AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain!
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment :
15% de remise sur une sélection Xiaomi ...
Voir le deal

 Andersons #2 - Never love again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Andersons #2 - Never love again Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andersons #2 - Never love again 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


Andersons #2 - Never love again Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

Andersons #2 - Never love again H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Andersons #2 - Never love again Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again EmptyJeu 1 Avr - 22:05



primrose & Caleb
“ Don't wanna feel another touch, don't wanna start another fire, don't wanna know another kiss, no other name falling off my lips. Don't wanna give my heart away to another stranger, or let another day begin, won't even let the sunlight in. No, I'll never love again”
Deux semaines. Quatorze jours. 336 heures. 20160 minutes. 1209600 secondes. C’est long. C’est interminable. Ne reste pas enfermé chez toi Caleb, tu sais que c’est pas ce qu’elle aurait voulu. Même si la douleur te semble insupportable aujourd’hui, tu finiras par aller mieux, tu verras. Toutes ces phrases toutes faites que j’ai entendu bien trop de fois et même si je sais qu’ils pensent bien faire, ils me font encore plus mal. Et pourtant ce genre de choses c’est ce que j’entends le plus en ce moment. Raison pour laquelle mon portable est éteint depuis plusieurs jours. Pas réellement envie de passer mes journées à répondre à des appels me disant ô combien le décès de Victoria est une tragédie, ô combien elle manquera. Je le sais, ça aussi. Parce que moi aussi elle me manque. Alors que deux semaines loin de l’autre, on l’a déjà fait plusieurs fois. Quand elle partait voir sa famille en France, par exemple. Quand j’ai dû rentrer en Australie alors qu’elle était restée en France pour essayer d’avoir un visa Australien, on est restés loin de l’un et l’autre pendant plusieurs mois. Mais jamais elle ne m’a manqué comme ça. Jamais je ne me suis senti aussi mal. Aussi triste. Aussi déprimé. Parce que cette fois, c’est différent. Cette fois, je sais que je ne vais jamais la revoir. Je sais que je ne vais pas aller la chercher à l’aéroport dans quelques jours, je sais que je ne vais pas la prendre dans mes bras et l’embrasser quand elle s’avancera vers moi avec sa grosse valise, un grand sourire aux lèvres. Je sais que je ne vais plus pouvoir me moquer d’elle quand elle fera une erreur de grammaire ou quand elle prononcera mal un mot. Je sais aussi qu’elle ne portera jamais mon nom, elle ne deviendra jamais Victoria Anderson. Tout ça, ça fait mal. Mais je le mérite en même temps, je n’ai pas le droit de me plaindre. Je prive ses parents de leur fille, son frère de sa sœur, ses amies d’une personne incroyablement parfaite qui était prête à tout pour les aider.

L’appartement est vide sans elle. Deux semaines qu’elle n’est plus là. Deux semaines que je me réveille tous les matins sans elle à mes côtés. Deux semaines que je m’endors sans l’embrasser juste avant de fermer les yeux. Et depuis ces deux semaines, je n’ai quasiment pas quitté cet appartement. Depuis les funérailles je n’ai presque pas mis un pied dehors. Pourquoi ? À quoi bon ? Je n’ai pas envie de sortir mais en même temps rester ici est atrocement difficile. Parce qu’il y a encore toutes ses affaires, ses chaussures à l’entrée, ses vêtements dans notre chambre, son maquillage et ses produits de beauté dans notre salle de bain. Je n’ai encore touché à rien. Peut-être parce qu’une partie de moi attend réellement qu’elle revienne. Ou bien parce que je ne suis pas prêt. Pas prêt à prendre des cartons et à tout jeter. Est-ce que je suis censé jeter toutes ses affaires ? Les garder ici, avec moi ? Il y a encore quelques photos dans le salon en guise de décoration, dont la première photo qu’elle avait prise de nous quelques mois après notre rencontre. Elle est précieuse, celle-là. Elle a une signification spéciale et j’aime la regarder. J’aime regarder ces photos, la regarder elle, un peu comme si je voulais m’imprégner des moindres détails de son visage pour m’assurer de ne pouvoir jamais rien oublier.

