AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -21%
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
Voir le deal
39.59 €

 shoulda, coulda, woulda (mcraine #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ginny Williams
Ginny Williams
la persistance de la mémoire
la persistance de la mémoire
ÂGE : 34 ans, poissons ascendant gémeaux (05/03).
STATUT : Auden a dit les mots mais elle n'a pas encore vu les papiers (tombe amoureuse des garçons de qui on lui dit de se méfier since 1990).
MÉTIER : peintre et photographe, d'abord et avant tout. elle a passé les deux dernières années à jouer à la réalisatrice de jour et à la poétesse de nuit. caresse le rêve de publier les quatre (!!!) livres pour enfants qu’elle a conceptualisés, des textes aux illustrations, d’ici la fin de 2024.
LOGEMENT : #21 hardgrave road, west end, où elle a la garde partagée avec Atlas du canapé officiel de la déprime.
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B54cef7e1d870b61be079bdb1f9bfbf4
POSTS : 247 POINTS : 730

TW IN RP : environnement sectaire, anxiété de performance, ptsd familiaux, violence conjugale (vécue).
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : cadetblue
RPs EN COURS : Autumn #2 + Anna + Sienna + Savannah + Milena + Atlas (fb) + Val (fb) + Kieran (fb) + Atlas #2 + Ezra #25 + Swann #6 + Megan #2 + Evelyn #2 + Jude #2 + Daisy (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_o2nlm0Ezm51rifr4k_500
MCRAINE - A sun from the waste land calling, bringing us back home. Shadows will guide you, show what's true. Thoughts of the garden calling fading out too soon. Is this what we have become?

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_olhx72r5IL1rqq37j_400
GINAUDEN - "The problem is all inside your head," she said to me. "It's really not my habit to intrude but I'll repeat myself at the risk of being crude". There must be fifty ways to leave your lover. Fifty ways to leave your lover.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B07f107c4e4b1997282d4cc5cae86702f8618cf5
EZNNY - There is whiskey in the water, and there is death upon the vine. There is a desert veiled in pavement, and there's a city of seven hills. And all our debris flows to the ocean. To meet again, I hope it will.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_prs0nzo0wr1vjg4rh_250
ATLINNY - You can drive all night looking for the answers in the pouring rain. Funny how it seems like yesterday as I recall, you were out of place. Gathered up your things and slipped away. No time at all, but we have all the time in the world.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D83af60fdd00378ef2969bd88354f061
JUDINNY - and if the whole world is crashing down on you, fall through space out of mind with me. little memories, marching on your little feet. say will it spin, will it soar? under us, like a wave, empires will fall.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f335f3271315753686934453148513d3d2d3939383533373333322e313635323838366333653430663265633636353538343530303033312e676966
OCTOBRINIA - i can feel a new expression on my face, can feel a glowing sensation taking place. summer's night with a magic moon, everytime you walk into the room.

RPs EN ATTENTE : Auden #115 (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D7d6decd54095b00cf73096c62ef1f60

RPs TERMINÉS : Auden #111 + Swann #4 + Auden #112 + Auden #113 + Mcraine #5 + Ezra #24 + Midas + Megan + Evelyn + Auden #114 + Jude + Ugo (fb)
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : .
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52028-ebs-flows-ginny
https://www.30yearsstillyoung.com/t52044-moondust-ginny#2715622

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptyLun 22 Avr 2024 - 22:41



Tout est disposé à la perfection. Tout est prêt, du repas qui sera bientôt terminé et assez gratiné pour sortir du four. De la bouteille de vin rosé, léger, laissé sur l’îlot au cas où Swann voudrait une gorgée ou deux. De la salade qui trône fièrement, des cookies qui font partie autant du repas principal que de l’entrée, et du dessert. Il ne manque que lui.

J’ai pris le temps de valider l'horaire avec Rory, non sans l’impliquer le moins possible. Je n’ai pas envie qu’il soit celui pris entre les deux, qu’il en sache plus que son mari à mon sujet, au sujet de peu importe ce qui peut bien se tramer dans ma tête. J’en suis restée au strict minimum : vers quelle heure il revient à la maison, habituellement, le mercredi. Si Robin sera avec lui ou non. Si Rory est occupé lui aussi ou s’il sera dans les parages. Sans jamais chasser personne d’une demeure qui a été ma maison quelques semaines à mon arrivée, d’une demeure qui aurait pu l’être plus longtemps si je l’avais demandé, si je ne m’étais pas sentie mal d’imposer mon mal, surtout, à la famille si belle, si parfaite, si douce que mon frère s’était construite et qu’il méritait à plein. Dans les faits, retourner vivre avec Auden et Sloan était une excellente idée. Puis, la tempête en a décidé autrement. Evie est apparue comme un ange, sa chambre d’amis reste celle où Sloan et moi allons nous réfugier quand on a besoin d’entendre à quoi ça ressemble, une femme forte et inspirante, de l’autre côté du mur. Puis, il y a eu l’emménagement chez Atlas. Les liens avec Matt qui flottent comme autant d’épées de Damocles - Atlas qui va mal, Atlas qui trime fort, Atlas qui tente de jouer le rôle du grand frère à quelque part où je le lui ai surement imposé à force de rentrer les bras ballants, les yeux brouillés.

