AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -33%
Casque Gaming Kraken X de Razer à prix ...
Voir le deal
39.99 €

 A double dose of happiness ¤ Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyLun 30 Mar 2020 - 1:54


Ne plus avoir le temps de s'ennuyer était très clairement un concept que Tim expérimentait de la manière la plus violente qui fut. Obtenir ne serait-ce que deux minutes de répit dans une journée quand les jumeaux étaient dans le coin relevait presque à chaque fois de l'exploit puisqu'il demandait autant de temps que d'énergie. Lorsqu'un des deux enfants se décidait enfin à faire une petite sieste, le second hurlait à la mort et il était hors de question pour le père d'aller se perdre dans son propre lit pour faire une petite pause. Pas de repos pour les braves comme l'adage le disait mais Decastel était en train de tester la technique experte, celle de s'épuiser jusqu'à ne plus pouvoir rien assumer. Cela dit, Timothy avait suffisamment de volonté et de courage pour affronter chaque situation sans en ressortir complètement harassé. L'amour qu'il portait à ses enfants rattrapait tout parce qu'il ne se voyait pas ailleurs qu'en leur compagnie, même quand Gabriel pinçait sa soeur qui, elle, se vengeait en lui mettant un bon coup de poing en gesticulant et le duo de hurleurs était lancé, aucune façon de savoir qui remporterait le trophée. Heureusement, Tim avait deux bras et apparemment, une faculté à gérer dix milles choses en même temps, quitte à risquer la catastrophe sur le chemin. Au bout du compte, il avait enfin réussi à les laisser dans leur berceau trente secondes et le silence était hors du commun. Allaient-ils s'endormir? Tim en rêvait et il s'assit dans le canapé en buvant un bon café parce qu'il avait au moins mérité cela après la journée endurée. En deux temps trois mouvements, il envoya un message pour donner des nouvelles à Charlie, une habitude qu'ils avaient pris lorsqu'un des deux parents n'était pas présent. Il allait fermer les yeux trente secondes lorsque la sonnette retentit et pendant une petite minute, Tim arrêta ne serait-ce que respirer, priant intérieurement que le bruit n'allait pas déranger la quiétude des petits. Par principe, il se dirigea sur la pointe des pieds vers la porte d'entrée alors que c'était ridicule puisque ni Gabriel ni Willow ne dormait encore mais l'instinct de survie devait être enclenché. Il ouvrit et son sourire monta d'un large cran en apercevant Alex. Ils n'avaient pas pu se voir depuis des mois, leur vie les ayant rattrapés entre temps, Tim avec les bébés, Alex avec son nouveau mode de vie en compagnie de Caleb. "Tu peux pas savoir à quel point ça fait du bien de te voir là!" Il avait envie de parler à un adulte, ne serait-ce que dix petites minutes pour ne pas tourner fou, s'enfonçant dans les bras d'Alex pour l'enlacer. Son amie lui avait manqué, elle pouvait aisément le deviner alors qu'il l'invitait à entrer d'un geste assuré de la main. "J'ai les deux petits aujourd'hui, j'espère que ça va pas te faire fuir." Il l'entraîna vers le salon, là où les deux terreurs se portaient comme des charmes, Tim souriant, vraiment heureux de réaliser cette rencontre du troisième type, ou presque.

@alex clarke
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyLun 30 Mar 2020 - 4:59


Alex avait arrêté la cigarette, ou du moins elle tentait de tenir cette promesse qu'elle s'était faite à elle même à l'annonce de sa grossesse, elle avait aussi arrêté le sport quotidien à haute intensité, elle avait même presque arrêté de manger finalement tant son corps semblait refuser tout ce qui avait une odeur et qui s'approchait de ses lèvres. Enfin ça c'était l'impression qu'elle avait, mais si les pommes et les tisanes, semblaient être un régime adapté à sa condition, elle commençait à se lasser de ses nausées matinales, qui n'avaient de matinales que le nom. Mais à part ça, elle continuait à vivre aussi normalement que possible, bien que pour elle une grossesse n'avait absolument rien de normal. Elle gérait ses angoisses et ses moments de doutes à sa manière, du mieux qu'elle le pouvait se rassurant en sachant que Caleb n'était jamais très loin. Elle avait eu besoin de temps pour elle, avec Caleb pour digérer la nouvelle, pour appréhender les changements en elle et dans sa vie. Un moment rien qu'à eux, protéger du monde extérieur. Pour se faire à l'idée qu'elle allait devenir mère. Pour gérer tout ce que ça faisait remonter de souvenirs en elle, mais après quelques jours enfermée dans son appartement, elle avait reprit le cour de sa vie. Elle continuait à voir son psy régulièrement, elle continuait à fréquenter les réunions des AA et elle tentait de gérer cette période délicate sans se couper du monde. Elle l'avait fait une fois, hors de question pour elle de revivre ça. Et après avoir passée des journées à réfléchir, à faire le tri dans ses émotions et dans ses souvenirs, elle avait désormais besoin de distraction, de contact avec l'extérieur et de pouvoir réaliser que la vie continuait et que sa vie continuait aussi. Plus de cigarette, plus de sport à haute dose, mais des hormones qui venaient foutre un bordel pas possible dans son corps et dans sa façon de gérer ses émotions même les plus basiques. Cette grossesse faisait d'elle une femme imprévisible en terme d'émotions, enfin plus qu'à l'accoutumée. Capable de passer du rire aux larmes, de la fille joyeuse à la sorcière insupportable et si elle en avait conscience, elle avait quand même du mal à ne pas faire subir à Caleb ses sautes d'humeurs. Foutues hormones. Mais aujourd'hui, était un bon jour. Un jour ou elle avait même pu se permettre d'oser boire un café sans sentir son estomac se serrait à l'odeur d'une tasse fumante de ce liquide si appréciable. Alors elle avait voulu profiter de ce temps ou elle se sentait juste bien. Pas trop nauséeuse, pas trop fatiguée, pas trop irritable, elle avait fini par quitter son petit cocon, pour se rendre dans un autre lieu ou elle se sentait bien. Les boutiques ! Exit les vêtements de sport, exit l'essayage interminable des robes moulantes et des chaussures à talons aussi, c'était dans un magasin de puériculture qu'elle s'était rendue. Hésitante, avant d'entrer comme si elle cherchait encore à justifier sa présence dans un tel lieu, elle avait fait le tour, l'air un peu perdue, osant par moment observer un bébé dans une poussette en se disant qu'en elle, quelque chose comme ça commençait à prendre vie. Perturbant mais pas assez pour vraiment l'atteindre, pas aujourd'hui. Elle continuait à errer sans réel but dans ce magasin, passant devant un rayon entier de tétine de toutes sortes, il devait facilement y avoir plus de cents tétines différentes, de quoi faire paniquer une personne indécise non ? Mais continuant son chemin au détour des allées, elle s'arrêtait devant des pyjamas beaucoup trop petits. Trop petits pour qui ? Elle ne connaissait rien des bébés, et c'était pourtant sa deuxième grossesse mais finalement elle ne savait même pas à quoi ressemblait un nouveau-né puisqu'elle avait décidé de ne pas regarder ce petit garçon. Et face à cette constatation, elle avait fini par arrêter de tourner en rond et elle avait acheté une dizaine de livre de maternité, parce que elle avait cruellement besoin de conseil. Passant devant les chambres, puis les sièges autos, puis les poussettes, réalisant qu'il y avait beaucoup, beaucoup trop de choses à acheter. Et si la journée était bonne, Alex avait réussi à se faire douter, se mettant face à une réalité qu'elle tentait pourtant de gérer : elle n'avait rien d'une futur mère. Aucune connaissance, aucune expérience, aucune préparation. Et Caleb avait beau lui dire qu'elle ferait une bonne mère, il était loin d'être le plus objectif avec elle. C'était son rôle de la rassurer et si lui n'y croyait pas, personne n'aurait pu y croire. Alors qu'elle se dirigeait à la caisse, ses livres sous le bras, perdue dans ses pensées, elle avait failli trébucher sur une poussette double qui dépassait de la rangée des poussettes. Et c'était à ce moment, qu'elle avait pensé à Tim. La poussette, les jumeaux, les bébés. Tim, son ami, devenu père. Faisant demi-tour, pour aller se perdre dans les rayons à la recherche d'un cadeau pour les jumeaux, qu'elle n'avait pas encore pu rencontrer. Faut dire que sa vie et celle de Tim surtout, avait été pas mal chamboulé ces derniers temps et elle ne l'avait pas revu depuis bien trop longtemps. Alors, elle l'avait décidé, après quelques minutes, de très, très, très longues minutes à hésiter entre pyjama, peluche, jouets, elle avait finalement refusé de choisir, optant pour deux pyjamas, deux peluches et deux hochets pour bébés, le tout après avoir acceptée l'aide d'une vendeuse qui avait du croiser le regard désespérée d'Alex. Après plus de deux heures passées dans le magasin, elle était finalement ressortie les mains chargées d'objets pour bébés, ceux de Tim, n'achetant rien pour elle, à l'exception de ces nombreux livres. Prenant la direction de l'appartement de Tim, elle s'était arrêtée dans une boulangerie typiquement française pour faire honneur aux origines de son ami, prenant un assortiment de mini trucs aux noms français qu'Alex montrait du doigts, sachant très bien que son accent français serait méconnaissable pour les serveurs. Et c'est finalement après avoir déposé les pâtisseries au côté des ses autres achats, qu'elle s'était réellement mise en route pour l'appartement de Tim. Regroupant ses achats dans un même sac, elle avait monté les escaliers avec enthousiasme, peut-être un peu trop, se surprenant à être essoufflée en sonnant à la porte d'entrée de Tim. Un sourire aux lèvres, espérant réellement que Tim serait heureux de la voir. Et alors qu'il ouvrait la porte, Alex remarquait d'abord les cernes sur le visage de Tim avant de voir son sourire. « Ça me fait plaisir d'être ici ! » Souriante elle aussi, un peu rassurée de voir qu'elle ne tombait pas mal, elle accueillait le geste d'affection de Tim tout en protégeant les gâteaux qu'elle tenait dans une main. « Je suis désolée de ne pas être venue plus tôt. » Des excuses toujours, mais elle l'était vraiment, désolée de ne pas avoir été la pour lui durant toute cette période. « Mais je suis pas venue les mains vides. » Elle suivait Tim à l'intérieur, lui donnant la boite de pâtisserie et le sac de cadeaux emballés par la vendeuse. "J'ai les deux petits aujourd'hui, j'espère que ça va pas te faire fuir." Alex souriait à la remarque de Tim, comme si les bébés avaient le pouvoir de la faire fuir ? Entrant dans le salon, son regard se posa directement sur les berceaux. Baissant le son de sa voix presque automatiquement. « Je ne tombe pas mal au moins ? » Observant de loin, sans vraiment les apercevoir, n'osant pas s'approcher, elle réalisait vraiment que Tim était papa. Timothy Decastel était papa, il l'avait fait. Il en avait fait du chemin depuis plus de dix ans, il était papa et elle, elle attendait un enfant. C'était une drôle d'idée, une drôle de réalité mais c'était la réalité. C'était leur vie. Et elle voulait tout savoir de ce que Tim vivait. Elle voulait récupérer le temps qu'elle avait perdu avec lui. « Comment tu vas ? Comment ils vont ? Tu t'en sors ? Ils sont sages ? » Peut-être pas aussi vite. « Tu es heureux Tim ? » Le regardant avec un sourire sincère, c'était finalement la seule question vraiment importante. Savoir si Tim était heureux, de sa nouvelle vie, de ses nouvelles responsabilités, de tout ces changements.

