AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Besoin d'un coup de main pour t'intégrer ?
Clique ici pour trouver un parrain et relever les défis du nouveau !
Le forum a besoin de vous pour vivre
N'oubliez pas de voter autant que possible.
-17%
Le deal à ne pas rater :
Grosse promo sur PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – ...
999 € 1199 €
Voir le deal

 (chanelle #1) forget about the world and take my hand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyMar 20 Avr - 20:27



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Le soleil californien inonde l'appartement de l'héritier, baignant le lit aux draps ocres près duquel il se tient de sa lumière de fin de journée. Les reflets de feu dansent sur les murs de la chambre tandis que le brun est debout devant son miroir de pied, ajustant la manchette de sa chemise en détaillant le reflet de son apparence. Il est dix neuf heures et il est tout juste dans les temps pour se rendre dans la baie de San Pedro, où il est attendu au port. Car aujourd'hui a tout d'une journée ordinaire, à une exception près. Gabrielle, la charmante brune qui partage son quotidien depuis environ un an, fête son anniversaire aujourd'hui et il a tenu à rendre cette soirée inoubliable. Ils ne sont pas en couple, et ce qu'il s'apprête à faire est peut-être démesuré pour une demoiselle dont il s'est autorisé uniquement à partager le lit plutôt que le coeur, mais au diable la raison. Il ne tient pas à s'empêcher de leur offrir cette nuit sous ce prétexte, sous celui de les faire trop profiter. De graver dans leurs mémoires de trop nombreux souvenirs pour qu'ils les oublient, pour qu'ils s'oublient. Car l'héritier ne veut pas oublier celle qui a fait renaître sa joie de vivre dans ses heures les plus sombres, celle dont il est tombé amoureux alors qu'il se l'était interdit, car il sait qu'il devra la laisser ici en rentrant à Brisbane et qu'il ne veut pas la briser alors qu'elle est celle qui l'a guéri.

Quittant le domicile dans lequel il a investi en arrivant sur le continent, il prend le volant de sa sportive noire puis la direction du port, un sourire idiot sur les lèvres. Il n'a rien dis à la jolie brune concernant son plan, lui ayant simplement fait la requête de se préparer à sortir et la prévenant qu'un taxi passerait la prendre à son domicile à un horaire bien précis. Il veut la surprendre, lui faire plaisir, et sait qu'il risque de viser juste avec son idée. Celle de leur offrir une nuit de rêve sur un yacht qu'il a privatisé, sur un bateau de luxe où ils dineront puis profiteront comme bon leur semble de tout ce qui peut leur faire plaisir. Où ils profiteront de champagne, d'une vue imprenable sur Los Angeles illuminé leur tendant les bras, où ils profiteront l'un de l'autre. Le véhicule sombre s'engage dans la baie jusqu'aux quais, et finalement Channing se gare avant de parcourir les derniers mètres à pied. Le propriétaire du yacht, dont il a déjà fait la rencontre en amont, l'accueille d'un sourire et les deux hommes montent à bord afin que l'héritier puisse prendre place sur le pont. Sur le pont illuminé, luxueux et qui met même à l'héritier des étoiles dans les yeux. Ce n'est pas la première fois qu'il monte à bord d'un navire de ce standing, et pourtant. Tout est parfait et cela le fascine encore, lui pourtant habitué à tout ce luxe déraisonnable. Ils font une ultime fois le tour des lieux, puis leurs pas les ramènent sur le pont où Channing est laissé seul pour attendre l'arrivée de la brunette.

Les minutes sont longues alors que le port est silencieux, bercé par le bruit des vagues qui viennent lécher la coque, et le brun se sent minuscule dans son costume trois pièces tandis qu'il regarde sa montre. Son regard noisette se pose sur la trotteuse qui s'apprête à terminer son tour, ses pensées s'heurtant entre elles alors que celle qu'il soit arrivé quelque chose sur la route l'effleure. Elle n'est pas en retard mais ne va pas tarder à l'être, elle si ponctuelle, lorsque finalement le ronronnement d'un moteur brise le calme et chasse ses idées sombres. Le taxi s'arrête alors qu'il suit sur la scène des yeux, la porte passager s'ouvrant pour laisser Gabrielle quitter l'habitacle et il peut lire d'ici la surprise de ses traits. Un sourire doux prend place sur ses lèvres tandis qu'il reste immobile, perché sur le yacht patiemment endormi, laissant la californienne percuter avant de le regarder. « Mademoiselle Strange. » lance t'il d'une voix légère dans la nuit, lui tendant la main alors que ses pas la guident naturellement vers le pont. Elle est somptueuse dans sa robe, ses boucles brunes le sont tout autant et il a tout le loisir de la regarder lors de son avancée. Sa paume s'ouvre délicatement à elle lorsqu'elle arrive à son niveau, et il veille à assurer son équilibre tandis qu'elle le rejoint. Lorsque leurs regards se croisent, difficile de dire lequel des deux brille le plus. « Bonsoir Gaby. » souffle t'il à son oreille en s'y penchant, pressant un baiser sur sa joue pour ne pas obscurcir sa vision alors qu'elle découvre leur nouveau terrain de jeu. Le seul scénario possible pouvant venir gâcher le rêve ? un potentiel mal de mer. Mais quel drame serait-ce pour une habitante de Los Angeles ? Il admire un instant ses yeux pétillants avant de se résoudre à l'arracher à sa contemplation, s'amusant d'un rire doux en glissant ses mains à sa taille alors qu'il se place dans son dos. « La nuit est à nous. Je t'offre un aperçu ? » et prenant sa main, il l'entraîne dans une nouvelle aventure, le coeur battant.

Le yacht s'est mis en mouvement depuis à présent une bonne dizaine de minutes, et après un tour grossier des lieux les amants gagnent le coeur du bateau dans le confort de leurs discussions. Ils marchent jusqu'au surplomb qui offre à eux la piscine en contre bas sous son plus beau jour, les lumières chaudes illuminant les lieux et mettant en valeur les moindres courbes architecturales du navire. et au-delà de la beauté de ce dernier, la ville en activité se reflète au dessus de la ligne d'horizon, leur offrant un panorama à couper le souffle. Muets face au spectacle prenant une toute autre dimension de ce point de vue, ils se figent tous les deux pour s'en imprégner, avant que le brun ne soit le premier à descendre les marches du piédestal pour s'approcher de la piscine en se mettant à la longer. « On a un chef cuisinier qui attend qu'on se mette à table pour venir prendre nos commandes. Ça, et un capitaine qui peut faire des haltes si l'envie nous prend. » Il se reporte sur elle, lui souriant avec sa douceur habituelle. « Ce soir, tes désirs sont des ordres miss California. » miss California. Un surnom qu'il avait donné à Gaby assez vite, et qui avait perduré malgré les protestations de la concernée. « Qu'est-ce que tu veux faire ? » qu'est-ce qui te tente, qu'est-ce qui te ferais le plus plaisir dans l'immédiat ?
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 


Dernière édition par Channing Walker le Dim 2 Mai - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyVen 23 Avr - 10:12




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Par cette belle fin de journée de juillet, Gabrielle Strange rentre du cabinet d’avocat dans lequel elle exerce, satisfaite. Satisfaite du procès qu’elle vient de gagner après une bataille acharnée menée durant trois mois. Elle s’accorde alors ce petit verre de vin pour se récompenser, quittant ses chaussures à talons pour se diriger vers la piscine à l’extérieur. Elle prend place sur une des chaises longues et prend une profonde inspiration avant de porter le verre à ses lèvres. Gabrielle se sent bien. Etrangement bien. Peut-être est-ce l’effet de ce procès fièrement remporté ? Peut-être est-ce du fait, qu’aujourd’hui, il y a une satisfaction supplémentaire parce que c’est son anniversaire ? Gabrielle n’y a jamais vraiment accordé d’importance. Parce que se souvenir du jour de sa naissance la ramène inlassablement à ses souvenirs d’une famille violente dans laquelle elle est née et dans laquelle elle a grandi. Les souvenirs d’une mère qu’elle n’a pas eu le temps de connaitre, sa mère s’étant suicidée alors qu’elle n’avait que quatre ans. Les souvenirs d’un père violent, portant des coups bien trop facilement à ses enfants. A ses fils. A ses frères pour elle. Des frères dont les rapports se sont effilochés au fil du temps. Des frères dont elle n’a que très peu de nouvelles. Des frères qui restent secret sur la vie qu’ils mènent. Pourtant, alors qu’elle est allongée sur ce transat, qu’elle savoure les yeux fermés la chaleur des derniers rayons du soleil de la journée, Gabrielle reçoit un premier appel. Finn. Un de ses frères justement. Il lui souhaite un joyeux anniversaire, essayant de savoir comment elle va et essayant aussi de savoir si elle a quelque chose de prévu pour l’occasion. Un fin sourire apparait sur ses lèvres car Gaby a bel et bien un plan pour ce soir. Mais elle ne souhaite pas le partager avec son frère, préférant rester vague. Elle ne nie pas, mais elle n’entre pas dans les détails. L’agacement de Finn la fait sourire, ils finissent leur discussion et elle raccroche. Gabrielle regarde alors l’heure. Il est temps qu’elle aille se préparer…

Se préparer parce qu’elle a reçu une invitation à rejoindre le port de San Pedro à vingt heures. Une invitation adressée par Channing Walker, cet homme avec qui elle mène une relation sur laquelle elle ne saurait poser de mots. Parce que Gabrielle ne fait pas dans l’attachement, parce que Gabrielle a des blessures qui lui rappellent à chaque instant que, du jour au lendemain, tout peut s’arrêter. Elle peut paraitre avoir un cœur de pierre et pourtant avec Walker, elle se rend compte que ce cœur d’artichaud se laisse attendrir en sa présence alors que leur histoire n’est censée être qu’une relation purement et simplement charnelle. Du moins, c’est ce qu’ils prétendent. Parce que Gabrielle doit reconnaitre que, depuis quelques mois, le jeune homme a pris une place importante dans sa vie. Au point qu’elle s’est découvert éprouver des sentiments pour lui. Mais elle ne l’admettra jamais. Elle ne lui dira jamais qu’elle est en train de tomber amoureuse… elle ne lui dira jamais qu’elle est amoureuse. Un dernier regard dans le miroir alors qu’elle entend le taxi klaxonner devant chez elle. Elle arrange une dernière mèche de cheveux ondulés, s’observe alors qu’elle a revêtu une robe blanche à manches longues qui laisse entrevoir ses courbes féminines et qui est ouverte dans le dos. Gabrielle referme la porte derrière elle alors que son téléphone se met à sonner. Elle décroche à la hâte, sans regarder qui l’appelle et se rend compte qu’une fois assise dans le taxi qu’il s’agit d’Alex, son autre frère, qui lui fête à son tour son anniversaire.

Alors qu’elle sort de la voiture, ses yeux s’illuminent en découvrant la surprise que Channing lui a réservé. Elle marque même un temps d’arrêt alors qu’elle referme la porte du taxi derrière elle. Dans le silence et la pénombre du port, elle peut voir le jeune homme élégant sur le ponton d’un yacht, qui dénote totalement avec l’ambiance environnante. Elle s’avance doucement alors qu’il lui tend la main pour l’inviter à le rejoindre. « Mademoiselle Strange ». Le son de sa voix la fait frissonner, et lorsqu’elle s’engage sur le pont du bateau et qu’elle se saisit de sa main, elle laisse échapper dans un murmure « Monsieur Walker », prenant un faux air sérieux, dénaturé par le sourire qui l’accompagne. Gabrielle observe Channing qui s’est mis sur son trente et un pour l’occasion. Il a un charme auquel elle résiste que très difficilement, qui la déstabilise même alors qu’il en faut pour avoir un tel effet sur elle. Mais il semblerait que Channing soit parvenu à être celui qui fasse chavirer son cœur « Bonsoir Gaby ». Son souffle chaud dans son oreille lui donne un deuxième frisson alors qu’elle sent le baiser qui lui dépose sur sa joue. Elle a les yeux qui examinent chaque parcelle du yacht, ce lieu qui semble être le leur pour la soirée. Telle une enfant découvrant ses cadeaux au pied du sapin de Noël, Gabrielle a les yeux remplies d’étoiles. Elle est subjuguée par la beauté des lieux et ne sort de sa rêverie que lorsqu’elle sent les mains délicates de Channing se glisser autour de sa taille alors qu’il se positionne dans son dos. Elle penche sa tête sur le côté pour écouter les mots qu’il prononce « La nuit est à nous. Je t’offre un aperçu ? ». Elle acquiesce, il semblerait presque qu’elle en ait perdu sa voix tellement la surprise qu’il lui a préparée lui semble irréelle. Elle le suit alors dans la visite des lieux.

Elle a de quoi être impressionnée Gabrielle. Elle est habituée au luxe, sa situation professionnelle lui permettant de vivre des soirées de la sorte. Mais jamais elle n’a eu droit à un yacht privatisé pour elle. Jamais elle n’a eu droit à un homme qui se plie en quatre pour la beauté de ses yeux. Jamais elle n’a eu droit à autant d’attention, elle qui est partie de rien. Dans l’observation de la vue panoramique qui s’offre devant leurs yeux alors qu’ils se trouvent sur le point culminant du bateau, Gabrielle glisse sa main dans celle de Channing doucement, profitant de l’instant dans le silence. Sa journée ne pouvait pas être plus parfaite. De là-haut, avec cette vue imprenable sur Los Angeles, elle peut aussi observer le résultat d’une réussite dont elle peut être fière, bien qu’elle ne soit pas du genre à s’épancher sur celle-ci et à s’en vanter. Ils finissent par descendre et se mettent à longer la piscine « On a un chef cuisinier qui attend qu’on se mette à table pour venir prendre nos commandes. Ca, et un capitaine qui peut faire des haltes si l’envie nous prend ». Elle va de surprise en surprise en sa compagnie et alors qu’il reporte son regard sur elle, il laisse échapper ces quelques mots qui la feront sourire « Ce soir, tes désirs sont des ordres Miss California ». Elle lève les yeux au ciel en l’entendant prononcer ce surnom qu’il sait qu’elle n’apprécie que moyennement. Mais ce soir, elle ne râlera pas. « Qu’est-ce que tu veux faire ? ». Gabrielle se stoppe dans leur marche et incite Channing à en faire de même en lui attrapant la main. Elle le fait pivoter vers elle et vient à se mettre sur la pointe des pieds pour nouer ses bras autour de sa nuque pour lui susurrer en plantant son regard dans le sien « Vous vous êtes pliés en quatre pour moi ce soir, Monsieur Walker ». Ses lèvres approchent doucement des siennes sans pour autant ne serait-ce que les frôler « Est-t-il possible que nous naviguons jusqu’à Hawaii faire un bain de minuit dans les eaux turquoise du lagon ? », demande-t-elle dans un murmure. Elle approche encore un peu plus, laissant penser qu’elle allait venir sceller ses lèvres aux siennes alors qu’au dernier moment, celles-ci glissent vers son oreille. Elle a ce petit sourire amusé au coin des lèvres, la Gabrielle séductrice dans sa splendeur « Est-il possible que, vous, monsieur Walker » elle appuie bien sur son nom à nouveau, le prononçant bien au creux de son oreille « soyez l’objet de tous mes désirs ce soir ? ». Ces derniers mots ne sont audibles que pour lui, prononcer si doucement mais sensuellement pour le déstabiliser à son tour. Elle cherche peut-être à le faire craquer, s’en amusant alors qu’elle vient subitement à se détacher complètement de lui, non sans un rire un peu moqueur. « Je pense qu’un verre de champagne pour trinquer à cette belle soirée serait peut-être un bon début avant que nous passions à table ». Sa main vient caresser subtilement sa joue alors qu’elle lui dépose un baiser volé sur les lèvres et qu’elle se saisisse de sa main pour l’inciter à se mouvoir.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyDim 25 Avr - 21:22



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Le regard noisette du brun a tout le loisir d'onduler sur la silhouette de la demoiselle alors qu'elle découvre avec émerveillement la beauté du yacht. C'est une autre beauté que lui regarde, ayant découvert le bateau en amont. Gabrielle est superbe dans sa robe, sans surprise, et il ne se lasse pas du sourire sincère qu'elle arbore. Ses mains se glissent à sa taille alors qu'il prend place dans son dos, son souffle chaud caressant sa peau hâlée empreinte de son parfum fruité. Ce sont toutes ces petites choses qui ont fragilisé le coeur abîmé de l'héritier, tous ces petits détails. Ce comportement séducteur, la transparence de son sourire, la façon qu'elle a de lui tourner autour pour l'agacer, son visage démaquillé au petit matin... Il avait été naïf d'espérer, ne serait-ce une seconde, pouvoir résister au charme de la californienne. Sa main se glisse dans la sienne alors qu'il l'entraîne avec lui découvrir plus en détail les atouts de la surprise qu'il leur a minutieusement préparé. Les deux amants gagnent un surplomb, un qui leur offre une vue imprenable sur Los Angeles et qui leur coupe la respiration. Le genre de panorama unique auquel on est sûrement offert une seule fois dans une vie, et même pour le Walker qui a l'habitude des belles choses ce dernier le laisse sans voix. Lentement, il s'approche de la rembarde comme pour tutoyer un peu davantage ce qu'il voit avant de sentir la main délicate de l'avocate se glisser dans la sienne. Leurs doigts se nouent dans le silence du moment dont ils s'imprègnent, avant de descendre tranquillement longer la piscine illuminée en contrebas.

