AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-8%
Le deal à ne pas rater :
100€ sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
1099 € 1199 €
Voir le deal

 Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb Anderson
Caleb Anderson
le papa poule
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : trente deux ans (20/04/89)
SURNOM : La plupart de ses surnoms sont réservés à Alex. Et puis il y a ses filles qui l'appellent "papa" maintenant.
STATUT : Jeune papa (un peu gaga) de deux merveilleuses petites filles d'un an, Lucy et Lena. Récemment marié avec la femme de sa vie dont il est complètement fou amoureux. Il est sur un petit nuage et n'a d'yeux que pour elle.
MÉTIER : Chef étoilé et patron de l'Interlude, restaurant de gastronomie française à Spring Hill
LOGEMENT : #69 St Pauls Terrace, Spring Hill avec Alex, Lucy, Lena, son chien Dobby et Nala, son chat.
Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Wd6r
POSTS : 13624 POINTS : 320

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Romantique, croit au grand amour et rêve de fonder sa propre famille ≈ ambitieux, perfectionniste très exigeant avec lui-même ≈ parle couramment le Français et se débrouille très bien en Italien ≈ a passé un an en Europe ≈ a perdu sa fiancée dans un accident de voiture il y a quatre ans ≈ passionné de lecture et de cuisine ≈ control freak ≈ déteste le sport ≈ très protecteur envers les personnes qu’il aime ≈ sa famille passera toujours avant tout ≈ fou amoureux de ses deux filles ≈ a repris une thérapie chez un psychothérapeute il y a peu ≈ diagnostiqué avec la maladie de Bouveret
RPs EN COURS : Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 8acr
[07/07]
NaNoWriMo

HH & Alex
Jordan #1
Birdie #2 (fb)
Andersons
Sofia (fb)
Prim #6
HH #4


Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 210701072752966576
CALEX - If we had one day on earth, who would you spend it with ? If you could choose who you wanted to kiss, who would that be ? I wanna believe if tomorrow was not guaranteed. Minutes to spare, if I could choose I would spend every minute with you.
Calex #47 (fb) ; Calex #48 (UA) ; Calex #49

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Oj
ANDERSONS

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 826q
CALROSE- We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. And when you're in the trenches and you're under fire I will cover you. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you, sister.

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 6c0cb92712a6d296b151d34530a998d264197457
HARSON - I'll shed a tear for you, open your eyes, I'm by your side I'm never leaving you darkness to light stay through the night. I'm walking in your shoes so you know that it's the truth. When nobody's here for you let me make it clear, that I'll shed a, I'll shed a tear.

RPs TERMINÉS : Calex #1, Romy #1, Juliana#1, Primrose et Romy #1, Calex #2 ; Clément #1 ; Prim #1 ; Calex #5 ; Calex #6; Stephen #1 ; Wylda #1 ; Sohan #1 ; Calex #4 ; Calex#3 (RA); Calex #7 ; Romy #3; Calex #9 ; Prim #2; Calex #10 ; Calex #11; Romy #4; Hannah #1 (fb); Romy #2 (DZ) ; Calex #12, Calex #13 ; Prim #3 ; Juliana#2 ; Calex #8 (fb) ; Matt #1 ; Tobias #1 ; #Calex 15 ; Mila #1 ; Wylda #1 ; Lene #1 ; Calex #16 ; Calex 17 ; Calex 18 ; Calex #19 ; #Calex 14 (UA) ; Nate #1 ; Calex #22 ; Calex #21(fb) ; Calex #25 ; Calex #23 ; Calex #26 ; Calex #24 ; Calex #28 ; #Calex 29 ; Birdie #1 ; #Calex 30 ; Tim #1 ; Eve #1 ; Calex #31 ; Calex #32 ; Calex #34 ; Matt #2 ; Jet & Alex ; Eve #2 ; Heather #1 ; Primrose #1 ; Calex #35 ; Calex #37 ; Rudy #1 ; Eve #3 ; Calen #1 ; Calex #38 ; Calex #39 ; HH #2 ; Calex #40 ; Prim #4 ; Auden ; Calex #41 ; Calex #33 (fb) ; Calex 42  ; Tim #3 (fb) ; Dani #1; Calex 44 ; Calex #45 ; Prim #5 ; Prim #3 (fb) ; Calex #43 (fb) ; Calex #36(UA) ; Calex #46



