AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Adhérents Fnac : Smartphone Honor 200 Pro 6,78″ 5G + casque ...
599 € 799 €
Voir le deal

 (carson #8) just wanna let this story die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #8) just wanna let this story die MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(carson #8) just wanna let this story die 8b19439c004e87eac5a03a5a8c085f1871e85b70
POSTS : 7083 POINTS : 420

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #8) just wanna let this story die 6b5ef29cf6b4eefb4d19998ea84eaf28a32e9da0
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(carson #8) just wanna let this story die 5819aae5ee239a9d81586da1a0f2ac3f26d30f38
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(carson #8) just wanna let this story die 008cc774e07182738e519ad0e93629ca12c22573
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #8) just wanna let this story die 163a4b6e2ca60897b1a499ca3ac4835f5f2ef987
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

kendall ◦ ollie ◦ harleen ◦ olive#8nicholas#22vancemidas#30megan#13scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(carson #8) just wanna let this story die 91dc3690f4efc2ae085ebb22950d1c977703a91e
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan, harter) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyMar 2 Avr - 17:03




just wanna let this story die
@Micah Tomlinson (crédit gif/blakesgifs)

Son équipe lui avait beaucoup reproché d’avoir accepté ce show-case, et la vérité, c’était qu’elle s’en foutait pas mal — de ne pas être payée, comme de déplaire à son équipe, d’ailleurs. Milo l’avait appelée presque à la dernière minute, prétextant qu’il ne voulait pas déranger la star montante qu’elle était en train de devenir, et elle lui avait pardonné parce qu’il lui avait donné sa chance à l’époque, surtout parce qu’il s’était mis à sangloter à l’autre bout du fil en lui avouant que le Soultrain Bar allait fermer. Je m’arrange, t’inquiète de rien, seulement de la liste des invités, d’accord ? qu’elle lui avait dit finalement, une pression étrange à l’arrière de son sternum la forçant à vite raccrocher pour ne pas se mettre à pleurer, elle aussi. Elle dirait que c’était la fatigue quand c’était la plus pure des émotions, celle jointe au petit coeur qu’elle traînait depuis quelques jours maintenant alors que son album était sorti au début du mois de mars. Les chiffres étaient impressionnants pour quelqu’un comme elle, qui avait souffert de l’indifférence totale de la sortie d’un EP qui n’était pas resté dans les annales, mais certainement beaucoup moins que ceux qui avaient valu à son duo avec Midas un Grammy Award. Les critiques, elles, étaient dures et démoralisantes, pas très objectives selon un point de vue tout particulier, d’où ses émotions à vif dans le sens propre du terme, autant à fleur de peau qu’elle pressentait au fond qu’elle recevrait des nouvelles difficiles à encaisser au cours des prochaines semaines. Elle ne préférait pas y penser, se montrant toujours sous son bon jour au point d’en devenir omniprésente. Elle s’investissait plus que de raison dans son agenda chargé, ressentant le besoin inexplicable de prouver quelque chose aux critiques, mais aussi à elle-même, et ce pendant qu’on l’accusait d’être aussi éphémère que les trente secondes de trend circulant sur les réseaux sociaux avec en fond certaines de ses chansons. L’appel de Milo, il s’ajoutait au reste, à la différence que ça lui faisait plaisir de lui rendre service et de l’aider à définitivement tirer le rideau de fer de cet établissement dans lequel elle avait chanté longtemps et au-dessus duquel elle avait même vécu avant de mettre les deux pieds dans la machine The X Factor. Peut-être que c’était ce qu’il lui fallait, revenir aux sources de quelque chose qui l’avait faite évoluer dans le bon sens, et peu importait si c’était intimiste, loin de son standing habituel en terme de technique et d’espace. Comme à l’époque, elle voulait y aller ; et elle y était aussi bien que cette scène lui avait toujours appartenue, plus qu’à n’importe quel autre artiste sans grande renommé qui l’avait investi avant et après elle. Elle chantait ses chansons désormais, dans une orchestration spéciale, celle dont elle avait gratifié les oreilles du public durant la promotion de ses premiers titres. Des versions acoustiques aussi parfaites qu’elles tranchaient avec la ligne de son album, faisant dire autre chose aux critiques, soit qu’elle s’était trompée de style pour plaire au plus grand nombre alors qu’elle était indéniablement faite pour autre chose. Elle ne voulait pas y penser là, et elle n’y pensa pas, enchaînant les titres sous les yeux larmoyants d’un Milo qui tenait parfois l’un de ses enfants dans ses bras en la pointant du doigt, un peu comme si elle était leur grande soeur, et qui leur promettait un avenir similaire. Les allers et venus de ses amis les plus chers venu le soutenir dans cette dernière soirée donnèrent l’impression à Jo d’avoir fait un bond dans le passé ; ce fut davantage le cas quand en entamant le dernier couplet de Nonsense qu’elle joua au piano, elle croisa le regard de Micah.

Il était accoudé au bar, aussi nonchalant qu’elle réussissait presque à sentir les notes masculines de son parfum de fuck boy à la con. Ne détournant par les yeux, elle lui réserva des éclairs foudroyants, même à cette distance. Soudain, tout un chapelet d’insultes lui passa par la tête, c’était forcément pour cette raison que la conclusion, toujours très attendue sur ce titre, fut aussi salée en terme de sous-entendus à peine voilés — la faute à Milo si les oreilles chastes de ses gamins s’étaient mis à saigner. Pour autant, elle ne se laissa pas déstabiliser, et elle termina son tour de chant sous les applaudissements qu’elle accueillit avec le sourire, même si ce dernier était un peu forcé "Pourquoi il est là ?" Sa sortie de scène, elle la fit de cette manière, demandant aussitôt à l’épouse du gérant des comptes et s’attirant une inclinaison de tête et un léger sourire qui lui donna des envies de meurtre "Parce qu’il a passé autant de temps que toi ici, et que Milo le voulait sur place ce soir." "Conneries." pesta-t-elle en retirant ses oreillettes et en déscratchant la protection de son boîtier émetteur fixé au-dessus de sa robe "Va boire quelque chose, tu dois avoir la gorge sèche après avoir aussi bien chanté, hm ?" Elle avait du respect pour Milo, pour son épouse, et pour tous ceux qui travaillaient ici depuis qu’elle, elle avait mis les voiles, c’est peut-être bien pour ça qu’elle obtempéra en se défaisant aussi vite du geste tendre de la jeune femme qui s’apprêtait à lui remettre une mèche de long cheveux brun en place, exactement de la même manière que si elle traitait avec le caprice d’un de ses enfants. Elle n’était pas une putain de gamine, mais ça lui faisait franchement mal au bide de devoir faire des efforts au milieu d’une soirée qu’elle avait accepté simplement pour faire plaisir à quelqu’un qui l’avait aidé. Comme si l’autre ne pouvait tout simplement par refuser de venir lui aussi, sachant très bien qu’elle avait été annoncé pour un passage sur scène plus ou moins long. Elle avait fini de chanter, elle pouvait se barrer de là et rentrer à Brisbane aussi vite, ce ne serait pas la première fois qu’elle ferait l’aller-retour en aussi peu de temps. Oui. Sauf que Milo lui demanda d’approcher avec les yeux débordant d’une reconnaissance qui lui serra la gorge, et pas de tristesse "Putain de merde Milo." persifla-t-elle entre ses dents serrées, sûre que personne ne l’avait entendue de toute façon — espérant que personne ne l'avait entendue. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire douloureux tandis qu’elle approchait, entrant dans le champ de l’aura de Micah à côté de qui elle déboula en ne lui adressant plus le moindre regard, aussi raide qu’elle était déterminée à ne pas lui donner l’heure, pas même si sa misérable vie en dépendait.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".
Revenir en haut Aller en bas
Micah Tomlinson
Micah Tomlinson
la gloire solitaire
la gloire solitaire
Présent
ÂGE : 33 ans (04/07/1990)
SURNOM : Micky pour les très intimes
STATUT : ils ont fini par se faire rattraper par leurs sentiments Lena et lui. La pause de leur fausse idylle a mis la Twittosphère en émois
MÉTIER : acteur, influenceur et président de la Fondation Tomlinson. Il a été élu "Acteur de l'année 2023" par QG et son dernier film lui a valu plusieurs nominations, notamment aux AACTA, Golden Globes, BAFTA et Oscars 2024, desquels il est reparti bredouille tout ça parce qu'il a osé abimer le joli minois de Midas
LOGEMENT : un loft au #7 Parkland Boulevard (Spring Hill) et une villa à Bayside
(carson #8) just wanna let this story die 5414ac724c6f6f031000b4ed99d170221a8be74e
POSTS : 1080 POINTS : 140

TW IN RP : misogynie, Alzheimer, classisme, violence, manipulation
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : acteur qui a tenté sa chance à Hollywood, il est de retour à Brisbane pour soutenir son père, auquel on a diagnostiqué un Alzheimer précoce
CODE COULEUR : seagreen
RPs EN COURS : (6/5)

(carson #8) just wanna let this story die Fb2e94a2872a1d55cb6061bf485f7e1684de9a56
MINNY ~ I wait by the door like I'm just a kid. Use my best colors for your portrait. Lay the table with the fancy shit, and watch you tolerate it. If it's all in my head tell me now. Tell me I've got it wrong somehow. I know my love should be celebrated, but you tolerate it.

(carson #8) just wanna let this story die Tumblr_pt9h2nnKo41u0d8mso1_400
MINA ~ There I was again tonight forcing laughter, faking smiles. Same old tired, lonely place. Walls of insincerity, shifting eyes and vacancy vanished when I saw your face. All I can say is it was enchanting to meet you.

(carson #8) just wanna let this story die 47dab6e27e8cc05c10889ff6459b5cd52a0b6b0c
CARSON ~ I don't wanna tiptoe but I don't wanna hide. But I don't wanna feed this monstrous fire. Just wanna let this story die. And I'll be alright.

