AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le Deal du moment : -50%
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + ...
Voir le deal
19.99 €

 kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Aisling Hayes
Aisling Hayes
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Mkmu71n
Présent
ÂGE : 28 ans, née le 20 février 1994
SURNOM : Ash par ses amis, Bambi ou le faon par Phoenix, Leen par son Sid... et Ivana Rose sur instagram.
STATUT : Essaie d'écouter son cœur, de le confier à Sid malgré sa peur.
MÉTIER : Modèle alternative (Suicide Girls, OnlyFans) effeuilleuse quelques soirs par semaine, poupée brisée à plein temps.
LOGEMENT : Appart' #353 à Redcliffe
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Xmdi
POSTS : 1369 POINTS : 130

TW IN RP : par mp si besoin ♡
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Née en Irlande du Nord dans une famille très catholique, parle avec un accent gaélique. A troqué les rues pluvieuses de Belfast pour le soleil de Brisbane mais son existence est toujours aussi grise. Se croit bonne à rien si ce n’est à jeter son corps en pâture aux caméras. Faut bien payer le loyer et sa dette envers le club. Aisling se réfugie dans les bras de son Sid et dans les chansons qui ouvrent son cœur à sa place. Le son à fond, elle danse pour extérioriser le tumulte de ses sentiments. Parfois, elle chante aussi… mal, elle trouve. Végétarienne, ancienne junkie, sobre depuis 10 mois
CODE COULEUR : #ff6699
RPs EN COURS : Sid [14]Sid [16]Sid [fb2]Sinner [r.a.]Robin [4]

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 D7b4c33957280ab9a4f2bd76222e4b8f9c45106b
Sid ♡ I won't turn back I won't cross that hidden danger line. It's a loud and dark world but I think I found the light. I need you to tell me everything will be alright, to chase away the voices in the night; when they call my name.

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_o43i73nI561qlt39u_250
Robin ♡ you lead the blind you lead the stream, the current ways are much to lean, you are the captain of the team!

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_ps8z0sgUBp1rqq37j_400
Phoenix ♡ I need a hero, I'm holding out for a hero 'til the end of the night. He's gotta be strong and he's gotta be fast, and he's gotta be fresh from the fight. He's gotta be larger than life!

RPs EN ATTENTE : you ? ♡ Phoenix [4]

Je ne prends que 6 RPS à la fois.


RPs TERMINÉS : Sid ♡ [1] | [2] | [3] | [4] | [fb1] | [@] | [5] | [6] | [7] | [8] | [9] | [10] | [11] | [12] | [13] | [15]
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 2Ldgfbo
Robin ♡ [3]
Phoenix ♡ [1] | [2]
Jordan ♡ [1]
Laoise ♡ [1]
AVATAR : Mellisa Clarke
CRÉDITS : loudsilence (avatar) + Frimelda (sign) + Loonywaltz (ub) + Sid (ub)
DC : Jameson la louve
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 07/09/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t11388-aisling-run-away-try-to-find-that-safe-place-you-can-hide
https://www.30yearsstillyoung.com/t11572-aisling-hayes-would-you-love-a-creature-like-me
https://www.30yearsstillyoung.com/t12436-aisling-hayes

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 EmptyMer 3 Jan - 3:49

Sid Bauer adore ce message


kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 WahaBaby <3
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Dchzyou're my
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 R94ifirework


Day 5: love burns slowly out by the sea
Let's take the long way home love is burning slowly down this country road every moment's holy baby. I've been waiting all my life to waste my time on you. Take the long way home, tonight. There's a place by the lemon trees we can sit all night making memories with the stars in our eyes.

Contrairement à ce qu’elle espérait, c’est un silence qui lui répond. Les sourcils légèrement froncés, elle relève les yeux vers son copain, qui considère les bougies avec un genre d’incertitude. « C’est difficile d’penser à un vœu quand on a tout ce qu’on désire… » Son cœur fond devant cette confession inattendue, et elle glisse une main tendre dans son dos alors qu’il ferme les yeux en prenant une inspiration. Alors qu’il souffle sur les flammes chancelantes, Aisling ne peut s’empêcher de se demander la teneur de son souhait. j’espère que c’était pas à propos d’nous… Elle songe en découvrant avec horreur la pirouette rebelle de sa dernière bougie. « Il est absolument magnifique Leen. Mais comment… tu l’as trouvé où ?! » L’émerveillement dans sa voix la tire aisément de ses superstitions et un sourire plein de fierté se dessine sur ses lèvres. « J’l’ai commandé en ligne à la pâtisserie d’à côté, et j’suis allée l’chercher pendant qu’tu te douchais. » Pour elle, élaborer un tel plan n’est pas quelque chose d’inné, mais ce n’est pas la première fois que son envie d’enrober Sid de son amour lui fait découvrir des sens douloureusement inexplorés. « Bien sûr que t’avais tout organisé… » Le cœur rempli d’une joie effervescente, elle se laisse attirer dans son étreinte et ferme à demi les paupières pour mieux savourer la caresse du baiser qu’il presse contre son front. « T’es extraordinaire. » Contre toute attente, ce soupir vibrant d’émotions envoie un flash d’inconfort dans sa poitrine. pas tant qu’ça, elle songe en se dandinant d’une fesse sur l’autre. Heureusement, il ne s’attarde pas sur ce terrain et décide plutôt de s’attaquer au gâteau, qu’il coupe avec un soin agréable. « Voyons voir s’il goûte aussi bon qu’il sent ! » Elle s’empare de son assiette avec un petit sourire de côté, déterminée à garder le silence pour ne pas gâcher la surprise avant qu’il ait pris sa première bouchée. Elle ronge donc son frein le regardant amener sa cuillère à ses lèvres et c’est tout juste si elle attend son grondement satisfait avant de s’exclamer : « Y’avait pas d’café dans la recette à la base c’est moi qui leur ai demandé d’en rajouter ! »

Une fois leur petit goûter terminé, l’attention de Sid revient inévitablement sur ses paquets. « Tu crois que j’peux ouvrir mes cadeaux maintenant ? Tu meurs d’envie de me les donner. » Il n’a pas tort, elle trépigne d’impatience depuis l’instant où ces présents soigneusement choisis ont disparu derrière leur emballage. Quoi qu’à la réflexion, sa fébrilité remonte plutôt au soir où elle a validé en tremblotant la commande de son cadeau le plus personnalisé. Malgré tout, elle secoue la tête avec indulgence et laisse échapper un soupir. « Genre toi t’es pas la curiosité incarnée ! » Toute taquinerie mise à part, Aisling ne se laisse pas distraire de sa mission et s’empresse de récupérer le premier paquet pour le remettre entre ses mains. Étant donné la passion à moitié assumée de son copain pour les énigmes et la façon dont elle s’exprime inévitablement dans sa lenteur légendaire quand il s’agit de dépiauter ce qu’Aisling lui offre, autant ne pas perdre de temps. Un sourire un brin moqueur flottant sur ses lèvres, l’irlandaise le regarde tripoter son cadeau dans tous les sens comme s’il pouvait deviner son contenant à l’aide de ses phalanges. Puis il daigne s’intéresser au ruban, qu’il dénoue avec autant de soin que s’il tenait absolument à réutiliser le papier. Enfin, le casque rétro apparaît sur le carton glacé et Aisling s’empresse d’expliquer : « Pour qu’tu puisses écouter ta musique tranquillement quand tu dessines sans faire grogner Mouse ou Alicia… » Une façon inconsciente de justifier son choix, lui rendre le cadeau plus agréable dans le cas où il ne lui plairait pas. Elle sent ses poumons se relâcher en entendant son rire léger. « Tu sauras que Mouse trouve que j’ai d’excellents goûts musicaux. Bon, Alicia, par contre, c’est autre chose… » Aisling ricane avec lui, bien plus à l’aise à l’idée qu’il passe de longues heures en compagnie de sa collègue depuis qu’elle a compris que cette dernière avait plus de chances de s’intéresser à sa poitrine qu’aux beaux yeux de l’australien.    