Quelque chose bloque, pourtant. Je tente de passer par-dessus, je le jure. Les crises sont moins fréquentes, Auden reçoit de moins en moins de textos au beau milieu de la nuit, d’appels où il peut entendre mon coeur débattre même s’il est à l’autre bout du monde. Je respire un peu mieux, je mange un peu mieux aussi. Je panique un peu moins. Les relents de là-bas sont toujours là, pourtant. Les rêves flous, les sensations dupliquées, les projets laissés derrière qui commencent de plus en plus à me travailler. Toutes ces toiles, tous ces livres, toutes ces photographies encore en otage, non pas en otage. Juste en prêt. Elles me les feront suivre un jour je sais, j’ai confiance en elles. Elles essaient peut-être de trouver en même temps où sont passées toutes mes lettres. Pourquoi ils ne les ont jamais reçues.

Quand j’entends la porte grincer dans l’entrée, ma cage thoracique se relaxe un peu plus. De savoir que Swann est arrivé chez lui, que je ne suis plus seule à fixer le mur de la cuisine en essayant de trouver la teinte exacte de la peinture me rassure. Sans trop savoir pourquoi, si ce n’est que cette soirée sera nécessaire, qu’elle l’est pour me permettre d’avancer. Qu’elle l’est pour peut-être, permettre à Swann d’avoir les premiers morceaux de quelque chose qui un jour ressemblera à me pardonner. Lorsqu’il tourne le coin du couloir, je lui ai déjà signifié ma présence en lui disant de me retrouver à la salle à manger. Mes yeux ont pris le temps de le détailler, de m’assurer que la journée n’a pas trop été éreintante et qu’il ne préférerait pas plutôt prendre un long bain, lire, aller dormir en silence, plutôt que - « Je suis prête. » plutôt que de vivre ça. « À tout te dire. » mais il le faut, il le sait autant que moi.


@swann craine shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4052937387 shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4052937387 shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4052937387 shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4052937387




shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) NhCLWEw
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) R5x0JQM
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) LrTQDCk
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EIhyBXy
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) OfFbxmO
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 8conP1m

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 2154485008 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48660 POINTS : 700

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)rory #57rory #58 (ua)scarlett #4 (fb 2005)min-kyung #4greta #9ginny #6arthur #16

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptySam 27 Avr 2024 - 22:00



L’étonnement n’a pas été le sien de sentir les effluves de nourriture à peine la porte ouverte, mais il l’a été au moment où, après avoir annoncé son arrivée, ce n’est pas la voix de Rory qui a répondu à la sienne. Au lieu de ça, il a aussitôt reconnu celle de sa sœur et même si cela n’a pas fait naître du souci chez lui, cela a fait naître une curiosité immense. Son regard s’attarde sur la cuisine où de petites mains s’affairaient il n’y a pas si longtemps encore et il se pose sur une bouteille de vin finissant de lui assurer que son mari n’est pas dans les parages - autant que le fait qu’il a sûrement quelque chose à voir avec l’échange fait entre sa personne et celle de Ginny.

Une fois arrivé à sa hauteur, il ne sait quoi dire, aussi peu qu’il sait quoi faire. C’est sans doute la raison pour laquelle il se retrouve finalement rassuré que sa sœur prenne les devants et parle la première, expliquant par la même occasion sa présence ici. « Je suis prête. À tout te dire. » Il inspire un long moment avant de simplement hocher la tête. Ils n’ont pas besoin de plus de mots pour se comprendre. « Tu veux qu’on mange avant ? » Il lui est reconnaissant d’enfin vouloir lever le voile sur ce qui a pu se passer pour elle au cours des deux dernières années, évidemment, mais il ne veut pas que cela se fasse au détriment du propre bonheur de Ginny. Ses chaussures retirées dès l’entrée de la maison, il s’avance désormais jusqu’à un canapé pour plier une jambe sous lui et s’y asseoir juste ensuite, son regard simplement posé sur celui de la brune qu’il n’a déjà plus pour habitude d’observer dans cet endroit. « C’est toi qui as cuisiné ? » Rory aurait sûrement été heureux d’aider sur ce point, alors il le demande simplement, sans arrière penser et sans doute pour combler un brin d’une conversation dont il craint les possibles conséquences. Il ne veut pas en arriver au point où il la regardera différemment. « Robin est avec Rory ? » Et s’il ne veut pas lui faire penser qu’il n’a pas assez confiance en elle et en eux pour ressentir le besoin de savoir où se trouve son mari alors qu’il devrait être chez eux, il ne se retient cependant pas de le faire au sujet de leur fille, simplement parce qu’il y a autant de chance pour qu’elle soit en train de dormir dans sa chambre que pour qu’elle soit avec son père, ailleurs. Et sur ce point, sur tout ce qui concerne Robin, il ne veut pas laisser de place au moindre doute. Ni ce soir, ni jamais. « Ca sent bon. » Il finit par assurer avec un sourire fin mais bien réel, pour au moins apporter une réponse et pas seulement la faire crouler sous les questions. L’interrogatoire n’a même pas commencé. « Tu me diras ce que tu veux me dire. » Un début de réponse sera toujours mieux que tout ce qu’il a eu jusqu’à aujourd’hui.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Williams
Ginny Williams
la persistance de la mémoire
la persistance de la mémoire
ÂGE : 34 ans, poissons ascendant gémeaux (05/03).
STATUT : Auden a dit les mots mais elle n'a pas encore vu les papiers (tombe amoureuse des garçons de qui on lui dit de se méfier since 1990).
MÉTIER : peintre et photographe, d'abord et avant tout. elle a passé les deux dernières années à jouer à la réalisatrice de jour et à la poétesse de nuit. caresse le rêve de publier les quatre (!!!) livres pour enfants qu’elle a conceptualisés, des textes aux illustrations, d’ici la fin de 2024.
LOGEMENT : #21 hardgrave road, west end, où elle a la garde partagée avec Atlas du canapé officiel de la déprime.
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B54cef7e1d870b61be079bdb1f9bfbf4
POSTS : 247 POINTS : 730

