AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
WD Green SN350 – Disque SSD interne NVMe M.2 ...
Voir le deal
99.99 €

 the rust that grew between telephones (Jiline #07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyMer 17 Mai 2023 - 10:40


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



Tout le monde m’aurait dit que c’était une mauvaise idée. Mais, de un, je n’avais prevenu personne, et de deux, même si je l’avais fait, j’étais bien trop têtue pour faire demi-tour.

Je ne savais pas exactement ce qui me poussait à commander un taxi jusqu’à cet appartement dont le bâtiment sentait encore l’écho de mes sanglots. Je détestais Jiyeon avec une certitude qui paraissait à la fois nouvelle et aussi solide que les fondations d’une maison. Dans le passé, je m’étais remise avec des exs, j’avais supplié, pleuré, fait des compromis, cru que cette fois-ci serait différente. J’étais trop âgée, je crois, pour refaire cette erreur là. Ma fierté, gonflée à bloc depuis que j’étais une actrice reconnue, finissait peut-être par porter ses fruits. En tout cas, je ne comptais absolument pas rendre visite à Jiyeon pour réparer notre relation ou lui déclarer mes regrets et mon amour. Non, ce qui me donnait envie, c’était le besoin assez simple de savoir ce qui s’était passé, l’inquiétude, le besoin de savoir qu’elle était en vie.

Je lui souhaitais peut-être de se faire briser le coeur, de pleurer, de souffrir, mais je n’étais pas non plus un monstre. Alors quand elle avait soudain disparu d’instagram pendant plus d’un mois, ce qui pour Jiyeon constituait un exploit tellement étrange que ses followers avaient commencé à s’alerter après seulement quatre jours sans nouvelles, j’avais moi aussi froncé les sourcils - et oui, j’espionnais encore son instagram, il ne fallait pas me demander trop de maturité non plus. Entre temps, cela m’était revenu aux oreilles qu’elle n’avait pas juste embrassé Marvin ce fameux soir, mais bien couché avec lui, ce qui m’avait à la fois enragé et à la fois soulagé, comme si au fond, je le savais déjà, et cette information venait rassurer mon instinct. J’avais eu envie d’étriper Jiyeon, très sérieusement, et son silence face à mes messages m’avait rendu plus hystérique encore, jusqu’à que Sam, mon agente, m’informe qu’elle avait appris par son réseau que Jiyeon était en réalité à l’hôpital. Sans plus de précision, visiblement. Un burn out de starlette était la rumeur que semblait planer, un problème de santé était l’histoire que semblait raconter l’agente de Jiyeon. Et moi, évidemment, parce que j’avais encore un coeur, j’avais commencé à m’inquiéter.

L’hôpital avait refusé que je vienne la voir, Jiyeon n’avait pas répondu à mes messages (enfin si, une réponse, cryptique, qui ne m’avançait à rien) et ma curiosité et mon inquiétude acheva de me faire toquer à la porte de Jiyeon. On était un dimanche midi et j’étais à peu près sûre qu’elle serait chez elle, probablement à décuver. J’entendis du bruit derrière la porte qui resta fermée.  « Ji, c’est moi. » Pas de réponse.  « S’il-te-plaît. » J’essayai de ne pas avoir l’air trop désespérée, évidemment, mais il y avait quand même une pointe d’urgence dans ma voix.  « Si tu n’ouvres pas je balance à People Magazine que ton haleine est affreuse au réveil. » C’était un coup bas, une demi plaisanterie, mais après quelques secondes, la porte finit par s’ouvrir sur la silhouette de Jiyeon, toute menue et pâle. Je sentis mon coeur se contracter, comme par réflexe.  « Je ne suis pas là pour te pardonner. Je voulais juste savoir si tu étais en vie mais tu refusais de me répondre », dis-je pour toute explication.  « Tu m’invites à rentrer ou tu veux me dire sur le pas de la porte ce qui s’est passé ? »



@Jiyeon Park   I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Jiyeon Park
Jiyeon Park
l'âme vagabonde
l'âme vagabonde
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7vHkInU Présent
ÂGE : 29 ans (27/05/1994) Gemini sun, Taurus moon and Virgo rising.
SURNOM : Ji (par la plupart des gens) Jiji (par les five), Phoebe ou Phoeb’s (par Hugo) Jiya, Yeonie et emmerdeuse (par sa famille), et baby Ji (mais ça c'est elle qui aime bien ce surnom, quasiment personne ne l'utilise)
STATUT : Célibataire avec une réputation fille qui papillonne un peu trop. Probablement polyamoureuse dans le déni, à la recherche d'une relation avec quelqu'un qui ne s'énerve pas si elle flirt un peu ici et là.
MÉTIER : Signée à la Shining Stars Agency, elle est influenceuse à temps plein, enchaine les photoshoot pour des fringues et les contrats publicitaires en tout genre. Plus connu en Corée qu'en Australie, mais ça marche bien tout de même.
LOGEMENT : Elle habite depuis aout 2023 au #339 sur Water Street à Spring Hill. Un appartement bien trop grand pour elle, trois chambres, trois salles de bain, et une déco épurée à la Kardashian. Elle en est très fière, même si son frère était totalement contre ce déménagement.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) J4C5Nr9
POSTS : 2123 POINTS : 40

TW IN RP : Addiction - Alcoholism - Sex - Eating disorder
TW IRL : Quand on m'envoie de long message moralisateur qui me font pleurer. (my depressed ass needs kindness. thanks)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ENFP-A ≈ Née un 27 Mai 1994, sous le signe du gémeaux ≈ mesure 1,66m et pèse 45kg ≈ Elle parle coréen, français (même si elle fait beaucoup de fautes) et anglais avec un adorable accent. ≈ Influenceuse, passion instagram, elle a déjà 4,7M d'abonnés. ≈ Met régulièrement des lentilles de contactes colorées pour avoir les yeux plus clair. ≈ Allergique aux chats. ≈ Mauvaise cuisinière. ≈ Addict à Starbucks. ≈ Grande bordélique, désorganisée, systématiquement en retard. ≈ Très sociable et adore sortir en soirée. ≈ Soju et bière over everything ≈ Fidèle en amitié, beaucoup moins en amour.
CODE COULEUR : Est chiante mais adorable en #6633cc, en anglais ou en français.
RPs EN COURS :
« A person with a good scent has a big wound inside. A well-ripe wound smells like flowers. »
the rust that grew between telephones (Jiline #07) BvdNvup
FIVE ♡ If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) DiVLQlJ
MARCELINE ♡ Oh, my, love is a lie. Shit my friends say to get me by. It hits different, It hits different this time. Catastrophic blues. Movin' on was always easy for me to do. It hits different, It hits different 'cause it's you.


Nabi #1Scarlett #1

RPs EN ATTENTE :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GGlDS8y


RPs TERMINÉS :
AVATAR : Lee Sunmi (queen of kpop soloists ♡)
CRÉDITS : smmg (avatar) tumblr (gif)
DC : Andrea Welch (Zoey Deutch)
PSEUDO : smmg/Marie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45824-jiyeon-set-myself-on-fire
https://www.30yearsstillyoung.com/t45845-jiyeon-can-t-control-myself#2328549
https://www.30yearsstillyoung.com/t45848-jiyeon-park#2328603
https://www.30yearsstillyoung.com/t46978-best-believe-i-m-still-

