
RPs TERMINÉS : Clara#1 - Andy#1 - Easy²#1 - Sage - Andy#2 - Les fêtards - Clara#2 - Adrian - Connor - Nathan - Archie#1 - Paul - Andy#3 - Elora#1 - Dimension fantôme - Easy²#2 (zombies) - Andy#4 - Wendy - Leah - Asher - Primrose - John#1 - Auden#1 - Andy#5 - Levi - Elora#2 - Lukà (zombies) - Serinda - Lukà#1 - Archie#2 - Freya#1 - John#2 - Auden&Andy - Abel#1 - Noa & Andy - Lara#1 - Eliott (fantômes) - Elias - Easy²#3 - Clara#3 - Jordan - Serinda#1 - Lara#2 - Auden#3 - Knox#1 - Lara#3 - Matthias#1 - Louisa&Anastasia - Knox#2 - Rose#1 - James (Secret Santa) - Lara#4 - Matthias#2 - Elias#2 - Penny - Lara#5 - Rose#2 - Knox#3 & Ana#2 - Rose#3 (pride) - Lara#6 - Easy²#4
AVATAR : Perrie Edwards.
CRÉDITS : Joseph (Dessin) Jamie (UB) Midnight Shadow (Avatar) Little Mix Edit (gifs).
DC : Sohan & Talia.
PSEUDO : Sockie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 12/04/2018
https://www.30yearsstillyoung.com/t19496-itziar-kingdom-sacked-attacked-and-dethroned-finie https://www.30yearsstillyoung.com/t19589-itziar-at-least-i-got-my-friends https://www.30yearsstillyoung.com/t19590-itziar-cortes-de-aguilar https://www.30yearsstillyoung.com/t19888-itziar-cortes-de-aguilar

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyMar 18 Mai - 22:49



La question la plus évidente arrive finalement. Que pense son père, leur père de cette histoire. Elle hausse les épaules en guise de réponse initiale avant de prendre la parole. "Il le sait pas encore. Il y a que moi pour l'instant. Je me sens pas légitime à lui dire et quant à Matthias, disons que c'est pas évident pour lui de le contacter." Qu'elle répond. Sans trop préciser plus que cela. Parce que Penny ne sait pas que son père est en prison depuis plus de trois ans. Elle ne sait pas que c'est une des raisons l'ayant poussée à quitter l'Espagne. Elle n'a pas particulièrement envie de lui annoncer, là, comme ça, dans ces conditions. Alors, elle reste vague. Elle ne ment pas pour autant. Prison ou pas prison, il ne serait pas forcément simple pour Matthias de contacter Antonio. La distance ne facilitait pas les choses. Elle était persuadée que ce n'était pas le genre de nouvelle que l'on pouvait annoncer autrement que de vive voix, en personne. Une rencontre était de mise. Rencontre qui était le but de ce potentiel voyage en Espagne dont ils avaient commencé à parler. Une rencontre qui n'était pas si simple à mettre en place compte tenu de la situation, mais ça c'était un détail sur lequel ils auraient le temps de se pencher quand tout serait un peu plus concret pour eux. Pour l'heure, elle ne peut s'empêcher de rire. Ce qui lui ressemblait bien plus que sa mauvaise humeur précédente. Elle rit quand Penny lui conseille de dramatiser l'histoire à chaque fois qu'elle doit la raconter à quelqu'un de nouveau. L'idée n'est pas mauvaise. Elle rendrait une histoire peu commune et intéressante, encore plus intéressante qu'elle ne l'est déjà et puis, pour elle, ce serait un moyen d'imaginer à quel point tout ceci aurait pu être encore plus rocambolesque. "J'y penserai, même si j'ai malheureusement pas tes talents d'actrice et que je serai donc pas forcément très crédible." Répond-elle en plaisantant. Après tout, est-ce qu'être crédible avait une réelle importance dans cette situation ? Rien n'était moins sûr. Ca donnerait donc un peu de piquant à cette histoire déjà hors du commun, ce qui n'était pas si mal que ça. A défaut de pouvoir être dramatique et crédible à la fois. "C'est gentil. J'espère que ça va continuer comme ça aussi." Qu'elle répond à Penny. Elle n'avait à se plaindre de rien ces derniers temps et c'était plutôt agréable, il fallait bien le reconnaître. Elle comptait donc s'accrocher à ces bonnes ondes aussi longtemps qu'elle le pourrait.