TW IN RP : environnement sectaire, anxiété de performance, ptsd familiaux, violence conjugale (vécue).
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : cadetblue
RPs EN COURS : Autumn #2 + Anna + Sienna + Savannah + Milena + Atlas (fb) + Val (fb) + Kieran (fb) + Atlas #2 + Ezra #25 + Swann #6 + Megan #2 + Evelyn #2 + Jude #2 + Daisy (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_o2nlm0Ezm51rifr4k_500
MCRAINE - A sun from the waste land calling, bringing us back home. Shadows will guide you, show what's true. Thoughts of the garden calling fading out too soon. Is this what we have become?

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_olhx72r5IL1rqq37j_400
GINAUDEN - "The problem is all inside your head," she said to me. "It's really not my habit to intrude but I'll repeat myself at the risk of being crude". There must be fifty ways to leave your lover. Fifty ways to leave your lover.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B07f107c4e4b1997282d4cc5cae86702f8618cf5
EZNNY - There is whiskey in the water, and there is death upon the vine. There is a desert veiled in pavement, and there's a city of seven hills. And all our debris flows to the ocean. To meet again, I hope it will.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_prs0nzo0wr1vjg4rh_250
ATLINNY - You can drive all night looking for the answers in the pouring rain. Funny how it seems like yesterday as I recall, you were out of place. Gathered up your things and slipped away. No time at all, but we have all the time in the world.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D83af60fdd00378ef2969bd88354f061
JUDINNY - and if the whole world is crashing down on you, fall through space out of mind with me. little memories, marching on your little feet. say will it spin, will it soar? under us, like a wave, empires will fall.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f335f3271315753686934453148513d3d2d3939383533373333322e313635323838366333653430663265633636353538343530303033312e676966
OCTOBRINIA - i can feel a new expression on my face, can feel a glowing sensation taking place. summer's night with a magic moon, everytime you walk into the room.

RPs EN ATTENTE : Auden #115 (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D7d6decd54095b00cf73096c62ef1f60

RPs TERMINÉS : Auden #111 + Swann #4 + Auden #112 + Auden #113 + Mcraine #5 + Ezra #24 + Midas + Megan + Evelyn + Auden #114 + Jude + Ugo (fb)
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : .
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52028-ebs-flows-ginny
https://www.30yearsstillyoung.com/t52044-moondust-ginny#2715622

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptyJeu 2 Mai 2024 - 20:01



« Tu veux qu’on mange avant ? » c’est ce qui fait que j’aime Swann d’un amour infini, là, de suite. Sa manière de croire si simplement que j’aurais bien pu cuisiner quelque chose de comestible me touche énormément. Il n’a jamais pris le parti de Jill ou de Matt à se moquer de mes piètres capacités culinaires. Toujours, je savais qu’il goûterait au moins, du bout de la langue certes, à une bouchée ou deux. L’espoir fait vivre, et Swann en déborde. « Je sais pas si c’est potable. » j’ai fait avec le plus simple, une recette qu’Auden a cuisinée tellement de fois que j’aurais pu la préparer les yeux fermés et tout de même croire à pouvoir en sortir un repas décent. « C’est toi qui as cuisiné ? » j’hoche de la tête, validant d’un coup d’oeil à l’intérieur du four que tout cuit doucement. Je sais que Swann ne réfléchirait pas ainsi, mais une part de moi se demande s’il croirait que je repousse encore le moment en nous forçant à manger avant. L’idée ne l’a peut-être même pas traversé, et je m’en voudrai pour quelques secondes d’avoir cru qu’il me testait de la sorte, mais je n’ai de toute façon pas faim du tout. Je n’ai pas eu faim depuis un très long moment, si je suis honnête avec moi-même. « Robin est avec Rory ? » d’un geste presque habituel, qui jure avec le fait que je ne buvais que peu ou même pas d'alcool du tout avant de quitter Brisbane, j’ouvre la bouteille de vin pour nous servir deux coupes de blanc. « Tout le monde va bien et est ensemble. » Swann peut me poser toutes les questions qu’il veut, concernant là-bas mais concernant tout le reste. Jamais ma voix ne sera excédée ou sèche ; il a tous les droits.

