AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited – 3 mois gratuits
Voir le deal

 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMar 13 Avr - 17:12



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Il dit qu'il n'a besoin de rien, et elle sait qu'il est sincère, sauf qu'il est bien hors de question qu'elle ne lui offre rien pour son anniversaire. Il aime la simplicité Caleb, il aime les moments en famille, il n'a jamais été matérialiste, il n'a jamais été exigeant pour les cadeaux, sauf que 'je n'ai besoin de rien' ce n'est pas une idée de cadeaux d'anniversaire ça. Et à quelques jours de l'anniversaire de son fiancé, elle se retrouve sans idée, et la panique commence un peu à se faire ressentir. Elle n'est pas du genre très organisée Alex, et elle en a l'habitude finalement mais pourtant, elle a déjà tout prévu pour la journée d'anniversaire, tout sauf le cadeau et il ne lui reste que très peu de temps pour trouver le cadeau parfait. Oui, parce qu'il doit être parfait, à la hauteur de la perfection de celui qui fêtera ses 32 ans le 20 Avril. Sauf que rien ne semble être assez bien et après les derniers événements, tout doit être parfait. Elle doit être à la hauteur, la journée doit l'être, et le cadeau doit aussi l'être. C'est sa manière à elle de lui prouver qu'elle peut être au niveau, au moins pour cette journée, c'est sa journée, et il mérite qu'elle soit parfaite. Alors à défaut de trouver seule le cadeau, c'est tout naturellement qu'elle a finit par appeler Tim à l'aide. Parce qu'il connaît Caleb, et surtout parce que c'est un homme et qu'elle a besoin d'un avis masculin pour tenter d'élargir la liste des possibilités. Quoi acheter à un homme qui prétends déjà tout avoir ? Qui ne demande rien ? Et qui se contente de toujours peu alors qu'il mérite tout ? Quoi acheter pour s'excuser d'être toujours aussi nulle? Qu'est-ce qu'on offre à son fiancé pour dire 'désolé chéri, je t'aime mais je sais pas comment te le montrer ?' Trop d'attente pour un seul cadeau. Mais elle y tient à ce cadeau qui doit être plus qu'un cadeau. Alors pour cette matinée shopping, elle prends tout l'aide possible et c'est Tim qu'elle s'apprête à retrouver pour ça. Elle a laissé ses filles à leur nounou pour pouvoir vagabonder à son rythme dans les magasins, pour pouvoir traîner son meilleur ami dans les allées de toutes sortes de magasins jusqu'à dénicher la perle rare, le cadeau qui sera assez bon pour son futur mari. Cette sortie, est aussi un moyen de passer du temps avec le Français qu'elle ne peut pas voir autant qu'elle le souhaiterai. Des jumeaux de chaque côté, la reprise du boulot pour l'Anglaise, le Français qui est père célibataire et qui a tellement à gérer de son côté, le temps qu'ils ont pour eux n'est plus aussi grand qu'avant mais c'est toujours avec un grand plaisir qu'elle le retrouve, qu'elle passe du temps privilégié avec lui, son plus vieil ami, l'un de ses premiers aussi. « Hey Timi ! MERCI, merci de venir m'aider ! Si tu savais comme j'ai besoin de toi, je suis en galère, y'a rien qui semble assez bien pour Caleb. » Elle l’accueille, les lunettes de soleil qui cachent les cernes, elles même dissimulées sous une couche de fond de teint, mais elle sourit sincèrement quand elle aperçoit Timothy. Un café dans une main, un sac en carton dans l'autre, elle fait attention de ne rien renverser alors qu'elle s'approche de Tim pour le prendre dans ses bras, avant de reculer et de le regarder comme pour s'assurer qu'il aille bien, qu'il ne soit pas au bord de l'épuisement avec tout ce que sa vie l'oblige à gérer et à vivre. « Tiens je t'ai pris un café. » Elle lui tends le sac contenant un second café alors qu'elle porte son gobelet à ses lèvres. Elle sait que c'est le breuvage indispensable pour compenser l'effet des nuits trop courtes, et pour avoir elle aussi des jumelles, elle sait que dormir avec deux bébés relèvent presque du miracle. Gabriel et Willow sont plus grands et elles espèrent que d'ici là, les filles auront fini avec leurs nuits agitées, mais en attendant elle se contente du café pour l'aider à compenser ce manque de sommeil et pour lui donner un peu de force pour cette matinée en compagnie de son meilleur ami. « Avant que je te traîne dans les magasins et que je t'épuises encore plus que tes petits, dis moi comment tu vas depuis la dernière fois, et comment ils vont j'ai l'impression que ça fait si longtemps que je ne les ai pas vu. » Elle le dit avec une certaine légèreté mais elle sait pourtant que c'est loin d'être un sujet anodin qu'elle aborde, mais elle le fait et elle lui laisse aussi le choix d'en parler ou non. Mais entre eux la discussion est facile, la discussion est possible et il sait qu'il peut lui partager les bonnes comme les mauvaises choses, et la réciproque est vraie mais avant de se confier à lui, elle veut savoir comment il gère sa vie depuis qu'il a du renoncer à sa mère il y a quelques semaines.



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh



Dernière édition par Alex Clarke le Mer 14 Avr - 0:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMar 13 Avr - 20:43


Tim est toujours si heureux de passer un peu de temps avec Alex et dieu que c'était difficile depuis au moins un an. Chacun leur tour, ils ont eu des enfants, des jumeaux qui plus est et malheureusement pour eux, le temps d'une journée n'est pas extensible. Par conséquent, il y a moins de moments à consacrer au reste de son entourage et les amis doivent passer au second plan durant au moins les premières périodes. Timothy a vécu cela après la naissance des jumeaux, ces deux-là ne se synchronisant jamais sur leurs heures de repas ou de sommeil, il en résultait que le père célibataire était épuisé lors des courts instants où il pouvait se libérer pour aller à la rencontre de l'anglaise. Puis, elle est tombée enceinte et la situation s'est inversée: elle n'a plus eu le temps pour les goûters entre amis, ou pour les soirées qu'ils se faisaient dans le temps où ils pouvaient parler pendant des heures de tout et de rien. Alors, dès qu'ils arrivent à trouver une véritable occasion pour se voir et échanger, Tim répond toujours le premier qu'il a envie de cela. Il a clairement toujours eu besoin de conserver les gens de son passé au sein de sa nouvelle vie et Alex fait définitivement partie de ce cercle de privilégiés car elle est sa première amie. Oui, c'est un fait bien triste mais c'est une des seules personnes qu'il a réussies à conserver au fil du temps, même si l'anglaise a quitté la ville quelques années et que Tim l'a donc perdue de vue durant ce laps de temps. L'important, c'est de savoir où ils en sont aujourd'hui: tous les deux parents, Alex sur le point de se marier avec son premier amour, le chemin se fait peu à peu et tout s'arrange, même si rien n'est clairement parfait, ni dans la vie de l'un ni dans celle de l'autre.

En tout cas, le français a conscience des incertitudes qu'il vit ces derniers temps: les finances ne sont pas au beau fixe et avoir deux enfants à l'heure actuelle ressemble bien plus à un concours du combattant qu'à un parcours de santé. Decastel doit néanmoins faire avec et il n'a pas envie d'inquiéter sa meilleure amie avec ce genre de petits soucis, surtout qu'Alex a besoin de lui pour offrir le meilleur cadeau d'anniversaire à son compagnon. Tim ne sait vraiment pas s'il est qualifié en la matière vu qu'il n'a jamais eu énormément d'occasions d'acheter des cadeaux pour qui que ce soit, ou en tout cas, il a commencé très tard à s'y mettre et il s'est longtemps cantonné à Noé. Alex a besoin de lui pourtant et Timothy ne va clairement pas refuser une petite balade dans les magasins si c'est Clarke qui est l'instigatrice de ce shopping. Il la retrouve à l'heure dite et elle a même déjà prévu un café pour lui, ce qui fait sourire le français, eux deux savent très bien à quel point une boisson énergisante est utile. "Merci pour le café, Alex... Et bien sûr, c'est la moindre des choses, même si je sais pas si je suis le mec doué avec les cadeaux non plus mais à deux cerveaux, on trouvera bien quelque chose!" Il connait un peu Caleb mine de rien vu que cela fait plus de dix ans qu'ils se voient de façon plus ou moins régulière, Tim aura bien un minimum d'expertise pour aider son amie dans ses affaires. Avant d'entrer dans le vif sujet cependant, Alex s'entête à prendre quelques nouvelles: après tout, c'est toujours ce qu'ils font là pour l'autre, se renseigner sur ce qui se passe dans leur vie, toujours faire en sorte que leur ami soit au meilleur de sa forme. "Toute la compagnie Decastel va parfaitement bien, ne t'en fais pas. Et toi, les filles, Caleb? De notre côté, on fait au mieux... Mais je pense pas trop à ma mère, hein. Vraiment." Il se doute que c'est ce qui inquiète surtout Alex, qu'il reparte vers des lieux plus sombres parce que sa rencontre avec sa génitrice l'a bousculé. C'est une évidence, oui, mais Timothy est beaucoup plus solide que par le passé, il ne compte pas se laisser abattre par la folie d'une mère qu'il n'a de toute façon jamais vraiment eu au final. "T'as déjà sélectionné quelques petites idées pour Caleb ou pas du tout? Au moins un style pour ton cadeau... Il y a l'option cuisine avec lui, ça marche toujours mais peut être que c'est redondant avec ce que tu lui as déjà offert par le passé, je ne sais pas." Il se renseigne, il tâte le terrain, Tim veut tout faire pour qu'Alex trouve la perle rare aujourd'hui car il admire la relation que ses deux amis ont noué. Un jour, il aimerait sûrement trouver un tel amour mais son expérience lui montre que cela n'a pas été son moment, jusque là. Il verra bien. Autant pour cela que pour le cadeau, ils verront bien au cours de la journée, tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyVen 16 Avr - 15:48