Il est environ quinze heures et je suis encore sous les draps, dans le noir. Mais cette fois je me suis allongé du côté qu’utilisait Victoria. Je pense que j’essaie de ressentir sa présence mais son odeur n’est plus sur l’oreiller, j’essaie de me concentrer sur son mon sommeil, j’essaie de m’endormir mais je n’y arrive pas. Je ne dors que quelques petites heures par nuit depuis deux semaines. Je me repasse cette soirée en boucle dans la tête, je repense à notre dernier baiser, à la dernière fois que tu m’as dit que tu m’aimais, mais ça, je ne m’en souviens même pas. Est-ce que c’est grave ? Je commence déjà à oublier des choses ? Je m’en veux encore plus maintenant. Parce que c’est de ma faute tout ça. Alors je pleure. Encore. Et ce n’est pas la première fois aujourd’hui, je pleure beaucoup trop facilement. Parce que j’ai beaucoup trop mal. Parce que j’aurais dû mourir à ta place. Ça aurait dû être moi. Je pleure parce qu’elle me manque. Parce que j’ai tellement mal. Tellement, tellement mal. Parce que je commence à réaliser que tout est fini et que je ne la verrai plus jamais. Je pleure aussi parce que je me déteste. Parce que je me déteste d’avoir survécu et pas toi. Quelqu’un frappe à le porte. Je soupire. Je renifle. Je bouge un peu dans le lit en grimaçant parce que ces foutues côtes cassées me font un mal de chien. On frappe encore. Et je me lève, avec un peu de difficulté mais je me lève quand même. Déjà pour regarder qui se trouve derrière la porte et j’aperçois Prim. « J’arrive. » Je lui dis assez fort pour qu’elle puisse m’entendre de l’autre côté de la porte. Je repars dans la chambre pour attraper le premier pantalon et le premier t-shirt que je trouve ne prenant même pas la peine de me regarder dans le miroir avant d’aller ouvrir. Et pourtant j’aurais dû, parce que mes cheveux bouclés que je n’ai pas coiffés depuis longtemps partent dans tous les sens et ne parlons même pas de ma barbe ni rasée ni taillée depuis tout aussi longtemps. « Salut. » L’appartement étant plongé dans le noir depuis plusieurs jours la lumière venant de dehors m’éblouie. Je plisse les yeux et passe une main devant mon visage pour protéger mes rétines qui semblent réellement être en pleine souffrance. Et je ne dis rien de plus. Je la laisse entrer sans un sourire, à peine un regard et je referme la porte derrière elle en poussant un nouveau soupir.
© nightgaunt


musique d'ambiance très joyeuse:
 




Andersons #2 - Never love again 873483867:
 


Andersons #2 - Never love again SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
l'insatiable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (14.02)
SURNOM : prim, poppy, primsou.
STATUT : il la veut près de lui et elle s'en émerveille.
MÉTIER : stripper @the woods, parfois plus si elle ferme les yeux pour mieux sentir l'odeur des billets.
LOGEMENT : elle s'incruste avec nutella et ses poils de chat au 177 hughton avenue, @redcliffe, chez adèle, will, moana et sofia.
Andersons #2 - Never love again P8y4
POSTS : 7254 POINTS : 1470

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : walking disaster ✽ acheteuse compulsive doublée d'une obsession dévorante pour le luxe ✽ pâtissière dans l'âme ✽ créatrice de compositions légumes et fruits ✽ est arrivée à brisbane à 18 ans ✽ consommatrice de cocaïne ✽ possède un instagram qui a sa petite réputation, une façon pour elle d'exister ✽ hypersensible, nerveuse et manque total de confiance en elle ✽ maman d'un british shorthair appelé nutella
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : pinterest

flashbacksolascaleb 3

présentgabrieljamielenaheather 2danitim 4sofia

Andersons #2 - Never love again Deiu
CALROSE ☾ and when we're in the trenches and you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother. 12caleb 3 (fb) ☽

Andersons #2 - Never love again Qg58
PRIM(E)TIM(E) ☾ we've been chasing our demons down an empty road been watching our castle turning into dust escaping our shadows just to end up here, once more 123tim 4

Andersons #2 - Never love again Pt16
DOHERSON ☾ you're not alone, i promise standing together we can do anything i want to leave you better i want my life to matter i am afraid i have no purpose here. 1

Andersons #2 - Never love again Shr9
ANDERHYS ☾ he would lie, he would cheat over syncopated beats i was just his tiny dancer, he had control of my feet. solas (fb) ☽

RPs EN ATTENTE : adèle ✽ lou ✽ stacey ✽ nathan ✽ isaac/josh ✽ channing 2 ✽ alex 2

de l'art made in HH:
 

RPs TERMINÉS : channing (fb) ✽ tim (fb) ✽ calebheathercaleb 2/alexwrentim 2tim 3
AVATAR : natalia dyer
CRÉDITS : (avatar) me. ✽ (crackship) me & elias.
DC : birdie, la chieuse à paillettes.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36349-primrose-buy-her-tonight-she-s-still-shining https://www.30yearsstillyoung.com/t36424-primrose-every-little-lie-gives-me-butterflies https://www.30yearsstillyoung.com/t36448-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t36543-primrose-anderson

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Re: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again EmptyDim 4 Avr - 12:34