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptySam 20 Mai 2023 - 14:21


 the rust that grew between telephones
@Marceline Griffiths
 C’était fou ce qu’on pouvait s’ennuyer sans alcool…. et encore plus quand elle se retrouvait babysitté par son frangin. Jiyeon avait réussi a aller à l’anniversaire de Noor le jour même de sa sortie de l’hôpital, mais depuis, difficile de mettre un pied dehors sans que son frère ne la traque. Descendre faire une course à l’épicerie du coin ? Oui mais pas sans qu’il vienne avec elle. Un shooting photo prévue ? Ok, mais son frère briefait l’assistante de Jiyeon dès le début de la journée et celle ci ne la lâchait pas d’une semelle. Elle avait presque l’impression d’être en prison. Sortie de l’hôpital, serte, mais loin de pouvoir faire ce qu’elle voulait. Surveillée comme le lait sur le feu, alors qu’elle en restait certaine : Elle n’avait pas de problème d’addiction.
« Je vais voir des potes. » avait-il annoncé vers onze heure. Il n’avait pas besoin d’en dire plus, elle savait bien ce que ça signifiait : ‘tu ne sors que si t’as du boulot aujourd’hui, ne cherche pas la clef de l’armoire à pharmacie elle est avec moi, et n’invite personne à la maison’.  Elle savait qu’il vérifiait ses déplacements en traquant son téléphone, donc de toute façon elle ne tenterait rien, n’ayant pas envie de se prendre des remarques et de devoir se justifier au retour de son frère. « A ce soir. » avait-elle dit simplement avant qu’il ne referme la porte derrière lui. Elle avait aussitôt récupéré son ordi portable (ce truc qui prenait la poussière) pour se remettre à sa recherche d’appartement. Elle n’avait jamais eu autant envie de partir d’ici que depuis sa sortie de l’hôpital. Evidemment son frère n’en savait rien, il serait de toute façon contre l’idée, donc elle faisait ses recherches dans son coin, sans qu’il ne le sache.
Affalée sur le canapé, short de pyjama et brassière, couverte par un plaide, elle passait d’annonce en annonce, le regard vide, poser sur l’écran de l’ordinateur. Elle voulait un appartement grand, lumineux, avec un grand dressing et une grande salle de bain, une belle hauteur sous plafond, le tout dans un bon quartier… Bref : difficile de trouver quelques choses de convenables à ses yeux, avec ses gouts de luxe. Elle se tirait du canapé pour s’ouvrir un redbull, qui ferait certainement office de repas, alors qu’on toquait à la porte. Elle restait debout, près du canapé, fixant la porte d’entrée tout en ouvrant sa canette de soda. « Ji, c’est moi. » Non. Non. Non. Non. Elle avait mal entendu, son cerveau lui jouait certainement un tour. « S’il-te-plaît. » Elle sentait son coeur tomber au fond de sa cache thoracique. Marceline. Elle voulait quoi au juste ? La renvoyer à l’hôpital ? Elle prenait une gorgée de redbull, s’approchant de la porte pour observer la blonde par le judas. Elle avait l’air agité. Toujours aussi belle, ceci dit… « Si tu n’ouvres pas je balance à People Magazine que ton haleine est affreuse au réveil. » Jiyeon échappait un soupire, déverrouillant la porte pour l’ouvrir. « La tienne est affreuse aussi. » lançait-elle d’un air détaché, plantant son regard glacial dans les yeux bleu de l’actrice. « Je ne suis pas là pour te pardonner. Je voulais juste savoir si tu étais en vie mais tu refusais de me répondre » Jiyeon haussait les épaules, reprenant une gorgée de sa boisson. « Tu m’invites à rentrer ou tu veux me dire sur le pas de la porte ce qui s’est passé ? » « Il s’est rien passé. Je suis vivante. Tu peux rentrer chez toi. » annonçait-elle. Elle aurait pu joindre le geste à la parole, se reculer pour fermer la porte au nez de Marceline, mais non. C’était au dessus de ses forces. Elle observait la blonde, silencieusement, perdue dans ses pensés. Elle n’était pas là pour pardonner, mais elle était tout de même là, elle avait fait le déplacement, elle lui avait envoyé de nombreux texto… ça voulait rien dire tout ça ? « T’es venue jusqu’ici pour ça ? Pour voir si j’étais vivante ? J’ai répondu à ton dernier texto, ça te suffisait pas ? » Elle voulait la voir ? Elle lui manquait ? Ou alors elle voulait la voir mal en point, histoire d’assouvir une sorte de besoin sadique de revanche ? Jiyeon jetait un rapide coup d’oeil derrière elle, dans le salon, est ce qu’elle devait la faire rentrer ? Est ce que ce n’était pas une mauvaise idée, sachant que la dernière fois qu’elle était venue leurs échanges avaient été tous sauf amicaux ? « Tu peux rentrer si tu veux mais y’aura pas grand chose de plus à dire je pense. » Depuis quand elle était si faible ? Voilà qu’elle se retirait du chemin pour laisser la place à la blonde de rentrer.




I washed my hands of us at the club. You made a mess of me. I pictured you with other girls in love, Then threw up on the street. Like waiting for a bus that never shows, You just start walkin' on. They say that if it's right, you know. Each bar plays our song, Nothing has ever felt so wrong.
sunmi
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JRATd1d
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GmWTCGB
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OdFvFRG
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) SxiT32e
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OrLErGE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ZluH9hz
the rust that grew between telephones (Jiline #07) QIDiPqb
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 4PicGqX
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ABQxMXf
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyJeu 25 Mai 2023 - 20:36


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



En guise de bonjour, Jiyeon se contenta de me répondre : « La tienne est affreuse aussi. » Bon, ok, c’était légèrement mérité après ce que j’avais dit. Je regardai son visage - elle avait une mine affreuse, mais elle était tout de même aussi jolie qu’avant. Même si étrangement, remarquer sa beauté ne faisait que créer un immense vide dans mes poumons, un espace de néant bien loin des frissons qu’elle m’avait procurés auparavant. C’était comme la colère avait tout aspiré. « Il s’est rien passé. Je suis vivante. Tu peux rentrer chez toi. » Je poussai un soupire, agacée. Bon, elle m’avait bien ouvert la porte, elle pouvait pas y mettre un peu du sien ? Je levai les yeux au ciel et restais face à elle, bien décidée à assumer d’être venue jusqu’ici. Je n’allais pas faire demi-tour maintenant. « T’es venue jusqu’ici pour ça ? Pour voir si j’étais vivante ? J’ai répondu à ton dernier texto, ça te suffisait pas ? » J’étais assez remontée contre Jiyeon pour lui tenir tête et ne pas me sentir gênée. Je n’avais pas honte d’avoir des sentiments, de m’être inquiétée pour elle, d’avoir voulu en savoir plus, et tant pis si d’autres gens me prenaient pour quelqu’un de trop gentil, ou trop faible. Jiyeon avait disparu de la face du monde quelques semaines après notre rupture, je m’inquiétais, ok ?

(Et oui, avant que vous demandiez, une part de moi se demandait si elle avait simplement été ravagé par notre rupture au point de faire n’importe quoi, et oui, une part de moi venait aussi ici pour savoir parce que j’avais envie de savoir que j’avais assez compté pour elle pour qu’elle souffre de me perdre, même si je n’étais clairement pas très fière de ces pensées-là que je n’aurais pas admis à voix haute, même à mes amis proches.)

« T’as répondu à que dalle. » Sérieux, elle ne m’avait donné aucune information ! « Tu peux rentrer si tu veux mais y’aura pas grand chose de plus à dire je pense. » Tiens, elle capitulait déjà ? J’étais prête à faire une scène dans le couloir. Bon, allez, je rentrais, pas forcément ravie de retrouver ce lieu qui n’était pas associé à de très bons souvenirs. Je m’installai sur le canapé, sans aucune gêne, décidée à avoir l’air confiante. « Tu as disparu d’instagram pendant plus d’un mois. C’est l’équivalent de disparaître pendant un an pour les gens normaux. » Sérieux, Jiyeon était addict à instagram. « Je sais que tu étais à l’hôpital. Mon agente me l’a dit. » Mon ton était un peu agressif malgré moi. « Je ne suis pas un monstre, je m’inquiète. Je ne souhaite pas ta mort non plus… » Enfin, pas vraiment, manquai-je d’ajouter. Je soupirai. « Si tu ne veux pas me dire ce qui s’est passé, tu peux au moins me dire si tu vas mieux ? T’as l’air… Fatiguée. » Elle avait une mine affreuse mais je gardais la remarque pour moi, surtout si elle voulait être désagréable, il me faudrait deux trois remarques acerbes.