Pour Penny aussi ça a l'air d'aller. Sur le plan professionnel tout du moins, ce qui est déjà un bon début. Elle ne semble pas manquer de projets même si certains semblent l'emballer plus que d'autres. Indirectement, elle en apprend un peu plus sur ce que ça signifie d'être actrice quand on n'est pas Angelina Jolie ou Meryl Streep. Quand on n'a pas forcément le loisir de refuser des rôles qui ne nous plaisent pas plus que ça. Que finalement, pour réussir il faut parfois accepter des projets qui ne semblent pas être les plus intéressants pour le papier. Elle imagine que c'est comme ça que Penny se fera un nom. Comme ça aussi qu'elle aura l'occasion de se faire connaître en dehors de l'Australie et de s'offrir une carrière à l'international. Il fallait sans doute être complètement fou pour refuser un rôle pour un programme original de Netflix. Même s'il s'agissait d'un film de Noël un peu cul-cul. "Vu comme ça, c'est sûr que ça aurait sans doute été une énorme erreur que de refuser." A moins qu'elle soit satisfaite avec sa carrière telle qu'elle était et n'aspirait pas à plus, ce dont Itziar doutait fortement. Elle le comprenait tout autant, d'ailleurs. Elle comprenait qu'en tant qu'artiste, elle veuille se faire un nom ailleurs qu'en Australie. Elle comprenait aussi, cela dit, que l'australienne avait du mal à s'imaginer vivre ailleurs qu'ici, chez elle. Elle-même aurait juré, pendant des années, qu'elle ne quitterait jamais l'Espagne et encore moins Madrid. Elle n'avait jamais eu cette envie. Elle avait la chance de pouvoir voyager quand bon lui semblait, alors elle ne ressentait pas ce besoin de partir et quand elle partait, elle était finalement toujours contente de rentrer chez elle après avoir profité pendant deux ou trois semaines. Puis elle était partie. Pour de bon. Elle avait tout quitté. Tout laissé derrière elle sans se retourner. Elle n'avait jamais regretté. Elle n'avait pourtant pas imaginé qu'elle pourrait se sentir chez elle à des milliers de kilomètres de son pays natal et pourtant, c'était bel et bien le cas. "T'es pas obligée de partir demain de toute façon. Si j'avais un conseil, ce serait de pas trop y penser et de pas trop te prendre la tête. Faut surtout faire confiance à son instinct pour ce genre de choses." Qu'elle conclut en haussant les épaules. La question ne se posait pas vraiment pour l'instant, alors à quoi bon se torturer l'esprit avec des pour et des contres quand il était possible de voguer au grès des vents. Surtout qu'elle semblait avoir d'autres inquiétudes, l'actrice. "Pourquoi ça te filerait entre les doigts ?" Qu'elle demande avant d'ajouter. "C'est ce qui s'est passé l'année dernière ?" Elle n'est pas sûre d'où Penny veut en venir. Elle savait que Penny travaillait sur un projet aussi l'an dernier. Puis la jeune femme a disparu de sa vie et elle n'a plus entendu parler du projet non plus. Est-ce le hasard ? Où est-ce qu'inconsciemment elle a arrêté de prêter attention au projet parce que Penny ne faisait plus partie de sa vie ? Peut-être un peu des deux. Elle ne veut pas insister cela dit. Elle a bien compris que c'était un sujet sensible pour l'australienne. Parler voyage est donc plus neutre. C'est un sujet dénué de tout soucis. "Un peu, j'dois bien l'avouer. Après c'est vaste ici et il y a plein d'endroits à découvrir. Ca compense un peu." Qu'elle répond honnêtement. Elle avait dû revoir ses exigences à la baisse quand elle s'était retrouvée sans le sous. Plus questions de sauter dans un avion à la dernière minute pour partir vers une destination au hasard. Elle n'avait pas quitté l'Australie depuis trois ans et ça commençait un peu à la titiller. Elle se faisait rêver elle-même à en parler là, avec Penny. "T'inquiètes pas, bientôt c'est toi qui me fera rêver avec tous tes lieux de tournages plus incroyables les uns que les autres." Parce qu'elle avait foi en elle et en sa capacité à réussir dans le milieu. "Puis j'ai aucun autre projet que Madrid et encore, rien n'est planifié, donc t'as vraiment le temps de te rattraper et me rendre jalouse." Qu'elle a à peine le temps de répondre avant que Penny ne se mette à filer dans un sprint final. Elle met un coup de cravache, elle aussi et accélère la cadence dans le but de la rattraper en vain. "Je savais pas que tu faisais dans la triche maintenant !" qu'elle lance en riant quand elle arrive enfin à la hauteur de Penny. "Crois bien que tu m'auras pas si facilement la prochaine fois." Ajoute t-elle. Sa manière de confirmer qu'il y aurait bien une prochaine fois, si Penny le souhaitait.