Les mots naissent à nouveau dans la gorge du brun qui fait une parenthèse sur le chef cuisinier à leur service, sur lui et le capitaine de bord qui attend leurs instructions quant aux eaux sur lesquelles naviguer. Lorsque finalement son attention se reporte sur une luxure autre que celle matérielle, Channing ne peut s'empêcher d'admirer un instant le pétillement de ses yeux alors qu'elle rebondit de surprise en surprise, et ce pour le plus grand plaisir du brun. Alors que ses mots se taisent pour que Gaby puisse lui répondre, la brunette s'arrête en attrapant sa main au passage et elle le stoppe dans sa marche pour le faire pivoter. Ce que l'héritier fait, se retrouvant contre elle alors qu'elle noue ses bras à sa nuque et que leurs regards s'ancrent l'un dans l'autre. « Vous vous êtes pliés en quatre pour moi ce soir, Monsieur Walker » Sa remarque le fait sourire alors qu'elle approche dangereusement ses lèvres des siennes. Pour autant, il la connait et sait qu'elle ne l'embrassera pas, si bien qu'il reste patiemment à l'attendre. « Est-t-il possible que nous naviguons jusqu’à Hawaii faire un bain de minuit dans les eaux turquoise du lagon ? » Ce soir, tout est possible. Cette nuit est la leur, et ils sont maîtres d'en faire ce que bon leur semble. Aucune folie ne leur sera refusée. Ses lèvres s'entrouvrent doucement sous la proximité de celles de la californienne, leurs souffles se mêlant alors que Channing se prête à croire qu'elle va finir par l'embrasser, si bien qu'il ne répond pas à sa requête, focalisé sur les quelques millimètres qui séparent leurs bouches. Lorsque la fourberie de la brune le piège, il se met à sourire plus grandement en s'amusant de l'état second dans lequel elle le met si facilement. « Est-il possible que, vous, monsieur Walker » Il frisonne alors qu'elle appuie sensiblement sur son nom, sur l'appellation officielle qu'elle s'apprécie à lui donner régulièrement. « soyez l’objet de tous mes désirs ce soir ? » elle allait le tuer un jour, en avait-elle conscience ? Elle se recule, sans doute satisfaite de son numéro, pour s'éloigner de lui dans un rire moqueur alors que l'héritier appuie sur elle un regard faussement las trahi par son sourire. Il a l'habitude de ses petits numéros, pas que ces derniers marchent moins bien pour autant. « Je vais voir ce que je peux faire pour Hawaii. » répond il finalement, s'étant repris sans bouger pour autant. Il était fermement ancré au sol le grand brun, n'ayant pas l'intention de la laisser s'en tirer comme ça. « Je pense qu’un verre de champagne pour trinquer à cette belle soirée serait peut-être un bon début avant que nous passions à table » Il hoche la tête en se reportant une seconde sur l'horizon, l'air un peu détaché avant de se reporter sur elle lorsque sa main vient caresser chastement sa joue et qu'elle se contente d'un baiser volé. Elle prend sa main, pourtant rien ne se passe alors qu'elle l'incite à le suivre. « Tu n'aurais pas oublié quelque chose par hasard ? Qu'est-ce qui te fait croire que tu vas t'en tirer comme ça ? » Sa prise se referme sur sa main et il l'attire à lui, doux mais ferme à la fois. Il a envie de l'embrasser et la séductrice ne va pas s'en tirer aussi facilement. Channing l'attire contre lui avant de venir l'embrasser, scellant ses lèvres aux siennes avec un sourire alors que sa main reste sur sa hanche, gardant la brunette contre lui d’une manière un tantinet possessive. Sa main libre vient se poser sur la courbe de sa mâchoire ciselée, incitant la demoiselle à se laisser guider dans ce baiser. Entre deux respirations, un rire perce entre ses lèvres charnues. « Je veux bien épargner à cette jolie robe de finir sur le sol dès les premières minutes à bord, mais n'insiste pas trop. » la taquine t'il avant de se reculer, plus enclin à se mouvoir à présent qu'il est satisfait à son tour. Les deux amants sont fiers, assez pour se priver un long moment, toutefois le brun préférait se recharger un peu avant d'entamer une dangereuse et pouvant devenir longue tentation. Ils s'avancent vers un mini bar à leurs côtés, où trône une bouteille de champagne dans un bac prévu à cet effet, près duquel deux coupes les attendent déjà. Channing s'empare du pétillant pour les servir, avant de tendre sa coupe à la demoiselle en se reportant sur elle. « À nous. » souffle t'il alors que leurs verres tintent et que le brun porte le sien à ses lèvres. « Est-ce que pour le moment ma surprise te plaît, birthday girl ? » Il n'avait aucun doute, mais il voulait simplement le lui entendre dire. L'entendre dire qu'elle était heureuse d'être à ses côtés ce soir, et qu'elle se plaisait dans cette démesure. Car lui s'y contemplait bien, très bien, trop bien.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyDim 2 Mai - 20:23




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Jamais elle n’aurait pensé un an auparavant qu’elle serait encore dans les bras de Channing Walker. Eux qui s’étaient rencontrés au détour d’une soirée, qui avait partagé quelques verres avant de partager les mêmes draps. Une simple histoire d’un soir, de celle qu’on oublie vite, parce qu’on ne souhaite rien d’autres. Surtout quand on s’appelle Gabrielle Strange et qu’on n’accorde pas sa confiance à quiconque aussi facilement et qu’on ne s’ouvre pas de peur de la déception. La peur aussi de revivre cette histoire, celle de tomber sur un homme qui d’apparence, à tout pour plaire, mais qui se révèle être un homme ingrat, irrespectueux. Le genre d’hommes qu’était son père, assénant les coups bien trop facilement à sa femme et à ses enfants. Le genre d’hommes qu’elle côtoie au quotidien aussi du fait de son métier. La vie de famille idéale, Gabrielle ne la connait pas. Alors, elle préfère vivre seule, se faire plaisir de temps en temps en compagnie d’un homme agréable à regarder, à toucher et ne pas aller plus loin. Elle n’a pas envie de connaitre la déception de l’abandon aussi quand ses propres frères l’ont laissé, ayant subitement pris la poudre d’escampette après le décès de leur père. Mais elle est forte, Gabrielle, toute cette histoire l’a finalement forgée et l’aide chaque jour à se surpasser un peu plus et rien attendre de personne. Sauf que, ce Channing Walker, ce jeune héritier avec qui elle passe de merveilleux moments depuis ces derniers mois, Gaby se rend compte qu’elle y tient. Elle tient à lui, elle apprécie de plus en plus sa compagnie, elle apprécie chaque moment qu’elle passe à ses côtés. Elle aime le regard qu’il lui porte, elle aime les attentions qu’il lui offre à chaque rencontre : un bouquet de roses, un dîner aux chandelles, une porte ouverte pour la laisser passer en première. Elle n’est pas du genre fleur bleue mais elle reconnait les apprécier ces petits gestes bien trop romantiques, bien trop gentleman à son goût. Elle ne l’avouera pas et elle ne le dira jamais à voix haute. Peut-être qu’elle devrait finalement avouer que ses baisers chauds dans son cou, ses mains qui viennent caresser les courbes de son corps, son souffle qu’elle ressent un peu trop proche du sien la fait vaciller. Elle pourrait lui avouer que depuis quelques mois, sa présence devient presque indispensable, alors qu’elle se l’ait toujours refusé… Non, l’avocate préfère garder ses sentiments pour elle parce qu’elle a toujours été ainsi et que, malgré ses picotements qu’elle peut ressentir lorsqu’elle est dans ses bras, elle a décidé de ne jamais passer aux aveux.

La surprise qu’il lui a réservée ce soir rend la jeune femme émerveillée. Difficile pour elle de le cacher quand l’effet de sa surprise se lit dans ses yeux et dans son sourire. Elle lui avoue à voix haute être reconnaissante parce qu’il s’est plié en quatre pour elle alors qu’ils se retrouvent au bord de la piscine. Mais elle le montre à sa façon, en jouant son numéro de séductrice qu’elle maitrise à la perfection plutôt que de le regarder tendrement dans le blanc des yeux. C’est plus facile. C’est plus son genre. Elle sait qu’elle a de l’effet sur lui, le temps qu’elle joue son petit numéro, le jeune homme reste de marbre, se laisse prendre au jeu au point de se faire avoir lorsqu’elle feinte de l’embrasser. Elle s’en amuse, parce que c’est sa façon d’être, parce qu’elle aime aussi se sentir désirer et ce sentiment qu’il est lui aussi malgré tout attaché. Il ne lui a jamais avoué non plus mais, au fond, elle le sait. Un peu. Peut-être qu’elle aimerait l’entendre le dire à voix haute mais ne dit-on pas que les gestes valent plus que les mots ? « Je vais voir ce que je peux faire pour Hawaii ? ». Elle qui avait dit ça sur le ton de la plaisanterie, voilà qu’il la prend aux mots. « Tu es capable de tout pour me satisfaire… ça me plait ». Elle joue encore, elle en profite même alors que ce sourire amusé ne quitte plus ses lèvres et qu’elle lui lance un clin d’œil suite à sa remarque. A défaut de pouvoir succomber tout de suite à faire retrouver leurs deux corps qui s’appellent mutuellement, Gaby propose qu’ils aillent déguster une bonne coupe de champagne avant d’aller dîner. Elle vient à lui voler un baiser et à l’inciter à la suivre en attrapant sa main « Tu n’aurais pas oublié quelque chose par hasard ? Qu’est-ce qui te fait croire que tu vas t’en tirer comme ça ? ». Un petit rire s’échappe d’entre ses lèvres alors qu’elle se laisse happer par la force du jeune homme qui la ramène contre lui. Son sourire disparait soudainement, retrouvant un air sérieux parce qu’elle se rend compte à cet instant qu’il a bien trop d’effet sur elle, sentant son cœur tambouriner un peu plus lorsque ses lèvres viennent se poser sur les siennes. Elle n’a pas le temps d’agir, elle n’a pas le temps de répondre, de faire un geste pour le repousser ou pour le faire lanciner encore un peu. Gabrielle se sent soudain vulnérable quand il mène la danse de ce baiser auquel elle ne peut résister, l’approfondissant à son tour avec tendresse. « Je veux bien épargner à cette jolie robe de finir sur le sol dès les premières minutes à bord, mais n’insiste pas trop ». Elle regagne confiance parce qu’elle le sait vulnérable aussi. Elle est tentée d’en jouer mais elle se retient alors en scellant à nouveau ses lèvres aux siennes, ses mains venant caresser subtilement ses cheveux. Il n’y a pas de fougue à nouveau, juste de la tendresse, sa manière à elle de le remercier sans le dire. Elle délaisse ses lèvres tout en restant proche de lui, retrouvant son sourire « Apprenez à me résister… Monsieur Walker » lance-t-elle avec plein de malice dans le regard alors que celui-ci plonge dans celui de l’héritier.

Ils se dirigent vers un mini bar où Channing se saisit rapidement de la bouteille pour venir leur servir deux coupes. Gabrielle attrape celle qui lui tend et vient faire tinter son verre contre le sien « A nous » « A nous » répond-t-elle aussitôt avant d’en boire une gorgée. « Est-ce que pour le moment ma surprise te plait, birthday girl ? ».  Un grand sourire apparait immédiatement sur ses lèvres alors qu’elle vient à retrouver son regard. Elle sait que tout ça n’est pas anodin, qu’il fait ça pour rendre ce jour spécial inoubliable. Il y parvient avec brio. Volontairement, Gaby laisse planer un petit moment de silence, son regard parcourant lentement sa droite et sa gauche, observant à nouveau ce magnifique yacht sur lequel il se trouve mais aussi les environs. Elle lui donne cette impression de réfléchir alors qu’il n’en est rien, sa réponse est déjà toute faite. Elle retrouve son regard alors, une certaine indifférence se manifestant quand il n’en est évidemment rien « Je suis curieuse de découvrir la suite… ». Elle se contente de cette réponse, pendant quelques secondes, reportant son regard sur sa coupe de champagne, mais guettant sa réaction avec une certaine impatience et à nouveau ce sourire taquin. Et avant qu’il n’ait eu le temps de prononcer un quelconque mot, elle vient à ajouter, sans le regarder pour autant « … mais la surprise me plait jusqu’à maintenant. Je ne suis pas certaine que j’aurais pu avoir une meilleure soirée que celle qui s’annonce ». Une meilleure compagnie elle ne dit pas mais cela est sous-entendu. Voilà pourquoi elle fuit son regard, parce que, malgré tout, elle ose lui dire que la surprise qu’il vient de lui offrir lui plait, qu’elle n’échangerait ce moment contre aucun autre. Surtout, elle ose lui dire qu’elle ne l’échangerait, lui, contre personne d’autre… Sa coupe vient à retrouver ses lèvres, comme un besoin de retrouver le courage qu’elle a utilisé après avoir dit ces quelques mots. « Il semblerait que j’ai eu de la chance de croiser ta route, Channing, tu t’es surpassée… pour moi », se délecte-t-elle d’ajouter comme pour peut-être lui faire avouer à son tour qu’il aime tous ces moments partagés à deux, tous ces moments partagés… avec elle.  