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

« Pas grave, j'avais surtout besoin de toi pour m'éviter d'acheter tout et n'importe quoi. C'est bientôt son anniversaire et je vais paniquer dans pas longtemps si je trouve rien. » Elle dit ça en plaisantant, mais l'idée d'acheter à Caleb une quinzaine de cadeaux, elle y a vraiment songé. Des vêtements (même s'il dit qu'il en a assez, mais on a jamais assez de vêtements non?), une montre (autre que celle qui calcule son rythme cardiaque qu'il ne met plus depuis longtemps), des couteaux de cuisines (comme s'il n'en avait pas assez?!), une cigarette électronique (oui oui il a reprit la cigarette il y a peu), une guitare (il en a déjà une toute neuve qu'elle lui a acheté il y a quelques mois), un livre de collection (mais elle sait qu'il n'y touchera pas s'il sait le prix pour un livre), du vin d'un grand cru importé directement de France, une nouvelle télé (bien qu'il ne la regarde pas beaucoup), des nouvelles casseroles (parce qu'elle a peut-être un peu abîmée les anciennes), des soins pour sa barbe (mais il en a déjà pleins), un appareil photo (parce qu'il passe son temps à photographier les filles), un cadre photo des filles … Et encore ça, ce n'est qu'une partie des idées qu'elle a eu, et qu'elle n'a pas trouvé assez bonne. Mais avant de trainer Tim dans les magasins, elle prends un peu de temps pour s'assurer qu'il aille bien, parce que c'est Tim et qu'elle s'inquiétera toujours pour lui. "Toute la compagnie Decastel va parfaitement bien, ne t'en fais pas. Et toi, les filles, Caleb? De notre côté, on fait au mieux... Mais je pense pas trop à ma mère, hein. Vraiment." Il ne pense pas à sa mère, voilà qui rassure quelque peu Alex même si elle, elle y pense. Beaucoup. Pas à celle de Tim, mais à sa propre mère, et aussi aux mots du Français, à ses peurs de devenir comme ses géniteurs, elle y pense elle aussi. Elle le craint elle aussi, même si elle essaye de gérer ses doutes et ses craintes à sa manière. Elle le fait, en refoulant autant que possible les choses, mais elle a bien vu il y a quelques jours, que ce n'était pas une solution à long terme, mais en parler non plus finalement. Pas pour le moment en tout cas. Mais Tim a l'air de le gérer, c'est le principal. « Je suis tellement fière de toi Tim. Quand je vois tout ce que tu gères, tout le chemin que tu as fais, vraiment tu as réussi et je suis vraiment heureuse pour toi. » Elle ne connaît pas beaucoup de personne qui mérite autant le bonheur que Tim, elle n'a pas su le rendre heureux en tant qu'amie, elle n'a pas su l'aider à s'accomplir dans sa vie, mais il a l'air heureux, il a l'air fort aussi et elle est fière de son ami, fière aussi d'être toujours à ses côtés pour voir l'évolution. De son côté aussi, l'évolution a été grande, même si elle a tendance à ne pas le voir, ou à ne pas se rendre compte de tout le chemin qu'elle a parcouru, mais le temps passe, et elle le voit chaque jours avec ses filles qui grandissent déjà si vites. « Les filles vont relativement biens à part qu'elles font leurs dents et qu'elles pleurent beaucoup, la journée et surtout la nuit, mais elles grandissent si vite, c'est dingue, enfin tu connais ça avec les tiens qui ont déjà fêté leur un an. » Un an, elle n'est pas encore prête à voir ses bébés devenir des petites filles, même si l'idée qu'elles dorment une nuit entière est une idée vraiment plaisante parce la nuit c'est de loin le pire mais ça Tim le sait mieux que personne. Mais elles vont bien, elles sont si belles, et elles ont bien grandi depuis leurs naissances. Oublié la prématurité, le petit poids, elles viennent de fêter leur six mois et elles se développent bien les filles Anderson. C'est plutôt du côté des parents que les choses sont un peu moins simples, la préparation du mariage a mit en avant quelques tensions, et l'Anglaise a encore fait étalage de tout son talent pour blesser ses proches, dont Caleb en premier lieu, encore et toujours. « Mais à part ça tout va bien. » Hors de questions d'inquiéter Tim, il a déjà beaucoup à gérer, et la journée ne fait que commencer et elle est bien trop belle pour qu'Alex commence à évoquer sa culpabilité, sa honte, ses erreurs et ses doutes aussi, non elle est là pour trouver un cadeau, le meilleur des cadeaux parce qu'elle doit lui offrir une journée d'anniversaire parfaite. Sans accroc, sans ratés, sans tensions. Elle veut lui prouver qu'elle peut être la fiancée parfaite, ou plutôt se le prouver à elle même finalement. Et ça commence par l'achat d'un cadeau spécial, et c'est là que le problème arrive. « J'ai plusieurs idées, j'en ai même pleins mais je crois que je place beaucoup trop d'attente dans le cadeau et j'ai pas trouvé le cadeau parfait. » Il ne veut rien, il n'a besoin de rien, et pourtant elle aimerait tout lui offrir, tout lui donner mais même si elle le pouvait, rien de tout ça ne permettrait à Caleb d'oublier à quel point elle est nulle, ni même de l'aider elle même à ne pas se sentir si nulle. « On s'est disputé y'a quelques jours, et j'ai envie de me rattraper pour son anniversaire. » Dit-elle avec un peu (beaucoup) de honte dans la voix. Elle est fautive, encore. Elle a tout gâché, ce qui devait être un moment important pour eux, le choix du lieu du mariage, mais elle a réussi à tourner ça en carnage total, c'est pas comme si elle n'était pas habituée à ça finalement. Mais elle s'en veut tout de même, et si ce n'est pas une journée qui va tout arranger, elle y voit la possibilité de rendre Caleb heureux, au moins une journée sans tension, sans tout gâcher aussi, ça devrait être possible non ? Mais pour ça, il lui faut ce cadeau parce que le reste est prêt tout est prêt sauf ce cadeau.  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyVen 16 Avr - 19:51


Ils ont peut être moins de temps à se consacrer en comparaison du nombre de soirées qu'ils ont passé ensemble à refaire le monde alors qu'ils entraient à grande vitesse vers l'âge adulte. Timothy avait plus écouté Alex que l'inverse car, à cette époque, elle était celle qui sortait, qui se faisait d'autres amis et le pauvre Decastel qui restait sur le banc de touche parce qu'il n'était pas assez reconnu pour être invité quelque part. Les gens avaient même tendance à plus le mépriser qu'autre chose, lui, le garçon bizarre du cimetière, peut être qu'il était un violeur potentiel parce que personne n'avait franchement envie de travailler dans un tel endroit. Les gens assumaient tout un tas de faits et Tim n'avait jamais rien dit pour contredire ce qu'on pouvait penser de lui: il ne s'en fichait pas pourtant, il était si souvent blessé des dires de ses camarades mais il se devait de tout garder pour lui, surtout face à Alex. La jeune femme avait effectivement besoin de voir du monde maintenant qu'elle était libérée de la pression familiale, pourquoi lui infliger d'autres peines à gérer? Pendant des années alors, Tim s'était tu pour lui offrir la plus large place, ce qu'il était encore fort capable de faire si on lui demandait réellement. Pourtant, la dynamique a bel et bien changé après le retour de la jeune Clarke en ville. L'anglaise a sûrement eu à maîtriser sa culpabilité d'avoir tout quitté du jour au lendemain, raison idéale pour se rapprocher du français et cette fois, de désirer prendre soin de lui. Oui, Alex a réussi à faire en sorte que Tim s'épanche un peu plus, allant jusqu'à lui demander de l'accompagner pour une visite auprès de sa mère, ce qu'il n'aurait jamais envisagé peut être deux ans auparavant. Les choses changent, le vent tourne et cette fois, ils sont ensemble pour affronter la moindre tempête qui se mettra sur leur chemin. Timothy espère que la prochaine sera dans un futur très lointain parce qu'il se rappelle encore des marques que son coeur a subies quand il est momentanément parti à l'armée. Il déteste faire du mal à Alex, plus qu'à n'importe qui d'autre, elle qui a été son amie bien avant que tous les autres osent le regarder dans les yeux et le confronter sur ce qu'il a traversé. Elle est clairement une exception dans un décor qui a été autrefois si sombre. Aujourd'hui, tout va mieux, si on exclue les traces très visibles de cernes sous leurs yeux respectifs, la vie de parent les a rattrapés à une sacrée vitesse mine de rien. "Je peux en dire de même pour toi, tu sais." Elle est devenue mère alors que tout cela a longtemps été un triste traumatisme à cause de l'accouchement secret qu'elle avait eu à gérer. Elle prouve désormais qu'elle est apte à tout mener de front, même si elle chancèle certainement quelques fois, Tim en fait de même pour bien d'autres raisons et de toute façon, personne n'est parfait, c'est bien ce que le libraire lui avait tant répété alors qu'ils étaient encore deux mômes avec tout à vivre et à apprendre. "Les dents, une merveilleuse période là encore... Mais bientôt, je t'assure, on dormira sur nos deux oreilles." Ils en rêvent très certainement l'un comme l'autre, quoique la jeune femme a un léger avantage sur son ami parce qu'elle a Caleb pour l'aider. Tim, lui, est tout seul pour gérer les crises de ses deux enfants, de vraies terreurs lorsqu'ils s'y mettent mais ils les aiment plus que tout au monde. A l'heure actuelle, néanmoins, la mission est toute autre que se concentrer sur les jumeaux des uns et des autres, il est plutôt question de l'anniversaire de Caleb et surtout, de lui trouver un cadeau aussi merveilleux que possible. La pression est palpable et Timothy n'est pas certain qu'il sera d'une grande aide dans un contexte comme celui-là, il n'a jamais été très doué pour ce genre d'événements malheureusement mais il s'agit de ses deux amis alors, il fera au mieux pour les combler. "Tu sais, je pense que Caleb se contenterait largement d'un petit moment en famille comme cadeau. Peut être que tu peux organiser un petit quelque chose pour vous quatre? Si niveau matériel, vous avez déjà tout..." Il propose, il ne sait pas vraiment, il n'a jamais essayé ce genre de choses. Malheureux qu'il est, il n'a jamais gardé une femme proche de lui assez longtemps pour penser à des cadeaux d'envergure, ce sera sa malédiction, il l'accepte sans broncher. "Une dispute? Quelle dispute?" Il demande, il appréhende un peu parce que Caleb et Alex ne sont pas vraiment de ceux qui se battent comme des chiffonniers tous les quatre matins, du moins dans l'esprit de Tim, ils ne le sont pas. "Rien de grave, je veux dire... Tout va bien entre vous? Le mariage tout ça?" Il espèce parce que si même le couple de l'année se risque à des fêlures, il n'y a plus rien à espérer pour le reste de l'univers. Vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyDim 18 Avr - 1:24