@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyLun 30 Mar 2020 - 17:51


La revoir lui mettait du baume au coeur, surtout après une telle journée. La vie de Tim s’était tout de même radicalement compliquée ces dernières semaines: avec deux enfants en bas âge, rien de plus normal mais il arrivait tout de même des moments où il avait envie de retrouver un semblant de liberté. Un semblant de son passé. Tant avait changé en si peu de temps: l’an dernier, à la même époque, Tim retrouvait à peine Alex après des années sans avoir la moindre nouvelle, il était l’éternel célibataire du lot, celui qui n’avait aucune expérience de la vie et apparemment, il avait suffi d’une seule année pour tout modifier. L’ancien Decastel avait été balayé d’un revers de la main au moment où il avait rencontré Charlie, celle qui avait bousculé tout son univers et qui l’avait rendu plus vivant que jamais. Rien n’avait été simple, évidemment, et Tim était sorti quelque peu meurtri de toutes ces épreuves accumulées mais aussi plus fort, mine de rien. Il était loin le temps où le garçon se laissait faire, où sa mère s’amusait avec lui sans qu’il n’ose véritablement répondre parce qu’il n’était pas question de froisser la seule personne qui lui portait encore un tant soit peu d’intérêt. Il avait été masochiste au possible, mais que pouvait faire un enfant à part ce choix-là? Comme tous les êtres, Decastel avait envie d’aimer ses parents, de faire en sorte qu’ils lui rendent cet amour, même si c’était superflu en comparaison de tout le chagrin qu’ils causaient chez lui. Tout cela lui était passé parce qu’il avait trouvé de nouvelles personnes pour entrer dans sa famille: il avait ses enfants bien sûr, leur mère mais aussi les quelques rencontres qui avaient transformé le cours de son existence et Alex en faisait définitivement partie. Leur histoire n’avait rien de simple non plus mais le temps les avait sûrement aidés à y voir plus clair et devenir les meilleurs amis du monde, sans condition ni concession. Alors, nécessairement, la jeune femme lui manquait, surtout après bien des mois à ne pas avoir le temps de se parler plus qu’une courte conversation par message. Tim lui avait promis de l’inviter rapidement pour une rencontre officielle mais l’affaire ne s’était pas faite encore et voilà que Clarke était devant sa porte pour chambouler le destin, c’était clairement mieux ainsi. Pas besoin de faire de plans sur la comète, juste accueillir la surprise avec un large sourire aux lèvres alors que Tim constata qu’elle venait avec les bras chargés de surprises. ”C’est moi qui suis désolé de toujours pas t’avoir envoyée la fameuse invitation donc tu fais bien de venir à l’improviste va!” Au moins, ils allaient pouvoir passer un moment agréable tous les deux, pouvoir enfin parler de toutes les nouveautés qui peuplaient leur existence respective et Timothy était convaincu qu’en la matière, Alex avait énormément à lui raconter. Avant cela, il la déchargea de tous ses sacs, les posant sur la table du salon en regardant toutes les surprises. ”J’en connais une qui est allée dans une pâtisserie française, non? Fallait pas, Alex… Olala et tous les cadeaux pour les petits mais les gâtés!” Il lui souriait en venant déposer un baiser sur sa joue pour la remercier de ce geste des plus amicaux. Decastel n’avait plus tellement l’habitude qu’on veuille prendre soin de lui et des petits, par extension. Il avait de la chance d’être clairement si bien entouré, désormais. ”Non, t’inquiète pas… Un jour habituel où les deux cocos veulent pas dormir et s’amusent à me rendre fou, des enfants de trois mois en somme.” Il les aimait comme cela, plus fort que n’importe qui ou quoi d’autre sur cette planète, s’approchant des berceaux pour les présenter officiellement à Alex. ”Willow… Gabriel… Tata Alex.” C'était très officiel apparemment et Gabriel laissa échapper un bruit qui fit rire Tim avant qu’il ne se tourne vers sa jeune amie. ”Le pied total. On dort plus trop, on a plus beaucoup de vie non plus mais je changerais rien si on me le demandait. Ils sont parfaits, ces petits démons. Et toi, comment tu vas? Les nouvelles du front?” Autant qu’il se renseigne sur la vie de Clarke, cela le changera certainement des couches et des biberons et là, ce n’était pas de refus.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyMar 31 Mar 2020 - 5:52


« C'est pas grand chose. » Levant les épaules, elle accueillait avec sourire son geste d'affection. « Tu sais d'ailleurs, je pensais à ça devant les pâtisseries. Entre toi, le français et Caleb, chef gastronomique dans un restaurant Français, je suis toujours pas capable de prononcer le moindre nom de ces fichus pâtisserie. A deux vous avez pas réussi à me faire parler français, vous avez vraiment raté un truc avec moi. » Et si elle taquinait son ami, elle savait que c'était elle qui avait raté quelque chose. Refusant de mettre une quelconque envie dans l'apprentissage d'une langue, s'amusant à écorcher chaque mot français avec son accent British. Mais parler de tout ça, avec légèreté ça lui rappelait leur ancienne relation, quand ils se retrouvaient pour parler de tout et de rien. Ça lui faisait du bien de retrouver Tim, et surtout de le revoir en étant capable de sourire, de rire avec lui. Elle avait l'impression que ça faisait une éternité qu'elle n'avait pas revu le Français et elle comptait bien profiter du temps qu'elle avait avec lui. Tim s'approchait des berceaux et Alex le suivait, hésitante, retirant d'abord ses chaussures pour éviter de faire du bruit. Tim venait pourtant de lui dire que les deux petits ne dormaient pas, mais ils étaient calmes et elle ne voulait pas risquer de les perturber. Est-ce que le bruit des pas pouvait perturber des bébés ? Incapable de répondre à cette question avec certitude, elle suivait Tim, en restant silencieuse, observant les deux bébés de son ami. Écoutant, Tim faire les présentations. 'Tata Alex'. C'était ainsi qu'il l'avait présenté aux deux bébés, qui ne pouvaient pas encore comprendre le sens de ces mots, mais Alex le pouvait et étonnamment, elle était touchée par ce choix des mots. Il s'était passé beaucoup de choses entre eux, ils s'étaient éloignés, ils s'étaient retrouvés, ils s'étaient fâchés avant de se retrouver encore, mais que Tim la présente à ses enfants comme étant la tata Alex, ça comptait à ses yeux. Elle regardait les deux bébés, son regard ne sachant pas comment gérer la présence de ces deux petits êtres humains, ne s'attardant pas plus longtemps sur l'un que sur l'autre. Willow, Gabriel. Les deux bébés de Tim. Et dire qu'il y a un an, Tim était toujours dans son cimetière, tout seul, refusant de croire qu'il avait le droit de vivre. « Ils sont magnifiques, Tim. » Elle n'avait aucune référence en terme de bébé ou de beauté mais c'était ceux de Tim et elle les trouvait vraiment beaux. « Je suis ravie de vous rencontrer. » C'était elle qui s'adressait aux bébés ? Elle qui parlait avec des bébés avec une sincérité et une émotion perceptible dans la voix ? A croire que les hormones n’avaient pas un impact uniquement sur ses émotions mais aussi sur son comportement. Elle les regardait, et elle souriait alors que Tim riait aux petits gazouillis de son fils. Elle écoutait Tim lui donner un aperçu de sa nouvelle vie sans pour autant détourner son regard des berceaux. Fixant les bébés comme s'il allait pouvoir lui apporter toutes les réponses aux questions qu'elle se posait. Mais finalement, le seul qui parlait c'était Tim et il apportait au moins une réponse à Alex. Il ne changerait rien de sa vie, ça voulait bien dire qu'il était heureux non ? Finissant par relever les yeux vers Tim pour rencontrer le regard bleu si apaisant de son ami. « Je suis vraiment heureuse pour toi même si c'est vrai que tes cernes te donnent facile 10 ans de plus, déjà que tu es vieux ça t'arrange pas. » Un grand sourire sur son visage alors qu'elle le taquinait avant de réfléchir à ce qu'elle devait apporter comme réponse aux questions de Tim. « Je vais bien Tim. » C'était peut-être la première fois depuis son retour à Brisbane qu'elle pouvait dire ces mots à Tim avec une vraie sincérité. Même si au fond, ces derniers jours n'étaient pas de tout repos à cause de sa grossesse, elle allait bien. Ce n'était pas tout les jours faciles, mais elle était heureuse dans la vie qu'elle était en train de construire avec Caleb. « Je suis sobre, et j'ai même arrêté la cigarette. Je prends soin de moi, comme quoi tout arrive. » La dernière fois qu'ils s'étaient vus, au delà des échanges téléphoniques, elle était dans un sale état à cause de l'alcool, alors ça lui semblait important de lui montrer qu'enfin elle prenait soin d'elle. « On cherche une maison avec Caleb, tu y crois ça ? Toi avec les deux petits et moi avec Caleb ? Ca aurait été sympa que quelqu'un nous prévienne y'a un an dans ce cimetière, ça aurait sans doute été moins difficile à gérer ces derniers mois hein ? » C'était assez fou de voir le chemin parcouru par les deux amis. Repensant à leur rencontre, capable de relativiser, capable de revenir sur leurs parcours individuels semés de complications mais qui en valait le coup finalement. Et si elle avait su qu'elle se retrouverait un an après, chez Tim, sobre et enceinte de Caleb, Tim papa et heureux de l'être, peut-être que ces derniers mois lui auraient paru moins douloureux. « Mais Tim raconte moi tout, je suis là, je veux tout savoir, ça fait quoi d'être père ? » Et Alex n'avait pas trouvé de question plus ouverte alors que son regard se reposait encore sur les deux bambins comme obnubilé par la présence de ces deux bébés dans l'appartement de Tim. Elle avait encore du mal à réaliser qu'il était vraiment le père de deux bébés, qu'il était père tout simplement. « C'est dingue Tim, c'est dingue tout ça. » C'était juste fou et Alex continuait de les regarder encore et encore, n'osant pas trop s'approcher et encore moins les toucher.