HH et son talent indéniable:
 

AVATAR : Penn Badgley
CRÉDITS : cristalline (avatar), edif-crackship + bleeding_light (crackships), Loonywaltz (ub) ; la confiserie (dessin)
DC : Will, le fou des fossiles
PSEUDO : Deathly Hallows
Femme (elle)
INSCRIT LE : 28/04/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23844-caleb-if-time-stood-still-i-would-take-this-moment-and-make-it-last-forever https://www.30yearsstillyoung.com/t23903-caleb-we-are-far-from-the-shallow-now#975905 https://www.30yearsstillyoung.com/t23909-caleb-anderson https://www.30yearsstillyoung.com/t38828-caleb-anderson#1903287

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Empty
Message(#) Sujet: Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb EmptyVen 19 Nov 2021 - 11:45



Caleb & Sofia
I never meant to be bad or unwell, I was just living on the edge right between Heaven and Hell. And I'm tired of it
« Caleb Jonathan Anderson ! Tu vas m’ouvrir immédiatement ! » C’est la voix de ma mère que j’entends de l’autre côté de la porte sur laquelle elle est en train de frapper sans retenue. Mais je ne bouge pas. Je reste allongé dans mon lit, elle finira bien par s’épuiser de toute façon. Je n’ai pas envie de voir ma mère aujourd’hui. Comme depuis un mois je n’ai envie de voir personne. Je passe mes journées seul chez moi et la seule personne à qui j’ouvre de temps en temps, c’est Prim. Ma mère en fait trop, ma mère m’étouffe sous ses questions et ses regards remplis de pitié et de compassion. Je sais qu’elle essaie de bien faire. Je sais qu’elle ne sait pas comment gérer la situation et qu’elle fait ce qu’elle peut. Donc je ne lui en veux pas. Même quand j’entends le double des clefs que je lui avais donné s’introduire dans la serrure pour ouvrir la porte d’entrée, je ne lui en veux pas non plus. Je l’entends rentrer, je ne bouge pas pour autant. Enfin si, je change de position, je m’allonge dos à la porte de la chambre. « Caleb? » J’entends comme une pointe d’inquiétude dans sa voix, et peut-être même une certaine angoisse et je m’en veux d’être la réponse pour laquelle ma mère n’est pas bien. Je ne mérite pas toute l’attention que ma famille me donne alors que ma mère ne mérite pas de se faire du souci pour moi. Elle mérite mieux, un meilleur fils. Raison pour laquelle, quand je l’entends entrer dans la chambre, je roule dans le lit pour m’allonger sur le dos. « Qu’est-ce que tu fais encore allongé dans le noir ? Il va être quinze heures, Caleb. » Je ne lui réponds pas, elle devra se contenter d’un soupir. « Tu as rendez-vous à l’hôpital dans une heure, je t’emmène. » Je secoue la tête, il est hors de question que ma mère m’emmène à mes rendez-vous médicaux comme si j’étais encore un enfant. « Je ne te demande pas ton avis. Tu as déjà loupé tes trois premières séances de kiné alors s’il faut que je t’y accompagne comme quand tu étais petit je vais le faire. » Je soupire encore une fois et je me frotte les yeux.  « J’ai pas envie d’y aller. » Je lui réponds enfin mais je me demande si ma mère m’écoute puisqu’elle s’avance d’un pas décidé vers la fenêtre pour ouvrir les rideaux. Je ne vois que rarement la lumière du jour depuis quelque temps et les rayons de soleil me brûlent presque la rétine. « C’est important que tu y ailles Caleb. » J’hausse les épaules parce que rien n’est important pour moi en ce moment, mais cette fois je fais l’effort de me redresser dans le lit pour m’y asseoir.  « J’ai pas envie d’y aller. » Je répète sur le même ton que tout à l’heure mais avec peut-être un peu plus de tristesse dans la voix. Ma mère s’assoit sur le bord du lit, elle me regarde, je le sens, mais moi je ne peux pas croiser son regard alors je fixe les draps sans un mot de plus. « S’il te plaît Caleb. Si tu ne le fais pas pour toi fais-le pour moi… » J’entends sa voix se briser à la fin de sa phrase mais je ne la regarde toujours pas pour autant. Je ne veux pas voir ma mère pleurer par ma faute mais elle a gagné parce qu’après quelques secondes je pars dans la salle de bain sans un mot. « Et on ira manger quelque part après, tu as maigri à vue d’œil. » Elle a raison, j’ai beaucoup maigri mais en même temps je ne mange quasiment plus alors ce n’est pas si étonnant que ça. Je cède, je passe sous la douche et je m’habille. C’est bien parce qu’elle m’a demandé de le faire pour elle. Quand je ressors de la salle de bain la première chose qui me frappe c’est que ma mère en a profité pour faire un peu de rangement et de ménage. Ce qui est fou, parce qu’habituellement j’aime quand tout est bien rangé mais maintenant ça n’a plus d’importance. Plus rien n’a de l’importance de toute façon. « Tu aurais pu te coiffer quand même. » Qu’elle me dit d’un air désespéré alors qu’elle passe elle-même ses mains dans mes cheveux pour y remettre de l’ordre. Mais je la laisse faire. Sans bouger. Sans rien dire.