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyVen 7 Mai - 17:10



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
L'amour est un jeu dangereux, imprévisible et vicieux. Un adversaire qui ne connait pas la défaite, un avec qui il est préférable de pactiser pour limiter les dégâts plutôt que de vouloir le vaincre. Car si ce dernier peut vous donner l'impression de gagner, il n'en est rien. Les deux amants en sont la preuve, victimes de cette illusion. Celle qui berce leurs journées et leurs nuits, celle qui les laisse croire qu'ils ont la situation sous contrôle alors que c'est elle qui tire les ficelles de leur relation. Une relation partie de rien, une qui ne devait connaître de lendemain et qui pourtant est toujours d'actualité près d'un an plus tard. Une dans laquelle ils se sont interdits une seule et unique chose : l'amour. et pourtant. Ils ont sombré au travers de regards, d'attentions, de rires, de baisers et de soirées à la belle étoile. Ils se sont laissés charmer par la beauté qu'ils ont su voir l'un en l'autre, celle abîmée dont les plaies ne cicatriseront jamais. et c'est sûrement cette peine commune derrière leurs sourires et non-dits qui a été la faille dans laquelle s'est engouffré l'amour impossible qu'ils vivent. Celui animé par des dîners aux chandelles, des courses en jet-ski, des pique-niques sur la plage et des draps tièdes au petit matin. Des choses simples qui apaisent leurs cœurs et rendent leur quotidien un peu plus facile, des moments qu'ils partagent sans jamais parler de leurs sentiments de peur de les tirer hors de cette parenthèse féerique dans laquelle ils se ressourcent. De peur de la briser, et de devoir retourner à la vie qu'ils ont laissé avant de partager ce verre en centre-ville.

Il s'émerveille de la voir admirer ce qui les entoure, d'être reconnaissante à sa façon des efforts qu'il a placé dans cette soirée particulière. Il est rassuré, au fond, que tout cela lui plaise et qu'elle prenne plaisir à être ici. Le grand brun est friand de ces moments, de ceux qui nécessitent de la préparation et qui aspirent à lâcher prise. L'ordinaire n'est pas sa tasse de thé, même s'il l'aime trouver du réconfort dans une bière pas chère après une longue journée. Mais quand il s'attache, quand il tient à quelqu'un, il aime marquer le coup. Il aime ouvrir une porte sur son monde et faire profiter des privilèges qu'un compte en banque qui ne connaît pas le rouge peut offrir. et un yacht de ce standing avec le personnel qui l'accompagne en est un exemple. « Tu es capable de tout pour me satisfaire… ça me plait » La séductrice s'amuse de son charme, c'est ce qu'ils font tous les deux de mieux, et l'héritier se laisse volontiers prendre au jeu. Il rit doucement de son clin d'oeil, secouant un peu la tête comme pour feindre l'agacement alors ce dernier est très loin de lui. Elle ne l'agace pas, elle anime les moindres de ses pensées et de ses gestes et c'est une douce torture qui lui plaît. Elle le sait, ils le savent. « N'est-ce pas ? » souffle t'il avec malice avant de sourire légèrement sous le baiser qu'elle lui dérobe. Un baiser qui le laisse sur sa faim et qu'il décide de rectifier alors qu'elle s'éloigne en l'incitant à venir, Channing l'attirant à lui pour briser la distance qu'elle instaure et sceller ses lèvres aux siennes. Un échange tendre, bien plus qu'il ne devrait l'être même si c'est loin d'être la première fois, que Channing mène en gardant la demoiselle tout contre lui. Il veut la sentir contre son corps le temps d'un moment et profiter de son effet de surprise pour prolonger l'instant. Pour éterniser le contact, pour jouer encore un peu avec ses lèvres salvatrices avant de les lui rendre pour taquiner leur vulnérabilité partagée. Une taquinerie à laquelle n'en répond aucune autre, un nouveau baiser plus doux résonnant davantage comme un remerciement faisant taire le grand brun. Un qu'il savoure tout autant, sa main caressant l'angle de sa mâchoire avant de se fondre dans le bas de sa nuque, là où ses doigts se glissent entre ses mèches brunes. Dans ses cheveux au parfum familier, dans ceux où un sentiment d'aise l'envahi lorsqu'il en respire l'odeur en se réveillant après une nuit partagée à ses côtés. « Apprenez à me résister… Monsieur Walker » Elle délaisse ses lèvres pour cette unique phrase, plongeant son regard dans le sien et il ne trouve rien à ajouter. Il parcourt ses yeux comme s'il n'en avait jamais eu l'occasion, un sourire doux figé sur les lèvres alors que ni elle ni lui ne brise l'étreinte dans laquelle leurs corps se retrouvent.

Ils gagnent finalement le mini bar près de la piscine et l'héritier les sert avant de tendre sa coupe à la brune. « A nous. » Le cristal résonne alors qu'ils portent la boisson à leurs lèvres pour en prendre une gorgée, et il brise à nouveau le silence en posant une question anodine qui en réalité est loin de l'être. Ce jour n'est pas n'importe lequel, et il se plait à justifier ses moindres actions derrière cette excuse. Derrière celle de son anniversaire, et à la vue du sourire qui prend vie sur les traits de la demoiselle elle est ravie de cette mention. Une qui sonne un peu comme un joyeux anniversaire, mais qui ne le dit pas pour autant. Non, ces deux mots le brun les garde de côté pour pouvoir les prononcer à un autre moment, et en attendant il s'amuse de la voir prendre son temps pour répondre à son interrogation. Tu es trahie par ton sourire, miss California pense t'il en la regardant réfléchir, se doutant qu'il n'en est rien mais s'amusant du petit manège qu'elle orchestre, manège qui fait d'elle cette personne si unique qu'il a appris à chérir. « Je suis curieuse de découvrir la suite… » Un souffle amusé s'échappe de sa gorge alors qu'il ne se défait pas de son sourire. Insatisfaite, Gabrielle ? Ce serait mal la connaître. Toutefois, avant qu'il ait le temps de creuser davantage, elle lui apporte des éclaircissements qui sont, il le sait, particulièrement copieux venant d'elle. « … mais la surprise me plait jusqu’à maintenant. Je ne suis pas certaine que j’aurais pu avoir une meilleure soirée que celle qui s’annonce » Elle fuit son regard et lui se lance à sa poursuite, la regardant avec davantage de sérieux en laissant sa malice prendre un peu moins de place dans ses yeux noisettes. Ils sont pudiques de leurs ressentis, avares de ces mots qui leur coûtent. et pourtant, la voilà qui se risque à en dire une certaine quantité. Il cherche son regard, agréablement surpris, mais ne peut que la regarder prendre une nouvelle gorgée de champagne sans retrouver ses yeux. « Il semblerait que j’ai eu de la chance de croiser ta route, Channing, tu t’es surpassée… pour moi » pour elle. Il l'a fait pour elle, et il ne l'aurait pas fait pour qui que ce soit d'autre. Il peut y réfléchir, aucun prénom autre que celui de la brune ne lui vient à l'esprit et pour cause. Il ne se voit pas faire tout cela pour une autre, il ne se voit pas partager la compagnie d'une femme quelconque si ce n'est pas elle et ce depuis un bon moment maintenant. Ils sont exclusifs et ce sans même avoir eu besoin d'une conversation. Ils communiquent bien plus par les gestes et les regards que les mots, et c'est ce qui en même temps de rendre leur relation aussi belle la rend si fragile. Il prend une nouvelle gorgée de champagne avant de s'hydrater les lèvres en la regardant, attendant patiemment de croiser ses yeux pour lui répondre. « Pour toi, Gabrielle. » répète t'il doucement, une pointe de tendresse perçant dans son ton de voix avant alors qu'il marque une pause avant de poursuivre. « Je veux rendre cette soirée inoubliable à tes côtés. » avoue t'il en entretenant le contact visuel, répétant pour la deuxième fois que c'est à propos d'elle. Admettant, à sa façon, apprécier leurs moments alors qu'il se rapproche d'elle à pas lents. Il prend le temps Channing, il se délecte de ses quelques mots car il ne sait pas quand il aura le courage d'en dire d'autres. « Je veux que tu te réjouisses de m'avoir choisi parmi tous les hommes sur lesquels tu aurais pu jeter ton dévolu. Je compte bien te faire savourer les moindres minutes qu'on passe ensembles, car moi aussi j'ai eu beaucoup de chance de m'asseoir à ce bar ce soir-là. » lui confie t'il de sa voix douce et sincère. Car elle n'est pas la seule chanceuse à avoir croisé sa route. Lui aussi, au moins autant qu'elle, peut se sentir chanceux d'avoir été l'homme près de qui elle est venue s'asseoir dans ce bar électrique du centre-ville. Qui sait ce qu'ils feraient ce soir si leurs chemins ne s'étaient jamais croisés ? Il se délaisse de sa coupe, maintenant proche d'elle à nouveau, comme si elle était un aimant face auquel il ne contrôlait pas son attraction. et en vérité, il ne cherchait pas à lui résister. Maintenant assez proche d'elle pour la toucher, il vient frôler ses lèvres, sa respiration chaude ondulant sur la peau de la californienne alors qu'il s'amuse à son tour d'un numéro de charme. Il se reporte dans son cou, laissant son parfum lui monter à la tête, alors qu'il presse chastement un baiser ou deux sur sa peau hâlée. « Je ne veux pas apprendre à te résister, Gaby. Je ne suis pas un mauvais perdant. » souffle t'il contre sa peau en référence à la remarque qu'elle lui avait faite plus tôt dans la soirée. Ses lèvres reviennent sur ses clavicules puis descendent chastement dans le haut du décolleté de sa robe. Lorsque son visage se redresse, il plonge son regard dans le sien pour en capter la moindre étincelle, son regard à lui brillant du désir de la voir heureuse et souriante.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyMer 12 Mai - 16:30




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Le piège se referme sur elle sans qu’elle ne s’en rende compte. Elle est en train de tomber dans les filets de Channing Walker, peu à peu, alors qu’elle s’était jurée de ne rien vouloir de sérieux avec lui. Pourtant, au fil des rencontres, au fil des mois qui se sont écoulés depuis ce soir de décembre où leurs chemins se sont à nouveau croisés, elle a fini par se laisser aller… elle a fini par se laisser trop aller dans ses bras, dans ce regard noisette dont elle parvient difficilement à se détacher. Elle n’arrive pas à se détacher de son emprise et sûrement parce qu’elle n’en a tout simplement pas l’envie. Elle est consciente du risque qu’elle est en train de prendre, elle est consciente des sentiments naissants pour le bel héritier. Peut-être même que les sentiments sont déjà là mais ça, elle essaye de ne pas en prendre conscience volontairement... L’avocate devrait peut-être fuir tant qu’il est encore temps. Mais Gaby est incapable de se passer de sa présence, celle qui vous rassure lorsque, le soir, après une longue et dure journée de travail, vous êtes rassurée de retrouver quelqu’un. Cette présence qui vous fait du bien lorsque la personne vous surprend à chaque fois, lorsqu’il y a ces petites attentions qui font que vous en redemandez encore. Ces même petites attentions que vous moquez en taquinant la personne gentiment mais juste pour mieux dissimuler ce que vous ressentez vraiment. Parce que c’est plus facile d’agir ainsi, parce que c’est plus facile de se protéger de la sorte que d’assumer… parce que les regrets finiront toujours par arriver.

Les petites attentions sont grandes ce soir. Elles sont incommensurables même, tellement Channing s’est donné du mal pour la demoiselle. Il s’est plié en quatre pour cette journée si spéciale, celle de son anniversaire. Il a vu les choses en grand le Walker. Visiblement, il irait même jusqu’à décrocher la Lune pour elle. Parce qu’il semble prêt à tout pour assouvir ses moindres désirs. Hawaii en est un, et bien d’autres qu’elle saura réclamer dans la soirée. « N’est-ce pas ? ». Elle joue à le séduire, elle joue pour ne pas lui montrer qu’elle est sous le charme. Elle lui dérobe un baiser et alors qu’elle tente de s’échapper, il la rattrape pour lui en offrir un plus tendre. Un baiser qui veut en dire long quand, à son tour, elle vient aussi lui en rendre un du même type. Et là encore, au lieu d’assumer, de lui montrer que ce baiser de plus l’a chamboulée, elle préfère jouer encore, l’invitant à apprendre à lui résister, affirmation face à laquelle, le jeune homme ne répondra rien.

Une coupe de champagne à la main, c’est l’occasion, il devient curieux en lui demandant ce qu’elle pense jusque là de la surprise qu’il lui a concoctée. La question piège à laquelle elle répond de nouveau sur le même ton, montrant qu’elle n’est pas totalement rassasiée et en attend davantage. Elle entend l’amusement dans le souffle lancé par Channing et son sourire en est que plus grand. L’avocate finit cependant par passer aux aveux. Elle avoue qu’elle est séduite et qu’elle n’aurait pas pu avoir une meilleure soirée que celle qu’elle est en train de passer en sa compagnie. Tout ça est prononcé sincèrement mais elle est incapable de le regarder dans le blanc des yeux, parce qu’elle se montrerait alors trop vulnérable. En revanche, elle sent le regard du jeune homme sur elle, cherchant certainement à capter le sien. Elle ajoute cette phrase, où elle s’avoue chanceuse d’avoir croisé sa route car il s’est surpassé pour elle, et elle n’est pas certaine que beaucoup aurait été capable de le faire. Pas de la sorte en tout cas.  Elle attend qu’il réagisse alors qu’elle n’a toujours pas osé tourner son regard vers lui. C’est le mince silence qui s’installera qui lui fera retourner le regard sur lui alors qu’il prononce enfin ces quelques mots « Pour toi, Gabrielle ». Les mots sont dits avec douceur et cela fait étirer les lèvres de la jeune femme alors qu’elle ne parvient plus à quitter son regard cette fois. A nouveau, elle est prise au piège. « Je veux rendre cette soirée inoubliable à tes côtés ». Son cœur s’accélère parce qu’elle aime ce qu’elle entend sortir d’entre ses lèvres mais aussi parce qu’elle a peur que cette soirée marque un tournant dans leur relation, ce tournant où tout devient plus officiel, où les mots seront cette fois posés pour exprimer ce qu’ils ne savent montrer que par les gestes et les regards en temps normal «Je veux que tu te réjouisses de m’avoir choisi parmi tous les hommes sur lesquels tu aurais pu jeter ton dévolu. Je compte bien te faire savourer les moindres minutes qu’on passe ensemble, car moi aussi j’ai eu beaucoup de chance de m’asseoir à ce bar ce soir-là ». Il la fait se sentir importante, il la fait se sentir le centre du monde ce soir. Le centre de son monde à lui. Gabrielle a la confirmation qu’il est attaché à elle et qu’il apprécie sa compagnie tout autant qu’elle l’apprécie. Il est difficile de rester de marbre d’autant plus qu’il vient à s’approcher d’elle à nouveau, à rompre ce peu de distance qui les séparait. Un frisson puis un deuxième vient parcourir son corps quand il vient à frôler ses lèvres et qu’elle peut sentir son souffle dans son cou. Elle flanche, elle est incapable de reprendre son jeu cette fois pour essayer de résister. Elle en est incapable. Les rôles s’inversent alors qu’elle est figée à savourer les quelques baisers qu’il dépose dans son cou, penchant sa tête sur le côté « Je ne veux pas apprendre à te résister, Gaby. Je ne suis pas un mauvais perdant. ». Il a gagné. Il a gagné par les mots, il a gagné par les baisers qu’il continue de déposer sur sa peau. Il peut se rendre compte qu’il a gagné dans son jeu de charme parce qu’elle ne dit rien. Ce n’est pas son genre à Gabrielle. Pas avec lui. Lorsque son regard retrouve enfin le sien, la jeune femme reste encore silencieuse quelques secondes avant de venir déposer sa coupe de champagne avec minutie et lenteur sur le mini bar. D’un geste soudain, elle vient nouer ses bras autour de sa nuque et l’embrasse fougueusement. Leurs langues se mettent à danser à l’unisson alors que les mains de l’avocate se dénouent et glissent le long de ses épaules. Elles continuent leur bonhomme de chemin le long de son dos, savourant le plaisir que lui offre l’agréable musculature de Channing. Ils ne se sont retrouvés que depuis une trentaine de minutes et les voilà incapable de se résister plus longtemps. Parce que leurs corps parlent pour eux, expriment ce que eux seront incapable de dire à voix haute. Il dure ce baiser, elle ne peut se passer du goût de ses lèvres et elle se contenterait même de faire que ça de sa soirée d’anniversaire. Ils pourraient aller se réfugier quelque part pour poursuivre ce qui tend à se passer quand on voit qu’elle serait prête à lui arracher sa cravate et sa chemise sur le champ. Mais il y a cet éclair de lucidité soudain qui la frappe. Alors, elle pose ses deux mains sur son torse et stoppe le baiser, le repoussant légèrement « Ce n’est pas raisonnable » dit-elle en murmurant alors qu’elle ne le regarde pas dans les yeux. Elle lève son regard seulement après, son sourire amusé revenant se dessiner sur ses lèvres « Qu’as-tu mis dans le champagne ? Un filtre d’amour pour que je sois incapable à mon tour de te résister ? ». Elle est incroyable Gabrielle, fidèle à elle-même, la revoilà plonger dans son jeu. Elle vient à le tirer doucement par la cravate pour l’approcher à nouveau d’elle mais les mots sont plus sérieux cette fois « Fais moi savourer les moindres minutes de cette soirée d’anniversaire en rendant chaque moment inoubliable ». Elle vient à approcher ses lèvres des siennes « Et peut-être » commence-t-elle en susurrant « peut-être que tu arriveras à m’avoir dans ton lit ce soir… ». Il pourrait déjà l’avoir dans son lit à cet instant même parce qu’elle est incapable de lui résister, qu’elle est à deux doigts de succomber à retrouver son corps qui l’appelle indéniablement. Elle se fait violence, parce qu’elle a envie de voir ce que Channing lui a réservé pour cette soirée d’anniversaire, lui qui s’est donné tant de mal pour elle. Elle se mordille sa lèvre inférieure alors qu’elle le tient toujours par la cravate, que ses lèvres sont à quelques millimètres des siennes et que son regard fixe le sien d’un air joueur. Elle ne résiste pas à ce dernier baiser, subtile mais remplie de fougue encore avant de le relâcher et de venir saisir à nouveau la coupe de champagne délaissée quelques instants plus tôt. Et alors, avec son regard plein de malice, elle ajoute sur un air un peu hautain « Parce que c’est tout ce qui t’intéresse n’est-ce pas à la fin ? M’avoir dans ton lit ? ». Gabrielle sait que ce n’est pas l’unique but mais c’est ce qu’ils ne cessent de prétendre. Alors, autant trouver cette excuse quand pourtant, elle serait capable de lui offrir bien plus s’il le souhaitait.  