La coupe glisse doucement sur le plan de travail vers lui. La mienne reste intouchée, sous mes yeux. Comme si elle attendait elle aussi que je me lance. « Ca sent bon. » il sourit, alors je souris moi aussi. J’ai réalisé il y a très longtemps de cela que Swann était le miroir le plus juste de mon entourage. Ses mots, ses regards, ses gestes, tout en lui reflète exactement ce que je peux bien penser, vouloir. C’est étrange, après les deux années passées loin l’un de l’autre que je me reconnaisse encore autant dans des manies, dans des paroles de quelqu’un qui sur papier ne partage pas le même ADN que moi mais qui résonne à l’intérieur comme s’il était bien plus de ma famille que n’importe quel autre membre. « Tu me diras ce que tu veux me dire. » je n’aurais jamais pensé segmenter ou filtrer d’informations pour Swann. J’avais juste besoin de me faire à l’idée des conséquences que parler amenait avec elles. Mais ces conséquences seront là d’une façon ou d’une autre, maintenant que j’ai croisé Stella à la galerie il y a quelques jours. L’une d’elles, sortie de La Clairière pour une soirée, à qui Jude a mentionné sans savoir quoi que ce soit sur là-bas que j’avais parlé d’elle. Stella est sûrement allée tout leur dire, elles savent maintenant que j’ai ébruité quelque chose, n’importe quoi. Elles savent, et elles réapparaîtront un jour. Je ne me pardonnerai jamais de ne pas avoir tout dit à Swann avant qu’elles reviennent. Avant  - « Que je t’en dise des miettes ou la totale, j’aurai des soucis. » je sais que je ne devrais pas en parler ainsi, que je devrais le ménager, ne pas lui faire peur, ne pas sous-entendre le pire. Mais Swann est un adulte, et je n’ai pas la force de chercher des angles et des ratures qui adouciraient le jeu. Je veux qu’il sache, et il saura. « Je préfère le faire pour vrai. » je préfère m’entendre raconter, pièce par pièce, et probablement réaliser des choses à travers. Je sais maintenant, j’ai eu la preuve, que quelque chose clochait et cloche toujours. Mais je n’ai jamais raconté l’histoire du début, sans omettre la moindre information à personne. Swann est un miroir, tout ce que je lui dirai, je me le dirai à moi aussi. Je veux autant qu’il comprenne que moi, au final. « À Sydney, je suis tombée amoureuse de David. » alors on commence du début. David, ce professeur d’université, cet homme de lettres, ce type qui écrivait et lisait plus qu’il ne respirait, qui savait tout sur tout, qui était passionnant dès qu’il ouvrait la bouche. Ce gars de qui je suis tombée folle amoureuse parce qu’il m’ouvrait la porte à être une autre Ginny, une nouvelle Ginny, une Ginny que j’ai apprivoisée et de laquelle je suis tombée amoureuse, aussi. « Je crois. J’étais sûre à ce moment-là, mais aujourd’hui c’est compliqué. » je n’étais probablement pas autant amoureuse de lui que je l’étais de la vie qu’il me permettait de vivre. Des gens qu’il me permettait de côtoyer, aussi. « C’est lui qui m’a fait connaître La Clairière. » et toutes celles qui en faisaient partie.




shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) NhCLWEw
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) R5x0JQM
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) LrTQDCk
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EIhyBXy
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) OfFbxmO
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 8conP1m

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 2154485008 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48660 POINTS : 700

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)rory #57rory #58 (ua)scarlett #4 (fb 2005)min-kyung #4greta #9ginny #6arthur #16

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptyMer 8 Mai 2024 - 16:05



Il lui a assuré que la maison sentait bon et qu’en partant de ce simple principe, elle avait sûrement cuisiné quelque chose de très bon aussi. Pour autant, ils en viennent tous deux à la conclusion que leur repas peut attendre quelques minutes et qu’il interviendra après leur discussion, si jamais ils ont encore envie de manger après avoir abordé un tel sujet. Ce sera un problème pour plus tard, sans doute. En cet instant, le sujet de la nourriture est loin d’être la priorité de Swann, si bien qu’il juge uniquement nécessaire de lui demander où se trouve Robin. « Tout le monde va bien et est ensemble. » Il aurait préféré qu’elle lui réponde d’une façon un peu moins cryptique mais il ne remet pas un seul instant ses mots en question. Elle se trouve avec son autre père, et ça lui suffit à être rassuré. Il hoche la tête. Ils vont bien, c’est tout ce qui compte.