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyMar 31 Mar 2020 - 20:17


Il en était fier de ces deux anges, c'était inéluctable, lui qui n'avait jamais envisagé d'avoir des enfants un jour. Jusqu'à l'an dernier, en tout cas, Tim avait été convaincu de finir ses vieux jours seul entre les allées de son cimetière, à répondre gentiment à tous les inconnus qui osaient pénétrer dans cet endroit sacré. On ne l'avait pas spécialement préparé à tous ces changements simultanés mais peut être que c'était mieux ainsi, qu'il vivait très bien avec de nouvelles surprises quotidiennes depuis qu'il avait appris que Charlie avait décidé de ne pas mettre un terme à sa grossesse. Il avait mis un temps fou à s'y préparer, à se faire à l'idée que son appartement serait vite peuplé de babioles, qu'il manquerait rapidement d'espace d'ailleurs et qu'il ne pourrait plus jamais passer une soirée tranquille à arroser ses fleurs. Decastel était le plus heureux des hommes malgré tout, voire envers et contre tout car être père était la chance de sa vie. Jusqu'ici, il avait toujours erré sans but, persuadé qu'il n'était utile à personne et qu'il n'accomplirait jamais rien qui mériterait qu'on tourne la tête vers lui. Tout avait été remis en perspective à partir de là et le français n'avait plus jamais considéré qu'il n'était pas grand chose sur cette planète, il y avait toute sa place avec ses deux petits démons. "C'est pas moi qui pourrais t'enseigner du français... C'est pas avec mes misérables trois années à habiter dans le pays que je me considère bilingue, je devrais sûrement faire plus d'efforts d'ailleurs pour me relier à mes racines. Pour les petits." Il s'imaginait déjà leur enseigner tout un tas de mots dans sa langue d'origine mais Decastel allait devoir travailler pour obtenir un réel résultat en la matière. En attendant, il observait Alex interagir avec eux, la voyant beaucoup plus à l'aise qu'il ne l'aurait pensé, comme quoi les choses changeaient effectivement. Elle osa même leur parler et ce détail fit sourire Tim. "C'est vrai qu'on a bien bossé pour les faire." Il osa même rire, tout convaincu qu'il était qu c'était les gènes de Charlie qui les avait aidés à avoir des têtes d'ange. Enfin, il n'avait pas vraiment de clichés de lui tout petit pour essayer de les retrouver dessus, il allait sûrement devoir demander à son frère s'il n'avait pas osé en voler de ci de là. De toute manière, on ne devait pas en compter une fortune puisque sa mère ne l'aimait que lorsqu'il était Esmeralda et Timothy ne tenait pas à renouer avec cette partie précise de son passé. Il ferait avec, préférant se concentrer sur les propos d'Alex. Elle avait l'air si heureuse, ce qui était un choc des plus positifs pour le brun alors qu'il l'avait vue s'effondrer dans ses bras une année seulement auparavant. Comme quoi le temps avait fait son oeuvre, il avait fallu un tout petit peu de patience. "Je suis convaincu que t'en prendras quinze quand t'auras des enfants alors, parle pas trop vite hein." Il lui fit un clin d'oeil: au moins,il paraissait enfin faire son âge, lui qu'on prenait pour un adolescent jusqu'à très récemment. Désormais, Tim laissait une barbe de quelques jours très fréquemment et il paraissait plus homme que jamais. "Je suis vraiment content d'entendre ça. Une maison? Wow, j'espère que tu m'inviteras quand ce sera fait. Je pense que la surprise est bien meilleure parce qu'on s'en doutait pas du tout il y un an." Ils avaient eu besoin d'évoluer, de faire leur trou dans ce monde, pas si simple que cela en avait l'air avec leur passé respectif et tous les traumatismes qui allaient de pair. "Beaucoup de choses, ma chère. Je dirais qu'on passe par tous les états. Déjà, quand j'ai su que Charlie était enceinte, je te laisse imaginer puis quand elle a décidé d'aller à terme et le summum bien sûr... La surprise avec la naissance de Willow! Beaucoup d'émotion à gérer." Avoir deux enfants d'un coup, un miracle certain mais aussi un travail qui doublait pour gérer toute la ribambelle en même temps mais Tim commençait à tenir le rythme désormais. "Tu veux en prendre un dans les bras? T'es pas obligée bien sûr mais Willow est un ange, promis." Il la regarda, sans attendre quoique ce fut de sa part car c'était son choix et jamais Tim ne forcerait la main à son amie avec le passé qu'elle avait vis à vis des enfants. Il ne voulait que son bien, qu'elle soit désormais toujours heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyJeu 2 Avr 2020 - 1:12


Elle retrouvait Tim et ça lui faisait réellement du bien. Revoir le Français, parler avec lui, rire avec lui, il avait toujours eu une place importante dans sa vie, jusqu'au jour ou elle s'était enfuie. Mais elle était revenue, et elle comptait bien profiter de l'amitié que lui offrait Decastel. Souriant à la remarque de Tim, elle le regardait en riant un peu, gardant cet esprit léger entre eux. « Euh tu sais que je t’adore mais ce qui se passe dans la chambre avec elle ne me regarde pas. » Elle souriait à Tim tout en regardant le résultat des ébats amoureux de Tim et Charlie. Parce que si Alex n’avait pas envie d’imaginer son ami au lit avec cette femme, il y avait deux bébés sous ses yeux qui prouvaient que Tim et Charlie avaient effectivement plutôt bien travaillé. Il avait l'air heureux dans sa nouvelle vie de père de famille, heureux bien que fatigué et Alex n'avait pas hésité à le charrier, s'exposant à une réponse aussi moqueuse de Tim. Chose que Tim n'avait pas hésité à faire. Et elle ne savait pas si c’était la phrase de Tim ou la façon avec laquelle il l’avait dite mais Alex avait relevé un sourcil devant les propos de son ami. Il avait parlé d’enfant pour Alex avec une telle normalité comme si à ses yeux, Alex avec des enfants ça ne semblait pas une chose si étrange finalement. Il n’y avait qu’elle que cette pensée avait pu choquer ? Il n’y avait qu’elle qui doutait de ses capacités à devenir mère un jour ? « 15 ans carrément ? Tu veux que j’ai l’air d’une mamie enfaîte ? » Préférant plaisanter de sa remarque plutôt que réellement s’attarder sur le reste, elle regardait toujours les deux petits silencieux alors qu’elle donnait un vague compte rendu de sa vie et de son état nouveau, choisissant de montrer qu’elle était une femme nouvelle, ou du moins une femme sereine et ça c’était nouveau. « Bien sur et tu auras intérêt de passer plus souvent que tu ne l’as fais à mon appartement. » Elle lui souriait pour lui montrer qu’elle n’était pas en train de lui reprocher quoique ce soit mais qu’elle espérait désormais que leur vie ne les éloignerait pas à nouveau. Pas de retour à Londres pour elle, pas de départ à l’armée pour lui, et elle repensait à leurs derniers échanges alors que Tim parlait de surprise bien meilleure puisqu'ils ne s'y attendaient pas. Et s’il n’avait pas tord dans le fond, l’Anglaise aurait quand même apprécié de n’avoir pas à subir tout cette année parce que si les choses semblaient enfin avoir un sens, elle avait longtemps galéré pour comprendre ce qu’elle faisait encore là à Brisbane et sur cette terre plus globalement.

Et, elle souriait aux bébés, presque comme si elle commençait réellement à se faire à leur présence alors qu’elle questionnait Tim sur sa nouvelle vie de père de famille et qu’elle l’écoutait lui parlait de ce qu’il avait vécu. L'annonce de la grossesse, Charlie qui avait décidé d'aller au bout, et la surprise naissance de jumeaux. Elle l'écoutait, à la fois admirative et émue. « Mais tu gères Tim. Je suis fière de toi. » Elle n’avait absolument aucune légitimité pour juger de la gestion des émotions d’autrui ou même pour donner son avis, mais en disant à Tim qu’elle était fière de lui, ce n’était qu’une façon pour elle d’exprimer à quel point elle admirait le chemin parcouru par son ami qui méritait d'être heureux, enfin. Et au même moment, il lui avait proposé de porter Willow. Il lui avait proposé de porter son bébé. « Je peux ? » Qu’elle bafouillait surprise de la proposition de Tim. Il lui proposait de porter sa fille et elle semblait surprise de sa proposition. Elle croyait sans doute que personne ne la laisserait un jour s’approcher d’un bébé. Mais Tim lui prouvait encore une fois qu’elle avait sûrement un regard sur elle même bien trop négatif. « Je sais pas comment on fait. » Elle avait l’air bien bête alors que son regard passait de Willow à Tim. Levant les épaules un peu honteuse d’avouer cela. Cherchant du regard Tim pour qu’il l’aide elle commençait à se sentir un peu tendue sans même savoir pourquoi. « Si je m’assoies et que tu me l’amènes ça sera plus simple non ? » C’était une façon pour elle de se rassurer, Tim ferait tout et il lui montrerait aussi comment tenir un bébé sans lui faire mal. Parce que c’était ça la plus grande crainte d’Alex du faire mal à un bébé. Et alors qu’elle regardait Tim prendre sa fille, elle le voyait réellement père. « A quel moment tu as su que tu étais prêt ? Enfin je veux dire, est-ce qu’un jour tu as arrêté de douter de toi et de tes compétences avant qu’ils naissent ? » Tim était comme elle sur bien des points. Elle connaissait sa vie aussi et elle savait que lui plus que n’importe qui n’avait pas eu de modèles parentaux et qu’il n’avait aucun repère avec les enfants. Il ne savait pas ce que c’était qu’être père, et pourtant il ne semblait pas paniquer, il ne semblait pas perdu devant ses enfants. « Tu connaissais rien aux bébés et pourtant tu as l’air de t’en sortir. Et deux en même temps en plus. Comment tu fais ? C’est quoi ton secret ? » Elle observait le père et sa fille, elle l’observait tenir ce bébé lui qui n’avait jamais été réellement doué avec les relations humaines semblaient s’en sortir largement mieux avec les bébés. Ses bébés. Et elle était vraiment admirative de la façon dont il gérait. Et au fond d'elle, elle espérait que Tim pourrait lui apporter des réponses à des questions qu'elle ne pouvait pas formuler concrètement, pas encore.


