AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
Réassort du coffret Pokémon 151 ...
Voir le deal

 (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyJeu 24 Aoû 2023 - 23:27


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

Le repas s'était bien déroulé. Ce simple fait était assez important pour que Mabel le souligne, surtout quand elles avaient passé leurs dernières entrevues à se hurler dessus. (Le tournage avait l'avantage de leur permettre de s'envoyer les pires piques, cachées derrière une appropriation du scénario et de leurs personnages.)

Mais elles s'étaient promis de se voir pour crever l'abcès, et la fin du tournage semblait être le bon moment. Il n'y avait plus le stress de devoir se présenter aux studios la mine fraîche et prêtes à travailler ensemble, et elles avaient la nuit devant elles pour réussir à trouver leurs mots.

Mabel revint à table avec le fromage - choisi spécialement pour Marceline à la fromagerie française du centre-ville - et quelques fruits. Jusqu'ici, la conversation avait surtout porté sur des sujets neutres - le travail, leurs prochains contrats, Rosalie et un peu Paola. Mais elles commençaient toutes les deux à avoir la tête qui tournait délicieusement, sous l'effet de l'alcool servi généreusement par Mabel.

« J'espère que tu aimeras, j'ai pas assez vécu en France pour comprendre quelque chose à tout ça » avoua-t-elle tout en attrapant une petite grappe de raisin.

Elle avait été plus assidue sur les alcools et spiritueux, peut-être parce qu'elle avait plongé la tête dedans dès qu'elle avait été seule et libre de faire ce qu'elle voulait de ses soirées. Elle n'était pas faite pour la solitude et avait besoin d'un garde-fou pour éviter de plonger droit dans les bêtises...

« Pourquoi t'es revenue vivre à Brisbane après les Etats-Unis ? »

Elle se posait cette question depuis longtemps, sincèrement. Maddy avait toujours été tournée vers la famille et avait sans doute eu besoin de se rapprocher de leurs parents. Mabel avait suivi son mari, ramené en Australie par son travail - elle serait certainement restée en Europe sinon, ou se serait rapprochée d'Hollywood. Mais le retour de Marceline restait une énigme à ses yeux. Le choix de revenir dans la famille aussi, avec ce débarquement à Noël quasiment deux ans plus tôt, au moment où Mabel faisait tout pour éloigner ses parents et vivre sereinement sa fin de grossesse...

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyDim 10 Sep 2023 - 19:09


Les mots étaient plus légers à chaque gorgée de vin qu’on continuait de boire ; du vin que j’étais surprise que Mabel boive après ses demi-confessions autour de l’alcool lors de notre dispute, mais je n’étais pas encore prête à remettre le sujet sur le tapis. Pourtant, quelque chose flottait dans l’air, au milieu de nos conversations sur mes nièces, le boulot, la famille, la météo. On avait rigolé ensemble en évoquant le Noël familial et cette histoire de perruque brûlée sur le set, dont je pouvais à présent rire, et je me rendais compte que ça faisait longtemps que je n’avais pas eu l’impression de pouvoir m’amuser avec Mabel. C’était comme si j’en profitais avant que l’on passe aux choses sérieuses. Mais une chose était sûre : ce n’était pas moi qui creverait l’abcès la première, pas après avoir hurlé sur Mabel comme je l’avais fait quelques semaines plus tôt.

Ma cousine revint avec un plateau de fromage, mes yeux pétillants devant l’assortiment.  « J'espère que tu aimeras, j'ai pas assez vécu en France pour comprendre quelque chose à tout ça. » Je secouai la main pour chasser sa remarque, et attrapai déjà un bout de pain pour me plonger dans ce qui semblait être un fromage frais de chèvre (c’était à peu près là où mes connaissances en fromage s’arrêtaient aussi). « Je n’ai jamais rencontré de fromage que je n’ai pas aimé, je ne suis pas très inquiète ! » Je saisi le couteau, le relevai à la lumière pour l’observer, souriant à Mabel : « Un couteau à fromage ? Mathilda serait si fière », plaisantai-je, en référence à ma tante - sa mère - et ses bonnes manièrés constantes.

Le fromage était évidemment délicieux, et s’accordait très bien au vin… A comprendre : j’étais déjà légèrement ivre et chaque bouffée de nourriture me paraissait miraculeuse, le vin rendait mes jambes cotonneuses et me mettait de bonne humeur. Mais sur le visage de Mabel, je vis quelque chose changer, et je compris qu’elle était prête à s’attaquer aux sujets que l’on évitait depuis le début de la soirée, depuis des années.

« Pourquoi t'es revenue vivre à Brisbane après les Etats-Unis ? »

Ah, tiens, en voilà une question. Je n’aurais pas imaginé qu’elle commence par là. Je machai ma bouchée, un peu songeuse de ma propre réponse. Je ne savais pas exactement comment articuler ce qui se jouait en moi, surtout quand beaucoup de mes décisions étaient si spontanées, du moins en apparence. « Je ne suis pas revenue à Brisbane directement. J’étais à Sydney d’abord, pendant quatre ans, jusqu’en 2020 où j’ai été castée dans Together et le tournage était à Brisbane, alors je me suis dit, pourquoi pas… » J’haussai les épaules, essayai d’avoir l’air détachée. « Parfois je me suis dit que je suis partie de l’Australie juste pour faire comme toi et Maddy, pour me dire que je pouvais le faire. Mais mes amis sont ici, et ça me manquait. Et puis… » Je ne savais pas à quel point je tenais à être honnête et vulnérable, mais en même temps, n’était-ce pas le but de cette discussion ? « Quand j’étais à Sydney, je vous voyais de loin, à Brisbane, et je n’avais pas envie d’être mise de côté en étant celle qui était loin. Même si on était plus en contact, je savais que tu revoyais Maddy, je crois que j’étais jalouse, que je voulais être incluse. » Je fis un petit sourire désolé. J’étais égocentrée, je crois qu’on le savait toutes les deux. « Oh, et une petite part de moi pensait que maintenant que j’étais adulte, je pourrais renouer avec mes parents, ils pourraient s’intéresser à moi. Autant te dire que c’était très idéaliste de ma part », je grimaçai et eus un petit rire avant de finir mon verre de vin et de me le resservir. « Honnêtement, c’est ton retour que j’ai du mal à comprendre. Toutes les choses qui t’ont fait quitter l’Australie sont encore là, tes parents, Maddy la presque parfaite, la pression… Pourquoi tu t’es remise là-dedans ?  »

@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyJeu 14 Sep 2023 - 23:38


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

« Pour désobéir convenablement aux règles, il faut déjà les avoir apprises ! »

C'était sans doute ce que Matilda, et Mark dans une moindre mesure - mais s'occuper de l'éducation des enfants n'était pas son rôle -, n'avait jamais vraiment compris. Mabel connaissait les règles de politesse et de bien séance. Elle savait quand et comment les ignorer pour causer le plus de bruit, et pour que ça fasse vraiment réagir ses parents. Un talent plus impressionnant que celui de juste respecter les consignes.

Mais peut-être que Marceline ne le voyait pas non plus. Elle avait pu découvrir lors de leur dernière conversation que sa cousine n'était pas la plus objective concernant les actions de Mabel - un fait qu'elle avait sans doute plus ou moins inconsciemment utilisé quand elles étaient adolescentes.

Alors plutôt que de parler d'elle, et de son départ, Mabel préféra orienter la conversation sur Marceline, et son retour. Elle voulait une conversation plus neutre, de quoi comprendre un peu mieux sa cousine aussi. Si les derniers mois les avaient rapprochées, et qu'elles n'étaient plus des inconnues l'une pour l'autre, elles ne pouvaient pour autant pas prétendre être redevenues amies sans mentir.

« Je m'étais jamais aperçue que tu étais si attachée à Brisbane » reprit-elle doucement, pensive.

Mabel était partie trop facilement. C'était dans sa nature de laisser tomber et de passer à autre chose quand les choses ne se déroulaient pas comme elle le voulait. Elle l'avait fait tant de fois qu'elle ne comptait plus - et elle n'était pas certaine que Marceline le prendrait bien, de savoir qu'elle n'était pas la seule à s'être réveillée un matin pour découvrir que Mabel était juste partie sans un regard en arrière. (S'il n'y avait pas eu Rosalie, elle aurait sans doute fait de même quand son mariage s'était effondré. Mais est-ce qu'il se serait effondré s'il n'y avait pas eu sa fille ?)

« Nos parents sont sans doute trop vieux pour changer... »

Quoi qu'elle, elle n'avait même pas essayé de leur laisser une chance. Elle s'était débrouillée pour les voir le moins possible, parce qu'écouter leurs remontrances à chaque dîner en famille était un enfer. Elle avait même plutôt bien réussi à les écarter de Rosie, afin d'éviter que sa fille ait à grandir avec des grands-parents prêts à toutes les manipulations pour en faire l'enfant parfaite à leurs yeux.

« Moi, je suis revenue parce que mon mari avait de meilleures opportunités de travail ici, et que moi je pouvais toujours déménager et faire le trajet en avion jusqu'en Europe pour les défilés. C'était sensé être transitoire, juste pour quatre ou cinq ans. »

Elle attrapa la bouteille que Marceline venait de reposer, pour remplir le verre qu'elle venait de finir. Elle allait avoir besoin de plus d'alcool pour mener cette conversation à bien, elle le pressentait déjà.

« J'imaginais pas finir divorcée et mère célibataire à l'époque. Encore moins à devoir rester bloquer ici. Je crois que l'idée même d'avoir fait un enfant m'aurait fait rire. A quoi bon ramener un nouvel être dans cette famille déjà bien trop dysfonctionelle... »

Mabel avait beau faire de son mieux pour éviter de reproduire les erreurs que ses parents avaient fait avec elle, ça n'empêchait pas cette angoisse de la tarauder depuis la naissance de sa fille, bientôt deux ans plus tôt. Une angoisse qu'elle taisait, ne sachant pas vraiment à qui en parler puisqu'elle n'était pas ou plus si proche des deux seules personnes qui pouvaient comprendre ce que c'était que d'être née une Griffiths.

« Je crois qu'il ne vaut mieux pas me demander conseil sur les futurs tendances, j'ai assez prouvé que je n'étais pas douée pour ça. »

Elle avait bien claqué la porte de chez ses parents en disant qu'elle ne reviendrait jamais... La Mabel de dix-huit ans serait sans doute bien dépitée de se voir loin de l'Europe et des défilés, de retour au bercail et à son père lui disant qu'elle n'était pas assez bonne actrice pour obtenir de bons rôles.