Un peu trop rapidement à son goût, Sid repose ce premier cadeau et tend cérémonieusement les mains pour recevoir le prochain. La gorge nouée, elle s’empare d’une petite boite en velours qu’elle dépose timidement au creux de ses paumes. Heureusement pour ses nerfs, l’irlandaise n’a pas jugé utile de recouvrir la boite à bijoux d’un autre emballage, aussi elle n’a pas à attendre trop longtemps avant que Sid ne soulève le couvercle. Les dents nerveusement plantées dans sa lèvre inférieure, Aisling scrute discrètement le visage de son copain pour tenter de percevoir ses impressions sur ses traits. Les sourcils légèrement froncés, il approche la chaînette de son visage, et sa pomme d’Adam remonte sur sa gorge alors qu’il glisse ses doigts sur l’inscription manuscrite ornant le pendentif. « Et ça… c’est les étoiles sous lesquelles on s’est blottis sur le toit, l’tout premier soir après qu’tu m’as avoué c’que tu ressentais pour moi. » Elle murmure fébrilement, terrifiée comme bien trop souvent à l’idée de le faire fuir avec ses sentiments à fleur de peau. Aussi, elle s’étonne de découvrir l’émotion qui brille dans ses yeux alors qu’il se redresse pour la regarder. « Leen, je… » Sa voix est rauque, altérée par un bouleversement si évident qu’elle bat des cils en croulant sous sa propre émotivité. « Tu veux bien m’aider ? » Elle hoche la tête en se pinçant les lèvres, s’essuie furtivement le coin de l’œil avant de récupérer le collier. Les mains agitées d’un léger tremblement, elle passe la chaîne autour de son cou en effleurant sa peau tatouée du bout des doigts. Puis elle glisse l’anneau dans le fermoir, troublée par l’impression étrange de revendiquer non seulement son amour, mais aussi sa personne. Comme si, pour la première fois depuis que leurs lèvres se sont étreintes, Aisling réalisait qu’il est sien autant qu’elle lui appartient. « Merci. » Le cœur battant, elle savoure la chaleur de sa paume autour de son poignet et la douceur de ses baisers au creux de sa main. « Comme ça, j’saurai que t’es toujours un peu avec moi. » Une cascade de tendresse déferle sur son cœur, si forte qu’Aisling en a le souffle coupé. Leurs regards s’accrochent et ses yeux glissent vers les lèvres de son copain alors qu’une passion imprévue s’embrase entre eux. Affolée par la lave de désir qui coule dans son bas ventre, elle se détourne timidement et remet une mèche derrière ses oreilles pour tenter de le distraire de ses joues rosées.

« J’ai encore deux autres surprises pour toi. » Elle lance d’une voix moyennement maîtrisée en attrapant le dernier paquet qu’il s’empresse aussitôt de tâter. « La première c’est c’que tu porteras ce soir… et la deuxième c’est c’que j’vais porter moi. » Le cœur battant à tout rompre, elle lui jette un coup d’œil, ravie et un peu paniquée de découvrir l’effet que sa confession semi coquine a eue sur ses traits. Les yeux agrandis, il la dévisage d’un air vaguement rêveur et indéniablement intéressé. Elle croit même surprendre une certaine fébrilité dans la façon dont il se redresse mais décide de ne pas poursuivre son investigation au risque de flirter avec ses angoisses d’un peu trop prêt. « J’ai hâte de découvrir c’que tu vas porter alors… c’que j’vais porter moi aussi d’ailleurs. » Il bredouille en dépiautant le dernier paquet sans la faire la languir, pour changer. Les lèvres pincées d’amusement, elle guette ses expressions alors qu’il déplie la chemise en dentelle fine et découvre à la lueur d’un rayon doré que la pudeur n’est pas vraiment à l’ordre de la soirée. Comme elle s’y attendait, cette révélation ne semble pas le déranger, et c’est avec un sourire un brin espiègle qu’il relève les yeux vers elle. « Elle est très jolie, merci. Ta… tenue est assortie à ma chemise ? » La candeur de sa question nimbée d’espoir lui arrache un petit rire cristallin. « Oui, mais pas comme tu crois. » Elle répond en nouant ses poignets derrière sa nuque pour mieux plonger son regard dans le sien et lui offrir son minois satisfait. Voilà des mois qu’elle fomente ce petit coup monté, inspirée par une confession à moitié innocente que Sid a laissé échapper au cours d’un e-mail qu’il a certainement oublié. Il avait l’air si sûr de lui en décrétant qu’une robe rouge, en satin ou en dentelle, ne manquerait pas de lui aller. Des heures durant, elle a épluché les sites de ses boutiques préférées à la recherche de la tenue parfaite, une robe assez fluide pour danser, qui épouserait ses courbes en les révélant juste assez pour attiser son désir tout au long de la soirée. « Par contre pour la découvrir, va falloir que tu m'laisses me préparer. » Elle plaisante en pressant tendrement le bout de son nez contre le sien avant de lui voler un baiser. Ensuite, elle s’échappe de son étreinte avant qu’il n’ait le temps de protester.  

Un rire au bord des lèvres, Aisling virevolte jusqu’à la chambre et récupère la robe soigneusement dissimulée dans sa valise avant de se faufiler dans la salle de bain. Du bout des doigts, elle referme le verrou dans son dos puis se glisse sous l’eau brûlante de la douche, savourant sa morsure agréable alors qu’elle débarrasse sa peau des grains de sable ostentatoires que la crème solaire y avait collé. Elle apporte un soin tout particulier à sa toilette, refusant de quitter la cabine de douche avant d’être certaine d’avoir délicatement parfumé à la rose la moindre parcelle de son corps. Enfin, elle s’enroule dans une serviette confortable et met de l’ordre dans sa chevelure humide devant le miroir embué. Elle aime ces instants passés à se faire jolie pour lui. Aime savoir que chaque soin qu’elle apporte à son corps, depuis la crème onctueuse qu’elle applique sur ses jambes au spray hydratant dont elle asperge ses cheveux, seront savourés par la douce fermeté de ses doigts. Un frisson d’envie la traverse alors qu’elle enfile le tanga en dentelle et satin noir méticuleusement assorti à la chemise de son copain. Les lèvres pincées, elle étudie son reflet d’un œil critique et finit par se détendre, soulagée de constater que les lignes délicates de la lingerie ne rappellent en rien les dessous vulgaires dans lesquels Ivana s’offre à ses abonnés. Prise d’un sursaut de pudeur, elle se glisse bien rapidement dans la robe qui enveloppe confortablement son corps. Un sourire satisfait au coin des lèvres, elle ajuste le décolleté plongeant, le dos nu gracieusement drapé, et la jupe légère, parfaite pour danser. Les minutes suivantes sont consacrées à sécher ses cheveux et appliquer son maquillage avec soin. Un rouge à lèvre cerise assorti à sa robe, un cat eye pour accentuer ses yeux gris, une touche d’enlumineur sur ses pommettes pour atténuer le rouge qui lui monte si facilement aux joues. Car ce soir plus que jamais, Aisling vise la perfection. C’est le présent qu’elle entend lui offrir en s’efforçant d’incarner au plus près ses fantasmes.