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Elle a toujours douté d'elle l'Anglaise, elle a toujours vu en elle le pire, la fille incapable de rendre fière ses propres parents. Incapable d'être assez bien pour exister à leurs yeux. Une fille à qui personne n'avait jamais témoigné la moindre affection, le moindre amour, elle ne devait pas le mériter à l'époque. Elle ne devait pas être de celle qu'on tombe amoureux, ni même de celle que l'on a envie d'avoir en ami. Et pourtant, elle a eu tout ça. Elle a eu pendant quelques années, une vie qu'elle a aimé, sincèrement aimé. Elle avait tout pour être heureuse, l'amour, l'amitié, et elle avait même une famille avec son cousin. Elle avait tout, et pourtant elle avait tout plaqué, et les séquelles de son départ n'étaient pas encore totalement effacés finalement même si elle avait réussi à regagner l'amitié de Tim, et l'amour de Caleb, il y avait toujours en elle, les doutes, la crainte de ne pas être assez bien, de ne pas mériter tout ça, et elle faisait encore beaucoup d'erreurs. Beaucoup trop, et elle retenait bien plus les échecs que les réussites. En un an, elle avait accepté de se soigner, elle avait lutté contre les effets d'un sevrage violent, elle avait tenu le coup pour ne pas boire depuis un an, elle avait géré une grossesse imprévue, et compliquée. Elle ne s'était pas écroulée malgré les épreuves, la perte d'un bébé, l'annonce d'une grossesse gémellaire, ses souvenirs de sa précédente grossesse, la peur de ne pas réussir avec elles, l'angoisse de l'accouchement et des souvenirs qui revenaient. Elle avait tenu bon, vacillant un peu par moment, mais elle était désormais la mère de deux bébés de six mois, deux bébés qu'elle aimait de toutes ses forces. Elle était aussi la fiancée de Caleb, son premier et unique amour. Toute sa vie pouvait presque ressembler à un tableau sans défaut, sans faille, une vie de famille, un amour fort, sauf qu'elle avait toujours cette propension à tout gâcher. Son bonheur mais aussi celui des autres. Elle se rabaisse, elle doute, et elle ne gère plus rien, faisant subir à ses proches des moments peu joyeux et peu agréables. Elle aimerait être comme tout le monde. Ne serait-ce que pour Caleb et leurs filles. Elle aimerait être stable, fiable, forte. Elle aimerait chasser ses doutes une bonne fois et en finir avec son passé, ses échecs, cette culpabilité et la peur d'échouer à nouveau mais elle a beau avancer dans la vie, s'affirmer dans sa vie de femme, de fiancée, de maman, son équilibre personnel est fragile et les doutes sur elle-même encore bien présents, prêts à se manifester au moindre petit moment de fébrilité qui se manifeste dans sa vie. Et elle en a marre, elle est fatiguée de tout ça, et elle ne voit pas les progrès qu'elle fait, elle ne voit pas qu'elle a les capacités pour être une bonne mère, qu'elle a les capacités pour être juste quelqu'un de bien, non, elle ne voit que ses erreurs encore et encore et ce ne sont pas les mots de Tim qui vont la rassurer finalement. Parce qu'il ne sait pas. Elle ne lui a pas dit, elle n'a pas partagé avec lui ses craintes de blesser ses filles, d'être comme ses parents, elle ne lui a pas dit non plus qu'elle s'était disputée avec Caleb, et que pendant quelques jours, elle a souffert de la distance qu'il a mit entre eux. Qu'elle s'est détestée de s'être comportée de la sorte. Qu'elle a déversé toute la haine qu'elle ressent contre ses parents et contre elle même dans le cabinet de sa psy. Qu'elle a peur de tout gâcher, encore. De le perdre, de leur faire du mal. Elle ne lui a rien dit parce qu'il a déjà énormément à gérer Tim, mais ça lui fait du bien de passer du temps avec son meilleur ami aujourd'hui. De partager avec lui les petits détails sur la parentalité, parce qu'ils vivent ça tout les deux, à quelques mois d'intervalles mais c'est encore une chose qui les rapproche finalement. « Je crois que je me souviens pas de ma dernière grasse matinée avec nuit complète, ça me semble si loin. » Faut dire que ça doit l'être, loin. Bien avant la naissance, les nuits étaient déjà compliquées finalement. Mais c'est le lot de tout les parents de jumeaux non ? A côté de ça, il y a beaucoup de moments de joies et de bonheurs, et elle aime passer du temps avec ses filles, à part peut-être à trois heures du matin, mais c'est son rôle désormais et si elle doute d'être à la hauteur, elle essaye malgré tout de l'être. Il y a un autre rôle qu'elle tente de remplir à merveille, c'est celui de fiancée, mais celui là, elle a prouvé il y a peu qu'elle était vraiment loin d'être à la hauteur. Sauf que bientôt, son fiancé fêtera ses 32 ans et elle veut lui offrir un anniversaire mémorable. Et pour réussir sa mission, elle a besoin d'un cadeau. Mais quel cadeau offrir à un homme aussi parfait -presque parfait puisqu'il déteste qu'elle lui dise qu'il est parfait, elle le sait, elle tente désormais de le retenir- mais quoi lui offrir ? Comment le rendre heureux ? Comment réussir à lui faire passer le meilleur des anniversaires ? Tim est là pour l'aider, et il prends son rôle au sérieux, et même s'il ne l'aide pas directement, il a raison le Français. En quelque sorte, et elle le sait. Oui Caleb se contenterait sûrement d'un moment en famille comme cadeau mais ce n'est pas un cadeau pour elle ça. « Je nous ai déjà organisé une après-midi et une nuit, juste nous deux pour son anniversaire, mais je dois avoir un vrai cadeau à lui offrir lors de notre soirée. » Oui, aux yeux de Clarke, une journée en amoureux, un tour d'hélico au dessus de la ville, un repas en amoureux, et une nuit à deux, sans personnes pour les déranger, ce n'est pas un cadeau. Du moins pas quelque chose à offrir et c'est bien pour ça qu'elle se retrouve à faire les magasins avec Tim. Parce qu'elle veut ce cadeau, elle veut tout réussir et ça passe par l'achat d'un cadeau, elle ne peut pas ne rien avoir à offrir à son fiancé. Encore moins après tout ce qui s'est passé. Après la dispute qu'elle évoque avec honte à Tim. Et elle voit qu'il réagit, qu'il la questionne et elle ne sait même pas vraiment quelle réponse lui apporter. Rien de grave ? Non, peut-être, elle en sait finalement rien, parce qu'une part d'elle aurait tendance à penser de façon pessimiste et à craindre le pire tout le temps. Tout va bien entre eux ? Sans doute, oui, elle l'espère de tout cœur, et depuis qu'il l'a reprit dans ses bras l'autre soir après quelques jours à s'éloigner d'elle, oui elle espère que ça va mieux, que ça va bien. Le mariage ? C'est peut-être le sujet à éviter entre eux, du moins le sujet qu'elle évite pour le moment avec Caleb, mais Tim n'est pas Caleb. « Je pensais avoir trouvé le lieu parfait pour le mariage, sauf que c'était le lieu qu'il avait choisi avec son ex-fiancée. » Et si en soit cette révélation n'est pas agréable, elle n'était pas vouée à en venir à une telle dispute entre eux. Si elle avait géré. Si elle avait su écouter. Si elle avait pu le comprendre, le regarder, l'entendre et respecter les besoins de son fiancé sans penser à elle et se perdre dans ses doutes. Elle en a conscience désormais, elle le sait, elle a comprit, mais trop tard. Bien trop tard. « Et ensuite tout à dégénérer, j'ai tout gâché, j'ai insisté, j'ai douté sur tout, et je l'ai blessé, encore. » Elle insiste sur le encore avec une désolation sincère dans la voix. Elle s'en veut, oh ça oui mais ce n'est pas ce qui va aider son couple ou Caleb. « Il a reprit la cigarette d'ailleurs depuis cette dispute, tout ça à cause de moi. » Elle ne lui a pas dit, elle ne lui a fait aucune remarque sur la cigarette bien qu'elle ait vite découvert qu'il avait craqué, non elle n'a rien dit parce que ça aussi c'est à cause d'elle, encore une preuve que parfois elle a beau l'aimer énormément, elle a un effet négatif dans sa vie. Voilà encore un truc qui vient renforcer l'idée qu'elle a encore beaucoup à faire pour réussir à le rendre heureux. « Mais ça va mieux t'en fais pas, j'ai juste encore beaucoup de travail à faire pour réussir à gérer les moments de tensions et surtout arrêter de le faire souffrir. Mais c'est ma psy qui est contente, elle est sure d'avoir une cliente régulière encore pour quelques années. » Elle lâche ça avec une pointe d'ironie comme pour dédramatiser la situation et ne pas inquiéter trop Tim après tout, ce n'est pas sur lui qu'elle doit reporter ses inquiétudes, elle doit les gérer et le faire sans trop s'appuyer sur les autres. « Mais c'est pour ça que je veux lui offrir quelque chose de spéciale, et si tu m'aides pas, je suis capable de repartir d'ici avec tout ce qui me passe par la tête et si j'achète trop de truc, il va pas aimer non plus Caleb. » Il n'est pas matérialiste l'Australien, elle le sait, ils n'ont pas eu la même éducation pas du tout, mais il aura le droit à un cadeau, un beau cadeau, c'est tout ce qu'elle veut. Et c'est dans le premier magasin, un magasin de vêtements qu'elle traîne Tim sans grande conviction.  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyDim 18 Avr - 1:52


Timothy n'est pas forcément un exemple de stabilité émotionnelle et pourtant, il se doit de le montrer à l'heure actuelle parce que bon nombre de personnes comptent sur lui désormais. Il y a bien entendu ses deux enfants qui n'ont que lui pour s'en sortir et Tim se refuse à leur octroyer de mauvaises habitudes si jeunes, lui qui a tendance à vouloir justement tout maîtriser à la perfection. Il se doute que l'éducation des enfants ne peut pas fonctionner ainsi, il y a toujours des ratés quelque part, des instants d'incertitudes et des erreurs, oui, beaucoup d'erreurs. Tout le monde en fait mais ce genre de choses effraient Tim, cruellement. Il n'est pas comme les autres, il n'a jamais su vraiment comment gérer l'ode de ses sentiments et cette tendance le met bien souvent dans des positions douloureuses. C'est décidément le cas depuis une bonne année désormais, même si le jeune homme a commencé une thérapie et qu'il fait au mieux pour gérer les événements qui lui tombent sur le crâne inopinément. La naissance des jumeaux a clairement créé un raz-de-marée chez le français, c'est une surprise qu'il n'a franchement pas anticipé mais qui aurait pu le blâmer quand on constate son parcours de vie? Decastel a simplement tout fait à l'envers, il a débuté par la fin et maintenant, remonter la pente qu'il a descendu hâtivement semble bien complexe comme processus. Il doit le faire néanmoins car il est seul avec les jumeaux, qu'il ne peut plus se permettre d'être l'ombre de lui-même, celui qui va se cacher dans les plus petits interstices de meubles. Là où on ne le voit pas. Là où, même, il n'existe pas. Longtemps, il a eu ce voeu, de ne plus être quoique ce soit, simplement un souvenir et rien d'autre, et encore, si on pouvait l'oublier totalement, il n'en serait pas grandement dérangé. Il l'a franchement souhaité après le départ d'Alex, se sentant plus seul que jamais avec sa carcasse, sans savoir ce qu'il allait bien pouvoir devenir en perdant la seule personne qui comptait pour lui en dehors de son grand frère. Le temps lui a permis de guérir de tout cela: maintenant, elle est de retour et ils vivent ce chemin des plus étranges tous les deux, eux et leurs jumeaux, leurs histoires à dormir debout qui amènent des lots évidents d'appréhension, autant chez l'un que chez l'autre. Tim n'en parle pas souvent, de ce qui le tracasse mais avec Alex, tout est toujours plus simple parce qu'elle le connait par coeur, qu'elle capte très vite quand quelque chose le tient éveillé la nuit et la réciproque est assurément vraie. La preuve, en l'espace de dix secondes, Timothy comprend qu'Alex est très angoissée par rapport à cette histoire de cadeaux et le jeune français se doute que ce n'est pas dû à un simple anniversaire, qu'il y a une blessure plus profonde qui la guette. Il est là, cela dit, et il ne la lâchera pas. Il ne l'a jamais fait après tout. "Caleb s'intéresse pas tant à l'aspect matériel, tu sais. Tu dois pas stresser pour ça, Alex, quoique tu lui offres, il trouvera ça parfait, j'en suis sûr." Au fond, non, Decastel n'en sait rien du tout car il n'est pas dans la tête de son ami et on ne peut pas dire qu'il est au courant de toute la situation. Il attend donc que la jeune Clarke lui en dise plus car une crise a débuté dans son couple avec Anderson, sans que Tim n'en ait eu cure. Il la regarde et forcément, il montre quelques signes d'inquiétude pendant qu'elle relate tout ce qui s'est passé: il comprend le fond du problème, l'ancienne compagne de Caleb créant une ombre persistante sur le duo qu'ils forment, Alex et lui, depuis son retour en Australie. "Tout n'est pas ta faute, Alex. Et puis, c'est qu'un lieu après tout... Vous avez cherché un compromis? Ce qui compte, c'est plutôt la personne qu'on épouse, le décor, c'est secondaire, non? Je sais pas, c'est vrai que j'y connais rien en mariage mais dans tous les cas, t'es pas la raison de tous les maux de Caleb... Qu'il fume à nouveau ou non, c'est son choix ça. Et je sais surtout que tu le rends plus heureux qu'autre chose. Je l'ai vu misérable sans toi, mine de rien." Il ne va pas dire qu'ils ont été deux dans cet état justement, Alex n'a pas besoin de culpabiliser pour quelque chose qui est passé et enterré depuis des années désormais mais Tim tient à ce qu'elle sache cela, que Caleb n'a jamais été aussi bien que lorsqu'elle est à ses côtés, qu'ils voguent ensemble vers la même direction. C'est ce qui fait dire au libraire que tout ira pour le mieux, même s'il y a des orages parfois. "Tu te fais plus souffrir, toi, que lui, Alex, je te connais... Combien de fois par jour tu te dis que tu n'es pas à la hauteur, hein?" Autant que lui sûrement et le fait de devenir parent n'arrange clairement rien en la matière. Tim aussi est dans cette phase depuis un an, déjà que son estime de lui-même était très basse avant cela. "Tu veux trouver des vêtements, alors? Si y a rien de joli, on peut aussi envisager une chaîne ou quelque chose de ce genre. Je sais qu'on peut les faire marquer avec des prénoms ou des choses comme ça, ça peut être symbolique éventuellement... On verra." Il ne va pas dire à Alex qu'il n'y connait strictement rien à la mode, même si elle doit s'en douter vu que Tim n'a jamais été franchement à l'aise avec les mouvements de foule. Pourtant, il la suit à l'intérieur, il regarde à droite et à gauche, il farfouille et il lui montre des chemises, des polos ou n'importe quoi qui attire ses yeux. "Oh et si le jour J, t'as besoin d'un babysitter, tu sais que ton meilleur ami est toujours dispo'." Bon, il a aussi deux enfants à gérer de son côté mais un ou deux de plus, qu'est-ce que cela change en réalité? Faisable, oui, cela doit l'être, pour celui qui sourit, toujours empli de bonté, du vrai Timy encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyLun 19 Avr - 3:54