Elijah ~ Penny#4 ~ Jo#5 (fb) ~ Rory#2 ~ Jo#8 ~ Lena#6
RPs EN ATTENTE : Tessa
RPs TERMINÉS : Penny#1 ~ Chloe#1 ~ Nolan#1 ~ Megan ~ Rory#1 ~ Penny#2 ~ Wendy ~ Lena#1 ~ Maddy#1 ~ Sofia ~ Dinis ~ Lena#2 ~ Penny#3 (fb) ~ Maddy#2 ~ Andrew ~ Jo#2 ~ Lena#3 ~ Lena#4 ~ Jo#3 ~ Jo#4 ~Midas#1 ~ Jo#6 ~ Jordan (fb) ~ Jo#7 ~ Lena#5 ~ Lincoln#1

abandonnés : Chloe#2 ~ Craig ~ Nolan#2 ~ Freddy ~ Jo ~ Angus ~ Shining Stars ~ Laurie ~ Maddy#3 ~ Jordan (fb#2)
AVATAR : Matthew Noszka
CRÉDITS : (c) cosmic light (avatar), xcertifiedgifsx (gif profil) & vlastuin <3 (crackship)
DC : Chad Taylor
PSEUDO : TiPiT
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37717-micah-call-my-agent
https://www.30yearsstillyoung.com/t37805-micah-lonely-at-the-top
https://www.30yearsstillyoung.com/t37828-micah-tomlinson

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyDim 14 Avr - 13:49



Les coups de fil de Milo étaient d'ordinaire de bonne augure. Des félicitations dont il ne tarissait jamais aux invitations à dîner avec son épouse, lorsqu'il avait vent du passage de Micah à Sydney, il était l'une des rares personnes dont l'acteur ne filtrait jamais les appels, parce qu'ils avaient ce don de le rappeler à l'humanité quand le monde tournait trop vite autour de lui. Ce jour-là, Micah avait décroché avec le même entrain que d'habitude, puis avait rapidement déchanté en entendant la voix déraillante à l'autre bout du téléphone. Une fois écartée l'hypothèse d'un malheur arrivé à sa femme, Milo révéla que son bar allait tirer sa révérence et que le seul plaisir qui lui restait serait de l'avoir autour d'eux pour surmonter cette épreuve. Micah accepta sans même consulter son assistant, comme il le faisait toujours machinalement, estimant qu'il s'arrangerait bien pour éviter les conflits dans son emploi du temps. Manquer l'événement n'entrait pas dans le champ des possibles. A Sydney, le Soultrain Bar était devenu son repère. Pas parce qu'il était traité là-bas avec toute la distinction qu'il méritait, mais parce que Milo l'avait toujours considéré comme son père n'avait jamais su le faire : avec une profonde affection, et la conviction que tout ce qu'il faisait était extraordinaire. Dans ce bar, Micah s'était senti chez lui alors qu'il ne l'était nulle part, trimballé d'un tournage à l'autre sans jamais se poser, sans jamais rien construire de stable. C'était aussi pour cette raison que sa relation avec Jo comptait autant à ses yeux, lorgnette sur ce que sa vie aurait pu devenir si son père avait eu des ambitions aussi convenables que celles de Milo, dont le train de vie était pourtant loin d'être modeste. Jo serait là, bien évidemment. Micah n'avait pas posé la question, à vrai dire ça l'intéressait bien moins que les raisons pour lesquelles Milo refusait son argent pour renflouer les caisses, au cas où la décision était prise pour des motifs financiers. Ce n'était pas une question d'argent, lui avait-il répondu, prétextant que le bar avait assez vécu, et qu'il était temps pour lui de voyager un peu. De voir d'autres horizons que le style art déco de son bar, d'autres limites que celles de son plafond mouluré, ou encore d'autres lumières que celles des lustres tamisés. Micah respectait sa décision, malgré tout ce qu'elle charriait de nostalgie et d'actes manqués. Et quel plaisir, de ne pas avoir à ressasser cette histoire qui avait gouverné les derniers mois de sa vie. Ce soir, il ne serait que le jeune acteur prometteur qui avait un jour franchi la porte du monde merveilleux de ce bar, et dont la vie n'intéressait personne.

Installé au bar, où les Manhattan se remplissaient comme par magie, il observait la prestation de Jo avec une fierté lointaine. Il était facile d'imaginer la tristesse que ressentait la chanteuse elle aussi, à qui Milo avait donné sa première chance. En plus d'être un saint, cet homme avait un don pour dénicher les talents. C'était lui qui les avait présentés, en quelque sorte, et qui se donnait la mission à peine subtile de les réunir ce soir. Bien entendu qu'il avait eu vent des drames les entourant et des répercussions qu'elles avaient pu avoir sur leur relation. Il n'avait pas besoin de prononcer le moindre mot pour faire comprendre que c'était des enfantillages, et qu'il y avait des choses bien plus importantes et graves, des tragédies incontrôlables dont leur dispute ne faisait pas partie. Micah le croyait foncièrement mais il gardait un goût amer de leurs derniers échanges par texto, symptôme de la maladresse de Jo lorsqu'il était question de ravaler sa fierté et de s'excuser la première. Il ne boudait néanmoins pas son plaisir à l'écouter, même pas assez puéril pour lui refuser d'acheter son album en plusieurs exemplaires, dans tous les formats existants. Le respect qu'il avait pour Jo n'avait jamais eu besoin d'être revendiqué, ni à elle, et encore moins au reste du monde. Leurs regards se croisèrent enfin, suffisamment longtemps pour voir briller dans le sien des étincelles de défiance. Typiquement le genre de sentiments mauvais dont elle s'inspirait dans ses chansons. Surtout celle-ci, dont les spéculations des fans allaient bon train. Micah connaissait très bien cette routine qu'elle avait instaurée de changer les ultimes paroles à chaque prestation, et un sourire curieusement amusé étira ses lèvres lorsqu'elle dirigea son venin contre lui. Il ne mêla pas ses applaudissements à ceux des autres, se contentant de siroter son verre en silence, et de faire tinter les glaçons avec un flegme presque insolent. Jo n'avait toujours pas réapparu de derrière le rideau en velours. Peut-être avait-elle mieux à faire que rester après cette promotion gratuite pour son album. Après tout, l'égoïsme avait fini par la dévorer. Un autre verre se matérialisa devant ses yeux en même temps que Jo prenait place à côté sans lui adresser un mot, ni même un regard. C'était sa façon à elle de faire le premier pas, et Micah la savait suffisamment orgueilleuse pour ne pas ignorer ses efforts. « Milo doit être ravi, tu as tout donné ce soir. » dit-il, sachant que mêler le propriétaire des lieux à la conversation pourrait atténuer son aversion à l'idée d'être installée près de lui. « J'ai particulièrement adoré la fin de Nonsense, c'était d'une poésie inspirée. » s'était-il fendu en opinant du chef avec un sourire flatté. Jo aurait beau l'insulter autant qu'elle voulait dans ses chansons, ça ne persuadait personne, et surtout pas lui, qu'il la laissait tout à fait indifférente. C'était même devenu un moyen pour lui de regagner l'intérêt du public. « Je sais que c'est ironique de dire ça ici, mais est-ce qu'on peut juste oublier le passé cinq minutes, et laisser ce souvenir à Milo qu'il a vraiment réussi quelque chose d'extraordinaire avec ce bar ? Juste cinq minutes. »

@Jo Carter (carson #8) just wanna let this story die 2954228499


Baby, what's your sign?
My moon's in Leo, my Cancer is sun. You won't play, you're no fun. Well, I don't care what they think. Drag racing my little red sports car. I'm not unhinged or unhappy, I'm just wild - Lana Del Rey (Chemtrails Over the Country Club)

(carson #8) just wanna let this story die B5XrRAB
(carson #8) just wanna let this story die Qi7UeVN
(carson #8) just wanna let this story die InSszvn
(carson #8) just wanna let this story die QIDiPqb
(carson #8) just wanna let this story die R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #8) just wanna let this story die MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(carson #8) just wanna let this story die 8b19439c004e87eac5a03a5a8c085f1871e85b70
POSTS : 7083 POINTS : 420

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #8) just wanna let this story die 6b5ef29cf6b4eefb4d19998ea84eaf28a32e9da0
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(carson #8) just wanna let this story die 5819aae5ee239a9d81586da1a0f2ac3f26d30f38
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(carson #8) just wanna let this story die 008cc774e07182738e519ad0e93629ca12c22573
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #8) just wanna let this story die 163a4b6e2ca60897b1a499ca3ac4835f5f2ef987
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

kendall ◦ ollie ◦ harleen ◦ olive#8nicholas#22vancemidas#30megan#13scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(carson #8) just wanna let this story die 91dc3690f4efc2ae085ebb22950d1c977703a91e
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan, harter) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyDim 14 Avr - 17:18




just wanna let this story die
@Micah Tomlinson (crédit gif/blakesgifs)

À bien y réfléchir, elle n’aurait pas dû être autant étonnée par la présence de Micah ce soir. Fomentée par Milo, son apparition lui donnait l’envie immédiate de s’enfuir et de laisser tout le monde à son sentiment doux-amer, elle-même ayant soudainement la sensation d’avoir été manipulée pour accepter de supporter sans broncher de n’être rien d’autre que le dindon de la farce. Merde à la fin, elle était venue ici par pure bonté d’âme, touchée par les larmes de cet homme qui, durant un temps donné, avait endossé le rôle de père de substitution à ses yeux. Dieu savait que ça n’avait pas été évident pour elle de faire confiance à un homme qui avait l’âge de son propre père, il avait tout de même réussi à la dompter, y allant un peu par un peu en lui donnant sa chance alors qu’elle n’était encore qu’une gosse mal élevée ; il avait cru en elle comme il aurait été plus sain que son père croit en elle à l’époque. Ça avait apaisé son rapport à l’autorité, même si évidemment, ça n’avait été que de courte durée, trop sauvage pour être canalisée par qui que ce soit, même par les gens qu’elle aimait du fond de son coeur. À cause de tout ça, elle ne pouvait bien sûr pas en vouloir au gérant du Soultrain, ça même si au travers du regard fugace qu’elle posa sur lui en arrivant près du bar, elle le mis en garde de ne plus jamais recommencer — et il lui servit un verre qu’elle n’avait pas l’intention de toucher accompagné d’un sourire en coin qui faisait davantage briller ses yeux tendres, ceux que son épouse vantait comme les plus beaux dans lesquels elle avait eu l’occasion de se perdre et qu’il avait donné à leurs enfants qu’il rejoignit en la laissant là, à côté de Micah que lui, elle refusait de regarder à nouveau. Une partie d’elle ne pouvait pas nier que sur le fond, sa démarche était adorable et suintait la bienveillance par tous les angles du plan savamment orchestré qu’il avait mis en place pour réunir ses deux mascottes au même endroit, au même moment, mais c’était aussi tellement dur à supporter, que le mix informe de ce qu’elle ressentait sur le moment accentua son envie immédiate de s’en aller.