Le choc a été brutal. Le coup de téléphone, l’annonce, les faits. Tout n’a été qu’une dégringolade de mauvaises nouvelles, de pleurs, de mots de soutien aussi inutiles et futiles quand on considère la situation. Primrose a senti son visage passé par plusieurs émotions quand on l’a appelé. Quand on lui a dit que son frère a été victime d’un accident. Qu’il était l’hôpital. Qu’il n’était pas seul. Qu’il y avait une autre voiture impliquée. Qu’il y a des blessés et un décès. Qui ? Dites-moi qui ? Pourquoi est-ce qu’elle reçoit ce coup de fil ? Personne ne l’a jamais préparé à recevoir ce genre de coup de fil. Tout ça parce qu’elle est le parent le plus proche, qu’ils sont leur contact à appeler en cas d’urgence et l’urgence est là. L’urgence n’est jamais la priorité et pourtant, quand elle arrive, plus rien n’existe autour. Le monde devient complètement flou et le cœur remonte dans la poitrine ; mais ce n’est pas agréable. Ce n’est pas comme les jeux d’attraction. Il n’y a rien d’amusant, là. Il n’y a que des pots cassés, brisés en mille morceaux et le futur proche s’assombrit parce que le destin a voulu s’en mêler.

Deux semaines se sont passées. Il y a eu l’hôpital, il y a eu le cimetière et surtout, il y a eu Caleb à supporter absolument à chaque pas. Parce qu’il a été blessé pendant l’accident mais que les blessures physiques ne valent pas celles de l’esprit. Ce n’est rien, des côtes cassées, quand on vient de perdre son cœur. Primrose ne peut qu’imaginer ce qu’il ressent, ne pouvant comprendre tout dans les moindres recoins. Elle n’a jamais aimé quelqu’un aussi intensément qu’il a pu le faire avec Victoria. Elle n’a jamais perdu quelqu’un de façon aussi brutale. Caleb est le coupable et la victime. Il a plusieurs fardeaux et Primrose n’a jamais été aussi effrayée de le perdre lui aussi. Il n’est qu’une épave qui n’est plus avec eux, qui est là sans l’être, qui entend sans écouter, qui voit sans regarder.

Elle ne peut pas lui en vouloir, comment le pourrait-elle ? Sa cadette ne trouve aucune raison pour s’affaiblir à son tour. Pour montrer qu’elle est touchée, qu’elle est brisée aussi. Elle appréciait vraiment Victoria. Elle était un véritable rayon de soleil, la touche de lumière et d'optimisme qu’elle n’a jamais eu. Victoria qui l’a entraîné dans chaque pas de la préparation de leur mariage. Victoria qui quémandait toujours son approbation, le visage rayonnant, parce qu’elle était prévenante comme ça. Comment aurait-elle pu la détester ? Victoria n’est pas le genre de personnes que l’on peut dénigrer. Le trou qu’elle crée est énorme, encore plus quand c’est dans ce même trou que Caleb plonge et que sa cadette se retrouve impuissante et démunie.

Ses parents lui ont demandé d’être là pour lui - comme s’ils ont besoin de le lui dire - et d’avoir les épaules solides. C’est injuste de leur part mais Primrose est habituée. Efface-toi pour ton frère, tu prends de la place alors qu’il ne faudrait pas. Ne tourne pas le sujet autour de toi, Prim. Pas quand on voit les circonstances. Il faut qu’elle le voit. Qu’elle se rappelle qu’il est au bord du gouffre. Qu’il gagne l’attention de tout le monde dans son désespoir. Elle n’est pas juste non plus. Elle s’en veut, elle se trouve ridicule et particulièrement cruelle. Alors pour combler ses mauvais sentiments, elle se retrouve à tambouriner à la porte de chez Caleb - et Victoria, qu’elle pense en détournant la tête tout en serrant les lèvres pour ne pas laisser couler les larmes qui menacent.