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyDim 16 Mai - 16:21


forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Gaby et Channing sont terriblement doués à ce jeu d'indifférence. Ils sont deux acteurs face à leurs sentiments, jouant une scène avec un peu trop d'intensité en mettant cela sur le compte de leur alchimie. Ils manient les mots avec minutie, délaissant cette retenue quant il s'agit de leurs actions. Elle joue l'insatisfaite miss California, et lui s'en amuse en souriant dans un souffle. Il la reconnait bien dans cet état d'esprit, celui dans lequel elle est le plus à l'aise et dont elle enfile le costume le plus souvent. Elle en redemande et lui en a toujours davantage à lui offrir, car il est comme ça le Walker et ne cherche pas à cesser de l'être.

Le sourire qu'elle arbore en sa compagnie, les regards qu'elle pose sur lui, la résonnance de son rire, son air ensommeillé au réveil, la façon dont elle caresse ses cheveux au petit matin en le pensant encore endormi... c'est de tout ça dont il est tombé amoureux. Parce-que s'il venait à regarder la réalité en face ne serait-ce une seule seconde, il l'admettrait. Il avouerait à voix haute vouloir l'exclusivité de l'avocate, il lui proposerait de rentrer à Brisbane à ses côtés et il lui dirait ne plus vouloir la quitter. Il lui dirait ô combien il leur reste de souvenirs à forger ensembles, il rendrait les armes et admettrait sa défaite face à ses sentiments. Il céderait à ses désirs, à ceux qu'il refoule inlassablement, et laisserait une chance à cette histoire qui ne demande qu'à être vécue. Mais il n'en fait rien. Il se refuse à cette réalité car il est terrifié à l'idée d'être le seul à la percevoir, il est mort de peur à l'idée de revivre deux fois la même histoire et il est incapable de refaire le grand saut alors qu'il ne s'est pas encore remis complètement des blessures de son premier. Il la regarde une seconde, elle qui le nargue derrière son large sourire et sa séduction, et il se met à espérer du fond du coeur qu'elle fasse ce pas vers lui. Qu'elle prenne le risque, qu'elle saute et qu'il puisse la rattraper. Car il est déjà prêt à la réceptionner, patiemment en attente d'un miracle, en espérant que ce dernier se produise avant que le sablier de leur relation n'arrive à sa fin. Car s'ils ne se retiennent pas, leurs chemins vont se séparer, et Channing ne les en empêchera pas.

Il prend la parole pour s'ouvrir à elle, pour lui faire part de son attachement, sans jamais toutefois prononcer la moindre demande pour l'inviter à en faire de même. Tout est bien plus subtile que cela entre eux. Il parle de son ressenti, de son envie de leur faire vivre une soirée inoubliable, et inconsciemment il espère marquer suffisamment l'esprit de la belle brune pour qu'elle lui fasse l'ultime requête. Celle de venir avec lui, ou même celle de le voir rester ici à Los Angeles. Son regard noisette est ancré dans le sien lorsqu'elle lève les yeux vers lui, et il s'approche lentement d'elle en continuant de souffler ses mots sincères. Ses lèvres viennent frôler les siennes alors qu'elle baisse sa garde et que lui en profite pour inverser les rôles, souhaitant la faire frissonner, voir ses jambes s'affaiblir et la sentir s'accrocher à lui. Ses lèvres dégringolent dans son cou, parsemant sa peau de baisers alors qu'elle penche la tête sur le côté et que lui continue de prendre son temps. Il se délecte du moment et en vient à mordiller légèrement sa peau, l'air taquin en la voyant garder le silence. Car ils savent que Gabrielle ne se tait aussi longtemps que rarement, et il s'amuse autant qu'il se réjouit de parvenir à la rendre aussi vulnérable ne serait-ce quelques minutes. Lorsqu'elle s'éloigne lentement de lui, il reste sur place et se redresse à contre coeur pour la suivre des yeux. Elle abandonne sa coupe, lente et silencieuse dans ses gestes, et avant qu'il ne puisse prononcer le moindre mot elle est à nouveau collée contre lui. La californienne noue ses bras à sa nuque et plonge sur ses lèvres pour amorcer un baiser bien moins sage que les précédents, un dans lequel leurs langues entament une danse des plus enflammées. Channing glisse un bras à sa taille pour la garder tout contre lui, l'autre glissant sur ses épaules et il peut entendre son propre sang pulser à ses oreilles alors que l'échange s'intensifie en s'éternisant. Il pourrait passer le reste de la nuit à quadriller le moindre millimètre de son corps, à l'embrasser encore et encore jusqu'à manquer d'oxygène, et leurs corps parlent pour eux alors qu'ils se laissent aller. Ils se chamaillent la dominance du baiser tandis que sa main ondule sur ses omoplates, s'approchant dangereusement de ce flot de rubans blancs qui maintient la robe de la demoiselle en place et auquel un simple geste provoquerait le dénouement. Mais avant qu'il ne puisse hésiter davantage, deux mains se posent sur son torse pour le repousser légèrement et ses pensées se taisent. « Ce n’est pas raisonnable » Il reprend son souffle en la regardant, ses lèvres légèrement enflées alors qu'elle relève le regard vers lui en reprenant du poil de la bête, faisant renaître l'amusement sur son visage. « Qu’as-tu mis dans le champagne ? Un filtre d’amour pour que je sois incapable à mon tour de te résister ? » Il chasse le regard pour se reprendre, inspirant profondément car il est bien moins rapide à se replonger dans son rôle qu'elle. « Mince, c'est ça que j'ai oublié de faire... heureusement que je suis agréable à regarder, ça a l'air de faire l'affaire. » Sa voix est encore un peu rauque, encore un peu ailleurs même s'il ne la regarde pas. Il est loin d'être aussi insensible à tout cela que elle prétend l'être, et un peu de vent frais lui fait du bien. Ce jusqu'à ce qu'une pression sur sa cravate le fasse se reporter sur elle, et son regard rencontre à nouveau celui malicieux de la demoiselle. « Fais moi savourer les moindres minutes de cette soirée d’anniversaire en rendant chaque moment inoubliable » Faisons ça, pense t'il alors qu'elle approche dangereusement ses lèvres des siennes. et voilà que le chasseur devient à nouveau la proie. « Et peut-être » il résiste à la tentation de la faire taire et l'écoute attentivement. « peut-être que tu arriveras à m’avoir dans ton lit ce soir… » Un léger rire s'échappe d'entre ses lèvres alors qu'elle le garde toujours près d'elle, emprise dont il ne cherche pas à se défaire, et il attend patiemment qu'elle brise la distance. Le regard joueur qu'ils soutiennent en dit long sur l'effet qu'ils se font mutuellement, et finalement elle leur accorde ce dernier échange avant de lui rendre sa liberté de mouvement et de retourner se saisir de sa coupe. Lui se redresse en la suivant des yeux, secouant doucement la tête face à tout ce numéro dont elle a repris les commandes. Il s'hydrate les lèvres en la regardant, avant de reprendre à son tour sa coupe. « Parce que c’est tout ce qui t’intéresse n’est-ce pas à la fin ? M’avoir dans ton lit ? » Ce n'est plus aussi simple depuis longtemps, Miss California pense t'il en la regardant, restant silencieux une seconde. Il reprend une gorgée de champagne en la regardant, avant d'hausser mollement les épaules. « et c'est bien l'unique raison pour laquelle tu es venue ce soir, n'est-ce pas ? pour t'envoyer en l'air avec mon corps d'Apollon ? » répond t'il du même ton de voix qu'elle, celui un peu hautain et taquin, celui qui se veut très sérieux alors que son sourire se contracte sur son visage à la fin de ses paroles pour ne pas laisser échapper un rire. Il la prend à son propre jeu, surtout parcequ'il ne veut pas avouer à voix haute ce qu'ils pensent tout bas, mais aussi pour guetter sa réaction.

Ils naviguent depuis désormais un bon moment, et Channing attend d'être rejoint alors qu'il est appuyé sur le pont en regardant l'horizon. Le dîner a été parfait sur toute la ligne, le repas était délicieux et ils ont ri jusqu'à s'en faire mal aux joues. La nuit est bien avancée et la leur est pourtant loin d'être terminée, les amants ayant encore plusieurs longues heures devant eux à occuper avant le lever du soleil. L'héritier attend Gaby près d'un jacuzzi, tournant pour le moment le dos au bassin alors que la demoiselle s'est absentée pour se changer. Ses idées vagabondent et il ne l'entend pas revenir, terminant sa coupe de champagne alors que la brise marine soulève les pans du peignoir ouvert sur son torse.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyLun 24 Mai - 18:22




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Elle aurait toutes les raisons de partir avec lui. Elle aurait toutes les raisons de lui avouer ses sentiments, ceux qu’elle ressent indéniablement au fond d’elle. Ceux qui se manifestent à la seconde où elle se retrouve à ses côtés. Ceux qui font que, le matin, instinctivement, elle attrape son téléphone pour voir s’il lui a envoyé un message ou une invitation pour le soir. Ces sentiments qui peuvent la trahir lorsqu’il lui porte ce regard si particulier, lorsqu’il se plie en quatre pour elle comme il le fait à nouveau ce soir. Gabrielle sait que cette relation ne pourra pas aller loin si elle ne se risque pas. Elle est consciente que cette relation a une fin car il sera amené à repartir. Son empire, celui dont il finira par être l’héritier tôt ou tard, se trouve à Brisbane. Cette ville où ses frères se sont établis et qui pourrait être l’argument de plus pour partir avec lui. Mais en a-t-elle vraiment envie ? Souhaite-t-elle vraiment prendre ce risque, celui de tout quitter du jour au lendemain pour lui ? Elle ne le connait réellement que depuis quelques mois. Elle, qui est si indépendante, elle, qui a réussi à bâtir sa vie ici à Los Angeles, qui s’y complait et n’a pas le souhait d’en changer pour le moment. Qu’est-ce qui lui garanti que cela va fonctionner ? Car leur vie de couple n’en est pas une. Ce ne sont que de bons moments partagés, des instants magiques autour d’un dîner romantique, d’une balade sur la plage, d’une virée nocturne sur les hauteurs de Los Angeles et parfois qu’un moment où ils laissent leurs pulsions s’exprimer. Comment serait leur vie à deux si elle était plus que ça ? Si elle était plus officielle ? Si elle était officielle ? Elle l’ignore et peut-être qu’au fond, elle n’a pas envie que cette magie si particulière qui les unit à chacune de leur rencontre se ternisse au fil du temps, qu’ils se rendent compte d’une éventuelle incompatibilité. Mais comment le savoir quand on ne s’en laisse pas la chance ? Quand on préfère rester distante pour se protéger ? Parce que c’est ainsi qu’elle est, qu’elle a toujours été et qu’elle sera toujours. Elle finira par le regretter, amèrement, mais ça, elle ne le sait pas… pas encore.

L’instant présent en tout cas, elle le savoure sur ce yacht ce soir. Channing l’a fait chavirer, son cœur battant la chamade à chaque fois que leur peau s’effleure, que leurs regards se croisent. Et au lieu de se laisser aller, de laisser exprimer ce qu’elle ressent au plus profond d’elle-même pour lui, elle revêt ce masque, celui de séductrice. Ce masque qu’elle porte depuis des années, et qu’elle ne compte pas quitter, pas encore, même ce soir devant Channing. Même si elle aimerait lui crier, perdue au milieu de l’océan, à quel point elle se sent bien avec lui, à quel point elle a envie de plus à ses côtés, à quel point elle a besoin qu’il lui prouve qu’il est l’homme parfait et qu’elle aurait toutes les raisons de s’ouvrir à lui. Mais elle ne le fera pas. Par peur, par crainte qu’il ne ressente pas la même chose ou, du moins, qu’il ne recherche pas la même chose, qu’il lui dise qu’il n’est pas fait pour ce genre de relation, que ce n’est pas ce qu’il veut avec elle. Si seulement elle savait… « Mince, c’est ça que j’ai oublié de faire… heureusement que je suis agréable à regarder, ça a l’air de faire l’affaire ». La voilà prise à son propre piège, elle qui tente d’utiliser l’humour pour expliquer cet irrésistible besoin de proximité avec lui, qui la pousse sans cesse à retourner dans ses bras, à coller ses lèvres contre les siennes. Le filtre d’amour, il n’y en a aucun pour qu’elle puisse justifier son comportement. C’est elle seule qui est maitresse de ses sentiments. Et, là encore, même si la perche lui est tendue, elle ne la saisira pas pour l’avouer « Heureusement que tu as ça » fait-t-elle en désignant son physique de l’index « autrement, tu n’aurais eu aucune chance ». Le sourire qui s’affiche sur le coin de ses lèvres est toujours taquin, alors qu’elle aurait pu répondre tout autre chose. Le physique, elle ne peut le nier, y est pour beaucoup. Mais c’est surtout la personne qu’il est qui fait que Gaby ne peut résister. Et il n’a besoin de rien pour l’aider à la séduire, pour l’aider à éprouver les sentiments qu’elle a pour lui.