@Jiyeon Park   I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Jiyeon Park
Jiyeon Park
l'âme vagabonde
l'âme vagabonde
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7vHkInU Présent
ÂGE : 29 ans (27/05/1994) Gemini sun, Taurus moon and Virgo rising.
SURNOM : Ji (par la plupart des gens) Jiji (par les five), Phoebe ou Phoeb’s (par Hugo) Jiya, Yeonie et emmerdeuse (par sa famille), et baby Ji (mais ça c'est elle qui aime bien ce surnom, quasiment personne ne l'utilise)
STATUT : Célibataire avec une réputation fille qui papillonne un peu trop. Probablement polyamoureuse dans le déni, à la recherche d'une relation avec quelqu'un qui ne s'énerve pas si elle flirt un peu ici et là.
MÉTIER : Signée à la Shining Stars Agency, elle est influenceuse à temps plein, enchaine les photoshoot pour des fringues et les contrats publicitaires en tout genre. Plus connu en Corée qu'en Australie, mais ça marche bien tout de même.
LOGEMENT : Elle habite depuis aout 2023 au #339 sur Water Street à Spring Hill. Un appartement bien trop grand pour elle, trois chambres, trois salles de bain, et une déco épurée à la Kardashian. Elle en est très fière, même si son frère était totalement contre ce déménagement.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) J4C5Nr9
POSTS : 2123 POINTS : 40

TW IN RP : Addiction - Alcoholism - Sex - Eating disorder
TW IRL : Quand on m'envoie de long message moralisateur qui me font pleurer. (my depressed ass needs kindness. thanks)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ENFP-A ≈ Née un 27 Mai 1994, sous le signe du gémeaux ≈ mesure 1,66m et pèse 45kg ≈ Elle parle coréen, français (même si elle fait beaucoup de fautes) et anglais avec un adorable accent. ≈ Influenceuse, passion instagram, elle a déjà 4,7M d'abonnés. ≈ Met régulièrement des lentilles de contactes colorées pour avoir les yeux plus clair. ≈ Allergique aux chats. ≈ Mauvaise cuisinière. ≈ Addict à Starbucks. ≈ Grande bordélique, désorganisée, systématiquement en retard. ≈ Très sociable et adore sortir en soirée. ≈ Soju et bière over everything ≈ Fidèle en amitié, beaucoup moins en amour.
CODE COULEUR : Est chiante mais adorable en #6633cc, en anglais ou en français.
RPs EN COURS :
« A person with a good scent has a big wound inside. A well-ripe wound smells like flowers. »
the rust that grew between telephones (Jiline #07) BvdNvup
FIVE ♡ If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) DiVLQlJ
MARCELINE ♡ Oh, my, love is a lie. Shit my friends say to get me by. It hits different, It hits different this time. Catastrophic blues. Movin' on was always easy for me to do. It hits different, It hits different 'cause it's you.


Nabi #1Scarlett #1

RPs EN ATTENTE :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GGlDS8y


RPs TERMINÉS :
AVATAR : Lee Sunmi (queen of kpop soloists ♡)
CRÉDITS : smmg (avatar) tumblr (gif)
DC : Andrea Welch (Zoey Deutch)
PSEUDO : smmg/Marie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45824-jiyeon-set-myself-on-fire
https://www.30yearsstillyoung.com/t45845-jiyeon-can-t-control-myself#2328549
https://www.30yearsstillyoung.com/t45848-jiyeon-park#2328603
https://www.30yearsstillyoung.com/t46978-best-believe-i-m-still-

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyMar 6 Juin 2023 - 15:36


 the rust that grew between telephones
@Marceline Griffiths
 « T’as répondu à que dalle. » C’était pas totalement faux, mais bon, elle avait envoyé un texto en réponse, ce qui était un signe de vie comme un autre… non ? Elle invitait tout de même Marceline à rentrer, refermant la porte derrière la blonde, qui trouvait bien vite son chemin jusqu’au canapé. Jiyeon la rejoignait, récupérant son ordinateur, fermant le capot de ce dernier avant de le poser sur la table basse, à côté de sa canette de redbull. « Tu as disparu d’instagram pendant plus d’un mois. C’est l’équivalent de disparaître pendant un an pour les gens normaux.  » « J’avais pas disparu. » rétorquait-elle. Pas vraiment. Elle avait été absence une semaine, tout au plus, puis elle avait demandé à son cousin de poster pour elle. Alors oui, peut-être que Marceline avait sentie la différence : pas de story intempestives, des photos parfois pas toute récente et uniquement des emoji en caption ; mais elle avait su maintenir, un minimum, une présence en ligne. Ce qui était assez miraculeux sachant qu’on lui avait confisqué son téléphone. « Je sais que tu étais à l’hôpital. Mon agente me l’a dit. » « Wow….so much for privacy… » soufflait la coréenne, un brin agacée, en attrapant sa boisson pour en prendre quelques gorgées. (Déconseillé par son cardiologue, mais bon, il n’était pas là pour l’emmerder.)  « Je ne suis pas un monstre, je m’inquiète. Je ne souhaite pas ta mort non plus…  » Jiyeon levait les yeux au ciel. Certainement que la blonde avait dû souhaiter sa mort à un moment, même un bref instant. Marceline était pire drama Queen qu’elle. Jiyeon l’imaginait déjà déchirer des photos d’elle, ou les bruler dans la cheminé tout en écoutant des chanson parlant de peine de coeur. « Si tu ne veux pas me dire ce qui s’est passé, tu peux au moins me dire si tu vas mieux ? T’as l’air… Fatiguée.  » Jiyeon échappait un soupire, sachant d’avance que miss Bélier n’allait pas partir sans avoir un peu plus d’information. Qu’est ce qu’elle pouvait être relou parfois, mais qu’est ce qu’elle aimait ce côté relou malgré tout. « Je suis fatiguée. » confirmait-elle simplement entre deux gorgée de soda, avant de reposer sa cannette. « J’ai un pancréas en carton et un coeur légèrement pourri. » déclarait-elle, ajoutant aussitôt : « Enfin pour ce second point : tu le savais déjà, j’imagine. » Ouais elle arrivait à faire de l’humour avec ça… why not. En même temps, difficile a croire qu'une connasse comme elle pouvait avoir un coeur fragile. ça semblait presque ironique. Malgré la note de sarcasme, le regard de Jiyeon restait sérieux. Elle n’arrivait pas encore à sourire en la présence de Marceline, ni même à sourire en parlant de ce qu’elle venait de vivre, encore trop contrarié par toute cette histoire. « Je vais bien. » concluait-elle en plantant ses yeux dans ceux de Marceline. « Au moins j’ai perdu du poids. » ajoutait-elle, parce que selon elle c’était le seul côté positif de toute cette histoire. Selon son médecin c'était tout sauf positif, mais bon, c’était un rabat-joie, elle l’avait vite compris. Elle détaillait silencieusement la blonde du regard. Est ce qu’elle devait lui dire qu’elle devait être sobre maintenant ? Que tout ça c’était parce qu’elle avait abusé et que c’était en très grande partie à cause de leur rupture ? La faute de la blonde, un peu, mais surtout la faute de Jiyeon qui avait fait de la merde et qui s’était autodétruire en guise de punition ? Non. Autant ne pas lui dire, autant lui faire croire que c’était juste un hasard, un soucis de santé qui tombait mal, voilà tout. Même si Marceline n’était certainement pas dupe et avait remarqué, comme tout ses proches, la descente aux enfers de la coréenne après leur rupture. Car si le public n’avait pas remarqué, dans le milieu, quelques personnes étaient au courant... surtout ceux qui avait eu le malheur de bosser avec elle durant ces quelques mois. « T'as l'air d'aller bien. » notait-elle soudain. Elle ne savait pas trop si elle devait être contente de voir Marceline en forme, ou si elle devait rager d'avoir été la seule à finir à l'hosto à cause de cette histoire.





I washed my hands of us at the club. You made a mess of me. I pictured you with other girls in love, Then threw up on the street. Like waiting for a bus that never shows, You just start walkin' on. They say that if it's right, you know. Each bar plays our song, Nothing has ever felt so wrong.
sunmi
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JRATd1d
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GmWTCGB
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OdFvFRG
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) SxiT32e
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OrLErGE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ZluH9hz
the rust that grew between telephones (Jiline #07) QIDiPqb
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 4PicGqX
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ABQxMXf
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyMar 13 Juin 2023 - 21:11


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



Jiyeon avait sa mine boudeuse, elle rechignait, mais elle m’avait laissé entrer chez elle. C’était déjà une victoire en soi. Ca me faisait étrange de revenir sur les lieux du crime et je me demandais si Jiyeon pensait parfois à la fameuse rupture quand elle allait dans sa cuisine se faire un café. Je détestais rompre avec quelqu’un chez moi, j’avais dû un jour déménager d’une colocation genre à chaque fois que je m’asseyais sur le canapé, je voyais le visage de mon ex qui me disait qu’elle me quittait parce que j’étais, pour la citer, “beaucoup trop jalouse”, tout simplement parce que je l’avais suivi en sortant du boulot, persuadée qu’elle me trompait - un truc qu’on pouvait tous faire, non ?! En tout cas, après la rupture, j’avais brûlé du sauge dans le salon pour faire partir les ondes négatives, sans succès, mes colocs m’avaient demandé d’arrêter de transformer l’appartement en encens géant, le propriétaire nous a accusé de fumer de la weed (oui, la sauge et la weed ont une odeur très similaire, certes, même si de toute façon, on fumait aussi de la weed) et de fil en aiguille j’avais fini par quitter la coloc. Encore aujourd’hui, Théo et Suzy riaient de cette histoire et la classaient en troisième position dans leur liste de mes ruptures les plus loufoques, liste qui m’avait beaucoup vexé quand j’avais appris cette existence mais dont j’avais fini par rire avec le temps. Il fallait bien avoué que j’en avais, des histoires.