Elle allait le faire, elle s’en convainquit quand un courant électrique lui traversa le corps en sentant Micah remuer à ses côtés. Sa voix résonna par-dessus les bavardages et la musique de fond, et l’espace d’un instant, elle se dit qu’elle allait tout simplement l’ignorer. Mais en prétendant que la manière dont elle s’était donnée ce soir n’était pas coutumière, sa fierté se réveilla, et toujours sans le regarder, elle lui rétorqua "T’as l’air de dire que c’est exceptionnel." Elle ne lui laissa pas le temps de se défendre, osant tourner la tête dans sa direction pour poser ses yeux soulignés d’eye-liner et de strass sur lui en ajoutant, inflexible et autant insolente qu’il ne l’était "Pourtant t’es pas le dernier à savoir que je fais jamais les choses à moitié. T’as bien cicatrisé." remarqua-t-elle, ses yeux quittant les siens pour descendre vers le bas de son visage et constater que, depuis le mois de janvier, il avait retrouvé une peau nette et lisse, départie des traces de leur altercation à l’Emerald Hotel. Elle se rappela qu’elle avait honte de ce qui s’était passé.

Jo pressa ses lèvres l’une contre l’autre, estompant l’épaisseur de son rouge à lèvres sombre en détournant de nouveau les yeux pour les fixer sur un point invisible au-dessus du bar éclairé par des néons bariolés. Elle resta très brièvement silencieuse, et puis ce que Micah ajouta lui fit lâcher un tout petit rire, ses lèvres claquant cette fois quand elle relâcha leur pression, son menton s’inclinant sur le verre que Milo lui avait servi et qu’elle prit finalement entre ses doigts pour se donner bonne contenance. La bouche entrouverte, elle la referma en l’incitant au sourire inversé "C’était de l’impro. Merci pour ta contribution." lâcha-t-elle en lui accordant une pointe de dédain ostensible,  portant son verre dans l’espace qui les séparait pour un toast aérien. Dans le même temps, elle le toisa, faisant doucement basculer sa tête en arrière pour prendre du recul sur son observation et se rendre compte que, comme souvent, il avait sorti le grand jeu pour se rendre à cette soirée. Connard "Je te demanderai pas ce que tu fais là, je suppose que t’as eu droit au même coup de fil que moi." Elle retrouva sa posture initiale, avant-bras posés sur le bar, ses deux mains entourant son verre qu’elle n’était pas décidée à lâcher. Putain, elle avait tellement envie de lui reprocher d’avoir accepté de venir que ça devait se lire sur son visage. Pour un non-initié au fonctionnement de Josephine Carter, ça devait être effrayant de la regarder prendre sur elle pour ne pas cracher son venin, mais pour quelqu’un qui savait combien ça lui coûtait de le faire, ça devait faire fi d’une preuve irréfutable de quelque chose sur laquelle elle n’avait pas envie de s’appesantir, pas venue ici pour faire le moindre scandale. Tout comme Micah qui s'aligna avec sa pensée, lui arrachant un soupir qui fit trembler sa poitrine et coincer le bout de sa langue dans l’une de ses dents du fond avant qu’elle ne trouve la foi de retourner la tête vers lui pour lui dire "Juste cinq minutes." Elle planta son regard dans le sien une, deux, trois secondes, et enfin elle leva son verre pour cette fois le porter à ses lèvres sans grande conviction, s’en servant juste comme d’un accessoire utile à la comédie qu’ils s’apprêtaient à jouer, et compléta dans la foulée de la gorgée chargée qu’elle avala avec précipitation "Tu me dois un nouveau téléphone au fait."


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".
Revenir en haut Aller en bas
Micah Tomlinson
Micah Tomlinson
la gloire solitaire
la gloire solitaire
Présent
ÂGE : 33 ans (04/07/1990)
SURNOM : Micky pour les très intimes
STATUT : ils ont fini par se faire rattraper par leurs sentiments Lena et lui. La pause de leur fausse idylle a mis la Twittosphère en émois
MÉTIER : acteur, influenceur et président de la Fondation Tomlinson. Il a été élu "Acteur de l'année 2023" par QG et son dernier film lui a valu plusieurs nominations, notamment aux AACTA, Golden Globes, BAFTA et Oscars 2024, desquels il est reparti bredouille tout ça parce qu'il a osé abimer le joli minois de Midas
LOGEMENT : un loft au #7 Parkland Boulevard (Spring Hill) et une villa à Bayside
(carson #8) just wanna let this story die 5414ac724c6f6f031000b4ed99d170221a8be74e
POSTS : 1080 POINTS : 140

TW IN RP : misogynie, Alzheimer, classisme, violence, manipulation
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : acteur qui a tenté sa chance à Hollywood, il est de retour à Brisbane pour soutenir son père, auquel on a diagnostiqué un Alzheimer précoce
CODE COULEUR : seagreen
RPs EN COURS : (6/5)

(carson #8) just wanna let this story die Fb2e94a2872a1d55cb6061bf485f7e1684de9a56
MINNY ~ I wait by the door like I'm just a kid. Use my best colors for your portrait. Lay the table with the fancy shit, and watch you tolerate it. If it's all in my head tell me now. Tell me I've got it wrong somehow. I know my love should be celebrated, but you tolerate it.

(carson #8) just wanna let this story die Tumblr_pt9h2nnKo41u0d8mso1_400
MINA ~ There I was again tonight forcing laughter, faking smiles. Same old tired, lonely place. Walls of insincerity, shifting eyes and vacancy vanished when I saw your face. All I can say is it was enchanting to meet you.

(carson #8) just wanna let this story die 47dab6e27e8cc05c10889ff6459b5cd52a0b6b0c
CARSON ~ I don't wanna tiptoe but I don't wanna hide. But I don't wanna feed this monstrous fire. Just wanna let this story die. And I'll be alright.

Elijah ~ Penny#4 ~ Jo#5 (fb) ~ Rory#2 ~ Jo#8 ~ Lena#6
RPs EN ATTENTE : Tessa
RPs TERMINÉS : Penny#1 ~ Chloe#1 ~ Nolan#1 ~ Megan ~ Rory#1 ~ Penny#2 ~ Wendy ~ Lena#1 ~ Maddy#1 ~ Sofia ~ Dinis ~ Lena#2 ~ Penny#3 (fb) ~ Maddy#2 ~ Andrew ~ Jo#2 ~ Lena#3 ~ Lena#4 ~ Jo#3 ~ Jo#4 ~Midas#1 ~ Jo#6 ~ Jordan (fb) ~ Jo#7 ~ Lena#5 ~ Lincoln#1

abandonnés : Chloe#2 ~ Craig ~ Nolan#2 ~ Freddy ~ Jo ~ Angus ~ Shining Stars ~ Laurie ~ Maddy#3 ~ Jordan (fb#2)
AVATAR : Matthew Noszka
CRÉDITS : (c) cosmic light (avatar), xcertifiedgifsx (gif profil) & vlastuin <3 (crackship)
DC : Chad Taylor
PSEUDO : TiPiT
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37717-micah-call-my-agent
https://www.30yearsstillyoung.com/t37805-micah-lonely-at-the-top
https://www.30yearsstillyoung.com/t37828-micah-tomlinson

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyDim 5 Mai - 10:23



Pour une soirée d'adieu l'ambiance n'était pas franchement morose. Micah se demandait si ceux qui connaissaient Milo avaient eu la même idée que lui de garder leurs émotions enfouies, et si les vannes allaient finir par céder lorsqu'il serait temps de mettre les chaises sur les tables pour la dernière fois. Pour l'heure les gens applaudissaient, riaient de bon cœur et les commandes au bar ne désemplissaient pas. Un peu moins résolue, Jo s'était installée à côté de lui, le regard fuyant. Ça n'avait rien à voir avec le manque d'intérêt qu'elle avait pu simuler lors de leur première rencontre. Au fond elle espérait peut-être qu'il ne lui adresserait pas la parole. Que leur présence l'un à côté de l'autre suffirait à apaiser Milo et à lui donner l'impression d'avoir accompli un miracle de plus. Mais Micah était bien moins fier pour se contenter d'une indifférence tacite. Et surtout, il préférait donner le ton plutôt que lui laisser la moindre chance de l'énerver comme elle avait le don de le faire. Comme un nuage de fumée, l'ironie avec laquelle il brisa la glace enveloppa Jo, qui la dissipa nerveusement à la volée. Elle aurait très bien pu s'arrêter à son premier constat et lui laisser le loisir de s'amuser de son arrogance sans bornes, mais non. Il fallait qu'elle le pique, c'était plus fort qu'elle. « Vraiment Jo ? Même après toutes ces semaines tu restes fière de toi ? » demanda-t-il avec une pointe de jugement. On aurait pu croire que le temps avait pu faire éclore quelques remords. Du moins suffisamment pour la dissuader de se vanter de ce coup violent qu'elle lui avait porté à l'hôtel. « Tu devrais plutôt me dire merci, d'avoir répété à tout le monde que j'avais trébuché dans la piscine alors que personne me croyait une seule seconde. » Pour sûr elle n'allait pas s'émouvoir de cet aveu, mais Micah tenait tout de même à lui faire comprendre qu'en dépit du mal qu'elle lui avait fait subir il ne lui en voulait aucun en retour. Ils avaient trop de dossiers l'un sur l'autre pour rentrer dans ce jeu-là. Ce mensonge, il l'avait servi à tout le monde, à commencer par Donna qui avait ostensiblement roulé des yeux comme si elle était née de la dernière pluie. Il avait fallu des couches de fond de teint et une main habile pour le camoufler face aux caméras.