La coupe de vin glisse sur la table mais Swann arrête sa course simplement pour ne pas risquer qu’elle se renverse. Pour l’heure, il est loin d’avoir envie de boire, et surtout pas de l’alcool sous aucune forme. « Que je t’en dise des miettes ou la totale, j’aurai des soucis. Je préfère le faire pour vrai. » - « J’en parlerai à personne. » Il le lui assure déjà, pour la rassurer par la même occasion. Elle n’aura aucun problème par sa faute. Il n’est pas de ceux qui aiment colporter les nouvelles à autant de personnes que possible. Il n’a pas la moindre intention d’en parler à quelqu’un, sauf peut-être à Rory parce qu’il lui doit bien ça - et parce qu’il en ressent aussi le besoin, sans doute. Rory est son exception, et Ginny s’en doute sûrement déjà. Il n’est jamais compté lorsqu’il est question de “personne”.

« À Sydney, je suis tombée amoureuse de David. » Swann fronce un instant les sourcils, non parce qu’il est en colère ou contrarié mais simplement parce qu’il ne s’attendait pas à entendre une confession de cette forme. « Mais… Tu… » Elle est mariée. Elle est mariée et elle était heureuse, aux dernières nouvelles. Et Ginny, elle n’a jamais été du genre à courir derrière les hommes ou à rechercher leur attention à tout prix, si bien que cela n’aide pas Swann à comprendre la situation. « Je crois. J’étais sûre à ce moment-là, mais aujourd’hui c’est compliqué. » Il hoche la tête, lui donnant l’impression qu’il comprend alors qu’il est encore loin d’y comprendre quoi que ce soit, en réalité. « T’hésites entre quels scénarios, maintenant ? » Est-ce qu’elle aimait uniquement la façon dont il avait de parler d’elle ? La façon dont il voyait le monde ? La façon dont il la regardait ? Les théories peuvent être nombreuses et elles ont toute leur importance. Il n’y en a aucune qu’il pourrait lui reprocher de reconnaître comme étant la réalité derrière les faits. Swann aussi a parfois cru être aimé à la hauteur de ce qu’il aimait à son tour, et il sait ce qu’on ressent lorsqu’on se rend compte que ce n’était qu’un mirage. « C’est lui qui m’a fait connaître La Clairière. » Il déglutit lentement, retenant en son sein une profonde colère. « Comment ? Il en fait partie ? Il en est à la tête ? Il en a juste entendu parler, lui aussi ? » Est-ce qu’il savait ce qu’il faisait quand il lui en a parlé, ou est-ce qu’il s’est lui aussi retrouvé pris au piège en même temps qu’elle ?












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas
Ginny Williams
Ginny Williams
la persistance de la mémoire
la persistance de la mémoire
ÂGE : 34 ans, poissons ascendant gémeaux (05/03).
STATUT : Auden a dit les mots mais elle n'a pas encore vu les papiers (tombe amoureuse des garçons de qui on lui dit de se méfier since 1990).
MÉTIER : peintre et photographe, d'abord et avant tout. elle a passé les deux dernières années à jouer à la réalisatrice de jour et à la poétesse de nuit. caresse le rêve de publier les quatre (!!!) livres pour enfants qu’elle a conceptualisés, des textes aux illustrations, d’ici la fin de 2024.
LOGEMENT : #21 hardgrave road, west end, où elle a la garde partagée avec Atlas du canapé officiel de la déprime.
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B54cef7e1d870b61be079bdb1f9bfbf4
POSTS : 247 POINTS : 730

TW IN RP : environnement sectaire, anxiété de performance, ptsd familiaux, violence conjugale (vécue).
TW IRL : rien à signaler.
GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION : J'aime les beaux garçons.
CODE COULEUR : cadetblue
RPs EN COURS : Autumn #2 + Anna + Sienna + Savannah + Milena + Atlas (fb) + Val (fb) + Kieran (fb) + Atlas #2 + Ezra #25 + Swann #6 + Megan #2 + Evelyn #2 + Jude #2 + Daisy (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_o2nlm0Ezm51rifr4k_500
MCRAINE - A sun from the waste land calling, bringing us back home. Shadows will guide you, show what's true. Thoughts of the garden calling fading out too soon. Is this what we have become?