« Je suis fatiguée. J’ai un pancréas en carton et un coeur légèrement pourri. » Je levai un sourcil, partagée entre l’envie de poser une question sincère sur son pancréas et de répliquer “ah bon, t’as un coeur ?” mais bon, j’étais chez elle, et elle n’allait sûrement pas me répondre si j’étais bitchy ainsi. « Enfin pour ce second point : tu le savais déjà, j’imagine. » La perche avait été tendue et je ne pus m’empêcher de répondre : « Au moins tu en as un, on a eu un doute à un moment.  » C’était bas, c’était méchant, mais après tout hein, elle m’avait trompé, elle n’avait même pas eu le cran de me dire qu’elle avait couché avec Marvin, pas juste emrbassé. Enfin, bon, je fis un petit sourire comme pour indiquer que je plaisantais. Je n’arrivais pas à être exactement mature, pas quand toutes les émotions me revenaient et remontaient et me donnaient envie de crier sur Jiyeon… Même si étrangement, je réalisai que j’étais plus calme que je pensais, moins remuée que je l’aurais cru. Est-ce que je commençais à passer à autre chose ?  « Je vais bien. Au moins j’ai perdu du poids. » Je laissa s’échapper un tsssss entre mes dents serrées. « J’en conclue que les médecins n’ont pas encore traité ton rapport malsain à la nourriture et à ton corps, noted. » Maintenant qu’on était plus ensemble, je n’étais pas obligée d’être délicate ou de faire semblant de ne rien avoir. Pendant qu’on était en couple, j’avais essayé un peu d’amener le sujet sur le tapis, parce qu’il était clair que Jiyeon avait un problème avec la bouffe, mais comme d’habitude, elle s’était fermée et avait refusé toute conversation sincère.

« T'as l'air d'aller bien. » Releva Jiyeon et je réalisai avec surprise que je pouvais lui répondre sans mentir : « Oui, plutôt.  » Damn, that’s growth, me dirait Hayden. Je poussai un soupir, hésitant, avant de me laisser tomber sur le canapé. Eh, je n’allais pas rester debout toute la conversation. « Mais ces derniers mois n’ont pas été très cool. Mais ça va mieux. T’es pas la première qui m’a brisé le coeur, tu seras pas la dernière. » J’haussai les épaules. « Bon, il a quoi ton pancréas ? C’est soigné au moins, t’as un traitement ? »




@Jiyeon Park   I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Jiyeon Park
Jiyeon Park
l'âme vagabonde
l'âme vagabonde
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7vHkInU Présent
ÂGE : 29 ans (27/05/1994) Gemini sun, Taurus moon and Virgo rising.
SURNOM : Ji (par la plupart des gens) Jiji (par les five), Phoebe ou Phoeb’s (par Hugo) Jiya, Yeonie et emmerdeuse (par sa famille), et baby Ji (mais ça c'est elle qui aime bien ce surnom, quasiment personne ne l'utilise)
STATUT : Célibataire avec une réputation fille qui papillonne un peu trop. Probablement polyamoureuse dans le déni, à la recherche d'une relation avec quelqu'un qui ne s'énerve pas si elle flirt un peu ici et là.
MÉTIER : Signée à la Shining Stars Agency, elle est influenceuse à temps plein, enchaine les photoshoot pour des fringues et les contrats publicitaires en tout genre. Plus connu en Corée qu'en Australie, mais ça marche bien tout de même.
LOGEMENT : Elle habite depuis aout 2023 au #339 sur Water Street à Spring Hill. Un appartement bien trop grand pour elle, trois chambres, trois salles de bain, et une déco épurée à la Kardashian. Elle en est très fière, même si son frère était totalement contre ce déménagement.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) J4C5Nr9
POSTS : 2123 POINTS : 40

TW IN RP : Addiction - Alcoholism - Sex - Eating disorder
TW IRL : Quand on m'envoie de long message moralisateur qui me font pleurer. (my depressed ass needs kindness. thanks)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ENFP-A ≈ Née un 27 Mai 1994, sous le signe du gémeaux ≈ mesure 1,66m et pèse 45kg ≈ Elle parle coréen, français (même si elle fait beaucoup de fautes) et anglais avec un adorable accent. ≈ Influenceuse, passion instagram, elle a déjà 4,7M d'abonnés. ≈ Met régulièrement des lentilles de contactes colorées pour avoir les yeux plus clair. ≈ Allergique aux chats. ≈ Mauvaise cuisinière. ≈ Addict à Starbucks. ≈ Grande bordélique, désorganisée, systématiquement en retard. ≈ Très sociable et adore sortir en soirée. ≈ Soju et bière over everything ≈ Fidèle en amitié, beaucoup moins en amour.
CODE COULEUR : Est chiante mais adorable en #6633cc, en anglais ou en français.
RPs EN COURS :
« A person with a good scent has a big wound inside. A well-ripe wound smells like flowers. »
the rust that grew between telephones (Jiline #07) BvdNvup
FIVE ♡ If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) DiVLQlJ
MARCELINE ♡ Oh, my, love is a lie. Shit my friends say to get me by. It hits different, It hits different this time. Catastrophic blues. Movin' on was always easy for me to do. It hits different, It hits different 'cause it's you.


Nabi #1Scarlett #1

RPs EN ATTENTE :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GGlDS8y


RPs TERMINÉS :
AVATAR : Lee Sunmi (queen of kpop soloists ♡)
CRÉDITS : smmg (avatar) tumblr (gif)
DC : Andrea Welch (Zoey Deutch)
PSEUDO : smmg/Marie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45824-jiyeon-set-myself-on-fire
https://www.30yearsstillyoung.com/t45845-jiyeon-can-t-control-myself#2328549
https://www.30yearsstillyoung.com/t45848-jiyeon-park#2328603
https://www.30yearsstillyoung.com/t46978-best-believe-i-m-still-

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyMar 13 Juin 2023 - 22:09


 the rust that grew between telephones
@Marceline Griffiths
 « Au moins tu en as un, on a eu un doute à un moment. » Bon, c’était gratuit mais probablement mérité et Jiyeon se contentait de hausser les épaules, ne pouvant pas la contredire. Elle aussi avait eu des doutes pendant un temps, rien que parce qu’elle ne tombait jamais amoureuse… enfin, jusqu’à ce que Marceline vienne changer ça, évidemment. Jiyeon lui faisait un vague résumé de son état de santé, sans trop de détail. Comme à son habitude, elle n’en disait pas trop ; pour qu’elle soit plus bavarde il fallait la faire boire et clairement : elle n’avait plus le droit à l’alcool, donc autant dire que Marceline devrait, une fois de plus, lui tirer les vers du nez. « J’en conclue que les médecins n’ont pas encore traité ton rapport malsain à la nourriture et à ton corps, noted. » « Y’a rien de malsain. » assurait-elle. C’était pas vraiment sain, ok, mais c’était ce dans quoi elle avait grandis, ce que, d’une certaine façon, sa mère lui avait appris. Mince, blanche et respectueuse de ses ainés (bon ce dernier point elle ne l’appliquait qu’en Corée, clairement).
Bref, elle préférait changer de sujet, notant que Marceline, elle, avait bonne mine. C’était plutôt rassurant, parce que si une petite part de Jiyeon en vouait à la blonde, elle ne lui souhaitait pas de finir à l’hosto à son tour. Elle préférait la voir en bonne santé, heureuse aussi, parce qu’elle lui souhaitait que du bonheur. Elle lui souhaitait de trouver une personne moins cruelle et volage qu’elle. « Oui, plutôt. » Jiyeon esquissait un léger sourire, en hochant lentement la tête, plutôt contente d’entendre ça. « Mais ces derniers mois n’ont pas été très cool. Mais ça va mieux. T’es pas la première qui m’a brisé le coeur, tu seras pas la dernière. » « Pour moi, t’es la première. » notait-elle à mi-voix avant de prendre une nouvelle gorgée de son redbull. Oui, la rupture était à 99% de la faute de la coréenne, mais ça ne changeait rien au fait que Marceline lui avait brisé le coeur, même si elle l’avait fait parce que Jiyeon l’y avait poussé. « Bon, il a quoi ton pancréas ? C’est soigné au moins, t’as un traitement ? » Jiyeon échappait un petit soupire, presque malgré elle. Elle était à deux doigts de demander : "on est obligé de parler de ça ?" Mais savait bien que Marceline n’était pas là pour parler potins, météo et tendance Instagram. « J’avais juste mal. Fièvre, nausée… Bref ce genre de chose, rien de grave. » En fait si c’était un peu grave… enfin le plus grave avait été ses malaises à répétitions à cause des troubles du rythme cardiaque causé par sa consommation d’alcool. Se sentir fatiguée, essoufflée, avec la tête qui tourne, alors que son coeur ralenti dangereusement dans sa poitrine, n’avait rien de très agréable, il fallait bien l’admettre. Ça et la cure de désintox qui avait suivit : hallucinations, convulsions, tremblement, confusion… Enfin bon, pour le moment c’était finis tout ça : la fatigue était encore là, soit, mais elle reprenait sa vie où elle l’avait laissé, plus ou moins. « On m’a enfermé pendant plus d’un mois, donc ça va mieux. » concluait-elle. « Pas le choix. » elle haussait les épaules.