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyJeu 2 Avr 2020 - 19:46


Alex manquait cruellement de confiance en elle, à ce sujet, ils se ressemblaient beaucoup, à n'en pas douter. Tim avait passé une bonne dizaine d'années à courir après ses propres fantômes, son estime de lui en faisant bel et bien partie et il n'y avait jamais vraiment de gagnants dans ce genre de lutte. Il ne servait à rien de courir après le passé mais plutôt de profiter du présent, se faire à l'idée qu'on n'était jamais réellement en mesure de tout maîtriser mais plutôt d'accepter qu'on pouvait tout faire si on pensait le pouvoir. Il avait fallu un temps fou pour que Decastel ouvre les yeux à ce sujet puisqu'il avait passé la majorité de sa vie à se mépriser pour des éléments qui n'étaient pas en sa faveur, pour des événements qui l'avaient forgé de la plus mauvaise des manières. Clarke avait subi les mêmes douleurs que lui, dans un contexte néanmoins différent, et elle avait eu les mêmes réponses que lui face à ses problèmes, les fuir était la meilleure solution pour s'en remettre. Timothy avait compris peut être plus vite que son amie que c'était un geste futile qui n'aidait en rien parce que vos problèmes vous suivaient partout, même jusqu'en enfer si vous commettiez l'irréparable. Le brun avait définitivement mûri ces derniers temps, lui qui n'avait jamais vraiment réussi à voir plus loin que le bout de ses orteils et de son joli cimetière, il en était désormais bien loin. Cela dit, Tim n'était toujours pas un monstre d'assurance, il ne le serait probablement jamais mais cela lui éviterait toujours de devenir prétentieux, ce qui serait dommage en vue de sa douceur de caractère. "Je parlais même pas de la conception mais du résultat génétique de tout ça." Il les trouvait si beaux ces petits bouts, même s'il n'était pas objectif en la matière et qu'un père trouvait nécessairement ses enfants plus beaux que tous les autres. Decastel savait que les gènes de Charlie avaient permis de faire des miracles, ne se doutant pas une seconde que les jumeaux avaient aussi récolté une grande part de lui, c'était souvent Charlie qui le faisait remarquer d'ailleurs, ne s'y osant pas lui-même. "Ah, parce que quarante cinq ans pour toi, c'est mamie direct? T'es dure avec toi-même, Alex, on te l'a jamais dit?" Il lui offrit un clin d'oeil parce que Timothy avait bien dû lui répéter cent fois qu'elle méritait de faire un peu plus attention à son coeur et ses envies. Il avait toujours été un de ses amis fidèles qui pensaient aux autres avant de se poser deux minutes pour se regarder dans le miroir. "Promis. Je viendrai plus souvent." La vie les avait séparés trop de fois pour que Decastel la laisse agir à nouveau. Il ferait bien plus attention à ne pas laisser Alex de côté et cela commençait dès maintenant puisqu'il lui proposa d tenir Willow. Elle avait l'air émue d'obtenir ce genre de réflexions de la part de son ami mais Tim lui faisait confiance, plus qu'à n'importe qui. Cela dit, elle avait l'air aussi sacrément nerveuse au moment de s'installer dans le canapé alors que Tim prenait Willow délicatement. Comme à son habitude, elle se comportait comme un ange et ne chouina pas de se retrouver entre les bras de son père qui déposa un baiser sur son crâne. Elle était si douce, Willow, elle lui ressemblait peut être trop jusqu'ici. "C'est pas dur, t'en fais pas, ne stresse pas. Tiens, regarde, tu tiens juste sa tête comme ça et sinon, tu suis son instinct, tout ira bien..." Il s'approcha d'Alex et lui tendit son enfant sans la moindre difficulté. Il était convaincu qu'elle s'en sortirait à merveille, il suffisait de se laisser aller et d'arrêter de penser au pire. Mine de rien, Clarke avait tout un tas de questions qui lui traversaient le crâne alors, Timothy vint s'asseoir à ses côtés une fois qu'il eut vérifié que Gabriel dormait à poings fermés de son côté. "A aucun moment, c'est ça la vérité. Je sais toujours pas si je tiens bien mon rôle mais je crois que c'est normal. Il suffit de se faire confiance, de ne pas se poser mille questions et tout va bien. On fait forcément des erreurs parfois, surtout avec deux terreurs à gérer en même temps mais regarde les, ils sont pas malheureux. Je crois que c'est ça qui compte avant tout... De les aimer, ces fameux petits bouts et tout le reste vient tout seul. Est-ce que tu penses à devenir mère, Alex?" Il releva un sourcil suggestif en annonçant la question, il n'y avait que les futurs parents qui s'interrogeaient autant sur la difficulté de ce rôle alors, curieux de nature, Tim ne pouvait que lui demander ce qu'il en était. En espérant qu'il avait raison sur toute la ligne, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptySam 4 Avr 2020 - 21:26


Souriant à sa petite blague, elle regardait à nouveau les deux bébés calmes dans leur berceau. « Avec un père aussi beau que toi, le résultat ne pouvait être que réussie. » Alex n’était pas la plus grande fan de Charlie, ce n’était pas un secret pour Tim alors elle avait volontairement exclue de la discussion la part génétique de la mère des jumeaux se concentrant sur le père qu’elle flattait allègrement dans un sourire amical. Leur relation n’était pas toujours simple à comprendre pour les autres, mais pour Alex, l’ambiguïté n’avait jamais été admise et elle pouvait complimenter et charrier son ami sans que cela ne lui semble étrange. C’était Tim. C’était Timou, celui à qui elle confiait ses problèmes, il avait été friendzone tellement rapidement qu’Alex ne l’avait jamais vu comme un possible amant et les choses ne risquaient pas de changer maintenant qu’il avait construit une vie et qu’elle était en train d’en faire de même. Ce qui semblait faciliter encore un peu plus cette relation amicale, qui malgré la distance et la vie qui les tenait parfois éloignés loin l'un de l'autre, ils arrivait à garder cette complicité intacte. « Peut-être une ou deux fois pas plus. » Qu'elle répondait dans un sourire, alors qu'elle savait que Tim a lui seul avait du lui dire beaucoup trop de fois. Mais elle n'était pas nostalgique du passé, pas aujourd'hui. Elle pensait plutôt à l'avenir et à ce qu'elle s'apprêtait à vivre. Une maison, un enfant, une vie avec Caleb dans laquelle elle comptait bien avoir Tim auprès d'elle comme avant. Mais pour l'heure c'était sur les enfants que la discussion tournait, sur les bébés de Tim, les jumeaux inattendus, la nouvelle paternité du Decastel. Et alors que Tim posait Willow dans les bras incertains d'Alex, il répondait aux interrogations de l'Anglaise, qui cherchait désespérément à en savoir plus sur les bébés. Et alors qu'elle écoutait attentivement les mots de son ami, elle ne pouvait détourner son regard de la petite qu'elle tenait dans ses bras, s'assurant qu'elle ne lui faisait pas mal. S'assurant que chaque membres du corps de la petite était dans une orientation dite normale, elle relevait cependant la tête, surprise par la question de Tim. Est-ce qu'elle pensait à être mère ? « Avec Caleb, On y pense oui. » Et elle se disait que leurs discussions portaient bien plus sur le fait d’avoir un enfant ensemble que sur le fait qu’elle allait devenir mère. Même si la différence était inexistante dans le résultat, dans son cheminement de pensée c’était quand même pas totalement pareil. Et ce n’était pas un mensonge qu'elle donnait à Tim, elle y pensait vraiment. A avoir un bébé. Même si elle n’était plus vraiment au stade d’y penser parce qu’elle faisait bien plus qu’y penser. Parce qu’il était là quelque part en elle et qu’il occupait déjà chacune de ses pensées. Qu’il était déjà presque en train de dicter sa vie alors que les nausées rythmaient son quotidien. Ce futur bébé, elle y pensait constamment. Alors oui elle y pensait comme elle pensait à la demande qu’elle avait faite à Caleb, celle de garder cela pour eux encore quelques temps. Et devant Tim, elle se retrouvait tiraillée entre son envie de parler et sa crainte de le faire. Il était trop tôt, et tant qu’on ne lui avait pas certifié que les choses allaient bien, elle voulait garder ce secret en elle. Au cas où. Pour se protéger de toute déception. Sans doute aussi un peu par facilité. Elle n’était encore pas totalement sûre d’elle, pas totalement prête à évoquer cette nouvelle grossesse parce qu’elle devrait faire part de ce qu’elle ressentait et elle n’était pas prête à partager toutes ses pensées. Pas encore. « Mais j’ai peur de ne pas être à la hauteur. » Et ça elle pouvait le dire à Tim, lui qui savait comme elle avait l’habitude d’avoir peur de tout surtout d’elle même. Elle sentait Willow contre elle, elle commençait à se détendre un peu alors que ses gestes avaient jusque là semblaient saccadés, presque robotiques tant Alex était tendue par la peur de mal faire. Elle regardait la petite fille de Tim, ce tout petit bébé innocent et vulnérable. C’était la première fois qu’elle tenait un vrai bébé dans ses bras, un bébé si petit et si fragile. Ses yeux qui regardaient Willow, elle se sentait prise par l’émotion. Foutues hormones, foutue émotivité. « Toute sa vie dépends de toi et de ta capacité à t’occuper d’elle. A l’aimer et à la protéger. Elle est si fragile. Comment tu gères ça sans paniquer ? » Et dis comme ça, cette pensée avait de quoi faire flipper l’Anglaise. Et si Tim avait parlé de faire des erreurs, aux yeux d’Alex les erreurs n’étaient pas acceptables tant ces bébés semblaient beaucoup trop vulnérable. Et c’était encore et encore des questions de la part de Clarke. Mais elle sentait ce bébé si léger et sans défense face à ce monde parfois si dur. Et c’était fou de penser que la vie de ce petit être dépendait de la capacité de deux adultes à l’entourer et à la protéger. L'anglaise n’avait jamais accepté de devoir dépendre de quelqu’un, elle avait eu beaucoup de mal à lier sa vie avec celle d’un autre, et pourtant ce bébé que ce soit celui qui vivait ses premières semaines en elle ou cette petite fille qui découvrait le monde, ces deux vies dépendaient de celles des adultes. Elle allait devoir accepter les responsabilités et elle n’était clairement pas sure de pouvoir les assumer. Et c’était fou pour elle de penser pouvoir réussir à prendre soin d’une personne alors qu’elle avait toujours eu un mal fou à prendre soin d’elle même. Et elle repensait aux mots de Tim, il suffisait de se faire confiance et de les aimer. « Tu crois que je ferais une bonne mère Tim ? » Le genre de question auquel aucune réponse ne semblait réellement acceptable. Un oui amenait inlassablement un pourquoi qui ne pouvait s’accompagner d’explications parce que personne ne pouvait savoir au fond. Et un non, n'était définitivement pas une réponse à donner à une femme qui se posait la question, quoique dans le cas d'Alex ça semblait évident au vue de son histoire non ? « Laisse tomber Tim. » Préférant couper Tim avant de l'entendre dire une réponse parce que ni Alex, ni les autres ne pouvaient savoir, et puis la bonne mère qu’est-ce que c’était d’abord ? « Charlie s’en sort avec les petits ? » Transition toute trouvée pour Alex qui avait vu la, une autre possibilité de se rassurer. Si Charlie s’en sortait peut être que tout n’était pas perdu pour elle aussi.