« J’arrive. » Il est vivant. Primrose torture la lanière de son sac, comme d’habitude, agitant les paupières pour ne pas penser à la vision qu’elle va avoir. Aux souvenirs qui hantent encore les lieux. Il devrait déménager, Caleb. Reprendre ailleurs, loin d’ici, loin de cet appartement qui rappelle que les souvenirs heureux ne sont plus qu’un passé perdu à tout jamais. « Salut. » Toute la rancœur qu’elle a pu accumuler s’évapore dès que ses prunelles bleutées se posent sur son frère. Il est comme elle l’a laissé il y a deux jours, avec encore plus de barbe et de cheveux. Primrose redresse le buste pour reprendre de la force - pour eux deux, il le faut, comme toujours, depuis deux semaines - tout en rentrant dans l’appartement. “Tu t’entraines à développer ta vision de nuit ?” Signe qu’elle note que les rideaux sont encore tirés alors que c’est le milieu de l’après-midi, qu’elle s’en va ouvrir à grandes enjambées parce qu’il est hors de question qu’elle discute avec Caleb au milieu d’une obscurité précaire. “Maman m’a demandé de te demander si tu comptais aller à Warwick quelques jours.” qu’elle demande tout en se débarrassant de son sac et s’installant sur le canapé, comme si c’est une simple conversation. L’excuse des parents fonctionne toujours. Cependant, leur mère lui a évoqué l’idée que Caleb retrouve la maison familiale pour quelque temps et cela ne peut pas être une si mauvaise idée, n’est-ce pas ? Primrose est en terrain inconnu, elle tâtonne en espérant ne pas froisser ni énerver son frère en plein deuil, mais juste lui montrer les options qu’il a. Pour tenter d’aller mieux ou au moins, d’apaiser les tourments du présent pour mieux rebondir vers l’avenir. Quand bien même le passé le tenaille et l’engloutit tout entier à l’heure actuelle.





Andersons #2 - Never love again CNcAYPBO_o Andersons #2 - Never love again CQhFK8G Andersons #2 - Never love again 7OaGsrwx_o
Andersons #2 - Never love again 272681890 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Andersons #2 - Never love again Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andersons #2 - Never love again 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


Andersons #2 - Never love again Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

Andersons #2 - Never love again H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Andersons #2 - Never love again Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Re: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again EmptyLun 5 Avr - 22:57



primrose & Caleb
“ Don't wanna feel another touch, don't wanna start another fire, don't wanna know another kiss, no other name falling off my lips. Don't wanna give my heart away to another stranger, or let another day begin, won't even let the sunlight in. No, I'll never love again”
La vie n’a plus vraiment de sens. J’ai mal. Toujours. Tous les jours. Tout le temps. Et à chaque fois que j’ouvre les yeux le matin je soupire. Parce que moi je suis encore en vie, prisonnier de ma tristesse et de mon désespoir. Ça ira mieux un jour. Peut-être. Ou peut-être pas en fait, qui sait ? Peut-être que moi aussi je vais mourir demain. J’aimerais bien. C’est même peut-être ça que je suis en train de faire, me laisser mourir petit à petit pour pouvoir te rejoindre, te prendre dans mes bras, t’embrasser, te regarder dans les yeux, pour pouvoir te dire à quel point je t’aime et ô combien ces semaines sans toi ont été difficiles. C’est sûrement ce que je devrais faire. C’est ce qui aurait dû arriver. J’aurais dû mourir à ta place, Victoria. Mes parents s’en remettront, mes sœurs aussi. C’est peut-être lâche comme raisonnement. J’ai sûrement pas le droit de penser ainsi. Certains me diront peut-être que je devrais vivre ma vie à fond, parce que moi aussi j’aurais pu mourir cette soirée-là. Les poumons remplis de sang s’ils ne m’avaient pas opéré je serai sûrement mort à l’heure qu’il est. Si les secours étaient arrivés trop tard également. Mais c’est le scénario qui me plait le plus parce qu’au moins je me retrouverais pas tout seul, ici, comme un con, dans notre appartement. Je ne passerais pas mes journées allongé dans ces draps que tu avais choisi. Rester ici c’est un peu comme une manière de lui permettre de vivre encore un peu avec moi. Parce que moi, je ne suis pas prêt à la laisser partir. Raison pour laquelle je n’ai toujours pas touché à ses affaires. Tout est resté intact, ça me fait presque croire de temps en temps qu’elle est simplement partie quelques semaines en France et que dans quelques jours elle sera de retour ici. Avec moi. Chez nous. Sauf qu’elle ne va pas revenir. Elle est morte. Et ça, c’est une information que j’ai encore du mal à accepter. Une information que je dénie totalement.