Elle le toisa enfin, prétextant un air dédaigneux alors que Micah savait au fond qu'elle ne pouvait pas résister à l'envie de jauger son style : la façon dont il coiffait ses cheveux ou encore s'il était ou non rasé de près. Il n'y avait plus rien de sexuel dans ce geste, c'était comme tourner les pages d'un magazine. « Au moins je t'inspire, je prends ça pour un compliment. » dit-il en levant son verre à son tour, penchant la tête sur le côté avec malice. Une fois dissipée la colère de le voir nonchalamment installé au bar, Jo sembla reprendre ses esprits. Micah aurait moins supporté encore qu'on lui reproche de ne pas être venu. Et ça, même la rancune encore palpable de Jo ne pouvait rien y faire. « Oui, et même si j'étais la dernière personne que tu voulais voir ce soir, je pouvais pas faire autrement que rendre ce service à Milo. Tu sais bien tout ce qu'il a fait pour moi aussi. » Rien de plus extraordinaire que ce que pouvait faire n'importe quelle personne bienveillante, quand on y repensait. Mais la bienveillance n'était pas une valeur qui avait imprégnée son quotidien de jeune acteur. On lui avait plutôt appris à ne se fier à personne d'autre que lui-même. « Cinq minutes ça fera l'affaire. » avait-il répété en trempant à nouveau ses lèvres dans son verre, tandis que Jo essayait de lui soutirer un téléphone. « Je te dois un téléphone ? C'est tout ? » rétorqua-t-il, comme si c'était une bien maigre compensation pour toute cette affaire. « Toi tu sais ce que tu me dois... Et en plus ça coûte rien. » ajouta-t-il en haussant les épaules. Les excuses qu'elle n'avait même pas réussi à cracher par texto. Les obtenir ce soir serait un miracle plus grand encore que de les voir rire ensemble. « Mais j'imagine que ce sera pas pour ce soir. » s'était-il résigné, devinant que le vent n'était pas vraiment en la faveur d'une discussion apaisée. Il décida donc de changer de sujet, honorant ainsi la promesse qu'ils s'étaient faite de mettre leurs différents sous le tapis pendant cinq minutes. « Comment ça se passe ? L'album, la promo ? » Suivre l'ascension de Jo de loin n'était pas une tâche facile. Il avait toujours imaginé ce succès pour elle. « Tu sais, malgré tout ce qui s'est passé je tiens à avoir une copie dédicacée. On parle de ton premier album quand même. » Une copie dont il pourrait fièrement faire la publicité sur Instagram, juste parce qu'il ne pouvait renier l'artiste à défaut de l'amie. « Et de venir le présenter ici en plus. Même si les circonstances auraient pu être meilleures, j'ai l'impression que la boucle est bouclée. Ça me rend peut-être un peu nostalgique, j'avoue. »

@Jo Carter :l:


Baby, what's your sign?
My moon's in Leo, my Cancer is sun. You won't play, you're no fun. Well, I don't care what they think. Drag racing my little red sports car. I'm not unhinged or unhappy, I'm just wild - Lana Del Rey (Chemtrails Over the Country Club)

(carson #8) just wanna let this story die B5XrRAB
(carson #8) just wanna let this story die Qi7UeVN
(carson #8) just wanna let this story die InSszvn
(carson #8) just wanna let this story die QIDiPqb
(carson #8) just wanna let this story die R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #8) just wanna let this story die MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(carson #8) just wanna let this story die 8b19439c004e87eac5a03a5a8c085f1871e85b70
POSTS : 7083 POINTS : 420

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #8) just wanna let this story die 6b5ef29cf6b4eefb4d19998ea84eaf28a32e9da0
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(carson #8) just wanna let this story die 5819aae5ee239a9d81586da1a0f2ac3f26d30f38
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(carson #8) just wanna let this story die 008cc774e07182738e519ad0e93629ca12c22573
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #8) just wanna let this story die 163a4b6e2ca60897b1a499ca3ac4835f5f2ef987
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

kendall ◦ ollie ◦ harleen ◦ olive#8nicholas#22vancemidas#30megan#13scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(carson #8) just wanna let this story die 91dc3690f4efc2ae085ebb22950d1c977703a91e
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan, harter) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyDim 5 Mai - 17:40




just wanna let this story die
@Micah Tomlinson (crédit gif/blakesgifs)

Ne réponds pas. C’est ce qu’elle laissa à son esprit le loisir de se répéter inlassablement, les reliefs de la conversation qu’elle avait eue sous la douche avec Midas le soir de son altercation avec Micah lui remontant par bouffée à l’esprit avec une vivacité certaine, de plus en plus distincte au fur et à mesure qu’elle réalisait qu’elle aurait aimé qu’il soit là, lui aussi. Si ça faisait plaisir à Micah de croire qu’elle était fière d’elle, elle lui laisserait savourer sa théorie fumeuse sans juger nécessaire de démentir, pas certaine de toute façon qu’une partie d’elle ne ressentait pas effectivement une pointe de contentement à l’idée d’avoir vengé quelqu’un qui n’avait rien demandé, quoi que l’homme à ses côtés en pensait en le dépeignant comme le grand-méchant loup de l’histoire. Elle aurait pu lui dire qu’il était un affreux hypocrite, lui, et que lui non plus n’avait franchement pas l’air de regretter ce qui s’était passé, mais plus que les pauvres miettes d’allégresse qu’elle avait graillé en rétorquant par la violence il y avait des mois de ça maintenant, c’était la honte qui la travaillait le plus fort. Quand elle en ressentait — et ce n’était vraiment pas souvent, sentiment étranger à son mode de fonctionnement, assumant tout et son contraire sans juger bon d’en faire toute une histoire —, elle était assez forte pour la convaincre de la boucler ; et c’est ce qu’elle fit là, avec une docilité pénible à supporter, qui était essentielle, néanmoins. Elle avait dit à Midas qu’ils devaient se blinder au sujet de toute cette histoire, ça valait davantage pour elle que pour lui dont l’indulgence et la patience ne méritaient certainement pas d’être autant mises à l’épreuve tandis qu’il s’obstinait à fréquenter une femme comme elle. C’était pour lui qu’elle faisait des efforts, c’était pour lui qu’elle faisait certains de ses choix récents, et c’était pour lui encore que ce soir, elle s’astreindrait à une certaine morale pour ne pas donner la satisfaction à Micah de profiter de l’occasion pour l’obliger à tout gâcher, encore une fois. Elle le devait à Midas pour des raisons évidentes, elle le devait encore plus à Milo qu’elle n’avait pas envie de décevoir en se comportant comme une gamine des rues.

A un autre moment, elle lui aurait répondu qu’il était assez demeuré pour trébucher dans la piscine de toute façon. Là encore, elle se l’interdit, se sommant intérieurement de prendre une gorgée de son verre qui la fit grimacer quand elle constata que c’était du Gin tonic trop amer qu’elle finit par repousser du bout de ses doigts soignés. Et puis, virevoltant devant le bar pour se tourner vers Micah qu’elle avait toisé par habitude, elle posa cette fois un regard frontal sur son visage, bien décidée à lui montrer malgré tout qu’elle gardait la face "Je le sais, c’est pour ça que je te reproche pas d’être là, même si crois-moi, une partie de moi crève d’envie d’appuyer très fort sur la certitude que j’ai que t’étais au courant que c’était moi qui assurerait l’ambiance." Elle eut un petit sourire carnassier, l’un de ses sourcils bien dessinés s’arquant dans la foulée de sa provocation, prononcée avec le ton usuel qu’elle donnait à toutes ses piques à double-sens "T’avais autant envie de me voir que ça ?" Pour de vrai, pourquoi t’es là ? aurait-elle pu lui demander en arrêtant sa petite comédie, mais dans le fond, elle s’en foutait autant qu’elle n’était pas la plus facile à convaincre pour lui faire pardonner ceux qui l’avaient offensée, Josephine. Elle était déjà d’accord pour lui offrir cinq minutes de répit, c’était, à son avis, déjà beaucoup trop pour que son ego le supporte, le sentant déjà étouffer sous la fine couche de bonne volonté qu’elle avait mise en place pour ne pas lui cracher au visage.  À son contraire. Brusquement, son visage se rembrunit, ses yeux devenant plus noirs qu’ils ne l’étaient déjà "Puisque ça coûte rien, tu devrais toi aussi considérer l’idée d’offrir la même chose à Midas." Encore une fois, elle trouva son culot franchement déplacé. Mais comme ça ne le rendait pas moins beau, elle se dit que le lui faire remarquer, ce serait brasser de l’air pour rien, ainsi elle enchaîna au sujet de ce qu'il ajouta "Mais j'imagine que ce sera pas pour cette vie." remixa-t-elle, se détournant de lui pour poser son regard ailleurs.

"Je vais pas avoir assez de cinq minutes pour tout te raconter." reprit-elle à sa suite, ayant profité d’une longue seconde de battement pour commander un Pornstar Martini en faisant mine de ne pas vouloir réengager la conversation tandis que lui s’enfonçait dans une nostalgie qu’elle partageait bien sûr, mais qu’elle n’avait pas envie de mettre à son service malgré les accents de sincérité qu’elle décelait chez lui. Elle hésita un instant, le regard de nouveau fixé droit devant elle avant de croiser celui de Milo qui l’encourageait à faire un effort — et son long soupir précéda la vrille de son visage qu’elle fit vers le jeune homme à ses côtés, son menton se posant sur sa propre épaule dénudée, brillante d’une subtile nuée de paillettes appliquées avec soin "Si tout se passe bien ce soir, qui sait ? Peut-être que je prendrais le temps de t’en envoyer une copie avec un mot personnalisé. Il paraît que t’as fait ton retour sur les réseaux, tu pourras t’en servir pour remonter tes statistiques." Il en profitait déjà largement à cause du battage médiatique autour de la trend TikTok qui le mettait en avant sans que Jo n’en soit responsable. Elle affronta ses yeux, redressa la tête en l’écoutant établir un constat qui la plongea dans une mélancolie fugace, mais réelle, son attention se posant circulairement sur ce qui les entourait et qui, finalement, n’avait pas beaucoup changé "Je serais jamais restée à Sydney si Milo m’avait pas donné ma chance." Son effet papillon, c’était sa rencontre avec le gérant de ce piano-bar, c’était ancré en elle comme une évidence qu’elle accola à une autre qu’elle prononça en se faisant servir son cocktail qu’on lui posa juste devant elle "On se serait jamais rencontrés. Ça nous aurait sans doute facilité la vie, maintenant que j’y pense." osa-t-elle dire dans un petit rire qui manquait de conviction, venant pêcher du bout de son pouce et de son index la moitié de fruit de la passion qui flottait dans son cocktail.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".
Revenir en haut Aller en bas
Micah Tomlinson
Micah Tomlinson
la gloire solitaire
la gloire solitaire
Présent
ÂGE : 33 ans (04/07/1990)
SURNOM : Micky pour les très intimes
STATUT : ils ont fini par se faire rattraper par leurs sentiments Lena et lui. La pause de leur fausse idylle a mis la Twittosphère en émois
MÉTIER : acteur, influenceur et président de la Fondation Tomlinson. Il a été élu "Acteur de l'année 2023" par QG et son dernier film lui a valu plusieurs nominations, notamment aux AACTA, Golden Globes, BAFTA et Oscars 2024, desquels il est reparti bredouille tout ça parce qu'il a osé abimer le joli minois de Midas
LOGEMENT : un loft au #7 Parkland Boulevard (Spring Hill) et une villa à Bayside
(carson #8) just wanna let this story die 5414ac724c6f6f031000b4ed99d170221a8be74e
POSTS : 1080 POINTS : 140

TW IN RP : misogynie, Alzheimer, classisme, violence, manipulation
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : acteur qui a tenté sa chance à Hollywood, il est de retour à Brisbane pour soutenir son père, auquel on a diagnostiqué un Alzheimer précoce
CODE COULEUR : seagreen
RPs EN COURS : (6/5)

(carson #8) just wanna let this story die Fb2e94a2872a1d55cb6061bf485f7e1684de9a56
MINNY ~ I wait by the door like I'm just a kid. Use my best colors for your portrait. Lay the table with the fancy shit, and watch you tolerate it. If it's all in my head tell me now. Tell me I've got it wrong somehow. I know my love should be celebrated, but you tolerate it.