L’avocate le défi de lui prouver qu’il mérite de l’avoir dans son lit ce soir. Parce qu’elle préfère se dire que c’est tout ce qu’il souhaite et peut-être qu’elle lui pose la question pour voir s’il prétendra le contraire « Et c’est bien l’unique raison pour laquelle tu es venue ce soir, n’est-ce pas ? Pour t’envoyer en l’air avec mon corps d’Appolon ? ». Le sourire n’a pas quitté ses lèvres, même s’il ne répond pas à sa question, qu’il ne lui prouve pas le contraire. Alors, elle reste dans l’illusion, celle du détachement « J’aime votre perspicacité, Monsieur Walker ». Parce qu’elle ne prétend pas, elle, le contraire, alors qu’il n’en est rien. Bien sur qu’elle a du mal à lui résister, bien sûr qu’elle compte bien se perdre dans ses bras encore ce soir. Mais ce n’est évidemment pas tout parce qu’elle apprécie chaque seconde à ses côtés, celle où ils parlent pendant des heures, où ils partagent leurs histoires respectives, celle où ils évoquent leurs projets, leurs envies. Tout comme les éclats de rire nombreux qu’ils peuvent avoir ensemble, comme ceux qu’ils échangeront pendant ce dîner parfait qui lui fait perdre la notion du temps.

***

Elle le rejoint quelques minutes plus tard après s’être changée et avoir enfilé un bikini de couleur noir et un petit peignoir le temps de rejoindre le jacuzzi où Channing l’attend. La soirée est loin d’être terminée, tout comme la nuit. Elle s’approche d’un pas lent vers lui, prenant le temps de l’observer alors qu’il lui tourne le dos. Son sourire réapparait naturellement sur ses lèvres. A sa hauteur, une de ses mains vient à se poser délicatement dans son dos pour lui signifier sa présence. Il y a de la tendresse dans le regard qu’elle lui adresse, tout comme dans son sourire et dans ses gestes. Ses yeux se posent ensuite sur l’horizon alors que sa main vient à se glisser dans la sienne. Le silence s’installe quelques instants, ni elle ni lui ne prononçant un mot. Elle viendra le rompre en prononçant ces quelques mots dans un murmure « On va essayer ce jacuzzi ? ». Gabrielle ne lui laisse pas le choix, l’entraînant avec elle par la main. Elle laisse glisser son peignoir le long de ses courbes et l’abandonne sur le sol. Elle entre ensuite prudemment dans le jacuzzi, la chaleur de l’eau et les bulles qui s’en dégagent, venant masser sa peau agréablement, la font fermer les yeux alors qu’elle s’installe confortablement. Elle ne peut s’empêcher de regarder le jeune homme alors qu’il entre à son tour, profitant de la vue qu’il lui offre qui est loin d’être désagréable. Il y a d’ailleurs un échange de regard amusé et assez explicite qui ne laisse aucun doute sur cette attirance physique indéniable entre eux. Ses mains viennent à balayer l’eau devant elle lentement « Le dîner était parfait, Channing, merci » dit-elle alors en ayant un air sérieux sur le visage, ayant le courage de poser son regard dans le sien. Gabrielle est sincère quand elle prononce ces mots et tient à laisser un peu ce masque de côté quelques secondes « Je ne me souviens pas d’un seul homme qui a été capable de m’organiser une aussi belle soirée que celle que tu es en train de m’offrir ». Elle pourrait s’approcher de lui tout en lui disant tout ça, mais elle ne le fait pas « Rien que pour cette raison, je serai capable de te laisser gagner ce soir ». Le sourire malicieux qui l’a un petit moment quitté revient au galop. « Mais… ». Parce qu’il y en a toujours un, qu’elle ne peut s’empêcher de l’amener à se dépasser pour elle, comme si elle avait réellement besoin de plus de preuve qu’il pouvait être l’homme parfait pour elle « … j’attends encore un petit quelque chose qui me fera totalement chavirée. J’espère que tu as encore de la ressource ». Parce qu’il s’est démené, parce qu’il a déjà fait largement ses preuves et qu’il serait même en droit de lui demander à ce qu’elle en fasse de même. Mais peut-être pas ce soir, parce que Gabrielle fête son anniversaire, mais peut-être qu’un jour, il lui demandera plus de sa part. Ou alors, c’est ce qui le poussera aussi à fuir définitivement. Et en y pensant, la belle brune a son sourire qui se ternit un peu, mais elle reprend rapidement le dessus pour ne laisser rien transparaitre.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyVen 4 Juin - 22:26



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Ils savourent avec égoïsme et gourmandise leurs moments passés ensembles, sans jamais penser bien longtemps à ce qu'ils feront lorsqu'ils auront épuisé le temps qui leur a été accordé. Ils sont naïfs de se persuader que l'autre fera le premier pas, ils sont plus naïfs encore de croire que ce qu'ils vivent ne se terminera pas. Car cela va inévitablement être le cas s'ils ne réagissent pas, toutes les lumières clignotent depuis des mois maintenant, et pourtant ils sont toujours aussi silencieux dans le vacarme de leurs pensées. « Heureusement que tu as ça » Elle désigne son physique d'un geste, et lui s'en amuse d'un sourire. Heureusement qu'il a ça... le pense t'elle ? Dans quelle mesure pensent-ils leurs mots, réellement ? Cette incertitude est exactement celle qui l'empêche de prendre le risque de baisser les armes. et s'il était uniquement cela ? Un bon coup, un mec plaisant à l'oeil pas si intéressant qu'il ne prétend l'être derrière sa richesse et ses plans à l'eau de rose. Cette redescente le terrifie tellement qu'il n'ose pas rêver une seule seconde à la ferveur que la révélation d'être bien plus qu'un beau garçon pourrait lui procurer. « autrement, tu n’aurais eu aucune chance » Ils se taquinent tellement et ce d'une manière si aléatoire et quotidienne qu'il est incapable de discerner le vrai du faux. Car tous les sous-entendus qu'ils font sont aussi véridiques que mensongers, et ils adorent ça. « J'ai beaucoup de chance alors. » conclut-il, orné de son imperturbable sourire taquin. Si seulement il pouvait lire dans les pensées de la jolie brune.

Il n'ose prétendre le contraire à la question qu'elle lui adresse, il a peur de se noyer en mettant la tête sous l'eau et il se défile en sortant sa plus belle arme. Celle de la taquinerie, celle qui lui permet d'éviter habilement la question, celle qui ne lui fait que très rarement défaut. Lui même se déteste d'être aussi lâche, d'avoir peur à ce point de la perdre, mais rien ne le résout à commettre l'irréparable. Rien ne le pousse à avouer ses sentiments. « J’aime votre perspicacité, Monsieur Walker » Une moue satisfaite et amusée se glisse furtivement sur ses traits, et il la regarde un instant sans un mot. Si tu savais à quel point j'ai envie d'envoyer ma perspicacité se faire foutre, Gaby.

***

Ils devraient rester sur ce bateau pour toujours. Heureux, ensembles et sans autre responsabilité que celle de faire sourire l'autre. Pourquoi se priver d'un tel bonheur, pourquoi s'infliger toutes ces pensées bruyantes ? Il admire la ville illuminée au loin, pensif en songeant à Brisbane et l'empire familial qui l'y attend. Le seul qui le retienne réellement en Australie, celui qu'il ne peut se résoudre à abandonner même s'il l'aurait volontiers fait pour rester auprès de sa chère miss California. Pourquoi fallait-il qu'il s'entiche d'une femme sur un autre continent ? Pourquoi, de toutes les histoires possibles, tombait-il toujours pour les moins faciles ? Était-il à ce point paradoxal de vouloir à tout prix être heureux mais de ne trouver le bonheur que là où il ne peut l'atteindre ? « On va essayer ce jacuzzi ? » La caresse dans son dos et celle de sa voix le ramène à la réalité et il bat furtivement des paupières avant de se tourner vers elle. Vêtue d'un bikini noir sous son peignoir, son regard ne peut que s'y aimanter le temps d'une agréable analyse et il relève ensuite ses yeux dans les siens. « Allons 'y. » Elle l'entraîne en glissant sa main dans la sienne, n'ayant pas beaucoup de mal à se donner pour qu'il la suive. Leurs peignoirs rejoignent le sol presque à l'unisson et la demoiselle est la première à rejoindre la chaleur du bassin à bulles. Ses yeux suivent ses courbes, celles sur lesquelles ses mains prennent tant de plaisir à s'attarder, et il sourit bêtement en la voyant s'affaisser d'aise une fois les épaules sous l'eau. Il la rejoint en croisant son regard, comme s'ils se prenaient mutuellement en flagrant délit, et le rire qui s'échappe de leurs lèvres apaise  son coeur.

Il souffle d'aise à son tour en prenant place, la température de l'eau et les différents remous décontractant les tensions de ses muscles. « Le dîner était parfait, Channing, merci » Son regard vagabonde autour d'eux avant de venir croiser celui de l'avocate à l'entente de sa voix. « J'aime à te l'entendre dire. » Grossière erreur, puisqu'il s'y retrouve piégé en quelques secondes seulement, incapable de s'en défaire alors qu'elle poursuit sur sa lancée. « Je ne me souviens pas d’un seul homme qui a été capable de m’organiser une aussi belle soirée que celle que tu es en train de m’offrir » Bien sûr que la sincérité des mots qu'elle lui adresse est trop grande pour qu'il puisse s'empêcher de sourire. Ses lèvres s'étirent légèrement, son regard se faisant tendre sur sa personne. « Dois-je en conclure être un tantinet différent ? » questionne t'il avec audace. Il prend un risque avec cette question soufflée entre quelques paroles légères, mais il le fait tout de même. Cette soirée est loin d'être ordinaire, à l'image de celle dont elle est à l'honneur, et il se fait téméraire l'espace d'un fragment de secondes. Channing aime l'idée de la faire se sentir unique, différente et aimée, mais certaines pensées de la brune demeurent impénétrables à ses yeux. Ce qu'il lui offre lui plaît, elle en redemande, et c'est pour lui un des plus beaux « merci » qu'elle peut lui offrir en retour. Mais pas le plus beau. « Rien que pour cette raison, je serai capable de te laisser gagner ce soir. Mais... » La malice refait toujours surface rapidement après leurs moments de vulnérabilité, ceux où ils s'ouvrent un peu mais jamais assez, et cela ravive l'étincelle de son sourire. Elle poursuit sans lui laisser le temps d'ouvrir les lèvres, et il l'écoute. « …j’attends encore un petit quelque chose qui me fera totalement chavirée. J’espère que tu as encore de la ressource » Il s'amuse en baissant les yeux une seconde, soufflant un rire. De la ressource ? Il en a encore, il en aura toujours pour la voir sourire comme elle lui sourit à l'instantané. Il ferait bien des folies pour ce sourire, mais toutes ses folies seront vaines s'il ne fait pas la bonne. « Tu es gourmande, Gabrielle. » constate t'il en plongeant à nouveau dans ses yeux, lui tendant la main en l'invitant à s'en saisir. « Heureusement pour nous, je le suis aussi. » Il l'attire sur ses genoux, prenant son temps en la faisant le rejoindre de son côté du jacuzzi. Channing veut la sentir plus proche de lui, et puisqu'elle se fait désirer de l'autre côté du bassin, il prend les devants. Ils méritent ce contact, ils méritent de mettre leurs pensées en silence quelques minutes. L'héritier guide les jambes de la demoiselle, les incitant à encadrer son corps, tandis que sa main quitte la sienne. Ses dernières viennent se déposer sur ses hanches, son regard fixant le sien et il est secoué d'un discret frisson en parcourant ses yeux. Ses mains remontent le long de ses courbes, déviant dans son dos, et s'y rejoignent afin de sentir un peu davantage la brune sur ses cuisses. Afin de sentir un peu plus son corps au creux de ses bras, sa peau parfumée contre la sienne. Ses lèvres s'approchent de son visage, puis se dérobent vers sa mâchoire pour en bisouter la ligne, avant de se pencher à son oreille. « Tu es insatiable, tu sais ça ? » Sa voix se fait un brin suave, son sourire s'amusant, et finalement sa bouche revient à la rencontre de la peau hâlée de la californienne. Elle redescend en suivant la ligne de sa jugulaire, s'y attardant, n'ayant cette fois-ci pas un ennemi aussi encombrant qu'une robe pour freiner la suite de son avancée. Il caresse son dos en continuant de descendre ses lèvres sur sa peau humide, ses mains passant sous la ficelle de maillot de bain nouée dans son dos, et son regard revient finalement à la rencontre du sien une seconde. « Tu serais presque silencieuse, miss California. » souffle t'il avec un air taquin, ses lèvres reprenant leur ascension sur le corps de déesse grecque de la demoiselle. Il continue sa torture minutieuse, appuyant sur les points sensibles de son anatomie, ayant appris à connaître ses faiblesses et s'amusant de chacune d'elles à tour de rôle. et il s'en délecte le grand brun, bien loin d'avoir déjà joué toutes ses cartes.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyDim 6 Juin - 10:24




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Le dîner a été somptueux. Il a été à la hauteur de cette surprise qu’il lui a organisé, raffiné, chaque détail, chaque élément bien pensé pour que ses yeux s’illuminent à chaque instant. Gabrielle a aimé cette discussion qu’ils ont eu, une discussion animée par des éclats de rire comme par des échanges plus sérieux. L’obscurité l’a bien aidé à camoufler ce qu’elle ressentait vraiment à son égard. Son regard a bien dû la trahir une bonne dizaine, une bonne vingtaine de fois, quand Channing se lançait dans des monologues et qu’elle l’écoutait avec attention. Et surtout, que son regard le dévorait, enivrée et hypnotisée par chacun des mots qui passait par la barrière de ses lèvres. Gabrielle se sent apaisée après ce repas et c’est pour cela que, lorsqu’elle le rejoint en maillot de bain près du jacuzzi, la jeune femme a ce geste tendre, sa main venant trouver son dos pour lui signifier sa présence et se glissant ensuite dans la sienne. Elle souhaiterait que ce moment ne se termine jamais, qu’il reste là à l’infini, que rien ni personne ne puisse les sortir de ce rêve éveillé. Celui où les questions ne se posent pas, celui où tout est parfait. « Allons’y ». Ils se glissent chacun leur tour dans le bain à bulles, non sans se porter un regard réciproque qui en dit long sur leurs pensées.