things i'll never say (itziar) 873483867:
 
Revenir en haut Aller en bas
Penny Stringer
Penny Stringer
l’ère de l'apaisement
Voir le profil de l'utilisateur
things i'll never say (itziar) 7vHkInU ÂGE : vingt-neuf ans (03.08.1992)
SURNOM : penny étant déjà le surnom de penelope, difficile de faire bien plus court.
STATUT : tout va incroyablement vite et tu paniques (un peu), mais une chose est certaine: tu aimes isaac et ce bébé surprise qui pousse sous ton nombril.
MÉTIER : actrice et bénévole dans plusieurs organismes.
LOGEMENT : ton loft a une jolie pancarte "à vendre" devant et toi, tu t'es officiellement installée au #17 sherwood road, à toowong, dans la maison d'isaac qui est devenue vôtre.
things i'll never say (itziar) Emmaroberts-milaprint
POSTS : 11051 POINTS : 7150

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : elle a un jeune frère autiste qu'elle aime plus que tout et surprotège › victime d'une agression sexuelle commisse en février 2020 par un réalisateur connu, elle a finalement levé le silence et porté plainte contre lui › sa carrière reprend doucement de l'élan, mais elle est incertaine de ce qu'elle veut › elle fait du bénévolat auprès des enfants malades depuis novembre 2020 sous les traits de la princesse ariel › pétillante, curieuse et passionnée, elle retrouve enfin un sentiment de bonheur après une année difficile.
RPs EN COURS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-4
penisy ☽ sun in my eyes, navy blue skies. you are the reason i can survive. we turn off the phones to just be alone. we'll draw the curtains and never leave home. i had a nightmare, but now that i'm not scared. this is how you fall in love. let go and i'll hold you up. so pull me tight and close your eyes. oh, my love, side to side. "what's easy is right", my mother's advice. you are the reason i never think twice. wherever we go, what glitters is gold. you'll be my best friend until we grow old.

things i'll never say (itziar) Sowm
stringers ☽ how the hell did we wind up here. you're hitting rock bottom and i'm full of fear. the cold wind has frozen your heart. lets re-write this story and make it a long one. it's broken and falling apart. i won't let you lose who you are. you're lost in this lonely light. trying to kill the pain you're feeling. lost, but i'm here tonight.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker
sutton ☽ sometimes in our lives. we all have pain. we all have sorrow. but if we are wise. we know that there's always tomorrow. lean on me when you're not strong. and i'll be your friend, i'll help you carry on. for it won't be long. till I'm gonna need somebody to lean on. please swallow your pride if i have things you need to borrow. for no one can fill those of your needs that you won't let show. you just call on me brother when you need a hand. we all need somebody to lean on.

things i'll never say (itziar) PC8GJaYC_o
cringer ☽ today was gonna be the day but they'll never throw it back to you. by now you should've somehow realized what you're not to do. i don't believe that anybody feels the way i do about you now. and all the roads that lead you there were winding. and all the lights that light the way are blinding. there are many things that i would like to say to you but i don't know how.

things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-11
minny ☽ it's been so long, been so much time. the years have passed, but still, you're on my mind. so tell me, is it fate or just an illusion? we'd make love, and then we'd fight. started blowing up like dynamite in this. in the hurt game can't win if we're losing.

things i'll never say (itziar) 98c0478313a35e20748bfa432c6438c9
jonny ☽ don't know if i can do this on my own. why do you have to leave me? it seems i'm losing something deep inside of me. hold on onto me. now i see, everybody hurts some days. it's okay to be afraid. everybody hurts. everybody screams. everybody feels this way, and it's okay. it feels like nothing really matters anymore. when you're gone i can't breathe and i know you never meant to make me feel this way.