Enfin, elle est prête. Après avoir inspecté une dernière fois son maquillage et la courbe de son fessier, Aisling prend une profonde inspiration et se détourne du miroir pour pousser la poignée. L’air est plus sec à l’extérieur. Plus frais aussi, malgré la douceur de l’été australien. Le cœur agité d’un trac presque agréable, elle enfile ses talons et se présente timidement à l’encadrement de la porte. Les sourcils froncés, l’air concentré, Sid ne l’a pas encore remarquée. Assis un peu plus loin dans le fauteuil pour lequel il semble s’être pris d’affection, il esquisse un croquis avec des gestes assurés. En temps normal, Aisling se serait laissée attendrir par le petit sourire qui s’étire distraitement au coin de ses lèvres. Mais ce soir, c’est sa tenue qui retient tout son attention. Captivée par le dessin de la dentelle sombre contrastant avec sa peau pâle et la façon dont sa transparence révèle subtilement ses tatouages, elle en oublie jusqu’à sa propre tenue et la surprise qu’elle espérait lui faire. « Wow. » Elle souffle en s’arrachant au cadre de la porte pour faire un pas dans la pièce. Il relève le nez de son dessin pour la regarder, et l’abandonne aussitôt sans plus y accorder la moindre attention. Flattée et un brin intimidé par l’intensité de son regard glacier parcourant ses courbes, elle ressent bien vite le besoin de combler la distance qui les sépare pour retrouver la chaleur rassurante de son corps contre le sien. « Ça t’va encore mieux que j’l’espérais mon Sid t’es… vraiment hyper sexy. » La confession la surprend en lui échappant le plus naturellement du monde. Les joues brûlantes, elle s’avance prudemment entre ses jambes, délicieusement mises en valeur par le jean skinny qu’il a enfilé, et elle glisse délicatement ses mains dans les siennes comme pour mieux apprivoiser l’envie brûlante qui s’éveille doucement entre eux.





you feel like heaven
Thunder in the blue skies, lightning in the daylight, storm clouds in our eyes. Tidal waves in my heart, earthquakes in the still dark, eclipses in the night.
F R I M E L D A

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
le tatoueur au coeur tendre
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 HSiifW9 Présent
ÂGE : trente-trois ans, né le 26 janvier 1990.
SURNOM : sid, c'est déjà bien assez court... et c'est déjà un surnom aussi, même si très peu de gens le savent.
STATUT : il a finalement trouvé le courage d'avouer ses sentiments à sa belle irlandaise...
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Rj8LciCS_o
POSTS : 1610 POINTS : 100

TW IN RP :
TW IRL :
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il est bisexuel. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
CODE COULEUR : #0489B1
RPs EN COURS : aisling #14aisling #16aisling f.b 2aisling [r.a. sinling]bran

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 RA5mFrZe_o
RPs EN ATTENTE : kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_mn9afwBvNr1r0yw29o5_250sq
wasted on you • and it seems like I've known you forever, I'll keep you safe for one more night, need you to know that it's all right. I see the real you, even if you don't, I do. I do.

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_mw0nnsUDQI1rdwk62o2_250
blood is thicker than water • we've taken different paths and traveled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old.
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Gay1

RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | fb #1 | email #1 | #5 | #6 | #7 | #8 | #9 | #10 | #11 | #12 | #13#15archieaudeneijicaroharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2 | #3jojo | lilyjoeylilyphoenix #1#2#3zelda
AVATAR : andy biersack ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) • astra (signature) • loonywaltz (ub) • mapartche (dessin) • whitefalls (montage)
DC : laoise, l'artiste peintre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine
https://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid
https://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 EmptyDim 14 Jan - 5:34

you look
Envoyer un message privé ZQaqnKm7_oa lot like
Envoyer un message privé Y8LjAy9e_oforever


Day 5: I would never fall unless
it’s you I fall into
Have you ever fed a lover with just your hands? Close your eyes and trusted, just trusted. Have you ever wished for an endless night? Lassoed the moon and the stars and pulled that rope tight. Have you ever held your breath and asked yourself, will it ever get better than tonight? • Glitter in the Air, P!nk | dessin

Son air innocent ne la dupe pas une seconde. Un petit rire lui échappe, si irrésistible que Sid sent à son tour un sourire amusé s’étirer sur ses lèvres. Elle se penche vers lui pour le retenir agréablement prisonnier, ses bras enroulés autour de son cou. Par réflexe, il cherche sa taille, y pose une grande main dans le creux qui lui est réservé. Son sérieux retrouvé, elle confirme : « Oui, mais pas comme tu crois. » Il n’en faut pas plus pour l’intriguer davantage. La dentelle fine qu’il imaginait se brouille, remplacée par un amas d’images aussi floues que délicieuses qui piquent encore plus sa curiosité. « Par contre pour la découvrir, va falloir que tu m’laisses me préparer. » La jeune femme presse son nez contre le sien. Le petit geste tendre vient atténuer la déception qu’il ressent à l’idée de la laisser s’échapper. Son soupir contrarié meurt sur ses lèvres, dissipé par le baiser affectueux qu’elle lui vole. Il l’a à peine savouré qu’elle s’efface déjà, lui file entre les doigts sans qu’il ne puisse la retenir. Elle disparaît dans la chambre à coucher sans un regard en arrière, le laissant seul dans le salon. Avec un hochement de tête amusé, il se met à récupérer le papier d’emballage échoué sur le sol. Il vient de le comprimer en une grosse boule lorsqu’il entend la porte de la salle de bain claquer, lui indiquant du même coup que le champ est libre. Il fait un détour par la cuisine, où il jette le papier dans le bac à recyclage et range dans le réfrigérateur le gâteau soigneusement recouvert d’une pellicule plastique pour l’empêcher de sécher.

Dans leur chambre à coucher, il étale la chemise à plat sur le lit. Les mains appuyées sur les hanches, il l’observe un instant en passant en revue dans sa tête la tenue qu’il avait prévu de porter ce soir. Il conclut rapidement que son jean noir, plus chic que ses modèles habituels aux genoux déchirés, ira aussi bien avec le cadeau d’Aisling qu’avec la chemise qu’il avait apportée. La dentelle est fluide et légère, étonnamment douce lorsqu’il la fait glisser sur son épiderme. Il ne boutonne qu’à moitié le vêtement pour ne pas cacher l’aigle qui décore ses pectoraux et que la jeune femme adore explorer du bout des doigts, ainsi que son nouveau pendentif. En rentrant les pans dans la taille de son jean, il s’observe dans le miroir. Aisling savait ce qu’elle faisait en jouant les stylistes : le tissu sombre crée un effet clair-obscur avec sa peau tandis que la transparence met en valeur ses tatouages. Satisfait du résultat, il applique ensuite une fine couche de pommade boisée dans sa chevelure pour lui donner un air subtilement désordonné, comme si quelqu’un s’était amusé à tirer sur les mèches. Il termine son look en enfilant les chaussures que Caroline lui a offertes à Noël, une paire de mocassins en cuir noir vernis ornés de scorpions brodés. Il jette un coup d’œil dans le miroir et, en constatant à quel point ils s’agencent à merveille avec ses vêtements, ne peut s’empêcher de se demander si sa sœur et sa copine n’ont pas manigancé leur plan ensemble.