Ma famille est inquiète pour moi. Mes parents m’appellent plusieurs fois par jour. Mais moi, ça m’énerve. Alors mon portable est coupé depuis plusieurs jours. J’ai juste envie qu’on me laisse seul. Tranquille. Dans ma bulle. Qu’on ne vienne pas m’emmerder avec ces regards pleins d’empathie et ces phrases qui n’ont aucun sens et qui sont certes, censées aider mais qui ne font que m’enfoncer toujours un peu plus chaque jour. J’ai l’impression de ne plus rien ressentir. Je me sens vide. Tellement vide et quand j’entends quelqu’un frapper à la porte j’ai presque envie de ne pas y répondre. J’ai envie qu’on me laisse seul et si je pensais que le portable coupé serait un message assez clair je constate que non. Mais c’est Primrose à la porte et avant de lui ouvrir je m’habille rapidement et je me frotte les yeux rougis qui prouvent très clairement que j’ai pleuré. Encore. Comme toujours. Je pleure tout le temps de toute façon. Je me sens faible. Nul. J’ouvre la porte, j’ose à peine regarder ma sœur. Sentiment de honte ridicule et infondé peut-être. Elle rentre dans l’appartement et je claque la porte derrière elle. “Tu t’entraines à développer ta vision de nuit ?” En temps normal j’aurais pu être amusé par cette réflexion, j’aurais pu lui répondre en lui faisant une petite blague. Mais je ne le fais pas et je reste silencieux. Je la laisse se déplacer dans l’appartement comme bon lui semble et comme j’aurais pu m’en douter, elle ouvre les rideaux laissant ainsi la lumière rentrer, pour la première fois depuis sa dernière visite. Pour la première fois depuis deux jours. “Maman m’a demandé de te demander si tu comptais aller à Warwick quelques jours.” Bien sûr que maman voudrait que je retourne à Warwick pour quelques jours. Elle voudrait garder un œil sur moi, parce qu’elle s’inquiète ma mère, et je ne peux pas lui en vouloir pour ça même si elle semble omniprésente dans ma vie en ce moment.  « Non… » Que je lui réponds doucement tout en secouant la tête de gauche à droite. « J’ai besoin d’être seul. » Même si ce n’est peut-être pas la meilleure des idées me laisser seul en ce moment, vu toutes les idées sombres qui me trottent dans la tête. C’est même sans aucun doute une assez mauvaise idée. Mais j’ai pas les idées claires en ce moment, je suis perdu dans un long tunnel noir et la lumière me semble loin. Elle est tellement loin cette lumière qu’elle me paraît inexistante. Primrose s’est installée mais moi je reste debout pour l’instant à fixer le vide, je pense à tout mais à rien en même temps. « Tu peux dire à maman de se rassurer et que je suis encore en vie. » Pour l’instant ?« Malheureusement.» Oui, malheureusement. Parce que moi je n’ai jamais demandé à rester en vie si c’était pour être seul. La vie sans toi ; est-ce qu’elle vaut vraiment la peine d’être vécue ? Non. Sans aucun doute, non. C’est terne, c’est triste, les couleurs ont disparu et du jour au lendemain je suis passé du statut de celui qui était fou amoureux de sa fiancée et qui allait se marier dans quelques semaines à celui du veuf. Je finis enfin par m’asseoir en face de Prim, et j’ai toujours du mal à la regarder. Je pense qu’une partie de moi a peur de voir ce que je pourrais apercevoir dans son regard ; de la tristesse ? De la pitié ? De l’empathie ? De l’inquiétude ? Du désespoir ? Mais je sais que si mon regard croise le sien je ne pourrais pas retenir ces larmes qui menacent déjà de couler. Je préfère prendre un petit coussin – acheté par Victoria, d’ailleurs – et je me serre contre moi, contre mon torse. Comme si ce simple geste pourra m’apporter du réconfort. Comme s’il m’empêchera de fondre en larmes.
© nightgaunt






Andersons #2 - Never love again 873483867:
 


Andersons #2 - Never love again SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Primrose Anderson
Primrose Anderson
l'insatiable
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 27 ans (14.02)
SURNOM : prim, poppy, primsou.
STATUT : il la veut près de lui et elle s'en émerveille.
MÉTIER : stripper @the woods, parfois plus si elle ferme les yeux pour mieux sentir l'odeur des billets.
LOGEMENT : elle s'incruste avec nutella et ses poils de chat au 177 hughton avenue, @redcliffe, chez adèle, will, moana et sofia.
Andersons #2 - Never love again P8y4
POSTS : 7254 POINTS : 1470

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : walking disaster ✽ acheteuse compulsive doublée d'une obsession dévorante pour le luxe ✽ pâtissière dans l'âme ✽ créatrice de compositions légumes et fruits ✽ est arrivée à brisbane à 18 ans ✽ consommatrice de cocaïne ✽ possède un instagram qui a sa petite réputation, une façon pour elle d'exister ✽ hypersensible, nerveuse et manque total de confiance en elle ✽ maman d'un british shorthair appelé nutella
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : pinterest

flashbacksolascaleb 3

présentgabrieljamielenaheather 2danitim 4sofia

Andersons #2 - Never love again Deiu
CALROSE ☾ and when we're in the trenches and you're under fire i will cover you. if i was dying on my knees you would be the one to rescue me. and if you were drowned at sea i'd give you my lungs so you could breathe. i've got you brother. 12caleb 3 (fb) ☽