L’hôpital. C’est la première fois que j’y retourne depuis ta mort. Et je m’en serais bien passé. Ces longs couloirs blancs qui n’ont aucune personnalité ne me rappelle que des mauvais souvenirs et c’est dans la salle d’attente que je suis installé. Je n’ai pas décroché un mot durant tout le trajet. Ma mère parle assez pour faire une conversation seule de toute façon. Je la sens angoissée, d’ailleurs, ma mère et je ne comprends pas pourquoi parce qu’elle a réussi à m’emmener là où elle voulait. Je vais la faire, cette première séance de kinésithérapie. Apparemment après l’opération que j’ai eue en urgence c’est conseillé et ça pourrait me permettre de mieux respirer. Sauf que moi je n’en ai pas besoin je n’ai aucune difficulté à respirer – c’est faux Caleb, et tu le sais très bien. – Ma mère parle et je l’écoute à moitié jusqu’à ce que j’entende quelqu’un m’appeler. Je relève la tête et je vois une jeune femme en blouse blanche qui me cherche du regard. Ça doit être elle, ma kiné je suppose. Je me lève et je vois ma mère me suivre, mais je l’arrête en me retournant vers elle.  « C’est bon, je pense que je peux y aller tout seul. » Je culpabilise tout de suite, elle ne mérite pas ça, ma mère.  « Attends-moi ici, c’est bon. On se voit tout à l’heure. » Mon ton est un peu plus doux et je regarde rapidement la kiné avant de rentrer dans son bureau. Je reste debout comme un imbécile en regardant avec attention la pièce. Il y a un bureau mais aussi tout un tas de machines ou d’objets dont je ne connais pas l’utilité et j’espère sincèrement que je ne vais pas avoir trop d’effort à faire. Parce que je n’en ai pas la force. Ni aujourd’hui, ni les prochains jours.

© nightgaunt





Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 873483867:
 


Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb SjlzVax
Revenir en haut Aller en bas
Sofia Shaw
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 31 ans née le 1er Oct 1990 quelques minutes après son frère
SURNOM : Sof' pour la plupart des gens. Shine ou little sis pour son frère.
STATUT : Célibataire. Déjà mariée une fois, divorcée avant ses trente ans. Toujours en quête du grand amour malgré les déceptions qui s'accumulent
MÉTIER : Kiné à l'hôpital
LOGEMENT : 400 Carmody Road, Toowong. Dans une maison trop grande pour elle et pour Sparky, mais elle s'est remplie avec l'arrivée de Swann suivis de Maisie et d'un petit squatteur de 9 ans..
Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 0ecae3d7890e73cde2380879a954d5d616e7b1f0
POSTS : 2205 POINTS : 50