I washed my hands of us at the club. You made a mess of me. I pictured you with other girls in love, Then threw up on the street. Like waiting for a bus that never shows, You just start walkin' on. They say that if it's right, you know. Each bar plays our song, Nothing has ever felt so wrong.
sunmi
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JRATd1d
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GmWTCGB
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OdFvFRG
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) SxiT32e
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OrLErGE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ZluH9hz
the rust that grew between telephones (Jiline #07) QIDiPqb
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 4PicGqX
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ABQxMXf
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyDim 25 Juin 2023 - 22:08


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



C’était drôle d’être assise là, dans ce salon, alors que Jiyeon ne m’invitait jamais chez elle quand nous étions ensemble. Maintenant que j’y pensais, elle était clairement du genre à tenir sa vie loin de son couple, elle compartimentait, peut-être que c’était l’une de ses manières de ne pas trop s’investir dans sa relation. De toute façon, avec du recul, je voyais encore plus de red flags, et dieu sait que j’avais été consciente qu’il y en avait dès le départ. N’était-ce pas pour ça que je n’avais pas voulu me mettre avec elle au début ? Puis j’avais été naïve, trop romantique, je m’étais dit qu’elle était sincère et qu’elle voulait changer pour moi. Mais on ne change pas pour les autres, j’aurais dû le savoir depuis le temps. Il aurait fallu que Jiyeon veuille changer, et clairement, ce n’était pas dans ses priorités. Elle était qui elle était, et le plus tôt elle l’accepterait, le plus vite elle aurait des relations qui lui correspondraient et où tout le monde ne finirait pas par sangloter dans son oreiller pendant des jours entiers post-rupture. Non mais que je pensais que Jiyeon ait beaucoup sangloté pour moi, cela dit, mais sa phrase suivante me surprit : « Pour moi, t’es la première. » J’eus un petit rire. Elle.. Elle plaisantait, n’est-ce pas ?

J’étais surprise que Jiyeon ne m’ai toujours pas proposé un verre d’alcool, j’imaginais qu’elle préférerait qu’on ai cette conversation ivre, elle qui n’aimait pas trop la vulnérabilité émotionnelle. Est-ce que son pancréa était encore trop fragile pour l’alcool ? J’imaginais Jiyeon être obligée de ne pas boire, et ça me faisait rire - ce qui en retour me faisait me dire que peut-être ce n’était pas un très bon signe sur sa consommation d’alcool. Mais bon, c’était une party girl, après tout. « J’avais juste mal. Fièvre, nausée… Bref ce genre de chose, rien de grave. » Hmmmmmmmm. Rien de grave ? Pourquoi elle avait disparu alors, pourquoi elle avait aussi mauvaise mine ? « On m’a enfermé pendant plus d’un mois, donc ça va mieux. Pas le choix. » Je claquai ma langue entre mes dents, sceptique. « Rien de grave mais on t’a hospitalisé un mois ? Jiyeon, je t’ai connue plus douée pour mentir… » Soupirai-je. Par exemple quand elle m’avait menti sur son ex… Mais soit, passons. J’haussai les épaules. « Ecoute, je suis plus ta copine, je vais pas te forcer à parler si tu veux pas. Mais j’espère que t’as été honnête sur tes problèmes de santé avec tes potes, au moins, que quelqu’un sait. Que tu es bien entourée. » Décidément, j’étais particulièrement mature et gracieuse aujourd’hui. Voilà que je souhaitais des bonnes choses à Jiyeon… La plupart de mes amis allaient être surpris quand je leur raconterais - à part que ça voulait dire qu’il faudrait que je leur dise que j’avais été voir Jiyeon, mais ça, c’était encore une autre histoire. « Tu pensais ce que tu as dit, tout à l’heure ? » Demandai-je, curieuse, un peu hésitante. « Sur le fait que tu as eu le coeur brisé ? » Avec tout ce que je savais de Jiyeon, ça m’étonnait. Mais en même temps, je ne comprenais pas pourquoi elle mentirait sur ça. « De ce que tu m’avais raconté, tu n’étais pas trop du genre à avoir le cœur brisé post-rupture. »


@Jiyeon Park   I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Jiyeon Park
Jiyeon Park
l'âme vagabonde
l'âme vagabonde
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7vHkInU Présent
ÂGE : 29 ans (27/05/1994) Gemini sun, Taurus moon and Virgo rising.
SURNOM : Ji (par la plupart des gens) Jiji (par les five), Phoebe ou Phoeb’s (par Hugo) Jiya, Yeonie et emmerdeuse (par sa famille), et baby Ji (mais ça c'est elle qui aime bien ce surnom, quasiment personne ne l'utilise)
STATUT : Célibataire avec une réputation fille qui papillonne un peu trop. Probablement polyamoureuse dans le déni, à la recherche d'une relation avec quelqu'un qui ne s'énerve pas si elle flirt un peu ici et là.
MÉTIER : Signée à la Shining Stars Agency, elle est influenceuse à temps plein, enchaine les photoshoot pour des fringues et les contrats publicitaires en tout genre. Plus connu en Corée qu'en Australie, mais ça marche bien tout de même.
LOGEMENT : Elle habite depuis aout 2023 au #339 sur Water Street à Spring Hill. Un appartement bien trop grand pour elle, trois chambres, trois salles de bain, et une déco épurée à la Kardashian. Elle en est très fière, même si son frère était totalement contre ce déménagement.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) J4C5Nr9
POSTS : 2123 POINTS : 40

TW IN RP : Addiction - Alcoholism - Sex - Eating disorder
TW IRL : Quand on m'envoie de long message moralisateur qui me font pleurer. (my depressed ass needs kindness. thanks)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ENFP-A ≈ Née un 27 Mai 1994, sous le signe du gémeaux ≈ mesure 1,66m et pèse 45kg ≈ Elle parle coréen, français (même si elle fait beaucoup de fautes) et anglais avec un adorable accent. ≈ Influenceuse, passion instagram, elle a déjà 4,7M d'abonnés. ≈ Met régulièrement des lentilles de contactes colorées pour avoir les yeux plus clair. ≈ Allergique aux chats. ≈ Mauvaise cuisinière. ≈ Addict à Starbucks. ≈ Grande bordélique, désorganisée, systématiquement en retard. ≈ Très sociable et adore sortir en soirée. ≈ Soju et bière over everything ≈ Fidèle en amitié, beaucoup moins en amour.
CODE COULEUR : Est chiante mais adorable en #6633cc, en anglais ou en français.
RPs EN COURS :
« A person with a good scent has a big wound inside. A well-ripe wound smells like flowers. »
the rust that grew between telephones (Jiline #07) BvdNvup
FIVE ♡ If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) DiVLQlJ
MARCELINE ♡ Oh, my, love is a lie. Shit my friends say to get me by. It hits different, It hits different this time. Catastrophic blues. Movin' on was always easy for me to do. It hits different, It hits different 'cause it's you.