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_olhx72r5IL1rqq37j_400
GINAUDEN - "The problem is all inside your head," she said to me. "It's really not my habit to intrude but I'll repeat myself at the risk of being crude". There must be fifty ways to leave your lover. Fifty ways to leave your lover.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) B07f107c4e4b1997282d4cc5cae86702f8618cf5
EZNNY - There is whiskey in the water, and there is death upon the vine. There is a desert veiled in pavement, and there's a city of seven hills. And all our debris flows to the ocean. To meet again, I hope it will.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Tumblr_inline_prs0nzo0wr1vjg4rh_250
ATLINNY - You can drive all night looking for the answers in the pouring rain. Funny how it seems like yesterday as I recall, you were out of place. Gathered up your things and slipped away. No time at all, but we have all the time in the world.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D83af60fdd00378ef2969bd88354f061
JUDINNY - and if the whole world is crashing down on you, fall through space out of mind with me. little memories, marching on your little feet. say will it spin, will it soar? under us, like a wave, empires will fall.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f335f3271315753686934453148513d3d2d3939383533373333322e313635323838366333653430663265633636353538343530303033312e676966
OCTOBRINIA - i can feel a new expression on my face, can feel a glowing sensation taking place. summer's night with a magic moon, everytime you walk into the room.

RPs EN ATTENTE : Auden #115 (fb)

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) D7d6decd54095b00cf73096c62ef1f60

RPs TERMINÉS : Auden #111 + Swann #4 + Auden #112 + Auden #113 + Mcraine #5 + Ezra #24 + Midas + Megan + Evelyn + Auden #114 + Jude + Ugo (fb)
AVATAR : Daisy Ridley
CRÉDITS : cristalline (avatar) + loonywaltz (ubs)
DC : .
PSEUDO : hub
Femme (elle)
INSCRIT LE : 07/11/2023
https://www.30yearsstillyoung.com/t52028-ebs-flows-ginny
https://www.30yearsstillyoung.com/t52044-moondust-ginny#2715622

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptyVen 10 Mai 2024 - 1:49


« J’en parlerai à personne. » « Rory peut savoir. » je sais qu’ils se tiendront en sécurité, l’un l’autre. Je sais aussi que Swann n’a pas besoin de m’entendre le lui autoriser pour qu’il partage ce qui sera dit à Rory. Je n’ai pas à lui donner la permission de faire quoi que ce soit sous ce toit qui leur appartient à tous les deux et qu’ils m’ont si généreusement offert. N’en reste que je veux qu’il m’entende le dire, je veux qu’il sache que Rory fait autant partie de ma famille qu’il en fait partie lui-même. C’est peu, mais c’est tout ce que j’ai pour tenter de reconstruire notre lien, petit à petit.

Ça, et la franchise derrière des confessions qu’il mérite d’avoir depuis longtemps et que je m’autorise enfin à lui partager. « Mais… Tu…  » je soupire doucement, à peine, mes doigts jouant une mélodie silencieuse contre le pied de ma coupe. « Je sais. » le sous-entendu n’a pas lieu d’être, je sais que Swann ne juge rien, qu’il parle sous le fait de la surprise. J’aimerais lui dire qu'après le mariage tout finit toujours bien, que l’amour gagne à chaque fois. J’aimerais lui dire tout cela mais il n’en a pas besoin ; sa relation avec Rory ne sera jamais comparable - et tant mieux - à la mienne, avec Auden. Ils se font du bien, il s’aiment de la plus douce des manières. « Quand je suis partie, c’était difficile avec Auden. Ça n’arrivera plus, je suis certaine, mais il a fait et dit des choses que je ne lui pardonnerai jamais. » si Swann demande, je lui dirai tout là-aussi. J’ai promis d’être honnête, et cela remonte à bien avant Sydney. « J’avais besoin de beau. De doux. Et je croyais que David allait pouvoir me l’offrir. » haussant l’épaule, je porte ma coupe à mes lèvres. Il ne boit pas, j’ai remarqué distraitement ; ce serait mentir de dire que je n’ai pas besoin d’une gorgée ou deux de vin pour poursuivre le confessionnal. « T’hésites entre quels scénarios, maintenant ? » « Je veux pas lui mettre tout le blâme entre les mains, parce que ça me déresponsabilise et je sais que j’ai pris de mauvaises décisions. » je sais que j’ai été impulsive, égoïste, hypocrite, naïve, et tous ces synonymes qu’on n’hésite pas à me renvoyer au visage. J’assume. « Mais une part de moi sait qu’il a été exactement comme j’en avais besoin au moment où j’en avais besoin parce qu’il avait une idée en tête. » c’est ce qui fait le plus mal. La réalisation que certaines phrases ont été dites parce qu’il savait probablement que je voulais les entendre. Que des gestes ont été posés pour ces mêmes raisons. À l’époque, je ne voyais rien. « Aujourd’hui, je pense pas que c’était de l’amour. Je crois que j’étais addict à la version de Ginny qu’il m’encourageait à être. » c’est à force de tout tourner dans ma tête encore et encore, que je commence à doucement tracer une trame qui ne fait aucun sens, et qui explique tout à la fois.

