AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Aide les nouveaux à se sentir chez eux
Deviens parrain et viens aux prochaines soirées cb d'intégration.
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-50%
Le deal à ne pas rater :
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
60 € 120 €
Voir le deal

 The Judge [Ellie&Raphael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
The Judge [Ellie&Raphael] Homr
POSTS : 3009 POINTS : 675

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : The Judge [Ellie&Raphael] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

The Judge [Ellie&Raphael] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

The Judge [Ellie&Raphael] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyLun 3 Aoû 2020 - 19:11



L’ambiance durant le cours est plus morose que d’habitude. Le groupe d’élèves semble moins enthousiaste que d’habitude mais Raphael pense savoir ce qui les rend si lunatiques. Dehors, le soleil plonge encore Brisbane sous un voile jaune et les enfants ont été enfermés toute la journée assis derrière leur pupitre. Ils doivent avoir envie de sortir et de profiter du reste de la journée chaude plutôt que de sentir l’air climatisé de la salle leur dresser les poils des bras. « Restez attentifs, ça fait trois fois qu’on recommence le mouvement. » Lance le professeur en tentant d’attirer l’attention de ceux qui ont rivés leurs yeux vers la fenêtre qui leur offre une vue splendide sur la cour extérieure, aussi verte qu’elle peut l’être. Il fait claquer ses doigts pour sortir Julia de sa rêverie et elle pivote rapidement la tête vers lui, surprise. « Mais monsieur, il fait tellement beau dehors. » Elle trépigne sur un ton suppliant. La poitrine de Raphael se gonfle au maximum de sa capacité et il expire tout l’air par ses narines dans un soupir. « Il y en a d’autres qui en ont marre et qui veulent sortir ? » Quelques élèves, les moins passionnés, lèvent le doigt. La plupart d’entre eux sont ceux qui ont été inscrits de force par leurs parents qui voulaient les investir dans une activité parascolaire. « Bon. » Marmonne Raphael en jetant un coup d’œil à sa montre. Il ne reste que dix minutes au cours et il conçoit qu’il pourrait les laisser partir plus tôt aujourd’hui. Il faut dire que lui-même a envie de sentir le soleil sur son visage. Il se dirige alors vers sa radio pour l’éteindre. « C’est bon, ce sera tout pour aujourd’hui. On se revoit jeudi, n’oubliez pas de dîner ou de prendre une collation avant de venir. » Il n’a pas envie de s’occuper d’une autre chute de pression : il ne possède pas de diplôme en médecine, seulement la formation pour venir en aide à celui qui s’est déjà évanoui. Retrouvant son banc devant la classe, il se déchausse en gardant un œil attentif sur les élèves qui quittent la salle en troupeau et il remarque la présence d’une jeune fille qui n’a pas l’impression d’avoir déjà vue ici. Du moins, elle n’a jamais participé à l’un de ses cours. Pourtant, cette dernière, posée le dos contre une case, se permet de regarder de haut l’un de ses petits danseurs. Il remarque facilement, dans la gestuelle du jeune de douze ans, qu’il craint de trop approcher de cette fille à l’allure intimidante. Intimidante pour ses élèves, mais pas pour lui. « Hey ! » Il lance en se redressant pour venir à sa rencontre, la rattrapant juste avant qu’elle ne tourne les talons. Il tente de capter son regard et d’y encrer le sien. « Qu’est-ce que tu fais ici à cette heure ? » Son ton n’est pas encore autoritaire. Il préfère rester neutre avant de monter sur ses grands chevaux. Il ne sait pas ce que l’adolescente vient faire ici et il ne peut rien assumer. Seulement, il l’a vue dévisager le jeune garçon au comportement plutôt soumis et ce n’est pas le genre d’attitude qu’il souhaite encourager. Il a lui-même été victime de harcèlement et il peut reconnaître ceux qui le vivent à leur tour. « L’heure des cours est terminée et tu n’es pas inscrit au mien. » Elle n’a pas le droit de se trimbaler comme ça dans les corridors à cette heure. Ce n’est habituellement pas le rôle de Raphael de jouer à la police mais il n’a pas pu s’en empêcher après avoir capté son attitude du coin de l’œil.  

@Ellie Epstein Et voilà, hésite pas à me dire s'il y a quoi que ce soit ! :l:


The Judge [Ellie&Raphael] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans (02/05)
STATUT : et j'ai des centaines de flèches dans le coeur, et j'ai des millions d'envie de te plaire.
MÉTIER : dernière année de lycée. absentéisme, sanctions, démotivation. bientôt la liberté.
LOGEMENT : #257 bayside (une jolie baraque) avec son vieux.
The Judge [Ellie&Raphael] 6ecc66b20cae8ba449681c959c81994761c074c8
POSTS : 534 POINTS : 720

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The Judge [Ellie&Raphael] UA5Y2N55_o
JACK#1 - My father was a gamblin' man down in New Orleans, now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he's satisfied is when he's on a drunk.

The Judge [Ellie&Raphael] TnDswF9
RIVER#1 - You got troubles, and I got 'em too, there isn't anything I wouldn't do for you, we stick together and we see it through 'cause you've got a friend in me.

The Judge [Ellie&Raphael] 6jFGYHlI_o
COSIMO#1 - And if you have a minute, why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

12 - RELLIE#1, COSIE#1, JILL#1, EPSTEINS (fb), AUDEN#1, RAPHAEL#1, MOLLY#1, MARTIN#1, BAILEY (purge), NOA#1, CALLEN#1, ANASTASIA#1
RPs TERMINÉS : DYLANE#1, ELISE#1
AVATAR : Dafne Keen
DC : Je suis saine d'esprit !
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32289-dans-la-merde-on-finira-tous-seuls-et-depasses-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t32629-dans-la-forme-de-ces-etoiles-je-cherche-ton-corps-qui-brille https://www.30yearsstillyoung.com/t32816-ellie-epstein

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 23:37



La journée a été longue, très longue. Ça fait un an que son père et elle ont emménagé en Australie, et le peu qu’on puisse dire, c’est qu’Ellie ne parvient pas à s’y habituer. Parce qu’en plus d’un déménagement qu’elle n’a pas apprécié, il a aussi fallu qu’elle intègre un nouvel établissement scolaire… Un établissement scolaire qu’elle n’aime pas. Un collège avec des profs qu’elle n’aime pas, avec des cours qui ne la motivent pas… Un an plus tard, non, elle ne parvient pas à s’y faire. Bien sûr, elle s’est fait quelques amies, mais l’envie de rester chez elle demeure quelque chose de très important pour elle, même si elle se doute qu’avec son père, c’est peine perdue.