Nabi #1Scarlett #1

RPs EN ATTENTE :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GGlDS8y


RPs TERMINÉS :
AVATAR : Lee Sunmi (queen of kpop soloists ♡)
CRÉDITS : smmg (avatar) tumblr (gif)
DC : Andrea Welch (Zoey Deutch)
PSEUDO : smmg/Marie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45824-jiyeon-set-myself-on-fire
https://www.30yearsstillyoung.com/t45845-jiyeon-can-t-control-myself#2328549
https://www.30yearsstillyoung.com/t45848-jiyeon-park#2328603
https://www.30yearsstillyoung.com/t46978-best-believe-i-m-still-

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyMar 4 Juil 2023 - 10:09


 the rust that grew between telephones
@Marceline Griffiths
« Rien de grave mais on t’a hospitalisé un mois ? Jiyeon, je t’ai connue plus douée pour mentir… » Evidemment qu’elle était douée pour mentir, et si là elle ne l’était pas, c’était simplement parce qu’elle ne mentait pas. ’Rien de grave’ puisqu’elle allait mieux, qu’elle était vivante. Un peu l’ombre d’elle même pour le moment, mais bon, elle s’y ferait. « Il faut bien un mois pour être sûr que je n’sois pas un danger pour moi et pour les autres… » notait-elle à mi-voix. Les effets du manque avaient été assez violent, donc oui, elle était restée un bon mois enfermée, parfois même attachée à son lit. Oui, c’était pas glorieux, elle ne le raconterait pas à Marceline d’ailleurs. Mais au final, un mois c'était peu pour ce qu'elle venait de traverser. « Ecoute, je suis plus ta copine, je vais pas te forcer à parler si tu veux pas. Mais j’espère que t’as été honnête sur tes problèmes de santé avec tes potes, au moins, que quelqu’un sait. Que tu es bien entourée. » Jiyeon se retenait de lever les yeux au ciel. Blablabla. Oui elle était bien entourée ! Par un frère sur-protecteur et un groupe d’amis alcooliques. C’était parfait ! Ses parents n’étaient pas au courant, ce qui était bien mieux comme ça, elle n’avait pas envie d’être rapatriée de force à Séoul et de subir les remarques acerbes de sa mère. Surtout que si cette dernière allait chercher les responsable, rejeter la faute sur Marceline et des five, et elle allait à coup sur sortir ses avocats et emmerder tout le monde. Donc autant que peu de monde soit au courant, en détail, de ses soucis de santé. Noor et Kai savaient. Le frangin aussi (un peu malgré Jiyeon). Les autres n’avaient pas besoin d’avoir les détails. Elle se contentait de hausser les épaules en guise de réponse, reprenant une gorgée de son redbull.
« Tu pensais ce que tu as dit, tout à l’heure ? » Jiyeon reportait son regard sur Marceline, détaillant son visage d’un regard perçant. « Sur le fait que tu as eu le coeur brisé ? » Oh for fuck’s sake, c’était bien tout ce qui l’intéressait en fait, savoir si Jiyeon avait un coeur ? Savoir si elle avait eu un impacte sur la vie de la coréenne ? Jiyeon échappait un soupire, un brin agacée. Marceline n’avait pas changé, clairement, toujours obsédée par les sentiments des autres, comme si elle cherchait une sorte de validation dans ce qu’elle pouvait faire ressentir au autre. « De ce que tu m’avais raconté, tu n’étais pas trop du genre à avoir le cœur brisé post-rupture. » Jiyeon venait passer une main sur son visage, prenant une profonde inspiration. « Ecoute Marceline, je vais te dire un truc, je le répèterais pas, et comme ça après t’arrêtera de m’emmerder avec ce genre de question. » lâchait-elle, reposant sa canette sur la table basse, avant de bien faire face à la blonde, plantant ses yeux dans les siens. « J’ai jamais été amoureuse comme je l’ai été de toi. Donc oui, j’ai eu le coeur brisé pour la première fois. Ça fait mal. J’aime pas ça. J'avais envie de me foutre en l'air. J'ai pas réussie. Et je sais que c’est de ma faute. Je sais que je suis une connasse finie et que je n’peux m’en prendre qu’à moi si notre couple n'a pas marché. Je sais aussi qu’on est pas vraiment faites pour être ensemble, même si j’aimerais encore croire le contraire parce que j’ai toujours des sentiments pour toi. » Elle lâchait tout ça bien vite, parce que comme toujours, ça l’emmerdait un peu d’être aussi vulnérable. Elle préférait mille fois se retrouver à poil dans une salle pleine de monde, que de devoir ouvrir son coeur à une personne (surtout en étant sobre). Elle reportait son attention sur sa canette, la récupérant, la secouant un peu, notant qu'elle était quasiment vide. « Donc oui : je pense ce que je dis, quatre-vingt-dix pour-cent du temps en tout cas, mais ça tu t'en serais jamais rendu compte parce que tu m'as jamais fait confiance même pour ce genre de chose. Et je peux pas t'en vouloir en même temps, comment faire confiance à une meuf comme moi. » Elle terminait son soda cul sec, écrasant la canette entre ses doigts avant de se lever du canapé. « Voilà. Maintenant si ça te dérange pas j’aimerais continuer à me morfondre seule pendant encore quelques temps. On se reverra plus tard, si tu veux encore trainer avec moi dans un futur lointain.» concluait-elle en partant vers la cuisine pour jeter sa canette, et surtout pour reprendre un peu contenance après avoir lâcher tout ça. Une petite fuite, en soit, parce que bon, elle était chez elle, elle ne pouvait pas vraiment prendre la fuite et laisser Marceline là... quoi que.





I washed my hands of us at the club. You made a mess of me. I pictured you with other girls in love, Then threw up on the street. Like waiting for a bus that never shows, You just start walkin' on. They say that if it's right, you know. Each bar plays our song, Nothing has ever felt so wrong.
sunmi
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JRATd1d
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GmWTCGB
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OdFvFRG
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) SxiT32e
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OrLErGE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ZluH9hz
the rust that grew between telephones (Jiline #07) QIDiPqb
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 4PicGqX
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ABQxMXf
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptyJeu 20 Juil 2023 - 14:31


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



Je m’étais imaginée beaucoup de choses, une maladie, un breakdown, mais lorsque Jiyeon murmura la phrase suivante, quelque chose tomba dans le fond de mes poumons, coupant ma respiration : « Il faut bien un mois pour être sûr que je n’sois pas un danger pour moi et pour les autres… » Je cherchais le regard de Jiyeon, comme si je trouverais une confirmation de ce qui m’inquiétait, mais elle ne me l’accorda pas. De quoi est-ce qu’elle parlait ? Une nervosité me piqua le bout des doigts. « Shit, Ji, ça a l’air grave », lâchai-je, sérieuse. Tout à coup mon avis d’avoir l’ascendant sur la rupture me paraissait beaucoup moins intéressant que prévu. J’étais une fausse méchante, je n’avais pas vraiment envie que Jiyeon souffre autant. Mais je ne comprenais pas, ce n’était pas sa première rupture amoureuse, et elle ne m’avait jamais décrit souffrir d’aucunes d’elles. Je ne pus m’empêcher de poser la question à Jiyeon, qui poussa un soupir agacé. Ah, voilà, évidemment, elle ne voulait pas en parler, comme toujours. Elle était incapable d’être sincère (enfin, là, c’était le moment du film où la voix du narrateur me dirait que j’allais être bien surprise par la suite des évènements.)