« Comment ? Il en fait partie ? Il en est à la tête ? Il en a juste entendu parler, lui aussi ? » « Ça s’est fait doucement, d’abord. On allait dîner avec des membres, on parlait bouquins et arts, cinéma. » des moments à part où j’apprenais à connaître des artistes tellement inspirantes et inspirées que j’avais l’impression de découvrir un autre monde. Un monde dulequel enfin je me sentais faire véritablement partie. « Tout le monde était tellement passionné, bienveillant. J’ai jamais autant appris. » mes yeux se redressent pour attraper ceux de Swann. Il sait très bien que je n’y ai vu que du feu. « Il m’a présenté certaines artistes, que des femmes, qui organisaient des retraites parfois en forêt pour peindre, écrire, composer de la musique, ce genre de trucs. » que ce besoin d’enfin me sentir à ma place n’est pas quelque chose que je suis la seule à chercher, de nos deux. « J’y suis allée une fois ou deux, je suis restée une nuit. » l’appartenance, le besoin viscéral de trouver son groupe, sa famille, ses gens. Je l’ai touché du bout des doigts, là-bas. « Quand Matt est… » sans le réaliser, mais sans pour autant me taire, ma voix se casse. La chronologie fait mal, quand on la ressasse pour la première fois depuis des mois. « … j’avais besoin de cet espace-là, de prendre du recul. Auden venait de reprendre Sloan, et je… » je n’avais plus mon fils, mes fils. Je n’avais plus de Matt, plus de Jill, Swann était tellement heureux ici et Auden voguait là où il en avait envie sans jamais avoir envie de voguer près de moi. Évidemment, que j’ai cherché à aller gratter là où je croyais être la bienvenue. « David m’y a raccompagnée un matin, en me disant que je devrais peut-être songer à rester plus longtemps. Pour reprendre des forces. » ça s’était fait si doucement, si lentement. Au départ.




shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) NhCLWEw
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) R5x0JQM
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) LrTQDCk
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EIhyBXy
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) OfFbxmO
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 8conP1m

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 2154485008 :
Revenir en haut Aller en bas
Swann Craine
Swann Craine
la loi des sentiments
la loi des sentiments
shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) MTtf4TM Présent
ÂGE : Trente quatre ans. (20/01/1990)
SURNOM : Robin (02/2023), sa fille, essaie très fort de lui trouver beaucoup de noms.
STATUT : Il a épousé son amour de sept ans, Rory, le 2 juin 2023 après l’avoir longtemps aimé en secret. Aujourd’hui il ne pourrait être plus fier ni plus heureux de porter son nom.
MÉTIER : Kinésithérapeute, il a un cabinet en ville. Il veut se poser depuis l'arrivée de leur fille.
LOGEMENT : Une villa à Bayside accueille sa famille, loin du tumulte de la ville et de la curiosité des journalistes de bas-étage.
I wish i was the monster you think I am
POSTS : 48660 POINTS : 700

TW IN RP : adoption (passé: automutilation, pensées suicidaires)
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Père inconnu, mère absente, sujet tabou › Médiateur par excellence › A fui Londres pour Brisbane en 2016 en pensant y trouver son père: c'était un mensonge › Passionné par son métier › A eu besoin de six ans pour accepter sa bisexualité et son couple › Terrorisé à l'idée d'être différent › Deux tentatives de suicide au compteur › Poignets marqués par les cicatrices, aujourd'hui cachées par deux tatouages floraux › Ecoute beaucoup, se confie peu › Prêt à tout pour sa famille et ceux qu'il aime › Ne dites pas du mal de Doctor Who, il risque de froncer les sourcils › Pur produit anglais
CODE COULEUR : mediumpurple (plum pour design sombre)
RPs EN COURS : (07)rory #57rory #58 (ua)scarlett #4 (fb 2005)min-kyung #4greta #9ginny #6arthur #16

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 21e5aee5bb8b3566bb19ab4d843ce822e55cd7fe
rowann #57
& #58 (ua) › when i was a ghost inside, you were there for me. legend never lies, we were meant to be. i'm blessed to be alive when i'm in your company. memories we've made could fill a whole book. if we were a movie, we'd be in Hollywood. on my lowest days, you were all it took. you make my demons go away, bleach the sky on rainy days.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 26195243b2c9ece1df8431d9dd1d5d329163f975
arwann #16 › why don't you just take what you want from me? i think you should take what you want and leave. you're changing everyday, you played me, you're taking everything. i let you run the game.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Ea1cf0b4c0789e024192804c86de29c639ec1640
mcraine #6 › straighten up, little soldier. stiffen up that upper lip. what you cryin' about? you got me. i can see you're sad, even when you smile, even when you laugh. i can see it in your eyes, deep inside you wanna cry. we gon' pull together through it, we gon' do it.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 608f5a7db57c564a4753dc6c67a67c1c53012574
scarlett #4 › uc.

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) 4352647a472aac80acb22ae7ad5ec5a8da816903
greta #9 › i learned that there's beauty i can't keep, learned that there's demons in stories. whenever she's calling, she'll call me. promise you'll smile off a memory. some summer night, I hope I see you again. you'll find your way.