Lorsqu’il est prêt, il tend l’oreille. Il lui semble percevoir le bruissement de l’eau qui s’écoule dans la douche, ce qui signifie qu’il a encore de longues minutes devant lui avant qu’Aisling ne sorte de la salle de bain. Il retrouve donc sa place de choix dans le fauteuil qu’il a adopté à leur arrivée. Son cahier à dessin se trouve toujours sur le petit meuble. Il le prend délicatement, comme pour s’excuser de l’avoir aussi violemment reposé la veille. Les dents enfoncées dans la chair tendre de sa joue, il hésite un instant, puis il inspire un grand coup et l’ouvre à la page marquée d’un signet, la dernière sur laquelle il a esquissé un croquis. Le portrait d’Adele occupe tout l’espace, toujours serein et plein de vie. Cette fois, il n’éprouve aucune angoisse à le regarder. Au contraire, c’est le bonheur qui lui baigne le cœur devant cette preuve irréfutable qu’il n’a pas oublié son visage comme il le craignait. Apaisé, il tourne la page, révélant le papier crème soyeux, prêt à accueillir des images nouvelles. Il fait courir la mine sur son terrain de jeu, dessine des cercles imprécis qui prennent la forme d’un sympathique personnage rondouillard et affublé de petites oreilles, qui porte un chapeau d’anniversaire. Il tient un bouquet de ballons dans son poing, un serpentin accroché au bec comme si c’était une clope. Sid est si concentré sur son dessin qu’il n’entend pas le bruit discret de la porte. C’est la voix d’Aisling qui le ramène à elle. « Wow. » Par réflexe, il relève la tête vers elle.

Elle porte une robe rouge à la coupe simple, mais dont le tissu léger épouse à la perfection ses courbes. La bouche sèche, il ouvre de grands yeux fascinés, comme pour mieux la voir. Il remet son cahier sur le meuble, qu’il trouve à tâtons, déterminé à ne pas détourner le regard une seconde. Elle s’avance vers lui et il jurerait qu’elle glisse sur le sol tel un mirage, une somptueuse vision carmin qui le rejoint enfin. « Ça t’va encore mieux que j’l’espérais mon Sid t’es… vraiment hyper sexy, » murmure-t-elle, les joues délicieusement assorties à sa robe tandis qu’elle s’immisce dans l’espace entre ses jambes. Le visage levé vers elle, il noue avec bonheur ses doigts entre les siens pour répondre à son invitation. « Moi, j’suis sexy ? Non mais tu ne t’es pas bien regardée, tu es… » magnifique, sensuelle, tout c'que j'ai toujours voulu, infiniment désirable... Les mots se bousculent et lui échappent, refusent de s’exprimer. Alors, il se lève et libère l’une de ses mains. De celle qu’il retient prisonnière, il l’encourage d’une impulsion délicate à tourner sur elle-même. Elle s’exécute avec grâce. Le mouvement fait virevolter la jupe, révélant les lignes attrayantes de ses longues jambes décorées des tatouages qu’il y a encrés. De voir son art sur sa peau éveille à coup sûr chez lui une délicieuse possessivité, mais c’est la première fois qu’elle provoque aussi un éclair de désir si foudroyant qu’il lui coupe le souffle. Le décolleté plongeant de la robe, qui complimente sa poitrine et la met sensuellement en valeur, n’arrange rien. Il s’imagine explorer de ses lèvres la peau blanche, l’embrasser jusqu’à ce qu’elle se couvre d’un fin voile rosé qui s’agencerait à la riche couleur du tissu. La pirouette révèle aussi le dos nu et ses rubans croisés qui se terminent en une boucle sur sa chute de rein. Il espère déjà avoir l’occasion de la dénouer tout en douceur.

Il l’attire tout contre lui et pose sagement les mains au milieu de son dos, il incline la tête pour humer son parfum. Innocemment, il fait courir son nez sur la courbe de sa mâchoire jusqu’à ce qu’il atteigne son oreille. « J’savais bien que le rouge t’irait à merveille, » murmure-t-il en embrassant le lobe décoré d’un anneau argenté. S’il se rappelait avoir échangé à tous les jours avec elle pendant son deuxième séjour en désintoxication, il avait oublié la plupart des détails de leurs conversations. Mais pas la robe rouge. Le souvenir de ce souhait hypothétique, exprimé sans arrière-pensée à l’époque parce qu’il était trop terrifié par ses sentiments pour y faire face, ne l’avait pourtant jamais quitté. Il n’aurait pas cru pour autant qu’Aisling s’en serait aussi rappelée. Il se redresse pour effleurer son nez du sien et ajouter tout contre ses lèvres : « Et toi, tu savais très bien que ça m’plairait un peu trop de te voir habillée comme ça pour moi… » L’atmosphère se charge d’une délicieuse tension qu’il fait durer encore une seconde avant de l’embrasser, plus sagement qu’il ne le voudrait pour ne pas étaler prématurément le rouge qu’elle a appliqué avec soin sur sa bouche. Il s’écarte avant que le baiser n’ait le temps de s’enflammer, bien conscient qu’ils risquent fort de ne jamais sortir de la chambre s’ils se laissent prendre à ce petit jeu. « D’ailleurs, c’est quand même un peu dommage qu’on a prévu d’aller danser… » Il échange un petit sourire complice avec Aisling, puis se dirige vers sa valise, dans laquelle se trouve toujours son perfecto. Avec une pointe de satisfaction, il constate que la couleur de la doublure s’agence à la perfection à la tenue de sa copine, tout comme les semelles de ses mocassins.

« Prête ? » lui demande-t-il sur le seuil de la porte. Elle acquiesce et ils sortent de leur maison de vacances. Il verrouille, glisse soigneusement les clefs dans la poche intérieure de sa veste, puis tend le bras à Aisling. D’un pas nonchalant, ils rejoignent la plage, où un trottoir en bois permet aux promeneurs et aux baigneurs de se rendre jusqu’aux bars qui longent l’océan sans avoir à marcher dans le sable. Le soleil commence à descendre, colorant de roses et d’orangés le ciel. Au loin, les guirlandes de lumière des terrasses scintillent comme autant d’étoiles. Il leur faut moins d’un quart d’heure pour atteindre le Salty Shores, un pub un peu chic qui les avait séduits avec son menu généreusement garni de cocktails sans alcool. Bien au fait du penchant qu’a Aisling pour la galanterie, il lui ouvre la porte et la laisse entrer la première. En cette soirée du Australia Day, il s’attendait à ce que le pub soit bondé, mais il n’y a pour l’instant qu’une vingtaine de personnes à l’intérieur et une autre dizaine qui sirotent des cocktails, assises à l’extérieur. Le décor est chaleureux et mélange agréablement les tons de bleu, les boiseries et les accents dorés. Il allait proposer à Aisling d’aller s’installer sur la terrasse pour profiter de la brise de fin de journée quand il aperçoit la table de billard qui occupe le coin de la pièce. « Regarde, Leen ! » Emballé, il attrape sa main et l’entraîne vers cette dernière, dont il effleure le rebord verni du bout des doigts. « Ça fait hyper longtemps que je n’ai pas joué… » Des mois, en fait. Depuis la fois où elle l’avait appelé en panique pour qu’il vienne la récupérer sur le toit d’un hôtel. Ce soir-là, il avait partagé une partie avec une rousse qui, même si elle lui plaisait pas mal, n’avait aucune chance de gagner contre Aisling. Par la suite, pour protéger sa sobriété toute nouvelle, il n’avait plus vraiment remis les pieds dans un bar, et n’avait donc pas eu l’occasion de jouer. Il tourne vers la jeune femme un regard plein d’espoir, avec juste une touche de supplication : « Ça te dit de faire une partie ? »