« Ecoute Marceline, je vais te dire un truc, je le répèterais pas, et comme ça après t’arrêtera de m’emmerder avec ce genre de question. » Mon coeur s’emballa : c’était affreux, mais je devais bien l’admettre, j’adorais des déclarations dramatiques. Trop de romcoms durant mon adolescence, sûrement. Trop de drama de ma propre part, probablement. « J’ai jamais été amoureuse comme je l’ai été de toi. Donc oui, j’ai eu le coeur brisé pour la première fois. Ça fait mal. J’aime pas ça. J'avais envie de me foutre en l'air. J'ai pas réussie. Et je sais que c’est de ma faute. Je sais que je suis une connasse finie et que je n’peux m’en prendre qu’à moi si notre couple n'a pas marché. Je sais aussi qu’on est pas vraiment faites pour être ensemble, même si j’aimerais encore croire le contraire parce que j’ai toujours des sentiments pour toi. » … Je fixai Jiyeon, hébétée, la bouche entrouverte comme un poisson ridicule. Alors là, pour être servie, voilà que Jiyeon me rendait littéralement muette, un exploit que peu avait pu réussir auparavant. J’étais tellement prise de court que j’en oubliais presque de me délécter de ce qu’elle me disait, une confirmation comme mon coeur égoïste en adorait, une sorte d’approbation de l’intensité de notre relation, de son sérieux malgré les quatre cinq mois, les disputes. J’avais brisé le coeur de Jiyeon, pour une fois, ce n’était plus moi qui était la seule à souffrir. Mais étonnement, c’était beaucoup moins jouissif que prévu. Comment mes ex avaient-elle fait ça sans scrupule ? Je me sentais affreuse.  « Donc oui : je pense ce que je dis, quatre-vingt-dix pour-cent du temps en tout cas, mais ça tu t'en serais jamais rendu compte parce que tu m'as jamais fait confiance même pour ce genre de chose. Et je peux pas t'en vouloir en même temps, comment faire confiance à une meuf comme moi. » J’aurais presque préféré qu’on se dispute violemment. Mais non, Jiyeon était sincère, touchante, humaine. Tout ce que je lui avais demandé d’être, et dont elle me donnait un éclat avant de le refaire disparaître. « Voilà. Maintenant si ça te dérange pas j’aimerais continuer à me morfondre seule pendant encore quelques temps. On se reverra plus tard, si tu veux encore trainer avec moi dans un futur lointain.» Et voilà, Jiyeon se levait, balayait ce qu’elle venait de dire, me laissant bêtement dans son salon. Mais je ne bougeais pas, attendant qu’elle revienne dans le salon, essayant d’articuler mes pensées. « Je suis désolée Jiyeon », fût la seule chose que j’arrivais à prononcer. « Je ne pensais pas que… C’était si… Que c’était comme ça. » Je baissai les yeux. « Pour ce que ça vaut, moi aussi tu m’as brisé le coeur. Pour moi aussi c’était spécial. » Même si je devais avouer que mon coeur de romantique pensait ça de la plupart de mes relations. Mais je me savais sincère. « Mais tu sais, en tant que spécialiste du coeur en miettes, je peux te le dire, ça se répare avec le temps. Vraiment. » J’avais l’impression d’être dans une dimension parallèle. Je donnais des conseils sur les ruptures à mon ex ? Quoi ?! « Mais Ji, s’il-te-plaît, te fous pas en l’air pour ça. Je m’en remettrais pas. » Je n’avais même pas envie de l’imaginer. « Et je suis désolée de ne pas avoir su te faire confiance, de t’avoir demandé d’être quelqu’un que tu n’étais pas.  »



@Jiyeon Park   I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Jiyeon Park
Jiyeon Park
l'âme vagabonde
l'âme vagabonde
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7vHkInU Présent
ÂGE : 29 ans (27/05/1994) Gemini sun, Taurus moon and Virgo rising.
SURNOM : Ji (par la plupart des gens) Jiji (par les five), Phoebe ou Phoeb’s (par Hugo) Jiya, Yeonie et emmerdeuse (par sa famille), et baby Ji (mais ça c'est elle qui aime bien ce surnom, quasiment personne ne l'utilise)
STATUT : Célibataire avec une réputation fille qui papillonne un peu trop. Probablement polyamoureuse dans le déni, à la recherche d'une relation avec quelqu'un qui ne s'énerve pas si elle flirt un peu ici et là.
MÉTIER : Signée à la Shining Stars Agency, elle est influenceuse à temps plein, enchaine les photoshoot pour des fringues et les contrats publicitaires en tout genre. Plus connu en Corée qu'en Australie, mais ça marche bien tout de même.
LOGEMENT : Elle habite depuis aout 2023 au #339 sur Water Street à Spring Hill. Un appartement bien trop grand pour elle, trois chambres, trois salles de bain, et une déco épurée à la Kardashian. Elle en est très fière, même si son frère était totalement contre ce déménagement.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) J4C5Nr9
POSTS : 2123 POINTS : 40

TW IN RP : Addiction - Alcoholism - Sex - Eating disorder
TW IRL : Quand on m'envoie de long message moralisateur qui me font pleurer. (my depressed ass needs kindness. thanks)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : ENFP-A ≈ Née un 27 Mai 1994, sous le signe du gémeaux ≈ mesure 1,66m et pèse 45kg ≈ Elle parle coréen, français (même si elle fait beaucoup de fautes) et anglais avec un adorable accent. ≈ Influenceuse, passion instagram, elle a déjà 4,7M d'abonnés. ≈ Met régulièrement des lentilles de contactes colorées pour avoir les yeux plus clair. ≈ Allergique aux chats. ≈ Mauvaise cuisinière. ≈ Addict à Starbucks. ≈ Grande bordélique, désorganisée, systématiquement en retard. ≈ Très sociable et adore sortir en soirée. ≈ Soju et bière over everything ≈ Fidèle en amitié, beaucoup moins en amour.
CODE COULEUR : Est chiante mais adorable en #6633cc, en anglais ou en français.
RPs EN COURS :
« A person with a good scent has a big wound inside. A well-ripe wound smells like flowers. »
the rust that grew between telephones (Jiline #07) BvdNvup
FIVE ♡ If you wanna be my lover, you gotta get with my friends. Make it last forever, friendship never ends.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) DiVLQlJ
MARCELINE ♡ Oh, my, love is a lie. Shit my friends say to get me by. It hits different, It hits different this time. Catastrophic blues. Movin' on was always easy for me to do. It hits different, It hits different 'cause it's you.


Nabi #1Scarlett #1

RPs EN ATTENTE :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GGlDS8y


RPs TERMINÉS :
AVATAR : Lee Sunmi (queen of kpop soloists ♡)
CRÉDITS : smmg (avatar) tumblr (gif)
DC : Andrea Welch (Zoey Deutch)
PSEUDO : smmg/Marie
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/08/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t45824-jiyeon-set-myself-on-fire
https://www.30yearsstillyoung.com/t45845-jiyeon-can-t-control-myself#2328549
https://www.30yearsstillyoung.com/t45848-jiyeon-park#2328603
https://www.30yearsstillyoung.com/t46978-best-believe-i-m-still-

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptySam 5 Aoû 2023 - 14:32


 the rust that grew between telephones
@Marceline Griffiths
Elle avait presque envie d’aller prendre une douche pour se rincer de tout ce qu’elle venait de dire. Elle détestait ça. Être honnête était une chose, être sincère et dévoiler ses sentiments en était une autre et elle sentait presque le duvet de ses joues se dresser de gêne alors qu’elle balançait tout ça à Marceline. Elle concluait froidement, mettant presque la blonde à la porte, lui indiquant la sortie, avant de partir se cacher en cuisine. Elle pressait son pied sur le levier de la poubelle, jetant sa canette de soda au fond, restant le regard fixé sur cette dernière un instant. Elle tendait l’oreille, notant l’absence de bruit dans le salon. Ugh. Elle retirait son pied du levier, laissant le couvercle de la poubelle se refermer. Marceline n’avait, évidemment, pas plié bagage. Missing the cue, une fois de plus. Pourtant l’invitation à quitter les lieux avait été assez clair selon Jiyeon. Cette dernière prenait, du coup, son temps en cuisine, se sortant un second redbull, à défaut de pouvoir boire autre chose. Elle en prenait quelques gorgées avant de faire deux pas en direction du salon, où Marceline n’avait pas bougée. « Je suis désolée Jiyeon » Jiyeon échappait un soupire, un brin agacée. Elle détestait ce genre de situation, détestait cette ambiance pathétique qui flottait dans l’air, tout ce côté touchy feely. « Je ne pensais pas que… C’était si… Que c’était comme ça. » Jiyeon s’adossait au pan de mur qui délimitait l’espace cuisine de celui du salon, gardant ses distances, aussi bien physiquement qu’émotionnellement (enfin c’est ce qu’elle aimait croire). « Pour ce que ça vaut, moi aussi tu m’as brisé le coeur. Pour moi aussi c’était spécial. » Elle prenait une gorgée de soda. Evidemment son petit coeur s’emballait en entendant ça. L’idée d’avoir été spéciale pour Marceline, et pas une autre relation de merde sur sa longue liste de déboires amoureux, lui donnait l’impression que son chagrin était valide et qu’elle n’était pas la seule au fond du trou. Voir même, qu'elle avait encore une chance, même si Marceline parlait bel et bien au passer. « Mais tu sais, en tant que spécialiste du coeur en miettes, je peux te le dire, ça se répare avec le temps. Vraiment. » « J’ai pas besoin qu’il se répare. Je ferais sans. » assurait-elle, son regard posé sur sa canette. Oui ce serait certainement plus simple comme ça : pas de risque d’avoir le coeur en morceau du coup, s'il était déjà pulvérisé. L’expérience ne lui avait pas plu du tout, elle ne la re-tenterait pas. Les relations sans attaches lui convenaient bien, c’était plus facile et moins douloureux. « Mais Ji, s’il-te-plaît, te fous pas en l’air pour ça. Je m’en remettrais pas. » Elle avait presque envie de lui lâcher un « avec le temps, tu t’en remettras », histoire de jouer les drama Queen, mais elle avait un peu trop peur de voir débarquer le service psychiatrique chez elle après ce genre de déclaration. Puis, elle allait mieux, quoi qu’on en dise, la majorité de ces pensées sombres étaient reparties aussi vite qu’elles étaient venues. Heureusement, parce que tout ça lui avait fait peur, même si elle ne l’admettrait certainement jamais et utiliserait probablement ce passage dépressif comme une nouvelle corde à son arc d’humour, de sarcasme et d'autodérision. Elle se contentait de hausser les épaules, reposant enfin son regard fatigué sur la blonde. « Et je suis désolée de ne pas avoir su te faire confiance, de t’avoir demandé d’être quelqu’un que tu n’étais pas. » « … same. » lâchait-elle, après un silence. C’était un « je suis désolée », à sa façon. « je n’me fais pas confiance non plus, donc je ne peux pas t’en vouloir. » notait-elle tout de même. Oui parce que bon : faire confiance à quelqu’un qui avait mauvaise réputation mais qui était de bonne foi, passe encore. Mais faire confiance à une nana qui avait une réputation de coureuse de jupon et qui avait prouvé plein de fois qu’elle l’était … à quoi bon. C’était une perte de temps. Pourtant Jiyeon avait bien envie de se justifier par rapport à sa tromperie et surtout de tenter sa chance une nouvelle fois en mettant en avant sa sobriété qui impacterait fortement sa fidélité… mais à quoi bon, Marceline ne voudrait certainement pas retenter quoi que ce soit avec Jiyeon. Et la coréenne avait beau aimer toujours autant la blonde, elle n’était pas dupe : toute tentative serait un échec et elle n’avait pas envie de se prendre un râteau. Son coeur était encore bien trop à vif pour tenir le coup. « Bon...Tu peux partir maintenant ? » demandait-elle enfin, sans détour. Parce que la simple présence de Marceline ici était difficile à supporter, encore plus après tout ce qui avait été dit.