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Il a sûrement raison Tim, et elle le sait l'Anglaise. Elle connaît son fiancé, elle sait ce qu'il aime, ce qui lui ferait plaisir. Elle sait comment lui faire passer une bonne soirée et elle sait que le cadeau n'est qu'un élément loin d'être primordial. Et pourtant, elle reporte son stress sur ce choix de cadeau, peut-être un moyen de ne pas stresser pour le reste. Pour cette journée dont elle attends finalement beaucoup, peut-être trop, mais elle a vraiment envie de lui donner une journée sans accroc, sans aucune ombre au paysage. Et si elle a organisé les choses, certains détails restent flous, le cadeau faisant partie des possibles failles dans un plan qu'elle veut parfait. « Je sais qu'il se contente de peu mais je veux lui offrir beaucoup pour une fois. » La journée doit être parfaite, elle doit l'être et le cadeau doit lui aussi être parfait, et c'est sans doute très con, parce que comme le dit si bien Tim, Caleb n'est pas matérialiste, mais tant pis, Alex tient à ce cadeau et elle ne compte pas abandonner aussi vite. Surtout pas après ces derniers jours, surtout pas non. Parce qu'elle l'a vu s'éloigner un peu, elle l'a vu prendre du recul, elle n'a pas eu les bras, les épaules, le sourire de son fiancé pour la soutenir et l'apaiser parce qu'elle l'avait blessé. Peut-être encore plus que les fois précédentes, et elle a détesté cette situation, elle a souffert de cette distance, elle s'en est voulue peut-être encore plus qu'à l'accoutumée, parce qu'elle ne voulait plus le faire souffrir, sauf qu'elle s'en sort pas. Et Tim a beau affirmer que ce n'est pas sa faute, l'Anglaise ne le croit pas. Bien sur qu'elle n'est pas responsable de tout, mais pourtant c'est elle la fautive, elle qui gâche tout parce qu'elle panique, qu'elle doute, et surtout qu'elle ne sait pas se taire et écouter. « C'est pas tant le lieu le problème tu sais, le lieu c'est un détail même si celui là était parfait je m'en fous, le problème c'est juste moi. » Elle, et encore elle, toujours elle. « Dès qu'on évoque certains sujets, je panique, je doute, et j'oublie que lui aussi il souffre et que ce n'est pas simple pour lui. Tu dis que je le rends heureux, et j''ai mis du temps avant de croire que j'en étais capable, mais quand on évoque son ex, je me sens tellement minable par rapport à elle et je me demande si je pourrais être suffisamment bien pour lui. C'est tellement débile d'être jalouse et de se sentir menacée par une femme morte non ? » Oh si ça l'est, et elle le sait, elle n'a pas besoin que Tim le lui dise. Mais elle est là l'ombre de son ex-fiancée, la première avec qui il a décidé de se marier, celle avec qui il serait marié sans aucun doute si elle n'était pas morte. Celle avec qui il aurait été heureux, marié, père aussi sans doute. Celle avec qui il aurait passé le reste de sa vie, et elle dans tout ça ? « C'est horrible de se dire que sans la mort de son ex, je n'aurais rien de tout ça. Pas les filles, pas Caleb, pas ce bonheur qu'ils me donnent tout les trois. Je me sens presque coupable d'être heureuse, de parler du mariage avec Caleb alors qu'il n'aurait jamais du avoir à préparer un second mariage. » C'est ce sentiment qu'elle a essayé d'expliquer à Caleb ce soir là, au moment ou il a refusé la discussion, au moment ou il s'est renfermé, épuisé par le comportement de l'Anglaise, et pourtant c'est déstabilisant comme pensée. Elle ne peut pas se réjouir de la mort d'une femme et pourtant elle doit son salut et son bonheur à la mort de cette femme. C'est une pensée qu'elle aurait aimé ne jamais avoir mais elle l'a et elle va devoir faire avec pour préparer son mariage. « Parfois j'ai l'impression de lui faire vivre les montagnes russes mais avec bien plus de bas que de hauts. » Et c'est sans doute pas qu'une impression, mais pourtant elle sait qu'elle peut le rendre heureux, Tim n'est pas le premier à le dire, et Caleb le lui a dit aussi, mais elle sait aussi qu'elle le blesse et ça elle l'a déjà trop fait. Ce qu'elle fait sans doute aussi beaucoup trop, c'est douter. Se remettre en question c'est bien, le faire constamment à la moindre occasion ce n'est pas possible, pas gérable, surtout pas pour l'Anglaise qui a un piètre estime d'elle même. Et Tim le sait, Tim le comprends de lui même. « Je voudrais juste mériter l'amour de Caleb et être une bonne mère pour les filles, mais c'est pas simple avec tout notre passé. » Être à la hauteur, c'est tout ce qu'elle aimerait, ne vivre sans l'ombre de personne, ni du souvenir d'une fiancée morte, ni des erreurs de ses parents. Elle voudrait ne pas avoir son passé et le passé de Caleb qui alimente ses doutes encore et encore. Elle voudrait juste être heureuse, tout le temps, comme elle peut l'être grâce à sa famille. Voilà ce qu'elle voudrait et elle fait ce qu'elle peut pour y parvenir à atteindre son but mais ce n'est pas si simple. Et finalement à côté de cet objectif, celui qu'elle s'est fixé aujourd'hui, à savoir trouver un cadeau pour Caleb, ça semble pas si compliqué finalement. Mais en faisant le tour de la boutique de vêtements, elle se rends vite compte que ce n'est pas ici qu'elle trouvera le cadeau spécial qu'elle veut lui offrir, mais pourtant, elle regarde quand même, au cas ou et Tim l'aide bien en lui montrant tout ce qui lui tape dans l’œil. « C'est une idée la chaine, je n'y avais même pas pensé. » Comme quoi, voilà pourquoi il faut toujours demander conseil auprès de son meilleur ami. Et alors qu'elle hésite entre deux chemises, deux qui seraient parfaites pour leur repas en tête à tête ce soir là, elle écoute Tim lui proposer de garder les petites pour ce jour si particulier. « J'ai demandé à la mère de Caleb mais elle avait déjà des projets, elle voulait essayer de les annuler mais ça me dérange de la faire tout annuler pour moi, il y a l'une des petites sœurs de Caleb qui s'est proposée mais je suis pas à l'aise à l'idée de la laisser seule avec les deux filles, alors si jamais tu es disponible le 20, je pourrais te prendre au mot Tim. Et tu sais que je ne confie pas mes filles à n'importe qui mais je sais qu'avec toi elles seraient en sécurité. » Sauf que Tim a déjà les deux siens, et qu'il est déjà tout seul à les gérer, alors elle se sent un peu mal à l'idée de lui ajouter deux bébés. « Tu pourrais prendre Lucy et la sœur de Caleb n'aurait que Lena à gérer comme ça ? » Séparer ses deux filles, ce n'est pas l'idée avec laquelle elle est la plus à l'aise et pourtant ça pourrait résoudre bien des problèmes. Après un long, très long, trop long moment à hésiter entre deux chemises pour Caleb, elle a finalement choisi les deux, et elle s'est empressée d'en ajouter une troisième en cachette pour Tim après lui avoir demandé laquelle des deux il préférait. Un petit cadeau pour celui qui la supporte depuis si longtemps et qui la supporte encore aujourd'hui dans sa journée shopping. Le sac en main, elle traîne Tim dans un autre magasin, un magasin d'affaires de bébés, c'est décidément pas ici qu'elle trouvera son bonheur mais elle ne peut s'empêcher de s'y arrêter. « Willow et Gaby ont besoin de quelque chose ? Et interdit de me répondre que tu ne veux rien, parce que tu sais que je vais finir par acheter un truc alors autant que ce soit utile pour eux et pour toi. » Elle fait une petite pause dans sa recherche de cadeau, déjà, mais elle profite pour s'intéresser à la famille Decastel et à son ami. « Je t'ai parlé des derniers rebondissements de ma vie, je veux tout savoir sur toi, et les derniers potins de ta vie. » Des affaires de filles qui s'empilent dans un panier, elle s'arrête quelques secondes pour écouter Tim parce qu'elle a vraiment envie de savoir ce qu'il se passe dans la vie de son meilleur ami.  



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyLun 19 Avr - 14:46


Tim s'intéresse forcément à ce que sa jeune amie traverse, il l'a toujours fait et il y a fort à parier qu'il continuera d'agir ainsi jusqu'à son dernier souffle. On trouve difficilement plus loyal que Decastel: une fois qu'il fait entrer quelqu'un dans sa vie, il est clairement prêt à tout sacrifier pour que ladite personne soit la plus heureuse possible. Certes, ce n'est pas toujours une entreprise aisée car, malheureusement, tout n'est pas du ressort de la détermination du beau brun mais cela ne l'empêche pas d'être présent, dès qu'on a besoin de lui. Par le passé, Alex a eu terriblement besoin de lui et à chaque fois, le jeune français peu sûr de lui de l'époque accourait au premier appel parce qu'il avait terriblement peur pour elle. L'anglaise n'était pas franchement heureuse lors des premières années de sa vie d'adulte et Timothy a conscience de toutes les failles qui prospèrent au fond d'elle depuis lors. Alex n'est pas plus sûre d'elle que le brun ne l'est au fond, elle a juste plus de facilités à le cacher parce qu'elle ne se confie pas forcément facilement sur ce qu'elle ressent. Apparemment, elle l'a fait auprès de Caleb et les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, le libraire est clairement attristé de l'apprendre, lui qui tient à ses deux amis. Il ne peut donc qu'écouter les dires de la jeune Clarke en essayant de comprendre les tenants et aboutissants de cette bien étrange situation. Clairement, les choses ont dérapé à propos du mariage, du lieu de la réception pour être le plus précis possible et peu à peu, les fils se relient dans le crâne de Timothy... Alex s'est comparée à l'ex fiancée de Caleb et voilà où ses insécurités les ont menés, dans une impasse qui a fait clairement mal. "Alex, pourquoi tu te compares à qui que ce soit? Surtout à une histoire qui est révolue. Elle ne reviendra pas, tu es avec Caleb et tu n'as aucune raison de tout gâcher. Profite un maximum de ce que tu as, vraiment. Il n'y a aucune concurrence, là." Tim, au moins, a cette certitude là car la défunte fiancée de Caleb ne devrait pas remettre sur le tapis des doutes de l'anglaise, pas dans des circonstances qui sont pourtant si heureuses. Après tout, ils vont se marier, ils ont deux filles merveilleuses et tout va bien. Pourquoi se sentir aussi mal alors? "On a aucune idée de comment tout ça se serait passé en réalité. Les "si" sont toujours mauvais, Alex." Et sa mère ne l'avait pas violenté mais juste aimé comme il le méritait? Et si son père n'était jamais parti? Et s'il n'avait pas eu les enfants? Et si, et si, et si? Au final, tout ce qui est arrivé aurait dû l'être parce que c'est le destin qui choisit et rien d'autre, aucune raison alors de se torturer sur des événements qui n'ont pas eu lieu mais là encore, c'est probablement l'optimisme de Timothy qui parle. Il a souvent tendance à voir le bon partout où il peut le trouver, même quand la situation paraît très instable. Sûrement qu'il a eu pas mal de temps pour réfléchir lorsqu'on le retrouvait au fond de ses armoires et depuis, le cher français prend toujours le temps de se dire qu'il y a pire, que tout va s'améliorer d'une manière ou d'une autre étant donné que lui est sorti de son enfer. "Tu mérites tout ce que tu as. Et puis, eh, une relation se construit à deux, tu seras jamais responsable de toutes les choses qui ne vont pas. Mais par contre, tu peux faire en sorte que tout aille parfaitement bien en montrant ton plus beau sourire à Caleb et à quel point tu es heureuse avec lui, ça changera la donne, ça." Il le sait bien, lui, le solitaire bien malgré lui. Ses deux amis ont quelque chose de spécial, quelque chose qu'il n'a pu qu'effleurer à chaque fois mais sans vraiment avoir la chance de l'obtenir réellement. Timothy ne sait pas où sa vie l'emmène dernièrement mais il a envie de se laisser porter, lui qui court dans tous les sens dans ce magasin de vêtements pour trouver le cadeau idéal à son ami. Alex a l'air enthousiasmé par ses idées, autant que par quelques tenues qui lui tapent dans l'oeil. Bien sûr, elle trouve le moyen d'acheter quelque chose au libraire même s'il geint pour préciser qu'il n'a besoin de rien, qu'elle ne doit pas se forcer à lui faire des cadeaux parce qu'il a déjà tout ce qu'il lui faut. En réalité, Tim est en rade de tout, surtout d'argent sur son compte en banque mais il ne peut pas tellement le crier sur tous les toits à l'heure actuelle. A la place, il suit Alex jusqu'à un magasin et là encore, elle lui force la main pour Gabriel et Willonw, Timothy n'ayant pas tellement le droit de refuser sous peine de recevoir les foudres de sa meilleure amie. "Ils grandissent vite alors, je suppose que des vêtements adaptés à leur nouvelle taille, ce sera très bien." Il en a acheté, Tim, bien sûr mais ils salissent tout à une vitesse et il n'a pas franchement les moyens de leur offrir deux tenues pour chaque jour de la semaine. "Je peux garder tes deux filles sans souci. Mais si tu veux t'arranger comme ça, Alex, ça me va aussi. Comme tu préfères. Tu sais juste que je suis disponible et prêt à tout." En avoir trois ou quatre à la maison, pour Timothy, ce sera la même bataille et il tient réellement à ce que ses deux amis puissent profiter un maximum de leur soirée de tranquillité pour fêter la vieillesse de Caleb. "Moi? C'est pas grand chose, en vrai. Je vais à mon rythme, je m'occupe des enfants, du boulot, je fais quelques recherches aussi pour retrouver leur mère... Histoire d'avoir une pension mais je doute du résultat." Il est désemparé, c'est une évidence mais Decastel n'a pas tellement d'autres choix qui lui viennent pour le moment. "J'ai aussi fait une rencontre mais pour le moment, ça va doucement. Tu vois, pas grand chose de fou. C'est clairement rien à côté de ma chère meilleure amie qui se marie très bientôt. J'ai hâte de t'accompagner à l'autel, eh." Ce rôle lui tient réellement à coeur mais cela, Alex doit s'en douter, le français lui a toujours prouvé qu'elle avait une place capitale dans sa vie et cela, ce n'est pas prêt de changer.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMer 21 Avr - 4:08