L'inspiration pour le décor du bar:





just kiss me in the dark
maybe i’m just as scared as you. it's alright, stay by my side on the edge of everything we know. it's alright, just don't look down and i will hold on and never let go. you're right beside me, so just close your eyes, i'll never let go. you're all that i need, so just close your eyes. • close your eyes, rhodes

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 2MiNnPz
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 KF17JgG
Revenir en haut Aller en bas
Aisling Hayes
Aisling Hayes
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Mkmu71n
Présent
ÂGE : 28 ans, née le 20 février 1994
SURNOM : Ash par ses amis, Bambi ou le faon par Phoenix, Leen par son Sid... et Ivana Rose sur instagram.
STATUT : Essaie d'écouter son cœur, de le confier à Sid malgré sa peur.
MÉTIER : Modèle alternative (Suicide Girls, OnlyFans) effeuilleuse quelques soirs par semaine, poupée brisée à plein temps.
LOGEMENT : Appart' #353 à Redcliffe
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Xmdi
POSTS : 1369 POINTS : 130

TW IN RP : par mp si besoin ♡
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Née en Irlande du Nord dans une famille très catholique, parle avec un accent gaélique. A troqué les rues pluvieuses de Belfast pour le soleil de Brisbane mais son existence est toujours aussi grise. Se croit bonne à rien si ce n’est à jeter son corps en pâture aux caméras. Faut bien payer le loyer et sa dette envers le club. Aisling se réfugie dans les bras de son Sid et dans les chansons qui ouvrent son cœur à sa place. Le son à fond, elle danse pour extérioriser le tumulte de ses sentiments. Parfois, elle chante aussi… mal, elle trouve. Végétarienne, ancienne junkie, sobre depuis 10 mois
CODE COULEUR : #ff6699
RPs EN COURS : Sid [14]Sid [16]Sid [fb2]Sinner [r.a.]Robin [4]

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 D7b4c33957280ab9a4f2bd76222e4b8f9c45106b
Sid ♡ I won't turn back I won't cross that hidden danger line. It's a loud and dark world but I think I found the light. I need you to tell me everything will be alright, to chase away the voices in the night; when they call my name.

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_o43i73nI561qlt39u_250
Robin ♡ you lead the blind you lead the stream, the current ways are much to lean, you are the captain of the team!

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_ps8z0sgUBp1rqq37j_400
Phoenix ♡ I need a hero, I'm holding out for a hero 'til the end of the night. He's gotta be strong and he's gotta be fast, and he's gotta be fresh from the fight. He's gotta be larger than life!

RPs EN ATTENTE : you ? ♡ Phoenix [4]

Je ne prends que 6 RPS à la fois.


RPs TERMINÉS : Sid ♡ [1] | [2] | [3] | [4] | [fb1] | [@] | [5] | [6] | [7] | [8] | [9] | [10] | [11] | [12] | [13] | [15]
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 2Ldgfbo
Robin ♡ [3]
Phoenix ♡ [1] | [2]
Jordan ♡ [1]
Laoise ♡ [1]
AVATAR : Mellisa Clarke
CRÉDITS : loudsilence (avatar) + Frimelda (sign) + Loonywaltz (ub) + Sid (ub)
DC : Jameson la louve
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 07/09/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t11388-aisling-run-away-try-to-find-that-safe-place-you-can-hide
https://www.30yearsstillyoung.com/t11572-aisling-hayes-would-you-love-a-creature-like-me
https://www.30yearsstillyoung.com/t12436-aisling-hayes

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 EmptyLun 26 Fév - 21:25

Sid Bauer adore ce message


kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 WahaBaby <3
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Dchzyou're my
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 R94ifirework


Day 5: love burns slowly out by the sea
Let's take the long way home love is burning slowly down this country road every moment's holy baby. I've been waiting all my life to waste my time on you. Take the long way home, tonight. There's a place by the lemon trees we can sit all night making memories with the stars in our eyes.

« Moi, j’suis sexy ? » Sa voix rauque vibre d’une douce envie et la façon dont il enroule ses doigts autour des siens attise ces braises si agréable qu’Aisling commence à reconnaître. « Non mais tu ne t’es pas bien regardée, tu es… » Les mots lui échappent, mais le regard incandescent qu’il promène sur ses courbes est le plus beau des compliments. Les joues brûlantes, elle saisit avec soulagement la distraction qu’il lui propose et esquisse une pirouette maîtrisée, s’offre à son regard en savourant la façon dont le tissu fluide de la robe accompagne ses mouvements et glisse sur ses jambes avant de les envelopper quand il la ramène contre son torse. Elle se laisse guider par les impulsions assurées de son cavalier, savoure l’aisance avec laquelle il la soumet sans un mot à sa volonté. Hissée sur la pointe des pieds, elle enroule ses bras derrière sa nuque pour mieux l’accueillir au creux de son cou. « J’savais bien que le rouge t’irait à merveille. » Il fait couler ces mots tendres au creux de son oreille, ses lèvres taquinant son lobe exactement comme elle l’aime. Elle frissonne dans son étreinte, esquisse un sourire espiègle qui se transforme en gloussement malicieux alors qu’il murmure tout contre ses lèvres : « Et toi, tu savais très bien que ça m’plairait un peu trop de te voir habillée comme ça pour moi… » Leurs regards s’accrochent, pétillants d’un désir complice. « On peut dire ça, oui… » Elle souffle en se mordillant la lèvre inférieure, trop fière de son petit effet pour s’alarmer de la tension voluptueuse qui enfle entre eux. Il l’embrasse enfin, ses lèvres infusées d’une passion contrôlée qui ne fait que l’allumer davantage. Car elle aime sentir à quel point il la désire, deviner à la pression de ses mains et la chaleur de son corps ferme plaqué contre le sien les efforts qu’il déploie pour se retenir. Et elle s’étonne de la clarté dangereuse avec laquelle l’envie de flirter avec ces flammes se mêle à sa crainte de le voir céder. Ses lèvres sont encore offertes quand il la libère sagement. Comme si elle espérait qu’il les capture à nouveau dans un éclat de regret. « D’ailleurs, c’est quand même un peu dommage qu’on a prévu d’aller danser… » Le sourire qu’ils échangent illustre sans mal les images délectables qu’ils s’autorisent à un instant à effleurer. les mains de Sid remontent sous ma jupe, frôlent l’intérieur de mes cuisses, agrippent mes fesses nues et me plaquent contre son membre dressé. Il s’écarte avant d’avoir pu percevoir son sursaut d’angoisse. Troublée par les images crues qui l’ont traversée sans prévenir, Aisling plonge dans son sac à main et vérifie studieusement son kit de maquillage pour laisser l’inquiétude se dissiper. finalement c’est p’t-être pas plus mal qu’on reste pas là toute la soirée… Elle songe en le suivant sagement dans l’entrée.