Faut qu’elle s’y fasse. L’Australie, c’est maintenant son nid douillet, celui qu’elle doit se forcer à accepter. La qualité de ses résultats scolaires est descendue en flèche lorsqu’Ellie apprit pour le cancer de Jude et n’est jamais remontée depuis. Ellie est capable de mieux. C’est ce que tous ses profs répètent, c’est ce qu’ils lui disent tous bien qu’elle ne veuille pas l’accepter… Les cours, ça la blase. Elle en a marre d’y passer ses journées. Et son seul souhait, c’est d’enfin quitter le collège pour passer aux années lycée et enfin faire ce qu’elle veut… bien qu’elle ait encore aucune idée de ce que c’est.

Il est tard. Pas si tard que ça, mais elle devrait déjà être chez elle. Les couloirs du collège sont déserts lorsqu’elle quitte la classe de sa professeure de science-physiques avec son sac sur l’épaule et un air dégoûté sur la figure. Elle serait rentrée une heure plus tôt si elle avait rendu ce foutu devoir de physique, celui qui était censé compter comme étant la dernière note mais surtout la plus importante de son semestre. Ses devoirs, elle les fait jamais… et quand elle prend le temps de les rendre, c’est parce qu’elle a trouvé un larbin pour le faire ou que l’une de ses amies lui a gentiment filé ses notes.

Elle déambule dans ces couloirs silencieux, s’approche finalement de son casier pour venir y déposer le livre qui lui a servi à faire ce fameux devoir qu’elle n’avait pas rendu et qu’elle a été obligée de faire durant la dernière heure. Ses professeurs ont beau en avoir marre de son comportement, ils semblent tous vouloir la pousser dans la bonne direction… mais ça, elle ne s’en rend pas compte. À ses yeux, ils veulent juste tous lui faire chier.

L’adolescente ouvre son casier, y jette son manuel avec colère avant de claquer la porte de son casier pour s’y adosser. Une fanfaronnade de collégiens sort de la salle de sport, l’une des seules salles de cours qu’elle fréquente réellement et qu’elle ne sèche d’ailleurs jamais. Elle les observe curieusement, les bras croisés, jusqu’à remarquer avec surprise un élève qu’elle connait très bien. Il est un peu la raison pour laquelle elle a rencontré ses amies actuelles. À la rentrée dernière, elle a vu un groupe de filles se moquer d’un petit blond en collants. Elle était seule, elle avait personne… elle a naturellement fait une blague à ce sujet et elle s’est faite remarquer… Le truc, c’est que ça a continué au point où, à chaque fois qu’elles le croisent, elle se moquent de lui. Sans raison, juste parce qu’elles veulent se marrer.

Elle le surveille d’un regard noir, Ellie, un sourire moqueur au bout des lèvres. Et bien qu’elle ne soit pas naturellement du genre à harceler des gamins, elle aime cet air apeuré qui se dessine sur son visage. La brune le regarde passer avant d’enfin se redresser, prête à quitter l’établissement quand un adulte vient à sa rencontre et l’interpelle.


L’adolescente se retourne, découvrant un professeur qu’elle n’a jamais vu auparavant. Un professeur plutôt jeune, remarque-t-elle. Bien plus jeune que la plupart des enseignants qu’elle a elle, en tout cas. Elle lève le regard vers lui, l’analyse. « Je sors de colle. C'est quoi le problème ? » lui répète-t-elle le plus naturellement possible, répondant à une question qu’elle trouve tout à fait injustifiée… qu’est-ce que ça peut bien lui faire, honnêtement ? Il est prof ou surveillant de couloirs ?

Pourtant, celui-ci semble (surprenamment) lui tenir tête. Il commence à faire sombre à l’extérieur, il est vrai qu’habituellement elle ne devrait pas être là… mais c’est pas sa faute. C’est comme ça. « Je sais bien, ouais… ‘faut aller dire ça à ma prof de science physique puisqu’elle a pensé que ce serait cool de me forcer à faire un devoir de merde en fin d’aprem. » Elle secoue la tête, Ellie. Elle roule même des yeux, sur le point de ricaner. « Et heureusement que je suis pas inscrite au vôtre… Les tutus, les petits collants roses et les pirouettes de petites fragiles, c’est pas mon délire. Je préférerais encore mourir cinq fois que de me balader en train de porter l’un de ces trucs. » La provoc', c'est son truc... et c'est sûrement ce qui lui vaut toutes ces convocations, ces avertissements dans son carnet. Cette simple rencontre lui permet d’affirmer une nouvelle fois que tous les professeurs qu’elle connait sont chiants à mourir. Les jeunes aussi, visiblement.

Sous les yeux du danseur, elle se tourne vers son casier pour vérifier qu’elle l’a bien fermé avant de tourner les talons et de s’en aller, sans dire un mot... Une heure de plus passée dans cet enfer, c'est amplement assez.




My mother, she made me proud.
She was fierce, she was strong, she wasn’t simple. She was crazy and sometimes she barely slept. She always had something to say. She had flaws and that was okay. And when she was down, she got right back up. She was a beast in her own way, but one idea described her best. She was unstoppable and she took anything she wanted with a smile.

The Judge [Ellie&Raphael] 2QETHTm
The Judge [Ellie&Raphael] 3hTlL0Y
The Judge [Ellie&Raphael] 3jUJS11
The Judge [Ellie&Raphael] 317qOnL

Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
The Judge [Ellie&Raphael] Homr
POSTS : 3009 POINTS : 675

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : The Judge [Ellie&Raphael] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

The Judge [Ellie&Raphael] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

The Judge [Ellie&Raphael] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyVen 7 Aoû 2020 - 17:41