(carson #8) just wanna let this story die Tumblr_pt9h2nnKo41u0d8mso1_400
MINA ~ There I was again tonight forcing laughter, faking smiles. Same old tired, lonely place. Walls of insincerity, shifting eyes and vacancy vanished when I saw your face. All I can say is it was enchanting to meet you.

(carson #8) just wanna let this story die 47dab6e27e8cc05c10889ff6459b5cd52a0b6b0c
CARSON ~ I don't wanna tiptoe but I don't wanna hide. But I don't wanna feed this monstrous fire. Just wanna let this story die. And I'll be alright.

Elijah ~ Penny#4 ~ Jo#5 (fb) ~ Rory#2 ~ Jo#8 ~ Lena#6
RPs EN ATTENTE : Tessa
RPs TERMINÉS : Penny#1 ~ Chloe#1 ~ Nolan#1 ~ Megan ~ Rory#1 ~ Penny#2 ~ Wendy ~ Lena#1 ~ Maddy#1 ~ Sofia ~ Dinis ~ Lena#2 ~ Penny#3 (fb) ~ Maddy#2 ~ Andrew ~ Jo#2 ~ Lena#3 ~ Lena#4 ~ Jo#3 ~ Jo#4 ~Midas#1 ~ Jo#6 ~ Jordan (fb) ~ Jo#7 ~ Lena#5 ~ Lincoln#1

abandonnés : Chloe#2 ~ Craig ~ Nolan#2 ~ Freddy ~ Jo ~ Angus ~ Shining Stars ~ Laurie ~ Maddy#3 ~ Jordan (fb#2)
AVATAR : Matthew Noszka
CRÉDITS : (c) cosmic light (avatar), xcertifiedgifsx (gif profil) & vlastuin <3 (crackship)
DC : Chad Taylor
PSEUDO : TiPiT
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37717-micah-call-my-agent
https://www.30yearsstillyoung.com/t37805-micah-lonely-at-the-top
https://www.30yearsstillyoung.com/t37828-micah-tomlinson

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyMar 7 Mai - 18:29



Souvent dédaigneux, le silence de Jo était d'autant plus consacrée que sa voix était précieuse. Cette fois cependant, Micah décida de l'interpréter comme une repentance qu'elle refoulait par orgueil. Après tout elle ne laissait jamais filer une occasion de se vanter, alors à défaut de totalement regretter son geste, peut-être avait-elle regretté cette malheureuse provocation. Peu importait finalement, que sa conscience fût dictée par son équipes de relations publiques ou simplement par l'affection qu'elle lui portait toujours aux tréfonds de son cœur. Micah aurait préféré des excuses mais il s'accommoderait tout aussi bien de cette absence de réponse, finalement plus éloquente de sa part que ses habituels sarcasmes. La grimace qu'elle afficha en avalant une gorgée de son verre lui arracha un sourire sardonique. Il ignorait ce qu'on lui avait servi mais le goût semblait aussi déplaisant que toutes les insultes qu'elle se contenait de lui balancer à la figure par respect pour Milo. Sa remarque sur la motivation de sa présence lui provoqua quant à elle un haussement d'épaules machinal. Au-delà de cette arrogance de façade, il ne comprenait pas pourquoi elle paraissait si étonnée de le voir ce soir, ni pourquoi elle estimait sa tendresse envers Milo plus légitime que la sienne. « Evidemment que je savais. Est-ce que ça aurait dû changer quelque chose ? J'ai toujours été loyal, c'est pas des petites polémiques qui vont m'empêcher de soutenir mes amis. » Qualifier cette histoire de petite polémique était un euphémisme qu'il se permettait seulement parce qu'il semblait enfin en voir le bout. A l'ère de la cancel culture, il devait s'estimer heureux d'avoir encore des opportunités malgré les prix et les campagnes qu'on lui avait refusés. Voilà comment Donna essayait de lui remonter le moral. « Tu sais comme j'ai la flatterie facile quand il s'agit de toi Jo, mais ce soir désolé de te dire que je suis pas là pour toi. T'es déçue ? » la taquina-t-il à son tour. Pour quelqu'un qui gardait des ressentiments, elle avait l'air de projeter beaucoup d'intention dans le fait qu'il soit assis à ce bar. La seule promesse qu'il s'était faite, c'était de ne plus aborder le sujet de Midas. Une promesse bien audacieuse compte tenu du lien que Jo entretenait avec lui et de la fidélité qu'elle se sentait obligée de prouver en permanence. Micah en avait marre d'entendre ce prénom associé au sien. Il avait croisé Midas une fois dans sa vie et tout le monde s'était empressé de les dépeindre comme des ennemis jurés. A ce stade, il ne lui inspirait plus que de l'indifférence. « Vraiment ? C'est tout ce que tu attends de moi ? Que je serve des excuses que je pense même pas à Midas ? » Jo ne prenait pas beaucoup de risques. Elle savait bien que Micah n'était pas prêt de s'excuser et se servait de ce prétexte pour ne pas le faire en retour. C'était sa caution pour se défendre d'avoir pris toute seule cette décision de le détester publiquement. « Je le ferai pas. Je t'ai déjà dit que je regrettais rien. Mais j'ose espérer que toi, si tu devais t'excuser d'avoir insulté mon père, tu serais un minimum sincère. » Micah n'avait jamais demandé à Jo de s'excuser auprès de lui. Elle pouvait le haïr tant qu'elle voulait, pour les raisons les moins valables du monde, mais son père n'avait rien demandé à personne. Tout ce qu'il attendait de sa part c'était une manifestation de remords.

Voyant que cette discussion ne menait à rien, Micah préféra se recentrer sur ce qui les rapprochait plutôt que de radoter sur l'objet irréconciliable de leur discorde. Leur relation s'était nouée dans ce bar, autour de la musique et de leurs ambitions artistiques. Elle n'était pas obligée de disparaitre avec lui. « C'est que ça se passe bien ? » demanda-t-il, curieux de savoir si Jo s'épanouissait autant qu'elle le laissait paraître. Il espérait qu'elle lui faisait encore suffisamment confiance pour ne pas feindre son enthousiasme. Lui n'était pas très objectif quand il était question de Jo. Et personne ne lui demandait de l'être. « En effet je te l'ai dit, il est temps que j'arrête de subir. Et franchement, en m'appropriant cette trend les gens ont fini par se désintéresser totalement du sens des paroles. Le pouvoir de l'auto-dérision. » D'ordinaire très premier degré, Micah avait suivi les conseils de son équipe pour paraître plus accessible et moins sérieux. Longtemps abattu par tous les commentaires qu'on faisait de lui, il s'était rendu coupable en se terrant dans un silence de rigueur. Se les approprier était finalement l'arme la plus efficace en sa possession. Jo resta muette un instant, ressassant certainement comme lui les souvenirs qu'elle chérissait dans ce bar. Encore une fois, elle aurait pu s'en tenir à son premier constat, mais ne pouvait s'empêcher de ternir le passé à l'aune du présent. Pourquoi la place qu'ils occupaient dans leur vie respective à cet instant devait renier ce qu'ils avaient vécu ? « Moi je crois pas. J'ai pas envie de savoir qui je serais si je t'avais jamais rencontrée. Tu penses même pas ce que tu dis. » dit-il avec plus d'assurance qu'elle en avait eu pour piétiner leur rencontre. « On peut pas oublier tous les bons moments, toutes les galères, les joies, les déceptions qu'on a pu vivre ici. » Ici dans ce bar. Ici à Sydney. Ici dans le giron de Milo. « Me demande pas d'oublier Jo. Tu sais bien à quel point ça me fait peur d'oublier. » admit-il, presque implorant, le regard brillant de tous ces souvenirs auxquels il s'accrocherait coûte que coûte.

@Jo Carter (carson #8) just wanna let this story die 2396639051


Baby, what's your sign?
My moon's in Leo, my Cancer is sun. You won't play, you're no fun. Well, I don't care what they think. Drag racing my little red sports car. I'm not unhinged or unhappy, I'm just wild - Lana Del Rey (Chemtrails Over the Country Club)

(carson #8) just wanna let this story die B5XrRAB
(carson #8) just wanna let this story die Qi7UeVN
(carson #8) just wanna let this story die InSszvn
(carson #8) just wanna let this story die QIDiPqb
(carson #8) just wanna let this story die R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #8) just wanna let this story die MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(carson #8) just wanna let this story die 8b19439c004e87eac5a03a5a8c085f1871e85b70
POSTS : 7083 POINTS : 420

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #8) just wanna let this story die 6b5ef29cf6b4eefb4d19998ea84eaf28a32e9da0
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(carson #8) just wanna let this story die 5819aae5ee239a9d81586da1a0f2ac3f26d30f38
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(carson #8) just wanna let this story die 008cc774e07182738e519ad0e93629ca12c22573
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #8) just wanna let this story die 163a4b6e2ca60897b1a499ca3ac4835f5f2ef987
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

kendall ◦ ollie ◦ harleen ◦ olive#8nicholas#22vancemidas#30megan#13scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(carson #8) just wanna let this story die 91dc3690f4efc2ae085ebb22950d1c977703a91e
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan, harter) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyJeu 9 Mai - 10:23




just wanna let this story die
@Micah Tomlinson (crédit gif/blakesgifs)