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptySam 23 Sep 2023 - 12:05


« Pour désobéir convenablement aux règles, il faut déjà les avoir apprises ! » J’éclatai d’un rire franc, de ceux des gens qui ont grandi ensemble et peuvent rire de cette expérience là. « My god, ça devrait être ton motto. » En grandissant, j’avais été admirative de la force de caractère de Mabel, son côté rebelle. Moi, c’était différence. J’essayais de me rebeller, aussi, mais j’étais trop inquiète d’être aimée pour exploser réellement, alors je me contentais de petite pique, de rouler des yeux ou les lever au ciel avant de sourire à nouveau, toute mielleuse. Je n’étais pas devenue actrice pour rien, à vrai dire : j’avais l’égo assez immense pour être persuadée que je pouvais me faire aimer de n’importe qui. Les faire rester à mes côtés, ça, c’était autre chose.

« Je m'étais jamais aperçue que tu étais si attachée à Brisbane. » J’eus un petit rictus, entre le sourire et la grimace. « La vraie question, c'est à quoi ne suis-je pas trop attachée... » C’était tout moi, ça. J’aimais trop fort, mon impulsivité et mon intensité ne faisaient jamais bon ménage. Mais je ne savais pas comment être autrement, comment faire autrement.

« Nos parents sont sans doute trop vieux pour changer... » J’haussai les épaules. Oui, apparemment. J’avais toujours du mal à m’y faire. J’aurais donné plus de choses que je n’étais capable de l’avouer, juste pour leur attention, leur approbation. Les parents de Mabel, eux, étaient infernaux de jugement, mais au moins ils prêtaient attention à ce que l’on faisait. Parfois, rarement, on arrivait à décrocher quelques compliments. Nous n’étions pas Maddy, ça c’était certain. Mais je crois que mon oncle et ma tante aimait se vanter en dîner mondain que leur nièce avait un golden globes, et ça me faisait plaisir. Je n’étais même pas sûre que mes parents se souvenaient que j’en avais un. « Moi, je suis revenue parce que mon mari avait de meilleures opportunités de travail ici, et que moi je pouvais toujours déménager et faire le trajet en avion jusqu'en Europe pour les défilés. C'était sensé être transitoire, juste pour quatre ou cinq ans. » Je fis un hmmm, signe que j’écoutais, continuant de siroter mon verre. Je n’arrivais pas à croire que Mabel avait déménagé pour suivre un mec, ça me paraissait loin de ma cousine indépendante que j’imaginais, mais… Elle devait vraiment l’aimer, tout simplement. Et ça, je le comprenais. « J'imaginais pas finir divorcée et mère célibataire à l'époque. Encore moins à devoir rester bloquer ici. Je crois que l'idée même d'avoir fait un enfant m'aurait fait rire. A quoi bon ramener un nouvel être dans cette famille déjà bien trop dysfonctionelle... » Personne ne se l’était imaginée, Mabel mariée, Mabel mère… Mabel divorcée et mère célibataire, encore moins. J’entendais dans sa voix la lourdeur de cette vie. « Je crois qu'il ne vaut mieux pas me demander conseil sur les futurs tendances, j'ai assez prouvé que je n'étais pas douée pour ça. » J’eus un petit rire, terminai mon verre et me reservai. Je commençais à vraiment sentir une chaleur dans le bout de mes doigts, de mes pieds. C’était agréable. Je regardai Mabel boire, me demandant si je trouverais le courage de lui poser des questions sur ça. « Mieux vaut être adaptable que d’avoir un plan trop rigide. La vie nous surprend toujours trop pour anticiper… » J’haussai les épaules. « Moi aussi, je ne me serais jamais imaginée cette vie là, à être enfin célèbre, à ne finalement pas aimer les flashs des papparazzis et les yeux braqués sur moi, à être out au monde entier et adorer ça… La vie est pleine de surprise. » Je réfléchissai un instant et ajoutai : « Enfin, à vrai dire, je crois que j’ai toujours su que je serais connue. Peut-être pas si connue mais… On peut dire ce qu’on veut des Griffiths, mais au moins, l’égo a l’air génétique et c’est utile, parfois. » Utile d’avoir cette assurance. Les gens pensaient toujours que l’égo était une mauvaise chose, mais j’avais l’impression que ça m’avait plusieurs fois porté dans ma vie.

« Mais du coup, ça a dû te faire bizarre quand tu as réalisé que tu voulais un enfant, non ? Ça a dû être… Stressant, j’imagine. » De ramener un enfant dans cette famille. « Et loin de moi l’idée de te chasser de l’Australie, mais… Pourquoi tu restes, maintenant ? Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais je n’ai pas l’impression que ton ex soit… Très investi dans l’éducation de Rosalie ? » Indices clefs : le nombre de fois où Rosalie était sur le plateau de Roaring, avec nous, ou quand Mabel me racontait ses weekends toujours avec sa fille, sans aucune mention de son ex.


@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyLun 25 Sep 2023 - 23:01


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

« Ça l'est toujours, oui. »

Mabel estimait qu'il fallait connaître parfaite un domaine pour pouvoir se permettre de sortir des sentiers battus sans paraître ridicule. Elle l'avait appliqué, enfant, aux règles de ses parents, et, adulte, au monde de la mode. Connaître le style, les principes, pour pouvoir jouer avec et ses les approprier. Ça ne plaisait pas à tout le monde, mais elle n'avait jamais eu peur de choquer, tant qu'elle restait dans la mémoire des gens et qu'on ne l'oubliait. C'était Maddy, la perfection incarnée, Mabel était depuis toujours le mouton noir.

Marceline était un peu entre les doigts, rêvant de pouvoir jouer les rebelles, même si elle tenait trop à l'image qu'elle renvoyait, voulant que tout le monde l'aime. Là où Mabel avait arrêté de se battre, ayant intégré beaucoup trop jeune qu'on ne l'aimerait jamais, qu'elle avait trop de défauts pour qu'on l'apprécie, Marceline essayait encore de se faire apprécier par tous.

Les verres se vidaient rapidement pendant qu'elles discutaient, aidant à délier les langues. Mabel avait l'impression délicieuse de flotter, comme dans un cocon chaleureux et réconfortant. Incroyablement familier aussi, et c'était sans doute le signe qu'il fallait qu'elle réduise sa consommation - mais elle avait besoin de l'alcool pour réussir à parler à Marceline sans se sentir envahie par ses émotions, par tout ce qu'elle ne contrôlait pas dans sa vie, depuis son départ de Brisbane quinze ans plus tôt.

« Je trouve ça chouette que tu sois out and proud. Que tu puisses montrer aux gens qu'il existe autre chose qu'un couple hétéro. »

Elle, elle avait trop en mémoire les mots haineux de ses parents, qualifiant sa bisexualité de phase, et hurlant qu'elle faisait honte à la famille, pour avoir oser plus de quelques rendez-vous avec des femmes. Elle n'avait jamais caché les aimer, mais les avait clairement moins exposées que ses petits-copains.

« Je voulais pas d'enfants » reprit-elle, les yeux baissés vers son verre, n'osant pas regarder sa cousine. « Ma grossesse était un accident. Et je suis ravie d'avoir Rosie, j'ai une chance immense que ce soit un bébé facile, mais je ne me suis jamais rêvée mère. »

Ça ne l'empêchait pas d'adorer sa fille, et de ne plus pouvoir imaginer une vie sans cette enfant qui avait tout bouleversé à son arrivée. Mais clairement, elle ne s'était jamais rêvé avec une ribambelle d'enfants, et elle restait un peu amère que la parentalité ait ruiné son couple. (Elle n'en tenait pas rigueur à sa fille, mais plutôt au père de celle-ci, qui avait bien vite disparu de leurs vies, après lui avoir promis de toujours la soutenir dans l'aventure de la maternité.)

« Je bénéficie de la crèche de Weatherton, j'ai des opportunités de tournage, et Rosie a ses repères ici. On est bien là pour l'instant, et repartir, ce serait tout reprendre à zéro pour nous deux. Toute seule, ce serait simple. Mais elle est dépendante de moi, et j'ai pas envie de tout lui changer. »

La proximité avec Maddy pour laisser leurs filles jouer ensemble, ou le fait qu'elle avait déjà commencé à regarder les bonnes écoles de la ville pour poursuivre l'éducation de sa fille entraient aussi en jeu. Et puis ces derniers mois, il y avait aussi eu Aiden, qui s'était installé dans leur vie et leur apportait amour et stabilité - et beaucoup trop de cadeaux pour Rosie.

« Et puis au moins, je garde sous les yeux ce que je ne veux surtout pas pour ma fille... »

Ses propres parents, qui ne comprenaient pas qu'elle n'ait pas des nourrices en permanence pour gérer sa fille. Qui ne comprenaient pas non plus qu'elle ne publie pas des photos quotidiennes de Rosie sur ses différents réseaux sociaux, parce qu'elle était déjà à leurs yeux une future star prête à promouvoir le nom des Griffiths, quand Mabel voulait la laisser décider de son avenir quand elle serait en capacité de le faire.

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyMar 10 Oct 2023 - 21:51


« Je trouve ça chouette que tu sois out and proud. Que tu puisses montrer aux gens qu'il existe autre chose qu'un couple hétéro. » C’était étrange d’avoir cette conversation avec Mabel, à qui j’avais tant voulu partager mon coming out quand je l’avais réalisé, mais avec qui je n’étais plus en contact à l’époque. J’avais un peu une impression de rattraper le temps perdu, et comme d’habitude quand Maddy ou elle me complimentaient, je ressentais une certaine chaleur dans la poitrine, une drôle de fierté. L’ambiance familiale était si étrange, se faire une place n’avait jamais été facile, alors on prenait les mots doux quand ils arrivaient. Parfois, je me demandais comment nous aurions pu grandir, toutes les trois, quelles auraient vraiment été nos relations, si les apparences et la compétition n’avaient pas été si difficiles. Peut-être que Maddy aurait vraiment pu être mon amie - on avait presque réussi à New-York, loin des regards. « J’espère qu’il ne pense pas que l’alternative à l’hétérosexualité, c’est ma vie amoureuse foireuse, mais c’est vrai que ça me faisait plaisir d’être… La représentation que je n’ai pas eu », admis-je avec un petit sourire. C’était plus émouvant pour moi que je ne voulais vraiment l’admettre.  « J’espère pour toi que ça va durer avec Aidan, mais sinon, je connais un tas de femmes qui seraient ravies de te revoir sur le marché », plaisantai-je avec un petit sourire. « Je me demande si tes parents seraient plus… Compréhensifs, maintenant… », évoquai-je, songeuse.  « Ils ne m’ont jamais rien dit, je crois qu’ils ne se sont pas permis. J’en ai jamais parlé frontalement avec eux, j’ai juste commencé à parler de mes petites amies comme si c’était normal… Mais ils ne m’ont jamais posé de questions sur ma vie amoureuse. Don’t ask, don’t tell. » C’était moins dur que le rejet, mais cela me piquait aussi malgré tout.  « Et mes parents, bah… Je crois qu’ils doivent oublier la moitié du temps. Que je suis lesbienne. Que j’existe, aussi, accessoirement. » J’eus un rire, mais il resta un peu coincé dans ma gorge, et je terminai mon verre pour avaler l’amertume collée à l’arrière de mon palais.