« Je sors de colle. C'est quoi le problème ? » Il n’y aurait aucun problème s’il ne l’avait pas aperçue du coin de l’œil alors qu’elle toisait l’un de ses élèves comme s’il n’était qu’une anomalie face à elle. Il connait un peu trop ce sentiment de ne pas se sentir à sa place, de subir toute la journée les moqueries des autres et de se sentir en sécurité seulement une fois que la cloche de l’école sonne en après-midi pour annoncer la fin de la journée. Il a passé trop de temps à pleurer sous ses draps pour ne pas réagir quand il est témoin de ce genre de comportement discriminatoire. Personne ne fait de mal à ses élèves. « Oh, il n’y a pas de problème. » Qu’il commence en croisant ses bras sur sa poitrine, un sourcil soulevé. « Tu peux te retrouver en colle autant que tu le veux mais est-ce vraiment nécessaire de regarder de haut les autres élèves ? » Il n’en a rien à faire de son succès scolaire, à vrai dire. Il n’est pas comme les professeurs qui souhaitent le succès de leurs élèves dans toutes les matières. Lui, il veut que les enfants soient épanouis, par le biais des résultats dans le bulletin ou par celui de la passion. Il est là pour offrir l’occasion à ces élèves de dépenser leur énergie avant de rentrer chez eux le soir. La jeune fille lui tient tête mais elle ne réussira jamais à déstabilisé celui qui connait toutes les techniques et toutes les magouilles qu’utilisent les adolescents rebelles pour arriver à leurs fins. Il a le double de son âge, probablement plus, et fait le double de sa taille. Il pourrait la faire disparaître en plaçant son index devant son visage. « Et heureusement que je suis pas inscrite au vôtre… Les tutus, les petits collants roses et les pirouettes de petites fragiles, c’est pas mon délire. Je préférerais encore mourir cinq fois que de me balader en train de porter l’un de ces trucs. » Esquissant un sourire, il la dévisage en abordant l’une de ces expressions qui signifie : vraiment ? Son commentaire le fait plutôt rire parce que les temps n’ont pas changé. Les danseurs sont encore perçus comme des fragiles aux tutus roses même vingt ans plus tard. Cela défait complètement la crédibilité de l’expression « c’était mieux avant » parce que, non, c’était identique. Seulement, aujourd’hui, les enfants ont les réseaux sociaux pour balancer des insultes sans avoir besoin de faire preuve de courage. Parce que c’est tellement plus facile d’insulter quelqu’un en portant un masque. « Tu sais, habituellement, les gens menacent ceux dont ils ont peur. C'est une sorte de moyen défense, on voit ça souvent chez les animaux. » qu’il lance alors que la jeune adolescente trace son chemin dans le couloir pour éviter de parler plus longtemps. Mais il continue, l’arrêtant dans sa lancée, parce qu’il a besoin de lui glisser une leçon entre les deux oreilles. « Tu n’aurais pas peur d’un petit garçon fragile en tutu rose, dis-moi ? » Il penche la tête sur le côté, les paupières plissées, arborant le faciès d’un inspecteur en plein interrogatoire. Il veut la faire réagir, attirer son attention, l’empêcher de s’en tirer sans représailles. Il n’est qu’un professeur d’activités parascolaires, après tout. Il ne veut pas faire de mal, il veut simplement changer les choses.


The Judge [Ellie&Raphael] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans (02/05)
STATUT : et j'ai des centaines de flèches dans le coeur, et j'ai des millions d'envie de te plaire.
MÉTIER : dernière année de lycée. absentéisme, sanctions, démotivation. bientôt la liberté.
LOGEMENT : #257 bayside (une jolie baraque) avec son vieux.
The Judge [Ellie&Raphael] 6ecc66b20cae8ba449681c959c81994761c074c8
POSTS : 534 POINTS : 720

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The Judge [Ellie&Raphael] UA5Y2N55_o
JACK#1 - My father was a gamblin' man down in New Orleans, now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he's satisfied is when he's on a drunk.

The Judge [Ellie&Raphael] TnDswF9
RIVER#1 - You got troubles, and I got 'em too, there isn't anything I wouldn't do for you, we stick together and we see it through 'cause you've got a friend in me.

The Judge [Ellie&Raphael] 6jFGYHlI_o
COSIMO#1 - And if you have a minute, why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

12 - RELLIE#1, COSIE#1, JILL#1, EPSTEINS (fb), AUDEN#1, RAPHAEL#1, MOLLY#1, MARTIN#1, BAILEY (purge), NOA#1, CALLEN#1, ANASTASIA#1
RPs TERMINÉS : DYLANE#1, ELISE#1
AVATAR : Dafne Keen
DC : Je suis saine d'esprit !
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32289-dans-la-merde-on-finira-tous-seuls-et-depasses-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t32629-dans-la-forme-de-ces-etoiles-je-cherche-ton-corps-qui-brille https://www.30yearsstillyoung.com/t32816-ellie-epstein

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptySam 8 Aoû 2020 - 12:31



Le collège, cette arène de gladiateurs. On y trouve tous types de combattants. Ceux qui veulent donner une image équivalente à la perfection à tous leurs professeurs, ceux qui aiment s’asseoir au bout de la classe et ne pas se faire remarquer… puis il y a aussi l’équipe des harceleurs. Ceux qui aiment s’en prendre aux plus faibles, aux plus jeunes, à ceux qui n’ont pas la force de leur répondre comme il le faudrait. Ellie pense-t-elle appartenir à cette catégorie d’élèves ? Pas spécialement. Pourtant, elle est bien consciente de ce qu’ils font au petit danseur dont elles aiment se moquer à chaque fois qu’elles le croisent dans les couloirs… « J’ai regardé personne de haut, moi… ? J’vois même pas de quoi vous parlez. » Elle nie les faits. Est-ce vraiment la raison pour laquelle il est venu à sa rencontre ? Parce qu’il l’a vue en train de jeter un mauvais regard à l’un de ses élèves, et pas seulement parce qu’elle trainait dans les couloirs après ses heures de cours ?

Elle fronce les sourcils, Ellie. S’il y a bien quelque chose qui l’énerve, c’est qu’on se mêle de ses affaires. Encore plus lorsqu’il s’agit de professeurs qu’elle n’a même pas en cours. Qu’est-ce que ça peut lui faire qu’elle l’ait mal regardé ? Ça l’a tué ?

Il la regarde de cet air sérieux qui lui provoque un sourire narquois. Il est jeune, il a la même allure frêle que ce gamin dont elle aime se moquer… S’il essaie de lui mettre la pression ou même de se faire respecter, ça n’arrivera pas. La danse… sans rire ? S’il faisait de la boxe, peut-être que ça aurait pu attirer sa curiosité… mais de la danse classique, bordel de Dieu. Elle ose s’en moquer parce que c’est connu, ‘faut vraiment être un garçon sensible, un peu efféminé pour faire de la danse. Et rien que ces idées permettent à Ellie de relâcher le peu de pression qu’elle ressentait parce qu’au fond, elle sait qu’elle ne risque rien.