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptySam 4 Avr 2020 - 23:55


Il allait nécessairement rougir car Tim ne s'habituait pas aux compliments, malgré sa prise d'assurance spontanée ces dernières semaines. Il ne se trouvait toujours pas spécialement beau ou merveilleux, plutôt banal en réalité mais Alex voulait l'aider à arrêter de sous estimer. Elle était doué pour le rassurer habituellement et il ne put rien faire d'autre que de hausser les épaules pour lui indiquer qu'elle avait franchement gagné cette bataille relativement aisément. De toute manière, il n'avait pas tout à fait abandonné puisqu'ils passaient à des sujets beaucoup plus sérieux et surtout pressants. Ils avaient tellement eu peu le temps de se voir dernièrement que Decastel devait tout rattraper concernant l'histoire de Alex et Caleb, une occasion comme une autre de voir s'ils étaient sur la bonne voie parce que son amie méritait d'être heureuse après tout ce qu'elle avait dû surmonter. Timothy l'avait vue dans des états catastrophiques et il n'avait pas honte d'avouer avec du recul qu'il avait eu peur pour elle. Ils s'étaient même battus et malgré le temps qui s'était écoulé depuis cette incartade, le jeune brun avait du mal à s'en remettre. Il avait fait preuve d'une telle virulence que Clarke ne méritait aucunement mais il avait mal au coeur à l'époque, il était perdu et il n'avait pas trouvé de meilleure réponse à son mal être. Aujourd'hui, il allait beaucoup mieux et pouvait regarder Willow exister entre les bras d'Alex, non sans un sourire car sa petite fille était la plus mignonne de la terre. Elle devait comprendre qu'il s'agissait les premiers pas de la jeune femme avec un enfant puisqu'elle ne fit aucun geste brusque, se contentant de rester le plus sage possible le temps qu'elle s'habitue à cette peur qui tiraillait toujours le ventre quand on tenait un enfant sans défense. "Oh, vous y pensez? J'espère que ça se fera pour vous. Vous le méritez, franchement." S'il y avait bien un couple amoureux qui méritait d'offrir de l'amour à un être supplémentaire sur cette planète, c'était bien son couple d'amis. Ils avaient tant surmonté pour se retrouver qu'ils étaient certainement devenus des modèles en la matière pour Tim. Son histoire était différente en tout cas mais il était heureux de la route parcourue: quand il voyait Willow, il ne pouvait pas voir les événements se dérouler autrement. "Bien sûr que si tu seras à la hauteur. Tu te débrouilles à merveille avec Willow en tout cas. Si c'était pas le cas, elle hurlerait à pleins poumons et te tirerait les cheveux." Bon, la petite fille était sûrement capable d'agir ainsi, elle n'était pas Gabriel et restait beaucoup plus réservée que son frère de manière générale, ce qui expliquait sûrement pourquoi Timothy avait proposé cette initiation avec elle plutôt que son jumeau. "Certains jours on panique mais on finit toujours par relativiser. J'te le dis, quand c'est ton enfant qui naît, les choses se font juste naturellement, le monde doit être bien fait pour préserver l'espèce, j'en sais rien. Je t'assure que si vous faites un enfant avec Caleb, vous vous en sortirez et puis, vous serez deux dans l'aventure en plus." Tant d'enfants n'avaient pas cette chance d'avoir deux parents mais les leurs auraient ce luxe là et cela faisait sourire Tim. Il aimait l'idée qu'il puisse voir ses propres enfants grandir et jouer avec ceux d'Alex, comme un passage de flambeau bien des années après tout ce qu'ils avaient pu partager, c'était forcément émouvant. Alex n'était sûrement pas convaincue par son discours mais Decastel ne relança pas la conversation puisqu'elle le coupa avant qu'il ne puisse ouvrir la bouche, elle n'était pas prête à entendre des arguments mais elle y viendrait sûrement quand elle y aurait réfléchi et qu'elle se sentirait apte. En attendant, elle préférait l'interroger sur les capacités de Charlie en la matière et le sourire de Tim ne put que s'élargir en conséquence. "Charlie est parfaite. Elle s'en sort comme une reine avec les deux petits, c'est incroyable. Enfin, je savais qu'elle avait ça en elle, même si elle a dû en douter jusqu'au bout. Et ce sera pareil pour toi, va. Prends confiance. Regarde, Willow t'apprécie déjà beaucoup. Qu'est-ce qui peut arriver de catastrophique? Absolument rien, Alex. La vie est pas toujours dramatique, il y a des choses merveilleuses qui en sortent." Il lui caressa l'épaule pour la rassurer avant de faire des grimaces à Willow pour l'activer un peu et prouver à Alex qu'elle s'en sortait comme une chef malgré ses multiples incertitudes. Ils y arriveraient ensemble, à grandir et persévérer.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyMar 7 Avr 2020 - 3:35