Comme nos langues se déliaient, j’en profitais pour poser toutes les questions qui tournaient à l’arrière de ma tête, notamment sur la maternité de Mabel, qui avait pris de surprise la plupart de la famille. « Je voulais pas d'enfants. Ma grossesse était un accident. Et je suis ravie d'avoir Rosie, j'ai une chance immense que ce soit un bébé facile, mais je ne me suis jamais rêvée mère. » Oh… Ooooh. Wow, ça n’avait pas dû être facile, ça. J’hochai la tête, attentive à ses mots. Ce n’était pas des choses faciles à confier.  « Tu t’en sors super bien pour quelqu’un qui ne se sentait pas la fibre maternelle… » Même si la barre était plus basse dans la famille Griffiths, je voyais bien que mes cousines réussissaient à ne pas trop reproduire les schémas familiaux, et ça c’était impressionnant.  « Maddy aussi, c’était pas prévu, non ? Décidément, on doit être hyper fertile dans la famille.... Heureusement que je suis lesbienne », plaisantai-je en éclatant de rire. Au moins, si je voulais des enfants, il faudrait que ça soit vraiment volontaire. Et pour l’instant, c’était bien loin de mes préoccupations.

« Je bénéficie de la crèche de Weatherton, j'ai des opportunités de tournage, et Rosie a ses repères ici. On est bien là pour l'instant, et repartir, ce serait tout reprendre à zéro pour nous deux. Toute seule, ce serait simple. Mais elle est dépendante de moi, et j'ai pas envie de tout lui changer. » J’hochai la tête, c’était assez logique enn réalité. Et puis il y avait Aidan ici, j’imaginais que ça avait une influence aussi. Et puis, finalement, je n’étais pas mécontente que Mabel soit ici, même si je n’avais pas encore assez bu pour l’admettre. « Et puis au moins, je garde sous les yeux ce que je ne veux surtout pas pour ma fille... » Je claquai ma langue sur mon palais et fis les gros yeux, l’air de dire “ne m’en parle pas”. C’était quelque chose qui m’avait manqué, quand Mabel avait disparu de ma vie : qui d’autre pouvait comprendre ce dysfonctionnement ? Bien sûr, je me confiais à mes amis, et ils étaient géniaux. Mais là, c’était différent… J’avais les joues tièdes, l’alcool était définitivement bien monté dans mon cerveau un peu cotonneux.  « Je me demande ce que ça va donner, une génération de fille Griffiths qui sont… Saines. Enfin, plus saines que nous. » Je soupirai.  « Je me demande souvent comment je saurais si j’avais eu des parents différents, une famille différente. Toutes les familles sont dysfonctionnelles à leur façon, mais j’ai quand même l’impression que… Bref », grimaçai-je. Je n’avais pas besoin d’expliciter pour que Mabel comprenne ce que je ne disais pas : j’ai quand même l’impression qu’avoir des parents complètement absents et désinvestis, un oncle et une tante qui m’ont mis en compétition avec mes cousines et la terre entière, et une famille étendue dans le jugement constant, eh bien, ça ne m’a pas trop réussi.



@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyDim 15 Oct 2023 - 1:28


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

Les vies amoureuses foireuses... Encore un point commun, même si Mabel avait plus assisté à celle de Marceline sur les pages des magazines et dans les tweets qu'elle voyait passer sur son fil. Et si effectivement, elle était actuellement heureuse avec Aiden, elle n'avait pas échappé elle non plus aux articles sur ses précédentes ruptures.

« Je ne pense pas qu'ils disent quoi que ce soit d'ouvertement homophobe. Ils sont plus subtils que ça » avoua-t-elle, les doigts crispés sur son verre de vin, les yeux dans le vide plutôt que sur sa cousine. « Mais quand ils évoquent mes ex-copines, c'est toujours "la phase que j'ai traversé à Londres", ou des insinuations sur le fait que j'ai fait n'importe quoi à Londres, mais que je suis rentrée ici plus "sage". »

Ils avaient été soulagée qu'elle se soit mariée avec un homme, qu'elle rentre dans un schéma de couple traditionnel en devenant mère après des années à refuser d'entendre parler de maternité. Peu leur importait qu'elle ait subi sa grossesse et les premiers mois de Rosie, au point que son mariage ne se transforme en fiasco. Ils étaient juste soulagés qu'elle ne soit pas avec une femme, qu'elle ne ternisse plus leur image avec sa bisexualité.

« Marcel, depuis le temps, tu devrais savoir qu'on n'existe à leurs yeux qu'en suivant à la perfection le chemin qu'ils ont décidé pour toi, ou en te rebellant à chaque putain d'étape. Entre les deux, tu n'es pas assez intéressante pour ramener des prix, et pas assez chiante pour nécessiter qu'ils viennent te parler. »

C'était la raison pour laquelle Mabel avait toujours été si accrochée à son rôle de vilain petit canard. Maddy réussissait tout - ses études, sa carrière d'actrice, elle savait faire plaisir à leurs parents, devenir la personne qui flattait encore plus leur image de famille parfaite. C'était impossible de lui arriver à  la cheville, et Mabel était vite devenue plus à l'aise à semer le chaos et à compenser l'absence chronique de ses parents par un caractère ingérable qui faisait fuir tous les autres.

« Maddy, c'était pas prévu, et elle était même pas mariée. T'as loupé le repas du scandale après qu'elle ait annoncé sa grossesse ! »

Marceline n'était revenue qu'au Noël où Mabel avait accouché - pour une fois celle des sœurs qui s'était le mieux comporté aux yeux de leurs parents, avec son bébé conçu avec son mari, plutôt qu'un accident avec son manager. Après l'annonce de Maddy, donc, après le choc de leurs parents. Mais c'était Maddy, et après quelques remarques désobligeantes, les Griffiths avaient juste préféré éviter d'évoquer la situation. Mabel était sûre qu'elle aurait été déshéritée si c'était à elle que c'était arrivé.

Elle remplit de nouveau son verre, ayant désespérément besoin de quelque chose pour continuer de tenir cette conversation. Si elle avait évoqué sa grossesse et sa maternité sur ses réseaux et pendant des interviews, c'était toujours en de jolis termes montrant qu'elle était une mère attentionnée, pleine d'amour pour ce petit bébé qui venait de naître. C'était la première fois qu'elle évoquait à voix haute le fait qu'elle n'avait pas voulu être enceinte, qu'elle avait été terrifiée de devoir remplir un rôle de mère quand elle ne savait même pas en quoi ça consistait exactement. Mais Marceline pouvait comprendre, parce que sa mère était encore moins présente et investie que Matilda - et à bien des égards, Mark et Matilda étaient ce qu'elle avait de plus proche d'une figure parentale.

« Je pense que si on avait des parents différents, on n'en serait pas à se bourrer la gueule pour avoir le courage de se parler... On aurait peut-être appris à communiquer, et tu serais venue me voir à Londres pendant tes vacances. »

Elles auraient été si différentes. Parce que le cœur de leurs problèmes avait toujours été l'absence de structure fiable autour d'elles pendant toute leur enfance. Elles avaient des contrats à obtenir, une image à maintenir, mais elles n'avaient pas de câlins les jours où elles étaient malades, ou de parents venant à tous les rendez-vous de l'école. Maddy en avait plus fait pour ses cadettes que Mark et Matilda ne s'en étaient jamais donné la peine.

« Tu crois qu'on aurait cherché à devenir célèbres, si on avait eu une vraie famille ? » souffla-t-elle, reposant devant elle son verre presque vide.

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyDim 29 Oct 2023 - 22:36


Je me demandais si mon oncle et ma tante avaient vu les unes des tabloïds avec les photos de Jiyeon, où celles des paparazzis où l'on me voyait aller chercher un café, le visage rougi après la rupture, affirmant que j'étais au fond du trou - ce qui était vrai, certes, mais cette fois-là, j'avais simplement pleuré après avoir reregardé Titanic avec une grosse cuite. Mais ça ce n'était pas une super histoire pour les magazines.

« Je ne pense pas qu'ils disent quoi que ce soit d'ouvertement homophobe. Ils sont plus subtils que ça. Mais quand ils évoquent mes ex-copines, c'est toujours "la phase que j'ai traversé à Londres", ou des insinuations sur le fait que j'ai fait n'importe quoi à Londres, mais que je suis rentrée ici plus "sage". »

Je levai les yeux au ciel. Ils n'avaient vraiment jamais  été tendre avec Mabel, quoi qu'elle fasse, ils y trouvaient toujours à réduire. Pourtant, la rébellion de Mabel m'avait toujours paru une crise d'adolescente un peu poussée, mais rien d'inattendu - des soirées interdites, des bêtises avec l'alcool avec les garçons, de l'insolence, c'était des choses qui arrivaient quand on avait 16 ans. Mon oncle et ma tante auraient peut-être dû y réfléchir à deux fois avant d'avoir des enfants s'ils ne voulaient pas qu'ils se comportent comme tels.

Même si, bon, soyons honnête, Mabel avait quand même était une sacrée tornade. Mais je l'avais aimée ainsi, quand on était ado.