Elle commence à tourner les talons. Pas question qu’elle passe une minute de plus dans les parages. L’adolescente doit rentrer, retrouver la froideur, le silence pesant du domicile qu’elle partage avec son père. Mais ce à quoi elle ne s’attend pas, c’est qu’il se décide soudainement de la suivre tout en déblatérant des paroles qui se mettent à la faire rire… au même niveau qu’un « qui aime bien châtie bien ».

Sans même qu’elle comprenne comment, il passe près d’elle puis vient se poser en plein milieu du couloir, l’arrêtant dans sa lancée. L’adolescente le dévisage, lâche un bref soupir… C’est pas qu’elle aime pas discuter avec lui, mais cette petite discussion l’ennuie. « Comment vous voulez que j’aie peur de lui ? » Elle roule une nouvelle fois les yeux, secoue la tête. « Il… Il est petit, il est maigre et il baisse les yeux lorsqu’il nous voit. » Elle ne veut pas se moquer de lui, c’est juste vrai. « Il fait peur à personne, ce p’tit mongole. Il a une allure de coton-tige. » Puis s’il lui faisait peur, est-ce que ce serait pas plutôt elle qui baisserait les yeux lors de chacune de leurs rencontres ?

Les secondes passent. Elle sent son téléphone qui vibre dans la poche de sa veste… « C’est vraiment pas que vous m’ennuyez, mais j’ai pas que ça à faire. Si vous voulez me sanctionner parce que j’ai regardé Billy Elliot dans un couloir, j’m’appelle Ellie Epstein. » Elle balance ça sur un ton d’une normalité monstre. Comme si elle y était habituée, comme si elle n’avait pas conscience de l’importance de la situation et qu’elle s’en foutait totalement… ce qui est un peu le cas, au fond.

« Vous avez qu’à aller le dire à la CPE. Elle me convoquera dans son bureau, elle m’donnera une heure de colle avec une sanction de merde… puis elle appellera mon père, mais il répondra pas parce que j’lui ai donné un numéro bidon. » La routine, elle la connait par cœur, malheureusement.




My mother, she made me proud.
She was fierce, she was strong, she wasn’t simple. She was crazy and sometimes she barely slept. She always had something to say. She had flaws and that was okay. And when she was down, she got right back up. She was a beast in her own way, but one idea described her best. She was unstoppable and she took anything she wanted with a smile.

The Judge [Ellie&Raphael] 2QETHTm
The Judge [Ellie&Raphael] 3hTlL0Y
The Judge [Ellie&Raphael] 3jUJS11
The Judge [Ellie&Raphael] 317qOnL

Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
The Judge [Ellie&Raphael] Homr
POSTS : 3009 POINTS : 675

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : The Judge [Ellie&Raphael] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

The Judge [Ellie&Raphael] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

The Judge [Ellie&Raphael] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptySam 8 Aoû 2020 - 22:55



Des enfants, il en rencontre tous les jours. Il voit des tempéraments de toutes les couleurs, des plus timides aux surexcités qu’il faudrait immobiliser avec un tracteur pour qu’ils arrêtent de courir dans tous les sens. Il a été témoin de premiers cœurs brisés, de premiers échecs scolaires mais il y a une chose à laquelle il n’avait jamais assisté depuis qu’il travaillait quatre soirs par semaine dans cette école : les intimidateurs. Ceux qu’ils connaissaient seulement quand il était leur victime. Ce genre d’agissement ne se fait pas devant les yeux des professeurs. Les gamins sont futés, en un sens. Ils savent que ce qui ne sera pas vu ne sera jamais puni. Mais cette adolescente a fait erreur en pensant que personne ne verrait ce regard sombre qu’elle a lancé au jeune garçon qui n’a fait que baisser la tête pour éviter de souffrir. Raphael n’a pas l’intention de la laisser filer entre ses doigts maintenant qu’il a mis la main sur elle – dans le sens figuratif, il n’a pas le droit de la toucher et il a toujours respecté les règlements, le jeune professeur. « J’ai regardé personne de haut, moi… ? J’vois même pas de quoi vous parlez. » Il ne la laisse pas s’enfoncer plus profondément dans son mensonge, il l’arrête tout de suite : « Tu mens très mal. Ton nez vient de s’allonger de plusieurs centimètres. » Et il pointe le centre de son visage pour lui faire remarquer – même si, bon, ils ne sont pas dans une conte pour enfants et la jeune n’est pas une marionnette en bois.  

« Comment vous voulez que j’aie peur de lui ? » Il l’écoute d’une oreille, laissant ses jugements passer par-dessus sa tête sans s’y attarder trop longtemps. Les adolescents sont comme ça, malheureusement. Ils n’ont pas encore la maturité de comprendre que la différence ne fait pas d’un autre un ennemi.  « Il fait peur à personne, ce p’tit mongole. Il a une allure de coton-tige. »  Levant le doigt, sévère, il l’arrête immédiatement avant qu’elle ne se permette de sortir un autre terme de son dictionnaire de la vulgarité. « Les mongols sont les habitants de la Mongolie, tu serais peut-être au courant si tu gardais ta tête dans tes manuels de géographie plutôt que de la lever pour dévisager un garçon plus petit que toi. » Évidemment, il sait que c'est aussi une insulte. Mais il préfère jouer au con pour simplement la faire réagir. Il reprend pour lui faire comprendre le sens qu’il voulait donner à sa première hypothèse. « En effet, il n’a pas la carrure pour faire peur à une fille comme toi. Peut-être que tu crains quelque chose d’autre mais je ne suis pas ton psy alors je vais te laisser y réfléchir seule. Il finit par hausser les épaules. Au fond, il ne voulait que la déstabiliser un peu pour lui faire comprendre que ses actions ont des conséquences. « C’est vraiment pas que vous m’ennuyez, mais j’ai pas que ça à faire. Si vous voulez me sanctionner parce que j’ai regardé Billy Elliot dans un couloir, j’m’appelle Ellie Epstein. » À vrai dire, il est étonné de l’entendre référencer son film préféré. Il ne pensait pas que c’était le genre de cinéma que les jeunes écoutaient aujourd’hui. Mais ça ne le déstabilise pas pour autant. « Vous avez qu’à aller le dire à la CPE. Elle me convoquera dans son bureau, elle m’donnera une heure de colle avec une sanction de merde… puis elle appellera mon père, mais il répondra pas parce que j’lui ai donné un numéro bidon. » Il hausse un sourcil. Son père, hein ? Habituellement, les jeunes font référence à leur mère en premier : c’est un détail qu’il note dans le coin de sa cervelle. « Si tu as vu le film, tu dois bien savoir que Billy est celui qui réussit à la fin. Celui dont le père est enfin fier. Ce n’est pas vraiment une insulte, en fin de compte. Je comprendrais que tu sois jalouse d’un jeune garçon qui poursuit sa passion pendant que toi tu te prends les heures de colle. » Il redresse la tête, scrutant le corridor de plus en plus sombre. « Tu as l'air pressée. Ton père t’attend à la sortie ? Ça me ferait plaisir de t’accompagner jusqu’à lui pour voir à quel point il est fier de voir que sa fille passe plus de temps à l’école que les autres. » Il accompagne ses paroles d’un joli sourire sarcastique.