(20)angus #2birdie #3chiarahunter #3isaac #9isaac #10jensen's christmasjeremiah #3jordan #7joy #8julianamabel #2maddy #2oakleyphoeberory #9shiloh #2swann #6.

flashbacksfreddy #2 (jan. 2021)micah #3 (2014).
RPs EN ATTENTE : erika #2 › juliana #2 › sergio › you?

things i'll never say (itziar) Pennyyytinder
compte actif d'avril à juillet 2021.
RPs TERMINÉS :
things i'll never say (itziar) Ezgif-com-gif-maker-7
penisycause baby, the best part of me is you.
#1#2#3#4#5#6#7#8#9#10.

cf. fiche de liens (chronologie des sujets tenue à jour.)


things i'll never say (itziar) Wqmp
AVATAR : emma roberts.
CRÉDITS : (av. lumossolem) ☽ (sign. anaëlle) ☽ (crackships penisy. harley & gwennifergifs ♡) ☽ (crackship cringer. nairobi ♡) ☽ (crackship stringers&jonny. mandown ♡) ☽ (tinder profile. AMGK ♡) ☽ (dessin. mapartche ♡) ☽ (gifs signa. gwennifergifs) ☽ (userbars. loonywaltz)
DC : rosalie craine ☽ autumn galloway ☽ trent higgins ☽ eleonora parker.
PSEUDO : vlastuin ☽ marie.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/10/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t34526-when-the-party-s-over-penny https://www.30yearsstillyoung.com/t40283-penny-never-let-me-down-just-lead-me-home https://www.30yearsstillyoung.com/t34575-penny-stringer https://www.30yearsstillyoung.com/t34574-penny-stringer https://open.spotify.com/playlist/4UtOHuFE98a5ajwqngBtvw?si=5loW

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) EmptyDim 6 Juin - 12:52




@itziar cortés de aguilar
- - - - - - - - - - - - -
« Il le sait pas encore. Il y a que moi pour l’instant. Je me sens pas légitime à lui dire et quant à Matthias, disons que c’est pas évident pour lui de le contacter. » Tu hoches doucement la tête. Ça n’a rien d’une situation simple à gérer et tu comprends la position de ton amie. Tu te dis que sans doute, le temps fera les choses et quand viendra le bon moment, autant pour elle que pour son demi-frère, la vérité pourra être su de tous. Tu n’imagines même pas quel genre de bombe ce sera pour la famille de l’espagnole, mais tu ne pousses pas sur le sujet puisque tout est encore à faire. Tu espères seulement qu’elle se sentira assez en confiance pour se confier à toi au moment opportun. « J’y penserai, même si j’ai malheureusement pas tes talents d’actrice et que je serai pas forcément très crédible. » « Le truc, c’est de toujours en mettre un peu plus. Plus c’est gros, moins les gens semblent se poser des questions. » que tu avoues en un rire. Elle tient une histoire déjà assez incroyable en soit, même si tu te doutes qu’elle ne doit pas l’utiliser pour se rendre intéressante puisque ça la touche directement. Mais tu aimes cette simplicité qui semble se réinstaller tout doucement entre Itziar et toi, entre deux semi-confidences et quelques pas de courses. Comme avant. « C’est gentil. J’espère que ça va continuer comme ça aussi. » Tu lui rends son sourire, rassurée de savoir que la vie d’Itziar semble bien aller malgré les quelques changements qu’elle a pu vivre dans la dernière année. Elle mérite d’être heureuse et de s’accrocher au beau qui se place sur son chemin.