Et elle se sentait mal de lui cacher la vérité, de lui mentir mais elle avait demandé à Caleb de se taire alors elle devait en faire autant non ? Pourtant Tim semblait positif et heureux pour eux, juste à l'idée qu'elle et Caleb l'envisagent, alors il se serait forcément ravi pour eux mais Alex, n'osait pourtant pas encore s'aventurer à lâcher la vérité. Parce qu'il restait des doutes, en elle et sur la grossesse alors les doutes l'empêchaient d'évoquer avec enthousiasme ou même évoquer tout simplement ce qui se passait dans son corps. « Merci Tim, j'espère que ça se fera aussi » Maintenant qu'elle était enceinte, oui elle espérait que ça se ferait. Et elle était sincèrement touché par les mots de son ami. Parce qu'elle ne pensait toujours pas mériter tout ce qu'elle avait, comme si elle se sentait coupable encore aujourd'hui, d'entrevoir une possible vie de famille avec Caleb. Et à défaut de pouvoir se dévoiler totalement à Tim, elle faisait part de certaines de ses craintes, actuelles et légitimes sur sa futur maternité, réelle pour elle, encore hypothétique pour le reste du monde. Et alors que Tim la rassurait une nouvelle fois, elle regardait avec un sourire sincère la petite si calme dans ses bras. Un sourire et une émotion sincère, elle observait ce bébé dans ses bras, une vision étrange mais pas dérangeante loin de là. Et alors qu'elle arrivait à ne pas paniquer avec un bébé dans les bras, elle restait tout de même en alerte devant la fragilité et la vulnérabilité qui se dégageait de ce tout petit être, se permettant encore de questionner Tim. "Certains jours on panique mais on finit toujours par relativiser. J'te le dis, quand c'est ton enfant qui naît, les choses se font juste naturellement, le monde doit être bien fait pour préserver l'espèce, j'en sais rien. Je t'assure que si vous faites un enfant avec Caleb, vous vous en sortirez et puis, vous serez deux dans l'aventure en plus." Sauf qu’elle avait eu un enfant et pour elle les choses ne s’étaient pas vraiment faites naturellement. Mais balayant cette pensée aussi rapidement que possible pour ne pas se laisser atteindre par la nostalgie, elle se concentrait sur les mot de Tim, les suivants. Caleb lui avait dit qu’ils s’en sortiraient et Tim le pensait aussi. A force peut être allait-elle finir par y croire elle aussi ? « Je sais que Caleb va être un père formidable. Et qu’il va assurer, il est tellement heureux que je sais qu'il s'en sortira. » Elle souriait en prononçant ces mots. Elle souriait réellement, alors qu'elle revoyait l'émotion et la joie dans les yeux de Caleb au moment ou elle lui avait annoncé la nouvelle. Il serait parfait, comme il l'était toujours avec elle. Il le serait aussi pour le bébé. Le doute à ce sujet n’était pas permis, là où elle était moins certaine c’était au sujet de ses compétences à elle. Mais comme l’avait bien dit Tim, il n’y aura pas d’Alex sans Caleb cette fois, ils seraient deux, pour cet enfant, Caleb sera là et peut être qu’Alex finira par y arriver ? Peut-être qu'avec lui à ses côtés, elle finirait par dompter ses craintes, par calmer ses angoisses et se sentir réellement sereine parce qu'il serait là avec elle, tout le temps. Mais à défaut de réellement savoir si elle serait un jour une bonne mère, elle questionnait Tim sur Charlie. Si elle s'en sortait avec deux bébés, alors ça devait être possible pour les autres de réussir aussi non ? Et même si Alex ne portait pas dans son cœur Charlie, elle était bien obligée de constater que la femme faisait encore sourire son ami, très largement. Et même si Alex aurait sans doute toujours un peu de mal avec ce lien si fort entre Charlie et Tim, elle se sentait heureuse pour Tim, quand il avouait sourire aux lèvres, qu'elle semblait faire une bonne mère. Alex pouvait avoir la rancœur tenace mais elle voulait avant tout le bonheur de son ami, alors si Charlie et les enfants pouvaient apporter ce bonheur que méritait Tim, Alex se sentait heureuse pour eux. Souriante alors que Tim, faisait preuve d'un optimisme qui faisait réellement du bien.''Qu'est-ce qui peut arriver de catastrophique? Absolument rien, Alex. La vie est pas toujours dramatique, il y a des choses merveilleuses qui en sortent." La vie pouvait être merveilleuse et c’était peut être ça qui échappait à l’Anglaise. Qu’une grossesse pouvait être un événement merveilleux et heureux. Parce qu’elle avait ce souvenir encore gravé en elle de cette première grossesse qui avait été dramatique pour la suite de sa vie. Mais les choses étaient différentes. Les circonstances aussi. Peut être qu’il était temps qu’elle arrête d’attendre qu’un événement dramatique arrive et qu’elle commence à vivre avec l’idée que les choses pouvaient bien se passer pour elle aussi ? Peut être qu’il était temps d’être juste heureuse ? Elle avait Caleb à ses côtés juste parfait, qui était au petit soin et qui était heureux comme jamais, peut être qu’elle devait juste profiter de ce que la vie lui donnait sans craindre sans cesse qu’une mauvaise chose lui tombe dessus. Et si Tim avait raison ? Qu’est-ce qui pouvait arriver de catastrophique ? Et à cette question clairement Alex n’avait pas la bonne attitude parce que par habitude ou par tempérament elle avait bien en tête une dizaine de choses catastrophiques qui pouvaient arriver, mais elle se taisait gardant pour elle tout ces scénarios dramatiques. Se concentrant sur Willow qui gesticulait entre ses bras et qu’elle regardait sourire tout en souriant avec elle. Et peut-être que sur ça aussi Tim avait raison, peut-être que Willow se sentait pas si mal dans ses bras. Et ce bébé dans ses bras, le sourire sur le visage de Willow ça semblait suffire à calmer les craintes d'Alex qui arrivait à gérer l’agitation imprévue de la petite. Son doigt s’était retrouvé dans la main de Willow qui le serrait à présent de sa toute petite main. Un geste simple mais qu’Alex avait remarqué. Parce qu’elle ne pouvait pas quitter des yeux la petite. Parce qu’avec Willow dans les bras, bizarrement le reste semblait un peu moins important. Comme si son attention était concentrée sur la santé et le bonheur de la petite qu’elle tenait contre elle. « Merci Tim je crois que j’avais besoin d’entendre tout ça et je pourrais peut-être t'emprunter ta fille quand je doute ? » Elle souriait mais elle était pas loin d'être sincère. Parce que tenir Willow lui permettait aussi de se rendre compte qu’elle n’était pas un monstre insensible devant des bébés. Qu’elle pouvait regarder un bébé sans se sentir coupable, sans se détester, et sans penser à Nathan. Elle y pensait maintenant juste pour se rendre compte qu’elle n’y avait pas pensé en voyant les deux petits. Et c’était au fond une pensée difficile mais elle avait besoin de constater que même si elle n’oublierait jamais Nathan, elle pouvait vivre l’instant présent. Et c’était ce qu’elle faisait avec Willow, Gabriel et Timothy. « Tu m’as vraiment manqué tout ce temps Tim. » Plongeant son regard dans les yeux bleus de Tim, elle se sentait encore sur le point de pleurer à chaude larmes, alors qu'elle se sentait bien ici avec eux et qu'elle constatait combien elle aimait toujours autant la compagnie de Timothy Decastel. Il fallait qu'elle évite de pleurer sans raison tout le temps, alors elle ne laissait pas l'émotion du moment la gagner totalement, questionnant Tim encore, comme pour continuer de rattraper ce temps manqué entre eux. « La vie a pas été tendre avec toi, et je suis contente de savoir que Charlie assume les choses. Ça se passe comment entre vous ? » Tout le monde avait droit à une seconde chance, et si Charlie était capable de faire sourire son ami, Alex accepterait peut-être de revoir son jugement sur elle.  


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyMar 7 Avr 2020 - 16:10


Tim avait toujours eu à coeur d'être présent pour les gens qui comptaient pour lui. C'était peut être parfois maladroit mais il y mettait toujours tout ce qu'il avait parce que son entourage était tout ce qui avait encore de l'importance à ses yeux. Timothy savait qu'il n'avait plus vraiment d'ambition professionnelle, si tant est qu'il en ait eu un jour et il n'avait plus réellement de famille. Il avait juste Ariane, la nouvelle arrivée, la tornade comme il l'appelait souvent car elle vivait à mille à l'heure, elle n'avait honte de rien et se lançait toujours dans des épopées incroyables. Au fond, elle ne ressemblait pas le moins du monde à son demi frère mais Decastel trouvait que c'était une excellente chose: elle lui permettait de se relaxer un peu, de sortir aussi de sa zone de confort, quelque chose difficile à réaliser pour un nerveux comme lui. Tim grandissait peu à peu, prenant son rôle de père très à coeur alors qu'il expliquait pas à pas ses ressentis vis à vis d'Alex car Rome ne s'était pas fait en un jour et qu'il vacillait encore avec les jumeaux. Il y avait de quoi puisqu'ils n'avaient pas le même caractère, ne désiraient ni dormir ni manger à la même heure, ce qui empêchait les parents d'avoir la moindre pause. Il aurait menti en annonçant que chaque journée était facile à gérer, qu'il n'y avait jamais le moindre accroc et que tout le monde était toujours hyper souriant mais le brun avait toujours été optimiste et il voyait bien que toutes ces difficultés amenaient une once de bonheur supplémentaire au bout du chemin. Alors, il ne pouvait que sourire en entendant Alex parler de son projet avec Caleb, du fait qu'il ferait un père formidable, qu'il était très heureux depuis qu'ils vivaient de nouveau en harmonie avec la belle Clarke. Tim était content pour elle, après tout ce qu'elle avait traversé, apparemment, elle était désormais en mesure de tenir un petit bout entre ses bras sans paniquer. Les choses avançaient à leur rythme et les trentenaires qu'ils étaient devenus n'étaient peut être pas si terribles que cela. Ils avaient réussi, non sans faire quelques déviations mais l'important était la destination, non? "J'te vois bien débarquer en ayant besoin de Willow pour gérer tes incertitudes... Mais tu sais bien qu'on est là, qu'on bouge pas donc tout ce que tu voudras." Sa petite famille n'était peut être pas la plus logique avec une route toute tracée mais Tim n'aurait pas voulu qu'il en fut autrement. Il devait certainement y avoir une raison derrière tout cela, lui qui croyait en Dieu en était convaincu. En attendant, il observa doucement Alex interagir avec Willow, leurs doigts se mêlant et l'émotion palpable dans les yeux de son amie. Il aimait cela, Tim, l'idée qu'elles aient déjà ce genre de liens, qu'Alex se rendre compte qu'elle était parfaitement capable de contenter un bébé, qu'il fut le sien ou non. "Tu m'as manqué aussi, c'est évident." Ils avaient toujours été un duo de choc, là l'un pour l'autre dans les moments difficiles et Timothy ne comptait pas changer cela. Il lui souriait alors qu'elle désirait en savoir plus sur la teneur de sa relation avec Charlie. "On trouve des arrangements pour les enfants, on prend notre temps. On fait tout ce qu'on a jamais fait jusque là en fait: communiquer, réfléchir et tout le toutim, des vrais parents responsables." Il eut un léger rire parce que les choses étaient allées si vite entre eux l'an passé qu'ils avaient sûrement tout risqué. Là, ils faisaient ce qu'il fallait et leurs sentiments n'en ressortaient que plus forts l'un pour l'autre. "Est-ce que je t'ai dit que j'ai une soeur?" Ariane. Est-ce qu'ils en avaient parlé? Avec tout cela, Tim ne savait même plus s'ils avaient discuté des complications dans sa vie familiale mais au final, c'était peut être ce qui lui avait sauvé la vie, retrouver Ariane.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptySam 11 Avr 2020 - 1:12