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Elle a deux tatouages, l'un sur le pied, l'autre sur le poignet ♪ Fan de musique, de séries et films, artiste dans l'âme même si le seul domaine dans lequel elle excelle c'est le piano ♪ Bénévole dans un refuge animalier ♪ Elle déteste vivre seule, être seule, sans doute le fait d'avoir grandi avec un jumeau et de n'avoir jamais appris à aimer la solitude ♪ Grande romantique même si elle enchaine les déceptions et qu'elle a déjà été mariée et divorcée une fois, le tout avant 27 ans.
RPs EN COURS : 7/5 ▬ Birdie #2Will #3MaisieAdamMaddyAshley

Flashback
Caleb (FB) ♪ Ian

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb F376
Willia
I waited for you, 'Cause I adored you, I just wanted things to be the same. I just wanted to be the same. You said you loved me like no tomorrow. I guess tomorrow never came.

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Tumblr_oqm1ruKz4B1vsrvbxo4_250
Aaron (scénario)

RPs EN ATTENTE : Will/Birdie (FB) - You ?
RPs TERMINÉS : Will #1Will #2PrimroseSwannBirdie #1 (FB)

Spoiler:
 

AVATAR : Selena Gomez
CRÉDITS : loonywaltz (UB) nine9 (avatar) endlesslove (sign)
DC : Madame Anderson
Femme (elle)
INSCRIT LE : 05/03/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t37333-every-song-ends-is-that-any-reason-not-to-enjoy-the-music-fiche-terminee https://www.30yearsstillyoung.com/t37391-they-say-that-the-world-was-built-for-two-o-sofia https://www.30yearsstillyoung.com/t37420-sofia-shaw https://www.30yearsstillyoung.com/t37436-sofia-shaw

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Empty
Message(#) Sujet: Re: Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb EmptyMer 24 Nov 2021 - 9:59