Une fois installé confortablement, Gabrielle vient briser le silence en remerciant Channing. Ses paroles sont sincères, son ton est sérieux, lui prouvant que ce qu’il a pu faire pour elle ce soir ne la laisse pas indifférente… Au contraire « J’aime à te l’entendre dire ». Elle n’en doute pas quand elle est du genre à ne pas lui dire ce qu’elle ressent réellement. Channing ne lui a jamais réclamé de le faire d’ailleurs, mais il le pourrait. Pourtant, il continue à se plier en quatre pour elle, sa manière à lui sûrement de lui prouver qu’il tient à elle. Parce qu’elle ne veut pas penser qu’il fait tout ça uniquement pour l’avoir dans son lit, comme il a pu le laisser entendre un peu plus tôt, tout comme elle l’a laissé entendre aussi et continuera à le prétendre tout au long de la soirée. C’est plus facile ainsi, c’est plus facile de dire qu’il n’y a rien de plus entre eux, que ce n’est qu’une histoire qui durera le temps qu’elle durera plutôt que de dire qu’ils n’en souhaitent pas la fin. C’est stupide de se priver d’un bonheur certain. Mais Gaby a eu de bien mauvaises expériences, elle a eu un passé qui a fait qu’elle préfère n’attendre rien en retour. « Dois-je conclure être un tantinet différent ? ». C’est un oui immédiat qu’elle retient, un oui qu’elle apostropherait d’un tu es unique et je ne veux pas que tu m’échappe. Mais tout ça restera dans son for intérieur. A la place, un sourire apparait sur ses lèvres alors qu’elle bat délicatement l’eau de ses mains « Il semblerait… ». Elle s’agace elle-même d’agir de la sorte, de jouer de ce côté indifférent qui n’existe pas. L’avocate va pourtant poursuivre sur cette voix, jouant l’exigeante qui n’est jamais suffisamment rassasiée pour qu’il puisse l’avoir dans son lit pour sûr. En réalité, il pourrait la mener tout de suite dans la cabine qu’elle n’aurait aucune résistance. Sans preuve supplémentaire qu’il le mérite. Parce qu’il a gagné depuis longtemps… trop longtemps peut-être… « Tu es gourmande, Gabrielle ». Un sourire malicieux est la réponse qu’il obtient à cette affirmation qu’elle ne cherchera pas à contredire. Il a cette main qui se tend vers elle, cette main qu’elle ne cherche pas à ignorer, qu’elle saisit doucement alors qu’elle l’écoute parler « Heureusement pour nous, je le suis aussi ». Son cœur commence à s’accélérer alors qu’il l’attire vers lui. Si tout à l’heure, elle menait la danse, ne se montrait pas décontenancée par son charme, cette fois, il est difficile pour elle de ne pas flancher. Surtout à ce moment où elle se retrouve aussi proche de lui, ses jambes encadrant ses hanches et que ses bras viennent se nouer naturellement autour de sa nuque. Gabrielle le dévore encore du regard, un regard qui cette fois montre plus que de simple sentiment, il trahit aussi le désir que cette proximité commence à lui procurer. Comment ne pas le ressentir quand les mains de Channing parcourent avec une délicatesse telle chaque centimètre de sa peau. « Tu es insatiable, tu sais ça ». Il a raison, et elle l’est encore plus maintenant que plus rien ne les sépare. Elle se perd Gaby, elle est en train de perdre tout court face à lui, face à ses caresses et ses lèvres qui se perdent sur sa peau… « Tu serais presque silencieuse, miss California ». Et qu’il a atrocement raison et elle se fait violence pour ne pas acquiescer parce qu’elle ne veut pas s’avouer vaincue. Elle veut résister mais là, là, elle en est incapable. Ses baisers la perdent complètement, son esprit est embrumé, sa tête partant légèrement sur le côté pour savourer encore ses baisers. Et puis, elle vient à le stopper doucement, l’obligeant à reporter son regard dans le sien. Son front vient se coller au sien alors que ses yeux se perdent dans les siens. Et d’un murmure, elle finit par répondre « Tu as bien trop d’effets sur moi, Walker ». Elle en dit peut-être trop, tout comme elle n’en dit peut-être pas assez. Il comprendra ce qu’il voudra mais la chaleur qui se manifeste de cette proximité fait qu’elle vient à son tour frôler ses lèvres avant que celles-ci viennent se perdre dans son cou. Les baisers déposés sont lents, ses lèvres s’attardant à chaque point de contact. Ses mains viennent à parcourir ses épaules alors qu’elle se relève légèrement pour se placer un peu mieux sur ses cuisses. Un dernier regard échangé où elle vient souffler un « Je pense qu’il est temps qu’on arrête de résister », et là voilà qu’elle scelle ses lèvres aux siennes. Ce baiser est tendre au début alors qu’une de ses mains vient à se poser sur une de ses joues et que l’autre est sur l’arrière de son épaule. Et puis, elle l’approfondit, aidée par Channing, ce baiser devenant plus langoureux, sa langue dansant à l’unisson avec la sienne. Ses mains glissent progressivement le long de ses épaules, puis de son dos, savourant cette musculature qu’elle connait que trop bien depuis des mois, et dont, surtout, elle ne se lasse pas. Gabrielle retrouve son regard, un regard qui se veut explicite qui traduit cette envie qui l’anime. Elle l’invite à dénouer son haut de maillot de bain, ne lâchant pas son regard alors qu’il s’exécute et qu’il lui retire progressivement le bout de tissu.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyJeu 10 Juin - 23:06


forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
L'héritier n'est pas de ceux qui réclament à voix haute quoique ce soit. Certains diront qu'il s'agit de pudeur ou de fierté, mais c'est pour lui sa façon d'être. Ses regards et actions valent souvent mille mots, et il est rare qu'il ne parvienne pas à se faire comprendre. Mais Gabrielle est différente sur bien des points, et celui-ci ne fait malheureusement pas exception à la règle. Ses iris noisettes hurlent ses sentiments, ses caresses écrivent des mots doux sur sa peau hâlée et son coeur bat si fort qu'il est presque sûr qu'elle peut l'entendre. Il aimerait qu'elle l'entende, qu'elle comprenne les mots qu'il trace sur son corps, qu'elle lise dans son regard, que la réalité qu'il est prêt à lui offrir la frappe. Il veut la lui offrir cette réalité, il veut la vivre cette histoire avec elle, et pourtant il n'en aura jamais la chance. « Il semblerait… » Son coeur se calme dans sa poitrine à la réponse qu'elle lui adresse, à celle qu'elle se contente de lui souffler alors que lui avait eu la naïveté d'en espérer une bien plus limpide. Mais pourquoi le ferait-elle ? Qu'espère t'il, vainement ? Qu'elle ait à lui offrir le même amour que celui que son coeur meurt d'offrir ? Pourquoi est-ce qu'un futur dirigeant comme lui, un homme aussi réaliste, intelligent et charismatique, se laisse à ce point bercer d'illusions ? L'amour est un poison, et la simple pensée de ne pas y être immunisé le rend malade. Il voudrait se lever, sortir de ce jacuzzi et crier son amour au beau milieu de ce putain d'océan. Il voudrait qu'elle se défasse de ce masque, il voudrait saisir sa main alors qu'elle balaye l'eau et la lui faire poser à l'emplacement de son coeur en plantant son regard dans le sien. Il voudrait qu'elle lui dise ce qu'elle ressent, qu'elle lui avoue avoir des sentiments pour son corps ou en avoir pour son âme, il voudrait enfin avoir une réponse à la question qui le hante jour et nuit. Il voudrait pouvoir avancer à nouveau dans sa vie, il voudrait avancer à ses côtés. Car la visualisation qu'il fait de cette situation est celle d'être au volant d'une voiture immobilisée au milieu la route, une où il est seul, et où il attend d'être rejoint par cette femme qui marche sur la ligne jaune face à lui. Par cette femme qui l'empêche d'avancer, par celle qui ne fait pas de stop mais qu'il veut embarquer avec lui pour poursuivre le chemin qui lui reste à parcourir. Il ne veut pas la contourner ni laisser à un autre la chance de la croiser, il veut lui ouvrir sa portière et l'emmener égoïstement avec lui en Australie. Il la veut pour lui et pour lui seul, il veut la voir se réveiller dans son petit appartement de Spring Hill et avoir la chance de l'admirer tous les matins. Pourtant, Channing ne se résout pas à quitter l'habitacle, à la rejoindre sur cette route et à prendre sa main pour la guider à sa voiture. Il se contente de la regarder en silence alors que le soleil descend dans le ciel, à l'image du temps qui leur est accordé. Mais quand la nuit les enveloppera, la sportive sera contrainte de redémarrer et de partir, avec ou sans la brune. Car si cette dernière ne monte pas ou n'empêche pas le départ du véhicule en crevant ses pneus, elle assistera à son départ, et c'est une fatalité qui tue son coeur romantique.

Son regard parcourt le sien alors qu'elle a toujours ce sourire séducteur sur les traits, celui qui faiblit sous le contact qu'il instaure entre eux en l'attirant sur ses genoux. Ses jambes encadrent sa taille et son regard se plonge dans le sien avant que ses lèvres ne viennent à la rencontre de sa peau, faisant ce qu'elles font de mieux à défaut de savoir trouver les mots justes. Les baisers sont lents et chauds sur la peau humide de l'avocate, et il semble trouver le chemin de son coeur en la sentant faiblir. Mais ce n'est qu'une impression, et si sa tête bascule lentement sur le côté elle l'interrompt cependant en collant son front au sien. En ancrant leurs regards, en se tenant ainsi contre lui, et à ce moment précis il serait prêt à lui dire tout ce qu'il porte en son fort intérieur. Il serait prêt, sur une décision impulsive, à s'ouvrir à elle. Il sent qu'elle va prendre la parole et il hésite une seconde durant à la prendre avant elle, à lui dire qu'il veut rester ici ou l'emmener avec elle, qu'il est tombé amoureux d'elle et ce même s'il se l'était interdit, et qu'il ne veut pas avoir à l'oublier. Il voudrait prendre le risque de tout gâcher en voulant plus, une seconde fois, et ce pour s'épargner d'éternels regrets. « Tu as bien trop d’effets sur moi, Walker » Elle souffle ces quelques mots et lui les prend en plein coeur, secoué une seconde sous l'atmosphère lourde du moment. Sous l'atmosphère qu'il soupçonne lui même s'imaginer, même s'il n'en est rien. Ses lèvres seraient prêtes à s'abandonner aux siennes au moment où elle les frôle, mais c'est sur la peau sensible de son cou qu'elles terminent leur course et lui s'en contente volontiers. Il penche lentement la tête sur le côté le grand brun et c'est à son tour d'être silencieux, savourant le moment. Savourant les frissons qu'elle fait naître sur sa peau vulnérable, savourant tout ce qu'elle a à lui offrir. Finalement, elle se redresse et plonge son regard dans le sien et lui s'y perd sans le moindre effort pour s'en empêcher. « Je pense qu’il est temps qu’on arrête de résister » « Gab... » commence t'il soudainement à la suite de ses mots, sans réfléchir, tant qu'il en a le cran. Tant qu'il a quelques bribes de ce qu'il peut lui dire en tête, tant qu'il est assez embrumé par ses sentiments pour tout lui avouer. Tant qu'il est assez ivre de ce puissant sentiment de bien être qu'elle lui apporte, tant qu'il est encore temps. Mais il n'est pas assez rapide et ses lèvres sur les siennes le font taire, le stoppant dans son élan alors qu'il avait enfin pris la décision de commettre l'irréparable. too late, Walker. Il ne cherche pas à reprendre la parole et lui rend son baiser, un échange sage qui ne le reste pas longtemps, et son corps se rapproche du sien pour s'y coller alors que le moment gagne en chaleur. Ses mains remontent le long de ses courbes, en suivant les ondulations, en choyant la douceur, et il pourrait faire ça pour le restant de ses jours. Celles de la brune lui procurent de délicieuses caresses et il en savoure les moindres instants avec gourmandise, avant de plonger ses yeux dans les siens à nouveau. Des yeux sombres d'envie et qui ne peuvent à présent plus les tromper, et sans lui accorder le moindre répit ni briser le contact visuel, ses doigts se glissent aux nœuds de son maillot de bain pour lui en défaire le haut. Ses gestes sont lents, brûlants et comparables à une torture alors que le tissu quitte finalement sa peau et que Channing le jette négligemment en dehors du bassin à remous. Leurs corps ne sont plus que les objets de leur désir et sans crier gare ses bras s'enroulent autour de la silhouette svelte de la demoiselle et il se relève avec elle enroulée autour de lui, ses lèvres se perdant un instant bien trop court sur sa poitrine à sa merci. Ce jacuzzi est spacieux et luxueux mais le demeure moins que leur suite, et c'est dans cette dernière que l'héritier la porte, prenant soin d'appuyer sur les moindres points sensibles de son anatomie et surtout ceux qu'il lui connaît particulièrement hétérogènes. Il ne parle pas, concentré sur ses pas pour ne pas les faire tomber en trébuchant bêtement mais aussi et surtout concentré sur ce que ses lèvres s'appliquent à infliger à ce corps incroyable qu'elle lui offre une nouvelle fois ce soir. Les amants rejoignent la cabine et basculent sur le lit dans un mouvement souple, la chute délicate et douce qui contraste avec leurs respirations chaudes et parfois entrecoupées. Ses mains le soutiennent au dessus du corps de la brunette tandis que ses lèvres sont autorisées à reprendre là où elles se sont arrêtées, et la torture ne risque que d'en être plus délicieuse encore.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptySam 19 Juin - 11:41




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. Le jeu a assez duré, celui où ils ont tenté toute la soirée de se résister, de s’interdire de se laisser aller au plaisir charnel. Parce que l’attraction entre leurs deux corps est telle un aimant en appelant un autre, indéfectible. C’est ainsi que leur histoire a commencé, cette histoire qu’ils ne pensaient jamais construire. Surtout ces sentiments enfouis qu’ils camouflent et gardent au plus profond de leur être à défaut de pouvoir les avouer. Chacun ayant leur raison, chacun ayant leur motivation à ne pas se laisser aller aux confidences de leur cœur. Ils préfèrent se torturer intérieurement, du moins, c’est le cas pour Gabrielle. Parce qu’elle n’est pas insensible à Channing, là, dans ses bras, dans ce jacuzzi, sur ce yacht, perdue au milieu de l’océan Pacifique. Elle n’est pas insensible à son charme, qui va bien au-delà de cette attraction physique. Non, présentement, elle se perd dans son regard, cette manière qu’il a de poser ses yeux sur elle, la même manière qu’elle a de poser ses yeux sur lui. Elle vacille à chaque fois et pourtant, elle ne montrera rien. Elle ne le fera pas parce qu’elle a cette crainte qu’il finisse par partir lui aussi. La crainte également que ce ne soit pas réciproque, qu’il ne veuille pas la même chose qu’elle. Et puis, elle sait qu’il partira parce que sa vie n’est pas à Los Angeles. Une autre vie l’attend en Australie. Bien sûr qu’il pourrait y avoir une solution, bien sûr qu’elle pourrait le suivre. Mais elle a sa vie, elle, à Los Angeles, cette vie qu’elle est parvenue à se bâtir seule, sans l’aide de personne. Elle serait bien incapable de tout plaquée pour un homme. Même pour lui, même pour lui alors qu’elle apprécie chaque instant à ses côtés, à un point tel qu’elle ne sait pas si elle parviendra à s’en passer quand tout ça prendra fin. Parce qu’elle le sait, et même si elle préfère l’ignorer là aussi, elle souffrira de son départ, elle souffrira de son absence au quotidien. Et elle aura des regrets, c’est certain.

Gabrielle avoue à demi-mot pourtant cet effet qu’il a sur elle, bien trop à son goût, montrant une certaine vulnérabilité face à lui. Une vulnérabilité de son fait, qu’elle laisse échapper d’entre ses lèvres, qui peut être entendu comme un reproche qui ne l’est pourtant pas. Parce qu’elle aime ce qu’elle ressent pour lui, malgré la frustration. Cette frustration qu’elle pallie en venant déposer des baisers dans son cou, que son corps commence à se mouvoir de manière explicite alors qu’elle vient à lui dire qu’il faut qu’ils cessent de se résister. Elle exprime à voix haute qu’elle a envie de le retrouver, qu’elle n’a plus la patience d’attendre plus longtemps « Gab… ». Elle ne lui laisse pas le loisir de s’exprimer, peut-être aurait-elle dû. Peut-être qu’inconsciemment, elle l’empêche de trop en dire quand pourtant, elle aurait aimé l’entendre prononcer ces mots qu’ils s’interdisaient. Le moment était idéal, surtout ce soir où il lui offrait tout, souhaitant rendre cette soirée spéciale en ce jour spécial. C’est ce qui prouvait aussi à l’avocate qu’il tenait à elle, même s’ils ont tous deux prétendus que ce n’était qu’une question de gain physique qui l’avait poussé à mettre tout ça en œuvre. Il était plus facile de prétendre ça que d’avouer la vérité. Alors que toutes les conditions étaient réunies pour qu’ils s’avouent leurs sentiments respectifs et qu’ils assument enfin cette relation qui allait bien au-delà d’une simple relation sans attache.