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Tu n'as aucune raison de tout gâcher. Il ne peut pas avoir plus raison que ça Tim. Elle n'a aucune raison de tout gâcher Alex, et pourtant elle le fait. C'est une constante dans sa vie, sans même qu'elle le contrôle ou le maîtrise. Elle gâche tout. Tout le temps. Elle blesse ses proches, elle se blesse elle-même, elle profite de son bonheur, juste avant de tout gâcher, sans aucune raison, dépassée par ses émotions, ses craintes et ses doutes. Il y a toujours une explication, Victoria, Nathan, ses parents, son passé, l'alcool, mais au final, c'est elle qui dérape, c'est elle qui gâche tout, elle et seulement elle. Et elle s'en veut. Elle se culpabilise, et elle se déteste de blesser ses proches, encore plus quand il s'agit de Caleb, parce qu'elle l'aime tellement qu'elle voudrait lui donner que le meilleur, sauf qu'elle lui donne bien trop souvent le pire. Et Tim a raison sur un autre point, il n'y a aucune concurrence, ni Victoria, ni personne d'autres, et le seul danger pour son couple c'est elle même. Et c'est peut-être ça le pire finalement. « Je le sais tout ça et je voudrais être capable de gérer les choses quand on parle d'elle, ne serait-ce que pour Caleb, mais je panique. J'en viens à avoir peur de parler du mariage maintenant. » Parce que comme une conne, elle a associé son propre mariage au souvenir de leur mariage à eux. Elle a peur que ce ne soit pas assez bien, pas assez beau, pas aussi parfait. Mais c'est con et elle le sait, et pourtant c'est une crainte réelle qu'elle ressent. Tim a raison sur tout aujourd'hui. Elle devrait profiter de ce qu'elle a sans se questionner sur des choses qu'elle ne peut pas contrôler. Elle ne devrait pas réfléchir et changer les choses à base de 'si'. Mais pourtant, elle ne peut pas s'empêcher de penser que son bonheur elle ne le doit qu'à la mort d'une autre, c'est une réalité, ni un si, ni une question de concurrence, juste une putain de réalité. Et oui les 'si' sont dangereux, mais la réalité l'est aussi si on la voit sous un angle tel qu'elle peut le voir parfois Alex. Mais elle le gère, aujourd'hui du moins. Caleb l'aime, Caleb a arrêté de la tenir à distance, Caleb est revenu vers elle, et c'est à ça qu'elle pense aujourd'hui, alors qu'elle prépare la journée d'anniversaire du cuisinier. Je ne le mérite pas, je n'ai jamais mérité Caleb. Elle le pense mais elle ne le dit pas. Elle écoute Tim, elle l'écoute parce qu'il la connaît, il la comprends, et surtout elle sait qu'il lui veut du bien alors elle écoute ses conseils. « Je suis heureuse avec lui, je le suis tellement, si tu savais comme je l'aime. » Oh il le sait sans doute, elle lui a dit, déjà il y a quelques années et ça n'a pas changé avec le temps. « J'aimerais juste être en mesure de lui donner que des sourires, et que tout aille bien tout le temps. »Oh que oui elle aimerait ça. Est-ce si dur à croire ? Si dur à réaliser ? Ne pas être une bulle d'émotions presque à exploser au visage de Caleb à la moindre discussion compliquée. Elle a progressé dans la gestion de ses émotions, elle a amélioré sa façon de gérer sa vie, elle tente d'être une meilleure personne au quotidien mais ce n'est pas suffisant, ce n'est jamais suffisant à ses yeux. Mais elle n'est pas là pour évoquer tout ce qu'elle fait mal, il faudrait tellement de temps pour faire la liste de tout ses ratés, elle est en bonne compagnie, elle est avec Tim et elle a un objectif aujourd'hui. Trouver un cadeau pour son fiancé et si elle ne trouve pas son bonheur dans ce premier magasin, elle ne part pas les mains vides pour autant. Deux chemises pour Caleb, une pour Tim et elle n'écoute pas les remarques de Tim, elle veut lui faire plaisir et qu'importe ce qu'il en dise, il aura son cadeau lui aussi. Et, ce n'est qu'une chemise, elle a été raisonnable pour le coup. Elle se rends sans attendre dans un autre magasin parce que la journée ne fait que commencer, pauvre Tim et c'est dans un magasin pour enfant qu'elle traîne son ami, et c'est sans doute bien plus facile et moins stressant de trouver des cadeaux pour ses filles de six mois et les jumeaux de Tim, que trouver le cadeau pour son fiancé. Elle n'a aucun mal à trouver son bonheur pour ses filles, et pour Willow. Et devant le rayon pour le garçon, elle découvre tout un autre monde, d'autres couleurs, d'autres vêtements et elle s'extasie devant des petites chemises de mecs et autres vêtements pour garçon. Il a dit des vêtements Tim, alors elle se fait plaisir, et remplit son sac sans laisser la place à un quelconque refus de Tim. Elle veut gâter les enfants de son ami et c'est aussi une manière de remercier le Français d'être toujours là pour elle. Surtout qu'il vient de la sortir d'une petite impasse en lui proposant de garder les filles, ou du moins Lucy. « Je sais que je peux compter sur toi, merci Timi. » Ils ne sont pas nombreux les gens auxquels elle tient autant l'Anglaise, mais Tim en fait partie et si elle réfléchit à sa vie actuelle, Tim est finalement son plus ancien ami, et il est encore là à ses côtés et elle a confiance en lui, pleinement confiance et pour preuve elle est prête à lui laisser sa fille, sa princesse. Errer dans les magasins avec Tim, ça faisait longtemps qu'elle ne l'avait pas fait, mais elle en profite pour en apprendre davantage sur la vie de son ami. Écoutant avec attention les mots du Français. « Oh mais je pensais que tu l'avais chassé de votre vie, si tu as besoin d'aide Tim, je suis là. Je connais des avocats si besoin et si je peux t'aider pour quoique ce soit, n'hésite jamais avec moi d'accord ? » Étonnée par les mots de Tim, surprise de le savoir prêt à retrouver la mère de ses enfants, elle comprends que ce n'est pas pour le côté relationnel, mais plutôt pour le côté financier, et elle a beau ne pas avoir de problèmes d'argent, elle sait que des bébés d'un coup ça coûte cher. Et peut-être comme un moyen d'aider son ami sans qu'il n'ait à le demander, elle ajoute quelques vêtements supplémentaires d'une taille plus grande. Ça lui fait plaisir à elle, et ça aidera la famille Decastel, une famille qu'elle apprécie énormément. « Attends, minute Decastel. Moi aussi j'ai hâte que tu m'accompagnes jusqu'à l'autel, énormément et d'ailleurs, info pour mon témoin, la robe est presque finie et elle est magnifique, mais tu te doutes bien que je vais être curieuse et que je ne vais pas me contenter de ça comme information. » Elle lui a promis il y a quelques mois ou années desormais, ça passe si vite, qu'elle ne se mêlerait plus de sa vie affective, mais ça n'empêche qu'elle veut en savoir davantage. Il minimise devant elle Tim, mais elle sait qu'il peut avoir tendance à aller vite, avoir tendance à s'attacher à des filles qui ne sont pas forcément saines pour lui, elle a le droit de le dire, elle a été l'une de ses filles donc ça marche comme exemple. Elle veut juste son bonheur, elle veut juste qu'il soit heureux, et qu'aucune femme ne vienne piétiner son cœur au point qu'il s'engage à nouveau à l'armée ou qu'il décide de faire une folie de ce genre à nouveau. C'est son ami et elle tient assez à lui pour le vouloir heureux mais pour s'inquiéter aussi. « Que tu aies rencontrer quelqu'un c'est pas quelque chose de fou ? Tu plaisantes j'espère, ta première relation s'est conclue avec des jumeaux, alors ils sont parfaits certes mais tu fais rien à moitié alors je veux que tu me racontes plus de détails. Elle est comment ? Tu l'as vu combien de fois ? Elle est gentille ? » Elle lâche un petit rire, peut-être pour éviter que Tim ne soit vexé par sa remarque qui se voulait comme une taquinerie mais qui semble un peu de mauvais goût une fois dite à voix haute. Tant pis, elle se dirige vers la caisse avec ce panier bien trop rempli et elle est bien contente d'avoir Tim à ses côtés pour l'aider à porter les sacs pour la suite de leur journée.



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMer 21 Avr - 13:37


La peur est définitivement une émotion que Timothy peut comprendre mieux que personne. Certes, il n'a jamais été fiancé, le mariage n'a jamais été dans aucun de ses plans mais il peut tout à fait saisir l'étendue des angoisses de sa meilleure amie parce que c'est ce qu'il traverse au quotidien, cette peur de mal faire, d'être toujours à côté, de blesser les autres. Tim, pourtant, n'est rien d'autre qu'un ange qui fait toujours attention aux états d'âme de ses voisins mais justement, il veut apparaître comme l'homme parfait en tous points, à défaut d'avoir pu être la fille que sa mère aurait tant désiré. Il serait vraisemblablement temps qu'il arrête de se flageller de la sorte et c'est la même chose pour Alex, qui ne semble pas encline à arrêter de ressasser le passé pour le moment. Tim a vu en effet Caleb s'enticher d'une autre mais ce temps là est clairement révolu, la jeune femme n'étant plus de ce monde. Et puis, il se doit de le signaler, Alex a toujours été la femme de sa vie. Elle ne l'a pas vu au moment de son départ, les réactions que le cuisinier avait dès qu'on la mentionnait, son coeur se brisait à chaque fois. Tim, lui aussi, était en lambeaux mais ce n'était franchement pas le sujet de la conversation. Ce qu'il doit faire pour le moment, c'est rassurer Alex sur tout ce qui n'a plus lieu d'être, tout ce qui la travaille inutilement car il s'agit du mariage de Caleb et d'Alex, pas de Caleb et de n'importe quel autre femme de ce monde. C'est franchement important qu'elle y pense, qu'elle ne se bloque pas sur des détails anodins car aucun d'eux ne mérite d'avoir aussi mal pour des faits qui sont antérieurs à tout ce qu'ils vivent maintenant. "Si je te dis que t'as aucune raison de paniquer, tu vas pas m'écouter, hein?" S'il y a bien quelque chose sur laquelle Clarke n'a aucunement besoin de stresser, c'est bien la teneur de tous les sentiments que Caleb a envers elle et tous les préparatifs du mariage qui paraissent tellement subsidiaires à côté d'une telle réalité. Le français a toutes les raisons de les jalouser, eux qui semblent avoir la relation de toute une vie, l'anglaise en désirant pourtant encore bien plus, qu'il n'y ait jamais aucun nuage, aucune dispute. Rien. Juste un éternel arc-en-ciel au dessus de leurs têtes, comme si les choses pouvaient être aussi simples en termes de relations humaines. "Tu demandes l'impossible, Alex. Être avec quelqu'un, c'est connaître aussi des orages mais c'est ce qui rend la relation plus forte, non? Surmonter des épreuves ensemble... Rien ne sera jamais tout rose mais étant donné que vous êtes LE couple de Brisbane, je m'inquiète pas le moins du monde sur votre avenir." Ils ont déjà deux enfants et ils ont survécu à une décennie de séparation. Pourtant, la réconciliation a dû être difficile pour Caleb, qui s'est fait laisser tomber du jour au lendemain sans le moindre avertissement de la part de l'anglaise. Sûrement que pardonner a dû être une tâche ardue, en tout cas, Tim se l'imagine ainsi, même s'il n'a pas eu tous les détails de ce qui s'est passé. Comme toujours, le libraire reste dans son rôle, il ne juge pas, il ne dit rien de plus, se contentant de suivre Alex dans ses lubies au fond des magasins qu'ils arpentent. Après l'achat de chemises, voilà que la blonde s'entête à vouloir tout prendre dans la boutique pour les enfants. Elle finit avec tout un tas de petits vêtements sous le bras et le français est franchement gêné de se faire entretenir de la sorte. Il capte tout à fait les gestes d'Alex au moment où il mentionne sa demande de pension vis à vis d'une femme qui a disparu il y a désormais bien des mois, elle rajoute d'autres vêtements au tas déjà bien rempli et Timothy rougit. Il a tellement honte de ne pas être en mesure de faire tout cela, lui doit toujours compter ce qu'il dépense parce qu'être sur la paille, c'est mettre en danger les jumeaux et cela, le beau brun s'y refuse. Obstinément. "Elle s'est chassée toute seule puisqu'elle est partie... Mais le problème, c'est qu'élever deux enfants, ça coûte cher et je suis tout seul. L'argent tombe pas des fenêtres comme on dit. Je la retrouve pas pour le moment donc..." La situation restera compliquée de nombreuses semaines pour l'amoureux des fleurs. Il est évident qu'il va devoir s'accrocher s'il veut suivre entre son travail, sa passion et l'éducation des deux enfants. Pauvre Tim, toujours à courir après le temps alors que son énergie s'amenuise de plus en plus vite. Enfin, il essaie de ne pas y penser à l'heure actuelle car il n'a pas le coeur assez solidement attaché au fond de sa poitrine, surtout pas alors que l'interrogatoire d'Alex débute. Forcément, il n'aurait pas pu en être autrement vu la curieuse qu'elle est et puis, Tim le sait, elle vérifie toujours un peu les fréquentations du français, histoire d'être certaine qu'il ne risque pas de repartir porter un uniforme dans des tranchées à l'autre bout du monde à cause d'une déception sentimentale d'envergure. "Je pourrai voir la robe, moi?" Il ne répond pas tout de suite, après tout, il a le droit de la faire languir un petit peu surtout qu'il ne sait pas tellement quelles informations apporter à Alex, là, tout de suite. Justement, s'il veut prendre son temps, ce n'est pas pour décliner l'identité complète de Primrose quand ils se sont décidés d'aller à leur rythme, dans une petite bulle pour le moment. "Je te rassure, personne n'en est à la conception de jumeaux, doucement. Justement, on prend notre temps alors, on a eu quelques rendez-vous et tout se passe très bien. Mais on précipite rien, pour une fois, tu vois, je fais les choses à vitesse lente, félicite moi. Est-ce que ça va comme réponse, madame la détective?" Il ne veut pas trop en dévoiler non plus, Tim est déjà gêné de lancer quelques informations au milieu de la fosse aux lions. "Tu veux qu'on voit pour un bijou pour Caleb ou tu penses que t'as déjà tout?" Elle a déjà cambriolé deux magasins plus ou moins mais il semblerait que sa meilleure amie ait la fièvre acheteuse à l'heure actuelle et Timothy ne veut clairement pas la perturber aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMer 28 Avr - 18:44