« C'est vrai qu'ils ont vraiment la sale d'habitude de juger tous tes faits et gestes... Enfin. Nos faits et gestes, je suppose... » Et ce n'était même pas Maddy qui pouvait y échapper, malgré qu'elle frôle la perfection. Il y aurait toujours quelque chose à analyser, à redire « Marcel, depuis le temps, tu devrais savoir qu'on n'existe à leurs yeux qu'en suivant à la perfection le chemin qu'ils ont décidé pour toi, ou en te rebellant à chaque putain d'étape. Entre les deux, tu n'es pas assez intéressante pour ramener des prix, et pas assez chiante pour nécessiter qu'ils viennent te parler. » Je pincai les lèvres, parce qu'elle avait raison, mais aussi parce qu'elle m'avait appelé Marcel, et que si mes meilleurs amis m'appelaient maintenant ainsi, j'avais passé mon adolescence à protester contre le fait que Mabel et Maddy me taquinent avec ce surnom. Mais maintenant qu'on était âgé, le surnom l'air affectueux dans la bouche de la cousine. Je lui fis un petit sourire malgré moi. « Oui, je crois qu'ils ne nous ont jamais vu comme de vraies personnes, juste des projets. Mais je ne crois pas avoir été parfaite, ni complètement rebelle. Je crois que j'ai essayé d'être tout le temps charmante mais avec du caractère pour me différencier de Maddy.... C'est fou, tout ce qu'on a fait pour exister à côté de Maddy, en fonction d'elle... » Je me demandais parfois qui j'avais été si je n'avais pas grandi en regardant autant ma cousine aînée. Mais on ne pouvait pas réécrire l'histoire.

On commença à parler de maternité aussi, d'enfants, d'accident. Pour le coup, Maddy et Mabel avaient été des rebelles de ce côté-là. « Maddy, c'était pas prévu, et elle était même pas mariée. T'as loupé le repas du scandale après qu'elle ait annoncé sa grossesse ! » J'éclatai de rire parce que j'imaginais parfaitement la scène et que j'étais presque déçue de ne pas y avoir assistée.

« Je pense que si on avait des parents différents, on n'en serait pas à se bourrer la gueule pour avoir le courage de se parler... On aurait peut-être appris à communiquer, et tu serais venue me voir à Londres pendant tes vacances. » Je sentis un petit trou noir dans ma poitrine, parce qu'on effleurait un sujet très sensible. Mais je savais aussi que Mabel avait raison. Je portais mon verre à mes lèvres, illustrant malgré moi les propos de Mabel. « Je suppose qu'il n'est pas trop tard pour essayer d'un peu de se rattraper... Au moins, on communique maintenant. Même si c'est avec de l'alcool. D'ailleurs... » J'hésitai avant de rajouter : « Tu bois moins qu'à Londres, hein ? J'aime bien les conversations à coeur ouvert mais je ne voudrais pas nourrir tes vieux démons... » Mabel n'avait jamais trop détaillé son problème avec l'alcool devant moi, mais l'avait fortement suggéré la dernière fois, et je ne savais pas trop comment me comporter face à ça.

Il y avait tant de choses qui avaient changé, notre proximité différente, les confessions n'étaient plus aussi faciles. Pourtant, on essayait, on continuait de parler, et Mabel posa d'ailleurs une nouvelle question avec un sourire curieux et un peu triste :  « Tu crois qu'on aurait cherché à devenir célèbres, si on avait eu une vraie famille ? » J'éclatai encore de rire, parce qu'elle avait vu trop juste. « Oh, bien sûr que non ! S'il y a bien un truc que travailler dans l'industrie m'a appris, c'est que les acteurs sont tous des narcissiques avec des daddy et/ou mommy issues. Dommage, nous on a les deux » , plaisantai-je. « Même si dans les interviews je raconte que je suis devenue actrice par passion pour le septième art, le théâtre. Mais c'était pour qu'on me remarque, que mes parents me remarquent. » Je grimaçai en pensant à eux.  « Et maintenant trop de personnes me reconnaissent et me remarquent, et je déteste ça, et mes parents s'en foutent toujours de moi. Un échec, en somme... » Je me mis à rire à nouveau, parce que dit comme ça, c'était presque pitoyable.  « Tu crois que t'aurais fait quoi à la place d'actrice et mannequin, toi ? »


@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyJeu 2 Nov 2023 - 0:33


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

Mabel grimaça comme Marceline parla d'habitude. Prendre deux sucres dans son café ou dormir avec une couette en plein été, c'étaient des habitudes. Critiquer et surveiller tous les faits et gestes de ses enfants, c'était plus de la maltraitance. Elle n'en voulait pas à sa cousine, elle-même avait longtemps pensé que c'était normal, de vouloir toujours plus de perfection de ses enfants, d'en faire les êtres les plus parfaits possibles. Et puis elle avait eu sa fille, et avait réalisé que Rosie était parfaite comme elle était, avec ses petits défauts, avec ses maladresses, et même quand elle réveillait sa mère beaucoup trop tôt parce qu'elle avait eu son nombre d'heures de sommeil et qu'elle voulait jouer.

« Critiquer ses enfants, au point où eux l'ont fait, c'est plus de l'amour. C'est une obsession du contrôle qui a failli nous détruire » répliqua-t-elle doucement, presque à mi-voix, ses doigts crispés sur son verre.

Parce que c'était un sujet qu'elle n'avait encore évoqué avec personne, même si elle y réfléchissait depuis sa grossesse. En tombant enceinte, elle avait commencé à réfléchir à la façon dont elle voulait élever son enfant, et avait remis en cause beaucoup de ce que lui avaient transmis ses parents. Elle avait lu sur la parentalité, sur le développement de l'enfant, et si elle n'était pas une psychologue experte, elle avait pu identifier combien ses problèmes venaient de son éducation - c'était une première étape, même si presque deux ans et demi plus tard, elle n'avait toujours pas osé travailler là-dessus.

« Nous comparer en permanence à Maddy, c'était nosu enfouir sous trop de pression. Nous comme elle, hein. Parce qu'elle devait rester si parfaite pour ne pas perdre son peu de prestige dans cette famille complètement foutue. »

Longtemps, elle en avait voulu à sa sœur d'être si parfaite, si douée pour satisfaire leurs parents. A croire que Maddy était instinctivement la fille qu'il voulait, alors que Mabel se battait pour savoir comment répondre à leurs exigences et finissait de toute façon par se tromper et faire tout ce qu'il ne fallait pas - au point qu'elle avait fini par prendre le pli de tout faire mal, parce que tant qu'à faire de tout rater, autant le faire avec panache. Elle s'était souvent demandé pourquoi ils avaient fait un deuxième enfant, quand la première répondait déjà à toutes leurs exigences. Il lui avait fallu devenir adulte, être celle qui avait un bébé avec l'homme avec qui elle était mariée, pour comprendre combien la situation d'enfant parfaite de Maddy était fragile, et qu'il suffisait d'une erreur pour que leurs parents ne la repoussent elle aussi.

Mabel fit tournoyer son verre entre ses mains, tout en essayant de s'imaginer Marceline chez elle, dans son premier appartement londonien. Un logement minuscule, loin du centre-ville animé, peu lumineux et situé au cinquième étage sans ascenseur. Un endroit terrible, loin du standing auquel elle était habituée, mais le premier endroit où elle s'était jamais sentie chez elle.

Mais Londres, comme sa cousine ne tarda pas à lui rappeler, ce n'était pas que ses premiers pas d'adultes. C'était aussi le début de ses addictions et de ses troubles alimentaires. Si Marceline ne savait pas pour les seconds, elle avait visiblement réussi à retenir les deux ou trois détails que Mabel avait laissé glisser dans leurs dernières conversations. La mannequin se mordit les lèvres, ayant pensé avoir été assez subtile pour qu'ils soient perdu dans les limbes. Visiblement pas assez, ou bien sa cousine était toujours aussi douée pour savoir ce qui était important à retenir dans tout ce qu'elle pouvait dire...

« Je bois certainement beaucoup trop ce soir » avoua-t-elle, sans trop savoir ce qui la poussait à être si honnête. « Mais ma grossesse m'a fait lever le pied de façon drastique. »

C'était comme ça qu'elle s'était aperçue qu'elle s'habituait à l'idée d'avoir un bébé. Parce qu'elle était prête à arrêter l'une des rares choses qui l'aidait à tenir debout et à avancer, pour pouvoir préserver ce bébé à venir. (Visiblement, son ex-mari la préférait fortement sous influence de l'alcool puisqu'il était parti lorsqu'elle avait été totalement sobre depuis plusieurs mois...)

Finalement, elle aurait sans doute été plus heureuse dans une famille normale. Une famille avec moins d'argent, mais qui se préoccupait plus du bonheur de chacun que des contrats décrochés par des enfants. Elle ne comprenait même pas pourquoi Matilda avait tant insisté pour qu'elles suivent toutes les trois des métiers dans le show-business, alors qu'elle ne souhaitait qu'en éloigner Rosalie le plus possible, refusant que sa fille ne passe par les mêmes problèmes qu'elle.

« J'ai aucune idée de ce que j'aurai fait dans une autre vie » répondit-elle, les yeux sur le plafond pour aider sa réflexion. « Je détestais l'école, j'aurai jamais réussi à tenir plus d'un semestre à la fac... J'aurai fini caissière ou serveuse, ou je ne sais quoi où on a pas besoin de diplôme. »

Elle n'y avait jamais réfléchi, parce que sa mère l'avait poussé sur la voie du mannequinat avant même qu'elle ne sache marcher. Elle avait fait sa première publicité à neuf mois, avait toujours connu les flashes des appareils photo et les shootings, savait prendre la pose plutôt que de faire ses devoirs. On ne s'était jamais préoccupé de ce qu'elle aimait, juste de ce qu'elle pouvait apporter à la famille. Et l'angoisse de grandir sans savoir ce qu'elle aimait elle, ou ce qu'on l'avait forcé à aimer était toujours aussi présente que lors de son adolescence, et elle était tout aussi incapable de déterminer ce qui lui plaisait vraiment que de ce qu'elle avait dit aimer pour construire son personnage d'adolescente rebelle qui était un vrai contre-pied à Maddy.

« Tu voudrais faire quoi, toi ? Un métier plus discret ? »

Elle voyait bien Marceline en professeure. Sans doute plus au collège, à expliquer elle ne savait quelle matière à des adolescents plus ou moins motivés, et à faire le spectacle pour rendre ses cours plus interactifs. Le genre de professeur que Mabel aurait aimé avoir, plus jeune.

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyDim 12 Nov 2023 - 19:22


Mabel et moi n’avions pas le même rapport à ses parents. Déjà, parce que c’était avec elle, de nous trois, qu’ils avaient été les plus durs. Et ensuite, parce que malgré leurs regards plein de critiques, j’avais grandi en ayant l’impression qu’au moins ils posaient leurs yeux sur moi, ils me remarquaient, et j’avais besoin de croire que ça avait compté, que ce n’avait été que du contrôle et du jugement ; j’en avais besoin parce que sinon, que me restait-il ?