A la place, ils se laissent aller à leur désir refoulé le temps du repas et bien avant, laissant aller leurs deux corps à une danse plus sensuelle et explicite. Gabrielle invite Channing à dénouer le haut de son maillot de bain qu’elle n’aura conservé que très peu de temps finalement. Un frisson parcourt son dos alors qu’elle sent la délicatesse du geste du jeune homme se saisir de son haut pour lui ôter pleinement. Gabrielle vient à resserrer son étreinte autour de lui par ses jambes et par ses bras quand il vient à se relever sans difficulté pour quitter le bain à remous et retrouver cette suite qui les appelle depuis de longues minutes. Channing connait chaque parcelle, chaque centimètre de sa peau. Il sait depuis ces quelques mois surtout ce qui lui fait plaisir, ce qui va éveiller en elle des sensations bienfaisantes et qui fera qu’elle en redemandera encore. Ce qui fera surtout qu’elle voudra lui appartenir durant toute cette nuit qu’il s’apprête à passer alors qu’ils arrivent enfin dans la suite. Elle n’a pas fait attention au chemin parcouru entre le jacuzzi et celle-ci tant elle savourait chaque baiser déposé sur son corps par le bel héritier. Alors qu’il la dépose sur le lit et qu’il vient à se trouver au-dessus d’elle, il y a un échange de regard lourd de sens. Gaby se mordille la lèvre inférieure alors que ses yeux se baladent sur le visage du jeune homme, qu’elle s’attarde ensuite sur son torse dénudé alors que ses doigts viennent à caresser doucement celui-ci. Elle descend dangereusement vers le bas de son ventre mais en arrivant à hauteur de celui-ci, elle se relève légèrement pour venir sceller plus fougueusement ses lèvres aux siennes. Elle ne lui laisse d’autre choix que de venir se coucher sur elle alors que ses jambes à nouveau s’enroulent autour de ses hanches. Ses mains se baladent le long de ses épaules et de son dos, s’abandonnant complètement à ce désir grandissant, une chaleur plus intense se manifestant dans tout son être. Cet échange charnel ce soir signifiera bien plus que l’acte en lui-même, un moyen pour elle de le remercier pour cette soirée mais aussi de lui montrer qu’elle tient à lui. Elle lui montrera quand elle interrompra ce baiser, que son regard se perdra dans le sien alors qu’une de ses mains viennent à caresser sa chevelure et l’autre s’attarder sur sa joue. Ce regard qui la trahira tant il pourra voir cette tendresse et cet amour qu’elle lui accorde… Elle sera trahie un court instant, jusqu’à qu’elle s’en rende compte et qu’elle préfère reprendre le contrôle de la situation, l’invitant à basculer à son tour sur le dos alors qu’un sourire amusé s’affiche sur ses lèvres. Elle vient à se positionner au-dessus de lui, ses lèvres se perdant le long de son cou puis sur son torse, offre du plaisir à chaque zone sensible qu’elle lui connait que trop bien désormais. Elle ne tardera pas à lui retirer le seul bout de tissu qu’il porte, qu’elle enverra valser à côté du lit sur lequel il se trouve avant de retrouver les lèvres de son amant pour un baiser langoureux alors que son corps se meut sur le sien.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyMer 23 Juin - 23:46



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Certaines personnes disent que, avant de mourir, les plus beaux moments de notre vie défilent devant nos yeux. Channing pense que ce moment sera l'un de ceux-là. Le soleil inonde leur cabine de sa lumière chaude, baignant les draps de ses rayons lumineux qui filtrent au travers des rideaux beiges. La brise fait onduler les pans de tissus qui virevoltent dans leur direction, l'héritier a moitié endormi les regardant distraitement alors qu'il émerge de son sommeil. Difficile d'avoir une idée de l'heure qu'il est quand la nuit qu'il vient de vivre s'est éternisée encore et encore, enveloppant les deux amants dans une parenthèse spatio-temporelle n'appartenant qu'à eux. Comme si le monde avait été leur, le temps d'une nuit, et qu'ils avaient été libres d'écrire la suite idéale de leur histoire. Ils avaient parlé, ri, murmuré. Ils s'étaient embrassés, tendrement puis beaucoup moins, avec leurs bouches et leurs corps, avec leurs cœurs et leurs pensées. Et si certaines choses avaient été dites durant cette nuit de plaisir, aucune n'avait cependant eu le pouvoir de changer la donne. La fatalité de leur aventure les attendait patiemment, sereinement et inévitablement. Mais quelle importance ? Quelle importance quand le livre continue de s'écrire ? Son nombre de pages restantes diminue, mais l'histoire elle continue. et c'est ce qu'ils aiment voir, c'est ce qu'ils aiment vivre. Ses doigts viennent doucement caresser la joue de la demoiselle toujours aux prises de Morphée, chassant délicatement une mèche charbonneuse de son visage pour venir faire passer cette dernière derrière son oreille. Ils se sont endormis au lever du soleil, et si ce dernier semble à présent assez haut dans le ciel pour leur avoir offert au moins plusieurs heures de sommeil, cela ne semble pas être suffisant pour l'avocate blottie dans les draps crèmes. Channing la regarde un long moment, plusieurs minutes, imprimant son visage dans son esprit avant de basculer lentement sur le dos dans un souffle discret. Est-ce le goût du bonheur qui persiste dans sa bouche ou celui de la belle brune ? Question plus importante encore, les deux saveurs sont-elles compatibles ? Il referme les yeux une seconde, faisant taire ses pensées encombrantes avant de se redresser lentement dans les draps. L'héritier veille à ne pas réveiller la brune alors qu'il délaisse le lit, s'avançant dans la chambre pour récupérer un peignoir au crochet de la porte. Le manteau de soie se glisse sur ses épaules et il le noue à la taille avant de rejoindre l'extérieur, le balcon de leur cabine, tout en se munissant du téléphone du room service. Il porte le combiné à son oreille en laissant son regard vagabonder sur l'océan, demandant un plateau déjeuner alors que la brise marine fait naître des frissons sur ses bras.

Quelques minutes plus tard, le grand brun pénètre à nouveau à l'intérieur de la suite pour regagner le confort des draps, son corps empreint de la fraîcheur extérieure. Le peignoir rejoint le sol dans un léger mouvement d'air, et il revient dans les draps avant d'entourer de ses bras avec un sourire malicieux le corps de la demoiselle. Gabrielle a bougé depuis qu'il est sorti, signe que le sommeil l'abandonne progressivement et le Walker en profite. Ses lèvres viennent se presser dans sa nuque alors qu'il colle ses jambes froides aux siennes douces et chaudes, son sourire s'amusant. « wakey wakey... » souffle t'il avec une pointe de tendresse contre sa peau, avant de la laisser se tourner pour lui faire face. Son regard encore un peu endormi croise le sien qui s'attendri et il presse un baiser sur ses lèvres. « Bonjour. » Un sourire se dessine sur ses traits. « Bien dormi ? » l'interroge t'il doucement, laissant la belle californienne émerger tranquillement. Gabrielle a le visage doux et presque innocent, et la voir au réveil est pour le brun l'une des plus belles choses qui soit au-delà d'être un privilège. Ce sont les versions les plus brutes d'eux mêmes qui se confrontent dans la lumière matinale, et il affectionne terriblement cette facette de l'avocate. Celle qu'elle ne lui relève que très peu souvent, jamais trop longtemps, et qu'elle chasse avec son éternel regard ravageur. « Un plateau déjeuner arrive d'ici une vingtaine de minutes, le temps qu'on émerge. » le temps qu'on se câline et qu'on se bécote encore un peu. Car lorsque cette croisière prendra fin, que feront-ils ? Lorsque le yacht regagnera son emplacement au port de San Pedro et qu'ils le quitteront, que leur restera t'il ? Il sait que la magie de leurs moments s'éteint à l'instant même où leurs responsabilités et leur quotidien refont surface. et même si ce week-end n'est pas encore terminé, il n'échappera pas plus que les autres à sa fin prévisible et inévitable. Mais pas encore. « Joyeux anniversaire Gabrielle. » Maintenant il peut le lui dire. Les mots quittent ses lèvres avec une douceur qui lui est rare, son regard noisette parcourant celui de la brune qu'il vient embrasser à nouveau, bien plus tendrement et amoureusement qu'il ne le devrait.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle Strange
Gabrielle Strange
la pente glissante
Voir le profil de l'utilisateur
ÂGE : 36 ans (30.07.1986)
SURNOM : Ses proches la surnomme Gaby ou Gab'. Un certain Walker l'appelait, fut un temps, Miss California.
STATUT : Célibataire au coeur fermé
MÉTIER : Avocate pénaliste, travaille pour le cabinet Sherman & Mancini
LOGEMENT : #521 wellington street, bayside.
(chanelle #1) forget about the world and take my hand K1v3
POSTS : 292 POINTS : 30

GENRE : Je suis une femme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les beaux garçons.
PETIT PLUS : Née à Las Vegas ☽ Etudes à LA pour devenir avocate où elle s'est établie ensuite ☽ Départ pour l'Australie sans en avoir le choix en août 2020 ☽ Végétarienne ☽ Amoureuse de la nature, sa bouffée d'oxygène étant les randonnées ☽ Aime le vin ☽ Suit les tendances en matière de mode ☽ Photographe à ses heures perdues, une passion qu'elle a depuis petite.
RPs EN COURS : (chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANGE FAMILY ☽ Everything will change, nothin' stays the same and nobody here's perfect, oh but everyone's to blame, all that you rely on and all that you can save will leave you in the morning and find you in the day.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
CHANELLE ☽ We let the waters rise, we drifted to survive, I needed you to stay, but I let you drift away, my love, where are you?

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
STRANCKIE ☽ unexpected friendships are the best ones.

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Giphy
EBBY ☽ So no one told you life was gonna be this way, your job's a joke, you're broke, your love life's DOA, it's like you're always stuck in second gear, when it hasn't been your day, your week, your month, or even your year, but I'll be there for you

07/08
Mitch #1Ebby #2Caenny #1 Cade #1Stranckie #3Chanelle #10Chanelle #11
RPs EN ATTENTE : Elijah #1 - Isaac #1 - River #1
RPs TERMINÉS : cf. fiche de liens.
AVATAR : Crystal Reed
CRÉDITS : @wonderland (gifs)
DC : Mia la poissarde, Stacey, la naïve et Zoya, l'irresponsable.
Femme (elle)
INSCRIT LE : 18/04/2021
https://www.30yearsstillyoung.com/t38177-tough-girl-whose-soul-ashes-gabrielle-strange https://www.30yearsstillyoung.com/t38200-gabrielle-strange-time-has-come-as-we-all-go-down https://www.30yearsstillyoung.com/t38219-gabrielle-strange

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptySam 26 Juin - 19:53




Forget about the world and take my hand.
Los Angeles, juillet 2018. La nuit a été parfaite à ses côtés. Elle se sent légère, apaisée, heureuse lorsqu’elle s’endort dans ses bras paisiblement alors que la cabine est baignée par la lumière des premiers rayons du soleil matinal. Ils ont très peu dormi, savourant chaque instant de cette nuit au milieu de nulle part, où personne n’est venu les déranger, où il n’y a pas eu ce coup de fil qui a écourté ce moment de retrouvailles et d’égarement dans les draps. Ils ont pensé qu’à eux deux, en se laissant aller à ces moments dans lesquels ils aiment se laisser totalement emporter. Cela a été bien plus que charnel, même si les mots n’ont toujours pas été prononcés parce qu’ils sont définitivement bornés autant l’un que l’autre, les regards, les gestes et les murmures ont parlé pour eux. Gabrielle s’est sentie importante dans ses bras cette nuit. Son souffle chaud le long de sa peau dénudée, ses baisers déposés sur chaque millimètre de son corps, ses mains parcourant ses courbes, lui provoquant un frisson et une envie irrésistible de laisser leur corps se mouvoir au rythme du désir grandissant secondes après secondes. Elle en a redemandé, lui aussi. Ils ont été gourmands mais ils se sont aussi laissés aller à quelques confidences, à des discussions aussi plus légères où des éclats de rire ont pu raisonner jusqu’à l’extérieur de leur cabine. Il n’existait plus personne cette nuit, ils étaient seuls au monde, seuls dans leur bulle dans laquelle Gabrielle a aimé se perdre et ne souhaiterait pas en sortir. Quand elle est enfin dans les bras de morphée, les rêves de l’avocate sont bercés par sa présence. Celle de l’homme à côté de qui elle dort cette nuit, et auprès de qui elle aimerait dormir des nuits durant. Dans son songe, ils sont encore sur ce bateau, ils observent à nouveau la baie de Los Angeles et alors qu’elle est habillée d’une belle robe blanche, similaire à celle qu’elle portait la veille, elle le sent venir se glisser derrière elle et lui susurrer ces trois mots au creux de son oreille. Des mots qui vont la faire se retourner, venant passer ses bras autour de sa nuque, son regard amoureux plus que jamais visible. Elle lui glissera ces trois mots en retour avant de venir l’embrasser avec tendresse alors qu’en caressant ses cheveux, elle voit ce bijou scintiller à son annulaire. Le commandant de bord vient les interrompre, demandant madame par son nom marital. Il ne la laissera pas s’absenter facilement, ce qui lui laissera échapper un rire cristallin, un de ceux qui traduit le bonheur qu’elle partage à ses côtés. Un bonheur qu’elle aimerait connaitre, dans lequel elle aimerait se laisser porter à l’infini mais duquel peu à peu, elle en est sortie pour revenir à la réalité.