Main dans la main, ils remontent un chemin de bois érodé par le sable et le vent. Le cœur léger, elle ne peut s’empêcher de le regarder du coin de l’œil. Il est beau, dans la lumière chatoyante de la fin du jour ; tout en contrastes et muscles élancés. Sa silhouette racée mise en valeur par les touches rock de son look épuré, depuis le perfecto en cuir jusqu’à la pointe de ses souliers lustrés, parfaits pour danser ; son regard glacier, adoucit par la candeur de son sourire alors qu’il lui partage les réflexions qui le traversent, des mots taquins ou des mots doux.  Un vent tiède se lève plus loin sur la baie, danse contre leur peau et agite leur chevelure. Les paupières closes, Aisling prend une profonde inspiration, s’imprègne de cette soirée d’été infusée de bonheur et de paix. Des soirées comme elle a trop rarement eu l’occasion de goûter. Leurs pas distraits les rapprochent de la civilisation et du brouhaha discret des conversations. L’odeur agréable du tabac se mêle aux parfums fruités des cocktails et aux embruns de l’océan alors qu’ils sillonnent entre les tables surmontées de guirlandes pour rejoindre l’entrée du Salty Shores, un pub au décor luxueux et romantique qui les a séduit dès leur arrivée. Sid s’efface pour lui tenir la porte, et elle pénètre timidement à l’intérieur, fascinée par les murs de velours bleu mis en valeur par le bois sombre du mobilier et les éclats de décoration dorés. Le cadre est intime, comme elle l’espérait. Rien à voir avec les bars bondés qu’elle fréquentait quand Sid et elle se sont rencontrés. « Regarde, Leen ! » Un ravissement adorable illumine son visage alors qu’il l’entraîne vers le fond de la pièce où trône fièrement une table de billard. « Ça fait hyper longtemps que je n’ai pas joué… » Il souffle d’un air presque nostalgique en promenant ses longs doigts fins sur le bois lustré. « J’savais même pas que t’en faisais. » Elle l’observe avec un petit sourire empreint de curiosité qui reflète sans mal son envie de fouiner pour découvrir quelques nouvelles bribes de son passé.

« Ça te dit de faire une partie ? » Comment lui refuser, quand il la regarde avec ces grands yeux brillants d’espoir. Elle fait pourtant mine d’hésiter, s’amuse de voir un voile de supplication s’imprimer subtilement sur ses traits. « D’accord, mais faut qu’tu saches que j’sais absolument pas jouer ! » Elle esquisse une petite moue, s’apprête à implorer sa miséricorde quand une idée un brin plus coquine se fraie un chemin dans son esprit et vient dessiner un sourire espiègle au coin de ses lèvres. D’un pas louvoyant, elle comble la distance qui les séparait et noue ses poignets derrière sa nuque. « Alors j’crois bien qu’tu vas devoir m’initier… » Le double sens palpable de ses paroles a l’effet escompté, et son cœur s’emballe en sentant les mains de son copain se refermer autour sa taille comme par réflexe. Il n’en faut pas plus pour que la tension qui crépitait tout à l’heure entre eux revienne s’inviter. Elle plonge dans son regard voilé, effleure ses lèvres des siennes pour le tenter, savoure un instant son souffle tiède à la douce odeur de café, puis s’écarte avant qu’il ne puisse les capturer. « J’vais nous chercher à boire, j’te laisse tout installer ? » Sans attendre sa réponse, elle lui échappe avec fluidité, s’amuse de sentir son regard sur son corps alors qu’elle s’éloigne d’une démarche féline vers le bar. Les bras appuyés contre le bois vernis, elle sourit à la barmaid qui essuie un verre en discutant avec des clients un peu plus loin. Aisling en profite pour jeter un coup d’œil en direction de Sid, observer en douce ses mouvements assurés et imprégnés d’un sérieux irrésistible alors qu’il prépare leur futur terrain. Elle se réjouit de surprendre malgré tout son regard errer à plusieurs reprises de son côté. Satisfaite, l’irlandaise s’empare d’un petit menu et tourne les pages jusqu’à tomber sur la sélection sans alcool. Ce soir, elle n’a aucun mal à se retenir de boire. Et pour une raison qu’elle parvient difficilement à s’expliquer, ni l’odeur des spiritueux, ni les reflets dorés de la bière mousseuse glissant à ses côtés sur le bar ne lui donne envie de consommer. Car la présence de Sid et la perspective de passer la soirée à ses côtés est bien la seule réalité à laquelle Aisling ne veut jamais échapper.  






you feel like heaven
Thunder in the blue skies, lightning in the daylight, storm clouds in our eyes. Tidal waves in my heart, earthquakes in the still dark, eclipses in the night.
F R I M E L D A

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 873483867:
Revenir en haut Aller en bas
Sid Bauer
Sid Bauer
le tatoueur au coeur tendre
le tatoueur au coeur tendre
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 HSiifW9 Présent
ÂGE : trente-trois ans, né le 26 janvier 1990.
SURNOM : sid, c'est déjà bien assez court... et c'est déjà un surnom aussi, même si très peu de gens le savent.
STATUT : il a finalement trouvé le courage d'avouer ses sentiments à sa belle irlandaise...
MÉTIER : tatoueur, propriétaire de son propre salon, wild ink.
LOGEMENT : #55, spring hill [appartement]
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Rj8LciCS_o
POSTS : 1610 POINTS : 100

TW IN RP :
TW IRL :
GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Il a un chat noir et blanc. • Il est bisexuel. • Il adore lire et regarder des documentaires. • Il a une sœur cadette. • Il déteste qu’on le prenne en photo. • Il n’a jamais touché à la drogue. • Il a arrêté de fumer et a réduit sa consommation d’alcool. • Il se spécialise dans les tatouages personnalisés. • Il adore dessiner. • Il aime les chats, la crème glacée à la pistache, les musées, les livres de recettes. • Il n'aime pas les épinards, les huîtres, le marron, les imbéciles et les gens bornés.
CODE COULEUR : #0489B1
RPs EN COURS : aisling #14aisling #16aisling f.b 2aisling [r.a. sinling]bran

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 RA5mFrZe_o
RPs EN ATTENTE : kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_mn9afwBvNr1r0yw29o5_250sq
wasted on you • and it seems like I've known you forever, I'll keep you safe for one more night, need you to know that it's all right. I see the real you, even if you don't, I do. I do.

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_mw0nnsUDQI1rdwk62o2_250
blood is thicker than water • we've taken different paths and traveled different roads, I know we'll always end up on the same one when we're old.
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Gay1

RPs TERMINÉS : aisling #1 | #2 | #3 | #4 | fb #1 | email #1 | #5 | #6 | #7 | #8 | #9 | #10 | #11 | #12 | #13#15archieaudeneijicaroharley #1 | #2 | #3harvey #1 | #2 | #3jojo | lilyjoeylilyphoenix #1#2#3zelda
AVATAR : andy biersack ♥
CRÉDITS : alegria (avatar) • astra (signature) • loonywaltz (ub) • mapartche (dessin) • whitefalls (montage)
DC : laoise, l'artiste peintre
Femme (elle)
INSCRIT LE : 01/03/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t7497-sid-si-tu-m-appelles-sydney-j-te-promets-que-tu-vas-le-regretter-termine
https://www.30yearsstillyoung.com/t10973-we-all-need-a-friend-or-two-sid
https://www.30yearsstillyoung.com/t25022-sid-bauer

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 EmptyMar 23 Avr - 4:14

Aisling Hayes adore ce message


you look
Envoyer un message privé ZQaqnKm7_oa lot like
Envoyer un message privé Y8LjAy9e_oforever


Day 5: I would never fall unless
it’s you I fall into
Have you ever fed a lover with just your hands? Close your eyes and trusted, just trusted. Have you ever wished for an endless night? Lassoed the moon and the stars and pulled that rope tight. Have you ever held your breath and asked yourself, will it ever get better than tonight? • Glitter in the Air, P!nk | dessin