RPs TERMINÉS : (beaucoup)
cf. fiche de liens

AVATAR : Evan Peters
CRÉDITS : nairobi (avatar) › evanpeters (gif) › harley (rowann, arwann) › fuckyou (ginny) › margotrobbie (scarlett) › haydenpanettieres (greta) › loonywaltz (ub)
DC : Auden, Lily, Rhett & Ambrose
PSEUDO : Kaelice
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/08/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t28950-a-little-bit-of-heaven-a-little-bit-of-hell-swann
https://www.30yearsstillyoung.com/t41172-
https://www.30yearsstillyoung.com/t34837-swann-mcgrath

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) EmptyDim 12 Mai 2024 - 13:00



« Je sais. » Elle n’a jamais été la petite fille parfaite que tout le monde pensait, Swann est bien au courant de ça, mais ce n’est pas pour autant qu’il a toujours vu en Ginny une personne intègre et droite dans ses bottes. Une personne qui ne serait jamais tombée amoureuse d’un autre tout en étant mariée, par exemple. Il a toujours vu en elle le reflet de sa propre existence, et puisque c’est une chose qu’il n’aurait jamais faite lui-même, il s’est simplement dit qu’elle ne le ferait jamais à son tour non plus. Tout était simple dans ses pensées. Limpide. Et maintenant, elle ne lui dit pas qu’il a tort quand il souligne avec surprise la présence de cet inconnu dans son histoire. « Quand je suis partie, c’était difficile avec Auden. Ça n’arrivera plus, je suis certaine, mais il a fait et dit des choses que je ne lui pardonnerai jamais. » Il fronce les sourcils, incapable de comprendre ce dont elle cherche à lui parler. Ou peut-être que justement, il le comprend un peu trop bien pour sa propre stabilité mentale. « Qu’est-ce qu’il a fait ? » Qu’est-ce qu’il a bien pu dire et faire que Ginny soit incapable de lui pardonner, elle qui n’a toujours vu la vie que par son prisme ? Pendant un instant, tout le sujet de sa disparition n’est plus sa priorité et loin de là : il veut savoir ce qui est arrivé à sa sœur, et peut-être aussi ce qui représente une des raisons de son départ sans retour - jusqu’à maintenant. « J’avais besoin de beau. De doux. Et je croyais que David allait pouvoir me l’offrir. » L’idée le rend profondément triste, parce que ce sont des choses qu’il ne pouvait pas lui apporter lui-même, mais cette fois-ci il n’en dit rien de plus. Surtout, il ne le lui reproche pas. Elle avait besoin de quelqu’un, et il est devenu ce quelqu’un.

Entendre parler de ce David met sincèrement Swann en colère. Il n’a pas pour habitude d’entendre Ginny parler en mal d’autrui, si bien qu’il sait qu’il peut faire confiance à son jugement et à ses mots. Elle a qui plus est une bien meilleure vision que lui de la situation, justement parce qu’elle l’a vécu et que ce n’est pas le cas de Swann. « Une part de moi sait qu’il a été exactement comme j’en avais besoin au moment où j’en avais besoin parce qu’il avait une idée en tête. » Il était là au moment où tout le monde ne l’était plus pour elle. Tout le monde, même Swann. « Aujourd’hui, je pense pas que c’était de l’amour. Je crois que j’étais addict à la version de Ginny qu’il m’encourageait à être. » - « Tu veux toujours être cette Ginny là ? » Sans avoir à partir à Sydney, il pourrait être là pour l’aider si elle le voulait. Si elle le veut encore, il (se) jure qu’il sera toujours là pour elle, maintenant plus que jamais. Il faut que cette épreuve les aient rendus plus forts et non le contraire.

Il écoute en silence les prémices de cet endroit, les débuts de Ginny, ses premiers espoirs. Il ressent à quel point elle avait besoin de cet endroit et de cet échappatoire, et ça ne fait que lui briser un peu plus le coeur à chaque instant d’ainsi se rendre compte que leur monde ne lui convenait plus. Elle parle de Matt, elle parle de ses fils, et il arrive un instant à se mettre à sa place : s’il perdait peu à peu Rory, s’il perdait Robin, lui aussi ne serait plus capable de réfléchir et penser convenablement. « Ca t’a aidé ? D’être là-bas ? » Elle était loin d’eux et il en a terriblement souffert, mais jusque là il n’avait envisagé la possibilité que Ginny puisse être ressortie grandie de cette aventure. « Parce que ce que tu décris… C’est ce dont t’avais vraiment besoin, au fond, non ? » Et qu’on ne s’y méprenne pas : cet homme a fait d’elle sa marionnette et il lui a dit ce qu’elle voulait entendre dans ses instants de vulnérabilité, mais Swann veut penser que tout n’est pas noir et qu’elle n’a pas simplement perdu deux ans de sa vie, pour revenir en n’étant plus que l’ombre d’elle-même.












:hotmug::
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty
Message(#) Sujet: Re: shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) shoulda, coulda, woulda (mcraine #6) Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

shoulda, coulda, woulda (mcraine #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
brisbane, australie.
 :: bayside :: logements
-