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Elle secoues la tête, non, c'est sur qu'elle ne va pas l'écouter, ou du moins elle va le faire mais elle va l'oublier dès que ses émotions seront de nouveau en vrac. Mais aujourd'hui, c'est une bonne journée, une journée qu'elle passe avec son meilleur ami à la recherche d'un cadeau parfait pour l'homme de sa vie. Voilà ce sur quoi elle doit concentrer ses pensées aujourd'hui, même si ce n'est pas toujours évident, surtout quand elle est en train de partager avec Tim les derniers événements de sa vie et de son couple. Il y a des hauts et des bas comme dans tout couples, mais Alex ne gère pas les bas, elle n'a jamais réussi à le faire et pourtant Tim a raison sur un point. C'est impossible que tout soit joyeux tout le temps, mais pourtant Alex aimerait donner plus de moments de joies à son fiancé. C'est aussi dans ce but qu'elle a organisé son anniversaire, qu'elle veut une journée sans orage, sans même un nuage. « Le couple de Brisbane, je crois que tu exagères Timi, mais je sais en tout cas que c'est le meilleur homme de Brisbane, sans vouloir t'offenser. » Elle lâche un petit rire, mais Tim le sait, il le sait sans doute mieux que n'importe qui, à quel point l'Anglaise aime son Australien, même si elle a une manière bien à elle de le prouver. Elle est fiancée avec son premier amour, et rien que pour ça, elle devrait pouvoir se rassurer sur la force de leur amour. Elle devrait oui, mais Alex a tendance à paniquer beaucoup et trop vite aussi. Mais aujourd'hui, c'est dans une tâche précise qu'elle concentre ses pensées et c'est dans les allées des magasins qu'elle occupe son temps entraînant le pauvre Tim dans sa folie dépensière. Des vêtements d'hommes avant de faire une aparté dans un magasin de puériculture pour gâter les paires de jumeaux Anderson et Decastel. Un moment de complicité avec Tim, un moment aussi durant lequel Alex prends des nouvelles du Français parce qu'il y a encore beaucoup d'épreuves qui se dressent sur le chemin du Decastel, elle en a conscience et elle veut s'assurer qu'il tienne le coup, et qu'il n'hésite pas à se tourner vers elle, s'il en a besoin. Il est tout seul pour élever deux enfants, et elle se rends bien compte à quel point ça peut être épuisant à deux, alors pour Tim tout seul, ça doit être compliqué chaque jour. Et il évoque un point auquel elle n'a pas forcément à penser au quotidien elle, le côté financier de l'éducation de deux bébés. Elle peut faire des cadeaux à Willow et Gabriel, mais ce n'est pas ainsi qu'elle aidera durablement Timothy. « Je peux pas la retrouver, mais il n'y a pas de tabous entre nous, si tu as besoin d'argent, je peux vous aider. » Elle sait que ça peut être un sujet délicat, mais comme elle le lui dit, ça fait longtemps qu'il n'y a plus de tabous entre eux deux et elle n'aura aucun jugement sur lui. Elle l'aidera à sa manière, et même s'il refuse une aide financière, elle continuera à gâter les deux petites têtes blondes de son ami. Et c'est ce qu'elle fait aujourd'hui, à sa manière, sans vraiment lui demander son avis finalement. Il est son meilleur ami, il est son plus vieil ami et son témoin de mariage, le parrain de sa fille, c'est Tim et si elle a pas toujours été une bonne amie par le passé, elle veut l'être désormais. Et tout naturellement, elle s'intéresse à lui, elle se montre curieuse en apprenant qu'il voit quelqu'un, elle est à la fois heureuse pour lui, parce qu'il mérite d'avoir quelqu'un à ses côtés pour partager le quotidien mais elle est aussi méfiante parce que Tim a déjà beaucoup souffert en amour. Pour l'heure il ne réponds pas directement à ses interrogations, il évoque son rôle de témoin, et la robe de mariée d'Alex. « Tu es mon témoin tu auras ce privilège oui quand elle sera finie, mais cherche pas à changer de sujet, ça marchera pas. » Ce qui intéresse Alex c'est le début d’idylle que vit son ami, c'est l'idée de le savoir heureux, alors elle lui pose plusieurs questions comme pour lui rappeler qu'elle ne le laissera pas s'en tirer sans quelques réponses. Et il cède, du moins, il donne quelques info pour calmer la curiosité de l'Anglaise et pour la rassurer peut-être aussi. Tim n'a pas vécu beaucoup d'aventure, mais ça a été plutôt du genre intense, et ça a laissé des traces sur le Français et dans sa vie. « Ça me va, je vais me contenter de ça, pour aujourd'hui du moins, mais tu sais que je veux juste que tu sois heureux, alors tant que tu me promets de prendre soin de toi, je resterais à ma place promis. » Dit-elle avec un petit clin d’œil. Au fond, c'est tout ce qu'elle souhaite, qu'il soit heureux, que quelqu'un l'aime autant qu'il est capable d'aimer Tim. Il a énormément à donner le Français et elle espère qu'il trouve quelqu'un qui puisse lui donner autant, quelqu'un d'aussi doux et généreux que lui. Elle sait que ça risque d'être dur mais peut-on lui reprocher d'avoir des attentes élevées pour son meilleur ami ? Surtout après ces deux dernières années ? « Et un conseil, on a vu que tu étais plutôt du genre fertile, alors pense à te protéger à l'avenir. » Elle le taquine cette fois, lui mettant un petit coup de coude dans le bras pour accompagner sa remarque. Elle arrive à la caisse de son deuxième magasin et déjà les sacs s'entassent, et elle n'a finalement pas grand chose pour Caleb. Et avant de quitter ce magasin de puériculture ou elle ne pensait définitivement pas trouver un cadeau pour son fiancé, elle a une mini révélation en voyant ce cadre spécial empreinte de bébé. Le type de chose qu'elle n'aurait jamais pensé acheter un jour et surtout qu'elle n'aurait jamais aimé acheter mais elle y voit une idée de cadeau possible pour Caleb et à défaut d'avoir le cadeau parfait, elle va vraiment l'inonder de plusieurs cadeaux. « Pour le bijou, j'irais voir tout à l'heure, je peux t'inviter à manger avant ? » Les mains chargés de sacs, elle n'a pas encore finie sa journée shoping elle le sait, mais au vu de l'heure, ils ont déjà passé beaucoup de temps dans ces deux premiers magasins. C'est en se promenant en direction de sa voiture, qu'elle voit en vitrine ce cadeau auquel elle n'aurait jamais pensé. Ce vinyle, leur chanson, et elle le fixe pendant de longue seconde. Ce n'est pas le cadeau parfait, mais c'est un cadeau, celui qu'elle va lui offrir. Cette chanson qui représente tellement. Cette première soirée sur la plage à sa sortie de cure, quand elle lui a promis de tout faire pour aller mieux, pour être la personne qui pourrait l'aider à vivre ses rêves. Cette chanson aussi, celle qu'elle a choisi pour lui annoncer quelques semaines plus tard qu'il allait devenir papa. Tout ces moments, les leurs, et voilà qu'elle laisse Tim en plan, pour entrer dans le magasin avec le ferme intention d'acheter ce vinyle. Et d'autres encore. Ainsi que la platine parce que finalement ils n'en ont pas chez eux, et que ça peut être utile pour écouter les vinyles. Un peu. Le voilà le cadeau d'anniversaire de Caleb, ça et les chemises. Ça et les cadres photos des filles. Ca et cette journée qu'elle lui prépare. Elle cherche du regard Tim. Se souvient qu'elle l'a oublié, ressort du magasin, le retrouve et le tire par le bras. « C'est le dernier promis ! Mais j'ai trouvé, je vais avoir besoin de tes muscles pour m'aider à porter tout ça. » Elle lui sourit, lui donne tout ses sacs pour avoir les mains libres et se mets à fouiller dans les rayons, à la recherche de tout les vinyles qui pourraient plaire à Caleb, parce qu'un seul c'est clairement pas assez. Mais elle a le sourire, elle est souriante Alex, soulagée d'avoir enfin quelque chose à offrir à son fiancé, parce que ça devenait critique et grâce à cette virée, elle aura pu passer un peu de temps avec son ami, et réussir sa mission cadeau. Une journée réussie en perspective non ?