Comment devait-elle prendre la réponse de Micah ? Elle le connaissait par coeur, Jo. Elle n’ignorait pas qu’ils partageaient tous les deux le talent du double-sens, et que sous leur travers de grandes gueules, ils maîtrisaient l’art du passif-agressif comme personne, frôlant le génie quand le chantage affectif s’invitait à la fête. De fait, vraiment, que sous-entendait-il en vantant sa propre loyauté ? Que la sienne était branlante, et que s’étant laissée avalée par son besoin évident de prouver à qui elle la réservait, sa loyauté, elle en avait oublié ce qui était le plus fiable chez elle en temps normal, ruinant là sa plus belle qualité ? Parce qu’elle était d’une loyauté certaine, la chanteuse, et que le nombre de ses amis ne se comptant que sur les doigts d’une main, elle faisait en sorte de le rester. Elle avait soutenu Micah pendant longtemps, elle l’avait même défendu durant les prémices de la bataille d’ego qui se jouait en sous-marin entre lui et Midas, mettant à mal son couple au sujet des intentions que lui soupçonnaient le jeune homme qui avait essayé de lui faire entendre que ce n’était pas clair, qu’il y avait anguille sous roche. Ce n’était qu’à l’instant où la violence avait éclatée qu’elle avait redistribué le dévouement acquis à la cause de Micah à force d’années d’amitié importante et sincère pour en faire cadeau à la seule personne qui le méritait à ses yeux désormais, et c’était Midas. Qu’essayait-il de lui dire ? Elle lui accorda un regard fixe, ne se sentant pas d’attaque à lui poser une quelconque question à ce sujet étant donné qu’elle savait qu’elle ne mettrait que très peu de temps à monter dans les tours, et elle ne devait pas craquer, pas quand elle sentait les yeux de Milo posés sur elle de loin, l’espoir qu’il nourrissait se réverbérant sur chaque atome de son être. Elle secoua donc la tête, choisissant soigneusement ses batailles, et rebondit sur le reste de l’intervention de l’acteur qui lui demandait maintenant si elle était déçue que sa présence ne soit pas induite par la sienne "Un peu. Mais c’est une déception parmi tant d’autres, ça devient une habitude avec toi." Elle haussa les épaules, nonchalante "Je devrais m’en remettre." Vu le chemin que prenait leur discussion, ça ne serait certainement pas la dernière, songea-t-elle en se mettant à sourire, mais pas de joie "Qu’est-ce que je devrais attendre d’autre de toi ? Que tu valides mes fréquentations sans les accuser de vouloir me corrompre et me manipuler ?" Ça la fit rire de s’imaginer le supplier de lui donner sa validation. Seulement, l’image devint très vite dérangeante à ses yeux, et elle perdit graduellement son sourire, le tout la ramenant à un schéma qui la rendait tributaire de l’autorité de quelqu’un d’autre quand, ses choix, elle avait à coeur de les porter seule. Elle ravala son sempiternel tu te donnes trop d’importance qu’elle aimait asséner à l’égard de Micah quand il lui donnait l’impression de s’attendre à ce qu’elle abonde dans son sens — ce qu’elle ne ferait pas, même quand il la plaçait au centre de quelque chose qu’elle n’avait pas fait. Pour quoi faire ? Mieux se dédouaner d’être le seul vrai coupable de toute cette affaire ? Campant sur ses positions, elle lui dit, vaillante "J’ai pas insulté ton père, c’est toi que j’ai insulté." Autant dire qu’il pouvait s’asseoir sur ses excuses, et ça pour une durée indéterminée, même si la honte la travaillait, en effet "Réinvente pas les dialogues parce qu’ils collent mieux à ton scénario, je suis pas ta partenaire de jeu, Micah." Elle ne l’était plus en tout cas, il devait l’accepter selon les conditions que lui seul avait apposées au terme d’un conflit qui n’aurait jamais dû exister.

"Ça veut dire que ça se passe." répondit-elle seulement, ayant accepté de lui attribuer cinq minutes de son temps, mais se montrant avare en détails parce que non, tout ne se passait pas bien dans le petite monde de paillettes de Josephine. Elle savait qu’elle aurait pu lui en parler, qu’il aurait été une épaule solide sur laquelle poser sa tête le temps de pouvoir déverser sa frustration au sujet des débuts de sa carrière prometteuse pourtant, il y avait désormais des remparts entre eux, et pour l’heure, elle choisit de prendre sa petite taille comme prétexte pour ne pas les franchir, et rester de son côté. Elle s’empara du verre qu’elle s’était fait servir, laissa un sourire en coin habiller son visage quand elle lui dit "J’attends que tu me dises merci de t’avoir offert l’occasion rêvée d’enfin virer le balai que t’avais enfoncé dans le cul. Cheers." Elle leva son cocktail devant son nez pour un nouveau toast silencieux, en sirota une gorgée qu’elle apprécia plus que l’infâme boisson qu’on lui avait servie tout à l’heure, et qui avait été débarrassée dans la foulée. Encore une fois, tout aurait pu se terminer ici — elle était certaine que cinq minutes étaient passées —, mais Micah choisit de laisser la nostalgie s’infiltrer dans leur échange. Y étant sensible, Jo se laissa séduire par ce que lui racontait les souvenirs qu'ils avaient en commun. Elle essaya de les tordre, de les imaginer sous un prisme où sa rancune avait pris ses quartiers, et s’aperçut en mordant dans la pulpe de la moitié de fruit qui flottait dans son cocktail qu’elle avait blessé Micah en prétendant que leur rencontre avait été néfaste finalement, qu’ils auraient été mieux aujourd’hui si rien ne s’était passé comme l’histoire le relatait. Elle le regretta "Non, c’est vrai." avoua-t-elle lorsqu’il la soupçonna de ne pas penser ce qu’elle disait au sujet de tout ça, et ça lui fit baisser le tête de façon commode, prétextant délaisser son fruit et son verre pour s’enfoncer un bref instant dans sa tête, la voix du jeune homme résonnant doucement à ses côtés et lui serrant la gorge au fur et à mesure qu’elle comprenait où il voulait en venir. Elle ferma brièvement les yeux, touchée par la manière dont il termina sa tirade, et ne les rouvrit qu’une fois seulement qu’elle tourna la tête de son côté pour lui dire en retour "Comment tu veux que je continue à te détester quand tu me dis des trucs comme ça ?" Volontaire ou pas, le fait qu’il tire sur la corde sensible, ça ne laissait pas Jo indifférente — la manière dont les yeux de Micah brillaient de la laissait pas indifférente, et ça l’ennuyait assez pour vouloir cesser de le regarder, un soupir las lui échappant quand elle se concentra de nouveau sur les néons devant elle, ajoutant en même temps "J’aurais jamais cru qu’on soit capable d’en arriver là, toi et moi. Je sais que je suis douée pour haïr mon prochain, j’ai jamais beaucoup d’effort à fournir à ce sujet-là. Mais toi, tu m’avais jamais donné ne serait-ce qu’une seule occasion de croire que je pourrais te haïr aussi fort que tous les autres." Doucement, elle secoua la tête, sa voix devenant presque un murmure au travers du climat environnant "Je t’en veux tellement d’avoir ruiné ça." Et d’avoir sali notre amitié aurait-elle pu ajouter, mais une partie d’elle ne pouvait pas passer à côté de l’idée qu’elle était tout de même en partie responsable de ça, elle aussi, sa réaction n’ayant été rien de moins que disproportionnée, bien que humaine, malgré tout.


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".
Revenir en haut Aller en bas
Micah Tomlinson
Micah Tomlinson
la gloire solitaire
la gloire solitaire
Présent
ÂGE : 33 ans (04/07/1990)
SURNOM : Micky pour les très intimes
STATUT : ils ont fini par se faire rattraper par leurs sentiments Lena et lui. La pause de leur fausse idylle a mis la Twittosphère en émois
MÉTIER : acteur, influenceur et président de la Fondation Tomlinson. Il a été élu "Acteur de l'année 2023" par QG et son dernier film lui a valu plusieurs nominations, notamment aux AACTA, Golden Globes, BAFTA et Oscars 2024, desquels il est reparti bredouille tout ça parce qu'il a osé abimer le joli minois de Midas
LOGEMENT : un loft au #7 Parkland Boulevard (Spring Hill) et une villa à Bayside
(carson #8) just wanna let this story die 5414ac724c6f6f031000b4ed99d170221a8be74e
POSTS : 1080 POINTS : 140

TW IN RP : misogynie, Alzheimer, classisme, violence, manipulation
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : acteur qui a tenté sa chance à Hollywood, il est de retour à Brisbane pour soutenir son père, auquel on a diagnostiqué un Alzheimer précoce
CODE COULEUR : seagreen
RPs EN COURS : (6/5)

(carson #8) just wanna let this story die Fb2e94a2872a1d55cb6061bf485f7e1684de9a56
MINNY ~ I wait by the door like I'm just a kid. Use my best colors for your portrait. Lay the table with the fancy shit, and watch you tolerate it. If it's all in my head tell me now. Tell me I've got it wrong somehow. I know my love should be celebrated, but you tolerate it.

(carson #8) just wanna let this story die Tumblr_pt9h2nnKo41u0d8mso1_400
MINA ~ There I was again tonight forcing laughter, faking smiles. Same old tired, lonely place. Walls of insincerity, shifting eyes and vacancy vanished when I saw your face. All I can say is it was enchanting to meet you.

(carson #8) just wanna let this story die 47dab6e27e8cc05c10889ff6459b5cd52a0b6b0c
CARSON ~ I don't wanna tiptoe but I don't wanna hide. But I don't wanna feed this monstrous fire. Just wanna let this story die. And I'll be alright.