The Judge [Ellie&Raphael] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans (02/05)
STATUT : et j'ai des centaines de flèches dans le coeur, et j'ai des millions d'envie de te plaire.
MÉTIER : dernière année de lycée. absentéisme, sanctions, démotivation. bientôt la liberté.
LOGEMENT : #257 bayside (une jolie baraque) avec son vieux.
The Judge [Ellie&Raphael] 6ecc66b20cae8ba449681c959c81994761c074c8
POSTS : 534 POINTS : 720

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The Judge [Ellie&Raphael] UA5Y2N55_o
JACK#1 - My father was a gamblin' man down in New Orleans, now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he's satisfied is when he's on a drunk.

The Judge [Ellie&Raphael] TnDswF9
RIVER#1 - You got troubles, and I got 'em too, there isn't anything I wouldn't do for you, we stick together and we see it through 'cause you've got a friend in me.

The Judge [Ellie&Raphael] 6jFGYHlI_o
COSIMO#1 - And if you have a minute, why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

12 - RELLIE#1, COSIE#1, JILL#1, EPSTEINS (fb), AUDEN#1, RAPHAEL#1, MOLLY#1, MARTIN#1, BAILEY (purge), NOA#1, CALLEN#1, ANASTASIA#1
RPs TERMINÉS : DYLANE#1, ELISE#1
AVATAR : Dafne Keen
DC : Je suis saine d'esprit !
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32289-dans-la-merde-on-finira-tous-seuls-et-depasses-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t32629-dans-la-forme-de-ces-etoiles-je-cherche-ton-corps-qui-brille https://www.30yearsstillyoung.com/t32816-ellie-epstein

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyMer 19 Aoû 2020 - 5:09



Comme beaucoup d’autres enfants, elle sait que ce qu’elle fait est mal. Elle a été éduquée, Ellie. Elle sait qu’il ne faut pas taper, pas jurer, ni manquer de respect aux adultes… mais c’est pas ça qui l’en empêche de le faire. Jeunesse fougueuse, jeunesse rebelle qui veut n’en faire qu’à sa tête. Les règles n’ont que très peu d’importance pour l’adolescente qui voit ses problèmes de famille, la récente perte de sa mère, les absences d’un père qui se comporte comme un inconnu. Bien se comporter, mal se comporter… elle voit pas la différence puisque dans tous les cas, elle n’a aucune conséquence à assumer. Au pire, elle a une heure de colle… mais son père n’interviendra jamais. Parce qu’il n’en a pas la légitimité, mais aussi parce qu’il a peu de chances d’en être mis au courant.

« Super drôle… parce qu’en plus d’être prof de danse, vous êtes aussi un clown. » Elle le fixe avec le plus de sérieux possible, le voit pointer son nez comme si elle n’était pas assez intelligente pour comprendre sa blague. Et là, elle ne peut pas s’empêcher de se mettre à ricaner. Pas parce qu’il la fait rire, non… c’est surtout la situation dans laquelle elle s’est mise qui la met dans cet état. Coincée dans les couloirs de son collège, en train de se faire embrouiller par un professeur qui prend tout ce qu’elle dit au premier degré… Elle ne le trouve même pas un minimum drôle, et pourtant, il a l’air d’essayer de l’être.

Un petit mongole, un coton-tige, un gamin hyper petit, hyper fin avec une grosse touffe sur la tête… C’est de cette façon qu’elle le voit. Et si vraiment elle veut lui faire comprendre qu’elle ne peut pas avoir peur d’un machin pareil, elle a juste à l’imaginer à nouveau dans une paire de collants pour se mettre à rire. Elle lui crache sur le dos comme elle aime le faire avec d’autres gamins qu’elle n’aime pas… professeur ou pas, elle n’a pas de raison à avoir un filtre. Pourtant, ses propos semblent le déranger… et il se permet de l’arrêter pour lui faire une leçon sur la Mongolie…

Elle glousse, Ellie ne peut s’empêcher de sourire face à un tel spectacle. Si elle a l’habitude de se faire reprendre par des professeurs, ils ne sont pas tous aussi drôles que lui. Elle le fixe silencieusement, secoue la tête avec un peu d’appréhension… Elle a juste envie de continuer de rire, mais elle se décide à le respecter un peu… il a l’air d’en avoir besoin. « Ouais, enfin… Si j’voulais recevoir des leçons de géo, j’irais pas voir le prof de danse du coin, hein… » Elle souffle. Parce qu’en plus d’aimer jouer au clown, au prof de géo… il aime aussi se prendre pour un psy. « J’ai pas de psy, j’ai pas de soucis particuliers… retourne apprendre à des mioches à faire des pirouettes, et me fais pas chier. » Le ton monte, le fait qu'il se mette à lui parler d'un "psy" la dérange... Tout son entourage voulait qu'elle aille en voir un peu après le décès de sa mère, elle a toujours refusé.

Elle commence à s’énerver, à sentir la tension s’élever. C’était drôle au début, elle s’amusait un minimum… mais elle commence à voir ses interventions comme de la pure provocation. Et honnêtement, elle est pas là pour ça. Elle veut juste se tirer, rentrer chez elle… et laisser le professeur de danse retourner ranger sa p’tite salle de sport toute naze.