« Critiquer ses enfants, au point où eux l'ont fait, c'est plus de l'amour. C'est une obsession du contrôle qui a failli nous détruire. » La voix de Mabel était sèche, je pouvais voir la jointure de ses doigts blanchir, tandis qu’elle renforçait sa prise autour de son verre. J’imaginais facilement qu’un flot de mauvais souvenirs remontaient en elle, et je le comprenais très bien… J’avais les mêmes, après tout. Les commentaires de Mathilda sur le contenu de nos assiettes, ceux de Mark sur notre façon de nous habiller, nous tenir à table. J’avais grandi avec ces repas de familles, puis j’avais passé mon adolescence à vivre sous leurs toits. Pendant les années les plus formatrices de ma vie, je m’étais exposée à leurs regards tranchants.« Nous comparer en permanence à Maddy, c'était nous enfouir sous trop de pression. Nous comme elle, hein. Parce qu'elle devait rester si parfaite pour ne pas perdre son peu de prestige dans cette famille complètement foutue. » Mabel avait raison, et sa sœur n’avait pas changé depuis. A part son petit bébé surprise qui avait pris de court tout le monde, parce qu’elle n’était pas en couple, refusait de révéler publiquement l’identité du père. Il fallait bien avouer que ça, c’était un vrai scandale.  « Je… Oui, tu as raison. Je ne veux pas minimiser ça… C’est juste que… » Je cherchais mes mots, l’esprit un peu cotonneux de l’alcool, mes pensées libérées.  « Je crois qu’une part de moi veut toujours s’accrocher à l’idée qu’il y avait de l’amour là-dessous. Parce que tes parents sont les seuls adultes qui m’ont regardée, en grandissant, et si je me dis qu’au fond, ils cherchaient juste à me faconner et à me contrôler, il ne me reste plus aucune figure parentale et… C’est dur, j’ai du mal. »

Je n’avais jamais dit tout ça à voix haute et j’avais l’impression d’être affreusement nue devant Mabel. C’était difficile de se rappeler de tout ça, d’avouer ses faiblesses. J’étais beaucoup plus à l’aise dans le rôle de la cousine chipie passive agressive et trop intense.  « Mais tu sais, je n’ai jamais eu l’occasion de te remercier, parce qu’à l’époque, tu… Tu étais vraiment un paratonnerre pour toute cette violence. Et je ne dis pas ça juste parce que c’était toi la rebelle qu’ils préféraient critiquer. Je dis ça surtout parce que tu étais mon alliée. Et c’était la première fois que j’avais ça dans le cadre familial. Je crois que c’est pour ça que ça a été si… », j’avalai une énorme gorgée de vin pour me donner du courage,  « dur de te perdre. »

Heureusement que le vin était là pour calmer mes nerfs. J’avais l’impression que ça aidait beaucoup Mabel à parler, elle qui était habituellement plus fermée que moi. Sauf que je n’avais pas oublié ce qu’elle m’avait dit, quelques semaines plus tôt, pendant notre énorme dispute. En essayant de ne pas être trop maladroite, je lui posais la question, un peu frontalement. « Je bois certainement beaucoup trop ce soir. Mais ma grossesse m'a fait lever le pied de façon drastique. » J’hochai la tête. Bon, au moins, elle était consciente de ça. J’espérais qu’elle était en contrôle, autant qu’elle le disait, parce que les acteurs avec des problèmes d’addiction, j’en connaissais un tas, c’était monnaie courante dans le business, et je ne tenais pas à ce que Mabel en souffre aussi. Même si on avait tous nos mécanismes un peu ravagés, pas vrai ? J’étais loin d’être un modèle de stabilité…

La conversation dévia sur nos vies imaginaires loin de notre famille. « J'ai aucune idée de ce que j'aurai fait dans une autre vie. Je détestais l'école, j'aurai jamais réussi à tenir plus d'un semestre à la fac... J'aurai fini caissière ou serveuse, ou je ne sais quoi où on a pas besoin de diplôme. » Je secouai la tête de droite à gauche - elle était plus lourde que d’habitude, j’étais définitivement ivre. « Hmm, peut-être au début. Mais même sans diplôme, tu aurais eu ta… Ton.. Ton énergie, ta volonté, tu aurais terminé manageuse du restaurant, propriétaire de la supérette… T’es pas une suiveuse. T’es ton propre boss », concluai-je avec un petit sourire.

« Tu voudrais faire quoi, toi ? Un métier plus discret ? » C’était difficile de s’imaginer être autre chose que soi-même, mais je décidais tout de même de me prêter au jeu.  « J’ai du mal à m’imaginer faire un métier complètement tourné vers les autres, où l’on ne me regarde pas, c’est tellement imaginer une autre Marceline complètement différente… » Je réfléchissai, plissant les yeux, murmurant un long “hmmmmm”. « Je crois que j’aurais toujours fait un truc créatif, dans tous les cas. Peut-être prof de poterie ? Avec les élèves qui sont obligés de m’écouter ? » Proposai-je avec un petit rire. Mabel eut une expression bizarre, comme si elle était satisfaite.  « Je regarde beaucoup de tiktok d’artistes céramistes », expliquai-je en riant.  « Ouuuh, ou j’aurais été une activiste pour les droits lgbtq+... J’aurais fait du lobbying politique, des ted talks… Peut-être aux côtés de ma femme, parce que j'aurais pu avoir une relation amoureuse saine », ajoutai-je, entre le rire et l'amertume.


@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyMar 14 Nov 2023 - 23:16


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

Mabel dut retenir un éclat de rire sarcastique devant les mots de Marceline. Elle restait persuadée que les adultes de leur famille ne les avaient jamais aimées. Ils ne voyaient en elles qu'un prolongement de leur image et de leur réputation, des poupées à modeler pour leur propre satisfaction. Mais peut-être que sa cousine avait mieux vécu tout ça - Mabel n'avait jamais aimé se cantonner au rôle qu'on lui ordonnait, là où Marceline acceptait plus de choses.

« Je préfère me dire que je n'ai pas de parents. Ça fait toujours moins mal que d'attendre quelque chose d'eux » finit-elle par lâcher, une formulation plus neutre que les mots qui lui brûlaient la langue.

Marceline elle-même reconnaissait que Mabel avait essuyé le plus dur. Les critiques étaient toujours sur elle, et elle était incapable de se souvenir d'un seul compliment de la part de ses parents. Ils finissaient toujours par la comparer à Maddy, qui était toujours plus parfaite, plus jolie, plus sage... Une comparaison incessante qui la rendait folle.

« Je crois que je me suis perdue, à essuyer les critiques pour tout le monde. Je n'arrivais plus à croire que je valais quoi que ce soit, parce que tout ce que je faisais était forcément considéré comme une erreur. J'étais persuadée que si je disparaissais, personne ne s'en rendrait compte. »

Sa cousine s'était sentie protégée là où elle-même se sentait abandonnée et détestée par tous. Elle s'était pensée tellement nulle et incapable de faire quoi que ce soit qu'elle avait fini par se persuader que partir serait mieux pour tout le monde. Elle avait hésité un peu trop longtemps avec un départ définitif avant de prendre un aller simple pour l'autre bout de la Terre...

Cette famille avait posé une empreinte tellement lourde sur elles qu'il était compliquée de s'imaginer autrement. Sans les bagages étouffants des Griffiths, dans une famille où l'on faisait des câlins et des jeux plutôt que des concours de la plus obéissante devant les caméras des journalistes.

Marceline pouvait dire ce qu'elle voulait, Mabel était sûre qu'elle n'aurait jamais un poste à responsabilité sans une famille influente pour lui donner alors qu'elle ne le méritait pas. Elle était incapable de faire des études, et n'avait sans doute pas la patience de gérer un commerce ou un restaurant - et il suffisait de voir l'état de son frigo pour savoir que la gestion des stocks était quelque chose de compliqué pour elle.

Mais elle eut un sourire satisfait en écoutant sa cousine se voir en professeur. De poterie, certes, mais cette idée de l'enseignement était quand même présente, et Marceline était tout à fait capable d'expliquer et de conseiller des enfants ou des adolescents. De leur apprendre des choses, et de les faire rire en même temps.

« Tu peux toujours faire du lobbying politique » dit-elle, pensive.

La politique mettrait peut-être un frein à la carrière de Marceline, même si l'Australie était plutôt ouverte à la question queer. Mais les producteurs voudraient sans doute quelqu'un de moins controversé, et qui n'affichait pas trop haut ses opinions - quelqu'un de fade, et acceptant tout sans broncher.

« Comment t'arrives encore à croire au grand amour qui dure toujours ? »

Peut-être qu'entre le couple plus commercial qu'amoureux de ses parents et son divorce retentissant, Mabel n'était pas des mieux placées pour avoir un regard objectif sur le futur. Et sa relation avec Aiden avait beau bien évoluer, elle avait du mal à se projeter dans plusieurs années, bloquée par ses mauvaises expériences passées, et l'impression qu'elle finirait toujours seule et malheureuse.

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptySam 25 Nov 2023 - 12:04


Il y avait dans l’air quelque chose d’étrange, de difficile à nommer, et il me fallut quelques minutes pour recentrer mes pensées alcoolisées pour comprendre que la soirée que j’étais en train de vivre me rappelait tout simplement mes anciennes pyjama parties avec Mabel lorsque nous étions adolescentes. Les choses avaient changés depuis, évidemment, mais… Cette façon de s’avouer nos vulnérabilités, les yeux un peu baissés, un sourire en coin, le poids des confessions qui s’ôtent, les épaules allégées. Je me revoyais, gamine, dans le lit de ma cousine, un paquet de bonbons entre nous, nos rires, nos discussions sur les garçons, les rumeurs du lycée, et nos critiques acerbes des dernières remarques de Mark et Mathilda, de Maddy aussi. C’était cette complicité qui m’avait manqué le plus en perdant Mabel. Je n’étais pas sûre de pouvoir un jour la retrouver, mais j’étais contente de m’en rapprocher doucement.