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyMer 28 Avr - 19:09


Il n'a jamais eu énormément d'attentes de la part d'autrui, Tim. La plupart du temps, le jeune homme se contente simplement de ce qu'on lui donne même si c'est certainement le quart de l'attention qu'il mérite en réalité. A ses yeux malheureusement, le jeune Decastel ne mérite pas grand chose car il n'a pas un destin extraordinaire et il ne cherche pas à devenir riche ou célèbre. Il veut juste être heureux mais même ce simple voeu est réellement difficile à obtenir. Jusque là, sa vie entière en est la preuve: il n'y a eu que quelques moments d'épiphanie au milieu d'un chaos d'une rare intensité. On ne lui a pas franchement offert d'opportunités de se retrouver avec un sourire inégalé aux lèvres et pourtant, le français est toujours resté optimiste. Bien évidemment, il l'est beaucoup plus avec les autres autour de lui que pour lui-même, un petit défaut qu'on voit très vite chez lui. Timothy ne s'apprécie pas forcément mais par contre, il a très rapidement une haute estime de son entourage: c'est l'homme toujours capable d'oublier le moindre défaut et de se perdre dans la plus petite qualité d'une personne très mauvaise. C'est probablement la raison pour laquelle il s'est tant de fois fait attraper par le passé: sacré Tim, toujours à chercher le positif chez des gens qui n'en valent pas la peine. Néanmoins, avec les événements récents, notamment le départ précipité de la mère des jumeaux, le libraire se veut plus méfiant, peut être qu'il constate qu'il a fauté en offrant sa confiance trop vite, encore plus son amour et désormais, il désire avant tout faire la part des choses pour protéger ses marmots en premier lieu. Quelque part, Decastel est en train de grandir, même si son parcours est semé d'embûches d'importance et qu'il a vraiment peur de chuter à tout moment. Il se veut confiant le plus possible, peut être que le hasard sera plus serein vis à vis de lui, qu'on lui laissera profiter de l'équilibre précaire qu'il a construit dans sa petite famille. C'est en tout cas le voeu qu'il fait alors qu'il se perd dans le flot de ses pensées en compagnie d'Alex. "Je suis outré que tu me mettes qu'en deuxième position de cette catégorie, évidemment!" La plaisanterie est fort crédible, oui, puisque Timothy se mettrait très franchement à la dernière. Il ne se trouve pas merveilleux, pas plus beau qu'un autre et il a conscience de ses défauts beaucoup plus que de ses qualités alors que celles-ci sont plutôt exceptionnelles mine de rien. Sa générosité n'a pas d'égale, de même que sa gentillesse mais Tim est toujours beaucoup trop humble pour son propre bien. Il n'est qu'un homme qui a grandi tant bien que mal, devant supporter les pires exactions de personnes qui étaient censées l'aimer plus que tout. Forcément, les conséquences ne sont pas des plus glorieuses: Tim a peur de mal faire, Tim a peur de ne pas être assez, Tim n'a juste pas confiance en lui mais il s'arrange, avec un peu de temps devant lui. "Ce sera pas nécessaire, Alex, je te jure, je me débrouillerai." Il trouvera l'argent dont il a besoin pour gérer les dépenses liées à l'éducation des jumeaux. Jusque là, il s'en est sorti tout seul alors pourquoi le tout ne continuerait pas sur la même lancée? Bien sûr, Timothy est beaucoup trop naïf car plus les enfants grandissent et plus les finances en prennent un coup mais son optimisme ne peut pas s'échapper maintenant, pas alors que ses deux amis vont se marier et qu'il aura un rôle d'importance à la cérémonie. Forcément, il interroge la jeune Clarke sur le sujet parce qu'il est curieux et qu'il veut être mis dans la confidence sur toutes les préparations à venir, rôle de témoin oblige. "Je noyais pas le poisson, promis..." Ou presque, oui, Timy. Il n'a pas tellement envie de tout dévoiler maintenant, surtout que son histoire avec Primrose est toute récente et qu'ils ont décidé dès les prémisses d'y aller doucement. Autant ne pas mêler tout de suite les amis ou la famille de l'un ou de l'autre, rester dans leur bulle est un fait convenable et qui leur plait beaucoup, même si Decastel que sa meilleure amie ne sera pas d'accord avec cela durant très longtemps. "Promis, va. Je gère. Et mauvaise langue, va... C'est arrivé une fois ça, bon ok, la première en l'occurrence mais depuis, rien de tout ça!" Il a bien capté, oui, que de nouveaux enfants pouvaient vite arriver si on n'était pas assez attentifs à ce niveau-là. Depuis, Tim a bien grandi à ce sujet et il ne se laisse jamais avoir par les problèmes de contraception. Il a besoin de se rassurer avec ses deux premiers enfants avant d'envisager quoique ce soit d'autre. En attendant de penser à l'avenir, au passé et tous les soucis qui pourraient surgir, Tim hoche tout bonnement la tête face à la proposition d'Alex, le libraire comprenant bien vite que la journée n'est pas prête d'être terminée vu l'état de stress de son amie. Celle-ci marche à grande vitesse et semble repérer quelque chose dans une vitrine. En l'espace de quelques secondes, le français perd sa silhouette et se contente de rester planté là... Oh, pas longtemps bien entendu puisque l'anglaise finit par capter qu'elle l'a égaré et voilà qu'elle l'entraîne vers des vinyles en tous genres. "C'est pas toi qui m'as dit que Caleb serait pas méga heureux si tu prenais mille cadeaux?" Il s'en assure, oui, parce que son rôle de meilleur ami de lui éviter ce genre de problèmes ou d'éventuelles disputes avec son amoureux. Timothy, cela dit, se charge de quelques sacs parce que la blonde lui a demandé de l'aide et même si elle ne l'avait pas fait, le brun se serait porté naturellement volontaire pour lui donner un coup de main. "T'es rassurée pour l'anniversaire de Caleb maintenant? Tout va bien se passer pour vous, j'en doute pas." Non, pas une seconde, le couple modèle qu'ils sont se sortira de toutes les situations. C'est en tout cas ce que se dit Tim alors qu'il court après Alex avec moult sacs de cadeaux en mains. Sacré shopping, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyVen 7 Mai - 21:23



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

« Qui te dis que je te mets en deuxième position d'abord ? » Elle lui sourit, elle le taquine, et il a raison sur une chose Tim. Il est bien en deuxième position, le deuxième homme le plus important pour elle, à Brisbane mais ailleurs aussi. « Mais tu as raison, tu es dans le top des hommes de mon cœur. » Qu'elle ajoute en souriant et en venant le bousculer un peu. Et si le cœur de l'Anglaise bat pour son bel Australien et qu'il est définitivement le premier et l'unique homme dans son cœur, Tim a eu le premier rôle dans la vie d'Alex. Il fut son premier ami, son premier confident. Celui vers qui elle se tournait pour parler de ses échecs et de ses peurs alors qu'elle voyait en lui les traits d'un grand frère capable de l'écouter, de l'accompagner aussi sans forcément prendre en compte qu'il était aussi paumé qu'elle. Mais les choses ont changé depuis leurs premières soirées à évoquer le monde, sa grandeur et la difficulté que ça représentait pour eux de s'inscrire dans cet univers dont ils n'avaient pas vraiment les clés pour décoder les attentes placées en eux. Ils étaient paumés en tant que jeunes adultes et si Alex a réussi à trouver les bonnes personnes, Tim n'a pas eu cette chance. Il a mit du temps à accepter de s'ouvrir, à accepter de quitter son cimetière dans lequel il se cachait, prêtant son épaule pour consoler tout être humains qui passaient par là sans penser au faite que personne ne consolait le Decastel. Ils en ont fait du chemin tout les deux, elle, la bague au doigt, la robe de mariée presque terminée qu'elle a hâte de pouvoir montrer à Tim et au reste du monde. Lui, son rôle de père avec lequel il apprends à composer tout en s'évertuant à comprendre le fonctionnement de ce monde et des relations humaines. Il a apprit avec douleur certaines leçons Tim, lui qui a pourtant tout fait pour éviter les abandons, a eu son lot et Alex n'en inquiète, elle qui a fait partie des personnes qui ont abandonné Decastel mais qui a aussi eu la douloureuse expérience d'être abandonné par Tim après son départ à l'armée, elle sait ce que ça fait de vivre dans le Français dans sa vie et elle ne veut pas revivre ça. Elle ne veut pas le voir s'enfuir, comme elle ne veut pas le voir souffrir, alors elle s'inquiète pour lui. Elle s'intéresse à ses histoires, peut-être que c'est incompréhensible pour certains qu'Alex puisse se montrer curieuse, mais elle tient trop à Tim et elle sait qu'il reste trop doux pour ce monde, trop pur peut-être. Il la rassure. Il lui promet d'être prudent, d'y aller à son rythme et elle le taquine un peu, comme pour rendre cette situation moins sérieuse alors que ça l'est à ses yeux. Tim s'est ouvert aux autres, il a été trahis, il a souffert et elle n'a pas pu le protéger, elle n'a pas su être présente pour son ami, alors elle se rattrape comme elle peut désormais. En se mêlant un peu trop de ce qui ne la regarde pas peut-être mais c'est aussi comme ça qu'elle fonctionne. Elle le charrie aussi, pour détendre l’atmosphère, et parce qu'il faut bien avouer que Tim a fait fort. Une première histoire, une première fois et des jumeaux, c'est pas un fait anodin et elle ne risque pas d'arrêter de le taquiner avec ça, même si comme il le dit c'est arrivée qu'une fois. « Encore heureux d'ailleurs, des jumeaux à chaque coups tirés, j'espère que ça en vaut le coup parce que sinon je plains ta future conquête. » Et elle peut en parler, elle sait ce que ça fait de porter des jumeaux, mais même si elle est très proche de Tim, évoquer la vie sentimentale du Français elle est pour, évoquer sa vie intime ce n'est pas le sujet qu'elle a envie d'explorer en revanche. Mais la matinée se poursuit pour eux, l'objectif cadeau pour Caleb, n'est pas encore une totale réussite et elle n'a pas encore fini d'ennuyer Tim. Pourtant, elle vient de lui proposer de l'inviter à manger, mais c'était sans compter sur son intérêt soudain qu'elle porte à cette boutique et à ce vinyle. Elle en perds son ami, avant de faire demi-tour, elle ne l'épargne pas et il se retrouve avec elle dans cette boutique. Il lui rappelle un fait qu'elle a elle même évoqué, et il a raison en soit mais ça ne fait pas mille cadeaux tout ça. A peine trois, ou quatre. « C'est vrai, mais c'est le dernier, enfin les derniers. » Elle regarde Tim chargé de tout les paquets, elle doute quelques secondes de son idée, mais elle finit par profiter de ses bras libres pour choisir plusieurs vinyles avant de se rendre à la caisse après avoir chargé le vendeur de lui préparer l'une des platines les plus chères. Rien n'est trop beau pour son fiancé, et même si elle sait qu'il est pas du tout matérialiste, elle veut lui offrir ce qu'il y a de mieux. « J'ai encore quelques trucs à préparer mais oui, j'ai enfin le cadeau et tu peux pas savoir comme ça m'allège d'un poids. Je dois encore faire un saut dans un dernier magasin mais pour celui là je me passerai de toi, pas sûr que tu sois très à l'aise au milieu des sous-vêtements féminins. Quoique tu veux peut-être acheter un truc sexy pour ta copine ? » Tim dans un magasin de lingerie, ça a le mérite de faire sincèrement rire Alex mais elle ne va pas lui infliger ça, et puis il n'a sans doute pas vraiment envie de découvrir ce qu'Alex a l'intention d'acheter pour plaire à son fiancé. Et à défaut de se rendre dans un énième magasin, c'est avec les bras chargés de paquets qu'elle se dirige avec Tim, transformé en porteur de sac, jusqu'à sa voiture pour se délester de tout ce poids avant d'inviter Tim à manger, enfin parce qu'il l'a bien mérité après une telle matinée.