Cette réalité n’est pas désagréable cependant. Parce qu’elle a l’impression de poursuivre ce rêve, peut-être a-t-elle un mince espoir que son rêve devienne réalité. Non pas pour l’engagement sur la longue durée mais au moins sur ces trois mots qu’elle aimerait lui crier au milieu de ce vaste océan où il se trouve. Alors qu’elle commence à s’agiter, elle sent que la place à côté d’elle est vide et entend une voix derrière la porte de la cabine, la sienne, qu’elle reconnaitrait parmi mille. Elle referme alors les yeux, comme si elle voulait s’accorder encore quelques minutes dans son songe jusqu’à qu’il revienne. Ses paupières sont encore lourdes quand elle sent les bras de Channing l’enlacer, et qu’elle sent ses baisers dans sa nuque, qui lui font étirer ses lèvres « wakey wakey… ». Elle ouvre les yeux enfin et finit par se tourner pour lui faire face. Elle découvre ce sourire charmeur qui ne cesse de faire accélérer son cœur un peu plus dans sa poitrine, elle découvre ce visage qu’elle ne se lasse pas d’observer, ce regard dans lequel elle plonge le sien pour déceler ce petit truc qui lui montrera qu’il ressent la même chose qu’elle. Ce baiser qu’il dépose sur ses lèvres, elle aimerait avoir le courage de le prolonger mais elle est encore bien trop endormie pour faire quoi que ce soit. « Bonjour. Bien dormi ? ». Elle se contente d’hocher la tête pour répondre positivement, venant trouver le courage de soulever sa main pour venir la poser sur le torse dénudé de son amant qu’elle caresse doucement. Elle est muette le temps de se réveiller pleinement. Channing pourrait lui demander ce qu’il voudrait, il l’obtiendrait certainement. Et puis, une part de son songe est encore bien présent dans son esprit, elle attend peut-être qu’il s’ouvre, quand elle se sentirait prête à le faire dans cet instant d’innocence, tellement elle se sent bien alors que les rayons du soleil réchauffent les draps sous lesquels ils se trouvent. « Un plateau déjeuner arrive d’ici une vingtaine de minutes, le temps qu’on émerge ». Il est prévoyant, prend soin d’elle, il sait avoir ces petites attentions qui la séduiront encore et toujours. « Tu penses à tout… », tu es parfait aimerait-t-elle ajouter dans son murmure. Elle le garde pour elle mais elle a ce geste où sa main vient caresser sa joue tendrement, accompagné d’un sourire. Un petit geste parmi d’autres, de ce qui aide pour canaliser cette frustration qu’elle peut ressentir… « Joyeux anniversaire Gabrielle ». Et les mots résonnent dans la cabine d’une façon particulière quand ils sont prononcés de son fait. Le sourire est plus large cette fois alors qu’il vient l’embrasser d’une manière particulière, d’une manière bien rare, qui lui rappelle ce baiser dans ce songe… Ce baiser la transporte à nouveau, son corps venant se presser contre celui de Channing alors qu’elle vient à prolonger le baiser, de la même manière. Comme si elle cherchait à lui faire comprendre qu’il peut se permettre de lui dire ce qu’il ressent, comme si elle chercher à l’inciter, à le supplier de lui dire ces trois mots. Alors que leurs lèvres se quittent de quelques millimètres, elle le fixe droit dans les yeux, ses doigts caressant ses cheveux et lui susurre un « merci… » particulier. Un merci reconnaissant, un merci qui veut en dire long et qui pourtant ne raisonnera certainement, pour l’héritier, que comme un banal merci comme elle a pu lui en adresser déjà. Elle reste silencieuse avant d’ajouter, toujours sur le même ton «  je pourrais passer toute ma journée d’anniversaire ici dans ses draps… » elle vient à lui subtiliser à nouveau un baiser « ça me serait suffisant… » tant que je suis avec toi… c’est ce qu’elle sous-entend, mais encore une fois, elle le taira. Un sourire malicieux apparait alors sur ses lèvres alors qu’elle vient se blottir dans ses bras, posant sa tête sur son torse. « J’ai rêvé de nous deux… » se lance-t-elle alors à dire, prête à raconter le rêve qu’elle a eu. Si elle commence son récit sérieusement, sa malice va vite revenir au galop « Je ne me souviens pas de tous les détails… » mensonge… « mais je n’ai pas oublié cette bague qui scintillait sur mon annulaire » fait-t-elle alors qu’elle agite le doigt en question en l’air avant de revenir poser sa main sur son torse et le caresser doucement de son index, traçant un chemin imaginaire « J’espère que ce n’est pas la bague que tu as prévu pour moi, aujourd’hui … » lance-t-elle dans un demi-rire moqueur. Elle attend sa réaction, sans pour autant oser croiser son regard, et ce n’est pas anodin si elle s’est faufilée dans ses bras. Elle cherche à le fuir, craignant qu’il pense qu’elle souhaite lui faire passer un message quand il n’en est rien. Le mariage, la bague aux doigts, la valeur de celle-ci, elle s’en contrefiche. Ce qu’elle cherche, c’est une part de vérité sur ce qu’il peut ressentir à son égard, cette éventualité que leur couple ira plus loin et ne s’arrêtera pas subitement, émiettant leur cœur, creusant une blessure de plus dans leur chair, une de celles qu’il sera bien difficile à combler, même avec le temps.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr



@Channing Walker (chanelle #1) forget about the world and take my hand 893420793 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 206649278 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 1949770018 (chanelle #1) forget about the world and take my hand 763064237



Just looking for answer


(chanelle #1) forget about the world and take my hand J5U6W8Q
(chanelle #1) forget about the world and take my hand JL89r1l
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Xc1pTzg
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 4dcIXIB
(chanelle #1) forget about the world and take my hand VPaEYqd

Revenir en haut Aller en bas
Channing Walker
Channing Walker
l'ironie du sacrifice
l'ironie du sacrifice
Voir le profil de l'utilisateur
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7vHkInU ÂGE : 35 ans, né le 26 août 1986
SURNOM : chan en général, souvent monsieur Walker ou Walker tout court
STATUT : il trouve du réconfort et de la chaleur en compagnie de Danika, là où les souvenirs d'une époque meilleure l'envahissent
MÉTIER : dirigeant du Walker Group, entreprise de renom dans le domaine de l'immobilier
LOGEMENT : 216 beachcrest road à bayside, dans une villa avec une vue imprenable
(chanelle #1) forget about the world and take my hand U4ok
POSTS : 1068 POINTS : 70

GENRE : Je suis un homme
ORIENTATION SEXUELLE : J'aime les jolies filles.
PETIT PLUS : il est né et a toujours vécu à Brisbane, même s'il a pas mal voyagé › il est gourmand, excellent cuisinier › il a un tempérament calme et diplomate › il fait du piano depuis qu'il est môme › il participe à des courses illégales au coeur de Brisbane, un vieux démon › il est trilingue (anglais, français et italien) › il a un tatouage « 007 » en bas du dos, une connerie de soirée quand il avait 22 ans › il adore le bon vin et le whisky › il n'aime pas se confier, est très pudique de ses sentiments › il aime passer du temps à sillonner la ville avec sa CBR
RPs EN COURS :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lkj4
CHANELLE #9 #10 #11 i didn't kissed you that night, cause if i did, i wouldn't have been able to walk away. i would have stay with you and forget about the world, cause you were mine #1#2#3#4#5#6#7#8#9#10#11

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Ohbi
CHANNIKA #4 mirror on the wall, here we are again, through my rise and fall you’ve been my only friend, you told me that they can understand the man i am, so why are we here talking to each other again

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Lc5g
WALKERS › salt and sugar look alike. be careful who you trust

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 7xrt
ELANING › the heart needs more time to accept what the mind already knows. i'm just glad to have you by my side, now and always

(chanelle #1) forget about the world and take my hand T836
WALKIE #4 #5 i’d take a bullet for you. not in the head tho, but like in the leg or something


RPs EN ATTENTE :
(chanelle #1) forget about the world and take my hand 0pkf

(l'ordre n'est pas à prendre en compte)
carlisle › garret #2 › nicky #2 › basile

RPs TERMINÉS : elizabeth #1dani #1caelan #1raphaellexie #1clyde #1dani #2eddie #1elizabeth #2dani #3elizabeth #3caelan #2dani au #4danika #1dani #5lexie #3eddie #2victoria #1hayden #1dani #6dani #7elizabeth #4clyde #2 et lexie #2danika #2dani #9garett #1gabrielle #1gabrielle #2gabrielle au #3lexie #3gabrielle #4hunter #1james #1danika #3gabrielle #6nicky #1lexie #4adriana #1freddy #1gabrielle au #8eddie au #3gabrielle #7gala de charitégabrielle #5elizabeth #5

rps abandonnés:
 

AVATAR : Matthew Daddario
CRÉDITS : dramaclubsandwich (avatar) astra (signature)
DC :  
PSEUDO : astre, eternalia
Femme (elle)
INSCRIT LE : 27/11/2020
https://www.30yearsstillyoung.com/t35209-cafe-noir-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35307-des-bleus-a-l-ame-channing https://www.30yearsstillyoung.com/t35936-channing-walker https://www.30yearsstillyoung.com/t35934-channing-walker

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand EmptyVen 2 Juil - 20:19



forget about the world and take my hand

Los Angeles, 2018
@Gabrielle Strange & Channing
Le rêve s'éternise. Il se prolonge un peu plus délicieusement à chacune des nuits qu'ils partagent ensembles, et les amants aiment à croire que cet idéal deviendra miraculeusement leur réalité alors qu'ils se meurent dans le silence. Alors qu'aucun d'eux n'ouvre la bouche, que rien n'est dit et qu'ils se contentent de profiter égoïstement de l'instant sans penser à l'avenir. Sans penser à celui qu'ils pourraient avoir ensembles s'ils daignaient se l'offrir. Ils sont idiots et s'en rendront compte trop tard sans doute, s'infligeant des blessures difficiles à panser et des souvenirs impossible à oublier. Ils regretteront cette opportunité qu'ils ont laissé s'échapper, ils regretteront avoir eu trop peur. Channing y pense alors qu'il la regarde dormir dans les draps nacrés, blottie dans la lumière matinale. Si ce n'est pas elle qui fait le premier pas et qu'il vient à la perdre, aura t'il d'autres opportunités d'être heureux ? Il se visualise facilement aux côtés de la brune, avec autant de facilité qu'il s'est visualisé aux côtés de Danika auparavant, mais voyez les tours que ses envies lui jouent. L'ancienne médaillée olympique s'est enfuie à son offre et l'héritier est à présent incapable de la réitérer face à l'avocate. Il est incapable de lui proposer plus, pas quand la réponse qu'elle lui réserve est trop incertaine. La simple pensée de vivre deux fois le même scénario lui tord l'estomac, et il ne parvient pas à se faire violence. Il ne veut pas les blesser avec ses foutus espoirs.

Lorsqu'il la rejoint à nouveau dans les draps, ses caresses et ses baisers sont doux et chaleureux sur sa peau. Il cherche à la tirer de l'emprise de Morphée de la façon la plus tendre possible, il cherche inlassablement à prolonger le moment et y parvient remarquablement bien malgré tout. Miss California se tourne vers lui et il croise son regard innocent et endormi, ses yeux doux rencontrant les siens et la vue le fait sourire bêtement. Tu es superbe et je suis terriblement chanceux. Reste avec moi Gab. Il lui offre un baiser puis d'autres, inspirant son parfum comme si ce dernier lui avait manqué le temps de quitter les draps pour appeler le room service. La brune met un certain temps à émerger, chose qu'il lui connait, et il patiente en faisant traîner ses lèvres sur sa peau hâlée. L'attente est loin d'être désagréable et la simplicité du moment apaise son coeur alors que le bruit de leurs respirations qui s'emmêlent est le seul à résonner dans leur cabine. Finalement, dans un effort et un élan de courage, la main de Gabrielle se lève et vient se poser sur son torse. La caresse le fait sourire et fondre un peu davantage dans les draps alors que la demoiselle hoche la tête à sa question, et il la regarde avec un sourire aussi amusé que tendre. Elle est adorable, mais le lui dire ferait ressurgir sa malice et séduction au galop, alors il profite de la vue en silence. « Tu penses à tout… » je pense à toi se retient-il de rectifier. C'est à elle qu'il pense, au sourire que ses petites attentions font naître sur son visage, à l'air satisfait qui s'affiche sur ses traits. C'est pour cela qu'il ne néglige aucune occasion de lui faire plaisir, c'est son bonheur auquel il contribue qui rend le sien un peu plus réel et le sentiment d'importance qu'ils s'attribuent réchauffe son coeur. Son coeur qu'il pensait terne et noir semble avoir encore de l'amour à offrir et l'en empêcher est la solution qu'il a choisi pour le préserver. stupide idiot.

Il lui souhaite un joyeux anniversaire, prononçant les deux mots à voix haute, et vient l'embrasser d'une manière rare et particulière. Celle qui encourage ses sentiments à s'échapper d'entre ses lèvres, celle qui veut prendre le risque pour mieux savourer la victoire. Mais cette même qui n'est toujours pas assez inconsciente et farouche pour l'être jusqu'au bout. « merci… » Il devrait la remercier aussi. La remercier de le faire se sentir vivant, important aux yeux de quelqu'un, suffisant et ce en étant la version la plus honnête et transparente de lui-même. «  je pourrais passer toute ma journée d’anniversaire ici dans ses draps… » Un sourire doux se glisse sur ses lèvres et il hoche la tête, acquiesçant d'un commun accord. Sa voix encore ensommeillée le berce et l'attendri, et le Walker pourrait rester ici toute la journée également tant que c'est à ses côtés. « ça me serait suffisant… » Elle lui subtilise un nouveau baiser et il caresse son bras alors que le sien est passé sur ses épaules, la gardant près de lui lorsqu'elle vient à poser la tête sur son torse. Alors qu'elle vient à s'installer de façon sans doute à pouvoir entendre son coeur et ses battements, et lui se reporte sur l'horizon une seconde en laissant échapper un souffle d'aise. « On pourrait... » Sa main se glisse dans les mèches charbonneuses de la demoiselle et il se fait rêveur une seconde durant. « Mieux encore, on pourrait ne jamais en sortir. » souffle t'il à voix basse, et ce n'est pas tant aux draps qu'il pense dans l'immédiat. Ils pourraient ne jamais avoir à se séparer, ne jamais avoir à vivre avec l'absence de l'autre. Ils pourraient rester ensembles et vivre la vie qui leur plaît, se comporter comme si le monde leur appartenait. Ses doigts ondulent dans les cheveux de la belle et il ne dit plus rien alors qu'il a l'impression d'en avoir déjà trop dit. Mais la demoiselle vient chasser ses idées avec d'autres paroles. « J’ai rêvé de nous deux… » Il se reporte sur elle, sa curiosité piquée. Leurs pensées gravitent autour d'eux, et ils sont visiblement incapables de fermer les yeux sans avoir l'image de l'autre. « Je ne me souviens pas de tous les détails… mais je n’ai pas oublié cette bague qui scintillait sur mon annulaire » Son coeur a un loupé. Peut-elle l'entendre ? Il est surpris par le naturel avec lequel la demoiselle pose les faits et il se tait un instant. La symbolique d'une alliance le frappe. Son regard est attiré par le doigt qu'elle agite en l'air, celui nu et fin, avant de le reposer sur son torse pour l'y faire courir. « J’espère que ce n’est pas la bague que tu as prévu pour moi, aujourd’hui … » Ses caresses dans ses cheveux et sa nuque ne se sont pas interrompues aux paroles de la californienne, pourtant c'est en eaux troubles que naviguent à présent les pensées de Channing. Que veut-elle dire au travers de ces mots ? Qu'elle serait chagrinée d'avoir à briser ses espoirs en lui avouant ne pas les partager ? Lui demande t'elle de ne rien faire de stupide ? Plusieurs interprétations se bousculent dans ses pensées et il est incapable de répondre dans l'immédiat. Un court silence s'installe entre les deux amants, et finalement l'héritier reprend la parole. « Le modèle de la bague ne te plaisait pas ? » Il ne la quitte pas des yeux même s'il ne peut capter son regard, son attention pesant sur la brune. Ses doigts jouent toujours distraitement dans les cheveux de celle qui se repose sur lui, comme si cela l'apaisait. et c'est le cas. « Si tu l'avais à l'annulaire dans ton rêve, c'est que visiblement tu t'étais résolue à la porter malgré tout... » Son ton de voix est innocent, léger et doux. Il veut qu'il le soit, loin de la soudaine inquiétude qu'il ressent. « Tu voulais me faire plaisir ? » Est-ce que tu la portais pour toi, moi ou nous ? Il égaye l'air de rien son sourire pour enjouer son ton de voix, lui donnant un peu de malice. « J'ai à ce point des goûts déplorables en matière de bijoux que tu t'es résolue à accepter cette bague pour mes beaux yeux alors qu'elle ne te plaisait pas ? » Il cesse ses caresses, quémandant de ce fait son regard. Regarde moi Gaby, ne te comporte pas comme si rien ne pouvait t'atteindre. « À moins que tu sois trop fière pour avouer que cette bague te plaisait, et tu me le fais comprendre à la manière Gabrielle Strange. » Souffle t'il à son oreille en pressant un baiser dans son cou. Parce-que je t'offrirais tout ce que tu me demandes, Gaby. Je serais à toi si seulement tu me le demandais.
rainmaker


darkness is your candle
she took my heart i think she took my soul. with the moon i run far from the carnage of the fiery sun. driven by the strangle of vein showing no mercy i'd do it again, open up your eyes you keep on crying baby i'll bleed you dry

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 5j4zfpzs

(chanelle #1) forget about the world and take my hand 1207904071:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

(chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty
Message(#) Sujet: Re: (chanelle #1) forget about the world and take my hand (chanelle #1) forget about the world and take my hand Empty


Revenir en haut Aller en bas
 

(chanelle #1) forget about the world and take my hand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
30 YEARS STILL YOUNG :: 
écrire son histoire.
 :: nouer des contacts :: mémoire du passé
-