Cette journée avec Tim et les petits semblait être exactement ce dont l'Anglaise avait besoin. Parce qu'elle se rendait compte qu'elle pouvait interagir avec des bébés sans se sentir coupable, et elle appréciait même cela. Peut-être que le fait que cette petite s’avérait être la fille de Tim jouait beaucoup dans la manière avec laquelle Alex se sentait avec elle. Et elle sentait Tim à ses côtés, jamais loin et sa présence avait toujours réussi à rassurer l'Anglaise. Il s'en sortait bien le Français, et finalement, peut-être qu'elle aussi pourrait s'en sortir. Elle y arrivait à ce moment précis, tenant Willow dans ses bras, tout en discutant de la paternité du brun. Il y avait des discussions qu'elle ne pensait jamais avoir, et celle là en faisait partie et pourtant tout cela semblait finalement assez logique. C'était Tim et Alex, et ils en étaient là aujourd'hui tout les deux. Se lançant véritablement dans leur vie d'adulte. Ils en avaient mit du temps pour grandir, du temps pour faire face à la responsabilité de ce nouveau rôle, mais ils y étaient maintenant. Adultes, père pour Tim, et futur mère pour Alex, et c'était une pensée foutrement étrange pour l'Anglaise qui gardait à l'esprit qu'elle avait en ce moment la responsabilité d'une vie à naître, mais aussi de la petite Willow, qui bougeait dans ses bras et qui l'obligeait à réellement se concentrer et à faire le vide dans ses pensées. Cette petite réussissait à calmer les pensées incessantes de l'Anglaise, et c'était assez incroyable. C'était bien la fille de son père. « Et tu sais que je rigole pas ! Willow va devenir ma nouvelle façon de me détendre ? » Surtout qu’elle ne pouvait plus réellement se détendre à la boxe, c’était un peu trop risqué comme activité pour son nouveau statut. Mais prendre Willow dans ses bras, ça elle pouvait et visiblement tenir ce bébé l’apaisait vraiment. Parce qu’elle recentrait les choses sur ce petit être et elle pouvait ainsi contrôler ses pensées parfois trop nombreuses. « Tu en as deux, tu peux me la laisser ? » Un véritable sourire sur son visage pour montrer qu'elle plaisante, mais ça Tim le sait. Il connaît Alex, comme Alex, le connaît et même si le temps a tenté de mettre à mal leur relation, ils étaient encore là tout les deux. A se parler de leurs projets, et de leurs histoires. Et Alex questionnait le Français sur sa vie, en tant que père, mais aussi sur sa vie avec Charlie, la mère des jumeaux. Cette femme pour qui Tim avait fuit à l'armée. « Et tu l’aimes toujours ? » Et c’était le genre de question indiscrète qu’elle n’aurait pas forcément posée Alex sauf que la c’était Tim. Et qu’entre eux il n’y avait pas de questions indiscrètes. Au fond elle savait la réponse, du moins elle pouvait lire dans les yeux du Français et déchiffrer le sourire qu’il avait sur le visage. Et si elle ne pouvait pas jurer qu’il aimait encore Charlie, Alex pouvait sentir au moins toute l’affection qu’il ressentait pour la mère de Willow et Gabriel. « Fais attention à toi quand même. » C’était plus fort qu’elle de toute façon. Elle se méfiait de Charlie. A tord ou à raison, on ne peut pas dire qu’elle lui avait laissé la moindre chance. Mais elle était du côté de Tim, toujours. Et s’il aimait cette femme, elle serait là pour le soutenir malgré tout, comme lui l'avait soutenu malgré tout ses mauvais choix. Et après un moment à échanger sur la grande nouveauté de la vie de Tim, le Français avait visiblement pas fini avec les révélations fracassantes. Alors comme ça, il avait une sœur ? « Non, non ! Tu me l’as pas dit ! » D’abord surprise puis curieuse. Tim avait un frère ça oui elle le savait mais une sœur ? C’était réellement nouveau ça et elle était plutôt bien placée pour savoir que ce genre de nouveauté dans une vie pouvait chambouler pas mal. « Comment ? Quand ? Qui ? » Trop de questions d’un coup de la part de l’Anglaise qui voulait tout savoir de la vie de Tim. « Comment tu gères ça ? » Et encore une fois au fond quelque soit l’épreuve qu’il était en train de vivre la seule chose qui comptait vraiment pour Alex, c’était Tim. Son ressenti, son bonheur. Elle le voulait heureux, et elle s’inquiétait pour lui parce qu’il avait toujours tout donné aux autres, sans forcément en garder pour lui. Et cette femme qui semblait débarquer de nul part, avait de quoi soulever des questionnements chez l’anglaise.  


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptySam 11 Avr 2020 - 1:45


Qu'est-ce qu'elle avait grandi, sa chère amie. Il s'imaginait encore la Alex apeurée de vivre sincèrement qu'il avait connu bien des années auparavant. Elle faisait tout trop vite à cette époque, sans faire attention aux conséquences, au fait qu'elle allait se brûler les ailes d'une manière ou d'une autre. Tim l'avait vue tant de fois se détruire, lui étant parfaitement impuissant face à sa détresse mais les choses changeaient peu à peu, le vent tournait mine de rien. Clarke conservait ses incertitudes bien évidemment, mais elle avait l'air assez forte pour les gérer sans avoir à quitter la vie qu'elle menait. Decastel était forcément fier du chemin qu'elle avait parcouru, tout comme il était admiratif de la voir prendre ses aises avec sa petite fille. Il n'aurait jamais pensé voir une telle image, lui qui ne s'était pas vu père de manière générale. De la même manière, il n'avait pas considéré qu'Alex puisse finir par être à l'aise avec un enfant dans les bras, pas avec le passif qu'elle avait et qui l'avait clairement traumatisée. Alex avait pris ses responsabilités au bout du compte, cela ne voulait pas dire qu'elle ne souffrait plus du tout de l'abandon de son enfant il y avait quelques années de cela, bien sûr que non, mais cela laissait croire qu'elle était prête à considérer le futur sous un angle optimiste et Timothy s'était battu d'arrache pied pour qu'elle en arrive là, justement. Il avait toujours été celui qui voyait le verre à moitié plein, elle le moitié vide et c'était cet équilibre entre eux qui faisait concorder leur amitié à merveille. Ils se rejoignaient toujours quelque part, dans un éclat de rire, comme celui que Tim laissa échapper quand Alex laissa entendre qu'elle était fort capable de kidnapper Willow pour son bien être personnel. "Je veux bien croire que l'avoir comme ça dans tes bras, ça t'apaisera toujours... Mais tu déchanteras peut être un tout petit peu quand elle pleurera pour X raison. Malheureusement, ma chère, je compte bien garder précieusement les deux. Je pensais pas en avoir déjà un il y a encore un an alors deux, qu'on me laisse profiter de ce cadeau. T'en fais pas, je te la laisserai à garder de temps en temps, tu t'es montré tellement enthousiaste que bon..." Clarke connaîtrait bien vite les mauvais côtés de la parentalité, à commencer par le manque flagrant de sommeil mais elle n'avait pas tellement besoin qu'on lui dise, elle avait juste à croiser le regard de Tim pour le comprendre. Cela dit, il était costaud et arrivait encore à en plaisanter, même s'il lui arrivait de dormir debout après quelques heures de travail, la malédiction de tout parent. Le sujet dériva bien vite vers sa vie privée, il fallait forcément parler de Charlie et Alex lui posa la fameuse question qui n'avait même pas besoin en réalité d'une réponse verbale. "Toujours. Même si j'ai essayé pendant un temps de me convaincre que c'était pas le cas." Il était retourné vers elle, non pas parce qu'il lui avait fait une promesse même si celle-ci existait toujours, mais simplement parce qu'il n'envisageait pas vraiment sa vie sans elle. Alex lui recommandait de faire attention et Tim lui accorda un franc sourire avant de lu annoncer la dernière concernant les multiples rebondissements dans l'affaire concernant son cher géniteur. Clarke en était forcément surprise, un peu comme lui quand il l'avait compris. "C'était il y a quelques mois. Je l'ai rencontrée dans un bar, totalement par hasard après qu'elle ait rencontré notre père... Elle s'appelle Ariane et ouais, elle aussi, elle a été abandonnée par ce salopard. Du coup, on a sympathisé et elle est juste géniale. C'était pas simple au début parce que ça a remué des choses mais mon enfoiré de père aura au moins fait quelque chose de bien." Sans en avoir connaissance, évidemment. Timothy aurait peut être dû le remercier d'en avoir rien à faire des mômes qu'il semait sur son chemin mais il n'avait franchement pas envie de le rencontrer. "Et j'ai démissionné de l'armée aussi. Je compte bosser sur mes fleurs là tout en travaillant dans une librairie. Oui, ça fait beaucoup de changements. Et toi, rien de nouveau depuis tout ce temps?" Parce que Tim, lui, avait peut être vécu trois vies en une en l'espace de seulement quelques mois. Et là, il méritait clairement une petite pause.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
A double dose of happiness ¤ Alex Y4a8
POSTS : 23260 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

A double dose of happiness ¤ Alex 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

A double dose of happiness ¤ Alex Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

A double dose of happiness ¤ Alex 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyVen 17 Avr 2020 - 19:44