Aisling laisse planer le silence quelques secondes. Sid se doute bien qu’elle essaie de faire durer le suspense, mais il ne ressent pas la moindre trépidation. C’est qu’il la connait assez pour savoir qu’elle n’est pas du genre à lui refuser un petit plaisir comme celui-là et que, de surcroît, ce n’est pas le soir de son anniversaire qu’elle aura envie de le décevoir. Il attend donc patiemment, l’ombre d’un sourire aux lèvres, qu’elle lui réponde : « D’accord, mais faut qu’tu saches que j’sais absolument pas jouer ! » Elle a l’air si innocente qu’il pourrait presque croire qu’elle tente de l’arnaquer. C’est une technique vieille comme le monde, après tout – celle, aussi, que Bear lui a apprise dès qu’il s’est mis en tête de parfaire son éducation de faux criminel. Rien de plus simple, que de se faire passer pour le plus médiocre des joueurs, question d’endormir la méfiance de l’adversaire avant de le plumer sans remords à la dernière partie. Une moue espiègle tord les lèvres carmin d’Aisling tandis qu’elle s’avance vers lui telle une ingénue séductrice. « Alors j’crois bien qu’tu vas devoir m’initier… » souffle-t-elle en enroulant ses bras autour de sa nuque. Les mains de Sid se referment sur sa taille fine, l’encerclent pour mieux la retenir tout contre lui. Elle ne parle pas que de billard, il l’a très bien compris. Le cœur battant, la bouche un peu sèche, il se permet l’espace d’un instant de songer aux plaisirs auxquels il l’a déjà initiée et à ceux qu’il rêve encore de lui faire découvrir.

Comme si elle lisait dans ses pensées, elle le tente en toute impunité, fait mine de lui offrir le baiser passionné qui pourrait tempérer le brasier qu’elle a allumé en lui. Elle s’arrache pourtant à ses bras avant qu’il n’ait pu y goûter, s’écarte malgré l’étincelle de désir qu’il perçoit clairement dans son regard et qui se reflète dans le sien. « J’vais nous chercher à boire, j’te laisse tout installer ? » qu’elle lance par-dessus son épaule en s’éloignant d’une démarche de danseuse. Sid hoche la tête d’un air distrait, hypnotisé par l’ondulation troublante de ses hanches. Il s’en détourne avec un sursaut rêveur et tente de se concentrer sur le triangle de plastique dans lequel il regroupe à l’instinct les boules pour préparer la partie. Seulement, ce sont des gestes qu’il a répétés des centaines de fois déjà, et ils ne suffisent pas à l’empêcher de chercher la silhouette de la jeune femme au bar. Attiré comme un papillon à une chandelle par l’arc harmonieux de sa chute de rein, cambrée contre le zinc, et la courbe gracile de ses épaules dénudées, il revient irrémédiablement vers elle. Elle doit sentir la brûlure de son regard, car elle finit par tourner la tête vers lui, un sourire complice aux lèvres, le menton posé au creux de sa paume. Un éclair de désir tel qu’il en a peu connu le traverse avec une violence si inattendue qu’il lui en coupe presque le souffle. Dérouté, il se détourne et inspecte les queues accrochées au mur, s’intéresse au grain du bois jusqu’à ce que la sienne décide de rester sagement au repos.

C’est en posant les longs bâtons sur le velours de la table qu’il remarque le nouveau venu. Installé sur un tabouret au bar, il fixe ouvertement Aisling, les yeux collés à son postérieur comme s’il croyait pouvoir y découvrir les secrets de l’univers. Surpris par le sursaut de possessivité qui se creuse une place au fond de sa poitrine, Sid n’hésite qu’une fraction de seconde avant de se mettre en mouvement. D’un pas décidé, il contourne la table et s’avance vers le zinc. Arrivé à la hauteur de la jeune femme, il pose une main sur sa hanche, la paume fermement appuyée sur la forme rebondie d’une fesse galbée par le tissu rouge de sa robe. Aisling tourne vers lui un regard mi-subjugué, mi-interrogateur. Il lui répond d’un haussement d’épaules désinvolte. « J’ai fini de préparer la partie et tu m’manquais. » Un coup d’œil circonspect en direction de l’inconnu lui apprend qu’il s’est détourné, un rictus de déception figeant son visage. Satisfait, il incline la tête pour effleurer la tempe d’Aisling de ses lèvres. Il y appuie un baiser plein de tendresse puis descend plus bas, jusqu’à son oreille où il murmure pour qu’elle seule puisse l’entendre : « Puis j’avais envie qu’tout le monde sache qu’on est ensemble. Qu’ce soir, t’es rien qu’à moi… » Il devine la fébrilité qui s’empare de son corps au tremblement délicieux qui la traverse. Du coin de l’œil, il aperçoit la barmaid qui les rejoint sur l’entrefaite en s’essuyant les mains sur un linge quadrillé. « Qu’est-ce que j’peux vous servir ? » demande-t-elle d’un ton chaleureux. C’est Sid qui lui répond lorsqu’il devient évident qu’Aisling n’est pas en état de le faire : « Le Royal Blush pour mademoiselle et le Love Tonic pour moi, merci. » Il avait regardé le menu quelques jours avant leur départ et repéré les mélanges qui lui semblaient particulièrement appétissants, une curiosité plutôt utile en cet instant. « J’espère que ça te va, » souffle-t-il à Aisling tandis que la barmaid s’éloigne pour préparer leurs verres.

les mocktails:





just kiss me in the dark
maybe i’m just as scared as you. it's alright, stay by my side on the edge of everything we know. it's alright, just don't look down and i will hold on and never let go. you're right beside me, so just close your eyes, i'll never let go. you're all that i need, so just close your eyes. • close your eyes, rhodes

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 2MiNnPz
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 KF17JgG
Revenir en haut Aller en bas
Aisling Hayes
Aisling Hayes
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Mkmu71n
Présent
ÂGE : 28 ans, née le 20 février 1994
SURNOM : Ash par ses amis, Bambi ou le faon par Phoenix, Leen par son Sid... et Ivana Rose sur instagram.
STATUT : Essaie d'écouter son cœur, de le confier à Sid malgré sa peur.
MÉTIER : Modèle alternative (Suicide Girls, OnlyFans) effeuilleuse quelques soirs par semaine, poupée brisée à plein temps.
LOGEMENT : Appart' #353 à Redcliffe
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Xmdi
POSTS : 1369 POINTS : 130

TW IN RP : par mp si besoin ♡
ORIENTATION : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Née en Irlande du Nord dans une famille très catholique, parle avec un accent gaélique. A troqué les rues pluvieuses de Belfast pour le soleil de Brisbane mais son existence est toujours aussi grise. Se croit bonne à rien si ce n’est à jeter son corps en pâture aux caméras. Faut bien payer le loyer et sa dette envers le club. Aisling se réfugie dans les bras de son Sid et dans les chansons qui ouvrent son cœur à sa place. Le son à fond, elle danse pour extérioriser le tumulte de ses sentiments. Parfois, elle chante aussi… mal, elle trouve. Végétarienne, ancienne junkie, sobre depuis 10 mois
CODE COULEUR : #ff6699
RPs EN COURS : Sid [14]Sid [16]Sid [fb2]Sinner [r.a.]Robin [4]

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 D7b4c33957280ab9a4f2bd76222e4b8f9c45106b
Sid ♡ I won't turn back I won't cross that hidden danger line. It's a loud and dark world but I think I found the light. I need you to tell me everything will be alright, to chase away the voices in the night; when they call my name.

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_o43i73nI561qlt39u_250
Robin ♡ you lead the blind you lead the stream, the current ways are much to lean, you are the captain of the team!