Elijah ~ Penny#4 ~ Jo#5 (fb) ~ Rory#2 ~ Jo#8 ~ Lena#6
RPs EN ATTENTE : Tessa
RPs TERMINÉS : Penny#1 ~ Chloe#1 ~ Nolan#1 ~ Megan ~ Rory#1 ~ Penny#2 ~ Wendy ~ Lena#1 ~ Maddy#1 ~ Sofia ~ Dinis ~ Lena#2 ~ Penny#3 (fb) ~ Maddy#2 ~ Andrew ~ Jo#2 ~ Lena#3 ~ Lena#4 ~ Jo#3 ~ Jo#4 ~Midas#1 ~ Jo#6 ~ Jordan (fb) ~ Jo#7 ~ Lena#5 ~ Lincoln#1

abandonnés : Chloe#2 ~ Craig ~ Nolan#2 ~ Freddy ~ Jo ~ Angus ~ Shining Stars ~ Laurie ~ Maddy#3 ~ Jordan (fb#2)
AVATAR : Matthew Noszka
CRÉDITS : (c) cosmic light (avatar), xcertifiedgifsx (gif profil) & vlastuin <3 (crackship)
DC : Chad Taylor
PSEUDO : TiPiT
Homme (il/lui)
INSCRIT LE : 23/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37717-micah-call-my-agent
https://www.30yearsstillyoung.com/t37805-micah-lonely-at-the-top
https://www.30yearsstillyoung.com/t37828-micah-tomlinson

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyVen 24 Mai - 9:58



Au fond, Jo se doutait autant que lui que sa présence serait requise par Milo, ce qui ne l'avait pas empêchée de venir ce soir, ravalant sa fierté pour s'asseoir près de lui sans lui sauter à la gorge. Ce qui contrariait Micah le plus, c'était qu'elle puisse sous-entendre qu'il aurait mieux fait de s'abstenir, comme si depuis le départ ses sentiments à elle valaient mieux que les siens. Il la savait égocentrique mais pas au point de renier toute la tendresse qu'il éprouvait pour ce lieu, jugeant qu'elle n'était pas à la hauteur de l'invitation. Pourquoi aurait-il refusé ? Pour lui laisser le champ libre, et surtout un prétexte de lui rappeler au moment le plus opportun qu'il était trop bien pour faire ce dernier plaisir à un homme qui les avait toujours soutenus ? En refusant de renchérir, Jo admettait silencieusement qu'elle n'avait pas ce monopole et que, contre toute attente, il avait le droit d'être fidèle envers d'autres, à défaut de l'avoir été envers elle. Son tacle sur sa récente propension à la décevoir était de bonne guerre. A son tour, il décida d'acquiescer en silence, se contentant d'hocher les épaules pour balayer des accusations que son orgueil qualifierait d'hypocrites. A l'évidence elle triait ses exemples sur le volet pour arranger son discours et ne jamais assumer la moindre part de responsabilité dans l'état actuel des choses. Micah n'en pouvait plus d'entendre sans arrêt le nom de Midas être brandi comme un joker. Devait-il éternellement être associé à Jo ou même à toutes les conversations qu'on pouvait entretenir avec elle ? Etait-ce vraiment la façon dont elle voulait que le monde se souvienne d'elle ? Comme la partenaire dévouée de Midas ? Pour sûr ça ne dérangerait pas le principal intéressé. « J'ai bien compris que mon avis comptait pas, et je te le donnerai plus à ce sujet. Tu te rends quand même bien compte que le seul obstacle entre nous c'est Midas, non ? » fit-il remarquer, cherchant en vain d'autres raisons pour lesquelles ils avaient pu être en désaccord ces derniers temps. « C'est fini, je ne prononcerai plus ce nom. J'ai plus envie de parler de lui, ni avoir affaire à lui d'ailleurs. Je l'ai croisé 5 min et il est omniprésent dans ma vie depuis des mois, ça devient chiant. » Midas était une plaie, et la meilleure façon de l'oublier était d'arrêter d'en faire constamment un sujet.

A ce stade, Jo n'était pas à une démonstration près de sa mauvaise foi. Elle pouvait donc bien le regarder droit dans les yeux et lui faire l'audace de dire qu'elle n'avait jamais insulté son père. Micah fut bien incapable de contenir un rire jaune face à sa vaine tentative de se déculpabiliser. Même elle ne croyait pas à son discours. « C'est ça que tu te dis pour te rassurer ? Que tu m'as insulté moi ? » demanda-t-il, laissant les souvenirs de cette nuit-là planer dans l'atmosphère. Il ne doutait pas que Jo s'en souvenait avec autant de précision que lui. « Tu sais bien que j'en ai rien à foutre de me faire insulter. On m'insulte à longueur de temps. Et dans tous les cas je vois pas ce qu'il avait à faire dans cette conversation. Tu voulais juste me faire du mal Jo et tu as réussi. » Pourquoi ne pouvait-elle pas l'admettre ? Pourquoi était-ce si dur de s'excuser auprès d'un innocent ? Trouvait-elle si juste cette revanche à laquelle elle avait dû se résoudre pour lui faire payer son manque de remords envers son propre geste ? Si c'était donnant-donnant, il n'aurait jamais ses excuses, car il l'avait dit et ratifié, il ne s'excuserait pas auprès de celui qu'il avait physiquement blessé. Laconique, elle éluda bien vite la question de sa carrière naissante. A l'heure où elle devait être euphorique, Micah trouvait son comportement révélateur d'une forme de désenchantement. « Pas comme tu voudrais donc. Je te connais, tu fais pas dans l'économie pour vanter tes exploits. On est pareil tous les deux. » dit-il en avalant une nouvelle gorgée de son verre. Son audace avait au moins le don de l'amuser. On ne pourrait jamais dissocier Jo de ses sarcasmes. « J'ai pas l'impression d'avoir un balai dans le cul quand je regarde les photos que je poste sur Instagram. Mais ouais, j'avais peut-être commencé à me prendre un peu trop au sérieux depuis mes derniers projets. » Avait-il vraiment eu le choix pour se détacher de l'image qui lui collait à la peau depuis ses débuts à la télévision ? Il fallait être suffisamment crédible dans son art pour pouvoir se moquer de soi, au risque de passer pour un simple clown.

Le temps avait beau être suspendu par la tension, Micah aurait pu jurer que les cinq minutes promises s'étaient déjà écoulées. Il n'avait pas envie qu'elles se terminent maintenant que la conversation prenait un tournant plus sentimental. Plus digne de leur amitié de longue date. Cette amitié instable qui allait et venait comme les vagues. « J'ai pas envie que tu continues à me détester. Si c'était le cas, je suis sûr que je saurais exactement comment m'y prendre. » dit-il le regard contrit. Cette fois, c'était sa fierté qui l'avait fait dérapper. Il était persuadé néanmoins que leur situation n'était pas sans retour. Qu'au fond, Jo trouverait la force de le pardonner comme il était prêt à le faire à propos des médisances auxquelles elle avait dû se réduire elle aussi. « Je regrette la situation dans laquelle j'ai pu te mettre. Je voulais pas te donner un ultimatum. Est-ce que ça doit vraiment définir toute notre relation ? » demanda-t-il de façon rhétorique, soulignant à quel point leur dispute était disproportionnée. « Si seulement on n'était pas si fiers tous les deux... » S'ils ne l'étaient pas, ils ne seraient pas amis, car leurs caractères étaient bien trop intenses pour se contenter d'une répartie conciliante. Faisant tournoyer le contenu de son verre, il se tourna malicieusement vers elle. « Dis-moi un truc que t'aimes à propos de moi. » Sa question, sortie de nulle part, susciterait évidemment l'incompréhension. Son regard insistant prouvait cependant qu'il avait une idée derrière la tête, et que Jo ferait mieux de lui faire ce plaisir si elle voulait qu'il arrête de la fixer.

@Jo Carter :l:


Baby, what's your sign?
My moon's in Leo, my Cancer is sun. You won't play, you're no fun. Well, I don't care what they think. Drag racing my little red sports car. I'm not unhinged or unhappy, I'm just wild - Lana Del Rey (Chemtrails Over the Country Club)

(carson #8) just wanna let this story die B5XrRAB
(carson #8) just wanna let this story die Qi7UeVN
(carson #8) just wanna let this story die InSszvn
(carson #8) just wanna let this story die QIDiPqb
(carson #8) just wanna let this story die R5x0JQM
Revenir en haut Aller en bas
Jo Carter
Jo Carter
Les lauriers factices
Les lauriers factices
(carson #8) just wanna let this story die MTtf4TM Présent
ÂGE : âge fixé à 27 ans (03.11) et c'est pas la peine de chercher sur internet pour connaître son année de naissance. trouve-toi une vie
STATUT : plus de où, quoi, comment, depuis quand au sujet de sa relation avec midas : c’est officiel, assumé, le peuple peut respirer
MÉTIER : chanteuse à suivre, grande gagnante (plus ou moins légitime) de la version all star de l’émission qui l’a fait connaître il y a huit ans : the x-factor australia (25 mars 2023). son contrat avec sony music australia vaut $1000000, autant dire qu’elle a plutôt intérêt à se donner — et c’est le cas, son premier album est sorti le 15 mars 2024, presque un an après son pseudo-sacre, suite du succès mondiale de son duo avec midas, lui récompensé par un grammy award
LOGEMENT : son adresse fixe est toujours au #421 carmody road, toowong, là où se situe la petite maison cosy de sa grand-mère, ava. elle n’y est quasiment plus, victime de son succès et de ses voyages incessants, bringuebalée d’un fuseau horaire à l’autre, d’une chambre d’hôtel grand luxe à une autre
(carson #8) just wanna let this story die 8b19439c004e87eac5a03a5a8c085f1871e85b70
POSTS : 7083 POINTS : 420

TW IN RP : langage cru et grossier, mention de violence paternelle, mention de maladie d'alzheimer, décès d’un proche, deuil, dépression, surexposition médiatique (j'adapte mes rps sans problème, contactez-moi si besoin)
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : 6éme enfant, unique fille des carter ◦ chanteuse née, pianiste acharnée, recrutée jeune pour faire partie du groupe managé par son père baptisé six times motown ◦ diva sur les bords ◦ eyebrows on fleek, lipstick classic ◦ finaliste 2016, gagnante 2023 de the x factor aussie; magouilles et trahison++++ ◦ proche de sa mamie malade d'alzheimer, ruinerait la vie de quiconque oserait lui faire du mal ◦ trop petite (1m54), compense avec son trop gros ego ◦ estime mériter mieux que tout le monde, c'est important d'y croire ◦ pas la peine de lui donner ton prénom #dontcare ◦ pro du bingo ◦ jazz 4ever
CODE COULEUR : #A4508B
RPs EN COURS :
(carson #8) just wanna let this story die 6b5ef29cf6b4eefb4d19998ea84eaf28a32e9da0
MINE ◦ when i hear you sing it gets hard to breathe can't help but think every song's about me and every line every word that i write you are the muse in the back of my mind don't want to ask about it 'cause you might brush it off i'm afraid you think that it means nothing at all i don't know why i won't admit that you're all i want(carson #8) just wanna let this story die 5819aae5ee239a9d81586da1a0f2ac3f26d30f38
CARSON ◦ so now we play our separate scenes now he's in your bed and layin' on my chest now i'm in my head and wonderin' how it ends ends ends
(carson #8) just wanna let this story die 008cc774e07182738e519ad0e93629ca12c22573
JOSEEGAN ◦ girl just come 'round mine tonight i've got wine and make-up wipes i’ll hold you we can put the kettle on talk 'bout how he's not the one i told you but i'm never gonna say i told you so
(carson #8) just wanna let this story die 163a4b6e2ca60897b1a499ca3ac4835f5f2ef987
HARTER ◦ don't cry no more for me don't waste your time convincing me that maybe someday we'll get it right cause we never could i wish that we would but we won’t so just don't

kendall ◦ ollie ◦ harleen ◦ olive#8nicholas#22vancemidas#30megan#13scarlett#4damon#2charlie#13micah#8laurie#6 (fb 2009)