Levant les yeux vers Tim, comme pour savoir s’il plaisantait ou pas. « Ah parce qu’un bébé ça pleure sans raison ? Je croyais que c’était toujours pour une raison. Genre la couche ou le biberon. » Et visiblement les livres qu’elle avait acheté ne serait vraiment pas de trop pour elle. « Mais c’est avec plaisir que je la garderai, et puis c’est Caleb qui sera content, ça nous fera un entraînement. » Oui peut être que réduire Willow à un exercice ou à un entraînement n’était pas rassurant pour Tim. « Je te promets qu’il est plus doué que moi. » Et ça au fond c’était clairement pas dur mais garder Willow pouvait clairement être une bonne idée pour se rassurer, ou paniquer encore plus. Et Alex se jurait à elle même de se plonger avec toute son attention dans les livres de grossesse et de naissance qu’elle avait acheté, parce que clairement elle avait besoin de tout les conseils du monde pour compenser son incompétence, et calmer ses doutes. Et peut être qu’elle était encore une fois en train de se dévaloriser mais elle était vraiment novice en la matière. Mais finalement avec la petite dans les bras, elle s’en sortait pas trop mal. Et si tenir un bébé pouvait sembler être d’un banal pour le commun des mortels, pour elle se sentir à l’aise avec un bébé dans les bras avait tout un autre sens. Elle souriait à la petite qui jouait avec ses doigts et oubliant presque que tout ceci était à la fois rassurant et totalement étrange, elle questionnait Tim sur les autres aspects de sa vie. Et le cas Charlie avait forcément était abordé, parce qu'Alex s'inquiétait pour Tim. Elle voulait qu'il soit heureux, parce qu'il avait plus que quiconque le droit au bonheur après tout ce qu'il avait vécu. Et l'Anglaise devait se résigner, celle qui pouvait le rendre heureux était aussi celle qui lui avait fait le plus de mal. Comme une impression de déjà vu pour elle, et elle avait eu l'opportunité d'avoir une deuxième chance auprès de Caleb, alors si Tim voulait donner une seconde chance à Charlie, elle espérait seulement que la mère de Willow et Gabriel, saisirait cette chance sans blesser le Français. Une dernière recommandation, une dernière demande pour qu'il pense à prendre soin de lui et Timothy avait abordé un tout autre sujet, une autre raison de s'inquiéter pour lui, avec l'arrivée dans sa vie d'une demi-sœur. Mais Tim semblait serein quand il parlait de sa rencontre avec cette fameuse sœur, Ariane. Elle était géniale, c'était les mots de Tim, alors Alex se contentait de ça, espérant secrètement que cette femme n'était pas en train de profiter de la gentillesse du Français. Elle savait comme ce genre d'annonce dans une vie pouvait chambouler et elle espérait vraiment que Tim soit prudent, lui qui avait toujours subir le manque d'une famille. Et, si lui était du genre optimiste, à voir la beauté du monde, Alex n'était pas comme lui et elle savait surtout que Tim pouvait donner sans compter, sans se ménager et c'était suffisant pour qu'elle se sente méfiante un peu plus, là ou lui l'était parfois pas assez. Mais, elle n'avait pas envie de gâcher le moment en partageant tout ses doutes, et de toute façon elle ne pouvait pas s'en prendre à toutes les personnes qui venaient dans la vie de Tim, elle l'avait déjà fait une fois, et clairement ça n'avait pas été une grande réussite. « Tu sais ou il habite ton père alors ? Tu vas le voir ? » Et à défaut de partager ses doutes sur cette demi-sœur, elle osait évoquer ce père qui avait abandonné lâchement ces enfants aux mains d'une femme complètement folle. Sans trop savoir ou Tim en était réellement avec ses parents, de toute façon c'était encore un sujet compliqué pour lui comme pour elle. Et remontant le fil de leur derniers mois loin l'un de l'autre, Alex apprenait avec soulagement qu'il avait quitté l'armée. Et ça finalement c’était la meilleure nouvelle qu’il pouvait lui annoncer. Comme si enfin Tim était revenu à la raison et qu’elle n’avait plus à s’inquiéter pour lui. Enfin c’était en théorie, parce qu’elle continuerait à s’inquiéter pour le trop idéaliste Timothy, pour le trop doux frenchie qu’elle avait rencontré il y avait plus de 10 ans de ça. Mais les fleurs et les bouquins c’était déjà bien plus son élément et elle ne risquait pas de le voir être broyé par une machine comme l’armée. « Tu sais que tu m’as vraiment fais peur en t’engageant dans l’armée. » Il le savait sans doute vu la violence avec laquelle elle avait réagit en apprenant cette nouvelle mais désormais c’était derrière eux et Tim avait renoncé à ce projet fou pour le plus grand plaisir d'Alex finalement. Et du reste des proches de Tim sans doute. Et après avoir fait état de sa vie mouvementé, il avait tout naturellement questionné Alex, demandant sans doute une rapide mise à jour. Et la nouveauté dans sa vie ce n'était pas ce qu'il manquait, mais la nouveauté la plus importante était sans doute, qu'elle semblait un peu plus sereine et posée. « Ces derniers temps je me questionne sur pleins de choses mais au fond j’ai toujours la sensation que quoiqu’il m’arrive je pourrais toujours m'en sortir. C’est bizarre hein ? » Oh oui c'était bizarre surtout pour elle. Elle ne pouvait pas vraiment lui parler de toutes ses craintes et ses questionnements réels. Mais au delà de ses doutes, si elle pouvait parfois avoir l’impression de se perdre un peu dans ses pensées elle revenait toujours à l’essentiel. A son essentiel et elle se sentait calme et apaisée. « J’ai passé un mois dans un centre, je suis sobre, j’ai commencé une thérapie la bas et je suis vraiment bien avec Caleb. Je crois que j’ai plus vraiment peur parce qu’il est à mes côtés. » Et elle parlait de Caleb avec émotions. Mais elle le pouvait avec Tim. Déjà à l’époque il avait été là quand Alex était tombée follement amoureuse de cet Australien. Sans retenu, avec une intensité qu'elle n'avait pas vraiment compris, vivant juste les choses à fond avec lui. Et dix ans plus tard, elle parlait de lui avec des étoiles dans les yeux. « Si tu es bien avec Charlie et que tu l’aimes, bats toi pour elle et donne lui une chance de s’améliorer à tes côtés. » Et c'est qu'elle devenait sentimentale, prenant presque le partie de Charlie pour laquelle elle n’avait pourtant aucun estime. « Et sinon puisque tu parlais des parents absents, j’ai revu mon père, figure toi que lui aussi avait laissé derrière lui un autre enfant. Et ma mère était au courant pendant tout ce temps. J’ai hérité d’un dossier complet sur la vie d’un demi-frère. » Et elle lâchait l’information comme s’il s’agissait d’un truc banal mais au fond, Tim venait de lui parler de sa demi-sœur. Alex avait un demi-frère, qu’elle avait rencontré mais elle n’en parlait pas, ou très peu, à part quand elle était bourrée mais ça ne risquait plus de lui arriver. « Je l’ai retrouvé dans le but de me venger de mon père, je sais c’est pas glorieux. Mais tu sais comme je le déteste. » Elle soupirait, en pensant à la relation qu’elle avait avec son père sentant qu’elle s’énervait malgré elle en évoquant tout ça. Une chose que la petite avait dû sentir puisqu’elle s’agitait légèrement dans les bras d’Alex qui la regardait avec les sourcils froncés de peur d’avoir fait quelque chose de mal. Elle se levait prenant la petite contre elle tout en la berçant sans même savoir si ce qu’elle faisait été bien ou non. « Enfin bref voilà les nouvelles chez moi. » Et elle avait envie de lui hurler qu’elle était enceinte mais elle ne disait rien. Elle n’en parlait pas, à personne. Pas même à Tim attendant de pouvoir le dire sans risque, c'était son côté peut-être pessimiste qui s'exprimait mais elle lui dirait, dès qu'elle le pourrait elle se précipiterait chez lui, prendrais dans ses bras Willow et elle lui dirait tout ce qu'il se passe dans sa vie, parce qu'elle savait qu'il serait heureux pour elle. Mais pour le moment, elle se contentait de tenir la petite fille, tout en la berçant et se déplaçant un peu dans l'appartement.


@Timothy Decastel



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

A double dose of happiness ¤ Alex Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex EmptyVen 17 Avr 2020 - 23:27


Il s'amusait de la voir aussi enjouée à l'idée de garder son enfant, certainement parce que la voir aussi heureuse n'avait pas été aisé à obtenir pour Tim. Il l'avait vue lutter contre elle-même si longtemps, se sentant clairement impuissant face à son malheur, lui qui ne voulait surtout pas la laisser tomber malgré tout ce qui pouvait arriver. Il était loyal, Decastel, et c'était pour cette qualité qu'on lui avait fait tant de louanges lorsqu'il était encore à l'armée parce qu'il n'était peut être pas le meilleur avec une arme à feu dans la main mais il aurait toujours fait n'importe quoi pour empêcher à un camarade de se blesser, voire pire. Timothy avait un sens de sacrifice clairement exacerbé, ce qui pouvait lui porter préjudice dans certaines situations mais c'était aussi ce qui le portait aux nues car il avait bien du mal à laisser tomber les gens qui comptaient. Alex avait toujours fait partie de cette catégorie, même après qu'elle l'eut abandonné, même après leur dispute lorsqu'il était parti pour Kapooka, il n'avait pas douté une seule seconde de leur amitié. Entre eux, c'était une évidence depuis les premiers jours et ce, même quand les moments avaient été douloureux. Tim avait eu mal bien sûr, plus souvent qu'il n'aurait dû mais il savait que tout cela avait valu le coup quand il la voyait dans cet état d'épiphanie, prête à faire la baby-sitter pour Willow en compagnie de Caleb. "T'apprendras très vite qu'un bébé est un océan de secrets, tu l'auras nourri, lavé, joué un peu qu'il y aura encore des pleurs mais c'est cet apprentissage qui vaut le coup... Et j'ai aucun doute que t'y arriveras, ainsi que Caleb." Il était courageux et patient, l'australien, alors il était évident qu'il saurait comment apaiser les crises existentielles de Clarke quand il le faudrait. Tim, en tout cas, pouvait en sourire parce que cette rencontre entre les deux filles était une véritable réussite, Alex n'étant apparemment pas prête à remettre la petite dans son berceau, une jolie image de communion aux yeux de Decastel alors qu'il suivait les dires de son amie. Elle avait tant à lui dire sur les derniers mois qui s'étaient écoulés, eux qui n'avaient pas pu se côtoyer autant qu'ils l'auraient voulu à coup sûr. "Non et je crois que je veux pas savoir... Je suis content, en tout cas, que tu vois les choses comme ça maintenant. J'ai attendu ce moment longtemps, de te voir autant heureuse, y a rien de mieux, vraiment." Et Timothy le pensait sincèrement, il avait toujours été spontané de toute façon, encore plus avec les gens dont ils se sentaient proches et Alex avait toujours été une partie intégrante de sa vie morne et certainement misérable. Il finit par relever les sourcils en entendant cette histoire de demi frère, il en avait apparemment raté des épisodes dans la vie de l'anglaise. "Attends, ton demi-frère? Et il est comment? Raconte un peu tout ça, ça a l'air d'être compliqué à vivre..." Elle voulait se venger de son père et Tim ne pouvait que la comprendre après tout ce qu'il avait vécu de son côté. A croire que les géniteurs étaient une plaie sur cette planète et qu'il était plus aisé de s'en sortir quand on n'en avait pas eu, un comble. "Elle veut pas de moi alors, on verra." Il n'avait pas spécialement envie d'en rajouter une couche: ce qui importait, c'était qu'ils tissaient un lien important pour l'éducation des enfants et Tim y tenait vraiment. Le reste, il faudrait laisser l'avenir en décider. "Des sacrées nouvelles. Tu crois qu'on va avoir une vie normale à un moment?" Il eut un léger rire en observant Alex bercer Willow d'un bout à l'autre de la pièce. Elle se débrouillait beaucoup mieux qu'elle ne devait le penser mais Tim ne voulait pas l'intimider en lui annonçant, il préférait ne rien dire et sourire en la regardant faire, une question d'instinct assurément.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

A double dose of happiness ¤ Alex Empty
Message(#) Sujet: Re: A double dose of happiness ¤ Alex A double dose of happiness ¤ Alex Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

A double dose of happiness ¤ Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-