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas
Anonymous
Invité
Invité

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptySam 8 Mai - 11:43


Tim a parfaitement en tête le peu d'importance qu'il peut avoir pour le reste du monde. Il n'est qu'un homme lambda, plus ou moins timide par dessus le marché et avec un sérieux manque d'ambition. Ce cher Decastel ne demande rien à autrui, pas même à avoir une petite place au sein de leur existence, il peut très bien se contenter des miettes et c'est ce qu'il prouvera toujours à Alex pour sûr. "La centième place, ça me va aussi, ne t'en fais pas." Pourtant, ce n'est pas celle qu'il a aux côtés de la jeune anglaise, évidemment, pas alors qu'ils ont passé tant d'heures à discuter de tout et de rien, surtout des problèmes d'Alex. Timothy a une place forcément importante dans ce genre de circonstances parce qu'il a toujours répondu présente pour elle, accourant à n'importe quelle heure du jour et de la nuit afin de s'assurer que rien de trop mal ne lui était arrivé. Le rôle n'a pas toujours été évident, surtout pas auprès d'Alex qui a vécu de grandes périodes de doutes où elle était à deux doigts de sombrer dans les pires addictions. l'innocence de Tim en a forcément souffert car de son côté, il n'a jamais eu cette envie de se rapprocher des bas-fonds, il n'attendait de la jeune Clarke qu'un second souffle, se maudissant intérieurement de ne pas trouver les mots idéaux pour remettre en selle sa meilleure amie. Oui, Timothy s'est toujours senti coupable de tout ce qui n'allait pas chez Alex, alors qu'il ne pouvait pas être responsable de choses de cet acabit. Chacun fait ses choix, n'est-ce pas? Les siens n'ont pas été merveilleux au cours des deux dernières années par ailleurs alors, sûrement qu'il mérite la petite plaisanterie de l'anglaise à son encontre. Non, Decastel ne compte pas avoir des enfants dans les mêmes circonstances que l'arrivée des jumeaux. Cette fois, il prend ses précautions, il n'est d'ailleurs plus si innocent car on ne peut pas dire qu'il avait eu d'amples informations sur le sujet. Certes, Noé lui avait parlé de quelques détails mais jamais les deux hommes ne se permettaient de s'éterniser sur les rapports amoureux vu qu'ils étaients tous les deux aussi nuls l'un que l'autre pour construire quoique ce soit avec autrui. Etant donné que Timothy n'avait pas eu de parents vers qui se tourner, c'était d'une logique implacable qu'il ne soit pas vigilant au moment opportun et qu'il en paie le prix avec une vie chamboulée de A à Z pour un moment d'égarement. "C'est comme ça que tu parles d'amour, Alex? Je tire pas des coups, moi, tu sais." S'il y a bien quelque chose que Decastel ne peut pas réellement faire, c'est s'adonner à des plaisirs gratuits. Il y a toujours une connexion avec ses amantes, quelque chose qu'il ne contrôle pas toujours certes mais ce n'est pas rien. Tim est trop sentimental, c'est un fait mais si on lui reproche, le jeune brun, lui, considère que c'est plus une qualité qu'autre chose. Il se permet de faire un clin d'oeil à sa meilleure amie après coup avant de se perdre dans les allées pour choisir un nouveau cadeau destiné à Caleb. Pendant encore quelques minutes, Decastel est traîné un peu partout, il s'égare même une fois ou deux mais Alex finit toujours par le ramener vers le droit chemin. Au bout du compte, ils sortent des multiples magasins avec moult sacs à transporter, de quoi faire les muscles d'un ancien soldat. Oh, bien entendu, Alex a envie de s'amuser de lui encore quelques instants vu les mots qu'elle prononce, forçant nécessairement les joues de Tim à rosir. Non, ce n'est clairement pas son environnement, les magasins de lingerie, et il ne serait certainement pas à l'aise là, maintenant, à suivre Clarke dans ce genre d'aventures. Pas envie d'être pris pour un voyeur par dessus le marché. "Non merci en effet. Et pour ce qui est de ma copine, elle a pas besoin de lingerie spécifique pour être sexy, t'en fais pas." C'est une réalité, Timothy ne fait pas spécialement attention à tout cela. Il n'a besoin de rien, juste d'être auprès de la jeune femme pour que son coeur s'emballe, c'est aussi simple que cela. Maintenant, direction la voiture car il est hors de question de se promener avec toutes ses babioles, Tim se sentant mille fois mieux une fois qu'il est déchargé de tous les cadeaux achetés par sa meilleure amie. "Tu m'emmènes où alors pour le déjeuner? Tu sais que ça fait cent ans je crois que j'ai pas mangé sans donner la cuillère à un enfant. Je vais plus savoir faire." C'est le lot d'un père célibataire, ne plus pouvoir se créer un semblant de vie sociale d'adulte, tout cela lui manque à Tim mais il espère réparer le tout incessamment sous peu. Il en a besoin. De vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandra Anderson
Alexandra Anderson
la découverte du bonheur
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ÂGE : 31 ans. Née le 15/01/90
SURNOM : Oublie parfois son prénom tant on l'appelle la plupart du temps, Alex. Elle ne se lasse pas de « bébé » ou « mon amour » par son mari, Madame Anderson c'est nouveau mais elle se peut s'empêcher de sourire quand elle entends ce nom, le sien désormais. Le mot "maman" est une douce mélodie qui résonne dans la bouche de ses filles.
STATUT : Officiellement Madame Anderson. Maman qui profite du bonheur avec ses deux filles nées le 3 Oct 2020.
MÉTIER : Journaliste sportive sans emploi fixe. Occupe ses journées à courir après Lena tout en esquivant Lucy qui s'accroche à elle comme un bébé koala.
LOGEMENT : #69 Spring Hill avec Caleb, et toute la famille. Leurs deux filles Lucy et Lena. Le chien Dobby et le chat Nala.
If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Y4a8
POSTS : 23266 POINTS : 1255

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : Je n'aime que ma moitié.
PETIT PLUS : Anglaise, trahie par son accent ♦ Pas très douée avec les relations sociales, a tendance à céder à la panique. Elle fait souvent l'inverse de ce qu'il faut faire ♣ Accro en tout genre. Alcool, drogue, cigarette. Mais sobre. Sa nouvelle addiction; ses séances chez sa psy, indispensable pour l'aider à gérer le bordel dans sa tête ♠ Égoïste, émotive, manque de confiance, maladroite ... la liste de ses défauts semble infinie et elle l'est. ♥ Amoureuse, et enfin heureuse, profite de son bonheur avec Caleb et leurs filles
RPs EN COURS : 8/7 | Kyte #3Caleb & HeatherPrim #2Jeremiah #4Phoebe
Birdie (FB 2009)

Mariage Calex
Calex #45 Rory et Swann #4Sujet commun Mariage

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 3gvf
CALEX ▬ I want you to stay here beside me.
Calex #36 (UA)Calex #43 (FB Avril 2010)Calex #44

☼ You make my heart feel like it's summer when the rain is pouring down you make my whole world feel so right when it's wrong, that's how I know you are the one, that's why I know you are the one. When we are together you make me feel like my mind is free and my dreams are reachable, whoa you know I never ever believed in love, or believed one day that you would come along and free me ☼

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Rvdh
SWALEX
♫ And life… passes you by don’t be wasting your time on your own. You’re always trying to see yourself through the eyes of someone else. Two shadows in a million hell. You and everybody else ♫

RPs EN ATTENTE : Alfie #2, Calen#2, Nico #2, Matthias #2
Fiche de lienMoodboards
portrait de famille par HH:
 


RPs TERMINÉS :

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 2s5f
CALEX
#1#2 #4 #5#6#7#9#10#11#12#13#15#16#17#18#19#20#22#23#24#25#26#28#29#30#31#32#34#35#37#38#39#40 #41#42

A plusieurs

FB & UA


Abandonnés:
 

AVATAR : Lizzie Olsen
CRÉDITS : ©️astra (signature) niniel (avatar) Adèle, Charlie & moi (crackship) tumblr (gif) Joseph (dessin)
DC : Sofia Shaw
PSEUDO : Mo'
Femme (elle)
INSCRIT LE : 29/01/2019
https://www.30yearsstillyoung.com/t23079-whoever-told-you-that-life-would-be-easy-i-promise-that-person-was-lyin-to-you https://www.30yearsstillyoung.com/t23131-if-i-just-lay-here-would-you-lie-with-me-and-just-forget-the-world https://www.30yearsstillyoung.com/t23169-alex-clarke https://www.30yearsstillyoung.com/t25852-alex-clarke https://edif-crackship.tumblr.com/

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 EmptyVen 21 Mai - 8:59



@Timothy Decastel & Alex Clarke
“If you have good friends, no matter how much life is sucking , they can make you laugh.”

Il est son témoin de mariage. Le premier a qui elle a annoncé ses fiançailles. Il est le parrain de l'une de ses filles. Encore une fois le premier a qui elle a pensé pour ce rôle, parce que c'était un choix en somme plus que logique. C'est Tim, son premier ami ici, son premier vrai ami tout simplement alors qu'à l'adolescence elle avait navigué dans un monde dont elle n'arrivait pas à capter les codes et les attentes placées en elle. Tim c'est son meilleur ami, son confident, et peut-être qu'avec le décès de Rachel, il a prit une place entre plus grande auprès de l'Anglaise, parce qu'il tout simplement l'une des personnes les plus importantes de sa vie. Pas en première place, celle là est prise, mais sûrement pas en centième non plus. La deuxième semble la place qui lui correspond le mieux, et c'est bien pour ça que c'est lui qui se retrouve à devoir supporter la fiancée angoissée à l'idée de ne rien trouver à offrir à son futur mari. C'est lui qui supporte l'énergie de l'anglaise, c'est lui qui tente de la rassurer aussi. C'est lui qui la suit sans broncher dans tout les magasins même dans des magasins pour bébés alors qu'elle lui a vendu l'achat d'un cadeau pour Caleb. Il ne dit rien il l'a suit, et il a toujours été là pour elle finalement. A la suivre, à la soutenir, à la rassurer, à l'épauler et à s'inquiéter pour elle. Et c'est à son tour de le faire pour lui. Le soutenir, et surtout s'inquiéter pour lui parce qu'elle sait mieux que quiconque qu'une femme peut faire beaucoup de mal à un homme. C'est pour ça qu'elle le questionne un peu, qu'elle se montre curieuse, ou intéressée. Il est loin le temps ou la jeune Anglaise rougissait à la pensée d'une vie intime avec un homme. Il est très loin ce temps là, depuis elle a gagné en expérience. Elle en a fait des choses, elle en a vu aussi et bien qu'elle ne soit pas fière de certaines de ses expériences, elle est bien plus à l'aise désormais et bien plus directe dans sa façon d'aborder les choses. « Qui a dit que je parlais d'amour ? » Après tout, elle est assez bien placée pour savoir que l'amour n'est pas toujours obligatoire pour ces choses là, même s'il n'y a pas d'équivalent à le faire avec une personne pour qui on ressent du désir et de l'amour. Mais c'est vrai qu'elle imagine mal son ami avoir ce rapport avec les femmes. Il est trop doux, trop pur pour ça. « Mais tu vas attendre d'être amoureux pour coucher avec elle ? » Elle lui avait dit qu'elle s'arrêtait là pour les questions et pourtant, elle reste intriguée. « Coucher, ça passe pour vous monsieur le saint ? C'est plus élégant que tirer un coup ? » Elle le taquine un peu, au final, les mots changent mais l'idée reste la même, et elle n'avait pas forcément envie de le questionner sur sa vie intime et pourtant elle le fait, parce que la discussion l'amuse et qu'il lui en faut bien plus pour la choquer. Et c'est ça qui fait leur amitié, cette capacité à se parler, à partager des petits morceaux de la vie de l'un et de l'autre. Positifs ou négatifs. Elle lui a parlé de cette dispute avec Caleb. Elle lui a parlé aussi de cet anniversaire qu'elle lui organise et après plusieurs magasins, plusieurs achats, pour Caleb, mais aussi pour Tim, ou les deux paires de jumeaux que ce soient les Anderson ou les Decastel, elles pensent n'avoir oublié personne et au vu du nombre de sacs qu'elle porte et qu'elle fait porter à Tim, c'est plutôt une journée productive. Elle a encore un achat (ou plusieurs) à faire, mais elle épargne à Tim ce magasin, même si elle ne lui épargne pas une petite remarque amicale et taquine envers le Français. « Oh donc elle est sexy, j'ai enfin une information sur la femme mystérieuse. » Elle sourit à Tim parce qu'il est discret sur sa vie et elle ne forcera pas les questions mais elle ne le laissera pas pour autant tranquille, parce qu'elle aime ça, jouer un peu avec lui. Elle est à deux doigts de lui dire qu'elle non plus n'a pas besoin de sous-vêtements spécifiques pour être sexy ou encore que certaines choses auxquelles elle pense peuvent être bien plaisante pour les hommes, mais elle a la retenue de réaliser que ce serait un peu malvenue de lui dire ça. Alex peut en dire des conneries parfois, mais elle sait aussi se retenir, quelque fois seulement et aujourd'hui, elle préfère se taire et avancer en direction de sa voiture pour déposer tout les sacs dans son coffre avant de faire demi-tour direction les restaurants cette fois. Et elle se rends compte que ça fait une éternité qu'elle n'a pas mangé avec Tim alors que lui rappelle que leurs responsabilités de parents ont prit une place importante dans leur vie respective. « C'est simple pourtant, tu vas voir ça reviens vite. » Manger au restaurant c'est l'un de ses plaisirs à elle, et elle a l'avantage d'avoir pour fiancé un chef cuisinier étoilé qui tient son propre restaurant, c'est plutôt la classe alors elle en profite. Mais aujourd'hui, c'est dans un restaurant Italien qu'elle invite Tim. « Tout ce que je te demande c'est de ne pas essayer de me nourrir, je sais le faire toute seule. Pour le reste détends toi et profites de n'avoir rien à gérer. Tu verras c'est plutôt sympa.» Pas d'enfants qui pleurent, pas de biberons ou de plats à préparer, pas de couches à changer, pas d'horaires à respecter, juste un repas entre amis comme ils n'en ont plus fait depuis longtemps. « On devrait se faire ça plus souvent, peut-être pas les magasins parce que tu risques d'avoir du mal à me supporter mais prendre un peu de temps pour nous. » Surtout lui, il enchaine les boulots, les enfants sans aide, alors qu'elle n'est pas à plaindre de ce côté. Elle a un boulot aux horaires plutôt sympas et surtout elle a un fiancé qui s'occupe d'énormément de choses que ce soit au niveau du quotidien ou de leurs enfants, chose que n'a pas Tim. Alors, elle veut juste s'assurer qu'il continue à vivre, qu'il pense à lui de temps en temps et elle sait que c'est pas son point fort alors elle essaye de penser à lui à sa place.



I just want to be with you ☽ Lying close to you feeling your heart beating, and I wondering what you are dreaming, wondering if it's me you are seeing. Then I kiss your eyes and thank god we're together, I just want to stay with you in this moment forever, forever and ever.

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Vtbh

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty
Message(#) Sujet: Re: If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10 Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

If you have good friends, they can make you laugh ▬ Timlex #10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-