Elle sent les secondes passer. Personne ne l’attend à l’extérieur. Elle va faire la route à pied, toute seule, comme elle le fait presque tous les soirs. Il n’y a plus de bus à cette heure-ci, l’adolescente est condamnée à seule, dans l’obscurité de la nuit qui commence à tomber. « Je suis jalouse de personne, moi… La danse, c’est pas mon truc. Vous m’faites de leçons de morale, tout ça pour faire la même chose que moi et vous amuser à m’juger sur de la merde alors que vous savez même pas qui j’suis. » Elle soupire un grand coup, observe l’heure sur son téléphone. Elle n’a pas de projets ce soir. Peut-être une soirée, peut-être une sortie nocturne avec des amis avant de rentrer à minuit passé. Son père lui aura sûrement laissé les restes de ce qu’il aura pris la peine de préparer pendant son absence… « Mon père ? » Elle sent qu’elle doit se retenir de rire, au risque de se péter le bide. « Avec mon père, c’est à peine si on s’dit bonjour le matin, alors espérer le voir venir me chercher… ‘faut être bien naïf. » Elle lui rend ce joli sourire sarcastique tout en se confessant sur sa vie familiale sans même en avoir conscience… Son père et elle, c’est loin d’être une histoire d’amour. C’est typiquement l’histoire de deux étrangers qui vivent sous le même toit… « Et il en est pas fier. Ça le fait même chier, j’crois… mais s’il était pas un père aussi pourri, peut-être que ce serait différent. » Ils n’en parlent jamais, mais elle se doute bien que d’avoir une fille qui passe son temps à sécher et à lui apporter des emmerdes, c’est pas vraiment ce dont il rêvait lorsqu’il a mis sa mère en cloque… « Mais à l’occasion, si vous voulez lui parler, j’pourrais le prévenir que le clown danseur de l’école veut causer avec lui, si vous voulez… ? »




My mother, she made me proud.
She was fierce, she was strong, she wasn’t simple. She was crazy and sometimes she barely slept. She always had something to say. She had flaws and that was okay. And when she was down, she got right back up. She was a beast in her own way, but one idea described her best. She was unstoppable and she took anything she wanted with a smile.

The Judge [Ellie&Raphael] 2QETHTm
The Judge [Ellie&Raphael] 3hTlL0Y
The Judge [Ellie&Raphael] 3jUJS11
The Judge [Ellie&Raphael] 317qOnL

Revenir en haut Aller en bas
Raphael Elly
Raphael Elly
le dilemme
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : Vingt-huit ans mais coincé dans le corps d'un adolescent qui en a pas profité assez. 11 décembre 1992.
SURNOM : Raph, Rafi pour ceux qui aiment les surnoms qui se terminent avec une voyelle.
STATUT : Célibataire qui garde ses yeux rivés vers Diana sans comprendre pourquoi. Il s'est toujours empêché de s'ouvrir à d'autres personnes.
MÉTIER : Professeur de danse pour les tout petits mais ça lui arrive aussi d'accepter des contrats pour des publicités ou des fêtes d'enfants : quel bonheur.
LOGEMENT : Un appartement de taille médiocre à Spring Hill. Sur son tibia, il a une collection d'ecchymoses provoquées par les coins des meubles. Depuis récemment, il doit supporter la présence envahissante d'un ancien pote qu'il aurait préféré oublier : Rudy, le Diable en personne.
The Judge [Ellie&Raphael] Homr
POSTS : 3009 POINTS : 675

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime tout le monde.
PETIT PLUS : Artiste dans l’âme mais perdu à l’extérieur • ne danse que très rarement devant un public et prétend avoir envie d’une carrière internationale • élevé par deux pères trop peu sévères qui lui ont permis de faire tout ce qu’il désirait • impulsif et compétitif, c’est assez facile de réveiller le brasier en lui • gay refoulé en admiration devant les femmes • obsédé par Diana depuis qu’il a cinq ans, incapable de mettre les mots sur cette émotion qu’il ressent pour elle • style vestimentaire très aléatoire, prône les couleurs par-dessus tout • socialement handicapé, un malaise sur deux jambes.
UN RP ? : Pas dispo pour le moment.
RPs EN COURS : The Judge [Ellie&Raphael] Enpv
DIANAEL [2] • They shall share a dance.

The Judge [Ellie&Raphael] Rdm0
HALLY [3] • Feeling dizzy.

The Judge [Ellie&Raphael] Kgf6
RADY [3][FB] - RADY [4] • You used to be home, now we don't belong.

(jecompteplus/6 oups) - Cora - Sage - Adelina - Ellie - Danika - Gafi - Max - Swann [2]
RPs EN ATTENTE : Spidey - Gaby
RPs TERMINÉS : Mirael - Dianael - Swann [lettres FB] - Swann [2] - Ginny [2][FB] - Rady - Rady [2] - Laoise - Adèle - Jess - Mirael [2] - Hally - Hally [2][FB]
PSEUDO : Captain Rogers.
AVATAR : George Mackay.
CRÉDITS : Harley ♥
DC : Jo le raton.
INSCRIT LE : 06/03/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t29466-dancing-my-way-in-raph https://www.30yearsstillyoung.com/t29501-five-little-steps-raphael#1291750 https://www.30yearsstillyoung.com/t29500-raphael-elly https://www.30yearsstillyoung.com/t32279-raphael-elly