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Tumblr_inline_ps8z0sgUBp1rqq37j_400
Phoenix ♡ I need a hero, I'm holding out for a hero 'til the end of the night. He's gotta be strong and he's gotta be fast, and he's gotta be fresh from the fight. He's gotta be larger than life!

RPs EN ATTENTE : you ? ♡ Phoenix [4]

Je ne prends que 6 RPS à la fois.


RPs TERMINÉS : Sid ♡ [1] | [2] | [3] | [4] | [fb1] | [@] | [5] | [6] | [7] | [8] | [9] | [10] | [11] | [12] | [13] | [15]
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 2Ldgfbo
Robin ♡ [3]
Phoenix ♡ [1] | [2]
Jordan ♡ [1]
Laoise ♡ [1]
AVATAR : Mellisa Clarke
CRÉDITS : loudsilence (avatar) + Frimelda (sign) + Loonywaltz (ub) + Sid (ub)
DC : Jameson la louve
PSEUDO : Whitefalls/Whitewolf
INSCRIT LE : 07/09/2016
https://www.30yearsstillyoung.com/t11388-aisling-run-away-try-to-find-that-safe-place-you-can-hide
https://www.30yearsstillyoung.com/t11572-aisling-hayes-would-you-love-a-creature-like-me
https://www.30yearsstillyoung.com/t12436-aisling-hayes

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 EmptyDim 21 Juil - 21:47

Sid Bauer adore ce message


kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 WahaBaby <3
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Dchzyou're my
kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 R94ifirework


Day 5: love burns slowly out by the sea
Let's take the long way home love is burning slowly down this country road every moment's holy baby. I've been waiting all my life to waste my time on you. Take the long way home, tonight. There's a place by the lemon trees we can sit all night making memories with the stars in our eyes.

Ses ongles lustrés tapotent le bois vernis du bar. Un soupir au bord des lèvres, Aisling guette la barmaid encore occupée à servir une tournée dans une ribambelle de verres à shots alignés. Elle ne remarque pas la présence dans son dos avant de sentir une chaleur contre sa hanche. Un sursaut de surprise contracte son cœur, bien vite remplacé par une vague de bonheur alors que son corps reconnaît la paume revendicatrice de son copain. Elle le dévisage avec des yeux ronds, amusée par sa hardiesse et le sourire satisfait qui flotte au coin de ses lèvres. Nonchalant, il hausse une épaule en réponse à sa question muette : « J’ai fini de préparer la partie et tu m’manquais. » Cet aveu la ravie, tout comme le bras qui la presse un peu plus encore contre son flanc. Pourtant, les yeux de Sid lui échappent et vont errer un peu plus loin. Intriguée, l’irlandaise s’étonne de le voir défier un type du regard jusqu’à ce que ce dernier détourne le sien au fond de son verre. Les traits du tatoueur s’adoucissent aussitôt et ses lèvres pressent un baiser délicat contre sa tempe, glissent contre sa peau, s’aventurent au creux de son oreille. « Puis j’avais envie qu’tout le monde sache qu’on est ensemble. Qu’ce soir, t’es rien qu’à moi… » Délicieusement profondes, les basses de sa voix font couler une lave de désir le long de son échine. « Sid ! » Elle glapit une protestation qui n’en a que la forme, car ses yeux brillants et ses lèvres rosées trahissent le plaisir évident qu’elle ressent à l’idée d’éveiller en lui ce genre sentiments ; d’être sienne, dans ce cœur qu’il protège depuis déjà des années, dans son corps, que lui seul pourra jamais posséder.

Toute à ses roucoulements de bonheur, Aisling remarque à peine la barmaid lorsque celle-ci vient prendre leur commande. Son copain prend heureusement les choses en main, avec cette assurance innée qui n’arrange rien et ne manque pas de la faire chavirer. « Le Royal Blush pour mademoiselle et le Love Tonic pour moi, merci. » Elle place une main devant ses lèvres pour dissimuler un gloussement mutin, séduite par la plaisanterie subtile qu’il glisse dans son choix de mocktails. Le sourire qu’affiche la barmaid en surprenant leurs regards pétillants de complicité et d’affection laisse entendre sans l’ombre d’un doute qu’ils sont loin d’être aussi discrets qu’ils le pensaient. Elle s’éloigne avec un hochement de tête et l’attention du beau brun revient entièrement sur l’irlandaise. « J’espère que ça te va. » Il n’a pas l’air d’en douter, aussi Aisling saisit cette occasion de poursuivre son petit jeu de séduction. « D’être rien qu’à toi ? » Elle minaude avec une innocence feinte en promenant la pointe de ses ongles sur les tatouages décorant ses avant-bras, délicieusement dévoilés par sa chemise retroussée. sexy… « J’pense que ça devrait pouvoir s’arranger… » Elle feint l’hésitation, comme si elle ne lui appartenait pas déjà toute entière. C’est qu’elle aime bien trop la façon dont il la fait sentir ce soir, un peu moins poupée brisée, un peu plus femme. Elle aime encore plus la surprise ravie qui s’allume dans ses yeux pâles, et la façon dont son regard la convoite comme s’il devait encore la séduire. Et elle se surprend à avoir envie de flirter avec les limites de ces possibilités, rassurée par le brouhaha des conversations qui louvoient entre les pans de décor feutré.

Du bout des doigts, Aisling remonte les pans de son perfecto en cuir jusqu’à effleurer la couture de sa chemise en dentelle. « Mais bon, ça dépend de c’que tu s’ras prêt à faire pour t’en assurer… » Elle lance, l’air de rien, les yeux rivés sur sa gorge et le relief seyant de sa pomme d’Adam. Du bout des doigts, elle taquine distraitement le premier bouton de sa chemise, puis s’en désintéresse et s’insinue plutôt sous son col, savourant le frisson qui s’éveille sous ses phalanges curieuses. « Voilà pour vous les tourtereaux, ça fera 17 dollars. » Les interrompt la barmaid en faisant glisser leurs boissons sur le bar, et Aisling doit fournir un effort conséquent pour retenir l’exclamation de joie qui la traverse quand elle découvre le rose profond et scintillant de son breuvage. C’est que ça clasherait un peu avec l’Aisling plus mature et séductrice que cette robe sensuelle et distinguée lui donne envie d’incarner. Pas dupe pour un sou, Sid lui décroche un sourire complice en tirant une carte de son portefeuille qu’il coince entre le majeur et l’index pour la présenter à la barmaid. sexy, ça aussi… elle songe en se mordillant les lèvres avec appréciation. Avec ses vêtements soignés, sa belle gueule et son assurance déroutante, Sid pourrait aisément se faire passer pour un de ces aristocrate mystérieux et charismatique, un peu comme son Bruce Wayne qu’il affectionne tant. mais genre en beaucoup plus beau. Une fois la somme réglée et la barmaid partie s’occuper de nouveau arrivants, Aisling enroule ses doigts autour de son verre et le fait tinter contre celui de Sid. « Alors, tu relèves le défi ? » Un éclat taquin dans le fond des yeux, elle soutient un instant son regard puis jette un coup d’œil en direction du billard, comme pour lui indiquer qu’elle ne demande pas mieux que de s’y laisser entraîner... et plus si affinité.






you feel like heaven
Thunder in the blue skies, lightning in the daylight, storm clouds in our eyes. Tidal waves in my heart, earthquakes in the still dark, eclipses in the night.
F R I M E L D A

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 873483867:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty
Message(#)kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

kiss my lips and let’s run away together ♡ aisling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
voyager vers d'autres horizons.
 :: sur la route
-