Tu lui parles de la mini-série tournée à Los Angeles et c’est toujours des sentiments ambivalents qui te viennent quand tu repenses à ce tournage. Majoritairement positif, malgré ce fond de remises en questions qui ne te quittent jamais complètement depuis ce qui s’est passé en février l’an dernier. « Vu comme ça, c’est sûr que ça aurait été une énorme erreur que de refuser. » Tu hoches doucement la tête. Une énorme erreur oui. Du moins, c’est ce que tu essayes de te faire croire alors que les bonnes opportunités semblent enfin se remettre sur ton chemin, que ta carrière reprend tranquillement du mieux, que tu vois des chances de redorer ta réputation qui a bien pâti dans les derniers mois. Le retour à la maison vient avec son lot de questions et même si tu aimes Brisbane, tu continues de te demander ou ce trouve véritablement ta place. « T’es pas obligée de partir demain de toute façon. Si j’avais un conseil, ce serait de pas trop y penser et de pas trop te prendre la tête. Faut surtout faire confiance à son instinct pour ce genre de choses. » Et il était là le problème, quand ton instinct premier désormais n’était que de te protéger de tout et de tout le monde de peur d’être brisée à nouveau. Tu restes toujours silencieuse, assimilant pourtant tous les conseils que ton amie pouvait te donner. Elle avait après tout vécu des gros changements elle-même, avait quitté son pays natal plusieurs années auparavant. Elle savait de quoi elle parlait. « Pourquoi ça te filerait entre les doigts? C’est ce qui s’est passé l’année dernière? » Tu hésites quelques secondes avant de finalement hocher la tête positivement. « Le film a été annulé de manière assez dramatique l’année dernière et disons que j’en reste assez troublée. » que tu te contentes de répondre, pas encore prête à lui offrir ce secret qui te torture encore et toujours. Secret qui s’emmêle avec ta passion. Qui te fait douter de ta place en tant qu’actrice. Qui remet en questions tous tes plus grands rêves. Toutefois, alors que le sujet dévie sur les voyages et les nombreuses destinations qu’Itziar a eu la chance de visiter en grandissant, tu ne peux t’empêcher de te demander si tu n’aurais pas plutôt envie de partir toi aussi. De voyager, de découvrir le monde, de faire ce que tu ne t’es jamais permise de faire par faute de temps, le travail passant toujours avant tout le reste. Elle te fait rêver et pendant quelques secondes, tu peux presque t’y voir à ton tour, dans les destinations toutes plus exotiques les unes des autres. « Un peu, j’dois bien l’avouer. Après c’est vaste ici et il y a pleins d’endroits à découvrir. Ça compense un peu. » C’est vrai que l’Australie regorge de pleins de petits trésors et si tu n’as jamais eu la chance de voyager beaucoup internationalement, tu as eu la chance de découvrir la grande majorité de ce pays que tu appelles maison. « T’inquiètes pas, bientôt c’est toi qui me fera rêver avec tous tes lieux de tournages plus incroyables les uns que les autres. » « Une fille peut bien rêver. » que tu souffles, prenant toujours un peu plus de vitesse. « Puis j’ai aucun autre projet que Madrid et encore, rien n’est planifié, donc t’as vraiment le temps de te rattraper et de me rendre jalouse. » « C’est noté. » que tu lances pleine d’humour alors que tu files à toute vitesse maintenant, mettant Itziar au défi tout en prenant un petit peu d’avance de part l’effet surprise. « Je savais pas que tu faisais dans la triche maintenant! » Tu roules des yeux tout en riant alors qu’elle te rattrape enfin. « Crois bien que tu m’auras pas si facilement la prochaine fois. » « Je ne demande qu’à voir ça. » que tu la taquines, reprenant doucement ton souffle. C’était positif tout ça et tu avais bon espoir, pour votre amitié.
(c) ethereal



things i'll never say (itziar) P0rWgDfthings i'll never say (itziar) J36iNh6things i'll never say (itziar) FyMeElc
things i'll never say (itziar) Vd7qr7j
things i'll never say (itziar) HZjB4DU
things i'll never say (itziar) 872289volunteer
things i'll never say (itziar) Sdo13d7
things i'll never say (itziar) 2XVRHDx
:l::
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

things i'll never say (itziar) Empty
Message(#) Sujet: Re: things i'll never say (itziar) things i'll never say (itziar) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

things i'll never say (itziar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-