Andersons #2 - Never love again Qg58
PRIM(E)TIM(E) ☾ we've been chasing our demons down an empty road been watching our castle turning into dust escaping our shadows just to end up here, once more 123tim 4

Andersons #2 - Never love again Pt16
DOHERSON ☾ you're not alone, i promise standing together we can do anything i want to leave you better i want my life to matter i am afraid i have no purpose here. 1

Andersons #2 - Never love again Shr9
ANDERHYS ☾ he would lie, he would cheat over syncopated beats i was just his tiny dancer, he had control of my feet. solas (fb) ☽

RPs EN ATTENTE : adèle ✽ lou ✽ stacey ✽ nathan ✽ isaac/josh ✽ channing 2 ✽ alex 2

de l'art made in HH:
 

RPs TERMINÉS : channing (fb) ✽ tim (fb) ✽ calebheathercaleb 2/alexwrentim 2tim 3
AVATAR : natalia dyer
CRÉDITS : (avatar) me. ✽ (crackship) me & elias.
DC : birdie, la chieuse à paillettes.
PSEUDO : cristalline.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 20/01/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t36349-primrose-buy-her-tonight-she-s-still-shining https://www.30yearsstillyoung.com/t36424-primrose-every-little-lie-gives-me-butterflies https://www.30yearsstillyoung.com/t36448-primrose-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t36543-primrose-anderson

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Re: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again EmptyDim 11 Avr - 13:57




« Non… » Installée sur le canapé, Primrose n’est pas surprise. Elle n’a pas osé rétorquer à maman qu’il refutera l’idée, qu’elle n’a même pas besoin de demander pour connaître d’avance la réponse qui n’est pas surprenante. Elle est agaçante, certes, mais pas surprenante. Maman ne l’aurait pas écouté elle, de toute façon. Elle ne voit que son fils, pour le moment. Elle ne pense qu’à son fils malheureux, qui a besoin d’aide, qui a besoin de soutien. Qui a demandé à Primrose de veiller sur lui, d’être son épaule et son dos s’il en avait besoin. La brunette a l’impression de retourner des années en arrière, quand Caleb est parti de Brisbane et qu’elle a dû endosser le rôle de l’aînée. Seulement, là, les circonstances sont radicalement différentes. Primrose se doit de porter la peine de son frère en même temps que la sienne. Le drame a touché tout le monde à plusieurs niveaux ; Caleb en premier mais la vague seconde n’en est pas moins plus intense. Il faut ménager Caleb alors c’est vers Primrose que les parents, que maman se tourne pour qu’elle joue le rôle qu’elle ne peut pas jouer. On lui demanderait presque de materner son frère alors que la brunette ignore comme gérer le deuil, le drame, la douleur, la perte. Mais elle fait bonne figure auprès de maman et elle la rassure, ce qui est facile quand c’est par téléphone. « J’ai besoin d’être seul. » Primrose se tord les mains ; est-ce que c’est une façon polie pour lui faire comprendre aussi qu’elle est de trop ? Elle pourrait le concevoir. L’accepter. D’ailleurs, ça serait une excuse parfaite pour fuir l’atmosphère qu’il y a. C’est pesant, c’est angoissant, c’est paralysant. La brunette ignore ce que son frère peut entendre, elle a peur de dire un mot qui va le faire réagir comme il ne faudrait pas et qui prouvera qu’encore une fois, elle est juste une incapable. Elle devrait savoir comment réconforter son frère, par l’instinct du coeur, du sang, de la fraternité, mais même ça, ça lui fait torturer le cerveau plus qu’il ne faudrait. Parce que la douleur de Caleb est bien trop immense pour elle à gérer et elle n’est pas prête, elle est minuscule, elle est insignifiante face à l’absence de Victoria. Elle ne pourra jamais la remplacer aux yeux de son aîné, qu’importe ce qu’elle dise ou ce qu’elle fasse.

Primrose peut juste essayer de penser qu’elle sera suffisante pour que Caleb se rappelle qu’il a du monde autour de lui, qu’il n’est pas seul même s’il a envie de l’être. Elle maudit sa mère de l’intérieur ; c’est elle qui vient l’étouffer parce qu’on le lui a demandé. « Tu peux dire à maman de se rassurer et que je suis encore en vie. » La pression contre ses poumons est immensurable. « Malheureusement. » La brunette baisse les yeux vers ses mains, les paupières qui se battent pour retenir les flux d’eau qui menacent déjà de s’écrouler. “Ne dis pas ça.” Il est assis en face d’elle ; elle aurait préféré qu’il soit à côté. Cela aurait été plus simple pour fuir son visage et elle aurait pu facilement le prendre contre lui. Mais non, Caleb ne va pas plus lui simplifier la vie. Par sa position géographique et encore moins par ses mots. “Encore en vie”. Elle reconnaît malgré elle le sentiment qui surplombe son frère. Ces mots ne sont pas anodins. C’est sûrement pour cela qu’elle aurait juste envie de fondre en larmes parce que même si parfois, être dans l’ombre de son frère est un fardeau bien trop énorme pour elle, elle ne souhaite pas non plus qu’il disparaisse. Elle ne veut même pas y penser. “Parce que ce n’est pas rassurant.” Elle transmettra le premier message mais certainement pas le deuxième. “A part si tu veux qu’elle vienne camper ici.” Que son fils unique chéri ait des pensées aussi obscures, elle en serait sûrement capable. Sa voix est faible mais douce alors qu’elle finit enfin par relever son visage vers Caleb. “J’aime pas non plus te savoir seul, ceci dit.” Ce n’est pas pour rien qu’elle est venue. Et vu ce qu’il vient de dire ne la rassure vraiment pas.