I NEVER MEANT TO BE BAD OR UNWELL, I WAS JUST LIVING ON THE EDGE RIGHT BETWEEN HEAVEN AND HELL. AND I'M TIRED OF IT
☆ ★ ☆
 @Caleb Anderson    Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb 2396639051   
Bien sûr, elle aime la dimension soin de son travail, soulager les douleurs, apaiser des corps meurtris, abîmés par la vie, par les accidents en tout genre mais elle aime surtout la dimension humaine de son poste. Elle aime la rencontre avec les nouvelles personnes, les échanges parfois basiques, parfois profonds le temps d'une séance individuelle ou en groupe. Les échanges tous plus différents les uns des autres, parfois c'est la mamie qui va parler de ses petits enfants pendant une heure, parfois c'est l'adolescent qui va lui parler de son crush pour sa meilleure amie, et parfois c'est la femme qui va parler de mariage qui bat de l’aile et de la peur de voir son mari aller coucher avec sa secrétaire, basique comme crainte mais pas si folle après tout les tromperies sur les lieux de travail elle connaît ça. Mais, son boulot l'aide beaucoup, surtout ces derniers temps, elle s'accroche à ça, parce qu'elle a encore un boulot, c'est peut-être la seule chose de sa vie qu'elle n'a pas gâché et pendant qu'elle est ici, elle n'est pas seule chez elle. Elle n'aime pas la solitude Sofia, on peut même dire qu'elle en a horreur. Elle aime le contact humain, profondément sensible aux autres, Sofia a le contact facile, la discussion se met en place avec simplicité et naturelle avec elle. Mais pourtant il y a une dimension dans son travail avec laquelle elle a encore du mal à s'habituer et ce malgré les années. Elle aimait bien la partie ou elle était en charge des petits bobos de la vie courante, mais travailler dans un hôpital rappelle bien vite que les accidents ne sont pas tous bénins, que les blessures ne sont pas toutes anodines et que si elle est qualifiée pour réparer des corps, il y a des blessures qu'elle ne peut pas réparer, qu'elle ne peut même pas apaiser. Si elle a apprit à gérer les plaintes de douleurs physiques d'un patient, elle n'a pas encore trouvé comment se blinder totalement devant la détresse psychologique et sentimentale de ses patients. Heureusement elle est joyeuse, heureusement elle a le sourire facile et une joie de vivre presque à tout épreuve, et elle ne se laisse pas déstabiliser, du moins la plupart du temps. Mais il y a des patients pas comme les autres. Des histoires qui marquent, qui laissent une trace parce qu'elles font échos en elle, parce qu'elles arrivent à un moment dans la vie ou les barrières sont moins fortes, ou tout simplement parce que l'histoire en elle même est tragique, que la douleur sur un visage est marquante. Peut importe les raisons finalement le résultat est le même. Il y a des patients dont elle se souvient et d'autres qu'elle oublie très vite. Il y a des histoires qui font vibrer le cœur parfois trop sensible de Sofia et quand elle voit sur son planning le nom de ce patient elle a un pincement au cœur. Elle sait pourtant qu'il y a de grande chance qu'il ne vienne pas, comme il l'a fait à toutes les séances qui lui ont été prescrites jusqu'à aujourd'hui mais ce nom C.Anderson, elle n'a pas besoin de relire le dossier ou de forcer sa mémoire à se souvenir, elle se souvient. Accident de voiture, fiancée décédée à l’hôpital. Une histoire d'amour qui se termine dramatiquement et la détresse de cet homme qui refuse qu'on prenne soin de lui, qui refuse les soins. Il y a des patients comme ça qui sont touchants et ce Caleb Anderson en fait définitivement parti même si elle ne l'a vu qu'une fois finalement. Une unique fois après son opération ou elle s'est tenue là avec l'équipe médicale pour le premier levé, pour les premiers exercices de kiné respiratoire, mais on ne peut pas dire que ce patient ait été un patient modèle, mais au vu des circonstances difficile de lui en vouloir non ? Il a quitté l’hôpital depuis, et ce n'est que plus d'un mois plus tard qu'il finit par revenir et répondre quand Sofia appelle son nom dans la salle d'attente. Mais à la différence des trois dernières fois, cette fois il est là, pas seul et Sofia devine bien vite qu'il n'est pas ici de son plein grès mais au moins il est présent. Elle jette un regard à cette femme et elle sent l'inquiétude dans le regard, elle lui sourit doucement avant de refermer la porte derrière son patient. Elle lui indique une chaise pour qu'il puisse s’assoir et avant de commencer la rééducation, elle prends le temps de faire un bilan de l'état de santé de Caleb. « Bonjour Monsieur Anderson, comment vous sentez-vous aujourd'hui ? » La question est souvent anodine, la première question qu'elle pose à ses patients pour savoir comment ils vont, ou ils ont mal et en quelle forme ils sont, pour savoir comment adapter sa séance aux besoins du patient, mais avec lui la question semble prendre un tout autre sens. Il n'y a pas besoin d'être devin pour savoir qu'il ne va pas bien, pas besoin d'attendre même une réponse de sa part pour réaliser à quel point il semble porter un lourd fardeau sur ses épaules. « Je vois que vous avez manqué vos trois premières séances, avez-vous vu quelqu'un ou au moins fais les exercices de respirations que l'on vous a conseillé à votre sortie ? » Elle jette un regard à ses dossiers, au compte rendu d'hospitalisation tout en se concentrant un peu sur la respiration de son patient pour prendre conscience des séquelles présentes ou non, elle se doute déjà de la réponse et elle sait qu'elle va devoir être très prudente avec lui pour lui faire prendre conscience de l'importance de sa rééducation sans le brusquer et risquer de ne plus jamais le voir revenir. « Avez-vous des problèmes pour respirer, des essoufflements fréquents ? Des douleurs quand vous toussez ? » Elle veut s'assurer de la participation de son patient, elle veut comprendre dans quel état physique et moral il se trouve parce qu'ils vont avoir du travail à faire tout les deux et elle sait que ça risque d'être douloureux pour lui, autant les soins que l'idée même d'accepter les soins.
⇜ code by bat'phanie ⇝


Everythin' I want is here with me
Say goodbye to all my fears, one can good song, they disappear and nothin' in the world can bring me down -byendlesslove

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb Fio6
Revenir en haut Aller en bas
 

Living on the edge right between Heaven and Hell - Sofia/Caleb

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps :: flashbacks
-