RPs EN ATTENTE :
(carson #8) just wanna let this story die 91dc3690f4efc2ae085ebb22950d1c977703a91e
LEROY ◦ he played the drum in the marching band his parents cared more about the bible than being good to their own child he wore long sleeves 'cause of his dad and somehow we fell out of touch hope he took his bad deal and made a royal flush don't know if i'll see you again someday but if you're out there i hope that you're ok (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7ba5faffe46863e96e87a7dccfb266ee0310fb3e
JERRY ◦ my boy only breaks his favorite toys i'm queen of sand castles he destroys 'cause it fit too right puzzle pieces in the dead of night i should've known it was a matter of time oh oh my boy only breaks his favorite toys (scénario libre)
(carson #8) just wanna let this story die 7fc4cfbb755fc3726076c43f86fcb3f27070217a
PEGGY ◦ there ain't no words to the song i'm here to sing no there ain't no words to the song i came to sing oh i just don't know the words to tell you what i mean and i'm at the end of my mind trying to do the right thing (scénario libre)

RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens
AVATAR : alexa demie
CRÉDITS : ©ssoveia (av, gifs profil, sign, joseegan, harter) ◦ ©rampld (gif mine), ©xcertifiedgifsx (gif carson), ©corneliagifs (gif leroy), ©lomapacks (gif jerry), ©blondewhoregifs (gif peggy) ◦ ©astra (code)
DC : evelyn pearson & mavis barnes
PSEUDO : ssoveia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/02/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t28932-jo-it-s-a-me-myself-kinda-attitude
https://www.30yearsstillyoung.com/t29075-jo-you-know-i-m-no-good
https://www.30yearsstillyoung.com/t42752-jo-carter

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die EmptyLun 27 Mai - 10:16




just wanna let this story die
@Micah Tomlinson (crédit gif/blakesgifs)

Tout à coup, le rideau de ses longs cheveux bruns se déplaçant en même temps qu’elle se ranimait, un peu comme s’il avait été payé pour le faire juste au bon moment, Jo se tourna vers Micah. Accotée au bar par la hanche, le menton dressé dans sa direction, elle le fixa droit dans les yeux. La promesse qu’elle s’était faite de tempérer sa colère devenait très difficile à tenir, et ce pour une unique raison, le dédain qu’il laissait poindre en faisant de Midas un obstacle à leur amitié ayant le don de faire frémir à gros bouillons son sang épaissit par la rancune, ses veines devenant douloureuses sous la finesse de sa peau qu’elle sentit se parsemer d’une multitude de frissons. La tempête était en train de se lever, et mal abritée, elle s’apprêtait à en accuser les premières chutes de pluie glacée. Elle prit une profonde inspiration pour s’y préparer, orgueilleuse au point de ne pas se laisser d’autre choix que d’en être capable, son ventre se gonflant sous la dentelle prune de sa robe fourreau. Jo se somma de rester stoïque après ça et ne fit que hausser les sourcils, donnant l’air d’écouter patiemment les paroles du jeune homme dont elle avait envie de froisser chaque centimètre carré de sa peau si lisse, si parfaite, tant il l’insupportait sur l’instant, à se complaire dans l’action de dresser un portrait de Midas qui ne pouvait pas être plus insultant que ça.

Elle en connaissait des agresseurs, ils avaient le don de pointer du doigt les fautes de leur victime pour expliquer les leurs. C’était exactement ce que Micah était en train de faire, préférant désigner le rôle soi disant néfaste de Midas dans son existence pour justifier le fait qu’il avait mal agi en retour. Ça la rebutait à un point qui lui fit remettre en question tout ce qu’elle connaissait de lui, alors qu’elle avait toujours jugé inoffensif — elle y avait veillé, s’attachant toujours aux hommes qu’elle savait trop gentils, appliquée dans l’action de se placer au centre de leur vie pour n’en sortir que quand elle décelait une faille qui pourrait les mettre en danger, elle et ses traumas. Micah avait des vices, elle les connaissait, mais celui de rejeter ses erreurs sur l’interprétation qu’il se faisait des autres, s’en servir comme d’une défense valable pour prouver sa bonne foi au travers de ses bévues, n’en faisait pas partie jusqu’à maintenant. Elle continua à le fixer, la seule manifestation qu’elle laissa échapper se concentrant dans un sourire carnassier qu’elle lui offrit gracieusement en secouant imperceptiblement la tête "Et toi, tu te rends compte à quel point t’es ridicule à attendre de moi que j’adhère au dédain que tu lui réserves sans même le connaître ? C’est quoi ton problème avec lui, hm ?" Elle cessa de sourire, lui posant sérieusement la question "Qu’est-ce que t’attends de moi ? Que je te dise que t’as raison ? Qu’il est le seul responsable de tout ça ?" Ses yeux se déportèrent simultanément d’un oeil à un autre de Micah pour sonder son âme, interdite face à la vision du couple qu’avait le jeune homme qui laissait sous-entendre que ce n’était pas normal qu’elle réserve sa cause à l’homme avec qui elle comptait passer le reste de sa vie. Cette fois, c’est un léger rire qui lui échappa "Tu me donnes un argument supplémentaire pour plus te vouloir dans mon entourage. Je compte pas parler de lui en code pour préserver ta putain de sensibilité, c’est toi qui as creusé ta tombe en le frappant." lui rappela-t-elle, consciencieuse pour qu’il n’oublie jamais que sans ça, tout aurait été différent. Elle ajouta "Je compte pas non plus amoindrir le fait que je l’aime pour que tu te sentes plus à l’aise. Fais avec." Elle ne comptait pas pleurer sur le sort de Micah. Ses choix, et eux uniquement, l’avaient mené jusqu’à la déroute, assurément pas Midas.

Elle se détourna de lui "J’essaye pas de me rassurer." commença-t-elle en prenant une autre gorgée de son cocktail, ses yeux se levant par-dessus la bordure épurée de son verre pour jeter un regard en direction de Milo. Elle aurait aimé qu’il vaque à ses au revoir plutôt qu’il s’obstine à les chaperonner, ça lui aurait donné une marge de manoeuvre plus aisée et elle aurait pu s’en aller sans le regretter. Avalant sa gorgée, elle fit subtilement claquer sa langue contre son palais, la passa sur sa rangée de dents du haut, et reprit dans le même temps sans donner l’impression de s’être interrompue très longtemps "Je sais ce que j’ai dit et je sais ce que j’ai fait. Crois-le ou pas, certains d’entre nous sont capables d’assumer leurs conneries sans se cacher derrière les erreurs des autres pour les expliquer." Elle ne marqua pas de pause cette fois quand, sûre d’elle elle ajouta, le défi faisant soudainement briller ses yeux et prenant l’ascendant sur la honte qu’elle ressentait à l’idée d’avoir agi comme elle l’avait fait, mais surtout d’avoir appuyé sur le nerf sensible de Micah sans aucune pitié "Tu le méritais." confirma-t-elle, persistant et signant sans aucune intention de s’excuser d’avoir poussé le bouchon. Elle le ferait peut-être un jour, mais pas ce soir, alors qu’il essayait de se placer en odeur de sainteté, retournant la situation pour la faire culpabiliser d’avoir non seulement défendu son territoire, mais en plus mal agi au nom du ressentiment alimenté par toute cette histoire entre lui et Midas.

Plus tard, elle comprendrait que Micah avait voulu l’attendrir. Ça fonctionnait en partie, ce qui enrobait sa voix à ce moment-là ne trompant personne, et surtout pas lui "Tu me laisses pas le choix de continuer à te détester, Micah." lui fit-elle remarquer, ne prenant pas le temps de lui lister tout ce qu’il venait de dire et qui la plaçait d’emblée dans la continuité de ce qu’était maintenant leur relation ; si tant était qu’ils en avaient une, puisque avant ce soir, ils ne s’étaient plus revus depuis le mois de janvier, parlés qu’au travers de messages incendiaires qui avaient valu au téléphone de Jo de terminer sa vie écrasé contre un mur. Le temps de quelques secondes, elle garda le silence, ses doigts dépiautant les restes de sa moitié de fruit de la passion, négligemment posée sur le bar, tandis qu’elle entendait parfaitement ce que Micah était en train de lui dire. Elle réagit en décalé, sa tête se tournant enfin sur le côté pour l’observer et lui faire "T’admets que c’était un ultimatum ?" Elle pourrait amenuiser sa rancoeur rien qu’en se basant sur ça, mais l’idée qu’il lui en pose un était aussi dérangeante que d’imaginer qu’elle puisse avoir besoin de sa validation ; tout avait toujours été très clair entre eux, alors pourquoi cet ultimatum ? Elle secoua la tête, ses sourcils se fronçant quand elle détourna la tête en lui avouant "Je suis pas sûre que tout puisse redevenir comme avant." Principalement parce qu’elle comptait avoir un avenir avec Midas et qu’elle ne se voyait pas prétendre le contraire pour mettre Micah confortable. Elle sentit son coeur battre un peu plus fort dans sa poitrine, n’eut pas le courage de lui répondre que ce n’était pas une question de fierté — mais si, quand même —, et se laissa surprendre par le mouvement qu’il fit pour se tourner vers elle, mais surtout par l’expression qu’elle lut sur son visage quand il lui imposa une requête qui la laissa perplexe. Le suivant des yeux, elle n’aimait pas la manière dont lui la regardait. Elle lui demanda tout de même en retour "À quoi tu joues ?"


    cause i'm a real tough kid, i can handle my shit, they said "babe, you gotta fake it till you make it" and i did. lights, camera, bitch, smile, in stilettos for miles, he said he'd love me for all time. but that time was quite short, breaking down i hit the floor, all the pieces of me shattered as the crowd was chanting "more".
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(carson #8) just wanna let this story die Empty
Message(#) Sujet: Re: (carson #8) just wanna let this story die (carson #8) just wanna let this story die Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(carson #8) just wanna let this story die

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-