« Je préfère me dire que je n'ai pas de parents. Ça fait toujours moins mal que d'attendre quelque chose d'eux. » J’hochai la tête, songeuse. Je n’arrivais pas à me détacher ainsi de mes propres parents, mais en un sens, je comprenais ce que disait Mabel. N’était-ce pas ainsi que je vivais, au fond ?  « Je… Je comprends, un peu. Au jour le jour, je vis comme si mes parents n’existaient pas, ils n’ont aucun impact sur mon quotidien. Mais je sais qu’au fond de moi, je ne suis pas encore complètement détachée. Un seul geste de leur part, et je reviendrais probablement en courant. Pitoyable, pas vrai ? » Avouai-je, trop ivre pour faire la fière.

Peut-être qu’un jour, j’arriverais à atteindre le même détachement de Mabel… Mais je voyais bien que cela l’impactait encore, au fond. Et la suite de ses confessions ne fit que me le confirmer : « Je crois que je me suis perdue, à essuyer les critiques pour tout le monde. Je n'arrivais plus à croire que je valais quoi que ce soit, parce que tout ce que je faisais était forcément considéré comme une erreur. J'étais persuadée que si je disparaissais, personne ne s'en rendrait compte. » Je sentis les coins de ma bouche s’affaisser. C’était difficile d’entendre ça, et ça rentrait en collision avec toutes l  « Je m’en suis rendue compte. Et je suis contente que tu n’ais pas disparu complètement. »

C’était incroyable, toutes les histoires qu’on se racontait sur soi-même, et combien elles pouvaient être loin de la réalité, finalement. Mais on chassa le moment émotion avec des gorgées de vin, et une discussion sur nos vies parallèles, un sujet auquel j’avais du mal à penser.

« Tu peux toujours faire du lobbying politique. » J’eus un petit rire amusé. « Mon agente trouve déjà mes tweets trop risquées, alors imagine », répliquai-je, amusée. Bon, en réalité, je tweetais surtout sur des bêtises sur Glee, la culture internet et le fait d’être queer, mais c’était déjà visiblement trop “perso” ou “risqué” pour mon agente. Bon, certes, j’avais aussi fait quelques tweets sur mes exs. Ce n’était pas non plus ma plus grande fierté non plus, mais parfois, il fallait vider son sac !!!

« Comment t'arrives encore à croire au grand amour qui dure toujours ? » J’éclatai de rire, surprise de la question, avant de comprendre que Mabel était sérieuse. En fait, elle m’avait simplement prise de court. Je pinçai les lèvres, le visage de mes exs remontant à la surface.  « Je… Je ne sais pas, le romantisme, la désillusion ? » Proposai-je pour plaisanter. Mais ce n’était pas une vraie réponse. J’inspirai.  « Non… C’est mes parents », avouai-je avec un sourire triste.  « Ils s’aiment tellement qu’ils n’ont plus de place pour moi. Je me suis toujours dit que si je trouvais un amour comme ça, alors… Alors je serais sûre d’exister pleinement pour quelqu’un. Et c’est une croyance difficile à lâcher. » J’étais très loin d’avoir réussi… Et au fond, je crois que je savais bien que je cherchais quelque chose qui n’existait pas vraiment.  « Et plus ça va, plus je me dis que c’est un problème.Toutes mes ruptures, c’est toujours pareil. Je veux toujours quelque chose d’intense, d’exclusif, de parfait, exactement comme j’imaginais le couple de mes parents petite. A la moindre difficulté, je fais tout exploser au lieu de travailler sur la relation.» Je rougissai, parce que j’avais du mal à admettre mes erreurs.  « Alors qu’au fond, le couple de mes parents n’est pas sain, ils sont tellement codépendents, incapables de penser à leur propre fille, à leurs amis. » On était loin de l’amour parfait, au final. « Je crois que je choisis toujours des filles distantes et fermées, parce que c’est avec ça que j’ai grandi, avec mes parents. C’est familier, je ne connais que ça. » J’haussai les épaules. J’étais capable de beaucoup d’auto-analyse, mais peu de changement.  « Je projette tellement sur l’autre, je… Je suis trop intense, je veux que l’on me complète, qu’on répare toutes mes peines. Mais ce n’est pas très juste pour l’autre personne. J’ai fait pareil avec toi, quand on était ado, pas vrai ? » Nous n'avions jamais parlé frontalement, mais je savais que je m'étais accrochée à Mabel avec beaucoup d'affection et d'intensité.


@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyMar 28 Nov 2023 - 0:00


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

« C'est pas pitoyable ! »

C'était dit un peu trop fort, avec un peu trop de sentiments. Trop de vulnérabilité aussi. Parce qu'elle comprenait Marceline, et qu'elle aussi avait passé trop longtemps à attendre que ses parents se comportent comme des parents normaux, cherchent à avoir des nouvelles, la consolent pour ses castings ratés et fêtent ses nouveaux contrats. Elle avait affiché ses réussites, avait tenté de rivaliser niveau professionnel quand Maddy faisait tout pour éviter les caméras. Elle s'était donnée dans cette compétition malsaine, sans jamais recevoir un seul regard, une seule remarque sur son travail.

« J'ai laissé tomber quand je suis tombée enceinte, et que je me suis demandée quelle mère je voulais être... Je savais pas ce que je voulais, je le sais toujours pas. Je sais juste ce que je ne veux pas être. Je ne veux pas devenir comme Matilda. »

Juste un prénom, mais elle savait que Marceline saurait tout ce que ça pouvait recouvrir. Une mère absente, souriante devant les caméras mais froide le reste du temps. Un amour sous conditions impossibles à remplir, des remarques incessantes menant à des complexes qu'elle avait encore aujourd'hui, ce sentiment infernal d'être jugée en permanence et de ne jamais rien faire de bien de sa vie.

Elle avait eu une enfance malheureuse, à peine éclairée par la présence de Marceline, et elle ne voulait pas faire vivre ça à Rosalie. Elle voulait voir sa fille grandir, et rire. Tant pis si elle devait se retrouver les genoux dans la boue à l'attendre au bas du toboggan, ou si elle devait respirer plusieurs fois pour ne pas laisser la colère l'envahir devant ses palettes de maquillage explosées dans sa chambre. Parce qu'au bout, il y avait le rire de Rosie, ses joues rouges de bonheur, et ces dernières semaines le début des "aime maman" - murmurés pendant les câlins, ou le soir après le rituel du coucher.

Le premier amour de sa vie était devenu celui, fort et inconditionnel, qu'elle ressentait pour sa fille. Un amour qu'elle avait craint, qu'elle avait refusé, qu'elle avait tout fait pour éviter. Sa famille était tellement dysfonctionnelle qu'elle s'était interdit d'y ajouter de nouveaux membres. Rosalie avait balayé toutes ses incertitudes, avec tellement de facilités, lui donnant la force de s'éloigner des Griffiths pour vraiment vivre sa vie.

« J'ai toujours trouvé l'amour de tes parents assez égoïste » releva-t-elle, se cachant derrière son verre de vin. « Enfin, c'est beau comme ils s'aiment, ce dévouement qu'ils ont l'un pour l'autre. »

Un peu impressionnant aussi, surtout pour Mabel qui avait toujours du mal à aimer les gens. Il fallait tellement de conditions pour que ses parents acceptent de se montrer avec elle qu'elle se demandait toujours ce que les autres pouvaient attendre d'elle. Quand c'était de l'alcool ou des entrées à des afters, c'était facile à réaliser et ça ne l'impliquait pas vraiment. Mais dès que le couple se développait au-delà de ça, quand elle devait s'impliquer émotionnellement, elle prenait toujours peur, se gardant un peu plus et prenant un recul qui avait tendance à faire fuir ses partenaires.

« Disons que ça aurait pu être bien s'ils ne t'avaient pas eu. Ils t'ont jamais intégré à leur famille, et ça me dérangeait pas parce que je t'avais avec moi et que ça rendait ma vie plus facile, mais maintenant, je me rends compte de combien ça devait être compliqué pour toi... »

Tous les Griffiths étaient des parents distants, mais Mark et Matilda gardaient un œil sur les images de leurs filles, sur les contrats qu'elles décrochaient, sur les gens qu'elles fréquentaient. Un œil dur et impitoyable, plus prompt à critiquer qu'à féliciter, certes, mais il y avait une certaine présence, prévisible, dans leurs vies. Marceline était juste la cinquième roue du carrosse, dérangeante et trop prenante comme seuls savaient l'être les enfants.

« Je me suis jamais posé la question mais... J'aimais bien t'avoir. T'étais toujours partante pour faire des trucs avec moi, tu jugeais pas mes amis, ou mes bêtises, tu me voyais moi. Pas la reine de défilés que ma mère voulait, pas la gamine qui enchaînait les conneries et désespérait mon père. »

Il y avait les regards lourds de jugement de ses parents, ceux frustrés de Maddy. Cette sensation poisseuse d'être le mouton noir de sa famille, trop différente et incapable de rentrer dans le moule qu'ils semblaient tous accepter si facilement. Elle n'était pas comme eux, elle n'arrivait pas à être parfaite, et se noyait sous leurs yeux, sans qu'ils ne fassent rien pour l'aider.

Marceline était une bouffée d'air frais. Elles riaient ensemble, faisaient leurs devoirs, s'échappaient de la maison pour revenir au petit matin, intoxiquées mais heureuses. Sa cousine ne la jugeait pas, se contentant de prendre tout ce qu'elle pouvait lui donner. Ce n'était pas plus sain, parce que Mabel s'était lourdement appuyée sur elle pour ne plus avoir l'impression de couler sous la pression familiale, vivant sous le regard de Marceline quand tout le reste de la famille la traitait comme une tâche impossible à récurer.

« J'avais besoin de quelqu'un qui me passe tout. C'était pas plus sain, notre co-dépendance... On voulait toutes les deux avoir quelqu'un qui ne regardait que nous, parce que nos parents nous ignoraient, parce qu'on avait personne d'autre sur qui se reposer. »

Si-parfaite-Maddy n'était qu'une ombre de leurs parents, réprobatrice mais pas plus encline à interagir avec elles. Mabel ne lui en voulait plus - Maddy avait du bien trop jeune gérer une Mabel intenable mais qui avait besoin de ses parents plus que de sa sœur.