I washed my hands of us at the club. You made a mess of me. I pictured you with other girls in love, Then threw up on the street. Like waiting for a bus that never shows, You just start walkin' on. They say that if it's right, you know. Each bar plays our song, Nothing has ever felt so wrong.
sunmi
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JRATd1d
the rust that grew between telephones (Jiline #07) GmWTCGB
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OdFvFRG
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) SxiT32e
the rust that grew between telephones (Jiline #07) OrLErGE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ZluH9hz
the rust that grew between telephones (Jiline #07) QIDiPqb
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 4PicGqX
the rust that grew between telephones (Jiline #07) ABQxMXf
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
the rust that grew between telephones (Jiline #07) IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Amoureuse de la première qui passe, championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Elle sera bientôt à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9b915233d3c50179e88e4286e3ac0cc1
POSTS : 612 POINTS : 320

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
Andrea "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 5yR8
Mabel "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // #01 #02 #03 #04 #05 #06 #07 #08 #09

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
Raphael "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // #01

the rust that grew between telephones (Jiline #07) G66c
Mac "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // #01 #02 #03 #04

RPs TERMINÉS :
Marceline's moodboard

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Ezgif-3-774a0834de
Jiyeon "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

the rust that grew between telephones (Jiline #07) A4ab
Griffiths "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
Carl "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
Maddy "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05

the rust that grew between telephones (Jiline #07) 1dwc
Muiredach "The bottom's gonna drop out from under our feet, I'll catch you, I'll catch you, When people say things that bring you to your knees, I'll catch you" // #01 #02

Deklan | Ysis

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) EmptySam 23 Sep 2023 - 11:39


the rust that grew between telephones
when the silence came,
we were shaking blind and hazy
how the hell did we lose sight of us again?
sobbin' with your head in your hands
ain't that the way shit always ends?

you were standin' hollow-eyed in the hallway
carnations you had thought were roses, that's us
i feel you no matter what
the rubies that i gave up

and i lost you
the one i was dancin' with
in New York, no shoes
looked up at the sky and it was maroon

the burgundy on my t-shirt
when you splashed your wine into me
and how the blood rushed into my cheeks,
so scarlet, it was
the mark you saw on my collarbone,
the rust that grew between telephones
the lips i used to call home,
so scarlet, it was maroon



C’était bien la première fois que les rôles étaient - presque - inversés ainsi. A vrai dire, il y a quelques semaines de ça, nous n’en aurions pas été là. J’aurais probablement fondu en larmes, peut-être même proposé à Jiyeon qu’on se remette ensemble malgré la stupidité de l’idée. Mais je m’étais soignée, au fil des jours, avec mes amis, avec mon boulot dans lequel je m’étais noyée. Ce n’était pas ma première peine de coeur et sûrement pas ma dernière, et malgré l’acide, une part de moi était habituée. Les douleurs de ruptures s’empilaient et se mélangeaient en moi, se transformant en un seul bloc, une peur prononcée de l’abandon, mais avec le temps qui passait, je distinguais de moins en moins qui avait brisé quoi. J’étais juste malchanceuse en amour, triste, et je ne tenais même plus Jiyeon comme responsable unique. Et puis, les coeurs se reconstruisaient. Abîmés, certes. Mais ils battaient toujours. Je le fis remarquer à Jiyeon. « J’ai pas besoin qu’il se répare. Je ferais sans. » Je grimaçai. Je détestais l’idée que ça soit la conclusion qu’en tire Jiyeon, qu’elle décide de ne plus s’attacher, jamais. Mais je comprenais aussi, parfois je me demandais si l’amour en valait vraiment le coup, puisqu’il faisait si mal. « J’aimais bien ton coeur, moi. Tu devrais le garder », confiai-je avec un petit sourire. J’essayai d’enterrer la hâche de guerre, et c’était bien la première fois que j’en avais l’occasion. Je ne savais presque pas comment m’y prendre. D’habitude, je ne revoyais jamais mes exs - enfin, si, mais pour recoucher ensemble ou se hurler dessus, rarement pour s’excuser et se parler à coeur ouvert. Alors je profitais de l’occasion et m’excusai au près de Jiyeon, qui m’offrit en retour des excuses, Jiyeon style : « … same. » J’eus un petit rire. C’était son désolée à elle, et je l’acceptais. « je n’me fais pas confiance non plus, donc je ne peux pas t’en vouloir. » Cette admission de vulnérabilité piqua mon coeur. Malgré tout, j’étais triste pour Jiyeon, c’était dur de la voir ainsi, si défaitiste, loin de son armure de meuf amusante et assurée. « Bon...Tu peux partir maintenant ? » J’avais déjà forcé mon temps ici, je le comprenais. Je me levai, me sentant un peu étrange, un sentiment doux-amer dans le bout de mes doigts. Je poussai un soupir, ne sachant pas trop comment conclure tout ça. « Merci d’avoir été honnête. Et… », je réfléchissais, avant d’ajouter : « Prends soin de toi, Ji. Parle à tes potes, fais confiance à tes médecins. Franchement, tu ne vas pas me laisser gagner cette rupture, t’es trop compétitive pour », plaisantai-je, espérant alléger légèrement l’atmosphère. J’hésitai un instant à prendre Ji dans mes bras, mais je m’en empêchai. C’était stupide. Sur le pas de la porte, je me retournai, lui adressant un dernier sourire. « A la prochaine, Ji. Hâte de voir ton glow-up post-rupture. Génèralement, après sa première rupture queer, on se décolore les cheveux. » Je lui fis un petit clin d’oeil avec un sourire, et parti dans les escaliers, mes pieds lourds des confessions du coeur brisé de la fille que j’avais aimé.


@Jiyeon Park  terminé I love you



 
I'm the wind in our free-flowing sails
And the liquor in our cocktails
no one wanted to play with me as a little kid, so I've been scheming like a criminal ever since, to make them love me and make it seem effortless // this is the first time I've felt the need to confess and I swear I'm only cryptic and machiavellian 'cause I care


the rust that grew between telephones (Jiline #07) UDF37g1
the rust that grew between telephones (Jiline #07) InSszvn
the rust that grew between telephones (Jiline #07) CAy9NRe
the rust that grew between telephones (Jiline #07) JSBsZsK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7ZWT0EU
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 7dWBoGI
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 9p9VwN9
the rust that grew between telephones (Jiline #07) PvDC5CK
the rust that grew between telephones (Jiline #07) R3yFtxE
the rust that grew between telephones (Jiline #07) 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty
Message(#) Sujet: Re: the rust that grew between telephones (Jiline #07) the rust that grew between telephones (Jiline #07) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

the rust that grew between telephones (Jiline #07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-