Andersons #2 - Never love again CNcAYPBO_o Andersons #2 - Never love again CQhFK8G Andersons #2 - Never love again 7OaGsrwx_o
Andersons #2 - Never love again 272681890 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caleb Anderson
Caleb Anderson
la seconde chance
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente et un an (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex.
STATUT : Jeune papa de deux merveilleuses petites filles, Lucy et Lena. Fiancé à son premier amour. Amoureux. Heureux. Comblé.
MÉTIER : Chef cuisinier et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Andersons #2 - Never love again Tumblr_pelud79Elt1rhqdgho5_400
POSTS : 6193 POINTS : 1100

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a un peu plus de trois ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout, même si sa relation avec sa sœur est compliquée
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : Andersons #2 - Never love again 8acr
[10/07]

Rudy #1
Jules #3
Eve #3
Calen #1
HH #2
Prim #2 (fb)
Tim #3 (fb)


Andersons #2 - Never love again Ti30
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #33 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #38

Andersons #2 - Never love again H11i
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Andersons #2 - Never love again Llye
CALEVE - I know it hurts, it’s hard to breathe sometimes. These nights are long, you’ve lost the will to fight. Is anybody out there ? Can you lead me to the light ? Is anybody out there ? Tell me it’ll all be alright. You are not alone, I’ve been here the whole time.

RPs EN ATTENTE : Rudy#2 , Auden, Mason, Birdie (fb), Eve (fb), Matt #3, Birdie #3
RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37


HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edit-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Re: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again EmptyJeu 15 Avr - 21:51



primrose & Caleb
“ Don't wanna feel another touch, don't wanna start another fire, don't wanna know another kiss, no other name falling off my lips. Don't wanna give my heart away to another stranger, or let another day begin, won't even let the sunlight in. No, I'll never love again”
J’ai envie d’être seul, j’en ai besoin même, mais il y a cette petite voix dans ma tête qui me dit que rester seul en ce moment est tout sauf une bonne idée. Parce que j’ai ces idées sombres, oppressantes, étouffantes, ce genre d’idées que je n’avais jamais eues auparavant. Je n’avais jamais vraiment pensé à la mort avant. Avant quoi ? Avant que la femme de ma vie ne soit plus de ce monde. Avant que je ne me déteste tellement que je commence à me dire que mourir serait certainement la solution la plus apaisante pour moi, la moins douloureuse. Tant pis pour les autres, ils pourront s’en remettre. C’est égoïste penser comme ça, ça ne me ressemble pas mais aujourd’hui je n’ai plus la force de penser aux autres j’ai envie de penser à moi à mes envies à mon bien-être et si ça veut dire mourir, moi, c’est tout ce que je veux. Comme ça je pourrais te retrouver, comme ça je pourrais t’embrasser à nouveau, te prendre dans mes bras et on restera ensemble pour l’éternité. Parce que rester ici seul ce n’est qu’une torture constante. Parce que j’ai l’impression de m’enfoncer un peu plus chaque jour. Parce que mon cœur souffre tellement qu’il a fini par être anesthésié de toute émotion. Je me sens vide, complètement vide et cette sensation me terrifie. J’ai déjà été triste, j’ai déjà eu le cœur brisé, hier je pensais que je venais de toucher le fond mais ce que je ne savais pas c’est qu’aujourd’hui je me sens encore plus mal que la veille et certainement que demain, ça sera encore pire. Je me sens brisé. Paralysé. Je ressens tellement de chose mais si peu en même temps et ça n’a aucun sens je le sais je m’en rends compte mais c’est pourtant à ça que ressemble mon esprit en ce moment. C’est brouillon, c’est angoissant, c‘est triste, c’est vide, c’est noir, c’est sombre. C’est tellement sombre et je sais bien qu’il n’y a aucune issue de secours. Aucune qui ne mène à la vie du moins parce qu’il y a toujours l’option mort qui plane au-dessus de ma tête et pourtant moi aussi j’aurais pu mourir. La longue cicatrice sur mon corps me le rappelle tous les jours. Un petit rappel qu’à cause d’une seconde d’inattention, une erreur, une petite erreur, ma vie a basculé mais pas que. Pas que la mienne non. Celle de Victoria aussi. Mourir à vingt-six ans ça devrait même pas être possible mais pourtant à cause de moi elle n’est plus là. J’aurais dû me réveiller à ses côtés ce matin. C’est elle que je devrais être en train de serrer dans mes bras, pas ce putain de coussin qu’elle avait choisi pour décorer mais qui finit par être un objet de torture pour moi. Comme tout ce qui lui appartenait. Comme tout ce qu’elle avait choisi elle. Cet appartement que j’aimais tant mais que je déteste aujourd’hui. Je me déteste. Je la déteste de m’avoir abandonné ici. je déteste mes parents d’envoyer ma sœur venir me voir tous les deux jours. Je les déteste de m’appeler plusieurs fois par jour. Je déteste ce coussin qui pourtant semble être un élément de réconfort tant je le serre contre moi. Je me déteste d’avoir de nouveau laissé quelqu’un entrer dans ma vie. Je déteste la vie. Je déteste tout ce qu’on était en train de construire. Je déteste tout en ce moment, je déteste cette putain de cicatrice qui me rappellera tous les jours de ma vie que l’énorme erreur que j’ai commise à tuer la femme la plus belle, la plus merveilleuse du monde. J’étouffe. J'en peux plus. Aide-moi Prim, s'il te plaît.