« C'est pas à cause de toi que je suis partie, Marcel » tient-elle à redire, pas très sûre que sa cousine ne l'ait entendu ou compris. « C'est à cause d'eux. Ils me maintenaient la tête sous l'eau, et ça me tuait. T'étais pas... T'aurais pas pu me sauver. »

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas
Marceline Griffiths
Marceline Griffiths
la furie de vivre
la furie de vivre
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 32 ans, née le 2 avril. Une fille l'a plantée en date quand elle a appris que Marceline était bélier, ascendant lion et lunaire scorpion.
SURNOM : Les gens dans la rue l'appellent souvent Lizzie, à cause du personnage qu'elle a joué dans la série Netflix "Together". Les gens qui l'aiment, ou qui veulent l'embêter, l'appellent Marcel.
STATUT : Championne du cœur chamallow en mille morceaux et du surinvestissement, elle vient de réaliser son crush sur sa bestie Andy #gaypanic
MÉTIER : Actrice contrariée par la célébrité soudaine. Elle a commencé à se faire un nom dans le milieu du théâtre, et elle a percé à l'écran en étant la vedette de la série Netflix "Together". Gagnante du Golden Globe de la meilleure actrice dans une mini-série pour ce rôle. Elle a depuis joué dans plusieurs films, notamment la romcom lesbienne "Summer Loving" et le film indé "meet me at midnight". Actuellement à l'affiche de Roaring, un spin-off sur les Lannisters, aux côtés de ses cousines Maddy et Mabel.
LOGEMENT : Elle s'enterre les dimanches dans une maison colorée au 12 Hardgrave Road, à West End.
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Acb6b55685ca718be8bdfb336539281d
POSTS : 652 POINTS : 130

TW IN RP : problèmes familiaux, dépendance affective, alcool
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : esfp | actrice connue à qui l'anonymat manque | charmante, drôle, piquante, caractérielle | theater kid at heart | toujours partante pour un gin tonic, une soirée, un karaoké | lesbienne au cœur trop souvent brisé | ses amis sont sa chosen family | très (trop) intense | adore la couleur, pour ses habits ou sa déco | a peur de l'abandon | habituée à la compétition familiale nocive | "i'm a mirrorball, i'll show you every version of yourself tonight"
CODE COULEUR : écume les karaokés de Brisbane en #ff6699
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 10744567e0fe068deb48ce9b7439ebd8af8db422
ANDREA "I could see this view a hundred times, pale blue sky reflected in your eyes, so give me a reason and don't say no, no. And the note from the locket, you keep it in your pocket, since I gave it to you, there's a heart on your sleeve, I'll take it when I leave and hold it for you." // 01 02 03 04 05 06 07 0809

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 5yR8
MABEL "And I can go anywhere I want, anywhere I want, just not home, and you can aim for my heart, go for blood, but you would still miss me in your bones" // 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ff65f94232183c13ab771b886b5dc52ec41bb266
RAPHAEL "you took a Polaroid of us, then discovered, the rest of the world was black and white but we were in screaming color" // 01

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned G66c
MAC "Didn't they tell us don't rush into things? Didn't you flash your green eyes at me? Haven't you heard what becomes of curious minds? Ooh, didn't it all seem new and exciting? I felt your arms twisting around me, I should've slept with one eye open at night." // 01 02 03 04

RPs EN ATTENTE :
Dina #01
RPs TERMINÉS : (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Ezgif-3-774a0834de
JIYEON "You are an expert at sorry a nd keeping the lines blurry, never impressed by me acing your tests / All the girls that you've run dry have tired, lifeless eyes 'cause you burned them out" //#01 #02 #03 #04 #05 #06 #07

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A4ab
GRIFFITHS "I didn't have it in myself to go with grace, and you're the hero flying around, saving face, and if I'm dead to you, why are you at the wake?" // #01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9c2a016b69f34d585d6f0702f4adb4cc
CARL "I knew you were trouble when you walked in, so shame on me now" //#01 #02 #03 #04

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Tumblr_mbni4tUHwb1ryfbu9o1_500
MADDY "Don't you smile at me and ask me how I've been, Don't you say you've missed me if you don't want me again." // #01#02 #03 #04 #05


Deklan | Ysis | Muiredach 01 Muiredach 02

RP abandonnés :
Clara | Alba | Laurie | Hayden
AVATAR : Taylor Swift
CRÉDITS : tumblr & pinterest, ©bbberry, ©harley, ©olliviacooke, ©loonywaltz (ub)
DC : Madison la souris (ft Kaitlyn Dever) & Scarlett le requin (ft. Dua Lipa)
PSEUDO : ©bbberry
Femme (elle)
INSCRIT LE : 15/01/2022
https://www.30yearsstillyoung.com/t42529-heartbreak-is-a-national-anthem-we-sing-it-proudly-marceline
https://www.30yearsstillyoung.com/t42545-we-are-too-busy-dancing-to-get-knocked-off-our-feet-marceline#2135763
https://www.30yearsstillyoung.com/t42544-marceline-griffiths#2135746
https://www.30yearsstillyoung.com/t49732-marceline-griffiths-twi

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyDim 10 Déc 2023 - 18:16


Bien sûr que je me demandais ce qu’aurait été ma vie si j’avais eu une maman comme Mabel. Même au milieu de son divorce, dans cette famille un peu éclatée au père absent, Rosalie devait avoir plus d’amour et de sécurité que n’en avaient jamais eu les autres filles Griffiths. A vrai dire, c’était presque miraculeux que Mabel ne reproduise pas le schéma familial. Maddy aussi semblait bien s’en sortir, mais il y avait quelque chose qui me touchait particulièrement dans la relation de Mabel avec sa maternité, avec Rosalie ; peut-être parce que pour Maddy, le côté maternel et l’amour semblaient une évidence quand on avait grandi à ses côtés, tandis que Mabel, c’était différent, nouveau, courageux.

« J'ai toujours trouvé l'amour de tes parents assez égoïste. Enfin, c'est beau comme ils s'aiment, ce dévouement qu'ils ont l'un pour l'autre. » Mabel le résumait parfaitement, et je pinçai les lèvres, hochai la tête. Autour de moi, mes meilleurs amis ne portaient pas mes parents dans leurs coeurs, et cette loyauté me faisait toujours plaisir. C’était agréable, parfois, de critiquer mes parents et que l’on aille dans mon sens, même si au fond, le chagrin était coincé dans ma gorge, une petite créature que j’essayais de ravaler. « Disons que ça aurait pu être bien s'ils ne t'avaient pas eu. Ils t'ont jamais intégré à leur famille, et ça me dérangeait pas parce que je t'avais avec moi et que ça rendait ma vie plus facile, mais maintenant, je me rends compte de combien ça devait être compliqué pour toi... »

C’était particulier de l’entendre de la bouche de Mabel, parce qu’elle avait été là, elle l’avait vu, elle savait… Ce n’était pas comme avec mes amis, qui me défendaient toujours, qui n’avaient que mon récit. Là, j’avais la confirmation ultime que je n’étais pas folle, ou trop demandante, dépendante. C’était à la fois un soulagement et une ultime pique droit dans la poitrine.

« Je… Oui, c’était difficile. J’avais l’impression d’être une pièce rapportée chez vous aussi, j’étais jalouse de… Je suis jalouse de ton lien avec Maddy, parce que malgré tout, c’est ta sœur. Et moi je suis la fille unique, la cousine. »

Je ne suis pas de la fratrie, au fond.

Même si je savais - enfin, j’imaginais ? - que mon lien avec Mabel avait été spécial malgré tout. Mais il fallait aussi que je le reconnaisse : j’avais été intense, trop intense, j’en demandais énormément à Mabel qui n’était elle aussi qu’une pauvre adolescente un peu perdue.

«Je me suis jamais posé la question mais... J'aimais bien t'avoir. T'étais toujours partante pour faire des trucs avec moi, tu jugeais pas mes amis, ou mes bêtises, tu me voyais moi. Pas la reine de défilés que ma mère voulait, pas la gamine qui enchaînait les conneries et désespérait mon père. » J’inspirais. Ces mots me touchaient beaucoup plus que je ne voulais l’admettre, ils peignaient une réalité dont j’avais commencé à douter, les années passant, l’océan - littéral - entre moi et ma cousine grandissant. Mais me rappeler que ça avait été spécial, et pas juste une projection de mon cerveau d’ado dépendante, me faisait du bien. « Je t’adorais, Mabel… Je te trouvais trop cool, ta personnalité, ta force, et… Je crois aussi que ton coming out ça a été un premier pas pour moi, au fond, tu es la première personne queer que j’ai connu. Je me souviens avoir trouvé ça tellement cool quand tu me l’as dit, je n’avais pas les mots pour le décrire à l’époque, mais ça a fait écho en moi sans même que je le sache. »

J’aurais tellement voulu qu’elle soit dans ma vie quand j’avais réalisé, plus tard, qu’on ait pu en parler… Mais il en avait été différemment, et aujourd’hui, on essayait tant bien que mal de rattraper le temps perdu, réparé les pots cassés, un verre de vin et une confession à la fois.

« J'avais besoin de quelqu'un qui me passe tout. C'était pas plus sain, notre co-dépendance... On voulait toutes les deux avoir quelqu'un qui ne regardait que nous, parce que nos parents nous ignoraient, parce qu'on avait personne d'autre sur qui se reposer. » C’était difficile à avaler, mais Mabel avait raison, ça n’avait pas été extrêmement sain, au fond. On avait pas pu s’aimer et se chamailler comme des cousines normales, parce que notre famille n’avait rien de normal. « Oui, c’était… C’était beaucoup demander à l’autre, je crois. Sûrement trop. »

Une part de moi ne pouvait pas s’empêcher de se dire que j’en avais peut-être trop demandé à Mabel, que ça l’avait poussé à partir aussi, pour pouvoir couper les ponts. Et, comme si Mabel pouvait lire en moi par une sorte de télépathie de cousine, elle répondit à ma réflexion silencieuse :

« C'est pas à cause de toi que je suis partie, Marcel. C'est à cause d'eux. Ils me maintenaient la tête sous l'eau, et ça me tuait. T'étais pas... T'aurais pas pu me sauver. »

Je la regardais un instant, avant de détourner mes yeux, le coeur en vrac, comme si tout à coup j’avais trop bu et que tout remontait dans mes poumons, ma gorge, j’inspirai, fermai mes paupières, tentant un petit sourire. Mais malgré moi, je sentis les larmes qui montaient, des petites gouttes prêtes à former des torrents le long de mes joues, et je me retrouvais à renifler, un peu pitoyable, passant ma main sous mon nez puis sous mes cils, avec un demi-rire nerveux. « Désolée, je… » Je me raclai la gorge. « L’alcool, l’émotion, tout ça tout ça… » Entendre des mots dont j’avais rêvé et eus besoin pendant si longtemps. « Je… Je me demande souvent ce que j’ai fait de mal, pour que mes parents ne s’intéressent pas à moi, pour que tu partes, ou pour que toutes mes copines me plaquent. C’est rare d’avoir l’impression que… Enfin, d’entendre que ce n’est pas ma faute. Alors merci », admis-je avec quelques larmes qui coulaient malgré moi.