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyMer 26 Aoû 2020 - 20:29



« Super drôle… parce qu’en plus d’être prof de danse, vous êtes aussi un clown. » Le commentaire qu’elle passe le fait légèrement marrer car il n’est pas totalement faux : il lui arrive effectivement de se déguiser en clown pour des anniversaires d’enfants et c’est probablement l’un des exercices qui lui a donné le réflexe de parler aux adolescents en employant le ton qu’il adopte lorsqu’il s’adresse à un gamin de six ans. Cependant, il réalise rapidement que cette adolescente rebelle devant lui ne se laissera pas appâter par son ton trop enfantin : elle semble vouloir se prendre pour une adulte à qui on ne peut donner aucun ordre. Malheureusement pour lui, il n’a effectivement pas le droit de lui en donner, mais, ce n’est pas parce qu’elle est assez vieille pour prendre ses propres décisions. Il n’est pas un professeur au même titre que ceux qui enseignent à des classes pleines à longueur de journée. Il n’est que le petit prof de danse du soir qu’on ne voit jamais à d’autres moments de la journée. Ça ne l’empêche toutefois pas de vouloir lui apprendre une leçon. « Ouais, enfin… Si j’voulais recevoir des leçons de géo, j’irais pas voir le prof de danse du coin, hein… »  C’est étrange comme les temps ont changé. Raphael aurait été le premier à baisser la tête s’il s’était trouvé en face de cette fille lorsqu’il avait son âge. Elle a le tempérament arrogant de tous ces gens qu’il vaut mieux éviter dans les corridors de l’école pour ne pas perdre son dessert. « J’ai pas de psy, j’ai pas de soucis particuliers… retourne apprendre à des mioches à faire des pirouettes, et me fais pas chier. » Haussement de sourcil. Elle est de plus en plus agressive, l’adolescente, mais il ne saurait dire si c’est parce qu’il touche à une corde sensible ou simplement parce qu’elle en a simplement marre de se faire donner la morale. Il décide donc de creuser un peu plus afin de décrocher quelques informations cruciales pour comprendre le portrait qui se trouve devant lui. Contrairement à elle, lui, il a tout son temps devant lui. Personne ne l’attend à la maison et il ne risque pas de louper son autobus car il est venu en vélo. « Tu n’as pas de soucis particuliers, hein ? » Il répète en penchant la tête sur le côté. « Pourtant, je ne me souviens pas la dernière fois que je suis tombée sur une gosse aussi vulgaire. Je pense que tu as dit plus de gros mots que moi dans les trois dernières années. Qui t’apprend à parler comme ça ? » Il veut récolter de l’information sur ses fréquentations, voire ses parents, si parents il y a.

« Je suis jalouse de personne, moi… La danse, c’est pas mon truc. Vous m’faites de leçons de morale, tout ça pour faire la même chose que moi et vous amuser à m’juger sur de la merde alors que vous savez même pas qui j’suis. » Il secoue la tête de droite à gauche, souhaitant l’arrêter dans cette lancée qui la mènera à rien du tout. « La danse n’est peut-être pas ton truc, je le conçois. C’est quoi ton truc, alors ? Tu as une autre passion que de faire des heures de colle ? » Il demande, le ton soudainement plus compréhensif, comme s’il désirait qu’elle lui réponde honnêtement. Parce que, sa passion de l’art, c’est ce qui lui a permis à se connaître davantage. « Mon père ? » Elle réussit à capter son intérêt en expliquant que son paternel n’est pas présent pour elle. Il n’est pas psychologue mais tous les films et les bouquins le racontent : un enfant a besoin de parents pour grandir normalement – ou, au moins, de modèles adultes. « Pourquoi il est pourri ? Tu sais, tu peux en parler à un responsable si ton père n’est pas là pour toi. » Il a compris que sa mère n’était pas dans le paysage, elle non plus. Il ne peut pas poser la question, ce serait trop indiscret. « Mais à l’occasion, si vous voulez lui parler, j’pourrais le prévenir que le clown danseur de l’école veut causer avec lui, si vous voulez… ? » Se retenant de sourire, il secoue la tête de droite à gauche. « Je ne pense pas que c’est avec moi qu’il a besoin de discuter. Je ne suis que le clown danseur de l’école. » Il marque une pause et croise ses bras sur sa poitrine. « Tu pourrais peut-être essayer de lui parler, toi ? Je pense que ça serait beaucoup plus productif. » Qu’il lance, notant la moindre de ses réactions, à la recherche d’indices.


The Judge [Ellie&Raphael] Bc5g
Revenir en haut Aller en bas
Ellie Epstein
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 17 ans (02/05)
STATUT : et j'ai des centaines de flèches dans le coeur, et j'ai des millions d'envie de te plaire.
MÉTIER : dernière année de lycée. absentéisme, sanctions, démotivation. bientôt la liberté.
LOGEMENT : #257 bayside (une jolie baraque) avec son vieux.
The Judge [Ellie&Raphael] 6ecc66b20cae8ba449681c959c81994761c074c8
POSTS : 534 POINTS : 720

ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
UN RP ? : Où tu veux quand tu veux.
RPs EN COURS :
The Judge [Ellie&Raphael] UA5Y2N55_o
JACK#1 - My father was a gamblin' man down in New Orleans, now the only thing a gambler needs is a suitcase and a trunk. And the only time he's satisfied is when he's on a drunk.

The Judge [Ellie&Raphael] TnDswF9
RIVER#1 - You got troubles, and I got 'em too, there isn't anything I wouldn't do for you, we stick together and we see it through 'cause you've got a friend in me.

The Judge [Ellie&Raphael] 6jFGYHlI_o
COSIMO#1 - And if you have a minute, why don't we go talk about it somewhere only we know? This could be the end of everything so why don't we go somewhere only we know?

12 - RELLIE#1, COSIE#1, JILL#1, EPSTEINS (fb), AUDEN#1, RAPHAEL#1, MOLLY#1, MARTIN#1, BAILEY (purge), NOA#1, CALLEN#1, ANASTASIA#1
RPs TERMINÉS : DYLANE#1, ELISE#1
AVATAR : Dafne Keen
DC : Je suis saine d'esprit !
INSCRIT LE : 14/07/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t32289-dans-la-merde-on-finira-tous-seuls-et-depasses-ellie https://www.30yearsstillyoung.com/t32629-dans-la-forme-de-ces-etoiles-je-cherche-ton-corps-qui-brille https://www.30yearsstillyoung.com/t32816-ellie-epstein

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] EmptyHier à 1:39



C’est dans ce genre de situations qu’elle aime se fourrer sans raison apparente, Ellie. Avec des inconnus, avec des professeurs, avec des personnes avec qui qu’elle n’aurait, en premier lieu, jamais interagi. Ça commence doucement, et ça monte crescendo parce qu’elle n’a pas sa langue dans sa poche, mais bel et bien surtout parce qu’elle aime mettre de l’huile sur le feu. L’adolescente aime provoquer, montrer qu’elle n’est pas facilement « cassable » contrairement à beaucoup de gamines de son âge qui ne feraient que baisser la tête, prendre sur elles avant de reprendre leur chemin.