“Ne dis pas ça.” J’évite à tout prix le regard de Primrose parce que je sais qu’une fois mes yeux plantés dans les siens je n’arriverais pas à retenir ces larmes qui sont déjà prêtes à couler. Si tu savais toutes les idées que j’ai en tête en ce moment. Elle le sait. Plus ou moins. Mais pas dans les détails. Parce que malgré tout ma sœur, je l’aime, et je ne veux pas lui faire peur, je ne veux pas lui faire encore plus de mal que je ne l’ai déjà fait. “Parce que ce n’est pas rassurant.” Primrose, si tu savais à quel point j’ai peur de tout ce qu’il y a dans ma tête. Ce n’est pas rassurant, elle a raison et ça ne me rassure pas non plus mais j’ai perdu tout droit d’être apaisé et rassuré dès le moment où ces médecins sont venus m’annoncer le décès de ma femme – qui n’aura jamais réellement eu le temps de l’être officiellement. “A part si tu veux qu’elle vienne camper ici.” Avoir ma mère dans les pattes est clairement la dernière chose que je veux. On est censé me laisser faire mon deuil comme je le veux et au rythme nécessaire non ? Alors laissez-moi tout seul putain. Mes doigts torturent ce coussin alors que mes yeux embués de larmes fixent toujours le vide, le visage de ma sœur étant le chemin assuré à la crise de larmes incontrôlable. “J’aime pas non plus te savoir seul, ceci dit.” Je n’ai de toute façon même pas besoin de la regarder pour qu’une larme finisse par s’échapper. Et une deuxième. Une troisième. Ma main vient rapidement les balayer d’un geste rapide et mes épaules se relèvent doucement. « Elle aurait pas dû mourir. » Elle était trop parfaite pour partir aussi vite, trop aimée, trop nécessaire à la vie de tant de personnes. « Ça aurait dû être moi. » Clairement. C’est indéniable. Personne ne pourra venir le nier parce que c’était moi au volant, c’est moi qui ne me suis pas arrêté à ce putain de stop qui nous aurait sauvé la vie à tous les deux. Parce que je ne vis qu’à moitié. Une partie de moi est morte avec elle. Je renifle, je me pince les lèvres et d’autres larmes coulent sans que je ne puisse réellement contrôler. C’est ça aussi qui est horrible, moi qui ai l’habitude de toujours vouloir avoir sous contrôle, là, je ne contrôle plus rien du tout. «…désolé… » Désolé pour quoi ? Pour pleurer devant elle ? Pour être encore en vie ? Pour la laisser me voir dans cet état ? Pour ne pas réussir à la regarder ? Je suis désolé pour toutes ces choses-là. Désolé de me reposer sur toi, je ne devrais pas. C’est ma peine, pas la tienne.
© nightgaunt






Andersons #2 - Never love again 873483867:
 


Andersons #2 - Never love again SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Andersons #2 - Never love again Empty
Message(#) Sujet: Re: Andersons #2 - Never love again Andersons #2 - Never love again Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

Andersons #2 - Never love again

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-