@Mabel Griffiths I love you



 
and just like a folk song, our love will be passed on
and I've been meaning to tell you, I think your house is haunted, your dad is always mad and that must be why and I think you should come live with me and we can be pirates, then you won't have to cry or hide in the closet, and just like a folk song, our love will be passed on




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned UDF37g1
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned InSszvn
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned CAy9NRe
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned JSBsZsK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7dWBoGI
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9p9VwN9
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned PvDC5CK
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 908854lgbt
Revenir en haut Aller en bas
Mabel Griffiths
Mabel Griffiths
les moyens des ambitions
les moyens des ambitions
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IAeu3cF Présent
ÂGE : 33 ans
SURNOM : Bel, Bella, la Sorcière (par Maddy), Mab (par Rhett)
STATUT : Divorcée, mère d'une petite Rosalie, et malgré tout ça, Aiden a réussi à se faire une place dans sa vie et dans son cœur
MÉTIER : Mannequin, Chanteuse, Actrice confirmée
LOGEMENT : Spring Hill, #516 Water Street, dans une jolie villa à l'abri des regards
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned DeeDiYs
POSTS : 11278 POINTS : 900

TW IN RP : Alcoolisme (ancien), anorexie, biphobie / homophobie, famille toxique, grossesse / maternité
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Allergique aux oranges ≈ Cache sous sa mesquinerie et ses piques une grande sensibilité qu'elle dévoile peu ≈ Accro à la caféine ≈ Donner aux centres aidant les queers, c'est un des trucs les plus importants qu'elle fait de son argent, et la seule chose sur laquelle elle n'appuie pas pour se faire de la bonne publicité
CODE COULEUR : Sème du drama en #76448A
RPs EN COURS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned IJLSMNz
Griffiths ∆ I don't know half of you half as well as I should like; and I like less than half of you half as well as you deserve.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned B2x8
Maddy ∆ Sister. She is your mirror, shining back at you with a world of possibilities. She is your witness, who sees you at your worst and best, and loves you anyway. She is your partner in crime, your midnight companion, someone who knows when you are smiling, even in the dark. She is your teacher, your defense attorney, your personal press agent, even your shrink. Some days, she's the reason you wish you were an only child.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Pys8
Marceline ∆ This is the problem with having a best friend who is also your cousin, and has known you since you were born. She's always trying to stomp on your dreams.

Marcel#9

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 1c24f1e61cdc31a1e28258f06a3ea0fe5c7812e0
Maden ∆ This ain't for the best ; my reputation's never been worse, so you must like me for me

Aiden#3

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Be91c4ff682e194ef2e9041d10f64c8f24c59f1b
Carmine ∆ Make it last forever, friendship never ends

Carmine#4

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned POnW
Marley ∆ The best way to destroy an enemy is to make him a friend.

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned A053311184806313c6ef5aba2d407842
Rhebel ∆ Your words up on the wall as you're praying for my fall ; and the laughter in the halls and the names that I've been called ; I stack it in my mind and I'm waiting for the time ; when I show you what it's like to be words spit in a mic

∆∆∆

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned QAJkUU9

Lucas#3Wild#1Abel#3Jo#6

RPs EN ATTENTE :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned F501Itp

∆ You ?

RPs TERMINÉS :
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned TE1ToSv

≈ 2024 Jo#5

≈ 2023 Rosalie#2Marley#2Jiyeon#2Isaac#3Rhett#7Lucas#1Marcel#5Marley#4Rose#3Marcel#6Mur collaboratif (Sujet commun)Marley#5Jiyeon#3Marcel#7Meryl#1Jo#1Abel#1Jo#2Carmine#3Marley#6Jo#3Abel#2Jo#4Lucas#2Marcel#8

≈ 2022 Rosalie#1Penny#3James#1Maddy#4Rhett#3Deklan#1Hassan#1Deborah#1Maddy#5 & Sergio#1Marcel#2Rhett#4Andrew#1Rose#2Maddy#7 & Marcel#3Penny#4Jordan#2Aiden#1Carl#1Millie#1Jiyeon#1Aiden#2Marley#1Maddy#8Carmine#1Rhett#6

≈ 2021 Jordan#1Maddy#1Rhett#1Rose#1Joy#1Amaya#1Isaac#1Rhett#2 ∆ Thanksgiving (Isaac#2, Maddy#2 & Penny#2) ∆ Maxine#1Maddy#3 & Marcel#1

≈ 2016 Penny#1

≈ 2015 Rhett#5Marley#3

≈ 2008 Niamh#1

≈ 2006 Maddy#9 & Marcel#4

≈ 2004 Maddy#6

≈ UA Joy#2NaNoWriMo 2021

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned XbPfgEP

Spoiler:

AVATAR : Jennifer Lawrence
CRÉDITS : (Avatar by creationofcinderella ; Image signa by Vanity Fair ; Userbars by loonywaltz)
DC : Noor Guerrero (ft. Naomi Scott) ∆ Olivia Welch (ft. Emma Stone)
PSEUDO : Lucy
Femme (elle)
INSCRIT LE : 13/10/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t40962-mabel-i-ve-been-miss-misery-for-the-last-time
https://www.30yearsstillyoung.com/t41088-mabel-i-m-miss-gonna-be-alright-someday
https://www.30yearsstillyoung.com/t41185-mabel-griffiths

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned EmptyJeu 14 Déc 2023 - 0:24


'Cause there were pages turned with the bridges burned ft @Marceline Griffiths

From sprinkler splashes to fireplace ashes ; I gave my blood, sweat, and tears for this; I hosted parties and starved my body ; like I'd be saved by a perfect kiss ∆ Taylor Swift, You're on your own kid

Mabel pencha la tête, les yeux écarquillés, incapable de bien comprendre la remarque de Marceline. Elles avaient certainement trop bu - trop pour conduire en tout cas -, mais pas assez pour que Mabel arrive à mettre du sens dans les quelques mots prononcés par sa cousine.

« Jalouse de ma relation avec Maddy ? On ne faisait que se détester et se hurler dessus. T'en as toujours su plus qu'elle sur ma vie. »

Marceline avait eu l'honneur de son coming out. Si Maddy savait, ce n'était que par l'intermédiaire des journaux people qui rapportaient tous les faits et gestes de Mabel quand elle était à Londres. Si quelqu'un devait être jaloux, elle aurait donc trouvé plus logique que ce soit sa sœur, si parfaite, si mise à l'écart par ses cadettes moins obéissantes.

« Mon coming out était un désastre... Je me sentais perdue, je savais même pas que le mot queer existait. J'avais tellement l'impression de pas être normale, et toi, t'as tellement bien pris tout ça que ça m'a aidé à trouver ça un peu normal. »

Pas assez pour qu'elle en parle à ses parents, ou qu'elle leur dise que ce n'était pas qu'une phase, et que si elle était aujourd'hui avec Aiden, un homme, ça ne l'empêchait pas de toujours apprécier les femmes. Juste assez pour qu'elle ne se sente pas trop anormale, et qu'elle n'ait pas l'impression de faire quelque chose d'illégal ou d'interdit quand elle avait eu des relations avec des personnes du même sexe qu'elle. Malgré les jugements des autres, les articles presque insultants ou les regards dédaigneux de ses parents. Parce qu'au milieu de tout ça, il y avait eu Marceline qui l'avait trouvée cool, et que c'était probablement la seule chose à laquelle elle s'était accroché, le seul avis qui avait vraiment compté.

Si la conversation se faisait plus intime et vulnérable, Mabel ne s'attendait pas pour autant à voir sa cousine pleurer. Marceline lui avait toujours semblé être douée pour retenir ses émotions, s'ancrant dans son entourage pour ne pas se laisser déborder. Peut-être que c'était une mauvaise lecture du caractère de la jeune femme, ou peut-être que malgré toute leur co-dépendance, Mabel n'avait jamais vu ce côté-là de Marceline.

Elle avala le reste de son verre de vin pour se donner un peu de courage, parce qu'elle ne savait pas gérer les larmes des gens. Les larmes de adultes en tout cas. Celles de Rosalie étaient plus simples - elle avait faim, ou soif, ou mal, ou trop d'émotions, et il suffisait de quelques questions simples pour cerner le problème et tenter d'y apporter une solution. Elle doutait que ça fonctionne avec Marceline. Elle choisit plutôt de rapprocher sa chaise de celle de sa cousine, posant doucement une main sur le dos de la jeune femme - doucement, de crainte que cette dernière ne la repousse, ou refuse tout contact physique, ou elle ne savait quoi.

« Je te jure que c'est pas ta faute » redit-elle, les larmes aux yeux, complètement dépassée par la réaction de Marceline. « Si vraiment on doit attribuer la faute à quelqu'un, ce serait plutôt à moi, du coup. C'est moi qui suis partie, après tout. »

Mabel avait fui, même, emportant avec elle quelques valises, et coupant toute communication. Elle en avait eu besoin pour survivre, pour se trouver, pour ne continuer à étouffer dans cette famille qui lui en demandait trop, qui ne savait que lui trouver des défauts.

« Tu crois que dans une famille normale, on serait restées en contact ? »

Serait-elle même partie, dans une famille normale ? La question, elle se l'était posée des centaines de fois en bientôt quinze ans, sans jamais trouver la réponse. Elle ne savait pas ce qu'était une famille normale, un concept qui l'handicapait de plus en plus à mesure que Rosalie grandissait et qu'elle devait la créer pour sa fille.

Elle caressa doucement le dos de Marceline, pas très sûre de ce qu'elle pouvait faire de plus pour sécher les larmes qui roulaient sur les joues de sa cousine. Pas très sûre non plus de ce qu'elle avait fait pour déclencher ça, ses mots ne lui semblant pas être intenses au point de faire pleurer...

©️crack in time



They're burningall the witches
©️️ EXORDIUM.




(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned NLTyuf4
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned ReYJWuY
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned R3yFtxE
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned YlMyvG3
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 9XMWgUq
(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned 7ZWT0EU
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty
Message(#) Sujet: Re: (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned (Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(Mabel&Marcel) 'Cause there were pages turned with the bridges burned

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-