Cette rencontre la met dans tous ses états, la fait passer du rire à l’embarras d’une facilité qu’elle trouve franchement déconcertante. Elle a d’abord été amusée de le voir essayer de la reprendre sur ses actions vis-à-vis du mioche qu’elle aime embêter avant d’en finir totalement saoulée par les faux airs autoritaires du grand danseur. « À part vous, là… personne, nan. » qu’elle lui répond d’un air dérangé, à la limite de rouler des yeux… Elle déteste les aprioris qu’on aime avoir à son sujet, ces analyses dans lesquelles ils sont beaucoup à se lancer dans l’espoir de la comprendre, de savoir pourquoi elle a un comportement aussi pourri… Des réponses, elle en a tellement qu’elle pourrait écrire une autobiographie, un bouquin sur ces trucs qui la rongent… mais elle ne se confiera jamais, du moins pas à un inconnu. « C’est mon père, ça. C’est même lui qui m’a appris à fumer et qui m’a fait boire ma première bière, même, si ça vous intéresse… » C’est dit d’un ton sarcastique, ironique… La simple idée d’imaginer Jack lui proposer de boire une bière la fait rire. « Nan, j’déconne, hein… Commencez pas à prévenir les services sociaux ou j’sais pas quoi… » Vaut mieux le prévenir que c’est une blague… on sait jamais, elle veut pas finir avec une assistante sociale à la maison, Ellie.

La conversation semble prendre une direction qu’elle n’a pas pensé à imaginer lorsque le professeur de danse est venu à sa rencontre pour lui faire la morale. L’inconnu a l’air de vouloir se la jouer psychologue, se mettant à parler comme cette conseillère d’orientation qui essaie de la remettre sur le droit chemin lorsqu’elle a le malheur de se retrouver dans son bureau. Ses passions, ses envies, ses rêves… Elle a déjà du mal à le savoir d’elle-même, alors si en plus on lui pose toutes ces questions à la fois…  Elle hausse simplement les épaules, faisant le choix de ne pas s’occuper du pique qu’il lui envoie. « J’fais de la guitare à la maison, j’aime aussi regarder la télé et faire du skate. » Génération Netflix & Chill, elle aime pourtant passer du temps en plein air, Ellie… mais il est vrai qu’elle passe peut-être plus de temps sur le PC et derrière la télé qu’elle ne le devrait ; peut-être qu’elle aurait de vraies passions si on ne lui avait pas donné accès à internet aussi tôt dans sa vie.

Cette guitare avec laquelle elle aime jouer, c’est celle que son père lui a offert lors de l’un de ses anniversaires. Père pourri, mais père gâteux ; il essaie de se racheter tant bien que mal, son argent parait être le meilleur moyen pour ça, elle n’en est pas si sûre mais accepte ses cadeaux. Parce que le dernier iPhone et la dernière paire d’Air Pods lui donnent l’impression d’oublier ces maux qu’elle ne saura jamais guérir.

Son paternel n’est pas un sujet délicat, loin de là… mais elle est gênée de l’aborder avec des inconnus, surtout quand ceux-là espèrent la voir se confier sur leur relation bien malheureuse… Alors, elle sourit d’un air embarrassé, presque gêné. « Nan… j’ai pas besoin de parler, y a rien à dire, de toute façon. » Elle ment, des choses à dire, il y en a tellement… ses lèvres pourraient trembler à chaque fois qu’elle l’aborde tellement elle en a sur le cœur. « C’est pas pourri que j’aurais dû dire, mais… effacé, peut-être invisible. » C’est ce qu’il est, il l’a toujours été… il l’est moins maintenant, mais elle ne fait pas la différence.

Elle finit soudainement par interpréter leur discussion sous un autre angle. Sans les provocations et ce sarcasme dont elle est la reine, ça sonne différemment, ça semble plus sérieux… Et le professeur de danse a l’air bien moins chiant qu’au départ. Il parait être de ces professeurs qui veulent le bien de leurs élèves, et ça… elle apprécie. Avec ses bras croisés et son air sérieux, il parvient même à la faire à nouveau sourire… et sans même s’en rendre compte, il la pousse à s’ouvrir sur un sujet qui lui est délicat. « Si c’était si facile, on se ferait déjà pleins de câlins et on serait le meilleur duo père-fille au monde. » Elle soupire, ses mains posées sur ses hanches viennent trouver la chaleur des poches de son blouson… Parler, ils l’ont déjà fait, il leur arrive de s’y remettre mais ça ne les mène à rien. C’est comme s’ils parviennent plus facilement à communiquer lorsqu’ils sont silencieux et qu’ils n’osent pas s’adresser la parole.

L’envie de s’en griller une, la chaleur des couloirs du collège, l’envie de rentrer… faut qu’elle sorte. « Il a jamais vraiment été là, il préférait faire la star au lieu d’s’occuper de moi. Au final, il a fini par se pointer quand ma mère est tombée malade… et il est resté depuis. » Elle en dit certainement plus qu’elle ne le devrait, mais ‘faut admettre que ça lui procure un bien fou. La gamine hisse un paquet de clopes hors de l’une de ses poches, avant de tourner les talons et d’enfin pousser la porte de sortie de l’établissement scolaire et de retrouver cet air frais qu’elle affectionne tant.

Elle prend soin de fermer sa veste : parce que même si son père est naze, il est de bon conseil et ce fameux « ferme bien ta veste, j’veux pas que tu tombes malade » qu’il est le seul à toujours lui répéter, elle ne l’oublie jamais. « Ça fume un danseur, ou… ? » qu’elle lui demande en lui tendant son paquet de clopes après s’en être glissée une entre les lèvres. Ça l’arrangerait qu’il accepte, elle s’est aussi fait réquisitionner son briquet cet après-midi par l’un de ses profs, alors… ouais, ce serait cool. Sinon, faudrait qu’elle fouille le fond de son sac, et ce serait un calvaire vu le bordel que c’est là-dedans… « Au final, t’as l’air moins chiant que je le pensais… » Elle hoche doucement la tête, le regard levé vers celui qui fait deux têtes de plus qu'elle ; elle se surprend à découvrir chez lui plus que ce côté casse-couilles qu’elle suspectait… Il s’intéresse à elle, et il le fait bien.




My mother, she made me proud.
She was fierce, she was strong, she wasn’t simple. She was crazy and sometimes she barely slept. She always had something to say. She had flaws and that was okay. And when she was down, she got right back up. She was a beast in her own way, but one idea described her best. She was unstoppable and she took anything she wanted with a smile.

The Judge [Ellie&Raphael] 2QETHTm
The Judge [Ellie&Raphael] 3hTlL0Y
The Judge [Ellie&Raphael] 3jUJS11
The Judge [Ellie&Raphael] 317qOnL

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

The Judge [Ellie&Raphael] Empty
Message(#) Sujet: Re: The Judge [Ellie&Raphael] The Judge [Ellie&Raphael] Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

The Judge [Ellie&Raphael]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: hors du temps
-